L’hystérie climatique continue

En ce début de mois d’octobre 2018, cela fait maintenant plus de 30 ans que les rapports du GIEC (ce fameux Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, fondé en 1988) se succèdent et se ressemblent. Si les premières parutions n’ont eu qu’une médiatisation feutrée, la récupération politique que ces rapports autorisaient a ensuite largement permis d’en catastrophiser progressivement le discours pour aboutir à l’actuelle tempête médiatique que chaque nouvelle édition entraîne immanquablement.

Cette année ne déroge pas à la règle : dans un véritable ouragan d’articles, de notules et de petites vidéos acidulées, ce dernier rapport a été amplement repris par une presse toute acquise aux thèses du GIEC, avec cette impartialité, cette pondération et la nécessaire distance qui caractérisent son extraordinaire qualité de travail jusqu’à présent (sur ce sujet et tant d’autres).

Que voulez-vous : l’heure est gravissime, bien plus qu’hier et bien sûr bien moins que demain.

Tout le monde sait que la Terre, dont la température idéale est évidemment celle qu’on lui connaît actuellement ou à peu près, a une fâcheuse tendance à se réchauffer, que ce n’est absolument pas désirable en aucune façon, et tout le monde sait aussi que c’est la faute de l’Homme (de préférence occidental, blanc et mâle). Dès lors, dans une vague de concrétisation pragmatique terriblement palpable, il est impératif et obligatoire de manœuvrer pour redresser la barre, changer de direction, faire des efforts et agir pour le climat grâce à une prise de conscience forte, des taxations musclées, des interdictions nombreuses et de spectre large, des mouvements de bras et des bougies parfumées.

On y adjoindra des éoliennes de faible impact écologique et de rendement dodu, des panneaux photovoltaïques bons pour l’environnement qui produisent une électricité abondante au moment où on en a le plus besoin et des milliers (milliards ?) de vélos aux couleurs chatoyantes qui pousseront naturellement les uns et les autres à pédaler plutôt que cramer bêtement du pétrole pour se déplacer.

Malheureusement, malgré ces évidences, malgré l’incessant rappel de la réalité pure, dure, palpable, malgré tous les notules, les articulets, les pamphlets et autres déclarations enflammées des journalistes, des politiciens, des philosophes-sociologues-artistes et autres célébrités, des oppositions existent : des gens, méchants sceptiques, continuent malgré tout de nier.

Ces individus honteux, ces « connards » comme disait jadis Nathalie Kosciusko-Morizet, n’hésitent pas à nier tout, n’importe quoi, avec méchanceté et obstination et vont jusqu’à récolter des faits pour alimenter leurs dénégations.

Pourtant, tout le monde sait que les ours polaires sont en danger extrême, eux qui sont passés d’une grosse population de 5.000 individus en 1950 à une petite poignée de 20.000 ours en 2012 (et le comptage en cours actuellement pourrait aboutir à une dégringolade catastrophique autour de 27.000 à 32.000 ours polaires).

Pourtant, tout le monde sait que la Terre perd chaque jour des milliards d’hectares de forêts et que non, non, elle ne verdit pas voyons enfin.

Pourtant, tout le monde sait que les catastrophes naturelles font évidemment des victimes de plus en plus nombreuses puisqu’on est passé de seulement 210.000 en 1950 à presque 70.000 en 2010 soit une baisse de 67% en 60 ans (alors que la population mondiale a triplé) ce qui est le signe clair que la situation empire, n’est-ce pas.

Et quand bien même le rapport du GIEC de 2014 indiquait qu’il n’y a pas eu d’augmentation de tempêtes, de tornades, d’inondations ou de sécheresse depuis 30 ans, il est impossible de nier que les catastrophes climatiques sont toujours plus coûteuses puisqu’en rapport avec le PIB mondial et depuis 1990, les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles ont diminué de 17% ! C’est scandaleux !

Devant ces évidences pourtant évidentes, ces dangers toujours plus prégnants, la liste des hystéries réchauffistes actions conscientisées s’agrandit heureusement chaque jour.

Et chaque jour de nouvelles propositions déboulent grâce au travail acharné de citoyens qui osent regarder en face la Vérité Vraie, qui n’hésiteront pas à expliquer puis imposer aux autres une façon de vivre enfin compatible avec Gaïa, la Nature et leurs exigences.

Ainsi, il faut en finir avec le nucléaire dans un premier temps, puis les autres formes d’énergies polluantes ensuite, et – comme toute production d’énergie est intrinsèquement polluante – retourner enfin à une production raisonnable et douce d’énergie responsable, écologique et en rapport avec nos vrais besoins. Il est temps : alors même que la France est dans le peloton de tête des pays les moins polluants, elle n’a toujours pas réussi à tenir ses engagements au Traité de Paris, alpha et oméga de ce qu’il convient de faire pour sauver la planète.

Ainsi, il faut arrêter de se déplacer. Il faut mettre un terme à ces dépenses énergétiques de confort comme prendre l’avion pour visiter des pays étrangers. Comme l’explique très bien la vidéo ci-dessous, autoriser la plèbe à se déplacer à Barcelone pour 19€ seulement, ça ne doit plus exister : chacun à sa place et que plus personne ne bouge (ou alors, seulement en bateaux affrétés par des organisations humanitaires).

Mais surtout, il faut en finir avec cette reproduction effrénée ! On l’a dit, on l’a répété : tous les ans, l’Humanité creuse sa dette écologique. La Terre s’endette (auprès de Mars et Jupiter) et à l’évidence, à un moment, nos bailleurs de fonds vont dire stop. Dès lors, produire du lardon comme d’autres des saucisses industrielles, ça ne peut pas fonctionner.

L’Agence Fausse Presse l’a d’ailleurs exprimé dans un tweet sans ambiguïté : changer une ampoule à filament sans métaux lourds par une ampoule basse consommation pleine d’halogènes et de métaux lourds, ça aide, mais ce qui roxxe vraiment en matière de climat, c’est d’avoir « un enfant en moins ». Si vous en avez en trop, consultez donc Véronique Courjault et Darty pour vous occuper des surnuméraires, le tarif pénitentiaire est en promo actuellement.

Logiquement, l’étape suivante consistera à proposer de ne plus procréer du tout, voire d’en empêcher nos ados quelque peu fornicateurs (il faut bien le dire). L’agenda progressiste, qui passait il y a quelques années par « Le Mariage Pour Tous » semble maintenant se diriger vers « La Vasectomie Pour Tous », dans une joie et un bonheur sagement microdosés pour éviter toute pollution.

On le dit, on le répète, on le filme même avec une niaiserie et une componction qui rend toute caricature inutile comme on peut le voir ci-dessous : nous allons tous mourir, c’est inévitable. Euthanasie, suicide, vasectomie, choisissez, mais vite.

Il importera cependant de ne surtout pas se rappeler le chemin étroit qui ne sent pas la noisette, parsemé d’embûches, de vilénies, d’erreurs grossières, d’hystéries ridicules, de prédictions foireuses qui fut parcouru pour en arriver à cet immense tsunami d’approximations climatiques catastrophistes et catastrophiques.

On oubliera bien vite toutes ces îles qui, il y a 20 ans, étaient condamnées à une noyade certaine. D’ailleurs, l’ONU a fait le nécessaire pour effacer toutes ses prévisions bien proprement. On se demande pourquoi.

De même qu’on essaiera de comprendre pourquoi les neiges montagneuses (même de l’Himalaya), destinées à fondre, n’ont pas fondu ou pourquoi la recrudescence des ouragans ne se retrouve toujours pas dans les statistiques, à tel point que le GIEC a été obligé de faire corrections sur corrections, comme il devra en faire pour son dernier opus, truffé d’erreurs consternantes.

On oubliera tout ça : la vérité et les faits scientifiques ne permettent absolument pas de prendre le pouvoir et d’imposer son mode de vie aux autres. Et puis, de toute façon, soyons bien clair : si on devait juger les individus ou les institutions à leurs résultats et non à leurs intentions, le GIEC aurait été démantelé depuis des lustres.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires502

  1. kekoresin

    @ Helkafen sur les subventions sur les énergies fossiles. Hum, comment le dire sans émettre de la vapeur d’eau? Les énergies non fossiles ne seraient pas subventionnées? Vous êtes libéral et croyez au marché mais il faudrait quand même subventionner un truc ou au autre? Pourquoi, si elles sont optimales et soit disant non polluantes, les énergies renouvelables auraient-elles besoin de fonds publics? Pourquoi la merveilleuse voiture propre et silencieuse aurait-elle besoin de primes pour bobos (au passage au détriment des pauvres)?

    Le problème avec tout ça, c’est la propagande avec force pleurnicherie. Le nombre d’ours polaire en est un bon exemple que personne, absolument personne ne vient remettre en cause sur les grands médias, alors qu’il s’agit d’un comparatif simple avec un simple comptage ce qui est le degré zéro de l’approche scientifique à la portée du stagiaire chez Closer. J’ose espérer que, comme pour l’acceptation des vagues migratoires et leur cortège de problèmes, on assiste à un tsunami d’autocensure mais sans y croire réellement.

    Sinon, vous ne manquez pas d’arguments même si beaucoup sont tirés de Wiki et j’aime bien qu’on vienne titiller les vieux comme nous au sortir de la sieste 🙂

    Apéro!

  2. obaymy

    @h16 Pourquoi vous n’ouvrez pas un forum ? Je suis assez perdus dans cette discussions, si vous aviez des choses simples et concrètes du pourquoi le co2 n’as pas de liens avec le réchauffement climatique durable (si j’ai bien compris le débat.)

    Moi qui n’as pas fais d’étude majeurs et qui vous lis de temps en temps, j’ai beaucouq de mal a comprendre toutes ces dires.

    En gros on serait dans une V2 de decembre/novembre 2012 ?

    1. Helkafen

      @obaymy
      Mon commentaire n’est pas passé pour une raison inconnue.

      Je vous suggère de commencer par parcourir https://www.skepticalscience.com. Ce site contient des explications simples à la plupart des arguments des opposants au GIEC.

      Il est facile de démontrer les propriétés du CO2, et de confirmer son effet par des mesures satellite. Les preuves sont publiées ici: https://www.skepticalscience.com/empirical-evidence-for-co2-enhanced-greenhouse-effect.htm

      Les opposants au GIEC affirment souvent que le CO2 n’augmente pas la température parce que historiquement on voit que la température augmente avant le CO2. C’est historiquement vrai, mais l’argument est faux car il ignore la chimie des océans. Voir ici : https://www.skepticalscience.com/co2-lags-temperature.htm

      Bonne lecture!

        1. Helkafen

          @albundy17
          Je suis certain que vous avez compris ce que je voulais dire. Les données historiques sont vraies, mais l’argument qui en est tiré est faux.

          Entre parenthèses, ce forum me rappelle deux des raisons pour lesquelles j’ai quitté la France comme tant d’autres. Les désaccords se transforment souvent en animosité qui empoisonne les relations humaines, au travail, en politique etc. C’est toxique. Et toute cette négativité, cette croyance que tout va mal et que rien ne va fonctionner. Le Canada est vraiment une bouffée d’air frais.

          1. De ce point de vue, je suis bien d’accord avec vous (je ne vis plus en France depuis 10 ans et constate la même chose). Mais vous vous trompez si vous voyez de l’animosité ici.

            Pour ce qui est de la croyance que tout va mal, pardon, mais c’est vous le tenant du réchauffisme, pas nous, hein… Quant à l’air frais au Canada, il faudrait savoir : il se réchauffe, ou pas ?

            1. Helkafen

              Je suis content de savoir que vous vous êtes aussi expatrié!

              Si vous dites qu’il n’y a pas d’animosité de votre part, je veux bien vous croire et c’est un soulagement.

              Je mentionne quand même quelques passages pour vous inviter à faire attention à la manière dont vous exprimez votre désaccord.
              – « Je vois que monsieur ne comprend pas du tout [..] »
              – « La modestie n’appartient décidément pas au camp réchauffiste. »
              – « Lol. Votre crédibilité vient de s’évaporer totalement. »
              – « la naïveté de la jeunesse »
              – « Sérieusement, arrêtez. »
              – « ce que vous faites ci-dessus est du catastrophisme et de l’épouvantaillisme de foire.
              – « Alors oui, bien sûr, pour les naïfs, les jeunes, ceux qui ne demandent qu’à y croire, [..] »

              De mon côté, j’ai aussi qualifié de « ridicule » l’un de vos arguments, ce qui était certainement malvenu.

              La région arctique du Canada se réchauffe probablement, car l’arctique dans son ensemble accumule les records de chaleur spectaculaires depuis quelques temps.

              1. Il n’y a pas d’animosité. Quand je constate que vous ne comprenez pas, c’est le cas. Que vous avez des réactions naïves aussi. Et vous pouvez fort bien qualifier mes arguments de ridicules, ça m’en touche une sans bouger l’autre.

                Je crois que vous confondez certaines choses. L’animosité suppose la malveillance, je n’en ai aucune pour vous. Je trouve que vous vous fourvoyez, et un certain nombre de mécanismes l’explique assez bien. Vous en pensez autant à mon égard, probablement, soit. Ça ne m’empêcherait pas de prendre un godet avec vous.

                1. Tirade habituelle : « ♩ ♪ vous confondez la météo et le climat mon brave ♫ ♬ « .

                  Quand il fait très chaud, c’est le réchauffement climatique.
                  Quand il fait très froid, c’est soit la météo, soit le changement climatique.
                  Quand il y a beaucoup de vent, c’est soit la météo, soit le changement climatique.
                  Quand il n’y a pas assez de vent, c’est le réchauffement climatique.
                  Quand il pleut trop, c’est soit la météo, soit le changement climatique.
                  Quand il ne pleut pas assez, c’est le réchauffement climatique.

                  … See a pattern, here ?

              2. adawong1789

                Il ne faut pas confondre franc-parler et animosité.

                Mais il parait qu’en Amérique du Nord, il y a un puissant mouvement de snowflakes qui veulent arrondir tous les angles.

                S’engager sur cette voie peut être dangereux : on ne compte plus les manifestations violentes sur les campus US et ailleurs ou l’on brûle des pancartes sur lesquelles est noté « free speech ».

                Un chat est un chat, il faut continuer à l’appeler comme tel.

            2. panchovilla

              « ce forum me rappelle pourquoi j’ai quitté la France »
              « je ne vis plus en france depuis 10 ans »

              ah mais c’est super, ça !
              alors vous êtes comme les comiques belges de france inter qui viennent cracher sur nos idées déviantes, comme les yannick noah qui nous vantent depuis la Suisse la solidarité nécessaire des Français envers le monde entier, comme les journalistes libanaises ou maghrébines, et les députées africaines qui nous chient dessus pour cause de racisme fantasmé, bref comme toute cette faune étrangère ou à l’étranger qui nous explique ce qu’on doit penser.

              merci les gars. Profitez bien de vos vacances à l’étranger sans doute payées par moi, indirectement.

              1. Helkafen

                @panchovilla
                – Un bel exemple de « tirer sur le messager »
                – Que viennent faire le racisme et les aides aux pays pauvres dans une discussion sur la climatologie? (j’assume que vous êtes en désaccord avec le GIEC, sinon l’aide internationale pourrait être un sujet pertinent)
                – Si vous vous sentez agressé par une personne qui vous qualifie de xénophobe, c’est probablement justifié si vous utilisez des expressions comme « faune étrangère »

                Vous n’allez pas faire progresser le schmilblick avec ce genre de réaction.

                Et non, vous n’avez pas payé mon expatriation.

          2. bibi

            En tout cas l’air frais du Canada ne vous a pas fait perdre votre suffisance toute française, au point de croire que c’est à votre interlocuteur de comprendre vos propos mal formulés.

            1. Helkafen

              Je reconnais que c’était très mal formulé, et je fais confiance à mon interlocuteur pour le comprendre malgré tout. J’ai quand même corrigé ma formulation par courtoisie.
              Cela dit, j’ai interprété le « mdr » de mon interlocuteur de manière négative, à la suite de plusieurs commentaires d’une autre personne qui me semblaient chargés d’animosité. C’était peut-être un rire sincère.

          3. adawong1789

            « animosité »
            essayez de dialoguer sur un blog d’extrême gôche écolo et vous verrez ce qu’est l’animosité 😉

            Oh que non, tout ne va pas mal, les libéraux sont les premiers à voir la réalité en face, qui est que l’être humain n’a jamais vécu aussi longtemps, dans un confort et une sécurité inédits (surtout dans les pays garantissant la propriété privée, donc libres).

            Que vous voyez moins de négativité dans votre nouveau pays ne m’étonne pas : combien coute le litre de SP chez vous? 😀
            On vous a interdit de créer votre propre carbu? en France c’est le cas, pour l’éternité! Combien de lignes comporte votre fiche de paye? Vous avez des politiciens obèses qui passent à la TV pour vous dire que leur joli petit régime spécial de retraite « ne dérange personne »? Avez-vous un régime de retraite ultra fun pour vos politiciens, d’ailleurs?…

            Bref, ceux des libéraux qui sont restés en France ne voient pas le mal partout, on le voit là où il est, et il ne se trouve pas dans la liberté économique ,mais dans les réglementations galopantes et délirantes, dont celles sur la « protection » de l’environnement, qui ont fait par exemple qu’on a jeté des milliers de pneus dans la Méditerranée pour se rendre compte que, ô stupeur et effarement, des pneus dans l’océan c’est une m… absolue.

            Ce qui me rend négatif, ce sont les fausses bonnes idées (lutter contre le CO2, réduire les inégalités, …) qui débouchent toujours sur le même résultat : moins de liberté, plus de pauvreté.

            Les occidentaux sont des enfants gâtés qui pensent que notre confort est assuré, et, du moins pour les français, qu’on peut vivre sans travailler. Voir la tension qui monte entre les vegan et la filière viande, quand on sait que des gens n’ont pas encore de quoi manger à leur faim, on s’interdirait de manger de la viande? J’en ai presque honte. C’est proprement du délire digne des plus beaux crachats dans la soupe.

            Un jour ou l’autre, ça coince quelque part.

            Et ce qui empoisonne les relations entre les français, c’est que « tout le monde vit au dépends de tout le monde ». Dans ces conditions, point de fraternité, c’est tout simplement impossible. Pourquoi les pays où les relations sont les plus douces sont ceux où les libertés individuelles sont le plus protégées?

            Restez bien dans ce beau et grand pays qui ne s’interdit pas d’exploiter les gaz de schiste. Ici, on lutte ferme contre le CO2 et on va sans doute finir ruinés, sans source d’énergie fiable, et à la soupe populaire une fois que l’économie se sera effondrée, faute de cet impératif atout qu’est l’énergie abondante.

            1. Helkafen

              La vie au Canada m’a heureusement libéré de cette influence marxiste que l’on voit tellement en France. Ici, presque tout le monde est libéral dans le sens français, et on voit très bien les bénéfices de la vie moderne, y compris pour les pays plus pauvres. Donc d’accord 🙂

              Ici on a l’impôt à la source. Pour un salarié c’est très pratique, alors que pour un indépendant le calcul de la TVA requiert les services d’un comptable (100$). Globalement l’administration se passe de manière professionnelle et souriante, il n’y a pas ce fossé avec une administration toute puissante et envahissante.

              Dans mon expérience limitée, je n’ai pas entendu parler de régimes spéciaux scandaleux. Les politiciens sont bien vus quand ils respectent leurs promesses (ce qu’ils font le plus souvent) et se font descendre quand ils ne le font pas.

              D’ailleurs, Trudeau, qui d’un côté a pris des mesures contre le CO2 (le dividende carbone), a aussi récemment dépensé des milliards pour acheter un oléoduc. On dit qu’il a déjà perdu les prochaines élections à cause de cet achat.

              « Voir la tension qui monte entre les vegan et la filière viande, quand on sait que des gens n’ont pas encore de quoi manger à leur faim, on s’interdirait de manger de la viande? »
              En fait c’est l’inverse. La production de viande rouge est remarquablement inefficace en terme de ressources (terres et eau), parce que beaucoup d’énergie est « gâchée » pour maintenir l’animal en vie. Si on voulait alimenter plus de monde avec les mêmes terres arables, il faudrait effectivement réduire la consommation de viande.

              Vous pouvez voir les deux tableaux ici (terre et eau): https://fr.wikipedia.org/wiki/Impact_environnemental_de_l%27%C3%A9levage

              « According to calculations of the United Nations Environment Programme, the calories that are lost by feeding cereals to animals, instead of using them directly as human food, could theoretically feed an extra 3.5 billion people »
              https://www.globalagriculture.org/report-topics/meat-and-animal-feed.html

              « tout le monde vit au dépends de tout le monde »
              Tout à fait d’accord. C’est tellement inefficace.

              « on lutte ferme contre le CO2 et on va sans doute finir ruinés, sans source d’énergie fiable »
              La filière nucléaire me plaît beaucoup. Dommage que ces faux écologistes d’extrême gauche (ainsi que Greenpeace) y soient opposés.

              1. BDC

                Les déjections de l’élevage vues uniquement comme des polluants … MDR, et comment vous faites pour fertiliser les sols sans l’élevage ?

                1. albundy17

                  Umphff, l’épandage fumier et lisier n’est t’il pas interdit ???

                  Bon, moi je fais pipi ds le jardin, en plus de la sortir, l’herbe est plus verte là ou j’arrose, mais bon 🙄

                  1. BDC

                    Tu plaisantes Albundy? Ils servent à quoi les épandeurs enfouisseurs ? On a des plans d’épandage, c’est règlementé certes, mais l’or noir est heureusement autorisé.

                    1. albundy17

                      D’ou ma question, Belle, il me semblait que pour des raisons sanitaire l’usage avait été banni, je ne sens d’ailleurs plus cette odeur de fumier servant à amender les sols nourriciers.

                    2. BDC

                      Harry: l’or brun c’est une marque, alors que l’or noir c’est l’expression de mon frère pour désigner le lisier.
                      Albundy: normalement on épand du fumier lors du déchaumage, avec les enfouisseurs ça pue moins, mais les odeurs ne passent pas inaperçues pour autant.

              2. P&C

                Les écoles genre Greepeace et EELV sont une engeance issue de la décadence occidentale : faire de l’écologie sans rien connaître des lois de la physique, ni des sociétés, ni des territoires. Bref, de l’écologie hors sol…

          4. albundy17

            « Et toute cette négativité, cette croyance que tout va mal  »

            Il n’y a que vous ici pour pensez ainsi de la situation écologique.

            Continuez à régurgiter vos sources « Le Monde », n’analysez rien, et continuez à verser votre écot à St Giec ds vos chaussures pleine peau, vous serez absout de votre empreinte carbone qui reverdit Gaïa.

            En fin d’arguments, continuez aussi à taxer l’autre de négationnisme, j’ai bien ri, la premiere fois que je constate un point Godwin apporté ds un monologue écologique ^^

            Sans acrimonie, hein, ce n’est pas parce que mes constats sont différents de la doxa que vous suivez les yeux fermés qu’il vous faut vous sentir agressé.

            1. adawong1789

              « taxer l’autre de négationnisme, j’ai bien ri, la premiere fois que je constate un point Godwin apporté ds un monologue écologique »

              C’est que vous n’avez pas trop suivi l’actu du temps ou la reine des neiges était minustre du ralentissement-de-l’économie-pour-des-raisons-faussement-écologiques (version courte : « l’écologie » avant de tourner à la « transition solidaire », ce qui envoie du bois, je ne m’en lasse pas, sauf que je vois les taxes sur la facture d’élec), elle a été la première que j’ai entendu à parler de « négationnisme du climat ». D’autres ont suivi, mais de façon modérée, l’eau dans laquelle la grenouille barbote est encore tiède, il faut y aller mollo pour finir de laver les cerveaux, et tout le monde n’a pas 15 ans (et l’esprit critique en carton-pâte qui va avec) dans notre beau pays. Ce genre de clin d’oeil pourrait encore en choquer certains.

            2. Helkafen

              @albundy17
              « Il n’y a que vous ici pour pensez ainsi de la situation écologique. ». Ici oui, presque. Dans le monde c’est la majorité qui est préoccupée.
              Je ne lis pas « Le Monde ». Je cherche juste des sources en français pour poster ici; mes lectures sont presque toujours en anglais et je lis surtout des papiers de recherche originaux pour éviter les effets de style journalistiques et leurs approximations habituelles.
              Le mot « négationniste » est une traduction de ma part de l’expression anglaise « climate change denial ». Désolé d’avoir oublié à quel point le mot français est connoté, mon intention n’est pas de lier vos opinions à un génocide.
              Aussi, pas de mauvais sentiment contre vous. C’est plutôt les « Môônsieur » et autres marques de condescendance d’un autre commentateur qui m’agacent.

              1. Dr Slump

                « et autres marques de condescendance d’un autre commentateur qui m’agacent. »
                A ce propos vous avez raison, vous n’êtes pas le premier à le dire.

                Sinon question réchauffement, j’aimerais bien que cela soit le cas! Il a fait beaucoup plus chaud sur cette planète, avec beaucoup plus de CO2 dans l’atmosphère (nan, j’ai pas une gueule d’atmosphère), et puis… bah ça s’est refroidi. Nous ne sommes que des moucherons sur la surface du globe, notre capacité de nuisance n’est pas nulle, mais seulement au point de nous faire disparaître, tandis que la terre continuerait ses révolutions autour du soleil. Il y a vraiment des choses plus proches et plus concrètes pour lesquelles s’inquiéter!

              2. Higgins

                https: //mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2018/10/15/le-catastrophisme-climatique-des-annees-60-a-80-a-lepreuve-des-faits/#more-15564

              3. Jojobargeot

                Ce terme  » négationniste » peut vous conduire droit en taule. Il ne peut être employé que pour ceux qui nient un crime contre l’humanité AVERÉ.
                Tels que: La shoah; les crimes perpétrés par une organisation criminelle comme la Mafia et dérivés. Sorti de ce contexte, c’est une injure grave punie par la prison, dommages et intérêts. A utiliser à bon escient, même par les pourfendeurs de la justice et de la démocratie que sont les khmers-Verts, la nouvelle fachosphère à la mode chez les bobos.

                Save the planet. Kill yourself.

  3. Jojobargeot

    Citez simplement le statut du « machin » et tout est dit. « le GIEC a pour mission d’évaluer, sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue. »

    Primo. Si ce n’est pas d’origine anthropique, il ne doit pas le communiquer, ça sélectionne donc uniquement les articles qui vont dans le sens de son statut C’est ça l’attitude méthodique objective du GIEC.
    Secundo: Tous les points suivants ne sont nécessaires que si l’hypothèse du RCA est confirmée, ce qui est loin d’être le cas. Pas une preuve scientifiquement établie à part un consensus dans tous ses rapports et le consensus, ça n’existe pas en science, sinon ce n’est PAS de la science, la science ne se fait PAS au vote.
    Tertio: Si les évaluations ne se font que dans le strict respect du statut, forcément, peut-être le seul réel « forcage » de cette hypothèse poubelle, les articles sont soigneusement sélectionnés pour aller uniquement dans ce sens. Donc partialité sur le traitement de l’information et cela s’appelle de la propagande.

    Conclusion: C’est un rapport d’un million de mots dont la seule vraie place serait d’être accroché à un clou solide dans la plus petite pièce de votre maison.

    1. albundy17

      « Conclusion: C’est un rapport d’un million de mots dont la seule vraie place serait d’être accroché à un clou solide dans la plus petite pièce de votre maison. »

      Je ne sais plus qui faisait la remarque que ce rapport ne contient pas assez de pages pour seulement noter les références des études « scientifiques » ayant servi à l’élaboration de leurs conclusions ^^

      1. Helkafen

        @albundy17
        Les références sont évidemment fournies, comme dans toute publication scientifique.

        Par exemple pour le rapport AR5 (https://www.ipcc.ch/report/ar5/wg1) les références du chapitre 2 sont listées ici:
        https://www.ipcc.ch/report/ar5/wg1/citation/WG1AR5_References_Ch02.zip

        Un exemple de référence:
        @article{
        author = {Abakumova, G. M. and Gorbarenko, E. V. and Nezval, E. I. and Shilovtseva, O. A.},
        title = {Fifty years of actinometrical measurements in Moscow},
        journal = {International Journal of Remote Sensing},
        volume = {29},
        number = {9},
        pages = {2629-2665},
        keywords = {different spectral regions
        solar-radiation
        ultraviolet-radiation
        ground measurements
        global radiation
        cirrus clouds
        optical-thickness
        level clouds
        total ozone
        transmittance},
        ISSN = {0143-1161},
        DOI = {10.1080/01431160701767500},
        url = {://000255294100011},
        year = {2008},
        type = {Journal Article}
        }

        1. albundy17

          Helkafen, vous êtes juste bouché à m’émeri.

          Vous souhaitez la fin de la race humaine, soit, mais vous vous y prenez mal.

          On vous a largement montré par A +B que les modèles du GIEC se sont tous montrés totalement faux depuis la création de cet organisme blob nous faisant cramer le pognon ds des absurdités pendant qu’il y a de vraies urgences.

          le dernier rapport de 400 pages est basé sur 6000 études, à raison de 30 lignes par pages (la norme), ton rapport est amputé de moitié juste pour référencer, t’enlèves les circonvolutions et les remerciements, reste rien, sauf leur demande de pognon, seul leitmotiv de tout ces parias catastrophistes dont vous êtes.

          J’admire la patience de H16 d’avoir tenté de vous ouvrir les yeux, je ne m’y astreindrais pas, au bout d’un moment, il faut voir les limites de l’autre, et là, le cas est totalement desespéré car obtus.

          Bien à vous, inutile de commenter

    2. BDC

      C’est pour ça que je regarde chez les (ré)assureurs, vu qu’ils ont intérêt à majorer leurs tarifs, mais oh surprise, les spreads des cat bonds diminuent …

    1. albundy17

      Bon, ben la, faut arreter le rechauffement climatique , pasque, la bière, c’est le ciment de la civilisation !

      J’en ai fabriqué cet été, c’était pas mauvais, les bulles trop fine comme sur un Ruinart, mais amusant à produire.

    2. Pheldge

      j’ai la solution : le rhum limonade (légèrement dosé) ! en plus avec tout ce CO2 qu’on produit, faire des boissons à bulles ça coûtera trois fois rien ! 😉

      Et à chaque fois que tu te piqueras la ruche, tu agiras pour l’économie des DOM, et tu auras la satisfaction d’en remettre une partie au travail ! Dis, mon Papet, ne suis-je pas génial ?

  4. sam

    Les derniers assauts de l’été présentés comme du dérèglement climatique ! La gauche ne recule devant rien ! Vous n’avez pas honte ?
    Vous espérez manipuler qui encore ? La jeunesse ? et les naïfs qu’on trouve à gauche ? Les gauchis ?

    Les gens de la météo utilisent le mot « vague » pour décrire le départ ou l’arrivée lente d’une saison .Vague de froid , vague de chaleur .
    Les saisons arrivent et partent par vagues ! Et entre chaque saison , il y a de la pluie . C’est l’été qui se retire , len ! … te … ! ment ! C’est tout !

    Et le Octobre est doux… de Albert SAMAIN (1858 – 1900) ne fait que me donner raison : »Octobre est doux. – L’hiver pèlerin s’achemine _Au ciel où la dernière hirondelle s’étonne….  »
    https://www.cjoint.com/c/HJntQT4XlWw

    Vous voulez lutter contre la pollution ? et le COv ? Arrêtez de faire tourner en rond la miliSSe sur le périph et dans nos villes en leur faisant croire qu’ils sont de le police !

    Les RG , les militants PS , à la recherche de je ne sais quelle délinquance (le PS -Ministère de l’intérieur envoie des lascars voler dans les magasins en leur disant qu’ils sont de la police!)
    Ils tournent dans la rue quand ils ne tournent pas en rond dans les magasins ou sur les parkings des supermarchés !
    Le bonneteau qui s’ignore! C’est légal d’utiliser des militants socialistes pour augmenter les ventes dans un magasin en leur faisant croire qu’ils , ou plutôt elles , font de la sécurité ? C’est légal ça ?
    Ils sont au courant , même eux qui pourtant marchent avec vous , vous les trompez ! Vous n’avez pas honte ?

    Le PS qui vient de démissionner du Ministère de l’Intérieur et qui nous donne l’occasion d’apprendre que le PS était encore au pouvoir en 2018 , alors les médias nous ont présenté le départ de
    Français Hollande comme de l’alternance politique ! Il semblerait donc que non manifestement ??? Le voilà le vrai mensonge ! C’est donc si facile de tromper les François , un changement d’étiquette
    et ça y est ! On censé ne plus voir que le Parti Socialiste est encore au pouvoir en France en 2018 ? RAZ ON/OFF
    (comme à la coupe du monde de foute , avec ses supporters bidon dans nos villes , les militants du parti qui faisaient du bruit dans les rues , pour entrainer les autres ) .

    E=M à l’envers !
    RAZ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.