La complète (et rigolote) incohérence de la gauche de combat

S’il y a bien une chose qu’on ne pourra jamais reprocher à nos amis de cette gauche de combat qu’on voit dans tous les médias, c’est une trop grande rigueur logique : tous ont largement su s’affranchir de cette cohérence qui permet les débats de bonne foi et les argumentaires soignés pour nous proposer à la place leur interprétation aussi fluctuante que leur desiderata du monde qui les entoure.

Mélangeant avec un brio certain le « Faites ce que je dis mais ne faites surtout pas ce que je fais », l’art du Deux-Poids Deux Mesures savamment pas dosé du tout et celui du « je dis un truc puis son contraire, même pas mal à la fin », la gauche médiatique, élue ou non, s’est toujours largement montré apte à plier le réel à ses lubies.

Et il y a de quoi plier, du reste, tant le réel est raciste, sexiste, froidement logique et terriblement phobe d’un peu tout et n’importe quoi.

Dernièrement, nous en avons eu une brillante démonstration par, Maryam Pougetoux, une déléguée de l’UNEF, cette officine semi-officielle de recrutement des cacadres de ce qui fut jadis le Parti Socialiste. Cette brave pseudo-étudiante mais authentique militante socialoïde s’est fendue d’un entretien dans lequel elle apparaît, précisément au titre de déléguée de l’UNEF, et coiffée d’un voile qu’on ne pourra guère interpréter autrement qu’islamique.

Dans le flot de commentaires plus ou moins subtils et plus ou moins pertinents, oublions bien vite ceux qui hurlent au crime de lèse-République, puisque, doit-on le rappeler, même si la France perd tous les jours l’une ou l’autre de ses libertés, celle de s’habiller comme on le veut demeure encore valable pour le moment.

En revanche, on pourra s’attarder sur ces chroniqueurs qui ont eu la présence d’esprit de remarquer toute l’incohérence de la militante envoilée : on ne peut pas, indépendamment du sujet qu’on veut aborder, se présenter pour un entretien politique avec cette tenue spécifique sans faire immédiatement de cette tenue un message lui-même politique. Et quand bien même cette militante aurait choisi son voile pour des raisons religieuses, sa présence dans ce contexte ne prend plus la même signification.

Et même en admettant très gentiment qu’elle n’y avait pas pensé (oh, oui, Maryam, c’est sûr, tu n’y avais pas pensé), force est de constater que l’incohérence reste cependant impossible à évacuer tant l’UNEF s’était explicitement placé, il n’y a pas si longtemps (en 2013), contre le port du voile.

L’UNEF a-t-elle changé d’avis ? Utilise-t-elle le « en-même-temps » macronique, le 50/50 ou, plus démagogiquement, l’avis du public pour trancher ?

En attendant que le syndicat de gauche des intermittents de l’étude prenne une position claire, précise et cohérente, nous pourrons toujours nous occuper en regardant l’intéressant spectacle qui s’organise autour de cette question au demeurant particulièrement essentielle tant à la vie estudiantine qu’à la bonne marche du pays qui, on vous le rappelle, va de mieux en mieux.

C’est d’ailleurs avec un plaisir sans borne qu’on peut maintenant admirer Bruno Julliard, le premier adjoint évidemment PS évidemment à la Mairie de Paris, s’ébrouer tout joyeux dans cette belle polémique gluante comme un ver de terre heureux de se tortiller dans une glaise bien molle.

Pour ceux qui l’auraient oublié, notre ami Bruno est un des rares à avoir su tirer son épingle du jeu suite aux troubles du CPE : ayant réussi – avec brio – à éviter toute forme de réflexion trop épuisante dans le monde réel grâce à son encartage au sein de (je vous le donne en mille) l’UNEF, il est ainsi passé directement du non-travail estudiantin après un parcours brillant comme non-lycéen gréviste, à un poste de politicien dans lequel il suit méticuleusement la tendance globale à toucher une indemnité en appliquant une stricte économie d’énergie (la sienne).

Et pour Bruno ex-président de l’UNEF, ce « voile est le signe d’une bigoterie patriarcale et sexiste en contradiction avec les combats féministes que l’UNEF a toujours portés »… Ce qui, en terme rhétorique, revient à mettre une belle gueulatine à Maryam (la gueulatine étant au pain dans la gueule ce que la chocolatine, terme en cours de légalisation officielle, est au pain au chocolat).

On attend maintenant avec gourmandise le moment où il faudra trier un peu toutes les réactions, et savoir comment les uns et les autres auraient dû réagir. Notons au passage, comme le fait le twitteur Bastiat2022 avec un humour mordant, que si la militante avait porté un t-shirt Civitas en lieu et place du foulard, la tournure des événements aurait été toute aussi croustillante.

On pourrait croire tout à fait fortuite et ponctuelle cette cohérence à géométrie variable chez les gauchistes d’affichage.

Cependant, de nombreux cas, répétés à l’envi, nous laissent largement penser qu’il n’en est rien et qu’il s’agit bel et bien d’un trait caractéristique de cette tournure d’esprit. Et ici, il me suffira de prendre l’exemple du plus célèbre de nos « gauchistas », divas gauchistes au poing tendu et au verbe fort, pour illustrer mon propos : Jean-Luc Mélenchon a en effet été tout particulièrement gâté par l’actualité.

C’est ainsi qu’on apprend par exemple qu’après avoir tonné contre ceux qui tiquaient trop ouvertement du score soviétique de Maduro au Venezuela (au point de les qualifier de « larbins des USA »), notre fier grignoteur de quinoa a volé au secours des dirigeants de Podemos, Pablo Iglesias et de sa compagne Irene Montero, dont l’acquisition récente laisse un goût amer aux électeurs espagnols.

Il faut dire que Podemos est, au départ, un parti de gauche radicale, troisième force politique en Espagne, allié des Insoumis français et se fait fort de préconiser une éthique de vie de ses élus sinon ascète, au moins humble avec laquelle cadre mal l’achat par son secrétaire général et sa porte-parole parlementaire d’une villa à plus de 600.000 euros. Pourtant, Podemos – auquel sont inscrits nos deux frétillants députés gauchistes – impose une charte à ses signataires qui leur demande de « vivre comme les gens ordinaires » afin de mieux « les représenter au sein des institutions ».

On comprend le malaise outre-Pyrénées. Malaise qui, heureusement, ne touche absolument pas Mélenchon qui n’y voit qu’une basse manœuvre médiatique de la part des opposants.

Mélenchon, sympathique et jovialIl faut dire qu’il a déjà expérimenté ce genre de procès, lui qui a bien été obligé de déclarer, de façon gênée, ses possessions dans la récente course présidentielle de laquelle il n’était pas sorti trop gagnant. Et comme pour les dirigeants de Podemos actuellement en difficulté, Mélenchon s’était alors empêtré dans ses contradictions internes où, d’un côté, gagner de l’argent, c’est évidemment mal (puisqu’au détriment des classes laborieuses spoliées tralalilalère) et de l’autre, on est tout de même obligé de constater que la politique, finalement, ça paie plutôt bien son homme…

Ce qui ne lasse pas d’énerver passablement l’Insoumis, l’entraînant peut-être dans des écarts de langage ou de formulation… qui lui valent l’un ou l’autre procès. De façon intéressante et bien qu’ayant toujours professé une sainte horreur de l’immunité parlementaire, il semblerait que notre homme, décidément plus à une contradiction près, ne se gêne guère pour l’utiliser lorsqu’elle peut lui éviter les enquiquinements de justice.

Eh oui : finalement, les petits privilèges, ça peut servir. Les petits avantages et les jolis salaires, on n’y renonce pas, tout populiste soit-on. Et pour le gauchiste médiatique, peu importe finalement la cohérence tant que passent les messages démagogiques.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires210

  1. Aristarkke

    « celle (la liberté) de s’habiller comme on le veut demeure encore valable pour le moment. »

    Il y en a de plus en plus qui sont pour que l’uniformité gagne, surtout chez le genre un…

    1. BDC

      Et comme les femmes ne se font plus harceler en étant habillées comme des sacs, c’est bien la preuve du harcèlement permanent dont elles sont victimes.

      1. Stéphane B

        Que penser alors de la Une de Charlie Hebdo. A priori, vu les réactions, ils peuvent se foutre de la gueule de tous sauf de ce qui a attrait à la religion, de paix, d’amour et de bonheur
        ladepeche.fr/article/2018/05/25/2804716-charlie-hebdo-caricature-relance-polemique-presidente-unef-voilee.html

        Franchement, je la trouve hilarante.

  2. Le Gnôme

    Finalement, les gauchos se font islamistes comme leurs grands-parents se faisaient maoïste en 68. L’important est de choquer le bourgeois, ce qui prouve bien que Julliard est un vieux croûton.

    1. Duff

      Oui Julliard c’est le Cohn Bendit de sa génération, il s’est embourgeoisé, plus question de bricoler au capitalisme en place tant qu’il le fait vivre grassement.

      Quand je pense au jeune de Tolbiac chialant sur BFM TV, ces révolutionnaires Pampers, je pense qu’on n’a pas fini de rire et que les contorsions de la gauche vont être de plus en plus extravagantes 😉

      1. Taisson

        Un petit rappel pour les pourfendeurs (euse) de vieux…(De plus de 40 ans)

        Quand conbandit, l’ancien jeune révolutionnaire anti bougeois vieillit, il se pavane a Cannes.
        Et quand les nouveaux remplaçants arrivent, c’est pareil !! Ils n’attendent même plus de viellir !
        Le « révolté » Julliard toujours bien propre sur lui parade dans toutes les sorties d’ Hidalgo…
        Ils ont les mêmes tares, les mêmes tendances d’opinion et autres, et tout ça n’à au fond qu’un rêve: prendre les bonnes places des autres !

        Les contradictions idéologiques ils s’en foutent…Ce ne sont que des alibis pour semer la pagaille, et sur ce sujet, l’islam à une expérience millénaire !.
        Mais, vu leur vide idéologique, ils croient que le foulard, c’est comme un t shirt che guevarra !!.

        Et contrairement à ce que l’on pense quand on est jeune, « le temps ne fait rien à l’affaire » !
        Je ne serai plus la quand ceux de la deuxième génération « flocon de neige » actuellement au lycée,( ceux qui pensent galérer alors qu’ils sont gavés et protégés de tout…), vont arriver dans les arrières boutiques du pouvoir, mais je peut parier sans risques qu’ils seront encore pires!

    1. Stéphane B

      Le macaron micron le 16 avril 2018, est-ce ça ? J’ai gagné quoi ?

      PS: chocolatine viendrait de nos amis anglais, fort présent dans le sud ouest dès le 19ème siècle. En effet, au lieu de demander un pain au chocolat, ils disaient chocolat in et en contraction ainsi qu’avec l’usage du temps, cela est devenu chocolatine.
      Même logique donc que pour le barbecue qui à la base était une cuisson de la barbe à la queue

      1. Guillaume_rc

        Des députés veulent faire une loi là dessus ?
        comment réagir à cette information sans être grossier ?
        Le terme qui convient le mieux est un peu ancien mais j’aime beaucoup : Jean-Foutre

            1. Aristarkke

              Dans Astérix, il ne me paraît pas qu’ une des Gauloises nommées ait le patronyme de Chocolatine, façon Bonemine ou Ielosubmarine…
              Mais ma collection est limitée aux albums réellement signés de Goscinny.

              1. Dr Slump

                Cégétine, ça sonne plutôt comme un alcaloïde, le genre de truc qui donne visions, hallucinations, délires rigologènes…

        1. Pheldge

          Bon, bin les députés , ils vont avoir de quoi s’occuper, il y a plein de sujets dans l’alimentaire : par exemple obliger les fabricants de saucisses de cocktail, à écrire sur leurs emballages « attention danger, ça peut vous étouffer, si vous avalez goulûment ! »sous peine d’amende, voire de prison.
          Parce que pour l’instant, il faut que ce soient des magistrats qui fassent le boulot !
          lepoint.fr/faits-divers/knacki-ball-herta-condamne-apres-l-etouffement-d-une-fillette-25-05-2018-2221345_2627.php

          NB: les commentaires des lecteurs sont quand même rassurants …

          1. Aristarkke

            Ca rappelle la fameuse histoire du gars qui a gagné un procès en indemnisation aux USA contre le fabricant de fours micro-ondes parce que la notice ne prévenait pas qu’il ne fallait pas s’en servir pour y faire sécher un animal vivant…

            1. MadeInCH

              Si je me souviens bien, c’était une vielle dame qui avait l’habitude de mettre son chien au four électrique pour le sécher après le bain.
              Four électrique dans lequel le chien n’y restant pas plus de quelques minutes.
              Elle a refait pareil lorsqu’elle a reçu sa fourmis qui croônde.
              .
              Un ami m’a raconté que un rat dans un micro-onde, ça explose. Mais ça, c’était une expérience menée volontairement à terme.

              1. Le Gnôme

                Une saucisse de 40 grammes et un bouquin de 450 pages pour en apprendre les dangers potentiels et la façon de les manger.

            2. Pheldge

              t’as un lien parce que à chaque fois que j’entends cette histoire, je ne sais que penser, tellement c’est énorme !

      2. Aristarkke

        Vous êtes sûr que les Grands Bretons n’ont pas eux mêmes repris une terminologie des touristes tudesques des années 40 avec une approximation du style :

        Schokolade in => chocoladine compris comme chocolatine (par des autochtones parlant une langue latinisée) pour peu que l’accent soit guttural à souhait…

        Bibi, lis-nous avec précaution sur ce coup-là. Ton petit coeur pourrait n’y pas résister…

      3. dov kravi דוב קרבי

        Oui, c’est bien l’Elu, kinder surprise, le  » frère  » de Yassine Belattar qu’on ne présente plus, celui qui affirme « il n’y a pas de modération dans une religion : on est musulman ou on ne l’est pas » et « ces hommes blancs de plus de 60 ans sont peut-être la clé du problème », a multiplié les insultes sur Twitter et même animé un gala de soutien du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), vitrine de l’islamisme.

          1. malicorne

            Quand notre élite parisiano-boboïde commencera à fréquenter ouvertement les mosquées, il sera trop tard pour se tirer de ce pays nauséabond.

      4. bibi

        Chocolatine ça vient de la troncature du nom autrichien schokoladencroissant (croissant au chocolat qui est le nom utilisé en Lorraine) en schokoladen qui c’est transformé en chocolatine.

        Barbecue en anglais qui a été repris en français, ça vient du castillan barbacoa a qui nous devons aussi barbaque.

  3. Bonsaï

    Déléguée de l’UNEF voilée sur le devant de la scène, ce n’est plus de la démocratie, c’est la fin des haricots… Quant à Méluche, tant qu’il performe dans son rôle de bouffon de la République, on lui passe volontiers ses petits caprices.

    1. Calvin

      Le parti bouffon italien (mouvement 5 étoiles) vient, allié à l’extrême-droite, de prendre le pouvoir en Italie.
      Je suis assez inquiet pour la France.
      La bouffonnerie finit parfois par devenir la norme.
      Les caprices de JLM peuvent devenir les cataclysmes de demain.

      1. Guillaume_rc

        ouais c’est là où je trouve ça moins rigolo.

        Macron a pour tactique claire de mettre Mélenchon en avant. Un opposant aussi débile lui garantit ça réélection pense-t-il.
        Comme Tonton l’avait fait avec le FN.

        Cela me rappelle quand même furieusement l’apprenti-sorcier.

    2. MarieA

      Le MJS était surnommé « l’école du vice » par Mitterrand. Ça laisse rêveur sur le niveau de magouilles de ces organisations…

      1. Aristarkke

        Jeune et innocente,
        je présume, Docteur Livingstone, et vous connaissez des répliques de L’ Arsouille ???
        Diantre! En seriez vous déjà au deuxième stade de jeune femme pour ne pas oser imaginer vous savoir au troisième??? 😕

              1. Hussard Bleu

                Environ ce temps, un remuement inattendu vint déranger la quiète routine du Parvulo : une demoiselle de compagnie échut à Mme de Longueville qui troubla fort certains gentilhommes de nos Etats du Jenredeux.

                Mme de Longueville, fort capable par elle-même de séduire petits marquis et gros comtes, n’avoit nul besoin d’Escadron Volant, mais la demoiselle, portant le joli nom de Marie du Hâ, traversoit ses plans et ses intrigues, notamment en se jouant du pauvre M. de Lagitey.

                Par surcroît de rouerie, elle noua une autre intrigue avec le baron de la Halle de Bondy, lequel, piqué de ses façons de mugueter le Prince de Sameplaillère, finit par lui lancer qu’elle n’estoit qu’une ripopée sans vergogne.

                Le Prince estoit un libertin, qui se vantoit, à l’image du fils de Monsieur, de faire gras le Vendredi Saint, et de n’héberger aucun sentiment humain, prétendant qu’il s’agissoit là d’une duperie, et que nous n’estions au surplus que vile matière et dépourvus d’âmes.

                Le baron de Bondy, à l’opposite – que ne protégeoit pas la qualité de prince étranger (comme Sameplaillère, qui ressortissait aux Terres Australes) – ne se permettoit que des abus de la chair légitime avec la baronne de Péguy, ce qui lui épargnoit les monitoires de l’Inquisition, tandis qu’il s’acquittoit pieusement des rites et obligations de notre Sainte Eglise au regard du « Croissez et Multipliez ».

                Leur duel ne fut évité que par l’intervention de Monseigneur de Seize, lequel ne vit de sortie, en ce fâcheux sproposito, que par le Quos ego qu’il fulmina à l’encontre des belligérants, tout en appelant Melle du Hâ à davantage de retenue.

                Peine perdue, hélas, la mignonne allant alors émoustiller l’antique M. de Starque, lequel, tout caduc qu’il estoit, se plia galamment aux indiscrètes requêtes de cette demoiselle de compagnie – que Milord de QuietDesperation voyait en « Trollette » – laquelle cherchoit lors à comprendre les codes et mots de passe du Parvulo.

                Qu’adviendra-t-il de tout cela ? seul Dieu le sait, et Monseigneur aussi, peut-être ?

                  1. Hussard Bleu

                    La vie vous apprendra, Mademoiselle de Hâ, que tout n’est pas « beer and skittles » dans les ruelles, plaisants débats sur le Tendre, citations de l’Astrée, guirlandes de Julie et autres moralités… et que les imputations les plus gratuites ne sont pas sans un fondement tombant juste !

                1. BDC

                  Au fait pour le « libertin », j’ai cru comprendre qu’il faut l’interpréter comme quelqu’un qui ne respectait pas la religion.

                2. Aristarkke

                  Mais enfin Milord de Pouilly,

                  Que me cherchez-vous noise ici,

                  D’ une pressante jouvencelle,

                  Promptement d’ avoir répondu à l’appel???

                  Serait ce que ma vision obscurcie

                  Par une berlue instillée,

                  D’ une ripopée ravalée

                  Du quatrième féminin âge,

                  M’ait illusionné d’ une avenante Sissy

                  D’un trop frais agnelage ?

                  Et que, d’ un émoi estimé préjudiciable,

                  A me tenir fort éloigné,

                  Vous fîtes effort si charitable ???

                  1. Hussard Bleu

                    Je voulois vous épargner le fort du Hâ…sachez m’en gré
                    car, pour les barbons, cet âge tendre, même supposé,
                    forcément et …cruellament… est sans pitié

                    wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_du_H%C3%A2

                    quant à Mademoiselle du Hâ, qu’elle apprenne que mes petits pastiches font partie des rites de passage, sans préjuger de ses fautes et peccadilles.

  4. Mario Nettiste

    si la militante avait porté un t-shirt Civitas en lieu et place du foulard,

    On aurais mieux entrevu les dessous de l’affaire à deux sou ?

  5. Pythagore

    « des intermittents de l’étude » 🙂
    Très en forme, Monseigneur.
    Est ce qu’il y aura un vote en fin d’année pour décerner les morues d’or ?
    .
    Le Papet dort:
    « la gauche médiatique, élue ou non, s’est toujours largement montréE. »

            1. BDC

              Oui mais c’est surtout que c’est un COD, alors que dans ma phrase « je me suis dite », me est un COI : pas d’accord => je me suis dit. L’orthographe c’est une affaire de logiciens, faut pas que les littéraires s’en occupent.

              1. Waren

                Je vous la fait de cette manière, c’est de circonstance et cela pose quand même une question très existentielle:
                je me suis dit.e

  6. Aristarkke

    Hem, Mélusine, même une veille de week-end, au taf, il ta faut aller…

    – la gauche médiatique, élue ou non, s’est toujours largement montréE apte à plier le réel à ses lubies.
    – tant l’UNEF s’était explicitement placéE (UNEF = Union…)
    – L’UNEF a-t-ELLE changé d’avis (en bonne logique sachant que vous l’accordez au genre féminin à d’autres endroits)
    – Utilise-t-ELLE le (…) même cause, même p…
    – (puisqu’au détriment des classes laborieuses spoliéeS…

    1. BDC

      Euh … vous êtes sûr pour le « montréE apte » ? Pas le temps de vérifier mais a priori je pencherais pour la version Patronale.

        1. sam player

          Ce n’est pas le sujet qu’il faut regarder dans un verbe pronominal mais si s’ ou se est COD ou COI.
          Elles se sont montré leur résultat : pas d’accord car « se » est COI : elles ont montré leurs résultats à elles-mêmes.

          Gros doute sur le cas présent, bien que j’écrirais « elles se sont montrées apte » puisque elles ont montré elles-mêmes leur aptitude…

            1. Pheldge

              Papet, t’es fatigué, c’est la fin, si il faut que ce soit sam qui te rappelle les règles du bon sens …
              Bientôt le SG qui va me renflouer, parce que les cryptos …

              1. Aristarkke

                Plusieurs adjectifs qualificatifs s’accordent tous exactement avec l’ objet de leur qualification.

                Je voudrais bien voir que l’on ne puisse écrire à bon droit « Tu t’es montrée d’ une distante, évasive, lointaine et inappropriée inattention dans ce visionnage » ou « Vous fûtes suivies, détaillées, inspectées et finalement mises sous observation »

                1. Hussard Bleu

                  Lorsqu’elle eut lu ce qui précède, Mademoiselle de Hâ se trouva en un fâcheux détroit : se pouvait-il que l’on se moquât d’elle? hé quoi, ces quérulentes disputations grammatiques estoient-elles bien la provende d’intelligence raffinée qu’elle espéroit en se joignant au Parvulo ?

          1. Claribelle

            Ne vous compliquez pas la vie et passez en mode actif:
            « Elles se sont montrées aptes » parce que on dit « elles ont montré elles (cod) aptes ». Le « se » est donc un cod placé avant le verbe, donc qui s’accorde.
            Mais « elles se sont montré leurs photos » parce que ca veut dire « elles ont montré à elles (coi) leurs photos de vacances ». Le « se » est un coi, donc ne accorde pas.

        2. Pheldge

          « la gauche », vous êtes encore esclave des déterminismes sexués ! Non aux stéréotypes sexués, laissez le genre s’exprimer !

          1. Stéphane B

            Et oui, la droite est gôche et la gauche maladroite. Ne pas oublier que gauche en latin se dit sinistre. Tout est dit dans la sémantique.

  7. Guillaume_rc

    Il y aurait tout un article à faire sur les gauchistes et l’immobilier :
    Garrido et Corbière et leur logement social – qu’ils ont du quitter
    Danièle Simonet et son logement social – qu’elle refuse de quitter
    Etc.

    Leur rapport au fric est compulsif.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, mais c’est de l’argent honnêtement gagné en rançonnant le contribuable en échange d’interminables leçons de morale.
      Ils ne se sont pas abaissés à produire des trucs utiles, ils sont irréprochables.

      1. Dr Slump

        C’est à dire qu’il faut décrypter les éléments de langage: quand un gauchiste brame qu’il est contre l’insupportable « capitalisme sans foi ni loi », c’est qu’en fait, il est pour le capitalisme, mais un capitalisme portant la foi socialiste, et soumis à ses lois. Du coup ce n’est plus du capitalisme, mais ça ils ne le comprennent pas.

        En résumé, ils sont pour le capitalisme, mais dont les bénéfices viennent dans leur popoche à eux.

      2. Aristarkke

        Ils ne se sont pas « compromis » à produire « mercantilement » des trucs utiles serait encore plus adapté à leurs pensées…

    2. Calvin

      La justification qu’ils – ces donneurs de leçons – donnent est : « on va quand même pas engraisser des salauds de propriétaires ? »

      Tout est dit.

      1. Gosseyn

        Non, tout n’est pas dit : on ne va pas continuer à engraisser ces donneurs de leçons de parlementaires qui s’offrent des biens privés en finançant leurs permanences !

  8. Jacques Huse de Royaumont

    C’est pas un de nos joyeux insoumis, élu se St Ouen, qui le matin traite le CRS de SS (on notera l’originalité et la nouveauté de l’invective…) lors de l’évacuation de Tolbiac et les appelle à l’aide l’après-midi pour la sécurité de « sa » ville ?

    Parce les migrants, c’est bien, faut les accueillir, mais pas chez moi…

      1. Nemrod

        Exact.
        Lors de mes péripéties racontées ici, j’invitais mes opposants à accueillir des migrant chez eux…que des vieux profs avec des grandes maison vides.
        Deux ans après, lorsque je les croise ( ils rasent les murs à ma vue) je les gratifie d’un « alors, toujours pas ? »
        Ben non.

          1. Nemrod

            Oui, et c’est le vrai défaut de la cuirasse…là ou il faut inlassablement aller en cas de joutes .
            Les plus extraordinaires pingres se recrutent chez eux.

    1. Aristarkke

      Dans ce genre là, Méremptoire n’ était pas mal non plus, accueillant d’abord les Roms (autre époque) le coeur et l’argent des autres dans la main jusqu’à perception que ses chers administrés embabouchés ne ressentaient guère d’atomes crochus se manifester pour ces nouveaux arrivants…

      D’où revirement épique d’Icelle réclamant alors à Méremptoire Présidente de la CUDL d’agir pour débarrasser Méremptoire, maire de Lille, de l’envahisseur…

      Elle aurait pu faire partie du staff de l’UNEF comme vous le voyez…

  9. Nemrod

    Vous citez des gauchistes de combat célèbres mais ils sont tous du même bois .
    Du haut en bas de l’échelle ils se débattent dans les mêmes contradictions

    – respectent plus que tout la vie humaine et animale mais sont pour l’avortement et l’euthanasie
    – exècrent l’argent mais sont de vrais rapaces
    – sont écolos et n’aiment pas la bagnole mais passent leur temps à se balader
    – sont pour la liberté mais traquent les vidjuridik
    – militent pour pouvoir disposer de son corps mais interdisent la drogue et la prostitution

    Enfin bref le blog n’y suffirait pas.

    Pas facile tous les jours.

      1. Nemrod

        Superbe.

        Chez ces engeances, la mort n’existe pas, elle doit être gommée…même les cimetières doivent être des « lieux de vie ».

      2. Le Gnôme

        On a vu ce que ça donnait pour la commémoration du centenaire de la bataille de Verdun, un happening entre les tombes.

  10. Taisson

    Un petit rappel pour les pourfendeurs (euse) de vieux…(De plus de 40 ans)

    Quand conbandit, l’ancien jeune révolutionnaire anti bougeois vieillit, il se pavane a Cannes.
    Et quand les nouveaux remplaçants arrivent, c’est pareil !! Ils n’attendent même plus de viellir !
    Le « révolté » Julliard toujours bien propre sur lui parade dans toutes les sorties d’ Hidalgo…
    Ils ont les mêmes tares, les mêmes tendances d’opinion et autres, et tout ça n’à au fond qu’un rêve: prendre les bonnes places des autres !

    Les contradictions idéologiques ils s’en foutent…Ce ne sont que des alibis pour semer la pagaille, et sur ce sujet, l’islam à une expérience millénaire !.
    Mais, vu leur vide idéologique, ils croient que le foulard, c’est comme un t shirt che guevarra !!.

    Et contrairement à ce que l’on pense quand on est jeune, « le temps ne fait rien à l’affaire » !
    Je ne serai plus la quand ceux de la deuxième génération « flocon de neige » actuellement au lycée,( ceux qui pensent galérer alors qu’ils sont gavés et protégés de tout…), vont arriver dans les arrières boutiques du pouvoir, mais je peut parier sans risques qu’ils seront encore pires!

  11. carpe diem

    complètement d’accord, le triste sire mélenchon, n’est qu’un exemple parmi tant d’autres des contradictions gauchiasses. Quelques exemples :
    – « je hais le grand capital, le règne de l’argent, les privilèges : eh oh ducon, t’es pas un petit peu sénateur les doigts dans le pot de confiture, t’as pas un petite fortune personnelle?
    – « je déteste le nationalisme, l’entre soi me fait horreur » : abruti, t’es pas un peu franc mac’? question entre soi c’est pas mal quand même, petits adoubements entre amis avec des costumes ridicules, réseaux d’influence etc…?
    – « à Brest, il y a trop de blancs » : pauvre tache, t’es pas un peu raciste là? tu ne serais pas en train de devenir l’anti fasciste plus fasciste-que-moi-tu -meurs? Et puis, tu n’admires pas un peu les mecs qui ont du sang sur les mains, jusqu’aux trous de nez, genre Pol Pot, Staline, Castro et autres, pourquoi tu ne vas pas vivre en Corée du Nord chez les paranoïaques, t’as l’oeil injecté ils vont t’adorer.

    comme dit Nemrod, un blog n’y suffirait pas. Le grand vociférateur à la vareuse de couvreur (qui n’a jamais bossé de sa vie) exerce une grande admiration chez les esprits étroits, ceux qui voient la vie en deux tons : les bons ouvriers contre les méchants capitalistes, les bons noirs contre les méchants blancs, les bons travailleurs contre les méchants retraités. jusqu’à quand ?

    1. Higgins

      Flagrant délit de discrimination ce matin à la boulangerie: une jeune femme noire qui demande à la vendeuse deux baguettes « blanches »!!!

  12. Higgins

    Flagrant délit de discrimination ce matin à la boulangerie: une jeune femme noire qui demande à la vendeuse deux baguettes »blanches ».

  13. Theo31

    Les gauchistes adorent la pauvreté mais ont une haine profonde pour ceux qu’ils enculent en leur nom. Ce n’est pas au tribunal que j’enverrais Melenchiasse mais devant un peloton armé de pelles.

    1. Stéphane B

      La pelle est un excellent outil pour le combat rapproché. Bien affûtée, elle est idéale pour décapiter. Au moins, le souci serait réglé de manière radicale

      1. theo31

        C’était l’arme préférée des khmers rouges pour deux raisons :
        – ça économisait les cartouches dans un pays où l’argent avait été aboli.
        – ça faisait pas de bruit
        Les grosses merdes composant le FDG expérimenteraient ce qu’elles prônent pour les autres.

        1. MarieA

          « – ça économisait les cartouches » « – ça faisait pas de bruit »
          Mine de rien, ces combattants de la liberté étaient de véritables pionniers de l’écologie.
          Respect de l’environnement + lutte contre la pollution sonore = combo gagnant !

            1. albundy17

              Tout dépend de l’alimentation, j’avais lu un papier concernant les jérémiades d’un gardien de cimetière, en Allemagne:

              Lors des fins de concessions, celui ci ne pouvait plus mettre les restes dans l’ossuarire*, les corps n’ayant pas fini la décomposition malgré les 20 à 30 ans de caveau…

              1. Le Gnôme

                C’est le drame de cette mode du caveau, rien ne vaut l’inhumation en pleine terre qui apporte les éléments nutritifs aux racines de pissenlit.

              2. Aristarkke

                Autrefois, les concessions à caveaux étaient de cinquante ans et non trente comme uniformément maintenant à ce qu’il semble… L’ expérience et le vécu, probablement…

                1. albundy17

                  « les concessions à caveaux étaient de cinquante ans et non trente comme uniformément maintenant à ce qu’il semble… L’ expérience et le vécu, probablement… »

                  Ayant dans l’idée qu’avant, c’était perpet (99 ans ds les faits), je suis tombé sur d’autres inégalités:

                  A Bordeaux, obligation de prendre perpette ^^

                  A Marseille, tu prends un gros caveau, sinon, c’est 15 ans max (une dérive de justicié ?)

                  Paris intra muros, mieux vaux prévoir…

                  obseques-infos.com/pendant/concession-funeraire

                    1. BDC

                      Albundy MDR, on va encore croire que t’as été piraté avec ton addendum, et vademecum ça donnerait quoi ? 🙄

                1. BDC

                  Il n’y a pas de surpopulation, sinon nos écolos responsables Hulot Duflot & co n’auraient pas fait au moins 3 gosses …

                  1. bibi

                    Vous n’avez pas honte d’écrire des choses pareilles!
                    Je viens de réaliser qu’il existe un genre deux capables de labourer Duflot plusieurs fois, et comble de l’horreur d’y prendre plaisir.
                    Je vous laisse je vais vomir.

          1. bibi

            Non, ils avaient juste appris des erreurs de leur mentor Adolphe qui avant d’opter pour les chambres à gaz avait commencer les génocides à la balle.

            1. Hussard Bleu

              Bibi : j’espère que tu as lu les excellents romans de Philip Kerr (qui vient de mourir à 62 ans, ce qui lui aura au moins évité de se faire dessouder par Melle du Hâ et ses sanguinaires semblables des Isles Britanniques).

              Kerr, c’est non seulement anti-nazi, ce qui est louable, mais également anti-allemand, ce qui l’est moins, sauf au regard des germanophobes endurcis, du style de ceux qui parlent encore avec alacrité des « Boches », ce qui est, quand même, un brin daté… et qui me fatigue… énormément…

              Pour t’éviter des pensées noires, je t’indiquerai que mon père – dont je pleure encore la mort à l’automne dernier, à 95 ans – fut résistant (petit, hein, il avait juste un 303 Enfield de parachutage) lors des combats de la libération de la Bourgogne (et même avant) puis Rhin et Danube jusqu’à Garmisch-Partenkirchen.

              Sur le Musée en ligne de la Résistance, première page défilante, le blondinet à gauche que tu vois, c’est mon père à 20 ans…

              museedelaresistanceenligne.org/

              Et il a emporté dans la tombe, outre l’éternelle amour de toute sa famille, quelques morceaux de fonte d’une grenade allemande récoltée lors des combats de l’hiver 44 en Alsace : il n’avait jamais voulu se faire opérer pour les extraire.

              Mon fils a vécu 10 ans avec une jeune Allemande : mon père l’adorait… et fut navré de la rupture… Je ne l’ai jamais entendu utiliser le mot « Boche ». Selon le témoignage, recueilli par ma soeur, du résistant du milieu de la photo, Georges M… un Beaunois qui fut également blessé en 44 de trois balles de mitrailleuse et ne retrouva mon père que lors des débuts de l’occupation alliée de l’Allemagne, mon père, aspirant, et chargé de la PM de la zone de Donaueschingen, réprima strictement toutes les exactions commises, ou même seulement envisagées, en un temps où elles étaient monnaie courante.

              Mon père était un gentleman, et j’espère de ne jamais être indigne de lui.

              Pour en revenir à Kerr, et indépendamment de son biais, ses romans sont de grande qualité, pour qui aime les intrigues à la Chandler ou Deighton, c’est à dire très complexes et imbriquées.

              Mais la véritable fascination résulte de son incroyable résurrection d’une époque, si précise, si minutieuse, que l’on se prend à se demander comment l’auteur a pu rassembler, sans s’y perdre, une telle gigantesque documentation sur une période allant de 1925 au milieu des années 50, et sur plusieurs pays…

              Remarquable, en tous points, donc… et par delà ses intrigues policières, cette œuvre relève à mes yeux de la « grande » littérature, de niveau balzacien, une sorte de « Comédie Inhumaine » du nazisme…

              .

              1. albundy17

                « des « Boches », ce qui est, quand même, un brin daté…  »

                Oui, maintenant il se dit « des Boshes en short »

                « Et il a emporté dans la tombe, outre l’éternelle amour de toute sa famille, »

                C’est de toute beauté, HB

              2. bibi

                Vous préférez peut-être qu’en lieu et place de boche j’utilise fritz, fridolin, schleu ou peut-être casque à pointe?

                La France et les français se sont réconciliée avec les anglais à cause des boches, mais ça ne nous empêche pas d’appeler encore leur pays la perfide Albion ou de les traiter de rosbeefs.

                1. albundy17

                  Le « à cause » est foutrement bien choisi ^^

                  Mais ce sont plutôt les Soviétiques qui nous ont fait choisir la cinquième colonne comme partenaire, ceux-ci nous le faisant payer par manigances depuis.

              3. Pheldge

                HB, tu vas dire que je chipote, mais il me semble que « l’éternelle amour », enfin comment dire, hmmm , quoi, euh allo ! amour délice et orgues, ont la particularité d’avoir un genre qui diffère au singulier et au pluriel, masculin au singulier, et féminin au pluriel. Je pense que l’émotion du souvenir paternel t’a un peu brouillé les méninges, moi ça me fait ça parfois.

  14. Pheldge

    Ce qu’il ne faut pas lire comme conn3ries …
    lepoint.fr/editos-du-point/sebastien-le-fol/sebastien-le-fol-quand-le-politiquement-correct-cree-des-emplois-25-05-2018-2221420_1913.php

  15. WorldTour73

    Pour degueuler et chier sur la france les gauchistes sont les meilleurs. Je pense que lon ne pourrait pas faire ca dans un cimetière musulman ou autre.

    1. Nemrod

      Ah voilà une idée qu’elle est bonne !
      Si quelqu’un a le mail de l’Ane Hidalgo, je m’en vais lui suggérer derechef.
      Il ne sera pas dit que les Musulmans morts ne puissent accéder au même progrès sociaux que les catholiques morts…naméo !

          1. Nestorius

            C’est elle aussi qui s’était récemment opposée à l’inhumation de l’académicien mal-pensant Michel Déon à Paris. Il serait temps que Pénélope Komitès allât se faire voir chez les Grecs.

  16. Citoyen

    Eh oui, H16, le merluchon, à l’œil injecté de sang, ne supporte pas la contradiction …
    Si la possibilité lui en était donnée, il ferait bien subir à ses contradicteurs, ce qu’il rêve de faire sans oser le laisser paraitre, contrairement à ses copains cocos en chine qui eux ne se cachent pas, il ferait de la rééducation ….
    Sauf qu’en Chine, ils rééduquent le musulman, comme ici :
    fdesouche.com/1008059-chine-des-ex-detenus-musulmans-racontent-avoir-ete-forces-a-manger-du-porc-et-a-boire-de-lalcool-dans-des-camps-de-reeducations
    …. alors que lui s’en sert pour faire prospérer ses petites affaires …
    Encore une contradiction qu’il lui faut porter …

  17. sam player

    Encadrement des promos dans la grande distribution par modification du seuil de revente à perte (+10%) dans le but d’augmenter la marge des agriculteurs…
    Pas possible d’être si con…1/ ça va augmenter les marges de la distri 2/suffira d’acheter encore moins cher et donc d’importer…

    1. nemrod

      Comprennent pas que le facteur principal pour qu’un truc deviennent vraiment catastrophique est leur intervention, cette bande de cons…
      Sont pas équipés pour.

      Je dis à tous mes copains agri que tant de sollicitude à leur égard de l’Etat va faire péricliter leur secteur…comme 2 et 2 font 4.

        1. BDC

          ??? Pas compris. C’est qui ce syndicat ? Jamais entendu parler, de même que ce droit au répit, quand on veut partir en vacances on paye le service de remplacement.

          1. theo31

            La MSA est aux agriculteurs ce que le RSI était aux indépendants : Elle les saigne à mort pour leur proposer ensuite une aide quand ils veulent se suicider.

            HS : Richard Pipes est mort. Je voulais mettre la main sur son grand livre de 1990 sur la révolution russe.

                  1. albundy17

                    Tu ne connais pas ma clientèle !

                    Ce jour, déplacement urgence centre LRO, chez la cliente dont j’avais facturé un peu plus de 100 le remplacement robinet chiottes, cette fois ci pour un bouchonnage, 5 minutes d’intervention, même tarif, bien qu’annoncé avant déplacement.

                    J’arrive en pleine réunion familiale, j’explique ma honte quand au tarif aux frères présents, ceux-ci m’indique que je ne suis pas assez cher en regard de la quiétude qu’elle ressent quand je lui fixe un soucis. :mrgreen:

                    Après apéro, la cliente me refile l’équivalent d’un Pascal, en sus.

                    Tu vois que je dois aussi traire !

                  1. bibi

                    Je crois que vivre en France fait de facto de nous tous des candidats aux suicides, la question étant d’arbitrer entre notre suicide et/ou suicider ceux qui nous gouvernent.

      1. BDC

        Si vos copains agriculteurs sont comme les miens, ils se sont endettés pour éviter les 40% de MSA, selon les bons conseils de leur centre de gestion et avec le sourire du crédit agricole. J’en connais qui ont un tracteur par outil, pour pas perdre de temps à dételer … Je ne sais pas quelle est la part pour la retraite mais une retraite en répartition pour des indépendants, c’est vraiment une connerie monumentale. D’ailleurs ils disent qu’ils devraient avoir une retraite selon ce qu’ils ont cotisé … une retraite par capitalisation, donc !

    2. Aristarkke

      C’est peut-être (probablement?) le véritable but que d’ augmenter les marges de la grande distribution. Localement, ses rapports avec les politiques ont souvent défrayé la chronique…

        1. sam player

          Oui, toujours privilégier la connerie.

          « Quand on hésite entre le machiavélisme et la connerie, il faut toujours choisir la connerie »(Madelin)

          1. Val

            @sam pas d’accord , avec la connerie on aurait une bonne mesure de temps en temps, même pas du machiavélisme, juste la défense de leurs intérêts .

  18. albundy17

    « Les têtes des politiciens (européens, ndlr) sont déjà enfoncées dans le cul de l’establishment US, et ils s’y sentent bien, car il y fait sombre, mais c’est un endroit agréable et chaleureux ».

    Marco Mayer, journaliste Autrichien

    :mrgreen:

    1. Aristarkke

      Ces deux dernières années, le titre de département français avec le nombre d’homicides le plus élevé de l’ année, a échappé aux B.D.R. (i.e. Marseille) au profit d’ abord de la Guadeloupe puis de la Guyane. C’est qu’il y a un dicton à faire mentir, donc autant commencer tôt pour tenir la moyenne…

  19. bibi

    Hier j’ai du me rendre à Paris France ou j’ai bien sur commander avec mon café un croissant, je ne l’allait quand même pas commander un pain au chcolat!

    A ce qui se rende dans cette monstruosité, je déconseille fortement d’y écouter de la musique tudesque, car ça vous donne une furieuse envie de foutre le feu à cette ville remplie de cons amorphes incapables de bouger leurs culs décharnés dans les transports.

    Ca fait une chose de plus à mettre sur le compte des boches et en particulier de ce connard de Von Choltitz, ne pas avoir incendié Paris est certainement pour la France la pire des choses qu’ai fait les nazis.

      1. bibi

        L’ouvrage d’art est totalement gâchés par quatre immondes colonnes avec des statues en bronze qui seraient bien sans être recouverte d’or, et les immondes lampadaires ruines totalement la beauté des candélabres.

        1. albundy17

          Ha, je trouve l’ensemble harmonieux, un poil trop éclairé.

          Mais enfin, les gouttes de couleurs, hein, il en faut pour tou-tes-s 🙄

          Cela dit, Bordeaux remporte mon coeur, regrettable qu’elle soit elle aussi au mains des socialopes.

          1. bibi

            Bordeaux n’existe plus, le tempérament britannique qui faisait le charme de la ville n’est plus, cette ville est devenue vraiment trop laide suite à sa transformation par l’énarque haut-landais en Bobordeaux.

        2. Aristarkke

          Les colonnes et les statues sur icelles sont pourtant issues du projet initial. Seule la dorure des statues est plutôt récente pour coller à cette mode de recouvrir ainsi les bronzes, évitant les dégoulinades verdâtres antérieures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.