[Redite] Mélenchon : et si ?

Billet initialement paru le 17.04.2012

Il y a cinq ans, nous assistions à un cirque très comparable puisque des élections allaient se jouer. Chose amusante : à l’époque déjà, le tribun Mélenchon faisait parler de lui en récupérant des sondages très gonflés qui lui annonçaient un tonitruant 15% de votants (que la réalité traduira par un petit 11%) et déjà, la presse enfiévrée par l’hypothèse chavisto-mélenchonienne se fendait d’articles humides évaluant la probabilité que le collectiviste parvienne au pouvoir ; et à l’époque, je m’interrogeais sur la probabilité réelle du vibrant populiste à parvenir au second tour.

Hormis ses références aux personnages spécifiques du moment, le billet pourrait assez bien se retrouver, cinq ans plus tard, dans les colonnes du blog…


Aujourd’hui, faisons dans la fiction, la friction et l’affliction en même temps : plaçons-nous dans l’hypothèse pas complètement invraisemblable où le candidat Hollande, décidément trop mou et trop peu fédérateur, se retrouve oublié au second tour au profit d’un Jean-Luc Mélenchon pétaradant…

De la même façon que poser comme hypothèse la réélection de Sarkozy suivie d’une cohabitation douloureuse et sclérosante était une proposition hardie mais du domaine du possible, l’élimination en rase campagne présidentielle du candidat du parti socialiste est certes une hypothèse couillue mais n’est finalement pas invraisemblable comme l’histoire récente l’a prouvé.

Sur le plan statistique, on comprend que cette éventualité reste particulièrement faible : d’une part, il y a loin des 15% (au mieux) dont le candidat du Front de Gauche est crédité actuellement aux 25% qu’il lui faudra pour atteindre le second tour. D’autre part, le fait même que cette hypothèse soit évoquée dans certains médias (ici, ou par exemple), pour attirer le chaland alors que le suspens monte à l’approche du premier tour, est un signe assez révélateur de la faiblesse des probabilités en jeu.

Mais, comme je l’ai déjà souligné, en 2002, le second tour était joué : ce serait Chirac contre Jospin, tout le monde savait ça. Et seuls quelques articles évoquaient, de loin en loin, un second tour inhabituel à quelques jours du scrutin.

Mélenchon, sympathique et jovialAfin donc de ne pas écarter trop vite cette hypothèse, penchons-nous rapidement sur ce cas de figure imprévu.

Par exemple, suite à une maladresse de dernière semaine, Hollande perd toute crédibilité, et Mélenchon rattrape admirablement l’opportunité pour lui, pendant que Marine Le Pen continue de s’enfoncer. Bref, le voilà à 20% d’intentions de vote, qualifié pour un second tour inouï.

Sur cette base, on peut imaginer ce qu’on veut, comme par exemple que la gauche traditionnelle, socialiste mais pas révolutionnaire pour une cacahuète, effondrée, explose en gémissements et autres sanglots longs et langueurs monotones. Le débat d’entre deux tours peut avoir lieu, devant des journalistes à la fois excités comme des puces devant cette actualité inédite et largement pris de cours, n’ayant pas préparé les « bonnes » questions à poser au nouveau candidat.

Ça, c’est pour la partie cosmétique, flonflons et petits fours. Pour l’aspect plus politique, on se retrouve donc avec un candidat socialiste de droite modérée, et de l’autre, un révolutionnaire jacobin en pleine poussée d’hormones mâles.

Évidemment, une partie des électeurs socialistes traditionnels ira rejoindre le candidat du Front de Gauche, certes, mais une autre partie, certainement plus importante, les larmes dans les yeux et les pinces à linge sur le nez, ira voter Sarkozy au second tour ou s’abstiendra massivement. Sarkozy, dans une telle hypothèse, est donc réélu avec un score solide. Le calme peut revenir dans les foyers (youpi youpi).

Tout ceci est bel et bon, mais se construit avec un Hollande éliminé. On peut aussi se retrouver avec … un Sarkozy proprement remballé, et Hollande devant s’organiser pour un débat de second tour proprement ahurissant puisqu’opposant deux personnages du même bord idéologique.

Et ici, c’est évidemment la Grande Foire Nationale du Slip Collectiviste qui ouvre ses portes. Dans une telle hypothèse, les deux clowns se battront pour offrir des rasages gratuits, des lendemains qui chantent en chorale à 120 dB, et du bonheur sucré payé avec une planche à billets équipée d’un turbo et de deux réacteurs nucléaires. Le vote du second tour affichera un score d’abstention phénoménal, pendant que le CAC40 prendra de l’avance sur sa dégringolade de Juin. Seul point positif : l’agonie française sera écourtée de quelques années.

Redescendons sur Terre à présent.

Ces deux hypothèses, aussi peu probables soient-elles, permettent cependant d’évoquer une tendance de fond de la société française : par la présence d’un candidat vitupérant, révolutionnaire et agitateur au second tour, elles illustreraient fort bien le désir permanent, plus ou moins fort mais toujours présent, d’une partie du peuple français de renverser l’ordre établi, dont, par exemple, 2002 fut un avant-goût. La France, depuis ses années révolutionnaires, n’a jamais su dépasser le cadre du poing levé, toujours prompte à remettre sa constitution à plat (une quinzaine depuis 200 ans, soit une tous les quinze ans en moyenne) à la faveur d’une irritation populaire quelconque. Et dans tous les cas, le jacobinisme centralisateur galopant aura tôt fait de reproduire les mêmes erreurs, institutionnalisant d’une façon ou d’une autre le collectivisme au cœur de la société.

Dans quelques jours, nous serons fixés. Mais comme vous le verrez, quel que soit le résultat du premier tour et que le candidat Mélenchon soit présent ou non, la question se résumera à savoir si la France doit partir dans une combustion lente ou une explosion spontanée.

L’hypothèse d’une solution raisonnée est, elle, tout à fait impossible.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires100

  1. Le Gnôme

    Le changement, c’est pas maintenant. C’est avec les vieux pots qu’on fait la bonne soupe et les sondeurs sont encore à la ramasse.

    Mélanchon est fort aujourd’hui parce que Hamon est nul. Le nombre de voix total des deux ne monte pas, mais c’est le principe des vases communicants, l’un monte quand l’autre baisse.

    Si t’avance quand je recule comment veux tu …

      1. calal

        je pense qu’il s’agit de diviser la colere des classes populaires et des jeunes entrer marine et melanchon pour essayer de les eliminer du premier tour.ca plus l’histoire des 500 000 doubles cartes d’electeurs,un pays plein de retraites et on aura peut etre un second tour macron fillon…

        1. Aristarkke

          « l’histoire des 500 000 doubles cartes d’électeurs »

          Comme c’est le service public qui gère les cartes d’électeurs, c’est à peine si cela fait se lever un sourcil pour quelques vieux ronchons…

          Que n’ aurait-on pas entendu si cela avait été sous-traité au « privé »?

          Tous les collectivistes monteraient immédiatement au créneau pour dénoncer cette ignominieuse faillite !

          1. sam player

            Bah c’est parce que l’INSEE et les collectivités locales n’utilisent pas le même logiciel rhoooo !
            Vivement le prélèvement à la source qu’on rigole !

            1. Aristarkke

              Les couples qui ont de multiples sources de revenus mais de natures différentes, n’ont pas fini de devoir écrire en contestation/rectification des calculs fiscaux.
              Sans compter les incertitudes liées aux textes fiscaux eux-même.
              Mon banquier teneur de compte-titres m’a envoyé le récapitulatif annuel pour 2016, avec l’avertissement préalable suivant que son état avait été établi sur la base des règles légales en vigueur sauf pour le calcul des plus-values/ moins-values modifiée par un arrêt CE du 12/11/2015 (quinze !!!!) alors que l’Administration fiscale :
              – n’a toujours pas commenté, annoté, etc… cet arrêt
              – n’a toujours pas publié de nouvelle doctrine suite à la remise en cause des règles.
              Arrêt que lui avait appliqué « de bonne foi »…

              Autrement dit, je vais déclarer selon la position de ce banquier, de bonne foi, des sommes que le fisc pourra remettre en cause très facilement jusqu’à fin 2020…
              Ah oui, mankdemoyen !

  2. UnLorrain

    Spontaneous combustion…. quelle étrange fin..il y aurait eu par le passé,a peine deux trois cas de l individu se consumant par lui-même ( de mémoire,bouquins a histoires sensationnelles d’un narrateur radio bien connu )

    1. Aristarkke

      IL me semble qu’il y a aussi des passages similaires dans Le matin des magiciens de Louis Pauwels et Jacques Bergier. (lu il y a plus de quarante ans par emprunt à une bibliothèque – plus très sûr de son contenu dans le détail)

        1. Bonsaï

          Non, c’était un livre sur certains phénomènes étranges très bien écrit et qui avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Vous devriez pouvoir le trouver assez facilement.

          1. Pheldge

            Fais un bon geste : offre le au Papet qui a l’air de le désirer fortement ! dépêche-toi, i va pas tarder à claboter … 😉

    1. Calvin

      Grâce à Mélenchavezuro, les Vénézuéliens n’extraient que quelques gouttes de pétrole de leur sol.
      Le pétrole va falloir aller le piquer par une guerre socialiste et nationaliste.
      JLM doit être du genre à vouloir rétablir le service militaire…

  3. Mildred

    Dans cette grande ville française dont le maire s’est jeté aux pieds de Macron depuis longtemps, le seul distributeur de tracts qui avait un certain succès, hier samedi, au marché Monplaisir, quartier d’une bourgeoisie de bon aloi, c’est, ne vous en déplaise, celui qui tractait pour Mélenchon.

  4. lxy

    C’est absolument consternant d’entendre des journalistes (pardon , des propagandistes) sévissant dans de grands media nationaux s’émerveiller de la montée « inattendue » des sondages de Melenchon (cad inespérée pour eux), de la « fraîcheur » de des propositions, de l’enthousiasme de ses supporters. Mais pas une seule critique.
    Alors que comme dit ci-dessus sa percée est uniquement due à l’effondrement de Hamon, qu’il est soutenu par le PC, que son programme est communiste emprunté à la fois à Robespierre, à Lénine, à Chavez et Castro qui tous ont échoué sur le plan du pouvoir d’achat. A la limite on peut dire que c’est relativement secondaire pour certains idéologues nantis, mais ces privations des biens s’accompagnent toujours de privations des libertés, et ça c’est bien pire encore !!!

    1. Aristarkke

      De fréquenter ce blog ne vous a pas laissé dans l’ignorance que ces effondrements ont toujours été dus au fait d’avoir été tièdes dans l’application des théories pures et de ne pas les avoir davantage poussées au zénith…
      Enfin, c’est ce que les thuriféraires de ces régimes prétendent pour expliquer que de si belles constructions ne donnent jamais les résultats promis.
      Mais effectivement, quand on appartient à la nomenklatura du régime, les considérations matérielles peuvent rester secondaires puisque le niveau de vie n’est pas celui du peuple de base…

  5. René-Pierre Samary

    Ces « hormones mâles » qui se dégagent du discours de El Chon sont un des ingrédients de son relatif succès. Les dictateurs ont toujours eu, à certains moments de l’histoire, touché ce qu’il y a de féminin dans les populaces. Qu’importent les programmes, c’est trop fastidieux. Mais que le mâle alpha s’avance, sûr de lui, et les âmes timides frémissent, les mentons se lèvent, les entrecuisses s’humidifient, les poils se hérissent, les bouches béent…
    El Chon, sur un mode soft qui convient à l’époque, c’est le petit frère d’Adolph et de Joseph, le cousin du liberator et de El Supremo.

    1. sam player

      Je crois plutôt à une recherche de l’image du père.
      Combien de gosses reprochent après coup à leurs parents de ne pas les avoir assez engueulés, de ne pas les avoir assez poussés etc…
      Une grande gueule tel Méluche donne cette impression du « j’irai jusqu’au bout de mes idées et ne transigerai pas quoiqu’il arrive » qui manque à Fillon.

      1. René-Pierre Samary

        Ce n’est pas incompatible.
        J’ajoute que le type du « dictateur », de la « grande gueule », succède automatiquement au type bonhomme du démocrate clientéliste. Je ne dis pas par là que El Chon sera élu, bien sûr, mais que c’est un style porteur. Dans ce style-là, en effet, Fillon est un peu trop poli, Le Pen n’ose pas trop (jouer les Thatcher) because son passé, Macron est hors-jeu parce qu’il ne sait pas jouer ce rôle (trop jeune, trop efféminé).

        1. BDC

          Macron, il a pour lui le vote communautaire homo, les bobos du centre, et les ménagères centristes de + de 50 ans. Je ne sais pas trop combien ça fait.

              1. Calvin

                +1
                Trump candidat est bien différent de Trump magnat.
                Il a su que l’heure était à l’anti-système et au changement. Réel ou pas.
                Son style était adapté aux « déplorables ».

                  1. MCA

                    @albundy17 – 16 avril 2017, 19 h 36 min

                    « a plié comme une roseau » ?

                    Je crois surtout qu’il vient de comprendre qui commande réellement aux US et peut-être même comprendre qu’il a intérêt à obéir s’il veut espérer vivre vieux …

                    1. albundy17

                      Oui, c’est kesqueje dis :mrgreen:

                      marrant ces présidents révolutionnaires (grêce, US)

                      je suis même étonné par theresa, donc c’est qu’elle va dans le sens voulu…

        2. albundy17

          Il faut l’écouter durant un meeting pour comprendre qu’il se place en bon père (du peuple ?), il tutoie, réprimande ou tapote la joue, il a dû écouter chavez en boucle pour coller aussi parfaitement au modèle…

          PS, Bonsaï, j’ai bien aimé ton analyse politique de FF, gros sourcils et yeux cernés, ma mère aussi vote comme ça, parfois à droite, parfois à gauche, une fois elle a voté fn pour une élection locale, les malins avait mis des photos de mannequin mâle sur leurs tracts.

      2. Bonsaï

        En politique, et surtout dans le cas de figure qui nous intéresse ici j’opterais plutôt sur la figure du dominant et du dominé.
        Fillon, à la moindre broutille fait le timide, le soumis qui s’excuse pour des fautes qu’il affirme n’avoir pas commises. Ses gros méchants sourcils sont démentis par les cernes noirs qu’il a sous les yeux et qui lui donnent un air de chien battu.
        Mélenchon, c’est le type qui ne s’excuse jamais, il a toujours raison. Il avance en conquistador, comme ça lui plaît. Idem pour Marine…

        1. honorbrachios

          C’est toute la différence entre des cons pétris de certitudes ,fussent elles complètement stupides, ainsi que de leur soi disant importance et d’autres , intelligents, qui n’ont aucunes certitudes, ouverts au dialogue et à l’écoute, qui doutent et se remettent en question.

  6. Onaneur de Moosh

    Je pense que ce coup-ci Méchenlon à de vraies chances de dépasser MLP d’un quart de nez au premier tour, pour se retrouver face à Fillon.

    La passivité de chien battu de Hamon face aux multiples trahisons de son propre appareil devrait faire basculer pas mal de votes PS. Mais JLM va aussi ramasser des miettes de voix écolo, d’extrême gauche, de souverainistes de gauche, et FN, au mépris du programme.

    Fillon devrait drainer le vote de droite naturel, mais aussi celui des centristes trahis par leurs chefs, assécher le vote catho du FN, et grappiller des votes logiques sur la base du programme aussi violent soit-il.

    Et Micron? Pas de bras, pas de chocolat.

          1. Mildred

            Cela doit sans doute dépendre de quels Juifs on parle ?
            Pour ma part je n’entends parler que de villes, comme Sarcelles, désertées par les Juifs, qui y sont implantés depuis plusieurs générations, sous la pression des populations musulmanes, arrivées plus récemment, qui ne supportent pas de cohabiter avec des Juifs.
            Je serais étonnée que ces Juifs-là soient immigrationnistes !

            1. René-Pierre Samary

              « Je serais étonnée que ces Juifs-là soient immigrationnistes ! »
              Oui, ça dépend de quels Juifs on parle. Juifs séfarades et Juifs ashkénazes ont souvent des points de vue radicalement opposés, mais cela se passe en silence, par esprit communautaire qui interdit un débat ouvert.
              Les lobbies genre LiCRA, LDH, SOS Racisme, CRIF, sont clairement immigrationnistes, et pourraient donc être critiqués par vos Juifs de Sarcelles. Mais tous se rassemblent à l’ombre de la Shoah, donc de tout ce qui peut être de droite. Un Juif ne saurait être que de gauche, à part de rares exceptions d’intellectuels que vomit le Juif de base.

        1. albundy17

          « le candidat de l’UOIF »

          ttttt, on dit plus UOIF, on dit musulmans de france. (plus compréhensible) dans quelques années ce sera Frères Musulmans de france, et le lendemain la feminitude restera à la casbah sous la burka que certaines réclament.

          La femme à sa place, RPS ravis :mrgreen:

          ircimages.com/ircimages/b/9/b982470adb290574868bb01184146592.jpg

      1. Onaneur de Moosh

        Hein?

        Macron ne sera pas au second tour parce que sa base est trop étroite, et que ses élites sont composées de « traîtres » à gauche et au centre.

  7. Onaneur de Moosh

    Petit HS pour les Français à l’Étranger.

    Sur un compte Gmail je reçois le emails du consulat et les mails de campagne de Fillon, Hamon, Macron, etc. Et je viens de m’apercevoir que les mails du FN, UPR, etc, passent automatiquement dans le dossier Spam. Un ami de Londres a constaté la même chose.

    Je m’en fous un peu, vu que je ne les lis jamais. Mais je me demande si c’est une décision volontaire de Gougle, ou si leur algorithme a quelque chose contre les petits candidats.

    1. Bonsaï

      Je suis étonnée de constater que depuis le temps qu’il courtise les micros, certains ne sont pas encore capables d’écrire correctement le nom de Mélenchon…

  8. Aristarkke

    Un des drames de la Grance, c’est qu’un chroniqueur comme Monseigneur, puisse nous re-présenter une chronique datant de la précédente élection d’il y a un lustre, en se contentant d’un incipit indiquant qu’il n’y aurait besoin que de corrections mineures pour que son texte soit servi comme une nouveauté…

  9. albundy17

    A une semaine près, on faisait rimer pâques et élections, c’est dommage, j’avais une image pour tout résumer :

    humourtop.com/joyeuses-paques/Humour_lapins_de_Paques.jpg

  10. Karizoc

    Avec quatre candidats qui peuvent prétendre accéder au second tour, cela donne six second tours possibles, trois pour chaque chacun des quatre.
    – Macron gagne dans les trois cas.
    – LePen au contraire les perd tous.
    – Fillon ne gagne que contre LePen.
    – Mélenchon gagne contre LePen et contre Fillon.
    Et c’est surtout ce dernier cas, Mélenchon qui gagne contre Fillon au second tour qui indique que Ce Pays Est Foutu ™.

    1. nemrod

      Fillon qui perd contre Meluche, je demande à voir.
      Dans la configuration d’un Fillon revenant de l’enfer et un Melenchon dont le programme et la personnalité seront en pleine lumière je pense que Fillon gagne.

    2. bob razovski

      HEU-REU-SE-MENT, (il y a findus) le point commun de ces multiples possibilités c’est que quoi qu’il arrive, le libéralisme accompagné de ces zodieux libéraux qui vont avec, va encore en prendre plein la quiche.

      Ouf ! Les HLPSDNH sont de nouveau repoussées.

      N’est ce pas ce qu’il y a de plus important ?

  11. Pheldge

    Bon, ce matin je me suis réveillé d’humeur bien gauloise : c’est du vite fait mais je n’avais pas envie de fi… gnoler 😉

    Mélenchon prend sa faucille,
    La disette, la disette,
    Mélenchon prend sa faucille,
    Et s’en va couper des troncs (bis)

    En chemin il rencontre,
    La disette, la disette,
    En chemin il rencontre,
    Quatre jeunes et beaux garçons (bis)

    Au premier, un peu timide, Hamon
    La disette, la disette,
    Au premier, un peu timide,
    Il lui colla un gnon ! (bis)

    A la deuxième, un peu moins sage, MLP
    La disette, la disette,
    A la deuxième, un peu moins sage,
    Il déchira son jupon (bis)

    Au troisième plein de rage, Macron
    La disette, la disette,
    Au troisième plein de rage,
    Il lui piqua ses millions (bis)

    Ce qu’il fit au quatrième, Fillon
    La disette, la disette,
    Ce qu’il fit au quatrième,
    N’est pas dit dans la chanson (bis)

    La morale de cette histoire,
    La disette, la disette,
    La morale de cette histoire,
    C’est qu’les Français aiment Mélenchon (bis)

    La morale de cette morale,
    La disette, la disette,
    La morale de cette morale,
    C’est qu’les Français aiment prendre bien profond (bis)

    1. René-Pierre Samary

      Phiphi l’vé de bon matin
      La nuisette la nuisette
      Phiphi l’vé de bon matin
      Il lui vient une érection

      Il la relève des deux mains
      La nuisette, la nuisette,
      Il la relève des deux mains
      Et decouvr’ deux g’noux migons

      Il découvr’ deux g’noux mignons
      La nuisette, la nuisette
      Il découvr’ deux g’noux mignons
      Et plus haut comm’ ça sent bon

      Et plus haut comm’ ça sent bon
      La nuisette, la nuisette
      Et plus haut comm’ ça sent bon
      Sacrédié ! Bas l’pantalon !

      Sacrédié ! Bas l’pantalon
      La nuisette, la nuisette
      Sacrédié ! Bas l’pantalon !
      J’allions lui bourrer l’mignon

      J’allions lui bourrer l’mignon
      La nuisette, la nuisette
      J’allions lui bourrer l’mignon
      Mais à la place des tétons

      Mais à la place des tétons
      La nuisette, la nuisette,
      Mais à la place des tétons
      Il trouve une épaisse toison

      Il trouve une épaisse toison
      La nuisette, la nuisette
      Il trouve une épaisse toison
      Cell’ d’un singe qui sans façon

      Cell’ d’un singe qui sans façon
      La nuisette, la nuisette,
      Celle d’un singe qui sans façon
      Avait pris sous l’édredon

      Avait pris sous l’édredon
      La nuisette, la nuisette
      Avait pris sous l’édredon
      La place de Madame Dupont

      La morale de cette histoire
      La nuisette, la nuisette
      La morale de cette histoire
      C’est que quand on est guenon

      C’est que quand on est guenon
      La nuisette, la nuisette
      C’est que quand on est guenon
      Il faut pas le prendr’ pour un con.

      Bon, après 900 bornes, je trouve que c’est pas mal, au débotté.

  12. Pheldge

    Bon, pour compenser, rien ne vaut l’alcool ! chacun sait le bien et le soulagement qu’apporte une bonne mufflée ! ça tombe bien, je peux fournir aux amateurs, ainsi qu’aux connaisseurs au palais raffiné, du rhum d’excellente qualité à un prix très intéressant.
    Je crois que dans quelques jours, on pourra songer à un premier container de commandes … pour oublier …

  13. Bonsaï

    Cette fois ci les élections ont un petit côté surréaliste qui n’est pas déplaisant…
    A part Fillon, toujours concentré et sérieux, on a là une vraie bande de petits rigolos qui rêvent tous de mettre la France à l’envers. Et ne croyez pas qu’en voulant évincer MLP à tout prix vous allez gagner au change !
    Imaginez, si vous vous avez Méluche en face, que faîtes-vous ?

              1. sam player

                … et ceux qui pensent que les partisans de Hamon pensent reporter leur vote dès le premier tour vers Mélenchon pensent peut-être eux aussi à reporter leur vote vers un autre candidat pour un vote utile pour éviter d’avoir Le Pen Mélenchon comme choix ultime.

                C’est sur ce point que les sondages peuvent être manipulateurs en déclenchant une contre réaction mobilisant un camp plus que l’autre…

                1. albundy17

                  « reporter leur vote vers un autre candidat pour un vote utile pour éviter d’avoir Le Pen Mélenchon comme choix ultime. »

                  Ou encore voter utile pour justement obtenir ce dernier duel, ou en tout cas virer macron…

    1. Aristarkke

      Psst, la Suissesse : dans votre souci de bien causer le français, écrivez donc que faites-vous (…) [sans accent circonflexe]
      le i conserve alors son point pour ne pas le confondre avec faîtes correspondant à un sommet de construction accordé au pluriel…
      😉

      1. Bonsaï

        Merci pour cette pertinente rectification !
        J’apprécierais néanmoins qu’à votre âge, et vous adressant à une dame, vous n’usiez pas d’une vulgaire formule de voyou…

        1. sam player

          Bonsaï pour les inégalités homme-femme ?
          Pourquoi devrait-on parler différemment à une femme ?
          Et avec une femme-voyou on fait quoi ?

          1. Bonsaï

            Psst. le Châlonnais on t’a pas sifflé…
            Tu apprécies toi d’être ainsi apostrophé ?
            Fondamentalement pas de différences, mais en l’occurrence il est question de savoir-vivre.
            Par ailleurs, le commentateur auquel je m’adresse étant coutumier des salamalecs amphigouriques, il est bien normal que je le tance sur sa manière cavalière de m’interpeller.

            1. sam player

              Pssst l’arbre : chalonnais, pas besoin d’accent circonflexe là non plus.

              Savoir-vivre : c’est toi qui interpelle sur la différence de comportement homme-femme. Il me plaît de temps en temps de ne pas tenir la porte à la dame…

        2. Aristarkke

          Arbolito mio !!!
          N’avez vous pas perçu depuis le temps que je suis surtout un (horrible) taquin provocateur qui vous fait des niches pour vous faire sortir du bois ou du lac, c’est selon ???

          D’où le smiley en clin d’oeil pour attendrir la rudesse de l’abord péremptoire… 😉

          1. Bonsaï

            Ah ! mon cher Aristarque !
            Vous voyez, je suis taureau fonceur tant par caractère que par horoscope et vous m’avez bien attrapée !
            Et oui, pour vous racheter vous pourrez bientôt me souhaiter bon anniversaire !

                1. Aristarkke

                  Le genre Un ne dépasse jamais le stade de développement « jeune femme » sauf pour celui de « vieille peau » qui demeure exceptionnel et « concerne plutôt les « vieilles sorcières », mode Méremptoire…
                  Rassurée???

                  1. Pheldge

                    Tu retardes, Papet, il y a désormais la phase MILF , suivie de la phase Cougar, qui présentent l’une et l’autre des avantages certains par rapport à la « jeune femme » qu’on ne peut qu’imaginer, innocente et pure 😉

Laisser un commentaire