Le Festival « France Misère » ouvre ses portes

Voilà, le mois de novembre s’achève et avec lui toute velléité de prétendre que l’année 2018 se terminera mieux que 2017. En effet, même si le mois de décembre peut, traditionnellement, être occupé à mettre un peu de baume au cœur des hommes et femmes de bonne volonté, il semble que cette année-ci, ce ne sera pas le cas.

En pratique, c’est avec une certaine consternation qu’on observe exactement le contraire : au lieu d’une trêve dans les mauvaises nouvelles, au lieu d’un apaisement dans la folie ordinaire qui secoue ce pays jadis Lumière du monde moderne, on assiste à un véritable festival de stupidités étatistes, une sorte de Grand Raout maximaliste du N’importe Quoi fiscal où la folie taxatoire devient véritablement rabique.

Et alors qu’une solide jacquerie secoue tout le pays, partie d’une taxation délirante des carburants apte à faire sortir de leurs gonds de simples salariés, des pères et mères de familles sans histoire, rien ne semble pouvoir arrêter la marche triomphante de nos ministres, nos sénateurs et nos députés vers de nouveaux sommets fiscaux.

Ainsi, du côté des sénateurs, on se tâte actuellement le gras du ventre pour savoir comment on va bien pouvoir taxer les forfaits mobile et internet. Après tout, c’est bien la faute de ces maudits réseaux sociaux si les moutontribuables prennent à la fois conscience de la vigueur de la tonte, et de l’importance de leur nombre. Il est plus que temps de sévir, non ?

Ainsi, du côté de l’Assemblée Nationale, nos députés envisagent sérieusement une taxe sur les bonbons « mojito », parce que le nom évoque d’un peu trop près un cocktail alcoolisé. Ici, on comprend que la raison invoquée, aussi rigolote que grotesque, importe peu puisqu’il s’agit de ramener des thunes dans les caisses de l’État, et rien d’autre.

Ainsi, du côté du gouvernement, on ne veut bien évidemment pas s’avouer en reste. Et même si les protestations des Gilets Jaunes ont été patiemment entendues, cela n’a pas empêché Macron et Philippe de reprendre deux fois des frites arrosées d’un petit Bordeaux en passant à autre chose.

Pour l’un comme pour l’autre, il n’est absolument pas question de diminuer les recettes de l’État : dès le premier janvier prochain, paf, les carburants subiront une nouvelle hausse de taxes, incitant officiellement les Français à se rabattre sur les vélos électriques, les trottinettes électriques et les voiturettes électriques. Il faut en finir avec le tout pétrole, tout le monde sait ça. Vive l’électrique.

Et une fois pris le pli, paf, le gouvernement enclenchera le second volet de son Festival « France Misère » en augmentant les tarifs de l’électricité. Malin, non ?

De toute façon, il faudra bien lutter contre la méchante pollution, c’est notre Président À Tous qui le dit : elle fait 48.000 morts en France par an. Sur 38.000 dans le monde, la France se classe donc encore une fois en tête et même au-delà, dans cet espace interdimensionnel où le n’importe quoi ridicule devient possible moyennant une communication parfaitement déconnectée de toute réalité palpable.

De fake news sur nos morts par pollution en fake news sur des frais de santé abracadabrantesques, notre élite est partie pour enrichir la France par une taxation débridée. Et si ça ne marche pas, c’est parce qu’on n’aura pas assez taxé.

Du reste, quand elle ne taxe pas, quand elle ne fomente pas l’idée d’une nouvelle ponction inique, cette « élite » en roue libre papote du sexe des anges ou de leurs fesses, trop souvent maltraitées par les hordes de parents indignes qui écument le pays…

Bref, la grogne devenue violente n’y change absolument rien : l’ordre du jour reste le même, la pression fiscale ne diminue pas, les évolutions qui lui sont prévues sont à l’augmentation et pas à la diminution. Quant aux réductions des dépenses farfelues de l’État, n’y comptez toujours pas : en plus de la pollution, il nous faut absolument continuer la lutte contre le sexisme ou les inégalités de tous ordres. Alors que le pays croule sous les taxes, le chômage, le déclassement, la désindustrialisation, l’appauvrissement de pans entiers de sa population, la lutte contre une pollution fantasmée, l’épidémie de fessées et l’inégalité salariale pourtant déjà condamnée par la loi semblent absolument indispensables.

Et puis, de nos jours, qui peut encore ergoter pour un demi-milliard d’euros ?

Français, Françaises, en gilets ou en tutus, en voiture ou en vélo, réveillez-vous : votre gouvernement et vos élus se payent votre tête, avec votre propre argent, littéralement. Ils sont complètement déconnectés des réalités, mais ne fuyez plus vos responsabilités : ils ne sont pas arrivés là par hasard. Ils ne sont pas apparus d’une autre dimension. Ils sont issus de nos écoles, de nos universités, ils sont aussi français que vous et c’est bien vous qui les avez mis là.

Vos injonctions électorales, qui pendant plus de 40 ans, ont consisté à vouloir plus d’État, plus de services publics, plus d’assistanat et plus de solidarité arrivent maintenant à bout d’argent des autres. Vos élites, en retard, n’ont pas pris la mesure du carcan fiscal que, tous, nous nous sommes imposés.

Il y a pourtant des solutions.

Les radicales (que vous pourrez lire ici), qui auraient un effet immédiat, ne seront évidemment jamais appliquées : le collectivisme, le jacobinisme centralisateur et le socialisme spoliateur se sont trop bien implantés à coup de moraline et de solidarité gluante.

Quant aux solutions plus douces, il suffit d’en brosser quelques-unes pour comprendre les crispations immédiates qu’elles généreraient : depuis la suppression du ministère de la Culture (10 milliards d’euros d’économies) jusqu’à la suppression du CICE (21 milliards d’économies) en passant par celle des aides à la presse (0.4), aux entreprises (110), aux pays étrangers (10), la suppression de l’ENA, de la BPI, du Sénat et de Pôle Emploi – 11 milliards ! – (le Bon Coin fonctionne mieux et moins cher), chacune de ces propositions est l’occasion pour les administrations concernées de hurler et de bloquer le pays, même si ces suppressions permettent de retrouver immédiatement plus de 160 milliards d’euros qui ne seraient plus prélevés et resteraient donc dans les poches des Français et de leurs entreprises.

Mais voilà : à part quelques libéraux, qui propose ces idées ? Personne.

Dès lors, ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires391

    1. Gosseyn

      Mode socialiste on :  »Je ne comprends pas pourquoi vous ne saisissez pas ici que la lutte contre le sexisme va être favorable à la lutte contre le réchauffement climatique ? » Off.

      1. Stéphane B

        Et tiens papet en parlant d’escrologie,
        carte-grise.org/malus-annuel-voitures-polluantes.php

        Un seuil est fixé par an pour les voitures polluantes et tous les ans, tu reçois une quittance à payer car tu utilises ledit véhicule (ou du moins tu en es proprio° Aussi, tes doblos sont-ils dans ces catégories ?

        1. sam player

          Comme d’hab, ça a démarré haut et le taux descend…
          *Vu le but poursuivi*, la taxe unique au 1er acheteur était débile, et celle là annuelle mais à niveau fixe l’est tout autant…
          M’en fout je suis en train de chercher un 4×4 style FBI… Dodge, Chevrolet Suburban ou Cadillac Escalade… vu que ça dépasse, faut pas se priver…

    2. deres

      Tout comme avec la prohibition, les interdictions et taxes confiscatoires multiples conduisent surtout à une explosion des fraudes, à un enrichissement de la pègre et à des magouilles contre-productives enrichissant souvent les pays voisins à notre détriment pour contourner les problèmes.

      – Taxe sur les cigarettes ==> explosion du marché noir, des malfaçons et de l’achat à l’étranger (avec le gouvernement qui fait semblant de croire à la baisse de la consommation …)
      – Taxes sur l’essence ==> les camions installent des réservoirs additionnelles non homologués pour ne plus se ravitailler en France, ce qui a le bon goût de cramer des dizaines de personnes chaque années lors des accidents. Plus l’explosion des vols d’essence sur les camions à l’arrêt
      – Hausse continue du prix des péages ==> les camions prennent les nationales et les petites routes qui ne sont pas payantes
      – Limitation et hausse du coût du stationnement ==> fraude massive sur les badges handicapés (Sur Paris, il y aurait deux fois plus de voitures avec badge que d’handicapé) + vente systématiques des appartements urbains sans leur parking menant à des pénuries ou à des rentes pour les locations
      – Taxes sur le travail ==> généralisation du travail au noir, des combines et de l’utilisation de travailleurs et sociétés étrangères
      – Complication du permis de conduire ==> passage du permis à l’étranger
      – Radar automatiques ==> location de voitures à l’étranger ou utilisation de sociétés écrans à l’étranger
      – Interdictions des petites surfaces et interdiction des expulsions ==> explosion du nombre de marchands de sommeil louant des appartements de très petites tailles ou à des personnes qui sont trop risqués à prendre comme locataires
      – Numerus Clausus strict ==> les français vont faire leurs études de médecine à l’étranger. Certains vont aussi à l’étranger se faire des implants dentaires.
      – Impôt sur le capital et la succession très élevés ==> tous nos riches habitent en Belgique, en Suisse ou à Los Angeles mais reviennet prendre nos sous sans vergogne
      – Impôts sur les sociétés très élevés ==> de nombreux fleurons français sont inclus dans des holding à l’étranger (par exemple EADS qui est en fait au Pays-Bas). Et je ne parle même pas des GAFA et autres Mac Donald qui ne payent quasiment pas d’impôts chez nous …

      La liste peut probablement être encore agrandie à l’infini. Tous ces problèmes sont connues depuis des dizaines d’années, mais tant que l’Etat peut augmenter les taxes de ceux qui ne peuvent pas s’échapper il s’en fout. Pour eux, l’important c’est que le pognon rentre pour satisfaire leur besoin et leur clientèle, pas que le bordel et l’injustice règne en maître !

      1. Aristarkke

        « Taxe sur les cigarettes ==> explosion du marché noir, »
        Dans ma banlieue professionnelle verdoyante, je remarque qu’un bon nombre des paquets de cigarettes qui jonchent le sol, sont totalement dépourvus des marquages censés rebuter le fumeur. Or il me semble que ces marquages ne peuvent pas être retirés (ou du moins facilement) des paquets.
        J’en conclus donc que ce ne sont pas des paquets passés par le contrôle de l’Etat Grançais…

      2. Aristarkke

        « Plus l’explosion des vols d’essence sur les camions à l’arrêt »

        J’étais il y a une quinzaine chez ma mère qui est toujours abonnée à la VdN.
        Il y avait un article comportant l’interview d’un gérant d’une entreprise de transport qui avait été obligé, après toute une série de mesures de renforcement de la protection de son terrain de stationnement de ses poids lourds, de signer un contrat avec une société pour mettre un vigile nocturne avec chien de défense pour que cessent les vols de gazole. Il parait que les réservoirs de camion sont assez difficiles à défendre contre le pompage illicite, ne comportant notamment pas de chicanes (comme ceux des voitures) qui refouleraient immanquablement devant le débit des pompes spéciales pour camions.

        1. MCA

          Les chicanes ne peuvent t’amener que des ennuis car en pareil cas, ils percent les réservoirs par le dessous pour récupérer le carburant.
          Résultat, ça te coûte un réservoir en plus du plein où à minima une soudure avec immobilisation du véhicule.

            1. Pheldge

              faut comprendre, la pension de retraite est maigre (le libéralisme est passé par là …), et pour maintenir le train de vie de madame, tel que maintes fois décrit ici même …

          1. lafayette

            sans oublier les signalisations qui sont autant de pièce de rechange.

            Comme certains viennent de l’est qu’avec le plein de l’aller, s’ils ne trouvent pas de travail de retour ils se fournissent chez les autres…

            C’est un autre mode migratoire, on leur file le camion mais pas l’essence.

      3. Aristarkke

        « – Complication du permis de conduire ==> passage du permis à l’étranger »
        Dans ce cas précis, El Conducator a promis une réforme… promis, une fois de plus…

            1. albundy17

              Il est aussi possible de le « passer » au Sénégal, sans même s’y rendre, contre quelques argent. Reste plus ensuite un peu de paperasse française pour obtenir son équivalent européen.

              1. sam player

                En Australie ils te délivrent un équivalent de ton permis d’origine sans avoir besoin de le passer… sauf si tu viens d’un pays disons exotique…

      4. sam player

        Fuite des entreprises à l’étranger : ma cotisation mensuelle Allovoisins est prélevée depuis quelque mois depuis un compte au Luxembourg…. arghhh les salauds… bah en fait c’est des voisins !

    1. Gosseyn

      La suppression de l’E.N.A. et de l’E.N.M. me semble être une des conditions préalables au possible redressement du pays.

      Non pas que les études formelles délivrées y soient contestables sur le principe, mais parce que c’est l’esprit de corps qui y domine qui conduit à la corruption de ces dites élites, sous toutes ses formes.

      Plus précisément, il en est peu parmi ces seuls groupes qui pourraient passer le filtre du Code pénal avec succès. Et seule leur prévarication mutuelle leur permet de conserver les pouvoirs et les fonctions dont ils abusent présentement.

  1. Val

    « c’est bien vous qui les avez mis là » , non pas moi en tous les cas. La responsabilité collective, pas plus que l’intérêt général n’existe pas.

    1. Certes mais le vous s’adresse précisément à ceux qui ont voté, depuis 40 ans, ces politiciens idiots.
      Il y a plein de monde lorsqu’il s’agit de défiler dans la rue pour soutenir les profs, les cheminots ou je ne sais quoi. Il y a des dizaines de milliers de personnes qui ont voté pour tel ou tel député, et des millions pour les présidents qui se sont succédé.

      Et quand il s’agit de prendre ses responsabilité, pouf, il n’y a plus personne.

      Si on demande autour de soi à présent, les millions de votant pour Macron n’ont jamais existé. Personne n’a voté pour lui.

      1. MarieA

        « Si on demande autour de soi à présent, les millions de votant pour Macron n’ont jamais existé. Personne n’a voté pour lui. »

        hihihi OUI! Dans ma propre famille, j’ai pu observer ce phénomène d’amnésie… Curieux vraiment!
        Du coup, j’adopte la même stratégie : j’oublie que 99% de ma famille a voté pour ce dégénéré et A CHAQUE FOIS que Macron fait une débilité, c’est-à-dire souvent, je m’exclame haut et fort quelque chose du type « c’est difficile de croire qu’autant de débiles ont voté pour lui ».

        Je vous recommande l’expérience, les électeurs de Macron prétendant être amnésiques, ils ne peuvent rien dire, mais sachant fort pertinemment qu’ils l’ont fait, ils ne peuvent réprimer des expressions de souffrance sur leur visage et ne peuvent pas vous répondre puisqu’ils n’ont pas voté pour lui hein.

        Effectivement, il est temps d’arrêter de croire au Père Noël : les gens veulent des élus qui fabriquent et financent tout un tas de merdes utilisées une fois l’année et puis pleurent après en voyant le montant de leurs impôts.

        1. Pythagore

          Nous touchons à un point fondamental de notre éducation qui veut que personne ne reconnait ses erreurs, plutôt crever. Sources judéo-chrétiennes ? Je ne saurais dire.

          1. plutarque

            Ego surdimensionné des français, plutôt. C’est l’image qu’ont de nous les pays anglo-saxons, et objectivement je pense que c’est assez vrai.

            Blague canadienne : comment perdre beaucoup d’argent très vite ? Réponse : acheter un français à la valeur qu’il s’estime, et le vendre à sa vrai valeur…

          2. Val

            @Pythagore « sources judéo-chrétienne  » ah ba non . Les judeo-chrétiens c’est plutôt : je me bats la coulpe toute la sainte journée , ceinture noire de repentance.

            1. Vodkaman

              C’est à voir…

              Le camp du bien qui veut à tout prix que la France s’excuse pour la colonisation, l’esclavage, la collaboration et tout et tout n’est pas vraiment réputé pour sa sympathie envers la religion catholique.

              Je penche plutôt pour une absence d’éducation qui fait que vous aimez pouvoir vous regarder en face dans la glace.

              1. Val

                @vodkaman Oui et c’est une contradiction de plus. La France est championne (ex æquo avec la Tchéquie) de l’athéisme en occident et pourtant elle transpire de valeurs chrétiennes.Sans ancrage (exit dieu) , ces valeurs sont devenues folles comme il est souvent dit :par ex : égalité en droit transformé en égalité réelle , battage de coulpe masochiste, haine du riche, béatification du pauvre , fascination morbide pour l’ennemi. Il y a bcp à dire sur ce sujet qui explique beaucoup notre déliquescence.

        2. adawong1789

          « c’est difficile de croire qu’autant de débiles ont voté pour lui »

          Rien ne vaut une bonne ambiance en famille! 😀 Continuez comme ca, il ne faut jamais manquer une occasion de rappeler aux gens leur responsabilité dans notre mer..que situation

      2. deres

        Le souci est quand même que nous votons pour des députés qui sont censés représenter la volonté du peuple. Pourtant, ils votent comme un seul homme dès le lendemain des élections des hausses de taxes sans se poser la moindre question. Pourtant aucun électeur n’aime les taxes et demande leur baisse ! Autrement dit, les politiciens, dès leur élections ne représente plus leurs électeurs et ne tiennent pas compte de leur avis. Ils pensent plus devoir leur poste au parti qui les a soutenu qu’au français qui ont voté pour eux. La majorité actuelle est une majorité qui dans sa tête doit tout à Macron et rien aux français. Aucune place pour la volonté populaire, seule la volonté jupitérienne compte. On devrait mettre en place la possibilité de faire des votes de destitution des députés. Ou un renouvellement par cinquième des députés tous les ans.

        1. sam player

          Je suis pas trop d’accord. Les taxes sont bien souvent validées par le peuple avec des arguments en béton : cf les taxes sur le sucré, les sodas, les alcools, le tabac etc… l’argument étant que sans cela ce sont ceux qui sont en bonne santé qui paient pour les tabagiques, alcooliques, obèses… pi les enfants arghhh

          Bon perso je n’ai pas vu le changement de comportement puisqu’il s’agirait de taxes comportementales… ça coûte juste plus cher et l’addiction passe dans tous les cas avant tout le reste : t’avais prévu un bout de barbac et une bouteille de whisky… bah ce sera juste bouteille de whisky.

          Dire qu’il suffirait de supprimer la sécurité pour régler ce problème… Personne ne se pose ce type de questions au sujet des mauvais conducteurs…

  2. Lorelei

    Bonne nouvelle! le CICE devrait être supprimé l’an prochain puisque la baisse des cotisations sociales va le remplacer. En pratique, je ne crois pas que les salariés seront gagnants…

    1. Pythagore

      Souhaitant vérifier le coût réel du SMIC, voilà ce que j’ai trouvé et ma surprise d’y voir le CICE apparaitre:
      .
      SMIC – mensuel 2018(brut) = 1.148,96
      SMIC – mensuel 2018(brut) = 1.498,47 EUR
      Charges patronales = 195 EUR
      CICE = -105 EUR
      Coût de votre employé au SMIC = 1588,47 EUR
      .
      L’entrprise paye donc 195EUR de charge pour ensuite recevoir 105EUR du CICE !?!? et entre les deux des fonctionnaires pour gérer une usine à gaz de plus.
      .
      Différence coût employeur/net = 439 EUR/mois.
      .
      Source: blog.lebonexpertcomptable.com/blog/2018/05/21/combien-coute-reellement-un-salarie-au-smic-en-2018.html

      1. Lorelei

        C’est encore plus usine à gaz que ça. On paye les cotisations sociales et on est remboursé par les impôts. Faut vraiment des esprits malades pour imaginer ça.

          1. Deres

            Le CICE cache une dette publique par un remboursement l’année suivante dans les impôts mais une avance par les banques (qui prélèvent au passage des intérêts : 1% de 20 milliards, cela fait 200 millions sans risques perdu pour les entreprises au passage).. Et il y a du Ponzi derrière car chaque année sous Hollande, ils augmentaient le montant.

  3. Higgins

    Pour le Sénat, il apparait parfois comme étant un monde de sagesse par rapport aux clowns (et le mot est faible) du Palais Bourbon. Je pense aux deux sénateurs qui ont prévenus avant l’été que le gouvernement allait se ramasser la figure. Bon la taxe sur les réseaux mobiles montrent qu’ils sont à deux doigts des députés mais on se console comme on peut et avec ce qu’on a. Je plaide donc pour le maintien du Sénat, souvent décrié mais très important. C’est un peu le caillou qui sort de l’eau.
    Sinon, entièrement d’accord avec le billet. Le foutage de gueule atteint des sommets.

    1. Calvin

      Le Sénat, ce n’est plus ce que c’était…
      C’est devenu une autre façon de caser dès copains.
      Exemple évident : on y a placé Placé, et ce ne fut pas un cheval gagnant.

      1. Citoyen

        La formule que j’avais sorti sur un autre blog (il y a quelques années), alors qu’un auteur avait fait un billet, quand le Pépère s’apprêtait à embaucher Placé, était :
         » Tous les turfistes vous diront, qu’on est jamais gagnant en jouant Placé  » …

    2. Stéphane B

      Je suis pour aussi mais avec seulement un sénateur par département élu au SU. Ainsi, les territoires ruraux seraient mieux représentés. Je suis favorable aussi à un accroissement de leur pouvoir.

      1. Vassinhac

        Excellente idée. 1 ou 2 par département, un peu comme le sénat américain.

        Je rêve (c’est beau) d’ailleurs d’une république fédérale avec un parlement par département (même ordre de grandeur de population qu’un canton suisse).

          1. sam player

            Ah le pique prune, la crapaud calamite vont aller voter… mais on aura le résultat que quand l’escargot de Quimper sera sorti du bureau de vote… faudra pas être pressé…

            1. Citoyen

              Mais, que oui !
              Le pique prune avait voté pour une extension de budget de 2 milliards sur l’autoroute Tours / Le Mans … Faut croire que leur voix porte …

              1. Aristarkke

                C’est Karine Berger qui doit se lamenter de ne pas avoir pris la carte du parti des pique-prunes…
                Et Aurore Bergé pourrait bien en faire pareil…

                1. Pheldge

                  t’inquiète pas pour Karine, elle s’occupe de choses essentielles : après avoir pour Hollande, compté deux fois jusqu’à l’infini, elle remet ça, mais cette fois sans les mains !

    3. Higgins

      Le sénat me fait penser à Ran-Tan-Plan dans Lucky Luke. Il a parfois, au contraire de l’autre chambre, des éclairs de lucidité avant de retomber dans sa léthargie coutumière. Ce sont ces éclairs qu’il nous faut préserver faute mieux.

  4. MarieA

    Excellent!!!! Comme d’habitude!
    Je n’avais pas entendu parler de cette taxe sur les bonbons Mojito! Merci de l’avoir portée à notre connaissance parce que je n’aurais jamais cru possible un tel foutage de gueule !

    Pour avoir travaillé dans un service client, j’avoue que j’ai été choquée du niveau des conneries que les français me sortaient!!!
    J’ai vu des français se rabaisser plus bas que Terre et mentir pour gratter quelques centimes…
    Il n’y en a qu’en France, où l’on peut voir des adultes de 50 balais te sortir très sérieusement « De toute façon, les entreprises ne sont là que pour faire du profit! » LOL

    Il faut quand même reconnaître qu’ils sont encouragés par un personnel politique et des pseudo-intellectuels qui n’arrêtent jamais avec des provocations toujours plus bolcheviques. Je comprends qu’une personne qui n’a pas Bac+25 en économie se dise « S’ils le disent tous, c’est que ce doit être vrai… » Quand on voit la diversité de la palette des gens sur-diplômés, même dans le domaine scientifique, qui disent des conneries, on ne peut pas vraiment en vouloir aux personnes moins diplômées ,et à qui on répète sans cesse qu’elles ne sont rien et qu’elles n’ont rien, de croire en ces conneries.

    Sans compter toutes les personnes qui bénéficient du système collectiviste français.

    1. C’est tout le problème : l’assistanat produit des gens qui n’ont plus besoin de réfléchir et qui compte sur les autres pour les guider.
      Si la France devait découvrir les « joies » de la misère communiste, ou d’une dictature étouffante, l’intelligence naturelle de ses habitants reprendrait du poil de la bête.

      Il suffit de voir le niveau de français et l’esprit plutôt intelligent déployés par les gens à la guerre et juste après-guerre, encore visible dans les archives de l’INA, pour bien comprendre que l’abêtissement des masses par le collectivisme et le socialisme n’est pas inéluctable.

      1. adawong1789

        Je ne parirais rien là-dessus, mais le niveau est tombé tellement bas que je me demande si on peut revenir à un semblant de bon sens cette fois-ci. Les civilisations et les nations ne sont pas éternelles.

        Si vous ne vivez plus en France depuis 10 ans (si je ne me trompe pas), vous ne mesurez peut-être pas le niveau général qui est littéralement à pleurer.

        Les gens sont largués, quand le ciel de la réalité leur tombera sur le coin de la tronche, je crains qu’ils ne comprennent toujours pas. Trop d’inculture, trop d’idéologie, 0% de libre-arbitre, une agressivité ambiante palpable, une envie maladive…

        En 44 les gens savaient lire et travaillaient (pas le choix à l’époque), et la société était… différente sous certains aspects qui effleurent le politiquement correct.

        Nota : je vis dans une très grande ville française, quartier bobo par excellence de surcroît, ce qui explique peut-être pourquoi je vois tout en noir.

        J’espère que l’avenir me donnera tort.

    2. douar

      Bah, quand j’entends que même notre Prix Nobel d’économie (Tirole) dire qu’il faut une bonne taxe carbone de familles (pour la planète et toussa) , je me dis qu’il y a comme un défaut.
      Même si un PN ne comprend pas qu’une économie doit être fluide pour être plus efficiente, il y a de quoi être interloqué.

    3. cherea

      En parlant de sur-diplômé, z’avez vu ce directeur des jardins et des bâtiments du Sénat (vrai poste s’il en est), sorti de sciences-po et de l’ENA et qui faisait l’apologie du régime nord-coréen…mais enfin comment est-ce possible? D’ailleurs il vient de tomber pour espionnage..

            1. john

              « L’hortensia étant une plante commune en Europe, il serait impossible d’en interdire l’accès aux éventuels consommateurs si la tendance venait à se répandre »

              J’aime beaucoup la conclusion de l’article qui est tellement symptomatique. Si l’interdiction n’est pas possible alors point de salut !

    4. Dede

      « De toute façon, les entreprises ne sont là que pour faire du profit!  »
      Elles ne sont pas la pour faire des pertes tout de meme. Le probleme est de denigrer le « profit motive », c’est le moteur d’une economie saine. Que les individus participant a une entreprise est egalement d’autres raisons que le profit, c’est tres bien, mais que l’entreprise n’est la que pour faire du profit (ce qui necessite de satisfaire des besoins competitivement), cela me parait exact et sain.

      1. Pythagore

        Les avocats ne sont pas motivés par le profit, les juges ne sont pas motivés par le profit, les prof ne sont pas motivés par le profit, les politiques ne sont pas motivés par le profit, les notaires ne sont pas motivés par le profit, les journalistes et autres présentateurs ne sont pas motivés par le profit, les artistes ne sont pas motivés par le profit,…..etc…..
        Non aucun d’entre eux n’est motivé par le profit qu’il peut retirer de son activité.
        Mais pourquoi donc alors aucun d’entre eux n’accepte de travailler au SMIC, puisqu’ils ne travaillent pas pour le profit ???

    5. Aristarkke

      Evitez de vous reconvertir dans le métier de syndic de copropriété, petite Marie. Vous n’ auriez pas longtemps à attendre pour entendre de bêtises énormes à tous propos et plutôt anormalement souvent de gens largement diplômés, les profs de l’ Ednat se distinguant particulièrement au classement général…

    6. Aristarkke

      « voir des adultes de 50 balais…  »
      Des chanceux qui ont réussi à échapper à votre eustache et aussi à celui de Cruella, donc ???

  5. Mildred

    Arrêtez donc de geindre et gémir un moment à cause des taxes, de la dette et de l’augmentation du chômage, pour vous réjouir de cette mesure progressiste, s’il en est : nous sommes le 55ème pays au monde à avoir mis la fessée hors-la-loi !

    1. MarieA

      Arrêtons donc de geindre et gémir un moment à cause des taxes, de la dette et de l’augmentation du chômage, pour nous réjouir de cette mesure progressiste, s’il en est : grâce à notre pauvreté qui s’accroît, nous n’aurons bientôt plus d’enfant du tout!

      1. Mildred

        Non, « la fessée érotique », sera à proscrire, puisqu’il semblerait, qu’elle puisse être assimilée à une chose mauvaise comme « le délire érotique » des médecins.
        Par contre, « l’érotique fessée » pourrait encore trouver des défenseurs à cause de sa dimension poétique, qu’on relève aussi dans « l’érotique délire » !

      2. MarieA

        Seulement si c’est la femme qui la donne à l’homme.
        L’inverse sera interdit et punit de 3500 euros d’amende et de 15 mois de prison en vertu de l’égalité femme-homme.

          1. MadeInCH

            Avec un témoin assermenté pour assister aux ébats et témogner que le contrat a été scrupuleusement respecté.
            Il y a là un énorme gisement d’emplois inexploité!

                1. Pheldge

                  de nos jours on parle plutôt de candaulisme …
                  sur un thème voisin :
                  blog.causeur.fr/bonnetdane/les-jeunes-ont-le-sexe-en-berne-002510.html#comment-307811

        1. Mildred

          Foin de complications ! Dans un souci d’égalité femme-homme, les femmes ne seront satisfaites que lorsqu’elles seront assurées que, tous les trois jours, un homme succombe sous les coups de sa compagne !

    2. Aristarkke

      Ce n’est nullement glorieux. Être par nature et par essence, le phare de l’ Humanité en route vers le Progrès, celui qui montre la Route à suivre, aurait normalement dû nous classer dans le trio de tête.
      Même là, ce pays n’est plus ce qu’il était, donc il est foutu… 😥

  6. cherea

    Bonjour h16,

    question au tôlier…penses-tu qu’une des raisons du prélèvement à la source soit que ce soit plus difficile pour un particulier de faire sécession fiscale sur l’IR vu que désormais ça passe par les entreprises? J’y vois bien là un coup de vice de Bercy…

    1. MCA

      @cherea 30 novembre 2018, 10 h 07 min

      Faire cession fiscale? le fisc possède actuellement des moyens expéditifs de contrer la tentative.

      J’y verrais plutôt un manque de trésorerie criant justifiant le Pals.

      Le Pals va fournir des revenus réguliers à l’état, et il pourra mine de rien par effet cliquet augmenter la ponction sans que ça apparaisse de trop.

      De plus j’y verrais volontiers à terme l’individualisation des impositions.

      Par contre je suis très curieux de voir où il va trouver l’argent pour rembourser toutes les déductions fiscales auxquelles les contribuables ont droit au même moment (en gros vers la rentrée) ?

      Préambule à la disparition des déductions?

      1. cherea

        « Faire cession fiscale? le fisc possède actuellement des moyens expéditifs de contrer la tentative. » Certes, mais je disais cela dans le contexte de ras-le-bol fiscal qui dure depuis des années…avec ce fameux oxymore de « consentement à l’impôt ». Imaginons des gilets jaunes qui arriveraient à se mettre d’accord pour ne renvoyer sa déclarations et encore moins la payer…désormais même cette hypothèse n’est plus envisageable car ça passe par l’employeur…

        1. MCA

          Avant le 1/01/2019 votre banque aura droit immédiatement à un Avis à Tiers Détenteur et FICOBA est là pour fournir tous les comptes à bloquer et à ponctionner et si ça ne suffit pas vous aurez la même chose vis à vis de votre employeur avec saisie arrêt sur salaire, et si ça ne suffit toujours pas j’espère pour vous que vous n’avez pas de bien immobiliers car une hypothèque sera prise sans votre consentement sur vos biens.

          Vous ne pouvez pas faire sécession fiscale sauf à être insolvable auquel cas le problème ne se pose pas car vous ne leur devez rien.

          1. Val

            @MCA ce prélèvement en direct sur les comptes existe depuis belle lurette. J’avais une collègue totalement farfelue qui n’avait jamais payé ses impôts de sa (longue) vie, elle partait de l’info que si l’on ne payait pas ses impôts, le fisc ne vous retrouvait pas (c’était peut être vrai dans sa jeunesse) Toujours est-il qu’elle a fini par se faire rattraper par la patrouille et elle s’est retrouvée avec un arriéré mirobolant. Les impôts se saisissaient directement sur son compte, ne lui laissant que des roupies pour vivre au quotidien.Elle a dû retourner vivre chez sa soeur. La où ça devient rigolo, c’est que nous exercions une profession qui nous conduisait à beaucoup voyager avec de gros frais de séjour. N’ayant pas un sous sur son compte, elle demandait à nos chef de lui faire des versement en liquide, seul moyen pour que les impôts ne se servent pas immédiatement. Je ne te raconte pas les difficultés de nos chefs à expliquer la situation pour récupérer ces sommes en liquide …. bref , tout ça pour dire que Bercy sait depuis longtemps piocher dans nos poches, il n’a pas besoin des entreprises pour cela.

            1. albundy17

              En 90, y’a trois huissiers qui se sont pointé chez ma mère pour une sombre histoire de taxe pro (une bricole), elle a craqué et a donné mon adresse. Ils ne reculent devant rien. Heureusement, z’avez pas besoins des fers rouges avec ma maman ^^

  7. Pythagore

     » la méchante pollution […] fait 48.000 morts en France par an. Sur 38.000 dans le monde »
    Combien d’AVC et de rises cardiaques provoqués par le stress liés aux bouchons, `al ‘incurie de l’état et à la connerie ambiante ? Y’a t’il une étude ?
    Fourchette de 11 (onze) à 48.000 dit le rapport de l’Agence Santé Publique France (voir lien). Comme puis-je avoir un job où je suis payé pour sortir des conneries pareilles, qq chose me dit que ca doit être très reposant.

  8. Guillaume_rc

    J’aime bien les mesures proposées en fin de billet.
    J’ai juste une petite question sur le chiffrage.
    Aide à la presse 0,4 mds ? il m’avait semblé que c’était plutôt de l’ordre du milliard.
    Par ailleurs, ok pour la suppression du Ministère de la culture (et de ce lui des Sports, et du Conseil Economique et Social, etc.) Mais les économies sont moins fortes qu’annoncées ici puisqu’on ne pourra pas virer les fonctionnaires mais simplement les réaffecter ailleurs.

      1. Guillaume_rc

        Entièrement d’accord. Et de réaffecter sur le terrain ceux qui devraient y être. Les policiers par exemple, si on les délestait des charges administratives.

    1. Pythagore

      « l’État français en 2010 a versé 1,8 milliard d’euros »
      Voir le détail ici en milieu de page: fr.wikipedia.org/wiki/Aides_%C3%A0_la_presse_en_France

    2. Tracy LA ROSIÈRE

      Presse : j’ai un chiffre ancien : 387 millions d’euros en 2015. Ça semble donc possible.
      On oublie toutefois l’abattement de 7530€ dont les journalistes bénéficient.
      C’est aussi des sous en moins dans les caisses . Et à quel titre ?

      1. sam player

        Un gros doute : la subvention à l’agence France Presse c’est plus de 110 millions sans compter tous les abonnements de complaisance des ministères et embassades.

      2. sam player

        P’tain faudrait quand même utiliser vos petits doigts musclés ailleurs que pour aller sur youporn, on est plus proche des 2 milliards d’euros, j’ai trouvé en 30 secondes :

        « La Cour a retenu ici une définition large des aides à la presse écrite
        intégrant toutes les dispositions se traduisant par un bénéfice économique
        pour les acteurs de la filière – éditeurs, journalistes, diffuseurs, vendeurs
        colporteurs, imprimeurs, dépositaires, messageries –, qu’il s’agisse de
        crédits budgétaires ou d’exemptions fiscales ou sociales, inscrites au budget
        du ministère de la culture ou à ceux d’autres ministères, et qu’ils constituent
        ou non des dépenses ou des manques à gagner pour les finances publiques
        (aménagement de la responsabilité élargie du producteur, annonces
        judiciaires et légales).
        Pour en estimer l’importance, elle a, dans certains cas, procédé à ses
        propres évaluations lorsque celles qui étaient disponibles étaient peu fiables
        (exonération de contribution économique territoriale des éditeurs) ou très
        sensibles aux hypothèses et conventions utilisées217
        .
        Selon le périmètre et les conventions retenus, leur montant total en
        2017 oscille donc entre 580 M€ (documents budgétaires) et 1,8 Md€, dont
        un peu moins de 130 M€ d’aides budgétaires directes. »

          1. sam player

            Non, là avec ton lien tu n’as même pas quelques centaines de millions. Ma citation est issue du rapport de la cour des comptes et on est à près de 2 milliards pour 2-3 centaines de milliers de salariés.

  9. Gerldam

    Discussion hier avec un garçon plutôt intelligent: « ce sont les dépenses qu’il faut maîtriser; les impôts, cela vient après ». Comme quoi, tout n’est pas perdu. A noter que le volet « dépenses », lors de la discussion au parlement sur la Loi de Finance, est passé comme une lettre à la poste, pratiquement sans débat.

      1. Aristarkke

        Vu la paye, je ne dis pas non d’emblée…
        mais mon programme déplairait très probablement à beaucoup de soces et d’assistés de ce pays…

    1. Higgins

      Le parlement n’est plus qu’une chambre d’enregistrement dont l’utilité est inversement proportionnelle au nombre de ses membres. Enclair, c’est une coquille vide où des parasites vivent grassement au frais de la société. Il ‘y a aucun, je dis bien aucun, texte qui en sort qui soit d’une reelle utilité pour la bonne marche de la société. Farfelu (comme celui qui devait interdire les tickets de caisse), imbécile (comme celui sur la fessée), dangereux pour les principes de liberté (les fake news), il est a l’ilagende l’avocat qui servirait la soupe au procureur lors d’un procès. Ce n’est plus qu’un paillasson sur lequel l’exécutif s’essuie les pieds au besoin.

  10. hub

    Je me demande toutefois si, dans le ministère de la culture, il n’y aurait pas deux/trois petits trucs à conserver malgré tout, conservation du patrimoine, des machins comme ça. Je ne connais pas les domaines d’action dudit ministère, mais enfin, on pourrait garder quelques missions.
    Mais, certes, il y a urgence à couper, sabrer, diminuer, diviser.

        1. sam player

          Bah c’est exactement ce à quoi nous ont amené les politiques actuelles, en commençant par des exceptions puis en généralisant. Il vous a échappé que vous faites une jolie entorse à la propriété… c’est assez courant chez les libéraux mais…
          Franchement, si la découverte a une valeur (plus que l’immobilisation d’un chantier), croyez vous vraiment que le promoteur va passer au travers ?
          Mais si,comme bien souvent, c’est pour dire, qu’à force pinceaux et balayettes, on a retrouvé l’endroit où sous les mérovingiens les domestiques faisaient caca avant de balancer 300 tonnes de béton dessus oops…
          Pensez vous vraiment que les vestiges que l’on retrouve actuellement ce soit parce qu’ils ont été sanctuarisés par nos ancêtres ? Non, ils ont construit par dessus sans se poser de questions.
          Faut souvent faire table rase du passé pour avancer.
          Je note que vous souhaiter supprimer le ministère de la culture mais conserver… le ministère de la culture… gros lol

          1. hub

            Je comprends bien votre position, et je suis d’accord sur le fond : le ministère de la culture n’a pas à exister. Donc pas de gros lol. Ce que je dis, c’est, en prenant un, exemple, un chantier archéologique d’urgence, qui existe dans d’autres pays, comme l’Allemagne, obéit à des contraintes scientifiques à un souci de connaissances historiques et que, à ce titre, il doit pouvoir légitimement contribuer à la culture. Je ne suis pas certain que le promoteur immobilier qui doit faire couler son béton acceptera l’arrêt du chantier de lui-même.

            1. sam player

              Oui donc tu es pour faire des entorses à la propriété voire expropriation si besoin. Pas la peine de prendre l’exemple de l’Allemagne… assume !
              Si l’arrêt du chantier coûte x dizaines de milliers d’euros par jour, fais une proposition au promoteur et quand il te dira oui pour le x, alors tu seras autorisé à faire tes fouilles, point barre, c’est pas plus compliqué : les valeurs se rencontreront, celle que toi tu donnes à ta découverte éventuelle financée avec tes sous, et la sienne. Si tu ne trouves personne pour te financer c’est que ce n’est pas interessant, circulez !

              Sinon, sans dec’ qu’est ce qu’on en a à branler de la façon dont les mérovingiens faisaient caca… Quand je vois des gens payés avec nos sous enquêter sur la façon dont un mec est mort il y a 200,000 ans en tombant dans une crevasse, j’hallucine ! Y a pas des trucs plus urgent à faire pour les vivants ?

              1. albundy17

                « Sinon, sans dec’ qu’est ce qu’on en a à branler de la façon dont les mérovingiens faisaient caca… Quand je vois des gens payés avec nos sous enquêter sur la façon dont un mec est mort il y a 200,000 ans en tombant dans une crevasse, j’hallucine ! Y a pas des trucs plus urgent à faire pour les vivants ? »

                ça reste intéressant, rien que pour savoir qu’ils chiaient comme nous, ça relativise pas mal ce sentiment de puissance et d’élaboration dont se sentent investis un gros paquet de crétins suprémacistes vs leur propres géniteurs. Mais bon, faudrait qu’ils sachent lire.

                Evidemment, je ne vois pas pourquoi l’état mets mon pognon la dedans avec ses 50 % de marge, c’est de l’ordre du hobby, mais comme je suis bien raclé pour les clubs bouliste et autre assoces lucrative sans but ben j’ai plus un rond à donner.

          2. Deres

            Il y avait des dizaines de dolmens magnifiques en région parisienne qui était une des régions la plus riches en vestiges de ce genre. La plupart ont été détruits par des promoteurs dans les années 70. Il y a eu des tentatives de protection du plus beau et du plus grand. Mais il a été dynamité pendant la nuit … Si vous faites appel à la conscience des promoteurs, ils passeront avec le bulldozer avant de bétonner histoire d’être certain de ne pas laisser la,moindre trace … La mémoire collective n’a de valeur que pour la collectivité, très peu pour les individus.

            1. sam player

              Un caillou magnifique ? Wah… plus beau qu’un V8 ?
              Quelle valeur le caillou ? Certainement pas grand chose si ça payait même pas le grutage et le transport.

                1. sam player

                  Val, ce n’est pas une histoire d’être de mon avis ou pas, c’est une histoire de respect de la propriété.
                  Si moi ou toi ou le promoteur veut détruire ou valoriser quelque chose qui est sur son terrain, ça ne regarde personne.
                  Au mieux, si après avoir eu connaissance de la découverte du V8 dolmen quelqu’un d’intéressé propose un dédommagement pour au choix suspension du chantier, enlèvement des cailloux etc… c est à l’appréciation du propriétaire. Capiche ?

                  Et si Stonehedge fait recette, c’est très bien et ça prouve qu’il y a une valeur et c’est à chacun d’apprécier ce qu’il est prêt à payer pour voir où sauver des cailloux.

                  1. sam player

                    Si ça se trouve, les mecs qui ont fait ces alignements de cailloux ont du bien rigoler en anticipant le fait qu’on allait faire moult recherches et études pour savoir ce que ça signifiait et dépenser plein de pognon…
                    Un peu comme quand des populations amérindiennes découvrent un truc qu’ils comprennent pas et se mettent à le vénérer en croyant que c’est envoyé par les dieux… ah ah ah
                    On devrait faire pareil pour les générations futures… quoique ça a déjà commencé : quand ils vont découvrir ce qui restera des éoliennes, ils vont croire qu’on bâtissait des statues en hommage au dieu du vent…

                    1. albundy17

                      les mecs qui ont fait ces alignements de cailloux ont du bien rigoler »

                      j’avais lu une planche de BD, un agriculteurs réalisant les alignements de Carnac avec les putains de pierre qui lui niquaient les socs, un pote lui demande pourquoi il s’emmerde, il répond que c’est pour faire chier les futurs et pour ne pas faire mentir que ce terrain n’est bon qu’a faire pousser les pierres ^^

                    2. sam player

                      Le truc tombé du ciel… cf le film Les dieux sont tombés sur la tête… l’objet en question étant une bouteille de coca…

                    3. Pythagore

                      🙂 Et les archéologues qui vont découvrir une selle téflonée, aaahhh c’est sûr, ca va faire le buzz ! Mais pourquoi du Teflon ?

              1. Passim

                « ça payait même pas le grutage et le transport. »
                C’est ce qu’on dû penser les destructeurs des statues de Bâmiyân. Ils ont préféré la dynamite.

                1. sam player

                  Ah RPS !
                  La destruction des statues ce sont les talibans, rien à voir avec la promotion immobilière… mais une volonté d’effacer la référence à une religion concurrente… il me semble… mais je n’ai pas survolé la région depuis, y a de nouvelles constructions à la place ?

                  1. Val

                    @Sam certes mais tes raisonnements ont comme un cousinage avec ceux des talibans/gardes rouges/khmers rouges … le libéralisme poussé à son extrême serait-il rouge? Je m interroge. ..;-)

                    1. sam player

                      @ Val, le seul rapport étant dans la défense des idées, mais pas dans l’asservissement.
                      Oui je suis jusqu’au boutiste dans le libéralisme avec de l’hyper encadrement du régalien ne laissant AUCUNE place à l’interprétation car ce sont les interprétations de la Constitution qui nous ont amenés ici : pour celle des US, pourtant beaucoup plus résiliente, c’est pas mieux, elle a déjà commencé à céder.

                      Il n’est pas un domaine hors du régalien où l’état ne soit pas appelé à la rescousse, même ici par des qui se disent libéraux : exemple dans ce fil de com’ avec le sauvetage du patrimoine, j’ai même lu le tourisme ah ah ah… et des comme ça je t’en sors dans les commentaires de chaque billet : controler w, sauver x, protéger y, aider z

                    2. Pheldge

                      le X n’a pas besoin d’être sauvé ! le marché se porte bien, pas besoin de subvention, comme par exemple le cinéma … 😉

                    3. Pythagore

                      « le X n’a pas besoin d’être sauvé ! le marché se porte bien,… »
                      Les sans-culottes se portent bien…

            2. Pythagore

              Sont cons ces promoteurs, z’auraient mieux fait de construire le hall d’entrée autour du caillou, de feindre la défense du patrimoine, ca aurait plu aux bobos…. et d’afficher 30% de plus sur le prix des apparts.

              1. Aristarkke

                Dans les années 70, c’était la course pour sortir des m² le plus vite possible. Il n’y avait pas encore ce genre d’interrogations sur « l’environnement »

                1. Pheldge

                  et vu la clientèle pour ce type de logements, je doute de leur intérêt … Parle moi plutôt d’une résidence pour milliardaires et bobos amateurs éclairés, intégrant les ruines d’un monastère, là …

            3. sam player

              « La mémoire collective n’a de valeur que pour la collectivité, très peu pour les individus. »

              Mouais, la collectivité et la mémoire collective c’est un gros gloubiboulga à géométrie variable. Reformule !

            4. Deres

              Pareil pour les menhirs. Ils sont restés sur place dans les champs depuis des milliers d’années. Mais depuis les années 50 avec le remembrement qui les a mis au milieu des champs et surtout la puissance croissante des tracteurs, c’est le massacre. Sur un site listant les menhirs connus, plus de la moitié n’existent plus. Les seuls qui existent encore sont ceux qui ont eus la chance d’être au bord d’une route.

      1. sam player

        Euh… chargé du patrimoine… des autres :mrgreen:
        Un trésor appartient à celui qui possède le terrain, point barre (même si la loi dit le contraire actuellement)

      2. Dr Slump

        Le patrimoine devrait être joint au tourisme, ça va clairement de pair en France. Châteaux, vestiges, monuments, sites naturels, ce qui intéresse les visiteurs-payeurs rapporte.

        Pareil pour l’archéologie, où je partage l’avis de sam: s’il se trouve des gens pour vouloir financer la fouille de latrines gallo-romaines, libres à eux, mais faire payer tout le monde pour des trucs disparus sous 1 mètre de terre, dont tout le monde se fout, sauf 1 ou 2 chercheurs en chercheries universitaires, non pas d’accord.

        1. albundy17

          Je ne vois pas pourquoi l’état devrait mettre ses gros doigts graisseux ds le tourisme ou les vieilles pierres comme des nouvelles (vient de se faire épingler concernant le stade de france, tu m’étonnes)

          Figer le temps et l’évolution naturelle, encore une belle connerie

      3. Pheldge

        Sam, y’a quand même une ribambelle de monuments qui sont propriété de l’état, je sais que ça te déplait mais c’est la situation actuelle.. et je ne te parle pas des théâtres et opéras … C’est pas anormal qu’il y ait quelqu’un qui supervise le tout, pour limiter les gabegies.

          1. Pheldge

            gros malin, les 1200 musées et les z-autres milliers de monuments, tu les privatise du jour au lendemain, que tu nous le fais s’écrouler le marché ?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Des institutions comme les monuments historiques, l’institut de France ou l’opera de Paris n’ont pas attendu le ministère de la culture pour exister.

        1. albundy17

          C’est honteux, ils sont tous au smic ! Ha bah non, la billeterie est là pour arrondir les fins de mois, pasque mis à part une place derrière les chiottes pas trop chère le lundi entre 15 et 17 heures

    2. MCA

      @hub 30 novembre 2018, 10 h 58 min

      « deux/trois petits trucs à conserver malgré tout »

      Déjà on conserve Giscard, Chirac, Sarko, Hollande, ̶M̶i̶c̶r̶o̶n̶

      Basta!

    3. Higgins

      Restons sérieux cinq minutes. L’Histoire de ce pays fait qu’il est difficile dans nombre de villes de faire un trou dans le sol sans trouver quelques vestiges. Sauf des cas particuliers où les découvertes le justifient, le chantier ne s’arrête que quelques jours le temps de gratter un peu pour en savoir plus. Ma rue a fait l’objet d’une réhabilitation bienvenue il y a trois ou quatre ans. Située immédiatement à l’extérieur de l’ancien mur d’enceinte gallo-romain, on y a mis à jour plusieurs squelettes datant de cette époque. Des archéologues de la direction régionale sont venus (ils ne m’ont pas donné le sentiment qu’ils étaient stressés par la quantité de travail dévolu), une semaine plus tard, le chantier reprenait. Parfois, on trouve des choses nettement plus intéressantes comme des fresques ou des restes d’habitat. Ca ne me choque aucunement qu’on prenne le temps de les investiguer avant de terminer le chantier. Pour autant, je sais, et c’est heureux, qu’on ne peut pas tout garder ou conserver mais il me semble intelligent de przndre le temps de la reflexion avant que l’irréparable soit commis. Ca n’a rien à a voir à ce niveau avec le respect de la propriété privée et une pseudo socialistation.

      1. lafayette

        mais cela sous-entend que la fouille puisse être faite par l’argent public, sur ce point ce n’est pas dans tous les pays a même pratique. Et cela peut même traîner plus en fonction de l’importance du site. Mais il faut aussi admettre qu’il y a de nos jours un peu plus d’efficacité dans le sondage des sols, pour éviter de le faire au pinceau comme avant.

  11. MCA

    @H16
    « plus de 160 milliards d’euros qui ne seraient plus prélevés et resteraient donc dans les poches des Français et de leurs entreprises »

    Hahaha,

    Quel optimisme! :o)))

  12. Murps

    « Mais voilà : à part quelques libéraux, qui propose ces idées ? Personne. »
    Pire que cela.
    L’autre jour j’entends à la tévé un quidam cracher sur la politique de Macron. Il commence par se plaindre du niveau élevé de taxes.
    On avait remarqué, merci.
    Puis il embraye sur ce qu’il faudrait faire : surtout ne pas lâcher la transitude énergétique, instaurer plus de taxes, sur le kérosène des avions, sur le mazout des supertankers, sur les multinationales, les étendre au niveau européen, …
    Je me dis « tiens, voila un représentant la France Insoumise qui vend sa salade ».

    Surprise du chef en lisant le petit bandeau le présentant: c’était un député (?) des Républicains !

    En même temps quand on voit la facilité avec laquelle un type de droite, élu à droite dans un parti de droite s’est subitement retrouvé à appliquer une politique écolomarxiste comme premier ministre, je n’aurais pas du m’étonner…

  13. Albin Lourde

    Dans tout ce brouhaha, une mesure emblématique est passée inaperçue. Le remboursement des préservatifs sur ordonnance médicale. Donc pour se faire rembourser une boite de préservatifs, on va chez le medecin, on remplit une feuille de maladie papier, on se fait rembourser 60% de 3.50 EUR , le reste par la mutuelle. Ca crée ou maintient des emplois.

    Heureusement en France on peut metre de nombreuses prescriptions sur une seule ordonnance. Dans les pays qui controlent les frais de santé, c’est un ou deux max. Si plus, l’ordonnance est inspectée de plus près. Et des mesures de controle prises.

    Et curieusement ce n’est pas contraire a la liberte de prescrire dans les pays comme UK, Lux, Suisse. c’est juste de la bonne gestion de la santé et des $.

    Mais revenons à l’important. Gain de pouvoir d’achat avec préservatifs remboursés et emplois de trieurs de feuilles-maladie aussi.

      1. Aristarkke

        C’est exactement du même tonneau (de vaseline ! 😛 ) que le détecteur d’ haleine chargée que Talonnette 1er prétendait imposer à chaque automobiliste de garder à bord et qui ne pouvait provenir que d’ une seule entreprise agréée…
        Prosaïquement, cette entreprise doit être une contributrice joyeuse de Flop Joene et de sa clique, en attente de son retour sur investissement.

        1. turlututu

          http:/ /www.laboratoires-majorelle.com/#home

          J’ai cherché l’actionnariat car Majorelle ça sentait tellement bon les potes de P. Bergé et de sa clique de sodomites… j’ai rien trouvé mais c’est un labo citoyen dont la rentabilité n’est pas le premier critère de choix !! Pincez-moi, je rêve.

      2. Pheldge

        ahhhh, faudrait aussi rembourser, mais bien sûr, sur prescription, pour limiter les abus*, tous les gadgets, plugs, godmichés, canards vibrants (Al, si tu me lis …). Et également la prise en charge des assistants sexuels.

        *sexuels, les abus 😉

  14. Coup de pied occulte

    Les sénateurs « gras du ventre » ont recours à la dépense pour remplir des panses. A commencer par les leurs.

    On est pas prêt de voir un atelier de crossfit ouvrir ses portes aux palais du Luxembourg. Un atelier de grosses frites à la rigueur.

  15. hub

    La crainte est que les John Gillets ne veuillent qu’une augmentation de l’impôt des autres. Allez, rétablissons l’ISF, et tout ce qui peut tabasser les riches.
    Je ne sais même plus ce qu’est un riche. Ah, oui : il n’a pas de gilet jaune

    1. Mildred

      Les riches sont plus malins que vous ne le croyez, et je vous fiche mon billet qu’il y en a beaucoup qui ont déjà enfilé leur gilet jaune car ça ne coûte rien et, par les temps qui courent, peut même servir ! Regardez nos « people » qui sont loin d’être dans la misère et qui, la main sur le coeur et la larme à l’œil, soutiennent le mouvement !

      1. plutarque

        @Mildred

        Je confirme, je côtoie régulièrement des avocats, qui arborent régulièrement le GJ sur le tableau de bord de leur grosse limousine quand ils se déplacent. Par par conviction (on parle d’avocats!), mais par cynisme : « trop peur de me faire fracasser la bagnole ».

        1. MarieA

          J’ai été témoin samedi soir d’un spectacle délicieux du même type.
          Dans une rue adjacente à une avenue qui mène à l’Arc de Triomphe, des casseurs de banlieue (16/17 ans de moyenne d’âge) organisaient une barrière visant à bloquer la route en utilisant le matériel de sécurité d’un chantier juste à côté. Quand, tout à coup, un bourgeois du XVIème a jailli dans la rue et leur a demandé « Les gars, s’il vous plaît, est-ce que je peux juste bouger ma voiture? » en faisant un pouce en l’air.
          LOL De voir cette merde de 45 balais, et qui a sûrement voté Macron, en train de demander la permission à des racailles de banlieues de 17 ans m’a fait ma soirée.

  16. MarieA

    HS Sa Sainteté Anne Hidalgo nous éclaire de ses lumières :

    Hidalgo veut faire enseigner l’environnement “dès la maternelle”

    « il est « impératif » d’inscrire l’éducation de l’environnement dans le système scolaire français. Et notamment « dès la maternelle ».
    Et d’ajouter : « C’est ce vivier qui doit apprendre l’écologie comme une langue vivante indispensable à la compréhension de l’environnement pris dans son acception la plus large. Cette langue vivante leur permettra de parler couramment de biodiversité, d’économie circulaire, d’architecture, de qualité de l’air et de l’eau, de choix en matière énergétique, et d’impact de notre mode de production, de transport et de consommation. »  »

    https://www.valeursactuelles.com/societe/hidalgo-veut-faire-enseigner-lenvironnement-des-la-maternelle-101256

    Ce serait vraiment sympa, si la tarée qui a tué une Gilet Jaune parce que sa fille était enrhumée, pouvait lui rouler dessus avec son ignoble voiture polluante!
    Quelle jolie fin ce serait pour cette espèce de tarée opportuniste qui se verrait confirmée dans ses convictions que la voiture TUE!

  17. Guillaume_rc

    Vendredi jour de la morue !
    Les champs sont bloqués samedi : les commerçants/restaurateurs sont ravis.
    Le dimanche Hidalgo maintient la journée « zéro voiture ».
    Déconnectée du réel à ce point là, ça fait peur

  18. taisson

    @ MarieA 30 novembre 2018, 10 h 16 min

     » grâce à notre pauvreté qui s’accroît, nous n’aurons bientôt plus d’enfant du tout! »
    Si ce n’était qu’ à cause de ça….Il semblerait plutôt que le choix de ne plus se reproduire est fait volontairement par des gens des classes moyennes et supérieures, « instruites » , blanches et occidentales !!
    Avec pour motif stupide de sauver la planète !!
    Les « pauvres » importés en France ne se gênent pas trop pour faire des enfants générateurs de prestations sociales.
    Pendant que le reste du monde, « opprimé » par les vieux blancs méchants et colonialistes, se fout pas mal de « la planète » et se reproduit sans même penser à ce qu’il faudra pour qu’ils puissent simplement manger une fois par jour !!

    Certes, les Français sont au top de la niaiserie naïve, principalement à cause de la mainmise gauchiste sur l’éducation, et les moins de cinquante ans sont presque tous parfaitement formatés…Mais il faut bien voir que c’est l’ensemble de ce que l’on peut appeler l’occident (pour simplifier ..) qui est touché.

    Quand on voit des jeunes lucides, un peu d’espoir réapparait…Et on ne peut que leur conseiller d’avancer prudemment!
    En plus, ils sont aussi rares que ceux qui avouent avoir été des électeurs de hollande ou de macron !

      1. Mildred

        Mais pour les quelques enfants qu’il nous reste, voici une chanson de Noël qu’auncun « Festival » digne de ce nom – surtout s’il est de « France misère » ne saurait faire l’impasse :

        1. Rick Enbacker

          J’ai arrêté la vidéo à « Arrête de prendre mon pognon pour le filer à un grand patron ».
          Ca coince toujours au même endroit. Le Français moyen voit bien qu’il y a un problème mais la solution, périplaquiste suscite à chaque fois un énorme facepalm. CPEF

          1. Mildred

            Ben voilà ! Vous vous êtes fait avoir comme un bleu : on n’est pas à Cannes ousque sont les gens qui parlent peut-être comme vous : péritruc et facemachin, c’est kwassa ?

            1. Rick Enbacker

              Je remonte mon commentaire que je n’ai pas mis au bon endroit :
              Appeler notre amibe nationale Papa, même dans une parodie, ça en dit long sur la mentalité de son auteur.
              OK pour le 2nd degré !

              1. Mildred

                « Amibe nationale » ! Si même les riches ne l’aiment plus !
                Car de Rick à Rich il n’y a même pas la distance d’une feuille de papier à cigarette. Seul un J, comme celui du Jaune des Gilets, les sépare !

          2. Dr Slump

            « Arrête de prendre mon pognon pour le filer à un grand patron »

            Euh… cela décrit pourtant une réalité. Voir « capitalisme de connivence », qui n’est pas qu’un « sentiment » dans notre doux pays. Par exemple, savez-vous qu’à ses débuts, Mr Arnault, même déjà assez fortuné, a bénéficié de subventions pour soutenir l’accroissement de son groupe? Et le CICE, combien déjà? De mémoire, 20 milliards, une paille… (source: h16). Mon patron, qui se sert un salaire de député, littéralement, avantages et défraiements compris, est en train de monter un dossier pour obtenir une subvention de la région, pour l’achat d’une nouvelle machine, en jeu: 30.000 euros. Il est propriétaire de la boite, c’est plus lui qui profitera de cette subvention que ses salariés, qui ne verront pas d’allègement de taxes (au contraire).

            Le propos est certes stéréotypé, mais il renvoie à certaines vérités.
            Et tiens ça tombe bien, aujourd’hui sur Ctps, même sujet:

            contrepoints.org/2018/11/30/331376-les-gilets-jaunes-peuvent-ils-nous-conduire-a-plus-de-liberte

            1. plutarque

              Redde Caesari quae sunt Caesaris : le CICE ce n’est pas Macron, mais Hollande. Dont il est vrai, Macron fut le porte-parole avant d’en être le Ministre des « Economies ».

            2. plutarque

              @Dr Slump :
              Au chapitre « capitalisme de connivence », on pourrait rajouter au zazard :
              1. M. Macron, secrétaire général adjoint à l’Elysée en charge des affaires économiques (en 2013), qui permit au groupe Lagardère d’empocher un jackpot à 2 milliards d’euros ( !) , dans le dépeçage de EADS…

              2. Ce même M. Macron fut conseiller du même Lagardère pour la vente de titres de presse du groupe…

                1. Dr Slump

                  Pas dans l’intérêt de son client, non, son intérêt à lui, c’est une machine de production pour son entreprise. Je souligne juste qu’il se fait payer des subventions qui ne profitent qu’à lui, et c’est payé avec l’argent de, euh, de tout le monde, de personne, c’est gratuit c’est la région/l’état/les licornes à poil soyeux qui paye.

                  C’est comme quand je lui avais parlé de la possibilité de me libérer de la sécu (enfin, quand j’y croyais, bref) et qu’il revient me voir quelque temps après, la bouche en coeur « alors, vous avez plus d’infos sur votre idée de ne plus vous assurer à la sécu… parce que moi, ça m’intéresserait bien de ne plus avoir à payer vos cotisations… »
                  Euh… ACHEMENEUH? Je n’ai rien répondu, ce qui constitue un exploit de mansuétude et de tolérance de ma part.

        1. MCA

          RDV devant l’embrassade américaine, on pourra toujours chercher refuge en territoire étranger si l’air s’échauffe un peu trop et c’est Trump qui va être content de nous accueillir comme migrants !

      1. Citoyen

        Exact ! … Comme les gouverneux, et autres parasites, n’ont pas encore compris, les GJ seraient bien inspirés de commencer à installer des machines à raccourcir les têtes à la concorde (c’est pas mal la concorde, on peut mettre des gradins tout autour pour les spectateurs), pour les faire fonctionner rapidement à haute cadence …
        De plus, après le spectacle, il y a les rats qui peuvent faire du nettoyage … tout est prévu …

              1. MCA

                Pas que le nez vu la taille du Pal(s),

                Imaginer qu’une des deux obélisques du temple de Louxor finirait place de la Concorde, vraiment trop forts ces Egyptiens!

                D’ailleurs, même Hamon en est resté benoît!

  19. BDC

    Tout ça c’est bien beau mais Patron, le libéralisme c’est pas un truc international à la trotskiste, ça repose au contraire sur la décentralisation. Si on y ajoute le libre marché, on met les pays en concurrence où s’expriment les cultures de chaque peuple. Donc … compte tenu des racines fondamentalement collectivistes de ce pays, on n’y pourra jamais implanter ne serait-ce qu’un centième des mesures libérales évoquées. Faut accepter de vivre avec ou se barrer.

    1. sam player

      « Faut accepter de vivre avec ou se barrer. »

      En fait c’est un peu comme vivre avec une femme… ses défauts et… ses défauts…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      « compte tenu des racines fondamentalement collectivistes de ce pays ». Je ne crois pas, parce que le collectivisme est contre-nature. Il n’est adapté à personne, il n’est dans les racines de personne. Que des groupuscules à tendance totalitaire puissent l’imposer est une chose, que l’on puisse vivre longtemps avec en est une autre.
      Le libéralisme repose sur des lois naturelles, qui finiront par s’imposer, parce qu’elles sont naturelles, justement. Les mesures libérales évoquées sont encore jugées inadmissibles par beaucoup ? La belle affaire, laissons du temps au temps (l’arsouille était cynique, pas idiot). Le refus de la logique étatiste, taxatoire et redistributive est contestée, un retournement de cycle intellectuel s’est peut-être enclenché.
      A voir. Nous allons peut-être vivre de grandes choses.

      1. sam player

        Euh Noël c’est le 25 decembre hein, pas novembre…
        Encore hier soir un sympathisant passif des GJ m’a sorti qu’il faut taxer les GAFA : en fait, pour résoudre l’équation du diagramme d’hier du patron ils veulent plus d’impôts des autres… tu parles d’un mouvement libéral !

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Vieux réflexe conditionné. Les GiJaunes ont bien senti que quelque chose n’allait pas dans ce fonctionnement, et c’est déjà beaucoup. La suite, à savoir un mouvement libéral, peut éclore. Ça dépend de la capacité des libéraux à savoir se faire entendre et à être convaincant. Dont la suite dépend… de nous, au moins en partie.

          1. Vous avez ce billet, ceux de Contrepoints, avec des solutions concrètes, là où il faut couper du gras.

            Tentez, pour rire, de les faire passer. C’est vite vu, vite plié.

          1. MCA

            J’entends deux sortes de hurlements dans les chaumières :

            – Ceux qui bénéficiaient des aides et qui tout d’un coup en bénéficient moins où plus du tout.

            – Ceux qui payaient la facture et constatent que malgré la baisse des dépenses elle est toujours aussi élevée si ce n’est plus.

      2. BDC

        Le collectivisme c’est le fondement de la famille. Pour moi il est naturel dans ce cercle uniquement, ce qui est contre nature c’est vouloir l’imposer au delà.

        1. sam player

          Le cercle de famille… ça me rappelle quelqu’une qui voulait agrandir son cercle d’amis… là avec cercle de famille on passe tout de suite à la taille au-dessus… uhm…

            1. BDC

              Certes non Maître Pheldge, mais c’est rouge tout autour : ma mère s’était fait traiter de « capitaliste » par les femmes du village.

    3. Deres

      « racines fondamentalement collectivistes de ce pays ». C’est un mythe institué depuis la seconde guerre mondiale pour mieux nous faire avaler la pilule. La France a toujours eu un Etat fort et centralisé certes, mais pas collectiviste pour autant. La frange libérale a au contraire toujours été plus importante qu’aujourd’hui. Autrefois, les français ne demandaient pas l’aumône au gouvernement comme maintenant.

      1. BDC

        C’est vrai, j’ai mis « collectivistes » un peu trop rapidement en opposition à libérales, alors que c’est davantage la France égalitaire que je voulais dénoncer.

        1. BDC

          Pour schématiser : le pays du « Liberté, Égalité, Fraternité » s’est métastasé en libertaire, égalitaire, socialisme totalitaire.

          1. Deres

            C’était égalité en droit (pas avec trois classes sociales), jamais égalité en revenu et en tout. Quand on voit que les présidents et certains caciques se construisent avec de l’argent public des fondations transmissent par droit héréditaire, on n’est pas très loin de l’ancien régime. Exemple, Jack Lang devient immédiatement président de l’Institut du Monde Arabe à 73 ans dès qu’il perd une élection en 2012 !

        1. MCA

          @BDC 30 novembre 2018, 17 h 01 min

          Merci BDC de confirmer là où je n’avais aucun doute :o))))

          En ce qui concerne le portefeuille je dirais qu’effectivement c’est un atout de taille mais il ne faut pas non plus sous-estimer une chose évoquée rarement, le côté « potentiel » et là vous fais confiance pour exceller dans l’évaluation.

          Pour 60 et au-delà, pour une fois on va écouter avec intérêt l’avis de l’expert qui nous gouverne.

          En ce qui le concerne, m’est avis que c’est l’inverse de ce que vous dites et que mon couplet sur le « potentiel » y est pour qq chose.

  20. Tracy LA ROSIÈRE

    Vous « proposez » la suppression du Senat, reprenant ainsi une revendication des Gilets Jaunes.
    Pourquoi pas ?
    Après tout, les événements montrent que cette institution, émanation de la ruralité, est en train de passer à côté de l’Histoire.
    Mais il est une institution qui est encore plus inutile. Son inutilité la rend fort discrète, presque invisible, transparente. C’est le Conseil économique environnemental et social. On peut supprimer ça du jour au lendemain : personne ne s’en apercevra et nous auront récupéré 40,83 millions d’euros.

    1. panchovilla

      j’allais l’écrire ! d’autant plus inutile qu’il a refusé de se saisir DU dossier où il aurait pu avoir quelque utilité, le mariage pour toutes les copines de tous les sexes (pourtant demandé via pétition comme demande la loi).
      sinon, et je l’ai déjà écrit : c’est une vieille ruse socialiste que d’inventer de toutes pièces des faux problèmes quand on est acculé par la réalité. Exemple : Ségolène R. avec son fameux gaspillage alimentaire fait par les grandes surfaces si méchantes alors que des SDF si gentils meurent de faim.

  21. Aristarkke

    Cela va être rigolo, les voeux du PdlRF le 31 Décembre prochain pour nous insuffler de l’enthousiasme pour 2019 quand, quelques heures plus tard, une bordée de taxes (nouvelles ou en augmentation) sera tirée de nos poches…

  22. Le Gnôme

    Tiens, une nouvelle taxe. Une taxe pour l’archéologie pour ceux qui bossent sur les fonds sous -marins
    //www.mer-ocean.com/une-nouvelle-taxe-darcheologie-preventive-comme-a-terre/

    1. Higgins

      Je le crois très lucide sur la situation. Il occupe un poste privilégié pour observer l’évolution des metastases qui témoigne des avancées de la gangrène au coeur de la machine étatique.

      1. albundy17

         » Le chef de l’Etat est en principe un arbitre, au-dessus de la mêlée, dont la mission essentielle est d’incarner l’unité et la continuité du pays.  »

        Ben pour la continuité la mission est réussie.

        Il va encore faire un discours d’une heure suite au WE ? Je me demande de quoi il va causer. ptet du sanglier qui se baigne à arcachon ? Je ne peux plus l’écouter, son ton ampoulé me rappelle les messes de noel qu’on m’obligeait à me fader

        1. Higgins

          Il y a un commentaire dans le billet paru ce jour où est cité un extrait du discours du Gal de Gaulle à Bayeux en 1946. Prémonitoire et d’une grande justesse.

          1. albundy17

            Oui, bien que depuis 46, la population a quelques peu changée, noel approche, les GJ vont aller acheter leur mousse de canard et festoyer de pain perdu et prosecco. Coup de bol, avec la nouvelle augmentation elec dont les taxes représentent 35 % de la facture, ainsi que la nouvelle taxe carburant pour feter les gueules de bois vont peut être redonner du souffle aux réclameurs de plus d’impôts et de taxes pour les autres.

            T’as vu un peu la gueule du « représentant » GJ reçu par rantanplan ? mdr, un journalise cgtiste ^^

            1. Stéphane B

              Désolé Al, mais je trouve que le discours du Général n’a pas pris une ride et convient bien à la situation actuelle. Mamie micron n’a pas dû lui faire lire:
              De Gaulle – discours de Bayeux – juin 1946 : «Les pouvoirs publics ne valent, en fait et en droit, que s’ils s’accordent avec l’intérêt supérieur du pays, s’ils reposent sur l’adhésion confiante des citoyens. En matière d’institutions, bâtir sur autre chose, ce serait bâtir sur du sable. Ce serait risquer de voir l’édifice crouler une fois de plus à l’occasion d’une de ces crises auxquelles, par la nature des choses, notre pays se trouve si souvent exposé. (…) Le trouble dans l’État a pour conséquence inéluctable la désaffection des citoyens à l’égard des institutions».

              Je retiens du discours « l’adhésion confiante des citoyens », mais comment les gens ont-t-ils pu faire confiance à des inconnus se présentant pour le poste de député, alors que ces mêmes personnes, pour porter la bannière LREM devaient débourser 30k€, remboursés uniquement en cas de victoire.

              Pour le représentant des GJ, quelle légitimité a-t-il et d’où sort-il ? Par essence, ce mouvement est sans représentation.

              1. albundy17

                je retiens pour ma part: « que s’ils s’accordent avec l’intérêt supérieur du pays, »

                Les gens n’en ont rien à branler, du pays, leur seul intérêt réside ds ce qui reste ds le morlingue le 5 du mois ou de poster sur facebook leurs dernière vacances sur les pistes, et une saveur particulière quand le voisin se fait poisser car il a vendu 3 conneries sur le bon coin alors que cet enculé à déjà 2 voitures sur le parking.

                Ca fait pas de gosses, trop chiant de s’amputer les nuits et les vacances au soleil, du coup les cons au pouvoir tente de rétablir la pyramide des ages ponzi de tout le merdier en important de l’ingénieur sorti de prison, et là, ça se met à couiner y’a pas assez d’état. enfin, c’est comme ça

                1. Aristarkke

                  quand le voisin se fait poisser car il a vendu 3 conneries sur le bon coin alors que cet enfoiré a déjà 2 voitures sur le parking.

                  Je vais morfler grave avec des voisins qui écrivent à l’occasion à la Kommandantur, puisque j’ai vendu cette année trois voitures et qu’il en reste plus de deux sur le parking…

      1. albundy17

        Se torcher avec les doigts est très écolo.

        beruryer boit du ptit lait, proche de l’orgasme.

        Castanner disait ce matin que les contrôle allait être très strict, une superbe réussite, les casseurs pêtent les matos de leurs con-citoyens de la renault clio à la porsche (fumier de capitaliste héritier)

        y’a des bas de plafond qui gueulent que c’est à cause des banquiers qui font rien que de nous coller de la dette ^^ (ca me fait iech, y’en a des de ceux là avec qui je dois passer noel 😥 )

        1. Pheldge

          Ofète Al, tu sais comment te torcher (le derche, pas la tronche …), comme les baba-cools, avec une feuille de Riz-la Croix ?
          tu fais un trou au milieu, et tu y passes le doigt, que tu essuies ensuite soigneusement avec le papier 😀

            1. Pheldge

              oui, c’est dans la V.O. mais c’était avec un ticket de trom’ , pour se curer les ongles avec un confetti de papier à cigarette, hum, comment dire 😀

      1. MarieA

        Live de RT, sous l’Arc de Triomphe, vers 12h.

        Sinon, j’ai vu en direct un car de CRS se faire chasser par de dizaines de GJ avenue Foch. Magnifique.

        1. Husskarl

          Apparemment le résultat est là. Les chacals de la république espèrent l’état d’urgence et veulent nous envoyer l’armée. C’est beau le communisme…

      2. BDC

        nos-medias.fr/video/un-policier-se-change-puis-rejoins-les-casseurs-la-preuve-en-image-des-policiers-en-civil

        Eh voilà le travail, ces vidéos de casseurs qui sortent des fourgonnettes de police font le tour des réseaux sociaux. Pour Gilles et John, les casseurs sont payés par leurs impôts. Ça va mal se terminer …

    1. Pythagore

      Ah la la la je viens d’allumer F2 pendant 30sec, les GJ ont taggé l’arc de triomphe, au moins 30sec de micro-trottoir, que c’est pas bien et tout et tout. Vraiment pas bien, c’est pas parce que tu vis ds la misère, que t’es au bout du roulot, que t’as juste envie de vivre de ton travail sans rien demander à l’état, que ca t’autorise à détruire les symboles de la république, la police était consternée en voyant les dégâts.
      Ah le fond du problème, euh sais pas peut-être qu’ils en ont parlés, j’ai éteint.

  23. Citoyen

     » Le Festival « France Misère »  » continue …
    Celle qui est en Ruth, en permanence sur la Pravda, et qui plane à 10000, disait il y a un moment qu’il va bien falloir trouver une solution, sinon ça va être préjudiciable pour le commerce des fêtes qui arrivent, et créer des pertes de CA … Il est vrai que les media ont une acuité extrêmement fine de l’observation, et de la perception, des éventements … ils maitrisent, ça se voit …

    1. Aristarkke

      créer des pertes de CA
      Il est bien connu que les ponctions fiscales renouvelées à outrance et en augmentation n’ont aucune incidence sur le commerce…
      Heureusement que Route (façon dont elle prononce son prénom) 66 est là pour nous aider à l’imaginer…

      1. Citoyen

        Rantanplan vient d’en sortir une bonne à l’instant … il parait qu’il y a 48000 français qui meurent des particules fines du diesel, et qu’ils œuvrent pour les français … ils sont au service de la France. Si, si ….

  24. David

    Sous des prétextes « évaluation des politiques publiques », un député (pourtant issu du monde de l’entreprise) exige un droit de regard de l’Etat sur la manière dont est utilisé l’argent qui n’est plus prélevé par les impôts :

    lepoint.fr/politique/bonnell-l-argent-de-l-isf-a-t-il-vraiment-servi-a-l-economie-29-11-2018-2275225_20.php

    A le lire, il est convaincu que l’argent qui n’est plus spolié par l’ISF « appartient » toujours à l’ISF (ou à son successeur l’IFI) ; donc il pense être en mesure d’exiger des contribuables qu’ils JUSTIFIENT la manière dont ils dépensent LEUR pognon.

    c’est juste hallucinant

  25. Aristarkke

    Darmanin, avec sa belle tête de politicard classique qui change de chemise et retourne sa veste à chaque occasion pour être toujours du bon côté, comme le chantait Dutronc…
    On peut lui faire confiance et par prudence, prévoir une bonne citerne d’eau fraîche.
    On ne sait jamais avec un gaillard qui n’a aucun problème pour encaisser 100% de la rémun’ de conseiller régional en n’assistant au mieux du mieux qu’à 20% des réunions… Sur un malentendu…

    1. Dr Slump

      Vous en faites pas, Darmanin et sa fine équipe de collègues sous amphèt’ dispose d’un soutien de poids, Christophe Barbier, sur le plateau télé de Nordpresse :

      « une mesure immédiate qui pourrait calmer les gilets jaunes, ce serait la suppression de la redevance audiovisuelle, car ce sont des gens qui regardent beaucoup la télé, ils n’ont pas beaucoup d’autres distractions. »

      Ca y est, c’est scientifiquement prouvé: l’infini a été atteint par Mr Barbier, sur l’échelle de mesure de la stupidité aggravée.
      Il réussit de plus l’exploit, en un tournemain, de mêler putasserie servile à l’insulte humiliante en émulsion 100 % chimiquement pure (h16™).

        1. albundy17

          Pis ça la foutrait mal, nos amis les bêtes résidents ds les dom tom se sentiraient floués, ne bénéficiant que d’une ristourne de 88 euros

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.