Le PS, ce parti de capitalistes éhontés

Tiens, le Parti officiellement Socialiste fait actuellement son université d’été ! Et si je vous en parle un peu, ce n’est pas parce que ceci va avoir un impact fort dans le paysage politique français (ça se saurait) mais bien parce que ce parti est acculé par la dure réalité à un pragmatisme qui semble quelque peu le chatouiller.

Il faut le reconnaître, le Parti n’est pas au mieux actuellement.

ton élu ps - vote socialisteDéjà, les dissensions s’y accumulent. C’est, quasiment, normal dans les périodes où il exerce la majorité et où, pour exister, des courants s’expriment forcément en opposition au courant principal, celui dit « de gouvernement », qui ne peut qu’encaisser les critiques de l’action qu’il mène (ou, dans le cas qui nous occupe, de l’agitation contre-productive qui l’occupe). De ce point de vue, le tigre réel n’étant jamais à la hauteur de celui en papier, les mouvements et autres tendances qui n’ont pas la joie d’exercer le pouvoir peuvent se vanter de faire mieux que la mouvance principale, engluée dans ses affaires, ses compromis, ses reculades et autres bouffonneries habituelles. Certes.

Mais quand bien même : normalement, quand arrive l’Université d’été, les petites bisbilles s’arrêtent et tout le monde se retrouve autour du goûter à grignoter du cake industriel en buvant du cidre. Cette année, cependant, rien de tout cela : au mot d’ordre officiel, « Agir en commun » correspond une rébellion presque ouverte de trois des courants internes au parti qui organisent, pas franchement discrètement, leur propre réunion en marge de l’événementiel officiel.

Question image de marque pour le parti majoritaire, ça fait désordre et désolant.

Tristounet, même, car à ces problèmes de politicailleries internes assez croustillantes vues de l’extérieur et qui nous rappellent, pour ceux qui l’auraient oublié, que le pouvoir attise toujours autant la haine, la discorde et les petites trahisons entre amis, il faut ajouter d’autres soucis, à la fois plus pragmatiques, triviaux presque, et tout à fait illustratifs du décalage entre les discours, chamarrés et sirupeux, et les actes effectifs de toute cette belle bande d’hypocrites socialistes.

En effet, tenir une université d’été n’est pas chose facile lorsqu’il s’agit, en pratique, de montrer ses muscles, ce qui se traduirait dans de bonnes conditions par des débats et des discours vigoureux, attendus par toute la presse, des têtes d’affiches et des ténors faisant assaut de bons mots et de fines analyses, et, bien sûr, un nombre élevé de militants se bousculant aux portes de cette université.

Or, là, c’est assez peu le cas pour le dire gentiment. En fait, ça ne marche pas top les adhésions, le militantisme et les récoltes d’argent des autres auprès des députés et des élus moins nombreux à chaque élection. Pour le dire crûment, c’est même franchement la dèche. C’est lors d’une récente matinale d’Europe-1 (vers 1:19:10 dans ce podcast) qu’on en apprend un peu plus — désolé, je n’ai guère d’autres liens à vous fournir, les médias n’ayant bizarrement pas jugé nécessaire de s’étendre le moins du monde sur ces éléments pourtant intéressants de la vie politique française.

Ainsi, alors que le parti affichait fièrement 280.000 adhérents en 2006, il ne compte plus à présent que 130.000 frétillants membres en 2015 selon la direction du parti et il se susurre même chez les plus pessimistes que seuls 80.000 braves resteraient dans les fichiers de ceux qui sont effectivement à jour de leur cotisation. C’est la déroute, ou plutôt, la suite de ce qu’on constatait déjà à la fin de l’année dernière lorsqu’il s’agissait de recruter pour les départementales.

Et financièrement, c’est logiquement assez pénible.

La situation est grave ? Qu’à cela ne tienne ! Fixons un objectif à la fois grotesque et irréaliste pour galvaniser les (maigres) troupes, genre 500.000 militants d’ici un an, et profitons-en pour revamper un peu tout ce fatras communicationnel autour du Parti. Vous allez voir, ça va dépoter !

gifa surprise

Bon, déjà, on va simplifier l’adhésion. Étrangement, là où, décidant de simplifier, le gouvernement issu du même parti accouche d’une bordée abominable de nouvelles lois toutes plus complexes les unes que les autres, les instances dirigeantes, confrontées à la même problématique, finissent effectivement par simplifier : si, avant, il fallait un vote des camarades pour accepter l’adhésion, ce n’est maintenant plus le cas et l’adhésion est directe.

De la même façon, l’adhésion actuelle est composée de 20€ de frais d’entrée, puis des frais en fonction du revenu et de la section dans laquelle on est inscrit, moyennant des barèmes et des systèmes de calculs complexes. Ceci n’est guère étonnant puisque les tubulures chromées des impôts ont été mises en place par les mêmes esprits tordus avec le résultat qu’on sait.

En revanche, la proposition d’avenir consiste à demander 20€ pour l’adhésion, point (bref, un forfait). Dans la foulée, on attend du gouvernement, toujours issu de ce parti, la même proposition pour les impôts (après tout, ça c’est de la vraie égalité !). Rassurez-vous : ce qui est fait en interne au Parti ne se verra jamais en externe au gouvernement. La cohérence n’ira jamais aussi loin.

gifa trollicatEn outre, on apprend que des équipes de militants à temps plein vont être mobilisées pour faire de la propagande et du ratissage afin de troller convaincre des citoyens d’adhérer à leur épave collectiviste parti. Oui, vous l’avez compris : entre l’utilisation des réseaux sociaux, le télémarketing et la refonte du catastrophique site officiel, le PS a compris tout l’intérêt de se remettre au goût du jour.

Enfin, signalons la proposition d’une adhésion à la carte où, pour atteindre ceux qui voient bien le côté ringard du militantisme (surtout celui du parti officiellement socialiste) et qu’il va falloir amadouer, on proposera au potentiel militant de n’adhérer au PS que sur un thème particulier, afin de former des militants-experts. Du PS à la découpe, en somme.

Mais le plus beau, de loin, est cette petite histoire qui vient de se développer : afin de diminuer ses factures de prestations et le coût de ses ressources humaines, le Parti, décidément très à l’écoute de ses comptables, s’est décidé à contracter auprès d’une société dont le sous-traitant emploie une dizaine de travailleurs détachés venus de Roumanie, pour la mise en place du mobilier et le nettoyage. Ce type de contrat, parfaitement légal, est surtout moins cher que pour des salariés français : correctement déclarés, les salariés roumains bénéficient de salaires et de conditions de travail identiques à celles des Français, mais les cotisations sociales sont celles en vigueur chez eux (et donc, très inférieures aux françaises).

gifa pwned lawnmowerDevant la très mauvaise image que renvoie cette opération, le Parti a bien vite fait marche arrière. Il reste néanmoins évident que le Parti a, fort logiquement, tenté de dépenser le moins possible pour la prestation de service demandé, et on ne peut l’en blâmer.

D’ailleurs, le tableau est délicieux : rafraîchissement de l’image de marque, redynamisation des réseaux sociaux, lancement de campagnes de marketing, segmentation du marché, épluchage des factures et recherche de la prestation (roumaine, ici) la moins chère … MMmmoui, en effet, pas de doute, le Parti Socialiste est devenu une vraie entreprise capitaliste comme les autres, piloté par des besoins de résultats, par la nécessité de ne pas faire de dette et de maîtriser ses coûts.

Maintenant, pourquoi diable ce qui semble évident et possible au sein de ce parti n’est absolument pas mis en application par ses dirigeants dès qu’ils prennent le pouvoir ? Pourquoi lorsqu’il s’agit des caisses du parti, ces élus et ces militants font attention et pourquoi, lorsqu’il s’agit de l’argent du contribuable, l’argent de tous, lorsqu’il s’agit des finances publiques, ils font absolument tout et n’importe quoi ?

Ces capitalistes éhontés du Parti Socialiste ne se ficheraient pas un peu de nous ?

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires274

  1. Aristarque

    C’est un chiffre fort pour les soces :500.000. Cinq cents mille! Si c’est comme pour la construction de logements… 😳

      1. Aristarque

        Ils ont fixé une limite supérieure??? D’ après Duflot, puisque nous sommes riches (enfin ça, ça date. C’était avant… son passage), ce doit être unlimited…

        1. Calvin

          Attention, n’oubliez pas que les écolos sont malthusiens voire eugénistes.
          Leur prétendue politique à bras ouverts vise à ex citer les locaux et leur extorquer des fonds.

  2. Le Gnôme

    130.000 militants selon le parti, 30.000 selon la police.

    Si ce parti avait un tant soit peut de jugeote, le fait d’utiliser des travailleurs roumains aux charges moins élevées devrait quand même les alerter un tantinet. Que nenni, l’idéologie est trop prégnante, et l’idéologie, c’est comme les dogmes, ça ne se discute pas. Finalement, les partis sont des sectes. On devrait les interdire.

    1. royaumont

      du coup, le Ps a dénoncé le contrat, par ailleurs parfaitement légal. Est-ce que la société de nettoyage, pour qui c’est un préjudice, osera porter plainte ? Elle est dans son droit.
      Je serai dirigeant d’un parti concurrent, j’essaierai de la convaincre de le faire, juste pour appuyer là où ça fait mal…

      1. Higgins

        L’idéal aurait été d’attendre que le cirque soit terminé. La comparaison entre les discours des uns et la réalité aurait été croustillante.
        Quant à la plainte, je croise les doigts.

      2. kobus van cleef

        On peut toujours tenter de rambiner le DAF de la dite société ms’il porte pas plainte pour rupture abusive de contrat, qu’il exige au moins un dédommagement
        Comme celui ci doit rester secret, qu’il le fasse verser en espèces
        En Chuiche, comme la Cahuze
        Ainsi ,on aura un aperçu des dédits dans la profession

    2. Deres

      C’est un peu comme l’affaire Bygmalion … Moi, ce qui me désole, c’est que normalement, l’organisation de manifestation et de meeting, cela fait parti des compétentes de base d’un parti et d’un homme politique actif. On découvre qu’en fait, en plus d’être dénué de toute compétence utile dans les postes électifs, ils n’ont même pas les compétences nécessaires pour s’occuper d’un parti politique. Donc au lieu d’organiser les meeting eux même et de rassembler des équipes de volontaires, ils sous-traitent à tout-va les meeting, les tracts, les stratégies de communications, etc à des sociétés spécialisés ou des sociétés de consulting.

      Même en politique, ce sont des incapables.

      1. Calvin

        Ils sont tellement occupés à pondre des lois idiotes, et à juguler les effets pervers exponentielles des précédentes (en attendant la mise en application des nouvelles), qu’ils n’ont plus le temps de faire de l’intendance politique.
        Les pauvres.n devrait peut-être les augmenter, non ?
        Pourquoi je pose la question, ils n’ont pas besoin de notre avis !

        1. Aristarque

          Il est temps que l’ heure de la rentrée sonne, Calvinou! Lore Taugraffhe est visiblement la victime du farniente estival… Mes pauvres yeux, que ne doivent-ils pas devoir affronter… 😥

            1. Pheldge

              Eggs on my face ! la Grand-mère ( une lointaine copine de la trente-douzième génération de descendants d’Aristarque , ce qui donne un indice sur l’âge canonique du fossile 🙂

      2. Pheldge

        Faut dire à leur décharge que le grand spécialiste des comités de fêtes municipaux, il occupe actuellement un boulot de vacataire à l’Élysée …
        Il semblerait qu’ils n’aient pas sous la main, de guignol d’aussi haute volée !

  3. Aristarque

    Là où vendre des immeubles « à la découpe, c’est mal, vraiment très mal, pour les pôv’ locataires…. La même démarche pour le parti est tendance pour les militants… A part cela , l’ unité… 😳

    1. Dr Slump

      Moi je veux le chat farceur, celui qui mets des taloches par derrière en s’arrangeant pour que les autres prennent à sa place. Je le mettrais bien à l’accueil, au bureau. Pour accueillir les inspecteurs sur le même mode.

  4. Flo

    « Ces capitalistes éhontés du Parti Socialiste ne se ficheraient pas un peu de nous ? »
    Dîtes çà ne serait pas ce qu’on appelle une question purement rhétorique?

    A part ça vous avez entendu la dernière sortie de Macron au MEDEF?
    Il va y avoir de l’ambiance…

      1. Deres

        Cela varie selon les communes mais il faut savoir que de nombreux employés municipaux travaillent 35 heures par semaine et ont quand même en plus 12 jours de RTT (plus la journée du maire) et autre spécificités locales

          1. Dr Slump

            Ah parce qu’il y a une différence? Ils sont plus libéraux à Marseille? Moins syndiqués? Moins socialistes? Euh, quoi d’autre? Moins le théâtre de fusillades festives & citoyennes? 😀

        1. Higgins

          Comme avait dit le sybarite lors de l’instauration de cette funeste loi: « Avant de les passer au régime des 35 heures, il faudrait d’abord qu’ils les fassent! ».

  5. Higgins

    Mention spéciale pour las gifs qui illustrent l’article. Excellent.
    Le PS, c’est le parti des outres. Du vent (mauvais) dans un ballon de baudruche. Qui plus est, tous ses dirigeants ont une générosité (uniquement d’esprit je précise) proportionnelle à leurs comptes en banque. C’est ce qui me choque le plus dans ce parti: l’hypocrisie de ses membres. À croire qu’on ne peut réfléchir à la pauvreté que dans un luxueux appartement. On s’est moqué, à juste titre, des excès des princes de l’église à la Renaissance (d’où la Réforme). Le PS est encore pire et il ne laissera pas la même trace dans l’Histoire. La dissonance cognitive actuelle des spécialistes passe de moins en moins.
    Personnellement, je me suis promis d’adhérer à ce parti de faux-culs quand je gagnerai le jack-pot au Loto. J’ai cependant pris des précautions, je ne joue jamais.

    1. MadeInCH

      J’ai déjà pensé à entrer au PS.
      Pour « voir de l’intérieur », ou bien pour les « pourrir de l’intérieur ».
      Que se passerait-il si une bonne partie des membres (de papier) PS se mettaient à exiger moins d’étatisme, au nom de plus de liberté et plus d’égalité??
      :

      1. sam00

        Pour avoir eu l’occasion de discuter avec des militants de tout bords, et d’aller dans leurs meetings, à choisir, je préférerais aller chez les communistes … au moins on sais où l’on se trouve!
        Bon, ils sont dogmatiques au possible, totalement dans le déni de réalité, gouvernés par leur idéologie … mais ils savent rester pragmatiques et argumenter correctement et respectueusement (au moins pour les militants de base sans mandat).
        Certes, les discutions sont parfois houleuses, voir musclées, mais j’ai rarement eu droit à une bordées d’arguments d’autorité sans discussion ni échange.

        Alors que chez les socialistes (PS et UMP) c’est terrifiant ce qu’ils sont gouvernés par leur propre idéologie. Impossible de tenir un échange argumenté de plus de cinq minutes sans qu’une phrase du type « tu préfère sarkozy » ou inversement « t’a voté hollande » ne vienne couper cour à la discussion …
        Dès que l’on rentre dans le réel d’un sujet, ils fuient dans la comparaison avec le camp d’en face.

        Au centre ce n’est pas mieux. Ils pensent pouvoir faire une politique cohérente en prenant quelques vieilles lunes au PS et quelques idées rances à l’UMP, saupoudré d’un peu de verdure, agité au shaker et servi frais … aucunes idées en interne, juste un cocktail des autres

        Les pires étant les écolos et autres NPA et parti de gauche. Eux sont complètement à l’est!
        C’est d’ailleurs très amusant d’aller dans une de leur réunion publique, de grands moments de fou rire intérieur!
        J’ai souvenir d’une réunion où ça parlait d’autosuffisance alimentaire, et que c’était très important, et que ça allait tout résoudre.
        Au début tout allait bien. Les militant présents, tous bobos citadins à smartphone semblaient heureux.
        Puis vinrent les questions du public. J’ai osé demandé si, pour être autosuffisant en nourriture, il ne faudrait pas aussi l’être en engrais, énergie, tracteurs, GPS du tracteur, etc etc … voulant montrer par là que c’était une illusion sauf à retourner à la grotte. étrangement, la discussion est devenue tendue, surtout sur les économies d’énergie, la décroissance, les méfaits des ondes des portables etc …
        Je crois me souvenir qu’une bonne moitié de la salle est partie quand l’orateur à dit qu’il fallait interdire les smartphones parce que c’était mauvais pour l’environnement :-p

        Les seuls que j’ai trouvé agréables et courtois, et surtout pas engoncés dans leur idéologie, c’est le FN.
        Après, c’est aussi peut-être une tactique de recrutement … mais au moins on pouvait discuter et argumenter de façon intelligente, analyser les problèmes avec pragmatisme, et confronter des idées sans se jeter de la merde au visage ou échanger des bourre pif.

        Par contre, dans aucun je n’ai trouvé un militant qui veuille avant tout que l’état recule, et que la liberté et la responsabilité redeviennent des maîtres mots.

        1. MadeInCH

          C’est vrai que les seules discussions sensée que j’au pu avoir avec de la « gauche déclarée », c’était avec des comunistes ou avec un « soscialiste extèmiste »…
          Au moins, ça restait un débat d’idée. Faussé par des trucs, mais ça restait dans le débat d’idée. Pas dans l’insulte, la comparaison avec « ceux d’en face » ou de la réduction « ad hitlerium ».
          Etrange…

            1. sam00

              Faut pas trop en demander non plus, ça reste des communistes avec leur idéologie du partage de la richesse (surtout des autres) très enfoncée dans le crane.
              Mais je suis d’accord avec MadeinCH, les débats d’idées sont de bonne qualité avec eux, sans anathèmes ou insultes … alors qu’avec les socialistes et l’ump, ça part systématiquement dans la comparaison avec les étrons d’en face

              1. Pheldge

                Tiens, ça me rappelle ma première « fête de l’Huma » , il y a, euh enfin il y a un certain temps 😉 On s’était fait aborder par des jeunes militants, et tellement qu’ils étaient gentils sympa, et un peu collants et pénibles quand même, qu’on a failli prendre la carte. A l’époque ( 300 ans après Aristarque pour vous situer à peu près …) c’était pas cher : 1 F ( un Franc pour les jeunes qui ne savent pas ce que c’est, Calvin par exemple ). Ahhhh , il y avait des expressions imagées et sympa, qui faisaient rêver de Grand Soir, de Justice, d’Egalité , comme le méchant patronat, le grand capital, les forces réactionnaires et anti progrès social … des trucs comme ça , dans une discussion, ça jetait.

                1. Bonsaï

                  Petite précision qui a son importance au niveau historique. Et culturelle. Le PC d’alors, dont les finances étaient florissantes, publiait un magazine éducatif à destination de la jeunesse française, dont le titre résume à lui tout seul l’envergure de la mission qu’il entendait accomplir :
                  J’ai nommé l’excellentPif Gadget dont on devine que Pheldge était un lecteur inconditionnel !

                  1. Pheldge

                    Ahhh Bonzaye, que de souvenirs émus ! Pif et Hercule grande époque , avec le Tonton César, Tante Agathe et le Doudou …
                    Et puis Rahan, l’homme de la préhistoire, le »fils des âges farouches » qu’Aristarque a très bien connu d’ailleurs !

                  2. Lark on the Wing

                    Pif… toute une époque…

                    et le Grêlé…. les dessinateurs étaient plutôt bons, mais les scénaristes de leur Propaganda Staffel peu subtils, et chaussés de gros sabots….

                    Que ce soit « Rahan », aux traits vaguement mongoloïdes malgré la blondeur, genre Armée Rouge civilisant nos frères inférieurs, « Dr Justice » qui luttait déjà contre la World Company, ou le « Grêlé » qui combattait le Nazi ancien allié, voire l’Hitléro-Trotskiste, il fallait faire ingurgiter aux jeunes lecteurs les notions anticapitalistes de « lutte des classes », de « solidarité avec les peuples en lutte » et autres balançoires un peu périmées à l’heure actuelle, si ce n’est au PS et sur Radio Bolcho…

                    Je parie que Filoche devait être abonné de fondation…

                    *Pheldge a quelques excuses pour être partagé, genre schizoïde : élevé chez les Frères, il lui a fallu combattre leur influence avant de devenir, superficiellement, Libéral…

                    A propos du Grêlé, justement, il y a un PS qui m’y fait penser souvent, c’est Christian Popaul : mais lui, ce serait plutôt le « Bourgeonné »….

                    *les « Frères » de Pheldge : Vergès, bien sûr…

                    1. Bonsaï

                      Si c’est le grand Me Vergès que vous évoquez (paix à son âme immortelle), vous nous induisez dans le désarroi : à notre connaissance, Pheldge n’aurait pas été élevé au Siam dans les pagodes des bonzes…
                      A moins qu’il ne s’agisse des Frères de la Côte ?

                    2. Pheldge

                      En plus, j’ai bien fait mon primaire chez le Frères ! je te racontes pas quand en 6 ème, après avoir passé l’examen , bien sûr, quand je me suis retrouvé dans un collège, mixte, dans une banlieue bien rouge à l’époque, Balkanysée depuis, avec de jeunes profs bien soixante-huitards … j’ai déjà parlé ici de la fête de l’Huma.

                      J’ai donc quelques excuses 😀

                    3. Pheldge

                      Bonzaille, notre Grand Timonier local, bien à nous,condamné pour meutre en 46 puis gracié par de Gaulle, jadis apôtre de l’indépendance, et depuis serviteur de la république et doyen du Sénat qui fait émarger toute sa famille sur 3 générations au budgets publics, s’appelle Paul Vergès, frère faux jumaux de feu Jacques, diabolicus advocatus bien connu des medias. 🙂

        2. MadeInCH

          J’avais discuté avec mon beau-frère, moldave.
          Sujet du moment: Les retraites.
          Elles ne devraient pas être par réaprtition mais par capitalisation. Que chacun se sente responsable de lui-même, même si cette capitalisation pouvait être obligatoire.
          Réponde de mon beau frère, avec des gros yeux:
           » Mais… C’est du libéralisme!!! »
          .
          J’ai été tellement estomaqué que ce mot semble à ce point si semblable à de l’enfer sur terre, que, ben, j’ai juste répondu un « Ben oui? » assez penaud…

          1. Scarlet Pimpernel

            Un beau-frère moldave me semble quand même limite, presque bordureline… on sent là l’influence du Capitaine Haddock sur les bords du Léman, par les moustaches de Plesky-Gladz !….

                    1. Pheldge

                      Attends attends, mon petit, les Bordures, c’est les méchants avec Plekzy truc, le vilain dictateur, les gentils c’est les Sydaves avec le bon roi et la devise qu’a rappelée HB

                    2. Bonsaï

                      Pheldge a raison : je l’ai déniché dans ma bibliothèque.
                      Le Sceptre d’Ottokar. La totale avec les 2 Dupond(T), la Castafiore et la Syldavie Royaume du Pélican Noir.

                    3. Pheldge

                      à ne pas confondre avec la petite fantaisie culinaire , une spécialité à Bonzaille : la « sole tournedos » qui se chante : la sol et puis que ça tourne et que ça fait un do 😀

                      D’ailleurs comme elle est pas contente , Bonzaille, la rosse y nie ! 🙂

                    4. Bonsaï

                      L’affaire Tournesol, en gros, c’est les moustaches de Pleksy-Gladz chères au Mouron Rouge, l’hôtel Cornavin à Genève, la Bordurie, le sparadrap volant… et la rencontre historique entre Bianca Castafiore et le capitaine Haddock…

                    5. Aristarque

                      A 90% 19H49.
                      Et si Petit-Arbre venait de Bretagne, tu l’ affublais de Rossi Nantes ??? 🙄

                    1. Pheldge

                      Comme elle a un gout prononcé pour l’alcool je te laisse deviner : Rossi gnôle, parce que « rosse ignoble » là, vraiment, non ! 😀

            1. Aristarque

              Et avec bordureline, on détecte l’ influence du Loch Lomond sur ta personne… Reste sur le (vieux) marc de Bourgogne… 😛

                1. Aristarque

                  La devise de la Syldavie est pour Pheldge et le marc de Bourgogne pour HB… Maintenant peut-être a-t-il été influencé par la Bordurie…

              1. Pheldge

                « le (vieux) Marc, de Bourgogne…  » un tien copain de bordée bourguignon ? 🙂
                Pour ta gouverne, ô Métazoaire précambrien, ça doit faire un bon Calvin que je n’ai pas bu de raide 🙂 et ces temps -ci, une canette de bière me fait deux repas.
                Je te laisse imaginer, horrifié, ce que je pourrais donner avec 1,5 g d’alcool /l . Il me semble dans l’intérêt de tous, préférable que ça n’arrive pas :*- D

                1. Pheldge

                  Et puis, « la devise de la Syldavie est pour Pheldge et le marc de Bourgogne pour HB… » vas-y qu’on te croit vieux satyre , le HB il est dans les limbes en ce moment, alors avoue que l’objet de ton désir pervers est fait de bois vert , et un peu rabougri …

                  1. Scarlet Pimpernel

                    « Bordureline », cher ami, n’était effectivement pas tout à fait innocent….

                    Tout comme les représentations d’Hergé lui-même et de Edgar P. Jacobs dans le dessin de la grande réception de la salle du Trône….

                    « Dans les limbes » ? nan, j’estois à la chasse, mon bon ! ci-après, je me la joue petit Capstick, profitant des repos, fort mérités, de Son Eminence, et de son indulgence pour mes petites écritures.

                    Samedi 29 août 2015

                    Passe aux canards, hier soir, sur l’étang de Berny chez l’ami Benoit. Cela doit faire maintenant un quart de siècle, au moins, que je fréquente l’endroit…

                    Pendant ces 25 ans, si le petit plan d’eau n’a pas changé (il est très ancien, peut-être période médiévale, selon B.) – hormis la hauteur variable des vernes qui l’entourent, taillés au broyeur agricole, tout en laissant délibérément un épais rideau permettant de cacher notre arrivée – nos styles ont évolué.

                    En ces temps gothiques, si nous arrivions en 4L ou C15, nos vêtements étaient très loin des « Plus-Fours » britanniques, tenant davantage des treillis du commun. Les fusils étaient de beaucoup, toutefois, les éléments les plus luxueux, allant du Beretta au B25 et au calibre12 signé Liège.

                    De nos jours, Benoit tire un joli platine Forgeron calibre 20, et sa chemise du bon faiseur, comme son pantalon, font de lui le Brummel des hôtes de ces bois… son pick-up est l’outil indispensable de l’éleveur moderne, tandis que, pour ma part, la 4L s’est transformée en Rav4…

                    Comme nous sommes en zone humide, et avant l’ouverture générale, je me suis muni de grenailles de bismuth, avec quelques plombs nickelés pour tirer en arrière de l’eau, ce que j’ai choisi de faire, et comme, au reste, Benoit nous le demande.

                    Donc, briefing vers 20 heures, sur la hauteur qui domine l’étang, en contrebas à 500 mètres : Benoit sort une photo Google Earth – agrandie – du site, où les emplacements sont identifiés au marqueur rouge, et nous indique nos postes, et la manière d’y parvenir la plus efficace, en utilisant le terrain…

                    J’ai l’impression de participer à la prise du plateau de Pratzen… sous Benoit vieillissant pousse insensiblement un Bonaparte… aaah ! cette « énergie cynégétique », pour rappeler un épisode amusant de notre vieille amitié…

                    Donc, nous étions trois maréchaux sous l’Empereur, un voisin d’E…, un jeune assureur d’E… (PY S…) accompagné de son fils Théodoric, et moi-même.

                    Comme le ligament interne de mon genou gauche me travaille déplaisamment, je me suis désisté de la longue marche habituelle nécessaire pour contourner l’étang et déclencher l’envol : je descends directement au « nourrisseur » à bovins, qui est le point de départ tactique, avant l’attaque…

                    Un appel téléphonique est le signal que tout le monde est arrivé à son poste : à peine le grésillement entendu, nous avançons, et les oiseaux sont déjà sur l’aile, dérangés par l’envol d’une grande aigrette, et l’arrivée de deux veaux venus s’abreuver… mais nous sommes en place, et il y avait du monde sur l’eau !

                    A vue de nez, je dirais au total dans les 150/200 canards, qui sortent sur la gauche où ils sont salués par mes deux voisins, tandis qu’un petit volier me passe à bonne portée : je swingue sur un malard à 30 mètres qui accuse le premier coup, que je redouble pour le voir tomber sec sur mon deuxième canon…

                    Je recharge *rapidamente » (je tiens toujours deux cartouches supplémentaires entre mes doigts de la main gauche) et un deuxième volier sort à 35 mètres : même scène exactement, l’oiseau ne tombe sec que sur mon deuxième coup… je dois être juste un milli-poil en retard dans le swing de départ…

                    Tandis que je marque de l’œil l’emplacement de la chute du deuxième canard, je vois arriver le jeune Théodoric qui abandonne son père, dont les exploits de tireur ne doivent pas l’avoir outre mesure impressionné. Nous allons donc, de concert, chercher mes victimes dans les joncs où ils sont tombés.

                    Après une courte recherche, nous trouvons le malard en plumage d’éclipse, que le garçon confond d’ailleurs avec une cane, mais pour le deuxième, malgré nos longues recherches, rien à faire : la glaise durcie est creusée par le passage des bovins et l’oiseau est sans doute tombé dans l’un de ces trous, souvent cachés par les joncs…. Rats…

                    Pendant ce temps, Benoit, qui boquillonne encore davantage que moi, a retrouvé son propre canard, qui avait eu la correction de tomber dans l’herbe rase (il n’y a presque pas de joncs de son côté).Théodoric, après m’avoir bien aidé, change d’allégeance une fois encore, et va se poster à côté de Benoit.

                    Nous attendons un quart d’heure, afin de voir si d’autres oiseaux veulent venir au gagnage, et, de fait, un petit volier vient se poser : ils s’envolent presque aussitôt, alertés par je ne sais quoi, et me passent à plus de 40 mètres par le travers.

                    J’hésite à tirer, ils sont presque hors de portée utile, mais l’un est détaché nettement sur le ciel, je le tire et le décroche pour le voir tomber en limite des joncs : j’y vais en courant, au risque de me casser une cheville, mais rien !!!

                    Il fait presque nuit, maintenant, Benoit et Théodoric me rejoignent, et nous fouillons les bordures de joncs et même l’herbe jaunie au-delà… rien… Rats again… même avec nos lampes, le canard reste introuvable… je pense qu’il n’est peut-être que désailé, car c’était un tir de longueur, et la gerbe de plomb devait être peu concentrée, mais Benoit affirme que l’oiseau est tombé sec, car il le voyait, mieux que moi, tomber, depuis son poste…

                    Malgré la déception, nous remontons aux voitures avec deux canards, sur les cinq que nous devrions porter, tandis que le jeune Théodoric est maintenant de mes admirateurs déclarés : il a 8 ans, l’âge de Théo à deux mois près, et j’espère que mon petit-fils sera aussi passionné de chasse que ce jeune garçon, également bavard et sympathique…

                    Aux voitures, Benoit sort de sa glacière un Crémant d’Alsace, qu’il sert dans des flûtes (de plastique, certes…) : 25 années en arrière, nous n’avions pas de ces luxes…. Il fait encore plus de 20° au thermomètre de ma voiture : quelle belle soirée… je suis seulement un peu désolé pour PY, le père de Théodoric, qui n’a pu « briller » aux yeux de son fils…

                    J’ai encore en mémoire le plaisir intérieur né de cette diabolique bécasse que j’avais décrochée sous le regard de Frédérique, pour la seule fois qu’elle m’accompagnait, d’autant qu’il s’agissait aussi du dernier oiseau de Jena, morte quelque semaines plus tard…

                    Du point de vue « technique », ces cartouches Winchester en plomb de 5 nickelé, que je tirais pour la première fois, auront prouvé leur efficacité dans mon calibre 20 Red Label, type Sporting Clays, chokes « skeet ».

                    Et ce matin, vers 10 h 15, appel téléphonique de l’Empereur lui-même, qui m’informe de ce qu’il a retrouvé mes deux canards avec l’aide de sa chienne : le premier était effectivement tombé dans un trou sous les joncs, tandis que l’autre se trouvait à 5 mètres au-delà des joncs, dans l’herbe jaunie (ce qui correspond à un tir de l’ordre de 50 mètres)…

                    J’avais pourtant balayé de ma lampe la zone, mais sans y croire… L’essentiel est qu’ils aient été retrouvés, et n’aient pas servi de dîner aux renards ou aux sangliers…

                    Hier matin – j’oubliais – tirs de vérification à 100 mètres de la Steyr Pro Hunter en 7 RM : toujours parfaitement réglée depuis l’année dernière. Et, surtout, premier tir de la Mauser 66 équipée du nouveau canon de 9.3×62 avec la nouvelle hausse Recknagel. Avec le chevalet de tir, parfaitement appuyé, j’ai la même précision à 100 mètres qu’avec la Steyr à lunette, ce qui a ébahi Denis C qui me donnait les résultats lus avec son télescope… Cette Recknagel, dotée de deux fibres optiques rouges pour encadrer le guidon fin en battue, est impressionnante.

                    *« Rapidamente » c’est de l’Ellroy, bien sûr, équivalent à « quicksville »….je viens de finir « Perfidia » : Ellroy est le grand écrivain US du demi-siècle…

                    1. Pheldge

                      « LA confidential » est un grand bouquin. Son adaptation ciné, un peu décevante comme souvent

                    2. Aristarque

                      Regrets pour la mise en cause de bordureline dont l’appropriation en rapport avec le propos ne m’est apparu qu’après. Je l’ai d’ailleurs suggéré entretemps… 😳

                    3. Lark on the Wing

                      l’Aimpoint, vouuii… mais c’est plutôt pour les vieux, ceux qui ont du mal à accommoder sur trois points placés sur des plans différents…. l’optique est impitoyable pour nos aînés… et ils connaissent aussi d’autres disgrâces, les malheureux… on les plaint bien, allez !

        3. Pat

          Le jour où les militants communistes admettront que leur idéologie a fait 100 millions de victimes, je parlerai peut-être à ces nazis de gauche.

  6. Aristarque

    Des mauvaises langues diraient que ce souci d’ économies est une conséquence indésirable de la perte de très nombreux mandats de maires et autres conseils généraux en attendant celles de cet hiver avec les conseils régionaux. La route du fer financement complémentaire facultatif obligatoire des bonnes oeuvres est coupée réduite à quia. Et comme faire appel aux actionnaires militants est impensable pour les conserver en nombre… Mais ce ne sont que des mauvaises langues… 😈

    1. royaumont

      Bah, pour se renflouer, il leur suffit de sortir une loi sur le financement des partis politiques pour puiser à pleine main dans les caisses de l’état ou les poches du contribuable.
      Pour se justifier, au cas où ils jugeraient utile de s’en donner la peine, ils suffit de dire que c’est pour ne plus dépendre de la finance immorale et pour assurer une équité parfaite dans la représentativité des grands courants républicains.

      1. tabbehim

        et là, un cacique éléphantesque arrive, lis cette merveilleuse idée, la badigeonne de bons sentiments plein de fleur du camp du bien et du politiquement correct, et hop, un impôt de plus 🙂

      2. sam00

        Ils l’ont déjà fait avec une contribution de plus sur toutes les fiches de paye pour financer les syndicats.

        J’ai comme dans l’idée qu’il ne faudra pas longtemps pour qu’une petite contribution genre 0,1% de CSG (au début) ne soit imaginée pour financer les partis … le plus difficile étant de trouver le moyen d’empêcher le FN d’y avoir droit

        1. tabbehim

          J’ai la solution à votre problème !
          Les subventions ne seront accordées qu’aux parties républicain ayant plus de 12 députés dans l’hémicycle, et avec l’aval du président du sénat.

          ainsi, ceux qui sont pas les copains n’auront rien ! mais vu qu’il faut taxer pour tout le monde au cas où il y’aurait que des groupes de 12 députés représentant chacun un parti qui sera considéré comme de taille équivalente à 500.000 adhérents, ça fera un très gros gâteau 🙂

          je vais « travailler » pour les sociopathes qui nous gouvernent pour faire s’effondrer le pays plus vite!

          1. sam player

            Non on joue ça avec un dé et le joueur a droit à 100 essais pour obtenir le chiffre indiqué suivant le parti concerné

            PC : 1
            FDG : 2
            Ecolos : 3
            PS : 4
            UDI : 5
            LR : 6
            FN : 7

            1. MadeInCH

              Y’a plus facile!
              Plus les valeurs d’un parti sont « RRRÉpublicaines! », plus le parti recevra de sous!
              .
              C’est simple, non???

              1. Pheldge

                Non, c’est encore trop ambigu. la variable à mettre en avant, c’est le Progrès ! qui est contre le progrès , hein ? personne. En utilisant force points Godwin pour désigner/culpabiliser/pousser à la repentance les vilains et les méchants, ça va te me le regonfler fissa le PS

  7. Villon89

    Toujours pareil : plein de bons sentiments sur lesquels s’asseoir à la première occasion venue ! Et puis de toutes les manières, nous sommes dans le clan des gentils donc nous aurons toujours raison. Vive le PS !

    1. DoS

      Comme Hollande, DSk et plein d’autres. Ils sont très forts pour faire voyager des tableaux de maîtres. Oups, les toiles sortent de France. Malin !
      Sinon, acheter un hôtel au Maroc, c’est bien aussi.
      Les journalistes qui voulaient faire du chantage….en ont pris plein la tronche.
      J’ai adoré la poignée de main devant l’Elysée.
      C’est la plus belle histoire du mois d’aout. J’adore !

  8. DoS

    Je croyais que leurs revenus provenaient essentiellement de nos impots ?
    La loi qui dit qu’au delà de 5% aux élections le parti reçoit de l’argent de l’ensemble des Français pour payer leurs magouilles pendant 5 ans.

    Je pourrais faire leur com. Je risque de prendre un point hitlerium….
    Ils faudrait en effet qu’ils affrontent leurs origines, leurs monstres, leurs attrocités.
    Hitler, Lénine, Staline, Karl….qu’ils nous donnent un message simple (que le peuple pourrait comprendre), et la tête est dans le sac.

    Aujourd’hui Macron va caresser les moutons. L’etat exsangue communiste qui fait des câlins aux gens qui sont torturés à longueur d’année…..

    Pathetique. Mais grace à un beau debat d’idées, de belles intentions de nos élus, un peuple bien réglé…..2017 va etre ?

    Ah, bah, rien en fait.

  9. Bonsaï

    Après les prises de tête d’hier sur les tables de hachage et le comparatif des blockchains, voici le punching ball bien dodu sur lequel tous les lecteurs de ce blog adorent s’entraîner…
    La rentrée s’annonce épique !

    1. DoS

      Tu m’étonnes….quoi de mieux ?
      Mais même les socialistes rigolent d’eux mêmes.
      Heureux que notre drouate socialiste soit aussi conne. Sinon, nous aurions des réformes, de l’austérité, touça…

        1. DoS

          Et oui, pas de débats, pas d’idées, un peuple ignorant, des médias corrompus.
          C’est pour cela qu’il ne manque qu’un vrai dictateur. Le reste est bon.

          1. Pheldge

            Mon futur proche est encore lointain. Tout est une question de référentiel . Et le mien se déplaçant à une vitesse quasi lumineuse, comme tu peux encore le constater, moi je bénéficie de l’effet relativiste de dilatation des durées. 🙂
            Et bizarrement, je n’ai pas constaté sur ma personne de « contraction des longueurs », si tu vois ce que je veux dire … 😀

  10. infraniouzes

    Qui avait ricané quand De Villiers et quelques autres avaient dénoncé les dangers du plombier polonais ? Suivez mon regard jusqu’à La Rochelle. Il faut dire, à la décharge des socialistes, c’est qu’ils ne comprennent rien à l’économie, ça les barbe, et ils n’ont jamais lu un livre d’économie mis à part l’opus de Thomas Piketty.(Et encore, ont-ils compris quelque chose). Egalitarisme et redistribution ça marche quand les caisses sont pleines et que la machine tourne à fond. Mais quand elles sont vides, il faut songer à travailler et mettre les mains dans le cambouis ou la bouse de vache. Pouah ! Jamais quand on est socialiste….

    1. Caton

      Les socialistes ont reçu un spécimen de l’opus de Picketty (ils n’allaient pas l’acheter, voyons!), mais ne l’ont même pas ouvert.

      1. sam player

        Y a un article sur CP en ce moment sur Amazon qui propose de rémunérer les auteurs à la page lue.

        « Pour certains auteurs établis, la rémunération à la page lue serait bien entendu une mauvaise nouvelle. Pensez par exemple au livre de l’économiste Thomas Piketty sur les inégalités. Le mathématicien Jordan Ellenberg s’était amusé à créer un index des livres qui sont achetés, mais peu lus par leurs acquéreurs, en se basant sur les passages les plus surlignés dans le système de livres électroniques d’Amazon. Bien entendu, cet exercice n’est pas d’une rigueur vraiment scientifique. Mais il ressortait tout de même que les lecteurs du livre de Piketty, trois mois après sa sortie, s’étaient en moyenne arrêtés de le lire après seulement 2,4% des pages du livre. »

            1. Black Mamba

              Désolé je maintiens mes dires, sur les nombreux livres que j’ai en stock sur mon Kindle, les 2 + ou – 3% cela correspond au premier chapitre. On nous met d’office sur le premier chapitre, il nous zappe l’introduction qui peut être très fourni et détailler.

    2. Dr Slump

      C’est à dire que les socialistes, de droite comme de gauche, continuent de croire inconsciemment que de toute façon, on est riche. Ils n’intègrent donc pas les nécessités économiques dans leurs calculs. On peut donc se permettre d’être généreux, de faire des fêtes, de gaspiller tant qu’on veut, bah! puisqu’on est, nous, en France, un pays prospère! Ils vivent dans le luxe du 6ème ou du 16ème arrondissement, ces questions de rentabilité ou de maîtrise des dépenses ne leur effleurent même pas l’esprit!

  11. Kuing Yamang

    La ptite vidéo toute fraiche qui va bien avec…

    Le PS préfère signer en douce le devis le plus compétitif, même quand ceci aboutit à l’embauche de travailleurs low-cost roumains alors que ces mêmes socialistes sont pourtant les premiers à condamner de telles pratiques devant les caméras.
    Mais rassurez-vous, ce dumping social n’a rien d’illégal et les socialistes ont bien appliqué la loi du marché en choisissant l’entreprise la plus avantageusement concurrentielle, d’autant plus que c’est avec l’argent des autres.

    https://youtu.be/WpWftA3VXR8

    1. royaumont

      Les socialistes sont les premiers à dénoncer ces pratiques ? Pourquoi ont-ils voté pour les traités qui le permette alors ?

      1. Calvin

        Tu compliques trop.
        Le JT de France 2 ne pouvait aborder trop de thèmes en même temps. Ce sont des Français qui regardent la télé, hein ?

        1. MadeInCH

          Un TJ c’est 30 minutes. Ou bien 60?
          Il y a bien plus de 120 news potentiellement intéreessantes chaque jours.
          Il faut bien 2 minutes pour parler d’un sujet.
          De quoi va-t-on parler?
          a) Des sujets qui nous gênes? Note: « nous » != « les citoyens de France »
          b) Des sujets compliqués qui ont un impact sur les citoyens de France?
          c) Des news mainstream-compatibles qui font pleurer à coup de zolits mots?

          Si ce n’est pas du mensonge actif, c’est du mensonge par omission.

      2. Kuing Yamang

        royaumont : « Pourquoi ont-ils voté pour les traités qui le permette alors ? »
        ————————-
        Faut poser la question à Gérard Filoche, il est membre du bureau national du PS.

          1. Dr Slump

            Histrion? C’est lui faire trop d’honneur. J’aurais plutôt dit béotien, philistin, cul-de-plomb, sapajou, ectoplasme enragé du l’ère post-soviétique !

            1. Calvin

              Ordure suffira.
              Pas la peine de compliquer.
              Un type capable de gueuler pour faire exploser ce qui reste de tissu économique ne mérite pas mieux.

  12. bulltrap

    Comme quoi, rien n’est jamais perdu ….c’est la preuve qu’il y avait au moins une personne avec un cerveau au PS.
    Cette personne a osé réfléchir, lancer un appel d’offres, et choisir la société la moins chère (GL EVENTS en l’ocurrence).

    Bon la suite est moins glamour, cette personne sera cruellement chatiée ! Mise à l’index et au pilori, point positif, possible qu’elle ne votera plus jamais PS par la suite.

    1. sam player

      Par contre je ne pense pas que ce soit possible de spécifier dans un contrat commercial que l’on veut des salariés français car (hors défense nationale) ce serait de la discrimination… et si le PS a demandé de changer les salariés pour des français il y a de mon avis un 2ème fail… je contacte la HALDE et je vous tiens au courant.. 😀

      1. Calvin

        Exactement.
        C’est illégal (sauf pour l’Etat Français lui-même, qui s’assoit sur nombre de dispositions qu’il impose aux entreprises : smic, médecine du travail, chèques resto, C.E., …). Mais les partis ne sont pas encore géré directement par l’Etat.
        De plus, il suffit aussi de rappeler que moins on fait appel à des travailleurs roumains donc non chômeurs chez eux plus on a de chance de les retrouver dans des camps de migrants chez nous.
        Pff, c’est compliqué le monde d’aujourd’hui !

      2. Deres

        Tu peux demander dans le contrat qu’il n’y ait pas de sous-traitance ou au moins en être prévenu et demander ton acceptation.

        1. sam player

          Oui, certes mais si tu t’en remets à un organisateur il y aura obligatoirement 3 ou 4 sociétés spécialisées derrière et parfois en cascade. A la limite ça pourrait même être une filiale roumaine du groupe français auquel le marché a été passé et ce n’est même plus de la sous-traitance.

          1. Deres

            Si cela se trouve, l’écriture des lois française et des discours de nos politiques est sous-traités en grande parti dans des sociétés roumaines et polonaise … Après les entreprises sans usine, les partis sans cerveaux !

            1. royaumont

              Avec l’utilisation d’un traducteur automatique bas de gamme, ça explique la qualité de la langue des discours de Mou 1er.

            2. Higgins

              Vu le niveau général de la production parlementaire, y’a, hélas, des chances. Je cherche encore un texte qui apporte une réponse intelligente, consensuelle et économique (financièrement nparlant) à un problème qui affecterait la société. Si quelqu’un a ça sous le coude, je suis preneur. Parce que, à part poser des questions imbéciles aux ministres, voter des textes qui ne le sont pas moins et accorder les pleins pouvoirs à un dictateur en herbe en cas de crise, je me pose des questions quant à l’utilité des chambres d’enregistrement.

            3. Pat

              « Après les entreprises sans usine, les partis sans cerveaux ! »
              Erreur : les partis politiques sans cerveaux ont très largement précédés les entreprises sans usines.

      1. Aristarque

        Le poids lourd vaut surtout pour le tonnage déplacé par ce nuisible. En revanche, pour ce qui est de la capacité intellectuelle… A moins que les Verts ne soient tellement nuls qu’un spécimen doté d’une demi-douzaine de synapses en état convenable les surpasse outrageusement. Façon les borgnes rois des pays des aveugles. Qui a la mémoire d’une proposition intéressante de Place Bô???

        1. Pheldge

          Quand tu lis son cursus , celui de bien d’autres politiciens ,( surtout de gauche bicauze la FIDEL, l’UNEF, la MNEF ou son nouvel avatar ,sont de juteuses pouponnières pour le PS, et qu’en face apparemment ils n’ont pas encore de système équivalent ), tu as une nouvelle confirmation que ceux qui sont au pouvoir ou du moins en tête d’affiche, ne sont pas les plus méritants ni les plus capables, mais les plus arrogants, les plus gonflés, et ceux qui s’agitent le plus. Des charlots ou des clowns à roulettes comme dit le patron pardon, le Patron ( je ne veux pas me faire bannir … 🙂

          1. Bonsaï

            En l’occurrence tu peux même risquer le Daron, de « baron croisé avec l’ancien français dam, seigneur« , selon Larousse.
            En plus, ça sonne bien : « Daron, un billet je vous prie… ».

            1. Lark on the Wing

              un peu familier, ton « Daron », Lady B, d’autant qu’il s’applique très généralement à la notion de paternité…
              Or, le seul géniteur implacable référencé sur ce Blog, c’est NauNau Brindacier, donc pas de confusion, if you please !

              En fait, H. de Seize, Vidame de Sainte Gudule, touché par la Foi libérale, de défenseur laïc de sa cathédrale, s’est fait Defensor Fidei tout bonnement, et on ne s’adresse donc à lui que sub specie de « Monseigneur », voire de « Votre Eminence » en anticipant sur sa prochaine promotion.

              1. Pheldge

                Euh, HS, mais à propos de Fifi Brindacier, il y a une video plutôt hot qui circule 😉 je peux te mettre en relation moyennant quelques coins sonnants et pas trébuchants , ni bits 😀

                    1. Lark on the Wing

                      bah… les vains fantasmes de l’âge…. je préfère les canards (pas ceux du cousin de Stephanie Plum, je précise, hein…) ou la bécasse….

                    2. Pheldge

                      Je laisse là , cette intéressante discussion car je ne veux pas que le Tron-pa il me tè-je, parce que je profite de son absence pour transformer son Blog sérieux ( même qu’il est cité dans le Point.fr, comme blogueur Geek et alacre 🙂 ) en annexe du « journal du h.rd » 🙂

    1. Deres

      Il a peur de se faire griller par l’autre légume pour les places au gouvernement.

      En fait, ce qui se joue, c’est la participation à la primaire de la gauche qui remplacera la primaire socialiste. EELV est parti pour refuser d’y participer comme le Front de Gauche. Donc pas de récompense après coup en cas de victoire de Flamby. Le parti escrologiste se scinde donc pour créer un nouveau parti qui participera à cette primaire en espérant des postes au gouvernement de 2017.

      1. sam player

        Là où j’ai un doute c’est que les soces étaient intéressés par les écolos en tant que parti (pour ratisser) mais pas par les hommes… et donc si les hommes ne sont plus dans le parti il n’ont plus aucun intérêt.

        1. Deres

          Ils vont créer un autre parti escologiste. Et comme ils ont déjà des postes électifs, ils vont avoir droit aux avantages associés.

  13. Pheldge

     » pourquoi diable ce qui semble évident et possible au sein de ce parti n’est absolument pas mis en application par ses dirigeants dès qu’ils prennent le pouvoir ? «  ça ne vous saute pas aux yeux, tellement c’est évident ? pour le parti , c’est de LEUR pognon qu’il s’agit, et que les ressources ne sont pas extensibles. Pour le pays, c’est du pognon gratuit ! quand y’en a plus, il suffit de se servir dans la poche du contribuable via l’un des innombrables aspirateurs existant, en prétextant une recherche d’un plus grande justice sociale, en parfait accord avec les thèses marxistes: on fait payer les riches ( on commence par les riches, et on continue avec les autres 🙂

          1. Pheldge

            Faut dire que la raie torique ne m’avait pas vraiment frappé. Patron, j’avoue que, à part vous, je lis lePoint.fr qui n’est pas connu pour sa la subtilité et la finesse du style des rédacteurs, mis à part Brighelli, Tesson ou encore Di Falco.
            Alors faute d’entraînement, les effets de manche, j’ai plus trop l’habitude .

  14. JJB

    Enfin une belle journée avec l’ami écolo riz-corée, le machin inutile à la fois Vert-mi-sel et Vert-mifuge transmué en Vert solitaire réformé.

    ————————————————————————–

    « Les politiciens (…) peuvent être de grandes stars maintenant, ils sont chaque jour à la télévision et constituent l’objet du débat public, mais cela est presque entièrement dû au fait qu’ils sont une partie de l’appareil étatique actuel et de ses pouvoirs monopolistiques. Une fois ce monopole dissous, ces « stars » de la politique deviendraient des nullités, parce que dans la vraie vie, ils sont pour la plupart des moins que rien, de simples usurpateurs, des imbéciles. Seule la démocratie leur permet de s’élever à des postes élevés. Laissés avec leurs propres compétences, jugés par leurs propres réalisations personnelles, ils sont, presque sans exception, de parfaits inconnus. »

    (Hans Hermann Hoppe, What Must Be Done)

  15. JJB

    LE CHAMEAU QUI A FIENTÉ DANS UNE RIVIÈRE

    Un chameau traversait une rivière au cours rapide. Ayant fienté, il vit aussitôt sa crotte emportée devant lui par la rapidité du courant.
    « Qu’est-ce là ? s’écria-t-il ; ce qui était derrière moi, je le vois à présent passer devant moi. »

    Cette fable trouve son application dans un État où les derniers et les imbéciles dominent à la place des premiers et des gens sensés.

    (Esope VII éme s. – VI ème s. av. JC)

    NB : On peut remplacer avantageusement le chameau par politicien ou a la mode du jour écolo

  16. Bonsaï

    Je m’adresse ici au maître Yoda de ce blog, j’ai nommé le vénérable sieur Aristarque.
    Vous serez sans doute enchanté d’apprendre que la sortie d’un nouvel épisode de la saga Star Wars est prévue pour cet hiver. Et vous ne serez pas le seul…

    1. Aristarque

      Merci Petit Arbre. La date est gravée au fer rouge sur le calendrier et je consulte régulièrement le net pour suivre les minis-bouts de bande-annonce (teaser?) au plus près de leur apparition. Faisant partie de ceux qui ont pu voir les six épisodes à leur sortie, j’espère recevoir vie suffisamment encore pour les trois suivants… Datant du crétacé inférieur, le poids des ans, le choc des maux…

  17. albundy17

    ils ne font par contre pas d’économies sur les services d’ordres, je n’ai, en 15 ans sur la région, jamais vu autant de camions de CRS et gendarmerie (bien pourris par ailleurs (les camions, hein)) déployés aux abords de la rochelle.

    Ils s’ensuit des bouchons digne des raz de marées classés noir par bison futé , ça ne va pas aider les quelques emplois restants de la région.

    1. albundy17

      ça ne tient pas de ce billet, mais je ne peux m’empêcher de penser aux défendeurs du tout est nickel, chine comprise: businessbourse.com/2015/08/28/philippe-herlin-le-krach-de-shanghai-annonce-dautres-deconvenues-ca-va-secouer/

      La bonne nouvelle est que les gens commencent à ouvrir les yeux et la gueule, meilleur moyen de contrer ce qui est provoqué par 7 ans d’autruche

        1. albundy17

          47, tu as raison, je dirais même 68, mais là ou ça devait s’arrêter, il y a 7 ans, les moyens « non conventionnels » mis en place pour repousser l’échéance vont se payer bien bien cher

      1. sam player

        Les crises ne sont jamais annoncées dans les journaux, blogs ou medias en général à quelques exceptions près : les pendules arrêtées donnent l’heure exacte 2 fois par jour

        1. albundy17

          Ça fait donc deux possibilités par jour à envisager, au même titre que je m’assure contre l’incendie de la maison sans envisager d’y avoir recours ou de partir en tong crapahuter en montagne.

          Question de point de vue tu me diras

      2. royaumont

        Bref, si on résume :
        Pour les BRICS, espoir du monde :
        Le Brésil : par charité, ne nous attardons pas.
        La Russie : -4.5% prévu sur le PIB
        Chine : Arrêt brutal avec risque d’explosion en vol.
        Afrique du sud : retour en récession.
        Reste peut-être l’Inde.

        Pour le reste :
        Au Japon, croissance et inflation à 0, les abenomics ont fait pschitt.
        Europe : illusion de croissance payée à grand coup de dettes, elles-mêmes remboursées avec de la fausse monnaie.
        Etats-Unis : un peu mieux peut-être, mais il reste à prouver que ce n’est pas une illusion.

        Mêmes les émirats pétroliers sont dans le rouge.

        Jusque-là, tout va bien…

        1. Adolfo Ramirez Jr

          Je confirme, ici ralentissement économique assez sévère et chute de la monnaie locale face aux grandes monnaies, chute des exportations de métaux vers la Chine (le meilleur des indicateurs quant à sa santé économique). Croissance à 3% grâce aux infrastructures et à l’agriculture.

                1. Adolfo Ramirez Jr

                  T’inquiète, avec la crise qui se prépare, les salles de marché sont abreuvées de coke fraîche, donc les cours montent. Que ce soit les QE ou la coke, les financiers ont besoin de leur came pour tenir.

                  1. Bonsaï

                    Pleine lune, les marchés vont dévisser…
                    Mais en catimini pendant le week-end, quand les braves gens rentrent de la plage, serrés sur les autoroutes comme des moutons rentrant au bercail.
                    Avez-vous remarqué que les choses importantes se passent toujours le week-end mais que les media ne s’en aperçoivent que le lundi ?

                    1. Pheldge

                      Pleine lune ? hou là là, j’ai intérêt à faire gaffe ! c’est jamais bon pour moi. Je prends grave …

                    2. albundy17

                      Et bientôt la quatrième lune rousse en 2 ans, dans l’inconscient collectif d’israel, c’est un signe des dieux qui promet le chaos :mrgreen:

                    3. Pheldge

                      Comme le disait avec justesse mon regretté papa : « à la lune rousse, tu sens… la petite secousse! » 😀

                    4. Pheldge

                      Attends ZayeBon , là tu dois préciser. y’a des sensibles parmi les lecteurs ! y’a même un spécimen un peu maniaco-sensible, alors explique! Quand tu dis « Je tiens à vous rassurer, elle n’est pas rousse … » ELLE , c’est qui , ou c’est quoi ?
                      Tu ne parles quand même pas , ici, de ce à quoi je pense, si ? rooohhhh …. 😀

    2. Vodkaman

      c’est pour empêcher les quelques militants qui viendront de s’échapper et de repartir fissa devant le spectacle navrant qui s’annonce. faut bien donner l’illusion d’avoir un soutient populaire.

      tient, Macron fait marche arrière sur les 35 heures. bientôt l’automne, les gonades tombent…

      1. Calvin

        Hollande avait mis plus de temps entre le discours du Bourget et celui de la City.
        Le rétropédalage intervient de plus en plus tôt.
        Bientôt un politicien sera capable de commencer une interview puis de se rétracter avant la fin !!

        1. royaumont

          « Bientôt un politicien sera capable de commencer une interview puis de se rétracter avant la fin !! » : on en a déjà eu, Chirac était capable de commencer une phrase en disant quelque chose et de la terminer en disant le contraire.

    1. Mhmoui, c’est rigolo. Mais ça ne sert finalement la cause de personne. Macron passe pour un turbo-néo-ultra-libéral méchant cro-magnon (c) Gérard Filoche, et le fond du problème (réglementation délirante, idéologie nécrogène) est évacué bien vite.

      1. LECOMTE René

        Je vous rejoins entièrement sur l’immensité des problèmes à régler. Mais un peu d’ironie ne nuit ps, faute de pouvoir faire passer les idées novatrices sans être immédiatement réduit au silence, par tous les partis en place.

  18. Val

    Cher H16 , je comprends votre méprise : ceci vous choque car vous comprenez les autres à travers les valeurs qui sont les vôtres . Ici : la recherche de cohérence (d’unité) entre discours et acte .
    Pour certains d’entre eux (et particulièrement les dirigeants du parti et les aficionados ) la recherche de cohérence ne les concerne pas du tout.
    Petite anecdote : discutant éducation avec profs de fac particulièrement « typique » au sens clinique du terme , il m’a confié avec aplomb (droit dans ses bottes TM ) qu’étant opposé à l’école privée il y aurait recours sans hésiter pour ses propres enfants car : « ll y a ce qu’il pense et ce qu’il fait , cela peut être totalement différent et cela ne lui pose aucun problème »(sic) .
    Il y a aussi l’argument bien rôdé chez bcp de fonctionnaires : « je ne vais pas sacrifier mes enfants à cause de mes opinions politiques » TM
    Après digestion (laborieuse) de ces paroles , j’ai enfin saisi : ce qu’ils votent /pensent/disent n’a pour vocation que de s’appliquer aux AUTRES . Bref tout ce qui se passe est donc parfaitement normal à cette université d’été .

      1. Val

        Bonjour petit arbre ! Oui tout a fait . Tres répendu en régime rouge . Comme disait V Havel : on pensait une chose , on disait une autre et finalement on en faisait une troisième .

        1. Scarlet Pimpernel

          A propos de schizos, une petite histoire : l’une de mes filles est restée depuis la maternelle avec la même bande d’une dizaine de copains et copines, au point de former avec eux une sorte de famille, assez touchante.

          L’un des garçons, très brillant, s’est mis à fumer du H (pardon, Monseigneur), se déclenchant une schizophrénie sans doute latente. Les autres aussi, ont fumé, je suis sans illuses, mais elles et eux sans conséquences fâcheuses.

          Après le Bac S, mention TB of course, Médecine où il est reçu premier au concours dès la première tentative… mais bon, tentative de suicide, par défenestration, sans raisons apparentes,… chevilles flinguées définitivement, et au bout de 3 ans, il quitte le CHU, et tente HEC où il est là encore brillamment reçu… il quitte au bout d’un an, et se fait serveur de pizzas en Angleterre…

          Il revient au pays, en vacances dans les Alpes, les copains le soutenaient, mais ne le laissaient pas s’approcher des pelles et des haches, et s’enfermaient à clé la nuit….

          Finalement, il reprend médecine et termine très brillamment, naturellement, et pour la tranquillité de nos concitoyens, il se fait médecin salarié… et se lance dans la politique, où il passe magnifiquement bien, et, à mon avis, sera élu à la prochaine occasion…

          Je tremble de le voir arriver aux affaires…. et pourtant, je l’aime bien….

    1. Aristophanedecarotte

      ben oui pareil pour les clandés: not in my backyard. même si comme chez edith ils viennent chier pour enrichir la culture du poireau

  19. Aristophanedecarotte

    il ya quand même une bonne nouvelle dans cette histoire de roumains. Zont plus de bénévoles au parti pour passer le balai, la serpillère et débarrasser les gobelets en plastique…….

    ya pu d’apprentis au PS….

    prochaine étape: les colleurs d’affiches.

  20. Adolfo Ramirez Jr

    Hier soir sur Rance2, en plus de ce sujet sur les travailleurs détachés roumains, il y avait un très beau sujet sur « le plein emploi » (oui, vous avez bien lu!) : 4.5% de chômage en Tchéquie, 4.7% en Allemagne (à cause de la démographie bien sur).
    Et en France? 10.8%, à cause de l’horrible austérité pardi!
    Même pas fichus de tirer une analyse correcte.

    1. MadeInCH

      Un scientifique fait une expérience.
      (ça a combiens de pattes, une puce? Disons… 6, car c’est un insecte, non?)
      Ledit scientifique prend une puce.
      Il lui dit « saute! » et la puce saute.
      For N=2 to 6
      . . . Le scientifique arrache une patte à la puce.
      next N
      Il lui dit « saute! ».
      . . . Et la puce ne saute pas!
      Conclusion scientifique:
      « Lorsque on lui enlève les 6 pattes, la puce devient sourde! »
      .
      Bon, ben voilà.
      C’est comme ça que pense un cosce.
      Le résultat ne peut PAS ête le résultat d’une action directe soscialiste, surtout si, c’est à dire avec uen fréquence de « toujours », le résultat n’est pas « positif »/ »politiquement correct »/Médiatiquement négatif »/ »[socialement bon](= »socialement inbon ») [souligner ce qui convient. Plusieurs réponses possible.]

  21. hop hup

    L’UE veut contrer la « propagande russe »

    Un groupe composé de huit fonctionnaires européens va plancher sur les moyens de contrecarrer la « propagande massive » de Moscou, qui vise autant les Russes que le reste du monde, rapporte le site euractiv.fr spécialisé sur les questions de l’UE.

    La porte-parole de la Commission européenne, Catherine Ray, a confirmé jeudi que le groupe commencerait à travailler à partir du 1er septembre. Au début, le groupe de travail sera constitué de huit fonctionnaires. Aucun budget ne lui a été alloué, et plusieurs membres de ce groupe sont des experts nationaux payés par leur pays.

    Les dirigeants européens ont donné à Federica Mogherini, la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères, trois mois pour trouver une manière de soutenir la liberté de la presse et les valeurs européennes en Russie.

    L’UE ne veut toutefois pas s’engager dans une confrontation de type guerre froide avec la Russie, expliquent des responsables européens.

    encore un bidule pour caser des copains et des coquins et coûter une blinde aux contribuables européens

    pour la propagande russe suis curieux de voir ça car c’est pas avec nos mass médias qu’elle risque d’être diffuser vu qu’ils sont entièrement anti-russe
    faut voir les articles russophobes qui y sont régulièrement publié

    1. albundy17

      Il doit plutôt s’agir d’empêcher les accès aux sites genre russia today, berruryer, meyssan et Cie.

      Peut être aussi une réponse à poutine qui a fait virer des ong de son territoire, celles ci avait tendance, parait il, a monter des trucs pas net

      1. Beldchamps

        C’est marrant j’ai vu aussi un lien vers H16 aujourd’hui sur le site des crises ! C’est bien la première fois que je vois une référence croisée entre les 2 blogs.

    2. Beldchamps

      Les merdias ont clairement déclaré la guerre froide contre la Russie, mais ils subissent des attaques de trolls dans les commentaires, faut contrecarrer tout ça. L’UE n’a qu’à renforcer les brigades d’intervention.

      1. Adolfo Ramirez Jr

        C’est vrai que le nombres de commentaires pro-russe dans les médias est proprement hallucinant, pour un pays étranger qui déstabilise un voisin en sous-marin avec troupes et matériels…

  22. phil

    Toujours pour illustrer ce que vous dénoncer à longueur de post.
    J’ai voulue faire une demande d’acte de naissance.
    Avant j’allais sur le site de la mairie de ma ville de naissance et je la demandais en ligne .
    Maintenant on es redirigé vers le site .gouv qui vous fait remplir un questionnaire ,pour au final vous éditer un PDF( à charge pour vous de l’imprimer et de l’envoyer par la poste à la mairie qui va bien )
    Donc les ingénieur du gouvernement ne connaissent pas l’envoie de mail cryptés
    Je cherche toujours le choc de simplification pour moi et pour l’employer de mairie qui devra gérer ce courrier supplémentaire.

      1. Pheldge

        au tarif éco préférentiel , tu parles que ça rentabilise la tournée du facteur. parle moi des contraventions; là oui il y a moyen de faire du gras 🙂

    1. Black Mamba

      J’ai fait rescemment une demande d’acte de naissance pour ma fille par internet en Guyane, 15 jours plus tard je l’ai reçu à la maison. Aucun soucis pourtant j’étais septique à l’idée d’utiliser ce service. 😉

        1. Black Mamba

          Autrefois, je faisais appel à ma grand – mère qui pour une illettrée, elle a le bras long , très long … Elle arrive bientôt vers la fin de sa vie ( à moins qu’elle ne décide de battre le record de longévité) , je me suis dit qu’il fallait trouver un autre moyen pour me procurer ces documents.
          Je comprends que certaines personnes soient peu enchantés de déménager, pour les affaires administratives, c’est parfois la croix et la bannière…
          Ma fille goûte les joies de l’administration française à l’étranger. Pour refaire son passeport, elle doit passer par moi pour avoir un justificatif de domicile, on lui avait fourni un l’année dernière mais l’obsolescence programmée fait que ce document n’est plus valable…
          Ayant perdu son permis de conduire aussi, elle doit retourner en France pour le refaire, l’ambassade française n’offre plus ce service. Sa carte d’identité est périmée, ils refusent aussi de la refaire sauf si elle prouve qu’elle devra rester en Australie…

        1. Black Mamba

          Après validation, je me suis rendue compte de mon erreur, pourtant ce n’est pas la première que je la commets … Avec de la persévérance, un jour promis , je retiendrai la leçon :mrgreen:

            1. Pheldge

              « Messieurs les ronds de cuir » m’avait fait hurelre de rire dans une adaptation théâtre télévisé. Jadis , avant Nabilla, secret story, Top chef , l’Humour est dans l’Après et toutes ces belles émissions.

  23. vegeta

    « Il est vrai que la note commence à être salée. Un élu doit verser au pot commun 10 % de son indemnité. En 2014, après les municipales catastrophiques, la fédération a augmenté le montant. Selon un cadre du parti »

    « Contactée ce jeudi, Michèle Sabban, qui revenait de La Rochelle, dénonce « les dérives totales de son parti »

    http://www.leparisien.fr/ablon-sur-seine-94480/val-de-marne-ces-elus-socialistes-sommes-de-payer-leurs-cotisations-27-08-2015-5040703.php

  24. bulltrap

    Pour commencer, les cotisations sociales s’appliquent par rapport au SMIC touché en France.

    What ? Mais donc les régime polonais ou roumain serait supérieurs au régime que le monde entier envie?

    Merci donc au PS d’avoir attirer l’attention sur les régimes de protection sociales de la Pologne et la Roumanie.

    Etudions cela dans le détail, Cleiss.fr est pas mal pour cela et décrit en large les régimes de ces 2 pays qui sont proches :

    – un taux de cotisations salariales + patronales de l’ordre de 40% du salaire brut
    – un régime unique (100% pour la Pologne, quelques niches anecdotiques comme les avocats ou notaires publics en Roumanie).
    – soins et hospitalisations « de base » gratuits, après si le patient souhaite un confort supplémentaire, il devra en assumer le prix (quoi de plus logique )
    – les retraites : Roumanie : 65 ans H 60 ans F / Pologne 67 ans -> signe de bonne gestion, peut on leur en vouloir d’être lucides et de tenir compte du vieillissement de la population ?
    – au final, pour un coût moindre, on ne peut même pas dire qu’ils couvrent moins que le régime Français

    Au final, cette histoire met en lumière que les 2 régimes légaux de sécurité sociale Polonais et Roumain plus proches du droit européen que la France (En Europe, le régime légal signifie que les décisions ou directives doivent s’appliquer à tous, sans discrimination, et sans aucun privilège (au sens d’une loi privative ou visant une catégorie précise de personnes)) et sont bien moins chers.

    A supposer que j’ai souhaite aller travailler de manière détachée en Pologne au salaire minimum Polonais, je ne pourrais être compétitif face au Polonais en raison du surcoût des charges sociales françaises …il n’y aurait pas matière à discrimination là?

    1. bulltrap

      Oui oui, le rayonnement français bien connu.

      J’aurais également pu prendre en exemple le modèle Slovène, (qui nous dépasse en nbre d’IRM/habitants, cf récent billet de notre hôte à ce sujet), et ben non, on est tjrs sur des valeurs de l’ordre de 40% de cotisations sociales (salariales + patronales) sur le salaire brut.

      Rah, marre de ces pays qui gèrent mieux que nous leurs régimes légaux et se permettent d’être plus compétitifs, ils pourraient pas arroser leurs élus et syndicats comme chez nous ?

  25. Higgins

    HS mais Cazevide envisage une réforme profonde de l’administration préfectorale pour que, je cite, « la carte des sous-préfectures colle aux évolutions de la société ». On dirait un communiqué nmilitaire où il est indiqué que, face à l’attaque ennemie (sournoise évidemment sinon on ne reculerait pas), les forces armées se replient sur des positions préalablement préparées à l’avance (en général, c’est la branlée magistrale). Dans notre cas, traduire: y’a plus de sous et on taille dans le gras. Ça marchera forcément moins bien et ça ne changera rien au marasme actuel.
    CPEF

    1. Aristarque

      Les préfectures et sous préfectures étant des lieux de pouvoir, il doit s’agir d’ y faire (re)coller la carte électorale.

  26. Nathalie MP

    « Pourquoi lorsqu’il s’agit des caisses du parti, ces élus et ces militants font attention et pourquoi, lorsqu’il s’agit de l’argent du contribuable (…) ils font absolument tout et n’importe quoi ? »
    Ils ont beau être socialistes, ils sont comme tout le monde.
    Milton Friedman :
    – mon argent, pour moi : Je cherche le meilleur rapport qualité prix
    – mon argent, pour les autres : je fais gaffe au prix uniquement
    – l’argent des autres, pour moi : je maximise la qualité
    – l’argent des autres, pour les autres : j’achète n’importe quoi à n’importe quel prix.

    https://www.youtube.com/watch?v=h32ip3O25vA

    (Je n’ai pas lu tous les commentaires, c’est peut-être une redite, dans ce cas excusez-moi)

    1. Aristarque

      La bonne nouvelle n’est jamais inutile dans sa répétition ni même lassante. Déjà dit en commentaires d’ autres articles antérieurs du taulier mais les piqûres de rappel ne nuisent guère et il y a aussi les nouveaux lecteurs…

  27. Scarlet Pimpernel

    La version cinéma n’est pas si mal, dans la limite d’une heure et demie ou deux heures, car s’il avait fallu rendre toutes les intrigues et sous-intrigues, le film aurait fait six ou sept heures…

    Un peu comme, dans un tout autre genre, « Pride and Préjudice » dans la version BBC de 1995 en 6 heures avec Colin Firth… magnifique… et la version Hollywood de 1940 environ, remarquable par le « twist » de l’intrigue, imaginé par nul autre qu’un vacataire de luxe du nom de … Aldous Huxley…

    Mais pour revenir à Ellroy, le meilleur à mes yeux est American Tabloid, et ses deux suites…

  28. Scarlet Pimpernel

    et c’est reparti !… le commentaire ci-dessus, c’était pour Pheldge, à propos de LA Confidential…

    Tant que j’y suis, et à propos de « Petite Secousse », c’était le « nom de plume », si j’ose dire d’une courtisane, bien connue de Toulouse-Lautrec…

    1. Dr Slump

      en parlant de secousse…

      J’ai un Mickey Maousse
      Un gourdin dans sa housse
      Et quand tu le secousses
      Il mousse
      J’ai un Mickey Maousse
      Une espèce de pousse
      De bambou dans sa brousse
      Qui pousse…

      et de courtisane!

      Les cigarillos me valent bien souvent les adieux éplorés
      Des femmes de qualité
      Et des courtisanes
      Les cigarillos savent comme moi que ce n’ sont pas mes beaux yeux
      Qu’elles implorent, mais un peu
      La fin du havane
      Sans attendre que tout se consume
      Elles disparaissent dans la brume

      Ah ! quel tabac quel tabac…

  29. Bonsaï

    Tout cela est déplorable … voilà ce qu’il advient de nous faire rester trop longtemps à quai, on ne tient plus les matelots en place.
    Vivement que le Capitaine fasse hisser la grand voile…

Laisser un commentaire