Dix ans après

Ce dimanche est un peu particulier. Je comptais, comme les précédents dimanche, vous proposer à la relecture l’un ou l’autre billet du passé, mais la circonstance justifie assez bien de procéder autrement. En remontant dans les archives, je suis tombé sur deux billets qui offrent un éclairage particulier à l’actualité du moment.

C’était il y a tout juste dix ans : le premier tour opposait alors 13 candidats, dont essentiellement trois se distinguaient par leur capacité à rejoindre le second tour. Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et François Bayrou semblaient dans la course pour accéder à l’Élysée. On sait depuis que le gagnant fut Nicolas Sarkozy, et que les perdants furent plusieurs millions qui méditèrent pendant cinq longues années de façon plus ou moins calme sur l’ironie du système démocratique qui leur avait joué ce mauvais tour.

Dix années se sont écoulées et c’est donc avec le recul et le savoir que procure le temps qui passe qu’on peut revenir sur ce qui était écrit à l’époque. Ainsi, entre les deux tours, je proposais le billet « L’impossible vainqueur », qui notait que le débat qui avait opposé Ségolène Royal à Nicolas Sarkozy ne pouvait finalement admettre qu’un seul vainqueur, à savoir la candidate socialiste de l’époque.

Eh oui, on peut l’avoir oublié mais à l’époque mais les médias faisaient déjà l’extraordinaire travail qu’on constate encore de nos jours. Il y a dix ans cependant, leur crédibilité n’était pas aussi amoindrie qu’actuellement et lorsqu’ils accumulaient les articles pour expliquer pourquoi Ségolène Royal avait « gagné le débat d’entre deux tours », pourquoi elle avait montré une solidité de chef d’État, ces médias pouvaient encore faire illusion. Il est évidemment cruel de rappeler leurs analyses devant l’épreuve du temps : non seulement, Royal n’aura pas réussi à l’emporter devant Sarkozy, mais le recul permet d’affirmer que ce débat avait été particulièrement destructeur pour la candidate socialiste. Dans cette joute entre les deux candidats, on se rappelle qu’elle avait surtout enchaîné les sottises consternantes, depuis le raccompagnement de chaque policière en passant par le mélange de la comptabilité de l’État avec celle des assurances sociales, sans oublier sa méconnaissance inquiétante du nucléaire français.

Contre les évidences, la presse de l’époque avait déclaré péremptoirement un vainqueur et s’était donc planté, comme trop souvent lorsqu’elle verse dans le militantisme de base au lieu de s’en tenir à son simple devoir d’information. Depuis, dix années du même régime auront achevé de rendre les médias grands publics particulièrement fragiles. L’actuelle élection promet de confirmer encore cette tendance.

Au-delà de ce constat, je voudrais vous inviter à relire un autre billet, « Et maintenant ? », qui entérinait la victoire de Sarkozy.

Peu s’en souviennent en effet, mais les premières déclarations du nouveau président portaient sur… le changement, ce qui résonne, dix ans après, comme une musique particulièrement ironique :

« Le peuple français a choisi le changement. Ce changement je le mettrai en oeuvre parce que c’est le mandat que j’ai reçu du peuple et parce que la France en a besoin. Mais je le ferai avec tous les Français. »

Ah, oui, le changement ! Ce changement que, finalement, Nicolas Sarkozy se sera empressé d’oublier en rase campagne, dès les premiers mois de son quinquennat qu’il dilapidera en mesurettes évasives et inutiles ! Plus drôle encore, c’est ce même changement qu’on nous proposera ensuite, cinq années plus tard et pourtant caché sous les traits d’un parangon d’immobilisme, François Hollande. Changement qui, comme pour Sarkozy, se traduira par une grande bouffée d’air tiède et quelques bricolages sociétaux dont la France pouvait fort bien se passer, vu les urgences autrement plus importantes qui auraient dû l’occuper.

Déjà, en 2007, on sentait nettement poindre l’absence de réelle envie de changement. Et dès mai 2007, il était facile de comprendre que le quinquennat de Sarkozy ne se plaçait pas sous le signe de la réforme pourtant nécessaire des institutions, des codes et des mentalités françaises.

En mai 2007, j’écrivais que la voie pour une réforme de ce pauvre pays est tellement étroite qu’elle ne laisse pas beaucoup de place à la tergiversation. Malheureusement, le mandat de Sarkozy fut essentiellement bercé de ces tergiversations qu’il aurait fallu éviter. Quant à celui de Hollande, ce fut cinq années de bricolages millimétriques pour ne surtout pas bouger. Bref, en avril 2017, je peux réécrire exactement la même chose, à ceci près que la situation a empiré, et les cartes politiques sont bien plus floues qu’alors : élus, les candidats de la droite auraient fort à faire pour dégager une quelconque légitimité (s’ils y parvenaient seulement) ; les candidats de la gauche se bousculent et se caractérisent tous par, au mieux, un immobilisme parfaitement dans la pire lignée des dix années précédentes ou, au pire, par une volonté de retour vers un collectivisme comme on n’en fait plus que dans les catastrophes économiques sud-américaines.

Dix ans se sont écoulés, et le constat est sans appel : ce furent dix ans de perdus.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires204

  1. Bonsaï

    Essayez donc Le Pen et ne dîtes pas « c’est du pareil au même » tant que vous n’aurez pas essayé…
    Cinq ans de pire, de meilleur ou d’identique mais enfin un vent de changement !
    En définitive, mieux vaut sortir de l’immobilisme que de se plaindre sans arrêt.

    1. sam player

      « et ne dîtes pas « c’est du pareil au même » tant que vous n’aurez pas essayé… »

      Abavala un bon argument à proposer à Mme avant la Sidonie….

        1. albundy17

          On avait mentalement corrigé, hein…

          pour le lolo aussi, une lettre en trop, comme le nombre de verres d’apéros que tu as pris :mrgreen: (à moins que tu ne pensais aux cravates ?)

  2. Higgins

    J’ai voté ce matin non pas que j’en avais franchement envie mais parce que la perspective de voir ce soir Mélenchon face à Le Pen, à moins que ce soit l’inverse, me fait peur. Je n’ai cependant aucune illusion et je n’attends pas grand chose de cette bouffonnerie où les vraies débats ont été soigneusement escamotés (Economie, Europe, Immigration).

    1. Gosseyn

      La peur n’évite pas le danger, et le danger, c’est la poursuite de la politique actuelle. Une majorité de Français vont voter pour cela.

          1. Aristophanedecarotte

            Ah si je vous l’assure. La peur tétanise vous rend maladroit, la bouche sèche outre le fait d’avoir une envie effrénée de pisser..ou de chier suivant les individus…

            Ou alors sans vous offenser vous n’avez pas été dans les conditions d’une vraie peur

              1. Aristophanedecarotte

                non mais vous l’appréhendez moins bien en ayant peur. d’ou les mouvements de panique gare du nord pour un simple gars avec un couteau ne menaçant personne.

                  1. Aristophanedecarotte

                    écoutez j’ai l’habitude d’être juché sur des toits en ardoises pour les refaire. le danger est exactement le m^me( entre 6 et 8 m de chute) mais l’appréhension de ce danger elle n’est pas la même. le jour ou je « je ne me sens pas bien » je redescends. Car la peur aggrave et fait commettre des gestes non réfléchis..

                    enfin je vous dit ça de mon expérience…

                    1. René-Pierre Samary

                      D’accord avec toi Aristo. La peur, pire la panique, diminue la capacité de bien juger d’une situation, et de trouver la moins mauvaise des solutions. J’en ai fait plusieurs fois l’expérience, et ai manqué me noyer pour avoir cédé à un premier moment d’affolement.

  3. Lark on the Wing

    On disait, jadis et naguère, qu’au premier tour on choisissait, et au second qu’on éliminait… On a renversé l’adage, depuis cette élection, au moins en ce qui me concerne.
    Je viens, comme beaucoup j’imagine, de mettre un bulletin Fillon dans l’urne, en espérant d’éliminer Maquerond. Si le second tour oppose Marine à Fillon, je choisirai alors…

    Pour ce qui est de l’immobilisme, le pays est en effet dans la situation enviable du château de cartes, chacun de nos Présidents depuis Giscard se contentant de mesurettes cosmétiques, en souhaitant que l’électeur croie que, parce que on a parlé, on a agi… mais derrière la vitrine repeinte, c’est « business as usual », la connivence unissant très heureusement toutes nos élites, quelles qu’elles soient, au « Siècle » et ailleurs…

    L’immobilisme a, au demeurant, ses lettres de noblesse, pas seulement françaises : je lisais récemment, à propos de Lord Melbourne : « « Conservative and cautious, he had mastered the art of doing next to nothing. » et « his capacity to do absolutely nothing unless driven, and then do as little as possible, was a definite asset. » On a l’embarras du choix pour les comparaisons en notre cher pays…

    1. Loki dort

      Franchement, je crois que c’est exactement le contraire chez nous: ils ne peuvent pas s’empêcher de « faire », il leur faut absolument fourrer leur groin dans tout ce qu’on leur agite devant, et de mettre leurs mains pleines de doigts partout. Le résultat, à force, est que l’état est tellement partout , et depuis assez longtemps pour s’y être fossilisé, qu’il ne peut quasiment plus rien trouver d’autre à faire, et que le pays a atteint l’immobilisme du lumbago: impossible de bouger sans que cela ne fasse mal quelque part.

      Il faut maintenant que l’état fasse le chemin inverse: qu’il se retire de tous les domaines où il n’a pas à être, pour se recentrer sur ce qui est vraiment primordial, mais nom d’une pipe, qu’il ne fasse RIEN!

      Combien de fois ai-je entendu ces jeunes « engagés », déployant toute leur énergie pour « faire » quelque chose. Un terrain de basket pour les jeunes de la cité, un programme associatif subventionné pour réhabiliter du « lien social », etc. Et quand on leur dit qu’un terrain de basket pour lutter contre la sous-éducation et l’insécurité, ça ne sert franchement à rien, ils vous répondent, très en colère, et très convaincu « oui mais moi au moins je fais quelque chose! ». Il fait, mais cela ne construit rien, au contraire, cela contribue à détruire. Laissez faire, laissez passer.. bordel!

      1. cyprus.ill

        « le pays a atteint l’immobilisme du lumbago: impossible de bouger sans que cela ne fasse mal quelque part » : bien vu !

      2. Boudoir

        C’est exactement ce que j’ai répondu à ma belle famille qui s’excitait que je critique Macron/Fillon/Lepen/Melenchon et qui me demandait pour qui je vote à la fin: « je voterai pour le candidat qui me proposera de retirer l’Etat de la vie des français ! ». Autrement dit personne. Mais je crois que peu de gens veulent réellement ce genre de changement radical en France. Maman l’Etat donne tellement l’illusion d’être dans une ouate de confort … Perso je vis aux USA, et jusqu’à présent l’Etat n’est intervenu concrètement qu’à 3 reprises dans ma vie: faire/renouveler mon visa, faire/renouveler mon permis de conduire (foutue DMV), la tax return annuelle où ils me redonnent mon fric.

    2. albundy17

      « On a renversé l’adage »

      En fait c’est même pire, c’est une élection à un tour, ce soir on connait le prochain branleur.

      Si c’est macron je ferais l’effort d’aller voter au second tour

      1. Loki dort

        Election , subs.f.

        Folklore républicain français: jeu de chaises musicales transposé au contexte politique, au cours duquel l’un des participants qui a les meilleurs réflexes obtient le fauteuil mis à disposition par les spectateurs du jeu. L’occupant du fauteuil est renouvelé tous les 5 ans.
        Les spectateurs ont pour seul avantage de pouvoir éjecter de son fauteuil l’élu au terme de ses 5 ans d’occupation, mais se trouvent forcés de mettre quelqu’un sur ce fauteuil. Il ne leur est pas venu à l’esprit, depuis plus de 40 ans, qu’ils pouvaient se passer de mettre quelqu’un sur ce fauteuil, ni même qu’ils pouvaient se passer du fauteuil, de la musique, et du jeu par-dessus sur le marché.

          1. Loki dort

            Mon futur, j’aimerais bien qu’on me laisse la liberté de m’en occuper pleinement et entièrement. Le futur du pays s’en trouvera d’autant mieux. quant au futur des autres, je m’en fous, à moins que ces autres me donnent envie de m’en sentir concerné. Ce n’est donc pas du nihilisme, mais de la charité bien ordonnée.

  4. Loki dort

    ♪♫ « On s’était diiiit rendez-vous dans dizans, même urne – même peur – même blanc! ♪♫♪

    Je ne vais pas me déplacer donner mon blanc-seing à une bande de bonimenteur de foire, ni leur donner une quelconque légitimité qu’aucun d’entre eux n’a depuis le début.

    1. Gosseyn

      Lorsqu’un choix est à faire, ce n’est pas nécessairement le meilleur ni même le bon qui se présente. C’est ce que les gens font au quotidien, à commencer par le commerce de détail. En ce cas, il convient de se rabattre sur un compromis acceptable si le bon choix est indisponible, attendu qu’alors les plus mauvais seront toujours écartés.
      En cas d’élection, la même logique s’impose : si vous ne voulez pas vous retrouver avec le pire choix dans votre panier, pour les années à venir, il convient de sélectionner le moins mauvais. Il n’y a d’alternative à cela que l’incohérence.
      Vous n’attendez pas que l’agro-alimentaire soit parfait pour manger. Vous n’avez pas à attendre le candidat parfait pour voter. C.Q.F.D.

        1. Gosseyn

          Al, l’exemple n’est pas bon. Sériez les candidats et graduez le risque. Vous voyez bien la différence entre marcher sur une merde ou sur une mine !

          1. albundy17

            Aucune mine dans les candidats, ils sont tous plus ou moins lourd comme boulet qui font couler le pays, votre raisonnement nous a amené a l’agonie lente, le supplice de l’eau, on aura pire que hollande grâce à vous

      1. MCA

        @Gosseyn – 23 avril 2017, 13 h 17 min

        « il convient de sélectionner le moins mauvais. »

        Pas si évident que ça!

        Entre le Sarko de l’époque et le Hollande tombé des nues, comment choisir sur le moment le moins mauvais si ce n’était tenter Hollande l’inconnu, pariant qu’il ne pourrait pas faire pire que Sarko? pourtant….

        Le temps nous a renseigné sur la « qualité » des deux lascars et sincèrement avec le recul, l’abstention m’apparait aujourd’hui comme le bon choix.

        1. taisson

          MCA 23 avril 2017, 14 h 11 min

          « si ce n’était tenter Hollande l’inconnu, pariant qu’il ne pourrait pas faire pire que Sarko? pourtant… »
          Ah que voila une belle excuse!
          Pour considérer qu’il y avait quelque chose à tenter en choisissant Hollande, il fallait n’avoir aucune culture politique, et vivre dans un monde parallèle, ou bien alors être socialiste, ce qui est pareil !!.
          Son seul coup de maître, c’est d’avoir fait détester Sarko, bien avant qu’il ne soit élu, et ensuite d’avoir refusé et saboté tout le peu qu’il à essayé de faire.
          C’est d’ailleurs ce qui va se produire à nouveau, si le candidat élu n’est pas de gauche…(c’est à dire Mechancon…)
          Quand tous les rouages du pays, et les moyens médiatiques sont tenu par des crypto communistes tendance trotsko-bobos, il ne faut s’attendre à rien d’autre. .
          Quand à ceux qui refusent le choix entre les mauvais, qu’ils se taisent quand le résultat est venu. Si ils attendent le messie, ils rêvent, et ,oui, quand il n’y à plus rien à manger ou à boire, on mange ses déjections…Ou l’on meurs. C’est aussi un choix…,

          1. Loki dort

            « Quand à ceux qui refusent le choix entre les mauvais, qu’ils se taisent quand le résultat est venu. »

            Cela fleure bon l’inversion accusatoire: quand on voit le résultat de vos choix électoraux, il ne faut pas ensuite venir s’en plaindre!

            1. bob razovski

              En effet. Seuls ceux qui votent, et qui donc cautionnent ce cirque, ont l’obligation de la fermer et d’accepter le résultat.

              de plus, voter c’est justement croire au messie (ou au père Noël, c’est selon). Surtout quand on annonce qu’a juste titre (…) tous les rouages du pays, et les moyens médiatiques sont tenu par des crypto communistes tendance trotsko-bobos, il ne faut s’attendre à rien d’autre »

        2. Gosseyn

          MCA, je ne suppose pas qu’un tel choix soit simple. Taisson y a bien répondu : il s’agit d’avoir une certaine culture politique ; et cela s’entretient.
          D’autre part, il se peut que dire abruptement de se taire à ceux qui ont éludé ce choix et ont ainsi participé, par défaut, à l’élection du pire des candidats, peut vexer.
          Mais ce n’est pas l’amour-propre des uns et des autres le problème. C’est la politique qui va ensuite être menée cinq ans durant …

      2. bob razovski

        sauf que selon votre optique, il n’y a aucun compromis.

        Voter pour le moins mauvais n’est PAS un compromis. C’est voter pour le moins mauvais, c’est tout.

        Un compromis est quand les adversaires en présence renoncent à une partie de leurs engagements pour se mettre d’accord. Ce qui fait d’ailleurs qu’un « bon » compromis n’existe pas. C’est forcément un pis-aller.

        Etre « à moitié » pour un programme de candidat ne fera pas que si vous votez pour lui, il renoncera à « la moitié » de son programme, celle avec laquelle vous n’êtes pas d’accord. Là, c’eut été un compromis.

      3. Loki dort

        On voit les merveilleuses conséquences de ce raisonnement, qui a conduit les électeurs à choisir le plus moins pire parmi des candidats tous plus pire les uns que les autres depuis 40 ans: ça va vachement mieux, pas vrai?

        1. Gosseyn

          Cela aurait donc été mieux d’avoir choisi le pire ou le plus incapable des candidats ? Assurément non.
          C’est en effet comme l’enfer de Dante : il y a différends cercles.
          Ne pas relativiser cette situation contient une part de nihilisme.
          Ce n’est donc pas un moyen de parer au manque de démocratie de notre société.

  5. channy

    Mon cher H16, vous auriez pu aussi donner la recette des crêpes au sucre, pour ceux qui ne veulent pas participer au jeu  » « le baltringue faible » »ou alors une recette de barbecue pour ceux qui profiteront du beau temps pour s’entrainer aux »futurs grillades syndicales party » qui se profilent à l’horizon

  6. Curieux

    Bah, je serais très heureux d’un président qui ne foute rien… a condition qu’on ait ramené les dépenses publiques largement sous les 40% !

  7. Florian

    au moins cette élection nous propose du suspens pour le résultat du 1er tour. ahaha.
    On notera qu’un second tour entre Fillon et le pen débouchera sur une tempête de bouclier, d’échauffourée et d’articles rigolo dans les médias.
    Alors qu’un second tour entre mélenchon et macron, s’il y a échauffourée et manifestation, on traitera les gens a coup sur d’ennemis de la république.
    Pis sérieusement, ce serait quand même tragico-comique de voir le pen et mélenchon au second tour. Juste pour assister, popcorn en main a deux semaines (et plus) de grosses turbulences à tout les niveaux.
    (bon, si vous n’êtes pas encore expatrié, c’est pas le mieux non plus pour vous)

    sinon, je voulais aller voter nul ou blanc… mais vu l’attente a Montréal, autant s’abstenir 😮
    A vouloir enlever le vote électronique 15 jours avant les élections… on arrive a du n’importe quoi dans l’organisation. Je suis curieux de savoir si le taux d’abstention a l’étranger va être élevé: énormément de monde ont été voté… mais beaucoup ont renoncé aussi.

    1. bob razovski

      J’ai parié sur une finale « méluche marine », juste pour rire. Mais si on devait avoir un duel « méluche macron », ça me motiverait peut-être pour aller mettre un bulletin pour méluche, histoire d’aider le pays à sombrer dignement.

  8. Mildred

    En somme, et si j’ai bien compris, de moins pire en moins pire, c’est de pire en pire ! Alors autant voter pour le (ou la) pire des pires ! Et, à voir la tête catastrophée des journaleux de BFM TV, et autres LCI, cet après-midi, je crois bien que c’est ce que beaucoup ont fait !

    1. bob razovski

      Il y a quelques candidats qui amèneraient un peu de rigolade dans ce pays, par l’ampleur des catastrophes qui découleraient de l’élection :

      poutou, artaud, asselineau, lassalle, méluche, lepen,

      Et ceux qui ne feraient que jouer la carte du train train quotidien tendance molle, ce qui nous replongerait dans 5 ans de léthargie :

      hamon, fillon, macron

      Dans la liste du haut, seuls méluche et lepen sont en position de se qualifier. Ca serait grand, rien que pour voir la tronche de ces journaleux de BFM TV, TF1 , F2 et autres LCI, rance info tv etc etc…

    2. Lark on the Wing

      D’un ami belge, pays où les sondages sont visibles : sondage « sortie des urnes » Maquerond devant Le Pen….

      Maintenant, hein, la fiabilité des sondages de nos jours…

      1. bob razovski

        Comme par hasard, un scénario franchement pas drôle.. merdalor… Dire que nous sommes au pays du vaudeville, tout se perd pffff…

      2. nemrod

        Oui, j’ai vu.
        Ah la quinzaine pénible qui s’annonce si ça se confirme.

        Je sais pas si je vais tenir.

        Résolutions
        – ne plus regarder la télé
        – ne plus écouter la radio
        – ne mettre les pieds dans aucune ville.

      3. Loki dort

        Si Macron obtient le meilleur score alors je n’y comprends rien, mais alors niet et nitchevo! soit c’est truqué, soit les électeurs ont un Omer Simpson en guise d’intellect. Oh wait! Réponse: les deux mon capitaine…

  9. Bonsaï

    Ah! le monde entier rêve de voir une belle gauloise blonde dans la force de l’âge prendre les rênes de la France, pays réputé ingouvernable.
    Une main féminine mais ferme saura peut-être secouer cet immobilisme satisfait qui dégrade l’image et la qualité du pays…

      1. Pheldge

        Annexer serait plus simple, et plus à notre portée, sur le plan militaire : unr démonstration de force de notre Royale, sur le Léman, et les helvètes déposent les armes ! 🙂

  10. sam player

    Merci aux 10 pronostiqueurs pour leurs pronostics.

    Fichier Excel joint (2010), y a plus qu’à entrer les résultats des candidats et le nombre de votants en haut à gauche dans C4:N4 uniquement

    Feuille non testée, il ne devrait pas y avoir de conneries… du moins pas trop…

    http://dl.free.fr/mm86Nm7uw

    (fichier testé par Free sans virus)

    J’entrerai les données pour ma part vers 21-22h

    1. sam player

      And the winner is…

      Suivant sondage Kantar 20h45 avec l’ordre Macron, Le Pen, Filon, Mélanchon etc… (voir pdf) the winner is :

      Turlututu pour le score en %, suivi de Albundy et BDC

      Votre serviteur pour le classement suivi de Royaumont et Albundy

      et Facepalm pour la participation, suivi de Calvin et BDC

      …..et votre serviteur pour le général hi hi hi

      Tout ceci est provisoire et ne devrait pas beaucoup changer pour ce qui est des places des classements.
      ________
      Pour ceux qui avaient téléchargé le fichier sur free… y avait une couille dans la cellule W21 qui ne concerne que les lignes de ceux qui ont donné les places sans donner de score (Facepalm uniquement) :

      au lieu de
      =IF(RANK(C21;$C21:$M21;1)=W$5;0;W$6)

      il faut lire :

      =IF(C21>0;IF(RANK(C21;$C21:$M21;1)=W$5;0;W$6);W$6)

      … et ce afin de pénaliser les places non remplies (5 remplies seulement par Facepalm sur les 11…)

      … après correction, étendre la sélection horizontalement sur W21 à AG21

      Pdf suit, merci de vérifier la saisie

        1. sam player

          Vous noterez que pour les ceusses qui avaient mis des pourcentages égaux mais des places différentes (comme BDC… hum) j’ai rajouté d’une part et ôté d’autre part 1/100ème de % respectivement sur le n et le n+1 et donc mis 0.99% et 1.01% au lieu de 1% sur le pronostic d’icelle.

            1. sam player

              Avec la mise à jour de 21 h 14 (Kantar – Le Figaro)

              Ca donne :

              Score en % : BDC suivi de Albundy puis Turlututu qui ebouche le champagne 🙁

              Inchangé pour le reste.

              A noter que les points de participation apparaissent à zéro car divisés par 100,000 (because p’tain de copie de la primaire de la gauche) mais le classement est bon.

              1. sam player

                De notre envoyé spécial

                Attention, ça bouge au Ministère de l’Intérieur et cette élection tient en haleine nos candidats dont le classement pourrait être encore une fois bousculé par les derniers dépouillement.

                Après avoir débouché le champagne l’Armagnac de 12 ans d’âge Turlututu a dû le reboucher moins d’une heure après avoir été évincé par BDC qui venait le coiffer sur le poteau… mais… mais… en dernière minute les derniers résultats issus du ministère ce matin, directement depuis son site et sur 97% des inscrits, nous donne BDC et Albundy à 0.02 point près sur les scores en pourcentage mais en fait à pure égalité si on retient le pronostic initial de BDC donnant 2 candidats à égalité en pourcentage (1% pour Arthaud et Poutou).

                Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des derniers développements dès publication des résultats définitifs, les vrais, pas ceux des journaux de ce matin, mais on peut d’ores et déjà dire qu’Albundy avait raison de poser une réclamation la veille des résultats.

                Ta tata ta ta tata…

                Concernant la participation le Ministère de l’intérieur donne actuellement 36 681 113 votants sur 97% des inscrits, ce qui devrait en théorie nous donner 37,8M de votants en définitif.

                Tous nos candidats se tiennent pour l’instant dans un mouchoir… et comme on dit : quand le jus est tiré il faut le boire…

              2. turlututu

                Merci Sam, mais il n’y a vraiment pas de quoi déboucher la Bouteille De Champagne (BDC) !
                Finalement, ce qui reste amusant c’est qu’il a fêté ça là ou on allait chasser de la couguar lorsque j’avais 20 ans !

                1. sam player

                  Oui, j’ai vu la carte, ça a l’air raisonnable, rien à voir avec le Fouquet’s contrairement à ce que j’ai lu ici ou là…

                  twitter.com/Joan_LF/status/856266191198932993/photo/1

              1. Pheldge

                je voudrais pas laisser le sentiment de donner l’impression d’avoir l’air d’avoir l’air désagréable, c’est pas le genre de la maison, comme vous le savez, mais les résultats, sont d’une conformité affligeante avec les derniers sondages …

                1. BDC

                  Merci Val ! Oui Pheldge, conforme aux sondages, une marionnette énarque de 39 ans qui a épousé sa prof qui l’a aimé enfant lycéen, je n’ai pas voulu y croire à ce vote de la féminitude. Je n’ai pas voulu voir non plus qu’ailleurs c’était la peste ou choléra ou sida ou cancer métastasé. Au moins on a échappé à Jean-Luc, mais pas à sa garde d’antifas, apparemment ils ont fait des dégâts matériels.

                  1. albundy17

                    j’hallucine, chatelaillon, notre « touquet » local a voté macron, première fois qu’ils ne votent pas franchement à droite, du reste comme mon village. Tas de cons, peuvent aller se gratter s’ils ont des fuites ou plus d’eau chaude

                    1. BDC

                      Tu peux venir chez moi Albundy ! C’est FF en (courte) tête ! MCA, oui c’est décevant pour FA.

                    2. Aristarkke

                      BDC, c’est pas possible? Ton îlot de résistants de la fausse droite a résisté aux flots???

                    3. BDC

                      Comme vous voyez cher Ancêtre grec Ô combien vénérable ! Je sens qu’on ne va pas craindre de fuites d’eau chez nous… 😉

                    4. Aristarkke

                      BDC, blague à part, j’ ai l’ impression que vous en êtes restée à des résultats tardifs mais pas définitifs… Dans votre secteur, Fillon n’ arrive nulle part devant Macron, même de peu…
                      Mais il le talonne souvent, ce qui est exact…
                      Nous aurons au moins eu quelques instants de votre consolation fugitive.

                  2. MCA

                    @BDC

                    Je suis MDR,

                    Comme vous le disiez récemment, Asselineau parlait à notre intelligence..

                    résultat : 1% des votes…. :o))))

                    1. Quiet Desperation

                      Voui, mais vous négligez le futur argument de campagne de Macron : « les Patriotes contre les Nationalistes »… l’ayant lu précédemment sous la plume de Monseigneur, je pense qu’il est excellent, et qu’il va faire un tabac (peut-être pas trop chez les buralistes)…

                      Bon, on va revivre la « Quinzaine de la Haine », la même qu’en 2002, avec tout le Chobize derrière (!) Macron, les manifs dans les rues contre la Bête de l’Apocalypse, les journaleux s’offrant un (killing) Field Day tous les jours (j’entendais le Patrick et ses copains/copines sur Radio-Bolcho, ce matin… édifiant, hein… ).

                      Notez que MLP a quelques (petits) renforts de voix sous le pied : outre l’électorat de NDA et une grosse partie de celui de FF, il y a aussi ceux qui comme moi ont voté FF pour éviter le deuxième tour que l’on a maintenant, plus partie de la Loony Left pour qui le Maquerond, c’est anathème….

                      Mais je suis parfaitement conscient de ce que, sauf imprévu tel un gros attentat, genre Bataclan, qui retournerait la situation – et encore – c’est plié, et on va se le farcir, l’hurluberlu, pendant 5 ans…

                      Ceux à « droite » qui espèrent remporter les Législatives, en se fondant sur le fait que le vote d’hier n’est qu’une sorte de bug imprévu, devraient se souvenir de 1981, quand Chirac pensait qu’ayant éliminé Giscard en faisant voter Mitterrand, il allait arriver au pouvoir en gagnant les Législatives : résultat, on a eu la Vague Rose….

                      Dernière remarque : le vote MLP est très puissant en province, et nettement circonscrit sur certaines régions. Cela rappellera des souvenirs historiques à certains.

        2. FacePalm

          Merci Sam pour le travail de Titan. BTw j’avais pourtant bien parié les pourcentage et le classement des 11 a:
          /2017/04/21/58038-et-le-troisieme-tour#comment-613529

          1 Le Pen 24
          2 Fillon 21
          3 Mélenchon 19
          4 Macron 16
          5 Asselineau 6,5
          6 Hamon 6
          7 NDA 3,6
          8 Lassale 1,5
          9 Poutou 1,2
          10 Arthaud 0,7
          11 Cheminade 0,5

          Votants 34,5M

          1. FacePalm

            Errata, en fait je viens de voir que tu m’as mis 2 fois : une fois correctement et une fois avec mon pronostic initial (celui avant que tu nous donne les régles)….

            1. sam player

              « …tu m’as mis 2 fois…
              Merci de ne pas exposer notre vie sexuelle sur ce blog :mrgreen: j’ai une réputation à défendre moa !

              PS : foutu
              Post Scriptum : j’ai gardé ton odeur ton classement initial pour me pignoler un peu avec Excel

              1. FacePalm

                « tu m’as mis 2 fois » : Je me suis aussi dis en l’écrivant que ça trahirait nos petits secrets 😀

                PS : fait gaffe, tu te « pheldgise » :-p

        3. sam player

          Résultats définitifs vu que le site du ministère de l’intérieur ne bouge plus depuis ce matin (p’tête qu’ils font leurs valises)

          Score % : 1ers ex æquo BDC et Albundy, 3ème Eloi (turlututu chapeau pointu 4ème)

          Classement : 1er sam player, 2ème Royaumont, 3ème Albundy

          Participation : 1er Calvin, 2ème BDC, 3ème sam player

          Général : 1er sam player, 2ème Albundy 3ème Calvin

          Merci à tous.

          PS : on se croirait à l’école des fans…

          Fichier JPG :
          hpics.li/3eba6d4

  11. George Kaplan

    Ah ben je vois que le taulier a plutôt vu juste avec la dernière photo de l’article (Macrollande) si j’en crois NewsRomandie depuis 17h06.
    On s’achemine vers un remake de 2002. Une quasi élection à un tour. J’avais dit ici qu’on mettrait un âne en face de LP, que ce serait l’âne qui serait élu. Bien évidemment avec beaucoup moins que les 82,26% de Chirac au deuxième tour.

    1. albundy17

      Ouais, et pheldge qui ne voulait pas me croire il y a quelques mois…

      Le ps a de beau jour devant lui, et là c’est le top, l’holomacron va nous faire regretter l’autre connard.

      Suis dépité.

      C’est qui ces Connasses qui ont voté pour ça !

      P’tin, l’aut on comprenait pas ce qu’il disait, là c’est carrément lui qui ne sait pas ce qu’il lit !

      J’ai même plus de whisky.

      1. jeans82

        Le problème ce n’est pas de le dire. Mais quelles solutions avaient les Français ???
        Vu la sélection de candidats représentant la fine fleurs de la politique française.

        Vous vouliez un Voleur ? Dont le seul discourt était de dire aux français qu’ils allait bosser plus dur et plus longtemps et lui continuer a s en mettre plein les fouilles avec ses amis.

        Ou un Méluche / Lepen. Ça aurait été top.

        Le français sont cons, et ils méritent sans doute les hommes politiques qu’ils ont.

        Par contre dire ni l’un ni l’autre ne nous meme a pas grand chose

                  1. Des exemples de quoi ? Que les Français ont ce qu’ils méritent ? Srsly ? Ou qu’avec 10%, les politiciens ne tiennent pas un pays ? Srsly ?

                    1. Val

                      @H16 des exemples qqpart ds le monde réel qu’un abstentionnisme massif ait changé quoi que ce soit . Et puis je refuse ce « les français ont ce qu’ils méritent » cette généralisation n’existe pas ,c’est le compère de l’interêt général que tu fustiges tant. Il y a simplement un lobby politico-médiatique qui arrive à influencer une majorité de français aux dépends de ceux qui les nourrissent . Par ailleurs ceux qui ne sont pas d’accord et qui en ont marre partent et ne votent plus.
                      Malheureusement la nature humaine fait qu’une minorité (ici politique ) déterminée et sans éthique (mensonge/violence)prend le pouvoir sur les autres, c’est vrai à petite échelle , je l’ai maintes fois observé et c’est malheureusement vrai à grande échelle.Ceux qui s’opposent n’ont comme possibilité soit : d utiliser les mêmes armes , soit de perdre et partir ou pour certains éclairés : le martyre.

                    2. Theo31

                       » je refuse »

                      72 millions de votes pour un socialiste et le peuple n’aurait pas ce qu’il mérite ?

                      ‘lobby »

                      Je n’y peux rien si plein de femmes sont superficielles et confondent les élections avec un concours de chippendales.

              1. sam player

                @ Val

                La comparaison avec les syndicats n’est pas de bon aloi car ils sont cul et chemise avec les poliotiques.

                Idem avec les écolos cul et chemise avec les mêmes poliotiques : les uns (les écolos) valident les taxes des autres (les poliotiques).

                Imagine-toi délégué de classe en ayant été élu par 3 élèves sur 30 (10%) : ce serait contestation de chaque décision et 5 personnes suffiraient à te déconsidérer.

                1. Val

                  @sam je ne vois pas en quoi le fait d’être cul et chemise avec les politiques rend mon exemple invalide , bien au contraire .

                  1. sam player

                    @ Val

                    … parce que ne pas être représentatif n’a pas d’importance si tu as les Panzers derrière. Mais ça l’est si les Panzers, eux, ne sont pas représentatifs…

                    1. Val

                      @sam les panzers ce sont les millions de gens qui vivent du système et depuis la Mite ils sont majoritaires , alors il ne faut pas compter sur eux pour voter contre eux mêmes . Nous , ceux qui les font vivre , nous sommes minoritaires , alors on peut rester chez nous , aller voter, ils s’en tapent , à l’arrivée il y aura toujours assez de panzers pour soutenir le système . Et non , nous n’avons pas ce que nous méritons , nous les bosseurs payeurs de cette gabegie et n’en sommes nullement responsables , n’ayant pas voté car trop jeunes pour la Mite et son prédécesseur. Ce que nous voyons n’en est que la conséquence .
                      Selon notre psycho on peut : s’écraser , s’immoler , poser des bombes, se tirer . Choisis ton camp camarade.

                    2. Val

                      @al 😀 ! merci AL ! J’en ai ras le bol de ces pleureuses qui se font m**ttre et en plus se sentent coupables . C’est dingue à la fin , la propagande est encore plus efficace que je ne le croyais . On va bientôt les voir défiler nus sous les crachat et quolibet et les « confess »

                    3. sam player

                      Val, tu détournes habilement le sujet de ce fil qui était de savoir si c’est gênant de n’avoir que 10% de représentativité, oui moi, non toi.
                      La représentativité ça ne concerne pas le peuple mais ceux qui sont désignés pour le représenter. Et toi même là tu dis qu’en fin de compte c’est les millions qui sont la représentativité… tu t’es fait dessus…

                    4. albundy17

                      Nan sam, c’est toi qui détournes, à ton habitude, le sujet. Tu peux faire de la politique, tu as l’art d’emberlificoter sans revenir jamais sur la question de début, celle que tu noies.

                      Si les français ont les politiques qu’ils méritent alors je ne suis pas français. Les français sont d’après toi seulement ceux qui tètent.

                      Et tu en fais parti, d’après ta définition collectiviste

                    5. sam player

                      @ Albundy 10 h 57

                      Je cite le sujet de ce fil :

                      Val 23 avril 2017, 22 h 39 min
                      @h16 parce que tu crois sincèrement qu être élus avec 10% les gêneraient ? (Cf les syndicats )
                      _________
                      Step 1 : Apprends à lire
                      Step 2 : Souligne les mots importants
                      Step 3 : Parles-en avec ton voisin

                    6. sam player

                      @ Al 10 h 57 (suite)

                      C’est bien ce que je me disais, vous mélangez 2 fils et vous prenez mes réponses de ce fil pour des réponses à un notre fil.

                    7. albundy17

                      Un seul sujet, « les français ont les politiques qu’ils méritent », les fils suivants, tu les a tiré

                    8. Val

                      Sam ne fais pas celui qui ne comprend pas le message : je me suis mal exprimée , ils n’auraient jamais 10% de votes car « ils » (les panzers et affiliés) représentent à eux tous seuls plus de 50% (still growing) alors notre vote à nous , on peut largement se t*rcher avec ils s’en balancent . Nous sommes quantité négligeables . Le seul truc qui va faire péter est que leur 50% still growing va les faire exploser car notre peanuts pourcent est still crunching ainsi que les pepettes qui vont avec . C’est clair comme ça ? Voter = ne pas voter = null OK ?

                    9. sam player

                      @ Al, fais pas ton bonsaï…
                      A 23 h 31 je répondais à Val et donc à son message dans l’arborescence… message cité ci-avant.

                      (à partir de 4 ou 5 re: il n’y a plus de séparation.

          1. bibi

            On notera quand même que les abstentionnistes font plus de voix que Macron.
            Mais putain de merde, quand après Giscard, Chirac, Hollande, une campagne d’un niveau affligeant on a encore près de 80% de gens qui veautent et qui plus est pour au final élire encore un connard d’énarque à la présidence de la république, je vais moi aussi finir par souscrire au fait que ce peuple a ce qu’il mérite.

            1. BDC

              Le sourire des journaleux… ils auront leur prime pour bons et loyaux services, on s’en prend encore pour 5 ans de Vérité Vraie.

            1. Pheldge

              Non, Val, désolé ! quand Macro-n va faire 65 % au second tour, ça sera une confirmation de cette phrase !
              On peut très bien voter blanc, si aucun candidat ne convient …

              1. Val

                @pheldge tu choisis entre la peste et le cholera et tu es un con de francais , c’est ça ? eh bien non . On a un système bien huilé qui n’est plus depuis longtemps une démocratie : tous les leviers sont tenus par ceux qui en vivent . A l’époque ou cela a basculé je ne votais pas et toi non plus . Cette généralisation : « les français » n’ont ce qu’ils méritent est insupportable , on fait endosser à tous la responsabilité de qquns , nombreux certes mais pas de tous.

          2. sam player

            @ Al 12 h 52

            Si j’avais voulu répondre à ton fil [« et ils méritent sans doute les hommes politiques qu’ils ont. » plein le cul de cette phrase à la con]…. j’aurais écrit ici.
            Ce n’est pas le cas.
            Cause à ta table !

  12. jeans82

    Avec Macron on peut espérer que sans majorité il ne fera pas trop de conneries.
    5 ans de perdu, certes. Mais si c’est 5 ans de stabilité fiscale et sociale avec un gouvernement ne pouvant passer aucunes reformes……

  13. Mildred

    Finalement c’est assez drôle de voir tous ces cocus de droite et de gauche venir en rangs serrés, les uns derrière les autres, nous dire comme un seul homme qu’il faut voter Macron !

    1. calal

      ils s’en footent.actuellement y a que fillon et hamon qui ont perdu leur poste,marine et macron qui ont une chance de decrocher un salaire. tous les autres bons postes sont encore accessibles: deputes,ministres,secretariats d’etat. tous ces gamelles ne dependent que des elections legislatives.un president qui n’a pas de majorite n’a pas trop d’utilite pour un parti.

  14. Gerldam

    Au fond, Hollande, en digne fils de Mitterand aura réussi son pari: faire élire son poulain, faute d’espérer être ré-élu. Ou Machiavel fait gros mou, mais aussi gros filou. Et ce n’est pas Micron qui va dévoiler les dessous du torpillage de Fillon.
    Tout cela laisse un sale goût dans la bouche.

  15. Val

    Bon les lobbies ont gagné . Ils n ont pas fini de nous prendre pour des cons . Ça promet de grands moments télévisés et radiophoniques . Bientôt la beuête immonde sera terrassée et les anges vont chanter ds le ciel , le lait et le miel vont couler à flot, dormez braves gens . 5 ans de joyeux bullshit brainwash societal en vue , réveillez moi ds 5 ans ou en cas de collapse mondial.

  16. False Flag

    M… Ça va être difficile de choisir entre les deux candidates du second tour.
    J’ai plutôt un penchant pour les blondes et je trouve l’autre un peu plate dans tous les sens du terme.

  17. sam player

    Des tweets drôles ce soir :

    Emmanuel Macron s’exprimera un peu après 20h, il termine l’écriture de son programme #Presidentielle2017

    1. sam player

      Le Pen en tête à #Annezin, colère du maire : « il est possible que je démissionne car je ne veux pas consacrer ma vie à des connards »

      :mrgreen:

  18. Duff

    Voyons les choses « autrement ».

    Ce soir deux candidats avaient des programmes (enfin des programmes, des vues on dira pour élargir) raisonnables. Ils ont pesé 43% des voix contre 57 de n’importe quoi autoritaire, socialiste, planiste ou jacobin.

    Bref. La faillite n’est pas là par hasard.

    CPEF

      1. Duff

        Maigre consolation. Macron va tenter de prolonger le socialisme français un peu plus longtemps, c’est par charité que le classe dans les raisonnables.

Laisser un commentaire