Macron, ce président qui fait pschitt

On allait voir ce qu’on allait voir ! Après une élection pleine d’imprévus, avec des premières semaines au pouvoir pleines de panache et d’entrain, il était quasiment acquis que les semaines suivantes allaient dépoter à vive allure. Il y allait avoir de la remise en question, voire, n’hésitons pas, du chamboulement.

Deux mois et demi après l’élection d’Emmanuel Macron à l’Elysée, la poussière de la bataille commence à retomber, les larmes à se sécher et les rires à se tarir.

Compte-tenu de la feuille de route, évoquée en filigrane d’un programme électoral un peu flou, puis détaillée en début de mois de juillet devant un Congrès dont l’utilité peine encore à se voir, on pouvait s’attendre à un été calme et studieux, décidément placé sous le signe du travail profond et primordial du gouvernement et de la Chambre basse pour assurer une rentrée décisive en Septembre.

En tout cas, il n’y avait vraiment pas le temps pour l’approximation, le flou, l’à-peu-près et les dérapages qui, au passage, caractérisèrent si bien le quinquennat du précédent locataire de l’Elysée. Après tout, il y a tant à faire en France, tant de lois à passer, de réformes à mener, de mammouths à dégraisser et de chantiers à ouvrir pour remettre le pays sur le droit chemin, celui de la croissance, du plein emploi, de la sécurité, de la solidité budgétaire et de l’excellence scientifique et technique, que la polémique, les phrases en carton et les décisions hâtives n’ont absolument pas droit de cité…

C’est donc relativement confiant que je m’éclipsais début juillet, imaginant que chroniquer cet été serait fastidieux tant la matière politique viendrait à manquer : le gouvernement studieux serait naturellement peu disert et les étapes déterminantes viendraient forcément plus tard, cadencées comme du papier à musique, avec une maîtrise sinon parfaite du moins solide du timing médiatique.

Eh bien finalement non : il semble bien qu’a repris de plus belle la petite musique du n’importe quoi hollandesque, alors qu’on la croyait achevée depuis mi-mai suite à l’auto-débarquement piteux du capitaine pédaloflambiste.

C’est ainsi que nous observons depuis deux mois une véritable accumulation de polémiques et de petites phrases idiotes que ne renieraient ni Sarkozy, ni Hollande et les gouvernements qu’ils nous infligèrent.

Par exemple, au-delà de l’analyse sémantique des discours fumigènes d’Emmanuel Macron qui ne peuvent que consterner ceux qui ont encore deux sous de lucidité (et qui ont du mal à croire au thermorisme, ce terrorisme lié au réchauffement climatique par une entourloupe rhétorique invraisemblable), on ne pourra pas oublier l’affligeante passe d’arme entre le Général de Villiers et le Chef des Armées.

Alors que les promesses électorales allaient dans le sens d’un retour du régalien et des vraies missions de l’Etat, la prétendue découverte des gabegies hollandesques ont propulsé des coupes drastiques de budget de l’Armée. Macron montre ici sans fard qu’il n’est pas à l’abri d’un gros bobard en laissant croire qu’il n’aurait jamais participé au gouvernement de Hollande qui a entériné ces dérapages budgétaires colossaux, ni qu’il ne s’embarrasse de ses propres promesses, son précédent patron ayant amplement montré que le Changement, C’est Pour Les Autres. Bref, les miloufs vont prendre cher.

Par exemple, on pourrait revenir sur la communication gouvernementale absolument nulle concernant l’introduction d’un nouveau plan de vaccination qui montre qu’on peut très bien faire aussi minable en la matière que les précédents gouvernements. La révolution est en marche mais pas partout, manifestement.

Par exemple, on pourrait revenir sur la dernière polémique en date avec la baisse de 5 euros des aides au logement : à une communication encore une fois navrante d’amateurisme, il faut y ajouter la faiblesse du montant (et donc, de l’économie générée) dont le ridicule est parfaitement exposé dans un récent article de Verhaeghe sur Contrepoints alors qu’une baisse vraiment plus sensible (quelques dizaines d’euros) aurait eu un impact fort sur les finances publiques, par ailleurs exsangues et que le candidat Macron, totalement oublié par le Président Macron, s’était engagé à assainir. Là encore, si on marche, ce n’est clairement pas dans la bonne direction.

Par exemple, on aura beau jeu de revenir en détail sur le dégonflement tout à fait symptomatique d’autres belles promesses de campagne comme celles visant à moraliser la vie politique : l’écart entre les intentions et la loi effectivement votée donne une assez bonne idée du foutage de trombines d’échelle industrielle qui est en train de se mettre en place sous les paupières alourdies de sommeil de toute la population française.

Si l’enfer est pavé de compromis médiocres, de renoncements lâches et de petits dégonflements minables, Emmanuel Macron et son gouvernement viennent de paver plusieurs kilomètres carrés de surface avec une application et une rapidité assez remarquable.

Le point haut de ces crétineries affligeantes vient d’ailleurs d’être atteint avec la nationalisation des Chantiers STX de Saint-Nazaire : dans une démonstration ahurissante d’incohérence, le pouvoir a décidé qu’un chantier naval sur le sol français, appartenant actuellement à un groupe coréen, ne pouvait être cédé à un groupe italien. Et comme de juste, toute l’Assemblée, Droite en Carton et Insoumis de Pacotille compris, s’est levée comme un seul homme pour approuver l’opération. L’Europe, dont se gargarisait Macron avec ostentation, ne semble plus assez bonne pour garantir l’avenir, moyennant quoi on va pouvoir faire du Mitterrand dans le texte en essayant de faire croire qu’un troupeau de ruminants tout droit sortis de l’ENA pourra mieux gérer un tel chantier qu’un groupe installé dans le métier depuis des décennies.

Les historiques des uns et des autres laissent déjà prévoir la réussite flamboyante de cette nationalisation que vous, lecteur, aurez l’immense plaisir d’éponger, pendant de longues et pénibles années. Pendant ce temps, comptez sur les imbéciles (insoumis ou seulement élus) pour braire à longueur de temps sur ce gouvernement ultralibéral qui n’en finit pas de ne pas intervenir.

Devant ces constats qui – je le rappelle – ne sont pas exhaustifs et ne concernent finalement qu’un mois, certains seront tentés de laisser encore un peu de temps à Macron pour faire ses preuves. Après tout, les 100 jours ne sont pas encore passés. J’aurais été de ces magnanimes si l’actualité de juin et de juillet avait été calme, studieuse et réfléchie. Malheureusement, rien n’a permis de dissiper le sentiment grandissant que Macron serait bel et bien aussi médiocre que prévu.

En effet, alors qu’il n’a pour le moment aucune opposition réelle (il n’y a qu’à voir l’unanimité lorsqu’il s’agit d’enfiler les âneries économiques), alors qu’il a pour lui l’avantage des vacances où d’habitude, tous les gouvernements font passer leurs petits coups foireux en douce, alors qu’il avait aussi pour lui l’entichement des médias dont l’inertie à la critique et l’indigence à l’analyse ne sont plus guère à démontrer, alors même qu’il avait la bienveillance d’une bonne partie des Français (et une certaine indifférence polie de l’autre), rien, aucune réforme, aucune mesure d’ampleur ne pointe le bout de son nez.

Pire : on assiste au contraire aux pratiques minables des précédents gouvernements, ceci expliquant peut-être au passage la dégringolade de popularité que subissent Macron et son Premier ministre potiche.

Impréparation des dossiers, communication désastreuse, course d’action illisible, discours consternants, rien ne distingue vraiment ce qu’on observe de ce qu’on a subi les cinq années écoulées : de Hollande à Macron, on est essentiellement passé du pédalo à la trottinette, sans guère d’autres changements. Rapidement, le président tout nouveau, tout beau est en train de faire pschitt et déjà, les rangs de ses groupies enamourés se clairsèment.

Les prochains mois s’annoncent déjà rudes.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires229

  1. albundy17

    la nationalisation de stx, c’est à cause que la société italienne est un proxy chinois, ça aurait été troporrrible qu’on se fasse piquer tout nos secrets :mrgreen:

    1. Bob L’Enclume

      Dites Non aux Jaunes avec Macron !
      Des chômeurs sentant le kebab la sagaie et le couscous, oui.
      Des salauds d’investisseurs jaunâtres, non.

      Du reste il est plus que temps de combattre enfin Le Marché et sa « Main Libre », c’est à dire « les gens », par le mensonge, les accusation, les sous entendu, les quolibets, les rumeurs, les menaces, les taxes.. Faut les manipuler pour leur propre bien, les gens du marché..

      car si on laisse faire « les gens », ils sont même capable d’aller jusqu’à exiger d’être réellement soigné avec de l’argent public ! Non, non, non, la Gauche, c’est donner de l’espoir, changer la vie, l’Histoire, l’Homme, l’Univers, le Catholicisme, tout, mais pas plus. Enfin pas réellement. Seulement « en espoir », bien sur.

  2. Pheldge

    Bon, on a tellement été sidérés par sa conquête du pouvoir, qu’on a un peu oublié son manque d’expérience politique … D’ici à ce qu’il appelle « François Beyrouth » ou pire Flamby à la rescousse …

          1. sam player

            D’après wiki, Chantal Goya a tourné un spot publicitaire pour la marque en 1985, et en 1999 il y avait encore des ventes de bouteilles avec des cartes Pokemon en bonus… et la marque est toujours active (en ligne).

            Donc + de 50 ans… bof bof pschitt 😀

            1. Aristarkke

              Fais pas semblant de ne pas comprendre que je parlais de la grande époque de la marque qui était lors des années 50 et 60. Dès les années 70, la marque a peu à peu disparu des rayons, battue notamment par Orangina et d’autres de la galaxie Coca Cola.
              Le spot avec Chantal Goya n’a pas laissé un souvenir impérissable (même pas dispo chez Culture Pub).
              Rien que de le voir sur Youtube est à pleurer devant tant de niaiserie sans parler qu’ il faut attendre les dernières images pour comprendre qu’il vantait un soda…
              Certes le public visé était celui de Casimir mais à ces âges là, il vaut mieux faire dans le factuel lourdingue que dans le rappel au deuxième degré d’un âge d’or que, fatalement autant que logiquement, ce public n’a pas pu connaître…

              1. sam player

                « …je parlais de la grande époque de la marque qui était lors des années 50 et 60. »

                J’étais encore dans les couil*** à mon père !
                T’es vraiment vieux comme Jérusalem !

                1. Aristarkke

                  J’étais encore dans les couil*** à mon père !

                  Dans un des ovaires de ta mère, sûrement !
                  En revanche, les spermatozoïdes étant fabriqués en continu et avec date de péremption courte, tu ne devais pas encore être en rayon chez ton père…
                  Pas de chance…

                    1. Pheldge

                      tu nous prends pour des billes, « samplayer, le comptablator » ?
                      t’as une fille assez grande pour être mariée, t’as fait des études d’ingé … t’as au moins 47 balais ! 😉

                    2. Aristarkke

                      Il en a 49,5 mais comme c’est en dessous de 50, il fait son fier comme un bar-tabacs (cf Coluche)

            2. BDC

              Euh … moi j’ai moins de 40 et je ne connais absolument pas, désolée Sam, +1 pour Harry. On se demande si le Patron l’a fait exprès du coup … un peu comme « imaginant que chroniquer cet été serait fastidieux » … ah les troupes de macronistas se font plus rares, excellente nouvelle !

              1. BDC

                HS, jeune quadra, connaissait par Chirac (cf. Wikipedia pschiit onomatopée )
                Lors de son allocution du 14 juillet 2001[1], le président français Jacques Chirac a déclaré : « Ce n’est pas qu’elles se dégonflent, c’est qu’elles font « pschitt », si vous me permettez cette expression[2] », pour illustrer la vaporisation brutale de l’affaire sur le financement occulte du RPR dans laquelle il était cité.

                1. Aristarkke

                  Le slogan publicitaire vedette de cette marque était sexiste (quoique…) et discriminant: Pour les petits anges, pschitt orange et pour les garçons, pschitt citron…
                  (l’ indulgence est requise; milieu des années 50′)

  3. MichelC

    suite à l’auto-débarquement piteux du capitaine pédaloflambiste.

    Son successeur le capitaine Maclon, lui, y marche mal à l’eau, ce genre de petit caramel soufflé encore plus gluant que les enfants adorent.

    Oui, les français sont des gamins, pas des adultes 🙁
    Bon, c’est quand qu’on lui retire le paddle, pour vérifier si c’est Jésus-Christ ou pas ❓

    1. Résistant Valaisan

      ….des adolescents pour être exact.
      Les enfants, c’est l’Europe méditerranéenne, encore plus émotive et moins capable de gérer un budget.
      Les anglo-sax sont les post ados/pré adultes, enclins à l’aventure et à la boisson.
      Les Germains et les Scandinaves sont les adultes.
      Les Africains sont les enfants en bas âge.

      ….eh ouais, c’est méchant, absolument pas bisou, et la conclusion d’une vie d’aventure aux quatre coins du globe.

        1. Résistant Valaisan

          Je suis discret. Fidèle lecteur depuis 2012 mais rare commentateur.
          Pour info sache que j’en ai très gros sur la patate aussi avec l’Helvetie qui s’évertue à copier les bêtises du Froggie-Land.

              1. sam player

                Je te rappelle que j’ai vécu 3-4 ans en Suiffe 😀

                Te séduire ? Nan j’ai déjà une machine à laver la vaisselle et une pour le linge et c’est un robot qui passe l’aspi. Sinon j’ai ma main gauche, j’ai l’impression que c’est quelqu’un d’autre 😀

                    1. Bonsaï

                      Quel est donc l’auteur de cet adage typiquement calviniste ?
                      A voir les grands érudits de ce blog rappliquer comme les mouettes à la vue du pain sec, ce doit être quelqu’un !

                1. albundy17

                  Ouais mais reste la since, c’est pratique une voutée, en plus ça se range facile dans le vide sanitaire. Et pour la bouffe, quelques graines sufisent

                    1. BDC

                      Wasingue, copeness, berk, petje et metje, koukestut, strinje, ça c’est de chez moi aussi 😉

              2. MichelC

                Dat ass d’Banzai, eng Frëndin,
                Salut Banzai, Ech sinn den MichelC.

                Cela dépote hein 🙂

                Si ça c’est pas mieux que le swiss toto avec son sac de gravier dans la gueule … ❗

          1. Aristarkke

            Quand est-ce que vous nous envahissez pour mettre fin à cette souffrance ??? à la nôtre également…
            Pas grand risque : notre Armée est éparpillée de partout et doit faire avec des bouts de chandelles budgétaires…

            Sam, ressors ton ancien gravatar, c’est le moment…

      1. MichelC

        Oui.
        Je n’aimerais d’ailleurs pas l’avoir avec moi dans la station internationale, parce que en cas de dépressurisation brutale, cela va crépir sec tous les instruments. Alors nettoyer, ce sera galère.

  4. Bonsaï

    Welcome home !
    Vous noterez sans déplaisir que les bricolages d’un Macron sont d’un tout autre tonneau que ceux d’Hollande. Le problème c’est qu’il en est conscient et que maintenant il joue volontiers au Sphinx !

    1. Dr Slump

      Mouais. Quand il fronce les sourcils et affecte un air de « dur de dur » qui ne s’en laisse pas conter, ahem… j’ai juste envie d’éclater de dire. Son sobriquet c’est Mr Grôdur. Pas crédible 1 seconde!

      1. Résistant Valaisan

        La manoeuvre était censée le rabibocher avec les militaires, je vous laisse deviner la réaction. … un índice : « Flop Gun ».
        Cf l’excellent Blog du colonel Michel Goya, pour ceux qui chercheraient la perspicacité d’un H16 sur les questions de défense. L’humour en moins.

  5. Nathalie

    Vos avez oublié la panoplie de pilote, la réception d’une Rihanna venue pomper des millions d’euros sur la bête, les jeux olympiques qui valent bien que notre président monte au créneau pour justifier encore de ces dépenses exorbitantes, les cérémonies de commmoration à deux balles (si on peut dire), l’inertie devant le street pooling… bref il est urgent de ne rien faire ou plutôt de continuer comme d’hab. La baisse des apl serait mieux passée si le reste des décisions allaient dans le même sens. Mais comment demander aux Français modestes, qui en ont marre, de se serrer la ceinture et de faire encore un effort quand au plus haut niveau c’est du n’importe quoi budgétaire ?

    1. Kazar

      J’ajouterai aussi la nomination de l’inutile et encombrante Ségolène Royal « ambassadrice des pôles » aux frais du contribuable !!!

      1. Kazar

        Zut, j’oubliais aussi l’inscription dans la loi de l’état d’urgence permanent, permettant d’élargir la champ de la répression et de la surveillance largement au delà du terrorisme, et évidemment l’inégibilité des élus pour les atteintes à la probité :
        « L’inéligibilité des candidats et des élus en cas de crimes ou d’infractions traduisant un manquement à la probité a été adoptée. En revanche, comme le demandait le gouvernement, la disposition votée en commission qui prévoyait l’obligation d’un casier judiciaire vierge pour les candidats à une élection a été retirée par crainte d’un «risque d’inconstitutionnalité». Parmi les infractions concernées: les faits de discrimination, les injures ou diffamations publiques, provocation à la haine raciale, sexiste ou à raison de l’orientation sexuelle. »

        Traduction : si vous avez volé de l’argent public, fraudé l’urssaf, tapé sur un flic, pas de souci. Si vous avez été condamné pour une injure publique, pas de problème.

        Lamentable, mais à vrai dire, qui pouvait s’attendre à autre chose ?

        1. René-Pierre Samary

          « provocation à la haine raciale, sexiste ou à raison de l’orientation sexuelle. »
          Le mot important est « provocation ». L’infraction peut s’étendre à l’infini, puisqu’elle ne dépend pas que de l’émetteur, mais aussi du récepteur, dont la sensibilité particulière peut se trouver « provoquée ». L’infraction concerne non seulement les paroles, les écrits, mais aussi les pensées, les arrière-pensées supposées, et jusqu’à l’interprétation qui peut en être faite de façon subjective, malveillante ou instrumentale…

      2. turlututu

        …et SOS Harlem qui va encore se goinfrer sur la bête pour s’assurer de la liberté de la presse subventionnée pour un salaire 122 K€ net d’impôts hors avantages en nature !

        pour mémoire (Wiki) : De novembre 1986 à octobre 1987, il occupe la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l’« Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent » : il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs. Cela lui vaut d’être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. Harlem Désir aurait également bénéficié d’une amnistie de François Mitterrand concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu’il était président de SOS Racisme.
        Harlem Désir fait ses études à l’université Panthéon-Sorbonne où il obtient une licence de philosophie en 1983, à l’âge de 24 ans.

        Au fait, bienvenue chez vous boss.

        1. sam player

          Les eternels raleurs….jamais satisfaits
          Quoi qu’il en soit l’etat du monde est assez critique pour que des pays civilisés maintiennent ces occasions de reunir sur un pied d’egalité tous les pays de bonne volonté. Un peu de joie d’esprit sportif et d’émulation saine est necessaire de dans ce monde de brutes.
          De plus on parle de la France qui est encore capable d’entretenir des installations sportives utiles et nécessaires.
          Il ne faut pas confondre ce qui c’est produit dans des pays corrompus et sous développés comme le. Brésil et l’ex-Yougoslavie et la situation de la France, LE pays de la Culture. Les détracteurs sont simplements des militants FN ou ex-LR frustrés de ne pas avoir été capables d’obtenir les JO depuis un siècle.

            1. Aristarkke

              C’est même étonnant que France-Info ose publier de pareils reportages, disons, refroidissants (pour le pseudo-enthousiasme des zélites pour ce bousin…)

              C’est comme dans les cuves de réacteurs atomiques : il y a des fissures dans la chape (ka???) de plomb…

              1. Pheldge

                bibi avait donné un autre lien de cette , enfin de cette !
                blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2017/07/31/paris-va-organiser-les-jo-2024-la-suite-va-vous-deprimer.html

                Et ça ne m’étonne guère de la part d’un quasi Flamand au nom imprononçable, vieux , et plombier, d’être un sale facho de réac du FN comme le suggère sam 8 h 56

        2. bibi

          La seule ville qui voit ses installations olympiques toujours utilisées est Los Angeles pour la simple et bonne raison que la ville n’a jamais rien construit pour accueillir les JO que cela soit en 1932 ou en 1984, elle s’est toujours basée sur des infrastructures existantes et ça sera encore le cas en 2028.
          Pendant que Paris 2024 remboursera (éventuellement) ses dettes, LA 2028 comptera ses bénéfices.
          Mais il ne faut pas faire d’égoïsme à courte vue, car le bilan des JO 2024 à Paris sera globalement positif, il faut penser à toute la richesse que la nation tirera de tous les sportifs qui demanderont l’asile politique en France.

          1. Aristarkke

            Il y en a même, de ces sportifs, qui arrivent dès maintenant…

            [pour être bien placés sur la ligne de départ, ce doit être pour cela, naturellement…]

          2. Aristarkke

            Pendant que Paris 2024 remboursera (éventuellement) ses dettes…

            Dans la pratique qui sera, il faut lire Paris (et la Grance autour d’elle) rembourse….

    2. sam player

      « La baisse des apl serait mieux passée si le reste des décisions allaient dans le même sens. »

      La communication de l’état est toujours à chier sur ce type de sujet, c’est toujours lancé à l’arrache depuis une tribune et jamais un mot d’explication pour cadrer, dans un tout cohérent, le sens des mesures prises, ce qui laisse la porte ouverte à toutes les tribunes des contestataires de tout poil.

      En plus, toute baisse de dépenses devrait être présentée avec une baisse de prélèvement en vis-a-vis… et aussi avec une économie sur le fonctionnement de l’état pour montrer que l’effort demandé n’est pas unilatéral.

        1. sam player

          Suite

          Je me demande d’ailleurs si ces fuites (sur les 5€) ne sont pas exactement faites uniquement dans le but de flinguer la mesure, car ça a été encore une fois fait par une annonce fuitée dans la presse.
          Encore une fois, tout l’intérêt d’un spoil system.

        2. Aristarkke

          En fait, depuis, il a été annoncé qu’une cinquantaine de milliers de bénéficiaires allaient perdre entre 19 et 16 euros à cause de cette mesure car un article mineur dans la réglementation prévoit que toute APL n’atteignant pas quinze euros mensuels minimum, n’était pas payée…
          Donc tous ceux-là sont sucrés dans la foulée…

      1. Pythagore

        Ben comme d’hab, no zélites comme le président, tout jupiterien qu’il est, ont peur de tous les groupes de pression possibles et imaginables alors on annonce ça discretos dans l’espoir que 5euro ça passera, personne ne remarquera.

  6. goufio

    Macron un énarque-socialiste (serait-ce un pléonasme ?) issu de la banque Rothschild pour faire croire au libéralisme, et qui va appliquer les bonnes vieilles méthodes de l’ENA et continuer à présurer tous ceux qui travaillent au profit de tous ceux qui encaissent. Mais qui est John Galt?

      1. goufio

        J’ai lu La Grève d’Ayn Rand et je croyais qu’il y aurait quelqu’un dans ce blog pour prendre la suite et décliner ce qui me chatouille comme Dagny, etc Tans pis cela va quand même arrfiver

  7. Bonsaï

    Après la joie des retrouvailles, voici déjà les petits problèmes techniques à régler : depuis un certain temps déjà, la page ne reste pas fixe et tombe sur une page blanche, ceci parfois même quand on est en train de rédiger un commentaire.
    J’attribue ceci à une action spécifique des pubs, mais je ne saurais dire laquelle. Merci de bien vouloir vérifier de quoi il s’agit.

      1. sam player

        L’arbre faisait de l’informatique alors que vous étiez encore dans les couil*** à votre père… alors c’est pas vous qui allez arriver à lui apprendre des trucs 😀

            1. Lark on the Wing

              Il se dit que Lady B serait à l’origine de la version sémaphore de Les Hauts de Hurlevent… notez que j’ai honte de rapporter la rumeur…

          1. Black Mamba Warrior

            Ce n’est pas gentil, les arbres et l’informatique ne sont pas naturellement des alliés. L’arbre de ce blog est le premier représentant qui tente l’expérience d’une conciliation. Une évolution est toujours possible.

    1. Duff

      Ce qui est admirable sur les rézos sociaux, c’est la défense acharnée des supporters de Macron. Certains commencent tout de même à lâcher « S’il fait ça c’est parce qu’il a en tête de faire plus tard ceci ou celà »…

      Ou pas, il va nous livrer la même soupe sociale-démocrate que ses prédécesseurs.

  8. dov kravi דוב קרבי

    Mais de quoi vous plaignez-vous ? Au moins il n’a pas prévu, tel un vulgaire Maduro vénézuélien, de loi permettant de lever l’immunité parlementaire des seuls députés de l’opposition permettant de les poursuivre et de les châtier comme il se doit.

      1. Dr Slump

        Si si, c’est fait: la loi de moralisation, qui interdit les propos provocants à l’encontre des minorités sensibles, c’est du sur-mesure. Les gauchistes s’en serviront pour museler les gauchos de droite dès qu’ils feront mine d’avoir un discours plus à droite. Bien joué.

  9. Taisson

    Pas vraiment de surprise…Dans mes propos  » de comptoir », suite à l »élection, j’avais, parlé d’un deuxième quinquennat Hollande !
    On y est ! Le dogme n’est plus idéologique, il est remplacé par le besoin de consensus médiatique sur ce qu’il faut dire et penser pour être dans le camp du bien.
    La communication est meilleure, la représentation aussi, mais c’est la même pièce qui est jouée.
    Avec, en plus, l’orgueil d’une caste de « cadres supérieurs » qui ne se trompent jamais, pour qui la remise en question est considérée comme une faiblesse, et ou toutes les solutions qui ont marché depuis toujours sont considérées comme vulgaires, et ringardes…( sauf quand elles sont fiscales et permettent de pomper le pognon!).
    Nous rejoignons la vidéo caricaturale d’hier: A force de refuser et de ratiociner sur le « ce qui va de soi », on le remplace par des attitudes de démolition systématique des choses simples, et ça devient « plus rien ne va »..

    Et il faut tout changer ! Attention: au niveau sociétal seulement, pour le reste, on hésite pas à utiliser des vielles solutions: on peut par exemple nationaliser !!

    Pour la galerie, toutes les imbécilités actuellement à la mode, énergie, collectivisme, nourriture politiquement correcte, style de vie désordonné,,. vont être valorisées, voire imposées…Par le bruissement continu des jacassants qui couvrent tous les autres avis.
    Les gens  » de bon sens  » sont simplement minoritaire, et ils ont perdu…Et bientôt ils seront les poursuivis  » en justice » pour leurs opinions !
    Bien fait, nous avons raté toutes les occasions….
    Inch’ Allah !

    1. Gosseyn

      Bon article, mais littéraire uniquement, ce qui est une voie ouverte vers l’auberge espagnole.
      Alors qu’il serait possible d’illustrer les manquements de la République envers la liberté d’expression, ceux commis par l’intermédiaire des fonctionnaires de l’institution judiciaire.
      Il ne manque pas, par exemple, de censures de tous ordres qui soient intégralement contraires à la loi pour la confiance dans l’économie numérique (L.C.E.N.), ni de plaignants voulant rétablir leurs droits.
      Sauf que les cas se retrouvant dans des jurisprudences ne concernent quasiment pas la lettre générale de cette loi, mais des situations bien particulières qui s’y rattachent.
      En clair, commentez un blog conformément aux lois en vigueur, s’il est sensible et vos propos gênants, vous serez censuré (comme dans n’importe quelle dictature qui se respecte) et vous pouvez vous asseoir sur vos droits si vous croyez pouvoir les faire jouer !
      Bref, des analyses que chassent les temps qui passent et ne risquent pas de générer quelque chose de positif, puisque le concret en est évacué …

    1. sam player

      Pas sûr, la france est juste la seule en lisse… ça peut finir premier ou… dernier… je croise les doigts… une chance sur deux… 😀

        1. Pheldge

          Il voulait dire « en laisse » … fantasme classique ! Et puis ajoutes-y la joie de retrouver sa dulcinée helvétique ! 😉

            1. albundy17

              C’était aussi le jour de l’armagédon du Bitcoin prévu par un paquet d' »experts », mais finalement, pour le bonheur de notre hôte sans doute pas inquiet, ça n’a fait que grimper « un peu » :mrgreen:

              C’est marrant qu’il y ai une fête nationale Suisse. Mais c’est vrai que le flou est une religion helvetique, alors ils peuvent aussi choisir aussi la date

              1. BDC

                Wahouuuuu, 2 jours après notre jour de libération fiscale ! Il paraît que c’était dimanche dernier. Bonne fête Bonsaï et autres amis helvètes.

                  1. BDC

                    Mouais, indépendant… sauf de l’Afrique et de ses pauvres petits enfants qui produisent du cacao pour les méchants industriels helvétiques.

                    1. albundy17

                      et sauf du pognon apatride en quête de discrétion et de lessivage, pratique qui se termine en 2018…

    2. bibi

      De toute façon depuis la double attribution pour 2024 et 2028, il n’y a plus aucun suspens quand au fait que cela soit Paris en 2024, puisque l’intérêt du CIO est de pouvoir le cas échéant à nouveau organiser les JO en Europe en 2032.

  10. MichelC

    En Marche. En marche ❓ Ou à l’arrêt ❓

    Les 2, en même temps grâce à la désintégration quantique Jupiterrienne (2 r hein…, il faut bien rester sur terre, au moins un peu), Les Marcheurs se transforment en Les Beaux Parleurs, beaux bien évidemment 🙂

    Il est sur l’eau, et en même temps, il marche ❗ Serait-ce Jésus-Christ ❓

                1. Lark on the Wing

                  thumbs.worthpoint.com/zoom/images1/1/0907/05/rare-boker-arbolito-argentina-gaucho-knife_1_108380e3c67c862eeae11f6182ac3d6e.jpg

                  année du tigre, par surcroît… « souviens-toi de te méfier »….

                  1. Lark on the Wing

                    Déjà cité icite, mais je n’en connaissais pas l’origine (le Troisième Homme), ni la réponse hélvétique :

                    « En Suisse ils ont eu 500 années d’amour fraternel, de démocratie et de paix, et qu’est-ce que cela a produit ? Le coucou ! » (Harry Lime – phrase rajoutée au scénario par Orson Welles ; à cela les Suisses ont fait remarquer que la pendule à coucou est en fait d’origine allemande)

              1. Bonsaï

                @ BMW, 7:19
                Vous êtes bien sûre de vous, personne ici ne connaît mon âge véritable…
                Les allusions trouvées ici ou là ne sont que des indices, comme les caillous du Petit Poucet…

                  1. BDC

                    Née un 24 avril, année du Tigre, donc c’est soit 1950 (comme ma mère), soit 1938 (comme Diana Rigg ou Rika Zaraï), par courtoisie Lady B. on vous a attribué l’année 1950.

                    1. BDC

                      Pas crédible avec votre style, votre façon de penser, vos références culturelles. On arrive facilement à déterminer le sexe des contributeurs, mais aussi leur tranche d’âge. Bon et puis fallait pas laisser traîner votre date de naissance sur votre blog, n’est-ce pas ? 😉

                    2. albundy17

                      « Bon et puis fallait pas laisser traîner votre date de naissance sur votre blog, n’est-ce pas ? »

                      Tout simplement, B, pis tu ne peux pas être plus jeune que ton petit frêre qui affiche 65 ou 66 ans

                    3. sam player

                      “L’âge des femmes se calcule en ajoutant l’âge qu’elles se donnent à celui que leur donne leur meilleure amie et en divisant par deux.”

  11. Boudoir

    Vous oubliez de nous parler de la compétence, de l’honneteté, de la droiture et de la cohérence de nos députés « En Marche ». Genre Cedric Villani, qui montait baionette au canon contre le précédent gouvernement qui voulait réduire les budgets pour la Recherche et l’enseignement superieur, et qui désormais ne trouve rien du tout à redire du Macron qui coupe des centaines de millions d’euros pour ces domaines. Le plus affligeant est de le voir jouer hypocritement avec les chiffres pour nous expliquer qu’en fait, ce n’est pas très grave ces coupes budgetaires…

    1. Pythagore

      Oui et personne ne parle du Métro d’Abidjan, qu’on va financer à hauteur de 1,4 Milliards de n’euro.

      L’armée a qu’à demander un métro.

      afrique.le360.ma/cote-divoire/economie/2017/07/16/13462-cote-divoire-metro-dabidjan-macron-tient-sa-promesse-ouattara-et-debloque-14-milliard

    1. Bonsaï

      Merci Mildred !
      Mais comme le suggère Pheldge, les Suisses sont partout chez eux à l’heure d’internet. La preuve c’est que je vous écris depuis chez moi…

  12. Aristarkke

    Tiens, selon ce qui est rapporté par les gazettes, Flop Gun tape sur la table en Conseil des Ministres, se plaignant que les notes et notules qu’iceux lui adressent, ne sont que du pipi de chat…
    Son nouveau rôle de composition: véto???

  13. Bonsaï

    Le retour du Maître ne semble pas devoir augurer d’un article quotidien…
    Il est vrai que les nouvelles sont rares et que Macron est à la mer ou à la Lanterne !
    //seuilcritique.blogspot.ch/

    1. Aristarkke

      Pourtant, il concédait hier qu’il s’était passé bien des événements en son absence, peut-être même qu’il n’aurait pas dû…
      Si résipiscence, pas pour autant de pénitence sous votre forme suggérée, Arbolito… 😥

  14. Mildred

    Et pendant qu’on en fait des tonnes sur l’autre éphèbe qui fait pschitt ou sur ses ministres qui ne fournissent que des notes « pipi de chat », on passe sous silence ce gros mal élevé – il a été élevé en Suisse – de Kim Jong-un qui se met à balancer missile sur missile en direction des USA !
    « Mais contrairement aux affirmations du régime, Washington et New-York sont encore hors de son rayon d’action. »
    On se sent vachement rassurés, d’autant que « le président Trump a tourné sa colère vers Pékin… »
    « Tourné vers » c’est pas pareil que « tourné contre ».
    Merci Le Figaro !
    Vous demandiez : « What could possibly go wrong ? » Réponse : Nothing, indeed !

    1. Gosseyn

      Allons bon, encore ce marronnier ! Alors que si ce Kim voulait et pouvait mettre à exécution ses propos à destination de politique intérieure, il risquerait de tuer 31 américains par km2 étasunien ravagé, statistiquement parlant, puis …(ah, trop tard !).

    2. albundy17

      D’après les experts, il n’a ni la portée, ni la technologie nuke.

      Mais trump se fait mousser, il lui faut bien sa guerre à lui

      1. Mildred

        Je ne sais pas qui vous appelez « les experts ?
        « La Corée du Nord reste la menace la plus urgente à la stabilité régionale. Nous sommes prêts à répondre par une force rapide, mortelle, et écrasante à l’heure et à l’endroit de notre choix », qu’il dit, le général à la tête de l’US Air Force.
        Mais c’est vrai qu' »en même temps », un professeur d’université dit : « Une frappe conduirait à des dévastations sur Séoul. Cette option risque d’aller à l’encontre des intérêts américains dans la région. »
        En somme les Américains ont compté sur la Chine pour régler la menace nucléaire de la Corée du Nord alors que paraît-il, les diplomates chinois répètent depuis plus de dix ans qu’ils n’ont aucune influence sur la Corée du Nord.
        C’est ballot quand même !

        1. albundy17

          Réflechissez, juste avec 2 neurones, ça va en alimenter un troisième. Kim a l’intention de conquerir le monde ? Brrrr.

          Les salauds de chinois (ces pourris qui transigent en yuans avec le croqueur de gamins au ptit dej) et qui en plus leur vendent plein de merde que les amerloques sans dents ne fabriquent plus ne son tenus pas les us que par leurs 4 trillions de devises us en stock, perso je ferais une croix dessus

            1. albundy17

              Ha ben non, il y a erreur sur la personne, moi je suis un dépourvu de neurones, Par contre je le sais, du coup j’essaie de dire moins de conneries, ou de repeter comme un âne les breves de comptoir ou de l’afp, ce qui est d’ailleurs la même chose

              Vous marchez au pas de l’oie des armes de destructions massives en Irak, continuez à gober, à ce niveau il n’y a rien de récupérable

              1. Bob L’Enclume

                Ah, il n’y avait pas plusieurs dizaines de tones d’uranium en Irak ? Et les yankee ne les ont pas piqués ?

                J’ai du rêver alors lorsque j’ai vu la polémique des USA et de l’ONU sur ce « vole »….

                  1. MichelC

                    Albundy17, c’était tellement con centré ce qu’à agité Colin Power que cela pouvait détruire l’univers. Non, ils ne pouvaient laisser faire :mrgreen:

                    1. Albundy17

                      Ça n’a pas détruit l’univers, juste quelques cerveaux, on a un exemplaire un peu plus haut…

            2. Gosseyn

              Mildred, il vous dit avec raison de réfléchir par vous même, ce qui est incompatible avec la citation de brèves orientées et diffère d’une croyance basées sur une activité mémorielle.
              La règle applicable étant alors de chercher, et non de recevoir.
              Tentez déjà de trouver des explications concrètes à  »orientées » ; le reste suivra …

        1. Pheldge

          Plaît-il, mon brave ? Te voir ainsi alangui, amoureux, un aimant qui se gausse … comme j’en ris !

          Ami lecteur, il y a de subtils et magnétiques jeux de mots, ci-dessus :
          t’es-ce là ?
          Je n’oublie pas notre select, trop statique président, au cou long à la charge, et qui , devant les micros Faradparade !
          Satisfait, M. le nobliau morve en dot ? 😉

  15. Lark on the Wing

    Y aussi les devoirs de vacances, hein ?

    francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/parles-tu-macron-la-republique-en-marche-lance-son-cahier-d-ete_2305493.html

    Je pensais à une blague, genre Gorafi, mais semble pas… il est vrai que nos contemporains (Hello Happy Taxpayer!), vacances ou pas, fournissent toutes les preuves de cette douce résignation qui donne tant de charme aux méditations ferroviaires des ruminants

    1. bibi

      On comprend mieux pourquoi la pensée jupitérienne est inaccessible au profane.

      Je précise il s’agit de l’original
      storage.googleapis.com/en-marche-fr/Site%20Media/LAREM-CAHIER-D-ETE.pdf
      Je précise encore une fois, au cas où, qu’il s’agit bien de l’original

  16. Higgins

    Je ne sais pas vous mais la « panne » gênante et géante de Montparnasse débuté dimanche matin et pas encore résolu à cette heure me fait furieusement penser au roman de Ayn Rand « La Grève ». On s’y croirait.

    1. nemrod

      J’y ai pensé aussi.
      Mais qui sera notre John Galt ?

      En tous cas merci Mr Hash…un trait de lumière qui revient dans les ténèbres.

    2. Aristarkke

      Major, le coupable est déclaré identifié: un vulgaire défaut d’ isolation électrique!
      Reste maintenant à savoir où il se cache…
      😕

      1. Higgins

        Perso, j’aurai avancé l’idée des feuilles mortes mais c’est un peu tôt pour la saison. Heureusement, la solution a été donnée par le PDG de la pétaudière. Il a déclaré que c’était les travaux de la LGV!!!

    1. albundy17

      Ari tu me deçois, persister à vivre sans en avoir conscience et sans parvenir à regler tes fuites, les jeunes ont d’autres chattes à foueter. T’as bien vécu, c’est bn non ? 😀

    2. MichelC

      Près d’une décharge, c’est effectivement un peu dur.
      Près d’un cimetière, c’est plus élégant.

      Voilà ce qui attend la Grance.

Laisser un commentaire