Parti Sosialiste : Mamies font de la résistance

Emmanuel Macron promettait de changer la politique : reconnaissons-lui d’avoir, d’ores et déjà, réussi son pari. Il n’en est que marginalement responsable, mais il n’empêche que son arrivée dans la vie politique française joue le rôle d’un catalyseur bienvenu : comme le PCF en son temps, le PS est en train de se ringardiser à vitesse grand V.

Soyons fair-play : cette dissolution du PS dans ses propres acides est en grande partie l’oeuvre consummée de François Hollande qui aura, grâce à son art incroyablement toxique de la synthèse, réussi à faire croire à une survie du parti mitterrandien bien au-delà de sa réelle capacité. En réalité, le socialisme hollandesque, patchwork boiteux de crypto-marxistes et autres lambertistes honteux, de sociaux-démocrates et de centristes plus ou moins calculateurs n’a tenu que tant que tenaient les gamelles électorales.

L’arrivée de Macron à la présidence aura largement rebattu les cartes en siphonnant le centre, ce qui a dépeuplé le PS d’une partie de son aile la plus à droite (si tant est qu’on puisse parler de droite en France de nos jours). Les primaires socialistes ont achevé de réveiller les pires dissensions déjà largement attisées par les frondeurs pendant les cinq années de pénibleries hollandesques, pour aboutir au petit comédon de Benoît Hamon (« Monsieur Six Pour Cent ») et à une vaste récupération populiste de la part du batteleur Mélenchon pour les égarés qui restaient.

Au passage, on admirera la capacité d’adaptation de ce dernier qui ne recule devant aucun déménagement pour s’assurer une place dans la prochaine Assemblée : profitant des facilités offertes par le tourisme électoral, voilà notre homme qui se présentera à Marseille où les électeurs du cru pourront faire semblant d’élire un député local pendant qu’il fera semblant de les représenter.

Mais baste, passons les petites ambitions personnelles pour noter que la déroute socialiste est bien évidemment totale et tout le monde sent l’odeur du sang se répandre dans la prochaine Assemblée.

Cela n’a donc pas traîné : tout ce que le pays compte de barons socialistes commence à s’agiter pour tenter de trouver un point de chute alors que porter l’étiquette « PS » va s’avérer complètement invendable aux prochaines élections. En cela, tout se déroule comme prévu.

Ce qui ne nous empêchera pas de nous gondoler méchamment en voyant les petits gestes désespérés de plusieurs nageurs-couleurs dans le flot actuellement déchaîné de la politique française.

Difficile de réprimer un sourire devant l’humiliation gratinée qui est appliquée à Manuel Valls, mais force est de constater que le bougre a absolument tout fait pour qu’on la lui inflige : lâchant Hollande, puis Hamon, puis le Parti Socialiste, il était plus que temps que soit récompensée sa trop grande souplesse essentiellement due à une absence totale de colonne vertébrale. Monsieur Valls devra donc se trouver un petit canton douillet pour tenter de se faire réélire, mais je prédis (et espère) une fin tout à fait minable pour l’ex-premier ministre de la France sous état d’urgence.

Et tant qu’à se gondoler, autant laisser toute la panoplie des petits sentiments de panique se déployer dans les rangs socialistes pour obtenir le meilleur de la rigolade politique.

C’est ainsi qu’on apprend toute l’émotion de la petite Najat Vallaud-Belkacem qui va – espérons-le – devoir se trouver un vrai job, son actuel emploi fautif de Ministre de l’Edulcoration Nationale expirant avec un petit couic minable dans les jours qui viennent. Avec un peu de chance, Macron et son équipe choisiront prudemment de ne pas branquignoler à gros outils en ne repêchant surtout pas cette catastrophe industrielle majeure.

C’est ainsi qu’un triplet de grands-mères socialistes se sont rassemblées pour tenter de se la jouer à la Macron en créant un mouvement, bricolage soudainement à la mode depuis que le jeunot a réussi son pari : Hidalgo, Aubry, Taubira, secondées par l’inévitable nuage « d’intellectuels » vaporeux et engagés de gauche, viennent de lancer « Dès Demain », un « mouvement d’innovation » ouvert à « tous les humanistes qui croient encore en l’action ».

Avec une telle accroche, de telles marraines et un tel passif derrière lui, le mouvement – qui promet bien évidemment de réinventer l’action, l’humanisme, la citoyenneté et le festivisme xyloglotte turbopropulsé – aura tout pour plaire, à commencer par une épaisse couche de peinture pour camoufler les vieux relents de socialisme des années 60 que les porteuses de projet incarnent si délicieusement. La prudence conviendrait d’ailleurs, au vu des idées qui seront remuées dans cette chaloupe lancée en direction des naufragés du pédalo Hollandus, d’appeler plutôt ce mouvement « Depuis hier » tant on sent déjà qu’on sera en prise directe avec un passé sépia dont plus personne ne veut entendre parler.

Il reste l’épineuse question de l’insupportable Ségolène. Soyons optimistes : si Macron a réussi à couler la Marine, peut-être pourra-t-il en faire autant avec la Royal. Quoi qu’il arrive ensuite, le pays lui devrait une fière chandelle.

Du reste, notons que si Fillon l’avait emporté à la place de Macron, le tableau – au moins à gauche – aurait été sensiblement le même puisque le PS aurait été, là encore, en proie à la même peur panique devant des législatives qu’on s’imagine déjà rudes pour nos vieux briscards politiciens.

L’avantage indéniable de la victoire de Macron sur Fillon est bien évidemment que ce qui est en train de s’opérer sur le parti socialiste prend la même tournure au sein des Républicains, qui n’ont absolument pas compris le message des urnes : plutôt que consolider sur les 20% d’électeurs d’un Fillon – invendable sur le plan personnel – voilà nos candidats au renouvellement de leur poste de député en train de bricoler le programme déjà passablement cabossé du candidat présidentiel pour tenter, une énième fois, de dissoudre les rares traces de libéralisme et de mesures un tantinet couillues dans des barils entiers de sociale-démocratie redistributive, caline et parfaitement imbuvable. Ceci annonce très vraisemblablement une belle explosion de cette droite foutraque et aussi sociale-démocrate que le PS agonisant.

Le bilan est franchement réjouissant : la gauche, arc-boutée sur ses dogmes passéistes, est en train de mourir de ses contradictions, ses guerres de chapelles et son incapacité dramatique à répondre aux besoins de la population. La droite, cadencée sur la gauche depuis Mitterrand et sa cynique arnaque frontiste, suit le même chemin avec la même fébrilité. Dans quelques mois, on peut espérer un petit dépoussiérage de ces vieux partis d’après-guerre. Les discours et les postures vont, peut-être, changer. Il était temps.

Maintenant, on peut espérer qu’il en soit de même avec les têtes. Pour le coup, je serais nettement plus prudent.

Pour le moment, il ne pleut pas.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires463

  1. Le Gnôme

    En tout cas, ils vont avoir du mal à se recaser dans le privé. Quel entrepreneur embaucherait une Najat ou un Le Foll. Ils ne savent rien faire.

    L’humiliation infligée à Valls m’a paru méritée au vu de son arrogance en tant que premier ministre.

    1. albundy17

      « Ils ne savent rien faire »

      Oui mais ils ont un carnet d’adresse, voire des petits papiers à la Pasqua, ça peut aider.

      Pour la najat, elle s’affiche tt de même aux coté de macron, espérons qu’il n’a pas envie de la sauter.

      1. Lafayette

        pour l’instant il a tellement de lécheur de boule qui aimerait entrer dans son harem que l’on peut craindre l’absence de femme à des postes importants.

        1. albundy17

          « craindre l’absence de femme  »

          Craindre ? Vraiment ?

          Pour la parité faut prendre ségo ? Martine ? Tourette ? mieux, taub ?

          Ha oui, mieux, dati et yade, au moins on peux se pignoler

          1. Lafayette

            la parité est-ce un terme de jardinage sur la disposition des potiches et autres arbustes à arroser pour que les chiens ne confondent pas les déféquoires et le pantalon présidentiel.

    2. sam player

      Le medley tournait en boucle hier sur les TVs : Valls qui parle en août 2016 du manque de loyauté de Macron lorsque ce dernier quitte le gouvernement ; Valls qui s’engage sur l’honneur à soutenir le candidat des primaires de la gauche ; Valls, qui les primaires à peine finies, annonce qu’il votera Macron ; Valls qui demande l’investiture d’En Marche tout en conservant sa carte du PS…

      Là, encore, il faudrait qu’il s’engage sur l’honneur à défendre le programme de Macron : si vous trouvez l’honneur perdu de Valls, merci de le rapporter aux objets trouvés.

      Une prostituée me vendant 10 fois sa virginité serait beaucoup plus crédible.

      1. albundy17

        La virginité, ça s’opère. Pour l’honneur, suffit d’attendre le tour de bocal. On dit macron doté de mémoire, espérons qu’il lui faut beaucoup de tours.

    3. goufio

      J’aurais rajouté pour M Valls son incroyable incompétence
      Pour les autres ils vont connaître le prix de leur vraie valeur, ça va sérieusement déchanter, quel bonheur. Je le goûte déjà depuis l’île où je me suis réfugié comme exilé fiscal, je n’avais plus les moyens de leurs dépenses

      1. Pascal.c

        salut Goufiot.

        On ne seraient pas sur la même des fois ?

        Pour ma part je suis à St-Martin, mais Dutch side évidement

        C’est l’Amérique tout en restant franchouillard

    4. bibi

      Najat ou le Foll ils sont capables d’aller chercher des subventions, c’est largement suffisant pour trouver un emploi dans le privé.
      Sinon Najat elle peut toujours faire contractuelle à l’EdNat en septembre, parce que son mari parachuter candidat PS, avec sa bite et son couteau, dans la circonscription de feu Emmanuelli risque fort de revenir brocouille.

      1. Royaumont

        Bécassine, contractuelle à l’EdNat ? Pour enseigner quoi ? Le français, l’histoire, l’économie ?
        Soyons sérieux, comme contractuelle, ce ne peut être qu’habillée en pervenche. Et encore.

        1. sam player

          « …comme contractuelle… »
          Ca me rappelle un film vu par erreur quand je ne connaissais encore trop rien aux choses du sexe… mais que je m’intéressais à la cuisine : « les aubergines sont farcies ».

          Voir Pheldge pour les références.

          1. Pheldge

            happy to help, my friend ! 😉
            le titre c’est : « L’aubergine est bien farcie » (1981) connu aussi sous le titre : « Empale-moi jusqu’à la garde »
            Je ne connais pas ce film, mais voici un avis : « Le scénario est très limité, puisqu’en gros on ne suivra pas grand-chose de la vie des pervenches, sauf leur vie sexuelle. Ça copule à tout va, avec tout le monde, n’importe où, bref, ce film est une grande orgie de sexe qui à ce niveau-là ne trompe pas sur la marchandise. » Le réalisateur est connu pour ses films X aux titres bien pouraves et au porno souvent assez crades il y a un humour salace très bas de gamme … »

            Je devine que ce film t’a laissé un souvenir impérissable 😀

        2. Aristarkke

          Et avec la langue arabe qui va devenir la première langue vivante étrangère parlée en Grance, vous y pensez, vous, au nombre d’enseignants qui va devenir nécessaire…

      2. YS

        Il semblerait qu’elle se présente a Villeurbanne, une circonscription à forte densité de chances pour la France, où elle est assure du score qui va avec..
        Ainsi, aucune inquiétude pour son recyclage . Nos impôts vont pouvoir continuer à financer son incompétence, en attendant des jours meilleurs..

  2. Higgins

    Authueil, sur son site, évoque une nouvelle abolition des privilèges. Les canards, privés de tête, courent en rond dans la basse-cour, complètement perdus. Si le PS est probablement le plus touché par l’épidémie, les autres partis, LR, en tête sont tout aussi abimés. Hier, j’ai cru comprendre que les partisans de ce dernier appréciaient assez peu la volte-face du gentil maire de Troyes par rapport au programme défendu pour la présidentielle. Si les responsables imputent la défaite au programme du candidat Fillon, les adhérents eux voient surtout les effets d’une campagne de dénigrement sans précédent à ce niveau. Une chose est sûre, un vieux monde se meurt et l’agonie est très douloureuse. Soit le nouveau monarque arrive à bousculer suffisamment ce vieux monde et il a peut être une toute petite chance de sortir ce pays du marasme actuel, soit il échoue. Personnellement, je vois plutôt la deuxième hypothèse l’emporter.

    1. Pat

      « Personnellement, je vois plutôt la deuxième hypothèse l’emporter ». Moi aussi, vu ses mentors (Attali et compagnie) et ses « amis » (Cohn-Bendit et autres anciens maoïstes).

    2. Aristarkke

      Malgré tous les missiles qui l’ont atteint, Fillon avec son programme de terreur économique a atteint les 20% des suffrages après avoir auparavant écrabouillé tous ses concurrents lors des primaires. Au lieu de considérer cela comme un socle électoral susceptible d’assurer un score convenable et motivé pour donner de l’opposition à Flan-maçon, (avec l’idée que les LR ont perdu l’élection imperdable because le seul Fillon en dessous de tout, voilà que le Flou-maçon de Troyes ne trouve rien de mieux que d’ édulcorer le programme « entériné par les primaires », desquelles était fait grand cas…
      C’est à tel point que c’est le programme de Flan-Maçon qui paraît maintenant le plus « rénovateur »…
      Une opposition pareille, le mari de Brigitte doit déjà en trembler (de rire)…

  3. Gieller

    La gauche ne meurt pas, ce sont les appareils qui sont mourants…
    Les aspirations à un monde plus juste, plus social, où l’humain et l’environnement sont au centre de toutes les décisions, ne se retrouveront pas au cimetière des éléphants (du parti), enfin je l’espère car un monde méroticratique et individualiste où tout sera soupesé en fonction de son prix, de sa capacité de production et de sa rentabilité sera bien triste à vivre…

    « Travail, famille et patrie ! » ne m’enchante pas vraiment à la place de « Liberté, égalité et fraternité »… 🙂

    1. Un monde plus social ? Encore plus ? On est à 57% de PIB cramé dans les dépenses social(ist)es, mais il faudrait combien ? 100% ?

              1. Lark on the Wing

                V’la qu’j’ai plus ma tête ! chuis plus à ce qu’on me dit… tout se brouille… ma femme qui me dit que Macron a été élu !… il est temps que je me réveille…

        1. theo31

          L’Etat est déjà à 5000 milliards de dettes pour 2000 de PIB. Ca fait 250 % et vu qu’aucune remise en question du MSQLMNE n’est en vue, ça va craindre quand les prêteurs retireront leurs billes.

            1. samplayers

              J’ai tendance à faire un parallèle entre la gestion d’un état et la gestion d’un budget familial même si ça fait bondir certains… surtout ceux qui estiment que cépapareil… surtout quand ils pensent que rembourser n’est pas important.

              … et dans cette optique je ne vois pas pourquoi on devrait tenir compte de dépenses futures qui ne sont pas des engagements vu qu’on ne tient pas compte des revenus futurs.

              Par exemple si je fais l’état de mes dettes, je n’y inclus pas mes dépenses futures de bouffe, d’essence etc… et, pour ce qui est des engagements, si j’étais en location, je n’y inclurais pas mon loyer jusqu’à l’âge de 120 ans (je vois grand hi hi)…

              Que l’on y inclut un remboursement d’emprunt, oui puisque le montant et le terme est connu, mais le reste, bof bof, il n’y a pas d’engagement de l’Etat : personne n’est capable de connaitre le montant exact de sa pension ni sa durée, le pourraient-ils, alors ils ne connaîtraient pas leur pouvoir d’achat…

              Même si je me doute bien que payer les retraites ça pèse sur les actifs… Mais imaginons que j’ai fait 10 gosses, personne n’irait calculer ma dette en y incluant les coûts pour les élever tant qu’ils seront à ma charge.

              Voilà pourquoi je ne trouve pas choquant que les retraites ne soient pas incluses dans la dette stricto sensu… ça se défend…

              1. BDC

                T’as un problème avec l’engagement, toi 😀 . On n’a qu’à augmenter les retraites des fonx alors, puisque c’est gratuit ! Soit tu promets et tu intègres dans les dettes, soit c’est pas dans les dettes et on ne doit rien aux fonx. Si j’avais fait tes comptes en compta de caisse tu m’aurais virée depuis longtemps. Je vais devenir assistante de Harry : »que l’on y incluE » …

                1. Pheldge

                  petit rapprl :
                  leconjugueur.lefigaro.fr/conjugaison/verbe/inclure.html

                  A force de lire des fautes sur le net, on finit par douter, et on n’a pas tous un Grévisse sous la main … 😉

                2. samplayers

                  BDC, un problème avec l’engagement, ouais certainement !
                  Comment tu sais ? :mrgreen:

                  La première fois que j’ai fait un crédit immo, la banque (*) voulait me prêter sur 20 ans voire 25 ans et j’ai dû faire des pieds et des mains (*) pour le rabaisser à 15 ans, durée que je trouvais déjà énaurme… p’tain dans 15 ans, où on sera ?
                  Tous les mois, pendant au moins 5 ans (*), je regardais ma courbe de désendettement…

                  (*) la banque : beaucoup de gens disent « ma banque », ça m’horripile !

                  (*) faire des pieds et des mains : aucun rapport avec faire des gosses !

                  (*) au moins 5 ans : car après 5 ans elle est partie et j’ai remboursé plus rapidement !

                  – inclue : p’tain c’est suila qu’il faut un « e » !

                  – « puisque c’est gratuit » : merci d’éviter les sophismes avec moi. L’état pas plus que les caisses de retraite du « privé » n’ont de dettes vis-a-vis des futurs « ayant-droits ».

                  La meilleure solution serait d’intégrer le coût des retraites dans les budgets de fonctionnement des administrations et des collectivités locales, ce qui éviterait à icelles de nous faire croire que leur budget est en équilibre alors qu’il n’y est pas : la diminution du nbre de fonx serait alors automatique et les projets (piscine, transports etc…) aussi, ainsi que l’emprise du public sur l’économie.

                  1. BDC

                    Ah Sam, tu sais bien que dès que je vois « retraiteS », je vois rouge ! D’autant plus quand c’est toi qui t’y mets. Je ne vois pas pourquoi les caisses de retraites du privé auraient le droit d’oublier dans leurs comptes leurs dettes pour les retraités ET les futurs retraités (enfin ça me semblerait logique surtout en capitalisation vu qu’il existe des valeurs de rachat en assurance vie) on en parlait ensemble il y a 2 ans : toutsurmesfinances.com/retraite/epargne-retraite-des-souscripteurs-du-corem-portent-plainte.html#.WRanSjyvjYU
                    C’est d’ailleurs un moyen de lutter contre les Madoff : tu fais des promesses de rendement de 30% => tu en tiens compte dans ton bilan.
                    Je sais bien qu’en répartition c’est la galère pour estimer les actifs mais le COR fait bien des projections il me semble, et d’années en années on verrait bien si les hypothèses deviennent de plus en plus fantaisistes…

                    1. samplayers

                      Dans le système par répartition, les caisses n’ont aucune dette, vu que c’est basé sur le principe : à l’instant T, plus y a de fous, moins y a de riz.

                      La capitalisation c’est différent : c’est ton compte avec tes sous. En Australie on me proposait 15% de mon salaire à investir dans des fonds que JE choisissais.

                      Dès qu’on parle de projections, on ne devrait plus appeler cela de la répartition mais bidouillage

                    2. BDC

                      Oui, en répartition comme son nom l’indique on prélève une enveloppe sur les actifs et on la répartit sur les retraités à l’instant T. Comme ça, en temps de crise, on répartit la crise sur tout le monde, c’est ça la solidarité. Sauf que tu sais bien que les zélus (nés au bon moment, eh eh ) mélangent les 2 en ayant garanti le montant des retraites, le beurre, l’argent du beurre, etc. Et ça, ça crée de la dette, qu’ils ne provisionnent pas vu que c’est de la répartition (sic). Essaie un peu d’expliquer ça à un retraité :mrgreen:

                    3. theo31

                      « les caisses n’ont aucune dette »

                      La CADES c’est quoi ?

                      Tu as un sacré problème avec l’arithmétique : comment garantir le montant des pensions quand le nombre des bénéficiaires augmente, celui des payeurs baisse, sans faire baisser ni les salaires ni les pensions ?

                      Les retraites des fonx sont bien payées à crédit : l’enveloppe budgétaire de chaque ministère inclut les pensions.

                    4. samplayers

                      @Theo31
                      « Tu as un sacré problème avec l’arithmétique… »

                      Où vois-tu de l’arithmétique dans ce que je dis ?

                      Tu fais les demandes et les réponses : les montants des retraites ne sont pas garantis. Il est impossible pour un actif de connaître la valeur de sa retraite dans 20 ans.
                      Même dans un système par points, ça dépend de la valeur du point… sachant qu’actuellement il y a des points qui sont cotisés… mais qui ne comptent pas.

                      Ousse que tu vois une garantie là dedans ?

                      PS : la CADES c’est la dette sociale et sauf à pouvoir séparer dans ton vomi ce que tu as mangé, il n’y a pas de retraite dedans…

                    5. samplayers

                      @ Théo31

                      « Les retraites des fonx sont bien payées à crédit : l’enveloppe budgétaire de chaque ministère inclut les pensions. »

                      Oui elles sont bien payées à crédit tout comme la baguette de pain achetée par l’Elysée… (remember le tri de ton vomi).

                      Et dans le PLF, l’enveloppe budgétaire de chaque ministère NE COMPREND PAS les pensions :

                      Il y a une rubrique globale dans le PLF et son montant est de 48Mds pour 2017 (page 45/160).

                      Et page 54/160 il est écrit :

                      « Conformément à la loi de programmation des finances publiques, le plafond de crédits de la mission
                      est présenté hors contribution directe de l’État aux pensions des fonctionnaires civils et militaires. »
                      _______
                      Conclusion : il n’y a pas de liens entre les cotisations « versées » par les ministères (salariales+patronales) et les pensions versées. Si ma mémoire est bonne le coefficient de recouvrement est largement inférieur à 1 : y a un rapport du Sénat là-dessus.

              2. bibi

                Que les retraites du privés n’y soit pas ça peut se défendre vu que ce n’est pas une dépense de l’état stricto sensu (même si c’est une dépense publique), par contre les pensions des fonctionnaires étant garanties par l’état et payées par le contribuable elles doivent figurer au bilan.

                Dans le calcul de la dette hors bilan on tient compte des revenus futur de l’état.
                Aujourd’hui l’état dépense 75G€ par an pour les pensions des fonctionnaires avec une hausse moyenne de 4.7% par an depuis 1990.
                La dette hors bilan associée aux dépenses futures des pensions des fonctionnaires est estimée entre 1200 et 1400G€ alors que sur 25 ans il sera dépensé entre 3000 et 3500G€.

                1. samplayers

                  « …pensions des fonctionnaires étant garanties par l’état… »

                  Où c’est écrit ça ?
                  Et même si, une garantie d’état ça ne veut strictement rien dire.
                  Et même si, vu que l’indexation n’est pas garantie, un peu d’inflation et hop…

                  1. bibi

                    Les retraites privées et publiques sont indexées sur l’augmentation des prix à la consommation (hors tabac).
                    Les retraites des fonctionnaires de l’état sont garanties par l’état pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas de caisse.

                    Mettre la dette hors bilan et surtout son accroissement ça permet de voir que le système n’est pas tenable et que les promesses de l’état n’engagent que ceux qui les croient.
                    Oui il y a des moyens de faire baisser rapidement le hors bilan il suffit de changer la loi, mais pour ça il va falloir dire la vérité au peuple et qu’il s’est fait flouer.

                    1. theo31

                      D’autant plus que les retraites du privé ne sont garanties que pour l’année (renouvelable) en cours. Plus les caisses vont se vider plus le trou dans l’anus sera béant.

                    2. samplayers

                      « Les retraites privées et publiques sont indexées sur l’augmentation des prix à la consommation (hors tabac). »

                      Ce qui n’a pas empêché l’état de bloquer leur revalorisation durant 2 ans 1/2, et comme par magie de les réindexer (0.1% en oct 2015!) peu avant la présidentielle…

                      (source droit-finances.commentcamarche.net)
                      « Ces dernières années, les montants des pensions étaient augmentés tous les 1er avril. Mais la loi du 20 janvier 2014 a repoussé cette date de revalorisation au 1er octobre.

                      Toutefois, le Gouvernement ayant décidé de geler les montants des pensions de retraites, la revalorisation prévue en octobre 2014 a été reportée au 1er octobre 2015. Un report qui a donc pénalisé le pouvoir d’achat des retraités pendant cette période de gel prolongée, les retraites n’ayant plus été augmentées depuis avril 2013, soit deux ans et demi.  »
                      __________
                      Ce qu’une loi fait, une loi peut le défaire.
                      De plus, il suffit aussi d’augmenter la CSG ou les impôts pour reprendre d’une main ce qu’on donne de l’autre (ça a été fait sous FH)
                      __________
                      « Les retraites des fonctionnaires de l’état sont garanties par l’état pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas de caisse. »

                      Merci pour le raisonnement circulaire !

                    3. BDC

                      Sam, rappelle toi l’affaire du Corem il y a deux ans, le bouzin était mal en point non pas parce qu’il ne pouvait plus payer les retraites parce que plus d’argent dans les caisses, mais parce que les retraites n’étaient pas assez provisionnées, il fallait ajouter je ne sais plus combien au passif pour redresser le bilan et il manquait des fonds propres => faillite virtuelle. Donc l’État exige que les organismes du privé provisionnent toutes les retraites, avec des hypothèses dont on n’a aucune idée sur leur réalisation future (*), mais quand c’est l’État, ah ben non, pas besoin => 2p2m assez flagrant.
                      (*) je ne sais pas quand je vais mourir mais compte tenu de mon âge et sexe, tu peux calculer mon espérance de vie résiduelle.

                    4. sam player

                      BDC ne te fais pas plus bête que tu n’es…

                      Un système par répartition n’a pas besoin de provisionnement et il n’y a donc pas de dette, quelque soit le taux de cotisation.

                      Le problème est de distribuer plus de riz qu’il y en a…

                      Je n’approuve pas ce système, je constate simplement.

                      S’ils veulent tant la retraite par répartition, il n’y a qu’à leur distribuer les recettes de l’année, point barre.

                    5. BDC

                      Sam … ce que tu peux être de mauvaise foi parfois … j’ai commencé comme ça « Soit tu promets et tu intègres dans les dettes, soit c’est pas dans les dettes et on ne doit rien aux fonx. » Donc on est d’accord on ne doit rien aux fonx ni aux retraités du privé, et je suis arrivée à la même conclusion que toi : rien à mettre au bilan, donc on est d’accord sur tout , sauf que mon argument est meilleur que le tien … bisous Sam !

                2. BDC

                  D’accord avec Bibi 13h23. Logique de tenir compte des recettes et d’actualiser tout ça. Donc 1200 ou 1400 G€ pour 3000 ou 3500 G€ de dépenses ne me surprend pas. En fait si l’État mettait tout ça au bilan il devrait emprunter et aurait donc des actifs à placer dans l’économie réelle, comme des infrastructures par exemple, vu comment ils savent se débrouiller pour que ça rapporte, vaut mieux laisser tout ça hors bilan après tout, MDR 😀 !

          1. Aristarkke

            Même pas seulement quand les prêteurs retireront leurs billes…
            Avant cela, bien avant cela.

            Dès qu’ils cesseront de verser de nouveaux sacs dans le tonneau tombeau des Danaïdes…

      1. Lark on the Wing

        « si Macron a réussi à couler la Marine, peut-être pourra-t-il en faire autant avec la Royal. »

        Très très joli !

        Bah! il suffit d’envoyer Ségolène à Toulon, elle se sabordera toute seule… c’est juste du scuttlebutt, hein ?

      2. Gieller

        Je sais que mon commentaire sera mal perçu sur votre site mais bon, qu’importe.
        Un monde social ne veut pas dire socialiste…
        Dans un monde socialiste on donne du poisson à l’homme affamé.
        Dans un monde social on lui apprend à pêcher.

        Dans un monde social on remet l’humain au centre de toute décision afin de l’aider à grandir, et non, comme on le fait actuellement, de de le nourrir tout en l’écrasant sous le poids de la culpabilité parce qu’il n’arrive pas à prendre le train de l’économie en marche. En France aujourd’hui on ne fait pas du social, on fait du socialisme. Si on faisait du social tout le monde arriverait à trouver sa voie dans un système protéiforme plutôt que rigide.

        Les règles du système actuel font que les hommes sont au service de l’économie, il me semblerait plus logique que ce soit l’inverse…

        Et lorsque je parle de méritocratie, c’est pour évoquer le fait que nous ne sommes pas tous outillés de la même manière pour survivre dans le monde actuel.
        De la même façon que nous ne pouvons pas tous être marathonien, ou prix Nobel de physique, nous ne pouvons pas tous être des entrepreneurs, des financiers de génie, de grands informaticiens ou des cadres dirigeants de grandes entreprises.

        Le système dans lequel nous évoluons actuellement coupe le monde en deux parties, le monde de ceux qui peuvent, à plus ou moins grande échelle, et le monde des autres, de ceux qui ne pourront jamais, ou peu, car pas outillés pour… Et là je ne parle même pas d’égalité d’accès à l’éducation, je parle simplement d’outils intellectuels, culturels et familiaux qui permettent de s’adapter au monde actuel, nous n’avons pas tous les mêmes capacités, le même cerveau et le même environnement pour nous développer, comme nous n’avons pas tous un physique d’haltérophile, de nageur ou de basketteur.

        Mettez vous à la place des haltérophiles qui soulèvent quelques 200 kilos et qui se foutraient de vous parce que vous n’arrivez même pas à arracher 100kg du sol, alors que soulever 150kg représenterait le minimum pour avoir une vie correcte dans leur monde… C’est ce qui se passe actuellement, ceux qui bossent et qui en vivent bien reprochent à ceux qui ne peuvent pas ou qui en vivent mal de ne pas pouvoir.

        Le premier monde, celui de ceux qui peuvent, ne comprends pas que le deuxième ne puisse faire comme lui. Pire, il lui reproche ! Ce sont des parasites, des fainéants, des profiteurs, des assistés… Et oui, c’est vrai, ils sont assistés, parce que, dans le petit monde de ceux qui peuvent, il y a un groupe à part, celui de ceux qui décident, et ceux qui décident ont décidé que les gens qui ne peuvent pas doivent gentiment rester à leur place pour éviter qu’il n’y ait trop de ceux qui peuvent…

        Et soyons réalistes, le second monde reproche également au premier sa réussite car le second est bien conscient que lui ne pourra jamais, et que dans le système actuel il sera toujours réduit à ne pas pouvoir…
        D’où le score des partis dits « populistes ».

        La nature ne demande pas à un poisson de grimper à l’arbre, l’homme si !
        Désolé d’avoir été long, pas technique, pas cynique et d’employer des termes simples pour écrire le fond de ma pensée…

        1. « on remet l’humain au centre de toute décision »
          Ce qui ne veut, concrètement, rien dire. Du reste, tout le commentaire est bâti de la même façon : une suite de slogans.

          1. Gieller

            Nuance, cela ne veut visiblement rien dire pour vous car vous êtes enfermé dans un paradigme où l’homme à un coût plutôt qu’une valeur, où il est né pour participer à un PIB, où il doit être productif et rentable toute sa vie pour son pays, quitte accepter de perdre en qualité de vie afin d’être toujours plus concurrentiel que son voisin…

            Il existe bien d’autres paradigmes.
            Désolé pour le dérangement…

            1. Et vlan, une nouvelle bordée de slogans.
              Ce que je veux, c’est une explication concrète, dans la vie de tous les jours, de ce que vous prônez.

              1. rigolo

                En fait c’est simple actuellement le premier monde est aidé par le second mais pas assez car il ne comprend pas. Avec » en marche » il comprendra et donc sera capable de pêcher comme le second. .

            2. Lark on the Wing

              Je ne suis pas aussi libéral que Monseigneur ou M. de Sameplaillère, tant s’en faut… mais il me suffit de lire pareil galimatias pour aussitôt brûler un cierge à Ayns Rand et faire la bise à mon pendentif de Bastiat….

            3. honorbrachios

              « Mettez vous à la place des haltérophiles qui soulèvent quelques 200 kilos et qui se foutraient de vous parce que vous n’arrivez même pas à arracher 100kg du sol, alors que soulever 150kg représenterait le minimum pour avoir une vie correcte dans leur monde… C’est ce qui se passe actuellement, ceux qui bossent et qui en vivent bien reprochent à ceux qui ne peuvent pas ou qui en vivent mal de ne pas pouvoir. »

              Ce que vous n’avez pas compris, c’est que, en france, pour 100kg produit par des gens qui travaillent, l’état leur « appui » dessus ä hauteur de 60 à 75%, ‘c’est à dire que pour avoir 100, il faut produire plus de 200, ce qui n’est pas à la portée de n’importe qui en effet…
              donc la solution socialiste consiste à en prendre toujiurs plus ou la solution libérale consiste à dire , laissons aux gens leur libre arbitre pour dépenser, qu’ils produisent 100 ou 200

            4. Vassinhac

              Je vous rejoins sur l’idée, mais la conséquence pour échapper à ce monde que vous abhorrez est simple : que l’Etat ne se mêle pas de la manière dont les gens veulent vivre. Il ne s’agit pas de mettre l’humain au centre des décisions, mais de ne pas en prendre du tout. Si vous voulez vivre d’amour et d’eau fraîche au milieu de votre bois sans rien demander à personne, qu’on ne vienne pas vous faire remarquer que votre cabane n’est pas conforme au PLU et qu’il vous incombe d’acquérir un terrain constructible pour cela, au prix du constructible. Et qu’il vous faut donc travailler si vous voulez pouvoir vous le payer.

            5. Pythagore

              J’aurai plutôt tendance à penser que ceux qui peuvent porter 200kg se font écrabouiller par l’état.
              On va t’mettre 50kg sur chaque épaule, on va voir si tu peux encore porter 200kg.
              ‘faut bien rétablir l’égalité que la nature n’a sue donner.

              1. rigolo

                C’est pas ca en fait. Soulever 200 KG c’est pas assez. Il faut soulever 400KG pour permettre à ceux qui soulèvent 100 KG d’ en soulever 200. Etc Etc…..

                1. Pythagore

                  AAhhh OK OK. Un peu d’plomb dans la tête évidemment ça alourdirait, mais cela aurait peut-être d’autres avantages. D’ici à faire la promotion de la roulette russe, je ne m’aventurerai pas sur ce terrain glissant.

                2. Aristarkke

                  Typo :
                  (…) pour permettre à ceux qui auraient dû soulever 100kgs de n’en soulever que 50 mais en leur accordant le bénéfice comme s’ils en avaient soulevé 200…

        2. Raool

          « Remettre l’humain au centre des décisions ».
          ça fait pas déjà quelques années qu’on prétend ne faire que ça en France et ailleurs ? Et vous trouvez que ça fonctionne vous ?
          Ah, sans doute est-ce la faute des « méchants » qui ne jouent pas le jeu…
          Il faudrait en mettre des plus « gentils » en place.
          Ou peut-etre est-ce un jeu injouable

        3. carpe diem

          « remettre l’humain au centre » c’est toujours la même antienne qui ne veut strictement rien dire . Ce qui est terrible avec les gens qui parlent de socialisme c’est qu’il enfilent les mêmes slogans depuis des lustres et que leurs recettes ne marchent pas, nulle part. Et « d’où le score des partis populistes » ah bon? parlez donc aux gens, ce qu’ils ressentent c’est d’abord une grande humiliation car on les méprise et on leur écrase la tronche à grand coup de culpabilisation permanente (post coloniale et raciste et j’en passe) , c’est également le sentiment de n’être plus maître de rien, voter ne sert plus à rien.On a voulu araser les peuples, on ne crée qu’une immense humiliation : plus d’Histoire, plus de drapeau, le patriotisme ringardisé et moqué, la bêtise érigée en mode de pensée, l’égalité avec la médiocrité pour tous.

              1. Pythagore

                L’argent ne fait pas le bonheur (enfin moi je dis ca, si y’en a qui veulent me faire des dons républicains en signe de leur fraternité bienveillante).

                Cette entretien permanent de la jalousie par le pouvoir socialiste m’hORripile profondément.

            1. theo31

              Dans la Hongrie de Bela Kun, le pouvoir organisait des viols collectifs dans les écoles, viols pudiquement appelés cours d’éducation sexuelle. Le socialistes sont de grands malades.

            2. sam player

              @ValM
              Pas mal le commentaire…
              Par contre, l’article, Terra Nova doivent pas être sur la même planète que nous…

        4. sam player

          @ Gieller

          « Je sais que mon commentaire sera mal perçu sur votre site mais bon, qu’importe. »

          J’ose au moins espérer que le votre de commentaire est aussi ouvert à discussion.

          « Un monde social ne veut pas dire socialiste… »
          Bah, un monde socialiste ça veut au moins dire quelque chose, un monde social, par contre, faudrait développer et si possible sans les « on »… et sans « l’humain au centre de toute décision » qui ne veut strictement rien dire.

          Dans un monde socialiste on donne du poisson à l’homme affamé.
          Dans un monde social on lui apprend à pêcher. »

          « On » c’est qui ? « On » est un con.

          « Si on faisait du social tout le monde arriverait à trouver sa voie dans un système protéiforme plutôt que rigide. »

          Je peux vous en faire autant : « Si on se déplaçait à la vitesse de la lumière, on arriverait à faire Paris-New York en 0.02 seconde. »

          « Les règles du système actuel font que les hommes sont au service de l’économie, il me semblerait plus logique que ce soit l’inverse… »

          Vous vous êtes trouvés un mantra : votre ennemi c’est l’économie, elle n’a pas de visage, c’est plus simple ?
          Et pourquoi pas les hommes au service des hommes ?

          « Et lorsque je parle de méritocratie, c’est pour évoquer le fait que nous ne sommes pas tous outillés de la même manière pour survivre dans le monde actuel. »

          Il ne vous est même pas venu à l’idée que ceux qui sont mieux outillés font déjà beaucoup pour ceux qui le sont moins ? : alimentation, santé, transport, communication.
          Globalement on vit de mieux en mieux et de plus en plus vieux et les dépenses contraintes (les vraies) représentent de moins en moins.
          Et vous, vous avez fait quoi pour cela ?

          « Le système dans lequel nous évoluons actuellement coupe le monde en deux parties, le monde de ceux qui peuvent, à plus ou moins grande échelle, et le monde des autres, de ceux qui ne pourront jamais, ou peu, car pas outillés pour… »

          Non, c’est vous qui coupez le monde en deux… et vous faites comme pour « l’économie », vous personnifiez un mot pour mieux l’attaquer, comme un autre l’a déjà fait pour « la finance »… cet ennemi sans visage arghhhh j’ai cro peur….

          Le système : nom, prénom, adresse ?
          L’économie : nom, prénom, adresse ?

          « Et là je ne parle même pas d’égalité d’accès à l’éducation, je parle simplement d’outils intellectuels, culturels et familiaux qui permettent de s’adapter au monde actuel, nous n’avons pas tous les mêmes capacités, le même cerveau et le même environnement pour nous développer, comme nous n’avons pas tous un physique d’haltérophile, de nageur ou de basketteur. »

          Et il vous a donc échappé qu’il existe des métiers où il suffit d’apprendre, voire de copier (apprentissage), et que ces métiers permettent de s’en sortir très facilement et honorablement, même en restant salarié, même en ayant de faibles capacités intellectuelles : mécanicien, soudeur, infirmier… ou encore moins : chauffeur routier, plombier :mrgreen:
          Ou alors vous nous parliez de légumes ?

          Comme vous avez partagé le monde en deux, c’est donc plus facile pour vous, ça vous évite de réfléchir.

          « Mettez vous à la place des haltérophiles qui soulèvent quelques 200 kilos et qui se foutraient de vous parce que vous n’arrivez même pas à arracher 100kg du sol, alors que soulever 150kg représenterait le minimum pour avoir une vie correcte dans leur monde… C’est ce qui se passe actuellement, ceux qui bossent et qui en vivent bien reprochent à ceux qui ne peuvent pas ou qui en vivent mal de ne pas pouvoir. »

          Encore une fois vous coupez le monde en deux, mais ce monde bipolaire là n’existe pas (*) et il n’y a pas de barrière, sauf celle que vous mettez dans votre tête : si c’était le cas, demandez-vous comment ça finirait vu les forces en présence.

          (*) : supposons que votre monde existe, alors entre ceux qui soulèvent 300kg et ceux qui courent le 100m en moins de 10 secondes, qui se fout de qui ?

          « …et ceux qui décident ont décidé que les gens qui ne peuvent pas doivent gentiment rester à leur place pour éviter qu’il n’y ait trop de ceux qui peuvent… »

          Là vous effleurez le fonctionnement du Capitalisme_de_connivence (en un seul mot hein), où ceux qui sont dans la place empêche les autres d’entrer en s’appuyant sur des réglementations qu’ils soutiennent une fois à l’intérieur : mais rien à voir avec les capacités des uns ou des autres, c’est juste l’état qui vous fait une clef de bras…

          « Et soyons réalistes, le second monde reproche également au premier sa réussite car le second est bien conscient que lui ne pourra jamais, et que dans le système actuel il sera toujours réduit à ne pas pouvoir… »

          En fait vous n’avez toujours pas percuté que plus il y a de riches, moins il y a de pauvres… et ce, parce que, contrairement à ce que vous croyez, le gâteau n’est pas fixe. D’ailleurs, s’il était fixe, seuls 5% des gens auraient une voiture comme dans les années 60 : les 90% qui en ont une maintenant, en 2017, ne l’ont pas volée aux riches !

          « D’où le score des partis dits « populistes ».
          La nature ne demande pas à un poisson de grimper à l’arbre, l’homme si ! »

          Ce sont les partis FN et FDG qui exploitent la crédulité de certains pour leur propre compte et qui font croire que les poissons pourraient grimper aux arbres : le communisme n’a jamais fonctionné.

          « Désolé d’avoir été long, pas technique, pas cynique et d’employer des termes simples pour écrire le fond de ma pensée… »

          Si c’est ça le fond de votre pensée… vous n’avez pas dû beaucoup penser… y a du boulot !

          1. Lark on the Wing

            Au terme de cet interminable exégèse de la « pensée » gellerienne – exercice d’une immense vanité – on se prend, n’est-ce pas, à se dire que le Père de Samplaillère présente un curieux mélange de confesseur refoulé, de maître à penser en espérance, et de Grand Inquisiteur chargé de la traque de toute hérésie, cherchant à amener le pécheur à prendre conscience de ses erreurs, les détester et maudire à la suite, et accueillir, enfin, le bûcher comme une délivrance, assuré par son repentir de gagner ainsi le Royaume qui n’est pas de ce monde….

            A certains moments, on perçoit comme une trace d’empathie envers le pauvre égaré, manifestation qui permet de conclure que notre ami, même s’il tente par louable humilité de le cacher, n’est qu’imparfaitement sociopathe.

            On ne peut naturellement qu’être ébloui en pensant qu’à deux ou trois générations près, il aurait fait un épatant Procureur à Moscou, circa 1936/1940…

            1. Lark on the Wing

              ‘Hell’s bells! « cette » exégèse…. bien sûr… heureusement que Harry n’est pas dans le coin, j’en aurais entendu parler des semaines….

              1. Aristarkke

                Je n’étais effectivement pas dans le coin parce que trop occupé à bosser pour assurer la quote-part d’état-providence que d’aucuns polytocards ont décidé que ceux qui travaillent doivent assurer à ceux qui ne travaillent pas.

                Le tout bien sûr en me culpabilisant en plus, de « gagner de l’argent » en faisant et non pas en dormant…

                Egalement en me priant de dire des mercis à l’envi pour toutes les conneries que fait cet état en Grance, avec l’argent des Autres dont le mien…

                Etat-providence offert, par exemple pour des cohortes de fonx dont une grande partie d’entre eux est tout aussi inutile en retraite qu’ils l’ont été durant leur « carrière » « professionnelle »…

                Ah, il est amusant le Bailli auquel je ne répondrai pas puisque vous avez à peu près tout dit de ce qui convenait de répondre à pareil tombereau de billevesées, garanties « pure soce 24 carats ».

                Doit être du genre à avoir les moyens d’aller jouer du piano debout assister religieusement aux cessions de Nuit debout, place de la République.

                Une petite quand même, pour décharger le stress :

                Mettre l’économie au service de l’Homme plutôt que l’inverse ???
                Ah bon, cela existe-rait ou -ra (sérieusement) autrement que par fantasme sous acide de la meilleure qualité ???

                Il y aurait un monde possible, palpable, concret, réel où les productions nécessaires pour vivre seraient assurées sans que l’Homme n’y mît la main ???

                Ne me dîtes pas que ce serait par le truchement des robots horribles que le Père Hamon prétendait naguère taxer autant que faire se peut et même au delà ???

                (il est vrai qu’envisager de mettre au rencard les pelleteuses et autres excavatrices pour creuser des canaux à la petite cuillère montre une avancée conceptuelle innovante : Staline et son canal de la Mer Blanche pour environ 120.000 Zeks du Goulag circa 1931/1933 y avait déjà pensé, et malheureusement, expérimenté en vraie grandeur, nature et live sauf que, dans sa générosité incommensurable, le Petit Père des Peuples (pas le Petit Pair, prière de ne pas déconner de trop), leur avait laissé l’usage de pics, pioches et pelles.

                Même de brouettes plutôt que de couffins comme au temps des Pharaons et de leurs pyramides… C’est dire cette empathie bien mal reconnue de nos jours…

                Ah, on me dit que c’était surtout parce que l’aluminium des petites cuillères était rendu trop cassant because le froid des alentours du Cercle Polaire d’avant le Réchauffement Climatique et parce qu’il fallait que ce canal soit terminé avant la mort du dernier zek…

                Les Amis, pensez-vous que la santé mentale de le Bailli résistera d’ apprendre que, même dans le Paradis d’Adam et Eve, ceux-ci et leurs futurs enfants *devaient* bosser :

                Gen 1:26 Et Dieu dit encore : “ Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils tiennent dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et les animaux domestiques, et toute la terre, et tout animal se mouvant qui se meut sur la terre. 

                (que celui qui arrive à faire obéir son chat *sans effort, persévérance, endurance* me jette la première pomme – et je n’évoque même pas le cas de sa femme).

                Et telle une véritable flèche du Parthe, pour le futur paradis à retrouver :

                Esaïe 65: 21-23 : Oui, ils bâtiront des maisons et [les] habiteront ; oui, ils planteront des vignes et mangeront [leurs] fruits. 22 Ils ne bâtiront pas pour qu’un autre habite, ils ne planteront pas pour qu’un autre mange. Car les jours de mon peuple seront comme les jours d’un arbre ; et ceux que j’ai choisis profiteront pleinement de l’œuvre de leurs mains. 23 Ils ne peineront pas pour rien…

                1. Aristarkke

                  ‘Paradise’s trumpets!

                  aux *Sessions* de Nuit debout, bien sûr…
                  heureusement que ni Werther ni Pheldge ne sont dans le coin!

                  J’en aurais entendu parler durant des semaines et des lustres….

          2. Aristarkke

            Juste en passant, Sam : Pour faire Paris New York en 0.02 seconde, faut déjà être sûr de (pouvoir) sortir de la bouteille…
            Vu le nombre de si explicites et implicites détaillés par le Bailli…

        5. Zer

          L' »analogie » des haltères vaut son pesant de slips d’occasion.

          « ceux qui bossent et qui en vivent bien reprochent à ceux qui ne peuvent pas ou qui en vivent mal de ne pas pouvoir »

          Complètement pas du tout. Ceux qui bossent et qui en vivent bien reprochent à la caste politique de les voler sous la menace de la violence, empêchant ainsi toute solidarité véritable de prendre forme.

          Encore un lecteur de John Rawls ou du pauvre Michéa.
          * soupirs *

        6. cyprus.ill

          Excusez-moi, mais quel ramassis de conneries !

          « Mettez vous à la place des haltérophiles qui soulèvent quelques 200 kilos et qui se foutraient de vous parce que vous n’arrivez même pas à arracher 100kg du sol, alors que soulever 150kg représenterait le minimum pour avoir une vie correcte dans leur monde…  »

          Non sérieusement, c’est vraiment n’importe quoi !

    2. Pat

      Ah, la méchante « méroticratie », celle qui sélectionne sur une bonne orthographe et de vraies études, sur l’horrible travail et l’insupportable effort. Trop dur !

    3. Val

      @Gieller « méroticratique » joli geste manqué 🙂 , le mérite , valeur qui vous reste en travers du clavier . Qu’a donc cette valeur de si sulfureux que vous ne puissiez la taper ? Pour info , un ingénieur débutant aujourd’hui gagne à peu près le salaire d’une femme de ménage , c’est quoi plus égal , qu’il se mette à gagner moins ?
      Et n’est ce pas ça la justice : que tout soit payé à son prix ? (pour info sinon c’est du vol)
      Vous avez de curieuses valeurs mon ami 😉

      1. albundy17

        « c’est quoi plus égal , qu’il se mette à gagner moins ? »

        Ben il y a des ingénieurs qui ne méritent pas le salaire d’une technicienne de surface, exemple, quand on fabrique des locos qui ne rentrent pas en gare ou qui ne passent pas les tunnels…

        1. Lark on the Wing

          J’aime beaucoup, Al !…. mais à la SNCF, l’incurie avec entrain, c’est la norme….

          A propos de normes rigolotes – touchant ta branche ou à peu près – je vais remplacer ma fosse septique qui doit avoir dans le demi-siècle ou davantage. Elle pré-existait à mon acquisition, en tous cas, la maison ayant été construite sous le Second Empire, il y a de la marge…

          Je prends donc contact avec le SPANC local, où l’on me répond – très gentiment, au reste – qu’il est préférable d’attendre un peu avant de « constituer le dossier », car les normes risquent de changer avec la nouvelle majorité qui va se manifester (ou pas) le mois prochain…

          Selon mon interlocuteur, cela s’était produit en 2007 et encore en 2012… De l’influence électorale sur les effluents…

          Quel pays, mais quel pays ! et on annonce des orages… pas vraiment « désirés », car je suis inquiet pour mon potager en cas de grêle

          1. albundy17

            S’il n’y avait qu’à la assan cieff…

            J’ai un beauf chez air-bus, ingénieur système.

            Nom compliqué pour son activité qui consiste à vérifier que français et allemand utilisent bien la même norme de fiches électriques et autres pour que ça s’emboîte bien à l’assemblage du mécano géant.

            Bon, apparemment il en faudrait plus des comme lui (?) la presque totalité des retards de livraison sont dûs à ce type d’incompréhension

            1. albundy17

              Ta fosse s’est effondrée ? épandage ?

              A mon sens le meilleur système de recyclage des eaux vanne et grise, en pleine cambrousse on oblige les gens à se raccorder sur le tt à l’égout, un non sens écologique et financier pourtant simple. (l’épandage sous le potager, quel pied :mrgreen: )

              1. Lark on the Wing

                Voui, mais :

                – Je suis sur la pente (comme le pays, selon Tardieu, ce qui ne nous rajeunit pas) et mon potager est plus haut… le Morvan, c’est des bosses….
                – Il n’y a pas, et il n’y aura jamais, de tout à l’égout où j’habite
                – on m’a parlé de micro-station, mais vu l’horreur esthétique sur mes pelouses, c’est no-go
                – ce sera donc une grosse fosse toutes-eaux d’un volume à déterminer en fonction des nouvelles normes, avec épandage à déterminer aussi…

                J’envisage donc de prier la déesse Cloacina… après tout, la ville la plus proche, Autun (Augustodunum) utilise toujours le grand égout romain…

                1. albundy17

                  « Je suis sur la pente »

                  Vui c’est ce que j’ai bien compris, mais condsole toi, bon nombre d’ici présent sont dans ce cas, soit par l’age comme un certain pseudo grec des flandres, ou pire par une vie dissolue propre au îlien sous perfusion !

                  Pas de tt à l’égout, quelle félicité ! Pas de taxe de retraitement des eaux de 35 % en suce c’est du belge.

                  Les micro stations, mouarf, pourquoi faire simple quand on peut faire onéreux. Par contre une petite pompe de relevage pour drainer un réseau sous le potager?

                  1. Lark on the Wing

                    Relevage ?… difficile, because entre la maison et le potager, il y a 80 m…. en pente, douce, mais réelle…

                    1. Aristarkke

                      Bâtis un réseau hydraulique par étapes , façon gratte-ciel:

                      Ta première pompe puise dans ta fosse et va rejeter après un dénivellé de 20 m ou 30 m dans un bassin tampon intermédiaire où une pompe n+1 fait le même boulot jusqu’au bassin suivant et ainsi de suite.
                      Il y a un calcul à faire en fonction des capacités des pompes que tu prévois de mettre.

                      Les Romains y arrivaient bien… Tu n’es pas plus bête qu’eux…

                    2. Lark on the Wing

                      On me dit qu’à Marly, il y aurait une vieille pompe qui aurait été installée par un vieux barbon Flamand, et qui sert plus ?…

                    1. Pheldge

                      HB, c’est pas gentil de rappeler qu’Harry, ton poto, a besoin d’une pompe de relevage, que la petite pilule bleue n’a plus d’effets depuis longtemps …

            2. Higgins

              Je crois qu’il y a eu un (gros ) loupé sur ce point avec le prototype de l’A380 (incompatibilité entre les morceaux fabriqués en Allemagne et ceux fabriqués en France pour les liaisons électriques).

                1. Pythagore

                  Si je me rappelle bien, c’était un manager à Hambourg qui avait décider qu’il n’y avait pas de petites économies et avait décidé de continuer à travailler sur Catia V4 alors que Toulouse était sur Catia V5 or les deux versions ne sont pas compatibles (ce que n’importe quel expert sait).

                  PS: Catia: logiciel Francais de Conception Assistée par Ordi, de Dassault systemes. Cocorico, Même Boeing l’utilise. ‘m’etonne que l’état n’est pas encore déglingué la boîte et son propriétaire. Peut-être parce qu’il finance les mosquées ?

              1. bibi

                Airbus avait un plan d’assemblage pour l’A380 sur le site de Hambourg puis nos politiciens s’en sont mêlés, il a fallu refaire un plan de montage entre Toulouse ou l’avion était assemblée et Hambourg ou il était finalisé, bilan gros fiasco et nécessité d’augmenter le nombre de vente de 33% pour pouvoir rentabiliser le projet.

              2. Bardamu

                En fait, depuis l’Aérospatiale, les français avaient développé un logiciel qui marchait bien, mais les germains ont refusé avec hauteur… et ce qui devait arriver est arrivé.
                A propos des compétences germaines se rappeler combien leur firme informatique SAP a coulé de petites boîtes…
                Enfin, le mariage franco allemand m’est resté en travers de la gorge car côté français le CA était de 12.5 Mds contre 8.5 Mds côté germain… et on a considéré que du côté shareholding ça équivalait à la parité. C’est à peu près depuis ce temps là qu’on se fait voler comme dans un bois…

    4. Ragnar D. Anskool

      Je pense que nous n’avons surtout pas la même définition de la devise des Français
      Liberté : Chacun a le droit de faire ce qu’il peut tant qu’il ne nuit pas à autrui.
      Egalité DES CHANCES, et pas une redistribution égale des richesses crées par les uns et consommées par les autres.
      Fraternité volontaire, bénévole et pas imposée au nom d’un intérêt général qui lui aussi a perdu son sens (cf article 1 et 2 DDHC). La fraternité, solidarité découle donc logiquement de l’individualisme: Je suis solidaire parce que c’est dans mon intérêt individuel!
      Un monde ou chacun travaille selon ses capacités et chacun reçoit selon ses besoins ne m’enchante pas vraiment.

            1. theo31

              Exactement. Il faut un bon dossier, être motivé et avoir des pépètes pour assumer le coût de la formation plutôt que d’avoir des gosses de fonx qui viennent branler 5 ans aux frais des pauvres.

            1. bibi

              Non, ce n’est en rien visionnaire, c’est totalement rétrograde, on y voit un élève avec des livres qui ne sont pas des manuels scolaires estampillés EdNat.

    5. Royaumont

      « Les aspirations à un monde plus juste, plus social, où l’humain et l’environnement sont au centre de toutes les décisions ».
      C’est bô, on dirait du Jack Lang…

    6. taisson

      « Les aspirations à un monde plus juste, plus social, où l’humain et l’environnement sont au centre de toutes les décisions «
      Que peut-on ajouter… C’est juste la transcription en langage convenu (pour ne pas dire obligatoire !) de toutes les aspirations de tous les être vivants : être dans un endroit confortable, le ventre plein, avec accès facile aux femelles (et vice versa).
      La notion collectiviste de » justice » est un concept complètement abstrait qui ne sert qu’à justifier la jalousie envers ceux qui sont plus beaux, plus intelligents, plus….quelque chose !! Ou supposés tels…
      Je me répète, mais ce commentaire surement sincère est le résultat de la « pensée unique », qualifiée « de gauche », que l’on instille depuis la maternelle jusqu’à l’hospice…
      Qui n’est d’ailleurs qu’une dérive niée, et politisée de notre culture Judéo-Chrétienne !
      Et notre intervenant à raison sur un point : Cette pensée globale et largement partagée empêchera toute construction d’une société fonctionnelle, en dépit qu’il soit impossible d’en faire une ligne cohérente, l’expression de « bons » sentiments étant sa seule unité.
      Mais, oui, les vieux partis, ayant encore leur public, renaitrons avec des nouveaux, plus jeunes, la tête farcie des mêmes stéréotypes.
      L’idée que ce pays pourrait devenir meilleur simplement en foutant la paix à ces habitants et en n’intervenant que le moins possible dans leur vie journalière ne semble plus pouvoir être comprise par tous ceux qui ont moins de 50 ans !
      Liberté / égalité /fraternité, joli slogan, qui avait un tout autre sens à son époque, et qui est devenu quelque chose du genre : autorisations préalables/égalitarismes/collectivisme.
      Les CPS + Parisiens qui viennent d’arriver au pouvoir avec leur jeune leader sont parfaitement formatés aux « aspirations à un monde plus juste, plus social, où l’humain et l’environnement sont au centre de toutes les décisions « ….Nous verrons rapidement ce qu’ils vont en faire !

      1. nemrod

        Voilà.
        Très clairement énoncé.
        Comment résumer 40 ans de dérive en 20 lignes…bravo.

        Je me permet juste de dire que certains moins de 50 ont compris ça depuis longtemps…j’en ai 49 et mon fils de 22 n’aspire qu’à ce qu’on lui fiche la paix, ma fille de 20 aussi.
        Ce sont des exceptions, j’en conviens.

        « nous verrons rapidement ce qu’ils vont en faire »
        Ca ça me semble clair.
        Ils vont gérer plus ou moins bien la faillite du système.

        1. Gieller

          Mais c’est l’anarchie que vous prônez là !!! 🙂

          Pour avoir la paix, et du travail, mon fils lui est allé créer sa boite au Kenya… Domiciliée en France, certes, mais son activité est en Af de l’Est.
          Vive la mondialisation !

      2. Lark on the Wing

        @Taisson : « Les CPS + Parisiens qui viennent d’arriver au pouvoir avec leur jeune leader sont parfaitement formatés aux « aspirations à un monde plus juste, plus social, où l’humain et l’environnement sont au centre de toutes les décisions »…

        La lecture des Macronleaks et leurs extraits de courriels (« pas de quoi fouetter un chat » que l’on répand complaisamment, me rappelle les éléments de langage lancés par Fouks, lors de l’affaire Sofitel « Dominique, violer une femme? ça ne lui ressemble vraiment pas! ») montrent au contraire le cynisme absolu de sociopathes confirmés.

        La manipulation va devenir un cas d’école : une vitrine de bonneteau souriant, les médiats en « barons », et l’électeur en Monsieur Gogo ; cependant que, derrière la devanture éclairée, dans la salle des machines, tous ces brillants petits strausskahniens mitonnent une cuisine qui n’aura rien de Trois (ou Cinq) Etoiles ….

        1. Royaumont

          « pas de quoi fouetter un chat » avec les Macronleaks est sans doute vrai sur le plan judiciaire.
          La liste de ses donateurs, au premier rang desquels figure Soros montre que la priorité de ce syndicat Macron n’est certes pas l’homme de la rue.
          Le « je baise le peuple » utilisé par son directeur de campagne en guise de formule de politesse en dit long sur le mépris que ce milieu éprouve pour nous.
          Au malheur d’être victime, je ne rajouterai pas le ridicule d’être dupe.

          1. Lark on the Wing

            Une nouvelle « Journée des Dupes » hein ?… espérons que le Jupitérien restera moins longtemps au pouvoir que le Cardinal…

            1. Royaumont

              Il y a un peu de ça. A l’époque, il s’agissait de séduire le souverain (le roi) par des discours mielleux et de discréditer ses adversaires par des remarques fielleuses.
              Aujourd’hui, il s’agit de séduire le souverain (le peuple) par des discours mielleux et de discréditer ses adversaires par des remarques fielleuses.
              Plus ça change, plus c’est pareil.
              Le grand satrape était resté combien de temps aux affaires ? 19 ou 20 ans ? Ça promet !

              1. Aristarkke

                En somme, il ne manque que deux choses au Peuple souverain pour qu’il soit maître en son pays :
                – qu’il soit (encore) un Peuple
                – qu’il soit souverain en évitant les maires du palais

            2. Lorelei

              Je ne crois pas qu’il y aura seulement des dupes.
              Le programme de Macron regroupant tout et son contraire, la plupart de ses soutiens actuels seront cocus (vous excuserez mon langage).
              J’espère qu’ils ne porteront pas tous des clochettes au-dessus de la tête sinon, ça fera un chahut… 🙂

                1. Aristarkke

                  En attendant, la Presse, y compris la Radio, nous tympanise chaque jour avec Macron par ci, Macron par là (comme Zarathoustra)

          2. Val

            @royaumont « en dit long sur le mépris » : eh oui , d’autant plus que leurs martingales ont parfaitement fonctionné . Je suis sidérée par l’aveuglement volontaire des gens. Ils veulent y croire, ils sont prêts à tout pour que leur espoir vive. Quelle pitié.

          3. Flaghenheimer

            Il faut vraiment être très très naïf pour croire à ce mél « je baise le peuple ». D’une part, il ne figure pas dans les méls rendus publics. D’autre part, lisez-le. Ça ressemble vraiment à quelque chose qu’aurait pu écrire le directeur de campagne de Macron?

              1. BDC

                As-tu déjà rencontré un énarque de sa génération ? Avec ce que j’ai vu et entendu, le coup de la chocolatine je l’imagine tout à fait.

      3. goufio

        Dans votre sens, il faut prendre en compte que ce sont tous « anciens » qui font les cours à l’IEP et à l’ENA quand ce n’est pas dans les grandes écoles. La relève n’est pas pour demain

      4. Flaghenheimer

        Tellement unique comme pensée que le pauvre c’est fait retoquer par environ 25 commentateurs. Et en aurait été de même si bien d’autres sites.

    7. Gosseyn

      @ Gieller : Que vous ayez la haine du travail, la haine de la famille, la haine de la patrie, se comprend, puisque vous l’exposez.
      Que vous affirmiez que cela ne puisse venir qu’en substitution à la liberté, à l’égalité et à la fraternité, ne peut se comprendre.
      Vous êtes d’ailleurs dans l’incapacité de démontrer (hors slogans abscons) que ces entités ne puissent être qu’antagonistes.
      Ce que vous voudriez présenter comme un exposé politique ne révèle en fait que votre croyance, votre acte de foi en des sous-entendus d’origine sectaire.
      Vous êtes donc membre ou sympathisant d’une secte, non d’un parti politique.

    8. theo31

      « Travail, famille et patrie ! »

      C’est tellement mieux « Chômage, SDF, Socialisme national » comme slogan. Oh wait… mais c’est la France de 2017.

  4. Royaumont

    L’élection de Macron est un séisme politique, tous les partis sont touchés. Le PS, en premier lieu bien sûr, est cliniquement mort. Les républicains valent à peine mieux, et les 2 fronts sont également touchés et fracturés.
    On ne va pas pleurer sur tout ce petit monde.
    Cependant, la représentation politique éparpillée façon puzzle laisse le champ libre à un pouvoir sans partage à la haute administration, et c’est assez inquiétant. Inquiétant, car ce personnel égocentrique, coupé du réel, cynique et irresponsable est le premier coupable de la débâcle actuelle. Avec Macron, le coup d’état et parfait, il respecte toutes les formes de la légalité.
    Pour le bien de la France, on ne peut qu’espérer que la recomposition politique sera rapide, avec effectivement, des valeurs et des postures un peu plus saines.

    1. bob razovski

      Un séisme politique ? où ça ?

      Les marmites macron se remplissent déjà des vieux ingrédients moisis qui font pourrir la france depuis des décennies, attali en tête.

      macron, c’est du socialisme de gauche rebadgé

      toujours plus d’état, plus de taxes, plus d’emmerdes. Aucun séisme à l’horizon, juste la température de la marmite qui augmente tout doucement, comme prévu.

      1. Royaumont

        Jacques Attila ne s’est jamais abaissé à demander une onction populaire quelconque. Il ne va tout de même pas dépendre du vulgus pecus, tout de même !
        Mais si, on peut parler de séisme, dans la mesure où les structures politiques (vermoulues) se sont effondrées.
        La mauvaise nouvelle, c’est que le « deep state » n’a plus aucune entrave.

    2. Lark on the Wing

      Depuis que Louis-Napoléon Bonaparte (1808-1873), neveu de Napoléon 1er, a été élu président de la République le 10 décembre 1848, un conflit l’oppose à certains députés libéraux, au premier rang desquels se trouve Adolphe Thiers.

      Pour se débarrasser de cette opposition et « sauver la République », Louis-Napoléon Bonaparte décide le 2 décembre 1851 de réaliser un coup d’état, de dissoudre l’Assemblée Nationale et de demander un plébiscite au peuple français.

      Le lendemain, les députés libéraux qui n’ont pas été arrêtés tentent de convaincre les Parisiens de se révolter. Victor Hugo, Sadi Carnot, Victor Schoelcher, Jules Favre et Alphonse Baudin notamment se rendent dans les faubourgs de Paris ceints de leur écharpe tricolore, appelant le peuple aux armes.

      Une barricade est érigée faubourg Saint-Antoine par des ouvriers et les troupes du 19ème Léger prennent rapidement position devant elle.

      Alphonse Baudin tente une nouvelle fois de persuader les habitants du faubourg de rejoindre la barricade, mais l’un d’entre eux lui répond qu’il ne vaut pas la peine de se battre pour que les députés conservent leur salaire quotidien de 25 francs.

      Alphonse Baudin se lève alors, criant sur la barricade : « Je vais vous montrer comment on meurt pour 25 francs ». Il s’écroule, criblé de balles par les hommes de la troupe.

      Plus de 300 personnes seront tuées jusqu’au 5 décembre, mais cela n’empêchera pas Louis-Napoléon Bonaparte d’obtenir un plébiscite trois semaines plus tard (plus de 90% de « oui » au coup d’état) et de se faire décréter Empereur un an plus tard, le 2 décembre 1852.

      VALLS en Baudin humilié et vengeur, ça aurait de la gueule… Quoique, Monte-Cristo, ce serait bien aussi, gardé par Mélanchon au château d’If…. mais les abbés Faria sont rares de nos jours…
      wikipedia.org/wiki/Le_Comte_de_Monte-Cristo#/media/File:Louis_Fran%C3%A7ais-Dant%C3%A8s_sur_son_rocher.jpg
      La musculature avantageuse devrait plaire… au Château…

          1. nemrod

            V’la que ça recommence.
            Je m’insurge.
            Après qu’ici même furent insulté les Tanches…poissons estimables, voilà que l’on insulte le blaireau.

            Le blaireau est un animal intelligent et sociable qui vit discrètement car de moeurs nocturnes ou crépusculaire.
            La cellule familiale est le couple plus les jeunes blairotins : 2 le plus souvent.
            La maturité sexuelle est assez lente, ce qui entraîne une vie familiale assez développée et harmonieuse.
            Le blaireau est solide et trapu ; un mâle adulte est un très bel animal.
            Omnivore il fait ventre de tout et n’est que marginalement nuisible aux récoltes et activités humaines.

            Un animal discret et sympathique que ne mérite pas d’être comparé à la brochette de calamités que l’on a subit 5 ans.
            Merci.

                1. Lark on the Wing

                  « La maturité sexuelle est assez lente, ce qui entraîne une vie familiale assez développée et harmonieuse. »

                  Je me demande si… par hasard, hein… le terrain le plus favorable à cette espèce… ce serait pas l’Isle Bourbon… je sais pas toi, mais il me semble trouver des similitudes… surtout avec ces familles nombreuses (fratrie de 13, je crois ?)…

                  1. Pheldge

                    pfff …chez ma chère et tendre, ils étaient 17 enfants, ce qui faisait 19 à table ! lever à 4h, corvées … Cosette version tropicale.

            1. taisson

              Merci ! J’ ajouterais qu’il est aussi très dangereux pour ceux qui l’ attaquent chez lui…c’est surtout pour ça qu’il a mauvaise réputation.
              Et contrairement à nos politiques, il ne cherche à obliger personne à vivre comme lui …

      1. Le Gnôme

        Louis Napoléon n’était pas rééligible, la constitution interdisant un second mandat, c’est ce qui détermina le coup d’état.

        1. Lark on the Wing

          Une explication constitutionnaliste (la constitution de 1948….) qui ne prend pas en compte la dimension césariste dès l’origine de l’aventure de Napo III

    3. Bonsaï

      Votre fine analyse présente une intéressante description de la situation politique totalement inédite dans laquelle se trouve la France.
      Si les apparences correspondent bien à une réalité il y a matière à réflexion, car il s’agirait alors d’un sorte de hold-up, d’un tour de prestidigitation sur le cœur même du pouvoir.
      Une sorte de coup d’Etat occulte…

    4. Zadig

      Effectivement, c’est la monté en puissance de la haute administration aux pouvoirs de l’état.
      C’est aussi la fin des illusions, beaucoup pensaient que le politique élu domine l’état, or, depuis un moment la haute administration à la main sur les décisions, un holdup sans bruit.
      Les premiers dangers seront les relations incestueuses, ils voterons leurs dépenses, sans contrôle, sans contre pouvoir, une petite dictature démocratiquement élu.
      Mais s’ils se plantent, ils n’auront plus le pare-feu du politique élu.

        1. Pheldge

          sam , il y a toujours eu des « remplacements » de hauts fonctionnaires à chaque alternance. Le truc c’est que chez nous, les fonctionnaires ne sont pas virés, ils sont mutés « ailleurs », vers un de ces placards dorés dont la république est friande …

          1. Lark on the Wing

            entre bon nombre d’autres, les Inspecteurs de finances en fin de carrière dans le privé, et qui, remerciés (souvent pour une coûteuse incompétence), reviennent dépantoufler dans l’institution d’origine, au salaire correspondant à leur ancienneté virtuelle…

            et les préfets ? superbes, hein ?
            lefigaro.fr/conjoncture/2015/11/26/20002-20151126ARTFIG00008-un-rapport-denonce-le-grand-nombre-de-prefets-sans-affectation-territoriale.php

            bon, d’un autre côté, ils sont moins payés qu’un coiffeur présidentiel… me demande d’ailleurs si Maquerond va conserver le Bennehamou… il n’a pas besoin de teinture, mais il se dégarnit devant (ça uthe, le theveu thur la langue): il devrait demander à Cahuzaque…

          2. sam player

            Pheldge…. donc ce n’est pas un spoil system…

            Je suis en train de dire que j’ai envie d’un éclair au chocolat et tu me dis qu’il y a du pain dans le placard…

            1. Pheldge

              je suis entièrement d’accord, je voulais juste rappeler qu’on avait notre « spoil system » version française, et qu’à chaque transition, les têtes changeaient aussi. Même si à chaque fois, le nouvel élu jure la main sur le cœur qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières !

      1. Val

        @zadig « s’ils se plantent » ? mais ils ne se passera rien pour eux, ils iront pantoufler qq part bien au chaud comme d’habitude. Ou est le problème ?

  5. bob razovski

    Je trouve étrange l’attitude de macron envers valls.

    valls qui a joué sa peau avec le 49.3 pour faire passer une loi macron toute pourrie, qui ne faisait peur qu’à 4 syndicalistes poussiéreux, histoire de montrer aux commissaires européens que la fraoooooonce sait se réformer dans la douleur s’il le faut et que macron sait ce qui est bon.

    Macron a une drôle de façon de reconnaitre l’engagement.

    1. Mildred

      Cette histoire a été racontée autrement pas plus tard que hier au soir à C’ dans l’air, où on a expliqué que Valls avait brandi le 49-3 justement pour empêcher Macron de faire passer sa loi qui aurait pu avoir une majorité à l’Assemblée.

      1. bob razovski

        oula… pardonnez mes neurones asthmatiques, mais là, ça devient difficile :

        le 49.3 a été utilisé pour contrer cette loi ? Je pensais qu’elle était passée grâce au 49.3…

        Comme quoi, quand on suit d’une oreille distraire un truc qui ne nous intéresse pas, la comprenette est impossible. 😉

        1. Mildred

          Bon d’accord, je me suis sans doute mal exprimée, donc je recommence ! Le 49-3 aurait été brandi par Valls pour empêcher que Macron puisse bénéficier du succès d’un vote favorable à sa loi !

      2. Lark on the Wing

        @Mildred : « où on a expliqué que Valls avait brandi le 49-3 justement pour empêcher Macron de faire passer sa loi qui aurait pu avoir une majorité à l’Assemblée »…

        Comment peux-tu supporter les gencives complotistes de Lapix ? et la tronche de faux Goya écrasé d’un Lescure ? et le Cohen, roi des chaises musicales ?

        Tu devrais lire du Mommsen, plutôt….

    2. Lark on the Wing

      le blog d’Authueil signalé par Higgins ci-dessus répond à ta question, sur le cas Valls au moins, et sans prendre en compte la dimension vengeance. Le reste est d’une grande naïveté…

  6. Val

    « Républicains, qui n’ont absolument pas compris le message des urnes  » : oui , c’est incroyable. C’est à ce genre de truc que l’on voit que ces types sont coupés du monde.

    1. Royaumont

      Les Républicains ont la fâcheuse habitude de se foutre éperdument de ce que peuvent bien penser leurs électeurs. Ça lasse.

    2. nemrod

      Quelle bandes de cons quand même.

      Ils ont perdu à cause des casseroles de Fillon.
      Ils ont donc décidé de faire un pas à gauche donc sur le terrain de Macron.
      Ils vont donc s’effondrer
      Ils ne peuvent pas arriver à se dépatouiller de l’emprise idéologique de la gauche.

      C’est un parti socialiste de « droite ».
      Qu’il crève.

  7. Bonsaï

    « si Macron a réussi à couler la Marine, peut-être pourra-t-il en faire autant avec la Royal. »
    Outre le très joli jeu de mots, cela voudrait dire que Macron est vraiment un OVNI dans la politique française et non la répétition lassante des mêmes scenarii.
    A mon avis tant qu’on ne se décidera pas à faire une cure d’amaigrissement drastique sur le nombre de fonctionnaires, rien ne changera vraiment.

    1. albundy17

      Ce serait alors l’homme providentiel, non carriériste, faisant fi de son avenir politique et imposant, malgré grèves et syndicats, un programme tadchair…

      Il évoquait la remise à plat de tout ces régimes de retraites pour n’en conserver qu’un, pour tout le monde….

      Je n’ai pas encore entendu gueuler la dessus donc les fonx ont déjà dû être rassurés, sans parler de la classe politique

      1. nemrod

        Un homme providentiel ça existe mais c’est rare et comme le dit H16 ça ne recherche pas le pouvoir.
        Il lui tombe dessus comme une fatalité : De Gaulle, Jeanne d’Arc.

        Ensuite un énarque non carriériste, avec d’autres ambitions que son avenir politique ça doit exister mais ça n’est pas la généralité de l’espèce.
        Un peu comme les poissons volants.

  8. Mildred

    Concernant Najat, je serai moins affirmative que vous, et je me demanderais où est passé son discret mari, Boris Vallaud, avant de me prononcer sur l’avenir de sa femme. Il se serait casé, en catimini, chez son petit camarade Macron, que ça ne m’étonnerait pas !

    1. Lark on the Wing

      @Mildred…. Soyons complotiste jusqu’au bout : tout ce qu’a touché Valls est désormais souillé aux yeux du Jupitérien…

      Et je ne serais pas étonné moi, que le Borisse
      divorçât maintenant, pour garder ses blandices….

  9. Black Mamba Warrior

    « Au passage, on admirera la capacité d’adaptation de ce dernier qui ne recule devant aucun déménagement pour s’assurer une place »
    Cette petite phrase m’a fait pensé à WP, qui lui par contre n’a pas cette même capacité adaptation. Enfin bref …
    Je croise les doigts et j’y crois …

  10. yp

    Pendant ce temps, les vénézueliens innovent et inventent « la marcha de la mierda ».

    « As El Pais reports, the devices have been dubbed ‘Puputov cocktails’ on social media, and they are becoming the trending weapon at anti-government protests in Venezuela. That is pronounced ‘poo-poo-tov,’ and as the name indicates, they are nothing more and nothing less than bombs made with feces. (…) Opposition supporters use a giant sling shot ‘Crapapult’ to throw ‘Poopootovs’, a bottle filled with feces »

    http://www.zerohedge.com/news/2017-05-10/venezuelan-protesters-unleash-poop-bombs-currency-collapses-995

  11. lxy

    En 2012 le PS détenait tous les pouvoirs politico-administratifs du pays. En 5 ans tout l’appareil ététique et territorial a été truffé de jeunes ambitieux archi-diplômés socialistes (ou Unef) qui ont occupé et occupent encore des postes importants et bien rémunérés. Bien que « socialistes » ils se sont bien gardé de militer à la base du PS, en allant coller des affiches ou en se coltinant des discussions sans intérêt dans les locaux sordides du parti, au milieu de vieux militants bornés.

    C’est typiquement le profil de Macron et du premier cercle de son entourage…tous socialistes « d’en haut ».

    Le deuxième cercle est celui des « amis de Terra Nova » : Minc, Attali, Bergé, Drahi, Rothschild, Olivennestein, Pigasse, Finchelstein, Grivaux, Pisani-Ferry, Haïm,BHL, qui étaient tous déjà à la manoeuvre derrière DSK.

    Le troisième cercle est celui des « idiots utiles » ( les ringards : Delevoye, Collomb, Corinne Lepage, Cavana, Robert Hue, Bayrou, Cohn-Bendit etc) pour donner l’illusion que EM est « trans-parti » et séduire ces naïfs qui bêlent que l’on peut faire une politique « et de droite et de gauche » ou « ni de droite ni de gauche », Ils ne sont que la fumée pour camoufler le projet véritablement socialiste et internationaliste de Macron (ou plutôt de ses marionnettistes).

    1. Onaneur de Moosh

      @Ixy

      Bien vu, cependant ce qu’il y a sous le capot d’EM n’est pas du tout le socialisme et l’internationalisme, mais plutôt ce mélange d’autoritarisme technocratique, de capitalisme de connivence, et de marxisme culturel: le néo-conservatisme. (le fanatisme du marxisme culturel pouvant se substituer au fanatisme religieux)

      D’ailleurs j’aime beaucoup ce terme de « trans-parti », car à l’instar des transgenre-non-binaires qui prétendent n’être ni mâle ni femelle ils peuvent être désignés par le néo-pronom neutre de « troudeballe ». Car ce qu’il y rentre comme ce qu’il en sort sent mauvais.

    2. Royaumont

      En voyant la propagande diffusée dans le poste sur les coulisses de la campagne, j’ai eu l’impression de voir une « task force » de consultants, avec toutes les options : conformisme, usage d’anglicismes inutiles, arrogance, culture hors-sol…
      La manière de diriger ses équipes semble plutôt « moderne » à défaut d’être efficace, mais le fond doctrinal est totalement usé.
      En bref, ce n’est pas avec ces équipes-là qu’il va réduire les fractures entre les différentes composantes de la Nation.

  12. Guillaume_rc

    Je viens de jeter un oeil sur la liste des « intellectuels » qui soutiennent Macron :
    Dominique Meda : la sociologue qui croît dur comme fer à Marx et pour laquelle le travail est une souffrance. Elle peut encore vaguement se parer du titre d’intellectuelle.
    Mais Jacques Higelin ? Christophe Alévêque ?
    ça va pulser niveau ciboulot !

  13. Duff

    Je vous avais dit entre les deux tours qu’avec Macron, on assisterait à un tirage magistral de chasse d’eau qui me rendait optimiste…

    J’attends pas la révolution avec Macron mais le préalable à tout était de se débarrasser de tous les mange-pains parasitaires de gogoche ou de la droiche.

    Du coup avec le programme éco et LR représenté par le tout mini Chriac, je vais voter aux législatives pour la REM. Peu m’importe de pas connaître le candidat, on s’en fout 😀

    1. honorbrachios

      vu qu’il semble que vous n’ayez pas lu ou compris qui était micron , je vous remet le très bon comment d’Ixy juste un peu plus haut sur cette page :
      « lxy 11 mai 2017, 11 h 55 min
      En 2012 le PS détenait tous les pouvoirs politico-administratifs du pays. En 5 ans tout l’appareil ététique et territorial a été truffé de jeunes ambitieux archi-diplômés socialistes (ou Unef) qui ont occupé et occupent encore des postes importants et bien rémunérés. Bien que « socialistes » ils se sont bien gardé de militer à la base du PS, en allant coller des affiches ou en se coltinant des discussions sans intérêt dans les locaux sordides du parti, au milieu de vieux militants bornés.
      C’est typiquement le profil de Macron et du premier cercle de son entourage…tous socialistes « d’en haut ».
      Le deuxième cercle est celui des « amis de Terra Nova » : Minc, Attali, Bergé, Drahi, Rothschild, Olivennestein, Pigasse, Finchelstein, Grivaux, Pisani-Ferry, Haïm,BHL, qui étaient tous déjà à la manoeuvre derrière DSK.
      Le troisième cercle est celui des « idiots utiles » ( les ringards : Delevoye, Collomb, Corinne Lepage, Cavana, Robert Hue, Bayrou, Cohn-Bendit etc) pour donner l’illusion que EM est « trans-parti » et séduire ces naïfs qui bêlent que l’on peut faire une politique « et de droite et de gauche » ou « ni de droite ni de gauche », Ils ne sont que la fumée pour camoufler le projet véritablement socialiste et internationaliste de Macron (ou plutôt de ses marionnettistes). »

      1. Duff

        Et?

        Vous n’avez pas compris mon propos. Ces gens là ne sont ni moins bons ni meilleurs que ce qui entre 2012 et 2017 a servi « d’opposition » 😉

        1. Val

          OK Duff mais on se demande vraiment ce qui vous pousse irrésistiblement à mettre un bulletin ds l’urne, ou alors vous êtes payé pour y aller, je ne vois que ça..

          1. Lark on the Wing

            Danton disait : « on ne détruit bien que ce que l’on remplace » or words to that effect (affect…).

            Si c’est pour remplacer des nuls corrompus, par des zéros corruptibles, je ne vois pas franchement l’intérêt… les gavés coûtent souvent moins cher que les affamés….

            1. Royaumont

              Dans cette logique, rétablissons la monarchie : une fois fortune faite, la dynastie peut limiter le pillage.
              Cela aurait deux autres intérêts :
              – cela nous aurait épargné ces 6 mois de campagne humiliants pour la France.
              – En principe, un roi aime son royaume et ne cherche pas sa destruction qui serait aussi sa ruine.

              De plus, Louis XX, duc d’Anjou, est un personnage crédible.

              1. nemrod

                Dans les faits on y est presque.
                On a un monarque et ses courtisans nous donnant l’illusion de choisir.
                Moins les obligations des aristocrates qui mourraient rarement dans leur lit.

                1. charles

                  Je plussoie pour Louis XX, ce serait en effet la solution long terme idéale.
                  @nemrod
                  Si la dynastie n’est pas établie pour « l’éternité », ça ne fonctionnera pas. Il faut de l’Histoire passée et de l’avenir liés à la dynastie.

              2. hugeus

                … crédible ???
                Pas en France en tout cas : sa marraine qui est aussi son arrière-grand-mère maternelle était l’épouse de Franco, ce qui disqualifie les descendants sur douze générations au moins.

              1. Val

                @duff je comprends, mais vous avez des goûts bizarres en matière de jeu, essayez le tiercé ou le loto, c’est moins drôle à regarder mais au moins il y a une chance de gagner qqchose 😉

                1. Duff

                  Je pense qu’on gagne beaucoup à dégager tous les bandits professionnels de la politique. Des gens vont les remplacer qui voudront rester à leur tour, c’est un peu le mythe de Sisyphe, au moins je ne vote pas aveuglement toujours pour les mêmes en espérant que soudainement le résultat serait différent. C’est cela la vraie définition de l’entêtement ultime dans l’erreur.

        2. honorbrachios

          « et »?
          ils sont mauvais , malhonnêtes et sournois et ils vous feront regretter vos propos et hollande sous peu de temps. Et surtout si comme dit plus haut, là encore ,Soros est le plus gros contributeur à sa campagne, personnage qui a fait sa fortune sur la destruction de nombreux pays

          1. nemrod

            Est il vrai que le Directeur de Campagne de Macron donnait du  » Je baise le peuple » comme formule de politesse dans ses mails ?
            Si oui, ça en dit long sur le personnage et l’indépendance des « merdias »…pas une ligne ou si peu.

          2. sam player

            « personnage qui a fait sa fortune sur la destruction de nombreux pays »

            Combien de morts ?
            Aveuglés par vos idées, vous en arrivez à les renier quand ce sont d’autres qui les utilisent… Faudrait voir à avoir un peu de cohérence.

            1. honorbrachios

              De morts je ne sais exactement mais le nom de soros apparait dans beaucoup de « révolutions » destabilisations de pays un peu partout dans le monde.
              Destabilisations qui lui permettent d’acheter des trucs de valeur pas cher et de vendre des armes. Donc si son nom apparait sous mc ron ce n’est pas specialement bon signe. Mais j’espère me tromper, bien sur!

              1. sam player

                Mouais, c’est bien ce que je pensais… peau de zob…
                Vu le résultat de son soutien pour Hillary Clinton et de son action anti-Trump, on dirait bien qu’il a trouvé plus puissant que lui…

                Son pari contre la £ a été le coup qui l’a lancé… et depuis il joue à la roulette russe, un coup je gagne, un coup je perd, en faisant du lobbying pour faire interdire les armes financières qu’il a lui même utilisées…

  14. nemrod

    J’attend la listes des prochains « députains » EM.
    Je sens bien la kyrielle de profs, d’instits et autres fonc en dispo.

  15. Lark on the Wing

    Je prévois aussi du philosophe, du sociologue et du cultureux, et toute sorte de parasite en déshérence… du « crevard » quoi …

  16. Infraniouzes

    H 16 nous gratifie, comme d’habitude, d’une savoureuse envolée, digne du grand Michel Audiard, qui pourrait voir en lui son digne successeur. « Macron a réussi à couler la Marine etc. » Où va-t-il chercher tout ça? Pagnol, qui lit tous les billets de H16, doit rigoler dans sa tombe. La plume plus forte que l’épée ? Même par clavier interposé, ça reste vrai…

  17. PR CALGUÈS

    « Emmanuel Macron promettait de changer la politique : »
    Sûr et certain que Macron va changer la politique : il ne présente personne contre Valls ce qui signifie en clair que Macron adoube Valls !
    Macron, comme prévu, nous prend pour des crons…

      1. nemrod

        Personne de EM devant NKM, Lemaire…Valls.
        Leurs électeurs sauront au moins que leur deputain ne sera pas un opposant farouche à la politique gouvernementale.

        Pas gagné pour eux.
        Pourraient bien prendre une branlée.

        1. Duff

          Lui coller un candidat c’était lui manquer de respect.

          Le laisser perdre tout seul c’est encore plus humiliant et on ne pourra pas accuser En Marche d’en être responsable…

          Je trouve ça très bien vu de leur part.

    1. sam player

      Non, il a donné une explication qui vaut ce qu’elle vaut.

      « Manuel Valls ne répond pas aux critères » pour être investi, explique Richard Ferrand. Toutefois, pour ne pas avoir l’air « d’humilier » un ancien premier ministre, il explique: « Nous n’investissons pas l’intéressé mais nous ne lui opposons pas de candidats » dans sa circonscription de l’Essonne, explique Richard Ferrand.

      1. sam player

        PTDR
        Le PS voudrait mettre un socialiste face à Valls mais y a un vidjuridik !

        Vu que Valls n’a pas l’investiture d’En Marche, il n’y a donc pas de raison légale de le déchoir !

        Comme dit Nemrod, Valls va finir chez LR !

      2. nemrod

        Ah oui…
        Et pour NKM et Lemaire ils ont donné quoi comme explications ?
        On va être en rupture de pop corn ; le spectacle va dépasser toutes mes esperances.

  18. lxy

    Macron et sa bande sont les représentants de la nouvelle bourgeoisie qui n’est plus aujourd’hui la bourgeoisie provinciale, traditionnelle, catholique, à la Fillon mais les CSP+ urbains, diplômés,mobiles, mondialisés dont les enfants sont formés dansles collèges privés sélectifs et les universités anglo-saxonnes.

    D’un autre côté les classes moyennes et/ou populaires et/ou provinciales qui ne sont plus représentées comme elles l’étaient encore dans un passé proche par le PC, le PS, le RPR ou l’Udf, Ne pesant désormais plus rien dans le jeu politique et économique. elles n’intéressent plus personne , Ce qui explique en partie l’explosion en vol du PS et des Républicains.

    Cette nouvelle bourgeoisie triomphante a trouvé un truc remarquable …la pratique de la religion anti-fasciste et anti-raciste, ce qui lui donne à peu de frais une teinture de gauche bien-pensante, humaniste, sensible à la détresse et à la misère humaines (tant qu’elle reste à l’autre bout du monde) . Alors que le chef d’entreprise qui galère dans son usine de province ou le notaire sont montrés du doigt, Ce qui ne risque jamais d’arriver au cadre sup parisien, un privilégié, mais qui en manifestant bruyamment contre le FN se trouve paré des plumes chatoyantes de la gauche compatissante (même remarque pour les cultureux et intellectuels officiels). Si MLP n’existait pas il faudrait l’inventer.

    La prise de pouvoir observée aujourd’hui par une classe supérieure, aisée, diplômée et urbaine nous ramène en 1789… Aucun des cahiers de doléances des paysans français, très majoritaires alors, ne réclamait l’abolition de la monarchie. Ils étaient surtout exaspérés par des brimades ou des injustices injustifiées, relevant de traditions seigneuriales. Ce sont les bourgeois éduqués et impatients des villes qui ont fait la révolution à leur profit. Ce sont eux qui ont racheté les biens nationaux issus de la confiscation( il y a dans ma commune pleins exemples). Les bourgeois des villes ont ainsi cumulé en peu de temps le pouvoir, les avoirs et le savoir pendant que les paysans qui n’avaient rien demandé allaient malgré eux se faire étriper dans les guerres de conquête de la République et de l’Empire.

    Désormais la classe dominante représentée par la bande de EM a très habilement décrété la fin de la lutte des classes, avec son emblématique slogan « ni de gauche ni de droite ».

  19. sam player

    Où l’on voit que ce petit monde politique se tient les coudes :
    (lefigaro.fr)

    Bernard Accoyer (LR) défend Manuel Valls

    Le député de Haute-Savoie est revenu ce matin sur la candidature rejetée de Manuel Valls. Alors que le président de la Commission nationale d’investiture du mouvement a affirmé que l’ancien premier ministre n’était pas éligible aux critères définis par En marche!, Bernard Accoyer a pris la défense de Manuel Valls, qui voulait lâcher l’étiquette PS et briguer l’investiture La République en marche pour les législatives de juin prochain.

    « L’attitude d’Emmanuel Macron à l’égard de Manuel Valls est d’une grande violence », a jugé Bernard Accoyer. « Les sourires ne semblent être que de façade ».
    ____________
    Ca frise le ridicule. Ils se tiennent les coudes, j’me tiens les cotes.

    1. Pheldge

      sam, Bernard Accoyer est dans une démarche de démolition systématique de Macron et son parti, ne va pas chercher des complots et magouilles là où il n’y en a pas !
      http://lelab.europe1.fr/bernard-accoyer-lr-balance-quen-marche-tente-encore-de-debaucher-des-elus-de-droite-3326657.
      Sinon, y’a pas que lui, y’a Mélenchon aussi et Baroin :«On aime ou on n’aime pas Manuel Valls mais, il a quand même servi l’Etat, la manière dont il est traité dit quand même quelque chose sur le côté sectaire du mouvement (En marche, ndlr)»

      1. albundy17

        Valls traité de façon sectaire ?

        Ou en fonction de son comportement ?

        Sa veste est complètement usée de tout les cotés tellement il court après une gamelle, le tout avec une tête tellement enflée qu’il lui faut des portes tunisiennes

  20. JiJiBé

    N’est-ce pas inénarrable cette file d’attente devant la cantine de l’Elysée ?
    Où s’y côtoient toute honte bue les intermittents du spectacle politico-ringardo-lamentable de ces futurs nouveaux locataires de la cour des miracles que sont devenus Matignon, Bercy, Beauvau, Sénat et Assemblée (entre autres).

    Désopilant d’observer ces sébilles à bout de bras tendues vers leurs nouveaux Seigneurs, en quête de l’aumône aussi lacunaire qu’éphémère due à un laquais doré, fébrile de pouvoir se goberger en se gavant des restes de not’monsieur, de not’bon maître.

    Hilarant ce cortège de pauvres hères aux vestes aussi rapiécées que retournées, le disputant qui aux béquilles, qui au cul-de-jatte (on en connaît) des alcooliques repentis pourvu qu’on leur assure la bouteille, sans parler des trois commères que, contrairement au jurassien rocher du même nom, nul ne songera à grimper.
    ______

    JE N’AI RIEN A DIRE …

    Mesdames et messieurs ..Je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire. Oh ! je sais ! Vous pensez : « S’il n’a rien à dire…il ferait mieux de se taire ! » Evidemment ! Mais c’est trop facile !..c’est trop facile ! Vous voudriez que je fasse comme tout ceux qui n’ont rien à dire et qui le gardent pour eux ?

    Eh bien non ! Mesdames et messieurs, moi,lorsque je n’ai rien à dire,je veux qu’on le sache ! Je veux en faire profiter les autres
    Et si, vous-mêmes, mesdames et messieurs,vous n’avez à rien dire,eh bien,on en parle, on en discute ! Je ne suis pas ennemi du colloque. Mais, me direz-vous, si on en parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ? Eh bien, de rien ! De rien ! Car rien…ce n’est pas rien. La preuve c’est qu’on peut le soustraire.

    Exemple : Rien moins rien = moins que rien !Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien !En le multipliant Une fois rien … c’est rien
    Sans préciser laquelle ! Si vous le permettez, je vais faire brièvement l’historique de la situation, quelle qu’elle soit !

    Il y a quelques mois, souvenez-vous la situation pour n’être pas pire que celle d’aujourd’hui n’en n’était pas meilleure non plus !
    Déjà nous allions vers la catastrophe nous le savions …
    Nous en étions conscients ! Car il ne faudrait pas croire que les responsables d’hier étaient plus ignorants de la situation que ne le sont ceux d’aujourd’hui ! Oui la catastrophe, nous le pensions, était pour demain !

    C’est-à-dire qu’en fait elle devait être pour aujourd’hui ! Si mes calculs sont justes ! Or, que voyons-nous aujourd’hui ? Qu’elle est toujours pour demain ! Alors je vous pose la question, mesdames et messieurs : Est-ce en remettant toujours au lendemain la catastrophe que nous pourrions faire le jour même que nos l’éviterons ? D’ailleurs je vous signale entre parenthèses que si le gouvernement actuel n’est pas capable d’assurer la catastrophe, il est possible que l’opposition s’en empare !
    _____

    DEVOS Président…DEVOS Président…ah zut, il a quitté la table des délires.
    Alors, au lieu de dire.. pressons nous d’en rire !

  21. nemrod

    « Quand Bayrou pas content, Bayrou faire toujours ça » : Pschitt…

    Mouhaha…il est en train de comprendre qu’il s’est fait niqué !
    Il sera pas le seul.
    Un gros marchepied un peu mou pour accéder au trône, l’Françoué !

  22. sam player

    Bah au moins on rigole :

    Menucci à propos de Mélenchon : «Il va repartir à Paris et sa bouillabaisse, il se la mangera tout seul»

            1. sam player

              Al, ton niveau d’humour est trop élevé… Faut faire du Pheldge avec du gras* et l’explication entre parenthèses 😀

              * : gras concerne la police, hein… quoique

                1. Loki dort

                  Faire un bide, ça revient au même que faire du gras, non? 😛

                  Motivé par la haute teneur des discussions sur le sujet du jour, je voulais faire un commentaire inspiré et intelligent. Mais voilà, je fais une blague à 2 balles. La vie est absurde. Mais c’est ça qui est bon!

                  1. albundy17

                    « Faire un bide, ça revient au même que faire du gras, non »

                    rhoooo, mais vous le faites exprès !

                    va falloir effectivement que j’applique la méthode de l’adp !

  23. sam player

    Good news : Macron n’a pas reconduit Sirugue dans la 5ème circonscription de S&L mais un avocat assez peu connu qui avait soutenu « Captain’ Contrat »… étonnant…

    La liste est ici :
    en-marche.fr/article/communique-liste-investis

    1. Pheldge

      Good news bis : un député de la Réunion, Thierry Robert, à la réputation douteuse, et encarté Modem ( c’est je crois le seul de ce parti depuis le départ de Lassalle ) et qui se voyait déjà minisse, n’est pas investi, et ne décolère pas . Ça et le coup à Bayrou, ça me fait remonter le macron dans mon estime 😉

      1. samplayers

        Faut dire qu’il éjecte direct ceux qui ont déjà fait 2 mandats… même s’il y a des exceptions. C’est d’ailleurs la raison qui lui a servi d’excuse pour éjecter Valls.

  24. cyprus.ill

    Magnifique article H16 ! Qu’est ce que je me fends la poire avec votre prose sans pareil ! Ajouté à votre si parfaite description de l’état des 2 partis politiques majeurs de notre merveilleux pays, c’est tout simplement jubilatoire !

  25. Bardamu

    Ça pourrait passer en se forçant à ignorer que les buts de ses tentatives de déstabilisation ne sont pas (spécialement) de gagner des sous, mais d’abattre ce qui n’obéit pas à un certain pouvoir… autrement dit son argent est un moyen.

  26. Aristarkke

    Monseigneur,

    Peut-être devriez vous modifier la typo du titre pour que tous comprennent que vous parlez de S.O.S.ialistes???

    1. samplayers

      Ah, ok, si Pheldge détaille avec avertissement, force graisse et soulignement ses jeux de mots, c’est donc à ton attention…

      1. Aristarkke

        Jaloux !
        Ce n’est évidemment pas toi qui aurait eu l’idée de venir en aide aux âmes égarées de ce blog ne comprenant pas l’intention de Monseigneur.

        Incapable d’imaginer leur désarroi de risquer de trépasser en ayant loupé l’essentiel, surtout sans Rolex…

    2. samplayers

      Le gars de CP a directement corrigé ce qu’il a cru être une faute d’orthographe…

      Et il doit pas être trop cinéphile non plus pour avoir changé le titre de l’article de Nathalie MP « PS : quatre sauvetages et un désertant » en « Parti socialiste : Valls déserte, Aubry, Taubira et Hidalgo se sauvent »

  27. Bardamu

    Ha bon ? Et pourquoi avoir un lien familial avec Franco serait rédhibitoire pour un prétendant ? On en a un peu assez de ces lectures manichéennes de l’histoire.

  28. samplayers

    Jean-Chr. Cambadélis ✔ @jccambadelis
    Une plateforme pour une gauche constructive et vigilante a été approuvée par le Bureau National du @partisocialiste #DirectPS
    14:00 – 9 May 2017
    58 Retweets 42 j’aime
    ____________
    Ca doit être ça la plateforme, yep ! :

    img.20mn.fr/QRkV3WQMRLiODR5UWefjwA/960x614_jean-christophe-camdadelis-alle-encontre-electeurs-19e-arrondissement-paris

  29. albundy17

    Bavala, comme si elles avaient besoin de ça….

    « Les femmes ayant suivi le traitement ont vu leur qualité de vie réduite de façon significative aussi bien d’un point de vue de l’humeur, que du contrôle de soi »

    dailygeekshow.com/pilule-contraception-humeur-etude/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-05-13

    1. Pheldge

      Et si en plus elles habitent à proximité d’une autoroute, c’est la folie assurée ! 😉
      ici.radio-canada.ca/nouvelle/1009113/proximite-autoroute-risque-demence-etude-pollution-atmospherique

      1. samplayers

        P’tain, y a même plus un disclaimer pour dire que corrélation n’implique pas causalité.

        Les gens habillés avec un vieux pardessus et un bonnet meurent plus tôt que les autres…

        1. BDC

          Il y a encore des genres 2 qui n’ont pas compris les cycles de la nature du genre 1 ? Tu rajoutes des hormones en plus, ça m’étonne pas que ça empire notre cyclothymie. Mais oui Sam, corrélation n’implique pas causalité. J’avais vu une étude sur les crimes du genre 1 corrélés à la phase prémenstruelle. Du moment que ça ne finisse pas en circonstances atténuantes … (j’ai tué mon mari : la faute aux méchants labos pharmaceutiques).

          1. Black Mamba Warrior

            Personnellement, je suis d’humeur très constante quelque soit le moment où je me situe dans le cycle, il m’est impossible de comprendre ces histoires de mauvaise humeur. Je trouve ridicule de rejeter la faute sur les hormones.
            WP est par contre lui très instable dans ses humeurs, dois-je me dire qu’il est lui aussi sous l’emprise des hormones???

            1. bibi

              « Personnellement, je suis d’humeur très constante quelque soit le moment où je me situe dans le cycle »
              Mr WP il faudrait penser à remettre la selle sur le vélo de BMW.

          2. Bonsaï

            C’est vraiment navrant de vouloir tout réduire au domaine biologique
            Et l’esprit dans tout ça, l’intelligence, le calcul, l’apprentissage… apanages de certains mammifères, mais pas seulement.

              1. Bonsaï

                Ce n’est pas le peine pour autant d’en faire le moteur principal de la communication.
                Vous êtes focalisée là-dessus pace qu’entre une mère et son bébé il y a beaucoup d’informations qui passent par le canal de l’odorat, en effet. Evitez toutefois de généraliser ce qui n’est qu’un épiphénomène…

                1. BDC

                  Un épiphénomène ? MDR ! Je sais bien qu’il n’y a pas que ça mais auriez-vous pu avoir des relations avec un homme que vous ne pouviez pas « sentir » ?

              2. albundy17

                D’ailleurs « tomber amoureux(se) » ou « faire l’amour », je dirais que c’est du foutage de gueule, de la sémantique inversée bienséance approved de « j’ai envie de te / baiser »

                1. Pheldge

                  dommage pour toi que tu n’aies pas pu expérimenter le « faire l’amour » et que tu ne connaisse que le « baiser », sinon tu connaîtrais la différence … mais bon, c’est ta vie 😉

                    1. Pheldge

                      Tout de suite les grands mots ! je suis conseiller/formateur en développement d’image, môssieur !

                    2. albundy17

                      Mouais… je sais que les roberts sont ta marchandise, mais y’en à un, un prénommé thierry, qui se souvient encore de tes conseils, comme du tribunal….

                      Venir me parler d’amour alors que dodo, celui de saumure vu que t’as bouffé le dernier de la réunion, est ton maître à penser, c’est un peu fort de chicorée

                  1. BDC

                    Maître Pheldge, vous et moi nous nous comprenons à merveille, mais des ceusses comme Albundy entendent autant à la volupté que si on nous parlait à nous de la différence entre un Graves et un Médoc. 😉

                  1. Pythagore

                    Si vous faites allusion à la Fédération d’Action Nationale et Européenne, la référence était fortuite, je l’avoue. Je pensais plutôt à la féminisation de « fan ». Mais bon pas grave, content d’avoir pu faire rire 🙂 Je ris bcp en lisant ce blog, plus passages culturels très intéressants, et le Maître bien sûr. Ça change de l’annonciation permanente de la fin du monde, et à l’opposé du bisounours.

            1. BDC

              Albundy, j’ai failli te répondre sur les crises chattatiques, mais comme on n’a plus le droit de blaguer sur les men-opposées, et que je vais m’attirer des ennuis, tant pis ! (Oui Sam : prétérition)

                    1. BDC

                      Albundy, encore une copine qui récupère (un peu) le moral après arrêt pilule, on retourne toutes au cuivre. C’est peut-être l’effet nocebo mais peu importe, je vais peut-être être moins agressive, parce que Sam a pris cher depuis un moment bizarrement 😀 …

                    2. albundy17

                      « on retourne toutes au cuivre.  »

                      Oui, les plombiers, y’a rien de mieux :mrgreen:

                      J’ai vendu de la pilule contraceptive, et incité Peg à passer au cuivre après avoir pris connaissance du dossier.

                      En plus c’est moins pénible qu’une prise quotidienne, source de raté(e).

            1. samplayers

              Je n’étais pas conscient du nombre de personnes qui meurent emmêlées dans leur drap… j’vais faire gaffe à consommer moins de fromage 😀

  30. samplayers

    HS
    Y a un sujet intéressant depuis quelques jours : Netflix et le Festival de Cannes.

    Résumé : des films sélectionnés appartiennent à Netflix et ne passeront jamais au ciné car Netflix n’est pas dans le réseau du capitalisme de connivence, alors imaginez s’il obtient une palme !

    Vite, une loi ! (c’est pas une blague, les zartistes en appellent à l’ETA… euh, l’état)

    L’immobilisme en action.

  31. samplayers

    Ouf ! Ce sont les bons costumes qu’avaient rapportés Fillon (résultat d’une investigation du Monde).

    Une enquête est en cours pour savoir s’il était passé au pressing avant… Stay tuned !

    1. Black Mamba Warrior

      Alors pour meubler je vais raconter où nous en sommes avec la procédure d’interdiction d’exercer de WP.
      Notre nouvel avocat a envoyé un mémoire pour faire appel, il explique l’absence équité, il constate qu’il a un traitement de faveur qui penche clairement pour l’URSSAF.
      La procédure est reporté, nous avons gagné deux mois.

        1. samplayers

          Ah oui, m…, j’aurais dû faire preuve d’empathie, j’y pense pas toujours, sorry !

          BM, crois bien que je partage votre douleur dans cette période difficile que vous traversez… J’ai bon ?

  32. lxy

    Les politiques et journalistes dont le niveau de formation scientifique est nul ignorent le pricipe physique universel de l’entropie.selon lequel « créer du désordre demande beaucoup moins d’énergie que de créer de l’ordre ». (pour illustrer le principe une seconde suffit pour disperser un sac de billes dans une pièces.Il faut infiniment plus de temps pour récupérer les billes et les remettre une à une dans le sac). Depuis le Congrés d’Epinay en 1971 le PS s’était patiemment reconstruit jusqu’à son acme de 2012. En quelques semaines il s’est effondré.
    Selon le même principe: combien d’années faudra-il pour remettre en ordre notre France en désordre?

    1. samplayers

      Bah en fait, la disparition rapide des réseaux Token Ring montre bien que le désordre fonctionne mieux que l’ordre…

    2. Pythagore

      HHmmm, du point de vue légal, j’ai plutôt l’impression que c’est l’hyper-ordre. Tout est régulé au millimètre. Si t’as entre 23 et 37ans, que tu touches pas plus de 1675EUR, que ta grand-mère est du sud-ouest, que t’as des babouches vertes…..t’as le droit à une aide de 56,89EUR.
      Si on supprimait ou simplifiait toutes ces lois à la carte (électoraliste ?), ca consommerait peu d’énergie, voir réduirait les problèmes de calvities de bon nombre de citoyens et de spécialistes qui s’étripent les cheveux à essayer de comprendre la loi. Ca réduirait également l’énergie investie dans des tâches non productives et le tps de travail de chacun donné à l’état et permettrait de l’investir ailleurs.
      Il y a 19M de contribuables en France. Si chacun passe 8heures à faire sa déclaration d’impôt, ca représente env. 100.000 emplois. Ce tps pourrait être consacré à des activités plus productives. A zut y’a pas d’emploi.

    3. samplayers

      Le désordre c’est juste un ordre différent
      (réponse de sam player à sa mère qui lui demandait de ranger sa chambre et , plus tard, à son boss qui lui demandait de ranger son bureau….)

  33. Pheldge

    faut alors se souvenir de cet autre principe fondamental de la physique, auquel je pense fréquemment : « le Principe de moindre action » ! 😉

    1. Aristarkke

      Pourvu qu’on craque…
      Espérons qu’ aucun des membres du comité Grançais n’ est équipé d’une T.g H…r à son poignet…

  34. samplayers

    HS mais assez drôle quand c’est un regard extérieur qui se pose sur le fonctionnement de la france et de l’UE.

    « So here we have the European Union paying at least three NGOs to keep an eye on the banks, including one whose sole purpose is to scrutinise an EU institution. The EU is paying outsiders (“civil society”) to stare up its own fundament. But isn’t that what we pay the MEPs for? »

    geoffchambers.wordpress.com/2014/11/19/investing-in-ngos/

    (NGO = ONG)

    1. Loki dort

      Ainsi donc les bureaucrates de l’UE donnent une légitimité à ces ONG, en les payant pour un travail qu’ils leur confient, et ces ONG leur donnent en retour une légitimité prétendument « démocratique », se contentant de critiquer des détails marginaux, juste ce qu’il faut pour ne pas paraître trop complaisants.

      Maintenant je comprends mieux ce qu’ils entendent par « externalités positives ».

      1. Aristarkke

        Pourquoi un S orne t il ton pseudo ??? Tu as réussi à te faire faire un fils ou tu en as découvert un de caché jusqu’à maintenant???

          1. samplayers

            :mrgreen:
            My computer hit by a ransomware and NSA can’t help me ’cause I’m on a list.
            Hopefully BM will send me a copy of my files….

              1. BDC

                Théorie sur l’intelligence et l’hérédité : René dit que les enfants héritent d’une moyenne des parents avec un retour à la normale (QI de 100), et Sam dit qu’elle augmente de génération en génération. Perso je pense que les 2 ont raison mais ça doit énerver Sam de ne pas avoir choisi une génitrice à 160 de QI (vu qu’il est à 180 et qu’au delà de 20 points d’écart on ne se comprend pas).

                1. Black Mamba Warrior

                  Et selon une étude qui avait été posté ici, je n’ai pas le courage d’aller chercher les références, l’intelligence des enfants proviendrait en grande partie de la mère d’où le désappointement de Sam, il n’a eu ses informations plutôt sinon il aurait choisi une meilleure génitrice :mrgreen:

                    1. Bonsaï

                      Tout ça, c’est du grand BS.
                      L’intelligence se développe, et bien évidemment un milieu favorable peut contribuer à ce processus…

                    1. sam player

                      @ Al 17 h 41

                      « en grande partie » Capiche ?
                      Active tes neurones et fais une recherche « The Bell Curve » sur CP

                    2. albundy17

                      « The Bell Curve »

                      Bon, l’article ne traite pas de ça, il affirme juste au début l’héritabilité du qi de la mère.

                      Si c’est le cas les parents, et surtout la mère, de Einstein devaient péter les scores.

                      Ou alors c’est un mélange coup de bol de leurs adn respectif

                    3. sam player

                      Faut tout te mâcher Al !

                      De plus tu confonds transmission des gènes et expression de ces mêmes gènes.

                      La mère d’Einstein était peut être conne ou pas, ou plus simplement elle n’a peut être pas exprimé son talent pour un tas de raisons dont les opportunités.
                      Voir article :
                      Un QI élevé n’est pas la garantie de votre succès

                      contrepoints.org/2017/03/22/284707-qi-eleve-nest-panacee-succes

                      Y a aussi une étude intéressante (et assez facile à trouver) sur des enfants adoptés et qui montre que la corrélation est très faible entre le revenus des parents et ceux des enfants adoptés, mais 2 fois plus élevée avec des enfants biologiques, ce qui tendrait à prouver que l’environnement socio-economico-culturel n’est pas déterminant.

                2. sam player

                  @ BDC
                  « …et Sam dit qu’elle augmente de génération en génération. »

                  Dans tes rêves.
                  Elle devrait mais ce n’est plus le cas depuis que les idiots sont protégés contre eux-mêmes et arrivent à se reproduire.

                  1. Pheldge

                    « Active tes neurones » que tu lui dis, à l’Al, c’est méchant : il va essayer, encore une fois … pour rien ! 🙂

                    1. BDC

                      Oh tu peux te moquer, c’est bien ma seule contribution chez H16 dont je peux me vanter. As-tu entendu cette théorie ailleurs ? On verra combien de temps les démographes grançais mettront à parler du phénomène (ou le masquer …) qu’une paysanne a décrit ici dès 2015. Psst : j’ai encore 2 copines QI++ enceintes pour la première fois à presque 40 ans, hi hi !

      2. Pheldge

        la photo, avec le doigt sur le menton rappelle une affiche de Barre en 88 légendée « il pense » ou « il réfléchit » je ne me souviens plus exactement, qui lui avait valu les pires moqueries …

      1. Loki dort

        Toute la pluie tombe sur moi
        Et comme pour quelqu’un dont les souliers
        Sont trop étroits,
        Tout va de guingois…

        Bah, après la pluie, la neige! la grêle, le crachin, l’ondée, la crue, le raz-de-marée, le tsunami est ton ami!

          1. Pheldge

            OK, mais moi je parlais du moment de son départ de l’Élysée, cf le lien Figaro mis plus haut, il y a une photo quand il monte en voiture … 😉

                    1. Pheldge

                      vous êtes un peu lourdingues ! j’ai mis en lien l’article du Figaro auquel je me référais qui dit « François Hollande a quitté le palais de l’Elysée peu après 11h sous les applaudissements après un long entretien avec Emmanuel Macron dans le bureau du chef de l’État. Un grand soleil était apparu dans le ciel de Paris juste à ce moment-là. » J’ai parlé de ce moment là, du départ de Flamby de l’Elysée, et de rien d’autre !
                      Je n’ai pas suivi cette journée historique, parce que j’avais mieux à faire.
                      Rhâaaaahhh ! 🙂

                1. Aristarkke

                  Comment cela 9.000 km de recul (sauf question de l’acuité de tes neurones)
                  La Réunion est à l’est, rapport aux fuseaux horaires, donc en avance sur nous question horaire du jour et aussi pour le cramage de pognon public mais c’est à peu près tout d’ailleurs…

                  1. albundy17

                    « J’ai parlé de ce moment là, du départ de Flamby de l’Elysée, et de rien d’autre ! »

                    Pheldge 14 mai 2017, 14 h 17 min
                    bin non, pour une fois, grand soleil !

                    umpfhhhh….

                    1. sam player

                      Bah en fait c’est macronien comme situation : il pleut et il fait beau en même temps !

                      C’est pour faire plaisir à touteszéàtous !

                    2. Lark on the wing

                      Le Régent consentant à quitter son trône, ayant jugé bon d’adouber son successeur, – à l’apparent déplaisir d’iceluy – le nouveau Roy est donc maintenant sacré.

                      Sur les étranges lucarnes, courtement vues en passant, le ciel est bleu, le soleil luit, et le Roy va nul doute en tirer les présages les plus heureux pour son règne débutant. Dans les faits, il pleut, mais la pluie de Marly ne mouille pas, n’est-il pas vray ?…

                      Sa nature royale va pouvoir s’éployer, et l’on gage que son autoritarisme cassant, son imperturbable assurance, et la conviction innée de son irrépressible supériorité vont se donner carrière, pour le plus grand bonheur du Royaume.

                      Monsieur de Créqui l’a finement baptisé « Pharaon » à raison de son choix de la Pyramide (du Louvre) pour les fêtes de son joyeux avènement, et de ses épousailles d’avec une mummy picarde…

                      Mais ce mal-disant n’est qu’un facteur de calomnie, le véritable surnom du Roy ne pouvant être que celui de son ancêtre « Pharamond », roy des Francs et fondateur de sa dynastie…

                      En francique, « Pharamond » avait la signification de « protecteur de sa tribu » : nous verrons bien…

                      Il est patent toutefois que, pour ce qui est de la dynastie, la procréation avec une épouse ménopausée suppose des qualités de démiurge, que ses partisans enamourés lui reconnaissent déjà, mais, raisonnablement, il seroit expédient de procéder par voie de répudiation de la mummy, et choix d’une nouvelle épouse, plus jeune et fertile, même si les goûts du Roy sont davantage de l’infécond castel d’arrière.

                    3. Lark on the wing

                      Pour les anglophones imparfaits, « mummy » c’est « maman » mais c’est tout autant « momie »…

                      Le Duc de Saint-Simon était notoirement méchant avec les dames, les traitant trop souvent de « ripopée » « vieille fée » ou « guenippe »… Une sorte de RPS Grand-Siècle, en somme…

                      Notez que, à l’instar de « tout antisémite qui a son bon juif », Saint-Simon adorait sa femme, morte avant lui. Sur le manuscrit des « Mémoires », au passage où il relate son décès, on voit la trace de larmes… et dans ses dernières volontés, il demanda que son cercueil fût rattaché à celui de sa femme par des crochets de fer.

                    4. sam player

                      « l’infécond castel d’arrière. »

                      Qu’en termes élégants ces choses là sont dites !
                      You make my day hi hi !

                    5. Lark on the wing

                      @M. de Sameplaillère :
                      « Bah en fait c’est macronien comme situation : il pleut et il fait beau en même temps !
                      C’est pour faire plaisir à touteszéàtous ! »

                      Génération « Arc-En-Ciel »… même la météo se fait « telltale »….

                    6. Lark on the wing

                      Au fait, parlant de RPS, plus de manifestation : « accident de chasse sous-marine » ?

                    7. Bonsaï

                      Vous ne paraissez guère d’humeur à faire allégeance à Macron 1er. Son profil n’aurait donc pas l’heur de vous plaire, alors qu’ils tombent tous comme des mouches sous son charme opérant…

                    8. Lark on the Wing

                      Lady B ! comment peut-on douter de mon allégeance – affectueuse et désintéressée – aux Puissants, nouveaux comme anciens !!! femme de peu de foi !

                    9. BDC

                      MCA aussi a disparu… Ils ne devaient pas se retrouver tous les 2 au Mango Bay au mois de mai ?

    1. Aristarkke

      TF1 a trouvé (heureux hasard qui fait bien les choses) UN spécimen de petit personnel tout énamouré de PdlF qui tenait absolument à nous faire savoir qu’il avait été si attentionné pour justement le petit personnel…

      Les chômeurs aussi ont bénéficié de son attention puisqu’ils sont bien plus nombreux qu’à son arrivée…

      1. Pheldge

        le Figaro : « Le chef de l’Etat sortant s’est ensuite dirigé vers le siège du Parti socialiste rue de Solférino, où il a été applaudi. «Je laisse la France dans un état bien meilleur que celui que j’ai trouvé» , a-t-il déclaré. »…
        « un état bien meilleur », p’tain, il est gonflé le gros !

        Allez, il est parti, c’est le principal …

  35. jesrad

    Emmanuel Macron me laisse l’impression d’un sociopathe « vampire », qui s’approprie la situation, les relations et les manières de son hôte, avant de le vider de son sang et jeter son cadavre aux loups sans le moindre remords. Pour le dire plus crûment, je pense qu’il va la mettre à l’envers à Hollande et aux éléphants du PS. La démolition de l’aristocratie franchouille est évidemment un acte de salubrité publique fort nécessaire, mais je n’irai pas pour autant le considérer comme un homme de bien, hein: c’est un ambitieux sans limite avec, il me semble, un complexe d’infériorité qui en sus le rend dangereux.

    Je lui reconnais en tout cas une grosse qualité: être capable de dire dans les yeux à des ouvriers syndiqués qu’ils sont globalement gagnants de la mondialisation même quand leur usine ferme. Question balloches, il est équipé pour au moins dix ans.

    1. Aristarkke

      Avec un nombre respectable de gardes-du-corps aux basques, probablement armés comme de petits porte-avions (mais hors champ de la caméra) beaucoup ont les cojones nécessaires…

    2. theo31

      Il est en train de la mettre bien profonde à Bayrou, ça fait plaisir. Quand je dis qu’il faudrait même pas une semaine pour certains de se découvrir cocus contents de payer la chambre…

  36. Kloupa

    On remarquera que EnMarche, devenu la République En Marche (REM), phagocytant ainsi Les Républicains qui ne peuvent qu’adhérer à la République En Marche. recycle une grande majorité relative d’ex-socialistes dans ses investitures électorales pour les législatives. Comme quoi, il y aura du renouveau, mais pas trop sur les bancs de l’assemblée nationale, pour que les anciens ne s’y sentent pas perdus; juste changés d’étiquette, c’est ça le renouveau de l’alternance Hollande-bis façon Macron. Le changement, c’est donc, plus ça change et plus c’est la même chose…: comme quoi, le changement, ce n’est pas pour maintenant. Merci, président Macron, nous avons failli avoir peur d’un vrai changement!

    1. Pythagore

      Viendez en Teutonie, les socialos se sont pris 2 baffes électorales coup sur coup, eux qui espéraient remonter la pente face à Angie, je jubile. D’accord, la culture gastronomique n’est pas à son comble, mais bon, mieux vaut un mauvais maquereau qu’un mauvais macron, non ?

Laisser un commentaire