Quand le gouvernement privatise en douce le droit de préemption

Les lois passent et ne se ressemblent pas. Camouflées dans une aridité voulue, elles sont trop souvent l’occasion pour le législateur, mu d’intérêts particuliers bien compris, de faire passer son agenda politique en toute discrétion. Souvent, le coup fourré n’est qu’une énième petite entorse au bon goût, à l’équité ou aux finances publiques. Parfois cependant, c’est un véritable scandale qui couve sous le sabir législatif.

Par Nafy-Nathalie et h16

Pour camper un peu le décor, rappelons rapidement ce qu’est une société d’économie mixte (SEM): il s’agit d’une société dont le capital est détenu par des personnes publiques et privées afin de permettre des règles plus souples de fonctionnement. Si, sur le papier, cela semble assez clair, il y a parfois des imbroglios avec les HLM ou les promoteurs et les scandales éclatent régulièrement, ce qui n’est pas pour nous rassurer sur leur fonctionnement.

Ainsi dans le Nord-Pas-de-Calais où il s’est passé de drôles de choses du côté d’Hénin et où l’on a assisté à une déferlante de dossiers assez curieux autour de quatre élus socialistes :

  • Michel Dagbert, ancien maire et conseiller général de Barlin, ancien président d’Adevia, président du conseil général du Pas de Calais,
  • François Lemaire, maire de Bully-les-Mines, ancien président d’Adevia,
  • Michel Vancaille (décédé en 2014) ancien président de l’agglomération de Lens-Liévin chargé des questions relatives à l’habitat, ancien vice-président du conseil général du Pas de Calais, ancien président de la CFR, ancien président de Pas de Calais Habitat
  • Jean-Pierre Kucheida, ancien député du Pas de Calais, ancien maire de Liévin, ancien président d’Épinorpa-Soginorpa, ancien vice-président d’Adevia.

Adevia, Épinorpa, Soginorpa, Tupultaba et Tembalpa sont certes des noms qui prêtent à rire, mais il faut savoir qu’Adevia a été épinglée par la Cour des Comptes dans son rapport d’observations définitives de 2011 qui a dénoncé, je cite …

Un esprit de famille un peu trop développé : on n’hésite pas à employer ses proches ou à donner des marchés aux enfants d’élus quand on ne se les attribue pas entre administrateurs de la SEM

La Cour des Comptes indiquait d’ailleurs que « des anomalies graves se concentrent sur un nombre limité de prestataires d’étude et de maîtrise d’œuvre, avec lesquels certains administrateurs d’Adevia entretiennent des liens directs ou indirects ».

oooh filoche

Quoiqu’après tout, est-ce si grave si on paye bien les salariés ?

Eh oui : après tout, les salariés occupant des fonctions supérieures ont logiquement des salaires supérieurs. Bon, il s’agit de savoir s’ils doivent aussi avoir des salaires supérieurs même à ceux qu’ils auraient dû obtenir : le directeur général est payé environ 200.000 euros par an en 2011 soit deux fois plus que les autres directeurs de SEM d’aménagement comme l’indique la CRC. Belle générosité, non ?

Le chauffeur commissionnaire, curieusement de la famille du président du CA, a été embauché sans aucun respect des procédures, en août 2009, pour conduire une voiture achetée en octobre 2009. Son salaire est de 30% supérieur à ce qu’il aurait du contractuellement percevoir.

L’indemnisation des mandataires sociaux est plus que fantaisiste : ainsi, monsieur Lemaire a reçu 86.059 euros bruts au-delà des autorisations des assemblées délibérantes (commune et communauté d’agglomération). Rassurez-vous, il a rendu le trop perçu par rapport au plafond des indemnités des élus. Mais d’un autre côté, il a gentiment conservé les 73.469 euros bruts de plus que les plafonds fixés par le CA et le conseil municipal. Y a-t-il du mal à se faire du bien, si c’est sur fonds publics ?

oh yes

Et puis, est-ce si grave si on achète vraiment très bien ?

La CRC déclare : « Les prix d’acquisition amiable s’établissent à un niveau parfois 30 fois supérieur aux estimations de France Domaine ».

L’affaire de la Centrale Foncière Régionale en est l’illustration : elle avait pour objet d’ « acquérir des réserves foncières ». Par le plus grand des hasards, Adevia fut reconnue comme aménageur sans concurrence. Par un autre hasard curieux, le montant des sommes allouées aux propriétaires disparut des actes notariés. Autre hasard vraiment fortuit, les opérations d’acquisition des terrains s’évanouirent des comptes de relevés comptables de la CFR. Et suite à un nouveau hasard troublant, certains des terrains achetés le furent à l’ancien adjoint au maire.

Franchement, le hasard fait vraiment bien les choses et la Cour Régional des Comptes ne lui rend pas assez hommage !

yes

Le hasard, malheureusement, ne peut pas tout et parfois, on doit faire contre mauvaise fortune bon cœur et argent public : Adevia a fait l’objet d’une tentative de sauvetage en 2013 : 19,5 millions d’euros d’argent public et de bon cœur y ont été injectés. Puis on a changé son nom, pour l’appeler SEM Territoires 62… Ce qui n’a pas empêché la Cour des Comptes de rester sévère à son encontre. Le hasard, sans doute, ou pas assez de bon cœur, peut-être.

Le rapport définitif de la Cour des Comptes de 2014 montre que de nombreuses irrégularités persistent et n’ont toujours pas été résolues, et ses conclusions sont sans appel :

« Si des actions ont été mises en place, aucun plan de contrôle interne n’existe et la conduite des opérations révèle des failles. (…) Le principe de prudence (…) n’est pas mis en œuvre, la société affichant presque systématiquement une participation de la collectivité concédante pour équilibrer le bilan prévisionnel de l’opération

Dès lors, on ne peut que rester pensif lorsqu’il prend à notre gouvernement l’envie de privatiser le droit de préemption urbain au profit des sociétés d’économie mixte (SEM), aux organismes d’HLM et aux organismes agréés faisant de la maîtrise d’ouvrage d’opérations d’acquisition, de construction ou de réhabilitation.

Le droit de préemption urbain (DPU) est une manière commode pour une commune d’acquérir prioritairement, au prix qui lui semblera le plus juste, tout bien sur le point d’être vendu.

L’article 87 de « la La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques » dite loi Macron complète l’article L. 211-2 du Code de l’urbanisme de la manière suivante :

« Le titulaire du droit de préemption urbain peut déléguer son droit à une société d’économie mixte agréée mentionnée à l’article L. 481-1 du code de la construction et de l’habitation, à l’un des organismes d’habitations à loyer modéré prévus à l’article L. 411-2 du même code ou à l’un des organismes agréés mentionnés à 7 août 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 1 sur 115 l’article L. 365-2 dudit code lorsque l’aliénation porte sur un des biens ou des droits affectés au logement. Leur organe délibérant peut déléguer l’exercice de ce droit, dans des conditions définies par décret en Conseil d’Etat. (…) »

Sur le site du gouvernement, on apprend que cette loi s’articule autour de « trois grands principes : libérer, investir et travailler. Elle ne sert qu’un seul intérêt : l’intérêt général. »

Soit.

Cependant, les 400 heures de débats houleux, et les 3 recours à l’article 49.3 pour faire passer ce texte montrent que cet intérêt général n’est guère apparu évident pour nos députés et nos sénateurs. Pourtant, à l’examen du résultat, il devient difficile de se demander si ces polémiques stériles n’ont pas été comme le doigt qui montre la lune et le Français, cet imbécile qui le regarde.

soyons vigilants lol dog

La question prend d’autant plus son sens quand on tombe sur l’article 87, qui a été adopté dans une unanimité toute tendance politique confondue et sans discussion comme s’il s’agissait d’un petit rien.

Avec un tel article 87, et les dérives déjà observées précédemment comme avec le cas Adevia, comment ne pas voir qu’une fois encore, le législateur vient d’offrir la propriété privée en pâture à nos élus ? Mais surtout, si on prend un peu de recul et que l’on considère l’orientation de toutes les dernières lois, comment ne pas se voir qu’un peuple qui n’est plus maître du fruit de son travail (à cause des taxes et des impôts), de son propre corps (par la loi sur la santé) et de ses biens (grâce à cette nouvelle entourloupe loi) ne peut plus se prétendre libre ?

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires159

  1. Le Gnôme

    Si je comprends bien, au delà des magouilles familiales et festives habituelles, on peut vous préempter votre bien avec votre pognon.

    Il est quand même dommage que la Cour des Comptes ne puisse pas porter ce genre d’affaire devant les tribunaux, mais les politiques ne sont pas fous, ils ne vont pas donner de bâton pour se faire battre.

        1. MadeInCH

          Oui.
          Les communes « détendues » vont bientôt se faire allumer lorsque l’Etat manquera de sous et ira piocher ou taxer les communes.
          Et ce ne sera pas érotique.

        2. Aristarkke

          Je parlais surtout de la résidence principale. Pour l’ immobilier locatif, c’est mort depuis des années: habitation par le fait des droits exorbitants de faveur accordés aux locataires aggravés par une interprétation très orientée de la justice également en leur faveur; murs de boutiques :parcourir de nombreuses commerçantes des villes laisse rapidement l’ impression que l’ avenir de ce placement est derrière lui (cf rue Gambetta à Lille, par ex). Même les box automobiles ne sont plus ce qu’ils étaient…

          1. tabbehim

            Je pensais aussi à la résidence principale 🙂
            Ils ne s’arrêteront pas là, ils vont virer les propriaitaires génants des zones où ils souhaitent faire des HLM pour les bien votant avec l’assentiment du bon peuple et les sifflets pour les horribles propriaitaires qui ne voulaient pas laisser leur terrain ou l’échanger contre de l’argent ^^
            Je ne veux pas posséder de terrer en France perso ^^

            1. Peste et coryza

              La Roumanie, c’est bien et pas cher. Mais faut épouser une locale, sinon tu risques de recevoir du plomb.
              En France, les montagnes et la diagonale du vide, peut être ? En tout cas, fuir les grandes villes…

            2. john

              « Je ne veux pas posséder de terrer en France perso ^^ »

              > Pas si simple.
              D’un côté la tentation est grande de rester en cash (ce que je fais personnellement)
              Mais de l’autre, la possibilité de se faire chyprioter n’est plus totalement exclue. Et l’immo reste la meilleure arme contre l’inflation qui sera à mon avis la façon privilégiée pour désendetter des Etats quasi tous surrendettés (dette privée et publique), à coups de véritables impressions monétaires (et non de QE misérables qui, en fait, bloquent les choses, sans ruiner les créanciers ce qui devra arriver forcémeent un jour puisqu’il y a trop de dettes). Il pourra aussi y avoir des faillites monumentales, mais ce sera limité, car les politiques assument mal ce genre de choses.
              Donc rester cash ne peut être qu’une solution temporaire. IL faut surveiller le lait sur le feu !

                1. tabbehim

                  Ou alors posseder des choses qui n’interresse pas les politichiennes en chaleur comme des livres et objets qui ont une valeur monétaire potentiel. une maison, c’est courir un gigantesque risque de se faire exproprier sous les viva d’une foule sous perf de socialisme pur parce que vous êtes officiellement un possédant 😉
                  et mon compte n’est pas bon à chyprer, je m’y emploie 😀
                  (je fais même exprès de ne pas voir mon salaire monter trop pour éviter une horrible tranche avariée ^^)

                  1. René-Pierre Samary

                    Il y a des placements sûrs. Les tampons hygiéniques, par exemple. Christian Equerre (il vaut mieux l’avoir blanche et droite que…) aura beau faire, avec une tva à 5.5, dite « détaxe georgette », les ventes vont bondir. Faites des stocks !

          2. john

            Le bon sens commenderait d’aller investir à l’étranger, là où l’investisseur est traité normallement. Le problème est qu’il y a des bulles partout dans le monde et surtout là où le droit est rassurant (ce qui fait peu de pays finalement). Comme les banques centrales de tous les pays majeurs ont favorisé le crédit, on se retrouve avec des paquets de dettes privées et étatiques qui se règleront soit par le défaut soit par l’inflation, mais certainement pas à la régulière (je pense au Japon où l’Etat est endetté à .. 250 % environ !).
            Bien malin celui qui a la solution miracle. Il n’y a que des solutions au coup par coup. Comme toujours dans les environnements instables, il faut avoir les bons tuyaux, de bons réseaux et gruger un peu ne fait pas de mal.
            Rien est simple mon bon monsieur !

            1. theo31

              « je pense au Japon où l’Etat est endetté à .. 250 % environ ! »

              Comme en France ou l’on cache sous le tapis le hors bilan des retraites non provisionnées et les dettes des contrats de partenariats public-privé.

            2. Resistant Valaisan

              Eeeeh oui, rien n’ est gratuit, la qualité se paie, ou comme je le dis souvent : « Value Needs Pain ».

              Ceci dit ; avec un peu de travail, on s’ en sort encore pas si mal.

              L’ Allemagne n’ est pas chère. La Hollande non plus (quand vous savez comment contourner leur stupide plafonnement des loyers). L’ Australie et la Nouvelle-Zélande ont encore un semblant de taux directeurs, donc de rentabilité. Pour la Suisse, ou New York, il faut un prêt, c’ est clair, mais vous avez l’ assurance de toujours pouvoir louer à un bon prix.

              Etc, etc…

              C’ est du boulot… trouver les bons brokers, les bonnes gérances, les bons agents, les bons notaires, *les bons mecs qui gèreront votre bien exclusivement sur AirBNB* (HINT !!)

              Je prévois de partir à la retraite dans 3 ans, à l’ âge de 35 ans 😉

              Bref, ne pas baisser les bras.

  2. Higgins

    J’y vois également un hymne à la corruption érigée en principe de vie. Quand on est assuré d’une quasi impunité, pourquoi se gêner. Les pouvoirs successifs de ce pays ont toujours bien veillé à ce l’oiseau (les cours des comptes et de justice) aient les ailes coupées pour ne pas déranger les petits arrangements entre amis. Copeau a bien raison de railler la notion dévoyée d’intérêt général.

      1. Popeye

        Elle est sur le même banc que Thévenoud, non? (qui lui n’a pas été condamné, mais il me semble qu’il fait l’objet d’une procédure judiciaire)
        Balkany vient de libérer sa place sur le même banc. C’est pas mal.

  3. tabbehim

    🙂
    je sens que des élus et certaines SEM vont pouvoir se faire plaisir !
    j’imagine des vagues de dérives, quelques larmes à la télé couplé au fait qu’il sera dénoncé que cet horrible propriaitaire était justement propriaitaire et qu’il occupé abusivement son bien pour empêcher la création d’un jolie HLM pour tout les gentils bienvotant ^^
    sabrez le champagne ami propriaitaire 🙂
    vous allez vous faire exproprié et en plus, vous devrez payer pour cela !
    On dit merci qui?

    1. Aristarkke

      Ils et elles n’ont pas attendu cette évolution législative pour commencer. Mais il y avait de la gêne aux entournures. Et comme là où il y a Eugène, il n’y a pas de plaisir, on élargit ce qui convient… 😕

      1. Pheldge

        J’ai entendu dire que dans le Var, à Hyères, des excités voulaient prendre leurs élites : ils veulent pendre la crème, à Hyères 😀

    2. Peste et coryza

      Sur RTL, ce matin, il y avait un débat sur les Jean du voyage, et sur pourquoi l’état refuse d’intervenir contre eux.
      La réponse : attaquer un groupe de gens solidaires, armés jusqu’aux yeux, et avec une mentalité de « eux contre nous », ça donne pas envie.
      Bref, les agents de l’état ont peur de Jean du Voyage.

      Les Paul du Restage que nous sommes sont individualistes, bisounours, et non armés… Paul de Restage va donc se faire saisir son terrain avec son pognon… et pleurera tout seul. Au pire il gueulera, mais il ne fait pas le poids face à quelques policiers, un avocat, et un huissier… alors qu’il faut une armée de flics pour (tenter de) saisir la propriété de Jean du voyage…

              1. john

                Et si tu leur mets leur caca sous le nez, ils disent « ah oui t’as raison, mais quand meme bla bla bla » et hop ils en remettent une couche 🙂
                Ca ne changera pas tant qu’une bonne crise espagnole ou grecque ne sera arrivée. D’ici là faut se protéger jusqu’à ce que l’electeur en ait assez de prendre des baffes.

            1. Dr Slump

              Non. Combien d’abstention déjà? Et ceux, comme votre modeste serviteur, qui ne votent pas, qui militent quotidiennement par des gestes simples de bon sens, mais qui n’ont ni les moyens financiers, ni les moyens pratiques d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, parce qu’ils bossent comme des mules payés à coup de « merci » pendant que l’état s’en fourre 75 % dans les poches, devraient se sentir responsables de cette situation?

              L’intérêt gêné râle, chacun pour soi et le bon dieu pour personne (il est décédé). Mais non, dire « le français moyen aura ce qu’il mérite » est un peu fort de café. Ou alors je suis vraiment une espèce rare en doux pays de communisme.

              1. tabbehim

                Ou alors je suis vraiment une espèce rare en doux pays de communisme
                Oui, une espèce rare qui ose penser que l’état n’a pas à être l’alpha et l’oméga de la vie en France.
                la plupart des abstentionnistes sont juste des gens qui ont la flemme de voter ou qui partent du principe que les sondages ont déjà décider qui a gagné, donc à quoi bon 😉 quelques un le font par choix ^^

              2. « Combien d’abstention déjà? »
                Pas assez. Pas assez de gens prêt à choper du politicien sous un escalier sombre pour le passer à tabac lorsqu’il a trop merdé. Tant que ces hommes et femmes politiques n’auront pas peur d’exercer un mandat, ils continueront de faire n’importe quoi. Le problème ne vient pas de l’abstention, mais des rares qui votent, et pire que tout, de toute la cohorte qui se présente.

                1. Caton

                  La protection policière dont bénéficient ces nuisibles semble indiquer que les français prêts à les rosser sont assez nombreux.
                  Ce qu’ils ne sont pas encore prêts à faire c’est de s’attaquer aux exécutants de base sans lesquels le système ne pourrait pas fonctionner : les petits fonctionnaires de base des impôts, l’accueil des tribunaux, les contrôleurs de l’URSSAF, les employés de la S.S., les flics de base rentrant chez eux… oui, ils ne font que leur travail: nous réduire en esclavage une mesurette à la fois.

                2. Dr Slump

                  « Pas assez de gens prêt à choper du politicien sous un escalier sombre pour le passer à tabac… »

                  Oui, on se fait plaisir, facile… combien les vaillants lecteurs de ce blog en ont-ils tabassé à ce jour? Moi aucun, mais je n’ai jamais eu cette prétention.

                  Les militants CGT s’en donnent le droit, mais leur cible c’est plutôt tout ce qui ressemble à une menace pour leurs intérêts. Donc pas tout à fait l’état. Et menaces de mort contre ceux qui ont des velléités de publier un livre à charge contre eux.

                  Bref, je souscris à votre propos, mais des paroles aux actes, on a le temps d’arriver à Oulan-Bator avant d’avoir seulement un sous-fonctionnaire de cabinet susceptible de pouvoir être malmené vite fait…

                  En terme d’ampleur de la rébellion, waow, ça tabasse du politicard, c’est sûr. Tremblez, ministres, députés… les libéraux bloggent… ou émigrent.

                  1. Caton

                    Le souci c’est d’éviter les CRS qui les protègent… mais quelques fonctionnaires ont un souvenir cuisant de leurs tentatives de vol. Et c’est vraiment plus facile quand on sait où ils habitent.

                  2. sam player

                    <i<"combien les vaillants lecteurs de ce blog en ont-ils tabassé à ce jour?
                    J’invoque le 5ème amendement !

                    « ….choper du politicien sous un escalier sombre pour le passer à tabac..’

                    h16, oserais-je vous rappeler le billet précédent dans lequel vous critiquiez l’intervention musclée de l’état hors du droit ? 😀

                    1. N’osez pas, vous feriez une erreur. Il n’y a pas symétrie entre l’entité et ceux qui la créent. L’État n’a pas le droit. Les citoyens, eux, si. Surtout envers ceux qu’ils ont désigné et qui ne remplissent plus les critères.

                      Typiquement, un citoyen qui veut aller buter des gens au Yémen, qu’il le fasse et en souffre les conséquences, c’est son problème.

                  3. Vous vous trompez de cible. Ce ne seront certainement pas les gens intelligents et qui ont vu venir les problèmes qui s’occuperont de la basse besogne. Ceux-là sont ou seront partis depuis longtemps. Mais je vous assure qu’il y aura bien du nettoyage à coups de pompes.

                    1. René-Pierre Samary

                      Patron, vous filez un mauvais (fulmi) coton. J’ai cru lire « fusil à pompe).
                      Cela s’appelle « incitation au meurtre ». Mais il est peu probable que parmi vos lecteurs il s’en trouve, des susceptibles de passer à l’acte. Même sur des seconds couteaux, moins bien entourés que nos ministres.
                      Il faut pour cela n’avoir rien à perdre, ou pas grand’chose.

                    2. Dr Slump

                      D’accord, en tant que « gens pas intelligent », qui ne voit rien venir, qui vote comme un couillon pour ceux-là même qui m’empapaoute à sec, je m’occuperai donc de la « basse besogne », que vous autres gens intelligents ont vu venir de loin et ont fuit depuis longtemps.
                      Ce qui fait de vous autres gens intelligents des individus couillus et légitimes pour juger ceux qui restent, et certes à l’abri de la HAUTE besogne dont nous devrons nous occuper, mon cher.

                    3. Dr Slump

                      Je ne suis donc pas assez intelligent pour voir venir. Et si je ne suis pas parti depuis longtemps, c’est également dû à un manque patent d’intelligence. Un sans-dent je suis. Et un parfait imbécile, sans doute. Et en tant que tel je m’occuperai donc de la « basse besogne », pendant que vous autres gens intelligents qui ne s’abaisseront pas à ce genre de rébellion, pourrez, de là-bas où vous êtes, légitimement juger de l’élan des coups de pompes, de leur portée et de leur résultat, puis revenir quand tout sera plié pour en bénéficier?

                      On a du mal se comprendre quelque part. Cela ne vous sied guère, ce genre de jugement sans nuance.

                  4. Val

                    @Dr Slump , ceux qui casseront du politique et du syndicat sont leurs ouailles , nous n’auront pas à lever le petit doigt . Ces enfants gâtés vivent dans le rêve et les caisses sont vides . Ces enfants rois qui se sont toujours tout permis mordront la main qui ne peut plus les nourrir . Leur mort viendra de leurs propres enfants , rendus fous furieux que la fête soit finie. Bref , sit back and relax , look for a safe place with a nice view & enjoy the show .

                    1. Snail on the Thorn

                      le « suave mari au magnum » ? (j’aimerais qu’elle soit de moi, mais Monsieur Willy – comme disait Colette – avait beaucoup d’humour et du plus fin, avec une culture comme on savait en avoir circa 1890)….

                      Willy pensait au champagne, au demeurant… le 357 magnum était encore en gestation lointaine…

                3. Pheldge

                  Allo, Cazeneuve ? oui, c’est pour signaler un dangereux extrémiste ( un fasciste certainement ) qui appelle à violenter les représentants de la République, démocratiquement élus …

                  Oui, et comme c’est un sérieux client celui-ci, ça fera 35 deniers ! 😉
                  En plus, il respecte pas la loi sur la laïcité , et qu’il à le visage voilé par un masque ostentatoire de la religion que c’est la sienne.

            2. Val

              @h16 « Le Français moyen vote. Il aura ce qu’il mérite. » : non non non et non , le français a une apparence de choix: 1 tu perds , 2 je gagne et non il ne mérite aucunement ce qu’il a , et je pense que tôt ou tard tout ceci va partir en live car c’est dans nos gènes .

              1. john

                Mon scénario :
                – le pays va continuer à s’URSSiser chaque jour un peu plus, sans qu’on sache combien de temps (l’URSS a tenu 70 ans),
                – les « forces vives » (commes nos politicards aiments à les appeler) vont se tailler petit à petit vers d’autres pays, comme cela a été le cas dans les pays de l’air communiste, en Espagne, Portugal, Italie, Algérie récemment, faut d’avenir radieux,
                – on commencera à parler de la France comme d’un pays qui aura eu son heure de gloire, comme la Grèce antique, l’Italie de la Renaissance, l’Espagne du 17e, la Chine d’autrefois, la Russie des Tsars, ou la Perse en son temps, mais désormais assimilable à une Grèce actuelle, une Italie ou une espagne du 19e siècle, une Chine d’avant le 21e siècle, une URSS ou une Iran des Ayatollahs,
                – arrivera la grosse claque, à la manière de ce qui est arrivé en Grèce récemment, ou de l’explosion en vol de type URSS, ou encore une guerre qui sait, qui sonnera la fin de la partie, mais ça peut prendre énormément de temps,
                – pas de grand soir politique, pas de politiciens chopés dans les escaliers, juste des gens qui souffriront,
                – puis le pays prendra son destin en main et se réveillera .. un jour, proche, lointain, très lointain, personne ne peut le dire.

              2. Si si si et si.
                C’est très noble de croire que la majorité subit, ses petits yeux humides de tristesse, mais n’en pense pas moins. La réalité, qu’il suffit d’appréhender en ayant 5 minutes de discussions avec un citoyen lambda sur FB ou n’importe où, c’est que cette majorité silencieuse est bel et bien d’accord avec la moitié des merdes qui se passent en France, et la minorité n’attend qu’une opportunité de lui infliger l’autre moitié de merdes. Quand aux élus, ils ont cette caractéristique de représenter assez fidèlement leurs électeurs.

                1. Dr Slump

                  Je ne suis pas parti. Et je n’ai aucun moyen à court ou à moyen terme de partir.

                  « Ce ne seront certainement pas les gens intelligents et qui ont vu venir les problèmes qui s’occuperont de la basse besogne. Ceux-là sont ou seront partis depuis longtemps.  »

                  Comment dois-je donc comprendre cela? Cela semble pourtant assez clair!

                  1. Et pourtant, vous l’interprétez de travers puisque non, vous ne serez pas conviés pour les basses besognes (ou alors, vous avez des activités qui vous éloignent du libéralisme, dirons-nous). Vous comptez rester dans la foule bêlante lorsqu’elle ira s’attaquer à tout ce qui ne l’agréera pas ? Non. Vous partirez, c’est évident (partir ne veut pas nécessairement dire quitter le pays).

                    1. Dr Slump

                      Je suis tout à fait prêt à faire de basses besognes si c’est pour défendre la liberté, la mienne et celle des autres. Tandis que d’autre sont plutôt désireux de mettre les voiles vers d’autres cieux. Est-ce là que l’interprétation diffère?

                  2. Val

                    @Dr Slump ne vous emballez pas , si je comprends bien H , il veut dire que les libéraux ne sont pas câblés pour la violence , c’est d’ailleurs normal , le liberal est un ‘lone rider’ (autre que motivée pour défendre ses biens propres) , ce n’est pas une attaque contre les français qui restent et subissent en silence : pour lui il y a deux attitudes libérales : l’exil « physique » et l’exil « intérieur » ie. service minimum au niveau du travail , service minimum au niveau des impots etc . qu’il appelle ‘résistance active’ . Mais je peux comprendre votre point de vue : dans les pays de l’est , les gens qui étaient partis et les gens qui étaient restés se regardent en chiens de faïence , je pense que c’est idiot , chacun avait ses contraintes .

                    1. Caton

                      Force != Violence. Votre vocabulaire montre que vous avez accepté d’abandonner le principe de légitime défense.
                      En tant que libéral je refuse d’initier l’usage de la force, pas d’y recourir. Et en tant que fainéant, l’usage indiscriminé ou disproportionné de la force, qui est la violence, me fatigue inutilement.

                    2. Dr Slump

                      « il veut dire que les libéraux ne sont pas câblés pour la violence ».
                      Je ne doute pas de la sincérité du propos, mais des libéraux attachés à la légitime défense de leur propriété et intégrité physique, au droit de port d’arme, pas câblés pour la violence? Vraiment?

                      On confond ici être pacifique avec être pacifiste. Et à mon humble avis, en tant que libéral, je suis pacifique, je ne vais pas chercher les noises, mais si on vient à mettre un peu trop en danger ma sécurité et celle de mes biens… je ne vais pas tendre l’autre joue, voyez?

                      Donc, non. Dire que les libéraux ne n’occuperaient pas de la « basse besogne », c’est vrai que cela sonne juste, mais me semble plus de l’ordre de la croyance, non fondée, et non prouvée.

                2. Val

                  @h16 , je maintiens, je suis plus indulgente, l’info est truquée, les dés sont pipés par des manipulateurs qui gèrent le timing et achètent du temps à crédit . Bien sûr les gens sont crédules mais le lavage de cerveau est bien rôdé et l’argent gratuit coule à flot , alors les donneurs d’alerte (nous, vous ) sont inaudibles comme les prophètes d’antan (vous avez de la chance , avant ils avaient des problèmes ) . la violence ? c’est idiot car la trajectoire va de toutes façons vers le mur , je ne parle même pas de cette ineptie qu’est le vote, alors … comme dirait isaïe , « si vous ne tenez pas à moi , vous ne tiendrez pas  » tout le reste n’a aucune importance . (keko , tu as le droit de dire « amen » 😉 )

                  1. Pheldge

                    @ Caton : l’usage de la force à certains avantages : ça défoule et ça soulage, même si c’est temporaire, et ça fait faire de l’exercice, donc c’est bon pour la santé, à la fois le corps et le moral !

            3. kekoresin

              Pour tuer une cellule cancéreuse, il faut la priver de nourriture. Pour ma part, je ne paye plus mes cotisations sociales comme environ 35000 français qui ne veulent pas connaître la limite d’élasticité de leur anus.

    1. Papy

      Mettons cela dans la colonne « inconvénients » … il assume pleinement !
      Lorsque l’on regarde la colonne « avantages », il n’y a pas photo … Les couillons comptez-vous !

    2. Pere Collateur

      Interressante cette vidéo; On voit bien en arrière plan la section complète de CRS qui bloque l’accès à l’esplanade. Et je suppose que c’est pareil pour tous les autres acces.

      Que penser « d’élus » qui ne peuvent mettre le nez dehors qu’accompagnés d’un régiment de CRS minimum?

      Une expérience intéressante serait de lacher tout seul l’un de ces édiles soit disant élu, dans la rue et de chrnométrer son temps de survie.

      A mon avis il survivrait plus longtemps si on le lachait sur une autoroute ou sur un champ de bataille…

      Edifiant!

      Sinon, c’est vraiment immonde cet endroit. Et je serais curieux de voir la tronche des startups dans leur « pépinière d’entreprise »… Ca doit pas être triste non plus ca ^^

      1. MadeInCH

        « Ils » ne veulent pas du travail, ils veulenet des sous.
        Je me demande comment sont subventionnées ses « entreprises », et je serais curieux de voir les flux financiers… qui reçoit les sous…

      2. Tribuliste

        La dimension est toute autre mais le Président Suisse prend parfois le train seul et répond en direct à un téléphone vagabond envoyé depuis une radio (publique, couleur 3 ) avec la même tranquilité qui caractérise nos voisins. Le discours politique est bien plus réactif et sensé qu’en france, tout n’est pas parfait mais un pays qui interdit les péages routiers ne peut pas être foncièrement mauvais ^^

          1. MadeInCH

            Et le Président d’Helvétie n’a aucun pouvoir, si ce n’est représentatif.
            Perso, je pense qu’un président élu est l’une des pire des choses qui existe. Il y a toujours une grosse minorité de frustré, au nom du mythe de le « Homme Providentiel ». Difficile de faire plus clivant.
            Mon avis:
            Je serais pour un « Conseil Présidentiel » de 7 personnes fonctionnant de manière collégiale. Election à 1 tours, et les 7 premiers de la liste sont embauchés.
            Si un candidat fait plus de 40%, alors il n’y a que 6 membres, et la voix du « premier arrivé » compterait double, mais son salaire serait le même!
            Aux peuple de voir combiens de qui il veux mettre dans ce conseil.

            1. john

              Pas bête.
              Je me demande toutefois ce que donnerait un tel gouvernement en cas de guerre.
              La 5e Republique a été clairement pensée pour mettre fin aux problèmes de prises de décisions qu’entrainent parfois les conseils dans les moments graves.
              Des fois je me dis qu’un monarque ambassadeur dans les bons moments et chef de guerre en cas de guerre, accolé à un Conseil tel que vous le décrivez pourrait etre la solution.
              Le monarque irait serrer des paluches à l’autre bout du monde en ayant plus de classe que nos Présiglands, sans que ces derniers ne puissent jamais convoiter la place. Pendant ce temps, le Conseil bosserait tranquille et consulterait le peuple directement pour chaque décision difficile à prendre (à l’heure d’internet, c’est possible) sans avoir à faire des choix tactiques. En cas de guerre, le monarque serait fédérateur et se comporterait sans doute en propriétaire, c’est à dire dans l’interêt de son pays.

              1. sam player

                Je ne vois pas à quoi ça sert un clampin qui irait serrer des pognes à l’autre bout du monde dans un état libéral qui par définition n’a pas de pouvoir.

                1. Aristarkke

                  Quand il n’y aura plus qu’un seul état libéral sur toute la Terre, le besoin diplomatique deviendra nul. Entretemps, même libéral, un Etat est pour l’ heure entouré de voisins avec lesquels il faut trouver un modus vivendi…

                  1. Pheldge

                    « Quand il n’y aura plus qu’un seul état libéral sur toute la Terre … » c’est ce que ISIS ( Daesh en français ) essaye de faire, mais les collectivistes refusent stupidement de se soumettre !

            1. bob razovski

              Je préfère de loin le Cailler, au lait concentré sucré.

              J’en commandait de temps en temps sur leur site, des cartons de tablettes de 400g… Miam..

              Mais ce temps est révolu. Ils n’expédient plus vers l’URSS.

  4. Bonsaï

    Avec toutes ces révélations dignes d’une république bananière, on ne peut qu’admirer le bon moral des Français.
    Le fait qu’ils n’aient pas déjà tous sombré dans l’alcoolisme et la drogue, ou plus directement encore dans la folie, pour oublier les cadres administratifs délirants qu’on leur oppose au quotidien devrait constituer un grand sujet d’étonnement.
    Admirable leçon de stoïcisme (ou d’indifférence ?)…

    1. Bonsaï

      Mais peut-être s’agit-il là d’un test grandeur nature, mené pour la première fois à l’échelle d’une nation. Le prof. Follande aurait été choisi pour prendre la tête de cette expérience inédite, en raison de son caractère d’apparence aimable et joviale – ne l’affublait-on pas jadis du charmant surnom de « Monsieur Petites Blagues » ?
      En réalité, on sait que ce personnage froid et rigoureux n’a pas d’états d’âme. Ses proches vous diront même qu’il a la sensibilité d’un bourreau.
      La question qui reste ouverte est celle du commanditaire de cette expérience scientifique : les Américains, l’Union Européenne, la Grande-Bretagne ?
      Les paris sont ouverts…

    2. Pheldge

      « l’alcoolisme et la drogue ? » j’ai déjà donné ! la folie ? aussi ! mais heureusement sur mon île au soleil, il me reste encore la banane 😀

      1. MadeInCH

        Ah, bon? La folie, c’et fini? Je croyais que… wait!
        Oui, oui, tout va bien. Voilà la banane. N’oublie pas d’avaler la pilule blue que l’on n’a pas glissée dedans… 😉

  5. Gerldam

    Deux petites remarques:
    1. comment voulez-vous que les députés et sénateurs lisent même cet article 87 dès lors que toute leur attention était mobilisée par l’ouverture des magasins le Dimanche?
    2. Le recours au 49.3 était surtout dû à ce qu’une partie des députés soces voulaient voter contre à cause de cette fameuse ouverture le Dimanche et le fait que Macron est un turbo-libéral patenté.

  6. tabbehim

    « ou plus directement encore dans la folie, »
    Ah bah si, ils ont sombrés, ils votent pour les causes de leur souffrance, et la protège, et même la renforce encore plus 🙂
    Plus ils souffrent, plus ils sont opprimés, plus les choses vont mal, plus ils applaudissent les causes 🙂
    un vrai syndrôme de stockholm généralisé ^^

  7. Adrien

    À chaque structure publique, ses coquins et ses amis.
    À chaque budget public, ses profiteurs.
    À chaque parcelle de pouvoir, ses arrangements.
    À chaque règlement, loi ou arrêté, ses exceptions et ses niches.

    Mais Les Français en redemandent…

    1. Tribuliste

      A se demander si rester sous la coupe allemande après la seconde guerre mondiale ne nous aurait pas été profitable, imaginez la créativité française alliée à la rigueur allemande! Le rêve, même Bosch a échoué… Finalement à l’époque le plus grand danger venait de l’ouest ^^

  8. Gerldam

    Complètement HS, mais voici qui me permet de ne pas sombrer dans la neurasthénie: ces trois derniers jours, Medici.tv a diffusé les trois derniers jours du concours Frédéric Chopin qui a lieu à Varsovie tous les 5 ans. Il y a tant de jeunes (il faut avoir moins de 30 ans pour concourir) pianistes brillants que cela donne une bouffée d’espoir.
    Note: bien entendu, les grands médias n’en ont absolument pas parlé.

    1. Greg

      J’aime bien la musique et les arts, mais pourquoi dois-je subventionner les orchestres classiques et les opéras alors que les prix des billets m’en interdisent l’accès ?
      En raisonnant libéral, un musicien qui n’arrive pas à vivre de son travail sans mes impôts n’est pas assez bon, et peut aller faire des ménages…

    2. sam player

      « …cela donne une bouffée d’espoir. »

      La distribution des talents est statistiquement la même à la naissance d’année en année. Tout au plus les facilités actuelles peuvent permettre de les matérialiser pour plus de candidats et le seul risque est qu’il y ait trop de candidats ne pouvant pas vivre de leur art… bonjour les inter-mi-temps.
      Une bouffée d’espoir…. certainement pas.

    3. Peyreloubes

      Merci Gerldam, Medici.tv, je ne connaissais pas !!!! C’est Merveilles.tv (parmi les saloperies dont nous abreuvent les radios et les télés.)

  9. hop hup

    Mob of Afghans attack new arrivals at over-crowded Lesbos camp with sticks as Europe’s worsening weather and tighter border controls force more migrants to head for Greece

    Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-3281532/Mob-Afghans-attack-new-arrivals-crowded-Lesbos-camp-sticks.html#ixzz3pBoqo6WU
    Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

    baston de migrants contre migrants,les journaleux ne pourront pas nous faire le coup que c’est des fachos qui ont attaqué des migrants.

    1. MadeInCH

      Si!
      Ce sont des supporters F-Haine déguisés.
      On reconnais bien les yeux bleux et le crâne rasé sous les casques, et le tatouage à la flamme tricolore sous le t-shirt LMPT sous le blouson de cuir clouté!
      Pis surtout , cessez de regarder! Ecoutez ce que je dis!
      (Note: Mettre des points pour espacer, ça me manque…)

      1. Bonsaï

        Tu t’en sors bien, continue comme ça. D’ailleurs tu peux trouver des astuces de remplacement !
        Tu vois ce que je veux dire, une ligne avec juste un ou deux mots en tout, ça aère.

        1. René-Pierre Samary

          Arbolito ! Vous donnez les recettes d’un futur prix goncourt : pas plus de 100 pages, gros interlignes, phrases de cinq mots maxi, ponctuation triple, et avoir la bonne origine, genre transgenre syro-malgache rescapée d’une traversée anjouan-comores… Surtout, ne pas oublier la conjonction de coordination en début de texte. Le « et » ayant été préempté par Marie N’Diaye, restent « or, car, donc, mais… »

          Allez, je vous aide pour votre intro, MadeInCh :

          Mais donc, la torpeur luminescente d’une soirée improbable papillonnait mon âme exsangue d’une infinie tristesse.

          Zut, trop long. Reprenons.

          Mais donc, la torpeur luminescente d’une soirée improbable papillonnait mon âme…

          Exsangue d’une infinie tristesse !!!

          Il n’y a pas que les tampons, pour faire fortune. La littérature féminoïde, ça marche aussi.

          1. Pheldge

            Essayez de signer vos bouquins « Zahia Renée Samarytz »
            Tiens moi aussi je peux m’y coller:
            Amatullah se languissait dans la moiteur du soir. Elle avait débattu avec Habiba et Saïda. Autour d’un thé rafraîchissant, ses amies réunies.
            La vive lumière du crépuscule persistant achevait de la séduire.
            Demain, un Glock ferait basculer son destin.

            Cool, non ? par contre pour signer, y’a pas de prénom en « P » chez le prophète … une carrière pleine de promesse encore tuée dans l’oeuf !

    2. douar

      Même dans la Jungle de Calais, les afghans sont plutôt réputés comme des fouteurs de m…, pas franchement éduqués, contrairement aux syriens, Irakiens, Iraniens et même Soudanais.

        1. Peste et coryza

          Ce qui entraine la question suivante : pourquoi ces afghans sont-ils chez nous ?

          Ben tiens, Jean du voyage a refait des siennes. Une gare flambée + quelques bastons.
          http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/10/20/violents-incidents-impliquant-des-gens-du-voyage-en-isere-et-en-savoie_4793494_1653578.html
          Manuel a fait quelques coups de menton, et s’est couché, comme d’hab.

          Les avocats n’ont pas eu cette chance…
          http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/a-lille-des-avocats-en-greve-evacues-sans-menagement-par-la-police_1727736.html

        2. Caton

          Les Empires russes et britanniques s’en étaient aussi occupés. Avant eux, l’empire moghol, avant encore l’empire Gupta, et encore avant l’empire Kushan…
          Les Pashtuns n’ont pas vraiment changé depuis au moins quatre millénaires.

          1. Peste et coryza

            Alexandre le grand s’y est aussi cassé les dents (la garnison locale massacrée par les tribaux locaux).
            Avant lui, les perses ont essayé de les mater… sans succès.
            Même les mongols ont essayé (en ouvrant en deux toutes les femmes enceintes du pays qu’ils croisaient)… et ils ne les ont pas durablement matés.

            L’Afghanistan est un véritable repoussoir. Pourquoi avoir cru réussir en y allant la fleur au fusil alors tous les massacreurs de l’histoire ont échoué ?

          2. Val

            @Caton , il y aussi les palestiniens qui se sont fait un nom il y a déja bien longtemps , l’ancien testament n’a pas pris une ride 😉 , les méthodes pour les gérer n’ont guère changé …

                1. René-Pierre Samary

                  Conter l’histoire du monde ?
                  ???
                  La Judée, la Samarie, le monde ?
                  Une histoire apologétique d’un petit bout de terre, un livre de propagande écrit après les revers du peuple juif, une histoire du monde ?
                  D’autres peuples, plus saints d’esprits, et abandonnés par leur dieu, en changeaient. Celui-là s’obstinait. L’explication, c’est qu’ils ne lui avaient pas été assez fidèles ; et le Temple, logiquement, était détruit.
                  Les prophètes, comme les socialistes, ont toujours réponse à tout. Et cela me rappelle quelque chose de très actuel. Quand le socialo/communisme échoue, ce n’est pas par défaut du système, c’est parce qu’il n’est pas appliqué avec assez de conviction.

            1. Caton

              La différence est que les paléostiniens actuels n’ont aucun rapport avec les Philistins de l’ancien testament. Il n’y a que dans le monde arabe, où le Verbe prime sur la réalité, qu’un Arafat né au Caire de parents nés au Caire de grands-parents nés au Caire etc. peut être considéré comme un leader paléostinien…

                  1. Val

                    @rené , le clin d’oeil était pour les palestiniens , pour le reste et en faisant ref à votre post + haut , perso , je pense sincèrement que la bible conte pas mal l’histoire du monde , et que l’on croie ou non , dieu fait partie de cette histoire (libre à vous de le voir comme une plaie , libre à moi de le voir autrement ) écrire l’histoire de l’homme sans dieu , c’est comme conter l’histoire du chien sans l’homme.(pour les chiens présents sur ce blog : no offense )

                    1. Snail on the Thorn

                      Si ma mémoire est bonne, les Philistins étaient des Indo-européens… pour le reste, et en citant Anatole France, qui s’y connaissait un peu, « c’est la sentine de l’univers »….

  10. Pere Collateur

    Punaise, même la facon d’écrire les articles de lois sont fait pour décourager le pékin moyen d’aller y risquer un oeil.

    Comment c’est possible d’écrire des textes aussi arides? Je suppose qu’il faut des années de formations… Ou plutot de déformation.

    Quoi qu’il en soit, je suis tres heureux de voir que les méthodes de la SAFER font des petits… Pour ceux qui connaissent pas cet bidule étatique, renseignez vous, ca va vous faire drole de constater les pouvoirs délirants de cette saloperie.

    1. DoS

      Je connais (cf articles dans l’Ifrap). Ils se font discrets ceci dit….l’on comprend pourquoi.
      Si un élu a decidé d’acheter une île, une cote au bord de la mer, ou, une forêt bien placée, alors la SAFER est idéale pour défendre ses intérêts……

      Les immeubles en VEFA sur plan ont souvent des quotas pauvres. En gros les 3/4 se font baiser et payent le prix fort. D’autres profitent des avantages sociaux. Justice….

      L’Etat a bien entendu sa part de responsabilité niveau création de pauvres. Alors, pour compenser, il propose des logements pour les nouveaux pauvres.

      Si votre femme vous trompe, vous pouvez toujours lui coller une baffe et divorcer. En revanche, si l’Etat vous baise la gueule depuis 40 ans et claque les tunes de nos enfants et petits enfants, l’on ne peut rien dire ou faire. Justice sociale ?

      Dormez, dormez petit peuple de France, les raptout sont là pour vous protéger du bonheur.

  11. carpe diem

    n’oubliez pas : « tout bien que tu détiens, est un soucis qui te retient », et l’état est là pour vous ôter tous vos soucis, de gré ou de force avec en cadeau, le tube de vaseline ci dessus.

    1. DoS

      Pour rigoler, devenons tous et toutes boudhistes. Refusons le matérialisme. L’effet serait immédiat sur le léviathan.
      Nous sommes libres de nos choix. L’etat nous offre donc ce que nous méritons !

      Mais avons nous la place pour exprimer notre volonté dans ce petit peuple ?

      Cette machine bien lubrifiée nécessite des culs et des bites. Si nous offrons nos culs à l’Etat…remercions le de nous donner de la vaseline.

      1. Peste et coryza

        Avant les gens n’avaient presque rien, et ça n’empêchait pas l’état ou/et la bande de bandits du coin de venir ponctionner…

        1. DoS

          Non. Les gens avaient un beaucoup plus gros pouvoir d’achat. Ils pouvaient ripailler comme des porcs, construire des immeubles pour leur famille. (Je parle de ceux qui avaient de l’argent)

          Aujourd’hui un riche c’est quoi ?
          Une poire, une cible, une merde montrée du doigt par l’Etat. Il n’y a aucune trêve hivernale, aucun moyen d’y échapper.

          Il s’agit bien de violence dont on parle. D’un pouvoir divin évoqué par H, qui est utilisé pour humilier, asservir, assécher toute forme de richesse.

          Et je place la richesse humaine dans le lot. La plus grande perte, au delà de l’argent, c’est qu’ils détruisent l’humanité.

          Vous pourrez me dire qu’il y a aussi de la richesse chez les pauvres.

          Certes, comme chez Mathieu Ricard, par exemple. Mais cette richesse se mérite et coute énormément. (et pas qu’en argent)

          Un SDF, un fonctionnaire, une personne « normale » ne peux hélas pas y accéder. De là, aucune chance d’un quelconque changement de paradigme sociétal.

          Et donnez la liberté à un mouton qui a été attaché toute sa vie, nourrit avec juste de quoi manger et boire chaque jour. Il va certainement crever dans l’incapacité de subvenir à ses besoins. Pire, il va en vouloir au fermier à mort !

      2. tabbehim

        De nous donner de la vaseline? oui, il la donner, avec l’argent qu’il a prit de tes poches……et attention, il passe systématiquement la vaseline n°5 aux vilains ou identifié comme tel : verre pilé, limaille de fer rouillé, sable et gros sel !
        et c’est l’agent du fisc qui vous la tartinera ^^
        et si tu ne veux pas qu’il te mette son gros contrôle, n’oublie pas de sourire et de lui dire merci 😉

        1. DoS

          Ok, je prends gros sel. Mais du bon « Made in France ». Celui qui a déjà asséché des travailleurs. Tant qu’à faire, autant être cynique.

          Je suis déjà fiché chez eux comme un client récalcitrant. Je prends plaisir à mettre le doigt sur le fait que leur cerfas sont impossibles à comprendre pour un lambda comme moi.

          De là, toutes les fautes sont permises. D’ailleurs, même Bercy n’est pas capable de remplir ses propres cerfa.

          La pénétration à la source serait la meilleure formule en France. On pique le tout et on en parle plus. Cela évite la souffrance de travailler 6 mois pour l’Etat. Donnons lui l’ensemble de nos revenus tant qu’à faire….

          C’est déjà, en gros, ce que l’on fait puisqu’il dépense l’argent de nos enfants.

          1. tabbehim

            techniquement, il a déjà dépenser l’argent des possibles enfants, et même des petits enfants, ils sont lié à une vieille chaine de ponzi mal fichu qui enfle perpetuellement via les retraites de la ponction publique, et les dettes faites pour faire tourner les joyeuses festivités de nos dinosaures qui s’en foutent car le déluge ne leur tombera pas dessus ^^
            et sachez, cher amis, que Bercy ne vous fera pas de merci, vous devez remplir convenablement le saint cerfa, le remettre humblement à ses serviteurs dévoués.
            l’art de la torture est administrative 😉

  12. Bonsaï

    J’ai mis un peu de temps, mais ça y est j’ai compris : H16 nous rend heureux ! Grâce à ses gifs dotés d’irrésistibles petits clics, nous pouvons désormais compter nos liasses de billets à notre guise. Juste pour nous remonter un peu le moral.
    Grand merci à notre Magicien…

  13. Tribuliste

    Chirac s’est fait tirer dessus pour bien moins que ça, Charlie a eu la dent creuse en cherchant des financements émiratis, donc on peut en déduire que les 10 milliards trouvés par valsinho vont bientôt se manifester… j’en salive d’avance.

  14. René-Pierre Samary

    Je constate que cet espace libéral devient de plus en plus violent… en paroles. Bon, c’est déjà ça, mais les révoltes impuissantes sont mauvaises pour le foie, davantage que l’abus de boissons fortes. Des actes !
    Les agriculteurs déversent du fumier. Je propose le déversement de téléviseurs sur la voie publique (la nuit, sans risque, moins en tout cas que de déquiller les radars). Puisqu’au fond, le problème majeur est la « trahison des clercs », la démission du quatrième pouvoir. Quelques insultes à l’égard des journaleux ne seraient pas superflues, pour préciser le sens de notre lutte.
    On peut toujours rêver de se faire une moustache de la toison intime de Madame Royal, mais, comme je le dis quelque part, les cou…les, ça ne repousse pas. Agissons avec ce qui nous reste de testostérone (perso, je m’exempte, je n’ai pas de télé depuis longtemps, ce qui contribue à mon égalité d’humeur).

        1. Val

          @rene pas sûr qu’il soit d’accord : mal installé, petit écran , l’alcool moins bon et toussa… bon quand on était à Londres c’était autre chose , rien de tel que le pub irlandais 🙂 !

  15. theo31

    Rappelons que la Tcheka/Guepeou/NKVD/MGB/MVB/NKGB/KGB était la police politique privée du parti, que le PC s’en est servi pour préempter gratuitement les soviets et l’Etat russe pour le plus grand profit de ses membres, dont beaucoup vivaient comme des milliardaires (six voitures acquises par Lénine entre 1917 et 1921 par exemple). Bien entendu, ils étaient communistes mais uniquement avec les autres.

    Comme l’a dit un jour P. Salin, « l’argent public finit toujours dans des poches privées ».

  16. hop hup

    Le Front national a décidé de draguer les électeurs musulmans. En prévision des élections régionales qui doivent avoir lieu en décembre prochain en France, le parti d’extrême droite va éditer 600.000 tracts sous le titre « Musulman peut-être, mais Français d’abord ».

    marine risque de faire un carton au prochain electionpiegeacons vu qu’il y-a une déception chez les musulmans voire l’incident de la courneuve plus haut

  17. kekoresin

    Pratiques déjà douteuses des élus en dehors des SEM.

    Dans ma commune la mairie à préempté un hôtel pour y installer des bureaux indispensables à la bonne tenue de la bureaucratie locale. Le notaire faisant partie du conseil communal a vendu le dit hôtel à un acheteur aussi improbable que providentiel. Ensuite, exercice du droit de préemption au prix déraisonnable convenu, avec paiement de la petite commission au notaire d’environ 80000 roros (youpiiii) sur les deniers des crétins administrés au lance-flamme fiscal!

    Maintenant, avec les SEM c’est open-bar! S’il s’agissait d’une entreprise privée, le gérant serait foutu en tôle pour abus de bien social après avoir été jeté en pâture dans les merdias!

  18. kekoresin

    HS!

    Je viens de recevoir une bafouille du directeur du RSI des Pays de Loire (M. LAVAUD) qui m’explique que le RSI n’affilie pas de force ses cotisants. Dans la phrase d’après, il précise qu’il s’agit de cotisations OBLIGATOIRES dont le non paiement entraînes de graves sanctions!

    Liberté chérie ou t’es-tu enfuit???

  19. jga

    Deux remarques en vrac. Le domaine estime en général à 30% en dessous de la valeur pour favoriser les expropriations et préemptions de type spoliation. Donc on est « seulement » à 20 fois le prix marché (noter les guillemets).
    Je ne connais que deux moyens de ne pas se faire entuber par la préemption: le bail emphytéotique(non concerné ici) et l’apport du terrain à une SCI possédant un autre bien. La mairie, qui peut préempter la vente des parts d’une sci mono terrain, ne peut pas le faire sur une sci possédant plusieurs terrains ou biens. Une SEM, elle, pourra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.