L’avenir joyeusement incertain d’Anne Hidalgo à Paris

Rien de tel qu’une idée dogmatique et mise en place n’importe comment pour résoudre un non-problème analysé de travers ! C’est probablement la conclusion qui s’impose lorsqu’on regarde les efforts dispendieux qu’a déployés la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Cette dernière, partant du constat erroné que les voitures provoquent presque à elles seules une pollution démentielle sur la ville quasi-Lumière a décidé, depuis le début de son mandat, de multiplier les vexations automobiles, entre deux happenings festifs, citoyens, métrosexuels et faussement provocateurs, la réfection de la Tour Eiffel ou l’un ou l’autre musée LGBT rigolo. Dans ce cadre, on retiendra notamment sa décision récente de reconvertir les voies sur berges en pistes cyclables, citoyennes et aussi festives que ses autres lubies.

Le raisonnement derrière cette invention était, comme d’habitude, aussi simple que stupide : puisque, c’est prouvé, la voiture provoque des pollutions (et des morts par milliers, si si), il faut donc tout faire pour rendre infernal un parcours automobile dans Paris afin de dissuader les conducteurs. Tout le monde sait qu’ils choisissent la voiture par égoïsme, anti-écologisme primaire et une aversion pour des transports en commun pourtant propres, ponctuels, bon marchés et bien gérés. Dès lors, en fermant rapidement les voies les plus empruntées à Paris, il était garanti que la circulation diminuerait, que la pollution s’évaporerait, que l’atmosphère deviendrait plus respirable et que tout le monde en profiterait avec un sourire béat.

Las.

La réalité a, encore une fois, refusé de se plier aux diktats socialo-écoloïdes du mammifère dogmatique en charge de la Mairie : la circulation n’a pas disparu, elle s’est reportée ailleurs, créant des bouchons plus ou moins massifs et déportant la pollution d’un endroit à un autre. À tel point que la plupart des observateurs, y compris gouvernementaux, ont été obligés de constater l’impossible : le résultat des agitations frénétiques de l’Hidalgo n’ont rien changé en terme de pollution et leur bilan est nul.

En somme, l’imposition à marche forcée d’idées loufoques pour résoudre de travers un problème mal posé a provoqué un résultat médiocre voire mauvais et une dégradation sensible du trafic routier parisien. Heureusement qu’à côté, le budget de la Ville est hum disons solide et que Paris a su obtenir, de haute lutte, les Jeux Olympiques pour 2024 dont on se doute déjà qu’ils seront bénéficiaires et dans une ambiance apaisée, dans un trafic routier régulé et habilement contenu par ces mesures bien pensées.

Tous ces éléments concourent en tout cas à donner de solides perspectives d’avenir pour l’actuelle maire… Mais pas en tant que maire. En fait, si l’on en croit un nombre croissant d’éléments politiques de tous bords, les jours de l’Anne de Paris sont, apparemment, comptés.

Il faut dire que le paysage politique a été quelque peu bousculé par l’arrivée de Macron. Le Parti Socialiste, ou ce qu’il en reste, ne semble pour le moment guère en mesure d’apporter un soutien solide à l’actuelle tenante du titre. À droite, on fourbit déjà ses armes pour des élections projetées courant mars 2020. Deux années et demi pour reconquérir une capitale ne seront pas de trop vue la débâcle des partis traditionnels et la médiocrité dans laquelle barbote avec un délice à peine caché l’actuel parti Républicain.

Du reste, certains se pressent déjà sur les rangs et envisagent leur candidature. Comme le relate un récent article du Parisien, Rachida Dati serait fort intéressée par la Mairie. D’autres vont jusqu’à soupçonner Nathalie Kosciusko-Morizet de vouloir en croquer aussi, même si sa dernière satellisation à coup de pied dans l’urne hors de la politique française nous met pour le moment hors de danger.

À gauch pardon du côté des Marcheurs, le constat est le même : certes, les prochaines élections municipales sont encore loin, mais la perspective de décrocher Paris est particulièrement alléchante : Macron répète à qui veut l’entendre dans son cercle d' »amis » qu’il voit déjà la capitale tomber dans son escarcelle, et ce d’autant plus facilement qu’à l’élection présidentielle, il y avait fait un score très respectable.

Il est vrai qu’il aurait tort de ne pas miser sur la population spécifique de Paris, dont le tri est soigneusement fait actuellement par Hidalgo au travers de ses campagnes idéologiques ; l’âpre guerre contre les automobilistes en fait partie et pourrait donc, presque paradoxalement, se retourner contre celle qui la mène actuellement en offrant la ville à son adversaire le plus sérieux.

Difficile de ne pas penser « Bien fait ! » quand on voit le résultat sur l’économie et la physionomie de la ville qui se rapproche tous les jours un peu plus d’un Harvey Dent de comics, cette « double-face » où, d’un côté, on se retrouve avec une espèce de musée caricatural, bio, écoconscient, cycliste et aseptisé aux endroits qu’il faut et de l’autre, un dépotoir géant, un bidonville insalubre classé dans le bio-hasard où pullulent rats et autres nuisibles, dans une ambiance post-apocalyptique de bouchon automobile permanent, de défiles de grèves saucisso-olfactifs et les maraudes policières ou militaires parfaitement rassurantes.

En attendant, des noms de petits Marcheurs se chuchotent mais rien n’est encore décidé et tout dépendra surtout de l’attitude de la droit des Républicains, réputés pour s’entre-déchirer stérilement à chaque fois qu’une gamelle se présente.

Pour l’électeur/contribuable/automobiliste parisien, cependant, tout ceci ne sent pas forcément bon.

Oh, certes, la perspective de bouter l’Anne hors de Paris en réjouira plus d’un, excédé de supporter ses lubies dangereuses et ses saillies consternantes. Mais l’offre en face laisse plus que songeur : pour ce qui tient lieu de droite, on se dirige vers ces indéboulonnables chevaux de retour qui ont tous largement prouvé leur incapacité à tenir leurs promesses, à baratiner les électeurs et dévoyer les axes politiques qui fondent normalement la droite française pour se vautrer dans une sociale-démocratie gluante. Dans ce contexte, espérer que ces têtes de liste fassent mieux qu’Hidalgo est un objectif si faible qu’il ne représente à peu près rien. Quant à la gauche, qu’elle soit estampillée officiellement socialiste ou plus judicieusement En Marche, elle ne permet pas d’apporter la moindre garantie d’offrir mieux qu’une absence de tiraillements internes.

En somme, si l’avenir d’Hidalgo semble réellement compromis après son empilement de catastrophes et d’idioties, rien n’indique pourtant que celui ou celle qui va la remplacer saura relever le défi de ne pas faire pire.

Cela fait tout de même un peu peur.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires196

  1. Le Gnôme

    Chic, de la morue.

    Habitant à moins de cinq kilomètres de Paris, je n’y mets plus les roues tant c’est devenu infernal. Pour les courses, j’ai tout ce qu’il faut à portée de voiture, et si il n’y a pas, il reste Internet.

        1. Dr Slump

          Tout ce que je sais, c’est que les feuilles mortes se ramassent à la pelle.

          Les feuilles mortes font un compost très bon pour l’humus, et pour la pelle je te laisse faire le lien que tu voudras, de la nuque à la fosse, les images poétiques ne manquent pas.

              1. albundy17

                oui mais le 14 rappelle le respect.

                nan je déconne, suis pas du genre à envoyer mes feuilles chez le voisin, je fais de beaux tas à la soufflette, les passe à la broyeuse et amende les pieds de haies avec le résultat, ou butte quelques plantation fragiles.

          1. Pheldge

            le compost, ça met du temps à se décomposer. En général il faut le laisser reposer, souvent un an. Et pour sa récolte, c’est une pelle, un peu spéciale qui est requise : la pelle d’un confrère plombier, à Aristarque connu pour ses joints à l’étoupe, qu’il vend par paquets de huit. C’est la célèbre, la pelle dudit « huit joints ».

      1. Pheldge

        En cette période fiscale, je dirais « le temps sent (le) vol » … et puis c’est une occasion de célébrer avec fastes la flat tax « à la française » :
        lefigaro.fr/conjoncture/2017/10/20/20002-20171020ARTFIG00052-la-flat-tax-de-30-sur-le-capital-adoptee-par-l-assemblee-nationale.php

        A propos de son promoteur, B. Lemaire, je ne suis pas loin de penser que la version Lemaire 1.5 était supérieure à la 2.0 ! en d’autres termes que Lemaire d’alors valait mieux que Lemaire d’ici …

          1. kekoresin

            Bon je donne la réponse bande de branques! C’est du Tramber dans les aventures de William Vaurien avec son pote Pypo l’intello, deux clébards déjantés. Tramber qui a dit un jour dans une interview tv que la chose dont il était le plus fier etait d’avoir réussi à se sucer la bite un matin raide. Bref, mon idole!

            C’est de la BD années 80 enfantée de Métal Hurlant. C’est très drôle, un brin trash, breton compatible, bref pas en symbiose avec les bobos de mes couilles qui veulent nous aseptiser la cervelle avec du shampoing bio!

  2. albundy17

    Les parisiens ont voté pour hidalgo, après s’être bouffé du delanoé qui avait déjà massacré le budget, aubry devrait se présenter, elle a toutes ses chances

      1. Vodkaman

        C’est vrai qu’elle défonce, la Madame !!!

        PS : la virgule est à la bonne place pour l’interviewée et dispensable pour le trou de balle du chien sauvage australien (ou l’ami de Mickey)

    1. Pat

      « un embouteillage sur une file avec, à côté, une piste cyclable parfaitement vide qui est juste là pour vous dire: je te pourris la vie et je t’emmerde! ». Bon résumé de la logique ecolo-bobo-soce !

  3. MichelC

    De pire en pire, ils en sont capables. Mais pourquoi donc se gêner s’ils sont élus ❓
    « Moi je »… « Moi je » …:?: « Moi je sais aussi faire des conneries », telle pourrait être la devise du futur candidat à la mairie de Paris. Après l’ânnesse, l’âne ❓

    1. Theo31

      Ils ne savent pas faire des conneries, ils les font comme tous les abrutis qui osent tout.

      Merci de ne pas associer les ânes aux actions de ces tas de fiente sur pattes.

  4. Stéphane B

    Vendredi, jour du poisson. Par contre, dire que c’est de la morue est une insulte pour ce poisson dont j’affectionne autant le foie que la chair.
    Pour en revenir au commencement du billet et à la pollution, la bestiole idiote (je ne veux pas non plus insulter les équidés), il semblerait que la pollution via les particules fines soit un cadeau de nos amis allemands, fan du charbon et qui se disent verts.
    a-droite-fierement.fr/le-terrible-echec-de-la-transition-energetique-en-allemagne/

    1. kekoresin

      100% en accord avec ton propos que les médias grenouillants autour des mares à pognon balaye d’un revers de torchon en direction de leur lecteurs qu’ils souhaiteraient plus intelligents mais qu’ils crétinisent à longueur de pensées uniques!

      Et que dire des circulations douces qui augmentent en flèche les pollutions gazeuses et sonores. Que dire des portes containers dont les 10 plus gros polluent autant que toutes les bagnoles de la planète. Que dire de l’extraction des terres rares, indispensables aux moulins à vent et aux panneaux pornovoltaïques, qui nécessite plus d’énergie que n’en produiront ces éco-niaiseries… Cette arnaque justifie toutes les dérives fiscales et idéologiques, et mort à celui qui refuse d’embrasser le cul du bourreau. La terre est plate et point barre!

  5. Bonsaï

    N’éprouvant aucun intérêt particulier pour Anne Hidalgo, j’aurais d’autant plus de lucidité pour juger ses performances. Et franchement, en ce qui concerne la circulation à Paris intra muros, elle encore très loin du compte pour mettre un peu d’ordre dans ce cauchemar quotidien.
    A mon sens, elle devrait multiplier des réseaux de bus électriques et contraindre tous ceux qui viennent travailler de Paris de laisser leur véhicule à l’extérieur. Sinon amende.
    J’ai d’autres conseils dans ce genre si vous en voulez, à la pelle. Tout est bon pour combattre la pollution du Diesel, l’infâme substance qui ronge les poumons de toute une population. Sur ce sujet donc, chapeau Anne !

    1. MichelC

      Le problème, c’est qu’elle gaspille le pognon gratuit pour des projets inutiles et dispendieux.
      Il n’y a donc plus un rond, plus le moindre kopeck pour des projets utiles :mrgreen:

        1. BDC

          Hi hi , et les bobos qui vantent le miel de Paris, « pas de pesticides et le miel n’absorbe pas les polluants »
          Cela dit il y aurait beaucoup moins de pesticides maintenant :

          L’étude d’Airparif, menée pendant un an en 2014, utilise des données recueillies par deux sites : à Paris, dans le 18e arrondissement, et à Bois-Herpin, dans l’Essonne, en zone rurale agricole (…) Une baisse importante de la concentration des pesticides a été relevée sur les deux sites : 70 % de teneur en moins en zone agricole et 75 % à Paris.

          Un seul produit est en augmentation : le métolachlore, un herbicide deux fois plus utilisé en 2014 qu’en 2006. « Cette hausse est due à l’interdiction de plusieurs autres herbicides depuis 2006, précise Pierre Pernot, ingénieur spécialiste des pesticides à Airparif. Et malgré ces interdictions, on retrouve toujours dans l’air de nombreux produits interdits. » Quinze produits phytosanitaires interdits ont été détectés en 2014.

          Ces substances ont davantage été relevées en ville (52 détections), qu’en milieu rural (14 détections). « Cette différence s’explique notamment par l’utilisation et le stockage, par des particuliers, de produits désormais interdits à la vente », explique M. Pernot.

          mobile.lemonde.fr/planete/article/2016/05/11/toujours-des-pesticides-dans-l-air-de-paris-mais-en-moindre-concentration_4917552_3244.html

              1. BDC

                Je me demande si c’est du lard ou du cochon …. Du coup je suis allée jeter un œil à l’étude pour trouver des trucs rigolos : parmi les pesticides trouvés dans Paris et pas à la campagne, on trouve l’anti-puces des chiens et chats (le fameux fipronil à l’origine du scandale des œufs contaminés). Et en plus la molécule a été interdite sur les semences de maïs à cause des abeilles, mais les citadins continuent à l’épandre sur leurs toutous chéris 😀 . On se demande si les quantités d’antipuces utilisées par les Parisiens posent vraiment problème, ou si ce sont les seuils de détection qui sont très bas. En tous cas ça promet des discussions animées avec mes bobos !

    2. Stéphane B

      Et puis pour construire des parkings à l’extérieur, quelle légitimité a-t-elle ? Aucune ! Il s’agit d’un problème d’aménagement du territoire à l’échelle du grand Paris, voire et mieux même, au niveau de la région Île de fRance. Il n’y a aucune cohésion dans cette idée, si ce n’est faire parler d’elle.
      Il en est de même pour les transports qui ne sont pas de sa responsabilité et qu’il faudrait rénover dans leur ensemble. Au niveau du métro, dégager ces rames dégueulasses et tout automatiser par exemple. Faire la chasse aux cradingues qui prennent l’espace public pour un espace privatif, Virer ou déporter dans un bagne les parasites qui foutent le bordel, …

        1. Stéphane B

          C’est relativement compliqué étant donné les compétences obligatoires des uns et des autres. La cohérence du territoire et son aménagement sont sous la responsabilité de l’Etat, de la région, du Grand Paris et de la ville de Paris, mais aussi des communes impactées directement ET indirectement. Une fois ce diagnostic établi, il faut trouver des solutions viables sur le long terme, qui doivent être approuvées par toutes les parties précitées.
          Vient ensuite le problème du financement ou l’Etat et L’Europe seront sollicitées, donc un acteur de plus au regard législatif. Bien sûr, il ne faut pas oublier nos gentils écolos promus par Bruxelles.

          Bref, l’hidalgo n’a que peu de responsabilités dans ces travaux, elle est diffuse au milieu des autres acteurs. Bref, c’est tout sauf simple.

          Par exemple, pour prendre l’Ariège comme exemple, un simple schéma d’aménagement du territoire pour une région rurale (la vallée de l’Ariège) a mis plus de trois ans pour se concrétiser. Et encore il s’agit juste du premier pas. Imaginez donc Paris et alentours

          1. Le Gnôme

            Le Groß Berlin date de 1920, on y incorpora 7 villes, 59 villages et 27 territoires communaux (source Wiki).

            Pour le Grand Paris, chacun défendant férocement son pré carré, on empile les strates administratives aussi improbables qu’inefficaces.

          2. kekoresin

            C’est un mal français. Pour tout projet, il faut l’aval de tout le millefeuille bureaucratique et celui d’une ribambelle d’associations qui savent mieux que tout le reste des bouseux.

            Les seules périodes où la France à vraiment brillé, c’est sous Napoléon ou Louis XIV quand nul peigne cul de mairie venait mettre son petit zizi en travers de l’intérêt de la nation. Sans Napoléon III par exemple, Paris serait un cloaque puant. De tels projets d’aménagements seraient impossibles aujourd’hui, d’abord du fait de l’extrême médiocrité des élus et ensuite à cause du marigot administratif où tous les fonctionnaires attendent la moindre occasion de prouver à l’univers qu’ils servent à quelque chose!

            1. Bonsaï

              En matière d’urbanisme, soyons honnêtes, il est plus facile d’aménager une cité comme Paris quand on a affaire à des chars à bœufs qu’à des véhicules à moteurs qui se glissent partout !

              1. kekoresin

                Je t’aime bien petit buisson mais renseigne toi sur le Paris de l’époque et tu vas comprendre l’ampleur du défit. Juste une piste: il y avait plus d’accidents mortels de la circulation qu’aujourd’hui !

              2. Pythagore

                Il y a des villes ou le P+R (Park & Ride hein, pas Paris & Rats, ni Pu@*# & Racolage, quoique ces parkings en bordure des villes…) a été institué, des parkings en bordures de ville avec transports en commun à proximité. Il y a aussi des villes qui emploient des spécialistes de la circulation, mettent en place des feux commandés pour réguler la circulation. Bref y a des solutions, mais évidemment c’est moins facile que de déposer des blocs de bétons aux entrées des rives sur berge.

                1. Pheldge

                  Elle est pas déjà régulée, la circulation ? ah, si, on me souffle que c’est un Univac* à carte perforées qui gère le truc !

                  *pour les béotiens, demander des précisions à Bonzaille, qui a programmé ce type de machines … 😉

                  1. Arbolito

                    Arbolito te répondrait que l’ Univac n’ utilisait déjà plus des cartes perforées mais des cassettes métalliques…
                    Pour le reste, je pensais qu’ils étaient toujours avec un Colossus british récupéré à la casse…

              3. theo31

                La voiture a résolu des problèmes de pollution urbaine qui étaient mille fois pires il y a un siècle et qui étaient provoqués par les animaux. Pourquoi à ton avis les RDC de certaines villes américaines sont-ils surélevés ?

                Pour être dérangé par quelques particules dans l’air et non par toutes les merdes de clébards responsables de plus de 600 hospitalisations chaque année, il faut avoir un sérieux problème mental.

                Bonsaï, tu le fais exprès ou tu es irrécupérable ?

                1. Bonsaï

                  Ce qui suit se passe de commentaire :
                  « Des chercheurs de Strasbourg, Bruxelles et Harvard se sont penchés sur les recherches consacrées à la pollution atmosphérique de ces vingt dernières années en les rapprochant de celles menées sur les maladies cardio-vasculaires.Et leurs conclusions publiées en juillet dans « The Archives of Cardiovascular Diseases », revue de la Société française de cardiologie, sont sans appel, une hausse annuelle infime de 10 microgrammes de particules fines par mètre cube d’air entraîne une augmentation de la mortalité cardio-vasculaire de 11% (…), du risque d’infarctus de 12% et (de celui) d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) de 19%… Les particules ultrafines émises par le diesel sont les plus nocives pour le système cardio-vasculaire, car elles passent la barrière des poumons, elles pénètrent dans le sang. Elles peuvent même contaminer le placenta d’une femme enceinte. Aujourd’hui, sur le nombre de particules émises par les moteurs, plus de 90% d’entre elles sont des ultrafines. »
                  in Le Canard enchaîné, 18 octobre 2017

                    1. albundy17

                      Tu dois connaitre ! Fap Fap fap fap :mrgreen:

                      nan, c’est le filtre à particules, grace à lui on a supprimé les grosses particules qui aggloméreraient les fines (et supprimé 10-15 chevaux de ma bagnole)

                    2. MichelC

                      Pas certain que les chevaux crottins soient plus saints pour les poumons. Il leur faut des pistes en sable ou cendrée, vous n’allez pas les faire trotter sur de l’enrobé, non ❓

                    1. albundy17

                      « Les moustiques et les abeilles tuent des centaines de milliers de personnes chaque année »

                      million

                  1. René-Pierre Samary

                    C’est quand même vexant, toutes ces statistiques qui me passent à côté… Je clope à mort, pas de cancer du poumon. Je bois comme un trou, mon foie impec’. Je baise avec n’importe qui, sans précaution aucune, dans des pays à risque. Mes tests HIV blanc comme neige.Je vis pendant seize ans en mer, loin des particules fines, grosses ou moyennes, et je me chope un AVC…
                    Que faire pour entrer dans les stats ? Que je me sente un peu normal…

                    1. albundy17

                      ben pour l’avc, le tabac n’est pas top génial concernant le systeme veineux, ça augmente la stase, tu rajoutes l’alcool, un bon fluidifiant et qui a lui tendance à ouvrir le circuit, les deux ne sont pas forcément compatibles, pis de toutes façon l’un ou l’autre sont mortels, un peu comme le saucisson.

                      Ce qui a de bien, c’est que ton avc à l’air bénin vu que t’alignes encore des mots, en plus sur un clavier, le dernier avc que j’ai vu s’est terminé en bas d’un escalier puis sous terre.

                      c’est souvent la tension…

                    2. René-Pierre Samary

                      Al, merci pour ces conseils, mais en fait je plaisantais un tantinet. Je stoppe la clope, je réduis l’alcool (jamais beaucoup bu)… Mais l’utilisation des stats pour me faire marcher droit m’a toujours exaspéré…

    3. Cerf D

      Contraindre tous ceux qui viennent travailler de Paris de lausser leur véhicule à l’extérieur

      La bonne blague ! Et où je vous prie ?

            1. Stéphane B

              et un jour ou il a atterri après un saut en parachute dans le coin des cochons, il se présenta à la fermière en disant, bonjour, mon nom est Bond, James Bond. Ce à quoi la p’tite dame lui répondit, plein de bon sens rural, moi c’est Monde, Ray Monde

    4. bibi

      Réflexe stupide des habitants d’un centre ville de croire qu’ils peuvent se passer de ceux qui viennent de l’extérieur en voiture.
      Quand vous aurez chez vous une voie d’eau je vous jure que vous vous moquerez de savoir comment vient le plombier, par contre si grâce à votre stupidité qui aboutira à empêcher tout artisan de venir dans le centre avec son propre véhicule à moteur, vous serez la première à râler de ne plus trouver personne.

      Évidemment on ne parle pas non plus de comment on apporte les victuailles nécessaire aux habitants des centres villes sans véhicules à moteur, ca va être très rigolo de voir tous les bobos devoir aller faire leurs courses à l’extérieur et se plaindre des transports en communs qui sont pourtant si bien pour les autres.

          1. MichelC

            Il suffit d’agrandir les trous, et toutes les péniches y arriveront, non ❓
            D’ailleurs, ils sont doués pour continuer à creuser lorsqu’ils ont déjà atteint le fond…

            1. theo31

              Comme le canal de la mer Blanche, réalisé dans les délais imposés par Staline mais impraticable du fait de sa faible profondeur. Ce serait comique s’il n’y avait pas eu des dizaines de milliers de morts.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        +1
        De plus beaucoup d’hôpitaux, par exemple, sont dans Paris. Il est totalement stupide d’espérer que ceux qui ont besoin d’y aller arrivent en métro.
        Si Stupidalgo veut réserver Paris aux parisiens, très bien, mais tous les services ayant une vocation non strictement locale doivent rester accessibles et donc doivent sortir de Paris. L’AP-HP, les musées nationaux, les tribunaux… devraient donc se délocaliser.

    5. Val

      Oula Bonsaï, garde tes conseils bien au chaud… Je te conseille un stage de 6 mois à Paris en venant de banlieue , je te laisse même le choix de la banlieue et du transport , on en reparle , d’accord ?
      PS : avant de le faire, une petite mise en garde : un RER à l’heure devient une rareté et ce mal mystérieux atteint le Métro (là je me marre on atteint le moment délicieux où sh*t hits the fan)

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Tu exagères, le 14 août, j’ai eu 2 RER à l’heure le même jour. D’accord, ils étaient terminus ou départ de la défense et ne desservaient pas Paris.
        D’accord, j’étais le seul usager du jour.
        Mais l’effort est notable.

        1. Pythagore

          En parlant de RER, j’espère que pour les JO, ils auront au moins l’idée de créer une liaison rapide aéroport CDG-Paris. La dernière fois 40 min pour 28km jusque gare du Nord. On s’arrête dans ttes les stations de Fran… euh d’Afrique et de navarre, c’est interminable. Des pointes mesurées à 70km/h ca décoiffe. Le trajet devrait pouvoir être parcouru en 15-20 min max.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Quoi ? Le tourisme à Aulnay, Aubervilliers ou Saint-Denis ne t’a pas convaincu ?
            Sinon, il existe des RER (semi-)directs qui mettent au moins 5 minutes de moins. A la SNCF, on ne rigole pas avec la satisfaction client.

          2. channy

            @En parlant de RER, j’espère que pour les JO, ils auront au moins l’idée de créer une liaison rapide aéroport CDG-Paris. »
            Ce que des capitales du Tiers monde on fait depuis 10 voir 20 ans,paris ville lumière,capitale de ce phare du monde qu’est la Grance, ne l’a toujours pas réalisé, bon il y a bien le Orlyval mais les vols à Orly ont une forte vocation « SUD »…
            D’ailleurs pourquoi Orly possède ce type de liaison et pas Roissy CDG?
            Et les mythiques Bus Air Grance pour relier Orly à Roissy(et vice-versa),un pur bonheur

  6. Higgins

    Je travaille actuellement au cœur des beaux quartiers parisiens rive gauche et loge en banlieue sud-ouest. Etant particulièrement convaincu du combat pour une écologie solide et forte, j’ai souhaité utiliser les transports en commun pour assumer mon eco-citoyenneté. Mal m’en pris. D’abord, mon lieu de résidence est très mal desservi. Je suis donc contraint d’utiliser mon véhicule pour effectuer les quelques kilomètres qui me séparent du lien salvateur qui me conduira vers la capitale sans émettre de CO2. Et là, patatras, où mettre mon instrument d’égoïsme individuel, ma voiture. Point de parking ou de place de stationnement disponible. Soumis à une dissonance cognitive grandissante, Gaïa ou ma personne, j’ai finalement choisi ma personne mais un moment de honte et vite passée. Sinon, je confirme, Paris est très sale.

  7. cherea

    Tout sera mieux que Hidalgo, on pense ce qu’on veut de Dati, mais au moins elle a plus de classe que AH, a un certain bon sens et n’a pas fait du Taubira à la justice, malgré tous ses défauts, bref tout cela c’est mieux que AH…Après quels noms sont murmurés pour les marcheurs? Castaner? Mahjoubi?…

    enfin quand on dit que les cons ça ose tout: je vous laisse cet article ( je ne crois que ce soit un fake):

    http://www.publico.es/politica/alcaldesa-paris-afirma-le-han-propuesto-mediar-caso-catalan.html

    en gros, on aurait demandé à AH d’intervenir pour régler le problème catalan…oui vous avez bien lu…

    1. René-Pierre Samary

      À l’occasion de cette petite auto-promo, l’Anne aux saillies n’a pas manqué de déposer sa petite crotte vivrensemblesque, déclarant : « Catalunya también se ha construido gracias a los emigrantes, en particular los andaluces ».

  8. Infraniouzes

    Si on se réfère aux dernières législatives, à Paris, les carottes sont cuites pour Dame Hidalgo. LRM a le vent en poupe et devrait écraser tout sur son passage. Mais on doit compter avec les abstentionnistes – 52% – au second tour. Cette énorme réserve de voix appartient à qui ? Se tournera vers qui ? Hidalgo n’est pas à l’abri d’un coup de Jarnac avec la candidature sauvage d’un socialiste de renom. Les Bobos pourraient bien se détourner de l’équipe en place. Mais cette dernière a une carte à jouer. La pollution ce n’est pas nous ! Ce sont ces salauds de banlieusards avec leurs automobiles d’un autre âge qui polluent Paris ou tournent en rond sur le périph’ comme des cafards dans une salle de bain. En bref, tout le monde à ses chances mais certains plus que d’autres. Et comme la droite va arriver aux élections avec autant de candidats qu’il y a de bureaux de vote on n’a pas fini de rigoler.

    1. kekoresin

      Peu importe le clown pourvu qu’on ait la rigolade! De toute façon le mouvement est amorcé dans toutes les grandes villes françaises: les bagnoles sont des instruments du diable…mais continuez quand même à en acheter sinon on est dans la merde. Continuez également à picoler et à fumer (mais pas dans vos carrosses de l’enfer hein!) sinon plus de sécu!

      Ce qui pollue vraiment, ce sont toutes ces petites merdes idéologiques sorties de ces anus cultivés qui veulent à tout prix, et plutôt le plus cher possible, laisser une trace dans l’histoire.

    2. Le Parisien Liberal

      d’accord avec toi, Infraniouzes, même pour la gauche, ce n’est pas si perdu que ca. Deja, il y a le mode de scrutin : Anne Hidalgo est minoritaire dans son propre arrondissement et pourtant elle est maire de Paris.

  9. sinouhesinouhe

    J’ai eu vent de son projet de faire payer le stationnement pour les scooters et d interdire le stationnement sauvage. Sa volonté de faire chier le monde ne se limite pas aux automobilistes. Il y a déjà des arrondissements où il n’est pas bon de laisser son deux roues à l’arrache au risque de se le faire enlever par exemple le troisième.

    1. Pheldge

      des « plaisanteries graveleuses » ? mais où vois tu des « plaisanteries graveleuses » ? c’est ton esprit qui est mal tourné ! 😉

  10. Gerldam

    Totalement HS, mais je sors de ma pharmacie et ne peux m’empêcher de vous relater ce qui suit: ayant un ami opéré de la thyroîde et prenant du Levothyrox depuis des années, il me fait part de récents maux de tête, crampes et énorme fatigue, exactement les symptômes des effets secondaires de la nouvelle « formule ». J’interroge le pharmacien sur la raison que le pousse à encore délivrer du poison à ses clients. Réponse du pharmacien, un peu gêné: ce sont les Caisses qui nous imposent de délivrer la nouvelle formule chaque fois qu’il y a Levothyrox sur l’ordonance (et non le nouveau nom de l’ancienne formule (vous suivez?) Euthyrox).
    En somme, les Caisses d’assurance maladie empoisonnent sciemment les français (sans doute pour liquider les stocks).
    Après la République du Bisounoursland, la République empoisonneuse.

      1. Stéphane B

        et que penser alors des épidémies de gales, de plus en plus fréquentes et surtout du médicament préconisé, le stromectol ou le spraygale. Le glyphosate aprait alors tout gentil

        1. nemrod

          Ah oui mais bon quand vous avez la gale…les conséquences hasardeuses et à long terme du traitement ne pèsent pas lourd face aux démangeaisons actuelles.

          Et puis « comment que ça se fait ti, ma bonne dame que la gale revienne ? »
          Il suffit de regarder dans la rue et sous les ponts du Métro, mon bon Monsieur.

          Ah que la réalité est cruelle et n’a que faire des visions idylliques de nos constructivistes !
          C’est malheureux mais c’est jouissif.

            1. albundy17

              pour la gale, le Fipronil est super adéquat, comme pour les poux que ma fille à rapporté dans son cuir.

              Mon pharmacien m’a déconseillé d’utiliser les pipettes pour chien, et m’a vendu un truc encore plus cher

            2. albundy17

              le grand retour de la tuberculose, heureusement que nous sommes vaccinés, sauf de la misère que nous apportent les socialopes, hein michel…

              Encore une belle perf des vaccins sauveurs de la planete avec le gamin de 11 ans mort, DONC vacciné vs la rag, mais pas contre la rage de pays exterieur à la france, hein !

              1. MichelC

                Mais oui, c’est vrai, il ne sert à rien de se faire vacciner contre le tétanos. La preuve, en France, on vous injecte direct une grosse dose de sérum en cas de blessure ❗

                1. MichelC

                  Citation : « Lors de leurs vacances, les parents ne s’étaient pas inquiétés de la morsure « banale » qu’avait subie leur fils. »

                  Et un conseil : au cas ou vous auriez une petite douleur quelque part, ne vous inquiétez pas. Et si le môme chiale, achetez des mouchoirs. C’est tout.

                  1. MichelC

                    En faisant comme cela, vous serez certains d’être débarrassé du môme euh qu’est-ce que je dis, des pleurnichements, tôt ou tard.

                    1. albundy17

                      michel, t’as pas tout lu, suit avec ton doigt : « DONC vacciné vs la rage »

                      17 cas mortels en 20 ans, tous importés par des gens vaccinés, ça te cause ?

                    2. MichelC

                      Si tu n’as pas de doigt, suit avec le pouce.

                      « La rage ayant une période d’incubation de 20 à 60 jours en moyenne, la famille ne se doutait pas que l’enfant avait pu contracter une telle maladie. »

                      Capiche ou pas ❓

                    3. MichelC

                      « Il n’y a plus eu de cas de rage « autochtone » chez l’homme en France métropolitaine depuis 1924. Les seuls cas répertoriés récemment concernent des personnes ayant contracté la maladie à l’étranger : vingt-trois précédents depuis 1970, le dernier remontant à 2014, selon les autorités sanitaires. »

                      La rage made in France, comment dire ❓ CocoricoN :mrgreen:

                  2. channy

                    @Lors de leurs vacances, les parents ne s’étaient pas inquiétés de la morsure « banale » qu’avait subie leur fils. » »

                    Lors de leur vacances au Sri Lanka est il utile de le rappeler,

                    @la famille ne se doutait pas que l’enfant avait pu contracter une telle maladie
                    Ils sortent d’où ces gugusses?
                    On va se promener dans les pays du tiers monde avec son guide du Beauftard en pensant que c’est « tout » comme chez nous, faut juste prendre son cachet et ne pas boire l’eau du robinet, le reste…faut pas croire tout ce qu’on lit hein? un petit bobo cela n a jamais tué personne

                    Dans certains pays une simple coupure au pied « banale » suffit à vous envoyer dans l’au-delà ou a vous faire amputer, il faut dire que nos bobos trouvent très « fun » de marcher en tong ou pieds nus
                    Pauvre gamin

              2. Curieux

                « DONC vacciné vs la rage ». Encore des conneries ou c’est du 25 000ème degrés ? On ne vaccine que les personnes susceptibles de contracter la rage, véto, etc. Le vaccin n’est pas du tout anodin.

                1. MichelC

                  « Suite à l’apparition des premiers symptômes chez cet enfant, une soixantaine de personnes, membres de la famille mais aussi élèves et membres du personnel de l’école ayant été en contact avec l’enfant, ont bénéficié d’une vaccination, dont la deuxième phase doit avoir lieu ce jeudi, rapporte l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes. Si le vaccin fonctionne en prévention de la maladie, la rage est toutefois toujours mortelle une fois que les signes cliniques sont apparus. »

                  Votre gamin était en contact avec le malheureux gamin.
                  Que faites vous ❓
                  1) Vous refusez le vaccin parce que c’est pas bio et préférez la nature faire son oeuvre étant fan de Darwin ❓
                  2) Vous acceptez le vaccin et attaquez le fabricant en justice pour ses effets secondaires ❓

    1. nemrod

      Bon…
      Le levothyrox nouvelle formule a été élaboré par Merck sous la contrainte d’une administration que le monde ne nous envie pas car l’ancien ne contenait plus que deux tiers de la dose au bout de 6 mois de stockage.

      Il est possible que votre ami soit en surdosage et souffre d’hyperthyroïdie.
      L’intoxication aux nouveaux excipients : mannitol et acide citrique est une fausse piste; je vous laisse le soin de regarder ou on en trouve ( partout surtout le deuxième) et quelle est leur dose dans un comprimé de levothyrox.

      Faite faire une tsh et une t4 à votre ami et ne le laissez pas s’épuiser à rechercher une alternative en rupture de stock : c’est bien pourquoi les pharmaciens ne la distribue pas outre les contraintes réglementaires.

      1. nemrod

        Faudrait quand même essayer de raison garder et de savoir un minimum de quoi on parle.

        J’ajouterais que l’ancien excipient était du lactose avec un gros paquet de personnes intolérantes ( pas à cette dose d’accord mais allez donc leur dire).

        Foutre tous les problèmes de santé des millions de personne concernées sur le Levothyrox new look est plus que léger …moi je dirais criminel.

        Avec vos conneries, je passe le clair de mon temps à empêcher des malades d’interrompre leur traitement et ne les convainc pas tous.
        Vous croyez qu’un hypothyroïdique à 175 microgrammes va tenir combien de temps sans sa dose quotidienne ?

        Parce que je vous le répète, l’ Euthyrox est introuvable et la levoThyroxine Sanofi est fabriquée à Arles.

        Encore un gros ratage mediatico-gouvernemamantale qui va très mal finir…garanti sur facture.

      2. MichelC

        Votre témoignage est édifiant. Quand nos merdias en avaient parlé, la TV, TF0 en l’occurence, n’avait pas donné la moindre explication valable. Juste un témoignage de ce qui se passait. C’est dire le niveau, nul besoin de creuser, ils laissent cela à l’Obèse. Or c’était l’occasion d’informer directement les malades.

        C’est la fRance, n’en demandont pas trop… 🙁

      1. kekoresin

        Au bas mot! De toute façon pas grand monde sait combien représente le pourcentage exact des charges, que ce soit pour le rsi ou la SS. Si les salariés percevaient la globalité de leur salaire (charges patronales incluses), puis reversaient leurs cotisations, je suis certain qu’il seraient d’un coup moins attachés au modèle social du goulag!

      2. Pat

        Et puis l’URSSAF est beaucoup moins fiable que le RSI (qui a fait beaucoup de progrès).
        Ils traitent les LRAR comme du papier chiotte (ils ne lisent pas les courriers et se contentent d’envoyer une réponse toute faite). Je vais être obligé de déposer une plainte au Tribunal des Affaires Sociales, pour qu’ils enregistrent correctement un virement fait en Juillet (la faute à quelqu’un chez eux qui ne sait même pas qu’un virement est accompagné d’une « référence bénéficiaire »).
        Un simple coup de téléphone aurait dû suffire (mais ces gens ne sont évidemment pas joignables, probablement par peur d’entendre des insultes plus que méritées).

        1. kekoresin

          Oui les URSS-AF sont pires que le RSI. Vous avez aimé la Wehrmacht vous aimerez sans doute la waffen SS! Ce sont de véritables fumiers qui n’ont rien à foutre du droit. Ils représentent le bras armé de la solidarité communiste où l’individu est très largement sacrifiable. Leurs agents sont conditionnés à l’idéologie Marxiste, persuadés qu’ils font le bien en chatiant tous ceux qui ‘leur tombent sous la main. Préparez vaseline et préparation H, ça va déboîter du bassin!

  11. 0dibiOdibi

    « La réalité a, encore une fois, refusé de se plier aux diktats socialo-écoloïdes du mammifère dogmatique en charge de la Mairie »

    Je ne serais pas surpris que l’un.e ou l’autr.e de.s group.e.s de défens.e de.s feminazi.e.s s’empar.e.nt de cet.te phras.e pour en dé.noncer le.s relent.s machist.e.s lié.e.s à l’utilisation.ne du term.e « mammifèr.e » pour dé.signer nos.tre actuel.le maire.sse de Pari.s.

    Méfiez-vous, méfiez-vous… l’enfer est pavé de bonnes intentions, surtout lorsqu’il s’agit.e de désigner un être humain (qui fait vraisemblablement partie du règne animal en étant classé dans la susdite catégorie).
    Mais rassurons-nous : padamalgam (ni d’un côté ni de l’autre de la bien-pensance sociétale).

    1. Gosseyn

      –  »Âne, sœur Âne, ne vois-tu rien venir ? »
      –  »Je ne vois que la piste cyclable qui ondoie et le trottoir qui verdoie !  »

    1. Le Gnôme

      L’enfer français est bien doux, les diables y sont en grève et le grill souvent en panne. Le seul enfer que connaissent les Français est sur terre et il est fiscal. Le seul enfer français qui fonctionne.

  12. Val

    Hidalgo a réussi à se coller tout le monde à dos. Pas un spectacle qui ne lui taille son costard. Idem chez les garçons serveurs. Elle est out . C’est une bonne chose.
    Chapeau quand même, elle a réussi à faire à « la traversée de Paris » un hommage vivant avec nous comme figurants captifs. Pour rappel synopsis « Sous l’Occupation, Martin, brave homme au chômage, doit convoyer à l’autre bout de Paris quatre valises pleines de porc. » nous y sommes presque.

    1. nemrod

      Oui, bon en même temps je ne plains que ceux qui n’ont pas veauter pour elle.
      L’empilage intersidérale de conneries bobo-écolo-socialoïdes était quand même prévisible.
      Espérer d’une guèpe qu’elle ne vous piquera en la serrant dans son poing est moins imbécile…c’est dire !
      Quant à ses anciens supporters…bien fait pour leur gueule à cette bande de cons.
      Je compatis aux malheurs des artisans, commerçant et autres banlieusards.

        1. nemrod

          Ah mais je n’ai pas dit que la flamboyante rouquine constituait une alternative satisfaisante.
          Parisien, je n’aurais point veauter.
          Mais certain ont veauté et pour l’Anne en plus.
          Les cons.

      1. albundy17

        à propos des commerçants, le gvt commence à s’émouvoir de leurs disparition dans les villes, et ont décidé d’agir, je crains le pire (même larcher y est allé de sa larme, c’est dire que ça va booster du chaton de taxes pour leur interdire de fermer !)

        1. Le Gnôme

          L’excès de taxes entraîne généralement un dépôt de bilan, ça ne change rien au problème. La politique anti-voiture et le montant des loyers en centre-ville expliquent bien des choses. La TFE aussi d’ailleurs, plus importantes en ville qu’en périphérie.

  13. Aristarkke

    Demi HS puisque le billet est consacré à Notre Drame de Paris: Un premier signal que les JO vont être une catastrophe financière: l’ organisation qui gère ces droits entend bien faire banquer nettement plus les exploitants télé en les fixant au niveau d’un Mondial de foot, i.e. un minimum de 130 M€ contre seulement 50€ pour ceux de Rio.
    Cela fait cher de la messe et augure mal, à sept ans du magnificat…

  14. Sine

    Le compteur est lancé, vous avez jusqu’à 2023 pour vous barrer de ce pays avant d’avoir à hypothéquer vos biens et voir vos comptes confisqués.

  15. Aristarkke

    Dans le genre : une « bonne » idée ne meurt jamais : la mairie de Paris remet un jeton dans le bastringue « péage urbain »…

    bfmbusiness. bfmtv entreprise/la-mairie-de-paris-n-exclut-pas-la-mise-en-place-de-peages-urbains-

Laisser un commentaire