Netflix, le grand gagnant du Pass Culture ?

Que peut-on donc faire avec l’argent des autres ? Le dépenser, pardi, et largement encore ! Quoi de mieux pour cela qu’en futilités et autres biens de seconde voire de troisième nécessité ? Et qui, mieux que l’État, pour vous dire comment claquer avec brio ces sommes récupérées sur le dos des autres ? Joie, bonheur et crêpes au sucre : c’est justement ce que le Pass Culture va bientôt vous permettre !

Et si vous ne connaissez pas la nouvelle et frétillante initiative du gouvernement dans le claquage d’argent gratuit des autres, discipline devenue olympique en France depuis une quarantaine d’années, rappelons simplement que le Pass Culture est ce bidouillage social promis par le candidat Macron durant sa campagne présidentielle afin de ratisser les voix des plus jeunes. Dans l’esprit, ce Pass Culture concerne en effet les jeunes adultes et est destiné à aider leur accès à la culture, en leur fournissant des réductions sur certaines manifestations et produits culturels de tous types.

Ce montage, plutôt flou pendant la campagne, s’est progressivement précisé au fil des mois. Petit-à-petit, ce qui n’était probablement qu’une énième idée idiote lancée en l’air s’est concrétisée en idée idiote lancée comme un pavé dans la mare de finances publiques pourtant particulièrement stressées : et si on donnait 500 euros aux jeunes adultes à leurs 18 ans afin de les pousser vers certains biens et services culturels ?

Voyant que tout le monde semblait trouver parfaitement normal de cramer ainsi une somme assez rondelette à ce genre de dépense, le gouvernement s’est donc lancé dans la mise en place de la nouvelle tubulure destinée à arroser ce nouveau public. Il y a quelques jours, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a donc dévoilé certains contours de ce Pass Culture.

Présenté de façon grandiloquente comme un « GPS de la culture » (on a le droit de pouffer), ce Pass se verra doté d’une application mobile permettant de géolocaliser les offres culturelles. Compte-tenu du passé de l’État en matière d’informatique en général et d’application mobile en particulier, on peut raisonnablement tabler sur une bouse d’ampleur modérée qui sera testée sur 10.000 jeunes et cinq départements dans les prochains mois.

Jusque là, on pourrait croire à une simple et nouvelle façon de dépenser l’argent des autres. Mais là où les choses prennent une tournure cocasse, c’est lorsqu’on apprend que, mais oui enfin, rien n’empêchera nos jeunes citoyens de claquer leur Pass sur Netflix ou Spotify.

Oh, attention ! Comme de juste avec tout ce qui vient de l’État, il y aura des conditions, des règles, des encadrements et probablement l’un ou l’autre cerfa solidement numéroté pour éviter toute dérive, comme par exemple claquer tout ce Pass sur les offres en ligne. Non mais oh !

Il apparaît en effet que ce Pass ne pourra pas financer votre abonnement Netflix plus de deux ans. De la même façon, ces mêmes autorités ont jugé nécessaire de limiter les dépenses pour les CD ou les DVD. Quant à la presse en ligne ou papier, il sera possible de s’y abonner grâce à ce Pass sauf, bien entendu, les « tabloïds à risque » dont on se doute qu’il existera une liste tenue scrupuleusement à jour par la Kommandantur le Ministère.

Ah, et bien évidemment, on ne pourra pas utiliser ce Pass sur Amazon (car Netflix : bien, Amazon : mal) et on devra donc se faire livrer en librairie toute commande de livres. Parce que, voyez-vous mes petits amis, les déplacements supplémentaires jusqu’au marchand le plus proche sont forcément écologiques et optimaux. Quelle brillante idée !

Et surtout, quelle belle cohérence d’ensemble !

Un coup, l’État ne peut supporter l’idée que les nouvelles technologies viennent ainsi tout écrabouiller sur leur passage, à commencer par la culture locale. Il se fait donc fort de tout faire pour bouter Netflix hors de France, avec un certain succès puisque ce dernier a eu la judicieuse idée de ne pas y installer ses centres de données ni son siège social européen, de ne pas y créer d’emplois, de ne pas y payer ses taxes et de ne pas lui faire profiter de cette opportunité économique dont elle n’aurait eu que faire de toute façon, son opulence actuelle devenant presque embarrassante.

Mais ensuite, voilà le même État qui subventionne directement l’ennemi infâme d’hier. Mieux : il en profite pour faire un croc en jambe à l’autre Némésis (Amazon) qui a eu, lui, la bêtise de s’installer quand même dans le pays. Peut-être la manœuvre vise-t-elle à faire enfin fuir le géant de la distribution qui a l’outrecuidance d’embaucher à tour de bras dans le pays ? Il serait temps : le chômage est bien trop bas, les rentrées fiscales trop hautes et l’excédent budgétaire (et de crédibilité) du gouvernement vont finir par déclencher la jalousie du reste du monde.

Outre cette incohérence globale, on pourra s’étonner du choix du ministère : plutôt qu’orienter — flécher, dirait l’administration fiscale — les dépenses des jeunes et autres frétillants récipiendaires de cette aumône publique en donnant plutôt des bons, coupons et autres réductions orientées sur les biens culturels officiellement estampillés par la puissance publique (par exemple, les musées, bibliothèques, grandes salles de spectacles ou grands complexes culturels, …), voilà l’État qui distribue directement du pognon qui n’a d’odeur que celle d’un électoralisme putassier difficilement dissimulable. Charge à lui de mettre ensuite tous les moyens pour s’assurer que cet argent sera dépensé exclusivement là où il le veut, ce qui promet encore quelques moments forts en chocolat.

En outre, on ne s’étonnera pas davantage que ce même « pass culture » autorisera le bénéficiaire à s’acheter des jeux vidéos, parce que la culture, c’est aussi ça. Certes, pour faire bonne bonne mesure, il faudra que ces derniers aient reçu un aval quelconque (ici, la sanction du CNC), histoire de faire croire que le contribuable serait en quelque sorte gagnant : il paie via le CNC pour qu’un jeu soit financé, puis il paie via le Pass pour qu’il soit acheté, ce qui permet à une société française d’augmenter ses ventes. Un petit pas pour le joueur, le vendeur et le développeur, un grand bond en avant vers un déficit public supplémentaire pour le contribuable, qui devra donc se réjouir d’une distribution publique pour un bénéfice privé.

Tout cela sent bon la mise en place d’une nouvelle dépense somptuaire dont les effets de bord, ni documentés, ni même envisagés, promettent quelques moments de stupeur.

À la suite de quoi les détracteurs du gouvernement actuel, l’haleine chargée de haine et d’alcools bon marché, nommeront cela « turbolibéralisme ». Les journalistes, tout aussi incultes, reprendront ça tous en chœur, et le peuple, cornaqué par tous ces imbéciles, n’aura alors le choix que d’en remettre une couche aux prochaines élections en se demandant bien pourquoi, malgré le vote obstiné et constant pour ce ramassis de crétins, la situation empire.

Enfin, regardons le bon côté des choses : des centaines de milliers de jeunes vont recevoir 500 euros en provenance directe du cul d’une licorne pour regarder Netflix, s’acheter le dernier DVD de Booba (ou Kaaris, ne soyons pas sectaires) ou ne pas commander de livres sur Amazon.

Comment ne pas s’en réjouir ?

Commentaires287

  1. Aristarkke

    « Quoi de mieux pour cela qu’en futilités et autres biens de seconde voire de troisième nécessité ? »
    Même en nécessités de première apparence comme la gare TGV de Montpellier qui doublonne allégrement…

    1. Adolfo Ramírez Jr

      Ladite gare qui, malgré l’expérience de la première transformée en vrai chaos par les décisions absurdes des administrations qui administrent, est elle aussi un foirage total.
      Un seul ascenseur, par exemple, pour rejoindre les voies. Un parking mal fichu, qui fait que vous etêt bloqué en permanence.

        1. Stéphane B

          Et encore papet, tu n’as pas encore subi le logiciel gestpass. Quésaco ??? Ben, c’est le logiciel des impôts, pour le fameux prélèvement à la source. Un ami guadeloupéen l’a vu installer dans son service (inutile de préciser ici ou il travaille lol). Depuis donc son installation, ledit logiciel marque erreur technique chaque fois qu’il est ouvert.

          Aussi, il lance un cri d’appel, un SOS, à ses collègues métropolitains pour savoir s’ils ont le même souci.
          Ce logiciel permet de faire ses déclarations lorsqu’il s’agit de moduler ses impôts, en fonction de ressources supplémentaires ou de modification de travail ou que sais je encore.

  2. Aristarkke

    Mélusine, secoue-toi un peu !
    Pas beaucoup d’effets ces derniers temps…

    – en effet les jeuneS adultes
    – aux jeunes adultes à leurS 18 ans
    – Madame LE ministre de la Culture Françoise Nyssen
    – Compte-tenu du passé de l’État en matière d’informatique en général et d’applicationS mobileS en particulier, (hélas, il n’y en a pas eu qu’une seule…)
    – reprendront ça tous en cHœur

  3. Aristarkke

    Là, il y a comme un problème :
    – à l’autre Némésis, Amazon (…)

    Monseigneur, l’emploi de Némésis en l’espèce relève du contresens : Némésis est la personnification de la loi morale réprouvant tout excès et éventuellement, la jalousie divine qui frappe la réussite de mortels trop chanceux, riches, etc…

    En l’état, c’est plutôt l’Etat qui est la Némésis qu’Amazon qui en est plutôt la victime…

    1. Aristarkke

      Prométhée (qui déroba le feu du ciel pour le donner aux Humains) irait déjà mieux en le transposant pour Amazon, celle-ci donnant une traduction à la culture livrable rapidement à tous ceux le souhaitant…

    2. sam player

      Euh Harry, j’suis pas un littéraire mais le némésis de quelqu’un c’est son ennemi… quelqu’un qu’il est difficile de combattre, excepté par la justice divine… (euh… si tant est qu’elle existe, Val l’ancienne ne manquera pas de nous apporter ses lumières à ce sujet)

      1. Dr Slump

        Nul besoin d’être littéraire, et la fiche wiki à ce sujet est tout à fait correcte
        fr.wikipedia.org/wiki/Némésis
        Et non, ce n’est pas son « ennemi », la Némésis, du même nom que la déesse antique, est comparable au concept bouddhiste de rétribution karmique.

            1. René-Pierre Samary

              On y trouve :
              « Use the word nemesis to describe someone or something that always causes you major problems, like the runner on another school’s track team who, for years, has been beating your time by a fraction of a second. »
              Si le Pass culture pouvait nous éviter ça…
              Mais je ne crois pas. Au contraire…

          1. Aristarkke

            Ici, on cause français, n’est-ce-pas ?…
            Recourir au verbiage des Rosbifs pour se justifier est du dernier capillotracté, à mon avis (pour ne pas dire incongru, n’est-il-pas pour certains).

            [Bon, quand il ne reste plus que cela avant de devoir amener le pavillon, cela peut être tentant…]

            1. sam player

              Tout simplement parce que je lis plus en anglais qu’en français et que c’est le sens que j’en ai retenu.
              J’ai quand même cherché nemesis signification en français et n’ai rien trouvé rapidement, alors que cette requête en anglais indique directement ce sens. Voili voilou.

              1. Aristarkke

                Si c’est le cas de Monseigneur, il se doit alors de corriger sa majuscule au minimum.
                Mais il n’est pas employé en nom commun en français d’où la difficulté de trouver des entrées en ce cas…

              2. Pheldge

                je être d’accord avec le robot en pâte hic : la pre »mière fois que j’ai vu le mot, c’était dans les BD Marvel des années 70-80, employé dans le sens anglo-saxon, et sans majuscule.

        1. sam player

          Ce qui est drôle Dr ici, c’est que pour ma part je prends des gants, je ne dis pas non… je donne juste mon avis sur ce mot qui est d’ailleurs plus souvent utilisé en littérature anglaise, dont les articles de journaux où il n’est pas rare de trouver ce mot…
          Et c’est moi que tu accuses de vouloir avoir raison… Ah ah ah… (bon, t’es pas tout seul, d’autres aussi)
          Bon, je vous rappelle que les littéraires c’est vous, faudrait voir à relever un peu le niveau…

          1. René-Pierre Samary

            Ce mot souvent utilisé en littérature anglaise…
            Tom Clancy (bon boulot d’ailleurs), Patricia Cornwell (excellent travail), Sylvia Andrew, Paula Marshall (auteures de la collection Harlequin), font-ils partie de la « littérature anglaise ?

            1. sam player

              Connais pas, mais oui, pourquoi pas, si ça se vend c’est que ça s’achète et contrairement à vous je ne fais pas de différence entre bonne et mauvaise littérature : chacun y trouve son compte.
              Pourquoi vous étonner, vous les élites, que l’état mette ses gros doigts dedans, en fait vous êtes pareil : nul doute que si vous aviez du pognon des autres à distribuer vous en feriez profiter vos préférés.

              Idem pour le raisonnement sur la mal-bouffe, les monuments etc…

                1. sam player

                  Bof le caviar je ne suis pas fan…
                  Des absurdités ? Juste de la tolérance. J’ai mes goûts et comprends bien que d’autres n’aient pas le mêmes.
                  Je craignais d’être un peu trop dans l’excès avec mon commentaire, mais vu le tien, je vois qu’en fait je vous ai sous-estimé pour ce qui est de l’intolérance… vous aussi savez ce qui est bon pour les autres… Hâte-toi, le peuple a besoin d’être éduqué…

                  1. sam player

                    J’aime bien quand vous citez vos références littéraires… perso il ne me viendrait pas à l’idée de citer Timoshenko dont j’avais tout lu à l’âge de 16 ans (prétérition).

                    1. René-Pierre Samary

                      Je m’explique sur « tu te rends compte ».
                      Tu dis : » Pourquoi vous étonner, vous les élites, que l’état mette ses gros doigts dedans, en fait vous êtes pareil : nul doute que si vous aviez du pognon des autres à distribuer vous en feriez profiter vos préférés. »
                      Tu m’accuses en somme (pourquoi ce « vous » ?) des vilenies que tu me prêtes. Méthode accusatoire. C’est malhonnête.
                      Je ne suis pas l’État. L’État a le pouvoir. Je n’ai que des opinions. Tu ne vois pas la différence ?
                      Allez, bonne journée (puisqu’il faut être courtois).

                    2. sam player

                      Le « vous » je fais de la généralisation, tu étais adepte il n’y a pas longtemps.
                      Pour le reste, tu donnes ton opinion et moi la mienne et c’est un débat.
                      Je vais rajouter dans mon abécédaire officiel du bien et du mal, du bon et du mauvais que le caviar c’est bon et que la merde c’est mauvais… tout dépend quand même du point de vue : les agriculteurs s’alimentent aux stations d’épuration…

          2. Dr Slump

            Pour ne pas paraître présomptueux, j’aurais du en effet préciser que je donnais là la signification principale, le sens premier et originel de Némésis.

            Celle que tu donnes n’est pas fausse, mais c’est une dérivation, une signification secondaire, qui confirme d’ailleurs son sens premier: un ennemi, certes, mais qui incarne la punition/colère divine, ou qui vient effectuer la rétribution divine.
            No offense. Je ne suis simplement pas d’accord avec cette habitude moderne de prendre le fruit et jeter la fleur.

              1. Dr Slump

                Cette remarque est inutile, en plus d’être déplaisante, surtout que c’est toi qui a commencé par contredire Ari, alors qu’il avait raison.
                Tu rends impossible toute conversation aimable par ce comportement désagréable, et tu devrais réaliser qu’il n’y a qu’avec toi que ces prises de tête se produisent avec une telle fréquence. Il y un bail que je t’aurais ban de ce blog. Je ne m’attends pas à ce que tu te remettes en question, mais j’en ai assez de la façon dont tu pollues les échanges sur ce blog, donc, je n’y reviendrai plus, ciao, finito.

                1. sam player

                  Tu devrais relire : je n’ai pas contredit, mais n’ai fait que dire que le nemesis de quelqu’un c’est son ennemi (avec les définitions fournies, sous-entendu que ça correspondait à l’idée émise dans l’article)
                  Harry se défend bien tout seul avec sa majuscule.
                  Tu ramènes encore cela à avoir raison ou tort, tu as du mal vivre un truc dans ton enfance, on peut en parler si tu veux :mrgreen:
                  Sinon, un scoop, ici il me semble que c’est un lieu de débat et donc effectivement nous n’avons pas tous les mêmes idées et celui qui n’est pas d’accord avec toi il pollue ?

                  1. René-Pierre Samary

                    « tu as du mal vivre un truc dans ton enfance, on peut en parler si tu veux »
                    Je crois me rappeler, mais je me trompe peut-être, Slump me corrigera, que le Dr aurait fait état, ici, de choses particulièrement cruelles de son enfance. Si c’est le cas, tu lui devrais de plates excuses pour ce que je considèrerais comme une remarque ignoble.

            1. sam player

              Si, si, je dis souvent « il me semble » quand je ne suis pas sûr… mais quand je dis non c’est que je suis sûr de ce que je dis et n’hésite pas à citer mes références.

              1. Bartleby

                Je me permets d’intervenir dans votre bonheur conjugal, et je vous cite:
                « Euh Harry, j’suis pas un littéraire mais le némésis de quelqu’un c’est son ennemi… »
                Ceci est bien une affirmation de votre part. Ce n’est pas une question, pas une proposition, ni une hypothèse. En outre il n’y a aucun « il me semble » de votre part, nulle part, ni de précaution oratoire. La mauvaise foi semblerait donc bien avérée sur ce cas précis. Il me semble, sans vous offenser ni en faire une accusation personnelle, il va de soi.

                  1. Bartleby

                    Assertion invérifiable. Toutefois tout est écrit, tout est lisible. Relisez-vous soigneusement, je vous assure: pas de « il me semble ». Vous donnez finalement raison à Aristarkke, ayez le donc le bon sens de donner raison à Dr Slump, puisque qu’il arrive à la même conclusion, même si c’est par des explications différentes. Et sans vouloir tortiller, de plus il met bien la majuscule à Nemesis. Cela prend la proportion de l’enfantillage, aussi je n’en jette pas plus. J’aimerais mieux pas!

                    1. sam player

                      Bartleby, tu voulais avoir ton heure de gloire, c’est raté…

                      1/ avec mon « il semble » je répondais à Harry et nous parlions de mon positionnement de façon *générale* ici et non de ce sujet du jour. Et d’une.

                      2/ Ce matin, j’ai exprimé un doute, même si chez moi un doute c’est 9/10 de certitude. J’étais ce matin sur un Zetor, un 4911, et j’avais pas trop le temps de googler avec mes gants… mais ce soir si.
                      Alors avec mes petits doigts musclés j’ai tapé :
                      être un nemesis,signification

                      … et après la 1ère réponse en anglais (due à ma config), la 2ème est celle-ci :

                      lesdefinitions.fr/nemesis

                      … et après la définition générale, on peut lire :

                      « Quelques fois, Némésis est employé en tant que synonyme d’ennemi. Cet usage provient du souhait que puisse avoir un individu pour exercer la vengeance contre son pire ennemi, tel que l’aurait fait la déesse Némésis pour administrer la justice distributive.

                      Par exemple : « Le Joker est le Némésis de Batman », « Cet homme, une fois de plus, a dû faire face à son Némésis ».

                      Et de deux…

                      Voilou, bien à toi.

                      Je ne voulais pas enfoncer le clou, mais c’est fait et c’est de ta faute.

                      PS : Dans mon métier de base, il n’y a pas de place pour l’à peu près et c’est pour cela que je ne m’avance pas si je n’ai pas de certitudes sur ce que je dis car c’est de cette façon qu’on obtient la confiance des clients ou des gens avec qui on travaille. Ils en arrivent à dire : si Sam dit, alors on peut y aller tête baissée. Bon, ça crée des jalousies aussi car certains pensent que j’ai toujours raison : mais c’est une conséquence de ma manière d’aborder les sujets et non un prérequis.

                    2. Bartleby

                      Mr Player. Je ne suis pas votre copain, merci de m’épargner vos familiarités.
                      « Quelques fois, Némésis est employé en tant que synonyme d’ennemi… »
                      N’est-ce pas ce que dis Slump? Il le reconnait lui-même quand il reformule son propos, et que vous vous gaussez ensuite en prétendant qu’il s’est pris le pied dans le tapis.
                      Vous semblez fort pour faire des raisonnements, mais ce n’est pas l’amabilité qui vous étouffe. Pour la gloire, celle de meneur de joute verbale qui semble tellement vous motiver, je vous la laisse de bon gré, je me fiche de ce genre de gloriole.

                    3. sam player

                      @ Bartle by

                      @ 10 septembre 2018, 10 h 51 min il dit « non »

                      @ 10 septembre 2018, 11 h 29 min il reformule

                      Il s’est pris les pieds dans le tapis, point barre… et toi aussi.

                    4. Gally

                      @ Sam Player : de passage sur ces commentaires, et d’humeur taquine, j’ajoute un lien que vous semblez tous avoir raté : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Némésis_(homonymie).
                      Accessible depuis le lien précédent (au tout début, avant même l’image), on y lit ceci :
                      « Némésis est la déesse de la juste vengeance des dieux dans la mythologie grecque. De manière générique une Némésis désigne le pire ennemi d’un héros dans une œuvre de fiction ».

                      Sur ce, je reprends ma place et mon pop-corn

      2. Aristarkke

        « Euh Harry, j’suis pas un littéraire  »
        Moi non plus mais je me soigne…
        Il ne t’aura pas échappé que Monseigneur y met une majuscule ce qui, en dehors de l’entame d’une phrase est la marque distinctive d’une qualité de personne portée par le substantif ainsi affublé.
        Même les Anglais procèdent ainsi.
        IL est donc fait référence à la déesse grecque qui était celle de la juste colère et de la rétribution divine.
        Ce qui ne convient pas au sens de la phrase.

      3. Val

        @sam « Val l’ancienne » mdr ! je ne suis pas trop spécialisée dans ces antiques dieux… pour te répondre sur l’existence d’une justice « divine » ou plutôt transcendante je dirais que chacun se l’inflige à soi même. Ce n’est pas dieu qui l’inflige. Avis tout à fait personnel et conforté par l’observation.

        1. Bartleby

          « je dirais que chacun se l’inflige à soi même »
          Très juste, c’est d’ailleurs ainsi que cela est compris à l’origine dans les enseignements chrétiens: le pêcheur se dirige de lui-même vers l’enfer.

    1. P&C

      Il y aurait mieux à faire pourtant :
      Après un service militaire par exemple, donner à chaque personne ayant effectué le dit service 1 lopin de terre, 2 poules et 1 porc… et le laisser se débrouiller avec.

      1. sam player

        C’est courant : à chaque fois que j’entends qqun dire qu’il va investir dans une nouvelle voiture, je lui demande s’il va faire taxi…

        1. Aristarkke

          C’est vrai mais cela peut être dit ironiquement ou amèrement ou les deux en même temps… Tout est dans l’ intonation rendue habituellement à l’ écrit par des guillemets! Souvent le cas de ceux qui en ont assez de voir les réparations s’accumuler dans leur vieuseté roulante. Enfin qui devrait l’ être… 😛

  4. douar

    Mais c’est très cohérant tout ça: d’un côté, on fait des coupes dans le budget du ministère du sport, pour le réutiliser en abonnement Netflix, vautré sur le canapé. Ce qui permettra de justifier les dépenses de campagnes sur le thème Manger/bouger
    J’ai bon?

  5. René-Pierre Samary

    « Un GPS de la culture »
    Je me demande régulièrement si c’est la fonction (de Ministre) qui crétinise, ou si cette fonction révèle simplement chez ceux qui l’occupent une sottise qui ne vient à se manifester qu’en y accédant.
    Nyssen n’est pas une cruche, mais qu’avait-elle d’exceptionnel pour devenir Ministre ?

      1. Bisphenol

        Punaise, quelle tanche…(sans outrage à ce poisson). Et aucun sous-fifre à coté pour l’arrêter de débiter des conneries au km… ils continuent à jouer au sudoku.

        1. Aristarkke

          Savoir lire le suédois lui a permis de dénicher l’opus du romancier Stieg Larsson en avant-première, de signer les droits pour 15.000 € et de transformer ensuite la petite maison d’édition Actes Sud, installée à Arles (c’est dire la taille…) en cador de la profession, vu les tirages insensés de cette excellente trilogie, qui lui ont amené richesse, gloire et beauté (intérieure, intérieure…)…
          Personne ne misait sur son babil pour tenir le poste de ministre, visiblement et auditivement…

        2. parlato francese

          « par rapport à montrer » « tout en sachant qu’on ne sait pas » – le seul moment ou elle ne bafouille pas, c’est pour égrener le jargon « restitution des échanges » et autres fadaises. Mais c’est le français tel qu’on le parle maintenant « la position qui est la mienne » « la connerie qui est la sienne »

      2. MarieA

        Mon Dieu! Cette pauvre femme ne devrait pas être dans un ministère mais dans une maison de repos.
        Est-ce vraiment responsable de laisser divaguer une pauvre malade en pleine crise de régression publiquement?
        Je compatis avec le pauvre mec qui doit sûrement « travailler » avec cette dégénérée toute la journée et qui ne réagit même plus. Les journées doivent être longues…

    1. Aristarkke

      « si cette fonction révèle simplement chez ceux qui l’occupent une sottise »
      Nullement, c’est l’effet d’accéder dans les cimes qui, raréfiant trop l’atmosphère, font que les impétrants ont des chevilles qui gonflent exagérément et en viennent à considérer que tous ceux qui sont en dessous, ne sont que de la valetaille inculte à laquelle on condescend de parler mais en se mettant à son niveau (fantasmé).

  6. Dr Slump

    Ah, la marmotte, ça faisait longtemps.

    Il est vrai que notre pays est encore plus magique que la Suisse, la raison est évidente: chez nous, nous avons des milliers, que dis-je, des miyons de marmottes mignonnes qui fabriquent des tickets, des pass et des bons gratuits, nos marmottes fabriquent même de l’argent gratuit, c’est comme des pass, ça s’imprime et ça se distribue gratuitement. Accessoirement, nos marmottes emballent aussi les chocolats dans le papier d’alu, pour les distribuer à tout le monde pour Noël.
    Et des cerfa aussi hein, mais c’est juste pour s’assurer qu’il n’y a pas de de problème, et non non tout va bien! Tout le monde a ce qu’il faut: les uns les cerfa, les autres les chocolats. C’est magique vous dis-je!

    1. Theo31

      L’autre jour, un collègue me dit qu’il ne surtout pas se faire soigner au Canada. Je lui répond « mais pourquoi les Canadiens ne viennent-ils pas en France pour leurs soins ? » J’attends encore la réponse.

      1. Dr Slump

        Sans remettre en question le propos, devoir voyager de l’autre côté de l’Atlantique est sans doute une raison suffisante… les US, c’est quand même plus facile.

  7. taisson

    Démagogie et rien d’autre…Un p’tit coup de clientèlisme « jeunes » !
    Absolument rien de culturel la dedans.
    Et, comme dit le patron, si au moins ils incitaient à des choses intéressantes….
    Il y aurait un alibi !!
    République bidon, qui cherche des partisans et, comme à la pêche, il faut d’abord amorcer !
    Même les billets de 500F gentiment distribués par le père Dassault, ça avait une autre gueule, et en plus, ils sortaient de sa poche, pas de la nôtre !!
    Triste dégringolade continuelle…

    1. Dede

      « ils sortaient de sa poche, pas de la nôtre !! »

      Techniquement, c’est vrai et il aurait pu choisir de les y laisser (dans sa poche, les billets) mais sachant qu’il allait en recuperer d’autres (billets) de la notre (poche), il s’en donnait a coeur-joie!

      1. taisson

        @ Dede 10 septembre 2018, 11 h 01 min,
         » mais sachant qu’il allait en recuperer d’autres (billets) de la notre (poche) »
        Au moins, c’était de l’amorçage intelligent !! Alors que là, on est dans la situation du pêcheur idiot qui va voler de l’amorce, pour amorcer sur le coup du voisin !
        Sans compter le côté « seigneur » du geste…D’un homme qui n’avait vraiment pas besoin d’un mandat électoral pour vivre. C’était plutôt un peu pour la gloriole…

  8. Val

    Bon on peut déduire pas mal de choses : le lobbying de netflix est plus efficace que celui d’autres acteurs, Françoise Nyssen ou ses proches ont des intérêts chez netflix, ce pass est un outil bien pratique pour encore subventionner à bon compte une tranche de population à nombreux enfants sur le dos des autres. Par ailleurs, le budget de la culture étant supérieur à celui de la justice on comprend mieux pourquoi on a des problèmes. Tout va bien le cap du gouvernement va toujours vers le mur/le gouffre

      1. Val

        @Flag votre liseuse est mal réglée :  » une tranche de population à nombreux enfants  » après vous mettez ce que vous voulez derrière si ça vous chante. Ce qui est amusant avec vous, c’est que vous lisez autre chose que ce qui est écrit. Flag : master en procès d’intention . Mais c’est vous le raciste dans l’affaire , suggérez-vous que les « arabes » ne font pas partie des spoliés ? Vous oui. Moi pas . Moi je refuse que l’on prenne à Paul Mohammed Kim pour donner à Jacques Youssef Babacar , c’est tout .

        1. Flaghenheimer

          « ce pass est un outil bien pratique pour encore subventionner à bon compte une tranche de population à nombreux enfants sur le dos des autres. »
          Vous parliez donc des catholiques conservateurs? Ou juste des familles nombreuses?

          1. Val

            @Flag lisez ce qui est écrit et vous avez votre réponse. Eh Flag , petite question , pourquoi cette fixette de votre part pour les « arabes » (je passe sur cette grossière appellation fourre tout et ignorante, les « arabes » lisant le blog apprécieront … ) , les « arabes » comme vous dites sont ils les seuls à avoir des enfants nombreux en France ? Autre remarque : je déteste cette façon de classer : arabes, gaulois (merci Macron) , asiatiques , comme si l’appartenance à un ADN conditionnait un comportement . Il en va en revanche autrement de la religion mais c’est une autre histoire.

            1. Flaghenheimer

              Pas de fixette de ma part.
              Vous visiez donc les familles nombreuses. Dans la mesure où la cohérence est pour vous une valeur cardinale, je sais désormais que vous ne vous plaindrez pas lorsque Manu baissera les allocs.
              Bonne soirée.

              1. Val

                @Flag je ne « vise » rien. Je dis juste une vérité : cette manne va aller aux famille nombreuses, c’est factuel . C’est l’état qui vise , pas moi. C’est lui qui vise et divise pour cajoler telle ou telle tranche de population (segmentée par lui) en espérant récolte les votes. Mon crédo personnel c’est : flat tax pour tout le monde, pas de niche, pas de subvention de prime d’alloc ou autre : même régime pour tous. L’équité en quelque sorte . Et vous ?

                1. MCA

                  @Val 11 septembre 2018, 14 h 09 min

                  « C’est l’état qui vise »

                  Ce n’est pas « l’état », mais les politiques du moment qui sont aux manettes.

                2. Flaghenheimer

                  Je ne vous suis pas. Pourquoi ce pass profiterait-il d’avantage aux familles nombreuses? Il me semble que la même somme sera donnée à chaque jeune adulte. Qui peuvent par ailleurs vivre en dehors de chez leurs parents.
                  Par ailleurs, il me semblait avoir lu sous votre plume que les « progressistes » et autres défenseurs du PACS attaquait la famille. Cette clique de brigands aurait-elle changé d’avis?

  9. Pythagore

    « Joie, bonheur et crêpes au sucre »
    Aaaahhh Mônseigneur mais vous n’y pensaient pas ! Sucre et gluten préconisez vous au KampDuBien ?!? Dans la joie ?? Mais c’est une arme de destruction massive! Satan vous habite ! y vont tous mourir !
    Galette de quinoa et de tofu au sirop d’agave sans sucre, ca c’est le vrai bonheur.

  10. Ungars

    Petite hypothèse :
    – Je mets en place un service : je donne des cours de musique aux jeunes (de la culture pas chère!). Ils me paient les 500 €pour avoir un an de cours auxquels ils ne viendront pas, je leur reverse une partie du pognon et empoche le reste pour le service rendu.
    – Ayant fait « mes heures », je pourrai postuler à l’intermittence du spectacle, me permettant de toucher du pognon gratuit en ne foutant rien.
    – Tout le monde gagne du pognon frai, tout le monde est content, la culture est à son plus haut niveau, youpi!

      1. Ungars

        On cherche encore à museler la culture! A moi, a moi, laissez moi méchants policiers! Je suis un Aaartiste !

        N’empêche que ce genre de magouilles va être courante. On verra bien quelques petits gars qui trouveront le moyen de payer leur beuh avec le pass (comment ça « culture », c’est pas pour « culture du cannabis », haaan?)

        1. sam player

          Pour la formation en entreprise c’était le même topo… il suffisait d’être déclaré en préfecture… Dans les années 90, il suffisait de baisser le prix des équipements industriels fournis et de facturer la différence en formation à 8000FF la journée, 1.5 à 2 fois le SMIC mensuel en une journée (récupérable par l’entreprise sur le 1% formation).
          Mr le Juge, j’vous jure que c’est les zautres qui faisaient ça, moi jamais X

  11. Guillaume_rc

    Puisque le CNC revient en force dans l’actualité, un petit rappel : ce « machin » a été créé par le régime de Vichy (tout comme la Femis d’ailleurs).
    Mais le Camp du BIen a tendance à l’oublier.

    1. Gosseyn

      Comme l’organisation du notariat, ce machin si introduit dans les cercles du pouvoir. Ce qui lui permet de bénéficier de sa protection par l’institution judiciaire, lors de ses dérives dans les basses œuvres.

      1. Aristarkke

        Quand même, Gosseyn ! Le notariat n’a pas été créé par le Maréchal Pétain…

        Convaincu de divers crimes anti-nationaux, il a été frappé d’indignité nationale et a donc perdu droit à son titre, grades, etc…

        1. Gosseyn

          Conseil supérieur du notariat, non frappé d’indignité nationale a près sa participation à la spoliation des biens des juifs, après la création de cette organe en 1941.

          Sa génétique a perduré jusqu’à nos jours, où et puisque tout notaire peut initialiser la spoliation d’héritiers recherchés, moyennant la violation, en toute délicatesse, de son secret professionnel. Chose à nouveau tolérée, sinon admise à grande échelle par nos éminents représentants d’un État dit  »de droit ».
          Comprenne qui pourra.

  12. René-Pierre Samary

    Et ce sont ces gens-là qui fustigent les populistes, les démagogues…
    Vite, une citation.
    « Dans tous les siècles, les plus vils exemples de la nature humaine ont été trouvés chez les démagogues » (Thomas Babington Macaulay, Histoire de Jacques II)

  13. René-Pierre Samary

    S’agissant d’Amazon, je me permets une remarque : Amazon (dont je suis un fidèle client) ne vend pas que des livres. Il serait donc logique que cette entreprise ultra-turbo capitaliste ne bénéficie pas des largesses microniennes. Les librairies, on est sûr qu’elles ne distribuent pas des… je ne sais pas ? Des Coyote S, par exemple.

        1. Pheldge

          sam, toi et d’autres ici, m’avez fait découvrir des sites comme tukif et youporn, et il y en a plein d’autres du même style, tous gratos, alors franchement, tu crois qu’ils ont besoin de payer pour s’abonner à une chaine X ?

    1. Aristarkke

      Oui, sur le papier…
      Toutefois, la restauration des monuments ne bénéficie que d’1,52€ de subvention par ticket de 15 € payé…
      Une perte en ligne terrible… sachant que l’Etat doit sûrement pomper le tiers de la mise d’entrée de jeu, comme d’hab…

      1. Lorelei

        A priori, ceux qui vont pomper ce sont les gagnants du tirage de 13 millions du 14 septembre (Sur 15 à 20 millions de gains attendus).
        1.52 €, c’est la part de l’Etat.

  14. panchovilla

    ce modèle d’opération économico-sociale dont nos élites ont le génie a un nom :
    ça s’appelle « la prime de rentrée scolaire ».
    En voilà une idée qu’elle est bonne !
    plutôt que de donner aux familles des bons échangeables contre des vêtements pour enfants, des livres ou des fournitures scolaires, donnons leur du pognon !
    ça augmentera les ventes de télés, smartphones et autres bidules banlieuso-diversito-compatibles. ça permettra à la maman du jeune Clayton, mort dans un rodéo sur un scooter qu’il avait trouvé par hasard à Orly à 5 heures du matin (à 15 ans, voilà un jeune homme bien courageux) de partir en vacances au pays en laissant ses gosses seuls dans la cité. Bref, ça œuvrera pour ce qui est la force de notre grand et beau pays : la liberté ! (de faire n’importe quoi, de voler des scooters, d’emmerder tout le monde, de regarder netflix, etc…

    1. Aristarkke

      Quelle médisance !!!
      Debout à cinq heures du mat’, voilà un bel exemple pour les djeunes !!!
      Ah, on me dit qu’en fait il ne s’était pas levé à cinq du mat’ mais plutôt qu’il était toujours à l’oeuvre dans sa journée, heu, nuit de labeur…
      Cadences infernales, fatigues, niveau de bruit exténuant, toussa, cela émousse les réflexes , bien évidemment…

      1. WorldTour73

        Malheureusement, on ne parle pas du même.^^ Celui auquel je pense est un poète français, voyez:

        « Elle pense que j’suis en train d’la doigter *hum hum*, j’lui mets mon gros doigt d’pied »

        « J’me sens comme dans la chatte à ta mère »

        « Le niquage de mère est journalier
        Un seul coq’zer dans le poulailler »

  15. Citoyen

    « un « GPS de la culture » (on a le droit de pouffer), ce Pass se verra doté d’une application mobile permettant de géolocaliser les offres culturelles. »
    Mine de rien, c’est pratique ces applis de géolocalisation, … pour guider les moutons vers l’endoctrinement, en évitant que certains se perdent en route …. Là, pas de déperdition !…

    1. Aristarkke

      Quand on voit à Carnac comment les alignements sont pauvrement signalés dans la commune malgré leur notoriété mondiale, au moins européennes, on se dit qu’il va y avoir du boulot pour signaler le théâtre du Plancher qui Grince ou du Cat din l’horloche aux chalands…

  16. Val

    Je ne sais pas pour vous mais pour moi l’état se comporte comme les narcos qui filent de l’argent à des gens pour aller le perdre au casino de leur copain .

    1. Calvin

      Et tout le monde sait que pour gagner de l’argent au jeu, je parle de grosses sommes, il y a une martingale infaillible.
      Si si.
      Il faut ouvrir son propre casino.

  17. Val

    ̶p̶e̶t̶i̶t̶ gros HS rigolo (enfin, ça dépend pour qui) : une amie avait rendez vous pour acheter une maison. Jour de signature du compromis le propriétaire se rétracte : 50kE de plus value, il ne vend plus… le notaire lui avait dit 11kE , petit erreur d ordre de grandeur … on est arrivé au point de freeze : plus rien ne bouge . Et Macron qui veut faire baisser l’immo , mdr …

  18. Moijediscajdisrien

    Amusant. Les effets pervers sont bien notes dans l’article et les commentaires. J’ajouterai que les jeunes ne payent deja pas grand chose (etudiants, minima sociaux, ils sont deja sur les listes de gratuite). Les vieux ne payent pas grand chose (a part des impots et des cotisations sociales). Donc la consommation de services a prix reels, c est pour la minorite de salaries du privé entre 30/55 – les salaries du public ont leurs bons d’achat, leurs avantages en nature, leurs mutuelles, leurs cooperatives.

    Donc quand on passe d’une catégorie protégée et assistée à LA catégorie qui supporte le reste, normal, ça fait mal. Donc on râle et on vote socialiste, ou en tout cas, on vote statiste.

  19. Moggio

    Merci pour ce billet qui fait du bien. Dans la même actualité, je signale cette tribune de lobbying anti-Gafa dans le JDD d’hier (profondément partiale, malhonnête et choquante) signée par l’actuel et quatre anciens ministres français de la Culture entourés d’environ deux cents professionnels de la culture aux intérêts particuliers bien compris… : https://www.lejdd.fr/culture/leurope-doit-sauver-le-droit-dauteur-menace-par-les-gafa-3750788

  20. MarieA

    « un électoralisme putassier difficilement dissimulable. »

    J’avoue que je suis impressionnée par Macron pour la première fois. Je ne pensais pas qu’il mettrait cette bêtise en place! C’est hallucinant de se foutre de la gueule des gens à ce point là.
    D’un autre côté, on récolte ce que l’on sème et les idiots qui l’ont élu mérite de voir leur argent brûler de la sorte.

    Et puis, ne boudons pas notre plaisir, cet argent va servir à payer du rap américain, des séries télévisées américaines, des films américains…
    Et comme la culture américaine n’a pas de ministère, elle est évidemment condamnée à sombrer dans le chaos… Heureusement, la France fait honneur aux droits de l’homme et n’oublie pas de défendre et de protéger les plus démunis.

    1. Le prélèvement à la source, les 80 km/h, ce pass trucmuche, j’en viens à me dire que ce sont des caprices d’imbéciles autour de Macron, qui n’a pas su (ou pu ?) dire non. C’est cette hypothèse (hardie ?), ou admettre qu’il est effectivement aussi con qu’arrogant (ce qui fait peur).

      1. René-Pierre Samary

        Je l’ai dit dès avant son élection. Macron souffre sans doute d’un trouble de la personnalité, le TPH (trouble de la personnalité histrionique). Chez les personnalités histrioniques, le besoin de séduire est primordial. Ce besoin s’exprime par des attitudes excessives, mal adaptées (sa gestuelle avec Trump, avec Poutine, au mondial de foot). Sa croyance dans l’importance de l’apparence s’est traduite par ses différents « déguisements », pendant sa campagne; Le besoin d’être admiré, aimé, se traduit par la suggestibilité : il tombe facilement d’accord avec son entourage, pour en être aimé – ce qui répond bien à cette difficulté de Macron à dire « non » que vous supposez.
        Le besoin d’être aimé, admiré, explique sa relation avec Benalla – hors d’une hypothèse homosexuelle. Sa déception (« il m’a trompé ») est à la hauteur de l’admiration dont il supposait être l’objet. Elle peut être cause, cette profonde déception, de réactions absurdes (comme de nier publiquement une relation sexuelle).
        Ce qui fait peur, c’est que la personnalité histrionique, quand son besoin de louanges n’est pas satisfait, devient brutal, irrationnel. Sa baisse dans les sondages, au niveau de son prédécesseur, la condescendance de ce Hollande qu’il méprise, doit être pour son narcissisme une terrible épreuve. De même que le lâchage de Hulot. Je prévois que Macron, de moins en moins à l’aise dans son rôle de séducteur et de communicant, va se replier sur lui-même et son proche entourage de « fidèles », multipliant les décisions hâtives sous l’empire des émotions. Un petit Hitler dans son bunker.

        1. Aristarkke

          Cela tient la route. Selon une brève d’Auto Plus du 07, Flop Joene est allé déclarer au Luxembourg (la veille) que le 80 km/h était une mesure e c o l o g i q u e. Faut accepter de souffrir sur la route pour que Gaïa se porte mieux…
          Pas de doute sur ce racolage éhonté de la clique écologiste…

        2. Pythagore

          Je vais m’avancer à faire une prédiction: le système clientéliste Macron qui consiste à ménager la chèvre, le choux, la poule et quinoa a trouvé ses limites dans l’affaire Benala, et je pense que Macron ne pourra plus rien faire si ce n’est distribuer du pognon. Son quinquennat est mort. Enfin de tte façon il n’a pas fait grd chose à part d’emmerder le monde jusqu’ici.

      2. sam player

        des caprices d’imbéciles dans son entourage : assez d’accord
        pas su dire non : peut-être qu’il lâche sur un truc pour avoir une monnaie d’échange sur 10 autres

      3. Val

        @H16 oui et non je pense juste qu’il faut qu’il envoie un « signal » fort à ses obligés de la culture sous peine d’avoir encore une affaire type Benalla dans les pattes . C’est certainement aussi simple que cela. Ces type soit disant au pouvoir n’en ont de fait … aucun …

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Penserais-tu que l’affaire Benalla est une bordée de semonce orchestrée par un cercle d’influence pour rappeler à Macreux (ou Macreuse, ou Pot-au-feu ou Pot-Bouille ou Octave) qui est le véritable maître et qu’il ne doit pas toucher à certains intérêts ?

          1. Bartleby

            C’est ce que je me dis à propos de cette histoire. Macron envoie le message du peu d’amitié qu’il a pour les différents services d’ordre, police, armée, gendarmes et sécurité présidentielle, en accordant toutes ses faveurs à un représentant de ces populations « sensibles » qui leur posent le plus de problème. Et lesdits services d’ordre ont exprimé toute leur défiance en témoignant sans complexe contre Benalla.
            C’est confondant à quel point cette histoire reproduit celle qui s’est produite avec le général de Villiers.

            1. Bartleby

              J’aurais plutôt dit une guerre entre Macron et les polices.

              Pour Macron, armée, police, même combat: ce ne sont pas des fonctionnaires gratte-papiers qui se laisseront court-circuiter sans rien dire, ce qui à mon avis déplaît fort au président jupitérien qui entend tout contrôler, tout superviser du haut de son Elysée. Ce qui expliquerait sa volonté, à travers son favori, de recréer un nouveau service de sécurité, alors qu’il en existait déjà un.

        2. Pythagore

          « Ces types soit disant au pouvoir n’en ont de fait … aucun … »
          En pratiquant une politique clientéliste à tout crin comme jamais vu, en essayant de séduire des causes inconciliables. Macron s’est rendu obligé et servile de ses clients sans pouvoir les contenter. C’est le problème quand on est lèche-botte, on se rend dépendant du propriétaire des bottes.

      4. MarieA

        Le prélèvement à la source et le 80km/h, à mon avis, c’est uniquement parce que l’Etat a besoin de toujours plus d’argent, comme un drogué a besoin de toujours plus de drogue.
        Effet kiss-cool, ça permet de tester le niveau de servitude des français (résultat : excellent!).

        Par contre, les 500 euros aux 18 ans, j’avoue que j’ai du mal à comprendre. La raison que vous avancez est évidente :(« électoralisme putassier ») mais ça me parait un curieux pari, les jeunes ne votent pas beaucoup pour les présidentielles, encore moins aux autres élections, en plus, ça va énerver tous les adultes qui payent pour cette connerie. Bref, je ne vois pas trop ce que le pouvoir en place estime y gagner. 🙁

        1. « c’est uniquement parce que l’Etat a besoin de toujours plus d’argent »
          Oui et non. Oui, cela a été pensé parce que ça rapporterait. Mais non, parce que politiquement, à mettre en place, c’est suicidaire (on commence déjà à voir comment ça part en sucette). Pour le Pass Culture, c’est un truc qui a été lâché sous l’émotion de la campagne électorale, pour attirer les jeunes. Impossible de se dédire ensuite de cette connerie.

      5. Citoyen

        « C’est cette hypothèse (hardie ?), ou admettre qu’il est effectivement aussi con qu’arrogant (ce qui fait peur). »
        Euh … H16,… j’opterais volontiers pour la 2eme hypothèse …
        Sinon, ce serait admettre qu’il est ouvert aux propositions des autres … ce qui est peu crédible …

  21. Val

    @Marie bof cette étude n’apporte rien à mes dires , c’est une étude par pays et non par origine ethnique, il ne vous aura pas échappé que les US (tres bien placés) sont très métissés . De plus il y aurait bcp à dire sur le QI… , et comment le mesurer équitablement alors qu’une énorme part de la population mondiale n’a pas accès aux études , ne sait ni lire ni écrire … cette étude est juste … vide de sens

      1. Val

        @sam « On peut même établir le QI d’un illettré. » : bien sûr . Maintenant une personne qui n’a jamais été présentée à une quelconque forme d’étude ou d’abstraction n’est pas outillée comme toi et moi pour briller à bon compte. Perso, petite , le changement produit sur autrui par le résultat (tres positif , tu t’en doutes) de ce test m’a semblé écœurant et disproportionné. Cette aventure, utile au demeurant, m’a montré tres (trop) jeune la force des tests, des diplômes, des statuts, des titres sur bcp de gens et la servilité volontaire qui en découle .

        1. MarieA

          « Maintenant une personne qui n’a jamais été présentée à une quelconque forme d’étude ou d’abstraction n’est pas outillée comme toi et moi pour briller à bon compte »

          Justement, si. Les tests de QI sont conçus pour que ces différences ne biaisent pas les résultats!

          Lyssenko a des descendants partout! Si la science n’appuie pas mon idéologie alors changeons de science!

        2. Vassinhac

          Val, je partage votre écœurement concernant la réaction des gens à une mesure de QI, et je suis bien d’accord qu’il est très délicat de faire passer de type de tests à un enfant, au risque qu’il se croie bon à rien ou au contraire, ait les chevilles qui enflent.

          Cela ne retire pas la valeur de la mesure, tout particulièrement dans une analyse statistique.

          1. Val

            @Vass ceci reste ‘une’ mesure , ‘un’ paramètre parmi tant d’autres qui n’étalonne que certains types de capacités très valorisées dans nos contrées (comme par hasard, hein) . C’est un peu comme si on demandait au pur sangs anglais d’établir un critère de performance pour le cheval, nul doute qu’ils choisiraient la vitesse de pointe … et jugeraient tous les autres attardés .

            1. Vassinhac

              bien sûr, le QI n’a pas vocation à évaluer la valeur d’une personne.

              Pour reprendre votre exemple, cela a du sens de dire que les pur sangs sont globalement plus rapides que les percherons, et qu’un messager ne choisira pas le percheron. Cela n’empêche pas le paysan d’avoir un critère qui n’est pas la vitesse.

              Et de fait, dans le monde complexe qui est le nôtre, les capacités évaluées par le QI sont utiles.
              Peut-être que dans d’autres régions, cela est moins utile. So what ?

                  1. Val

                    @H16 oui , le coeur de la discussion est lancé par Marie qui pose que :
                    « ADN = QI = Comportement » Rien dans les articles et dans la video ne va dans ce sens . Le type de la video est tres prudent quant aux races et ne prend qu’un exemple pour les ethnies (le fameux juif ashkénaze, qui devrait se faire rare car winter is coming et il a toujours une bonne tête de coupable, dieu sait pourquoi …)
                    Bref nos fameux scientifiques sont toujours en train de ramer grave pour lire l’intelligence dans la boule d ADN . Quant aux ethnies je n’ai pas trouvé sont argumentaire très scientifique.

                    1. Vous dites des âneries. Le QI est très corrélé avec l’ADN (héritabilité supérieure à 85%) : https://www.intelligence-humaine.com/intelligence-est-genetique/
                      Que la notion de race soit particulièrement floue, c’est un fait. En revanche, il existe des haplotypes et des clades assez claires, qui n’ont pas le sens de race (trop flou) mais permettent assez précisément de définir des ethnies, et qui indiquent bel et bien le caractère essentiellement génétique de l’intelligence. L’ADN mitochondrial est particulièrement efficace aussi en ce sens. Les juifs ashkénazes (définis par l’haplotype K et les sous clades K1a1b1a et K1a9 K2a2a essentiellement) sont sur-représentés dans les prix Nobel, dans les doctorants, dans le Fortune Top 500, etc. On peut croire au hasard, mais statistiquement, ça ne tient pas.

                      La réalité est que les données scientifiques s’accumulent et ne vont pas du tout dans le sens de la doxa généralement approuvée et politiquement correcte, à savoir que « moyennant un bon environnement et une bonne éducation, on peut faire de n’importe qui quelqu’un d’intelligent ». C’est complètement faux. Et la doxa a été forcée sur tout le monde parce que les imbéciles qui l’utilisent confondent « intelligence » et « valeur ». La valeur d’un homme est, elle, très peu corrélée à son intelligence (elle y est même globalement orthogonale). Ca explique pourquoi on peut avoir des hauts QI mais être un parfait con (BHL me vient à l’esprit pour illustrer, mais on en trouvera d’autres).

                      Enfin, le comportement et le QI sont bel et bien corrélés, pour la simple et bonne raison qu’en gros, le comportement d’un individu dépend à plus de 50% de la génétique, à plus de 30% de son environnement direct (ses pairs, essentiellement) et pour le reste, son éducation (ses parents – le « tiens toi droit à table », c’est là et c’est grandement minoritaire). Là encore, il y a des centaines d’études qui montrent ça de façon éclatante, mais là encore, on refuse d’en parler parce que ça choque. Pourtant, remarquer que statistiquement, les cons font plus de conneries que les intelligents (l’usage de violence est directement corrélé avec les QI bas par exemple), ce n’est pas très choquant…

                    2. Val

                      @h16 j admets tout à fait une corrélation QI – ADN , je suis tout à fait réservée sur QI – race (et d ailleurs qu est ce qu une race ? La couleur ?qq gènes isolés ? Pas très précis comme modèle ) encore plus sur QI – comportement. Je reviens sur l exemple des juifs ashkénazes car il est totalement biaisé : ce peuple vivait dispersé en Europe il y a qq dizaines d années . Bcp vivaient pauvrement (relire R Gary) et servilement craignant la prochaine « ratonnade » si je puis dire . Bien sûr personne n aurait fait de test de QI ni parle de leur brillante réussite à cette proche époque. La plupart vivotaient . 80 % d entre eux se sont fait massacrer . Ceux qui ont survécu sont sans nul doute les plus intelligents et les plus riches car ils ont pu fuir.J imagine qu il en est de même pour les tootsies et les arméniens.

                  2. René-Pierre Samary

                    Patron, la doxa dont vous parlez vient de loin. Lev Davidovitch Bronstein, dit Trotski, affirmait que grâce au marxisme, on pouvait faire de l’homme de la rue un surhomme (sic), un Aristote, un Goethe, un Marx (« Littérature et Révolution »).
                    Excellente, votre remarque sur les imbéciles qui confondent intelligence et valeur. On peut en effet être un con avec beaucoup d’intelligence. Le culte exclusif rendu à l’intelligence est une des grandes erreurs de notre époque.

    1. Gosseyn

      Il faudrait que vous vous documentiez un peu plus sur ce sujet, pour répondre de façon plus pertinente. Car vous conviendrez quand même qu’un sujet aussi sensible pour certains que le QI a été étudié, depuis longtemps et sous tous ses aspects, par bien des scientifiques dans le Monde ; des synthèses sont disponibles en ligne et répondent bien entendu à vos critères.

      1. Val

        @gosseyn comme wiki est mon ami : chapitre « Différences (de QI)entre groupes ethniques et controverses sur les interprétations racistes » : Les différences observées entre les groupes ethniques correspondent aux conséquences de milieux environnementaux défavorables aux minorités noires américainesLes psychologues défendant l’idée que les différences entre les groupes seraient d’origine biologique, sont très minoritaires depuis la fin du XXe siècle.

        1. Gosseyn

          Rien des généralités du moment n’est mauvais dans Wikipédia, si l’on écarte les nombreuses omissions constatables en tant que spécialiste d’une question ou d’un domaine.
          Sauf que sa conception même permet à des groupes d’influence d’intervenir pour faire effacer ou s’opposer à des informations qui leur sont défavorables.
          Chose facile à prouver lorsque la base est juridique, les lois étant incontestables en leur lettre ; mais alors il reste difficile de parvenir à les placer, par création de polémiques internes ou de formes non identifiées de subordination.
          Ici aussi, documentez-vous sur la méthode Wiki de création ou de modification d’articles.
          Dans le cas présent, l’existence même de tests de QI est anti-socialiste, puisque le réel s’oppose alors à cette idéologie. La pression et l’opposition politique à l’inscription de ces études scientifiques dans Wiki est donc majeure.
          Je n’en déduis pas que vous aviez su ce biais pour prendre cette référence …

          1. sam player

            Oui le méthode wiki est criticable mais en fait c’est toujours mieux que l’encyclopédie dans laquelle le point de vue était développé par quelques personnes de la même obédience.
            Sur wiki, pour avoir un point de vue élargi, c’est pas mal en général de se référer aux onglets historique et discussion.

              1. Vassinhac

                l’anglais étant généralement plus neutre, car lu et édité par le monde entier, ce qui le rend plus abouti au sens de wikipedia, c’est-à-dire présentant les différents points de vue et leurs arguments.

    2. MarieA

       » il ne vous aura pas échappé que les US (tres bien placés) sont très métissés  »

      Justement, le QI baisse dans les pays occidentaux qui reçoivent le plus d’immigrés.
      Si vous vous renseignez, vous verrez d’ailleurs que les asiatiques sont surreprésentés dans les universités américaines (40% des étudiants de mémoire).

      https://www.unzcloud.com/wp-content/uploads/2016/12/world-map-iq-drop-due-to-immigration.png

      « De plus il y aurait bcp à dire sur le QI… , et comment le mesurer équitablement alors qu’une énorme part de la population mondiale n’a pas accès aux études , ne sait ni lire ni écrire … cette étude est juste … vide de sens »
      Les tests de QI sont justement conçus pour cela. Quel intérêt de faire des études sur l’intelligence si l’on considère que l’intelligence se définit comme le fait d’être lettré?!? Pas besoin d’études, ni de spécialistes, les doctorants en philologie ou en lettres seraient les plus intelligents avec cette théorie.

    3. MarieA

      « bof cette étude n’apporte rien à mes dires »

      Si, le comportement dépend en partie du QI. Vous trouverez toutes les informations sur Internet.

      « c’est une étude par pays et non par origine ethnique »
      Déjà fait. Le groupe ethnique qui présente le plus haut QI sont les juifs ashkénazes.

      « De plus il y aurait bcp à dire sur le QI… »
      D’après qui? Vous? Parce que les scientifiques qui travaillent sur ces questions n’ont pas l’air d’être de votre avis. Mais après tout, qu’est-ce qu’ils en savent…

      « cette étude est juste … vide de sens »
      Ces études. Le QI a été étudié par plusieurs personnes, de plusieurs pays, depuis de nombreuses années.

      Je ne comprends pas pourquoi vous niez les résultats obtenus et confirmés par la science depuis de nombreuses années parce qu’ils ne sont pas d’accord avec vous.

      1. Vassinhac

        « Déjà fait. Le groupe ethnique qui présente le plus haut QI sont les juifs ashkénazes. »
        J’ai vu une étude sur les Etats-Unis, qui ne regardait que 3 groupes : asiatiques, caucasiens, noirs. Auriez-vous un lien vers quelque chose de plus fin ?

        1. MarieA

          Regardez dans Google.

          Richard Lynn, un des experts les plus réputés sur la question, leur a même consacré un livre : « The Chosen People: A Study of Jewish Intelligence and Achievement »

          https://vdare.com/articles/lynn-on-the-jews-yes-it-s-intelligence-but-there-s-something-else-too

          https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4098351,00.html
          « According to a study performed by Cambridge University called, « From Chance to Choice: Genetic and Justice, » Ashkenazi Jews have a median IQ of 117. That’s 10 points higher than the “accepted” IQ of their biggest competition, Northeast Asia, and 20% higher than the global average. “Ashkenazi Jews comprise 2.2% of the USA population, but they represent 30% of faculty at elite colleges, 21% of Ivy League students, 25% of the Turing Award winners, 23% of the wealthiest Americans, and 38% of the Oscar-winning film directors.” “Since 1950, 29% of the Oslo awards have gone to Ashkenazim, even though they represent only 0.25% of humanity. Ashkenazi achievement in this arena is 117 times greater than their population. »  »
          Article écrit en 2011.

          1. Gosseyn

            + 1 , MarieA. Sauf qu’il en est qui ne veulent pas regarder les réalités risquant de pouvoir remettre en cause leurs conceptions idéologiques. Ce comportement réactionnaire se retrouve souvent dans les divers grades de  »progressistes » (comme ils se prétendent). Ce qui est une situation non exempte de contradictions internes, qu’ils ne parviennent alors pas à surmonter. Le  »Dogme », et puis c’est tout !

        2. Val

          @Vass avec « juif ashkénaze » on est dans l’ethnie (langue , culture ) et pas dans ce qu’on évoquait au début : adn biologie : asiatique, caucasien etc , bref on mélange choux et carottes

          1. René-Pierre Samary

            « avec « juif ashkénaze » on est dans l’ethnie (langue , culture ) »
            Apparemment, ce n’est pas vrai pour les sionistes, pour qui les Juifs forment un peuple doté d’un ADN spécifique. Personnellement, je n’en sais rien, bien sûr.
            (Shlomo Sand : « Comment le peuple juif fut inventé » et « Comment j’ai cessé d’être juif »)

          2. Juif ashkénaze, dans ce contexte, c’est bien l’haplogroupe mitochondrial K de sous-clade K1a1b1a et K1a9 K2a2a (beaucoup plus rarement K1a7, K1a8 et K2c).
            Donc non, ce n’est pas l’ethnie mais l’ADN et on ne mélange rien.

            1. Val

              @H16 ok pas de pb mais c’est plus clair en le disant . On peut dire dans ce contexte que l’appellation « juif ashkénaze » est pour le moins dirons nous …. trompeuse. Ces gênes étant présent entre 30 et 50 % de ces personnes , a t on évacué les autres des stats ? Il semble que ces « sous-clades » (? beotienne) soient rares chez les autres groupes humains , rare n’étant pas absent , a t-on fait une étude de leur QI, puisque c’est cela dont on parle ? des « juif ashkénaze » qui s’ignorent en qqsorte

              1. À mesure que les tests ADN se démocratisent, et que les tests de QI se font plus précis, on obtient partout les mêmes conclusions. Les remarques sur les Ashkénazes sont périphériques en fait.

              2. Iskanderkul

                Axel Kahn, qui doit s’y connaître un peu en génétique, tempère très grandement ce qui se dit sur la relation entre gènes et intelligence… et il est pile dans le sujet ici
                https://axelkahn.fr/genes-et-intelligence/

                Je note, d’autre part, que si les Juifs ashkénazes (ou les Togolais, par autre exemple) ont des résultats différents des nôtre aux test de QI, c’est parce que ces tests sont étalonnés
                avec des échantillons d’Européens (eh oui…), et que si ces test avaient été étalonnés avec des échantillons de Juifs ashkénazes (pour les uns) et des échantillons de Togolais (pour les autres), nous aurions tous une moyenne de 100 aux test d QI…

                1. « ces tests sont étalonnés avec des échantillons d’Européens »
                  Eh non. Quant à Kahn, franco-français, il ne risque pas (pour des raisons évidentes) de sortir du politiquement correct. En outre, ce qu’il dit dans ce billet est une découverte d’eau tiède qui n’a que peu à voir avec la thèse de Lynn par exemple.

                  1. Iskanderkul

                    Vous m’apprenez que l’étalonnage du test WAIS français n’a pas été fait avec un échantillon de Français, je vous avoue que je le découvre ! quelle était alors la nationalité de la cohorte qui a servi d’étalon pour la dernière version de ce test ?

                2. sam player

                  Iskanderkul
                  C’est un article politique, pas un article scientifique.
                  Le pompon c’est les négrospiritual… pourquoi pas les sauteurs à la perche…

                  1. Iskanderkul

                    C’est plutôt un texte éthique : il rappelle les dérives racistes et eugéniques qui ont accompagné les débuts de la science évolutionniste, constate qu’aujourd’hui cette dérive idéologique est toujours active sous de nouvelles couleurs technos, et témoigne, par ses connaissances de généticien, de faits scientifiques qu’on doit connaître sous peine de dire des bêtises. Je ne vois rien de mal ou d’inutile écrire cela.

                    1. sam player

                      Ethique si vous voulez, donc moral et qui n’a rien à voir avec la science, mais uniquement avec ses implications/applications pour/par l’homme.
                      La science existe par delà l’éthique et ce n’est pas parce que vous n’utilisez pas une caractéristique qu’elle n’existe pas.
                      Le scientifique n’a pas à se poser de questions d’éthique : la recherche ne peut pas être éthique : c’est idiot de chercher mes clefs partout sauf dans ta poche, parce que enfin bon, dans ta poche ce serait pas choupinou…
                      La dérive idéologique est plutôt du coté de ceux qui ne veulent pas voir que c’est comme ça, justement parce que pour eux ce ne serait pas choupinou qu’il en soit ainsi…

                    2. Iskanderkul

                      (sam player) : Je crois que c’est plus simple : c’est un scientifique reconnu qui rappelle ce que sont les connaissances actuelles en matière de génétique, afin que des bêtises ne soient pas dites. Parce qu’en général, les bêtises, on commence par les dire, puis on les croit, et pour finir on les fait ; il est donc bien dans son rôle d’homme de science, et uniquement cela, en disant quelles sont les limites de la science d’aujourd’hui. Il le dit plutôt simplement et clairement, d’ailleurs il lui suffit de deux phrases finales.

                    3. Pheldge

                      « Je vais vous laisser avec vos certitudes … » sam, ça va, t’es sûr ? allôoooo Dame Bonzaille, ton fiancé se sent pas bien, qu’il nous en fait une déprime ! 😉

                  1. Iskanderkul

                    Merci, c’est gentil de me répondre. Pouvez-vous me donner autre chose que vos opinions ?

                    Les tests dit de QI sont étalonnés régulièrement, pour contrer l’évolution des groupes constatée dans le temps, on le voit sur leur numéro de version : par exemple, le WAIS-IV pour la 4ème révision de ce test.

                    Le choix et la répartition des personnes représentant l’échantillon (âge, milieu social, niveau d’étude…) pose de nombreux problèmes aux associations de psychologues et chercheurs, et induit des effets de bord et de décalage qui sont connus. En plus de l’évolution temporelle que nécessite ces révisions, ces étalonnages se font aussi par pays, donc par langue et culture : l’Angleterre, l’Allemagne… et la Belgique qui est pourtant pour une part francophone. Évidemment, le choix des personnes pour l’échantillon influe directement sur les résultats ultérieur des tests, et cela doit être pris en compte lors de leur dépouillement. Tout cela est bien documenté.

                    1. sam player

                      Pour celui qui croit aucune preuve n’est nécessaire, pour celui qui ne croit pas, aucune preuve n’est possible.
                      Steve Machintruc…

                      Il y a assez d’éléments dans les commentaires pour vous faire une idée.

                    2. Pythagore

                      C’est amusant comme chacun admet la supériorité des éthiopiens dans le marathon, la supériorité des noirs au 100 mètres, mais qd il s’agit d’intelligence, il devient difficile d’admettre que le caucasien et l’asiatique ds une certaine mesure sont juste supérieures. Sans passer par des mesures de QI, la longue liste des conquêtes et des inventions n’est-elle pas suffisante pour en apporter la preuve, dans toutes les inventions que vous utilisez au quotidien, demandez vous d’où elles viennent.
                      Par ailleurs est ce que l’intelligence, c’est le bonheur ? Être intelligent, n’est ce pqs qq chose qui oblige, plus que quel que chose qui donne du pouvoir ? (voilà un bon sujet de bac 🙂 )

                    3. Pythagore

                      Je reprend juste un point de l’article pour exemple mais il y en aurait d’autres:
                      « Compte tenu de la grande loterie de l’hérédité qui rebat les gènes à chaque génération, l’héritabilité génétique d’un caractère très multigénique est faible, sauf bien entendu chez des jumeaux monozygotes. »
                      Ma question: vous avez déjà vu un couple de parents faisant tous les deux 2 mètres avoir un enfant qui fait 1,60m à la taille adulte ? Les gènes se transmettent, pas pour rien que les enfants ressemblent aux parents. Pourquoi les traits physiques se transmettraient-ils, tout le monde peut le constater et pas les traits de l’intelligence ?
                      Je passerai sur le « démentis par les pairs », qui est juste une affirmation gratuite.

                    4. Iskanderkul

                      (Pour Pythagore, mais je ne sais pas si mon message va se placer au bon endroit, vu que le bouton « répondre » n’est pas sous son message à lui):

                      Si le « démenti par les pairs » est gratuit, vous devriez donc pouvoir indiquer quels sont les gènes responsables des capacités cognitives ? comme personne ne le sait, alors l’affirmation ne devrait pas être si gratuite que cela ?

                      Les capacités cognitives sont plus subtiles qu’un trait de caractère physique, et on ne connaît pas bien leur mode de transmission ; on le constate, par les statistiques. De là à supposer qu’une bonne partie de l’intelligence est cachée quelque part dans un séquence d’ADN, comme on semble le lire, c’est un peu tôt. Il semblerait plutôt qu’il se transmet non pas une capacité, mais comme une limite haute à la possibilité qu’aura une capacité cognitive à se déployer. Ce qui laisse à son bénéficiaire toute la responsabilité de la faire se développer.
                      (pourquoi n’y a t-il pas de bouton « répondre » sous le dernier message de Pythagore ?)

                    5. Pheldge

                      Il n’y a que 5 niveaux de commentaires, il faut alors suivre les cadres pour remonter au commentaire source auquel on répond

                    6. Val

                      @iskan « quels sont les gènes responsables des capacités cognitives » voilà et j’attends leurs travaux avec impatience 😉 . Bien sûr je vais nuancer : la science commence par l’observation et c’est bien normal. J’ajouterai une chose qui vient d’une observation personnelle : les gènes ne sont pas les leurs à « passer » , les compétences aussi (le soft en qqsorte), alors je pense que la science a du boulot dans le domaine et que la construction d’une capacité humaine et très multifactorielle j’intuite même multi générationnelles. Sans compter l’environnement qui a mon avis pèse son poids, climat, environnement affectif +/-,environnement psychique, santé etc etc .

                    7. Iskanderkul

                      Merci Pheldge !
                      Val on est d’accord, ce qui m’a fait réagir ici est la loupe grossissante placée avec délectation sur les gènes, et l’habituel flou entre corrélation et causalité. L’intelligence en elle-même est fascinante à contempler, et chercher ses traces dans les capacités cognitives qui la reflètent est passionnant. Bien sûr qu’une telle aptitude est très multi-factorielle dans son apparition, sa transmission et son déploiement ;

                      ce qui laisse toutes leurs chances (de découvrir leurs intelligences à eux) aux ethnies qui ne sont pas arrivés comme nous aux effets pervers de l’intellectualisme, bloqués que nous sommes dans l’analyse froide et la quantification obsessionnelle du réel (dont l’inflation des Cerfas n’est que la partie émergée du désastre).

                      Pour la dimension inter-générationnelle, je fais une hypothèse qui remonte très loin : le penseur qui a posé, il y a des milliers d’années, que « toute chose a une cause » a écrit les premières lignes du soft dont nous bénéficions maintenant, qui a été maintenu et amélioré sur le très long terme ; notre QI remonte à très loin, on a de la chance d’être les héritiers de ce qui est devenu culture. Pourvou qu’ça doure !

                    8. sam player

                      Merci iskanderkul de nous avoir montré que l’intelligence est effectivement inégalement distribuée…

                    9. Bartleby

                      Il ne faut pas confondre QI et intelligence.
                      Surtout, il me semble qu’il y a un facteur qu’on omet de préciser à propos de la génétique, c’est que les gènes ne sont pas des données gravées dans le marbre. On parle de plasticité phénotypique, tout comme pour la plasticité neuronale.

                      Je pose alors l’hypothèse: si les groupes ethniques obtenant des scores de QI moindres bénéficiaient, sur plusieurs générations, du même système d’éducation performant que celui, au hasard, des asiatiques, est-ce que leurs scores ne connaitraient pas une évolution positive dans le temps? Et inversement, un système d’éducation en perte de performance sur une période prolongée ne pourrait-elle pas causer une baisse de QI pour le pays ou l’ethnie concernée? Exemple au hasard, je m’esclaffe, la France? A ce sujet n’y a-t-il pas eu des études révélant une baisse de QI

                      Et dans ce cas, tout ce débat se résoudrait simplement en rappelant que les différences statistiques de QI relevées restent sujettes à variation, et sont valables pour la période donnée.

                    10. Iskanderkul

                      Exactement, bien vu Bartleby 🙂 l’intelligence est de l’ordre de la qualité, elle est également répartie dès qu’on est un humain, et ne se mesure pas (je vais me faire des amis) ; c’est son expression dans différentes aptitudes cognitives (la vitesse de réaction, la bonne compréhension, le juste raisonnement, …) qui s’évalue et permet la comparaison avec un échantillon de référence, pour obtenir ce QI.

                      On a essayé d’extraire des tests de QI un facteur qui serait indépendant de la culture (le facteur « g » pour « général ») qui reflèterait la vélocité cognitive, quel que soit le test psy ou problème réel donné. Je veux bien croire que ce facteur g soit pertinent, car il y a du monde qui a travaillé sur ces tests psy ; toutefois, j’ai vraiment du mal à ne pas considérer que ces tests ont été élaborés *dans une* culture (technicienne, hyper-rationnelle, utilisant le symbole depuis longtemps, favorisant l’auto-critique), et que quoiqu’on fasse, ces test de QI sont biaisés pour ceux qui n’ont pas évolué dans cette culture.

                      De toutes façons ces tests restent parcellaires, soumis à l’évolution des sociétés dans le temps, et plutôt délicats à mettre en oeuvre et interpréter. Je suis pratiquement certain qu’avec de l’intuition, un coiffeur (par exemple) qui discuterait 15 minutes avec son client inconnu pourrait se faire une idée du QI de son client à 5 points près, allez 8, tout en le coiffant.

                      Donc ces tests de QI, c’est encore notre obsession de la quantification et de l’optimisation 🙂

                    11. BDC

                      « ces test de QI sont biaisés pour ceux qui n’ont pas évolué dans cette culture. » Ça me rappelle quelqu’un… en sortant d’une grande école, il ne pouvait pas comprendre les tests aussi simples de l’armée, pensait qu’il y avait un loup dans les questions et s’est retrouvé avec un QI de 80 😀 .

                    12. Val

                      @BDC mdr 😀 ! et donc voilà BDC mariée – pure supposition 😉 – à un QI 80 😀 ! Bon , conformément à la vidéo de Hash il serait donc impropre à un quelconque apprentissage et recalé à l’armée américaine … bon avouez qu’il a juste visé pour se faire réformer P4 … un malin en fait

      2. Val

        @Marie la science … « les vérités » scientifiques sont vues et revues et contredites sans cesse. Ces « vérités » sont l’objet de combats inter scientifiques violents depuis que la science existe. Nous accordons en France une valeur bien trop importante à ces « vérités » bien temporaires et parcellaires .Bon le fameux QI. Le QI est une mesure parmi tant d’autres , c’est un indicateur créé par les occidentaux pour mesurer des capacités utiles à nos sociétés occidentales. Alors évidemment facile pour nous de crier cocorico .
        Pour info lisez ceci : atlantico.fr/decryptage/pourquoi-votre-qi-ne-dit-pas-grand-chose-votre-intelligence-desole-sharon-jacques-lautrey-637241.html …
        et puisque j’ai un QI plus élevé que le vôtre j’ai raison, hein ? LOL 😉

        1. sam player

          Euh… pour ton lien… comment dire…
          Ca me rappelle un de mes beaux-frères qui me vantait son appareil photo jetable vs mon réflex à objectif motorisé. Il s’était tellement pris au jeu qu’il avait l’air d’y croire jusqu’à ce que, simulant le gars convaincu, je lui propose l’échange…

          (Sharon, tu me l’emballes, c’est pour offrir)

          1. Val

            @H16 merci chef, plusieurs remarques : – je suis d’accord sur le fait que les personnes ont des capacités différentes et que les capacités mesurées par le QI sont signifiantes. – je ne suis pas constructiviste , on ne peut transformer tout un chacun en haltérophile ou danseur étoile ou en A Eistein .
            Je dis simplement que le QI est une mesure occidentale (créée par les occidentaux pour les besoins des occidentaux ) ET contextuelle ie il est utile d’avoir un fort QI ici et maintenant , corréler la réussite au QI est valide en occident à l’instant « t » (après on peut discuter de ce qu’est la réussite … j’ai un cousin major de normal sup d’une vélocité intellectuelle incroyable qui est moine et enseigne la théologie , l’intervenant considère t il qu’il a « réussi » ??? )
            Je serai curieuse de la « réussite » potentielle d’un individu occidental au QI élevé au Togo , chez les Khmer rouges ou sous Staline .
            Le sujet Ashkénazes est « amusant » : on peut dire que leur brillante intelligence les a à peu près conduits à l’extinction , ou alors l impitoyable filtre de l’histoire n’a laissé que les brillants visionnaires en vie ? On voit bien que le timing historique et le lieu ne sont pas neutres .
            Bref il y a des biais : un biais de ce qu’est la réussite, hautement culturel et le biais du timing , sans doute bien d’autres .

            1. Vassinhac

              Je suis d’accord avec vous sur la définition de la réussite, qui est très subjective et non mesurable. On peut toutefois corréler avec des revenus par exemple (proche de la définition de la réussite dans la culture états-unienne ?).

              Pour le timing, il n’y a pas de biais quand on écrit « aujourd’hui aux Etats-Unis (alt. Kenya ou ce que vous voulez), il y a (ou pas) une corrélation positive entre réussite/revenus et QI ». Personne n’a prétendu que la corrélation serait universelle et éternelle.

            2. « le QI est une mesure occidentale »
              Cette critique était valable dans les années 50 – 60. Elle ne l’est plus à présent.

              « corréler la réussite au QI est valide en occident »
              Non, décidément non. Relisez l’article, regardez les vidéos. Cherchez sur internet. Ce que vous écrivez est l’état des lieux il y a un demi-siècle.

        2. René-Pierre Samary

          L’idéologie égalitaire, antiraciste, antisexiste, explique les attaques contre les tests de QI. Vieux débat maintenant. L’une de ces critiques, comme celle lue sur Atlantico, se fonde sur la « multiplicité » des sortes d’intelligence, « inventées » dans ce but.
          L’intelligence peut se définir comme la performance dans le traitement de l’information. Notre système nerveux central (notre cerveau) reçoit les informations envoyées par nos sens, les analyse et propose des réponses, qui sont traduites en actions (physiques ou mentales).
          La représentation dans notre cerveau de l’univers qui nous entoure permet de le modifier, en quelque sorte, dans l’espace et dans le temps. La célèbre expérience de l’orang outang, de la banane et de la caisse fait comprendre comment opère l’intelligence, à son niveau élémentaire.
          Les seuls tests de Qi exprimant le réel niveau d’intelligence sont les tests faisant appel à la représentation spatiale et à la logique.
          Dans l’article d’Atlantico, Jacques Lautrey accole le terme d’intelligence à diverses capacités : intelligence sociale, intelligence pratique, intelligence émotionnelle… Pourquoi pas ? Il suffit de savoir de quoi on parle. Il pourrait parler d’intelligence physique pour une personne ayant de bons réflexes…
          Toutes ces circonlocutions parce que QI fait peur, d’autant plus qu’il est assez fortement héréditaire. Mais plutôt que de nier, il conviendrait de creuser ce problème de l’inégalité « intellectuelle ». Peut-être arriverions-nous à quelque chose de parfaitement admissible.

        3. Gosseyn

          Val, une petite recherche en ligne permet d’arriver au lien vers les études de Lynn :
          https://www.intelligence-humaine.com/historique-et-grandes-etapes/richard-lynn/
          Pour résumer, son activité se base essentiellement sur la compilation critique de toutes les études scientifiques sérieuses (non ce n’est pas un terme restrictif) sur la question du QI, en toutes les régions du Monde et à diverses époques.
          Ensuite vient leur compilation afin d’en extraire des résultats exploitables et incontestables (scientifiquement parlant).
          Après, leur admissibilité en tant qu’information personnelle utile repose sur l’honnêteté intellectuelle (autre critère mesurable), ce qui envoie généralement dans les choux la plupart des idéologues (autre sujet).
          Voilà …
          P.S. : Il va sans dire mais mieux en le précisant qu’il n’est pas le seul dans ce secteur !

    4. Ah non. Il y a eu des études avec des échantillonnages complets, qui aboutissent aux conclusions qu’on retrouve un peu partout.
      Non seulement, le QI est une mesure relativement précise et prédictive de pas mal de choses (avec un coefficient de corrélation très supérieur à d’autres mesures), mais en plus ce QI est-il stable dans le temps pour les individus (i.e. comme la taille, un type qui a 100 de QI à 20 ans aura un QI proche de 100 à 70) ; et une mesure qui aboutit à ce genre de stabilité, ce ne peut pas être par hasard.

  22. P&C

    Hors sujet : savez vous comment je pourrai faire pour me retourner contre le fis(t)c ?
    Il me réclame la taxe d’habitation de 3 personnes + 10% d’amende, alors que j’ai déjà payé ma part en dans les temps…

    1. Vassinhac

      A ma connaissance :
      Si vous parlez d’indivision, la TH ou la TF est due solidairement. Ils envoient aléatoirement (ou pas ?) à l’un des indivisaires, charge à lui de se débrouiller avec les autres. Payer « sa » part ne veut donc rien dire pour le fisc.

      1. sam player

        Les joies de la coloc à la française.
        Idem souvent vis à vis du proprio.
        Après certains s’étonnent que la coloc ça ne fonctionne pas en france alors que c’est un super moyen de faire baisser le coût du logement dans un budget.

        1. Pheldge

          pour que la coloc marche, sans embrouilles, il faut que les colocs figurent sur le bail, ce qui est rarement le cas, ai-je compris. En fait, j’ai surtout rencontré des cas de « coloc » qui étaient des sous-locations.

          1. sam player

            Même inscrit dans le bail, ils sont souvent solidaires : exemple quand tu loues en couple non officialisé, simplement un gars, une fille. Si tu la quittes elle peut rester dans les lieux et elle va pas se géner et tu es solidaire. C’est la chiotte.

              1. Vassinhac

                non, il vous reste la possibilité d’à aller chercher le pognon de vos colocs jusque dans les chio***.

                Ou alors, si tout le monde est sur le bail, de ne pas bouger et d’attendre la procédure contentieuse, en espérant que le fisc va aussi attaquer les deux autres. S’ils veulent choisir, le fisc est foutu d’attaquer le plus solvable (de ceux qui sont encore en France, des fois que certains seraient partis entre temps).

              2. Lorelei

                C’est la solidarité.
                Et certains sont plus solidaires que d’autres.
                Pour info, c’est pareil lorsque l’on se porte caution: solidaires et indivis.

              3. Pheldge

                Oui et non ! si tu es le seul sur le bail, tu peux menacer de les f0utre à la porte, et changer les serrures, s’ils ne te remboursent pas ! Faut savoir montrer les muscles de temps en temps 😉 Et la prochaine fois que tu te prends des colocs, tu mets les choses au clair dès le départ et tu demandes un chèque du pro-rata en dépot.

      1. P&C

        Non, ils n’ont pas payé… et ils s’en fichent.
        Et apparemment, je suis le seul à qui le fisc adresse du courrier, et j’étais le locataire le plus récent de cette « coloc ».
        Le plus fort est que le fisc proposait un arrangement, mais un de mes colocs a refusé… misère.

        1. Pheldge

          va voir ton CDIF et quitte à pleurer à chaudes larmes, mentionne l’arrangement. Avec un peu de chance…. Mais il faut te déplacer prendre un ticket et perdre une journée !

            1. Pheldge

              insérer plutôt don en Monero, à l’adresse suivante : ça te coûtera trois fois rien, et ça me remonterait le moral, vu que le Monero ne va pas très fort ces temps-ci !
              4BrL51JCc9NGQ71kWhnYoDRffsDZy7m1HUU7MRU4nUMXAHNFBEJhkTZV9HdaL4gfuNBxLPc3BeMkLGaPbF5vWtANQpSUPh59ADNJJpDVpx

            1. Pheldge

              tu ne remplis pas de déclaration fiscale ? CDIF c’est CDI + F 🙂 centre des impôts + fonciers qui s’occupe plus spécialement des taxes foncières et d’habitation, du cadastre, des hypothèques et de l’enregistrement des actes notariés.

    2. BDC

      Et à l’inverse, si on oublie d’encaisser un chèque du fisc, est-ce qu’il en renvoie un autre ? Parce que c’est le cas du Trésor US. Euh … d’ailleurs est-ce que ça existe ? Un chèque du fisc ? 🙄

  23. taisson

    @Flaghenheimer 10 septembre 2018, 16 h 40 min
    Je ne réponds jamais à un commentaire de la veille, mais, ce mépris, c’est trop !
    « Dassault un seigneur…
    Seigneur, j’aurais tout lu. »
    La réaction pavlovienne d’un bobo socialiste !
    Quand l’un de vos amis socios-bobos aura réussi à devenir un vrai « capitaine » d’industrie, à rassembler autant de techniciens de haut niveau, et à créer des engins complexes, au top de leur technologie, et à s’attirer le respect de tous ceux qui l’ont côtoyé ou simplement travaillé pour lui, le monde aura bien changé, et les licornes seront inscrites au plan de chasse !!
    Et, il à du en avaler des couleuvres, et en supporter des humiliations de vos semblables de l’élite…Et lui, il ne s’est pas expatrié…
    Pas de bol, ni magrébin, ni noir, mais juif !
    Si le tas de débris finissants qu’est devenu ce pays comptait davantage d’hommes comme était Monsieur Marcel Dassault, les entreprises en vente ne seraient peut être pas obligées d’aller chercher des Chinois (ou autres…).
    Je ne sais pas quel était son Q.I., ni quel est le mien, ou le vôtre, et je m’en moque, l’expérience de la vie m’a appris que des gens au Q.I. important pouvaient faire d’énormes conneries !!
    Et, aussi qu’un crétin reconnu pouvait parfois prendre une bonne décision…
    Mais, oui, Marcel Dassault, de par sa vie, pouvait légitimement être considéré comme un « seigneur », plutôt qu’ footballeur ou un VIP médiatique.

    Je le dis avec d’autant plus de d’objectivité que tous ceux qui « encadraient » mon enfance de prolo Français (sauf mes parents, auquel je rend hommage, vu le contexte !!) m’avaient enseigné à haïr tout ce qu’il représentait, et que je n’ai jamais travaillé dans son groupe,..
    Mais, un socio communiste reste coincé dans son dogme !! C’est incurable, et il ne peut rien comprendre à la réussite légitime.

    1. Flaghenheimer

      Je suis flatté que vous fassiez une exception pour ma modeste personne.
      En ce qui concerne Dassault, sa réussite n’excuse pas sa malhonnêté.
      Bobo-socialiste ou turbolibéraux, restons cohérents : on ne peut pas reprocher à nos hommes politiques d’être corrompus et absoudre les corrupteurs.

      1. sam player

        Perso j’absous les corrupteurs : c’est un passage obligé pour obtenir certains marchés.
        Le problème ce sont les corrompus qui bouffent à 2 râteliers : celui qui les paie tous les mois et celui qui les corrompt et tout cela en faisant facturer le marché plus cher.

          1. taisson

            L’électeur est pour le moment seul dans l’isoloir…
            Le corrupteur propose et le corrompu dispose.
            Il y à une échelle de gravité dans la compromission.
            Le financement de campagne, c’est juste une histoire de juristes, et il n’y à pas de morale la dedans.
            Et Sam l’a dit dans sa deuxième phrase…
            Il est autrement plus grave, une fois en place, de pousser des projets pour se remplir les poches que de faire payer ses affiches par des copains ou de donner de généreux pourboires !
            Et l’on est pas forcément élu pour ça…

            La définition de la corruption est variable selon les pays et les juristes.

            Attirer certains électeurs par des promesses qui mettront en danger le pays c’est simplement malhonnête, mais la, pas de corruption?

            Il n »y à pas de saint parmi ceux qui veulent être élus à quelque chose et tant mieux, car les purs et durs sont en général très dangereux, quand aux saints, ils ne font pas grand chose !

            1. Flaghenheimer

              Il y a des hommes politiques/chefs d’entreprises qui respectent les lois et d’autres qui ne les respectent pas. Je préfère les premiers.

              1. Jérôme

                 »Il y a des hommes politiques/chefs d’entreprises qui respectent les lois… », je ne serais pas aussi affirmatif vu les tonnes de lois de ce pays, on doit même enfreindre des lois sans le savoir.

                1. Lorelei

                  @ Jérôme « on doit même enfreindre des lois sans le savoir ».
                  Dans les entreprises, on doit faire établir un diagnostic électrique tous les ans. Je l’ignorais jusqu’au moment où on a changé d’assurances pour les locaux et qu’il nous a été demandé. Donc depuis des années….

              2. nemrod

                C’est une citation de Pol pot ou de Himmler ?
                Parce que les lois comme vous dites, ils en ont fait plein ces deux braves gars.
                Je ne pense pas que les respecter suffisaient à vous rendre respectable…et ils n’ont jamais manqué de petits Kapo pour les faire appliquer d’ailleurs.
                Pour en revenir à Dassault, je rejoins Taisson, pas une chiure politicarde actuelle n’arrive à la cheville d’un patron comme lui.

            2. Vassinhac

              « quand aux saints, ils ne font pas grand chose ! »
              Est-ce que justement le problème ce n’est pas que les hommes politiques veulent faire trop de choses ?

              Est-ce que justement les « saints » ne seraient-ils pas ceux qui ont l’humilité de reconnaître qu’ils ne peuvent pas tout et ne veulent pas imposer le « bien » mais faire régner la justice ?

  24. Raoul Kermes

    Et personne n’aura relevé à quel point Netflix, à travers sa programmation et ses décisions, est devenu très copain avec les idées « progressistes » ?? Bah alors les gars (et les filles) ?!!

    Oh, c’est pas du niveau de plus belle la vie c’est sûr !
    Mais une sélection et production de séries 100% « powerfemme », des one man show résolument anti trump et des docu très axés « liberal ».

    Et si ça vous suffit pas, que dire de sa coupure de contrat avec la weinstein company ? Ou encore de son règlement interne anti harcèlement condemnant tout regard appuyé de plus de 5 secondes entre 2 collègues ?

    Une boite américaine infiltrée par les SWJS, c’est sans surprise que ça plaise à nos camemberts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.