Fillon à droite, Valls à gauche, et au milieu, pas de bol, Hollande

La France est à peine remise de l’élection américaine et des commémorations lacrymales des attentats du 13 novembre 2015 mais se dirige pourtant vigoureusement vers les primaires de la droite, tambours battants et sondages en main. Et justement, ça tombe bien parce que les récentes enquêtes d’opinion viennent de découvrir un François Fillon subitement plus en forme que prévu.

Hollande l’a bien compris, la donne pourrait bien changer.

Quand le chef de l’État s’exprime, il ne parle jamais que du seul sujet qui l’intéresse et qu’il maîtrise vraiment, à savoir lui-même. Et lorsqu’il évoque l’incertitude, c’est qu’elle le concerne, lui, au premier chef. Or, ce qui, avant l’élection de Trump, semblait gravé dans le marbre n’apparaît plus si sûr : le schéma vendu par toute la presse avec une gourmandise non feinte pourrait bien ne pas se produire. Zut et zut.

hollande-mmh-zut

Pourtant, tout semblait sur des rails : avec le battage nécessaire, la droite pouvait désigner un candidat capable de lui assurer une réélection, cette réélection à laquelle François Hollande travaille, non stop, depuis mai 2012. Et pour obtenir cette réélection, le capitaine de pédalo n’a que faire d’une opinion publique catastrophique. Il n’a pas besoin d’être aimé, il a simplement besoin d’être le seul choix raisonnable possible. Dans cette optique, le seul candidat à même de lui assurer une chance crédible d’être réélu, c’est Marine Le Pen.

Voilà pourquoi, depuis cinq ans, notre aimable cynique s’emploie à conserver au Front National une dynamique favorable. Reconnaissons qu’il y parvient avec un certain brio, d’autant que la conjoncture économique, largement aidée par son inculture crasse et celle de ses ministres, a largement contribué à accroître encore le malaise social du pays.

mélenchon swag meluche plusMaintenant, cela ne suffit pas : encore faut-il qu’aucun candidat à gauche ni à droite ne vienne troubler ses plans.

Pour la gauche, Hollande a remarquablement bien manœuvré. Contrairement à Jospin qui s’était fait carotter au premier tour en 2002 par un nombre considérable de candidats, des écolos trop visibles et une Christiane Taubira remontée comme un coucou, l’animal politique actuellement en poste a bien compris ce qu’il fallait faire et y est parvenu. Taubira ne pose plus de problème, et au plan électoral, les Verts ne sont plus que d’amusantes bactéries, certifiées bio et sans OGM, mais microscopiques. Ni Macron (qui n’a pas l’appareil politique pour s’en sortir), ni Montebourg (aussi frisé qu’insignifiant) ne pourront prétendre le gêner, aussi mauvaise soit l’opinion publique. Seul Mélenchon pourrait prétendre lui faire barrage, mais l’absence de soutien du Parti Communiste, plus décidé à tenter « l’union des gauches », risque de gêner le vociférant tribun de gauche.

C’est donc sur la droite que se porte visiblement la stratégie de Hollande : pour avoir une chance de régner (à nouveau), il lui faut diviser. En plus, c’est facile puisque nous avons la droite la plus bête du monde. L’important, c’est d’être sûr qu’une fois les primaires passées, au moment du vote qui compte pour de bon, le 23 avril 2017, il y ait au moins deux candidats sérieux à droite.

Dans cette stratégie, l’atout maître de Hollande, c’est son ennemi politique affiché, Sarkozy, celui-là même qui aurait dû, compte-tenu de son nombre impressionnant de casseroles, se retrouver en procès depuis un moment mais qui a pour le moment (coïncidence commode) les coudées franches. Or, toujours dans cette stratégie, il est impératif que le candidat désigné à la primaire soit contestable. Qui, mieux que Juppé, ce papier-peint sépia aux senteurs naphtalines, pour jouer ce rôle ? En poussant habilement l’individu dans l’opinion, en donnant tout le temps à la presse de le faire mousser, en lui faisant comprendre qu’il aurait le soutien d’une gauche transie d’effroi, il s’assure que Juppé pourrait bien arriver en tête à cette fameuse primaire.

L’effet Brexit et l’effet Trump sont malheureusement passés par là. La presse semble moins solide, moins capable d’ainsi modeler les opinions. On savait qu’elle avait déjà beaucoup perdu de crédit lors du référendum sur la « Constitution européenne », en 2005, mais les deux derniers événements, frais dans l’esprit des électeurs, risquent de fragiliser encore les recommandations pourtant claires du Camp du Bien…

Et voilà que Fillon, revenu du diable Vauvert, fait une remontée puissante ! Fillon pourrait se retrouver au second tour de la primaire. Zut et zut.

hollande-mmh-zut

C’est tout de même un peu gênant, car alors, la stratégie hollandesque pourrait se retourner contre lui.

Fillon au second tour des primaires, c’est l’humiliation pour l’un des deux autres favoris. Juppé arrivant en troisième position quittera probablement la scène politique et se réfugiera au Canada (c’est une suggestion) pour panser ses blessures d’amour propre. Sarkozy, humilié en troisième position, pétera peut-être une ou deux douzaines de câbles. Difficile, alors, de garantir que tout se passera comme Hollande l’avait envisagé, ce dernier pariant (à mon avis, avec justesse) sur l’égo surdimensionné des deux favoris actuels pour s’assurer que ni l’un, ni l’autre ne lâcheront l’affaire devant le gagnant des primaires.

Autrement dit, Juppé désigné, c’était l’assurance d’un Sarkozy dans la course et l’explosion de la droite en avril. Sarkozy désigné, c’était une tranche de rigolade et Juppé, remonté comme un coucou, qui se lançait à son tour : rien à perdre (surtout à son âge), aucun autre mandat échéant et tout à gagner en allant piocher les voix de gauche.

Fillon désigné, voilà qui risque de poser problème.

Et c’est vrai qu’il a quelques atouts, l’ex-premier ministre : son programme, certainement plus réaliste que celui de Sarkozy (qui empile taxes et innovations fiscales, comme pendant son quinquennat), contient effectivement une volonté de réforme d’un pays qui s’enfonce tous les jours dans la dette et une gestion catastrophique.

Mais … Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et il lui faut faire oublier son passif, aussi lourd que douloureux : s’il avait bien diagnostiqué l’état de faillite du pays, il n’a semble-t-il pas infléchi la trajectoire étatiste, interventionniste et colbertiste du gouvernement, impulsée par Sarkozy. Peut-être a-t-il voulu montrer sa fidélité dans le poste que le petit Nicolas lui avait offert ? Peut-être a-t-il préféré la gamelle à l’aventure ? Peut-être a-t-il cru être capable de redresser le pays en catimini, sans l’accord de son chef et sans l’appui du peuple, pas au courant ?

Allez savoir.

En tout cas, le bougre essaye, depuis les années qui ont suivi son départ de Matignon, de faire oublier qu’il a choisi de rester et de « fermer sa gueule » plutôt que démissionner. Et en tout cas, maintenant, il lui faudra donc gagner la primaire et atteindre le second tour, sans fléchir.

Et sur ce chemin, son plus âpre ennemi ne sera pas Hollande mais bien ceux de son camp, Sarkozy et Juppé : rien ne permet d’affirmer que l’un et l’autre, n’iront pas au casse-pipe quoi qu’il arrive.

Et du côté de Hollande, symétriquement, il lui faudra des trésors d’ingénierie politique en coulisses pour s’éviter un nouvel ennemi à gauche. Pendant que la droite fourbit ses armes, on sent le Premier ministre prêt à bondir si Hollande hésite trop à y aller : le petit Manuel n’en peut plus d’attendre et ne trompe guère son monde à tournicoter autour d’un pot de plus en plus bondé.

Alors bien sûr, à ce point et comme je l’évoquais il y a quelques temps, il reste beaucoup (trop ?) d’inconnues pour ne serait-ce qu’envisager sérieusement ce que sera le second tour. Mais une chose apparaît de plus en plus probable : avec un tel empilement de rebondissements possibles, rien ne se déroulera comme prévu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires193

  1. Guillaume_rc

    En vrac

    Sarko éjecté au premier tour des primaires, c’est effectivement une telle humiliation pour lui que le pétage de câbles risque d’être impressionnant !

    Sarko vainqueur des primaires, c’est la certitude que Bayrou se présente dans le seul but d’empêcher son élection (déjà en 2012, son appel à voter Hollande était dicté par sa haine de Sarkozy – à ce niveau de pathologie, il faut consulter).

    Juppé a clairement été « poussé habilement dans l’opinion » mais je suis certain que s’il est vainqueur des primaires, il n’y aura pas une semaine sans q’un média rappelle son passé judiciaire.

    Toutes choses égales par ailleurs, il est clairement réjouissant de voir la remontée de Fillon, lui qui est méprisé par les médias de gauche et de droite depuis le début.
    Et qui est, à mon sens et malgré toutes les réserves qu’indique le patron, le moins mauvais choix.

    1. sam00

      Bruno Lemaire a des propositions intéressantes dans son programme aussi …
      privatisation de pôle emploi, remplacer le compte personnel formation par un chèque formation depensable librement pour se former …
      Tout n’est pas nickel ni bien ficelé, mais il y a des points intéressants

      Bon, ok. Il y a aussi des preuves qu’il reste dans le monde de oui oui … Genre : une paire de lunettes gratuite tous les 4ans, etc …

        1. sam00

          Il m’avait semblé voir passé un truc comme cela en effet

          En même temps, aucun candidat de quelque bord que ce soit ne s’engagera à appliquer les directives européennes sur les assurances sociales … comme notre hôte nous l’indiquait il y a peu : en plus de la hontectomie, ils ont aussi subi une gonadectomie …

          1. Nicolas Renard

            Fillon propose tout de même de faire adopter par référendum le principe de l’égalité des régimes sociaux, donc l’alignement devrait se faire sur le plus avantageux (je vois mal les députés choisir le RSI ou les 70% de cotisations de l’URSSAF). À défaut du libre choix, ceci pourrait être un certain progrès.

            1. Theo31

              Si vous alignez les régimes sur le plus avantageux, où allez-vous trouver le pognon pour les financer ? Je rappelle que le privé finance intégralement les retraites des fonctionnaires dont le coût démentiel est caché dans le hors bilan.

              1. sam00

                Je ne dis pas le contraire … mais pour le coup ils sont tous au même niveau
                Oh wait, ils sont tous de la droite molle hontectomisée … rien de surprenant donc

              2. Aristarkke

                Dans la théorie, il suffit d’adapter les cotisations aux besoins financiers des retraites à verser… Que ce soit en taux comme en longueur d’années. La question est de savoir si de pareils prélèvements seraient raisonnables et tenables vu que tous les régimes généreux sont déficitaires (et pas qu’un peu) avec ponction des besoins dans les fonds des pauvres…
                Mais nous devons soutenir néanmoins le principe d’un alignement de tous les régimes sur la base qu’un euro cotisé mensuellement pendant la durée de cotisation aboutira à X euro de retraite mensuelle et que tout régime plus favorable devra impérativement et exclusivement se financer par lui même et non en allant dévaliser les autres.
                Et bien entendu, par la capitalisation de principe pour tous.

    2. G. Boyer.

      Sans oublier comment s’est comporté Fillon dans sa bataille contre Copé : il n’a pas lâché le morceau, jusqu’à obtenir gain de cause, faisant preuve d’une volonté sans faille.

      1. bibi

        Si Fillon avait été capable de prendre le parti au lieu de faire jeu égal avec le risible Copé, Sarkozy n’aurait pas eu d’espace pour revenir, et Juppé aucun pour se présenter à la primaire.

      2. Pheldge

        Désolé, lui et Coppé ont laissé un parti en ruine, que le triumvirat dont il fut ( tri hommes verrats aka l’étroit petit cochon ) n’a pas pu redresser … alors comme fait d’arme, il y a mieux !

  2. Aristarkke

    Patron, vous ne pensez pas que l’Australie puisse constituer une destination de choix pour Ali Juppé??? Ils ont une solide tradition d’ accueil des bagnards et autres repris de justice…

    1. sam00

      L’état islamique me semble mieux indiqué.

      Ça lui permettra de mieux connaître ses amis les barbus, et avec sa capacité de nuisance il nous règle le problème dans la région par effondrement généralisé de tous les pays du coin

        1. sam00

          Je ne sais pas … il aime tellement frère tareq : https://vid.me/GfOw
          http://www.infos-bordeaux.fr/2016/actualites/omar-djellil-revele-la-face-cachee-de-tareq-oubrou-limam-de-bordeaux-8481

          Le surnon d’Ali Juppé est tout sauf usurpé … et dans les milieux que nous qualifieront de religieux à Bordeaux il est:
          1) Détesté par les chrétien à cause de cela
          2) Adulé par les musulmans à cause de cela

          Je ne fais qu’un constat de terrain … Juppé va bien moins souvent à l’église qu’il ne va à la synagogue ou la mosquée
          En soit, c’est n’est pas trop gênant qu’il n’aille pas au culte.
          Ce qui est plus gênant (c’est le ressenti à Bordeaux en tout cas) c’est qu’il aille systématiquement dans certains lieux de cultes à chaque invitation.

          Et le « Ali » Juppé, on l’entend même en terrasse place de la victoire … chez les étudiants … c’est tout dire

  3. Higgins

    Brillante analyse de la situation. Pour l’exil au Canada, je suggère le grand nord à au moins deux jours de pirogue du premier poste « civilisé ».
    Sinon, aucun changement, l’Immonde continue dans son déni: https://www.les-crises.fr/editorial-la-colere-a-gagne-par-jerome-fenoglio-directeur-du-monde/
    On est loin du comportement du rédacteur en chef du New York Time.
    Ah si, une petite info qui explique pourquoi ce pays sombre. Un de mes amis, restaurateur depuis plus de vingt ans et client de la même banque depuis autant de temps, a été voir cette banque pour un petit prêt destiné à faire face à des difficultés de trésorerie. Réponse du banquier: « On peut sans problème vous prêtre 30 000 ou 40 0000 euros pour que vous changiez de voiture. Pour la trésorerie, on ne fera par contre rien. » CQFD.

    1. Le Grincheux

      Ce n’est pas récent. En 2009, je me suis assis comme ça sur 10 millions d’euros hors taxes de contrats signés. J’avais besoin de 100k€ pour passer d’un prototype de laboratoire à une production en série. Quant à me prêter 100k€ pour du matériel dont je n’avais que faire, la banque me demandait d’être caution solidaire à hauteur de 400k€ sur la durée totale du prêt. J’ai été approché par des chinois, par des indiens qui voulaient racheter ma production intellectuelle, j’ai refusé. J’étais alors bête, j’aurais du tout vendre et quitter ce pays moisi.

    2. sam player

      « On peut sans problème vous prêtre 30 000 ou 40 0000 euros pour que vous changiez de voiture. Pour la trésorerie, on ne fera par contre rien. »

      Comme déjà dit il est facile de fustiger le banquier. Mais dans le cas présent ce n’est pas de la faute du banquier.
      On se demande bien pourquoi ceux qui fustigent le comportement des banques ne prennent pas une hypothèque sur leur maison pour aider, qui le restaurateur, qui l’entrepreneur etc….

        1. sam player

          Oui, certes, mais tout d’abord parce que les perspectives économiques françaises ne sont pas bonnes : il y a moins de risques à prêter à des particuliers (et à pouvoir récupérer des impayés) qu’à des entreprises. Surtout quand l’entreprise se présente avec des difficultés (de trésorerie ici)

      1. Higgins

        Je ne connais pas le détail de l’histoire mais cet exemple me semble emblématique des dérives de notre société et du système bancaire. C’est uniquement à ce titre que je la rapportais. Acheter d’accord, investir surtout pas.

    3. theo31

      Normal major : un crédit conso, c’est moins risqué qu’un crédit pour créer ou développer une entreprise.

      En 1997, je discutais avec un disquaire à Paris : il avait mis 15 000 euros de côté pour lancer son activité mais avait demandé à son banquier un crédit équivalent pour avoir de la trésorerie. Refusé. Les banquiers font partie des quatre groupes (femmes, hippies, politiciens) auxquels il ne faut jamais accorder sa confiance.

      1. sam player

        Bah moi mon banquier m’avait accordé une caution de restitution d’acompte client de plusieurs millions de francs 6 mois après avoir démarré ma première entreprise… Quand son boss l’a appris il l’a muté au Creusot !

        sam player – avalage de couleuvres – mystificateur de réalités – hypnotiseur

  4. Pheldge

    Bon, que Fillon ait choisi d’être loyal pendant cinq ans, déjà je doute, je pense qu’il n’a pas eu les burnes de s’opposer à Sarko. Puis entre 2012 et 2014, il a eu deux années pour s’imposer, et a échoué …face à Coppé ! Puis il y a « l’affaire Jouyet » qui fait vraiment tâche. Pour moi ce type n’a pas les qualités pour le job : ce n’est pas un chef , point. Il ne parviendra jamais à s’imposer plus comme président qu’il ne l’a fait comme PM. Désolé c’est un constat. Après, les programmes et les promesses électorales , servent à se faire élire, et donc flattent l’électorat qu’on vise …
    A part ça, que Flamby fasse de l’huile parce que sa « stratégie » tombe à l’eau me réjouit et me désespère à la fois : le président en exercice, le « candidat présumé ,naturel » de la gauche qui au lieu de proposer un projet pour fédérer autour de lui, table sur de manœuvre basses … CPEF !

    lire « ce président est foutu » 😉

    1. Mh oui à ça, mais ce n’est pas exactement le sujet. Ici, il ne s’agit pas de dire si Fillon saura se dépatouiller du job ou pas, mais de savoir s’il a des chances de l’emporter à la primaire et d’en voir l’impact sur la stratégie hollandesque, c’est tout.

      Mon avis à son sujet a déjà été émis il y a plusieurs billets ; Fillon a eu son heure, elle est passée, tant pis.

      1. Pheldge

        Oui, je me suis aperçu à la fin du HS désolé … mais, ça m’a soulagé de rappeler quelques vérités alors que brusquement, tout le monde ne lui trouve que des qualités.

  5. Dimitri

    « Taubira ne pose plus de problème »

    En est-on si certain ?
    Même si elle ne s’engage pas dans la primaire (comme candidate), elle a clairement dit qu’elle ne resterait pas silencieuse durant la campagne à venir.

    Et elle peut être redoutable pour Hollande

    1. Guillaume_rc

      Je plussoie : avec son égo surdimensionné et boosté par la presse bien pensante type Libé ou Inrocks, elle va vouloir jouer un rôle.

      Et ce n’est pas que pour Hollande qu’elle est redoutable mais pour la France entière.

      1. Guillaume_rc

        Elle est tellement détestée par une grande partie des Français et tellement capable de dire n’importe quoi que son soutien est aussi encombrant que son opposition 🙂

            1. Gossein

              Si vous saviez, et non supputiez, sa responsabilité directe dans le scandale géré et couvert par une sous-direction des Affaires civiles et du Sceau, vous ne poseriez pas ce genre de question.

                1. sam player

                  Je suppute que ce sont les mails (ou fax je sais plus) sur les écoutes de Sarko qu’elle n’avait pas reçus mais qu’elle avait tout de même réussi à exposer devant les caméras de TV.

    2. Deres

      Je la vois bien affirmer officiellement son soutien pour Hollande tout en torpillant sa candidature en coulisse, histoire de se déclarer si celui-ci n’y va pas. Une marque d’infamie de traîtrise, ce n’est pas très joli sur un candidat sérieux. Mais je suis confiant que Flamby nous fera le coup éculé du rempart de la démocratie contre une droite indigne l’obligeant à se présenter. Contre son gré bien entendu et pour le bien des français. Pas de programme pour lui, juste la critique du programme de la droite, destructrice des mondes, pardon du contrat social.

  6. Val

    Je pense que les cellules de l’Elysee bossent H24 à chercher les casseroles de Fillon et au besoin à en usiner . Elles sortiront si ce dernier sort gagnant. Pour Hollande, il n’est pas exclu, compte tenu de l’état déliquescent du pays, qu’il soit victime d’un accident de scooter/pedalo/méteo , pasdbol, ce qui laisserait un boulevard à notre sémillant caudillo. L’apothéose serait qu’il soit victime d’un pseudo acte de terrorisme, ce serait grandiose : funérailles célestes, état d’urgence maximal , sous le regard humide des foules en délire et Manouel en grand sauveur de tous et de toutes … je trouve finalement qu’ils manquent d’audace et d’imagination .

      1. Aristarkke

        Cerf D, Val est du genre un. Ce sont là des subtilités (usinage, emboutissage, etc…) que ses aimables ressortissantes ne prisent guère à la différence d’autres (babillage, marivaudage, raccommodage, etc…) laissant les premières citées au bon soin du genre deux…
        😉

        1. sam player

          Surtout qu’on ne fabrique plus guère les casseroles par emboutissage (sauf les premiers prix en alu ou les poêles) mais par hydroformage ou fluotournage pour les plus épaisses style cocotte minute..

          1. bibi

            Aller sur le site de De Buyer (qui est tout sauf premier prix) il y a une vidéo sur la fabrication d’une casserole en cuivre (noter bien la première étape).

            1. sam player

              Les opérations de fabrication montrées dans cette video ne sont pas montrées dans l’ordre et même s’il semble que ce soit un complexe inox+cuivre rien ne dit que ce ne soit pas juste une opération de calibrage… et c’est bien du fluotournage que l’on voit juste après.
              Il arrive que pour de petites séries (donc forcément cher) on ait conservé de vieilles machines avec de vieux outillages largement amortis puisque ça ne sert à rien d’investir pour gagner 2 secondes sur un temps de cycle quitte à perdre 2 minutes sur les finitions..

              J’ai rétrofité des machines de Tournus Tefal Ménage en fluotournage et modifié pas mal de presses mécanique pour les transformer en presses d’hydro formage et à part le joint d’étanchéité du presse flancs il est pratiquement impossible de voir la différence, surtout en une demi seconde comme ici.

              Mais maintenant 99% des produits nouveaux (surtout à bords haut style casseroles) sont réalisés en hydroformage et même certains chassis de voiture (Audi). Les outillages coûtent moitié moins cher et il y a beaucoup moins de contraintes rémanantes, de défauts et d’arrêts machines.

              Pensez à moi si un jour vous buvez de la Bénédictine, j’ai retrofité cette machine aussi et le bouchon est une oeuvre d’art, je me suis bien em…bêté… mais même si elle fait de petites séries la machine a le poids de ses ans, 1920 si mes souvenirs sont bons.

              1. bibi

                A cause de la toxicité du cuivre, il est interdit de faire des ustensiles 100% cuivre le fond cuivre en contact avec les aliments doit être recouvert.

                1. sam player

                  J’vais mourir alors… car quand j’ai le temps et que mon abricotier est prolifique je fais des confitures dans une bassine en cuivre… arghhhh !

                    1. sam player

                      Il me semble que c’est chimique aussi : le cuivre agit sur la pectine…. ou alors on m’aurai menti !

                    2. albundy17

                      « le cuivre contribue aussi à la gélification  »

                      Mmm, t’es sur ?

                      Sinon, le cuivre est naturellement anti bactérien, certain hopitaux s’y remettent (poignée de porte, barre de soutien, etc)

                      Dans le temps également, on tendait un fil de cuivre sur le faîtage des maisons afin d’éviter le développement lichens et mousses sur les toitures

                2. Aristarkke

                  Ce n’est pas le cuivre qui est toxique mais ses oxydes…
                  Cela dit, l’ étamage est là pour empêcher les casseroles « d’ attacher ».

                1. sam player

                  @ Val
                  Tu comprends pourquoi ils voulaient me garder en Australie… et pourquoi là-bas en 8 mois je suis passé de chef de projet à Dir Op…

                    1. sam player

                      Rien ! Je me rappelle que contractuellement je devais avoir une période d’acclimatation pour me permettre de savoir si je m’acclimatais ou pas… et 2h après être sorti de l’avion j’ai téléphoné à ma famille pour leur dire que c’était ok.
                      Je me suis bien éclater.

                      Avec ma boîte en Australie on ne s’est juste pas mis d’accord sur le salaire : ils m’ont proposé en base de négo $100k + 15% fonds de retraite + voiture et essence H24 mais je voulais $150k comme base de négo.
                      (US$= environ AU$ à l’époque)

                    2. Val

                      Merci sam ! En tous les cas si tu es une machine il y aurait à dire au niveau de la conso :mrgreen: tu vas me dire qu on ne reproche jamais à la rareté son prix et tu auras raison

        2. BDC

          Si Harry ça tombe bien, je suis du genre 1 aussi, et ce sujet m’intéresse. J’achète mes ustensiles avec mon aimant, pour vérifier si c’est bien de l’inox. Tous mes couverts sont en inox, sauf les lames des couteaux, pourquoi ?

          1. Aristarkke

            Parce que c’est plus « compliqué » (donc plus coûteux) d’obtenir une lame de couteau « tranchante » avec de l’acier inox.

            Plus d’opérations dans la fabrication et plus « difficiles » outre le coût de l’acier lui-même.

            Concrètement, on ne fait que des couteaux à lame lisse faiblement tranchants (façon couteau beurrier) ou à denture pour masquer et éluder le problème…

            Parce qu’aiguiser la lame au fusil ou à la pierre à aiguiser dégrade davantage l’aspect de la lame aussi

          2. bibi

            Le test de l’aimant ne permet pas de déterminer si l’acier est inoxydable ou non.
            Il y a des aciers inoxydable amgnétiques.
            L’acier 18/10 18% Chrome 10% Nickel est inoxydable et amgnétique à cause du fort taux de Nickel.

          3. sam player

            En fait BDC petit cours sur ce qu’on appelle l’inox (acier inoxydable) :

            Un acier est un mélange de Fer et de Carbone.
            Un acier inox aussi, mais en plus il y a principalement du Chrome et du Nickel. Il suffit de 10.5% de Chrome pour qu’un acier soit considéré comme inoxydable.

            C’est la température d’obtention (et non la qualité de l’inox) qui fait que l’acier quel qu’il soit est magnétique ou pas.

            Les aciers austénitiques (vulgairement 18-10 et 18-12 ou 304 et 304L en anglais) sont inoxydables à température ambiante t amagnétiques mais néanmoins si tu mets un acier non inox en contact avec un acier inox ce dernier peut rouiller (des traces en général).
            Et certaines personnes pensent que leur inox est de mauvaise qualité parce qu’il rouille alors qu’en fait c’est l’acier non-inox et l’absence d’oxygène au point de contact qui a fait démarrer le processus sur l’acier inox.

            C’est le chrome et l’oxygène de l’air qui « réparent » l’acier inox et il faut au moins 10.5% de chrome dans un acier inoxydable et c’est pour cela que le 18-12 est mieux que le 18-10

            La chaleur modifie aussi l’aptitude de l’acier inox à rester inoxydable. Une soudure inox peut rouiller si elle n’est pas décapée-passivée, passivation qui consiste à utiliser des produits acides pour restituer rapidement la couche protectrice en réactivant le rôle protecteur du chrome. L’exposition à l’air aurait le même effet mais la passivation hâte le processus et évite les aléas dus à la pollution.

            On ne peut pas faire de traitements thermiques sur ces aciers et donc c’est cuit pour en faire des coteaux qui eux nécessitent de bonnes caractéristiques mécaniques.
            ___________

            Pour les couteaux ce sont bien des aciers inox (Z30C13 par exemple avec 13% de Chrome et donc plus que les précédents) qui sont utilisés mais les températures d’obtention et les traitements thermiques font que le fer de ces aciers inox est magnétique.

            Et il y a aussi beaucoup plus de carbone que dans les précédents pour la résistance et du coup ils sont plus sensibles à la rouille : un couteau rouillera plus facilement qu’une fourchette.

            1. BDC

              Merci à tous les 3. J’avais effectivement fait le lien aimanté=> rouille=>c’est pas de l’inox, alors que ç’en est. « Inoxydable » c’est un terme impropre, c’est n’importe quoi la chimie !

              1. sam player

                Aucun acier n’est vraiment inoxydable : même de bons aciers inoxydables se corrodent dans certaines conditions de température (300°C par exemple) ou d’environnement (acides).
                C’est d’ailleurs le problème dans les centrales nucléaires où on utilise à coeur des aciers entre 100 et 200€ le kg pour pouvoir trouver un compromis entre résistance mécanique et résistance à la corrosion.

                L’aluminium lui aussi s’oxyde en surface pour se protéger (AL2O3) et l’anodisation (souvent de couleur fluo) n’est qu’un traitement permettant l’oxydation superficielle rapide comme la passivation ci-avant.

                Si tu veux de l’inoxydable il faut acheter du plastique (just kidding).

              2. Pheldge

                Ô très aimantée, n’eussiez-vous pas préféré que je vous donnasse un « cours particulier » sur la structure spinelle des dits oxydes ferriques, pour faciliter votre compréhension du phénomène de la migration des atomes d’oxygène dans le réseau cristallin ? 😉

                1. bibi

                  L’Oxyde ferrique c’est l’oxyde de Fe(III) : Fe2O3.
                  C’est Fe3O4 qui a une structure spinelle.
                  C’est parce qu’il y a à la fois du Fe(II) et du Fe(III) que les atomes d’oxygènes peuvent migrer.

          1. Aristarkke

            Nous devons faire face à l’ intrusion invasive du genre un dans tous les domaines…
            Que deviendrons nous le jour où il ne nous restera plus de domaines réservés??? Des inutiles ??? Au mieux pourrons nous négocier un emploi de poisson rouge pour la distraction dudit genre ??? C’est excitant!!! 😥

            1. BDC

              Même ici, on ne vous laisse aucun espace de liberté ! J’ai retenu « c’est pas le Diogenes club » … Nous forçons un peu la porte, mais le taulier nous tolère, ouf !

              1. Bonsaï

                Tous les jours je loue la mémoire de mon père qui m’a donné en tant que fille aînée la même attention et la même éducation que si j’avais été un garçon.
                Cela évite de devoir s’abaisser à tout propos…

  7. Patatrac

    Un brin hors sujet. Il semble difficile d’imaginer une élection présidentielle en 2017 qui ne soit pas une ressassée de ce que la France a connu depuis 30 années, à savoir une social-démocratie distributive un peu fade, nivelant presque tout sur son passage et très peu d’air frais senteur libérale. Une partie non négligeable du corps électoral – fonctionnaires et bénéficiaires d’aides en tout genre et tralala – ne détermine-t-il pas déjà le profil du candidat éligible ? Que d’aucun de ces noms puissent faire dérailler la mini-stratégie de Hollande en vue du scrutin me semble peu important. Fillon ou Macron, Vals ou Juppé, et pourquoi pas Villepin (fiction, c’est dommage), ne sont pas des candidats de rupture – MLP non plus du reste. Après le Brexit et Donald qui sont de véritables ruptures politiques, et avant le référendum en Italie et élections acrobatiques en Autriche, la France ne me semble pas mûre pour un choix tranché.

  8. Stéphane B

    Mon sentiment. Certes il y a des nains prévisibles et des nains connus mais parmi eux, certains sont des nains compétents, pour ne pas dire beaucoup dans le sens qu’ils sont étatistes. Ils veulent réformer mais ne s’attaquent pas à la première d’entre elles, car la plus visible: diminuer le nombre de députés et de sénateurs.

    Fillon félon remonte dans les sondages et Juppette baisse. Cela caractérise deux mouvements qui me font penser que Fillon félon sera au deuxième tour des primaires, tout comme Sarko. Après qui passera pour aller défier normal le commémorant pas de bol, sans doute un nain connu mais lequel ? Aucun pronostic à ce sujet !

    1. Le Gnôme

      Se méfier des nains et autres gnômes qui sont des créatures chtoniennes qui creusent en sous-sol moult trappes où la marcheur insouciant ne peut que tomber.

  9. Bonsaï

    Je me plais à penser que devant un Juppé qui se voit déjà sur un piédestal, Sarko n’a pas perdu toutes ses chances, loin de là. D’abord, il a eu tout le loisir d’identifier ses points faibles et ses lacunes afin de les corriger et par ailleurs il possède l’expérience du poste, ce qui pourrait s’avérer rassurant pour l’électeur en des temps difficiles.
    Fillon, semblable à lui-même, un pilote de Formule 1, reste une mécanique sans âme qui ne devrait guère enthousiasmer les foules.
    Juppé quant à lui cherche à se présenter sous un jour optimiste et énergique, bien que dénué de toute profondeur. Dans l’image qu’il entend donner on ne trouve pas la moindre aspérité, son ton faussement jovial se fait parfois si exaspérant qu’on en vient franchement à regretter les incongruités de Sarkozy !

    1. Pat

      Deux sujets rigolos cette année : le Brexit et l’élection de Trump.
      Tout le reste était chiant à crever : le foot, la COP21, les Jeux zolimpiques (ou parazo). les primaires à la con. Ralebol !

    2. Gerldam

      « Une mécanique sans âme ». C’est précisément ce que la presse de gauche (tautologie) nous bassine à longueur de journée. Je ,trouve qu’il est le seul à en avoir un peu (de gonades j’entends). Quand à l’âme, combien pèse celle d’un Mou 1er ou d’un Sarko?

      1. sam player

        J’ai déjà persuadé hier 8 personnes de mon entourage d’aller voter Fillon à la primaire de la droite (juste pour voir la gueule de Juppé… et aussi pour embêter Pheldge)

      1. Bonsaï

        D’ailleurs j’ai le plaisir de vous informer de la naissance d’un nouveau journal, tout à la gloire de kivousavé, le « Sarko Hebdo », le journal décomplexé ».
        Argument de vente : »Parce qu’il n’y a pas que la gauche qui sache écrire le français ».
        Imprimé en Belgique, acheté en Suisse, mais certainement vendu sous le manteau en France !

          1. Pheldge

            Oui, vas-y, tu me le mets dans une « bouteille à l’amer »*, ça me fera un collector, que je pourrai accrocher au mur à côté de la « bafouille à Chirac » encadrée ! 😀

            (j’ai pas voulu pousser un « bouteille allah mehar » avec les tristes commémorations, et parce que , il faut pas d’amalgame, pas de stigmatisation)

    1. Guillaume_rc

      Pour être élu, il faut distribuer des tracts, coller des affiches (ce qui implique parfois faire le coup de poing), avoir des porte-parole/porte-flingues, des militants dans les bureaux de vote, etc.
      Je peux me tromper mais je pense que Macron n’a pas une équipe suffisamment solide et nombreuse.

      1. Pheldge

        Entièrement d’accord, une fois sorti du milieu bobo parisien, l’électeur il faut aller le chercher, et ça demande un sacré réseau, et du pognon ! succès d’estime, mais ça ne pissera pas loin. Trump lui avait du fric, puis il a conquis le parti républicain !

      2. sam player

        Pas sûr que ce modèle avec colleur d’affiches perdure.
        Je vois plus un fonctionnement collaboratif et participatif à l’avenir, façon pyramidal : 1 qui convainc 2 qui convainquent 4 qui convainquent 8… avec éventuellement des réunions en petit comité type Tupperware plutôt que de grands rassemblements style Zenith où ne viennent que des convaincus : on ne peut pas poser de questions dans une assemblée de 4,000 personnes et généralement ceux qui posent des questions sont les indécis.

        Un des soucis de FB est l’imperméabilité sociale qui induit un biais de sélection des infos peut-être pire qu’en lisant un quotidien ou en regardant une chaîne de télé…. bon, après ça dépend des individus (voir l’article de Baptiste Crêteur d’hier sur CP)

        En contradiction avec ci-dessus Trump a même fait beaucoup beaucoup moins de pub sur les télés qu’HRC et il a bien fallu qu’il pénètre dans les foyers par un autre moyen : le bashing des medias n’y est peut-être pas étranger.

  10. Gerbert

    Oui. Juste une remarque au passage pour plus d’exactitude :
    « Seul Mélenchon pourrait prétendre lui faire barrage, mais l’absence de soutien du Parti Communiste, plus décidé à tenter « l’union des gauches », risque de gêner le vociférant tribun de gauche. »
    Malgré la position des cadres dirigeants du PC, la décision reste dans la main des militants et sur ces derniers aussi, l’élection de Trump ou plutôt la défaite d’Hillary pourrait avoir un impact… De là à soutenir Mélenchon contre l’avis des cadres, il n’y qu’un pas.
    Donc, à mon sens, plus que jamais, la probabilité d’un second tour Mélenchon/LePen n’est pas exclure non plus 😉 mais je signerai aussi volontiers pour un captain Fillon qui semble le moindre mal pour beaucoup.

  11. Eddie

    Pourquoi éjectez-vous Macron tout de suite de la course? On en connait un autre qui n’avait pas d’appareil, pas de chance de gagner une primaire, ni de devenir président…

    Macron est jeune (un handicap en France, je sais), a déjà mis un pied dans une boîte privée (OK, une banque, mais c’est mieux que le CV des 3/4 du gouvernement actuel) et pas de casseroles. Perso, je m’en fiche pas mal de ce type mais je pense qu’il pourrait tirer son épingle de cette foire d’empoigne. Qu’en pensez-vous?

    1. charl

      Quand on sait qu’il est assez débile pour confondre des clics de souris et des adhésions, on se dit qu’il est vieux et périmé dans sa tête.

    2. bibi

      Même si le parti était contre lui, Trump avait l’investiture du parti républicain, si il c’était présenté comme indépendant il n’aurait pas été élu.
      Aujourd’hui on est en gros à 1/3 gauche 1/3 droite 1/3 FN, comment Macron qui se situe à droite de Hollande peut-il atteindre les 20%?

      1. MadeInCH

        En gros, 2/3 d’internationale d’étatisme (merci l’oxymore?) et 1/3 d’étatisme patriote (J’ai pas utilisé le gros mot en « n » pour ne pas que ce soit mal interprété, même si littéralement, à défaut de historiquement, juste).
        Bon, ok… L’internationale étatiste peut se comprendre, dans le sens ou le but c’est de se caser dans un NWO, ou « Etat au dessus de l’Etat, ou truc du genre.

  12. Gerldam

    Une autre analyse consiste à prendre en compte la haine. Cette haine venant du peuple qui sest fort bien montrée lors du vote du Brexit et de Trump. C’est plus la haine de l’autre, l’UE dans un cas, la Clinton de l’autre, qui assuré le sucès de l’autre camp.
    Dans le cas français, qui accumule le plus de haine? Je dirai dans l’ordre (au risque de me tromper):
    Hollande
    MLP
    Sarkozy
    Si j’ai raisons et si, chez nous aussi la haine l’emporte, Hollande n’a aucune chance car, même face à MLP, il risque bien de faire les frais de la haine qu’il aura si bien su accumuler pendant 5 ans.
    Mais, comme le dit notre höte, tout peut arriver, tant il est vrai que la situation est mouvante. Ceci dit, je vois mal un Juppé, battu à la primaire, se présenter quand même. Pour Sarko, tout et son contraire sont à tout moment possible.

  13. Pheldge

    Tiens, je viens de voir ça, dans le Point en plus, ils sont tous devenus « fillonistes »!
    C’est de « retournement vestal » en grande série, la « multiplication des paons » 😉
    lepoint.fr/sondages/pour-quel-candidat-a-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre-pensez-vous-voter-04-11-2016-2080751_366.php

      1. Pheldge

        ça dépend cékoi k’tu entends par « prendre le train » … des fois, se « prendre un train » ça fait pas trop du bien.

        Nota : en me relisant, je suis émerveillé par ma maîtrise des « parlers présidentiels », tant le Flamby, que le Sarko. Je m’admire ! 🙂

  14. BenOui

    Le Sarkopette show (bien orchestré par l’inverseur de courbes) ne fait pas trop recette dans la droite profonde.

    Trop de risques pour un rendement incertain avec divisions et soustractions en prime. Fillon a cet avantage d’être un peu plus consensuel à droite ET à gauche face à une Marine Nationable.

    Le Valls, Monsieur 49.3 pour les intimes, doit déjà séduire à gauche… Et là, avec son bilan, c’est pas gagné, deux pas en avant et trois pas en arrière, c’est pas la chenille qui redémarre. Jamais vu un canard danser le tango…mais « rien ne se déroulera comme prévu. » alors pourquoi pas ! Dieudo va jouer l’as ange…

  15. Deres

    En ce moment même les allemands mènent des perquisitions anti-islamiques massives avec de multiples arrestations. La semaine dernière ils viraient eds gens de leur armée pour les mêmes raisons. C’est amusant de constater qu’en France, pour faire cela, il nous a fallut des attentats avec des centaines de morts sur notre sol et passer en état d’urgence permanent …

    1. Lorelei

      Ce qui s’est passé en France et en Belgique a peut-être fait réfléchir les Allemands et les a fait agir avant qu’il ne leur arrive la même chose.
      Ils sont sûrement plus pragmatiques.

      1. Deres

        Et surtout sans état d’urgence qui est parait-il indispensable chez nous … A croire qu’en France, il est impossible d’obtenir une perquisition en moins de 3 mois sans l’état d’urgence.

      2. dg

        Ils ont surtout écopé de presque 1 million de neurochirurgiens, astrophysiciens, ingénieurs de haut niveau, etc… .
        Cet afflux de gens hautement qualifiés 🙂 n’a, et l’on se demande bien pourquoi, pas l’air de se passer très bien et les Allemands commencent a être très énervés. Comme en France, le pouvoir fait tout pour minimiser les problèmes, les juges sont souvent assez cléments et on essaye de museler les flics, mais le peuple n’est pas aveugle.
        Ca ne m’etonnerait pas qu’il y ait un violent retour de bâton. Les Allemands sont moins résilients que nous. On verra.

        1. deres

          Certes, mais leur pays va bien mieux économiquement, ce qui simplifie tout. Quand on n’est pas trop endetté et en excédent, on peut débloquer des milliards sans difficulté si nécessaire.

          1. bibi

            Le peuple allemands n’est pas bête et il sait très bien ou ce genre de politique ont mené les pays qui l’ont pratiqué, il y a suffisamment d’exemple près de chez eux.

  16. wijngaards Carel

    On oublie un candidat qui est vent debout contre le mariage pour tous ça fait quand même plus que 2 millions de péquins . Si tous ces courageuse marcheurs mettent leurs vois !

    Bon dimanche prochaine il y a promotion du poisson pour seulement deux €uros et comme disait ma mère apportez l’argent juste sinon ton poissonnier te rends de la monnaie qui sent le poisson et ton porte-monnaie pue.

  17. Oblabla

    L’insignifiant opportuniste qui occupe le poste de chef de l’État est prêt à tout depuis 4 ans et demi pour se faire réélire: c’est son seul objectif. Et malgré ses 4% de soutiens, c’est un politicien suffisamment cynique, retors, intelligent, tenace et persévérant pour utiliser les failles du système et l’incompétence de ses opposants pour réussir son projet de hold-up.
    Je répète ça depuis 3 ans et on me regarde comme un débile. Tout démontre aujourd’hui qu’il sera réélu.

    1. Higgins

      C’est un bon disciple de son maître mais n’est pas l’Arsouille qui veut. Si les soces entérinent sa candidature, ça signifie qu’ils valent encore moins que ce qu’on en pense. Je n’ose imaginer l’état du pays dans cinq ans.

      1. Pheldge

        en attendant :
        lefigaro.fr/elections/presidentielles/2016/11/15/35003-20161115ARTFIG00256-macron-va-annoncer-sa-candidature-a-la-presidentielle-demain-matin.php

        1. albundy17

          Le chouchou de tout mou suis le plan à la lettre, hollande a sorti les petits fours, le « celui qui n’est pas de gauche » va ratisser la droite canada dry, c’est pas pour rien qu’il fait son « coming out » (lol) juste avant la primaire de ton cador

          1. Pheldge

            « entre le machiavélisme et la connerie … » tu connais pourtant le refrain, non ? il va partir sous le goudron et les plumes, rien d’autre, aucun miracle ne le sauvera.
            Mais puisque tu as tellement envie d’en reprendre une louche, va faire campagne pour lui !

    2. deres

      Certes, c’est son projet le plus cher de se faire réélire. Mais comme tout ce qu’il touche se transforme en excréments depuis 4 ans, je ne vois pas pourquoi il arriverait à faire de l’or à cette élection. On voit au contraire tous ses tours échouer lamentablement. N’est pas machiavel qui veut. Il faut effectivement s’attendre à des coups fourrés conséquents de sa part, mais je pense que cela ne mènera pas à sa réélection. Cela mènera par contre à une incertitude très forte, n’importe quel candidat pouvant faire l’objet d’un scandale express via des médias aux ordres (genre Bolloré qui lui en doit une pour le foot …).

    3. theo31

      Pourquoi réélu ? Il lui suffit d’invoquer l’état d’urgence pour supprimer les élections. Et hop, cinq ans de plus avec la même équipe de débiles profonds. Comme en Suède, personne ne mouftera.

  18. Onaneur de Moosh

    Au moins Fillon parle Anglais.
    Les réunions privées du G20 avec Sarkozy ou Hollande ça doit ressembler à un dîner de cons s’il n’y a pas d’interprète.

  19. Clarence Boddicker

    Oui, tout indique qu’on ne manquera pas de rebondissements dans les semaines à venir. Mais il ne faudrait pas voir autant de Machiavel chez François. Parce que les casseroles, il les accumule aussi dans son propre camp.

    Les soutiens se dérobent depuis qu’il parle un peu trop ouvertement à la presse. Manu est chaud comme la braise à mesure que son indécision se précise. Macron, malgré son inexpérience politique, risque bien de créer la surprise dans le paysage du centre-gauche, et ce, tout à la joie de la droite, qui n’hésitera pas non plus pour le coup de main, autant que les médias. Et je crains qu’on le voue aux gémonies à son extrémité Gauchiste.

    Alors, à part les vieux compagnons d’armes, qui vont devoir ravaler leur fiel, sa réélection pose de sérieuses questions.

    Quant à Fillon, malgré les bons sondages, il ne fait clairement pas l’unanimité à Droite. Et ses soutiens sont rares, quand il faudra remporter le deuxième tour. De Lemaire à NKM, Coppé et Sarko, s’il est éliminé, les reports s’effectueront tous en faveur de Juppé, malgré des haines distinctes. Il est seul à même de pourvoir postes et futurs prébendes dans un futur proche et de rassembler suffisamment à droite, au centre, voir même à gauche. Et ça, tout le monde l’a compris aux Républicains.

    Mais ça mérite qu’on sorte le pop corn. La farce risque d’être particulièrement comique.

    Clarence, lunettes 3D sur le nez

    1. Calvin

      Assez d’accord avec ça, excepté un detail. Pour le second tour de la primaire, les appel des battus auront peu de poids.
      Aux USA, à chaque caucus ou scrutin, les candidats qui se désistaient appelaient à voter contre Trump. En vain.
      Chaque appel à voter Juppé ne lui profitera pas.
      Pecresse se rallie à lui : Juppé chute. Etc.

      1. Clarence Boddicker

        @ Calvin: On ne peut pas comparer la France et les USA.

        Et malgré toute la volubilité des électeurs, il faut considérer l’appel d’un Lemaire ou d’une NKM à ses partisans comme une nécessité de survie, ce qui devrait conduire à un vote de report tout de même important pour certains candidats (et Sarko dont l’électorat est le plus fidèle, risque bien de ne pas avoir oublié celui qui s’est adressé à Hollande pour demander davantage de poursuites judiciaires). Il y a des rancunes qui vont se payer.

        Sans parler des possibilités que Juppé s’est offert vis à vis du centre, et d’autres sensibilités, tout en ménageant en interne certaines susceptibilités.

        Mais la vraie révélation de ces primaires pourrait au final être Poisson. Sans imaginer qu’il puisse se hisser au deuxième tour, je sens qu’il va en surprendre plus d’un, à commencer par certains caciques.

        Clarence, bet and clic

    2. sam player

      « Macron, […] tout à la joie de la droite,… »

      Bof bof… si Macron se présente diect au 1er tour sans passer par les primaires ça va saigner à droite car il ratisse large : il va leur piquer des voix pour finir à 12%.

  20. floriska

    Fillon surf sur un mouvement libéral (il n’en fera rien, c’est juste une belle pancarte attrape-mouche), Juppé était très bien dans son formol, Sarkozy ne sait plus ce qu’inventer pour trouver des idées neuves qu’en proposant du vieux, quant à « pas de bol » , sera t-il réelu ? Possible puisqu’il y pense tous les matins en se faisant sa teinture depuis 2012. Bref rien de réjouissant à l’horizon. Je ne parle pas de LMP elle sera éjectée par le système.
    Par contre, j’ai lu que Marion MLP a été contactée par Stephen Bannon. S’il l’a choisie comme interlocutrice et pas sa tante c’est qu’elle a quelque chose en plus. Bon ! la nièce me semble plus proche de Trump alors que la tante me semble hypnotisée par Phillipot. Je ne dis pas que c’est positif, je dis que la nièce a un réel avenir en politique. Mais sii elle pouvait faire ses preuves en tant qu’entrepreneuse, ce serait mieux pour son avenir ! Les politicards professionnels deviennent indigestes.

      1. Pheldge

        le tout est de savoir ce que veut vraiment celui qui tient les cordons de la bourse … Que la nièce ait un avenir, personne ne le nie, mais un leader politique a besoin soit de temps pour s’installer, soit de circonstances favorables pour s’imposer.

        1. floriska

          MMLP n’est pas crédible pour le moment. Elle est trop jeune et manque d’expérience. Mais c’est une femme politique qui, pour son age, a déjà beaucoup d’atouts. Je suis assez impressionnée par son débit de parole et ce qu’elle dit tient la route (pas toujours mais très souvent).

          1. sam player

            « Elle est trop jeune et manque d’expérience. »

            Comme a dit François Patriat, sénateur PS, soutien de Macron au sujet du manque d’expérience évoqué par Valls à propos de Macron :

            « Quand on voit où nous ont amené les hommes d’expérience, permettez moi d’avoir un gros doute. »
            ___________
            Je dirais la même chose au niveau de l’âge.
            Et quand j’en entends certains nous mettre en avant qu’il faut savoir « gérer les dossiers », j’ai vraiment l’impression qu’ils tirent de cela autant de gloriole qu’un gosse de 10 ans à qui on vient enfin de retirer les petites roulettes sur son vélo.

            Qu’ils aillent bosser dans les entreprises privées : guère de différences entre gouverner un pays et une entreprise.

  21. Gossein

    Voici la ballade du mouton noir, pleine de détails.
    Il était une fois en Tachycardie, petit royaume d’outre-justice, de braves hères surpris au seuil d’un héritage par des bandits de grands chemin. Ceux-ci, ayant depuis longtemps cessé de courir les halliers et autres site de guet, étaient depuis longtemps passés maîtres en escrogrifferies.
    Les voici un jour s’alliant avec Maître Tabellion, prompt à savoir s’entourer de serviteur motivés par des gains inespérés. Il leur dit à peu près ceci : –  »Moult héritiers sont à tondre, comme blancs moutons. Il vous suffit de les tromper en leur promettant leur dû du seul fait de votre intervention. Vous aurez vos écus sur le dos de ce troupeau. Il n’y a pas de risque, car je fais mon affaire du Prévôt. »
    Maître Tabellion, d’honorable réputation, alla voir le Prévôt et lui soumis son affaire :  »Voici que ces gens m’aideront dans mes comptes et mes retards, ce qui est fort honorable. Comptez-vous m’appuyez auprès auprès de sire Hibou et des siens, vêtus d’hermine, qu’il ne me soit pas porté ombrage de mes nouveaux serviteurs ?
    L’assurance de vider les chemins du péril fit le reste. Ce qui se fait depuis, avec l’appui des Cours noires et du Prévôt du Roi lui-même.
    La gent moutonnière paie depuis fort cher ce service imposé en écus trébuchant pris sur les économies de la vie de leurs parents décédés. Et quand il vient à l’un d’entre eux, justement conseillé par d’autres robes noires, de réclamer leur écot perçu au mépris des lois du royaume, Maître Hibou leur fait comprendre que la loi du plus fort y régnait encore.
    Outré de la privation de ses droits, le mouton noir du troupeau chercha à en savoir davantage. Il pris conseil. Il fit recherches. Puis il alla se plaindre auprès du Hibou du Roi. Mal lui en pris. Car il lui fit bien comprendre qu’il n’était point de taille à lutter contre des loups ayant son oreille.
    Or, comme chacun sait, le mouton noir est un animal qui n’aime pas suivre le troupeau. Il prit donc son bâton de pèlerin et fit le tour des commanderies pour savoir qui protégeait Maître Tabellion en ce royaume. C’est alors qu’il découvrit une ou deux salles d’un Palais de la ville principale, lieu de réunion des Grands Hibous, où étaient tenus les clés du coffre de la loi, afin qu’elle ne puisse s’échapper et se répandre dans tout le royaume.
    Il faut savoir que ce Palais régissait aussi les privilèges de la confrérie de Maître Tabellion. Privilèges régaliens, comme il se doit.
    C’est donc à cet endroit que l’on a décidé de taire, au nom d’un accord passé entre Grands et honorables privilégiés, le fait que Maître Tabellion devait révéler ses secrets professionnels, comme ses confrères, mais aussi compères, à tous les escogriffes qu’ils avaient pris à leur service.
    Ceci de peur d’impliquer leur Roi, sans doute, ou que la vérité fuitasse de céans, ce qui risquerait de déstabiliser la Tachycardie, et de provoquer moult échos hors de ses murs. C’est aussi que le son va plus vite de nos jours qu’autrefois. Ce qui ne ferait non plus pas l’agrément de la Baronne qui y régnait il fut un temps. Car comment n’aurait-elle pas su ces étranges largesses ?
    Donc, Messeigneurs, voici pourquoi, de nos jours encore, trois millions d’écus par semaine fuitent des lainages des moutons, nonobstant toutes les lois du royaume. Et pourquoi Maître Hibou est toujours mandaté par le Palais pour veiller aux intérêts de la confrérie de Maître Tabellion, eux-mêmes fort grassement servis par les descendants de ces escogriffes.
    Mais alors, quelle sera la suite de cette histoire ? Le mouton noir fera-t-il appel à l’Empereur pour ne plus voir le troupeau bêlant sottement et se couchant devant l’ombre du Prévôt ? Vous le saurez peut être …

  22. Bonsaï

    Sarko en direct à Nice sur BFM TV en jouant au solitaire :
    Quel talent, voix chaude et envoûtante, bien placée (merci Carla !). Des mots qui coupent le souffle, qui vont droit au cœur… Quel artiste !

  23. Nathalie MP

    Comme on est clairement dans la folie des grandeurs, quelques petits scénarios de plus 🙂 :

    FH : « Je file à Tulle, je conspire, Macron se présente, je lui présente Julie, Macron divorce, Julie l’épouse et me voilà libre ! »
    Non, je m’égare. Plutôt : « Je reste à Paris, je conspire, je parle à Jouyet, il parle à la télé, Fillon s’effondre, je le remplace, j’épouse NKM et me voilà vainqueur de la primaire de droite ! »
    Non, je m’égare encore. « Je vais à Washington, j’emmène Juppé, je rencontre Trump, Melania tombe amoureuse de Juppé, Trump la répudie, j’épouse Trump et me voilà Présidente des Etats-Unis. » Ah, ça c’est bien !

        1. bugbreeder

          Faut pas insulter not’ Président (j’suis citoyen US), voilà comment THE Donald traite ses contempteurs : jetés à terre, tabassés et tondus encore plus ras qu’une collabo à la libération. Non mais, petit effronté, tu joues ta vie là…
          https://www.youtube.com/watch?v=MMKFIHRpe7I
          En attendant quelle poilade, voir que ce genre de type peut devenir Président, aux US tout est vraiment possible.

    1. Pheldge

      je note qu’à la fin, l’aveu tombe :  » … j’épouse Trump et me voilà Présidente des Etats-Unis. Ah, ça c’est bien ! » Le personnage FH n’est ici qu’un prétexte ! 🙂

    2. Nathalie MP

      @ Sam : c’est gentil de vous préoccuper de mes addictions, mais je vous assure que je suis très capable de dire des conneries sans psychotropes.
      @ Calvin : déjantée, je veux bien, mais « trash » ! J’avais une toute autre idée du sens de ce mot… D’autant que comme vous le faites remarquer, le MPT de Hollande libère toutes les combinaisons politiques possibles.
      @ Pheldge : Quelle hypothèse épouvantable ! Si vous avez bien lu le billet, c’est Hollande qui ne pense qu’à lui et ne parle que de lui en toutes circonstances, pas moi, du moins pas encore. Mais merci quand même de penser que je puisse faire le poids face à Mélanie !

      1. bibi

        Si vous êtes capable de dire des conneries sans psychotrope c’est signe que vous souffrez d’une grave maladie qui touche un peu plus de la moitié de l’humanité, il s’agit d’une maladie génétique du au fait que votre père vous a transmis un chromosome X.

        1. Nathalie MP

          Ah Ah ! Renvoyons-nous un peu la balle !
          D’après moi, c’est tout au contraire l’autre moitié de l’humanité qui souffre d’une maladie grave et tout aussi génétique due au fait que votre père vous a transmis un chromosome Y.
          Mister H lui-même, après avoir attesté de son appartenance à cette moitié de l’humanité de façon clinique (« J’ai un gros zizi »), a mis en évidence les affreux symptômes de cette maladie sur son compte Twitter :  » … et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts. » 🙂

          1. albundy17

            « et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts.  »

            Oui, beaucoup d’hommes ont la conscience de leurs travers :mrgreen:

  24. bugbreeder

    Là Chef j’ai un souci, c’est quoi ce vocabulaire dans votre article :
    * « seul sujet qui l’intéresse et qu’il maîtrise vraiment, à savoir lui-même » : Hollande maîtriserait quelque sujet que ce soit, depuis le temps ça se saurait.
    * « il a simplement besoin d’être le seul choix raisonnable possible » : depuis quand Hollande est un choix raisonnable sur quelque aspect que ce soit ?
    * « Fillon à droite » : depuis quand un ponte de l’UMP est à droite ?
    * « Valls à gauche » : depuis quand un ponte du PS est à gauche (avant 1983 OK, mais depuis…) ?

    Seul truc que j’ai compris « au milieu, pas de bol, Hollande », là forcément si Hollande est évoqué, pas de bol par définition, au milieu ou de côté ou dans n’importe laquelle position, on s’en fout, il est nul et malchanceux en toute circonstance.

    C’est peut être mon incrustation aux US qui commence à faire son effet, début de perte de maîtrise de ma langue natale, ou alors le patron a tenté un article pour concourir au prix Nobel de littérature catégorie science-fiction où il imaginerait des politiques Grançais qui auraient des compétences. Là j’vais pas pouvoir suivre, ça heurte trop mon vécu et mon imagination n’est pas débordante à ce point là.

  25. François

    Et pourquoi ne pas communiquer sur les autres candidats, plutôt que de focaliser sur les têtes de gondoles socialo-étatistes de la TV! A part peut-être Poisson qu’on va copieusement descendre dans toutes les tribunes…
    Bon Asselineau, pour l’avoir interviewé il y a des années pour mes études ne s’est pas arrangé…
    Il y a Didier Tauzin, dont les propositions sont très intéressantes: état subsidiaire, école, immigration, international.
    Il y en a d’autres que je ne connais pas ….Et pour cause, pas un journaliste ne les liste!
    A vous journalistes, de faire connaître toutes ces bonnes intentions, et de montrer éclater la diversité au grand jour.

    1. Les traités et les accords sont faits pour être contournés. Ce ne sont pas eux qui posent des problèmes, loin de là. Ce ne sont pas eux qui défilent et paralysent le pays à chaque tentative vague de réforme. Les merguez-parties ne sont pas du fait du traité truc ou de l’accord machin.

Laisser un commentaire