Le retour de l’écotaxe ?

En politique, s’il y a bien quelque chose qu’on ne doit jamais oublier, c’est qu’on ne doit jamais laisser passer l’occasion d’utiliser une catastrophe à ses propres desseins. Si ces derniers peuvent être électoralistes voire purement populiste, c’est encore mieux et l’effondrement du pont de Gênes en est, encore une fois, une aveuglante démonstration.

Alors même que les secours peinent à extraire les derniers cadavres de l’enchevêtrement de béton et d’acier du pont Morandi de Gênes, les politiciens français ne sont pas restés inactifs.

C’était d’autant plus facile que les inquiétudes des Italiens, au constat de la vétusté de leurs infrastructures routières, ont trouvé un écho fort préoccupant chez les Français à la sortie d’un rapport particulièrement bienvenu sur la leur, paru en juillet dernier : selon la synthèse produite, 7% de nos ponts présenteraient un risque d’effondrement « à terme » et devraient donc – en toute logique – être fermés pour réparation aussi vite que possible.

Chose intéressante : l’étude de ce rapport portait sur les infrastructures du réseau routier national non concédé à des sociétés privées qui sont donc entièrement à la charge des administrations publiques. Et sur les 12.000 ponts qui appartiennent à cette catégorie de l’infrastructure routière du pays, un tiers nécessite des réparations. Il faut le reconnaître : l’État n’a clairement pas mis suffisamment de moyens dans l’entretien de ces infrastructures.

On pourrait tenter de se rassurer en écoutant les déclarations lénifiantes de la ministre des Transports, Elisabeth Borne, qui déclarait récemment avec aplomb que toutes ces infrastructures « font l’objet d’une surveillance permanente, les ponts font l’objet de visites annuelles ». On oubliera bien vite que le pont Morandi était lui aussi sous surveillance permanente et faisait même l’objet de réparations partielles… Ce qui ne lui a absolument pas empêché de s’effondrer d’un coup.

Mais qui peut, décemment, encore faire confiance aux politiciens pour gérer l’infrastructure ?

Cependant, si l’on ne peut absolument pas accorder le moindre crédit à ces derniers lorsqu’ils prétendent s’en occuper, on peut en revanche les croire sur parole lorsqu’ils envisagent, dès à présent, de trouver un moyen supplémentaire de taxer les contribuables au motif d’augmenter les ressources qui seront allouées aux grandes, belles et particulièrement efficaces administrations qui en ont actuellement la charge.

C’est ainsi que l’habituelle clique des profiteurs de catastrophe s’est subitement réveillée avec l’idée évidente de remettre l’écotaxe au goût du jour pour, justement, financer les réparations et autres améliorations du réseau routier français. Pour eux, c’est évident : afin de restaurer le réseau routier français dans sa virginale efficacité et une sûreté optimale, il faut ponctionner un peu plus les automobilistes et pour cela, réinstaurer cette écotaxe qui fut salement interrompue en 2013.

Et franchement, ça tombe bien : une « loi de mobilité » est justement en préparation qui pourra parfaitement accueillir ces nouvelles idées d’extorsion de contribuable. N’y voyez là aucune coïncidence : comme le gouvernement et ses députés-godillots sont sans arrêt en train de débiter des lois à rythme industriel comme d’autres des saucisses, il était inévitable que l’une ou l’autre loi pourrait, sans problème, servir de cavalier législatif à ce nouveau furoncle taxatoire.

Et si je parle ici de furoncle taxatoire, c’est pour deux raisons essentielles.

D’une part, nos politiciens semblent avoir oublié un peu vite que l’écotaxe avait été envisagée dans le cadre certes fumeux mais ô combien efficace de l’écologie gouvernementale et de la lutte contre les méchantes pollutions qu’entraînait un usage intensif de la route au détriment du ferroutage ou d’autres modes de transport plus ou moins crédibles.

Autrement dit, en souhaitant réinstaurer cette même taxe tout en changeant son motif qui passerait d’écologique à sécuritaire, ces politiciens démontrent une fois encore qu’ils font feu de tout bois et ne s’embarrassent jamais de faire correspondre les buts affichés avec les moyens réels mis en œuvre. Or, puisque l’on comprend bien ici que l’écologie n’était donc qu’un prétexte à l’instauration de cette taxe tant son changement d’objet semble à ce point simple, on doit en déduire que la sécurisation des infrastructures sera, son tour venu, reléguée au même rang de prétexte oublié. En somme, on peut garantir que l’argent sera bien ponctionné, mais absolument aucune garantie ne peut être obtenue qu’il le sera pour le renouvellement des routes, des ponts, des petits panneaux « 80 km/h » ou des radars automatiques qui font tant de bien à la mobilité française.

D’autre part et comme le détaille brillamment cet article de Contrepoints, l’automobiliste français (qu’il soit en voiture ou en camion) finance déjà outrageusement cher ces infrastructures et leur réfection : avec un total de plus de 40 milliards d’euros de taxes diverses et variées prélevées sur les usagers de la route française, ils seraient en droit d’avoir plus de trois fois ces infrastructures, neuves, chaque année.

Dès lors, demander à ces mêmes payeurs, déjà ultra-taxés, de supporter une nouvelle taxe pour subvenir à des besoins qu’ils surpayent déjà outrageusement permet de passer ce foutage de gueule d’un niveau international au niveau interplanétaire. Il faut véritablement être un politicien, c’est-à-dire avoir été opéré de la honte très jeune, pour oser proposer sans sourciller ce genre de crapulerie, plutôt que demander, haut et fort, où sont passés ces taxes. Quelles tubulures chromées de notre usine à gaz fiscale ces taxes ont-elles empruntées pour que 40 milliards s’évaporent ainsi tous les ans des usagers de la route et que seulement 700 millions leur reviennent ?

Il n’y a pas à tortiller : avec plus de 98% de ces fonds évaporés, les politiciens sont passés maîtres dans l’art de la lyophilisation du pognon des autres.

Au passage, on ne s’étonnera pas du peu de réaction de la presse qui ne s’est jamais embarrassée de rappeler les quelques évidences mentionnées ici : elle-même complètement sous perfusion, on la voit mal reprocher à ces populistes hontectomisés ce genre de flibusterie sachant qu’elle en bénéficie indirectement dans un autre domaine ; ce serait un peu comme la bouteille de vodka qui reprocherait son degré d’alcool à la bouteille de cognac…

Mais la France reste la France et ce genre de pratique ne dérangera finalement personne. Le prétexte de la catastrophe génoise utilisé pour surtaxer à nouveau les automobilistes français est évidemment parfaitement inique, mais les motifs « écologiques » de l’écotaxe ayant échoué à la faire s’installer, ceux de la sécurité marcheront peut-être mieux ; après tout, ils ont marché pour toutes les avanies de la décennie écoulée, pourquoi pas pour celle-ci ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires298

  1. Aristarkke

    Attention, Monseigneur !
    Elisabeth Born(é)e va proposer à la rentrée une loi pour gérer l’utilisation du pognon que paient les automobilistes pour l’entretien des routes et autres ouvrages d’art, dans les travaux à faire sur les routes et les ponts.
    N’est-ce-pas un Etat soucieux de ses sujets, notamment de mécontentement ???

  2. Le Gnôme

    Une idée d’impôt ne meurt jamais en France. Elle se transforme, c’est tout. L’écotaxe sur les carburants va augmenter jusqu’en 2022 pour inciter à abandonner la voiture, sans souci du campagnard qui n’a d’autres moyens de se déplacer.

    1. toto17

      Il y a une politique anti-rurale qui est mise en oeuvre par Macron, et qui ne dit pas son nom :

      – 80km/h
      – Taxe carburant
      – Fermeture des écoles rurales / Dédoublement des écoles en territoire « difficile »
      – Fermeture diverses et variées des structures administratives rurales (trésoreries, etc…)
      – Récente annulation de dotations aux petites communes
      – Récente non revalorisation des retraites des agriculteurs
      – Aucune réaction politique par rapport au taux alarmant de suicides des agriculteurs
      J’en oublie…

      L’Agenda européïste impose des économies d’échelle sur le dos du peuple.
      Il s’agit de développer quelques grosses métropoles qui aspirent ce qui se trouve autour d’elle et de laisser quelques gros paysans bien dodus pour faire le maïs, la betterave et le blé…
      Car la campagne, ça coûte chère (routes, écoles, hôpitaux, réseaux, etc.) !!
      En plus, les gens de la campagne ont tendance a mal voter…

      1. Pythagore

        Avec le développement du « home-office », m’est d’avis qu’il y aura un regain d’intérêt pour la campagne, ou le « campagne-office » mais ce seront les campagnes limitrophes aux villes accessibles aux bobos.

  3. Aristarkke

    Réellement dans cet entretien des voiries, n’est-ce-pas !!!
    ET attention à l’effort ! Cela va passer du quart au tiers de la recette officiellement justifiée dans sa ponction par cet objectif !
    La vie n’est-elle pas belle en Grance ???

  4. Aristarkke

    A propos des panneaux de 80, il reste possible dans les zones trois voies de rouler à 90 dès lors que l’on est du « bon » côté des deux voies. Sauf que si cela apparaît sur le C….te, c’est très nettement moins le cas sur le terrain.
    Un oubli, sans doute…
    Ce qui m’a valu encore hier moult coups de klaxons et appels de phares (bien intentionnés, je n’en doute pas) d’en profiter et pas honteusement…

  5. Aristarkke

    Choses vues également hier : le taggage des radars fixes a très nettement été en augmentation de pratique cet été alors que je m’étonnais, il y a quelques mois, qu’il demeure très peu pratiqué…

    1. Theo31

      Tagger n’est pas dégrader. Leurs auteurs devraient solliciter des subventions du ministère de la culture pour leurs œuvre de bienfaisance.

    2. albundy17

      Par chez moi c’est une religion depuis bien longtemps, sans doute car il plus aisé de s’arrêter en rase campagne que sur le périph pour décorer les bandits manchot, cela dit ils se frottent les mains, juillet sur le 17 à provoqué le triplement du crépitage de chignons 😥

      Ds le même cadre, j’ai eu le fin mot d’une de ces boites à cash ayant disparue des radar (entre Royan et Rochefort), celle ci étant très éloignée des services de maintenance (comprendre white spirit à peinture) elle n’était que rarement opérationnelle 😀

  6. Aristarkke

    « ce serait un peu comme la bouteille de vodka qui reprocherait son degré d’alcool à la bouteille de cognac… »
    Avec sa limpidité contre une liqueur colorée et trouble…

    1. Gerldam

      C’est honteux de jeter le voile sur le cognac, notre superbe boisson nationale, infiniment meilleure que ces bas alcools de grains que sont la vodka ou le whisky.
      Rien ne vaut une gorgée de XO qui vous reste dans le palais pendant dix bonnes minutes. Ou mieux que XO, si on en a les moyens…

  7. Aristarkke

    Chère Mélusine, il y a du taf pour ta rentrée sous nos cieux :

    – Si ces derniers peuvent être électoralistes voire purement populisteS
    – plutôt que demander, haut et fort, où sont passéEs ces taxes.

    Un début en douceur, quoi….

  8. sam player

    Merci d’avoir rappelé que le but de l’écotaxe était de financer les moyens de transport des autres, mais surtout pas d’entretenir le réseau routier…
    Il semble que les médias soient commodément atteints par Alzheimer…

    1. sam player

      … les moyens de transport des autres : aussi appelés moyens de transport alternatifs… un coup ça marche, un coup ça marche pas…

    2. Pheldge

      Oui, mais l’argument écologique, le fer-routage, ça n’était pas vraiment fédérateur, tandis que le coup de « faire payer les gros camions étrangers qui sillonnent gratuitement nos belles routes et nous les usent » , ça ça faisait l’unanimité !
      D’autant que ça avait ce parfum de « faire payer les autres », si prisé par chez nous …

      1. Aristarkke

        Peut-être que l’on peut faire pareil d’envoyer nos camions sillonner gratuitement les belles routes d’Europe ???
        Evidemment, il est nécessaire qu’il reste encore des entreprises de transport ayant des commandes à l’exportation… 😕

        1. Pheldge

          y’a toujours le bus à Bayrou, des fois qu’il voudrait entreprendre une tournée européenne, pour prêcher le fédéralisme …

      2. sam player

        Quand j’ai entendu ça, faire payer les camions, genre pollueur payeur, je me suis rappelé cette réflexion de je ne sais plus qui : les taxes sur le lait, ce ne sont pas les vaches qui les paient…

        Pas un abruti pour se rendre compte ou ne serait-ce que soulever le problème que ce sera en final le consommateur qui paiera cette taxe… doivent vivre sur une autre planète alimentée par les rennes du père Noël…

        1. Aristarkke

          Sam, tu sais bien qu’en Grance, le patron (d’entreprise) paie tout sans que jamais personne n’en subisse la contrepartie.
          Quand tu lis de (très) nombreux commentaires sur Twitter dans cette veine, tu ne peux que frémir de le constater et… de te dire que nos polytocards jouent sur du velours à servir de telles billevesées à ces ânes…

          1. Pheldge

            Papet, le salaud patron paye, sur ses bénéfices indécents, tout le monde le sait ! Et heureusement que l’état est là, sinon, cette ordure serait capable de répercuter sur ses produits, les augmentations de taxes et de prélèvements ! Merci <delJacquie & Michel l’état !
            Et ne rigole pas, parce que la plupart des gens que je connais, ont appris ça à l’école, et ne pensent pas autrement, et ne se posent pas de questions !

  9. Aristarkke

    Rappelons également que si l’écotaxe a été abandonnée dans son concept initial, elle n’a pas été abandonnée dans son application puisque cela nous vaut quatre centimes additionnels (parmi un nombre non négligeable d’autres) dans le prix du gazole à la pompe, TVA par dessus, évidemment…
    Elle est donc déjà payée et ce serait alors une écotaxe bis qui verrait le jour…

    1. Pheldge

      Papet, je t’ai cité intégralement sur ma page facebouque, comme ça, grâce à moi, tu ne mourras mouriras jamais, vu que ta pensée, elle sera conservée sur les serveurs de Zuckerberg 😉

  10. sam player

    Sur l’article de CP il manque plein de taxes : TVA sur les véhicules (2M de véhicules à 10KE à 20% ça fait déjà 4Mds), les taxes sur les assurances (30%), les taxes sur la réparation auto, les taxes sur le Contrôle Technique…
    Les commentaires sur CP sont pour la plupart affligeants… outre qu’il n’y a plus d’arborescence…

    1. bibi

      Les 40G€ de taxes payées par l’automobiliste de l’article de contrepoints me paraissent hautement suspect, en effet il n’y a aucune source et le montant de la taxe sur les produits pétroliers est indiqué à 32G€ alors même que le montant recouvert au titre de la TICPE au budget 2018 est de 13.3G€ bien sur il faut y ajouter la TVA sur les carburants taxe qui est de l’ordre du tiers soit 4.3G€ en mais la TICPE ne touchent pas que les carburants car s’applique aussi au gaz de ville et au fioul domestique.
      De plus l’article date de 2013 et la contribution climat énergie n’existait pas encore, elle a vu le jour en avril 2014 mais même avec ça on est loin d’atteindre les 32G€.

      1. sam player

        J’avais lu une étude assez bien fouillée sur les taxes sur l’automobile que j’avais mis en lien ici et qui arrivait au chiffre global de 50Mds.

        1. bibi

          Challenges dit 67G€ de taxes dans un article de 2018
          challenges.fr/automobile/actu-auto/comment-l-etat-surtaxe-de-plus-en-plus-les-automobilistes_577211

      2. Pythagore

        @Bibi: cet article parle de 34Mrds dont 23,9Mrds pour la TICPE. Dans la différence, il y a entre autre la TVA mais l’article n’explique pas la différence restante.
        lefigaro.fr/flash-eco/2012/08/22/97002-20120822FILWWW00366-carburants-ce-que-rapportent-les-taxes.php

  11. Pythagore

    Merci pour cet article, 40 vs. 0,7 Mds, c’était le chiffre que je cherchais, foutage de gueule, il n’y a pas d’autre terme qui me vienne à l’esprit.
    J’ai regardé les chiffres de la TIPP également, curieusement, ils sont passés de ca. 26Mds en 2003 à 10,4Mds en 2017.
    Les automobilistes rouleraient-ils plus de 2 fois moins, ou la conso des voitures a-t-elle été divisée par 2 ? Je ne peux m’expliquer cette différence significative.
    .
    TIPP2003: journaldunet.com/economie/les-dix/principales-recettes-de-l-etat/5-tipp.shtml
    TIPP2017: financespubliques.fr/glossaire/terme/TICPE/

    1. bibi

      La différence doit s’expliquer par une différence de comptabilité entre le montant brut et le montant recouvert une fois retirées les exonérations.

  12. Jacques Huse de Royaumont

    Mais… La TIPP n’a elle pas pour justification l’entretien du réseau ? Elle rapporte quelques 25 mds à l’état ; pour ce prix, on pourrait s’attendre à un réseau impeccable.
    En fait, le budget de maintenance du réseau est de moins de 700 millions, après être passé à un point bas de 150 millions en 2013. (contrepoint a sorti récemment un article sur ce sujet, dont je ne retrouve plus la référence). On est donc très très loin de ce qu’il faudrait et très très très loin de ce que rapporte la TIPP.
    Où va l’argent ?

    1. sam player

      Fillon, rends l’argent !
      Il n’y a pas de taxes affectées en france, exceptées à une époque les taxes parafiscales, mais je crois que ça n’existe plus ou ça porte un autre nom, genre contribution comme la taxe eco emballage.

      1. Bisphenol

        Certaines existent encore (en agricole par exemple) et se nomment « contributions volontaires obligatoires ». C’est beau, n’est ce pas ?

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Je sais bien qu’il n’y a pas de taxes affectées, mais à chaque nouvelle taxe, on nous la « vend » en affirmant que c’est pour ceci ou cela. Comme pour la vignette, par exemple.
        La TIPP avait été ainsi vendue : cela devait permettre de payer le réseau routier en faisant payer ses utilisateurs. Bon. Si l’équivalent de 10% de son produit y était réellement affecté, on se hisserait au niveau de la Suisse.

  13. Stéphane B

    Pour en revenir aux infrastructures, j’ai eu l’occasion de travailler sur des constats liés aux ouvrages d’art sur un territoire de montagne et uniquement pour les communes.
    Beaucoup de petits ponts ou passent les voies communales sont endommagés, voire en piteux états au niveau de leur base. Quant aux murs de soutènement, ils sont tous bouffés par la végétation qui les déstabilise lentement mais sûrement par faute d’entretien.
    Les communes (entre 25 et 500 habitants) n’ont pas les moyens de réparer tous les ponts rapidement y compris avec les subventions de l’Etat. Et pour les murs de soutènement, ils tiennent donc tiendront encore grâce à la végétation qui tient les pierres sèches lol.

  14. Bartleby

    J’en viens à me demander où diable vont tous ces milliards d’euros. Même si les petits fours sont fourrés au caviar, et le champagne du Roederer Cristal à 160 euros la bouteille, même si les allocations variées sont généreuses, je doute que cela fasse le compte. Il est inconcevable que des dizaines de milliards partent ainsi en fumée chaque année, et le niveau de corruption doit être sous-estimé dans des proportions intergalactique.

      1. Bisphenol

        il y avait le fameux « jaune » à télécharger (ce n’est pas du Ricard sur internet) en excel, qui permettait de se rendre compte (AMHA, ce n’est qu’une partie des miyards) où les tubulures aboutissaient.

  15. sam player

    HS mais pas trop… juste pour montrer que quand quelque chose est public ce n’est pas entretenu…

    Hier j’ai fait un picnic auprès d’un lac dont l’acces est payant : 3€ par personne pour la journée.
    Parmi mes accompagnants j’ai entendu ce qu’on entend dans ces cas là : le gars est juste assis sur sa chaise et encaisse, salop de profiteur des congés des autres, exploiteur de la misère… j’ai laissé faire (ouais surprenant hi hi ca m’arrive).

    Et quelques dizaines de minutes plus tard j’ai entendu : c’est propre sur l’herbe, sur la plage (le sable a dû arriver tout seul avec ses petites pattes) et dans l’eau, les poubelles ne débordent pas, personne ne met de musique, pas entendu un téléphone sonner, un super parking avec des arbres (voiture à l’ombre presque toute la journée alors qu’on est arrivé tard), pratiquement pas de bruit alors qu’il y a plus de 1000 à 2000 personnes sur 150-200 mètres (je me suis même endormi), y a même une zone de baignade surveillée, y a pas d’algues (ça doit être par l’opération du saint esprit, Val un avis ?)… bon y en a même qui ont dit qu’il n’y avait pas d’arabes… rhoooo

    Bon, certains ont peiné à faire le lien avec le privé… y a fallu les aider un peu… mais ce genre d’expérience parle plus que n’importe quelle démonstration…

    1. Pythagore

      Ben comme à la piscine quôa, sauf que c’est en plein air, les entrées piscine sont aussi payantes, ou existe-t-il des piscines gratuites ?

      1. sam player

        Oui, pour certains la piscine est gratuite…
        Y en a même un qui m’a dit hier que quand il voit « chèques vacances acceptés » il change de crèmerie.

    2. Bisphenol

      On dirait les lacs de Laives ? non ?
      Si oui, j’ai connu l’époque où c’était gratos (y’avait moins de monde aussi), et en effet, c’était un peu cradoc par endroit.

      1. sam player

        Bah moi je me disais qu’il avait p’têtre fait comme Moïse… ils aiment bien faire des trucs énormes… alors enlever les algues ça doit être un truc qu’il fait en fin de journée ou le matin pour s’entraîner…

  16. Bisphenol

    Cette idée de taxe ne m’étonne pas. Sont filous nos politiciens : ils profitent du moment où, psychologiquement, après l’accident du pont Italien, les gens sont les plus faibles. Well done !
    Ils nous diront que pour éviter ce genre de cata, faut payer un peu plus….tout en oubliant de rappeler ce que les automobilistes paient déjà.

    1. P&C

      Bah, c’est pareil dans bien des pays… Aux USA, c’est catastrophique il parait.
      La recette est connue :
      – Toutes ces routes et ponts ont été construits dans les années 50.
      – Surveiller, maintenir et mettre à niveau coute du pognon, hors lever du pognon auprès des administrés menace la réélection des huiles locales. Donc on ne fait rien (où plutôt si, on se sert de ce pognon pour acheter des voix).
      – Laisser mijoter quelques décennies.
      – Constater que le problème est devenu parfaitement indémerdable, ou est solvable à un cout prohibitif.
      – Les huiles locales pleurent pour que maman état (c’est à dire le contribuable) verse beaucoup de pognon.
      – Appliquer une recette analogue à d’autres structures, genre centrales EDF…

    2. sam player

       » …ils profitent du moment où, psychologiquement, après l’accident du pont Italien, les gens sont les plus faibles. »

      Voilà où ça mène l’empathie !
      Quand je dis que l’empathie permet de manipuler les gens…
      Un commentaire RPS ?

            1. sam player

              « RPS étant clairement du genre empathique »

              Là, normalement le marin devrait te répondre que tu ne connais rien de sa vie et que tu te permets de porter des jugements sur lui sans le connaître… à moins que 2P2M…

              1. René-Pierre Samary

                Le marin en question te dit que tu ne sais pas de quoi tu parles, sam. L’empathie est une capacité qui aide à la compréhension, en se mettant, grâce à certaines dispositions, à la place de l’autre ou d’autres ; et donc d’agir en conséquence – ou pas.
                Tu confonds avec la sympathie, qui est d’avoir un sentiment positif vis-à-vis d’une autre personne.
                J’ai assez d’empathie pour percevoir que tu est une personne assez faible moralement pour vivre dans la crainte de « te faire avoir », et donc de te méfier de toute relation de type affectif. Je n’ai pas de sympathie à ton égard, désolé.
                https://www.strategiesdesantementale.com/mmhm/pdf/Articles/Comprendre_l'empathie_et_la_sympathie.pdf

                1. sam player

                  Bah tu réponds à côté de la plaque, référence à l’endroit où tu viens de poster ton commentaire : une personne vient d’émettre un jugement sur toi, alors que d’après toi elle ne peut pas te connaître, et ça ne te gêne pas car c’est sur une valeur que tu considères comme positive…
                  D’où le 2P2M… on peut émettre des jugements sur toi si c’est pour parler en bien…

                  Maintenant, sur l’empathie, j’ai trouvé assez rigolo ton « qui aide à la compréhension » et « agir en conséquence ou pas »… à côté de la plaque aussi, faudra réviser.

                    « assez faible moralement pour vivre dans la crainte « de te faire avoir… » »

                  Je vois pas trop le lien entre une faiblesse morale et la crainte de se faire avoir, sauf si t’as voulu dire « projeter mes défauts sur les autres », principe assez répandu ici.

                  La morale, chacun la sienne.
                  En fait je suis juste parano.

                    « Je n’ai pas de sympathie à ton égard, désolé.

                  C’est rigolo cette remarque.
                  Outre que je m’en branle d’avoir ta sympathie ou pas (je ne recherche pas d’amis ici, moi), le « désolé » sonne comme si c’était une demande de ma part… T’as rêvé de moi cette nuit ?

        1. sam player

          Je ne comprens pas Slump, peut-ête peux-tu m’expliquer ce que tu as voulu dire.

          Je dis, et c’est mon avis, que l’empathie est un handicap et qu’ici il est exploité par les politiques.

          C’est une manipulation, un chantage aux sentiments : du genre, si tu m’aimes vraiment, jette toi du haut de ce pont : la personne sous emprise (ici sous l’emprise de son empathie) peut faire n’importe quoi.
          Et je ne vois pas ce que je viens faire là dedans…

          1. Val

            @Sam l empathie n est pas synonyme de naïveté . On peut tout à fait être empathique et faire preuve de discernement. Par ailleurs l empathique n est pas sensé trouver des solutions ou tout autre action , il est la pour comprendre et écouter .

            1. sam player

              P’tain mais vous êtes bouchés ici…
              Je ne parle pas de ce qu’est l’empathie ou pas, de ce que fait ou pas l’empathique ou de ce qu’il pense ou ne pense pas.

              Je parle de chantage aux sentiments…

              Remplace empathie par amour si tu comprends pas… On peut faire faire des choses aux gens par amour… et idem par empathie…

              Et pour ça nul besoin de rentrer dans le détail de ce qu’est l’amour… et idem pour l’empathie qui est un état de « béatitude » qui vous prédispose à être manipulé.

              1. sam player

                … et j’irais même plus loin : bien souvent ils jouent sur l’empathie de groupe et celui qui, comme tu dis, n’est pas naïf, va se sentir obligé pour justement ne pas être taxé de manque d’empathie : on le voit ici aussi, je suis témoin… et victime aussi.

                Pour exemple : quand l’image du gamin migrant mort sur la plage avec sa casquette encore vissée sur la tête et ses pompes aux pieds est parue, peu ont émis des doutes parce que justement ils ne voulaient pas être accusé de manque d’empathie, d’être des individualistes, de vouloir laisser crever des gens bla-bla-bla…

                Ça rejoint les actes soi-disant racistes où il faut hurler avec les autres : celui qui ne hurle pas, celui qui n’applaudit pas, celui qui chante pas La Marseillaise que c’est l’hymne de la liberté que des gens ils sont morts arghhhh…
                Bon, tu vois…

                1. Dr Slump

                  Sam tu vis ainsi dans un monde où c’est manipuler ou être manipulé. Je n’étais donc pas loin de la réalité quand je disais que tu es du genre manipulateur. Tu crains d’être manipulé si tu venais à montrer de l’empathie, capacité relationnelle que tu confonds avec une faiblesse personnelle, et que tu te dois donc, selon ta représentation, ne surtout pas exercer (oui, on « exerce » de l’empathie, c’est l’émotion qu’on « éprouve »).

                  Croyance irrationnelle typique. Tenter de lui expliquer la différence entre empathie et manque d’amour-propre, manque d’assurance, soumission à la pression sociale/pression de groupe, ou toute autre faille de personnalité est inutile: cela doit nécessairement s’enraciner dans un vécu personnel significatif: une faille, une faiblesse, justement, qu’on ne peut déjouer sans empathie… envers soi-même.

                  Je ne fais pas de consultation, Dieu m’en préserve! Mais la « CNV », Communication Non-Violente formalisée par le Pr Rosenberg offre des réponses instructives, et une méthode efficace pour se dégager de ce mode relationnel limitant.

                  1. sam player

                    « Sam tu vis ainsi dans un monde où c’est manipuler ou être manipulé. Je n’étais donc pas loin de la réalité quand je disais que tu es du genre manipulateur. »

                    Ce n’est pas parce que tu as mis « donc » dans une phrase que tu as fait un raisonnement.
                    Oui je considère souvent les choses de façon binaire : mais quand bien même je dirais que dans notre monde, c’est manger ou être mangé, c’est pas pour ça que je bouffe à longueur de journée.

                    « Tu crains d’être manipulé si tu venais à montrer de l’empathie,… »

                    Non, j’ai tout simplement moins d’empathie que vous…
                    Exercer son empathie : ouais en gros tu veux que je m’entraîne à chialer !

                    Mode relationnel limitant : c’est ton avis, pas le mien. Faudrait quand même que vous arriviez à imaginer qu’il y a des êtres différents de vous sur cette planète.
                    Je n’ai pas de problème relationnel : il y a des gens qui m’aiment et d’autres non… et pour ces derniers je m’en fous complètement. C’est quoi ce truc de vouloir être aimé par tout le monde !

                    1. bibi

                      C’est quoi ce truc de vouloir être aimé par tout le monde !
                      Un truc de genre un, et comme on vit dans un monde de gonzesse, …

                    2. albundy17

                      « C’est quoi ce truc de vouloir être aimé par tout le monde ! »

                      Etre aimé de tout le monde c’est plaire à n’importe qui 🙄

                  2. P&C

                    Oui, l’empathie offre une porte à la manipulation.
                    – le fameux « je comprends  » qui permet une connexion (tout le monde a envie d’être compris :))
                    – le « je te montre mes cicatrices pour que tu me montres les tiennes ».

                    L’empathie n’est pas un handicap :
                    – c’est un comportement récurant et largement répandu, or tout ce qui est contre la survie de l’espèce finit par être éliminé.
                    – elle permet une ouverture sur les autres, de les comprendre, et donc de les manipuler. Mais oui, s’ouvrir sur un autre signifie qu’il a aussi accès à toi, et donc peut aussi te manipuler…

                    Le coup du petit Aylan n’est pas une manipulation de l’empathie, mais de la pression de groupe + soumission à l’autorité.
                    Le message implicite des médias est « Nous sommes la parole du Groupe (en fait, du Dominant) ».
                    Manip très puissante, car nous sommes programmés pour ne pas aller contre le groupe, même quand il a tord (car être exclu du groupe = la mort pour l’homme des cavernes… or, la biologie évoluant bien plus lentement que les sciences et techniques, tout notre fonctionnement reste encore câblé sur un mode homme des cavernes).
                    Sans parler des effets d’association (le fameux « Jeune »).

                    Note : la stratégie du petit Aylan ne semble fonctionner qu’avec l’occidental lambda. Les personnes un minimum communautarisées ou rejetées par société n’en ont eu rien à f*utre.

                    1. Pheldge

                      « un comportement récurant » ah, super, et si je veux nettoyer mon évier avec, tu me le prêtes, ton comportement qui récure ? 😉

                    2. Pythagore

                      L’empathie ne consiste pas à développer un ressenti ou des émotions similaires à la personne envers laquelle on souhaite montrer de l’empathie, dans ce cas c’est une projection de ses propres émotions sur l’autre.
                      Au contraire, il s’agit de comprendre les émotions de l’autre qui peuvent être tout à fait différente de ses propres émotions dans une même situation.
                      Qd je vois les images du gamin mort sur la plage, personnellement, j’éprouve du dégoût vis-à-vis de l’exhibitionnisme journalistique et l’exploitation de l’image, mais pas de pitié pour le gamin simplement parce que je ne le connais pas.
                      sudouest.fr/2018/07/12/noyades-en-france-121-morts-en-un-mois-est-ce-inquietant-5227445-4696.php
                      Pourquoi les journalistes ne filment-ils chaque cadavre pour le diffuser au JT20, c’est pas ce qui manque.
                      Devrait-on être triste pour chaque personne qui meurt chaque jour ? Cela rendrait la vie impossible.
                      L’empathie réclame de faire abstraction de ses propres émotions, pour être capable de percevoir les émotions de l’autre. Je connais peu de personne véritablement capable d’empathie, car cela demande au départ une très grande assurance personnelle pour faire abstraction de ses propres émotions et perceptions.

                    3. sam player

                      « Je connais peu de personne véritablement capable d’empathie… »

                      Perso je n’en connais pas du tout et je ne pense pas que ce soit possible de faire abstraction de soi-même à ce point.
                      Il y a toujours toujours un mélange avec d’autres sentiments : compassion, bienveillance, altruisme… etc…

                2. Pheldge

                  non, le coup du gamin, c’était pas non plus de l’empathie, mais la culpabilisation sur laquelle on jouait, genre « si le gamin est mort, c’est à cause de votre égoïsme, vous qui refusez les migrants qui meurent par votre faute ! »

                  1. albundy17

                    « c’est à cause de votre égoïsme, vous qui refusez les migrants qui meurent par votre faute ! » »

                    sans empathie on s’en tape…

              2. Val

                @Sam l empathie n est pas un état de béatitude qui prédispose à être manipulé, quant à l amour idem et personnellement je suis rétive à la manipulation. Tu es un drôle de gaillard, tu penses qu être amoureux ou empathique te mets en position de faiblesse ?

                1. sam player

                  « Tu es un drôle de gaillard,… »

                  Non

                  « … tu penses qu être amoureux ou empathique te mets en position de faiblesse ? »

                  Evidemment, et après tout dépend de la personne en face de toi… si elle en profite ou pas…

                  1. Val

                    @Sam c est sur le « évidemment  » que l on achoppe et non ça ne dépend pas de la personne en face mais de soi même ie. refuser la manipulation. Avoir de l empathie ou de l amitié ou amour ne veut pas dire abandonner son intégrité ni sa liberté de penser/valeurs

                    1. sam player

                      Val, tu es dans la pure théorie : des personnes saines d’esprit contrôlant parfaitement leurs sens, leurs pulsions, leurs émotions, leurs sentiments… euh… des robots… tout moi…

                      Euh les crimes passionnels n’existent donc plus…

                    2. Val

                      @sam tttt mais non pas du tout dans la théorie . Mais je vais te rejoindre sur un point : en prenant une attitude empathique ou en acceptant l’amitié, l’amour on ouvre une porte : ie on accepte de créer un lien avec quelqu’un. Le risque dont tu parles est là : ont est engagé dans une relation, on peut être altéré par ce lien (aimer et ne pas être aimé en retour, être trahi, blessé par la mort de cet ami etc etc la manipulation est un cas particulier ) Maintenant comme tu le dis c’est une affaire de risk/reward (voir à ce sujet le fameux épisode du renard dans le Petit Prince) . Pour ma part, étant adepte de la relation (Pheldge n’y vois pas malice 😉 ) je prends le risque sans effort. Par ailleurs avec le temps on gère sans problème les aléas car on se connaît mieux soi même et les autres .
                      Comme tu dis nous sommes tous différents et dans ton cas peut être n’est tu pas porté au relationnel, peut être juges tu la relation pénalisante/reward. Maintenant le choix de la non relation (isolement) n’est absolument garante d’une non manipulation/influence, nous sommes aussi influencés par le milieu dans lequel on baigne (même enfermé dans une grotte)

              3. Pheldge

                sam, sois honnête, tout le monde a compris ce que tu veux dire, sauf que « empathie » n’était pas le meilleur mot. Point. Arrête d’essayer de vouloir avoir raison à tout prix comme un gamin, et d’en faire toute une histoire !

          2. Pythagore

            Après réflexion, je suis d’accord, l’empathie peut mener à la manipulation, le manipulateur étant celui qui montre de l’empathie, méthode classique des gourous et autre fondateur de secte, de l’IS également dans le recrutement de jeunes.

            1. Val

              @Pythagore bof dans ce cas là ce n’est pas de l’empathie mais de l’empathie feinte . C’est plutôt la manipulation qui fait appel à un simulacre d’empathie.

              1. sam player

                Bah en fait moi je parlais surtout de ceux qui font appel à l’empathie des gens pour les manipuler, et c’est dans ce sens que je parlais des politiques et d’Obama.
                Pour les gourous comme dit Pythagore, c’est dans les 2 sens, avec un sens effectivement plus prononcé sur le « je comprends tes aspirations »… viens avec moi dans la paix du Christ…

                1. Val

                  @sam ce dont tu parles, ce sont les gens qui se font passer (ou font passer une population donnée) pour des victimes et la corde sensible que l’on souhaite faire marcher chez l’autre n’est pas l’empathie mais la culpabilité et surtout la tentation de se placer en sauveur (cf anayse transactionnelle -triangle de Karpman- .

      1. Pythagore

        Qu’est ce que cela a à voir avec l’empathie ?
        C’est une exploitation basique habituelle des peurs, comme nous en subissons tous les jours, pareil que le RCA, le glyphosate, les 90km/h …etc…

        1. sam player

          Oui pour les peurs rationnelles et irrationnelles, mais oui aussi quand ils profitent de l’impact psychologique : nous aussi ça peut nous arriver, et ça c’est bien compter sur l’empathie des gens, le partage de souffrance etc… tatata et là arrive la soluce avec les taxes… ouf ! on a eu chaud !

          Il y a eu des morts et même des petinenfants… !

      2. Jeanne ère

        Ce n’est pas de l’empathie (sympathie froide qui nous permet de nous mettre à la place d’autrui sans prendre ses émotions pour les nôtres), mais de l’identification projection 😉

        Bon OK, je ne m’appelle pas RPS

  17. Aristarkke

    Une suggestion : si chaque automobiliste envoyait une lettre bien sentie avec juste ce qu’il faut de dents en train de se découvrir, à son député qui est officiellement son représentant et porte-parole. Peut-être que cela lui donnerai du courage (au député) pour poser des questions, disons gênantes aux entournures, au Gouvernement et peut-être même de lancer une bonne commission parlementaire d’enquête en plus de refuser toute création d’une énième taxe dédiée à l’automobile…

    1. Pheldge

      « une lettre bien sentie avec juste ce qu’il faut de dents », oh lui, vas-y, à toi, ça t’es facile d’envoyer tes dents, tu enlèves ton râtelier et c’est bon, en plus t’en a un neuf « gratos » avec la sécu ! mais nous, mettre nos dents dans un courrier … 😉

    2. bibi

      J’en conclue qu’il n’y a pas de sans dents chez les automobilistes, et qu’ils peuvent donc payer une taxe supplémentaire ces salops de riches!

      1. Aristarkke

        Pheldge ! Tu laisse dire ?
        Encore un atteint par la morsure du présent du verbe concluer !
        Et tu ne dis rien ???
        Problème de besicles ???
        Epouse trop exténuante ???
        Vieillitude galopante ???
        Un peu des trois???
        😛

        1. Pheldge

          j’ai vu ce matin, et j’ai pas eu le temps de réagir, puis j’ai z-oublié ! mais bon, pour ce genre de plans, le bibi, c’est une valeur sûre ! Des fois je me dis que v3g3ta s’est distribué entre Al et bibi … 😉

    3. MCA

      @Aristarkke 20 août 2018, 14 h 10 min

      Je l’ai fait.

      Résultat : courrier en retour de « mon » député avec leçon de morale, tentative de culpabilisation, etc…

      Je les soupçonne même de posséder une lettre type à envoyer aux contestataires.

      Ces gens là sont imperméables à la démonstration rationnelle; la seule chose qu’ils comprennent est la démonstration de force au bon moment, mais le lendemain retour à la case départ

      Il n’y a pas de solution « démocratique » au problème; il faudra un jour que les français se décident à renverser la cabane sur le chien, mais tant que le frigo ne sera pas vide ça n’arrivera pas.

      L’alternative est donc la suivante : partir ou rester et subir.

      Pour le moment ils nous laissent râler comme ici, assurant ainsi la fonction de soupape de sécurité, mais pour combien de temps encore?

      1. sam player

        De mon avis, ce 80 c’est pour mater les gens.
        On peut faire ça avec les gamins : prenez une décision complètement inique et ils deviennent tout à coup beaucoup plus souple et obéissant, vos décisions ultérieures leur semblant alors plus justes.

        1. MCA

          « De mon avis, ce 80 c’est pour mater les gens. »

          J’en suis persuadé, et globalement toutes les nouvelles contraintes en ont le parfum, notamment l’écologie/excuse.

          Pour le 80 il y a aussi le tiroir caisse et les risques liés au défaut d’entretien des routes qui commence à devenir problématique, le tout teinté d’une volonté cachée de remettre sur l’autoroute les déserteurs qui avaient choisi de rouler sur les nationales.

          1. Aristarkke

            « le tout teinté d’une volonté cachée de remettre sur l’autoroute les déserteurs qui avaient choisi de rouler sur les nationales. »

            C’est extrêmement probable au vu de la TVA directe sur les tickets et pour viser à une augmentation de trafic qui justifiera une augmentation des redevances d’occupation.

            Les radars mobiles visent à pourrir l’utilisation de la route à haute dose car tu arbitreras vite entre un péage finalement bien moins cher la plupart du temps que la prune de base, surtout que la multiplication des prunes devient possible le même jour en différents endroits.

            1. sam player

              C’est une question que je me suis posée : si tu roules à 120 sur une route limitée à 90… et que tu te fais flasher par 2 fois à 5km de distance, c’est une même infraction en théorie…
              Quand tu ne paies pas ton stationnement pendant une journée, tu ne te prends pas une prune par quart d’heure…

              Sur la limitation de vitesse, y a un truc complètement idiot : on dit dans un sens qu’il faut doubler le plus vite possible, mais pour doubler dans les règles un véhicule qui a une différence de 10kmh avec toi (soit 3m/s) il faut en gros 45 secondes en comptant 50m derrière et 50m devant…

              1. Pheldge

                 » tu ne te prends pas une prune par quart d’heure… » et pourquoi pas ? J’ai vu en IdF, des voitures ventouses avec 3 ou 4 PV sur le pare-brise, parce qu’elle n’avaient pas bougé depuis plusieurs jours !

              2. Aristarkke

                « Quand tu ne paies pas ton stationnement pendant une journée, tu ne te prends pas une prune par quart d’heure… »

                Alors là, tu ne fréquentais pas certains quartiers de Paris où c’était selon l’humeur des Pervenches ou Aubergines et où tu pouvais voir, la patrouille passant deux fois par demi-journée, des pare-brises garnis quatre fois.
                Sans compter les fois où, sans ticket de stationnement, on t’en mettait deux séparés d’une minute!

                Je parle au passé car la Cour de Cass a flingué le Ministère Public en estimant qu’il n’y avait qu’un seul délit qui ne pouvait pas être verbalisable plus d’une fois/ jour.
                D’où l’apparition des forfaits de stationnement quotidiens imposés en pénalité

          2. Aristarkke

            « le tout teinté d’une volonté cachée de remettre sur l’autoroute les déserteurs qui avaient choisi de rouler sur les nationales. »

            Notamment les poids-lourds aussi qui font rien qu’esquinter nos belles routes gratuites « sans-rien-payer-les-salauds »

            On re-décide de construire des autoroutes dans des liaisons qui ne les rentabiliseront jamais sauf au prix d’un péage extravagant qui ne rencontrerait pas son public.

            Elisabeth Born(é)e vient de signer la DUP d’une liaison Toulouse -Castres pour la A 69.

            Cinquante-quatre kilomètres pour 7,50€ et pour gagner selon l’article un gros quart d’heure. Perso, je pense que le gain de temps serait supérieur car la N 126 doublée ainsi est évidemment à majorité à 80 km/h et traverse un paquet de petites communes sans contournement qui ralentissent encore davantage le rythme.

            Mais sans médire sur Castres, son importance économique (42 k hab, 80 k avec sa banlieue?) n’est pas telle qu’il se trouve un trafic exagéré sur cette nationale.

            Admettons cependant qu’il s’y trouve.

            Pour qu’il rapporte à l’autoroute, il suffira de pourrir la nationale en n’y construisant aucune contournement des patelins desservis et ne faisant de réparations que tardivement, en mettant des ronds-points à la moindre intersection de chemin vicinal avec ralentissement de cadence 1000 m avant/après et en y multipliant radars, surtout mobiles et volants.

            http://fboizard.blogspot.com/2018/08/les-technocrates-cest-notre-calamite.html

            http://ac.matra.free.fr/FB/20180815letac.pdf

      2. Aristarkke

        J’ai proposé cela pour rappeler (ironiquement mais peut-être trop faiblement) qu’il y a cette solution pour faire « remonter » de la base.
        Je suis sans illusion tant que cela ne reste le fait de râleurs éparpillés et estimés peu nombreux.
        Sont pas doués les députés (le mien, c’est Vallsounet, c’est dire !) mais quand même pas au point de croire que toute décision de ce genre remportera 100 % d’adhésion.

        Mais en revanche, si les députés croulaient sous les courriers, le rapport de forces serait perçu différemment.
        « Je suis leur chef, donc je les suis » est rempli de cynisme réaliste par lequel, le chef, pour rester le chef, se doit de suivre la majorité de ses troupes sinon à s’exposer à quelque prétendant suivi comme son ombre par des rayures sur le parquet…

        Il y a aussi la méthode d’écrire directement à Flop Joene qui ne coûte même pas un timbre…

        Je te rappelle que l’Arsouille qui suivait ses troupes (mollement) au moment de l’histoire de l’autonomie des écoles privées en 83 et 84 a reculé après deux manifs monstres en mars et surtout en juin 84 (850.000 participants admis « officiellement » bien identifiés comme venant de partout en Grance et non professionnels de l’agit-prop) sachant que cette dernière est estimée supérieure à celle du 30 Mai 68 et les a claqués sèchement quant aux suites à donner.
        Sans que cela bronche beaucoup, car ils avaient vu aussi, même si ce n’était pas de l’Elysée, au bord des Champs…

        1. MCA

          @Aristarkke 21 août 2018, 11 h 23 min

          « a reculé après deux manifs monstres  »

          Je pense que Micron est un « jusqueboutiste » à la Tatcher qui ne cédera pas face aux manifs, il ne cédera que face à un blocage généralisé du pays…autant rêver!

          1. Si c’était pour des réformes d’ampleur, de fond et intelligentes, à la limite, pourquoi pas. Malheureusement, on assiste à des manifestations de pacotilles pour des réformes de pacotille. « Ne pas céder » dans ces conditions, c’est de la grosse blague.

            1. Aristarkke

              Si je vous comprends bien et vous suis, c’est même une posture de comm’ dans le genre : voyez comme mes réformes sont bienfaisantes et profondes tellement cela criaille chez la minorité perdante…
              Alors que c’est juste une couche de Ripolin, tout au plus…

              1. Theo31

                C’est surtout que les gens se mobilisent pour des choses dont 99.99 de la population se branle.

                Et ceux qui manifestent confondent manufestation avec sortie du dimanche. En 1990 ou 1991, les infirmières se sont fait defoncer la gueule par les CRS juste parce qu’elles passaient trop près de l’Elysee.

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Macron, peut-être, mais sa majorité parlementaire est sans doute assez friable. La gestion calamiteuse des affaires de cet été ont mis à jour le coté autocrate de Micron et le coté godillot de ses députés, désormais considérés comme des chèvres ou des branquignols. Si la pression de la rue s’exerce sur eux, qui sont beaucoup moins protégés que micro-jupi, ils vont se débander.

            Le macronisme est démonétisé, comme on dit. Le château ne peut plus compter sur aucun allié extérieur.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            D’une part, il était tenu par Bergé qui a sans doute financé sa campagne de manière occulte. D’autre part, il a fait émerger un mouvement (LMPT) qui dure et qui sera un point d’appui pour l’union des droites. Ceux qui se croyaient seuls se sont rendu compte qu’ils étaient très nombreux.
            Pour couronner le tout, son intransigeance a durablement exacerbé la défiance envers les pouvoirs publics.
            Bref, une victoire législative qui a provoqué le réveil de groupes sociaux politiquement endormis.
            Et contrairement à ceux qu’avait prophétisé Taubira et malgré Pécresse, non, nous ne nous y sommes pas fait.

            1. Pheldge

              euh, « un mouvement (LMPT) qui dure et qui sera un point d’appui pour l’union des droites », j’ai comme un gros doute, quand Fillon ou Wauquiez s’approchent de « sens commun » ça hurle de toutes parts !

                1. Val

                  @royaumont +1 tout à fait d’accord. Mouvement tres important à forte adhésion. Forte mobilisation des jeunes. On n’a pas fini d’en entendre parler. Après je n’ai aucune idée de leur soutiens financiers.

            2. Pheldge

              la caravane ? il n’en reste plus grand chose ! déjà qu’au départ, ils sont honteux d’être de droite, si en plus des socialos, y’a Pécresse , Bertrand, Calmels et tant d’autres qui ont une visibilité médiatique, qui hurlent aussi, ça effraie et fait fuir l’électeur ! alors, le retour de l’union des droites , c’est pas pour demain !

              1. MarieA

                C’est simplement que les gens de droite ne sont pas de droite, tout simplement. Ce sont profondément et sincèrement des gens de gauche.
                En plus de ça, le personnel politique français a peur de son ombre, est obsédé par l’argent, toujours en train de magouiller pour gratter quelques centimes, bref, n’a vraiment pas de couilles quoi.

              2. Val

                @Pheldge personnellement je ne veux aucunement une union des droites synonyme pour moi d’un consensus mou et donc d’immobilisme garanti. Participer à un mouvement quel qu’il soit mais aux opinions bien affirmées est la plus grande chance de peser sur les faits . Les gens oublient souvent que l’on a affaire à des tigres de papier : si l’on montre les dents ils se couchent . Regarder à ce titre le poids que pèse le lobby écolo, le lobby LGBT . A nous de former ou d’adhérer ou contribuer (ou les trois) à un mouvement qui nous représente et nous pèseront plus sûrement qu’en allant mettre le bulletin dans la roue de leur fortune. (Perso je contribue modestement à un certain nombre de causes choisies ) . J’ai un jugement sans appel pour les personnes qui râlent (ex mariage pour tous , pma etc ) et qui ne sont pas allés aux manifs , ce sont les vaux dont parle le général.

                1. albundy17

                   » je ne veux aucunement une union des droites »

                  J’étais tombé une fois sur un magazine « union », ds la 4 L d’un de mes oncles, ça n’avait rien de mou !

                  Val, le Pheldge il est encore a attendre son chérubin qu’il est né ds sa ville natale, le grand retour de sa talonnette ^^, cui qui nous a fait un fois 2 de la dette publique 😥

                  1. Flaghenheimer

                    @Al
                    Oui mais c’était pas sa faute tu comprends. C’était la plus grande crise financière mondiale de l’histoire de l’humanité. D’ailleurs sans lui le monde courrait à la catastrophe…

                    1. Pythagore

                      Oui c’est pour ca qu’en 2009, il a décidé d’emprunter 140Mds aux banques pour renflouer… les banques (et même topo les années suivantes, ou alors je suis complotiste et j’ai rien compris ?).

      3. Aristarkke

        Je te rappelle que les Etats généraux sont convoqués par Louis XVI pour remédier à un problème de finances du Royaume. Point barre.
        L’ennui est que l’on n’est plus sous Louis XIV et que les Trois Ordres se réunissent chacun avec des revendications précises et inaccordables.
        Or Louis XVI va se montrer rapidement maladroit (la mort du Dauphin ne fait rien pour arranger) indécis comme à l’accoutumée et arc-bouté sur une tradition qu’il ne pouvait plus maintenir (en gros : on résout le problème des finances et, sinon, on ne change rien de rien).
        L’Aristocratie le soutient mollement (elle voudrait plutôt retrouver son rang politique d’avant Louis XIV).
        Seul le Clergé lui est acquis tant parce qu’il est d’origine aristocratique pour le Haut-Clergé que parce qu’il sent qu’il a trop à perdre au changement.
        Et évidemment, le Tiers Etat, lui, veut du chamboulement.
        La suite est connue alors que cela avait pourtant réellement « bien » débuté pour la Monarchie.

  18. taisson

    Tout ceci n’a qu’un but, pour l’instant difficile à atteindre, qui est la fin des transports individuels privés…Et de vider les campagnes pour en faire des sortes de zoos ou l’on baladera les citadins en promenades « éducatives »…
    En attendant, ils touchent le pognon et font autre chose avec !
    Quand je propose autour de moi le boycott des voitures dites françaises, pour faire réagir le prétendu « lobby automobile » (qui, à l’évidence n’existe pas!) en représailles aux 80 Km/h, c’est quasiment un scandale !!
    Ils se sont tous précipités pour acheter un 3008 !! Enfin peut être qu’a 70 Km/h ça ne se déglinguera pas tout de suite…
    Si l’on faisait un référendum, 80% de « français » trouveraient tout ça très bien !!
    Le pont qui s’écroule est une vraie bénédiction pour nos propagandistes anti voitures…J’ai déjà évoqué les vieux militants communistes qui refusaient de passer le permis dans les années 60, parce que l’auto était un truc de bourgeois..
    A rapprocher des jeunes actuels, que les parents sont obligés de pousser à passer le permis….
    Il est clair que, même si ça ne s’appelle plus comme ça, le communisme à gagné!
    CPEF!

    1. Aristarkke

      « la fin des transports individuels privés… »
      Cela dépend pour qui…
      Voyez-vous beaucoup de tous ces hérauts des transports collectifs les utiliser (en dehors du champ des caméras, bien sûr)???

      1. taisson

        @ Ari ,
        Bien évidemment que les VIP amis du pouvoir, les haut fonctionnaires et autres cadres du camp du bien ne sont pas concernés par ces indispensables sacrifices que le populo doit faire pour sauver la planète !
        Quand au crétin moyen qui trouve ça très bien, il pense que les interdictions ne concerneront toujours que les autres..

      2. Theo31

        J’ai déjà vu le maire de Toulouse prendre le métro comme un grand et sans garde rapprochée et sans télé vu qu’il a coupé toutes les subventions à la chaîne locale.

    2. Val

      @taisson pas d’accord, le seul but est de faire venir à eux les sousous dans leur popoche ( youtube.com/watch?v=mEt-GwNcZRM) après si ça gêne Pierre, Paul, Mohammed ou Ba ̶b̶l̶a̶bacar , bah c’est la même

      1. taisson

        @Val,
        Il ne faut jamais perdre de vue l’idéologie…
        L’argent des autres n’est qu’un moyen pour parvenir à leur fins, en s’arrangeant pour se garder leur confort personnel, et en entrainant ceux qui ne pensent qu’a leur poches ….
        Je suis bien incapable de citer mes sources, mais à une certaine période du Trotskisme, la théorie était de conserver un secteur privé, après leur prise de pouvoir, pour s’en servir de repoussoir idéologique, et surtout de source financière, déjà conscient de leur incapacité économique…
        Toute notre gauchiasse est d’origine vaguement trotskiste, même ceux qui ont fait fortune dans l’économie privée. Elle est en place partout dans les circuits de décision, et applique ses idées par petites touches, à chaque fois que c’est possible, et ça marche !!.
        C’est uniquement à cause de son absence de dogme idéologique accessible au plus grand nombre que le libéralisme n’existe pas politiquement en France, et que, acceptant le jeu des idées de l’adversaire (Si peu..) que la droite politique est inaudible.
        Donc, oui les sous, mais ce n’est que la face visible du raz de marée collectiviste…

        1. René-Pierre Samary

          « C’est uniquement à cause de son absence de dogme idéologique accessible au plus grand nombre que le libéralisme n’existe pas politiquement en France »
          Je pense au contraire que c’est son absence de dogme idéologique qui fait la force du libéralisme, non au plan du nombre d’électeurs, mais au plan des idées.

          … « et que, acceptant le jeu des idées de l’adversaire (Si peu..) que la droite politique est inaudible. » Ce que l’on définit comme « droite », en France, n’a rien à voir avec le libéralisme. Que cette « droite » soit inaudible, parce que pliée aux oukazes idéologiques de la gauche, est bien naturel.

          La confusion qui est entretenue entre des termes vagues comme « droite » ou « gauche », et surtout celle contenue dans le terme « libéral » rend pratiquement impossible tout débat. Le « libéralisme économique » ne résume pas le libéralisme des fondateurs. Beaucoup de « libéraux » sont en fait minarchistes, tendance conservatrice, et nullement libéraux dans le sens uniquement économique ; un sens qui ouvre sur la critique de « l’ultra-libéralisme », terme polémique mais non dénué de sens. La pure loi du marché ne suffit pas à la bonne marche des sociétés humaines.

          1. taisson

            @RPS,
            La terre vue du bateau ou le bateau vu du port…
            L’un comme l’autre ne changent pas de dimensions, et pourtant ils n’ont pas la même importance quand on les regarde.
            « c’est son absence de dogme idéologique qui fait la force du libéralisme, non au plan du nombre d’électeurs, mais au plan des idées. »
            Nous constatons la même chose, et pourtant …
            Ne pas avoir d’électeurs, c’est tout simplement ne pas exister dans le système actuel, donc n’avoir aucune force.
            C’est d’ailleurs pour ça que le terme « libéral » est devenu péjoratif !
            Apologie du libéralisme pourrait rapidement devenir un motif de mise en examen !
            Surtout que, contrairement à l’écologie, qui n’a presque pas d’électeurs, et est pourtant omniprésente sur tous les médias, les libéraux ne se font entendre nulle part…Et donc leurs idées, expliquées nulle part ne peuvent pas avoir la moindre force !
            Une idée sans structures de diffusion n’existe pas…Ou simplement pour quelques membres du « club ».

            Donc sur ce point la, ami Rps, nous ne sommes pas tout à fait d’accord…

            PS: je me suis permis de mettre « ami » d’abord parce que je pense que c’est possible, et ensuite, parce que l’on peut considérer des gens comme des amis sans les connaître, et que, sans entrer dans la polémique, ça va énerver le droïde….qui pourtant ne m’est pas antipathique !!
            Compliqué d’exprimer tout ça pour moi, qui n’ai pas usé mes culottes à l’école jusqu’à l’aube de la trentaine…A cet âge la, j’étais contribuable depuis déjà plus de dix ans !!

            1. Pythagore

               » les libéraux ne se font entendre nulle part »
              Les libéraux ont été au gouvernement en Allemagne, et ont eu l’occasion d’y retourner dernièrement. Ils n’ont malheureusement jamais brillé. La dernière fois ils ont claqué la porte des négociations pour ce qui est à mon avis (totalement subjectif) un manque de « realpolitik » face à une professionnelle de la realpolitik. Au fond aussi idéologues et butés que les socialo mais juste avec une autre vision.
              .
              Le libéralisme comme l’écologie ne présentent pas de forme d’organisation pour la société, le libéralisme est en quelque sorte un anarchisme avec quelques règles, ce qui politiquement est difficile à vendre, lorsque l’on veut se faire élire ainsi que toute sa suite.
              Pour ce qui est de la politique, il serait à mon avis plus vendeur de parler d’hyper-étatisme ou plutôt de souhaiter l’inverse.

              1. Aristarkke

                Dans un pays de jaloux dénonciateurs qui ne rêvent que de voir l’Etat piquer aux uns de quoi leur redistribuer au nom de la « justice sociale », venir parler de libéralisme avec un droit de propriété bien établi…
                Autant avoir un discours de végétarien en face de cannibales…

                1. Pythagore

                  Arrrgh, Ari, cela me rappelle la super boulette de mes vacances. Après un repas fort copieux, mon instinct de survie en territoire bobo était quelque peu amoindri, les défenses abaissées. Une personne à table affirma qu’il n’était pas normal que le groupe auchan (enfin je crois qu’il s’agit d’eux) entièrement détenu par la famille ne publie pas leur compte. Je répondais naïvement que dans la mesure où ils ne sont pas côtés en bourse, on s’en foutait des résultats qui à priori ne concernent que les propriétaires. RRôôoaaaa la réponse cinglante ne se fit pas attendre. Siiiiiii ! il faut qu’on sache combien ils payent d’impôt (ah ?), et les employés et les syndicats ont le droit de savoir (peut-être qu’ils savent ?),…..
                  *soupir*

              2. bob razovski

                Simplement parce que le libéral ne peut pas être au gouvernement, puisqu’un gouvernement ne peut, par essence, être libéral.

                Le libéralisme se fonde sur un contrat entre individus, pas sur des directions à prendre « pour tous ». Un gouvernement donne des directions « pour tous » (d’où le terme « gouverner ») ce qui ne peut fonctionner dans la logique libérale.

                Concrètement, pour gouverner, il faut chercher à récupérer le pouvoir total alors qu’un libéral ne veut pas d’un pouvoir total.

                C’est pourquoi le libéral est absent de la « realpolitik », comme un carnivore est absent d’un diner de végans. 😉

                1. bibi

                  Je ne vois pas pourquoi Hannibal Lecter ne se rendrait pas à un diner végan, le chianti est autorisé, et pour accompagner les fèves il y aura du beurre végétal.

    3. Aristarkke

      A propos de victoire du communisme, il y a une grand silence autour du cinquantième anniversaire de l’intervention du grand frère à Prague…
      Bon d’accord avec Sam Player qui veille. 😉
      Cela a commencé le 20 Août au soir…
      Donc pas encore exactement 50 ans.
      Seulement dans quelques heures…

  19. taisson

    Encore un commentaire qui disparait quand on l’envoie!!!
    Un peu lassant s’il faut tout copier pour recommencer une fois sur deux!!!
    Pas merci du tout Monsieur Askimet !!
    Parce qu’avant, tout allait bien!!

    1. Aristarkke

      Même problème effectivement relevé par bibi et qui se produit, ce me semble, lorsqu’un second commentaire se présente à l’enregistrement alors qu’un précédent y est en cours.

        1. MCA

          @Aristarkke 20 août 2018, 14 h 54 min

          Forcément, tes commentaires sont désobligeants ! :o)))

          Tu fais un « copier » avant l’envoi et si ça foire tu fait un « coller » dans un envoi suivant.

          Askimet c’est comme les politiques, il faut l’avoir à l’usure….

          1. Aristarkke

            Merci Ô MCA de me donner le tuyau ! 😉
            Déjà utilisé puisque je produis des doublons voire triplons à l’occasion.
            Mais en smartphone, c’est pas évident… (je sais, c’est un Lumia… mais cela m’étonnerait que les aïe-faunes en soient exemptés…)

  20. taisson

    Du coup, il est réapparu !! désolé d’avoir râlé, mais si c’est injustifié pour celui ci, certains autres ont bel et bien disparu…
    C’est surement ça la rigueur informatique ! (un coup ça marche, un autre pas…)
    Mais tous ceux qui ont vécu dans une entreprise avec un service informatique me comprendront !!

    1. Pheldge

      Taisson, faut juste être patient désormais. Moi quand je poste le matin au réveil, avec mes 2 h d’avance de la Réunion, je n’ai pas de problème : posté, affiché de suite ! par contre plus tard, ça traîne plus … et il faut attendre « un peu » 😉

  21. Aristarkke

    Patron, il y a aussi une désagréable nouveauté depuis akismet de quoi kismèl !
    On ouvre votre site et pour le premier commentaire, son identité apparaît avec la ligne « save my name… » cochée.
    On commente et enregistre.
    Pour le second commentaire, l’identité apparaît de nouveau mais avec la case « save my name… » systématiquement décochée.
    Même si on lance un enregistrement en l’état, tout se passe en apparence bien.
    Mais pour le troisième commentaire, en ayant omis de recocher cette case, toute l’identité est disparue dans les limbes d’on ne sait où et il faut tout re-saisir SANS oublier de cocher systématiquement cette case.
    Sinon, rebelote en bouclage.
    Normal ???

    1. taisson

      Sauf que pour ce qui m’a fait réagir, c’est le premier commentaire qui disparaissait !!
      Par contre, on peut en faire toute une série une fois que le système est « amorcé »!

  22. Val

    Merci aux routes et aux ouvrages d’art de nous servir de thermomètre à corruption étatique. On peut noter que les italiens et les belges sont nettement « en avance » dans le domaine.

    1. Aristarkke

      Méfaits du socialisme en action…
      Je serais curieux de voir l’état de ceux du Venezuela, le pays où Chavez (Maduro, on se « sait » pas) arrivait tout de même à faire bâtir 50.000 logements/an (cinquante mille, pas cinq cents mille) que c’est un niveau qu’aucun pays capitaliste de taille comparable n’est capable d’approcher….

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Le Venezuela a atteint un taux d’inflation à 7 chiffres.
        C’est pas donné à tout le monde, une performance pareille…

          1. bibi

            Il faut bien loger tous ceux qui quittent l’enfer capitaliste pour le paradis socialiste.
            Quand on voit tous les migrants qui débarquent dans l’enfer capitaliste européen, on se dit que SOS Méditerranée pourrait faire preuve d’un peu de compassion voire d’empathie et pousser jusqu’à Caracas ou Pyongyang!

        1. albundy17

          « un taux d’inflation à 7 chiffres. »

          peit joueur, il y a encore de la marge pour battre le zimbabwé !

          M’enfin, la banque centrale y travaille, il viennent de dévaluer de 96 %.

          Le plein de la bagnole coûtait 1 millième de centime d’euros, maintenant ma calculette n’a pas assez de chiffres après la virgule.

          Par contre, à propos de virgules, ça va être dur dur pour le PQ

          1. bibi

            Ceux qui ont de quoi se payer à manger, ont de quoi se payer du PQ!
            Conclusion : c’est maintenant que la maxime communiste : « de chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins » prend au Venezuela tout son sens.

  23. Aristarkke

    [Mode cynique ON]
    Vous imaginez l’accident du pont Morandi se produire en Grance, par exemple à Gennevilliers.
    49 morts d’un coup « à cause de la vitesse » : ben oui!
    S’ils avaient roulé moins vite, ils auraient perçu le pont en train de s’effondrer ou effondré et se seraient arrêtés à temps.
    Là, nous en prenions pour au maximum du 60 à l’heure sur voie rapide et parce qu’ il ne faut pas (trop) désespérer les concessionnaires d’autoroutes, 80, à titre d’essai renouvelable, sur les autoroutes [mode cynique OFF]

  24. Aristarkke

    Il va falloir demander aussi à tous ces polytocards comment il peut se faire qu’après 40 ans de pompage effréné de pognon aux automobilistes et dans les grandes largeurs, sioux play, il subsiste encore des « routes de la mort » comme la RCEA (grande voie entre Est et Atlantique dans son passage dans le département de l’Allier), quasiment telles quelles.
    Pour des gens qui font profession de foi de défendre la veuve et l’orphelin et (inscrire ce que vous voulez, ce sera bon…) quoi qu’il en coûte dans le discours, je les trouve bien pingres subitement…

    1. bibi

      On peut même se demander avec tout se pognon piquer aux automobilistes pourquoi le réseau ferré est dans un état aussi pitoyable, parce que bon il a été vendue en plus de servir à entretenir les taxes sur l’automobile pour entretenir le réseau ferrée.

      1. Pythagore

        Chronique de vacances: gare de Saintes, environ 4 trains/heure en moyenne, 6 quais (!) alors qu’un ou 2 quais suffiraient largement pour le traffic. « nettoyage », maintenance de la signalisation, aiguillages, des écrans, des haut-parleurs, …etc… pour 4 voies qui sont en fait inutiles.

        1. bibi

          Wikipedia :

          Établie à 11 mètres d’altitude, la gare de bifurcation de Saintes est située, au point kilométrique (PK) 491,569 de la ligne de Chartres à Bordeaux-Saint-Jean entre les gares ouvertes de Saint-Hilaire – Brizambourg et de Beillant.

          Elle est également l’aboutissement au PK 252,333 de la ligne de Nantes-Orléans à Saintes, après la gare de Taillebourg, et l’origine au PK 0,000 de la ligne de Saintes à Royan, avant la gare ouverte de Saujon.

          Voies 5 + voies de service
          Quais 5

          Bilan : 5 quais ne sont pas de trop, et si il y avait moins de quais il faudrait tout autant d’aiguillages.

              1. bob razovski

                Tant mieux. Vu le prix du fioul domestique, je chaufferai moins. C’est plus de pognon pour moi, et moins de taxes pour l’état.

                En dehors de ça, l’article est imbuvable et la conclusion remarquable :

                « Nos recherches indiquent notamment que pour les deux années à venir, il y a 64 % de chance qu’il s’agisse d’années plus chaudes. Et pour les cinq prochaines années, Procast prévoit une forte baisse relative de la probabilité d’années extrêmement froides. »

                Grosso modo, ça veut rien dire.

                1. Aristarkke

                  Cela veut surtout dire que si dans cinq ans rien de ce que je prévois ne se réalise et qu’un affreux turbo-libéral à roulettes me ressort ma prose de maintenant, je pourrai dire (sans rouge aux joues) que je l’avais néanmoins prévu…

              2. sam player

                J’ai aimé :

                « Notre système s’est avéré à la fois exact (prévoyant ce qui a eu lieu) et fiable (il n’a, en moyenne, pas prévu d’événements qui n’ont pas eu lieu). »

                Faudra m’expliquer le truc genre : « en moyenne je suis pas mort »
                ——
                Et :
                « une phase anormalement chaude pour les quatre années à venir : plus de 0,01 °C en moyenne pour la période 2018-2022… »

                1. BDC

                  Si c’est facile : avec une moyenne et des intervalles de confiance à 66% ou 75% (voire 99,5% …, avec une échelle grossissante pour masquer l’entourloupe). Imagine un corridor qui monte vers l’apocalypse, et finalement la réalité c’est une stagnation ou une tendance baissière : tu restes dans le corridor donc tu avais raison. 😎

                  1. Pheldge

                    Euh, Très probable, il me semblait que plus l’intervalle de confiance était élevé, plus l’erreur sur l’estimation était réduite …

                    1. BDC

                      Plus l’intervalle de confiance est élevé, plus le corridor est large et moins il y a de risque de se tromper : on peut très bien loger une courbe descendante dans un corridor ascendant, s’il est suffisamment large 🙄 .

                    2. Aristarkke

                      A BDC : on peut donc dire que dans la baisse des dépenses de l’Etat, il y a la hausse qui prédomine ou que dans la hausse des dépenses de l’Etat, c’est la baisse qui prédomine ? J’ai bon ?

                    3. BDC

                      Absolument Harry, les gens ne voient qu’une hausse des dépenses au global, mais ce budget recouvre des dynamiques bien différentes. Il y a des hausses non matérielles aux Droits de la Femme, comme il y a des hausses insuffisantes dans le régalien. Il faut voir aussi que ces dépenses représentent un levier d’investissement dans l’économie durable, et que les dépenses d’aujourd’hui sont les économies de demain. [le concours de l’ENA a commencé hier 😀 ]

                    4. Aristarkke

                      « Absolument Harry, les gens ne voient qu’une hausse des dépenses au global, mais ce budget recouvre des dynamiques bien différentes. »
                      Donc, si je comprends toujours bien, il y a de fortes hausses dans les dépenses clientélistes et pro domo politicaille masquées par de faibles hausses pour ne pas dire fortes baisses dans les domaines qui fâchent comme le régalien ???

                    1. BDC

                      Rrhhooo… si je te dis que tu as une probabilité de décès de 4 pour 1000, ça ne veut pas dire que 0,4% de toi meurt chaque année, ça veut dire que sur un échantillon réduit à toi, ça n’a aucun sens. Comme ici parler de climat sur 4 ans : à cette échelle c’est de la météo, et je ne serais pas étonnée qu’ils utilisent cet argument pour justifier les intervalles de confiance.
                      BDC, assistante comptable non conventionnée

                    2. Pheldge

                      Très Calculée, une proba de décès de 4/1000 (dans un intervalle de temps réduit) , ça veut dire 996/1000 chances de rester vivant, si l’intervalle de validité de la prédiction est petit, la prévision se réalisera à coup sûr !
                      Sam, le madame, elle t’affirme que t’as 996/1000 chances d’être encore là demain, pour une somme modique, je peux faire mieux ! 😀

                    3. sam player

                      BDC oui je déconne.
                      Ce qu’il faut voir c’est qu’on parle de moyenne d’échantillon et non des valeurs unitaires de chaque élément de l’échantillon. Rien sur la dispersion.

                      Et qu’avec un intervalle de confiance à 95%, il y a une probabilité de 2.5% que la MOYENNE se trouve en dehors du corridor, c’est énorme.

                      De plus, là où dans le cas des échantillons unitaires on essaierait de corriger ce qui conduit aux valeurs extrêmes (c’est ce qu’on fait dans l’industrie pour la dispersion des cotes i.e. dimensions des pièces mécaniques), il suffit quand on parle de moyenne de rajouter une valeur à l’opposé pour annuler son effet sur la moyenne.

                    4. MCA

                      @BDC 21 août 2018, 11 h 45 min

                      « les dépenses d’aujourd’hui sont les économies de demain »

                      MDR!!!

                      je dirais plutôt sans risque de me Trumper :

                      « les dépenses d’aujourd’hui sont les dettes de demain »

                  2. Higgins

                    Merci BDC pour ce juste rappel. Les statistiques restent une science délicate à exploiter. Les journalopes l’ignorent évidemment.
                    N’oublions pas ce qu’en déclarait ce bon Winston: « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées. »

                    1. Pythagore

                      Cela m’avait bcp amusé à l’époque lorsque Jospin était annoncé par les sondages au 2ème tour. Marge d’erreur 4%, écrit en taille caractère 2,5. Je m’étais douté qu’il ne passerait pas. On connait la suite.

                    2. sam player

                      Major, il n’y a même pas besoin de les falsifier, juste de tourner les éléments à présenter dans le bon sens :
                      Ainsi, les éléments présentés dans cet article sont certainement justes (si on peut dire juste pour des statistiques sur le futur, disons plutôt sincères), mais la moyenne de 0.01 degrés sur 4 ans se décompose en 0.02 pour 2018, 0.03 pour 2019… et il ne reste donc plus rien pour 2020, 2021 et 2022 ! donc stagnation… mais la moyenne est en hausse…
                      Et c’est vrai…

                2. Pythagore

                  Celui qui me trouve un thermomètre capable de mesurer avec une précision de 0,01°C dans un gaz en mouvement me prévient.
                  Sur mon balcon sud il fait 1°C à 3°C de plus que sur mon balcon nord, y aurait-il un RCA sur mon balcon sud ?

                  1. albundy17

                    « Celui qui me trouve un thermomètre capable de mesurer avec une précision de 0,01°C  »

                    Je me suis fait la même réflexion, puis me suis souvenu que je suis un complotiste confondant météo et climat

                  2. sam player

                    Euh… un gaz à n’importe quelle température est toujours en mouvement i.e. agitation moléculaire… puisque cette agitation moléculaire est la température…
                    Y a qu’a -273.15 degrés et quelques que les molécules ne bougent plus… dodo
                    ….

                    1. Pythagore

                      Effectivement, je voulais parler de mouvements macroscopiques (le vent), non du mouvement brownien.

                    2. Theo31

                      Avec le socialisme, pas besoin d’atteindre ces températures pour ne plus bouger. La planète Mars en est une preuve éclatante..

                  3. Pheldge

                    on te dit que ce sera « en moyenne » ! entre tes 2 balcons tu as une température moyenne de 2° à +/- 1° près et ça ça fait vaaaaaaachement* scientifique !

                    *non, Très Sublime, je ne cause pas de vous 😉

              3. Theo31

                Et oui major, juillet à été le plus chaud des 70 dernières années après mai qui fut le plus froid de la même période. Des abrutis ces passe-plats qui ne retient que le premier.

                1. Val

                  @Théo maîtrise en 2P2M oblige … petit extract de l’histoire de l Jordanie wiki : « Au cours du Néolithique (-8500 à -4500), les populations se sédentarisent dans des villages… Le climat devient de plus en plus chaud et sec dans la partie orientale qui devient progressivement inhabitable une grande partie de l’année entre -6500 et -5500 » déjà à cette époque l’humanité complotait contre le climat !!

    1. bob razovski

      Nooooooooooooooon ! Ils ont osé (c’est à ça qu’on les reconnait, je sais 🙂 ) ! Ce site est un florilège de propagande. Un régal.

          1. Pheldge

            ouais, on peut la prendre sur la tas … Dame BDC est demandée sur le tas de foin (attention quand même, ça gratte -le foin, pas BDC- et y’a des fois des bestioles -là aussi, idem- )

          2. bob razovski

            Ce que disait Louis XIV :

            « Mes amis, servez-vous : les mignonnes, c’est pour vous ; les tas, c’est moi ! »

            source : Pierre Desproges 😉

              1. bob razovski

                Sam, de son côté Franquin parlait du célèbre Appeau « Descouilles », ce qui est fort à propos dès qu’on cause financement de l’état.

      1. Aristarkke

        Ben oui. Il faut des cochons de payants pour renflouer tous les « régimes-spéciaux » que l’on renfloue en permanence avec le pognon du régime-pauvre des pauvres.
        Toujours l’idée que ce sont les Etrangers qui vont payer les taxes et autres joyeusetés à votre place et pour votre bien…

        1. Pheldge

          et ça marche à tous les coups, « faire payer les étrangers » et tout le monde approuve, c’est unanime de la droite à la gauche … sans oublier que l’électeur adore, vu que pour lui, ça équivaut à du « gratuit » (payé par les autres) . Comment veux-tu qu’un politicien passe à ôté d’une pareille aubaine ?

          1. P&C

            Mouais, sauf que :
            – regroupement familial, donc la thune gagnée sur le travail du brave immigré sera utilisée pour éduquer/former ses enfants.
            – Retraite du dit travailleur immigré.
            – Employabilité des immigrés discutable (demandez aux allemands…)
            – IA et complexification, qui mettent sur la touche les personnes n’arrivant pas à suivre (à titre d’exemple, l’armée US estime que le QI minimal requis pour un soldat est de 85, mais que cela sera plus élevé dans le futur (complexification du métier)), or les systèmes éducatifs de nombre de pays d’émigration peuvent être déficients.
            – déjà au moins 20% des français en âge de travailler chômeurs ou sous employés.

            Un bon bouquin sur l’immigration africaine :
            http://afrique.lepoint.fr/actualites/migrations-la-ruee-vers-l-europe-le-livre-qui-derange-01-02-2018-2191491_2365.php

            Pour le fun :
            https://en.wikipedia.org/wiki/IQ_and_Global_Inequality

            1. Pheldge

              P&C t’as pas saisi, je parlais des « bons » étrangers : les boches, les bataves, les belges , enfin ceux qui traversent notre beau pays dans de grosses berlines allemandes, qui usent nos routes et qu’on va le leur faire payer chèrement !

            2. BDC

              Et puis des gens en plus, ça fait des consommateurs en plus qui vont relancer l’économie ; les Français ne dépensant pas assez, faut bien que quelqu’un le fasse à leur place.

                1. BDC

                  En parlant de vieux os, l’article de P&C confirme fort bien que l’immigration est pensée pour payer les retraites SS. Si Milord pouvait m’entendre … 😉

                  1. albundy17

                    Je me tue à le dire depuis des lustres, pas assez d’enfants par femmes caucasienne, ils vont combler le déficit.

                    En chine aussi ça s’inquiète, il est question de faire payer une taxe à toute personnes en age de procréer (jusqu’à 40 ans) tant que le quorum de 3 enfants n’est pas atteint, remboursement des sommes dès le chiffre magique réalisé…

                  2. Aristarkke

                    Perso, j’imagine difficilement le Hussard approuver cette imagination…
                    Parce qu’elle ne tient pas debout si ce n’est que pour perpétuer un Ponzi par un nouveau Ponzi…
                    A la louche, il faudrait environ trois salariés « nouveaux » pour assurer le paiement de la retraite moyenne d’un salarié d’ancien régime basée sur un salaire ancien du même ordre.
                    Comme ce n’est pas le cas, cela vaudra un nombre de salariés nouveaux exponentiel, surtout pour payer les retraites de nos excellences…

                    Comme il deviendra tentant de mettre alors en oeuvre la mesure préconisée par Jack Attila qui, là où il passe, le retraité trépasse

  25. UnLorrain

    Début printemps de cette année les travaux habituel de réfection routière commencent sur A31…je fus étonné car cette année ce fut les ponts passants au dessus de cette A31 qui furent en travaux,au moins 4 ponts ainsi.

    H16 vous omettez le  » radar en mouvement  » c’est écrit ainsi sur mon avis de contravention. Je suppose que ce redoutable et oppressant moyen de verbaliser l’usager automobile est une riposte du technocrate au fait qu’il existe des solutions ( demis solutions a mon avis ) comme waze ou autre coyotes qui seront totalement inefficaces contre ce  » radar en mouvement  »
    Depuis cet autre coup de truelle sur la nuque que je me prend j’en suis  » réduit  » a soupçonné quasiment tous modèles de voitures que je côtoie sur la route. Consternant? Mais ce n’est pas ma faute..

    @ Harry

    Je connais un peu la RCEA. J’ai connu cette autre nationale la RN4 très très fréquenté et très accidentogene autant sinon plus que la RCEA.

    1. sam player

      « …qui seront totalement inefficaces contre ce » radar en mouvement »

      Avec les caméras embarquées (dashcam) il ne faudra pas longtemps pour qu’un système de lecture de plaques repère ces véhicules et prévienne les usagers…
      Le Coyote S a une caméra embarquée… ça ne doit pas être une coincidence…

      1. UnLorrain

        Comment repéreront ils ces véhicules ? Le radar en mouvement n’émet pas de flash je crois. Il fonctionne certainement avec caméras très performantes du genre ce celles qu’on voit dans des réclames pour voitures avec assistance à la conduite.
        Et même si ce radar en mouvement est repéré. ..il est en mouvement il est déjà ailleurs que là où signaler. Arme fatale de répression tous azimuts!

        1. sam player

          Ceux qui construisaient les passages secrets dans les châteaux forts étaient tués à la fin des travaux pour ne pas dévoiler le secret… je ne crois pas qu’on en soit arrivé là…

          1. Aristarkke

            Dans le film (très décalé dans l’ironie) « Meurtre dans un jardin anglais » le commanditaire des dessins évoque un aristocrate italien qui commande à un paysagiste renommé et considéré comme le meilleur de l’époque, de lui dessiner les plans du plus beau parc d’agrément possible à réaliser autour de sa propriété ancestrale.
            Ce qu’il fait.
            Une fois les travaux réalisés, il les contemple avec le paysagiste et lui demande s’il ne peut pas encore améliorer son oeuvre.
            L’artiste lui répond que cela lui sera impossible car il s’est vraiment surpassé en tout, à son grand étonnement d’ailleurs.
            Alors l’aristocrate le fait exécuter à bref délai afin que personne ne puisse disposer d’un plus beau parc que le sien…

            Il se dit aussi que Staline s’était fait aménager un bunker secret sous le Kremlin dont architecte, concepteurs et ouvriers réalisateurs se sont fait déporter en Sibérie. Cela cadre si peu avec son personnage que c’est de la fake news à l’évidence…

        2. Aristarkke

          Il suffit de prévenir suffisamment en amont.
          Cela ne sauvera pas tous les détenteurs de C….te ou W.z. mais le gros du troupeau.
          Pourquoi constate-t-on que les contrôles statiques inopinés de vitesse ne restent jamais très longtemps au même endroit.
          Pourtant, tout le monde n’a pas C…et ou W.z. dans sa voiture et les appels de phare sont devenus rares dans leur survenance…

        3. Aristarkke

          Le radar n’émettant pas de flash ne percera pas l’effet miroir du vitrage surtout que la caméra sera « basse » car en dessous de la ceinture de la voiture porteuse.
          L’Etat s’en fiche au vu du faible nombre de PV contestés pour absence d’identification du conducteur.
          Il avait cru trouver la parade pour les voitures d’entreprise mais cela vient de sauter récemment grâce à la faille trouvée par un avocat affûté…
          Le but poursuivi des 530 infractions possibles au volant (si ce nombre n’a pas évolué depuis à la hausse) est de faire des amendes, une source officielle de financement de l’Etat comme une autre. Pas le moins du monde pédagogique, sauf dans le discours d’enrobage, bien sûr.

          1. Higgins

            +10

            L’inanité de la mesure réside dans le simple fait que ces contrôles entérinent simplement le fait qu’une grande majorité de conducteurs, répression ou pas, ne respectent pas les diktats en vigueur. S’ils étaient réellement efficaces, les subsides que le Léviathan tire de ce mode de racket (car ce n’est ni plus ni moins que du racket quoiqu’en dise les pouvoirs publics) diminueraient progressivement jusqu’à ce que la manne s’éteigne, preuve que l’effet recherché, la baisse de la vitesse et son corollaire, les morts par accident de voiture, est enfin atteint. Je ne crois ni à l’un ni à l’autre.
            A coup de prune et de point en moins (1 ou 2 à chaque fois) pour des dépassements de vitesse souvent minimes, le seul risque que la technocratie imbécile qui prétend régir nos vies prend, c’est de voir se multiplier les individus circulant sans permis et un fine, sans assurance. On dirait le Sapeur Camembert et ses trous. Contrairement à ce qu’a affirmé le premier sinistre, ces mesures, inutiles comme les 80 km/h, em… profondément la population.

            Pour pouvoir combattre le Léviathan, il ne faut pas avoir peur d’aller au charbon avec l’aide d’un avocat en demandant à ce dernier de déposer des conclusions écrites (ce dernier point est primordial). C’est au ministère public de prouver que c’est bien le titulaire de la carte grise qui est au volant. Combat difficile mais gagnant.

            1. Aristarkke

              « le seul risque que la technocratie imbécile qui prétend régir nos vies prend, c’est de voir se multiplier les individus circulant sans permis et un fine, sans assurance.  »

              Selon l’article du Figaro relatant la course-poursuite mortelle à Paris, le conducteur était déjà (à 26 ans) en annulation de permis ET avec une première procédure aux fesses pour »conduite malgré annulation de permis ».

              Donc pris cette fois-là, il en risquait une autre avec possiblement les galères ???

              1. MCA

                @Aristarkke 21 août 2018, 12 h 07 min

                Ce qui me fait dire que c’est la loi qui fait le délit et le délinquant.

                A 0.8g il n’y a pas si longtemps on était un saint, à présent on est un criminel.
                A 90 un modèle à suivre , à présent un irresponsable à embastiller.

                etc….

            1. sam player

              « Des caméras de surveillance pourraient être installées à proximité. »

              Ah les cons… Prochain article : vandalisme contre les caméras de surveillance de radar. La soluce : des caméras de surveillance des caméras de surveillance des radars.

              « Selon la DISR, le nombre de tués sur les routes a baissé en juillet, suite à l’entrée en vigueur de la réforme sur la limitation de vitesse. »

              Bah en fait ça avait déjà baissé en juin… avant l’entrée en vigueur du 80kph

          1. MCA

            Oui, mais surveiller la route, les radars, les plaques, la police ̶p̶l̶a̶n̶q̶u̶é̶e̶ ̶d̶a̶n̶s̶ ̶l̶e̶s̶ ̶f̶o̶u̶r̶r̶é̶s̶ , accessoirement les autres automobilistes, où on met ses roues, ça commence à faire beaucoup.

            Il va falloir une caméra intelligente connectée en live à une base de données avec reconnaissance automatique des plaques.

            Ah! on me glisse dans l’oreille qu’une version étatique existe déjà…

              1. MCA

                ils trouveront bien quelques prunes à encaisser style « abus ou manque d’autonomie », et quelques taxes pour compenser le mankagagner, non?

  26. Dede

    Si je me souviens bien, le fiasco de l’ecotaxe avait ete la denonciation du contrat avec la societe privee qui devait etre en charge de la collecte. Toujours de memoire, le gouvernement attendait un « rendement » – en fait une marge – de l’ordre de 50% : ils se considerent comme une entreprise dont l’objet social serait de collecter l’impot et si un franc de « chiifre d’affaires » genere un profit de cinquante centimes, ils s’estiment heureux. C’est honteux d’etre inefficace a ce point!

  27. Aristarkke

    Les 80 à l’heure m’ ont permis ce week-end de voir des choses étonnantes, rarement vues auparavant :
    – un 4×4 US, en pick-up caréné, modèle énorme, peut-être un Ford F150?, tractant une caravane plutôt imposante qui doublait à l’aise des cohortes d’escargots se traînant dans les 65/70 au mieux du mieux en profitant des doubles voies…
    – un poids lourd (frigorifique) ! qui doublait à l’aise dans les 2×1 voie, probablement d’en avoir assez de « pousser » les traînards…
    Là, en été, cela passe mais dès les frimas, j’ai des doutes sur la baisse des accidents…

      1. albundy17

        « Toi tu n’as pas bien appris ton catéchisme ! »

        8 % de mort de plus en juillet vs l’année dernière sur le 17.

        Mais bon, faut pas confondre météo et climat

  28. Pheldge

    Bon pour revenir au sujet, il y a un super article de CP :
    contrepoints.org/2018/08/21/322926-comment-letat-francais-a-laisse-tomber-ses-routes

    1. Pythagore

      À Berlin, il y a pas mal de carsharing, car2go de Mercédès et drive now de BMW. Pas d’autolib par contre, il faut se contenter de Smart, A- & B-Class, mercédès CLA, Mini et BMW1 (c’est dur 😉 ).

    2. bob razovski

      Ah… simonetta sommagura (dite « ss » dans les milieux informés)… Bien des Helvètes seraient d’accord avec toi… pour nous la refiler 😉

  29. albundy17

    C’est marrant la nov’lang, ça touche aussi les commentaires des économistes spécialistes des marchés boursiers:

    Par exemple, quand les cac est à l’équilibre, ou sans direction, c’est qu’il y a une petite baisse, sinon, c’est une légère hausse due aux prises de bénéfices ^^

  30. baretous

    té! suite à l’incendie d’aubervilliers, on reparle d’un permis de louer donc je suppose avec contrôles payants à la clef…

    1. bibi

      Le permis de louer a été instauré par la loi Alur (article 92 et 93), mais il se limite seulement par décret pour l’instant aux territoires comportant une proportion importante d’habitat dégradé, il suffit maintenant d’un décret pour l’appliquer à la totalité du parc immobilier.

      legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028772256&categorieLien=id

      1. Aristarkke

        Toujours commencer doucement avec les nouvelles contraintes : la grenouille ne doit pas percevoir une hausse brutale de la température de son bain (de cuisson)…

    1. sam player

      « Les Etats-Unis ont répondu « positivement » et l’Indonésie a également transmis les mêmes exigences à Airbus, a-t-il ajouté. »

      Oui, bon, juste pour les avions hein…

  31. Aristarkke

    Nous avons quand même une « élite » lamentable dont les capacités théoriques ne lui sont finalement d’aucune utilité pour faire « avancer » le schmilblick pays.

    Si tant est que ce soit son objectif réel au delà de celui proclamé pour les apparences à sauver et le quant-à-soi.

    Prenons en exemple Elisabeth Born(é)e.

    A priori, donc une grande intelligence en capacité théorique : Ecole Polytechnique, Ingénieur des Ponts et Chaussées (défense de rigoler dans le fond) et maîtrise en Administration des Affaires.

    Les deux premières écoles ne sont quand même pas à la portée du lycéen modèle standard.

    A quoi a été occupée cette brillante intelligence selon la norme grançaise ?

    Débute en 87 (à 26 ans) au ministère de l’Équipement, avant de rejoindre la direction régionale de l’équipement d’Île-de-France en 1989
    [logique, vu les études].

    Devient ensuite vers 1991, elle devient conseillère au ministère de l’Éducation nationale auprès de Jack Lang
    [quel rapport autre que les ponts sont des ouvrages d’art???].

    Après la liquidation de Jack en 93, va faire un stage chez Adoma (ex-Sonacotra) en tant que directrice technique, (ce qui constituera sa première expérience en entreprise -écrit sans rire
    [quel rapport, toujours???]

    Retour de la Gôche au pouvoir suite à la brillante manoeuvre de Chichirackam le Rouge, en 97, elle devient memebre du cabinet de Lionel Jospin comme conseillère technique chargée des transports.
    [on revoit mieux le lien avec les études]

    En 2002, elle devient directrice de la stratégie de la SNCF,
    [y’a des ouvrages d’arts mais pas de réflexion sur le balayage des feuilles mortes, visiblement, dans cette occupation]

    Elle rejoint la société Eiffage en 2007 en tant que directrice des concessions [capitalisme de connivence mais quand même capitalisme apparent pour une soce.]

    De 2008 à 2013, elle est directrice générale de l’urbanisme à la mairie de Paris.
    [on revoit mieux le lien avec les études]

    En février 2013, elle est nommée préfète de la région Poitou-Charentes et préfète de la Vienne, première femme à occuper ce poste [n’y a pas laissé un souvenir impérissable].

    Après un an passé au ministère de l’Écologie comme directrice du cabinet de Ségolène Royal, elle succède en mai 2015 à Pierre Mongin à la tête de la Régie autonome des transports parisiens (RATP)1.
    [si je comprends bien, elle a été préfet de 02/2013 à 04/2014…]

    En mars 2016, elle annonce sur RTL le recrutement de « 3 000 nouveaux collaborateurs » au cours de l’année 2016 au sein de la RATP (boite en sous-effectifs notoires depuis des lustres >60 000 personnes, outre ses déficits permanents -couverts par des ajustements de subventions].

    Puis devient ministre des Transports en mai 17…

    Je ne sais pas pour vous mais il est évident que l’on peut s’interroger sur une « carrière » où l’on passe de poste en poste, changeant à l’occasion de secteur pour se retrouver dans des domaines a priori étrangers à la formation et aux postes antérieurs, tout cela à rythme soutenu. Le poste le plus long ayant été tenu pendant cinq ans à la SNCF, le rythme étant plutôt biennal en tendance profonde…(et je ne compte pas son unique arrêt-maternité dans l’affaire qui n’a pas dû améliorer les choses)

    Je ne sais en effet pas comment il est possible de laisser une trace quelconque avec des délais d’emploi aussi courts, ne serait-ce que par le temps inévitable d’adaptation nécessaire à chaque fois, sauf à penser que ce sont surtout des occupations de façade où l’on prend l’oseille avant de se tirer.

    1. René-Pierre Samary

      L’on comprend très bien que la principale caractéristique de « ces gens-là », c’est de ne jamais rien réussir de marquant dans leur vie, sauf leurs études.
      Propres à tout, bons à rien. Et très contents d’eux, je suppose…

      1. Higgins

        C’est typiquement un exemple d’intelligence dévoyée ou pervertie (ou les deux). Le parcours initial n’est effectivement pas à la portée du premier lycéen venu (X-Ponts) mais le parcours professionnel qu’elle a suivi ne manque pas de surprendre car il est avant tout politique. Il faudrait interdire, sauf à démissionner complétement de l’administration de tutelle, ces allers-retours incessants vers les partis politiques. Les grandes écoles de la République n’ont pas pour vocation à fournir des apparatchiks aux responsables politiques.

        1. Pheldge

          Pourtant c’est ce qu’elles font ! d’autant que leur corps essaie de résister à l’écrasante domination énarchique … Les X-quelque chose sont destinés à être les hauts dirigeants des grands corps techniques de l’état : dirigeants, gestionnaires, membres de cabinets ministériels tôt ou tard, ingénieurs ? jamais ! à l’équipement ce sont les Ingénieurs TPE qui font le boulot technique, supervisés par les IPC (ponts & chaussées) avec le plafond de verre bien entendu.

  32. Aristarkke

    « En juillet 2017, elle annonce vouloir donner la « priorité aux déplacements de la vie quotidienne », estimant que « l’argent doit prioritairement aller à l’entretien et à la modernisation » des réseaux existants.
    Dans cette logique, elle s’engage le 13 décembre 2017 pour un « plan national vélo » interministériel ».
    Toujours dit sans rire, évidemment, même si la grandiloquence n’arrive pas à les étouffer en dépit de sa munificence et de son abondance…

    Apparemment, les ceusses qui utilisent leur voiture pour aller travailler, parce que dans les petits coins de Grance, y’a pas souvent le choix, ne sont évidemment aucunement prioritaires…

    Un plan national vélo ???
    Bien un truc de bobo parisianniste de cinquième sublimation…

    Je peux vous en causer d’un plan vélo bidonnant, celui de La Trinité sur Mer, par exemple.

    Le maire a entrepris de réaménager (l’hiver ou printemps dernier) le carrefour de la rue du Men Dû (traversante) et des deux rues du Kerinho et du Mané Ror (à angle droit dans le prolongement l’une de l’autre) et le bout de la rue du Men Dû qui descend vers le port de plaisance et le centre de la commune.

    Quand je dis « descend » c’est que cela descend raide et évidemment que cela monte tout aussi raide du port vers ce carrefour.

    Sur *120 m*, au niveau du restaurant L’Azimuth pour les connaisseurs, il a réussi l’exploit de supprimer au total une trentaine de places de stationnement pour les remplacer par deux trottoirs très élargis (pour les rarissimes troupeaux de piétons dépassant les trois unités, même en haute saison, je suppose) et deux pistes cyclables de même longueur, ces dernières se rebranchant « violemment » sur le réseau routier existant en particulier l’ascendante qui vaut deux panneaux de cédez-le-passage aux automobilistes à cinq/dix mètres l’un de l’autre : le premier pour laisser les cyclistes se rabattre sur la chaussée automobile en descente de leur piste niveau-trottoir et le deuxième pour cause de rond-point tout nouveau tout beau, évidemment (personne de réellement surpris, j’espère)…

    Or, à La Trinité, les cyclistes sont rares parce qu’en fait, il y a surabondance de rues pentues (et raides pas qu’un peu) par rapport aux zones plates, que lesdites rues sont de surcroît plutôt très étroites en majorité. Bref, il ne doit y avoir que les touristes qui ne « savent pas » qui amènent leurs célérifères et après leur première sortie, ceux-ci restent sagement entassés mais pas utilisés.

    Quant aux places de stationnement (gratuit en plus !), elles manquent cruellement aux touristes en haute saison.

    Petit conseil si vous y allez en touriste en haute saison et que vous trouvez par hasard une place payante, surtout versez votre obole (quasi au tarif parisien pour que ceux-ci ne soient pas trop dépaysés, probablement) sans barguigner, même pour un arrêt d’un quart d’heure.

    C’est littéralement quadrillé à un rythme effréné par les aubergines locales qui verbalisent TOUS les jours, dimanches et jours fériés compris…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.