Je ne suis pas Charlie

Les premières secondes, j’ai cru à une mauvaise blague, une petite gorafisation du réel, comme cela arrive de temps en temps, ces pieds de nez parfois macabres que la réalité adresse aux satiristes et aux blagueurs. J’ai lu, d’un œil distrait, que des tirs avaient été entendus à la rédaction de Charlie Hebdo. J’ai froncé le sourcil lorsque j’ai vu que des gens y étaient morts. Intrigué, j’ai regardé, sans originalité, la « une » de GoogleNews. La mauvaise blague continuait, de pire en pire.

charlie hebdo intouchablesQuelques heures plus tard, les faits sont assez bien connus, et le déferlement de vidéos, de directs souvent idiots et les commentaires haletants de journalistes aux yeux embués permettent de prendre bien conscience de l’ampleur du massacre, puisque c’est bien d’un massacre qu’il s’agit ici. Le journal satirique a donc lourdement payé le prix de sa liberté de ton.

Car à l’évidence, c’est bien elle qui est à l’origine de l’horreur, c’est bien cette liberté d’expression, largement utilisée par le journal, qui a motivé le triplet d’individus cagoulés à dégommer froidement du journaliste, du dessinateur, et, ce faisant, à emporter dans la foulée quelques salariés et deux policiers. Et, comme le fait très justement remarquer Guillaume Périgois, directeur de publication de Contrepoints, ce qui a été attaqué n’est pas spécifiquement la branche de la liberté de la presse ni même son tronc, la liberté d’expression mais c’est bien la racine, le droit fondamental qu’a chaque individu de penser librement.

charlie hebdo dur d etre aime par des consEt bien évidemment, une fois cette liberté attaquée, on aura eu le droit à toute la cohorte de ses défenseurs plus ou moins attitrés, plus ou moins crédibles, au micro de toutes les rédactions, de toutes les télés. Les journalistes, bien sûr, dont beaucoup, légitimement et authentiquement émus. Des politiciens, évidemment, parce que c’est leur rôle, et parce que c’est, aussi, ne l’oublions pas, leur gagne-pain. Tous, comme un seul homme, il se sont, ce jour-là, dressés pour expliquer que rien ne pourrait et ne devrait entamer cette si chère liberté qui leur tient tant à cœur.

Ce combat, à mener, va mobiliser les uns, les autres, et tout le monde, vous allez voir. Mais pas maintenant. L’heure, évidemment, est au recueillement et c’est tout à fait normal. Apparemment et selon les uns et les autres (ceux qui parlent, avidement, dans tous les micros à portée), l’heure est aussi à l’unité et aux rassemblements.

charlie hebdo hitlerÀ l’unité ? Mais de quoi parlent-ils donc ? Ne pas se chamailler sur les cadavres d’un attentat ignoble, ce n’est pas de l’unité, c’est de la décence élémentaire, c’est le minimum de retenue dont un humain dispose normalement lorsqu’il n’a pas subi l’ablation de la honte tout petit. Retenue et décence qui ont, malheureusement mais à l’évidence et depuis bien longtemps, déserté la classe politique française (qui n’a de classe que le nom). La mascarade actuelle tiendra peut-être quelques jours parce que l’émotion du peuple est grande, et qu’il faut donner le change, mais c’est à peu près tout, et c’est garanti sur facture.

Et puis, des rassemblements, partout. Mais pourquoi ? Pour y déclamer haut, fort et grégairement « Je suis Charlie » ? Mais pourquoi ? Quel but peut-il y avoir à vouloir se fondre dans un grand tout lacrymal, à se dissoudre ainsi pour montrer qu’on peut ou qu’on doit s’exprimer ? On peut parfaitement être choqué et viscéralement contre ce qui vient de se produire sans avoir pour autant la moindre affinité avec le journal et à plus forte raison sans vouloir disparaître derrière un slogan niaiseux. Et puis surtout, la liberté de penser, de s’exprimer, ce n’est précisément pas de penser et d’exprimer ce que tout le monde pense et exprime déjà, que diable !

Mais rassurez-vous, l’heure est trop grave pour réfléchir ergoter. Il y aura unité, il y aura rassemblements, il n’y aura personne pour rappeler à ces gens toutes ces libertés qu’ils ont précédemment grignotées ou qu’ils ont laissé grignoter, en toute décontraction. Il n’y aura personne pour leur rappeler ceux qui s’exprimaient trop librement et qu’ils ont censurés explicitement (parce que la loi, ou un décret, ou un bricolage juridique vite fait, le leur permettait) ou implicitement, par la bande, parce que, … « parce qu’on ne peut pas laisser publier ça, laisser dire ça, il a le droit, mais enfin » … La liberté d’expression, la liberté de penser, c’est très joli, mais il vaut sans doute mieux l’encadrer un peu.

Ça tombe bien. Avec ce qui vient de se passer, de l’encadrement, on va en avoir de grosses louchées.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires683

  1. Black Mamba

    Je ne suis pas Charlie !
    Tout à fait d’accord, hier j’avais reçu des messages par SMS pour l’attaque d’hier mais la demande même si elle était compréhensible était très agressive dans son expression .. alors non, je n’ai pas fait suivre …

      1. Black Mamba

        Oui, ton sentiment est juste , ton personnage a été créé par un dessinateur, tu n’est pas une marionnette …

    1. Marie

      Il y a eu une distribution format A4 du slogan « nous sommes tous… »dans la foule. Les merdias ont eu ordre de faire ces plans com.
      J en suis presque sur ….

      1. Black Mamba

        Ce qui me gênait dans la chaîne (en plus du fait que ce soit une chaîne) SMS était le non respect de mon droit de penser différemment , je compatis avec les familles des victimes mais cela s’arrête là … point
        D’ailleurs hasard des circonstances, j’ai vu hier une mère de famille qui me disait qu’elle était soulagée que son mari n’y était pas ce jour là à Charlie Hebdo car il avait l’habitude de fréquenter leur bureau et au moment de l’attaque …

      2. Lafayette

        Ils auraient pu renommer le journal « mouton » comme ça les manif seraient représentatives.

      1. Lafayette

        surtout qu’il y a un vieux reportage avec Voynet et Hollande (en secrétaire du PS) sur charlie hebdo qui montrait très bien le coté copain-copain de l’époque Mitterrand.

      1. Deres

        Ce n’était pas le début d’ailleurs comme on veut nous faire croire. Merah, Joué-les-tours, Dijon. C’est fou le nombre de déséquilibré dans ce pays …

        1. gameover

          ta ta ta ta… pas d’amalgames svp, c’étaient des actes isolés…

          1 c’est un acte isolé
          2 c’est un hasard
          3 c’est une coincidence
          4 c’est un concours de circonstances

          1. Deres

            En Syrie, ils ont des actes isolés toutes les heures … Ce n’est donc pas une guerre civile, pas d’amalgame.

            1. gameover

              Ma fille qui habite à Dijon m’a dit qu’il y a eu d’autres actes « non citoyens » suite au stock car qu’avaient fait « certains » individus avec des passants dans la rue… mais pour ne pas faire d’amalgame, personne n’en a parlé…

              …parce que l’insécurité on sait bien que c’est juste un sentiment…

              1. La Coupe Est Pleine

                Ce qui prouve une foi de plus, que l’actualité n’est importante dans ce pays que lorsqu’elle a des répercutions sur le quotidien des cercles Parisiens ….

              2. Deres

                Oui, gros « sentiment d’insécurité » en Décembre dans ma petite ville. La version non novlangue c’est 30 agressions en un mois.

            2. Deres

              D’ailleurs vu le contenu de certains commentaires (vu sur d’autres sites je vous rassure), j’appelle solennellement à ne pas faire d’amalgame entre ces meurtres odieux et les politiques étrangères américaines et israélienne. Et stop sur les théories du complot foireuses.

              1. Lafayette

                Cela cache peut être une manœuvre pour toucher le prix de l’immobilier, qui sait ? ce ne serait pas la première fois que l’on se débarrasse d’opposant par des voies détournées.

  2. Calvin

    Oui, le fond du problème reste la liberté.
    Elle-même bafouée dans ce pays, va-t-elle résister à l’option sécuritaire qui se profile, derrière un exécutif virtuellement combatif et cyniquement mobilisé ?

    1. Deres

      Fort avec les faibles et faibles avec les forts, c’est la devise de l’Etat français. Nous allons donc probablement payer collectivement sur notre liberté, les outrances non surveillés de nos ennemis.

      1. Deres

        C’est comme avec le 11 septembre où le scénario était prédit depuis longtemps mais pas anticipé le moins du monde … Nos gouvernants vont découvrir brutalement le fait que des kalachnikov circulent librement ans les banlieues, les prêches islamistes, les radicalisations dans les prisons, etc alors que ce sont des problèmes bien connus. Tout comme ils ont « découvert » soudainement la problématique des djhiadistes quand on atteint le seuil du millier et seulement quand cela a commencé à se voir chez nous. On paye aussi le prix du manque de vision de nos dirigeants depuis longtemps.

        Je note au passage que pour protéger Charlie Hebdo, il y avait juste une personne, et c’était le garde personnel de son rédacteur en chef. On est loin des escouades complètes de CRS qui suivent les pontes du gouvernement lors de leurs déplacements …

        1. Deres

          Ils bénéficiaient surtout de la protection d’un digicode en fait. C’est quand même fabuleux … Cela mériterait largement une enquête parlementaire je pense ! Je suis content de savoir que je bénéficie presque de la même protection personnel que des individus cible d’une fatwa !!!

          1. Aristarque

            Heureusement que je ne présente qu’une très lointaine ressemblance (uniquement pilaire) avec un musulman pieux. Je peux donc espérer continuer à me faire ouvrir les digicodes par d’ obligeantes personnes (dans les copros où des obsédés changent le code eux mêmes tous les mois in petto

    2. Deres

      Je m’attends aussi à la mise en place d’une superbe ligne Maginot purement statique et défensive, nous coûtant un bras et facile à contourner …

  3. Calgon

    Ah, je suis « content » de ne pas me retrouver tout seul avec une désagréable et persistante sensation de malaise devant tout ce merdier.

    J’ai été Charlie hier, le 07 janvier 2015, par solidarité.
    Je ne suis plus Charlie aujourd’hui lorsque je vois des Laura du Web sur Telematin qui arborent des sweat-short noir avec logo (vive le merchandising), ou quand j’apprends des deuils nationaux décrétés par notre gouvernemaman (seule véritable « action » notable qui sera entreprise, je n’en doute pas une seconde – et d’ailleurs, souhaitons le, il y a assez de loi liberticide pourvotrebien dans ce pays) …
    Oui, c’est triste, et non ces journalistes et dessinateurs ne méritaient pas ça (personne ne mérite ça) mais la différence de traitement entre cet assaut contre Charlie Hebdo et le massacre d’enfant dans une école parisienne il y a quelques mois (par exemple) me rend malade. Visiblement, dans ce pays, il est plus grave de tuer des journalistes de 70 ans que des enfants de 8 ans. Normal.
    Et quant à la soi-disant attaque de la liberté de la presse, notre gouvernemaman fait bien plus liberticide, de manière moins sanglante, il est vrai.

    Quant à l’improbable carte d’identité oubliée dans la voiture, j’en reste comme deux ronds de flan.

    Toutes mes condoléance aux victimes.

    1. Aloux

      Le problème c’est que manifester la moindre réserve au moins en public est absolument impossible sous peine de passer pour le dernier des salauds. Enfin je dis ça, mais j’ai l’impression que beaucoup sur les réseaux sociaux restent de marbre face à l’agitation médiatique, malheureusement pas pour les mêmes raisons que nous autres ici…

    2. David

      Petit correctif : massacre d’enfants dans une école toulousaine (mars 2012, Toulouse et Montauban).

      1. Vodkaman

        oui mais c’est pas pareil, il s’agissait d’un sale facho d’extrême drouate…
        ah, on me souffle dans l’oreillette que en fait, il s’agissait bien d’une CPF extremiste, MPDA (mais pas d’amalgame) !!!

    3. Lafayette

      Bon reportage, ils ont même bien filmé pour la propagande, et après ça on s’étonne des problèmes que cela va générer. Notez que c’est encore plus choquant sur des chaines étrangères qui n’ont pas pensé à flouter le tire à bout portant.

      Non je suis d’accord trop de loi ne sert à rien, une bonne loi anti-caricature aurait simplifié tout ceci, car racisme et religion sont liés, même si on doit les caractériser autrement.

    1. Pat

      Pour censurer maintenant, il suffit de dire : « c’est un discours de haine ». Ça rappelle l’époque où, pour condamner quelqu’un, il suffisait de dire : « C’est un ennemi du peuple »

      1. Pheldge

        Ou un « contre -révolutionnaire » … ou encore « un fasciste » sous Staline .
        Aujourd’hui on ne compte plus les « points Godwin » distribués à l’envie par les censeurs du « Camp du Bien ».

        Perso, j’ai grandi en lisant Hara-Kiri, Charlie etc…
        J’ai une immense admiration pour Reiser , Choron, Cavanna, Wolinsky , Siné, Cabu , même si certains délires gauchistes , parfois me fatiguaient. ( les premiers sont déjà DCD )
        Ces mecs ont triomphé de la censure, ouvert une brèche, et c’est déjà énorme.

        La récupération de cet horrible événement est inévitable. Espérons simplement un minimum de dignité .

    2. royaumont

      +1.
      nous sommes d’ailleurs assez nombreux à pointer du doigt cette contradiction.

      De plus, en appelant à l’unité (logique en cette circonstance), certain n’ont pas hésiter à amalgammer tous ceux qu’ils n’aiment pas à ces assassins.
      Idéal, pour rassembler autour de soi !

      1. Deres

        Entendu de la part de musulmans : réaction immédiate d’horreur … devant la possibilité que cela aide le Front National. Magnifique exemple de nombrilisme. Des gens sont assassinés, mais seules compte les conséquences politiques pour eux.

        1. Black Mamba

          Mon fils, depuis presque un an, se fait courtiser par des musulmans, quand j’ai appris cela, j’ai revu avec lui, toutes les bases de la catéchèse et réfuté tous les arguments que les musulmans prônent contre les chrétiens en général, je crois bien qu’il était temps, mon fils me parlait un peu trop de l’Islam.
          Avec les événements d’hier, je fais des piqûres de rappel …

          1. petit-chat

            Deux de mes ex-neveux y sont passés. L’un continue tout de même à boire des canons comme c’est pas possible, il s’est même mis à la clope.
            Un effet de mode, je pense, comme ces abruties (françaises) qui revêtent le nikab, histoire de faire chi…, comme tous les adolescents aiment à le faire.

            1. Deres

              Vaudrait mieux remettre le bouddhisme à la mode, comme rébellion cela fout carrément moins la merde. Mais c’est tellement plus facile de respecter des règles et des interdits matériels que d’atteindre une paix intérieure. En tout cas, les cons en sont bien incapables …

              1. Caton

                Le bouddhisme associé au shinto est l’idéologie qui a permis les exactions nippones entre 1905 et 1945.

                Les religions sont des maladies mentales. Toutes. Certes, certaines sont plus contagieuses ou font plus de dégâts… jusqu’à ce qu’une mutation intervienne, et c’est reparti pour de nouveaux massacres.

                1. Bonsaï

                  Ces exactions, comme vous dites, n’ont jamais été basées sur l’idéologie bouddhiste, qui elle prône plutôt le laisser-vivre …
                  Ne mélangeons pas tout dans les propos, ça peut éviter de futurs massacres !

                  1. Caton

                    Le concept de hakko ichiui a été inventé par la secte bouddhiste Nichiren. Donc vous vous trompez. Le bouddhisme est bien une maladie mentale comme les autres.

                    1. Deres

                      C’est un slogan politique, cela ne fait pas parti de la « doctrine de base » du bouddhisme. On a eu les guerres de religion chez nous, mais cela n’avait aucun rapport avec le message de Jésus. Vous pouvez bien chercher, il n’a jamais dit qu’il fallait tuer ou brimer autrui dans quelques circonstances que ce soit.

                    2. Caton

                      @Deres
                      C’est exact. Dans les deux cas la religion a servi d’excuse en torturant les textes pour leur faire dire le contraire de ce qui est écrit. En cela le mahométanisme est particulier, les textes prêchent la violence. Il n’empêche que toutes les religions ont servi à couvrir les pires exactions, avec l’assentiment de leurs clergés respectifs. C’est pourquoi ces totalitarismes de pensée sont dangereux.

                      J’inclus bien sûr le socialisme et ses variantes parmi les religions. Et ce sont toutes des maladies mentales.

                    3. Vodkaman

                      bigre, c’est la mouise !!!
                      des bonzes habitent au dessus de chez moi, je les ai toujours trouvé louches à s’habiller en robe…je ne vais plus les regarder de la même façon et m’en vais de ce pas acheter un Glock

                    4. Lafayette

                      @Caton
                      Vu que toutes les religions sont des maladies mentales, vous avez donc le droit au suicide.

                      Profitez.

                    1. Quiet Desperation

                      Deux pensées, que j’aime bien, de grands-pères :

                      1/ celui de ma femme : « la formulation catégorique du Bien et du Mal ne peut conduire qu’aux massacres »

                      2/ celui d’un commentateur ici (Pere Collateur?) : « ce n’est pas les méchants qu’il faut craindre, plutôt les grotesques »

                    2. pouf pouf

                      les grotesques pareil, mon adhésion totale pour une fois. comme avec celui qui disait pour supprimer la corruption supprimons le pouvoir, totalement d’accord aussi.

                    3. sa0000

                      @caton
                      Oui, et toutes, je dis bien TOUTES, les lapidations sont basées sur des cailloux. A bas les cailloux.
                      Et tous les méchants (mais vraiment tous, hein) ont utilisé de l’oxygène pour leur respiration. A bas l’oxygène.
                      Tous ont également employé des mots à un moment donné pour justifier leur barbarie. Le langage parlé a également été utilisé pour les embrigader, attention !
                      A bas le langage, à bas les mots, ces affreux vecteurs du pire.
                      J’ai bon, là ?

                    4. Pere Collateur

                      « 2/ celui d’un commentateur ici (Pere Collateur?) : « ce n’est pas les méchants qu’il faut craindre, plutôt les grotesques » »

                      En effet, j’avais écrit ceci en commentaire d’un des nombreux billets de notre hôte.
                      Mais rendons à César ce qui est à César, l’auteur initial était un certain Pajala qui postait vers 2006 sur le forum de la bulle immobilière.

                      Un intervenant libéral de tout premier ordre. Il y a même un blog qui compile ses meilleurs interventions.
                      C’est ici: http://chateaupajala.blogspot.fr/

                      Une très saine lecture…

            2. Lafayette

              « aime le faire » j’aime bien, moi je penche plutôt qu’il n’y a plus rien a montrer c’est pour cela qu’elles se cachent. Le couvent c’est une très bon lieu de séjour en plus.

          2. channy

            J’espère que vos efforts ont été (et seront )suffisant) BM..
            Perso bossant juste derrière une citée sensible comptant de nombreux Musulmans barbus très pratiquant et communicatif sur leur foi..ils ont d ailleurs eu un certains succès puisque le fils d une collègue vient de se convertir, d autres depuis quelques mois prient dans la salle de pause.
            Ils ont laissé tombé avec moi quand je leur ai dit que
            1) j ai vécu 2 ans dans un pays musulmans et que ce n est pas eux qui vont m expliquer comment cela se passe
            – et quand ils me demandent si durant ce temps là je n ai jamais eu envie de me convertir
            je leur répond, dans certains pays musulmans ,dont le plus grand du monde on peut y vivre en étant hindouistes,chrétiens, athées etc cela ne pose pas de problème..on peut même s’y marier avec un(e) local(e) à condition que l un d eux prennent la religion de l autre, en clair un(e )musulman(e) peut devenir chrétien(ne) et redevenir musulman(e) plus tard..déjà avec cela ils sont » assis »
            2) Souvent la question qui tue .;je leur demande vous êtes de quels courant de l islam? sunnite?, wahasbiste?, chiite? zaidisme? ibadisme? bon là ils laissent tomber ils sont trop incultes pour y répondre.
            @petit-chat
            « Un effet de mode, je pense, comme ces abruties (françaises) qui revêtent le nikab, histoire de faire chi »
            Tout est dans le mot « abruties » (ou paumées pour être poli)pas « effets de mode « ou « faire chi.. »

            1. Black Mamba

              Pour l’instant cela porte ses fruits, j’ai très rapidement repéré son intérêt soudain et il m’avait confié ses conversations …
              Il se trouve que j’ai personnellement depuis sa pré-adolescence commencé à lui parler de ma Foi contre l’avis de White Panda qui aujourd’hui partage le fait que j’ai bien fait pour lui éviter de tomber ne serait-ce dans une secte …
              Donc pas de contradiction entre ce que je lui ai enseigné et nos conversations …

              1. Barbatruc

                Je suis de votre avis Black Mamba , j’ai connu il y deux ans une situation épouvantable avec ma fille qui sortait avec un musilm.

                Ce qui l’a sauvé c’est son éducation Chrétienne, et les amis qu’elle avait pu se faire lors de sa fréquentation de l’église, des colos ou autres camps d’ado Chrétiens.

                Même si les enfants sont adultes maintenant, et qu’ils ont l’âge de construire leur propre conscience, il en reste quelque chose. Nous défendons avec ma femme corps et âme ( si je puis dire) les valeurs chrétiennes , même si je ne suis pas catholique mais protestant.

                Oui , je vous encourage a parler de votre foi à vos enfants.

          3. Black Mamba

            Un prêtre lors de l’un ses sermons nous rappelait que si actuellement nous sommes scandalisés par les massacres que font les musulmans au non de la Foi, nous chrétiens ont ne valaient pas mieux au temps des croisades et de l’Inquisition…
            La seule chose qui diffère de ces époques, c’est la rapidité à laquel est transmise véhicule l’information et nous entre temps nous avons évolué dans notre mentalité et la façon de vivre la Foi …

              1. Black Mamba

                Je n’ai pas fini …
                Il a dit qu’ il était heureux que nous soyons scandalisé que nous soyons ou pas croyants l’humanité évoluent vers un mieux …

            1. Deres

              Donc ils ont bien le droit de massacrer car certains ont fait pareil il y a plus de 500 ans … Bravo la morale, on va bien avancer avec cela …

              Les croisades étaient des guerres, certes menées avec les mœurs un peu brutal de l’époque, pas purement des massacres de civils sans défense qui avait ouvert leur gueule. Et l’inquisition utilisait des procès, là encore avec les méthodes expéditives de l’époque et avec la peine de mort alors largement en vigueur.

            2. Jiff

              « nous chrétiens ont ne valaient pas mieux au temps des croisades et de l’Inquisition… »

              C’est une réalité, ce qui me fait dire que d’ici 4-5 siècles ils se seront calmés.

              1. petit-chat

                Et la coutume veut qu’on l’enterre dans le jardin de la belle famille, je crois… (je parle du petit bout !)

                1. Lafayette

                  Dans le jardin de la future belle-famille ?
                  Vous pensez pas que c’est un peu précoce, et si ils déménagent, ou qu’ils achètent un chien, c’est grave ?

    3. Borgowrio

      Je suis Charlie , je suis Zemmour , je suis Finkielkraut . J’aimais bien Cavanna quand j’étais abonné à Charlie . Mais ce n’étais qu’un journal d’extreme gauche de plus violemment anti police anti militaire anti tout . Je pense à ces policiers morts pour eux .. Sincères condoléances à toutes les familles

      1. La Coupe Est Pleine

        « ce n’étais qu’un journal d’extrême gauche »
        Qui réclamait de la « liberté d’expression » mais avait une grande difficulté à critiquer la gauche.

        1. Aristarque

          On peut réclamer la liberté d’expression mais être gêné aux entournures de devoir critiquer ses potes. Toutefois, dans ce cas-là, cette liberté, ils tendent à l’interdire aux autres… C’est la théorie que seul un socialiste peut critiquer (utilement) le socialisme, les autres pourceaux n’atteignant pas, évidemment, à l’élévation de l’âme nécessaire pour apprécier la stérilité des résultats désastreux de cette idéologie.

      2. Deres

        Anti-clérical aussi. Certes quelques caricatures de musulmans mais des caricatures humiliantes du Pape et des catholiques à toutes les pages, on l’oublie trop souvent …

        1. royaumont

          Mais nous, nous ne les avons pas massacré. Insulté, brocardé, chahuté, oui, mais ni baillonné, ni massacré.
          La différence est de taille.

                1. Lafayette

                  Bon, notez que Jésus il en a déjà pris plein la tronche par les juifs, une fois qu’il n’y a plus de berger, il ne reste que les moutons.

  4. jeff

    Je trouve ca horrible meme si je n’ai jamais lu Charlie Hebdo. Leur Une me faisait parfois marrer parce que je suis belge et que chez moi, on rit de tout, surtout de soi d’ailleurs.
    Mais comme vous, je ne me retrouve absolument pas dans cette simagrée organisée par les journalistes et politiques !
    Quand j’ai lu ce matin que MLP réclamait plus de surveillance de nos RG, je me suis dis qu’on y allait tout droit !

    1. bob razovski

      « Quand j’ai lu ce matin que MLP réclamait plus de surveillance de nos RG, »

      C’était cousu de fil blanc. 😉

  5. ronchonnette

    personnellement, ce qui m’a outrée c’est le cri du coeur automatique du ‘pas d’amalgame!’ . Et si j’ai envie d’en faire? et si j’ai envie de faire le bilan des 5/ 10/ 50 derniers attentats contre des civils et y voir un point commun dans la grande majorité? Non, la liberté de penser n’est tjs pas tolérée.

      1. David

        Au même moment que le massacre parisien, un attentat au minibus bourré d’explosifs, au Yémen, a fait 37 morts et des dizaines de blessés, tous des civils sans défense. Même jour, même heure.

        Mais comme il ne faut surtout pas faire d’amalgame, n’est-ce pas, il devient évident que cet autre massacre a été commis par les adorateurs du Monstre en Spaghetti Volant !

  6. royaumont

    Je ne suis pas Charlie !
    Moi non plus.
    Mais en guise de banalité, je vais rappeler le premier la phrase (apocryphe) de mon cher ennemi Voltaire : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ».
    La liberté d’expression est sacro-sainte, il faut défendre même ceux qui l’utilise mal.
    J’émets tout de même le voeu pieux que ceux qui pleurent la liberté d’expression aujourd’hui sauront s’en souvenir demain, quand un Houellebecq ou un Zemmour les prendra à rebrousse-poil.

    Non, je ne suis pas Charlie, mais comme pour tous ceux de ma génération qui regardait RécréA2, Cabu faisait un peu partie de la famille.

    1. Fll

      Non, je ne suis pas Charlie, mais comme pour tous ceux de ma génération qui regardait RécréA2, Cabu faisait un peu partie de la famille. <== +1 j'ai dit la même chose à ma femme hier soir.

      1. Claribelle

        Je ne regardais pas Récré A2 (déjà trop vieille !) mais je lisais « Le grand Duduche » dans les « Pilote » de mes frères aînés dans les années 60…

  7. Pere Collateur

    Pareil: Gros malaise de mon coté devant toutes ces larmes de crocodiles et ce slogant débilitant pour bisounours décérébré. Je parle même pas des dessins sur les pancartes qui j’ai vu passé… J’ai honte pour eux.

    Ils croient vraiment que leur réunions à deux balles vont impressionner qui que ce soit? Au contraire, c’est tellement minable et nian nian que même moi j’ai envie de leur en mettre sur la tronche.

    Y a pas 36 manière de répondre a ca. Ces gens, comme nos « élites » d’ailleurs, ne comprenne qu’un seul langage.

    A bon entendeur.

    1. HussardBleu

      « à deux balles? »

      un de mes copains m’envoie : « balles tragiques à Charlie Hebdo »….

      ignoble, hein ? j’ai envie de le dénoncer à la Stasi…

      1. Calvin

        Perso, j’aimais bien certains côtés de ces impertinents et cette phrase – que je me suis faite tout seul et n’avais pas osé écrire * – est en fait le plus bel hommage à leurs oeuvres.
        * : Balles tragiques à Charlie Hebdo : 12 morts.

        1. Calvin

          C’est lié : Charlie Hebdo est né de l’interdiction de Hara-Kiri, suite au titre lors de la mort de De Gaulle.

  8. opale

    ah oui MLP qui demande plus de RG, ça c’était énorme. Ca passe presque comme une lettre à la poste (encore que).
    Je suis assez d’accord pour dire que la récupération va aller bon train et qu’il faudra discerner les sincères des calculateurs. On en oublierait presque que deux policiers sont morts, aussi, ainsi que le gardien, tellement l’accent est mis sur la rédaction de CH…
    L’émotion d’hier était justifiée et compréhensible.
    Aujourd’hui, il faut être prudent et ne pas moutonner, parce que c’est dans ces moments-là que nous sommes les plus influençables.

    1. Bonsaï

      Protection policière assurée par l’état depuis 2011 et l’affaire dite « des caricatures de Mahomet », pour situer dans le contexte. Encore une utilisation des impôts qui aura largement démontré son utilité.

      1. Deres

        J’ai l’impression que cette fameuse protection policière se limitait à un garde du corps pour Charb … Sinon, pour le reste du journal, ils étaient gardés par un digicode ! Les possibilités d’intervention policières à 5 minutes semblent bien dérisoires quand on voit que les trois premières patrouilles arrivés sur les lieux ont eu immédiatement et systématiquement le dessous dans la fusillade avec un mort dans leurs rangs. Faut dire avec des armes de service d’une portée pratique de 50 m et des voitures classiques, aucune chance contre des fusils d’assaut à balle blindés. Pour moi, cela mériterait une enquête parlementaire un tel manque de clairvoyance dans un pays ou des kalachnikovs circulent dans les banlieues.

        1. Aristarque

          (…) kalachnikovs circulent dans les banlieues. (…)
          Elles ne circulent pas dans les banlieues, ni à Marseille ni ailleurs.
          C’est juste une impression née de faits divers isolés… padamalgam svp!

      2. gameover

        Oui Lady B. ça prouve bien que même en mettant un policier derrière un citoyen on n’arrive pas à le protéger et que ce n’est pas la solution.

      3. Calvin

        Juste un bémol qui ne remet pas en cause le sens général du commentaire : qu’un poulet soit affecté à la protection vip, aux amendes routières, au bullage dans un bureau ou en maladie à la maison, ça ne change rien aux impôts !
        Le type est payé.
        En revanche, les avoir démunis face aux voyous, leur donner des missions à la con, etc… c’est effectivement un mal politique.

  9. Popeye

    Moi non plus, je ne suis pas Charlie.
    Je ne le suis pas à cause de ce tartuffe paltoquet de roquet catalan faisant fonction de premier ministre, se disant « charlie lui aussi » et larmoyant ce matin dans le micro mou de RTL sur la liberté d’expression assassinée hier.
    Branquignol, qui si ce n’est toi il y a moins d’un mois souhaitait faire taire Eric Zemmour?
    Si c’est ça être « je suis charlie » je passe mon tour.

    1. bob razovski

      « Branquignol, qui si ce n’est toi il y a moins d’un mois souhaitait faire taire Eric Zemmour? »
      Et qui a censuré Dieudonné.

      1. petit-chat

        cépapareil : Dieudo est encore vivant.
        Quand ils l’auront buté, style Kadafi of course, il aura tous les honneurs.

    2. Caton

      Au passage il a annoncé vouloir « sanctuariser » le régime des intermittents du spectacle. C’est pas.avec son pognon alors…

    3. channy

      Pas mal le tartuffe catalan en effet mais le petit excité sur talonnette lui m’ a vraiment énervé on aurait dit un mélange de V.Poutine( manquait juste on ira les traquer jusque dans les chiottes) et G.w Bush avec son appel débile à l unité national
      les Autres ont fait leur métier comme le dit H16

  10. Patatrac

    Les faits sont tragiques, des empêcheurs de penser en rond tombent assassinés. Puis une foule immense se rassemble en silence, quelques symboles émergent : un stylo ou un crayon brandi haut et fort, des « je suis Charlie » à la boutonnière. Soit. La liberté d’expression se défend aussi au quotidien, en pensant, en s’informant et en argumentant. Mais c’est peu visible, pas trop glamour, pas de photo à publier sur un réseau social. La foule c’est pratique « toi aussi tu viens défendre la liberté d’expression ? Oui » on est moins seul.

    Une mini typo en début d’article? « macabres »

  11. Higgins

    Ton commentaire est d’autant plus justifié que je suis prêt à parier que plus de 95% des personnes qui se sont rassemblées hier soir n’ont jamais lu une page de Charlie-Hebdo, pâle ersatz de ce que fût la première mouture et Hara Kiri. Et puis, consciemment ou non, bon nombre de ces personnes ne cilleraient pas, ou n’ont pas cillé, quand Zemmour ou Houellebeck sont cloués au pilori par les nouveaux bien-pensants. Ne boudons pas cependant notre plaisir, il vaut mieux ces rassemblements que rien du tout. Cessons néanmoins d’être naïf, des bougies tremblotantes n’ont jamais fait la pièce face aux fusils d’assaut.

    Le commentaire de Guillaume Périgois est emprunt d’une grande sagesse. Je m’y retrouve entièrement. La Liberté ne se séquence pas. Il est à craindre que la récupération idéologique qui commence à se manifester ici et là (je n’aime pas cette notion de marche « républicaine ») tourne rapidement à la farce politicienne malsaine. Ces douze morts ne méritent pas ça. C’est ce qui m’inquiète.

  12. a carelle

    Où allons-nous?… Comment se défendre lorsque nous n’avons pas d’armes et que certains mots nous sont interdits? Où est le gouvernement qui va prendre des responsabilités et remettre la France en situation de force
    Le vrai problème actuellement pour nos représentants est de savoir si nous allons voter pour H, J, S , L P et autres

  13. vengeusemasquée

    Effectivement, comme pas mal d’entre vous, je suis convaincue que l’horreur de la situation est totalement indépendante de ce que je pense de Charlie Hebdo. Je n’aime pas aujourd’hui Charlie davantage qu’hier, mais c’est sans rapport. Je ne comprends pas ce besoin de panurgisme. Comme si cela allait changer quoi que ce soit ? Comme si cela pouvait leur faire honneur ? C’est ridicule.
    La réponse individuelle me semble justement de s’éloigner autant que possible du panurgisme et d’assumer sa différence d’opinion. La réponse à un tel acte ne peut pas être plus de contrôle et de panurgisme, mais bien au contraire, davantage de liberté et d’indépendance mais je suppose que ce n’est pas ce qu’entendaient tous les journalistes qui ont répété et galvaudé le mot liberté hier à l’envi.

    1. Karamba!

      C’est tellement socialiste. On piétine les repères identitaires et ensuite on rééduque les écoliers pour qu’ils communient sous le dogme et les croyances du parti. Ca donne des rondes dans la rue et des sympathisants qui répètent les mêmes formules en pensant faire partie d’un grand tout cohérent. Une belle arnaque marketing qui ne donnera pourtant jamais une unité nationale. Mais Hollande doit se réjouir d’avoir au moins réuni ses ouailles dispersées par sa gestion calamiteuse du pays…

  14. Christophe

    C’est la « pensée »… « marche blanche ».

    On viole, on tue ? Pouf une « marche blanche ».

    On kalachnikove des dessinateurs gauchistes ? Crac un « deuil national ».

    A quand la médaille du mérite… à titre posthume ? Ou la légion d’honneur ?

    Bref. L’obscénité est totale. Le « 9/11 de la liberté d’expression »… on est dans le grand n’importe quoi.

    Valls en gourou, fanatique, dans son juste-corps à paillette de torero à la petite semaine, est d’une obscénité folle.

    Dernière note : l’attentat n’est pas contre la « liberté d’expression ».

    Des commandos cathos ou juifs n’ont pas tiré sur Charlie hier.

    Ce sont des musulmans qui ont tiré sur Charlie hier pour les punir d’avoir insulté leur prophète.

    Voilà, dit comme cela, c’est plus clair, et donc plus vrai.

    Ne tombons pas dans le piège des… généralités qui permettent -commodément- de se voiler les yeux.

    1. petit-chat

      « Ce sont des musulmans qui ont tiré sur Charlie hier pour les punir d’avoir insulté leur prophète.
      Voilà, dit comme cela, c’est plus clair, et donc plus vrai. »
      Dis comme ça, sans fard, ça n’offre aucun intérêt politiquement, voyons.
      D’autant qu’à ma connaissance, le meurtre est interdit par toutes les religions. Je pense que c’est plutôt le fait d’une bande de jeunes un peu désœuvrés du fait que les programmes (hmmm) de l’EdNat ne les retiennent pas à l’école, et que les distractions sont rares là où ils vivent ces pôvres chéris…

      1. Caton

        Pouvez vous m’indiquer le passage du coran qui interdit aux mahométans de tuer ceux qui ne partagent pas leur religion? Je n’ai pas trouvé…

        1. Charles

          C est plutot l’inverse en fait, à quasiment toutes les pages, il faut buter les mécréants…

        2. petit-chat

          J’observe simplement que pendant des siècles toutes les populations majoritairement arabes vivaient en parfaite harmonie avec des juifs et des chrétiens. J’en ai déduit, un peu hâtivement mais ça me paraissait de simple bon sens, que le meurtre n’était pas encouragé, d’autant que c’est assez incompatible avec le « croissez et prospérez » qui, à une époque, était une nécessité vitale pour ne pas disparaître…

          1. Deres

            « parfaite harmonie » … Hum
            Je crois que le Coran tolère les autres religions si elles sont dans un pays musulmans et soumises à de nombreuses brimades dont des impôts spécifiques pour les mécréants. Très loin donc des principes d’égalité et de libertés. Je rappelle que des gens ont été emprisonnés en Arabie Saoudite pour avoir tenu des messes clandestines …

            1. channy

              @Deres
              « Je crois que le Coran tolère les autres religions si elles sont dans un pays musulmans et soumises à de nombreuses brimades dont des impôts spécifiques pour les mécréants. »

              Cela se passe ainsi en Malaisie, pas vraiment d impôts spécifiques mais des quotas raciaux pour travailler dans l administration, accéder à l université, emprunter dans une banque etc etc..

          2. MadeInCH

            C’est où, déjà, il n’y a pas longtemps (petit quelques semaines), qu’un type a été légalement jugé, et légalemenet exécuté, pour avoir quitté la religion l’égale du coin?
            C’était quoi, déjà, cette religion??

          3. channy

            Pas faux petit-chat, En Malaisie les citoyens Israelites ( raccourci pratique pour désigner les juifs)sont interdit d entrée sur le territoire… depuis quand( je n ai pas la réponse) ?
            Pourtant dans certaines villes vous y trouvez des cimetières juif..idem en Indonésie

  15. Nemrod

    Je réitère.
    En étant froid et clinique je dirais que ces soldats n’ont fait qu’appliquer leur « manuel » qui leur dit de tuer l’infidèle que l’on ne peut convertir.
    J’ajoute que ces grandes envolées sur la liberté d’expression au pays de la loi Gayssot et du politiquement correct « vivrensemblesque » me donne la gerbe.

    1. HussardBleu

      Nemrod, je plussoie nettement… tu as les honneurs de mon Journal… ça fait quoi, d’être Immortel, maintenant ?

      1. Calvin

        On y gagne quoi ?
        Je demande pour savoir si je dois arrêter mes gamineries et écrire enfin un truc intelligent pour être immortalisé dans ton journal !

        1. Quiet Desperation

          hmmm! tu y serais en fort mauvaise compagnie… rien que des mauvais esprits… des indignes nationaux, voire pire… crois-moi, ce serait un triste départ dans la vie pour un brillant jeune garçon!

  16. Le Gnôme

    Je ne suis pas Charlie non plus, ce qui n’eest pas une raison pour ne pas déplorer ce massacre. Je ne vois guère comment des manifs ou des rassemblements impressionneront des fanatiques.

    1. Karamba!

      Non seulement les rassemblements de pleurnicheurs n’impressionnent pas les barbus, mais c’est quand même un peu ce qu’ils espéraient. Les terroristes savent qu’ils disposent en France d’un auditoire émotionnellement très réceptif puisque fragile. On nous a tellement infantilisé…

  17. dede

    « ou qu’ils ont laisser grignoter »

    Si l’orthographe douteuse de vegeta vient a polluer la prose d’H16, je crains que ce pays ne soit foutu…

    1. Black Mamba

      Vegeta n’a pas apparu hier , étonnant, je pensais qu’il serait le premier à dire qu’il avait raison face aux événements.

      1. Aristarque

        Notre hôte lui a cantonné sévèrement sa liberté d’expression (qui devenait pénible et je ne parle pas que des fôtes d’ aurettograffe).

        1. Calvin

          Sur ce point, je suis d’accord. H16 est chez lui et si c’est pour subir un tsunami de commentaires haineux, contre-haineux, et trollesques, ce serait répulseur même pour un contributeur récurrent comme moi.

          1. Kazar

            Végéta est un peu outrancier dans ses propos et manque certainement de nuances, mais je ne pense pas qu’H16 censure qui que ce soit.

              1. vegeta

                je n’ai pas eu le temps de venir ici hier, h16 ma juste demander de faire attention à mes écrits, en aucun cas il ne me censure 🙂

                  1. vegeta

                    Je faisait des petits dessins de mahomet chez moi, d’ailleurs les journalistes, les médias le gouvernement ainsi que tous les « charlie » devraient faire chacun une petite caricature de mahomet, histoire de faire comprendre aux terroristes que la liberté n’a pas de prix

  18. Gerldam

    Tout à fait d’accord. J’ajouterai un point de vue iconoclaste: si tous les policiers de ce pays avait fait un stage prolongé en Israel, pays confronté tous les jours avec ce type d’assassins, on n’en serait sans douter pas là.

    1. dg

      Pourquoi iconoclaste? En tout cas je me disais ce matin que c’etait assez pathétique de voir des controles partout avec des flics ou vigiles peu ou pas armés. En Israel, les mecs qui font la sécurité un peu partout (meme devant certains restaus hélas), ils ont des gros flingues et ils savent tirer.

    2. Jiff

      Pour se faire un réel point de vue il faut voir les choses des deux côtés de la barrière (mur); et donc, pour suivre ton raisonnement, ils devraient aussi faire un stage à Gaza où ils se prendraient des contrôles musclés à chaque coin de rue et quelques tonnes de roquettes sur le coin du museau…

  19. Alx

    Je n’aime pas trop nes entendre parler de « LA liberté de la presse », parce qu l’idee sous jacente est qu il y a plusieurs libertés qui n’ont pas toutes la meme valeur, alors que comme vous le montrez, il n’existe que LA liberté, et que c’est elle qui est attaquée…

  20. petit-chat

    La liberté d’expression d’Eric Zemmour a été en effet extraordinairement bridée : invité sur tous les plateaux télé pour faire la promo de son bouquin, sans être interrompu d’ailleurs, il pousse à la guerre civile, certainement voulue par le (vrai) pouvoir en place. La pichenette de son émission, c’est pour créer l’illusion qui le rend crédible : pôvre Zemmour, personne ne l’aime mais tout le monde se rue sur son bouquin, snifff.
    Quant à Houellebeck, connais pas.
    Les guignols qui manifestent (contre ou pour quoi ?) me rappellent les « touche pas à mon pote » et autres niaiseries.
    Dieudonné a été interdit au nom de la liberté d’expression, on a tout dit avec de tels arguments.

    1. hugeus

      Jamais lu Houellebecq !?!
      Eh bien, tu peux t’y mettre ! Tu ne seras pas déçu. Il est d’une truculence rarissime, même si complètement déprimant. Je te conseille de commencer par Extension du domaine de la lutte, un des premiers.
      Soumission commence tellement bien (lu 15 pages hier), c’est sûrement un des meilleurs, autant le garder pour la fin !

      1. petit-chat

        Je suis comme Fleur Pellerin, ma ministre de ma culture, je mets beaucoup de temps à lire un bouquin… Merci pour les titres, il y a tant d’auteurs qui gagnent à être connus.

        1. channy

          J ai découvert Houellebecq avec Plateforme en 2002, je n apprécie pas l’homme mais en tant qu’écrivain il est sacrement doué..Plateforme faisait le buzz à l’époque.. je l ai emprunté à la bibliothèque près de chez moi, je l ai lu en 4 jours si j ai bonne mémoire
          Comme Notre chère Fleur je mets beaucoup de temps à lire un bouquin..mais quand un bouquin vous plait vous ne le lâchez plus et le lisez jusqu au bout..Il y a bien d autres auteurs qui ne gagne pas à être connus tellement leurs livres sont chiants
          Certes Houellebecq n est pas Céline, mais ce n est pas BHL non plus

        2. Aristarque

          Puisque tu es comme Fleurette, tu n’ aurais pas un million, même un petit, d’ Euros qui traîne dans un coin ou qui refuse de laisser ton tiroir se refermer ? Je suis un peu sec actuellement et cela améliorerait ma pâtée….

      2. Nemrod

        Vous avez tort.
        Je le tiens pour un visionnaire et je n’ai jamais pu lâcher un de ses bouquins.
        C’est celui qui m’a le plus remuer hormis Orwell et Ayn Rand.

        1. petit-chat

          Ayn Rand, avec Celine, mes auteurs 5 étoiles (ou gomette verte, j’me souviens jamais des nouvelles notations)

  21. Alecton

    Et dire que tout ceci eut pu être évité, sinon limité, par la détention libre et le port autorisé d’armes à feu par le quidam moyen…. (Les facteurs de variabilité sont multiples mais le même acte réalisé en Israel eut fait moins de victimes…)
    On ne m’enlèvera pas non plus de l’esprit (même si je reconnais une certaine culpabilité morale à le formuler) que les soixante-huitards tombés hier , de par leur engagement politique et la propagation de leurs idées (y compris économiques) ont commencé à creuser leurs tombes il y a belle lurette.

    1. Deres

      Faut arrêter avec les fantasmes de cowboy … Aux USA, en cas de fusillade, on ne voit jamais tous les citoyens aux alentours se jeter sur leurs pétoires pour engager une fusillade avec les tireurs ou les gangsters. La dernière fois que ce genre de chose s’est produite c’était avec les Dalton ! Si tu ramènes au nombre d’accidents et de massacres par de « vrais » déséquilibrés, je ne pense pas franchement que la société soit globalement gagnante à une prolifération des armes à feu.

      1. Alecton

        Ma foi, il me semble que la prolifération existe déjà ; elle concerne principalement les armes de chasses à la cambrousse, et les Kalash en ville… Vu la facilité avec laquelle les « déséquilibrés » arrivent à s’en procurer, je ne suis pas persuadé qu’elle soit perdante non-plus (surtout en situation de guerre civile de basse intensité).
        Je ne parle ici pas d’engager une fusillade (plutôt déséquilibrée, par nature avec une 7.62 en face) mais de pouvoir disposer du choix de défendre chèrement sa vie s’il le faut.

        1. Caton

          Muni d’une arme de chasse, au hasard une Steyr Scout en .308, les personnes qui ont filmé les fusillades auraient pu facilement stopper les tireurs. La portée effective de la 7,62×39 est de 200 mètres contre 900 pour la .308.

          1. Deres

            Comme je viens de le dire plus haut, on constate que ce n’est pas ce qui se passe aux USA où pourtant les armes sont très nombreuses et légales. Donc à part le plaisir onanique d’avoir pleins de pétoires chez soi pour pouvoir les astiquer avec amour, cela ne servirait à rien ou pire tuerait pleins d’innocents tous les ans.

            1. Caton

              Vous pouvez continuer à psittaciser, mais c’est exactement ce qui se passe quotidiennement aux USA: l’intervention de citoyens ordinaires légalement armés stoppe la quasi-totalité des fusillades. Celles qui font la une des merdias se déroulent uniquement dans des lieux d’où les armes ont été bannies.

              Le rôle des merdias c’est la vente d’espaces publicitaires et de « temps de cerveau disponible ». Il faut être singulièrement naïf pour croire à ce point à la pub.

              1. janus

                Tout a fait d’accord avec Caton : Les stats comparées du nombre de crimes rapportés au nombre d’armes en liberté entre les US etr la france va dans ce sens : La France est désormais un pays bcp moins sûr quèe les US et les stats disent que là ou le poirt d’arme est libre (Dans certains etats aux US il y a très peu de contraintes sur ce plan) les stats du crime sont les plus faibles. Le bon reflexe cow boy calme les déséquilibrés : Cf Gary Becker et ses etudes novatrices sur les comportements à l’aune des lois de l’économie )

            2. MadeInCH

              Je vous propose une petite statisque que vous pouvez cherchez comme un grand, de manière à ne pas m’accuser de triche.
              SI on ôte les 5 villes les plus touchées par les crimes et délits, Alors la criminalité aux USA est très faible.
              Quelles sont ces 5 villes?
              Quelles sont les villes qui ont la législation la plus stricte concernant les armes privées?
              Y voyez-vous une corrélation?

              Moi, si.

          2. Kazar

            En même temps, il n’est pas à la portée de tout le monde de tirer à 900 mètres avec précision…et pour ceux qui font du tir, ils savent qu’il ne sera déjà pas facile de toucher une cible en mouvement à 25 mètres avec une arme de poing. Ce qui ne m’empêche pas de conseiller une fois de plus à nos concitoyens de fréquenter les clubs de tir et de s’armer en toute légalité, en prévision d’un éventuel grand bordel.

            1. Caton

              900 m non, en effet. 400 avec une Scout, qui n’est pas une arme de poing, est à la portée de tout le monde.

      2. Caton

        Faux. Les fusillades tragiques aux USA se produisent uniquement dans des endroits dont les armes ont été bannies. Mais la sécurité des criminels passe aussi par le bourrage de mou, alors continuez à croire les merdias…

    2. hugeus

      100% d’accord.
      Un mec qui apprend qu’il y a une fatwa contre lui, parce qu’il dérange les plus abrutis des obtus avec son crayon, et qui continue, je dis chapeau.
      Le même mec, qui a pour le coup une raison valable d’obtenir une autorisation de port d’arme, mais préfère mettre sa vie entre les mains de personnes absolument égocentrées (je parle des politiques, bien sûr), qui lui assurent que tout va bien se passer mon bébé, je dis quel con.

        1. hugeus

          En deux jours, on peut apprendre à n’importe quel pépé parkinsonien à toucher une zone vitale à trois mètres.
          Toute ressemblance entre pépé parkinsonien et caricaturiste expérimenté est purement fortuite.

      1. gameover

        @ Hugeus

        « Un mec qui apprend qu’il y a une fatwa contre lui, parce qu’il dérange les plus abrutis des obtus avec son crayon, et qui continue, je dis chapeau. »

        Moi je dis quel con aussi même dans ce cas là et même bien avant qu’il apprenne qu’il y a une fatwa contre lui et je me demande même s’il vaut mieux que le mec en face, c’est dire.

        On a la liberté de penser certes et on peut penser ce que l’on veut et il n’y a aucun risque.
        On a la liberté d’expression et on peut dire ce que l’on veut mais il y a un risque, le risque s’est réalisé. Quand on se retrouve dans la rue face à 3 voyous on la remballe sa liberté d’expression car on sait comment ça va finir.

        C’est un peu facile d’insulter les gens ou leur croyance à distance en se mettant à l’abri dans un pays censé protéger votre liberté d’expression, censé seulement car tout cela ce n’est que des principes. Il semble aussi qu’ils n’aient jamais pensé que leurs dessins pouvaient tuer des gens, c’est fait.

        A l’expression : « je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites…. » on pourrait rajouter à la fin « … mais si tu pouvais fermer ta gueule ça nous arrangerait quand même. » car on ne peut pas dire que leurs dessins ont fait avancer la discussion mais que ça a juste jeté de l’huile sur le feu.

        Le dernier dessin de Charlie c’était quand même de la pure provoc et je préfère que ce soit eux qui en ait fait les frais plutôt qu’un grand magasin parisien, c’est trash mais c’est ce que je pense.

        Le dernier dessin :
        http://img4.hostingpics.net/pics/24746410917344101527495194696207754307932226059389n.jpg

          1. gameover

            Non pas du tout Caton mais la liberté d’expression c’est aussi une responsabilité.

            Tant que ce n’est que soi-même que l’on met en danger, soit.

            Mais j’assimile un peu les dessins de Charlie a une déclaration de guerre : en général ce n’est pas ceux qui font la déclaration qui vont payer les pots cassés… là si.

            1. Caton

              Je vois plutôt la déclaration de guerre dans l’autre sens: osez nous critiquer et la réaction sera violente. Personnellement je répugne à céder à ce genre de menace. Mais je comprends votre point.

            2. Rebel

              Quelle lâcheté dans vos propos! Vous avez raison mieux vos baisser la tête et laisser parler les imbéciles qui crient le plus fort.. Avec le temps et l’imprégnation vos idées convergeront peut être vers les leurs.

              1. gameover

                Mais Rebel la lâcheté n’est pas que dans mes propos, je n’ai pas l’intention de me battre pour une guerre qui n’est pas la mienne (tiens ça rime avec Adrienne) mais je t’invite à nous faire part de ce que tu comptes faire à part écrire pour nous montrer ta grande vaillance…

        1. hugeus

          On est bien d’accord, CH est (était ?) un organe d’agit-prop, et… eh bien c’est un métier à risque, agitateur, surtout quand on mélange des ingrédients de plus en plus divers !

  22. Spizzenergi

    Politiquement pas vraiment de votre bord, j’apprécie le ton de ce blog qui avec humour et intelligence me permet de me remettre en question et de ne pas camper sur mes principes crypto-comunissssssssssss.
    Gamin, il m’arrivait de lire Hara-Kiri. Ado, j’achetais Charlie Mensuel et à la re-parution de Charlie Hebdo, je l’ai acheté tous les mercredi, comme le Canard. Quand Val a viré Siné, j’ai pris mes distances. Non pas que j’étais fan de Siné, mais plus parce qu’il sanctionnait son soutien aux palestiniens. Déjà une forme de censure. Le même Val qui a viré Guillon et Porte. A la mort de Cavanna, j’ai définitivement lâché l’affaire.
    Mais ces dernières semaines, je pensais faire un don pour que Charlie vive parce que je me sentais presque coupable de les avoir abandonnés. Aujourd’hui j’ai un peu le même sentiment que vous. Tous ces gens qui s’indignent et se rassemblent, ça sent le politiquement correct, la bonne indignation de masse, alors que la disparition du journal, comme en 1981, ne leur aurait fait ni chaud, ni froid … Quant à la récupération politique, là ça pue carrément, d’autant que les journalistes de Charlie leur chiaient régulièrement dans les bottes … mais peut-être certains sont-ils sincères (comme rappelé plus haut, Voltaire toussa toussa).
    Au final, j’espère effectivement que ça ne va pas déboucher sur une nouvelle atteinte à la liberté d’expression, un nouveau contrôle, et que Zemmour, tout connard qu’il soit, pourra continuer à s’exprimer (Houellbecq j’aime bien)

    Bien à vous

    1. Honorbrachios

      l’a déjà un masque à gaz, un gilet pare-balle, un casque, des bottes et une Hache, no problemo

  23. maicorne

    J’adore le cynisme de l’équipe de guignols en place. D’un côté, on flatte et s’apitoie (à juste titre) sur le sort des policiers, de l’autre, Taubira arme (avec ses lois) le revolver qui va flinguer sans doute d’autres agents. J’espère que les flics apprécient. C’est un peu comme ces policiers chargés de la protection de personnalités politiques et journalistiques qui dans leur colonnes flinguent à tour de bras ceux qui prennent des risques pour eux. j’espère que là aussi, les fonctionnaires visualisent l’humour de la situation.

    1. Deres

      Il a déjà eu des débats sur les armes de la police vous savez … Trop dangereux le 9 mm … D’ailleurs je crois qu’il y a eu un changement de munitions en 2010 … On voit le résultat : 3 fusillades, 3 défaites et un mort.

      1. Kazar

        Et dire qu’aux USA, ils ont des 45 !!! Cela dit même un 45, contre une kalach, y’a pas photo, gilet pare-balle ou pas.

    2. HussardBleu

      Kipling : « making mock of uniforms that guard you while you sleep »… pour ces gens, le mot « fumier » me vient assez naturellement aux lèvres, malgré ma bonne éducation, n’est-ce pas….

  24. Spizzenergi

    Mince j’ai raté ça
    « On ne m’enlèvera pas non plus de l’esprit (même si je reconnais une certaine culpabilité morale à le formuler) que les soixante-huitards tombés hier , de par leur engagement politique et la propagation de leurs idées (y compris économiques) ont commencé à creuser leurs tombes il y a belle lurette. »
    Je pense qu’effectivement tu peux ressentir une certaine culpabilité morale : en fait tu défends la liberté d’expression, mais à condition qu’elle soit de ton bord, c’est ça ?

    1. Alecton

      Je n’ai pas l’outrecuidance de prétendre déclarer défendre quoique ce soit. Chacun est libre de ses croyances et opinions (mais certains sont plus libres que d’autres quant à la possibilité de les crier haut et fort). Je souligne juste le fait qu’en bons gauchistes, les personnes concernées ont grandement participé à la non-intégration de cultures qui aujourd’hui se retournent pour mordre la main qui les a nourrit. Il n’est pas question d’expliquer ou de justifier l’injustifiable, il est juste question de prendre de la hauteur :

      « Une fois qu’on s’est remis de la dépression provoquée par la prise de conscience que, quoi qu’il arrive et sans doute pour toujours, les gens vont continuer d’être stupides et cruels les uns envers les autres -…- on change d’attitude et on se dit, bon, après tout, tant pis. Ce serait infiniment préférable que les choses soient mieux, mais elles ne le sont pas alors essayons d’en tirer le meilleur parti possible. Voyons un peu ce que ces lourdauds vont réussir cette fois à inventer pour s’infliger de nouveaux tourments » Iain M Banks

  25. pouf pouf

    Pour commencer, j’aime bien démocrite qui nonchalamment décrète que l’infini ne présuppose pas de démiurge, c’est le genre de pensée qui peut rafraichir une journée alourdie d’inutilité. Première personne du pluriel pense qu’il faut agir, première personne du pluriel s’agite et s’échauffe tant que l’indignation n’est plus muette, première personne du pluriel fulmine en projetant de petites fumeroles autour d’eux. Troisième personne du pluriel va payer, deuxième personne du pluriel va payer pour que troisième paye, ça va très certainement chier. Première personne du singulier rigole une fois de plus portée au summum de son exaspération, pourtant première personne du singulier se désole, se dessèche et se sent racornir tant la bêtise est épaisse et si loin des préoccupations d’un monsieur teste salvateur certaines fois. Troisième personne indéfinie du singulier s’insurge totalement, se répand, puis se navre de son impuissance alors qu’elle est pourtant préparée à tant d’éventualités statistiques, statistiques oui, mais où ? Quand, comme démocrite, on a écrit tôt dans sa vie : ataraxie + aponie = euthymie, on se dit rapidement d’accord, super, mais pour faire quoi avec ? Samadhi prochain ? Déjà, et pour commencer à m’inscrire un peu en faux quand même, à peine plus tard, démocrite a commencé à avoir des douleurs en rapport avec la mauvaise position que prenaient les philosophes pendant qu’ils écrivaient dans le sable et il a vécu très longtemps, dit la légende, pour en pâtir aussi complètement que de raison. Même avec la jolie idée d’un dieu pour tous (oui, mais le notre) on ne sait jamais ce que la descendance va faire de l’héritage d’amour universel qu’on lui a laissé …

  26. Fred

    Je me demande bien si les média français auraient été aussi ‘vent debout’ si cet attentat avait tué 12 personnes inconnues comme vous et moi et pas des journalistes en majorité. Monsieur Hollande aurait-t-il alors décrété un deuil national ? Je ne le pense pas. Alors qui sème le vent récolte la tempête.

    1. astazou

      Y aurait-il un #JeSuisMinute ? un #JeSuisRadioCourtoisie ?
      J’en doute …
      Je ne lis pas l’un ni n’écoute l’autre.

  27. LM

    Evidemment, je suis contre la violence et assassiner qui que ce soit est inacceptable et cela doit être très dur pour les familles évidemment ainsi que pour les autres employés touchés pour avoir pensé et l’avoir dit. Mais je pense sincèrement 2 choses :
    – ces terroristes sont créés de toutes pièces par nos chers hommes politiques qui vont inventer des guerres pour soigner leur images. Ukraine, Syrie, Libye, Irak, Afganistan … Eux ne vont jamais sur le front, ni leur enfants. C’est la chair à canon sans dents. Donc hors de question de m’associer aux responsables.
    – Evidemment, chacun à le droit de dire ce qu’il veut, mais comme mon grand père a refusé les médailles de guerre car il ne voulait pas être associé aux communistes de la résistance car (notamment) ces derniers voulaient remplacer une dictature socialiste par une autre. Je suis à peu près convaincu que les employés de Charlie Hebdo sont pour la liberté d’expression que si elle est du coté du Parti du Bien. Donc je ne veux pas m’associer à ce genre de personnes quand il s’agit de prétendre qu’ils défendaient la liberté d’expression.
    Il est possible que je me trompe, mais en tout cas, je ne suis pas Charlie.

    1. Bonsaï

      Voilà qui est dit. Parce que dans cette affaire on a très vite compris qu’il s’agissait surtout de défendre la liberté d’expression de la caste bien pensante et par conséquent de renforcer ses propres pouvoirs.

    2. Alecton

      Ces terroristes ne sont pas créés par nos hommes politique, même s’il faut reconnaitre que l’inconséquence des uns (merci Sarko et BHL pour avoir déssoudé un des derniers rempart…), encourage la connerie des autres. Il faut appeler un chat, un chat, le coran est un manuel de guerre, un catalyseur de Nihilisme, c’est l’islam qui créé ses propres Chahîd.

      1. LM

        J exagère quand je dis qu’ils sont créés par les politiques. Il n’y a évidemment pas que ca. Mais il y en aurait moins et surtout ils n’iraient pas venir tuer des gens ici.

        1. royaumont

          Tu exagères, mais pas tant que cela…
          L’EdNat, qui est bien placée pour repérer les dérives radicales de certains de ses élèves, ferme consciencieusement les yeux.
          Les professeurs le voient, le subissent (ça n’est pas sans conséquence dans les classes, surtout quand le professeur est une femme), le signalent à l’administration du collège et… rien, surtout pas de vague.
          Il ne faut pas stigmatiser, ce sont des chances pour la France. Le mélange détonnant de la lacheté et de l’idéologie nous explose au visage.

      2. petit-chat

        « Ces terroristes ne sont pas créés par nos hommes politique »
        Et dans quelques années, on découvrira que tout ça a été commandité, dirigé, suggéré (barrer l’inutile mention) par des services confidentiels de l’État.

      3. Deres

        Kadahfi était un rempart un peu branlant quand même … Il avait sponsorisé le terrorisme sur notre territoire et lancé des SCUDS contre l’Italie … Et dans sa dernier version, il s’était converti du communisme version arabe à l’islam et voulait devenir le nouveau prophète des croyants …

  28. Fifou

    Tres bon post. cela fait plaisir de lire du bon sens juste apres un article comme les declarations de Pasqua
    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/01/07/01002-20150107ARTFIG00216-pasqua-la-menace-islamiste-extremiste-est-beaucoup-plus-forte-aujourd-hui-qu-en-1995.php

    Cet attentat, quelques jours apres la remise en place en catimini des RG, va servir de tremplin a beaucoup de choses

    Derriere, cela va alimenter la haine classique et ca va faire mal a beaucoup d’innocents qui n’en ont rien a faire des caricatures ou de la religion ou de la guerre en Irak mais qui vont etre associes a un camp ou l’autre et seront au mauvais endroit au mauvais moment…

  29. Aristarque

    Déplorons ce massacre. Notons que la brièveté de mise sur la piste des tueurs nous aura évité les habituels couplets sur l’ extrême droite, les HLPSDNH,etc… Vérifions qu’en lieu et place de manifs orientées immédiatement anti (objet identifié du ressentiment), nous avons des marches blanches. Rien contre le djihadisme, l’islam extrême, etc… Remarquons que toutes les pleureuses politiques qui s’ épanchent lacrymalement depuis hier sont unanimement pour la liberté d’expression, très beaucoup moins pour la liberté de penser en dehors des mantras du Camp du Bien, à coups de lois Gayssot et autres du même tonneau. Nous déplorions il y a quelques jours, la mise en vigueur de textes qui permettront d’ espionner n’ importe qui, avec un encadrement légal de la manœuvre tellement vaste et relâché qu’il ne mérite plus le nom de cadre, sur de simples esquisses de présomption dès lors que ce quidam aura manifesté une déviance par rapport aux dogmes évolutifs d’ ailleurs en fonction des circonstances. Si donc, une pareille législation tournée vers les citoyens normaux a été validée dans la sérénité (enfin, en la planquant dans un corpus n’ ayant que peu d’affinités, ce qui en dit long sur la conscience démocratique des soi-disants représentants du Peuple), attendons-nous à une aggravation évidemment motivée des meilleurs motifs, après pareil attentat. 😕

    1. petit-chat

      De plus, pour compléter, les psychanalystes ont ajouté à la longue liste des maladies mentales celle du contestataire dans son sens le plus vague (ou le plus large, selon les besoins du Camp du Bien et du Vrai)

      1. Aristarque

        Le précédent président avait bien formé le projet d’ établissement de fichiers recensant les voyous qui osaient contester les justes PV reçus en raison de leur inconduite… Après que la trame soit mise en place, ce n’est plus qu’ une question de positionnement des curseurs. 😕

    2. Karamba!

      C’est vrai que les américains avaient eu la décence d’instaurer le patriot act après les actes terroristes. Hollande lui a mis en place son machin juste avant les massacres. Il est tellement prévoyant…

      1. Caton

        C’est une coïncidence. Personne ne peut penser qu’il y a une relation entre le décret du 26 décembre 2014 et les événements tragiques d’hier! Les coupables ont été identifiés aussi rapidement parce qu’ils ont oublié leurs cartes d’identité, RIB et quittances de loyer, leur acte était imprévisible même s’ils étaient depuis fort longtemps sous surveillance.

    3. Deres

      J’espère qu’ils en profitent pour fliquer Twitter plein d’appel à la haine contre les blasphémateurs en tout cas. Perdu pour perdu, au moins que notre perte de liberté serve à quelque chose …

      1. Kazar

        Faut pas rêver…Moi aussi, j’ai vu les tweets haineux de ceux qui se réjouissent du massacre, franchement, ça incite pas au « vivresensemble » mais plutôt au « cassez-vous » !!!!

  30. Pidjay

    Aujourd’hui, la liberté d »expression s’arrête à la liste de Patrick Cohen des personnes à inviter au débat ou pas.

    1. alecton

      J’avoue m’être succinctement (et coupablement) dis qu’il eut été judicieux qu’ils aillent se réfugier à la maison de la radio…. désolé…

  31. Karamba!

    Décence à géométrie variable. Ne pas s’engueuler autour de ce massacre, c’est une chose. Mais voir autant de personnalités faire autant de déclarations foireuses destinées à valoriser leur propre personne ou faire avancer leur cause (liberté d’expression de la pensée unique socialiste), ça me donne juste envie de gerber. Un deuil ce n’est pas cette frénésie, cette hystérie.

    La France vient de comprendre qu’elle était en guerre. Il était temps, ça va faire un bail que nos présidents – et spécialement Flanby depuis qu’il est à l’Elysée – multiplient les interventions armées hasardeuses à l’étranger sur commande des américains. D’ailleurs les américains sont presque heureux qu’on ait enfin désormais une raison évidente (vengeance, tout ça…) de poursuivre leurs règlements de compte. Mais la guerre n’est pas déclarée aujourd’hui. Simplement elle n’avait pas lieu en France, nous n’étions du coup pas vraiment concernés, sauf quand les cercueils de quelques soldats tombés pour la France (?) revenaient au pays ou que quelques djihadistes lobotomisés rentraient eux aussi à la maison. On vit vraiment dans le déni en France, trop d’enfumage…

  32. Doff

    Politique, tu m’écoeures, politiciens, vous m’écoeurez.

    L’acte est ignoble, c’est une tragédie.
    Chacun peut faire son deuil, ou pas, libre à chacun de penser et de s’exprimer, ou pas.
    N’usez pas de cet acte barbare pour tirer la couverture à vous, pour faire passer plus facilement vos idées/idéaux auprès des citoyens en état de choc.
    Vous n’étiez déjà plus très crédible, mais là, vous devenez suspects.

    Le pays va mal, y’a pire ailleurs, sûrement, mais c’est pas glorieux. J’ose (naïvement ?) imaginer que vous ne vous servirez pas de cet acte pour masquer autre chose et faire oublier à vos citoyens leur triste réalité quotidienne.

    Je ne vous fait plus confiance.
    Politique, tu m’écoeures, politiciens, vous m’écoeurez.

  33. Aristarque

    D’ ici à ce que la protection par digicode (classe et standing) soit considérée comme un avantage taxable par Bonnet d’Anne H., ce sont les Têtes de Veaux qui peuvent craindre pour leur IF et TH…

  34. brhute-59

    hello m.h16

    – ne pas vouloir se dissoudre derrière un slogan:
    OK, d’accord avec vous.

    – montrer rapidement, d’une manière très simple, grâce à cela, aux personnes et groupes qui organisent ces crimes, que (quasi) toute la planète est unie contre eux:
    pas si bête tout de même.

    #jesuischarlie est certes simpliste et réducteur
    #jesuischarlie est, reconnaissons le, efficace car massif, viral, immédiatement compréhensible

    1. Mais c’est surtout immédiatement construit par ces mêmes médias qui ont largement usé de la censure soft.

      1. brhute-59

        oui, mais bon, au final, ça va tout de même avoir un impact vous ne croyez pas ?

        quand, grâce à un petit solgan, une personne ou un groupe se rend compte qu’en quelques heures la (quasi) totalité de la planète est contre lui, ça doit faire quelque chose tout de même !

        ou plutôt, s’il ne se passe PAS ce genre de chose, quelle conclusion en tirer pour ces personnes ou groupes, mais aussi pour l’humanité ?

        #voirlepositif
        #votrebonneresolution2015
        #jesuish16

        1. Ben justement, je ne suis pas loin de penser que c’est parfaitement contre-productif. Les Terroristes ont un but : faire peur, et, à défaut, faire parler d’eux, de leurs actions, au maximum. Là, c’est carton plein.

          Imaginez la même tuerie avec un entrefilet dans la presse, sur le mode factuel, et une indignation très mesurée (si vous voulez, imaginez que c’est la rédac de Valeurs Actuelles, mettons). Le soir, l’affaire est déjà à moitié oubliée. Le lendemain, la traque des tueurs se fait dans le calme médiatique, et un jour, pouf, ils se font choper (ou tuer). Là, leur « acte » est passé inaperçu, personne n’a vraiment parlé d’eux. Pour la terreur, c’est évidemment raté, et pour le reste, tout le monde s’en fiche ou à peu près.

          On pourrait regretter, on pourrait dire « oui mais c’est scandaleux ». Tout à fait. Il n’en reste pas moins que le but ne serait pas atteint du tout. Echec total.

          Ici, avec la multiplication ad lib. de tout le foin médiatique (qui permet, au passage, de ne surtout pas parler de tous les autres problèmes), difficile de dire qu’ils ont raté leur cible. Ce n’est pas la terreur, mais le chaos progresse.

          1. pouf pouf

            Alors dans l’ordre, un journaliste courageux recueille la confession des assassins avant l’assaut final des forces spéciales qui suppriment définitivement la menace passée, enfin les frères tzarnaiev de chez nous s’éteignent dans leur propre nuit. Puis, discours du sénateur palpatine traduit mot à mot de l’américain : it’s with great reluctance that i accept emergency powers voted blablabla when the situation returns to normal blablabla blablabla the great european army is therefore created blablabla. Paf, comme ça, le jour et la nuit s’opposent à nouveau dans la même journée.

          2. Aristarque

            Et la surmédiatisation permet ensuite de gonfler outrancièrement la probabilité de la menace, de faire du Vigipirate à tous les coins de rue comme si cela pouvait empêcher un quelconque terroriste de perpétrer ses actes (aucune médiathèque ne pourra pas exploser ou brûler parce que la trappe à restitution des livres hors heures ouvrables est condamnée) et surtout, de passer des tombereaux, des wagons de lois et règlements liberticides en quasi loucedé et avec le plein assentiment de la masse des esclaves tremblotants de risquer d’être arrachés à leur servitude…

          3. Calvin

            +1000
            Et j’ajouterai : recevoir les familles des victimes loin des caméras pour leur assurer que l’apparente décontraction des autorités est feinte.

          4. Fifou

            Un avis complementaire: quand vous etes 50 supporters de foot avec votre equipe en deplacement, vous retrouver dans un stade de 30000 supporters adverses qui vous insultent ca ne vous fait pas regretter votre soutien, ca vous galvanise

          5. malicorne

            le principe du terrorisme, c’est (lapalissade) bien de terroriser ,non ? Que vise par le terrorisme ? D’abord à discréditer les autorités de l’Etat, c’est en bonne voie. Ensuite, neutraliser le reste de la population, pour qu’il ne prennent pas position contre la minorité agissante. dans ce sens nous verrons bien dans les mois qui viennent si la presse ose encore lancer la moindre réflexion critique contre l’Islam, même suggérée. Quand à la population, c’est simple, oserez-vous encore faire une remarque à un maghrébin dans la rue ? (revue de priorité, témoignage dans une agression, attitude agressive de « djeunes ». La réponse est non . Sauf s’il est seul et que vous êtes au fin fond de la Lozère (et encore). Le rapport de force, vous le constatez chaque jour, n’est pas de votre côté. Ben, le terrorisme, c’est aussi ça. Que vous n’osiez plus rien dire ou faire.

          6. brhute-59

            j’entends l’argument. même s’il me paraît un tantinet dénué d’Humanité.

            Le bruit médiatique, à mon sens, n’est, concernant l’aspect « tuerie », que l’écho de ce que la population ressent au plus profond d’elle-même. Un entrefilet de presse n’est donc pas décemment possible, pas sur un sujet qui touche à l’homme et la liberté (ou alors l’ensemble de la presse nationale se résume à une page A5 avec 10 lignes…genre presse coréenne).

            #jesuischarlie (puisque c’est à ce point de votre post que je m’attache – + qu’à la place des medias) devrait ravir les libéraux de tous poils car ce qui s’est passé hier en France (pas dans les médias, mais, AVANT les médias, et, cela me rend fier, AVANT l’intervention du pouvoir polique: dans le coeur même de notre population, dans notre nation), c’est qu’il est démontré que toucher à la liberté de l’un d’entre nous (et « seulement » la liberté d’expression, et pourtant pas celle « du plus apprécié » d’entre nous), et bien toucher à cette liberté là: c’est toucher à la liberté de tous et de chacun.

            c’est en ça que, personnellement, #jesuischarlie

            PS : et en l’occurenc, je ne suis d’accord sur le fait que la peur soit le but de ces terroristes. La peur n’est qu’un de leur moyen. pas le but. Si un peuple entier se soulève face à eux, leur moyen fait flop (mais pas forcèment leur but).

            1. Mmm peut-être. La question, c’est en quoi les panonceaux « Je suis Charlie » sont-ils spontanés ? Tant mieux si on peut, a posteriori, écrire « toucher à la liberté de l’un d’entre nous, c’est toucher à la liberté de tous et de chacun ». Mais voilà : je suis un gros pessimiste, et je pense que très peu, pour ne pas dire presque aucun de ceux qui ont arboré le panonceau, ont pensé ça au moment où ils le faisaient. En fait, l’écrasante majorité l’utilise pour dire « Je suis choqué ». Et il n’y a rien derrière. Et comme elle l’arbore, elle peut s’affranchir d’aller plus loin : le devoir de célébration, de communauté, de pleurs, de souvenir, etc… est fait, j’ai mis mon panneau, et hop, je suis carré. Dans deux jours, on sera passé à autre chose. Mais l’argument « Cépourlutécontrelétérorist », ça, on va y avoir droit.

              1. brhute-59

                l’origine du « slogan » n’est pas médiatique (on a retrouvé le type qui l’a pondu d’ailleurs, bon c’est vrai, il est dans la comm, mais il l’a fait à titre perso).

                « je suis un gros pessimiste »: c’est sans doute ce qui nous distingue même si j’ai toujours bcp de plaisir à vous lire.
                mais dites-vous tout de même qu’un peuple s’est réuni (notamment grâce aux réseaux sociaux et aux modes actuels de communication) quasi instantanément, et surtout AVANT ceux que vous ne supportez plus (médias et pouvoir politique).
                Zut quoi, ça fait longtemps que ce n’était pas arrivé chez nous, et surtout, de mémoire de trentenaire, jamais pour une vraie « bonne » cause (et oui, mon seul souvenir est ….france ’98).
                Alors : réjouissons nous AU MOINS de cela, en mémoire des disparus qui portaient haut l’étendard de la liberté.

                « aucun de ceux qui ont arboré le panonceau, ont pensé ça au moment où ils le faisaient » : je dirai, so what ? est-ce vraiment navrant ou est-ce triste ? je ne le crois pas, car à mon sens il y a des réactions qui répondent à une atteinte physique et ne nécessitent pas de passer par la case « pourquoi je fais ça? ». c’est d’ailleurs ce qui peut être assez beau. la défense de la liberté de l’homme le plus niais d’entre nous est aussi importante que la mienne, et son atteinte l’émeut comme elle m’émeut moi: sans réfléchir, parce que c’est dans ses veines, et dans les miennes.

                « Dans deux jours, on sera passé à autre chose. » : j’espère !!! car #jesuischarlie est, à mon sens, une réaction éphèmére sans but autre que celui de montrer que nous sommes ensemble touchés par cette atteinte.

                enfin, qu’est ce que notre pays fera de tout cela ?
                je reste dans l’espoir (mon optimisme n’a pas de limite, désolé) mais je nourris les mêmes craintes que vous, dont celle de l’oubli, et celle de la légifération galopante et liberticide.

                1. brhute-59

                  qu’est-ce qu’on fait de tout cela ?
                  si on ne parle ni de l’Etat, de ses représentants, ni des médias, mais simplement de « nous », on peut commencer par ça :

                  « Attendez vous à une réaction massive et frontale de notre part car le combat pour la défense de ces libertés est la base même de notre mouvement. »
                  Anonymous #francophone // #OpCharlieHebdo
                  http://pastebin.com/Pdj2Z0wC

            2. Nyamba

              Bonjour !
              J’aime bien ce que vous dites, je m’y retrouve. Vous parlez avec bienveillance d’un élan spontané massif, d’une réaction humaine sans réflexion préalable, et peut-être éphémère (mais pourquoi juger de cela ? Pour moi, la durée du mouvement importe moins que sa beauté).
              Par ailleurs, il me paraît injuste de dire que des gens affichent bêtement le panonceau sans jamais avoir lu le journal (cf commentaire d’Higgins de 9h29). Cette tuerie choque, plus profondément qu’une autre (et encore, je ne pense pas : le choc est le même, c’est la résultante « graphique » qui est plus marquante, corps de métier oblige) parce que parmi les tués, il y a des auteurs que tout le monde connaît. Je lisais les caricatures de Wolinski avant même de savoir la définition du mot satire…

              Je comprends les arguments que vous développez, vous et vos hôtes, M. Hash. Ils sont tous motivés par une observation assidue des charognards (politiques ou maîtres à penser) qui veulent nous guider, et j’avoue aussi retrouver quelques unes des réflexions (cyniques 🙁 ) que je me suis faites à moi-même. La foule est aisée à manipuler, à orienter ou à désorienter, et il semblerait que tous les leaders autoproclamés ou de facto s’y emploient désormais avec application. Mais je ne crois pas que l’élan social « Je suis Charlie » (je parle bien de l’élan spontané de M. Tout-le-Monde) mérite cette critique :
              « très peu, pour ne pas dire presque aucun de ceux qui ont arboré le panonceau, ont pensé ça au moment où ils le faisaient. En fait, l’écrasante majorité l’utilise pour dire « Je suis choqué ». Et il n’y a rien derrière.  » .
              C’est, comme vous le dites, la version d’un gros pessimiste. Il y a une petite, toute petite chance, que vous ayez tort. Je préfère donner aux moutons le bénéfice du doute (c’est mon côté naïf, évidemment).

              1. Nyamba

                (Désolée pour ce mini-pavé, mais trouver 500 commentaires au réveil et condenser à peu près ce que j’avais envie d’écrire, en évitant si possible de faire des redondances, c’est pas évident.)

        2. Kazar

          Aucun impact, dans deux jours, tous ces « je suis Charlie » vaqueront à leurs occupations journalières, en remettant une fois de plus aux politiques la responsabilité de les protéger. Ce n’est pas en bêlant comme des moutons qu’on arrêtera ces terroristes, c’est en exigeant des peines appropriées à leur encontre, en éliminant in situ les djihadistes en Syrie, au lieu de vouloir les empêcher de partir, en faisant preuve de fermeté au lieu de blâmer la société.

          1. petit-chat

            Si les guignols qui nous gouvernent n’avaient pas, pour des raisons personnelles, foutu le bordel dans ces pays que même Duflot elle ne connait pas (pour parler Présigland), on n’aurait probablement jamais entendu parler de djihadistes en fRance.
            Qui sème le vent récolte la tempête, conformément aux attentes : si le peuple se fout sur la gueule, ça masquera toujours la faillite.

      2. Deres

        En plus, c’est d’un manque d’originalité un peu affligeant.

        A quand la distribution gratuite par millions d’anciens exemplaires de Charlie Hebdo dans tous le pays ? A non, c’est vrai, ce serait de la provocation … Nous on est les gentils qui levons les bras en l’air et donnons les codes d’accès et les adresses aux gens armés.

        1. Aristarque

          Faudra les réimprimer alors. CH tire à 140.000 en moyenne selon Wikipedia (ce qui me semble gonflé par rapport à sa mise en place chez les détaillants de presse. QQ un aurait d’ autres stats ?

    2. Before

      Je suis plutôt d’accord.
      Le slogan est certes réducteur, mais c’est un slogan. Il a l’avantage de pouvoir proposer rapidement et efficacement un symbole fort face à un acte monstrueux chargés lui aussi de symbolisme.
      Ensuite, il est certain que le débat sur la responsabilité des uns et des autres dans la limitation « soft » de la liberté d’expression, de la propagation du politiquement correct, ce débat là doit avoir lieu. D’autant plus, je dirais.

      1. petit-chat

        Un débat concernant la liberté d’expression ? Elle est inscrite dans la Constitution. Un référendum alors ?!
        Et dans l’objet de ce billet, je ne vois pas de lien entre la liberté d’expression, bafouée par tous les gouvernements, quels qu’ils soient, et un massacre de gens célèbres.

        1. Before

          Je parle du débat de fond courant qui a lieu depuis longtemps en France et dans le monde, et dont la nécessité s’est accrue depuis quelques temps (censure de Dieudonné, Zemmour, « droit » de blasphémer, etc…).
          Vous remarquez justement que les gouvernements bafouent la liberté d’expression : c’est donc qu’il y a bien matière à protester, à discuter, à prouver que la liberté d’expression est fragile. C’est de cela dont je parle.
          Et le lien avec ce billet, c’est que les gens célèbres massacrés l’ont été parce qu’ils ont utilisé leur droit de dire et d’écrire ce qu’ils voulaient et ce qu’ils pensaient. C’est pas la rédaction du journal de Mickey qui a été prise pour cible, c’est pas non plus un massacre aveugle sur une place de marché quelconque.

          1. Aloux

            Oui la liberté d’expression est très mal en point en France, il y aurait matière à débattre et à protester, et c’est précisément ce que les politiciens et les média bien en cour veulent empêcher en jouant à fond sur l’émotion et la communion autour de slogans simplistes comme « je suis Charlie ». Je suis totalement d’accord avec H16 plus haut, les terroristes ont parfaitement réussi leur coup, et honnêtement non, je ne pense pas que voir que plein de gens dans le monde se baladent avec un slogan pour dire qu’ils sont vraiment très méchants leur fasse plus de peine que ça. Au contraire je me demande si ça ne les excite pas encore davantage. D’ailleurs un petit tour sur internet aujourd’hui permet de voir qu’ils sont loin d’avoir le monde entier contre eux, et qu’à part les bisounours qui font des rondes joyeuses autour de leur slogan mièvre, il y a aussi plein de gens qui approuvent bruyamment, ou du moins ne condamnent pas si fermement que ça ce qu’il s’est passé. Comme il y a 3 ans avec Merah d’ailleurs, c’est les mêmes.

            Avant de pouvoir envisager de gagner la guerre contre ces abrutis, il faudrait déjà avoir les couilles de les désigner comme ce qu’ils sont, des islamistes, arrêter avec le « padamalgam », arrêter avec les marches blanches, les défilés victimaires et toutes les conneries festives, affirmer quelles sont nos valeurs et que nous sommes prêts à les défendre. Autant dire que vu ce qu’il se passe depuis hier, c’est très mal barré.

            1. Caton

              Le terme « islamiste » me semble inapproprié. Ces personnes se contentent d’appliquer à la lettre ce qui est écrit dans le coran. Ce sont de bons mahométans, c’est tout.

              1. Aloux

                Ce serait pourtant déjà un progrès par rapport à la situation actuelle, et permettrait de ménager les « mauvais musulmans » qui seraient tentés de passer complètement dans notre camp vu qu’ils se font dézinguer pareil par les autres tarés.

  35. Val

    Ce dé-zingage est atroce. Ceci dit ce grand déballage mondial émotionnel est tout simplement obscène , nous ne souffrons ici d’une vaguelette par rapport à des populations qui eux sont aux premières loges , tous les jours, victimes de ces mêmes fanatiques et dans un silence mondial total ou presque. Alors je crois que nous gagnerions à pleurer nos morts dans la décence , dans la dignité et dans la retenue.
    J’ai entendu des journaleux appeler cette tuerie de « mini 11/09 » , c’est une insulte aux morts d’hier comme à ceux du 11/09 .
    Nous sommes dans un pathos délirant et vain, là ou nous aurions besoin de tenue et de rigueur et de détermination . Mais qu’attendre d’autre de la part de nos politiques ?

    1. La Coupe Est Pleine

      Mais vous ne comprenez donc pas ?
      Cette fois ça s’est passé dans le sérail Parigots !
      C’est ça l’info voyons !
      C’est là que c’est ignoble !
      D’ailleurs les dessinateurs et même les flics on a leurs noms, mais les autres petits besogneux …. Vous savez qui c’est ?
      Pays de merde !

      1. Doff

        Absolument, et j’ai du mal à croire (je déconne) que l’attentat d’hier à Sanaa (Yemen) à la voiture piégée qui a fait 37 morts soit passé sous silence.
        Ah oui, j’oubliais, c’est où le Yémen déjà ?

    2. La Coupe Est Pleine

      D’ailleurs même les ricains avaient fait preuve de plus de compassion pour les victimes d’Oklahoma city, que nous ne l’avons fait pour ceux de Joué-les-tours ….

    3. Jiff

      « J’ai entendu des journaleux appeler cette tuerie de « mini 11/09″  »

      C’est bien ce qui me fait craindre que d’ici la fin du mois nous nous retrouvions avec un genre de patriot act sur le dos (genre, plus besoin de commission rogatoire pour quelque perq que ce soit, arrestations arbitraires pérennisées, etc).

      On va encore me traiter de complotiste, mais je trouve que cette action tombe quand même fort à propos (et même foutrement bien), moins de quinze jours après le décret LPM et la ressuscitation des RG.

      Sans tomber dans le mélo si bien décrit plus haut, j’ai quand même été assez étonné en allant chercher ma drogue quotidienne que les journaux, soit-disant si solidaires, n’aient pas tous fait leur une avec les caricatures – en tout cas, si j’avais été directeur de la publication, c’est ce que j’aurais fait…

      1. La Coupe Est Pleine

        « que d’ici la fin du mois nous nous retrouvions avec un genre de patriot act sur le dos »

        -> Faut pas être devin pour le dire !
        L’occasion est trop belle de renforcer les moyens répréssifs de l’état : « c’est pour vot’ sécurité ma p’tite dame ! »
        En plus l’élite va s’en retrouvé légitimée du même coup !
        Pour peu que l’on ne nous justifie pas la levée de nouvelles taxes et le chariot sera plein pour un bon moment !

  36. Nyamba

    C’est marrant, ce « Je suis Charlie », je ne l’ai absolument pas compris de la même façon que vous ici. Avant que l’affiche ne se propage comme un virus, je la voyais comme un pied de nez à ceux qui croient que penser différemment est passible de mort. Ce n’était pas un signe de rassemblement, ce n’était pas un slogan niaiseux, c’était juste un doigt d’honneur aux connards qui écoutent les voix dans leur tête.
    Pas de métaphysique, pas de calcul ; pas de besoin de conformité non plus, ou alors je ne m’en suis pas rendue compte (me fondre dans la masse, il me semble que c’est tout sauf ma tasse de thé. Ou alors entre les libéraux j’ai envie d’être la seule mainstream ? va savoir)…
    Bref, il se fait tard ici et les débats iront encore bon train, je vous souhaite donc une bonne journée à tous.

    1. brhute-59

      cf. ce que j’ai dit juste au dessus, #jesuischarlie c’est le bras d’honneur virtuel de Charb devant la kalach

  37. Aristarque

    HS . Nous avons tous entendu parler de la hausse du timbre de 10 bons %… Par exemple, passage de 0,61 à 0,68 pour le tarif vert de moins de 20g (+11,4%).
    Moui, cela c’est pour la première tranche.
    Parce que sur la suivante, on passe de 1,00 à 1,25€, soit une hausse de 25% sur laquelle les merdias ont été beaucoup moins diserts.
    Encore un point à abonder contre les monopoles… :mrgreen:

  38. Penseursauvage

    Tout à fait d’accord avec toi, comme je l’ai dit hier, juste après l’attaque, à présent j’ai peur, non pas du terrorisme non, mais j’ai peur de la manière dont va être traitée ce drame médiatiquement dans les semaines qui vont venir, l’occasion est bien trop belle pour passer les pires lois liberticides, sous le coup de l’émotion et au prétexte de la sécurité.

    Pourtant il suffit d’ouvrir les yeux pour se rendre compte d’un fait simple: où étaient leurs cameras, leurs écoutes téléphoniques, leur surveillance internet, leur omniprésence policière et leurs décrète liberticides hier? A quoi tout ce là a servi au moment où vraiment nous en aurions eu besoin? A rien, a strictement rien, ni à prévenir le drame, ni à attraper les suspects. La vérité c’est qu’aucune loi sécuritaire ne suffira jamais pour prévenir ce genre d’actes de folie, on ne peux qu’éviter que quiconque accumule suffisamment de haine pour les commettre.

    Le pire c’est que Charlie Hebdo avait déjà subi un attentat à sa vie, non je ne parle pas des cocktails molotovs, je parle des coupures de subvention, des mauvais procès, de l’outrage des politiques quand aux caricatures publiées… un attentat discret, lent, moraliste, non violent physiquement, mais pourtant bel et bien mortel, perpétré par ceux là même qui aujourd’hui sont les premiers à s’agglutiner autour de leurs cadavres pour se pavaner de leur tristesse parfois feinte devant l’œil des caméras. Charlie Hebdo était déjà presque mort avant d’être tué, et quelque part il n’a jamais été aussi vivant depuis, il a fallut que l’attaque soit plus brutale, plus réelle, plus incontestable, pour qu’on réalise à quel point un simple journal satyrique comme Charlie Hebdo, pourtant presque au bord de la faillite, était un organe vital pour les français.

    J’espère qu’en effet ce drame nous permettra de nous unir, de réaliser qu’être français ça veut encore dire quelque chose et que ce quelque chose on y tient profondément, qu’aimer la France ce n’est pas adhérer à un discours aux relents haineux comme celui du FN mais bien l’exacte contraire, et qu’on réalise surtout une chose: que l’on attaque l’âme de le France à la Kalashnikov ou avec des décrets, des traités transnationaux et des lois, il n’y a que la méthode qui change et les plus dangereux terroristes ne sont pas toujours ceux qui crient Allahu Akbar.

    1. Kazar

      Vous ne vous sentez pas un peu ridicule d’oser une comparaison entre le FN et des terroristes islamiques ?

      1. Penseursauvage

        Je n’ai pas comparé le FN au terrorisme islamique, bien qu’effectivement cela participe de la même mentalité: l’aveuglement par la haine qui considère la violence comme solution acceptable. Ce que je critique du FN c’est d’avoir détourne les symboles républicains tels que l’amour de son pays, de son drapeau et de sa culture comme des prétextes à la haine des autres, aujourd’hui on ne peut même plus arborer un drapeau français sans être assimilé à un extrémiste, on en est arriver à faire passer le drapeau tricolore pour un emblème fasciste alors qu’il est tout le contraire. Aimer la France ce n’est pas être prêt à déclarer la guerre à l’Islam mais au contraire maintenir les valeurs de laïcité, de tolérance et de respect de toutes les cultures comme principe fondateur même au delà de l’émotion.

        Si on cède sur ces point fondamentaux de la république française, alors dans le fond on ne vaut pas bien mieux que ceux qui tirent sur des dessinateurs.

        1. Alecton

          En aucun cas le FN n’est responsable de la perversion des symboles nationaux. Il s’agit bien au contraire du fait du socialisme de droite comme de gauche qui ont assimilé toute forme de débat identitaire au racisme.
          Ces traitres à la nation ont érigé le respect des cultures (à l’exception de celui de la culture française) comme étendard. Ils ont oublié que c’est à l’immigré de respecter la culture du pays qui l’accueille et non l’inverse.

          1. Caton

            L’erreur fondamentale du FN c’est de confondre immigration et colonisation. Lorsque le nouvel arrivant impose sa langue, sa culture et ses valeurs et vit aux crochets de la population déjà présente il ne s’agit pas d’immigration

          2. Penseursauvage

            Faux, factuellement, même si en effet le ps, l’ump et encore bien d’autres ont contribué à cette image au prétexte d’alerter du « danger » du FN, rappelons quand même que le FN à l’origine était un groupuscule ouvertement fasciste appelé Ordre Nouveau, c’est lorsque Miterrand leur a permis de s’ériger en parti politique (merci la « gauche ») qu’ils sont devenu le Front National et que Jean Marie Le Pen en a pris la présidence, de cette époque reste la conviction des français que par delà du discours mielleux sur le patriotisme du FN se cache des idées nauséabondes fascistes assumées.

            Ne va pas croire un instant que le FN est victime de sa réputation fasciste qui serait en fait erronée, ils en sont les principaux acteurs et responsables, d’où les fameux « dérapages » réguliers qui visent à rappeler le fond véritable de leur pensée, il serait bien naïf de croire qu’après 30 ans d’existence en politique les dirigeants du FN n’aient pas encore compris que les blagues sur les arabes c’est pas le moyen le plus efficace d’être élu. Ils ont un rôle totalement inexcusable dans la dégradation et le détournement des symboles républicains.

            1. vegeta

              et blablabla, aller j’ai envie de rire avec toi, le FN à tué combien de personnes depuis 30 ans ? combien d’attentats ?

              le FN est juste un parti politique qui cherchent des électeurs pour obtenir de l’argent rien de plus

            2. gameover

              Penseur, non copieur sauvage… tu viens juste nous dire ici ce qu’on entend sur tous les merdias… Il faut un bouc émissaire et ce sera donc le FN. C’est plus facile que de rechercher ses propres responsabilités.

    2. Olivier Vitri

      Allahu Akbar, c’est le cri de la piétaille, l’exécuteur des basses œuvres, du nettoyeur. La tête pensante du bordel est bien ailleurs; sans s’attarder sur celle(s) qui conçoit les actions et pilote l’endoctrinement, on s’inquiétera plutôt de l’utilisation juteuse que ceux que l’on connaît bien ici vont en faire…

      On peut s’étonner (ou non) de la relative moutonie issue d’un slogan et d’un engouement quelque peu singulier pour un journal lu par une fraction plutôt confidentielle de la population (peu lu mais aux couvertures certes connues, ne serait-ce que lorsqu’on va chercher des clopes).

      Il ne s’agit pas de statistiques mais de symboles. Et c’est à ce titre qu’on peut adhérer — ou non — au slogan.

      Ce slogan n’est certainement pas le cœur de l’histoire, qui se révélera vraiment une fois le ‘fait divers’ avalé, digéré.
      Et c’est bien à ce moment-là qu’il va falloir rester attentif : les prochaines victimes collatérales de cette histoire pourraient se compter à l’échelle d’un pays.

      Alors : tutelle ? Surveillance ? Flicage ? Les dernières lois vont bien dans cette direction, celle d’un socialisme en phase coercitive. Mais peu importe c’est pour votre bien et votre protection a un prix. Relisons Hobbes.

      1. Penseursauvage

        Je partage ta pensée, à l’exception d’un point: ce n’est pas le socialisme qui est en cause, le gouvernement actuel n’est même pas lointainement socialiste, il est totalement néo-libéral, comme le précédent et comme bien d’autres avant lui.

        Il y a bien une dérive totalitaire de plus en plus claire depuis un moment, mais je pense que cette politique qui est appliquée n’est pas celle de ceux que nous élisons (qui eux mêmes sont des moutons, qui trahissent leur pays par servilité), en réalité notre droit de vote est devenu factice, puisque tous les partis qui se présentent aux élections, ceux qui sont médiatisés du moins, proposent tous la même chose (FN compris): une « autre europe » irréalisable car elle demanderait de faire l’unanimité au sein des populations des 28 pays membres, là où ils ne parviennent déjà pas à rallier la majorité des français (en terme de votants inscrits et non de proportion de voix exprimées). Or, tant qu’on reste dans l’Europe on ne peut appliquer qu’une seule politique: celle décidée à Bruxelles par des gens élus par personne sinon par une oligarchie financière néo-libérale.

        Prend le temps de lire les traités du TFUE, par exemple l’article 39, 63, 121, 123 et 48, tu verras que ce traité décide de tout et que les politiciens qui prétendent changer quoi que ce soit tout en se proposant de continuer à l’appliquer sont dans l’imposture.

        1. « le gouvernement actuel n’est même pas lointainement socialiste, il est totalement néo-libéral »
          oh plheaaaaze.

          1. Penseursauvage

            Oui ou alors tu peux considérer que l’austérité, la vente des services publiques, la chasse aux fraudeurs d’allocs, la culpabilisation des chômeurs, la remise en question du travail le dimanche et les réformes diverses visant à détruire toute forme de sécurité sociale, par exemple, sont des mesures de gauche. Mais alors il va falloir m’expliquer ce qu’est la droite.

        2. Honorbrachios

          d’où y sort celui là!!
          bon aller, juste pour rigoler qu’est ce que ça veut dire néo-libéral?

          1. Caton

            Pas assez socialiste. A ne pas confondre avec ultralibéral (plus assez socialiste), libéral (pas socialiste), néoconservateur (trop socialiste), …

              1. Penseursauvage

                Ce pseudo vient de mon expérience auprès d’animaux sauvages (éducateur comportementaliste de grands félins pendant une dizaine d’années), ça veut dire sauvage au sens non domestiqué.

                1. HussardBleu

                  Voui, voui…. je pensais plutôt à Levi-Strauss, mais si tu te vois en Konrad Lorenz, mâtiné Adamson… why not… Il y a donc des Bisounours dans la savane aussi…

                  Personnellement, les grands félins je les aime beaucoup, surtout quand ils sont côté business end de ma 375HH…

          2. Penseursauvage

            Je sors de la jungle, merci de t’en soucier.

            Néo-libéral, ultra-libéral, c’est des synonymes, c’est la pensée libérale poussée à son extrême, à savoir une dérégulation totale des marches; pour laisser la « main invisible du marché » équilibrer le tout. Donc aucune intervention de l’état dans la régulation de l’économie: pas d’interdiction de vente du patrimoine, pas de limitation de transferts de capitaux, pas de monopole étatique (donc populaire, on oublie souvent de rappeler que l’idée c’est ça à la base) de services publiques etc.

            A ça s’ajoute le principe « d’ouverture à la concurrence » en vertu duquel on va vendre tous les services publiques à des sociétés privées qui vont ensuite nous les louer au prix qui leur convient, le but étant bien sûr que grâce à la concurrence, la main invisible du marché permettre une baisse des prix et une offre de service plus efficaces, ce qu’on constate tous quotidiennement, vous l’aurez remarqué, puisque aussitôt après la privatisation d’ EDF on nous a annoncé que ça n’allait pas du tout, que l’électricité n’était pas du tout assez chère, que c’était pas rentable et qu’il allait falloir augmenter les prix (comme quoi ça marchait probablement mieux dans le public non?).

            Cette politique, responsable en quasi totalité de la situation économique déplorable de la France actuellement, est décidée par les traités Européens, par exemple l’article 63 interdit aux pays membres de l’UE de contrevenir à tout mouvement de capitaux entre les états membres et les pays tiers (tout le monde quoi), c’est tout simplement ce qui organise la délocalisation de l’industrie française en interdisant de s’y opposer. Lisez-le, vérifiez, je ne demande surement pas à être cru sur parole.

            C’est pour ça que cette politique est la même peu importe pour qui on vote, à gauche comme à droite, tant qu’on vote pour quelqu’un qui ne veut pas sortie de l’UE (et si, c’est possible, très facilement et de manière tout à fait légale même, par l’article 50 du TUE : « tout état membre peut décider, conformément a ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union ») rien ne changera car si on propose de rester dans l’UE on ne peut finalement rien proposer d’autre que suivre cette même politique, à quelques détails près qui n’entraineront aucun changement fondamental dans la vie des français. Donc oui la politique de Hollande n’a de socialiste que le nom, tu sais ce que c’est le socialisme au moins? C’est l’idée selon l’état existe pour le peuple et que quand la société va bien l’individu va bien, c’est très exactement le contraire de ce dans quoi on est en ce moment, où on nous demande de faire des efforts pour rembourser une dette illégitime et perpétuelle.

            Une véritable politique socialiste à l’heure actuelle ça serait de considérer que si on veut redresser l’économie il faut d’abord redonner aux gens les moyens de dépenser, donc renforcer les aides sociales au lieu de les réduire, un socialiste qui impose de l’austérité c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

            1. Black Mamba

              Le début commençait bien là fail ➡ Big fail

              Il faut revoir le discourt à partir de là
              « Cette politique, responsable en quasi totalité de la situation économique déplorable de la France actuellement, est décidée par les traités Européens, »

            2. Honorbrachios

              @penseur – « pour les sévices publique », prenons juste 1 exemple : est ce que le fait d’avoir le choix entre 3 ou 4 opérateurs téléphoniques n’est pas bon pour tous : innovations, prix, si t’es pas content tu changes, etc… je ne sais pas quel age vous avez mais, pas plus tard qu’en 2001, vous n’aviez q’un choix, il était très cher, ils se comportaient comme le font toujours les impôts et autres sévices publiques (te traite comme de la merde juste bonne à payer) – il fallait leur rendre leurs précieux minitels et leurs jolis téléphones à rondelles…qu’as ton perdu en – gros mot –  » libéralisant ce marché ? tu vas répondre mais pour ci ou ça c’est pas pareil …mais si, pour tout c’est exactement pareil : la concurrence fait avancer et évoluer – même chacun d’entre nous est issu de la concurrence effréné de spermatozoides

            3. gameover

              euh… tu ne sembles pas savoir où tu es là… tu aimes vivre dangereusement !

              Si les capitaux doivent pouvoir se déplecer entre les pays c’est justement pour faire jouer la concurrence et la mainmise d’un état totalitaire… ça permet aux bénéfices d’être taxé à l’IS à seulement 12.5% en Irlande au lieu de près de 38% en fRance.

              Sur l’électricité, ce n’est pas une privatisation avec un état qui est majoritaire à 84.49%. C’est la CSPE qui vient gonfler la facture et toutes ces décisions sur le subventionnement des énergies renouvelables débiles et de l’électricité sociale… souris, tu paies…

              Tu sors de ta jungle, soit… mais documente toi avant de dire n’importe quoi. Etonnant pour un comportementaliste d’avoir déjà une idée avant d’avoir étudier le sujet… bah nan en fait…

        3. Alecton

          Merci de bien vouloir ouvrir un dictionnaire étymologique au mot « liberté » et de ne pas oublier de fermer la porte en sortant.

          1. Penseursauvage

            Du latin libertas, Homme libre, définit comme le droit à disposer de sa personne ou a agir sans restrictions autres que celles imposées par la loi?

            Je vois pas le problème avec ce que j’ai dit, ou alors tu considère qu’une loi liberticide est une antinomie puisque dès lors qu’il s’agit d’une loi on peut quand même agir librement sans restriction autre que celle qu’elle impose? Si tu veux jouer du pipeau libre à toi, mais de ce point de vue on serait aussi libre en France qu’en Corée du Nord. Donc non il n’y a pas d’antinomie à parler de loi liberticides puisqu’il s’agit de restreindre le champs des agissements sans raisons valables autre qu’un risque marginal étendu à toute la population.

            Je te laisse faire ce que tu veux de la porte, moi je suis bien à l’intérieur il fait plus chaud.

        4. Aristarque

          Il veut simplement nous dire que ce gouvernement se comporte exactement comme le précédent: il crée des impôts et des taxes en passant par les contributions, volontaires bien sûr, il augmente celles et ceux existants même créés par l’ infâme prédécesseur, il restreint les libertés tous azimuts comme le précédent infâme, etc… Or le précédent infâme se disait de drouate mais comme il ressemblait fort peu à l’ acception commune de la droite, il fallait le démarquer. Donc comme le beau nom de socialiste risquait de se dévaloriser , inscrit sur pareil baudet, va pour neo-libéral, histoire de montrer son caractère hurluberlu. Voilà le pourquoi de cette burlesque appellation sortie de derrière les fagots…

  39. LECOMTE René

    « La LDH, la Licra, le Mrap et SOS Racisme appellent tous les citoyens à sortir de chez eux partout en France le dimanche 11 janvier à 14h30 en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo », selon un communiqué de la LDH (Ligue des Droits de l’Homme). – source Le Point –
    Y en a qui n’ont aucune honte à faire de la récupération…
    Le temps de « touche pas à mon pote » est revenu, histoire de faire oublier que ces assoss s’interdisent de défendre les chrétiens, les juifs,… (les blancs pour résumer). Pourtant, hier, la quasi-totalité des victimes étaient blanches ?

    1. dg

      Bah, encore quelques heures et on va avoir le concert de pleureuses subventionnées qui vont nous dire que les victimes de ce crime sont avant tout les pauvres musulmans, blah blah blah. Rappelez vous les attentats de Londres, les cadavres n’étaient pas encore froids que le PM appelait à solennellement à lutter contre l’islamophobie.

      1. Val

        @dg , c’est vrai que ça aurait un petit côté risible si ce n’était pas si tragique … nous sommes vraiment en plein syndrome de Stockholm.. bientôt il va falloir plaindre les musulmans de la dérive de certains des leurs qui détruisent leur image de marque car « l’islam est une religion de paix » autre leitmotiv répété à l’envie tel un mantra sacré . On pourrait faire un best of , comme ça des mantras actuels ….

    2. carpe diem

      Oui, la liberté d’expression…avec des exceptions. L’anti racisme ….dans le sens du camp du bien. Des connaissances viennent de me dire qu’ils ont dans leur famille un jeune qui s’est fait salement tabasser par 4 suédois-chances-pour-la-France, depuis il est dans le coma et il n’en sortira sans doute pas. Résultat : pas une caméra pour s’indigner d’une telle agression raciste, pas un maire, pas un ministre, pas un préfet. Rien. Tu es blanc, tu peux crever sous les balles du racisme il n’en ont rien à foutre, ce n’est pas vendeur.Mais, par contre, va lancer un cocktail molotov contre une mosquée alors là c’est le grand bal, tous les guignols sont de sortie avec leur novlangue écoeurante. CPEF.

  40. Jacques

    Merci à H16 pour ce billet, fort utile, et qui remet les choses en perspective.
    Pour ma part, je suis persuadé qu’il n’ y a plus de gens qui défendent le droit de propager et d’imposer leurs propres vues que de gens qui défendent un réel pluralisme…

  41. Kekoresin

    Ancien lecteur de Hara-Kiri je suis atterré. J’espère que Choron, Reiser et Cavanna leur feront bon accueil avec moult femmes à poil non vierges et profuse de d’alcools en tous genres.

    Passé le choc, voir les spécialistes de la pleurniche défiler sur les écrans attise ma colère. Tous ces crétins élus ou non, à qui ce drame procure une tribune, chantaient pour le plupart l’interdiction et la censure via une justice bricolage aux ordres de nos défenseurs acharnés de la démocratie selon l’ENA. Des pseudo philosophes qui déclaraient qu’il fallait interdire Dieudonné (parce qu’il faut le nommer H16), voire lui péter sa gueule ou encore l’exécuter sans procès, pérorent aujourd’hui les yeux humides que la liberté d’expression est le fondement de notre république! Et puis, silence radio sur procès, nombreux, dont Charlie Hebdo a du faire face sans que nos sans couilles s’insurgent. Le résultat navrant sera un grignotage plus prononcé de nos soit disant libertés, parce que les lois visent toujours les exceptions pour peser lourdement sur la majorité.

    Alors si vous êtes Charlie, allez vous biturer la gueule et allumez une clope à la Préfecture au lieu d’allumer des petites bougies à la con.

      1. Kekoresin

        J’espère pas vu le sort qu’on réserve aux meilleurs (qui sont censés partir en premier du reste)…

    1. « interdire Dieudonné (parce qu’il faut le nommé H16), »
      S’il n’y avait que lui, je l’aurai cité. Mais il y a aussi les attaques / ostracisme contre Zemmour (ce n’est pas de la censure, mais c’est tout de même connexe), contre tous ceux qui ont émis des opinions qui choquent, etc… En fait, il y en a des paquets.

      1. Kekoresin

        Je le cite, non par adhésion, mais parce que l’acharnement médiatique, juridique, politique et fiscal est un cas d’école. Certes, ils sont nombreux à éprouver la faible tolérance des médias qui s’auto poclament « défenseurs des libertés », mais peu ont eu droit à l’arsenal complet qui fleure bon la dictature soft!

        C’est un exemple frappant de ce que l’Etat peut mettre en place pour pulvériser un individu en abusant copieusement d’un pouvoir en marge de la démocratie…

        1. HussardBleu

          Je disais il y a quelques jours – pardon de me citer – que la différence entre la Corée du Nord et la fRance, c’était une différence de degré quant aux atteintes aux libertés, et que le curseur était entre les mains de nos gouvernants….

          M’est avis que ledit curseur va monter bientôt en effet…

          1. Aristarque

            Plutôt descendre pour baisser ce qui reste encore de libertés dans ce pays… Mais comme ce sera pour notre bien, hein….

    2. David

      Reiser me manque terriblement. Tiens, pour me redonner le moral, je vais me replonger dans son album « On vit une époque formidable », c’est de circonstance.

        1. Val

          J’approuve ! buvons à leur souvenir , c’est la meilleure chose qu’ils souhaiteraient je suppose …. sinon pour coller un pierre dans ton jardin (de façon totalement amicale) : ne trouves tu pas que pour des anti cléricaux , ils ont quand même eu une belle mort de chrétiens ?: ils n’ont rien lâché de leur liberté ,se battaient contre l’ordre établi, sont morts en pacifistes en ne lâchant rien pour leur cause , moi je dis bravo ! Il n’étaient peut être pas croyants au sens ou on l’entend generalement mais à mes yeux sacrément pratiquants , chapeau bas en ce qui me concerne .

  42. Belin Julien

    Les dernières lignes de ton article démontrent toute la bêtise de ta pensée …

    « Encadré la liberté »


    C’est tout simplement un oxymore, avec des personnes comme toi, nous n’aurions pas beaucoup de droits à notre époque.

    Déjà que nous sommes en constante manipulation par les grands de l’industrie, tu veux que maintenant, on soit contrôlé vis à vis de notre parole ? Ou pardon comme tu dis, que l’on soit « Encadrer » …

    1. Quand on n’a pas encore du poil au menton, on s’abstient de commenter.
      Si tu ne comprends pas la fin, et notamment pourquoi je suis contre tout encadrement de la liberté, c’est qu’il va te falloir encore quelques années pour lire et comprendre l’ironie.

    2. Before

      Va relire Voltaire, minot, tu apprendras le sens du mot « ironie »…

      Putain, j’aurais jamais cru lire un jour que la pensée de H16 était une menace contre les droits individuels !

      1. Calvin

        Moi si.
        J’attends ça depuis… 1984… environ.
        Car, en fait, la liberté, c’est l’esclavage des peuples par les nantis munis de masques à gaz.

            1. Calvin

              Pour faire l’école buissonnière, je fais souvent le mur de Belin.
              Il y a longtemps que je n’ai pas LU un de leurs Manuel.

                1. HussardBleu

                  Dis donc, Coquet Raisin, tu défends ton pré carré de Nantes, ou c’est juste parce que tu es crabby ce soir ? ta femme t’a restreint sur les meilleurs amis de l’homme ? tu manques de TUC ou de caouettes ?

                  Je distrais un peu le petiot Calvin à la demande de sa maman, c’est tout…

Les commentaires sont fermés.