Hausse rétroactive : EDF a grand besoin d’argent

La transition énergétique, c’est un peu comme le changement : si c’est maintenant, ce n’est pas tout à fait ce à quoi on pouvait s’attendre. Et grâce aux gesticulations de Ségolène Royal, des millions de Français et les plus gros consommateurs d’électricité du pays vont justement subir un petit changement de leur facture EDF, et ce sera une hausse rétroactive.

Vivre en Socialie, c’est définitivement l’assurance d’une vie d’aventures et de surprises renouvelées, pas toujours bonne, on en conviendra, et même souvent détestables comme on peut le constater dernièrement en France (mais d’un autre côté, on n’est pas encore à la vie palpitante de la socialie venezuélienne non plus), mais pleine de surprises néanmoins.

Par exemple, en Socialie et au train où vont les choses, rien n’interdit d’imaginer qu’un vigile de supermarché vous rattrape, une fois vos courses payées et chargées dans votre coffre de voiture, et, armé de son lecteur de carte bancaire, vous explique encore un peu essoufflé : « Excusez-moi, mais il y a eu une augmentation rétroactive sur le rôti, et ce n’est plus 12,60€ mais 14,10€. Voilà, insérez votre carte ici, merci. »

gifa franco wait what wtf

Grotesque ? Et pourtant c’est exactement le petit tour de magie que le gouvernement veut nous jouer. Nos Majax de l’économie planifiée, Ségolène Royal en tête, sont actuellement en train de nous expliquer que 28 millions de ménages français et la plupart des gros consommateurs d’électricité du pays vont devoir s’acquitter d’une petite révision de factures passées, avec une augmentation d’environ 1,5€ qui seront prélevés sur les dix-huit prochains mois.

Et si vous aviez un contrat avec EDF, si la vente effectuée est réputée passée et si vous n’êtes pas d’accord, eh bien allez vous faire f$*^£. Au passage se pose un intéressant problème d’égalité si vous venez de rompre normalement votre contrat avec EDF (vous avez déménagé, vous êtes passé à la concurrence, vous quittez le pays, …) ; je me demande dans ce cas si le service Recouvrement de l’électricien va vous poursuivre pour les mêmes factures…

Bien évidemment, au-delà de la stupeur de constater qu’encore une fois, un paquet de Français va se retrouver purement et simplement spoliés sans rien pouvoir faire et le tout, par des socialistes affichés (ce qui est encore plus croquignolets vous en conviendrez), il reste la question de savoir ce qui motive ce réajustement sauvage.

Une situation complètement ubuesque ? Des Français spoliés ? Le principe des contrats bafoué ? Bingo et pas de doute, pour arriver à ce résultat grandiose, il fallait que l’État soit intervenu d’une façon ou d’une autre.

Et ô combien il est intervenu ! Rappelez-vous en 2014, ce fameux arrêté pondu par le gouvernement qui imposa ses tarifs à EDF en limitant leur hausse à 2,5% et qui portait sur la période du 1er novembre 2014 au 31 juillet 2015. À l’époque, la même Ségolène Royal – qui vient de bredouiller des explications confuses pour cette hausse rétroactive – n’avait pas hésité à geler purement et simplement la hausse de 5% promise par Jean-Marc Ayrault à EDF avant son départ de Matignon, en prétextant au milieu d’une fournée de chatons mignons la sauvegarde du pouvoir d’achat des Français.

gifa jeter l'argent par les fenêtres

Eh bien le conseil d’État vient donc d’annuler cet arrêté, en estimant que les tarifs « avaient été fixés à un niveau manifestement insuffisant pour assurer le rattrapage des écarts tarifaires passés », et demande au gouvernement de produire de nouveaux arrêtés pour fixer une hausse rétroactive. Autrement dit, les fanfaronnades de Royal coûtent à nouveau fort cher en rattrapage.

Le Conseil d’État avait été saisi par l’Association nationale des opérateurs détaillant en énergie (Anode), qui regroupe des fournisseurs autres qu’EDF et qui ne trouvaient pas cette limitation gouvernementale tout à fait à leur goût. Or, ce n’est pas la première fois que cette association saisit le conseil et obtient gain de cause, ce qui montre une fois de plus que si l’erreur est humaine, persévérer ainsi est bien l’apanage des politiciens qui, de toute façon, n’ont pas à payer de leur poche leur obstination néfaste.

lacrisitude.jpg

À présent, on ne peut s’empêcher de rapprocher cette brutale révision de tarifs antérieurs de la situation particulièrement délicate de l’électricien français, dont on se demande s’il ne va pas droit vers une faillite retentissante. Récemment obligé de reprendre Areva que son équipe dirigeante aura consciencieusement flanqué dans le fossé, EDF est de surcroît empêtré dans les lubies écoloboulimiques qui plombent ses résultats, et ce d’autant plus que – oh, zut alors – le prix du pétrole s’est effondré, rendant encore plus dispendieuses les « alternatives » amusantes mais déjà fort coûteuses.

S’ajoutent à ces déboires des investissements nécessaires pour sécuriser son parc nucléaire, moderniser les compteurs électriques déployés dans le pays, et rattraper autant que possible le fiasco déjà inquiétant des deux EPR anglais.

N’oublions pas qu’au moins une partie de ces investissements sont décidés généralement arbitrairement par un gouvernement qui n’a cessé de placer ses intérêts politiques avant ceux d’une réelle direction commerciale et économique.

Le pompon de ces couacs étant bien sûr la gestion grotesque du dossier « Fessenheim » qui promet encore d’intéressants rebondissements. Centrale nucléaire dont la fermeture a été décidée de façon purement politique par un candidat Hollande toujours prêt à distribuer promesses et argent des autres sans s’occuper des conséquences, Fessenheim est – bien malheureusement pour l’Exécutif – détenue en partie par les Suisses (Alpiq, Axpo et BKW) et les Allemands EnBW.

Patatras : ce qui devait être simple commence à tourner vinaigre, parce que démanteler Fessenheim, c’est devoir payer des indemnités à ces deux groupes. En outre, EDF y a fait de nombreux investissements permettant à l’actuelle centrale, pourtant vieille de trente ans, de très bien se classer en terme de sécurité, ce qui lui permettrait de l’exploiter encore plusieurs années.

Heureusement, Ségolène Royal est intervenue pour transformer en chaos ce qui semblait déjà particulièrement complexe : imposant que la centrale ferme, mais qu’elle ne le fasse que lorsque l’EPR de Flamanville sera en fonctionnement, elle propose 100 millions d’euros d’indemnités (ce qui, pour un État français virtuellement en faillite, représente déjà beaucoup) là où les propriétaires, EDF en tête, réclament … deux à trois milliards (ce qui, pour un opérateur au bord de la faillite, s’explique finalement assez bien).

gifa ok bye bye

Je résume.

L’État (Ségolène Royal en tête) a imposé des tarifs à EDF qui se sont révélés complètement inadaptés au marché, provoquant des « tensions » dans la trésorerie de l’électricien. L’État intervient donc pour remettre les tarifs d’équerre et tabasser le consommateur et quelques principes de base au passage.

L’État a imposé à EDF de se positionner sur des énergies peu ou pas rentables, au détriment d’autres qui, elles, ont fait leur preuves. Ségolène approuve bruyamment.

Pendant ce temps, l’État impose aussi la fermeture de centrales pourtant en état de fonctionnement, rentables et sécurisées. Ségolène acquiesce.

L’État impose aussi les normes qui rendent la construction des EPR de plus en plus délicate, fusillant durablement la confiance qu’on peut avoir dans la capacité d’EDF à mener à bien ses projets en France et en Angleterre. Ségolène applaudit.

L’État impose qu’EDF récupère Areva et éponge ses dettes, poussant l’entreprise au bord de la faillite. Ségolène trouve ça cool.

Enfin, l’État compte spolier autant que possible les actionnaires minoritaires de Fessenheim parce qu’en plus de centrales nucléaires, il a des bombes du même métal qui feront taire les mécontents. Ségolène ne pipe pas mot mais adhère grave.

À l’évidence, tout ceci va forcément très bien se terminer.

gifa yeah ok great

Décidément, vivre en Socialie est une aventure de tous les jours… Et puis, c’est un peu le souci d’intervenir comme un chien dans un jeu de quilles dans un marché volatil pour des raisons purement politiques en se moquant de la réalité économique : à un moment ou un autre, cette réalité, tendue comme un élastique, finit par revenir droit dans le museau des impétrants qui ont cru bon de l’oublier.

Commentaires149

      1. Le Grincheux

        Même pas autant que vous l’imaginez, Patron… J’ai été convoqué dans son bureau (deux fois), et à chaque fois, je dis bien à chaque fois, l’entretien oscillait entre le surréalisme le plus fou et le grand n’importe quoi. Mais il y eut une constante, jamais nous n’avons parlé du sujet de la réunion.

        Il faut tout de même reconnaître qu’elle sert très bien le thé.

          1. Le Grincheux

            Oui. Pour avoir rencontré à la même époque Sarkozy dans son bureau du RPR puis de l’UMP rue de Lille, Bayrou, notre présiflan national à Tulle et quelques autres députés. Je me demande même pourquoi je vais encore veauter.

    1. Calvin

      Quand je vois le bazar actuel en France et la primauté donnée à l’écoloboboitude, je me demande si, en fait, ce n’est pas elle, la Présidente.

      1. Pheldge

        Fabius avait eu une phrase en 2011 qui résumait le fonctionnement de son couple avec le petit gros : « François candidat ? vous n’y pensez pas ! qui gardera les enfants » … Ce type est un pervers soumis !

          1. sam player

            Un psychopathe comme ça ?
            ________
            Trompée sur le profil du donneur de sperme, une Américaine porte plainte

            Au moins 36 femmes auraient choisi le sperme de ce donneur, présenté comme un «génie des neurosciences». Il serait en réalité un criminel schizophrène. (Le figaro)

            1. Peste et coryza

              En même temps, elles l’ont bien cherché, surtout si c’est Cavaet Emptor.
              Pourquoi faire compliqué alors qu’elles auraient pu demander à un ami de leur rendre un « petit service » ?

  1. Le Gnôme

    La madone du Chabichou est décidément un accident industriel à elle toute seule. Les Picto-charentais en gardent un souvenir ému et douloureux.

  2. lafayette

    Bon le ticket manque un peu d’objectivité, car les autres acteurs ont demandé un réajustement des tarif pour eux aussi empocher une petite hausse tout en proposant un produit moins cher… On reconnait bien sur le genre sarco là derrière. (faut surveiller aussi ses arrières)

    1. wtf ? Bien évidemment que les autres ont demandé une hausse des tarifs à leur avantage. Mais ils n’auraient rien pu faire si l’Etat (Ségo) n’était pas intervenu pour imposer ces tarifs gelés en premier lieu.

      Reprocher à des concurrents d’essayer de faire jouer la concurrence, c’est de la mauvaise fois au carré, ça.

      1. lafayette

        mauvaise fois, non. C’est une tactique de diviser la poire en deux et de ménager la chèvre et le chou. Maintenant le manque n’est pas plus élevé qu’une petite grève CGT… l’un dans l’autre ça peut coûter le double.

      2. Dr Slump

        Sinon, si je refuse une hausse rétroactive qui me serait soumise par EDF, j’ai des chances d’obtenir gain de cause, légalement parlant ?

  3. Gastoon

    Rienafout’, quitté EDF depuis 2010, suite à engueulade téléphonique avec un vendeur EDF (qui m’a raccroché au nez, hahaha).
    Comme quoi EDF ca marche, surtout pour convaincre d’aller voir ailleurs.

    1. zen aztec

      On ne quitte jamais complètement EDF,l’acheminement,les compteurs,la csp’chéplusquoi,on a toujours quelques pions chez EDF

  4. Infraniouzes

    Et alors ? Les bougies, c’est fait pour les chiens ? Allez place de la République, on se passe fort bien d’EDF. Pour l’éclairage du moins. Pour la sono on utilise une autre chose que je ne saurais nommer.

    1. zen aztec

      YA mieux,allez voir tous les campements sauvages des genduvoyage,tous branchés àla sauvage autant pour l’élecrricité que pour l’eau.

      1. sam00

        Allons allons, la bonne presse française ferait articles sur articles pour dénoncer ce type de comportements si cela était vrai … non?

  5. Aloux

    Ce n’est effectivement pas la première fois que ça arrive, il y a un an ou deux j’avais reçu un redressement pour 2012, de mémoire c’était de l’ordre de 20cts… Inutile de dire que je n’ai pas donné suite et que je n’en ai plus jamais entendu parler.

    Le socialisme, c’est magique*

    1. Josselin

      Tiens, l’année dernière j’ai également reçu ce petit courrier. Etant passé à la concurrence il y a deux ans, je laisse pisser. J’ai alors été relancé plusieurs fois (j’ai eu visiblement moins de chance que vous) et je me suis mis en tête d’aller régler l’addition via leur site Internet. Sauf que, n’étant plus client chez eux, mes accès étaient coupés, donc impossible de régler la facture en ligne. Well done.

  6. sam player

    Il me semblait qu’il y a un peu plus d’un an j’avais déjà reçu un courrier d’EDF parlant de réajustement rétroactif depuis mi-2012 ou 2013. C’est la même chose ou un autre à nouveau ?

    1. albundy17

      Il suffit de reprendre les factures, depuis plusieurs années, il y a continuellement des annulations de facture avec reprise sur tarifs nouveaux, moi qui fait des tas de tableaux Excel pour suivre consommation et prix, n’ai plus rien de cohérent, même les kw utilisés varient pour passer sur les tarifs blanc ou rouge (tempo).

      Autre point amusant, auparavant lorsque une erreur d’estimation manifeste j’appelais à réception de facture pour correction, il faut désormais attendre la suivante, toujours aussi fausse.

      Il ont cette année fait encore mieux, facturer du rouge en dehors des périodes où il peut y en avoir.

      Ça fait de la trésorerie

  7. Bonsaï

    C’est touchant, cette ode à la Fée de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et elle mérite bien un tel hommage.
    Jamais en retard d’idées dynamiques et novatrices, elle prouve bien qu’en politique comme ailleurs la créativité et l’inventivité n’ont pas d’âge…

  8. bulltrap

    OK, je comprend que le rattrapage EDF s’applique sur une période passée, mais quid du tarif règlementé actuel?

    Actuellement à 0,15 030 € TTC, sera t’il également augmenté de 5% ?

  9. lafayette

    de toute façon l’énergie est gérée pareil en suisse, c’est du Bullshit. En suisse tu paye la hausse sur une part proportionnel à la durée, il n’en ont rien à faire que tu consommes majoritairement en hiver dans ton petit chalet de ski.
    Alors question de l’avoir bien profond, je préfère les moux soces que les dures… cons.

  10. Cerf D

    Il y avait déjà eu une hausse rétroactive des tarifs de 2012.

    Or quand elle s’est produite, j’avais déménagé. Ayant un nouveau contrat EDF connaissait mon adresse et m’a envoyé la facture.
    Je n’ai pas réagi pendant 15 jours. Puis j’ai été contacté par une entreprise de recouvrement.

    Autrement dit EDF envoie une facture 2 ans après et il faut payer sous 15 jours.

    1. Calc8

      idem, le déménagement fait en ligne ou au téléphone avec EDF ne change pas le numéro de client, juste un changement d’adresse.
      Ils ne nous lâchent pas comme ça.

    2. bob razovski

      Idem chez moi. Deux factures d’ajustement (2012 et 2013) suite à une hausse rétroactive. J’ai bien essayé de laisser pisser, recouvrement est arrivé 😉

  11. Petitpatapon

    J’ai rompu mon contrat avec EDF en 2012, et EDF m’a envoyé deux mises en demeure de payer (mais pas en LRAR) une hausse rétroactive sur des factures 2010 et 2011 (pour une somme de 15 €). Je me suis empressée de les mettre à la poubelle, pas de nouvelles depuis. De toute façon à la rupture de contrat nous avions réglé nos comptes. Donc pour répondre à votre question, je ne doute pas de la diligence du service de recouvrement de l’opérateur historique, après tout sur un malentendu ça pourrait marcher…

  12. Aristarkke

    Mgr, vous évoquez le fiasco des deux EPR anglais. SEDMP, ces deux machins ne sont même pas encore commandés ferme. En revanche, AREVA a sur le dos l’EPR normand et le finlandais qui n’ en finissent pas d’ être achevés (pas comme les chevaux, peut-on espérer???).
    Ne vous mélangez vous pas à force d’ écluser les méfaits Soces??? 😉

      1. Aristarkke

        Vous êtes sûr??? Ce ne sont pas simplement des travaux préparatoires exécutables par le Client, hors EPR eux mêmes??? J’ en suis resté à une info d’ EDF d’ il y a un mois indiquant à son personnel que le contrat était encore en discussion. Verif faite sur le net, rien de tel y est annoncé.

  13. Bisphénol

    Ce billet illustre parfaitement l’incompétence crasse de cette buse. Juste un listing de ces conneries:
    – faillite du CG Poitou-Charentes….check !
    – faire chier les gens avec le Nutella…check !
    – faire chier les gens avec le glyphosate…check !
    – faire chier les gens avec les néonicotinoïdes…check !
    (tiens, il y a une redondance à ce niveau…)
    -organiser une conférence de merde sur le climat…check !
    et comme rappeler plus haut, elle a failli être presidente…c’est ahurissant.

    1. Patatrac

      Je partage votre analyse. Il est stupéfiant de voir à quel point l’incompétence de notre amie Ségolène est encore tolérée, et parfois applaudie, les nombreux cancres de la classe politique se serrent toujours les coudes, hélas. Quant à EDF, l’entreprise étant au bord de la faillite, l’Etat français pas mieux loti, il faut logiquement s’attendre à ce que les dindons de la farce soient les clients d’EDF, les contribuables par le biais d’une taxe bien sentie et les entreprises privées, qui doivent bien sûr être solidaires de la déconfiture de l’opérateur historique.

      1. Deres

        La seule chose qui les empêche de faire valser les milliards pour renflouer tout cela, c’est Bruxelles pour le déficit et les élections prochaines pour les hausses d’impôts. Comme Bruxelles n’aura probablement pas changé d’avis en 2017, il faut s’attendre à un violent coup de pelle sur la nuque peu après les élections.

      2. Calc8

        Je pense que les politiques n’ont pas les mêmes critères, la même métrique que nous pour déterminer si une action est réussie ou non.
        Notre critère est simple : est-ce ça marche et est-ce ça sert l’intérêt général.
        Leur critère est plus sournois : est-ce que cela augmente le compteur d’actions visibles ?
        Certains font même des propositions pour les retirer ensuite (+2 points sur le compteur !)
        Jamais les politiques n’assurent le service après-vente de leurs actions. C’est pas dans leur logiciel.
        En cause : des médias complaisants ? l’absence de contre-pouvoirs ? les zélites c*nnes comme leurs pieds ?
        Suffit de voir comment sont considérés les commentaires de la cour des comptes par nos zélites.

        Et puisque le billet du jour met en valeur la notion de rétroactivité, je verrai bien la possibilité d’un vote rétroactif ! Pour les c*n qui ont voté Mou1er bien sûr. MouDernier et sa clique seraient rejeté à la mer sans coup férir….

        Bonjour. Ceci est une convocation à l’élection présidentielle passée de 2012, selon un processus rétroactif voulu et voté par le Conseil d’Etat, à la lumière des rapports de la cour des comptes, cette dernière ayant mesuré un taux de mauvaise fois particulièrement élevé ces derniers mois au sein du présent gouvernement (moins 15 sur l’échelle du véritomètre, échelle logarithmique). Veuillez trouver ci-joint une copie des bulletins de vote de l’époque. Votre vote restera secret. Les médias, les organismes de statistiques n’en sauront rien. Veuillez noter qu’en cas de résultat non identique à celui de 2012, le président et ses ministres successifs devront rembourser les sommes indûment perçues pendant l’exercice de leur mission finalement non légitime. Tenez-en compte et Votez !

        1. sam player

          « Notre critère est simple : est-ce ça marche et est-ce ça sert l’intérêt général. »

          L’intérêt général ça n’existe pas, c’est une fiction.
          J’ai 5M€. L’intérêt général c’est de me les piquer.

          1. Royaumont

            Saint-Exupery disait que l’intérêt général n’est qu’une somme d’intérêts particuliers.
            En tout cas, c’est une notion floue, qu’il vaut mieux manipuler avec circonspection. D’ailleurs, les dictateurs de tout poils en ont fait un usage immodéré pour justifier tout et son contraire, ce qui prouve, s’il était besoin, le danger du concept.

          2. Calc8

            @sam player: « J’ai 5M€. L’intérêt général c’est de me les piquer »
            Pas sûr. L’intérêt de l’Etat et de ses sbires, oui, sans aucun doute.
            J’ai appris étant jeune que quelqu’un de riche en faisait nécessairement profiter son environnement économique en dépensant de l’argent.
            Donc, non, selon moi, l’intérêt général, ce n’est pas de piquer votre fric (sans doute suis-je naïf).
            Sinon, oui, vous avez raison, cette expression est probablement très relative…

      1. albundy17

        Ça gueule en Poitou-Charentes, depuis la grande région, des tas de festivités ont vu les robinets à pognon gratuit se fermer, il y a annulations sur annulations.

    2. Royaumont

      C’est vendredi, c’est morue…
      Parler d’incompétence, c’est encore gentil. Dans son cas, ça relève plutôt de la médecine.
      Pour mentir avec autant d’aplomb et de constance, il faut avoir un réel problème.

      1. Bisphénol

        +1, c’est pathologique dans son cas.
        avant la lecture de ce billet ce matin, j’avais cette reflexion sur le caractère pathologique du cas Royal, en lisant la chose suivante « Les néonicotinoïdes touchent le cerveau des abeilles, et donc elles ont aussi un impact sur la santé humaine ». Je suis apiculteur et je découvre que mes belles ont un « cerveau ». Bigre. Et peut être un QI. merde alors. Je vais me servir un 51.

        1. Pheldge

          Dans le même esprit, le principe de précaution,les vilains cancers, tout ça, le Figaro rapportait que « Consommer des boissons très chaudes est « probablement cancérogène » …
          Notre madone va-t-elle faire sinon interdire, du moins légiférer sur l’eau chaude ? il y a là un gisement d’emplois « écologiques-socio-sanitaires-durables » : préposé, contrôleur, inspecteur, inspecteur chef, inspecteur principal, sous-directeur, directeur …affectés à l’administration du Contrôle de l’Eau Chaude.
          En plus comme la vapeur d’eau participe un peu plus à l’effet de serre que le CO2 , c’est tout bonus ! Elle n’aura plus qu’à attendre le Nobel

        2. Peste et coryza

          950 000 neurones tout de même…
          http://www.syndapi74.fr/le-cerveau-de-labeille/contenu_394.html

          A titre de comparaison, l’animal ci dessous en a 1.
          http://img.20mn.fr/YBzQ07OaSuaWzZQs6clfOA/648x415_nabilla-non-allo-quoi.jpg

          Et même 302 neurones (taille du « cerveau » du nématode, en fait des ganglions dispersés le long du corps) permettent d’assurer les fonctions suivantes : se déplacer, manger, dormir, déféquer, forniquer, et un comportement social minimaliste.

      2. Pheldge

        Aussi barrée que Ségolène, je ne vois qu’Arielle Dombasle, Mme BHL, que j’entends parfois aux « grosses têtes » sur RTL étaler copieusement son inculture, sa bêtise et sa fatuité …

        1. Pheldge

          Je précise à l’attention de certains médisants et comptables, que j’écoute exceptionnellement la radio, et dans ma voiture, et que c’est avec consternation que j’entends les c.nneries débitées par l’équipe de tarlouzes à Ruquier, en regrettant amèrement l’époque Bouvard avec Kersauson, Jean Dutour, Ormesson …

          1. albundy17

            Oui, nous savons bien qu’à cette heure de diffusion tu as en général pris ta soupe et que la dame en blanc t’as déjà couché.

            Dombasle dans les grosses têtes révèle le désormais niveau de cette émission.

            P’tin quelle conne, faut l’écouter pour se rendre compte a quel point il y a une autre planete !

            1. Pheldge

              l’émission est diffusée décalée de plusieurs jours, aux mêmes heures qu »en métropole, donc c’est en gros à l’heure du thé pour moi, avant la guitare … 🙂
              Et pour ta gouverne, je ne couche pas avec une « la dame en blanc » 😉

    3. Higgins

      Elle fait c… également avec les sacs plastiques. Elle est nulle dans tous les domaines. Elle illustre parfaitement la phrase de Coluche: donnez lui un désert et dans trois ans, il faudra commander du sable.

  14. Teks

    Autre Ségolènerie dont nous nous serions bien passés, la décision unilatérale et sans concertation avec les industriels du secteur d’imposer un prix plancher à la tonne de CO2, qui a un impact direct sur la rentabilité des centrales charbon (elles ne seraient rentables que 400h par an, lors des grosses pointes de consommation). Les 2 fournisseurs en France qui ont encore des centrales charbon vont devoir fermer les centrales, faute de rentabilité. Ah non, on me signale qu’EDF va continuer à faire tourner ses centrales à perte.
    Mais puisque l’on vous dit que « ça va mieux ».

    1. Patatrac

      Ségolène est une arme de destruction massive, mais elle aurait son utilité : l’envoyer en zone de conflit armé, n’importe où, dans la semaine qui suit les belligérants signent de concert l’arrêt des hostilités, sous condition de renvoi de ladite Lady S dans ses pénates. Elle est en fait sous-estimée, sa place est à l’ONU.

      1. Calvin

        Mieux : pour nous défendre de l’univers entier, on devrait l’envoyer sur la ceinture de Kuiper.
        Après ça, aucune force intergalactique ne viendra nous embêter.
        Et si ça pouvait nous éviter une suite à Independance Day….

      2. Royaumont

        Elle se verrait bien secrétaire générale de l’ONU (si, si). Pas de chance, la France étant membre permanent du conseil de sécurité, ce n’est semble-t-il, pas possible.
        Elle n’a pas encore demandé (exigé…) d’échanger notre fauteuil de membre permanent contre sa nomination. Je serais à peine surpris qu’elle ose.

      3. eole

        Elle songeait à postuler pour la place de Ban KiMoon,mais voilà t-y pas qu’elle ne peut à son grand regret car la France siège au Conseil de Sécurité déjà.

  15. Aristarkke

    Cela dit, le projet anglais n’ en demeure pas moins à très haut risque financier, outre l’ aspect technique mal maîtrisé au vu et au su du monde entier. Il a déjà tout du futur fiasco s’ il devait être signé en l’ état…
    Quid, de plus, si Brexit il y a ???

      1. Aristarkke

        Le tunnel est pour l’ instant en concession privée. Or les Anglais ont une conception des contrats bien différente de la nôtre de par le respect qu’ ils accordent couramment au droit de propriété…

        1. albundy17

          Je reformule, tu as l’air fatigué: si brexit, les rosbifs vont cesser d’acheter du pinard, les vielles pierres de ma région, et n’iront plus ni au ski, ni sur nos plages ?

          1. Royaumont

            Il épongent le pinard depuis des siècles, la seule raison pour que ça change serait qu’on soit assez idiot pour refuser de vendre pour cause de Brexit.

            Il n’est de l’intérêt de personne d’arrêter les affaires avec le RU, n’en déplaise à Junker.

          1. Higgins

            Oui. Ça ressemble furieusement à un coup tordu à la Churchill pour empêcher un Brexit. Comment, après un tel évènement, pouvoir votre pour quitter l’UE?

          2. BDC

            Complot ou pas, si le scénario à la Suédoise Anna Lindh se reproduit ça ne fonctionnera pas : en 2003 en Suède c’était non à l’euro à 55,9%. En tous cas la récupération de l’événement par le camp anti-brexit est odieuse.

      2. Pheldge

        Non, c’est l’opportunité d’une belle relance Keynésienne : on fait un grand emprunt ,qui finance le rebouchage d’un côté, pendant que judicieusement, de l’autre on finance l’inverse, le déblaiement des gravois y déposés par la partie adverse ! ça va mieux , ça ira de mieux en mieux ! 😉

    1. Deres

      Le souci est que ces centrales anglaises resteront entièrement dans le giron d’EDF donc de l’Etat français après leur construction. Donc la responsabilité de toute incident sera française. Aucune centrale nucléaire n’a jamais été géré comme cela. Il y a toujours un opérateur local qui a la responsabilité finale.

      1. Pheldge

        Ils (la direction d’EDF ) sont quand même pas idiots au point d’envoyer une armée d’expats estampillés CGT, avec le statut qui coûte un bras, pour faire tourner ça ! le recrutement local est le plus vraisemblable, et les anglais ne se sont pas faits rouler à ce point, je doute …

        1. sam player

          Ils ont décroché en théorie si le contrat est signé un coût d’achat garanti de plus de 100€ le MWh… En théorie c’est une bonne affaire…

          « La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
          La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
          Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi ! « 

      1. Pheldge

        l’aigrefin, comme vous l’appelez pudiquement ô Patron, (lumineuse Lumière qui nous illumine ), il s’en foutent Royal-ment, par contre le pognon, en petites coupures, qui était censé être restitué, comme toute caution, a été saisi … pas fous 😉

  16. VQE

    Merci m’sieur le taulier :

    « …Je résume.

    L’État (Ségolène Royal en tête) a imposé… »

    J’ai été rapidement perdu lors de la lecture du début du post. Et puis j’ai même eu du mal à comprendre le résumé, je cherchais une logique sous-jacente à l’enchaînement des faits. Mais en fait peine perdue : il n’y a AUCUNE logique.
    C’est aussi simple que ça.

  17. Dr Slump

    Merci pour les infos édifiantes. De toute façon, les prestataires du nucléaire, genre Eiffage et consorts, savent bien que tout ce discours et ces magouilles autour de l’éco-renouvelable, c’est du flan. Quand on en parle avec eux, ils haussent les épaules et ne dissimulent nullement tout le mépris qu’ils ont à ce sujet. Ils attendent l’écroulement complet du château de cartes pour revenir sur le devant de la scène, et recommencer enfin à parler du bousin énergétique français de façon un peu plus rationnelle.
    Encore une fois, il va falloir attendre de heurter le mur de la réalité avant que ne se ne rallume ce qu’il reste de la petite lueur d’intelligence sous la calotte crânienne de cette bande d’imbéciles.

  18. JiJiBé

    Je viens de recevoir de nouveau une pub pour chauffage électrique R……

    « Même éteint çà chauffe encore »

    Eh bien cette truffe qui sert de ministre de la convection guillerette, de l’ampoule laide et de la couillonnade durable fonctionne de la même manière.

    La même qui avait déjà frappé avec le projet d’interdiction de faire du feu dans les cheminées, les particules fines et l’encrassement du poumon (décembre 2013).
    Rivarol disant que l’homme est le seul animal qui fasse du feu, donc espèce en voie de disparition, j’avais sereinement envisagé de faire livrer mes 15 stères de fayard devenant superflus à l’un des appartements de l’atrabilaire nicodème poitevine et son Jules du moment, hêtre ou ne pas hêtre étant alors mon unique question.

    La pauvrette n’ayant manifestement pas la lumière dans toutes les pièces avec des problèmes de surchauffe des synapses nous lui conseillerons charitablement de composer avec EDF et de nous lâcher le filament.

    1.  » « Même éteint çà chauffe encore » Eh bien cette truffe qui sert de ministre de la convection guillerette, de l’ampoule laide et de la couillonnade durable fonctionne de la même manière. »
      😆

  19. yoananda

    Dans la même veine, traduction de ce qui se dit à l’étranger sur EDF : http://lesakerfrancophone.fr/fiasco-nucleaire-et-ralentissant-le-deploiement-de-lenergie-verte-au-royaume-uni

    Sinon, soit dit en passant, les racailles des cités dérouillent sévère les policiers en ce moment tous les jours… ramadan oblige. On sent qu’ils sont passé à la vitesse supérieure quand même. Le meurtre des du gendarme n’étant que la pointe de l’iceberg de cette … intifada ? printemps arabe français ? je ne suis pas sûr de la bonne manière de le nommer.

  20. gérard

    Amusant de voir que le gouvernement ne suit jamais la cour des comptes mais toujours le conseil d’état:l’une serait elle plus sérieuse que l’autre?

    1. Royaumont

      Heureusement pour le gouvernement que la Cours des comptes n’ait pas de pouvoirs judiciaires.
      Si on en croit le canard de cette semaine, ils pourraient tous aller en prison pour falsification des comptes publics : pour présenter un bilan moins catastrophique, Bercy aurait mis en place un tour de passe-passe pour diminuer la valeur faciale de l’emprunt, en contrepartie d’intérêts (beaucoup) plus élevés.

      1. sam player

        On a eu de la chance, la prime a été versée sur le compte de la dette alors qu’elle aurait pu par un tour de passe passe aller directement au budget de fonctionnement.

      2. Pheldge

        c’est pas l’envie qui a du leur manquer, sauf que la manip c’était pour contenir la dette … on ne peut pas tout avoir !
        lepoint.fr/politique/le-tour-de-passe-passe-de-hollande-pour-maquiller-la-dette-15-06-2016-2046939_20.php

  21. FYI

    Faut pas oublier, pendant qu’ EDF à des difficultés du fric l’etat se serve bien pour prendre les dividends. Il faut augmenter les prix pour que l’etat peut continuer avec cet taxe par un autre nom.

  22. Pere Collateur

    Je croyais que légalement la rétroactivité était interdite non? Même que c’est plutôt l’apanage des régimes totalitaires… On est pas supposé être en démocratie?

    Ca devient vraiment hors de prix l’élèctricité. Encore un effort, et ca reviendra moins cher de faire un plein de gazoil que de recharger sa Zoe…

    1. Peste et coryza

      Interdite par quoi ? La constitution ? ce n’est qu’un bout de Papier qui n’a que la valeur qu’on lui prête.

    2. sam player

      Y a encore de la marge grâce au faible rendement des moteurs thermiques :

      – 1 litre de carburant = 10kWh * 35% = 3.5kWh =1.10€ soit 31 cents le kWh vs 18 cents pour l’électrique (avec rendement de 90%)

      Mes excuses à Bonsaï pour le ton de ce commentaire hi hi

          1. albundy17

            ça m’en fait 2, à trois j’ai une image ? :mrgreen:

            à propos d’image, celle de la une du monde concernant rocco siffredi risque d’en effrayer quelques unes et en faire « baver » d’autres…

            1. sam player

              Une question con.
              Avec le prix du fuel domestique ça deviendrait presque rentable d’avoir un groupe électrogène diesel ?

              1. albundy17

                Ben non, va falloir attendre encore longtemps avant qu’edf ne se fassent concurrencer par les groupes electro. J’en ai un mais juste pour le cas d’un retour de Lothar et Martin

              2. bob razovski

                J’ai fait le calcul, ce n’est pas rentable car le groupe consomme même quand on ne tire pas d’électricité.

                Mon groupe (6kw) consomme entre 0,9 L et 1,2 L /h en fonction de ma conso, 0,9 L étant la consommation en production minimale. Grosso modo 24 L / jour, soit au prix le plus bas dont j’ai bénéficié 14,4 euros TTC / Jour.

                Ca nous fait du 432 euros / mois 😉

                1. albundy17

                  En fait, même à pleine charge ce n’est pas rentable, avec le fioul à .7, 5 kw (pasque vous tirez pas 6 kw, non ?) ça fait le kw à.17.

                  Après il y a l’amortissement du groupe, son entretien et son apro

                  1. albundy17

                    Et les glaçons, tu y a pensé aux glaçons ? :mrgreen:

                    Sinon, j’ai un voisin qui a fait installer une mini éolienne (1800 w) elle tourne franchement tt le temps et lui absorbe la consommation de base de son domicile (frigo, led et veilles diverses.

                    il est ravi d’autant que c’est ségolène qui lui a payé.

                    1. Pheldge

                      « c’est ségolène qui lui a payé … » t’es sûr que tu veux pas reformuler, comme « c’est notre pognon gratuit qui permet à Ségo de distribuer des chèques … »

                    2. albundy17

                      je suis déçu de ne pas avoir eu de réflexion de ta part sur mon nouvel avatar :mrgreen:

                      Pour ma part, il m’a fait péter de rire

  23. Pheldge

    Bon, c’est samedi, j’inaugure le ballet des HS avec l’officialisation de la mise à l’épreuve de Flamby :
    lefigaro.fr/politique/2016/06/17/01002-20160617ARTFIG00413-cambadelis-souhaite-que-hollande-se-soumette-a-une-primaire.php
    Avec une candidature inattendue :
    lepoint.fr/politique/gerard-filoche-meme-une-chevre-gagnerait-contre-hollande-17-06-2016-2047636_20.php
    Mon point de vue est qu’ils (les socialos officiels) réalisent que la catastrophe va VRAIMENT se produire, et commencent à paniquer grave. Filoche prédit « sans candidat unique, il restera 20 députés de gauche » … alors, tous les apparatchiks du PS qui ne sont pas de la « promo Voltaire » de l’ENA balisent sec pour leur gamelle, et leur retraite !
    J’attends leur primaire avec gourmandise !

    Nota: désolé pour les liens réduits, mais vu le décalage horaire, Sa Sainteté le Patron doit en écraser méchamment être encore en train de cuver le céleste nectar dormir du sommeil du Juste 😉

      1. Calvin

        Juppé à la primaire de gauche, c’est trop excellent.
        Il est plus populaire que Hollande, à gauche. Il pourrait même gagner face à Macron !!

      1. Pheldge

        pfff … j’avais oublié le smiley et tu t’es vexé ! mon pov’ petit , heureusement, tatie Bonzaille va te faire un groooos câlin pour te consoler 😉

        PS: j’ai mis « tatie » et pas « mamie », je tiens à le faire remarquer, que ça compte dans ma demande d’asile …

        1. Bonsaï

          C’est bien que tu ne te sois pas échoué dans un improbable Mother Bo, mais franchement Tatie… pourquoi pas Sista ?
          Pour la demande d’asile, ça tient toujours. Je te mettrai au pain sec et à l’eau (sans Figaro, ni le Point) pendant deux, trois jours et tu me donneras du Votre Grâce…

            1. Bonsaï

              Pour qui me connaît, ça laisse rêveur. Mon médecin qui me supplie de m’alimenter, de picorer des fruits secs, noisettes et amandes entre les repas…
              Et pourtant, je ne me prive pas de l’excellent chocolat suisse dont nous disposons ici !

    1. Bonsaï

      Voilà, maintenant on connaît le modus vivendi qui te permet de te bronzer les orteils sous les tropiques, en sirotant du rhum canne à sucre citron sous les palmiers : de temps à autre (tous les deux, trois jours disons) une petite réclame pour lepoint.fr ou lefigaro.fr sur un site mythique fréquenté par l’élite francophone et hop, ton nécessaire est assuré.
      Pour le superflu, tu en rajoutes savamment une petite couche entre 5 et 6 heures du mat, heure à laquelle se rentrent les bambochards comme Sam Player ou Peste et Coryza…
      J’ai bon ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.