[Redite] Ouf, en France, le port d’arme est interdit !

Billet initialement paru le 04.05.2015

Lorsque j’avais prévu ce billet, il y a deux jours, les tragiques événements de Paris d’hier soir n’avaient pas eu lieu. La collision avec l’actualité est d’autant plus intéressante : non seulement, les petits règlements de compte à l’arme à feu continuent en France sur un rythme pépère (ici, ici, ici ou ), prouvant amplement – même pour les individus aux crânes les plus épais – que l’interdiction de port d’arme ne change absolument rien en terme de fusillades dans le pays, mais on a, de surcroît, un nouvel exemple sanglant où l’absence de port d’armes devient directement préjudiciable aux gens honnêtes.

Peu importe, finalement, que le massacre du Bataclan (et d’autres avant, et certainement d’autres après) aient été perpétrés avec ces armes dont on a pourtant clairement signifié l’interdiction partout sur le territoire. Peu importe que les racailles, malfrats, petites et grosses frappes, trafiquants divers et autres « déséquilibrés » n’aient aucun mal à s’en procurer. L’interdiction est un principe intangible : il ne faudrait pas que le Peuple soit en mesure de se défendre sans l’aide de l’Etat-maman, n’est-ce pas ?

Il y a dans le monde des sociétés qui ont un vrai problème avec les armes à feu, où les rues ne sont plus sûres parce que les vilains et les méchants, ne reculant devant aucune interdiction et une prohibition pourtant claire, se sont procurés, trop facilement à l’évidence, des armes et s’en servent à la moindre occasion sans le plus petit discernement. C’est scandaleux.

Bien évidemment, à l’énoncé d’un tel chapelet de poncifs, le lecteur français moyen n’a aucun mal à appeler quelques images hollywoodiennes d’une Amérique fantasmée pour alimenter sa profonde réflexion sur ce terrible fléau moderne que représentent les armes à feu, leur possession et leur utilisation systématique pour résoudre les problèmes de voisinage ou de difficultés scolaires.

Gun Free Zone

Il est vrai qu’en France, au moins, les choses sont claires. La détention d’armes à feu est soumise à une ribambelle de lois bien contraignantes. La vente extrêmement encadrée de ces armes contraint les habitants du pays à s’en passer. D’ailleurs, c’est bien simple, les malfrats, rebutés par la complexité d’obtenir en France ce genre d’ustensiles, se sont tous rabattus sur les couteaux de cuisine et autres outils de bricolage. Bénéfice évident : là où, dans ces pays aux législations laxistes et à la vente d’armes en supermarché, entre les raviolis en boîte et les couches Pampers, les fusillades mortelles se suivent et se ressemblent, au moins en est-on complètement épargnés en France.

Pas de ça chez nous, môssieu : c’est un pays bien tenu, ici, pardi ! La police, la gendarmerie et les douanes veillent !

Bon. Certes, il peut y avoir, à l’occasion, un petit dérapage comme à Marseille (ceci date du 26 avril 2015), où il peut arriver que, parfois, une fusillade se produise et fasse quelques petits trous dans des bedons locaux. Deux morts, un blessé grave. Mais on pourra m’objecter que Marseille n’est plus vraiment la France.

Bon. Certes, il peut aussi y avoir, à l’occasion, un petit grain de folie passagère comme à Nice (ceci date du 27 avril 2015). Mais après tout, le Sud, est-ce vraiment la France, républicaine, citoyenne, festive, et respectueuse de la loi et notamment de cette nécessaire interdiction des armes à feu qui assure à tous et chacun une vie paisible ?

Bon. Certes, on peut tomber, de temps en temps, sur quelques excités qui règlent leurs différents commerciaux de façon un peu hardie, comme à Saint-Ouen en région parisienne (et ceci date du 30 avril 2015). Mais il faut bien comprendre que cela n’a absolument rien à voir avec ce qu’on observe dans ces autres pays où tout part en sucette et en pétarades dangereuses au moindre désaccord. Ici, il s’agit évidemment d’un règlement de comptes, ce qui veut dire que cela reste très rare, très focalisé, et que, partant, le citoyen n’a pas à s’inquiéter si plusieurs personnes sont blessées par balle en région parisienne.

machine_gun_catCertes certes, comme l’explique la police au sujet de cette dernière fusillade, certains quartiers sont considérés comme des supermarchés du trafic de stupéfiants aux portes de la capitale. Et bien sûr, on peut noter que « Cela s’intensifie. Des coups de feu ont été tirés à la Kalachnikov le weekend dernier (25 avril 2015) dans la Cité Soubise » (un autre quartier de Saint-Ouen). Mais bon, rien de vraiment inquiétant dans un pays qui, je le rappelle, a eu la présence d’esprit d’interdire purement et simplement le port d’armes, d’en règlementer lourdement la possession, et, de façon générale, de considérer à juste titre l’honnête citoyen comme un malfrat potentiel tant il est connu que le Français, armé, pourrait bien devenir un citoyen au lieu de rester tranquillement dans la case contribuable qui l’a vu naître et dont il ne doit surtout pas sortir (à moins de devenir élu, bien sûr).

Alors, bon, tout de suite, avec un épisode pareil, on lit des exagérations, comme celle d’Antoinette, 80 ans, qui se formalise bêtement qu’une balle ait récemment traversé une fenêtre pour se loger dans le mur de son appartement et qui, dès lors, estime que la situation est …

« …très très grave. Pour celui qui rentre tranquillement chez lui et qui risque une balle dans la tête. J’envisage de partir parce qu’il me faut ma sécurité en vieillissant. »

Allons, Mamie Antoinette, qu’allez-vous penser-là ! Comme vous le savez, la France n’est pas les États-Unis, il n’y a pas de fusillades sauvages dans le pays, et l’ensemble des forces de l’ordre veille. Vous ne risquez donc rien, voyons !

Bon, certes, vous ne risquez rien mais tout comme je vous encourage à ne pas rester à Saint-Ouen pour vos vieux jours, je vous dissuade en revanche de vous réfugier à Trappes ce 1er mai 2015 où il y a apparemment quelques petits soucis avec les habitants du cru, manifestement pas au courant de la sévérité des lois en vigueur concernant la détention, le port et l’usage d’armes à feu en agglomération.

Encore un gros malentendu civique sur les règles en usage dans notre beau pays, dont on se doute qu’il sera résolu rapidement par l’intervention musclée des forces de polices locales, d’autant qu’un adolescent y a laissé la peau. Il est vrai que les malentendus et les petites tensions s’accumulent (comme à Bobigny), et parfois, comme en ce 3 mai 2015, les esprits s’échauffent. Mais rien que notre service d’ordre ne saura gérer, bien sûr.

Tout comme sera sans aucun doute rappelé aux habitants de l’Oise que la détention d’armes de guerre (Uzi, Kalachnikov et Famas) n’est absolument pas tolérée ni même autorisée pour les particuliers. C’est très mal et en disposer tout un arsenal chez soi constitue tout de même une infraction, ne l’oublions pas. Non mais.

gun control

Si j’étais taquin, je constaterais qu’en une grosse semaine, on recense quasiment une fusillade par jour, avec des morts, des blessés, des cités entières à la solde de trafiquants, des saisies de drogue en quantité … stupéfiante sans que cela donne l’impression de se tarir. J’en profiterais pour noter qu’une telle vague de fusillades n’est, en réalité, même pas exceptionnelle (on se souviendra de cette journée si délicieuse pendant laquelle Manuel Valls, en visite à Marseille, agitait frénétiquement son menton pendant que des petits malins arrosaient généreusement de plombs le chef de la sureté locale).

Je continuerais sans doute de me gausser de ces niais qui commentent sur la moindre fusillade américaine en y voyant le signe d’une société détraquée, prompte à user des armes à feu à la moindre occasion, oubliant dans le même temps ces débordements français maintenant quasi-quotidiens. Enfin, je terminerais en mentionnant que la guerre contre la drogue, en France, n’a jamais marché, que l’interdiction de port d’arme ne sert, concrètement, à rien puisqu’elle n’a en rien dissuadé ces fusillades (ni celles du 7 janvier, au passage), mais que de toute façon, tout ceci n’est pas grave parce que tout ceci n’est qu’un sentiment d’insécurité.

Oh oui, si j’étais taquin, je dirais tout ça, et probablement quelques autres moqueries nécessaires.

Mais ce n’est pas le genre de la maison.

guns make us less safe

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires111

  1. albundy17

    « que l’interdiction de port d’arme ne sert, concrètement, à rien »

    Ben si Patron !

    Les malfrats se sentent tout à fait en sécurité quand ils décident de buter du mouton !

        1. Husskarl

          Ça c’est les blasés, c’est différent encore car eux n’y croient plus et j’en fais partie.
          Le Pen ou Macron ? Ahahah…

          Quant aux autres tocards, c’est de la même fibre. Je voterais bien Henri de Lesquin, mais il n’a pas eut ses 500 signatures =).

          Quoiqu’il en soit, le système est bien verrouillé par tous ces profiteurs. Mais auriez-vous une solution réaliste ?

          1. bibi

            La solution la plus réaliste en France pour mettre un terme à un régime putride est : des têtes au bout des piques.
            Et il n’en sort généralement rien de bon.
            Donc une solution réaliste est de fuir.

              1. MCA

                @Matador 13 mai 2018, 14 h 08 min

                Fuir quelque part signifie que nous connaissions ce qui nous y attend alors que nous ne connaissons (et encore…) que ce que nous quittons.

                D’où cette question récurrente à laquelle aucune réponse n’est apportée.

                J’ai beaucoup voyagé en quête de cette réponse et n’ai rien trouvé à ce jour qui me convienne.

  2. Matador

    « Marseille n’est plus vraiment la France ».. Dans le Midi, on peut créer une liste qui s’additionne à Marseille…et puis l’interdiction des armes à feux, çà peut être aussi très utile au pouvoir, non?

    1. Stéphane B

      Du temps des inconnus, c’était déjà le cas ! Marseille n’était plus la France mais la première ville arabe. Pour avoir vécu juste à coté, je ne souhaite plus y revenir.
      Pour le plaisir

  3. Boutros

    Il faut interdire les armes, il faut aussi interdire les couteaux (on coupera la viande à l’arraché), les camionnettes (livraisons à dos d’âne), les battes (le base-ball deviendra du hand-ball), les cutters et les ciseaux, les métros (pour éviter les poussettes), les cigarettes et le porc (pour éviter les stigmatisations) etc… D’ailleurs il faut interdire de se défendre. Interdire les élections serait pas mal aussi. Qu’est-ce qu’on se marre, quand on est à bout (de ficelle, qu’il faut interdire aussi) etc…

    1. Gosseyn

      Il faut juste garder un peu de corde, si possible en chanvre bio provenant de l’économie solidaire. Écologique car réutilisable, elle vous donnera entière satisfaction.

        1. Martel

          Techniquement parlant, les policiers lui ont demandé de poser gentiment son couteau avant d’ouvrir le feu quand il a bizarrement décidé de se lancer sur l’un d’eux.

          Pourtant, après son acte, il aurait eue une place de privilégié en prison.

      1. Gosseyn

        Armes à feu dont les Français ont été délestés en 1939 par le régime pétainiste, qui voyait déjà d’un bon œil la migration allemande.
        Armes que le régime vichyste et immigrationniste actuel ne tient pas à retrouver dans des mains privées (autres que celles des malfrats qui alimentent ses sponsors et collaborateurs en produits aux effets rigolos).

        1. Aristarkke

          Ce n’ était pas encore Pétain mais Daladier qui gouvernait la France en 1939 (le Pdt de la république avait un rôle très secondaire, alors)…
          Daladier…

  4. Pythagore

    Les armes non létales type tazer devraient être auorisées mais pour ce qui est des armes à feu, bof je ne me sentirais pas rassuré, et ne souhaiterais pas en posséder ayant plus peur de faire de domages collatéraux que de repousser un bandis.
    Par ailleurs l’utilisation d’une arme demande un entrainement régulier. Pour celui qui s’entraine régulièrement, pourquoi pas.

      1. Pythagore

        Si le propos est de dire qu’une voiture est une arme et que donc il faudrait être entrainé pour ca servir, c’est exact, toutefois les voitures ont l’énorme avantage de ne pas passer de 0 à la vitesse du son en 1/10ème de seconde et d’avoir un frein, pour une balle, c’est plus dure à par ds les film, avec des bonnes dents.

    1. nemrod

      Ah bon ?
      Quel dommage collatéral sera plus dommageable que de laisser courir un cinglé couteau à la main pour égorger une autre proie ?
      Correctement utilisée une arme à feu est dangereuse pour la cible visée point barre.
      Si l’autorisation étaient donnée, j’ai sur moi une arme de poing des le lendemain.

      1. Pythagore

        Un gars armé qui descend 3 passants avant d’atteindre le cinglé.
        « correctement utilisé » c’est le sens de mon propos. Ds le cas d’une personne qui s’entraine régulièrement, cela ne me pose pas de problème, mais le bonhomme qui n’utilise jamais son arme et croit qu’il va décaniller un cinglé comme ds les western, préfère qu’il laisse faire des gens entrainés.
        Combien de gens, d’après vous, arriveraient à atteindre un homme, même pas en mouvement, à 5 mètres sans entrainement ?

          1. WorldTour73

            Ça fait du bien de voir ça. Pour une fois que c’est un voyou qui se prend une balle par une femme en plus, cest tres agréable.

          2. nemrod

            Ca doit être un montage…faut s’entraîner touça !

            En fait le lavage de cerveau a bien fonctionné et le Grançais est persuadé que les armes a feu sont hyper dangereuses en elles mêmes alors qu’elles sont bien conçues avec des accessoires de sécurité fiables et performants .
            Les gendarmes qui ne possèdent pas en leur rang que des lumières loin s’en faut ne flinguent pas des collègues ou des passants à tout bouts de champs.
            Les chasseurs de gros gibier créent très peu d’accidents mortels , même si l’on veut nous faire croire le contraire alors même qu’ils tirent des millions de balles par an et ont des armes d’une telle puissance
            et d’une telle portée qu’un revolver est un pistolet à bouchons en comparaison .

            Mais arriver à concevoir leur possession par le citoyen moyen implique de le considérer comme un adulte, ce qui est à rebours de toute l’évolution de ces quarante dernières années…cf l’attitude envers l’automobiliste.

            1. albundy17

              « En fait le lavage de cerveau a bien fonctionné et le Grançais est persuadé que les armes a feu sont hyper dangereuses en elles mêmes »

              lol, oui, je me suis frité avec la bêle mère et ma femme au repas dominical, incroyablement butées avec plein de morceaux de poncifs dedans ^^

              1. Aristarkke

                La belle-doche, c’est inévitable mais la fille de ladite reste visiblement insuffisamment dressée par son propriétaire… 😛
                Il va te falloir sévir pour que plombier demeure maître chez lui…

                  1. Nemrod

                    Ne m’en parlez pas.
                    Faut voir les yeux révulsés d’horreur de la plupart de ceux qui apprennent que j’ai des armes à la maison…ben oui suis chasseur.
                    Surtout les bonnes femmes !

                    Oh là là, pas d’arme chez elles, trop dangereux !

                    Bah c’est comme vous voulez les filles, faudra être patientes et zens si vous êtes agressées car moi je n’aurais peut être pas le temps d’agir mais vous vous n’aurez que le loisir de prier pendant que les gus monteront l’escalier…voilà ce que je leur dis.

                    Mais bon, ce peuple femelle appelé Français est foutu
                    Point barre.

                    1. Malicorne

                      Bel exemple de formatage des cerveaux. même les policiers (non spécialisés) sont programmés pour se faire tuer sans avoir même pensé un seul instant qu’ils portaient une arme.
                      En revanche, dans nos « zones libres », on enseigne les rudiments de la Kalach aux petits frères.
                      Et en cas de risque de violences urbaines dégénératives, pensez-vous un seul instant que nos braves pandores iront réquisitionner les arsenaux planqués dans nos banlieues ?
                      Non, ils viendront chercher la vieille pétoire manufrance de votre arrière grand-père.

                    2. 0dibi

                      Ils viendront surtout chercher toutes les armes déclarées par des particuliers respectueux des lois, et qui les leur remettront de bon coeur (ou pas), plutôt que d’aller chercher celles qui circulent dans les cités.
                      Il vaut mieux ^saisir une carabine de compétition à air comprimé classée en Cat. D plutôt que la Kalash classée en A.
                      Dormez tranquilles l’Etat veille sur votre sécurité… comme elle le fait avec ses forces de l’ordre qui se font caillasser/tabasser/machinalaver-depuis-le-cinquième-étage.

          3. Pythagore

            Merci pour le lien. Monseigneur ferait-il dans la vidéo émotionelle pour convaincre du bien-fondé de son propos comme dans nos grands médias 😉 ?

        1. nemrod

          A 5 mètres, une cible de la taille d’un homme ?
          95 pour cent de la population après 10 balles tirées.
          Dans mon contingent 9 gars sur 10 touchaient la cible immobile à 25 mètres avec un 9 mm d’ordonnance au bout de 10 cartouches.
          Vous prenez vraiment les gens pour des blaireaux .

          1. Christiane CHAVANE

            A 5 m, 95% atteint la cible avec 1 balle sur 10 ? Et les 9 autres elles vont où ? Et 5% ratent leurs dix balles ? Conclusion il vaut mieux s’entraîner ferme avant.

            1. Nemrod

              Non, après dix tirs d’entrainement; 9 sur 10 touchent une cible immobile de la taille d’un homme à chaque tir.
              Me suis surement mal exprimé.

                1. Malicorne

                  25 m (et même à 5m) sur une cible mouvante, vous ne contrôlerez pas le mouvement de votre doigt sur la détente (PA ou revolver) si vous n’avez tiré qu’une 20taine de cartouches dans l’année. Vous ne serez pas en mesure d’apprécier l’état exacte de dangerosité de la situation. Et si c’est votre première confrontation, bonjour le stress avant et après. Les tirs de défense se font généralement à une distance moyenne de 5 m.

                  1. albundy17

                    « si vous n’avez tiré qu’une 20taine de cartouches dans l’année.  »

                    Vous pouvez en tirer 2.000, face à une première agression, le PA sera enrayé, ou sécurité non levée.

                    Le revolver apporte l’avantage de la fiabilité, les coups seront portés, sans doute dans les murs et plafonds, mais un recul de l’agresseur est probable s’il n’est pas trop professionnel.

                  2. Nemrod

                    Nous parlions d’une cible immobile et pas d’une cible mobile, ce qui change beaucoup de choses.

                    Au delà on peux trouver toutes sortes de justifications pour se retrouver dans la situation actuelle : désarmés faces à des assassins armés qui est à mon sens la pire .

                    1. gameover

                      PTDR
                      Outre que c’est déjà le cas pour conserver des armes de tir sportif (s’entrainer), vous vous rendez compte du niveau stratosphérique de votre co….mmentaire ?

                  3. Nemrod

                    Si l’on suit vôtre raisonnement , le port d’arme doit être réservé à ceux qui ont déjà géré une attaque sans être armé donc.
                    Ils sont morts Malicorne.

                    1. Malicorne

                      J’évoque des situations vécues. Avec l’arme, devrait être accompagnée l’obligation de griller un minimum de cartouches annuelles, et d’un stage sur la gestion du stress en situation de danger. Mais avant tout, l’usage d’une arme de poing en conditions réelles dépendra du conditionnement des réflexes acquis en entrainement, de celui qui sera appelé à l’utiliser.Et ceci même si la personne ne s’en servira qu’une fois.Toutefois, l’acquisition des bons réflexes en situation devrait venir rapidement vu l’état de déliquescence de ce pays. Il y a quelques années, deux gendarmettes ont été exécutées avec leur armes de service parce qu’elles n’avait pas eu le réflexe de s’en servir avant la saloperie qui les leur avait piqué.

    2. Pheldge

      Autoriser le port d’armes à feu, avec permis, ce n’est pas heureusement synonyme de donner un flingue à tout le monde …

  5. MarieA

    De plus, en privant la population de toute connaissance des armes à feu, on les prive aussi de chances d’échapper à des attaques même sans en utiliser directement.
    Le chanteur des Eagles of Death Metal en a parlé dans une interview pour Taki’s Magazine. Il considère que c’est sa connaissance des armes à feu, acquise dans l’enfance avec son père, qui l’a sauvé. Il explique que les spectateurs français du Bataclan n’ont pas identifié les bruits des tirs.
    Evidemment, cela les a privé de précieuses secondes qu’ils auraient pu utiliser pour s’échapper ou se cacher.
    + Enorme panique quand ils réalisent qu’il s’agit d’armes à feu.
    http://takimag.com/article/surrendering_to_death_gavin_mcinnes/print

  6. theo31

    Comme d’habitude, le type était fou et s’appellait Kevin. A part ça,  » France est fière d’être un pays sûr ». Donald doit bien se fendre la gueule.

    Vous me prendrez trente doses de Padamalgalm.

  7. dov kravi דוב קרבי

    Les autorités israéliennes ont reconnu l’échec d’une sécurité qui ne repose que sur l’État et ont fait évoluer leur législation en conséquence. En effet, en Israël, malgré une militarisation de l’espace public, une majorité d’attentats visant des civils est empêchée, ou du moins le terroriste est neutralisé avant ou après l’acte, par un civil armé.
    L’efficacité de la primo-intervenante en Israël est due à un environnement juridique favorable : un régime de la légitime défense pragmatique, et un droit au port d’arme étendu.
    En 2015, la menace terroriste que constituent les « loups isolés » a mené la Knesset à intervenir de nouveau pour étendre ce droit aux sous-officiers militaires de réserves, et de police à porter leur arme en dehors du service. En Israël toutes personnes de moins de 40 ans ayant réalisé son service militaire obligatoire, sauf femmes mariées ou ayant des enfants, sont réservistes d’office. À 30 ans, la majorité des Israéliens ont atteint le rang de sous-officier. Par ailleurs, les citoyens habitant des zones à risque sont également éligibles. L’éligibilité a été étendue aux fermiers (isolés des zones urbaines), et aux guides touristiques.
    Les soldats, professionnels et conscrits, ont l’obligation de porter leur arme — des fusils d’assaut la plupart du temps — en permanence, y compris durant leur permission. On voit déambuler sans cesse des centaines de jeunes hommes et de jeunes filles de 18 à 21 ans avec des fusils d’assaut M16 sans qu’il y ait des tueries de masse.

      1. bibi

        Service militaire en Israël
        Sont exemptés du service militaire :
        les Arabes israéliens, quelle que soit leur confession religieuse (certains d’entre eux se portant tout de même volontaires),

        Note : Les Arabes israéliens sont les Arabes détenteurs de la citoyenneté israélienne vivant en Israël.

        fr.wikipedia.org/wiki/Service_militaire_en_Israël

      2. dov kravi דוב קרבי

        Les Arabes sont exemptés, mais beaucoup sont volontaires. Les Druzes dans leur ensemble font l’armée, souvent de carrière. Il existe aussi des unités de pisteurs bédouins qui font merveille dans le désert (proximité de Gaza).

          1. dov kravi דוב קרבי

            Surtout solidarité active face au terrorisme, adhésion quasi générale aux mesures de sécurité, résilience et courage de la part d’une population en guerre depuis 70 ans, respect de l’armée dans laquelle toutes les familles ou presque ont servi ou vont servir.

  8. sam player

    « Lorsque j’avais prévu ce billet, il y a deux jours,… »

    Prévu est un bien grand mot, j’suis sûr que tu fais ça aux dés…

    1. Aristarkke

      Peut-être l’ actualité récente du procès de Marin et de son agresseur Lilian ou Y. ou [sans prénom] avait incité Monseigneur à retenir cette redite???

  9. Citoyen

    « il ne faudrait pas que le Peuple soit en mesure de se défendre sans l’aide de l’Etat-maman, n’est-ce pas ? »
    Ben H16, ce qui motive avant tout, nos zélus et nos zélites pour interdire, à ce bon peuple, la possession d’arme et encore plus le port, ce n’est pas que les terroristes ou les bandits puissent en avoir, là, ils savent qu’ils n’y peuvent rien, … non, ce qui les terrorise, est de savoir que si ce bon peuple était armé, il pourrait lui prendre l’envie de retourner ces armes contre eux, zélus et zélites investis pour le bien de tous …
    C’est uniquement la peur pour leurs propres fesses, qui les incite à légiférer dans ce sens.
    Ce bon peuple pourrait remettre en question leur légitimité, pour un oui, pour un non, ce qui ne se fait pas, dans les cercles qui s’autorisent à penser pour les autres et qui n’ont pas le moindre doute sur cette légitimité …

    1. Gosseyn

      Entendre  »ils ont de gros doutes sur leur légitimité », évidemment.
      Alors quand ces  »élites » enfreignent à tour de bras et esprit de lucre divers articles du Code pénal, bien entendu en toute impunité, la question de leur légitimité ne se pose même plus et une autre survient …

      1. Citoyen

        Oui, « en même temps », quand je dis « leurs propres fesses », cela n’implique pas qu’ils ont les fesses propres …. où, là, c’est une toute autre histoire ….

  10. Calvin

    À noter que lors des recentes manifestations anti-armes, une actrice de TV américaine conspuait la NRA, alors qu’elle-même était protégée par un garde du corps… armé !!!

    Le progressisme est une hypocrisie.

    1. Aristarkke

      Oui, mais là, jeune padawan, cépapareil!!!
      La profession de garde du corps implique d’ être armé et ta progressiste ne manquera pas d’affirmer avec force trémolos vocaux qu’ elle souhaite que tous puissent bénéficier de pareils services!!!

    2. kekoresin

      Alors que nos gardes du corps, je veux dire en Franchouillie Occidentale, n’ont que leur bite et accessoirement un couteau pour émincer le persil (une fois la mission accomplie). Sauf peut être en ce qui concerne les éminences politiques et leurs proches qui eux sont bien entourées de services de protection bien enfouraillés. A l’instar de cette présentatrice démocrate, nos zélus bien protégés sont naturellement contre le port d’arme ou même la détention par des gueux!

  11. unLorrain

    Se peut-il qu’au pays des bisounours le législateur ne conçoit pas, n’imagine pas une forme quelconque de port ou détention d’arme..Une arme ne dissuade pas. Elle tue. Dans ce stand de tir,forain,aux yeux d’un législateur,je tue des cibles en carton et parfois même des ballons.

    1. nemrod

      Oui.
      Au pays de la dissuasion nucléaire on pense que la dissuasion n’existe pas.
      En fait si, elle existe mais quand ça arrange nos « élites progressistes »
      Pas pour la peine de mort, pas pour les armes des citoyens donc.

      Oui je sais ce n’est pas facile d’être dans le camps du bien.
      Faut de l’expérience et de l’entrainement là pour le coup.

      1. Gosseyn

        Tout individu prêt à nucléariser un million de personnes pour sa sécurité, mais qui refuse à autrui le port d’une arme de poing pour sa sécurité, est juste bon à interner à vie ! Si en plus ce genre de psychopathe se dit contre la peine de mort, il y a urgence !

    2. kekoresin

      Et bien en fait, en dehors du tir forain à air comprimé, il existe bien une possibilité de port d’arme de poing. Il faut pour y accéder en faire la demande au ministère de l’intérieur et prouver que sa vie est sérieusement menacée. Charb (de Charlie Hebdo) était tireur sportif et avait fait plusieurs demandes de port d’arme jamais octroyées par les autorités! Alors si lui n’a pas pu en avoir…

  12. Aristarkke

    Monseigneur, c’est aimable de nous rappeler que ce billet a été écrit en 2015 et que les faits divers de meurtres par arme à feu rapportés dans votre texte, datent de cette époque. Vous auriez eu toutes les facilités à « actualiser » ceux-ci avec des épisodes récents identiques ou quasi, sauf le nom de la victime, par définition à usage unique en ce cas…

  13. Samuel Grubert

    Bah …
    comme d’habitude, la France fait ‘petit joueur’ …
    regardez à Londres, une ville bien gérée par un maire musulman…c’est quand même autre chose …
    https://www.mirror.co.uk/all-about/knife-crime

    37 000 attaques au couteau en 9 mois
    ça c’est du lourd ..
    https://www.thesun.co.uk/news/5251268/london-stabbings-2018-knife-crime-statistics-kensington-greenwich-twickenham-shepherds-bush-wanstead-latest/
    prenez en de la graine, les rookies

    1. MarieA

      Sur Londres :
      Plus de meurtres à Londres qu’à New-York. Fait inédit depuis 1800 !!!
      Les Londoniens ont 6x plus de chances de se faire cambrioler que les New-Yorkais, 3x plus de chances de se faire violer et 1.5x plus de chances de se faire voler
      Entre 2015/2016 et 2016/2017, les homicides ont augmenté de 27.1%, les homicides de jeunes, en particulier, ont augmenté de 70%, la violence juvénile a augmenté de 19%, les vols avec violence ont augmenté de 34.3%, les cambriolages ont augmenté de 18.7%, les délits commis avec une arme blanche ont augmenté de 31.3%, les viols ont augmenté de 18.3%, les incidents avec armes à feu ont augmenté de 16.3%, les vols sans violence ont augmenté de 33.9%, les crimes de haine en raison de la religion ont augmenté de 18.1%.
      Londres est la ville au monde où il y a le plus d’attaques à l’acide (par rapport au nombre d’habitants), la Grande-Bretagne est un des pays au monde où il y a le plus d’attaques à l’acide (sachant que beaucoup de ces attaques ne sont même pas rapportées à la police selon une officielle de la police elle-même)

  14. kekoresin

    En France on a le droit de détenir les version civiles de la Kalash, du UZI, du M16, du Famas… Ces versions doivent être bridées en semi automatique. Pour le reste, ce sont exactement les mêmes que les versions militaires à part les nombreux ersatz d’AR15 parfois en vrai plastoc déglingos!

  15. Pheldge

    En fait Kevin voulait juste appliquer la fatwa pour le ramadan :
    el-manchar.com/2016/09/06/aid-el-adha-une-fatwa-promulguee-par-daech-autorise-les-musulmans-trop-pauvres-pour-sacheter-un-mouton-a-sacrifier-un-infidele/

  16. MCA

    @H16

    « l’absence de port d’armes devient directement préjudiciable aux gens honnêtes »

    Je crois qu’il y a maldonne,

    Les pouvoirs successifs ont toujours eu peur du peuple et particulièrement des sociétés latines (de moins en moins en ce qui nous concerne, mais je ne pense pas que le remplacement vaille mieux… ) comme la nôtre qui ont une fâcheuse tendance à être un peu trop soupe au lait..

    La désarmer signifie lui ôter la possibilité de faire valoir sa volonté, par la force des armes s’il ne reste plus d’autre moyen.

    Petite question au passage :
    qu’en aurait ‘il été du référendum de 2005 si la population avait été armée?

    Maintenant que cet état et les politiques qui se cachent derrière ne puissent (ou ne veulent) défendre la population contre des cinglés du tous bords qui tuent au nom de qui vous voulez, là n’est pas le problème.

    Le principal but est d’interdire au peuple de se défendre contre le principal oppresseur qui est précisément celui qui se dit son protecteur.

  17. Tess

    HS une femme qui a fait parti du mouvement le « Le PIR » parti des indigènes de mes deux témoigne sur l’incorrect de son expérience dans ce mouvement de merde.

    https://lincorrect.org/temoignage-exclusif-laetitia-ex-agent-du-pir-au-nom-de-la-race/

    Je fais au passage un peu de pub pour ce mensuel papier que l’on ne trouve pas partout, malheureusement, mais qui est intéressant et surtout 100 pages sans publicités à la noix, c’est très agréab

      1. Tess

        Personnellement, je n’ai plus envie de rire de leur conneries ! J’ai plutôt envie de prendre un AK 47 et de leur tirer dans le tas ! C’est imagé bien sûr !

    1. sam player

      « Afin d’être plus précis et pertinents, leur approche s’est voulue originale : ils ont comptabilisé les émissions directement associées aux transports (combustion du kérosène des avions et de l’essence ou du gazole des voitures) mais aussi celles liées aux biens et aux services consommés par les voyageurs. Cela implique la restauration, l’hôtellerie ou les achats divers. »

      « Une petite précision toutefois : ces chiffres incluent les déplacements professionnels, qui ne sont pas distingués des autres dans l’étude. »

      Uhm… pour la précision imprécise
      Sinon c’est bien connu qu’en restant chez eux les non-touristes ne mangent pas, ne boivent pas, ne se déplacent pas et ne se lavent pas.

      De mon avis l’étude a dû cumuler les consommations d’énergie de tous les hôtels et restaurants et des taxis du monde entier. Fastoche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.