Dette d’Air France : les Français épongeront les ministres

Pendant que la foule bigarrée des paléo-communistes se rassemble à Paris pour « faire sa fête à Macron » et en profiter pour célébrer, avec entrain et toute la presse grand public frétillante à ce sujet, le deux-centième anniversaire de la naissance de Karl Marx, la première saison de gréviculture française pour l’année 2018 continue de battre son plein.

Certes, on sent comme un petit essoufflement, tant à la SNCF qu’à Air France et peut-être devra-t-on compter sur la seconde saison de gréviculture, en automne, pour obtenir une belle moisson annuelle de jours chômés et de nouveaux droits acquis de haute lutte.

En attendant ce quatrième tour social (après le troisième, encore en cours) et avant que ne soit définitivement enterrée l’idée de ne pas payer les jours de grève, quelque part au milieu d’un été qu’on espèrera chaud, calme et ensoleillé, force est de constater que ces mouvements de grève ainsi que les petits prurits syndicalo-communistes n’ont pas donné beaucoup de résultat.

Comme je le notais dans un précédent billet, on ne peut que s’en réjouir et ce ne sont pas les pitreries de Corbière, le député de Seine-Saint-Denis, qui modifieront la donne : les Français n’ont pas grand-chose à carrer des agitations post-prandiales des syndicalistes et de la France Insoumise, ce qui permet d’envisager peut-être la mise en place de réformes réellement structurelles, lorsque le Président Macron et son gouvernement auront repris possession de la paire de gonades qu’ils ont égaré en avril, quelque part à Notre-Dame-Des-Landes.

Cependant, ne vous inquiétez pas. Des recherches ont été lancées, par nul autre que Bruno Le Maire ce qui autorise à imaginer un succès flamboyant.

Il faut comprendre notre petite homme de Bercy vient de réveiller le poney lion qui sommeillait en lui, à la suite de l’évolution récente de la situation à Air France.

La grève sévit en effet depuis plusieurs mois dans la compagnie aérienne française depuis que Jean-Marc Janaillac, le PDG, s’est entêté à vouloir la remettre sur les rails de la croissance et de la profitabilité. Compte-tenu des abominables aménagements qu’il proposait au personnel navigant, des conditions de travail lamentables voire dégradantes qu’il entendait mettre en place, une minorité de pilotes n’a eu d’autre choix que de refuser courageusement de travailler à pousser les wagonnets infamants de l’aérien low-cost dans cette mine de rien sombre et dangereuse qu’est devenue Air France.

C’est donc sans surprise que le récent référendum salarial fut un échec cinglant pour le patron de la compagnie. À la question « Pour permettre une issue positive au conflit en cours, êtes-vous favorable à l’accord salarial proposé le 16 avril 2018 ? », les salariés ont répondu non à plus de 55% : une augmentation de 7% en quatre ans, c’est moins qu’une aumône et quasiment un affront pour ces Forçats du Ciel.

Et c’est aussi sans surprise que le patron a déposé sa démission selon le principe maintenant bien ancré en France qui veut que l’entreprise n’appartient en rien à ses actionnaires mais bien à ses salariés. Au moins Marx a-t-il été suivi en France au-delà de toute espérance.

Pendant que certains s’inquiètent déjà de savoir qui pourra bien prendre le relai de ce dirigeant qui tentait, sans scrupules, d’adapter l’entreprise à la donne aérienne internationale et que, déjà, des noms se bousculent à l’entrée du fromage de l’entreprise, d’autres se posent la question de l’avenir même de cette société qui, il faut bien le dire, accumule des pertes assez joufflues.

Et c’est là que Bruno et sa paire de balloches en leasing interviennent puisque ce dernier a tout dernièrement déclaré que, je cite,

« l’État n’est pas là pour éponger les dettes, venir à la rescousse d’entreprises qui ne feraient pas les efforts nécessaires de compétitivité »

Et il ne s’est pas contenté de cette affirmation particulièrement courageuse puisque, jugeant même qu’« Air France était dans la bonne direction » avant ce conflit, il a ajouté

« J’en appelle au sens des responsabilités de chacun, des personnels navigants, des personnels au sol, des pilotes qui demandent des augmentations de salaire qui sont injustifiées: prenez vos responsabilités, la survie d’Air France est en jeu. Quand on a le niveau de rémunération actuel des pilotes, que l’on sait que l’entreprise est en danger, on ne demande pas des revendications salariales aussi élevées. »

Devant la violence de ce genre de propos, on se doute que la direction, les syndicats et tout le personnel navigant ou pas d’Air France s’est dressé comme un seul bagagiste pour dire stop à cette abominable exploitation !

L’instant de stupeur passé, on devra cependant s’interroger sur la lucidité de ce brave Bruno qui, en substance, vient d’expliquer que les revendications des grévistes sont un peu n’importe quoi, que tout ceci coûte une blinde et que ce n’est pas au contribuable de payer la facture finale.

Lucidité qui pourra lui permettre de converser sereinement avec le Bruno Le Maire d’il y a quelques jours qui n’a semble-t-il rien trouvé à redire lorsque les ministres Darmanin et Philippe faisaient assaut de communication concernant la SNCF.

Il faut en effet se rappeler qu’à côté de la dette SNCF, la dette d’Air France semble presque mignonnette. Pourtant, cela n’empêche nullement nos ministres d’en discuter la reprise par l’un ou l’autre mécanisme étatique. Pour le moment, on ne peut que savourer les contorsions grotesques de nos gouvernants tentant de faire croire que cette dette colossale ne sera absorbée ni par une hausse des prix du billet ni par une hausse des impôts. Comme l’utilisation des paillettes de pet de licornes a été écartée, on se demande un peu comment ils vont procéder, mais baste, passons.

Autrement dit, tout indique que le contribuable sera bel et bien mis à taxation pour éponger les décennies d’errances syndicales de la société ferroviaire française, pendant que société aérienne devra se faire une raison.

En réalité, Le Maire compte surtout sur le fait qu’il sera délicat pour les pilotes de passer pour une classe ouvrière exploitée là où les cheminots harpent sur ce discours depuis des lustres. Ou peut-être compte-t-il sur KLM, l’entreprise partenaire d’Air-France, pour reprendre en main l’avion ivre, alors qu’il sait pertinemment qu’il n’y a absolument personne pour reprendre le train bourré (j’avais envie d’écrire « train saoul », mais avec ces grèves, il est plus souvent l’un que l’autre).

En tout cas, il compte surtout sur le fait qu’aucun journaliste n’osera lui faire la remarque que sa position est difficile à concilier avec le reste du gouvernement qui ouvre actuellement les discussions pour la gestion du passif mammouthesque de la SNCF. Il compte sur le fait que ses petites déclarations pourront le faire voir comme courageux et décidé à peu de frais. Il compte probablement sur le fait que même si internet a une excellente mémoire, les médias n’en ont pas.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires180

  1. Le Gnôme

    Finalement, le Français est une péripatéticienne qui éponge toutes les dettes que son mac lui intime d’éponger. Que fait le ministre des droits de la péripatéticienne ?

  2. Aristarkke

    En fait, l’astuce réside dans le fait que propriétaire de 14 à 17% du capital social (selon les sources qui ne sont pas concordantes du tout), l’Etat aurait dans les faits de 23 à 26% des droits de vote, en vertu d’une loi taillée sur mesure pour lui permettre de conserver (ou d’acquérir) un pouvoir de décision bien supérieur à sa part officielle…
    D’où le fait qu’il est mêlé immédiatement à tout ce qui se passe là, alors que cela ne devrait pas être…

    1. goufio

      Vous pouvez trouver la répartition de l’actionnariat d’Air France surhttp://www.airfranceklm.com/fr/finance/informations-financieres/repartition-du-capital
      L’état français a bien 14,30 % du capital

  3. Aristarkke

    Mélusine, je suis désolé pour toi mais il te faut remettre l’ouvrage sur le métier :

    – auront repris possession de la paire de gonades qu’ils ont égaréE ou ES en avril (selon ce qui est choisi d’être accordé : paire ou gonades)
    – Il faut comprendre : notre petiT homme de Bercy (pas de E à petit)
    – qui pourra bien prendre le relaiS
    – Comme l’utilisation des paillettes de petS de licornes a été écartée (ou pet de licorne -sans S. Plusieurs licornes pour un seul pet, techniquement aussi, cela le fait mal 😉 )

    1. Pheldge

      « les cheminots harpent » … j’ai appris un mot, merci ô Patron,( qu’on proclame ton immense gloire, qu’on chante tes louanges )… 😉

          1. BDC

            T’as vu j’ai pas oublié une lettre ! Et rien à voir avec mes manteaux en peau de retraités, mais certainement avec la duchesse de Longueville ou Sainte Simone 😉 .

  4. Aristarkke

    On finira bien par nous faire pleurer sur le sort des pilotes bagagistes et autres petites mains d’Air Grance.
    On nous sortira que, comme pour le personnel roulant de la SNCF, l’année 2018 a vu naître l’obligation inattendue de devoir travailler durant les weeks-end, la nuit, les jours fériés et même, ô aliénation suprême, le 01er Mai à cause de bouffeurs de chatons n’acceptant pas de se contraindre à n’utiliser leurs services que de 9H30 à 11H30 et de 15H30 à 19H30, avec un violent effort pour terminer aussi tard, cinq jours la semaine (rectif : 17H30 le vendredi)…

  5. Boutros

    Sont-ce la paire de gonades qu’ils ont égaréE (ou S) ou le ministre à NDDL (ça, c’est juste pour embêter le correcteur officiel!)

  6. Pythagore

    hi hi hi « balloches en leasing » 🙂
    Ici il y a une marque de car sharing (voiture en partage) « car to go ». Pourrait développer « Gonade to Go », balloche sharing.

  7. Higgins

    Sur Air France, je mets en lien ce billet déjà ancien (février 2016) de JP Chevallier où il indiquait: « … le montant des capitaux propres réels (l’actif net tangible) reste négatif… » (http:/ /chevallier.biz/2016/02/air-france-crash-de-la-france-socialiste-suite/). Ayant quelques connaissances du milieu aéronautique, je ne crois pas que la situation ait évolué de manière positive depuis deux ans. Comme je viens de l’entendre aux Experts, AF a perdu 250 millions d’euros au premier trimestre alors que KLM a gagné, elle, 60 millions d’euros. Les hollandais renâclent de plus en plus à être la seule jambe valide du couple et si les journalopes et l’opinion se focalisent assez facilement sur la situation de la compagnie nationale, personne ne s’intéresse à la santé de sa filiale court-courrier, Hop, fruit de l’alliance de trois compagnies régionales. Pour faire simple, c’est dur, très dur.
    En Socialie française, la compagnie nationale jouit d’une position de choix abusive, fruit de l’histoire, où se mêlent étroitement prestige nationale (il n’y a qu’une Air France), affairisme politique, réseaux d’influence parmi lesquels les joyeux plâtriers, tenants d’une industrie aéronautique étatique, fruit lointain des nationalisations de 1936 et du passage de Charles Tillon au ministère de l’air après la WWII. Je mets de côté les liens incestueux existant avec le ministère de tutelle. A titre d’exemple, souvenez-vous comment des compagnies comme AOM ou Air Littoral ont eu les ailes coupées. Bref cette compagnie est un symbole et il est toujours difficile en Socialie de toucher à un symbole. Franck Boizard a commis un billet très intéressant sur ce sujet: « http:/ /fboizard.blogspot.fr/2018/05/gestion-dair-france-et-cooperation.html ». Je le rejoins totalement dans sa conclusion. .

    1. Aristarkke

      Il y a deux ans, le cours de bourse d’AF évoluait entre 5 et 6 €. Là, ce jour, il est à 7 € avec une baisse de 20% depuis le 02 de ce lois (les 2/3 effectués ce matin en bonne logique).
      Il se disait à l’époque qu’AF valait à peine plus que la valeur de ses avions possédés en propre et il semblerait que ce soit à nouveau la même évaluation…

    2. Aristarkke

      Et compte tenu de la structure du capital social, l’OPA devrait rester une éventualité très éventuelle.
      Qui mettrait de l’argent pour devenir actionnaire et propriétaire d’une telle compagnie où un autre actionnaire important mais minoritaire la gère finalement de facto et pas d’une main heureuse…

    3. Higgins

      Sur l’attitude hollandaise: « Les travailleurs de la branche néerlandaise seraient même prêts à faire grève pour « exiger une séparation d’avec Air France », selon Les Echos.  » (http:/ /www.atlantico.fr/pepites/crise-air-france-klm-jean-marc-janaillac-greve-pieter-elbers-syndicats-klm-sont-tres-remontes-contre-homologues-francais-3385615.html)

      1. Val

        @higgins ma fille est en stage en Hollande, cette histoire de grève d’air France n’a pas bonne presse et c’est un euphémisme

        1. Emile Sabor

          C’est juste la france tout court qui n’a pas bonne presse aux Pays-Bas. Ils nous voient depuis un bout de temps comme l’homme malade de l’Europe, et ils se demandent bien ce qu’on attend pour réagir…

          1. Higgins

            Je note cependant que les bataves aiment à passer leurs congés dans la « doulce France ». Je ne leur fais pas grief pour autant de leur diagnostic tant il est juste.

          2. Val

            @Emile oui, et on est d’accord avec eux. Ceci dit, si réaction il y a, je ne suis pas hyper optimiste sur le court terme quant à sa teneur…

            1. Taisson

              « C’est juste la France tout court qui n’a pas bonne presse aux Pays-Bas ».
              C’est vrai, et on peut le comprendre..Mais en dehors de la situation actuelle et de la tendance « paléo communiste » de notre pays, il faut savoir que les bataves ont à l’égard de la France un mélange de mépris et de crainte, qui fait que, plus la France est en difficulté, plus ils sont contents! Et ce,depuis très longtemps…
              Comme tous nos « amis » de la supercherie européenne, ils n’aiment la France que quand elle est faible, et si l’on parle d’une France solide, la conversation arrive rapidement à Napoléon !!
              Vu l’état de liquéfaction de ce pays, ils peuvent être tranquilles !

  8. Higgins

    HS: pour info, vous pourrez voir ce soir sur Arte à 20h50 « Blue Jasmine » de l’excellentissime Woody Allen (« Le loup et l’agneau dormiront dans la même couche mais l’agneau aura le sommeil difficile »). Le film raconte l’histoire de l’épouse déchue d’un escroc new-yorkais (inspiré de Madoff) qui part refaire sa vie en Californie chez sa demie-sœur, archétype de l’américaine moyenne. Rêvant à sa gloire passée et se persuadant qu’elle y a toujours droit, Jasmine va être confrontée, in fine, à la dure réalité de sa nouvelle condition. Toute ressemblance avec la Grance n’est pas fortuite.

    1. Mo’ Truckin’

      […] « de l’excellentissime Woody Allen » […]
      ???
      Serait-ce de l’humour ou de l’ignorance ?
      Allen est un pédophile, un violeur et un « père » incestueux ayant épousé sa propre fille.

      Nota bene: pour info, demi ne prend pas de « e » …

      1. Aristarkke

        « un « père » incestueux ayant épousé sa propre fille. »

        La fille, d’origine sud-coréenne, adoptive de son ex femme, Mia Farrow mais qui était mariée lors de l’adoption, à un autre homme qui n’en était pas le géniteur.

        Scabreux mais pas illicite puisqu’il n’y a pas de liens génétiques entre elles (sauf par Adam et Eve puis la famille de Noé 😛 )

      2. Aristarkke

        « pédophile »
        Le jeune femme en question s’est mariée à 27 ans et l’élément déclencheur du divorce d’avec Mia Farrow (des photos très, très, très légèrement vêtues de sa fille adoptive) dataient (du moins dit officiellement) d’une majorité légale bien dépassée…

        1. MarieA

          On ne parle pas forcément de Soon-Yi (qui avait 10 ans quand il a commencé à fréquenter sa mère) mais de Dylan (sa fille à lui aussi).

          Regardez sa filmographie en intégralité, c’est absolument fascinant, on dirait un aveu.

          Tout y est : sa vision très particulière des femmes, son attirance pour les petites filles, la culpabilité qui le ronge.

          Crimes et délits est très intéressant à regarder pour ça.

      3. Higgins

         » La bêtise d’un homme se connaît à ses paroles, celle d’une femme à son silence.  » Sully Prudhomme
        J’en déduis que vous êtes un homme.

          1. MarieA

            Attendez quelques années et vous pourrez vous consoler avec vos robots humanoïdes. En attendant, vous avez déjà les poupées sexuelles.

        1. Nestorius

          Police du slip. Et d’autant plus grotesque qu’elle est toute récente. Une de mes oeuvres dramatiques préférées, « Le Monde où l’on s’ennuie » (1887), délicieuse comédie d’Édouard Pailleron, de l’Académie, et qui fit les beaux jours du Français durant des décennies, s’achève par le mariage de Roger de Céran avec Suzanne de Villiers, sa jeune cousine orpheline, qu’il avait recueillie enfant, dont il était le tuteur, et qui au début de la pièce l’appelle « papa »… Aujourd’hui les bonnes âmes pousseraient des cris d’horreur.
          (Pour l’anecdote, le rôle de Suzanne fut créé – et ce fut l’un de ses triomphes – par Jeanne Samary, parente de quelqu’un ici, je crois)…

            1. Nestorius

              Justement célèbre oui, tous les mémoires du temps rivalisent d’éloges émus sur ses grâces et ses talents.
              Quant à sa tante Brohan, je pense toujours à l’anecdote racontée (je crois) par Sacha Guitry qui devait la tenir de son père Lucien. Un jour une camarade veut entrer dans sa loge, la trouve fermée à clé, alors tambourine et crie : « Augustine, ouvrez-moi, ouvrez-moi! » Et Brohan de soupirer : « Ah! Elle me prend pour une écaillère… »

              1. René-Pierre Samary

                Il y en a d’autres, aussi savoureuses ; dont quelques-unes rapportées par Guy Breton dans ses « Histoires d’amour », sous le Second Empire. J’ai retrouvé le script d’une émission de radio présentée par Alain Decaux avec ma grand-mère Madeleine Samary en dix épisodes sur les Brohan.
                A cette époque, avoir de l’esprit pouvait vous dispenser d’avoir de l’argent. Vous dites par ailleurs être un bourgeois de 1875, je vis un peu à la même époque, mais je n’oublie pas que l’époque actuelle me permet de vivre au 19ème siècle par la pensée, mais que l’inverse n’est pas possible.

          1. MarieA

            « Police du slip. Et d’autant plus grotesque qu’elle est toute récente. » Donc vous êtes contre la police du slip? C’est-à-dire contre punir le viol, la pédophilie, l’exhibition, etc… (Pourquoi pas, c’est un point de vue après tout)
            Donc on a pas le droit de discuter du comportement d’un artiste, personne sur ce blog n’a suggéré d’interdire le travail de Woody Allen en raison de sa vie personnelle.
            Par contre, je ne comprends pas le lien que vous faites entre grotesque et récente. Tout ce qui est récent est forcément grotesque et inversement? Je trouverais ça difficilement compréhensible si vous vous définissiez comme un libéral, libertaire…
            « Une de mes oeuvres dramatiques préférées […] Aujourd’hui les bonnes âmes pousseraient des cris d’horreur. » Personne ici n’a dit que Woody Allen était un mauvais cinéaste, ou que son travail était de mauvaise qualité, parce qu’il est pédophile. Et aimer une oeuvre d’art, ou le travail d’un artiste, ne veut pas dire qu’on souhaite appliquer à 100% les idées de l’oeuvre en question à la réalité.
            Je précise que je ne cherche pas la bagarre ou à vous embêter mais j’aimerais juste mieux comprendre votre propos si vous le voulez, bien entendu.

            @ René-Pierre Samary : !!! J’ai été voir des images de votre aïeule, elle est magnifique! Et Peinte par Renoir!!!

            1. Pheldge

              Hmmmm « peinte par Renoi », « peinte » c’est lourd de sous entendus, je sens là, poindre l’allusion graveleuse … et puis pourquoi cette discrimination envers les maghrébins, hein ? pourquoi pas « peinte, par reubeuh » ?
              Plus sérieusement, je lis, (attention RPS ça peut te concerner, s’il y a de l’héritage à la clef ) qu’elle était « très proche » de Hippolyte Taine, l’historien. Et au moment de l’Exposition Universelle, ils lancèrent une bracante dont la publicité disait « on trouve vraiment tout, à la Samary-Taine ! »

                1. Pheldge

                  Puisque y’a des nouveaux et des nouvelles lecteurs et lecteuses, faut que je refasse un peu de pub, du genre de celle qui rend libre :
                  Pheldge™ humour délicat, spirituel et raffiné, plaisanteries subtiles, réservées à un public de connaisseurs exigeants.

            2. René-Pierre Samary

              Très belle, à la manière du temps, un peu mièvre. Le portrait d’elle le plus célèbre a été vendu frauduleusement aux Russes, et est exposé au Musée de l’Hermitage à St Petersbourg. Si j’avais pu le récupérer, j’autais navigué sur un trimaran de 17 m., avec un équipage de gros-bras féminins. Poutine, si tu m’entends, viens en aide à une famille injustement spoliée ! Renoir a fait 4 ou 5 portraits de Jeanne Samary, mais d’après sa mère (ma grand-mère) le plus ressemblant est celui d’un peintre presque inconnu, Armand Bach.
              @Philou Taine avait 29 ans de plus que Jeanne Samary. Tu me diras que ça n’empêche rien. Mais Jeanne Samary est morte à 33 ans, ce qui ne lui a pas laissé beaucoup de temps pour la bagatelle, s’étant mariée à 23 ans et ayant eu trois enfants, deux filles ont survécu, dont Madeleine Samary. De plus, Jeanne Samary avait une réputation d’honnêteté, qui faisait dire à Jules Lemaître (attention, passé sulfureux) : « Tout le monde sait sa vie simple et honnête dans un monde où ces vertus ne sont pas la règle. »
              J’ai un peu romancé cette famille dans mon bouquin. « Sur cinq femmes, trois ont conçu hors mariage. Les géniteurs ont peut-être été appréciés, aimés. Ils n’en demeurent pas moins, aux yeux de la postérité familiale, des pièces rapportées, et non fondatrices. » La véritable Jeanne Samary est une des deux exceptions.

                1. René-Pierre Samary

                  La saga des Brohan-Samary, celle d’étonnantes « pièces rapportés », cela pourrait amuser des curieux. Ce sont aussi, et c’est plus intéressant, des destinées au fil de l’Histoire – comme pour beaucoup de gens, d’ailleurs.
                  Néanmoins, il y a là matière à romans et scénaris. Heureusement, j’ai su rester simple.

              1. Aristarkke

                « un équipage de gros-bras féminins ».

                Ce n’est habituellement pas ce que l’on demande au genre 1 d’avoir gros… Mais bon, déjà que tu les aimes toisonnées…
                😛

                1. René-Pierre Samary

                  Je ‘en suis expliqué dans mon premier opus, que j’ai la magnanimité de diffuser gratis, ici, en épisode, grâce à l’obligeance du patron de ces lieux…
                  « J’ai toujours eu un penchant pour les brunes au physique garçonnier. L’éventualité d’une homosexualité latente m’a naturellement été suggérée. Cela m’amuse sans me convaincre : on peut affirmer ceci ou cela, en soutenant que ceci, ou cela, est hors d’atteinte de la conscience : une belle escroquerie, qui a ouvert toutes grandes les portes du supermarché de l’excuse, si plaisant aux esprits faibles ! L’idée que je retiens, quand on m’interroge sur mes goûts, est que le principal problème des femmes étant leur faiblesse, réelle ou factice mais tellement utile, une femme physiquement forte me donne l’impression qu’elle l’est aussi mentalement, et aura moins tendance à mentir. Cela tout en admettant que c’est sans doute une illusion, une de plus… »

                  1. Pheldge

                    « J’ai toujours eu un penchant pour les brunes au physique garçonnier (ET très poilues voire barbues ). L’éventualité d’une homosexualité latente m’a naturellement été suggérée est désormais une certitude, que je refuse d’admettre, m’entêtant dans le déni ! 😉

                    Non, ne me remercie pas, c’est un geste d’humanité 😀

            3. albundy17

              « Personne ici n’a dit que Woody Allen était un mauvais cinéaste, ou que son travail était de mauvaise qualité, »

              Je le dis.

              Un signe, il n’y a qu’en france qu’il est encensé par la critique.

                1. Pheldge

                  Theo, c’est un « juif américain », donc c’est un juif, mais chez les américains ! Et puis y’a le côté exotique dont raffolent les de gauche …

            4. Nestorius

              Eh bien oui, d’une façon générale, je suis contre la police du slip. C’est un domaine où tout est beaucoup trop subtil pour que la loi vienne y fourrer ses gros sabots. Sauf cas où l’on se trouve sans contestation face à un acte totalement inadmissible, mais nous sommes parvenus aujourd’hui à un degré d’inquisition qui dépasse largement l’incrimination de ces cas-là.
              Quant à WH on a le droit de raconter ce qu’on veut sur son travail, je n’en ai jamais rien vu, il ne m’intéresse pas. Ce n’est pas mon sujet. En l’occurrence les accusations de pédophilie ne tiennent pas pour Soon-Yi et quant à Dylan il s’agit de manipulations tellement évidentes que les incohérences.
              Pour le reste, vous êtes loin du compte si vous me croyez inspiré par une idéologie libérale-libertaire. Je suis tout le contraire. Je suis un bourgeois de 1875. Ainsi donc, justement oui, pour moi tout ce qui est récent est forcément grotesque, dans ce domaine comme dans tant d’autres d’ailleurs : contrairement à ce qu’on croit, nos aïeux étaient beaucoup plus pragmatiques que nous sur toutes ces histoires de culottes, comme sur le reste. C’est en ce sens que j’évoquais la pièce de Pailleron.

            5. sam player

              « Donc vous êtes contre la police du slip? C’est-à-dire contre punir le viol, la pédophilie, l’exhibition, etc… »

              Marie, vous donnez dans le sophisme de concours !

    2. MarieA

      Au contraire, j’ai trouvé « Blue Jasmin » assez moyen, en tout cas, pas un de ses meilleurs. Si vous ne l’avez pas déjà vu, je vous recommande « Crimes et délits » dans la même veine mais bien meilleur.

      1. Higgins

        Je ne l’ai hélas pas vu. « Blue Jasmine » est à mon sens une assez bonne allégorie de ce vit la France: une vie brillante avant et la déchéance comme perspective.

        1. MarieA

          Vous pouvez voir le film en français ici : http://www.voirfilms.ws/crimes-et-delits.htm

          Je suis étonnée que quelqu’un comme vous décrive la vie « avant » de Jasmine comme étant « brillante ». Riche économiquement d’accord mais pour le reste… C’est une femme d’une incroyable superficialité, qui ne fait RIEN de tout le temps libre et les moyens qu’elle a pour s’élever, profondément méprisante et condescendante envers les autres et incapable de créer la moindre relation longue avec un autre être humain.
          Son argent (ou plutôt l’argent de son mari) est attirant/enviable, clairement pas elle.
          Je n’ai vu le film qu’une fois donc je ne me souviens pas de tout en détail mais j’ai trouvé le film assez superficiel, assez facile. J’ai vraiment l’impression que Woody Allen a épuisé son talent. Il n’a jamais vraiment été un grand original mais ça fait 10 ans au moins qu’il ne fait rien de très intéressant.
          « Et la déchéance comme perspective » : Dans le film, Jasmine ne connaît pas la véritable déchéance, elle a un assez gros filet de sécurité. Tout le monde lui tend la main et elle ne connait pas vraiment la pauvreté, juste une diminution de ses moyens (qui étaient énormes auparavant), c’est elle qui refuse, ou se révèle incapable (j’imagine que c’est une question de point de vue), de saisir les occasions. Sur ce point, je suis d’accord avec vous, cela s’applique parfaitement à la France.
          Si je peux, je crois que je vais revoir le film 🙂

          1. Higgins

            Merci pour le lien. Pour le reste, je parle en bien de ce film car j’y ai vraiment vu une allégorie de notre pays mais c’est là mon interprétation.

          2. René-Pierre Samary

            « J’ai vraiment l’impression que Woody Allen a épuisé son talent. »
            Son talent ? Il a surtout eu celui d’un plagiaire habile, le don de l’autopromotion et celui de choquer le bourgeois, ce qui en a fait l’idole des bobos.
            Cela fait cinquante ans que les jobards de gauche vont voir le dernier Woody Allen comme en extase. Ils en faisaient dans leur froc, d’avance. Le moindre pet du génie, et déjà ils riaient. Quel humour !
            On a eu dans le genre Bagdad Cafe, et aussi les films géniaux, forcément géniaux, super décalés, de Jim Jarmush.
            Incestueux ou pas, pédophile ou pas, Woody Allen c’est de la daube, et je suis poli.

            1. Higgins

              Mon cher RPS, je disconviens respectueusement. J’aime beaucoup Woody Allen. J’aime également beaucoup Eric Rhomer. Je trouve que ces deux cinéastes ont beaucoup de points communs mais des goûts et des couleurs, etc,…. Le fait est que ce soir, un film que j’ai apprécié pour les raisons mentionnées supra passe à la télé. C’est la seule et unique raison pour laquelle il est évoqué.

              1. René-Pierre Samary

                Je viens de voir le film. Bon, pas si mauvais, je dois dire, pas de quoi crier au génie, à mon avis, mais l’actrice, Cate Blanchett, est magnifique.
                J’ai cédé à un moment d’humeur, je le crains, cela m’arrive. Je ne retire pas ce que je disais de Woody Allen, mais il est possible que ce que je détestais chez lui, c’était davantage son public de bobos (dans lequel je ne vous compte pas) que son travail.
                En fait, le monde du cinéma m’agace au possible. La plupart des cinéastes sont à mes yeux des vautours, qui pillent les écrivains. Truffaut, par exemple. Tout le monde connaît Truffaut, mais personne ne connaît Henri-Pierre Roché. Apocalypse now est pompé sur Au Coeur des Ténèbres de Conrad, sans même que cela n’apparaisse au générique (mais j’ai vu plus tard une version où cela apparaissait, bizarre).
                Le monde du septième art est en grande partie bidon, frelaté… Mais il faut que je me calme, il y a parfois de bonnes choses, mais c’est au niveau de l’époque que nous vivons. Et cette époque, vous devinez ce que j’en pense.

                1. MarieA

                  « pompé sur Au Coeur des Ténèbres de Conrad, sans même que cela n’apparaisse au générique (mais j’ai vu plus tard une version où cela apparaissait, bizarre). » Il est possible que vous ayez vu la version longue / director’s cut. En France, sur Arte, il arrive que les films soient diffusés en version longue au lieu de la version commerciale que l’on voit au cinéma.

                1. Higgins

                  Je l’ai lu il y a longtemps. Mon goût pour Rhomer est bien antérieur cependant. Godart et Bresson viennent loin derrière avec une prédilection pour le premier.

          3. Pheldge

            @ MarieA 17 h 19 : « une femme d’une incroyable superficialité, qui ne fait RIEN de tout le temps libre et les moyens qu’elle a pour s’élever, profondément méprisante et condescendante envers les autres et incapable de créer la moindre relation longue avec un autre être humain » ! je ne savais pas que c’était un film sur « MarieS » aka Ségolène, Royale, forcément Royale ! 😉

            1. MarieA

              hihihi non, l’héroïne du film n’est pas aussi insupportable que notre Eolienne Royale, pour reprendre l’expression d’un commentateur de ce blog bien inspiré.
              Je ne comprendrai jamais qui peut soutenir, ou a pu soutenir, S R ?
              Ca reste un mystère pour moi.
              A l’époque de sa candidature, je ne m’intéressais pas du tout à la politique donc je suis passée à côté du truc, mais quand je regarde des émissions/interviews de l’époque et celles qu’elle donne aujourd’hui, j’avoue que j’ai du mal à comprendre l’enthousiasme qu’elle a pu provoquer.
              De toute façon, je suis contre les éoliennes par principe, ça gâche le paysage.

              1. theo31

                Je ne comprendrai jamais qui peut soutenir, ou a pu soutenir, S R ?

                Je vous propose une belle rente à vie avec le pognon de vos voisins, votez-vous pour moi ?

              2. albundy17

                « j’ai du mal à comprendre l’enthousiasme qu’elle a pu provoquer. »

                Air du temps, mettre une femme au pouvoir, même si c’est une conne, les us ont mit un black, nous ce sera un genre 3 ou 4, avant la suède.

              3. Pheldge

                en 2007 Marie Ségolène était la représentation d’un fantasme bien classique : la cougar bourgeoise ! Perso, je l’aurai bien vue jouer dans « Bourgeoise de jour, chienne de nuit, le retour » en compagnie de Mandy Bright … mais pas plus, et surtout pas présidente ! 😉

                Au passage, son petit nom gâté, c’est Eolienne impériale !

          4. sam player

            Marie, tout votre commentaire ci-dessus (17h19) est un commentaire sur votre ressenti (vous par rapport à vous) mais ce qui importe n’est pas de savoir si sa vie d’avant était superficielle ou pas où si elle a maintenant assez d’argent pour s’acheter des fraises en plein hiver : ce qui importe c’est comment Elle vit ce que Elle considére comme une déchéance.
            Perso, j’ai en général plutôt tendance à m’endormir pendant les films de WA au grand dam d’une de mes ex-amies enseignante et donc lectrice assidue de télérama, mais ce film là, découvert grâce au Major (ce n’est pas la 1ère fois qu’il en parle) je l’ai vu jusqu’à la fin…

        2. MCA

          Avec en prime le syndrome du Titanic, être à bord et contempler l’iceberg qui vient…

          Pensée émue pour Kéko, il ne reste plus qu’une bonne dose d’apéro pour se remonter le moral!

          @RPS : Planteur à tribord !

            1. MCA

              HAHAHA!

              Nous allons aller au « Petit Bonhomme » au nord ouest de l’ile, réputé comme un des meilleurs…

              Merci quand même! :o))))

            2. Pheldge

              Major, pour avoir également vécu quelques temps en Guadeloupe, je peux faire une comparaison honnête : la cuisine créole antillaise, c’est du « noir & blanc » comparé au « technicolor » de saveurs, qu’est son homologue réunionnaise … Et par décence, je ne parlerai pas du rhum 😉

          1. Pheldge

            @ MCA 17 h 42: m’est avis qu’au nom de l’Internationale poivrotique dont tu me sembles être un membre assez actif, tu devrais commencer à réviser le « De Profundis » pour honorer ton condisciple keko … 😉

            1. MCA

              @L’ADP 8 mai 2018, 4 h 37 min

              Ben le Keko en ce moment doit être en cure de désintox, il a dû boire le verre de trop qui l’a fait basculer ̶d̶e̶ ̶s̶a̶ ̶c̶h̶a̶i̶s̶e̶ dans la dépendance ou alors il en est venu aux mains avec la gente taxatoire et s’adonne à la méditation philosophique derrière les barreaux.

              Autre sujet de discorde; ton rhum par rapport à l’antillais.

              Aux dernière nouvelles le tiens aurait été rebaptisé « kérosène » et alimenterait pour leur plus grand bonheur les réacteurs de nos airbus hexagonaux. Encore les bienfaits de l’écologie bien pensée!

              A plus tard pour la suite, la plage sous les cocotiers ne peut pas attendre; ce n’est pas à toi que je vais l’apprendre! :o)))

              1. MCA

                ARfff, ça va mal sous les tropiques!

                La gent taxatoire…

                derniereS nouvelles…

                Tiens je vais me servir un planteur, pour la peine!

                1. Aristarkke

                  Lire Pheldge en train d’exposer un comparatif rhum antillais/rhum réunionnais…
                  Être aveugle serait moins pire…

                  Sa connaissance, il l’a par personne interposée…

                  [en espérant qu’elle ne soit pas partie par l’escalier de service…] 😉

                  1. sam player

                    Je pense qu’il picole grave mais qu’il est dans le déni…
                    À propos de picole, keko soigne sa cirrhose ?

                    1. Pheldge

                      Je n’ai jamais dit que je n’ai jamais picolé ! J’ai eu bu du rhum entre autres alcools, il y a longtemps … désormais je me contente d’un peu de bière Dodo, ou de panaché, et suis très bien comme ça. 😉

  9. Plutarque

    Un petit fait cocasse souvent ignoré, histoire de bien toucher du doigt la misère noire de nos pauvre bêtes humaines : Le personnel navigant d’Air France bénéficie de 30% de déduction forfaitaire spécifique « pour frais professionnels » sur sa base d’I.R.

    1. MCA

      @Plutarque 7 mai 2018, 12 h 11 min

      Si vous entrez sur ce terrain, il serait de bon ton de ne pas se cantonner uniquement à Air France mais passer en revue le code des impôts dans son intégralité

      Journalistes, « artistes », parlementaires etc….il y a un bon petit travail en perspective…

      1. Val

        @MCA et si un naviguant a sa carte de journaliste , pensez vous qu’il fait combo ? je dis ça juste pour satisfaire une curiosité personnelle

        1. MCA

          @Val 7 mai 2018, 19 h 51 min

          Et de parlementaire également?

          Pourquoi pas, on ne peut exclure cette éventualité; mais n’exagérons rien, bien que le veau à 5 pattes existe, aux dernières nouvelles il ne représenterait pas une généralité.

        2. Plutarque

          Pour la combo magique, je vous laisse parcourir l’annexe 4 du Livre Saint.

          Livre 1er « Assiette et Liquidation de l’Impôt (Amen), 1ere partie « Impôts d’Etat (Hosannah), Titre 1er « Impôts Direct et taxes assimilées » (Alleluia), Chapître 1er « Impôt sur le revenu » (En vérité je vous le dit), Section II « traitements et salaires » (« Et ils dirent une seconde fois « Alleluia »!…), Article 5 « déductions supplémentaires pour frais professionnels » (… et sa fumée mont au siècle des siècles », comme les impôts).

          Amen.

    1. Calvin

      Allons !
      Même un ministre actuellement survitaminé se couchera devant l’hypothétique casse sociale, la fin du rêve français, l’attaque du modèle social que le monde nous envie.
      Le Maire ? La Paire, il n’en a pas. Ou pour mieux coller au slogan : il n’a pas d’oeufs.

  10. Pencilivy

    Bruno Lemaire, Bruno Lemaire… le mec si libéral qu’il reçoit le patron d’Intermarché, souvent pris de Montebourguïte aïgue, précise que la confiance c’est bien mais que contrôler c’est mieux (ah, sacrés libéraux), que l’entreprise doit avoir un rôle social (que serait devenu le commerce -vieux de quelques millénaires- sans cette tête pensante pour le guider) ?
    J’aurais pu croire à un éclair de lucidité ou un dédoublement de personnalité si je ne le savais pas si opportuniste ; il a eu ses balloches au même magasin que François Hollande ?

    1. theo31

      Il a eu un temps un éclair de lucidité mais c’était avant de lêcher les boules de son boss pour un maroquin.

      Ensuite, le guignol vient de la droite mongaullienne socialiste honteuse hein !

  11. Duff

    Ce truc s’appellerait Air Carrefour que tout le monde s’en foutrait au fond les français sont chauvins pour de mauvaises raisons alors même qu’ils laissent défaire ce qui a fait la France sans moufeter. Sacré paradoxe.

    1. MarieA

      Pas sûr. Je ne vois pas, autour de moi, un soutien, ni même un intérêt massif, pour cette grève d’Air France et je ne pense pas être la seule dans ce cas, d’autres ont dû le remarquer également dans leur entourage.
      Tout dépend de quelle question on pose aux Français. Si on leur demande un truc du genre « est-ce que vous trouvez que c’est bien pour son prestige qu’un pays « ait » sa compagnie aérienne? » la majorité va dire oui, mais si on demande « est-ce que vous êtes prêt à mettre tout notre argent pour maintenir Air France en vie quoi qu’il arrive? » euh, je pense que la majorité dira non.

  12. Pheldge

    ça ce chauvinisme de pacotille, c’est l’héritage maudit du Grand Charles, à trop confondre la Patrie, et l’état …

        1. Higgins

          Deux cas différents: pendant le guerre, le Général joue des soviets (des russes comme il les appelle) contre Roosevelt, et Churchill dans une moindre mesure, pour exister. A la Libération, le 21 octobre 1945, le PC dépasse les 5 millions de voix et obtient 26,2% des suffrages exprimés, contre 23,5% pour les socialistes et 23,9% pour le MRP. Le scrutin départemental à la proportionnelle lui assure 159 députés, deux fois plus qu’en 1936. Le Général ne peut que composer. Dans l’ouest, en Vendée particulièrement, c’est l’Eglise qui est la manœuvre pour casser la dynamique communiste. Elle y réussie plutôt bien. Comme il part en 1946, il laisse le bébé aux radicaux (les grèves dures de 1947 sont la conséquence de l’arrêt brutal de la politique keynésienne induite par le versement des frais d’occupation aux allemands – plus de 200 millions de francs or par jour pendant toute l’occupation – argent avec lequel ils faisaient fonctionner l’économie française à leur profit. Plus d’achat, plus d’activité sans compter les travaux de reconstruction). Les mineurs s’en souviennent mais entre socialiste, tout est permis.

        2. MarieA

          Un peu facile pour nous de le critiquer avec le recul que nous avons sur la situation.
          En plus, ce n’est pas Lui qui empêche Air France de se réformer/faire son travail correctement/fonctionner de manière réaliste depuis l’au-delà. C’est notre faute collectivement, nous faisons le choix, de façon libre, de ne pas appliquer ce qui marche, nous refusons de changer ce qui doit être changé, le blog de H16 l’illustre parfaitement.

        3. Pheldge

          Marie, « mongénéral » a profondément marqué la vie politique française, au point qu’encore aujourd’hui la droite, toute la droite, une grosse partie du FN compris, l’évoque, et s’en réclame. Grâce à lui, notre « secteur nationalisé » n’avait rien à envier à celui des pays communiste … Et tout ça c’est devenu des « symboles de la grandeur de la France » ! au point que depuis plusieurs générations, on grandit dans l’idée qu’en dehors de l’état et de ses célèbres « sociétés nationales », point de salut ! Et on en vient à plaindre les pauvres pays (le tiers monde assurément) qui n’ont pas de compagnie nationale comme EdF ou France Télécom , comment peuvent-ils ne pas connaître le chaos ?
          Voilà quel est l’héritage maudit du Grand Charles !

          1. Duff

            Je suis en train de regarder un docu sur le Grand Charles. H16 l’a même avoué en commentaire, la France de De Gaulle c’était autrement plus libéral que les foutaises sociale-démocrates actuelles. Et puis quand De Gaulle parlait de monnaie, c’était Jacques Rueff qui parlait, on en est à des années-lumières avec Sarkozy, Hollande ou Macron.

              1. Dr Slump

                Voui. Si seulement ils avaient pu se limiter à un plan Q hein!
                Je reviens de vacances, alors voilà voilà… Congés qui ne sont pas terminés, mais je reprends du service. Banzai!

    1. Cerf D

      Comment appelez vous un pays qui a à sa tête un militaire avec les pleins pouvoirs, une seule chaîne de télévision et où l’inf est contrôlée par le gouvernement ?

      1. Aristarkke

        Une démocratie dont le chef de l’Etat a été élu avec 80% du corps des grands électeurs selon la méthode légale alors en vigueur, score logique pour un homme dont le parti avait largement gagné les élections législatives (on se demande encore (n’est-ce-pas) pourquoi il avait pu arriver à battre ses brillantissimes adversaires d’alors, surtout que c’était lui qui était l’opposition à ce moment là..) quelques semaines auparavant en profitant honteusement de la déconfiture de ses opposants depuis des mois et des années auparavant dans la guerre d’Algérie et pas que…

        Il est vrai qu’à 68 ans, une carrière de dictateur ne peut plus attendre d’être entamée…

        Pour la télé…
        Taux de pénétration de la TV dans les foyers au début des années 70 : 10%…
        Alors au début des années 60 au moment où un poste coutait une blinde…

      2. Calvin

        @cerfD :

        « La France d’Emmanuel Macron ! »
        (cité dans le film ASS 2017 sorti il y a un an avec Jean Duvoyage et Pierre Bellemouise)

  13. Boutros

    A une certaine époque, lointaine, dans une galaxie lointaine, les amerloques appelaient déjà cette compagnie « Air Chance » pour sa ponctualité , sa fiabilité…

  14. Nemrod

    Tiens, le mignon à Brizitte vient de donner un coup de menton.
    Il oppose l’héroïsme du Colonel Beltrane aux plaintes de ceux qui ont vu baisser leurs APL.
    Il aura pas fallu longtemps pour qu’il récupère petitement ce qui s’est passé.
    Ce mecqueton est vraiment imbuvable.

    Ca me ferait plaisir qu’il se fasse ramasser par la famille.

  15. Pheldge

    Pour saluer le courage et la combativité de la petite MarieA qui ne s’est pas laissé impressionner par le méchant sam, voici :

    1. MarieA

      ?!?
      Première fois de ma vie que j’entends ce morceau!!!
      Est-ce une invitation à perfectionner mes talents de cuisinière?
      Donc pour honorer mon courage, vous me traitez de « petite » et vous m’encourager à rester dans la cuisine…
      Et moi qui vous prenez pour un humaniste, un grand progressiste… Je suis déçue Pheldge! 😉

      HS : Est-ce que vous êtes déjà debout à 5h32 ou pas encore couché?

        1. MarieA

          @ Higgins : d’accord, je n’avais pas compris qu’il y habitait à l’heure actuelle!!! Merci pour l’info.

              1. bibi

                Non étant un genre 2, je prête attention à ce que je lis, ce qui n’est visiblement pas votre cas, car si vous aviez lu avec soin les commentaires du billet du 4 mai 2018 Pendant la grève SNCF, vous aussi testez la grève du Vélib vous auriez compris que Pheldge vit en zone UTC+04:00.

                1. Aristarkke

                  Cébien

                  Vous résistez de fort belle manière à tous ces vieux ronchons qui vous bizutent…
                  Faire partie du club se mérite et vous verrez qu’ils seront tout émoustillés ensuite de vous côtoyer…

                  D’où la tendance à vous qualifier d’un affectueux « petite », surtout de la part de celui (l’ïlien) qui pourrait être votre (grand ?) père s’il s’y était mis à un âge raisonnable au lieu de les trouver toutes faites par sa Dame de récent hyménée…

          1. MCA

            @MarieA 8 mai 2018, 8 h 56 min

            Ca devient cocasse car en ce moment j’écris d’un endroit à H-6 par rapport à la France, donc pour correspondre avec l’ADP qui est à H+4, il faut calculer la fenêtre de tir; sans compter qu’en tant que jeune marié il a le réveil tardif, ce qui en rajoute à la difficulté!

            1. bibi

              L’ADP est en France qui je le rappelle ne se résume pas à la seule métropole.
              L’ADP n’est pas en H+4 mais en H+2 par rapport à la métropole car il est en UTC+04:00 (toute l’année) alors que la métropole est elle en UTC+01:00 en heure d’hiver et en UTC+02:00 en heure d’été.

      1. Pheldge

        Je vis à la Réunion, terre de mes ancêtres côté paternel. Et j’ai actuellement 3 h d’avance sur vous-z-autres les métropolitains. Et comme je suis plutôt matinal, il m’arrive de répondre aux commentaires de la nuit dès mon réveil, vers 5 h locales 😉
        Quant à la chanson, c’est une de ces rengaines un peu bébêtes, dont on ne peut se défaire même si on ne les a entendues qu’une seule fois. Certains ici se souviendront par exemple de Patrick Topaloff « chanteur comique », à côté duquel, Carlos passe pour un chanteur « à textes », et Franky Vincent pour un chanteur de charme … 😉
        Il est un peu de notre devoir, à nous, hommes d’expérience, de transmettre à la jeunesse actuelle, notre connaissance de ces monuments de la Culture française !
        Et « petite », bicauze que votre billet de train acheté par papa, ça vous classe dans les étudiantes encore tendres et fraîches … 😀

        1. channy

          Ouh la Patrick Topaloff c’est vraiment du très lourd.;souvent invité aux jeux de 20 heures au coté de Sim et Micheline Dax…ce qui se faisait de plus pointu à l’époque
          Le seul à mon sens qui pouvait rivaliser avec lui fut « jean pascal » issu de la Star academy et dont les talents de pétomane étaient avérés

        2. MarieA

          🙂 Merci pour les références musicales, je ne connaissais pas Patrick Topaloff.
          Félicitations pour le mariage et pour La Réunion!

          1. Pheldge

            Euh, « références musicale » ça me semble,un peu exagéré pour Topaloff … par contre, je serai heureux de vous faire découvrir des bijoux musicaux des années 60-70-80, si vos parents ne s’en sont pas chargés ! voici déjà Gary Moore « tribute to Jimi »

  16. Tom

    Qu’Air Feance depose le bilan, comme la SNCM et qu’ils arrêtent de nous saouler avec leurs régulières grèves d’enfants gâtés.
    Et vivement que la SNCF puisse en faire autant…

  17. channy

    Le plan de Christian Blanc voté en 1994 par 81.2% des salariés d’air France
    Christian Blanc a obtenu hier un très large soutien sur son plan de redressement, approuvé à 81,2 % par les salariés. Le PDG de l’entreprise, après avoir constaté, le 31 mars, que huit syndicats sur quatorze refusaient de signer l’accord-cadre qui constitue le volet social du plan, en avait appelé aux salariés et mis sa démission dans la balance. S’il n’a pas de véritable portée juridique, le succès remporté hier par la direction vaut surtout sur le plan psychologique. L’adhésion des salariés au plan « Reconstruire Air France », qui permettra d’entamer le processus de restructuration proprement dit après une longue phase de discussions internes, était la condition obligatoire posée par les pouvoirs publics pour débloquer la première tranche de recapitalisation promise, soit dix milliards de francs, sur les vingt promis au total. Même si elle a pris soin de prendre le contre-pied du plan précédent, rejeté lors de la grève d’octobre dernier, la direction n’a pas caché que les mesures en préparation sont sévères. La compagnie nationale prévoit d’améliorer sa productivité de 30 % en trois ans, de supprimer 5.000 postes sur la même période, de geler les salaires, d’allonger le temps de travail et de procéder à une profonde refonte de son organisation.

    https://www.lesechos.fr/12/04/1994/LesEchos/16622-003-ECH_air-france–christian-blanc-plebiscite-par-les-salaries.htm

      1. channy

        Christian Blanc avait réussi à remettre Air France à flot et en faire une entreprise rentable,après le passage de Bernard Attali(le frère de Jacques ah bon?)
        il a démissionné de son poste car l’état ne voulait pas qu’Air France soit privatisé
        http://www.air-journal.fr/2010-09-05-dans-le-ciel-dair-france-le-5-septembre-1997-demission-de-christian-blanc-510544.html
        Admirer la paire de clown à roulettes qui c’est opposés à cela!
        Bref l’état à laissé ses gros doigts boudinés, en choisissant les pdg, souvent des clowns à roulettes au carnet d’adresse bien rempli
        Et contrairement à ce clown de Jean-Marc Janaillac Blanc avait la confiance des salariés et à su mettre au pas tous les syndicats, Janaillac a voulu la jouer Christian Blanc sans en avoir la carrure et le charisme
        20 ans après et 4 pdg plus tard toute la faute lui revient? pour une fois qu’il y a eu un bon pdg chez Air France

        1. Qui vous dit qu’il est en faute ? Je dis simplement que 20 ans plus tard, tout est par terre. Quelle réussite 🙁 !
          Je crains que vous ayez fort mal interprété le commentaire initial.

            1. René-Pierre Samary

              Logiquement, Air France aurait dû disparaitre des écrans radar il y a vingt ans, en effet. La situation actuelle ressemble toujours plus à de l’acharnement thérapeutique. Que l’on débranche ce cadavre vivant !

              1. Pythagore

                Pour ce qui est des orientations stratégiques, non, pour ce qui est des organisations et des procédures, si, un dirigeant a avantage à demander l’avis de ses salariés plutôt que de sortir des orga et des procédures hors de réalité et inapplicables décidées loin de ceux qui les appliquent.

  18. René-Pierre Samary

    Personne n’a relevé jusqu’ici, me semble-t-il, le titre étrange que nous a proposé le patron. « Les Français épongeront les ministres ».
    Que certaines Françaises épongent les Ministres, je n’en doute pas. C’est une vieille tradition hexagonale que de mélanger le sexe et la politique. Mais je proteste contre l’affirmation que nous autres, fiers descendants des Gaulois chevelus, nous en arrivions à pousser le respect dû à l’auctoritas, l’habitude de l’obsequium, jusqu’à la fellatio.
    Il y a, il est vrai, de la décadence romaine dans notre actuelle France, et il y a eu du Tibère, amateur de cunnilingus, dans Hollande ; ne serait-ce que par sa fin. Le 16 mars 37 Tibère reprit conscience, alors qu’on le croyait mort et que Caligula avait été proclamé empereur. Tacite dit que Macron (Naevius Sutorius Macro, un haut fonctionnaire) aida le vieillard à passer en appuyant de force un oreiller sur les lèvres « qui avaient tant aimé le « cunnus » des patriciennes ».
    Patron, je veux bien que la France ressemble à un vaste bordel, en somme à un lupanar où règnent les prostituées (de lupa, la louve), mais ce n’est pas parce que nous sommes épongés jusqu’à la dernière goutte, branlés à sec par nos gouvernants, qu’à fellare nous consentirons.

    1. Aristarkke

      Vous allez bien trop loin, René.
      Monseigneur a simplement détourné la phrase de BLM énonçant fièrement que l’Etat n’était pas là pour éponger les dettes des entreprises…

      1. Pheldge

        je le lis tout ça (RPS, bibi …) avec effroi ! et dire que c’est à moi, innocent et pur comme l’agneau qui vient de naître, qu’on fait injustement un procès en sorcellerie, pour quelques jeux de mots même pas grivois ! je vous jure …

  19. Calvin

    Il n’y a plus de directeur à Air France pour négocier avec les syndicats.
    Je serais Macron, je nommerais le directeur de KLM directeur d’AF par intérim !!

    1. Pythagore

      @Calvin Consulting International Ltd
      Effectivement, très bonne idée, reste à savoir si celui-ci serait assez téméraire pour accepter.

    1. Higgins

      La compagnie ne paye pas, ou si peu, le pétrole. Ça aide. Bon, pour AF, ce n’est qu’un petit aspect du problème. Les racines de celui-ci sont bien ailleurs.

  20. Nathalie MP

    « En réalité, Le Maire compte surtout sur le fait qu’il sera délicat pour les pilotes de passer pour une classe ouvrière exploitée là où les cheminots harpent sur ce discours depuis des lustres. »

    Et peut-être aussi trouve-t-il plus facile de donner sa leçon de vertu là où l’Etat est beaucoup moins impliqué (14 % à fin 2017, je crois). L’Etat super-stratège a toujours des tonnes de fins conseils à donner aux autres.

      1. Nathalie MP

        Kandubien ne sait pas toujours ce qui est le plus progressiste à tel point que Martine Aubry veut du Madame LE maire tandis que certaines de ses collègues préfèrent LA.
        Comme vous le savez, souvent féministe varie, bien fol qui s’y fie ! Mais rassurez-vous, de toute façon vous aurez tort 🙂

        1. Higgins

          En tout cas, dans l’armée des Indes, le féminin de Major n’est pas Majorette. De toute manière, vu la rudesse de la vie quotidienne dans l’Hindou Kouch, les places sont réservées aux écossais, gallois, irlandais et autres gurkhas. Tout juste si des cantinières sont acceptées.

      2. Aristarkke

        Evidemment que c’est à éviter, Major !
        Mme la maire de… sonne mal, surtout si vous martelez les syllabes…

    1. Aristarkke

      « 14 % à fin 2017, je crois »
      Mais presque le quart des droits de vote ou comment jouer au capitaliste sans foi ni loi ni billes au pot…

      1. Nathalie MP

        Ah oui, les droits de vote doubles de l’Etat ! Un truc que Macron adore et qu’il a poussé à fond chez Renault (en 2015) au motif qu’ « Il n’ y aura pas de rebond industriel sans stratégie à long terme. L’intérêt général économique nécessite par conséquent de favoriser les acteurs qui portent intrinsèquement une vision de long terme. » Comme la puissance publique, par exemple.
        Eh bien, on voit ces dernières semaines chez Air France les résultats fabuleux de la vision à long terme de la puissance publique …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.