Nuit Debout : le témoignage d’un CRS

Intéressant témoignage, il y a quelques jours, d’un certain Etienne, gradé dans une Compagnie Républicaine de Sécurité, et qui détaillait ses impressions lors de l’émission « Carrément Brunet » sur l’antenne de RMC.

L’émission est assez longue, mais l’intervention du policier peut s’écouter à partir de 22’47 :

Si l’on peut toujours discuter les éléments mis en avant dans le témoignage, il reste quelques faits saillants d’ailleurs facilement corroborés par ce qu’on a pu observer ces derniers jours, à commencer par la mansuétude particulièrement large dont ont fait preuve ces CRS envers les manifestants de la place de la République, à Paris. Mansuétude d’autant plus forte qu’elle correspond à l’absence d’ordres d’intervenir en provenance de leur hiérarchie et, par logique, de la part des politiciens pourtant en charge de l’ordre dans le pays (rappelons que nous sommes sous état d’urgence, apparemment) :

« On regarde les gens tout casser, uriner partout… On n’a pas formellement ordre de ne pas bouger, c’est que les ordres ne viennent pas. On est là, mais on ne peut pas intervenir. »

Comme par hasard, le policier explique en outre que les manifestants sont, à tous égards, les mêmes que ceux qu’on trouvait déjà, embourbés dans les pâtures reconverties en zones d’exactions diverses de Notre-Dame-Des-Landes, à protester contre le projet d’aéroport :

« C’est le même public, vous avez juste deux ou trois bobos qui se greffent pour fumer des joints… Les gens veulent faire une ZAD sur la place. Ils demandent des pissotières, et puis après ce sera des tentes, des mecs monteront des cabanes. »

Oh, que va-t-il imaginer là ! Parions au contraire que tout rentrera dans l’ordre citoyen et festif, avec des échanges de bons procédés et un nettoyage en règle des cochonneries laissées sur place, vous ne croyez pas ?

nuitdebout - place république dégueulasse

Commentaires67

  1. Pheldge

    Bin Patron ( que chaque lecteur fidèle, sacrifie un veau bien gras en Ton honneur ) il semblerait que ça ronfle de plus en plus du côté des forces de l’ordre.
    Et avec le « retour raté » de Flamby , son pseudo lancement de campagne faisant long feu ( cf sondage donné en deuxième lien ), je pense qu’il va y avoir du sérieux tangage au PS …
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/05/03/01016-20160503ARTFIG00305-nuit-debout-la-police-reclame-des-ordres-clairs-pour-intervenir.php

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/05/03/01016-20160503ARTFIG00305-nuit-debout-la-police-reclame-des-ordres-clairs-pour-intervenir.php

    1. Royaumont

      Que ce soit du coté des militaires ou de la police, on y entend une petite musique assez inhabituelle. Il est rare que la grande muette donne de la voix. Je me demande comment cela va tourner. Il ne se passera peut-être rien, mais j’ai des doutes. Un incident (économique, politique, diplomatique…), même mineur, au mauvais moment peut tout faire basculer.
      Comme disent les russes : « une chandelle à un kopec a fait brûler Moscou »

      1. Peste et coryza

        Je croirais cela le jour où je lirai dans le journal que Manu les gaz s’est fait mettre une matraque dans le fondement par son service de sécurité.

        Et puis, les officiers sont soigneusement sélectionnés. Quant aux généraux, ils ne parlent que lorsqu’ils sont en disponibilité.

      1. Pheldge

        Rahhh zut ! j’ai voulu aller trop vite ! et il faut encore que soit l’ancêtre qui me prenne en flag … décidément, ma journée commence mal 🙂

  2. Aristarkke

    Supposons que ce soient des Veilleurs Debout anti MPT qui aient décidé d’occuper cette place…
    L’ Etat aurait eu urgence à rappeler l’ état d’ urgence pour vous évacuer la chienlit manu militari…

  3. jeans82

    D’un autre côté, a quoi s’attendre d’un gouvernement qui a baisser sa culote devant 15 Zadistes pour une petite retenue d’eau en province et devant 50 bonnets rouges !!
    Notre président va en guerre contre l’E.I. mais pour un président si prompt à batifoler à droite à gauche il lui manque quelque choses-là ou je pense.
    Il parait que c’est un stratège politique, mais sais il ou il veut en venir ?

    1. Cata

      Bah, Léonarda avait bien fait trembler le gvt à elle toute seule… Et puis, ils sont attendrissants ces loosers de la République. Ils luttent pour leurs conditions de travail alors que les probablilités qu’ils trouvent un emploi à la fin de leurs études sont infinitésimales, c’est mignon. Un tantinet débile (merci, merci l’Education Nationale), mais mignon.

      1. Royaumont

        Certains commerçants proches de la place de la république ont vu leur vitrine explosée 3 fois en un mois.
        Ils ne doivent plus les trouver si attendrissants, ces loosers. Pas plus que les familles des CRS grièvement blessés.

        1. Val

          @royaumont exact , ils ne les trouvent pas attendrissants , l’autre jour pour changer j’ai écouté Europe 1 , les auditeurs étaient amenés à donner leur avis sur nuit debout , eh bien , ça m’a mis du baume au coeur , pas un ne les défendait , les auditeurs étaient même virulents même ceux qui se disaient être de gauche . Ces gosses sont juste des bobos en mal de cause à défendre pour se sentir exister , un ego de montgolfière à leur âge, ça promet …

      2. sam00

        Oh oui ils sont attendrissant … surtout qu’il ne savent rien de la vie et de comment les choses fonctionnent en entreprise.

        Est-ce qu’il connaissent par exemple les règles d’un plan social d’entreprise?
        Et le fait que le patron se retrouve parfois à devoir licencier des personnes stratégiques (seules à occuper un poste clé) car:
        1) la convention collective ne prévoit pas ces catégories là de personnels (nouveau métiers numériques dans une boite industrielle par exemple)
        2) parce que les personnes concernés n’ont pas assez d’ancienneté (nouveau métier dans la boite), sont jeunes (qui dit nouveau métier dit souvent que ce n’est pas les ancêtres qui le font), et n’ont pas de handicaps ou d’enfants à charge …

        Il vont en découvrir des choses ces « loosers de la République », ils vont avoir de sacrés surprises quand ils vont y être confrontés.
        On se prépare une vraie génération de virenque-caliméro : Quoooiii? On nous aurait menti? C’est vraiment trop injuste!

        1. Cata

          C’est exactement ça. Ni l’école, ni les parents, eux aussi passés à la moulinette magique de l’EN post 68, ni les politiques avec leurs promesses indécentes, ne les préparent à la vie réelle. Mais, malgré leur QI de Kiri, ils sentent obscurément que la jolie vie égalitariste à la Française ne sera pas si festive que promise. Alors, les choupinets font avec leurs moyens : ils cassent. Comme tout gamin de 4 ans mal élevé. Et ils ne sont pas punis, parce que… heu… c’est passé de mode. Donc ils recommencent. CQFD. Ils n’ont pas pas 4 ans ? Mais si, les Bisounours ont 4 ans pour toujours !

      3. Peste et coryza

        Faut dire qu’ils passent leur temps à fumer des joints… et pourrissent la fac au détriment des étudiants honnêtes qui en chient et qui se retrouvent fort dépourvus une fois la réalité du monde du travail venue.

        Lors des manifs du CPE, les gauchistes avaient transformé l’amphi de lettres de Grenoble en campement nomade, avec force tapis et tissus bariolés, le tout noyé dans la fumée de joint façon Scary movie).
        Puis ils avaient aussi bloqué les issues des UFR, même non grévistes (même droit pendant un moment).

        1. libellule

          Habitant à Rennes, c’est une catastrophe. A chaque fois qu’il y a les Antifas (la Bretagne doit être le berceau des Antifas et des CGTistes ) les vitrines explosent, ils mettent le bazar partout. Depuis un mois, régulièrement un hélicoptère survole le centre pendant 2 à 3 heures pour surveiller les éventuels débordements. Ces idiots ont envahi le cinéma et la salle de la cité a été envahi par les opposants à la loi El Khomeri. La mère Appéré (la maire de Rennes) n’a pas osé l’évacuer. C’est pas bon pour le vivreensemble et surtout elle ne veut pas défriser son aile ultra gauche et les écolos qui la rappelle à l’ordre.
          J’ai une anecdote à raconter qui est assez pitoyable mais véridique. J’ai une collègue qui a immigré en Bretagne (elle venait IDF et franchement j’aurais préféré qu’elle y restasse et je dois dire que la boite ou je suis est infestée de CGTistes.
          Cette conne me sort :
          – Je suis contente d’être en Bretagne parce qu’en bretagne la CGT est forte et défend les salariés. La nana est toujours absente, n’en fout pas une ramée mais va se trouver un mandat bien confortable pour former des CGTistes. J’ai dû ronger mon frein et feindre de ne pas l’entendre….. Pauvre Bretagne……..

          1. Peste et coryza

            Il y a des thèses sur le sujet.
            La Bretagne est effectivement le milieu de prédilection des antifa. Climat très clément, bière pas chère, communautés/squats très bien implantées, gauchisme force 10 dans les universités.
            On y découvre aussi que certains courants antifa ont une vraie idéologie, proche de l’anarcho-primitivisme. (bon, ils n’ont toujours pas compris qu’un monde dans le lequel l’anarcho primitivisme est la règle ressemblera plus à Fallout qu’à la petite maison dans la prairie).

  4. sam player

    Une solution libérale en attendant la privatisation des espaces publics : tu veux manifester, tu déposes une caution, tu as un service d’ordre et tu es responsable de tous les dégâts et du nettoyage.

    1. Alecton

      Toute dégradation du domaine public peut faire l’objet de procès verbaux de contraventions de voirie et l’émission de titres de perception reprenant les montants dépensés par la collectivité. Vous verrez si vous avez le malheur de déglinguer une glissière de sécurité où un ouvrage d’art routier, la collectivité gestionnaire ne vous ratera pas.

      Encore faut il avoir la volonté d’identifier un responsable…

      1. MadeInCH

        ça peut être assez difficile.
        Un groupe de jeunes « djeunes » s’étaient amusée à défoncer à cpour de poings et de pieds la gouttière d’un immeuble de mes parents. Une locataire les voit en rentrant dans l’immeuble. Elle entend l’un des djeun’s dire « Elle va appeler la police! » et le groupe s’avancer vers elle. Hereusement, la porte à serrure s’est fermée à temps. Effectivement, elle appelle la police, et mes parents, voisins.
        Léa police arrive et embarque ce monde. Réaction des djeun’s: « Me touchez pas! Ou je vais le dire à mon assistance sociale! »
        Okay….
        Mes parents demande ensuite à la police, qui va payer. Mais personne…
        Heuuu… Le coupable peut-être?
        Mais, on en sait pas qui c’est. Chacun dit « C’est pas moi! Et je ne suis pas un délateur! ».
        Donc, on ne sait pas lequel à cassé la gouttière. Donc, ben… voilà.
        Perso, placer un prévenu ou un suspect sur une « chaise à question » avec un peu de sérum de vérité… Mais paraît-z-y que c’est contre les obligations du con-ssi-toyen (Les drouhadel’ôôhm).

  5. Peste et coryza

    Rappelons que ces CRS étaient plus en forme quand il s’agissait de cogner sur les cathos, même avec nattes et poussettes.
    Pareil avec les identitaires : eux mangent du ferme en comparution immédiate.

    Comme quoi, tout est une question de positionnement vis à vis du prisme gauchiste.

    1. bob razovski

      Je pense que les poubelles du gouvernement espéraient encore il y a peu la possibilité d’une récupération du mouvement.

      Mais ça n’a pas l’air de fonctionner comme prévu…

  6. jeans82

    J’oubliai aussi la merveilleuse gestion de l’aéroport de Notre Dame des Landes !
    Avec François, Reculer, c’est pour mieux sauter….. Mais attention a ne pas tomber en reculant trop près du précipice !

    Français, françaises, (enfin ceux qui sont encore en France), si vous avez un problème avec un projet de loi, une directive, un décret je vous encourage à prendre possession d’une place avec quelques amis. Ne pas hésiter pas a faire venir du monde, utiliser les réseaux sociaux. Venez avec vos animaux de compagnies, chat, chien vache, cochon… (A non ca a déjà été fait dans un épisode de Don Camillo).
    Le Père François et ses apôtres se feront un plaisir de vous annuler cette loi en échange de quelques promesses de voies pour 2017 !

      1. Hang’em high

        de fête ? bah! quand je vois un éminent commentateur écrire « looser »… je me dis que l’on est at loose ends… with nothing much to lose…

    1. MadeInCH

      Valable seulement si vous êtes estampillés « ZADiste officiel » par les Femen/SOROS/KapoDuBien(et des grenouilles vertes) par la Pravda.
      Sinon, vous serez LE exemple ou le grouve’ment sera hereux de porouver avec force et véhémence qu’il « décide de défendre l’ordre républicain », avec lacrymo dans ton poussette. (et matraque dans ton gueule)

  7. Woodi

    Quand on entend certains aînés d’une soixantaine d’années dire « allez-y les jeunes, faites la révolution, il est temps de virer les politiques », on saisit le niveau d’inconsistance, d’inculture et d’irresponsabilité de ceux qui ont profité de ce système pendant si longtemps et qui désormais, enjoignent leurs petits-enfants à en découdre avec leurs propres parents (commerçants, policiers, etc.)

    L’Europe va sombrer crescendo dans la guérilla permanente. Et comme H16 l’a déjà énoncé plusieurs fois, dans cette « compétition » destructrice, la France tiendra le haut du pavé. Si j’ose dire.

  8. Jiff

    « à commencer par la mansuétude particulièrement large dont ont fait preuve ces CRS envers les manifestants de la place de la République, à Paris.

    Et pour cause: http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/03/25002-20160503ARTFIG00251-cazeneuve-ecarte-l-idee-d-interdire-nuit-debout.php

    À noter que ça doit légèrement faire bondir les opposants du mariage pour tous, qui se faisaient empoigner manu militari alors qu’ils restaient très calmes, sous les fenêtres d’une certaine taupe-ira (un ancienne ministre, à ce qu’on m’a dit – marrant, elle n’a laissé strictement aucune trace dans les mémoires…)

    1. petit-chat

      Dans le cas d’une opposition aux lubies du gouvernemaman, les ordres donnés aux forces de l’ordre sont clairs.
      Mais quand il s’agit d’un mouvement de gauchistes, potentiellement récupérable, aucun ordre n’est donné. Je plains ces malheureux policiers de se faire caillasser, recevoir des cocktails imbuvables, sans pouvoir même se défendre.

      1. Val

        @petit chat si ce n’était que cela : j’ai vu la photo d’un CRS abîmé lors d’un « débordement » (comme ils disent ..) de nuit debout , il avait un trou gros comme le poing dans la jambe au niveau du genou , ça a été fait pas un groupe de gamins à coup de marteaux. Les mômes sont là clairement pour casser salement du flic et ce que j’ai vu ressemblait à une blessure de guerre .

        1. Peste et coryza

          Que les CRS prennent des initiatives pour une fois. Du genre : « Allez mes agneaux, viandez moi ces loqueteux ! »

  9. Débutant

    Ceux de Nuit Debout pensent plutôt que le gvt laisse les casseurs casser parce qu’ils discréditent le mouvement. Et qu’ainsi ils se mettent la population à dos ce qui permettra de reprendre la place sans perdre les quelques électeurs qui restent fidèles…

    1. sam00

      Ça je confirme
      Il faut entendre les théories du complot que ces imbéciles colportent
      J’en ai croisé un groupe hier soir, j’ai mis un moment pour m’en remettre … et je n’écoutait que d’une oreille longtaine

      Tout se mélange dans leur « discours »: l’austérité, la dette qu’il ne faut pas rembourser, les banquier qui se gavent et nous exploitent, la sélection à l’Université que c’est dégueulasse, l’austérité, la Grèce, Donald Trump, le racisme qu’ils subissent (je précise qu’ils étaient tous blanc et richement vêtus), il faut prendre l’argent là où il est pour le mettre là où il faut, les réfugiés, Merkel qui est le cancer de l’Europe, les néo-nazis, Macron, le terrorisme qui n’est qu’une manipulation pour faire passer des lois pour nous supprimer des zaquis-sociaux, les délocalisation, les multinationales comme Google qui sont à la solde de la CIA et de Poutine (si si, véridique), etc etc etc

      Tout cela en moins de 15 minutes de trajet en tramway (il rentraient de leur happening), …. Et pas un seul mot sur la loi travail …

      Je me suis poser la question de filmer la chose, histoire d’en faire un document sur les ravages du gauchisme (non, c’est trop facile d’accuser la drogue quand on est rendu à ce niveau là)

        1. sam00

          Non non, je rentrais juste du boulot, et je suis tombé sur ces crétins

          Je pense d’ailleurs que j’en ai oublié dans la liste de leurs revendications/récriminations

    1. Hang’em high

      « Les gauchistes veulent du sang, de la sueur et des larmes »

      Curieusement, comme dans 99% des cas similaires, les braves gens qui reprennent la citation de Churchill oublient le quatrième élément, savoir « toil », qui signifie « le travail acharné »….

      Finalement, ce n’est peut-être pas si curieux…

      1. MadeInCH

        Non, non! Ils ne veulent pas « du sang, de la sueur, des larmes », mais « leurs sang, leur sueur et leurs larmes ». Celle des « autres ».

  10. Aloux

    Nuit Debout, les insiders du système français et les gauchistes les plus attardés qui jouent à la Révolution sous le regard bienveillant du Bon Roi François. A un ami étranger qui me demandait si c’était une révolution : « non, même pas une révolte ».

    Quand ils iront foutre le même bordel devant l’Elysée et l’Assemblée je réviserai mon jugement, peut-être…

  11. Pheldge

    HS ; je vous laisse méditer l’article en lien. Moi, je me pose deux questions : 1/ pourquoi n’a-t-on eu comme objectif que 50% et non 100% de bacheliers par génération, qui pourraient donc légitimement prétendre aux études de médecine ?
    2/ quelle est la motivation de tous ces jeunes sinon le vil argent honni par nos socialiste ?
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/04/97001-20160504FILWWW00346-les-etudiants-en-medecine-en-le-de-france-seront-choisis-par-tirage-au-sort.php

  12. Eddie

    Merci pour ce lien. Très instructif d’écouter le CRS.

    Mais le plus hallucinant vient plus tard, avec le type de Niais Debout qui tente d’expliquer qu’on lui serine sur toutes les ondes… qu’il faut travailler!!!

    Fectivement, cestoporibl’…

  13. nemrod

    Bon ben c’est édifiant d’entendre le policier…

    Ca confirme ce que l’on sait tous ici sur le deux poids deux mesures.

    Tu est respectueux des lois, tu bosses, tu te fais spolier tous les jours : le jour ou tu redresse un tout petit peu la tête, tu est écrasé sans une hésitation .
    Tu es une petite raclure, un parasite, on t’invite à la radio, à l’Elysée, on te file du blé car tu es socialement proche.

    Nos « dirigeants » sont des pourritures.
    Mention spéciale pour ces Soces excrémentiels.

  14. Maximus

    Qu’est-ce qu’une ZAD déjà ?

    « Ils demandent des pissotières, et puis après ce sera des tentes, des mecs monteront des cabanes. »

    Ah, oui merci. C’est une Zone d’Abrutis Déterminés.

  15. almerick

    Mouais. Moi ce que je retiens dans tout ça, c’est que les gens ne se comprennent plus, ou de moins en moins, ne veulent pas discuter, pas débattre, restent dans leur communauté, alors que tous auraient au moins une cause commune : revoir le fonctionnement pourri de notre société, par des Enarques complètement déconnecté du reste.
    Vous même H16 y participez, ne croyez vous pas?
    Et puis à écouter ce CRS, les ordres ne viennent pas. Quel est le problème? des responsables qui font l’autruche. Vos articles condamnent en général le bordel formidable mis en place par la caste politique… un peu la même que ceux qui dirigent ces CRS, des amis, des copains placé là, etc. Et contre quoi ces manifestants s’opposent? Ah ben tient, les memes guignols encore une fois qui les abandonnent après leur avoir fait miroiter mont et merveilles.
    Mais les gens critiquent. Ne vont pas chercher à se comprendre. Et pendant ce temps là, au dessus, ca se frotte les mains en voyant la belle bande d’imbécile que nous sommes.

    1. Bof. Diviser pour mieux régner, ça marche quand c’est appliqué consciemment. Là, ce n’est absolument pas le cas.

      1. almerick

        Ah mais on est d’accord, c’est sans doute ça le pire, c’est qu’on a pas besoin de leur aide. D’ou d’ailleurs je pense qu’on est bien bête …

Laisser un commentaire