Ça préempte à tout va. L’hiver approche.

Le fond de l’air est peut-être de plus en plus frais, ce qui peut poser des problèmes lorsqu’on n’a pas de logement, mais il ne sera pas dit qu’on n’y puisse rien faire. Et comme la France manque de propriétaires, nos gouvernants, finauds, ont trouvé LA solution : ce sera l’utilisation habile de la préemption. Comme les élections sont passées, comme l’hiver approche, ça préempte même de plus en plus, dans cette France Terre de liberté et de respect des droits de l’Homme parmi lesquels figurait, jadis, celui de propriété.

Par exemple, on pourrait évoquer rapidement les changements introduits dernièrement dans la gestion des terres agricoles par la Loi d’Avenir Pour L’Agriculture, nouvelle bordée de purée législative passée à peu près inaperçue dans une presse bien plus intéressée par les frasques présidentielles et les déclarations gouvernementales navrantes que par les changements, loin d’être toujours subtils, introduits à la pelleteuse dans les lois de la République.

Il est ainsi intéressant de voir que, derrière une myriade d’aspects divers (contrôle des pesticides, par exemple), la loi en question modifie substantiellement la façon dont les SAFER (les sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) pourront préempter un terrain agricole lorsqu’il est mis en vente. Si, jusqu’à présent, il était ainsi possible pour ces sociétés de récupérer auprès des propriétaires des terrains mis en vente sous couvert de sauvegarder le tissus agricole local (ce qui a mené, assez régulièrement, à des affaires plus ou moins louches), les changements récents accroissent encore la difficulté pour le vendeur et l’acheteur de terrains agricoles de faire une transaction sans déclencher une préemption par la SAFER locale. Rassurez-vous, tout ceci est fait pour « faire rempart contre la (méchante) financiarisation de l’agriculture« .

pawel kuczynski - boeuf a table

Autrement dit, on veut lutter contre la financiarisation des terrains agricoles, mais en pratique, on aboutit essentiellement à limiter autant que possible l’adaptation de l’offre agricole à la demande réelle dans le pays. Encore une fois, on choisit l’immobilisme et une vision bien particulière de la France, en utilisant l’image des terroirs et de l’agriculture familiale pour mieux verrouiller le marché au profit d’une clique bien spécifique. Et encore une fois, quand cela a l’odeur du capitalisme de connivence et la couleur du capitalisme de connivence, c’est peut-être bien exactement ça…

Et bien évidemment, ce qui est vrai pour les terres agricoles l’est encore plus pour les terrains constructibles ou construits. Le récent exemple de Paris saute aux yeux.

Vendredi dernier, on apprenait que la mairie de Paris compte s’octroyer le droit de préempter n’importe quel appartement de la capitale lorsque celui-ci fera l’objet d’une promesse de vente, et compte débattre de ce projet lors du prochain Conseil, du 15 au 17 décembre prochain. Ceci représente un changement là où, jusqu’à présent, la mairie ne pouvait préempter que des blocs d’immeubles entiers. L’objectif affiché est, comme d’habitude, confit de bons sentiments et nappé de moraline épaisse. Pour le service de presse de la mairie,

« l’objectif est de développer le logement social, en favorisant la mixité de palier. C’est un outil supplémentaire afin d’atteindre l’objectif de construction de plus de 7.000 logements sociaux par an. »

Ah, le logement social, que dis-je, mieux encore, la mixité de palier ! On avait tant besoin de ça ! Au passage, notez la tendance sociétale intéressante qui veut qu’on passe de la mixité dans la société, plus ou moins obligatoire, à la mixité dans les quartiers, là encore imposée, puis, maintenant, à la mixité de palier, préemptée par la mairie. L’étape suivante, la mixité dans les foyers, promet quelques amusants débats à l’Assemblée.

Bref : la mairie va préempter des douzaines de logements, et le monde (parisien) s’en trouvera d’autant meilleur. L’onctueuse volée de bisous socialistes va s’abattre sans pitié et avec générosité sur des quartiers entiers, permettant à ces derniers de goûter à la joie d’une mixité sociale évidemment désirée. Les éventuels vendeurs de biens à proximité de ces nouveaux logements sociaux se trouveront dans la délicieuse situation de devoir vendre alors que le quartier change drastiquement de population, ce qui ne manquera pas de raffermir un marché immobilier local vacillant.

ps ensemble la préemption

Il faut en outre noter qu’au lieu de laisser tranquille le marché immobilier (déjà passablement tabassé de toutes parts, fiscalement et légalement), la mairie a décidé d’intervenir parce qu’elle sait mieux ce qu’il convient de faire que des dizaines d’individus qui ont pour souci d’optimiser leurs richesses. Pas de doute, Hidaglo a un super-pouvoir. En attendant, on voit mal comment préempter plus de 8000 logements va augmenter le nombre de propriétaires en France.

On peut aussi s’interroger sur l’amélioration de la gestion de ces biens ainsi obtenue. Si, comme la mairie le laisse supposer, ces biens n’étaient pas assez bien gérés (puisque ne répondant pas à la nouvelle contrainte de mixité de pallier), on est en droit d’en attendre une amélioration notoire une fois qu’ils seront passés dans le giron municipal. Cependant, les incessantes affaires de logements trop généreusement attribués à certains, ainsi que les nombreuses affaires louches entourant les offices HLM, laissent présager d’une issue pour le moins chahutée. Difficile de croire que la nouvelle mairie, avec ces 8000 biens supplémentaires, va subitement s’en tirer beaucoup mieux.

Mais une chose est sûre : tant dans le foncier parisien que dans l’agricole français en général, on peut s’attendre à un petit ralentissement du marché et des transactions, voire un gentil gel de celles-ci grâce à l’intervention judicieuse de l’État, dont les gros doigts boudinés auront poussé un agenda spécifique, une vision bien particulière de ce qu’il entend faire de Paris, de la France et du peuple qui l’occupe. Ces enquiquinements, ces préemptions et ces contraintes, en période de déflation, et au moment où le marché de l’immobilier est particulièrement tendu, sont-ils si judicieux ?

hidalgo lamaÀ ces préemptions, il faut bien sûr ajouter la notion de taxe foncière, qui ne diminue pas, et ne risque pas de diminuer tant les finances des collectivités locales sont à sec. Petit-à-petit, vivre « chez soi » va coûter aussi cher que vivre « chez un autre ». Peut-être, finalement, les individus se rendront-ils compte que le « chez soi » auquel ils aspirent est, en pratique, un « chez l’État » qui tolère, moyennant une taxe annuelle, qu’on appelle « propriété privée » un petit lopin de terre et quelques briques mais qui, si l’envie lui en prend, retournera bien vite dans son giron au détriment du faux-propriétaire, réel-locataire mis à la rue.

Ne vous y trompez pas. Cette tendance où l’État décide en dernier recours ce que vous faites de ce que vous avez acquis (ou, plus exactement, ce que vous avez cru acquérir), cette tendance où d’autres décident pour vous ce qui est bon pour vous, ou, au moins, ce qui est bon pour la collectivité dont vous ne faites alors plus partie, cette tendance-là n’est ni fortuite, ni passagère.

Chaque jour qui passe, le pays choisit un peu plus l’option collectiviste. Chaque jour qui passe, son peuple décide, soit par dépit, soit par ignorance, soit, pire encore, sciemment, par jalousie, de s’en remettre un peu plus à la foule, à la collectivité, à l’État. L’issue, évidente, est connue de tous et maintenant désirée par ceux qui obtiennent, de façon magique mais répétitive, l’assentiment d’une majorité de congénères. L’Histoire a déjà, maintes fois, montré ce qu’elle donnait.

Ce pays est foutu.

socialismgovt.jpg

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires171

  1. Calvin

    J’appartiens à l’Etat.
    J’appartiens à l’Etat.
    J’appartiens à l’Etat.
    J’appartiens à l’Etat.
    Bon, voilà, c’est dit.
    Il me lâche maintenant ?

      1. René de Sévérac

        Pas du tout, dès qu’une famille polygame (notez qu’il n’y a aucune référence ethnique) viendra m’offrir de la « mixité de pallier », je vends et la mairie préempte, … et ainsi de suite ! voilà comment Hidalgo relance l’immobilier !
        Sauf si mon quartier est peuplé de bobo … qui trouveront comment faire obstacle à une mixité exagérée !

      2. Jiff

        Nooon, vous n’êtes pas tout à fait ruiné, il vous reste un capital inestimable, surtout au moyen-orient: vos organes (posez la question à Kroutchner pour savoir combien ça rapporte)…

    1. yp

      « Maître état, vois comme je suis un bon citoyen :
      Je ne paie pas mes factures
      Et je suis un maitre de la délation
      Toi, qui m’a appris que je pouvais voler par procuration

      Maitre état, je veux devenir un citoyen encore meilleur :
      Mais si tu veux, j’irai juqsqu’a apprendre à tuer
      Si tu veux, j’apprendrai à violer

      Et maintenant, donne moi mon logement payé par les salauds de nantis ! »

  2. Aristarque

    L’étape suivante, la mixité dans les foyers, promet quelques amusants débats à l’Assemblée.
    L’URSS étant le modèle indépassable de notre Nomenklatura, les appartements collectifs ont leur avenir grançais devant eux…

      1. Nicolas

        Après « gaz à tous les étages », on va avoir droit à « Gaza à tous les étages » !!

        « Gaz à tous les étages » est un célèbre slogan socialistes, de toutes façons..

    1. Gerldam

      Ah, la Kommounalka! Que de bons souvenirs de ces couloirs sentant l’urine -des autres- et les engueulades entre époux -fréquentes après une bouteille de vodka- dont tout le monde profitait.
      C’était le bon temps, mssieursdames.
      J’ai hâte d’y retourner…

  3. Le Gnôme

    Ce n’est pas le tout de vouloir préempter, il va falloir des sous, sauf à spolier le propriétaire vendeur, ce qui promet moult procès. Et il paraît que la mairie de Paris a quelques difficultés avec son budget. Il va donc y avoir un petit matraquage fiscal de derrière les fagots (non, pas les fagots, c’est interdit, euh, non, peut être pas, Ségo n’est pas d’accord)

    1. Kekoresin

      Oui, Ségogolienne a un super pouvoir: elle sent le sens du vent. Elle devance ainsi ses petits Kamarades et retourne sa veste plus vite.

      « Les cheminées qui polluent plus que les bagnoles c’est ridicule! » Hé hop, la foldingo grille tout les Saucehallos qui pourtant ont pris habitude de défaire assez promptement ce qu’ils ont érigé comme vérité universelle a grands coups d’études onéreuses pilotées par des spécialistes finnem…enfin vous voyez quoi.

      Bref, elle devance la frénésie compulsive du nano nimportekoi que nous infligent sa bande de boyscouts en mal de BA green compatible.

      1. gameover

        N’empêche qu’elle est culottée si j’ose dire car elle va à l’encontre des lois votées par l’assemblée… et même pas peur de les vexer.

        1. Deres

          Encore du vent. Pour le moment, ce n’est que des mots de sa part, 3 semaine avant le début de la loi. Du coup, je suis certain qu’en janvier, on se sera pas vraiment fixé au sujet de cette loi. Ce sera interdit de faire des feux car elle n’aura rien fait de concret mais avec une promesse orale de ne pas être sanctionner ? Cela sent l’entubage à plein nez et le secteur sera juste désorganisé … Et en attendant, les ramoneurs et les vendeurs d’insert, feront des arrêt/marche complet tous les mois sur leurs activités. Avec un coup des pénuries de demande, un autre coup des prix qui explosent suite à l’explosion de la demande. Ils n’ont toujours pas compris que le pays avait surtout besoin de stabilité et de visibilité, pas de girouette comme Ségo …

          Je vous rappelle que les histoires de travail le dimanche et en soirée, cela fait quatre ans qu’on en parle et ils en sont encore à négocier juste pour envoyer le truc en conseil des ministres. Pour la loi et les décrets, ce ne sera pas avant l’été prochain ! En Grance, il faut cinq ans pour prendre une décision. Sauf pour les taxes où une semaine cela suffit bien entendu car ils sont toujours tous d’accord …

    2. Deres

      Lors d’un pré-emption, il est possible de proposer un prix plus bas que la transaction en cours … et de bloquer la vente. C’est une expropriation de fait à un prix choisi par la mairie.

      1. Deres

        D’ailleurs, en annonçant à l’avance les immeubles choisies, c’est clairement un moyen de faire pression sur les prix, les acheteurs ayant peur de perdre 2 mois et tout leurs efforts à attendre la pré-emption par la mairie.

      2. Jeff84

        J’y crois pas, vous avez raison ! Cela me paraissait tellement évident que la mairie ne puisse l’acheter qu’au prix fixé par les parties, mais ce n’est pas le cas !
        Soit tu vends à la mairie au prix qu’elle veut, soit tu vends pas. Les enc…

  4. MadeInCH

    La mixité de palier…
    ça me rapelle un discours de Sarkozy.
    .
    Question à 10 points:
    Lecteur, arriveras-tu a trouver lequel???

        1. Kekoresin

          Vivi je sais! Mairie de Paris quoi…

          Mais Taxozi n’est-il pas l’enfant incestueux de Chie-rack et de Jean Marie dit Nazicrokett?

  5. Olivier Vitri

    Chaque jour qui passe, son peuple décide (…) de s’en remettre un peu plus à la foule, à la collectivité, à l’État.

    C’est à dire — personne.
    La Grande Fiction de Bastiat.

  6. MadeInCH

    Un de mes amis m’avait expliqué que, au Liban, il y avait de la mixité, avant que la shit percute le fan.
    .
    Même sur les paliers.
    .
    Donc, lorsque la société civile s’est communautarisée automatiquement (à l’arme du même adjectif), ça a été la libanisation jusqu’au palier.
    .

      1. MadeInCH

        « the shit hit the fan »
        La merde atteind le ventilateur.
        Imagine ce qui se passerait si une déjection fécale pas trop solide toucherait les pales d’un ventilaeur en mouvement? -distribution rapide sur une large surface par l’intermédiaire d’un grand volume.
        :
        -> La situation passe de « propre » à « merdique généralisée » en en temps très très court.

        1. Kekoresin

          On est passé au wind turbine (éolienne) histoire de voir plus grand et d’être sur d’arroser tout le monde dans un soucis purement égalitaire…

          1. MadeInCH

            Et bio.
            Ce qui me fait penser à une citation H.S. d’un robot, dans une BD:
            « Ce que j’admire chez vous, les humains, c’est votre capacité à bio-composter écologiquement, lorsque vous êtes hors service. »

            1. Kekoresin

              Et dans un vieux Startreck où les humains étaient qualifiés par une entité superieure (surement néosocialiste) « d’unités carbone ».

              Entre le compost et son inévitable méthane et le carbone prompt à se dioxyder sans préavis de la CGT, la planète est vraiment foutue – CCH (Commité Contre les Humains)

  7. lolo

    Pour la mixité dans les foyers, c’est déjà fait vu que le couple hétero blanc est un couple xenophobe homophobe et islamophobe votant au fn

    1. Calvin

      Après la fixité dans les loyers, la mixité dans les foyers.
      Ces types sont justes débiles et dyslexiques.

  8. Charles

    Quelques conseils suite aux derniers délires français:

    – Changer de pays
    – Acquérir vos propriétés sous une entreprise étrangère dans un pays sans impôts de succession

    Enfin, ca fait quand même une bonne nouvelle, tous ces bobos parigos qi votent à gauche vont goûter à leur multiculturalisme de très près.

    1. Minou

      De ce que m’a dit une connaissance il semblerait que si tu achète en sci la préemption soit impossible.

    2. Olivier Vitri

      On ne manquera pas de voir une petite prod franchouille style France2-3 relayer le bastringue vers 2015-2016

          1. MadeInCH

            Ce que quelques survivants du Wilhelm Gustloff on pu témoigner de ce qu’ils entendaient, provenant de l’intérieur du navire…

            1. Quiet Desperation

              C’est pour cela, n’est-ce pas, que je garde une place spéciale dans ma mémoire pour G. Gilles qui réussit la percée de Diwenow, évitant le même sort quelques centaines de milliers de pauvres gens fuyant les massacres…

                    1. Quiet Desperation

                      et pour l’anecdote, qu’en disait France Soir en 93 ? j’avoue que j’en suis surpris, car GG sentait terriblement le soufre… enfin, pour certains nez particuliers…

        1. Charles

          Toutes les séries actuelles sont dans ce registre multiculturel niais. (Je ne regarde pas la TV, ca rend con, mais je sais à peu près où en est le niveau de connerie global.)

    3. lolo

      « Enfin, ca fait quand même une bonne nouvelle, tous ces bobos parigos qi votent à gauche vont goûter à leur multiculturalisme de très près. »

      suffit de regarder leur carte des endroits requisitionnables pour se rendre compte qu’ils ne sont pas totalement tarés, les quartiers biens bobos n’y figurent pas …

      1. gameover

        Attention : début 2015 le taux appliqué aux successions est le taux où résident les héritiers. La France s’est tirée une balle dans le slip.

        Sinon Espagne et Italie : zéro %. Suisse 7%.

  9. Pat

    Cela fait des dizaines d’années que la SAFER préempte les terres agricoles pour revendre immediatement à l’acheteur initial. Quel intérêt ? Se mettre au passage dans la poche les taxes que la SAFER n’a pas à reverser à l’Etat. La SAFER est en gros un parasite à l’intérieur même de l’Etat, un peu comme si le fisc interceptait pour son propre compte les impôts perçus en son nom. Un parasite parasitant un parasite. Amusant, non ?

    1. « Cela fait des dizaines d’années que la SAFER préempte les terres agricoles »
      Certes oui, mais la nouvelle loi empêche encore plus de monde d’échapper aux SAFER.

      1. Petitpatapon

        Avant on échappait à la préemption Safer par trois moyens: vente au fermier/métayer ayant exploité pendant au moins 3 ans, vente par le biais de parts sociales et demembrement de la propriété (vente de l’usufruit uniquement). A présent, il ne reste que le premier moyen (et éventuellement la vente partielle des parts de société du genre 99% au lieu de 100%). La SAFER ne peut pas encore préempter en cas de donation entre vifs, mais il est désormais obligatoire de l’en informer…

  10. Aristarque

    Je ne sais pas si cet article existe toujours (c’est vraisemblable) mais dans une loi des années 50 était inscrit le droit d’une société HLM d’exercer « de droit » comme syndic de copropriété dès lors qu’existait dans une copropriété au moins un lot HLM.
    C’était tempéré par le fait que cette disposition visait et n’était applicable, dans la pratique d’alors, qu’au cas de possession d’un bâtiment ou d’un escalier entier auquel cas la société HLM était maîtresse dans ce bâtiment ou escalier parce que le mode de gestion des HLM n’était guère compatible avec des lots isolés pour cause du rôle du gardien. Toutefois, la rédaction de cette loi était implicite si bien que si cet article est resté tel quel, il pourra servir à imposer la RIVP comme syndic dans des copropriétés majoritairement privées.
    Que du bonheur en perspective… Cela dit, quand on vote pour un maire de la trempe d’Hidalgo qui a sévi pendant une décennie au préalable…

    1. royaumont

      L’alternative à Hidalgo étant NKM, Pais était de toute façon foutue…
      Mais je ne vais pas pleurer sur les bobos : ils ont ce qu’ils demandent, après tout. A force de jouer les moralisateurs et de se poser en donneurs de leçon, je trouve presque réjouissant que ça leur retombe sur le pif.

      Avec la mixité de palier, je sens que la vente des crocs de boucher va exploser à Noël 2015.

      1. kobus van cleef

        et si ça devient la mixité à l’intérieur de l’appartement…..
        impossible?
        que vous dites !
        ça s’est vu
        en urss
        alors , on peut toujours faire pire !

  11. Aristarque

    En fait oui, cela existe toujours (je n’en suis pas vraiment surpris) : art L 422-2 auquel je renvoie le lecteur curieux car copier directement le texte ici va bouffer de l’octet à la proportion du tera.
    Cela a même été violemment renforcé depuis comme il fallait s’y attendre…
    http://lexinter.net/patrimoine/societes_anonymes_d'hlm.htm
    Les premiers paragraphes ouvrent des possibilités quasi infinies de déposséder un peu plus les propriétaires de leurs droits, ce qui ne surprendra guère les membres de notre club.

      1. MadeInCH

        Je dois avoir un esprit bizarre…

        Lorsque qu’il y a un « L » et pleins de « 22 », à la première lecture en diagonale de la phrase, la première chose qui me vient à l’esprit, c’est que l’un des sujet sera une dose autoénergétique d’injection transcutanée de Pb saturnisant hémorragique.

  12. ironbooboo

    Mixité de pallier …
    A force de mixer on fait de la compote; pratique pour les sans dents. ‘Pensent a tout c’est uber bien fait !

    1. lolo

      C’est joli les mélanges, en additionnant du jaune, du noir et du blanc ça me rappelle ma dernière gastro

  13. Popeye

    « Mixité de palier »…
    Je suis le seul à avoir des visions de carnage, des hallucinations d’explosions, des songes de gibet amplement pourvus de pendus et de corbeaux quand j’entends ces mots?

  14. MadeInCH

    Le tritre me fait penser à « L’Hiver arrive ».
    Avec une connotation pas uniquement sésonalement métérologique, mais aussi, et surtout, symbolique.

    1. Kekoresin

      Winter is coming!

      Heureusement la garde de nuit socialiste veille à notre sécurité du haut du mur, bien à l’abri de la populace qui se « mixte » amoureusement sur les palliers crasses sous les yeux hagards des enfants enfin libérés du dogme de la bienséance, fruit d’une histoire réécrite à la lumière immaculée du socialisme sauveur de l’humanité…

  15. Caton

    Voir Paris devenir la ville africaine la plus septentrionale, devant Marseille, va être particulièrement intéressant.

  16. pouf pouf

    Je me suis rêvé raisonnable et ça y est, j’y suis, dans ce patin de truc de la page blanche qui me regarde imbécile et surfaite comme un nouveau mythe bobo du dimanche ; alors qu’autour de moi cette mercredi de société perdure et progresse dans l’expression de son abjection horrible, toute entière posée sur l’usage exclusif de l’injustice forcenée et le monothéisme cerbère de la pyramide moche qu’elle singe mais fait mine d’honnir (en faisant mine de l’honnir ? Cinquante euros sur hésiode, cent sur horace, ô désespoir …). Je ne trouve rien à écrire, je n’ai plus envie de me plaindre sans cesse que mes parents m’ont vendu à la république, et ce, quoi qu’elle se décide à faire de moi, je suis un chèque en blanc dans la poche d’un autre ; ah la vache, la classe. Un courrier sans voix, par la poste pour les derniers jours, après, bien malin qui sait. Cher père noël, je sais que la finlande et korvatunturi c’est sympa, mais nous avons grandement besoin de vous ici, chez mon papa et ma maman, qui disent que dans deux ans, en france … qui disent que dans deux ans, en plus des traitres et des loyers, nous aurons aussi des échéances ; alors voilà, je suis le petit poll pull que je m’appelle et je suis également six ans dans l’attente de votre réponse. Mon papa s’appelle aussi alan pull, et lui et mon pays ont besoin de lumière à nouveau, père noël, ne sois pas en retard, s’il-te-plait, s’il-te-plait, s’il-te-plait, adeline, comme on et crie dans la chanson. J’écris poll d’une petite main tremblante, excusez-moi, saint nicolas.

  17. Nicolas

    Certaine mairie précomptent tous pour spolier les propriétaires (« lutter contre la spéculation »), qui se retrouvent donc obligé de ne pas déménager, ou alors dans un logement plus petit..

    1. Caton

      Un maire n’a pas hésité, en 2012, à essayer de voler les petites sœurs des pauvres… ça n’a pas marché.

      1. Popeye

        ah oui mais non. Lui n’est pas un contribuable. Il a été Homme Politique Socialiste donc dans le camp du bien. cépapareil

  18. Kekoresin

    La propriété privée n’existe plus en France. Qu’il s’agisse de logement, de terre ou d’entreprise. L’Etat se sert copieusement et quand ce n’est pas de manière directe façon Pyongyang, c’est par le biais d’une fiscalité confiscatoire ou de normes liberticides.

    Et nos manipulateurs de masse continuent à pérorer en donnant des leçons de démocratie à la terre entière. Pour les pays qui n’en veulent pas, on leur impose, pour leur bien toujours, à grands coups de rafales dans ta gueule accompagnés de prospectus débordants de bons sentiments. Après surgit innévitablement le chaos mais il faut du temps pour que les nouveaux citoyens se rendent compte que la misère et la faim ne sont que des effets secondaires mineurs! Les français l’acceptent, y’a pas de raison…

  19. Marabout

    Pour les champs, je ne sais pas, mais il me semble que pour les logements, le locataire a préemption. Je sens qu’il va y avoir une tripotée de « nouveaux locataires » qui deviendront propriétaires le mois suivant…

    1. Kekoresin

      Oui, et ça fait longtemps. La loi est assez claire sur le sujet.

      Si le propriétaire souhaite vendre son bien, il doit en informer son locataire au moins six mois avant expiration du bail, en lui précisant les conditions et prix. Le locataire a deux mois pour se pronnoncer sur une éventuelle acquisition. Si le logement en question est négocié par un acheteur, le processus repart à zéro vu que les conditions tarifaires ont changé. Je conseille d’attendre le départ physique du locataire car si ce dernier ne part pas après préavis, l’éventuel acheteur se retournera contre lui et lui fera un joli proccès pour vente de logement occupé qu’il gagnera obligatopirement, l’acheteur n’étant pas encore dans le camp des méchants propriétaires. Après, il mangera comme les autres! Quant au locataire, la justice considèrera qu’il a de très bonnes raisons de ne pas respecter ses obligations (enfance malheureuse, grand mère souffreteuse, enfants tuberculeux, merde la bagnole passe pas le contrôle technique, son amour est parti dans les grottes de Racamadour…)

      1. gameover

        Keko toujours royal à l’heure de l’apéro… Mes préférées : le contôle technique et Rocamadour…

      2. Marabout

        Mon commentaire était plutôt dans le sens où les magouilles fleuriront une fois de plus pour échapper à cette préemption de l’État/Mairie-nounou : un proprio souhaitant vendre son bien (pour peut qu’il soit vide) va le louer au futur acheteur, qui du coup passera avant l’usine à gaz administrative (sauf à ce que la mairie veuille exclure un locataire payant son loyer, et venant d’emménager, mais ce jour là je prend mes pop-corn… ^^)

        1. gameover

          Euh… le nouvel acquéreur peut aussi se marier avec le propriétaire et il aura donc la priorité pour expulser le locataire…. j’ai bon ?

          1. Kekoresin

            Non, mais elle est partie avec le loup dans les grottes de Rocamadour! Internet est ton ami, tu vas bien trouver 😉

    2. ironbooboo

      Ah bah là si les clodos s’organisent pour partir en montagne et créer une zone de tension adieu les chalets.

  20. pactol

    Eckert va pouvoir nous ressortir sa taxe « loyer fictif » pour les propriétaires … . Collectivisme quand tu nous tiens.

  21. Bernard

    Concernant la SAFER je l’ai vu préempter des terrains agricoles à 2, 3 euros le m2 et les revendre pour une zone commerciale à 50 euros le m2.

    Ce sont de véritables voyous. Sachez que si vous possédez des terrains agricoles et que vous ne faites pas parti de la haute. Vous n’en n’êtes pas réellement propriétaire.
    On vous fera casser une vente ou on vous préemptera avec la bénédiction des potentats locaux.

    Un bon conseil. Jamais de ‘dessous de table’ pour la vente d’un terrain agricole. Si la SAFER s’aligne sur le prix officiel elle emporte le morceau et vous vous retrouvez ‘gros jean comme devant’. (Ne rigolez pas, j’en connais plein qui se sont fait avoir).

    Par contre si elle ne s’aligne pas mais qu’elle veut tout de même préempter. Vous pouvez retirer le terrain de la vente, mais avec interdiction de le remettre sur le marché avant 5 ans !!!

    Ha ! Il est beau le droit de propriété en FrÔnce 🙁

    1. gameover

      « …je l’ai vu préempter des terrains agricoles à 2, 3 euros le m2 et les revendre pour une zone commerciale à 50 euros le m2. »

      Non dénonciation de délit… uhm… t’as de la chance, ça n’existe pas en droit français pour le clampin moyen… et au cas où, il n’y a pas de peine.

      1. Kekoresin

        Ho que oui, j’en ai des exemples!

        La plupart du temps, on trouve des petits élus, sorte de baronnets, qui montent des SCI avec des amis qui ont du pognon et une aptitude à renvoyer les acsenseurs, voire à les partager. Les montages peuvent dépasser le stade de la SCI pour les plus fins qui brouillent les pistes qui mènent jusqu’à eux. Et l’impunité d’une justice qui tient à conserver le système vient compléter le tableau.

        Alors oui, de temps en temps on trouve une petite mise en examen qui, à la vue des sourires à peine dissimulés des intéressés, n’est là que pour donner le change. Quant à toi, citoyen de seconde zone, la justice sera implacable prompte à faire des exemples pour que le bas peuple se tienne à carreau. Le système doit perdurer pour assurer un avenir à tous les descendants de cette nouvelle aristocratie qui s’affranchit avec de plus en plus de décontraction des règles soit disant égalitaires.

    2. royaumont

      Le truc, c’est de le vendre plus cher que son prix et de rétrocédé le surplus à l’acheteur après la vente (des dessous de table inversés…). Si la SAFER achète tout de même, elle épuise plus vite ses ressources (donc fera ch… moins de monde) et le vendeur y est gagnant.

    3. Deres

      Tous les français sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autre.

      Tout cela est annoncé depuis fort longtemps … Ne faisons pas les surpris.

    4. climaine

      ben moi la commune m’a classé 2 champs en zone ND ( valeur proche de zéro) et plus tard dans son plu leur a mis le grappin dessus…..

  22. Australopitheque

    De pire en pire. Jamais entendu parler de la SAfer mais ca m’a l’air d’etre une belle machine de guerre Kolkoziene.
    Avant quand j’habitais en France – et que j’avais moins de vingts ans, lorsque des classement sortaient dans la presse regionale concernant la corruption, j’etais etonné voir deconfit de voir la France osciller dans la moyenne haute. Pour moi a 15 piges la France etait un pays propre et bien géré. L’age aidant, on se rend compte peu a peu qu’il y a des trucs qui clochent, des passe-droits, des privileges. Mais il faut aller a l’etranger dans un pays normal pour admettre et reconnaitre que la FRANCE EST UN PAYS CORROMPU.

      1. Val

        @keko  » La France est une dictature de bons sentiments qui t’étouffent avec la délicatesse de l’édredon de mémé. » mrd 😀

  23. Australopitheque

    @ Tiens cette mixité de pallier me rappele le discours de Sarkozy en 2009.

    Discours prononcé le 17 décembre 2008 à l’Ecole polytechnique :
    « Quel est l’objectif ? Ça va faire parler, mais l’objectif, c’est relever le défi du métissage. Défi du métissage que nous adresse le XXIe siècle. Ce n’est pas un choix, c’est une obligation. C’est un impératif. On ne peut pas faire autrement. Au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables. Nous devons changer, alors nous allons changer. On va changer partout en même temps, dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques. Et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra (sic) alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore. »

    Deja que le bourrage mediatique télé cherche a convaincre les couples que seuls les couples mixtes sont BEAUX et qu’un couple leucoderme est MOCHE et has been, avec la mixité de pallier on se dirige vers l’etape suivante, la Reproduction Diversifiée.

  24. Jean Bon

    Encore une riche idée de nos élus .

    – si la mesure est appliquée comme annoncée :

    De grands bourgeois vont se retrouver avec des niktamers comme voisins de paliers.
    Bon, j’avoue, je ne peux pas m’empêcher de trouver ça drôle rien qu’à y penser. Mais dans les faits, les grands bourgeois ne l’accepteront pas, puisqu’ils sont déjà prêts à payer n’importe quel prix pour être le plus loin des niktamers, fusse pour habiter un clapier à lapin vendu à prix d’or, pourvu que l’environnement soit « correct ».

    Donc si la mesure est réellement appliquée, ils partiront.

    Ils iront habiter là où les niktamers ne sont pas obligatoires. En rase campagne, en banlieue chic, à l’étranger, peu importe, mais ils partiront, c’est une certitude, car les bourgeois font attention à une chose plus que toute autre : l’environnement éducatif et social de leurs enfants.

    Probablement alors qu’effectivement, ce qui était cher baissera, et que les nouveaux havres de tranquilité monteront au plafond.

    J’ai hâte de voir la tête du milliardaire chinois qui aura acheté un appartement de 300 m2 au centre de Paris, et qui ne pourra pas acceder à appartement, car le hall d’immeuble sera « obstrué » par des niktamers. On appelera ça la Detroit-isation de Paris !

    Rassurez vous, il y aura plein de comportements spontanés pour éviter ça : ventes truquées, prêts/locations pour éviter la préemption, renonciation à vendre contre de l’argent des copropriétaires paniqués. Les idées fuseront.
    Le mec à la Mairie qui pourra donner la bonne info avant une vente éventuelle peut déjà ouvrir un compte en Suisse, ce sera utile pour la suite.

    Mais voyons une hypothèse plus réaliste :

    – si la mesure n’est pas appliquée comme annoncée :

    Hidalgo et ses copains préemptent. Le copain qui a fait allégence se voit attribué à vie (sauf s’il vient à moufter) un petit logement bien placé pour trois francs 6 sous. Les copropriétaires ont un nouveau voisin peu bruyant et sont rassurés. Ils ne font pas de vagues de peur que le voisin parte et soit remplacé par un niktamer.

    Le scandale éclate, mais les français sont cléments, ils réélisent Hidalgo .

    1. Deres

      Hidalgo sera surtout réélu car elle aura massivement implanté des copains dans les arrondissements votant à droite pour les faire voter à gauche. Avec 30% de HLM, on peut facilement acheter 30% des électeurs ce qui fait bien plus de voix car ces gens sont motivés par la conservation de leurs avantages. Cela a déjà très bien marché lors de l’élection précédente. Ce système avait juste atteint sa limite car les terrains où bâtir des HLM se font rares dans les arrondissements cibles. D’où le passage aux achats d’appartement ce qui simplifie le ciblage électoral.

      1. Deres

        L’analyse des immeubles ciblés montre que c’est plus subtil. Elle cherche surtout à consolider les arrondissements où ses résultats ne procurait pas beaucoup de marge … En effet, rien ne sert de créer des HLM dans le 16e, la cause est perdue. Le but est donc de fidéliser des locataires qui était actuellement das le privé et donc libre d’esprit …

        1. Karamba!

          Je connais des circonscriptions qui ont été retournées par la grâce des constructions d’HLM. A Paris le XVIIème est en cours part exemple…

    2. Jiff

      « De grands bourgeois vont se retrouver avec des niktamers comme voisins de paliers. »

      Hmm, je dirais qu’il risque fort d’y avoir deux poids et deux mesures; celle que vous évoquez, et celle qui fera préempter au prix fort (maintenant) et revendre avec pertes (mais sans fracas) aux p’tits copains de bons gros appartements bien douillets et très bien placés pour une bouchée de pain (le nôtre) une fois le marché effondré (prévisible, puisque le marché est sur-évalué de 50% minimum).

      Comme d’habitude, chez les socialauds, la « solidarité » (unilatérale) c’est dans ton portefeuille; et dans ton cul, c’est maintenant !

      Elle n’est pas belle la vie quand on est corrompu ?

  25. sam00

    HS (mais tellement logique quand l’état fait n’importe quoi)

    Il semble que les téléscripteurs des rédactions crépitent de la nouvelle: Ecomouv licencie tous les salariés des sites lorrains et parisiens …

    On attends avec impatience les commentaires outrés et/ou piteux de la classe politique Fraônçaise!

    1. Higgins

      « La direction de la société Ecomouv’ a annoncé mardi avoir présenté un projet de cessation de ses activités et de «suppression de tous les emplois existants pour motif économique» après l’abandon de l’écotaxe.
      Quelque 210 salariés sont concernés par ce plan social, qui fait suite à l’annonce par l’Etat fin octobre de la résiliation du contrat d’Ecomouv’ sur la collecte de l’écotaxe, entraînant des «conséquences irrémédiables» pour l’avenir de l’entreprise, a précisé la direction dans un communiqué. »
      (http://www.20minutes.fr/monde/1497691-20141209-ecomouv-suppression-tous-emplois-existants)

    1. Calvin

      C’est beau la France : le seul endroit du monde où on croit réellement au réchauffement climatique d’origine humaine.
      Les autres pays sont ou plus nuancés ou seulement cyniques (et touche des ronds).

    2. Higgins

      Ca sent le troll à plein nez mais je ne peux m’empêcher de soumettre à tous cet excellent billet de synthèse paru sur le blog « Pensée unique »: « Mais, au fait, y a-t-il vraiment des raisons objectives de s’inquiéter au sujet du climat de la planète ? Et si oui, à quel sujet ? C’est ce que nous allons voir dans ce billet, à partir des mesures objectives et en nous appuyant, parfois, sur le dernier Rapport Scientifique Complet du GIEC, l’AR5, qu’aucun de nos décideurs inquiets, ou de nos communiquants alarmistes, ne semble avoir lu avant de forger leur opinion… et celle des autres… Ainsi, dans l’état actuel des choses, nous ne voyons rien, ni dans les observations objectives ni dans les modèles manifestement pris en défaut qui puisse affecter le bien-être futur de nos enfants et de nos petits enfants (fréquemment invoqué dans les médias et jusques et y compris dans les déclarations politiques les plus officielles). Il est probable que, dans quelques années, nos descendants – du moins ceux qui auront échappé au pessimisme généralisé – s’interrogeront (ou s’amuseront), au sujet de l’étrange psychose collective qui s’est emparée d’une proportion notable des dirigeants et des communicants de notre planète en ce début du XXIe siècle. » (http://www.pensee-unique.fr/news.html#point)

      1. cal8

        Un peu comme la peur de l’an 1000 au moyen-âge… qui sentait la fin du monde.
        Le monde ne s’est alors pas arrêté, mais a développé des métastases, pardon, des socialistes…
        On attend le Grand Médecin pour remettre de l’ordre dans tout ce bazar, et purger le monde de son cancer.

    3. Kekoresin

      Rôôôô la provoc!

      Bon a sa décharge, la propagande bat son plein sur les chaînes nationales. Sinon, beau site des décodeurs visuels avec des joulis graphiques multicolores pour naïfs.

      Bon je remets le lien pour le troll car il n’est jamais trop tard pour réaliser qu’on vit dans la matrice: https://www.youtube.com/watch?v=zBLTDscToOo

      Et maintenant, apéro avant qu’un représentant d’association contre les maladies du foie vienne se servir dans ma cave. Bon, faudrait qu’il résiste au cal 12 🙂

  26. Kloupa

    On sait pourtant ce qu’a donné l’étatisation du logement, et des terres agricoles dans les ex-pays de l’Est, morts d’une crise autant morale que financière. Ces tristes exemples n’empêchent pas un certains nombre de nos concitoyens, souvent mus par la jalousie et l’enviosité, de croire que ce qui a faillite ailleurs va cette fois marcher, parce que c’est en France. A désespérer de l’intelligence humaine. Remarquez, il y a eu jusqu’à la fin des partisans farouches de la RDA. Et que chez nous, ce clown raciste et xénophobe de Mélenchon semble persuadé de ses vertus.

    1. Calvin

      Allons, c’est quoi la règle numéro 2 ?
      Cépapareille.
      (Pour rappel, la première règle : cémajikétagueul)

      1. pouf pouf

        bon, comme tu ne la fais pas j’y vais : anne hidalgo, les meilleures safer se font avec la ville de paris …

    2. Popeye

      Le destin de la RDA me donne à la réflexion énormément d’espoir. Elle fêtait ses 40 ans en très grande pompe en octobre 1989…
      Nos politocards socialistes devraient y réfléchir à deux fois.

    3. Kazar

      Mélanchon, c’est bien ce raciste qui n’aime pas les blonds et traite nos amis allemands de « boches »

      1. vegeta

        c’est aussi le mec qui à gagner (ou voler) des millions d’euros a bruxelles et qui crache sur l’europe, ce qui explique la schizophrénie du type

  27. vegeta

    j’aimerais bien vivre en face de chez julie gayette et tapé sur le mur « bordel c’est pas bientôt fini y a des gens qui se lèvent tôt pour bossé par contre je ne veut pas vivre en face de chez delanogai et voir chaque soir des musulment entré et sortir de chez lui en boitant

    1. dede

      Vegeta, vous vous laissez aller a nouveau avec les participes passe et l’infinitif des verbes du premier groupe.

      Reprenez le conseil que vous donnait un lecteur recemment : afin de savoir si un verbe du premier groupe se conjugue a l’infinitif (se terminant par ER) ou au participe passe (se terminant par E), il suffit de le remplacer par un verbe d’un autre groupe (rire par exemple qui vous donnera rire a l’infinitif mais ri au participe passe, ainsi j’ai bien ri mais il faut bien rire pour savoir comment conjuguer j’ai bien mange mais il faut bien manger)

  28. hop hup

    En conséquence, la direction d’Ecomouv’ s’est dite mardi « contrainte de présenter un projet de cessation de ses activités et de suppression de tous les emplois existants pour motif économique ».
    Quelque 157 des 200 salariés de l’entreprise sont basés à Metz, au centre opérationnel d’Ecomouv’.

    a suivre avec interet

  29. hop hup

    Washington (awp/afp) – La Réserve fédérale américaine (Fed) va demander aux grandes banques de conserver des fonds propres supplémentaires en rapport avec leurs risques, ce qui forcerait JPMorgan Chase à lever plus de 20 milliards de dollars.
    Selon le numéro deux de la Fed, Stanley Fischer, JPMorgan est la seule parmi les huit banques concernées à ne pas atteindre pour l’instant le niveau de capitaux requis par ce projet de règlementation.

    avec tout le fric qu’ils ont engranger grâce a la planche a billet et au casino ils ont encore besoin d’argent

Les commentaires sont fermés.