[Redite] Il y a un an, « La France a désormais un cadre sécurisé contre le terrorisme » (Valls)

Billet paru initialement le 15.11.2015

Ce dimanche marque évidemment un bien triste anniversaire. Je vous propose de revenir sur le billet paru le dimanche qui suivit. Une année s’est écoulée depuis celui-ci, ce qui permet de faire un état des lieux. Les choses ont-elles vraiment évolué ? Dans le bon sens ? À vous de juger.


Vendredi 13 novembre [2015, donc], c’était la journée de la gentillesse. Cependant, ce soir-là, à Paris, ce qui devait arriver arriva : certains ont rangé les Bisounours et sorti les kalachnikovs.

À la différence notoire du 7 janvier dernier, qui avait plongé le pays dans la guimauve politicienne et les jacasseries mièvres d’une presse éberluée, cette fois-ci, tant les journalistes que les élus semblent avoir compris, enfin, que le pays était confronté à une véritable menace, permanente et concrète. La stupeur des événements passée, ils n’hésitent plus à parler de guerre et à décréter l’état d’urgence (dont on peut d’ailleurs critiquer la pertinence), version à peine édulcorée de loi martiale qui sied comme un gant aux déclarations chevrotantes d’un président un peu secoué par son évacuation rapide du Stade de France.

Ceci posé, l’abasourdissement de la classe jacassante n’est que de courte durée, et une fois son soliloque frénétique repris, une fois admis qu’un conflit est en cours, les habitudes reviennent au galop. Après l’abomination de l’attentat, on en subit un autre, plus feutré mais bien réel, celui des politiciens et des journalistes dès qu’ils ouvrent le bec pour éviter soigneusement la moindre analyse. Impossible alors de seulement constater l’échec cuisant de l’État dans ses prérogatives régaliennes. Pas une ligne n’aura été pondue pour rappeler le petit tweet de Valls, en juillet, fanfaronnant sur sa belle Loi Renseignement :

Progrès décisif, mais personne ou presque pour noter son bide complet.

Personne pour noter que l’attentat est intervenu alors que les dispositions sécuritaires étaient renforcées dans le cadre de la COP21, ce qui constitue encore un autre type d’échec cuisant. Et, à ce dernier sujet, personne pour noter l’incroyable différentiel de moyens déployés pour combattre ce qui n’est encore qu’hypothèses pendant que des gens se font massacrer par des balles très concrètes.

Dès lors, personne pour rappeler l’omniprésence de l’État sur les routes de France pour éviter les carambolages, interdire les vitres fumées et taxer les cabanons de jardin, et son absence pour prévenir, ou au moins mitiger les événements dont la capitale a été le témoin. L’État règlemente tout (parce qu’apparemment, les terroristes seraient gênés par des décrets, des interdictions et des lois plus sévères), l’État est partout, mais il est aussi dilué à l’extrême, et n’est donc plus efficace nulle part.

Très concrètement, on n’a pas arrêté de diminuer les moyens de ce qui nous protège, au profit de ce qui nous espionne, nous sanctionne, nous traque, nous taxe et nous ponctionne, et le résultat est celui qu’on observe : on est très bien ponctionné, fort bien sanctionné, mais plus du tout protégé. L’État gendarme a laissé place à l’État policier, et les forces de l’ordre, quand elles ne sont plus utilisées pour régler des radars, le sont pour fermer une rue quand un député promène un ministre.

Bien joué.

Epic Fail

En réalité, depuis Charlie, depuis les incidents du Thalys, et finalement, depuis plusieurs mois, plusieurs années même, rien n’a réellement changé : on savait tous, confusément, qu’il y aurait un ou plusieurs autres attentats, mais tout le monde (journaliste & politicien) semble avoir été surpris (sidéré, même). Il surnage une impression persistante d’impréparation chronique, de gestion à la va-vite ou à l’impro.

Cette impréparation se traduira d’ailleurs dans les prochaines heures, par ce que les gouvernants pondront comme remarquables mesures pour éviter un nouveau carnage : on peut presque parier que, tout comme pour les attentats de janvier, certains envisagent sérieusement de remettre une couche de laïcité ou de niaiseries vivrensemblistes un peu partout à commencer par les écoles, parce que cela a furieusement bien marché. Dès les prochains jours, sentant la menace planer sur le pays, la police continuera à protéger quelques VIP, et à persécuter les automobilistes. Parce que bon.

Mieux encore : soyez certains que la réponse des autorités sera de renforcer le contrôle… des citoyens. Ce qui n’a pas marché n’ayant été dénoncé par personne ou presque, vous en aurez double dose. Et moyennant quelques appels lacrymaux à l’unité, avec une solide exhortation à dénoncer toutes les abominables récupérations politiques, ça passera comme sur du velours.

something terrible has happened - we must rally behind our corrupt gvt

Pourtant, les services de renseignement français sont loin d’être inaptes. On sait renseigner et se renseigner. Seulement voilà, il y a des mesures qui protègent les individus et des mesures qui protègent les politiciens. Or, le gouvernement en choisissant les moyens visibles et idiots, les agitations inutiles et les discours grandiloquents, a clairement opté pour les mesures qui les protègent eux, mais pas les individus.

Les mesures qui protègent les individus, comme construire des prisons (la France en manque cruellement), ramener l’ordre et la loi dans les cités de non droit, infiltrer les réseaux, faire du renseignement de personnes (profilage, recoupements), et… laisser les citoyens s’armer, ces mesures ont deux problèmes : elles prennent du temps et des moyens humains, et même en les mettant en place demain, ne porteraient leurs fruits que dans plusieurs années. En outre, le politiquement correct qui englue toute la vie politique française empêche complètement d’y penser. Chacune de ces mesures vient heurter, violemment, le petit chaton qui ronronne dans le cœur de l’individu de gauche, le cerveau consciencieusement lavé par des années de collectivisme et une transformation achevée en petit mouton aimable et manipulable à merci.

En vertu de quoi, si quelque chose doit changer, ce ne sera pas dans le bon sens : le peuple a, malgré tout, choisi ses dirigeants et il s’en est choisi de bien piètres, arrivés là à force de magouilles, connivences, combines, entourloupes, mensonges, compromissions et abandons.

De ce point de vue, tout se déroule donc comme prévu.

liberté et sécurité

J'accepte les Bitcoins !

1JSeCbMD2uzMw4kMLN1vmRUXjh8MBHEc6H

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires59

      1. Aristarkke

        C’est un peu dangereux.
        Il devrait songer à ce qu’il englobe, quitte à déborder un peu, les élections législatives…
        Parce que le couper au 13 mai serait visiblement trop court, qu’il aille jusqu’au 13 août.
        Et pour que l’ Assomption se déroule sereinement, décider alors de le laisser courir jusqu’au 13 novembre…
        Puis comme cela ferait jaser de le stopper à la veille du 2me anniversaire (tristounet)…

        1. Pheldge

          oui, et la « Patronale Marotte* » était de dire d’ici l’élection, un « gros pépin » peut arriver qui remettrait le Flamby en selle … apparemment Flamby y croit encore , vu qu’il se monte une équipe de campagne … peut-être lui lit-on les « Ecritures Patronales » de façon partielle, et que ça l’encourage, parce que franchement, là où il est, même Ste Rita, patronne des cas désespérés, ne peut plus rien pour lui. 😀

          * que mille veaux bien gras soient égorgés en Son honneur !

  1. Toro Er

    Cher hôte, quelle hypocrisie dans vos questions « Les choses ont-elles vraiment évolué ? Dans le bon sens ? » alors que vous apportez la réponse quelques lignes plus bas  » … celui des politiciens et des journalistes … pour éviter soigneusement la moindre analyse ».
    On vient d’en avoir un exemple de plus avec l’élection présidentielle US.

    1. Dr Slump

      Blabliblu, n’importe quoi. Les questions en début de texte, c’est un procédé narratif, ça sert d’introduction. Et donc, bien sûr qu’il va apporter la réponse, c’est le but, il n’y a rien d’hypocrite là-dedans.

      ‘celui des politiciens et des journalistes »
      Lol? Prenons un des arguments de notre hôte:  » laisser les citoyens s’armer ».
      Et maintenant, trouvez des politiciens en vue qui défendent cette solution. Ou des journalistes télévisuels. Lol !

      « … pour éviter soigneusement la moindre analyse ».
      C’est votre opinion? Soit. J’attends votre analyse avec impatience alors.

      Bref, vos attaques sont tellement pitoyables que je me demande pourquoi je perds mon temps à y répondre.

      1. kekoresin

        Je ne pense pas qu’il s’agisse là d’une attaque doc. Je crois plutôt que le samedi soir a été rude et que, quand on a pas l’habitude, on ne picole pas ou on rallume la chaudière avant de laisser une trace écrite de son état fébrile 🙂

  2. kekoresin

    Les flics sont effectivement plus bons qu’à verbaliser le couillon au bord de la route ou enregistrer les plaintes sans suites faute de dispo de juges, affairés à ralentir les procédures en cours et à chercher de l’encre pour le fax (bienvenu dans le XXème siècle les amis). Heureusement il y a nos vigiles en treillis débauchés des casernes pour aller promener leurs Famas au grand air garni de particules fines. Là où les amerloques renâclent à engager la garde nationale ponctuellement sur son territoire, nos délinquants d’hémicycles n’hésitent pas à y avoir recours à plein temps! Envoyer l’armée dans les rues, à part dans les dictatures y’a qu’en France que ça ne choque personne, à part les touristes de passage.

    Quant à la construction des prisons ça prend effectivement du temps sauf si on prend des raccourcis comme dans un établissement français construit en béton mais avec des plafonds en placo (petite erreur corrigée depuis, au frais du contribuable de classe moyenne, après évasion pas trop compliquée).

    1. MCA

      @kekoresin – 13 novembre 2016, 11 h 55 min

      « y’a qu’en France que ça ne choque personne, »

      Ca ne choque personne car les français savent très bien que ce n’est que de la parade et que ça ne sert strictement à rien, tout au plus a rassurer les mémés qui promènent leur chien.

      Par contre, le jour où nous verrons une auto-mitrailleuse à chaque carrefour, là effectivement l’ambiance aura changé, et pas vraiment dans le bon sens.

      1. kekoresin

        Les français aiment bien les emballages, peu importe le cadeaux. Ils se sentent en sécurité et se bercent d’illusions patriotiques à la vue du kaki. Ils se rassemblent comme des gnous et serrent les rangs à l’odeur du lion, en comptant sur les gardiens non armés du parc pour effrayer le félin. Pour certains, les soldats sont jugés au mieux inutiles mais pour la majorité, ils croient encore dans l’état pour leur sécurité.

        Ce même état qui est en partie responsable de cette situation en laissant s’installer dans notre pays un Islam qui ne respecte rien d’autre que lui-même, sans réagir fermement pour ne pas froisser les droitdelhommistes, les no borders et les fans de Barbapapa (petite pensée pour Ricet Barrier). Résultat: on laisse faire des Imams intégristes propagateurs de haine envers le mécréant qui lui se doit d’être tolérant par la loi. Le mécréant, non musulman pratiquant, se voit pris entre deux feux ce qui génère une frustration qu’il est déconseillé de manifester sous peine d’être qualifié de raciste ou d’islamophobe, et d’en payer le prix fort au tribunal qui vient juste de libérer Toufik qui vient de commettre un vol à l’arraché avec violence pour la 15ème fois. Pour le mécréant, la frustration se transforme en colère blanche puis en hébétude. Il est prêt à voter pour le premier qui lui promettra une once de respect mais qui l’enculera bien profondément au lendemain des élections. Pour ceux qui feront un burnes-out du management de la connerie, direct page 5 des faits divers rubrique « Il était un brin dépressif depuis qu’il avait perdu son taf ».

        Quant aux automitrailleuses, on a même pas les moyens de fournir des bagnoles décentes aux flics. Au Mali, les soldats français ont des godasses pourries et les véhicules en état de rouler peinent à être alimentés en vilain gas-oil qui pollue finement les bronches africaines. Je ne pense pas que le gouvernement, quelque soit le casting, soit de taille à régler des émeutes massives qui déborderaient des banlieues pleine de vie.

        1. theo31

          « on a même pas les moyens de fournir des bagnoles décentes aux flics. »

          Si tu as un gros bolide, la maréchaussée trouvera bien un moyen de la confisquer et le plaisir de te faire payer les prunes occasionnées par ses opérations contre les socialement proches.

          Elle est pas belle la Socialie ?

          1. sam player

            Il y a eu un article dans un canard il y a 1 ou 2 mois où une femme s’était fait confisquer sa voiture et en attendant la vente d’icelle par les Domaines (si tant est que ça arrive) la voiture était utilisée par les flics d’une BAC et c’est elle (la femme) qui recevait les PV d’excès de vitesse…

          2. kekoresin

            Pas pour ça que les flics auront de meilleures bagnoles; toujours ce satané problème de redistribution. Je n’ai pas de gros bolide pour ne pas me faire accuser d’avoir un micro pénis. De plus, mon budget alcool ne me permet pas d’avoir une caisse de luxe. Je ne possède pas de tuture à 4g non plus avec un pare-soleil « Jacky » faut pas exagérer non plus. J’ai mes 12 points malgré ma propension à énerver copieusement les proxénètes de l’état…

  3. dg

    HS (quoique…) lu sur le blog a lupus: les musiciens d Eagles of Death Metal ont été viré du Bataclan a l’occasion de la commémoration du 13 novembre. En revanche le tres islamophile Sting a chanté une chanson intitulee Inch Allah.
    No comment

    1. kekoresin

      EDM pro guns! Hilarant de revoir les interviews des journaleux bobos gauchisoïdes qui les cajolaient, au bord des larmes, avant d’apprendre la terrrrible vérité: ils sont pires que les islamistes, ils n’auraient pas hésiter à tirer sur les égarés d’Allah pour sauver des gens insensibles à la bonne musique!

      1. dg

        Dans son interview, qui a scandalisé toutes ces raclures bien pensantes, Chris Hughes disait qu il n aimait pas les armes a feu mais que malheureusement ce qui s etait passé lui avait montré que c etait le seul moyen pour se defendre. Il disait aussi ne pas comprendre l incroyable résilience de tous ces bisournous prêts a se faire tuer au nom du vivrensemble.
        Et en plus il avait emis quelques doutes sur le caractere pacifique de la Religion de la Paix, ce gros islamophobe.
        Bref c est vraiment un mechant.

          1. kekoresin

            J’offre des stages commando à base d’Apéro – Diego pour transformer les tapettes à bulles en vrais guerriers. Le premier qui dit « j’zuipompêêêtte » c’est 50 tractions du coude!

      2. kekoresin

        « pas hésité » – ça doit être le manque d’apéro. Je vais nettement mieux maintenant après un bon Lagavulin en entrée et un Calva artisanal en sortie. Je ne devrait pas tarder à coûter un max à la sécu pour laquelle j’ai l’immense joie de ne plus participer. Mes deux principales satisfactions dans la vie: picoler et pisser ma distillation personnelle sur les sbires spoliateurs d’un état collectiviste moralisateur.

              1. kekoresin

                « Vous m’amusez? » – Quelqu’un qui a un pseudo comme le tient doit impérativement:
                – arrêter de vouvoyer les individus surtout tel moi
                – arrêter de « s’amuser » mais pisser de l’essence sur ses ennemis quand il n’est pas contant et pisser sur le BBQ de ses amis quand il est en joie
                – réussir ses smileys mais utiliser ceux avec des dents
                C’est juste une base – plus si affinité 🙂

                Sinon un grand merci pour ton commentaire – je t’attends avec impatience pour mon stage commando…

      3. Aloux

        Apparemment Hughes dément avoir essayé d’entrer dans la salle. Mais ces déclarations lui avait déjà valu d’être radié de quelques concerts en France cette année. La Socialie peut pardonner beaucoup de choses, à condition de bien montrer qu’on est un gros mouton bien docile.

    2. Dr Slump

      Au sujet d’armes, d’usage de la violence, etc, je suis en train d’écouter cette conférence de l’historien Gabriel Martinez-Gros, tout à fait instructive à tout point de vue. Les mécanismes de la création de l’état passant par la levée de l’impôt, l’usage nécessaire de la violence pour y parvenir, l’opposition baudoin/cultivateur, etc, je recommande.

      youtube.com/watch?v=vdB_Ax8uGMs

    3. sam player

      Merci de l’info

      « Après le Bataclan, Sting envisage d’aller chanter » il est né le divin enfant » en fin de spectacle avec daesh à Raqqua »

      :mrgreen:

  4. kekoresin

    Ha oui, revient la question de la détention d’arme et de la légitimité d’un civil à défendre sa peau face aux réfractaires des démarches administratives d’acquisition de Kalash.

    Hier, réunion générale de notre club de tir. J’en pleure encore…A l’ordre du jour: la sé-cu-ri-té et la ré-gle-men-ta-tion. Les stands sont équipés de caméras mais qui sont coupées dès que des agents publics (gendarmerie, police, douane) viennent s’entraîner. Eux ne respectent aucunes des règles en question mais ne sont jamais à court de discours moralisateurs envers les civiiiiiils qu’ils jugent d’un œil méprisant pour la plupart. Et les responsables du club de tir veulent faire plus blanc que blanc pour prouver au reste du monde ô combien les tireurs sont responsables et gentils (tireurs mais sportifs). Le pire, c’est qu’ils veulent prouver ça à des connards qui de toutes façons jugerons cette pratique comme une atteinte grave à l’harmonie humaniste qui anime les terrasses de café du canal Saint Martin. Alors le port d’arme en France, on en est à des millions d’années lumière sauf pour protéger les résidus de capotes qui chient de la loi sur nos trottoirs pour faire glisser l’électeur qu’ils méprisent au plus profond de leur cul à défaut d’avoir une âme. Les terroristes et autres malfrats ont des cuissardes et n’en on rien à branler des merdes politiciennes et bureaucratiques qui envasent nos libertés et notre quotidien.

    Les seules réponses dont sont capables nos quémandeurs de démocratie sont donc des petits pas vers un totalitarisme fonctionnarisé, qui a l’approbation des moutons qui pleurent à chaque drame où l’État n’a pas pu sauver ses proches. Ces mêmes moutons qui du coup bêlent pour plus de sécurité. « non, ça ne me dérange pas qu’on mette une caméra dans ma chambre, je baise plus, trop de stress avec ces attentats et tout! Pour ceux qui baisent encore, quelle indécence, ils devraient être solidaires et pleurnicher avec les autres. Et puis fini le cash! Fini l’anonymat synonyme de terroriste! Si t’es pas d’accord c’est que t’as quelque chose à cacher non? N’hésite pas à dénoncer ton voisin qui possède un téléphone non géo localisable, c’est louche… ». Et on se réveille le lendemain du Bataclan avec un jolie petite dictature toute douce, pleine de compassion, avec des valeurs humanitaires dedans, parce que c’est la France, le pays aux milles saveurs dans un patrimoine préservé du piétinement de Madame Michu qui finance pourtant sa sauvegarde. Ouais, un petit royaume gouverné par des roitelets qui ont le droit de cuissage sur 65 millions de trous du cul qui en redemandent!!!

      1. MCA

        Merci Dr,

        je viens de visionner la conférence et moi aussi engage tous les lecteurs de ce blog à en faire de même.

        C’est avec ce genre de documents qu’on comprend mieux le monde qui nous a précédé, celui dans lequel nous vivons et celui qui se prépare.

      2. MCA

        On y voit un condensé dans cette intervention du même conférencier à partir de 33’17 » et ce n’est pas encourageant pour notre avenir, c’est le moins que l’on puisse dire!

    1. MadeInCH

      Stand de tir communal. Suisse un peu profonde. Gros panneau  » Les munitions non tirées DOIVENT êtres rendues au guichet! »
      Ne voulant pas mettre le stand en potentiel problème, et préférant faire low-profile, je me rends au guichet, je montre les GP90 qui me restent et je de mande.
      Moi: »Je dois rendre ça, non? ».
      Lui: »Non, non. C’est bon »-
      Moi: » Mais, c’est écrit là, non? »
      Lui « Ah, oui, mais, … non. C’est bon. »
      Moi: » Okay. ça m’arrange, parce-que ça me rassure si je peux avoir une petite réserve à la maison »
      Lui: « Par ces temps-ci, c’est une bonne idée. d’avoir une petite réserve à la maison ».
      J’ai racheté 2 boîtes, et je suis parti.

  5. Platon

    Tiens, tiens, Manu fait sa pub, à l’ occasion du souvenir des attentats du Bataclan, sur la page internet du journal allemand « Die Welt » (=Le Monde)
    https://www.welt.de/debatte/kommentare/article159431853/Ja-der-Terrorismus-wird-uns-wieder-treffen.html
    Au programme (en gros):
    – Le terrorisme est le plus grand défi de notre temps, en temps que ministre de l’ intérieur, je l’ avais déjà identifié. L’ UE doit prendre plus de responsabilités pour se protéger.
    – Il y a des terroristes parmi les migrants. Les frontières extérieures de L’UE doivent être sécurisée (création d’une nouvelle agence). Les mouvements de personnes à l’ intérieur de l’UE sont mieux surveillées („Passenger Name Record“, « même pour les déplacement en avion » parce qu’ en voiture…).
    – Plus d’argent pour notre défense, au niveau UE, le France ne peut pas s’ occuper de tout (Syrie + Afrique).
    – Empêcher la radicalisation des musulmans, en particulier dans les quartiers « de travailleurs » (Arbeiterviertel).
    – Appel à un islam moderne.
    En début de conclusion: »Ja, der Terrorismus wird uns wieder treffen. » = Oui; le terrorisme nous touchera à nouveau.

    Parmi les commentaires (d’ Allemands):
    – les Français préfèreront l’ original à la copie (Marine à Manu).
    – Faire comme la Hongrie et basta.
    – Après chaque attentat en EU, un tapis de bombes sur l’Arabie Saoudite, en tant que financier.
    -….

    Bon après-midi, je crois que la bouteille de « Cadillac 2008 » va y passer.

    Question subsidiaire: Qui a décidé de placer le national-socialisme à l’ extrème droite? A côté de l’ extrème gauche serait plus adapté, ou bien? Mais comme l’ extrème gauche est contre la concurrence…Je me trompe?

    1. Pheldge

      ça m’arrive de merdoyer et sans m’en rendre compte, de modifier l’adresse mail ( sur le clavier, la touche Maj est voisine de Tab qui fait changer la saisie de case … )

  6. sam player

    HS
    Je viens de voir un débat Vadot (le candidat écolo) contre Bruno Le Maire…
    BLM est un piètre débatteur qui ne voit même pas les sophismes de son interlocuteur (boire du roundup, manger du boeuf aux hormones, bien-être animal… etc..)

    Opposer la création de labels ne lui est même pas venu à l’idée, ce qui permettrait de savoir si c’est vraiment une demande des consommateurs comme le disait Vadot.

  7. Higgins

    Moi, je note simplement qu’on aurait refusé l’entrée au Bataclan (la grande classe socialo) aux survivants du groupe qui jouait ce soir-là: « Un moment intense auquel des membres des Eagles of Death Metal auraient voulu assis­ter… mais l’accès à la salle de spec­tacle leur a été refusé. « Ils sont venus, je les ai virés », a déclaré le codi­rec­teur du Bata­clan à l’AFP puis il a ajouté: « il y a des choses qu’on ne pardonne pas ». L’homme fait réfé­rence aux propos tenus par Jesse Hughes, le leader du groupe, qui avait confié à la presse améri­caine avoir des soupçons concer­nant la sécu­rité de la salle. « J’ai décou­vert que six gardes ou quelque chose comme ça ne sont jamais venus. Il semble assez évident qu’ils devaient avoir une bonne raison pour ne pas venir. », avait-il dit….De son côté, le porte-parole des Eagles of Death Metal a nié l’infor­ma­tion dans un commu­niqué envoyé au maga­zine Bill­board. « Jesse n’a même pas essayé d’entrer dans la salle pour le concert de Sting », (http://www.voici.fr/news-people/actu-people/des-membres-du-groupe-eagles-of-death-metal-n-ont-pas-ete-autorises-a-revenir-au-bataclan-613253)

    Tout aussi inquiétant sinon plus, Manolito compte proroger l’état d’urgence: « Pour « protéger la démocratie », le Premier ministre estime que ce régime d’exception pourrait être prolongé pendant la campagne présidentielle. » (http://www.lepoint.fr/politique/france-valls-envisage-une-prolongation-de-l-etat-d-urgence-13-11-2016-2082732_20.php). Aurait-il des inquiétudes quant au comportement « démocratique » des Grançais dans quelques mois?

    1. kekoresin

      Manolito compte proroger l’état d’urgence: Pour « protéger la démocratie »

      Je comprends. Certaines personnes mettent leur bébé au congélateur pour les protéger. C’est le cas ici, la démocratie n’est plus qu’une chose inerte, tuée par la bureaucratie, et l’avidité des incompétents et des corrompus pour le pouvoir.

Laisser un commentaire