Pour des raisons de propagande, réchauffer le climat deviendra un crime

Au sujet du réchauffement climatique, le doute s’immisce dans la presse. Oh, rassurez-vous : pas sur le dogme d’une faute capitale de l’Homme et de ses technologies du diable, ni sur l’indispensable nécessité de taxer les uns et les autres, à mort s’il le faut, pour corriger ce péché. Non. Le doute s’immisce lorsqu’on évoque la réussite de la conférence COP21 ; presque soudainement, François Hollande, son organisateur, semble s’apercevoir que le succès n’est pas certain.

On peut d’ailleurs contraster cet étonnant éclair de lucidité de la part d’un président qui n’en a pas fait montre depuis le début de son quinquennat avec la position diamétralement opposée de l’une de ses ex-compagnes, Ségolène Royal, actuellement en charge du ministère de l’Écologie et dont on pourrait attendre (peut-être à tort ?) de bien connaître le dossier. Pour elle, en effet, la COP21 est déjà un succès.

rechauffement climatique hollande valls

Malgré cela, François doute, et, à la suite, la presse qui a bien dû se ranger aux déclarations présidentielles et commenter, d’un air grave, le possible (et terrible, forcément terrible) échec de la cruciale conférence de fin d’année.

Eh oui : un succès, c’est d’abord — d’après François le calculateur — des « engagements fermes sur les financements » (des sous, donc), et pour rassembler ces fonds, « Un sursaut est nécessaire, et nous devons une fois encore entraîner le monde » ce qui, avec l’historique de la France en matière d’entraînement du monde dans des impasses budgétaires et des démarches stériles, fait quelque peu froid dans le dos.

Mais ne soyons pas naïf : le fait que Hollande ait ainsi rappelé qu’un échec était possible s’inscrit en pratique dans une stratégie de communication, pas très fine mais probablement efficace dans les médias traditionnels. Tout comme il aura fallu promettre des catastrophes et prêcher la fin du monde pour attirer l’attention et — surtout ! — les fonds publics sur les programmes et projets réchauffo-compatibles, Hollande utilise ici la même technique qui consiste à prévenir tout le monde d’une possible catastrophe communicationnelle et d’un échec des négociations lors de sa COP21 pour inciter les uns et les autres à redoubler d’efforts afin qu’il n’en soit pas ainsi.

al gore climate changeLa différence essentielle, cependant, c’est que s’il peut suffire d’un paquet de milliards ici ou là pour prétendre s’occuper du problème climatique en cramant l’argent public dans des énergies renouvelables contre-productives ou des programmes et des recherches bidons, prétendre au succès de la COP21 nécessitera plus que ce genre de procédés coûteux mais faciles. En effet, il faut aussi arriver à embarquer un nombre conséquent d’États dans la galère climatique. Or, de moins en moins de populations sont prêtes à sacrifier le progrès et leur sortie de la pauvreté sur l’autel d’une écologie mal comprise, sur des modèles climatiques largement faux et sur des procédés fiscaux, taxatoires et collectivistes qui mènent droit au désastre et à la corruption.

L’entraînement dont parle le président François nécessite donc plus que le rappel d’un échec possible. Il faut mobiliser, que dis-je, galvaniser ces foules aux humeurs changeantes, notamment ces gros mollassons de Français dont un méchant quart (en hausse depuis l’année dernière) se dit ouvertement désengagé de ces calembredaines questions climatiques.

Bien sûr, il sera facile d’agiter le ridicule épouvantail des migrants et autres réfugiés « climatiques », et tant Hollande que la presse avec lui ne se seront pas fait prier pour le faire. Alors que l’Europe en général et la France en particulier peinent assez lamentablement à s’extirper d’une situation géopolitique bien gluante, Hollande n’a ainsi pas manqué de rappeler qu’à la suite des actuels réfugiés de guerres et autres migrants économiques qui nous arrivent par trouzaines grouillantes, le réchauffement climatique (inéluctable et catastrophique, je vous le rappelle) sera directement responsable d’un prochain tsunami de déplacés météorologiques qui viendront toquer à nos portes et nos campagnes si nous ne faisons rien, si, tous ensemble, nous ne créons pas deux douzaines de taxes et quelques palettes de vexations écologiques.

C’est bien évidemment complètement idiot. Depuis le temps qu’on nous promet des déplacés climatiques par millions, on devrait commencer à les observer. Malheureusement, comme je le rappelais dans un précédent article toujours pas démenti, toutes les prédictions de l’ONU en la matière se sont soldées par un échec si cuisant que l’organisation internationale s’est empressée de les retirer de son site pour mettre fin à une humiliation assez rigolote il faut bien l’avouer : non seulement, il n’y a pas eu de millions de réfugiés climatiques, mais si les océans montent, apparemment, ce n’est pas autour des îles pourtant régulièrement destinées à l’inondation fatale, et ce malgré la découverte récente … qu’elles grandissent.

duflot aime le nucléaireL’argument des réfugiés climatiques est donc idiot, mais comme il marche auprès des médias, il est abondamment utilisé. Et s’il ne suffit pas, qu’à cela ne tienne : on va rajouter une grosse louchée de culpabilisation produite maintenant de façon industrielle par des gouvernements aux scrupules nanoscopiques. Et pour cela, on pourra commencer par introduire insidieusement l’idée que certaines pratiques énergivores ou climato-réchauffistes sont … des crimes, rien de moins : à l’occasion de la publication d’un énième brûlot pro-étatiste « Crime climatique stop ! », co-écrit par un archevêque (Tutu), une pontife de l’anticapitalisme (Klein) et un glaciologue tout à fait neutre puisque patron du GIEC (Jouzel), les habituels zélotes de l’interventionnisme climatique sortent toutes leurs plus belles métaphores pour bien faire comprendre l’impérieuse nécessité de poursuivre et condamner lourdement ceux qui auraient l’idée saugrenue de remettre en cause leurs thèses foutraques.

Par exemple, Christophe Bonneuil, chargé de recherche au CNRS, n’hésite pas à faire un parallèle avec l’esclavage :

« À la fin du XVIIIe siècle, on pensait que l’esclavage était indispensable à la croissance économique et on ne se posait pas la question des conséquences morales. Puis l’esclavage a été dénoncé et puni par le droit. (…) Les émissions incontrôlées de gaz à effet de serre méritent la qualification de crime. Il faut changer de regard pour considérer que brûler des fossiles est immoral. C’est inadmissible que certains fassent des profits sur ce qui apporte de la souffrance .»

Dommage, en utilisant la carte « Nazisme », il aurait pleinement gagné son petit Point Godwin, mais on peut admettre que frapper ainsi d’anathème l’utilisation du pétrole (qui a, littéralement, sorti d’une misère noire plusieurs milliards d’êtres humains), c’est suffisamment bourrin pour qu’aucun doute ne soit permis.

PointGodwin maxi

Bref, il n’existe maintenant plus aucune limite dans la culpabilisation des foules.

Tant Hollande que la presse et les habituels propagandistes qui s’affairent autour du GIEC et de la COP21 ont déployé toutes les ficelles, y compris les plus grosses, pour que leur escroquerie continue. Et leur ardeur est d’autant plus forte que les coûts de ces mesures iniques finissent par s’ajouter les uns aux autres, ce qui en temps économiques délicats comme actuellement, provoque des tensions. Parallèlement, le rendement marginal de la culpabilisation décroît : chaque dose toujours plus massive de culpabilisation rapporte un consensus décroissant, voire devient contre-productive. Les populations commencent à voir les factures et les discours moralisateurs s’accumuler, sans aucune amélioration de leur propre sort.

Dès lors, la fumisterie climatique s’essouffle, parce qu’elle est trop basée sur des mensonges, des aberrations, un traitement politique inconditionnel et par moment totalitaire de faits scientifiques largement ouverts à débats, et parce qu’elle a fini par perdre pied avec la réalité tangible des populations exposées à cette propagande.

Qu’il sera drôle de constater le décalage entre cette dernière, qui louangera Hollande et le succès de la COP21, alors que l’observateur lucide n’y verra qu’un échec misérable !

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires176

  1. Aristarque

    Dîtes nous, H16: Pensez vous que l’on risquera d’ être jugés avoir réchauffé l’ atmosphère dans l’hypothèse où fusiller ces parasites deviendrait une voie logique en conséquence de leurs nuisances??? La combustion de la poudre, l’ échauffement du canon, de l’ air par le projectile, le maniement des pioches et pelles, la sueur des terrassiers….

      1. Guillaume_rc

        ah non. je suis contre la pioche

        ça fait transpirer (dégagement de chaleur et de CO2)

        les manches sont le plus souvent en véritable bois d’arbre. Et il ne faut pas contribuer à la déforestation.

      2. Pheldge

        Oserai-je suggérer les requins pour ceux qui sévissent sous les tropiques, et plus prosaïquement les cochons affamés, pour les autres …

    1. Laurent

      La guillotine ou la corde en chanvre naturel me semble être des procédés beaucoup écologique et pour le reste il suffit de laisser la sacrosainte nature s’occuper de faire place net.

      1. Caton

        Ah, oui, laisser les vers s’en occuper, bonne idée… mais alors pourquoi les guillotiner ou les pendre avant? On les enterre et voilà tout.

    2. john

      Le crime de réchauffement,c ‘est pratique pour se débarrasser des géneurs, puisque tout le monde l’est potentiellement.
      « C’est moi qui décide ici qui est réchauffeur et qui ne l’est pas » pourraient ainsi dire certains sinistres politiciens

      1. Pat

        Il fut un temps où les commissaires politiques décidaient qui était « ennemi du Peuple » et qui ne l’était pas. Autre temps, même méthode. On ne se refait pas, même Rouge devenu Vert…

  2. Higgins

    C’est à la fois jouissif de voir Normal 1er et consort se planter sur ce sujet (comme sur les autres) et très inquiétant de de voir à quoi conduit une dialectique imbécile adossée à une idéologie qui ne l’est pas moins. La lecture du blog de Benoît Rittaud est assez explicite sur ce point.

  3. Aristarque

    Il est terrible, ce M. Bonneuil du CNRS, avec son parallèle de l’ esclavage. En bonne logique, le jour où il a été interdit, la croissance économique aurait dû stopper ou être amplement ralentie… Ce doit être pour la maintenir que l’ Etat nous rend esclave plus de la moitié du temps par ses impôts, taxes, contributions volontaires obligatoires et tutti quanti

      1. Calvin

        Ok, on va voir :
        « Au milieu du XXe siècle, on pensait que la dépense publique était indispensable à la croissance économique et on ne se posait pas la question des conséquences.
        Les embauches incontrôlées de fonctionnaires méritent la qualification de crime. Il faut changer de regard pour considérer que payer des gens inutiles est immoral. C’est inadmissible que certains fassent des profits sur ce qui apporte de la souffrance par des taxes de plus en plus lourdes. »
        Ça marche, theo31 !!

  4. Guillaume_rc

    Il y a deux/trois jours sur I-télé un « géopolitologue du climat » (si ! ça existe !)n’a pas hésité à comparer les climato-sceptiques aux négationnistes.

    Ahurissant le type engueulait même le présentateur de I-télé car (je cite de mémoire), « sous prétexte de débat pluraliste, on laisse des gens débiter des horreurs ».
    Le camp de rééducation n’est pas loin !

    1. theo31

      Il y a quelques années, un spot publicitaire montrait ce qui attendait les climato-sceptiques : mourir pulvérisés. Devant le tollé, il fut vite retiré.

      Ne jamais oublier que l’écologie politique est l’enfant de l’hitlérisme.

    2. Val

      @guilaume_rc : tb exemple qui illustre bien le nouveau mythe érigé en nouvelle religion : l’écologie . Et ce nouveau mythe a le soutien inattendu du pape François , 77 fois le mot écologie dans sa dernière encyclique (pavé tout à fait indigeste et assez traumatisant pour une chrétienne ascendant libérale o_O) . Je suis lasse lasse lasse ….

  5. royaumont

    La référence à l’esclavage est assez savoureuse : quelqu’un leur a expliquer que les premiers et les plus grands pourfendeurs de l’esclavage sont… les libéraux (Tocqueville en particulier) ?

    1. bob razovski

      J’aime aussi la référence aux fossiles :

      « Il faut changer de regard pour considérer que brûler des fossiles est immoral. »

      Nos staliniens pur jus auraient-ils peur de finir au bûcher ?

  6. sam player

    Dans un sens c’est assez logique cette criminalisation du scepticisme puisqu’on avait déjà traité les climato-sceptiques de négationnistes.
    Ca ne concernait qu’une partie de la population, mais là nous sommes tous des criminels dès que nous démarrons le moteur de la voiture ou même en actionnant un interrupteur sans avoir opté auprès de notre opérateur pour du renouvelable.
    D’ailleurs je suppose que ceux qui ont opté pour du renouvelable n’utilisent plus d’électricité la nuit quand il n’y a pas de vent ?

    1. sam player

      Rats, battu par Guillaume_rc sur le négationnisme à une minute près.
      Il me semble que la première fois où j’ai entendu ça c’est dans un article ou sur une télé américaine.

      1. Aristarque

        Si tu t’étais concentré sur le sujet du jour au lieu d’aller faire le joli Coeur avec Petit Arbre dans le billet précédent, ce ne serait pas arrivé… Courir plusieurs hases à la fois est rarement synonyme de succès… 🙄

          1. sam player

            ah putain, ça déménage « comment tosez-vous ! ». La prochaine fois, il va nous faire une attaque sur le plateau ! Un grand démocrate certainement.

            1. Pat

              Le vrai fanatique ! Il n’admet pas qu’on puisse penser autrement. Ce qui est rigolo aussi, c’est qu’il parle de connesensesusse, un mot nouveau pour moi.
              J’ai bien aimé aussi les mathématiques écolos : quand 99% des scientifiques sont (supposés) d’accord, les scientifiques restant ne sont que 0,1%…
              Et puis il oublie aussi un peu vite qu’il fut un temps où la majorité des scientifiques pensaient que le soleil tournait autour de la terre et que la majorité des médecins pensaient qu’une bonne saignée vous soignait des mauvaises humeurs (Saigneur, ayez pitié de lui).

          2. Nyamba

            Il affirme aussi que les « réfugiés climatiques » sont déjà une réalité, puisque les conflits armés zactuels sont la conséquence directe (m’enfin mais si c’est limpide voyons) du réchauffement anthropique.
            Quant au pauvre chercheur, il n’a pas pu en caser une (le plus drôle quand il essayait de dire qu’il était d’accord sur les décisions politiques…).
            Ce qui m’amuse, au final, c’est que cramer des énergies fossiles (et accessoirement permettre le développement de pays avec de vrais pauvres dedans), c’est criminel, mais cramer des montagnes de pognon pour rien, c’est bisoudoux.

            1. theo31

              Pendant qu’on y est, il n’ y a qu’interdire aux gens de se chauffer quand il fait froid, comme jadis Caeucescu en Roumanie, avec tout plein de morts par incendie.

              1. Kazar

                On a bien vu une Royal interdire les feux de cheminée…interdiction qui n’aura été qu’un de feu de paille puisqu’elle a été annulée après 21 jours.
                Donc oui, ils peuvent encore interdire tout plein de choses, pour notre bien puisqu’ils savent mieux que nous évidemment.

                1. Calvin

                  Juste un détail, je crois que les feux de cheminée avaient été interdits par le prédécesseur de Royal, qui a annulé cette idiotie (une des premières décisions).
                  Je n’aime pas cette dinde, mais il faut rendre à César…

              2. Les Charcuteries Olo

                les roumains avaient une blage à ce sujet à l’époque:

                « Nous avons la meilleure neige du monde: elle ne fond même pas sur un fourneau. »

            1. carpe diem

              Après les régimes sanglants théocratiques du moyen âge, la bêtise du communisme, la sauvagerie du nazisme, nous avons un totalitarisme islamique et la prochaine machine à broyer sera l’écologie, c’est déjà commencé. ca rapporte du fric, des carrières, ça fait mousser des débiles devant un micro mou, ça fait peur aux foules débilo-crédules, bref tout ce qu’il faut pour un bon coup de pelle derrière la nuque. Ajoutez à cela des menaces de morts envers ceux qui ne rentrent pas dans le rang, le traficotage des beaux diagrammes, l’espionite aigüe et vous aurez la définition d’un état totalitaire.

  7. Aristarque

    « c’est inadmissible que certains fassent du profit en incitant à utiliser les énergies fossiles en apportant ainsi de la souffrance »… Ce M. Bonneuil n’a pas du prendre connaissance des listes de taxes sur les carburants et autres énergies pour soutenu ainsi pareille condamnation de sa main nourricière… 😈

    1. bob razovski

      Bien vu Ari

      La souffrance du porte feuille (et de son propriétaire) quand on fait le plein, personne n’en parle.

      1. Kazar

        Ce qui serait drôle, ce serait la souffrance des finances de l’État en cas de chute conjuguée du prix du pétrole (puisque les taxes représentent un % du prix de vente) et de la consommation…

        1. albundy17

          les taxes sur produits pétroliers me semblent être surtout très fixe, genre forfaitaires, ce qui explique qu’un baril passé de 130 à 40 dollars nous fait le litrons de 1.30 à 1.05…

          1. sam player

            Oui la TICPE est fixe quelque soit le prix du pétrole.
            Elle est de 0.6241 par litre pour le super et de 0.4682 pour le gasoil… mais ce sont des montants hors taxe…. donc quoi qu’il arrive l’état prend respectivement TTC (taxe sur la taxe) 0.748€ et 0.562€ par litre même avec un petrole à zéro.

            S’y ajoute bien sûr la TVA sur le prix du pétrole et des services de transport, de distribution.

            And the winner is the tax man.

            lien suit

              1. albundy17

                Et je rajoute également que notre bonne région poitou charente était jusqu’alors exemptée de cette dime, mais grâce a la simplification, et notre rattachement (de coeur) à l’aquitaine, on va désormais être racketté aussi de ces 2.5 HT.

                En attendant que Président augmente la tva à 23, il a avoué que c’est un regret rapport à l’autre branque

            1. Val

              @sam , pas fous les tax men , on peut leur reconnaître une certaine efficacité quand il s’agit de soutirer des sous . Efficatié mondialement reconnue il faut le dire. On a les spécialités qu’on peut .

    2. royaumont

      Concernant les biocarburants, je vous propose un petit calcul simple.
      Rendement à l’hectare pour l’huile de colza : 572 l/ha (source wikipedia)
      consommation de pétrole en France (2011) : 115 000 millions de litres par an.
      donc surface agricole nécessaire pour remplacer le pétrole par l’huile de colza : 201 millions d’hectares, à comparer aux 30 millions d’hectare de SAU en France.
      On n’est pas prêt de s’en passer…

        1. Adolfo Ramirez Jr

          divise la surface nécessaire par 10, donc ça passe… à condition de laisser les malais et autres indonésiens raser leurs forêts comme ils l’entendent.

          1. Peste et coryza

            ça passe si les malais et les indonésiens n’en consomment pas… pas sur qu’ils acceptent (leurs pays se développent), ni d’être payés en monnaie de singe (ce que risque de devenir l’euro).

      1. FASTNET

        Attention : l’huile de colza 572 l/ha/an OK !
        MAIS combien de litres de GO pour les labours, les engrais, l’épandage et la récolte. Puis après le pressage la distribution … Le bilan global est voisin de zéro ! Et les surfaces occupées ne servent pas à l’approvisionnement de la nourriture !
        Il faut le dire et le redire le biocarburant c’est comme les moulins à vent ça brasse de l’air sans rien produire !

                1. Peste et coryza

                  L’huile de palme, je ne sais pas. Pour le bioéthanol de maïs, le rendement énergétique est de 2 au mieux.
                  Pour l’instant, il n’y a rien de mieux que le pétrole.

    3. Deres

      Plus les réglementations … Toutes les entreprises doivent inclure dans leur RSE des statistiques environnementales donc les mesurer et les suivre et avoir des plans d’actions pour les diminuer. Cela créé du travail en plus, c’est donc une forme de taxe cachée. Et je ne parle pas des nouvelles normes écologiques qui sont souvent exigées par les clients quand ce sont des acteurs étatiques ou des grosses sociétés.

    4. Calvin

      Oui Harry.
      Du coup, nos étatistes actuels, en 1848, auraient dit :
      « C’est pas bien l’esclavage. Nous proposons une taxe sur chaque esclave possédé par un exploiteurs. »

  8. sam player

    Sur le sondage, et si on pose les mêmes questions à chaque fois, chaque année (à voir) on peut supposer que la formulation de la question n’a pas d’importance et qu’il faut plutôt voir l’évolution des réponses et c’est le cas.

    « Si les Français sont encore 41,2% à être prêts à faire des sacrifices dans leur vie de tous les jours pour protéger l’environnement, le nombre est en baisse. Ils étaient 44,5% en 2014, et 56,9% en 2010.

    Perso, je ferais partie des 41.5% puisque je suis effectivement prêt à faire des sacrifices pour éviter de polluer. Ainsi, par exemple, pour l’instant la récupération des huiles de vidange est gratuite car valorisée. Mais si cette récupération devenait payante je ne balancerais pas pour autant mon huile à l’égoût… et donc je serais prêt à payer 1 ou 2 euros pour ce recyclage payant mais je ne suis pas pour autant un réchauffiste.

    La question mériterait d’être plus directe sr les carburants fossiles ou le CO2.

    1. Aristarque

      Regarde mieux les étiquettes de tes bidons. Le retraitement est compris dans le prix. 😆 Il n’y a pas de repas recyclage gratuit! Les chimistes refont de l’ huile neuve à partir de l’ancienne, comme l’industrie verrière…

      1. shoot again

        Non sur les bidons ce n’est pas écrit car c’est une taxe à la livraison ou l’utilisation, pas à la vente (même si la différence est ténue).
        Sur les bidons il est juste écrit généralement de ne pas jeter les huiles usagées et de les confier à un professionnel.

        C’est une directive européenne transposée qui instaure la gratuité de la collecte des huiles « noires ». Cette filière est financée par la TGAP – Taxe Générale sur les Activités Polluantes..

        La TGAP pour les huiles est de 48.37E par Tonne (soit 4 centimes par litre hum!) et elle ne couvre en fait que le coût de collecte. Généralement les récupérateurs d’huile ne se déplacent gratuitement qu’à partir de 600 litres.
        Et c’est bien la valorisation qui paie le traitement.

        Les huiles peuvent être transformées en huiles neuves mais aussi et plus souvent brûlées dans les cimenteries ou des centrales.

        A noter que les récupérateurs d’huile récupèrent gratuitement aussi les filtres à huile et pourtant il n’y a aucune obligation stricte.

        Le logo eco-emballage (point vert avec des flèches tête bêche) ne concerne que l’emballage et certifie que le producteur du produit cotise pour les recyclage des emballages mais pas pour ce qu’il y a dedans. Cela ne garantit pas non plus que l’emballage est recyclable, ni qu’il sera recyclé. C’est une confusion courante.

        L’huile, c’est la TGAP, point barre.

          1. sam player

            On est quand même dans le cas Pollueur-Payeur et ce ramassage permet quand même à vil coût (4 centimes / litre) d’éviter l’épandage sur les sols.

            Humour: L’autre solution pourrait être une consigne mais vu que Peugeot marque dans ces docs que ses véhicules peuvent bouffer 1 litre d’huile au mille kms la vidange est théoriquement inutile… et la consigne perdue. 😀

    2. Caton

      Beaucoup dépend de la nature des sacrifices. Je suis prêt à sacrifier quelques zélus pour éviter qu’ils ne polluent.

      1. sam player

        Oui c’est vrai que « faire des sacrifices » peut s’entendre dans ce sens là… sacrifier les autres MDR !

  9. acarel

    « les îles…grandissent. » c à d qu’ il y a moins d’eau donc plus de soleil ,plus d’évaporation et plus de terre… IL FAIT PLUS CHAUD . pour finir ségolaine and co ont raison .Non ?

      1. DoS

        L’eau !
        Cette chose qui rend la vie possible.
        La politique !
        Cette chose qui prend en otage la vie.
        L’écologie !
        C’est le juge-spectateur et acteur du résultat politique sur la vie.
        Complexité du développement du vivant qui prend conscience qu’il est un parasite pour lui même.

      2. Higgins

        Sur ce sujet, il faut lire le billet publié ce jour sur le site de Benoit Rittaud (http://www.skyfall.fr/?p=1629). J’en extrais ces deux phrases:
        1) sur la précision satellitaire: « La précision millimétrique des satellites est-elle réelle ? Avec une marge d’erreur des mesures de 3,4 cm, comment peut-on évaluer une augmentation du niveau de la mer au millimètre près ? sans doute après « d’intenses » retraitements des données brutes ! »
        2) en conclusion: « L’accélération de la montée du niveau de la mer a commencé au milieu du 19ème siècle, évoquant un rétablissement de sortie du petit âge glaciaire comme le pense AKASOFU. La montée moyenne des eaux recouvre une distribution géographique très complexe et hétérogène, où des zones de montée côtoient d’autres où le niveau des mers est descendu…Le désaccord entre les auteurs traduit l’ignorance des causes exactes de la hausse du niveau de la mer, et de la part éventuelle à attribuer à l’effet de serre. »

        1. albundy17

          Puis grossissent et avancent. et c’est plus embêtant si on retrouvait lyon, comme dans un passé passé, sous les glaciers des alpes

          1. Kazar

            Si la prochaine période glaciaire est prévue dans 90.000 ans comme je l’ai lu sur un site, je me demande pourquoi on se préoccupe de ces questions…

            1. albundy17

              Alors pourquoi se préoccuper d’un éventuel 1 ou 2 degrés dans un siecle…

              d’autre part, on rentre apparemment dans un minimum de maunder, et on a de plus en plus de climatologue non financé GIEC pensant que le petit age glaciaire subit juste avant 1789 a de forte chance de se reproduire dans les années proches

              1. Pat

                Le petit âge glaciaire était évidemment dû au manque d’activité humaine, produisant donc moins de CO2. Que des faignants à cette époque !

      3. sam player

        « Faudrait savoir. L’eau des océans monte ou pas ? »

        Il semble bien qu’elle monte et on a une preuve. Le petit Aylan s’était endormi à la nuit tombée sur une plage turque, seul sur le sable les yeux dans l’eau à bien 10 mètres de la marée haute et on l’a retrouvé noyé au petit matin.. la photo était dans tous les journaux… Si ça c’est pas une preuve hein !

            1. sam player

              Francis Lalanne vient de faire une chanson sur Aylan le petit syrien… Qu’est-ce qui faut pas faire pour exister !

              1. albundy17

                c’est comme la dernière de Cabrel, faut un peu de courage pour écouter, mais on reconnait clairement qu’il n’a pas dû apprécier sa feuille d’impôts

                1. Beldchamps

                  Je préfère ses chansons d’ameûûûr. Ecrire des paroles en français, à la guitare, sans tomber dans le ridicule est loin d’être facile. Hollande est naze même pour inspirer les artistes, Maggie c’était autre chose !

                  1. sam player

                    Ah oui pas mal et l’ambiance 1930 du clip va bien avec.
                    Il a mis un moment à l’écrire quand même… il faut que ça leur tombe dessus pour qu’ils se rendent compte du problème. Mais je ne serais pas étonné que le fisc fasse preuve de plus de mansuétude vis-a-vis de ceux qui ont accès direct aux medias : voir par exemple les dégrèvements fiscaux des journalistes.

                    1. Beldchamps

                      Les Inconnus ont eu droit à un contrôle fiscal après les Raptout , mais je ne sais pas s’ils ont été redressés.

    1. sam player

      Non, il est dit dans l’article que ce sont les vagues qui apportent des sédiments et qui font grossir ces îles « dramatiquement » (sic).
      Mais c’est quand même pas une raison pour ne rien faire (sic).

      1. royaumont

        Dans la même logique, j’ai investit pour cher dans un appareil pour faire fuir les éléphants : c’est d’une efficacité redoutable, je n’en ai rencontré aucun dans mon jardin.

          1. Aristarque

            N’oubliez pas les rhinocéros et les phacochères! C’est que cela fait aussi du dégât, ce genre de bestiole!

    2. DoS

      Lavoisier et Einstein avaient des doutes sur l’humain, pas sur le reste.
      Enlevez Ségo et mollande, les problèmes disparaîtrons avec….
      Si nous les gardons, c’est uniquement que l’on est sado-maso.
      Ces gens sont des pervers-cyniques, ils se nourrissent du mal qu’ils nous font.
      Comme un gamin écrase des fourmis pour s’occuper, l’Etat nous humilie sans relâche. Inlassablement.
      Alors le climat, on s’en fout.

  10. DoS

    « Hollande utilise ici la même technique qui consiste à prévenir tout le monde d’une possible catastrophe communicationnelle et d’un échec des négociations lors de sa COP21 pour inciter les uns et les autres à redoubler d’efforts afin qu’il n’en soit pas ainsi »

    H commence à penser comme un socialiste ! C’est bien, c’est l’unique solution même. Connaître les forces de son ennemi est plus utiles que de connaître ses faiblesses. Les socialo-communistes sont les maîtres des mots (maux), et des trafiquants de la réalité.

    La vérité approche, cela sera violent.
    Peut être que l’humain réagira en se réfugiant dans le communisme….afin de s’anesthésier un peu plus…..à suivre

  11. acarel

    les lycées collèges deviennent Eco citoyens avec diplôme (assez impressionnant, presque plus beau qu’un bac !) valide 3 ans.Pour cette obtention de ce super diplôme vous profitez de ristournes ou d’aide.. .etc

  12. Kuing Yamang

    Comment vont faire tous ces gens qui vont venir à COP21 avec des avions dans tous les sens et tout le CO2 qui va avec puisque c’est un crime ? COP21 pourra quand même avoir lieu ?

    1. Calvin

      On va demander à ceux qui ne participent pas au COP21 d’utiliser moins d’énergie fossile pour équilibrer ces dérapages « nécessaires » en vue de sauver la planète !

    2. royaumont

      On va créer une taxe carbone pour compenser, qui sera payer par ceux qui bénéficient des résultats de la COP21, donc nous puisque c’est pour notre bien.

  13. albundy17

    en tout cas, la propagande réchauffiste fonctionne suffisamment :
    ://reflets.info/al-gore-climat-et-business-carbone-you-rock/

  14. Kazar

    L’observation du décalage sera d’autant plus drôle que la COP21 va tomber en même temps que les régionales et que les Verts (au sens large, on ne sait plus trop qui est avec qui et où) vont prendre une raclée magistrale !!!

  15. hop hup

    Un élu PS belge : « Les migrants ne paieront pas vos retraites, mais vous allez payer leur chômage, leur logement et leurs mosquées »

    Serge Reynders est conseiller PS au CPAS de Saint-Nicolas en province de Liège. Il risque l’exclusion pure et simple du PS après avoir tenu des propos très durs sur les réfugiés.

    Quelques exemples :

    « Les migrants ne paieront pas vos retraites, mais vous allez payer leur chômage, leur logement et leurs mosquées », « Je rêve d’une Belgique qui s’occupe de ses citoyens d’abord », ou encore « Il n’y a pas d’argent pour les écoles, les hôpitaux, pour augmenter les petits salaires, pour les personnes âgées, pour les handicapés mais il y a de l’argent pour les guerres, les migrants, etc. »

    Samedi, Elio Di Rupo avait pourtant rappelé qu’il n’y a pas de place au PS pour les racistes suite aux dérapages de certains membres de son parti. Deux militants du parti ont déjà été convoqués par la présidence de leur fédération à la suite des propos qu’ils ont tenus sur les demandeurs d’asile. […]

    sa on le savait déjà que c’était des arguments bidons le mec défonce des portes déjà ouverte

    1. albundy17

      meuh noooon, pour les mosquées, à défaut d’acceuillir du migrant chez eux, l’arabie saoudite propose du pognon pour les construires

      1. Kazar

        C’est à l’Allemagne que l’AS a proposé la construction de 200 mosquées, pas à la Belgique. Ça viendra peut être cela dit.

  16. Bof

    Hélas on va bouffer de la propagande ad nauseam pendant les 3 mois qui viennent.
    En 2009 Vincent Courtillot avait réussi à percer médiatiquement avec sa façon pondérée de démonter cette même propagande. Il est aujourd’hui plus ou moins à la retraite et même si ses conférences font un « revival » sur Youtube, il faudrait à nouveau qu’une voix « porte ». En attendant, je diffuse à qui mieux mieux les liens vers « pensee-unique » !
    Ne serait-ce que pour démentir les discours selon lesquels « il n’y a plus de climatosceptiques ».

    Toute cette farce est quand même un magnifique résumé de la manière dont notre monde politico-médiatique fonctionne. Ça fait peur…

  17. juliusvador

    rechauffement climatique ou pas co2 et encore attendons le methane ..derriere une seule idee des taxes encore des taxes

  18. Leto

    Cher H16, pourriez vous cesser d’utiliser le terme ‘migrant’, c’est un terme trop générique qui autorise tous les amalgames. N’ayons pas peur d’utiliser les mots même (surtout) s’ils ont une connotations négative (libéralisme?)
    Immigrés, Emigrés, clandestins, réfugiés, demandeurs d’asiles…

    1. sam player

      Perso je trouve que le terme migrants convient très bien car il est indépendant du lieu où l’on se situe. Le migrant c’est celui qui bouge quelque soir l’endroit d’où il vient et où il va et où nous-mêmes sommes.

    2. Ben non, pas ici. Parce qu’il y a des immigrés, des émigrés, des clandés, des réfugiés, des demandeurs dans tout ce paquet de gens, qui font … des migrants.

      1. Aristarque

        Désolé, H16, mais toutes ces appellations ont un caractère plutôt péjoratif et discriminant. Je propose de les qualifier de personnes voyageuses en recherche d’un nouvel habitat, bien plus neutre.

  19. Bonsaï

    Très drôle, l’agitation du petit bonhomme de l’Elysée, surtout préoccupé de son aura personnelle et de sa présumée omnipotence internationale.
    Quand au réchauffement climatique, on verra si pour une fois le public sera mis au parfum des faits beaucoup plus frigorifiants qui s’annoncent.
    Un groupe de scientifiques sous la direction de la Prof. Valentina Zharkova a en effet présenté un nouveau modèle climatique au National Astronomy Meeting le 9 juillet 2015.
    Leurs travaux concernant l’activité solaire les ont conduit à pronostiquer une petite ère glaciaire, semblable au « Minimum de Maunder » qui eut lieu entre 1645 et 1715.
    Passionnant…

    1. calc8

      Suivi quelques années plus tard par l’éruption en 1783 d’un volcan islandais : le Laki. Cette éruption projeta sur une bonne partie de l’Europe un voile de cendres qui diminua drastiquement les températures.
      D’où mauvaises récoltes, mécontentement populaire puis révolution française…
      Passionnant également !
      http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/04/17/islande-1783-le-laki-volcan-qui-declencha-la-revolution-fran.html
      http://www.lepoint.fr/culture/les-mysteres-de-l-histoire-le-volcan-de-la-revolution-09-07-2013-1702139_3.php
      J’en déduis qu’un changement de température, même très localisé dans le temps, peut conduire à une révolution…

    2. calc8

      Suivi quelques années plus tard par l’éruption en 1783 d’un volcan islandais : le Laki. Cette éruption projeta sur une bonne partie de l’Europe un voile de cendres qui diminua drastiquement les températures.
      D’où mauvaises récoltes, mécontentement populaire puis révolution française…
      Passionnant également !
      J’en déduis qu’un changement de température, même très localisé dans le temps, peut conduire à une révolution… Et si on laissait faire nos clowns ?

      1. sam player

        Ces catastrophes, c’est la nature qui fait exprès pour limiter la population comme dit le petit arbre…

          1. sam player

            Bonsaï 15 septembre 2015, 12 h 02 min
            La nature se charge de rétablir les équilibres. Quand il y a surpopulation dans un groupe animal quelconque (y-compris Homo sapiens) des mécanismes de stabilisation se mettent en place (épidémies, luttes intestines pour l’occupation de l’espace, cataclysmes, etc…).

  20. Kloupa

    A quand la création d’un crime de négationnisme du réchauffement climatique?
    Tiens, ça fait aussi penser à la promesse catastrophiste d’échec politique complet du PS aux régionales, avant celui des présidentielles. On crie très fort pour essayer de rameuter les frondeurs, de dissuader l’ultra-gauche de candidater, pour rameuter les derniers électeurs encore proches du PS (et oui, il paraît que ça existe!). Et la menace suprême, c’est l’alliance avec Les Républicains: de quoi réjouir plus que tous le FN, avec son slogan « LRPS », le terrible Herpès…, et le favoriser dans les urnes.

    1. Kazar

      La menace, la menace, comme vous y allez, c’est Jean-René Lecerf, président LR du Nord qui plaide pour cette fusion de liste entre les deux tours. A mon sens, c’est moins une menace qu’une supplique. En tout cas, je souhaite bon courage aux électeurs qui votent encore PS ou LR pour s’y retrouver lorsqu'(on leur proposera de voter pour le camp adverse (c’est vrai, ils pratiquent à peu près la même politique, puisqu’ils votent ensemble les mêmes mesures dans la plupart des exécutifs locaux).

      1. sam player

        Rappelle toi Kazar, il y a quelque temps il y avait eu un accord, en Suède je crois, entre gauche et droite pour éjecter leur extrême droite. Les gars de G&D se sont tranquillement partagés les postes sur la durée jusqu’en 2022.
        Ca commence à y ressembler.

      1. Aristarque

        Ils approuveront ainsi la pétition des marchands de chandelles. Juste un siècle et demi de retard à l’ allumage…

  21. Val

    Perso , à chaque fois qu’un traumatisé de la réchauffe m’en parle, je lui dis d’aller urgemment regarder une mappemonde. Il me demande l’air ahuri « ben pourquoi ? » , et je lui dis que ce serait une excellente nouvelle car il y aurait bien plus de terres habitables qu’aujourd’hui . Ca les plonge dans un abîme de perplexité qui malheureusement ne dure pas .

    1. royaumont

      Tu peux dire aussi que le réchauffement va provoquer la fonte des glaces et une évaporation accrue. Plus d’eau liquide en circulation se cumulant avec une évaporation plus intense sur les océans, cela signifie plus de précipitations sur les terres donc un recul probable des déserts. (raisonnement à rapprocher du constat que les périodes glacières sont aussi des périodes sèches…)

      Attention cependant, le changement climatique est grave et ses conséquences catastrophiques, c’est un dogme. Supposer le contraire mérite le pilori.

  22. Aristarque

    Une qui lutte contre le réchauffement, c’est l’ agglo de Grenoble où 43 des 49 communes passeront au 30 km/h maxi sur la totalité de leurs territoires sauf certaines voies en exception exceptionnelle qui demeureront a 50… (relevé dans la VDN papier du jour page 34). Pourquoi ne pas passer à 20 km/h???

    1. sam player

      Comme d’hab les journaleux sont à çhier.
      J’espère ne pas trop m’avancer mais il me semble que le délai de recours est de 2 mois après l’affichage du panneau « permis de construire » qui permet d’informer le voisinage. Soit on attend 2 mois avant de démarrer les travaux, soit on le fait à ses risques et périls… mais en 2 mois en général il n’y a pas trop de risque d’avoir engagé des grosses sommes.

      1. sam player

        D’autre part s’il y a indemnisation négociée, ce sera beaucoup plus facile avec quelqu’un qui n’a pas un moyen de pression sur vous tel que la démolition.

  23. hop hup

    Migrants : Bercy s’attend à des dépenses nouvelles en 2016

    Le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, a laissé entendre mercredi devant la presse qu’il s’attendait à ce que le Premier ministre Manuel Valls demande à inclure de nouveaux financements pour l’accueil des réfugiés dans le budget 2016. A propos des mesures nouvelles annoncées depuis cet été, en direction des agriculteurs et pour l’accueil des […]

    ne vous inquiétés pas c’est l’etat qui paye comme ils disent la haut au sommet de l’etat

    1. Higgins

      Oui. Je ne peux m’empêcher de recopier le début de l’éditorial de Patrick Casanova, président du cercle Frédéric Bastiat auquel je me flatte d’appartenir dans le dernier numéro du bulletin trimestriel (n°96):
      « Le fonctionnement de notre État providence repose sur la spoliation légale. Elle détruit les Droits Naturels que sont la Propriété, la Liberté, la Personnalité. Cette destruction des Droits Naturels est justifiée par l’élaboration de droits sociaux qui sont de faux droits. Ce ne sont que des droits de tirage sur la collectivité en vue de l’achat de voies….Les Droits naturels préexistent à l’humanité (pas le journal), il n’est pas possible d’en créer. Par contre, il est aisé pour un politicien de créer des faux droits à chaque sollicitation d’un groupe de pression. Chacun de ses groupes espère ainsi bénéficier des largesses distribuées par la main douce de l’État. »

  24. jga

    Pour entraîner le monde dans des abîmes de çonneries fiscales : la TVA est bien une invention hexagonale, me semble-t-il ? Sinon il y a aussi Piketty…

  25. LaurentaLA

    Coca Cola songerait a supprimer le CO2 (le gaz) de ses boissons gazeuzes pour lutter contre le rechauffement climatique.
    Nous sommes sur la bonne voie.

    1. Stephan Aisselle

      Je pensais au contraire que le CO2 contenu dans les bulles de coca cola était autant de pris (provisoirement) sur le CO2 dans l’atmosphère. Donc plus il y aurait de bouteilles de coca non bues, moins il y aurait de réchauffement

  26. NicolasPimprenelle

    Un incendie involontaire a par mégarde détruit par le feu toute ma collection de fossiles que j’avais ramassé dans les Alpes de Haute-Provence.
    Vous pensez que je doive me dénoncer à la police ?

Les commentaires sont fermés.