Les Français fuient-ils la France ?

Certes, il y a les Gilets Jaunes. Certes, l’Europe semble un peu partir en sucette avec cette petite histoire de Brexit et d’Italie récalcitrante. Certes, les indicateurs économiques ne sont pas bons, le chômage ne diminue pas des masses et les tensions mondiales, européennes et nationales ne semblent pas s’apaiser. Certes. Mais au moins, la France reste ce pays accueillant où il fait bon vivre et on l’on se presse pour profiter de ses richesses.

Ce qui n’empêche pas les uns et les autres de s’interroger sur le nombre pourtant grandissant de Français qui choisissent d’aller vérifier ailleurs si, par hasard, l’herbe ne serait pas plus verte.

La rumeur voudrait en effet que d’autres pays existent où l’on ne meurt pas dans les rues de n’avoir pas reçu de soins, où l’on trouverait malgré tout des emplois normalement payés malgré une protection sociale forcément diaphane, où les retraités ne seraient pas tous réduits à la plus sordide mendicité. Dès lors, pour ces Français hardiment aventureux (et probablement bercés par les sirènes enivrantes d’un capitalisme turbolibéral apatride et propagandiste), l’affaire devient tentante, les poussant à aller explorer ces contrées mystérieuses sans gréviculture bi-annuelle, syndicalisme rabique et ponctions fiscales invasives et cancérigènes.

Et, de petits paquets de Français frétillants en petits paquets de Français s’expatriant, on finit par obtenir de jolis nombres d’une émigration qui finit par se voir dans les chiffres officiels torturés manipulés avec soin par notre INSEE nationale. Le constat apparaît alors dans toute sa splendeur gênante : il semblerait bien que les Français fuient la France.

Oh, bien sûr, les démographes, les statisticiens et les politologues se gardent bien de tirer cette conclusion des soldes migratoires : en rappelant que se nichent dans les données de l’INSEE tout un tas de petits biais statistiques, on en arrive à la conclusion que s’il y a un solde migratoire négatif (la France se vide de ses Français), ce n’est pas vraiment grave, même lorsque les chiffres d’expatriation augmentent, même lorsque le nombre de Français qui s’enregistrent aux Consulats ne cesse d’augmenter, même lorsque les sondages, réalisés par les instituts statistiques ou lors des recensements, indiquent bien qu’un nombre croissant de nos compatriotes vont voir ailleurs s’ils y sont.

Prudents, ils se contenteront de rappeler que les prochaines années, et les prochaines recensements, permettront de trancher pour savoir si c’est une tendance ou si c’est juste une petite perte passagère d’attractivité.

Comme si les articles, que la mémoire fidèle d’Internet conserve religieusement, ne s’empilaient pas tous dans le même sens : non seulement, les Français s’expatrient, mais ils ne sont pas nombreux à revenir loin s’en faut ; ainsi, un nombre croissant part pour éviter le chômage, ou simplement parce que leurs compétences ne sont plus accessibles ou pas assez bien payées en restant au pays. Si l’on y ajoute le fait que revenir en France est un véritable parcours du combattant administratif noyé dans la bureaucratie franchouillarde et kafkaïenne, on comprend que, non non, ce n’est pas un biais statistique mais bel et bien une tendance de fond : les Français fuient leur pays.

Franchement, on se demande bien pourquoi.

Tout le monde sait pourtant que ce pays de Cocagne est envié par tous à tel point qu’on se bouscule à ses frontières ! Ou presque : en fait, lorsqu’on demande aux expatriés où ils veulent se rendre, ce n’est pas la France qui arrive en premier, loin s’en faut. Dans une étude de HSBC qu’on pourra compulser fébrilement, on se rend compte que la France n’arrive même pas dans le top 10.

Pourtant, le pays a tellement d’atouts qu’on se demande ce qui peut bien pousser tous ces gens productifs à s’en aller, et tous les autres à ne pas y venir… Tenez, prenez les dernières dispositions dont on parle dans les milieux bien informés, les ministères affairés et les administrations bien en cour : comment ne pas voir tout l’intérêt que peut avoir, pour l’investisseur, le pensionné, le jeune diplômé ou l’entrepreneur de venir s’installer en France, d’y passer sa retraite ou d’y développer son activité alors qu’on est justement en train de tout faire pour rendre l’héritage plus attrac… heu pardon pour taxer encore plus l’héritage, bien que la France soit l’un des pays du monde où il est déjà le plus taxé ?

Eh oui : puisque la taxation forcenée de l’héritage a déjà donné d’excellents résultats par le passé, qu’il démontre tous les jours son pouvoir d’attraction sur les gens de tous horizons et de tous les pays, il serait idiot de ne pas passer la démultipliée et d’en rajouter une couche, n’est-ce pas ?

Pour le jeune diplômé, l’entrepreneur, l’investisseur qui veut se lancer, quoi de plus attractif qu’apprendre qu’une nouvelle vague de taxations est déjà dans les tuyaux ministériels ? Et puis, quel plaisir de savoir qu’on va, un jour, être si honteusement riche qu’on fera partie des 20% de chanceux qui continueront à payer leur taxe d’habitation ?

Et puis, il faudrait vraiment être fou pour ne pas devenir propriétaire en France : tout y est fait pour favoriser la propriété privée, inciter le développement et l’initiative personnels ainsi que la prise de risque capitaliste et son pendant, l’enrichissement qui permettra de créer des emplois ! D’ailleurs, c’est bien simple : tout est si favorisé, si incité et si encouragé qu’il faut, depuis le premier janvier de cette année et pour les propriétaires immobiliers dans un nombre croissant de villes, disposer d’un authentique « permis de louer » délivré par notre belle administration pour pouvoir faire ce qu’on veut de son bien immobilier.

Devant ces éléments, et alors que l’avalanche de ponctions diverses se fait déjà entendre au son sourd et grave du « On Ne Touchera Pas Aux Dépenses Publiques » et du « C’est Gratuit C’est L’État Qui Paye », il devient vraiment difficile d’expliquer le comportement de ces Français qui quittent leur pays par milliers. Ou, a contrario, il ne vient guère qu’une pensée, simple et résumée ainsi :

Fuyez. Ce pays est foutu.

epic fail

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires268

  1. Aristarkke

    « le nombre pourtant grandissant de Français qui choisissent d’aller vérifier ailleurs si, par hasard, l’herbe ne serait pas plus verte. »
    La circulation automobile francilienne (sud et est) était remarquablement fluide hier, surtout pour un jeudi, jour traditionnellement le plus éprouvant…

    1. bob

      La « fuite des cerveaux », c’est ancien, déjà dans les années 80 (celles où nous sommes passés de l’ombre bourgeoise à la lumière prolétarienne) on l’évoquait.

      Rappelez vous également le débat avec Chirac et des français, lors de la fameuse soirée, où face à l’inquiétude exprimé sur le départ des jeunes de France, il n’y voyez lui que de simples séjours linguistiques.

      Bien sur, hauts fonctionnaires et politiques d’un certain niveau envoient leurs enfants vivre à l’étranger depuis au moins 15 ans. C’est du reste parce qu’il allait voir sa fille à NY que DSK s’est fait choppé. Et puis c’est facile de faire pression pour que, par ex, une banque française, engage votre fiston dans une filiale à Singapour. (Le truc marrant c’est que les fils d’énarques se comportent comme des énarque à l’étranger !)

      Et Macron lui même était en partance pour les USA lorsque Holland 1er dit le Slim l’a embauché.

      C’est dire si tout ce monde croient les conneries de gauche qu’ils débitent à leur électeurs depuis le jour de leur naissance… Et sur le résultat effectif de leur pouvoir.

      1. Aristarkke

        Il y a eu des précurseurs. Charles Gave raconte qu’il s’est barré de Grance en 81 pour aller se mettre à Londres, sous l’horrible Thatcher.

    1. WorldTour73

      Moui, une centaine. Les autres restent en France : AME, revenus pour les étrangers, etc. Il ya pas de boulots mais il ya les aides sociales. En voyant ces branleurs dans ma ville, je ne suis pas surpris du choix qu’ilsfont. « Moi pas travaille, trop fatigué »

      1. malicorne

        mes enfants sont canadiens. depuis 5 ans, Préalablement , nous leur avions financé leurs études universitaires dans ce pays.Le Canada leur convient d’abord en raison de l’absence d’agressivité et de violences urbaines, mais également par son dynamisme comparé au nôtre, une application démocratique mais stricte de la loi et une relative facilité de l’emploi. Vous n »avez pas idée à quel point nous sommes soulagés de les savoir là-bas.
        Nous y allons nous mêmes 3 mois par ans, en attendant de les rejoindre.
        La France ne vaut pas la peine qu’on se batte pour elle. Pas à mon à mon âge en tout cas.Autour de nous, les rejetons de nos copains ont quitté ce pays de frustrés haineux, ou vont le faire rapidement. Nota, ils sont tous diplômés de grandes écoles ou bien très compétents dans les métiers manuels.

        1. CedB

          Ne vous faites pas d’illusion, avec Trudeau, le pendant canadien de Macron, le Canada aura les mêmes problèmes que la France dans une vingtaine d’années. Pour une fois que nous sommes précurseurs…

  2. Aristarkke

    d’autres pays existent où l’on ne meurt pas dans les rues de n’avoir pas reçu de soins,
    C’est ce que je croyais -naïvement- de la Suisse…
    Jusqu’à ce que Made in Ch m’assure qu’en fait, ils avaient un service d’enlèvement des cadavres remonté comme un coucou helvétique, bien sûr, de façon à ne pas attrister les Grançais sur l’ambiance du lieu!!!

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Avec la Suisse, on sent bien la différence dès qu’on passe la frontière :
      – routes mal entretenues et mal tracées
      – villes sales et délabrées
      – racailles à tous les coins de rue
      – usines, commerces et ateliers fermés et en friche

      Le retour au pays est dur.

            1. P&C

              La Savoie, djihadistan ?
              Ne confondriez vous pas avec un pays, certes montagneux mais aride ?

              Sinon, on a :
              – Nantes et ses pistes de ski
              – Marseille, ville au bord de la seine
              – Lyon et son fameux port international

            2. theotimedesavoie

              La frontière à traverser pour se rendre compte de la paupérisation française est celle située entre Bois d’Amont (Jura) et la Vallée de Joux, haut-lieu de l’horlogerie Suisse avec des usines de plus de 1000 personnes ( Jaeger-Lecoultre et Breguet pour les plus importantes)!
              Le sentiment de passer d’un pays développé et riche à un trou en voie de tiers-mondisation est une expérience à faire une fois dans sa vie!

                1. P&C

                  Bon, ok pour Annemasse… et pour Chambery le haut… et pour la Motte Servolex… et pour Pontcharra… et…
                  (en fait, pour toutes les villes se situant sur la route du chichon ou à proximité).

      1. Karizoc

        Je pensais que c’était juste par fierté que les Suisses râlaient (enfin, les g’nevois surtout) sur l’état des routes une fois la frontière vers la FranceVoisine passée.

        Force est de constater que ce n’est pas une légende. Les voies dédiées à la circulation automobiles (il y en a aussi de moins en moins, ne rêvez pas, la chasse à la bagnole bat son plein ici aussi) sont refaites bien plus souvent en Suisse (à tel point qu’il est impossible de traverser la Suisse par autoroute sans être ralenti par un ou plusieurs chantiers de réfection), et sont par conséquent en bien meilleur état que les routes françaises.

        1. Aristarkke

          A propos de Suisses, Sam, as-tu des nouvelles de ta fiancée ??? Rupture ??? Inconsolable au point de refuser de te croiser sur ce blog ???

          1. Pheldge

            je crains que notre Dame Bonsaï n’ait de sérieux soucis de santé …
            Elle ne s’est pas manifestée sur son Blog depuis le 7/11 …

          2. sam player

            @ Harry
            Des nouvelles de ma fiancée, oui bien sûr, sinon ce ne serait pas de l’amoooooouuuurrrr… je lui ai mis le feu…
            Elle attend un enfant, pour cimenter notre couple qu’elle a dit… et on a même envisagé la garde partagée en cas de divorce, 3 planches chacun…

        2. Jules

          Je suppose que c’est aussi par pragmatisme, l’entretien des routes c’est comme pour les dents. Ça coute moins cher quand c’est fait régulièrement.

        3. Ribault

          J’ignore en Suisse , mais en France depuis qu’ils ont appris la sinusoïde dans les Grandes écoles , les ingénieurs nous fabriquent des routes sinusoïdales

      2. malicorne

        Il suffit de prendre le RER Roissy vers Paris, et la France vous saute aux yeux car vous ne manquerez pas d’imaginer traverser une décharge en observant les abords des voies , sans évoquer la surprise qui attend les touristes quand ils sont confrontés à la faune locale.

        1. Aristarkke

          La variante est d’emprunter l’A6 (vers la province) au niveau de Fresnes, juste avant la nouvelle zone de bureaux qui s’y construit.
          Il y a un campement de baraquements (Roms?) qui est en surplomb de l’autoroute, juste avant le dernier pont l’enjambant et il y a maintenant des ordures, des épaves, des débris de tout et n’importe quoi qui garnissent le talus et le dévalent lentement au gré des pluies, vents et autres frimas.
          Heureusement qu’il y a des blocs béton qui empêchent la bas du talus de s’affaler directement sur la bande d’arrêt d’urgence sinon il est aisé de parier que nous les retrouverions, tous ces détritus directement sur les voies (à 110/km/h, là tout de même)…

    2. Baichette

      Si vous voulez en savoir plus sur la Suisse du point de vue d’un français installé depuis 5 ans. C’est sur mon blog. Il y a une rubrique « Suisse » parmi d’autres thèmes. Elle est appelée à s’étayer prochainement d’ailleurs.

  3. Aristarkke

    « puisque la taxation forcenée de l’héritage a déjà donné d’excellents résultats par le passé, qu’ELLE démontre tous les jours son pouvoir d’attraction »
    Un peu de taf, pour Mélusine.
    Monseigneur, ce n’est pas l’héritage qui est le sujet de cette subordonnée mais la taxation (hélas!)

    1. MCA

      Ari, il faut être cohérent :

      Si tu commences de bon matin à être désagréable avec le patron, ne viens pas ensuite te plaindre d’être privé de ton billet quotidien!

  4. Aristarkke

    continueront à payer leur taxe d’habitation
    Et à payer en sus, un IF renforcé bien évidemment, pour combattre les pertes dûes à l’exonération de la TH des 80%…

  5. MadeInCH

    Y’avait-y pô un.e ministre qui s’émouvaient que les Enrichissement Importés préféraient en grande majorité aller ailleurs qu’en France? Que la destination finale étaient plus souvent la GB ou le DE?
    La France n’étant qu’un passage (avec l’AME avant de passer plus loin).

  6. Boutros

    Quel pessimisme !
    Heureusement la Grance dispose d’ énormes réservoirs pour contre-balancer ces départs, en bateaux ou autres.
    Le dernier qui part éteindra la lumière

    1. Jacques Huse de Royaumont

      « Le dernier qui part éteindra la lumière ».
      Pas la peine, grâce à la transition écologique, il n’y aura bientôt plus de courant.

          1. MCA

            Cro magnon n’en avait pas et pourtant ça ne l’empêchait pas ̶f̶u̶m̶e̶r̶ ̶d̶e̶s̶ ̶h̶a̶v̶a̶n̶e̶s̶ d’allumer le feuuuuu….

  7. Aristarkke

    « depuis le premier janvier de cette année et pour les propriétaires immobiliers dans un nombre croissant de villes, disposer d’un authentique « permis de louer » délivré par notre belle administration pour pouvoir faire ce qu’on veut de son bien immobilier. »

    Qu’il faudra renouveler à chaque changement de locataire (pour l’instant, le bailleur n’en aura pas besoin à chaque renouvellement de bail mais c’est évidemment en sursis)
    Délai de réponse de l’Administration municipale de un mois, donc qu’il faudra prouver par une demande en LR+AR ou un dépôt contre récépissé au guichet.
    Sans permis, pif, paf, boum, amende !!! (on réfléchit à la taule, en cas de récidive)
    La saisie du bien pour le confier entre de « bonnes mains » étatiques ne saurait tarder dans les cinq ans tout au plus…

    L’Administration pourra demander à visiter le bien, vide, évidemment.
    Pratique quand vous êtes à 250 km…

    MdR quand il faudra le demander pour un appartement neuf (pour les Pinel)…
    Et à part cela, inciter les bailleurs à louer est une des priorités des Guignols…

    Et cerise sur le gâteau, les municipalités LR ne sont pas les dernières à y songer puisque celle du Nord où j’ai un bien l’ a institué depuis Juin dernier…

    Comme quoi, la Droite en Grance, n’est qu’un pseudo pour la deuxième Gôche!

    1. Pythagore

      Dans mes rares errements sur France Pravda 2, j’avais vu un reportage sur la vente de HLM à leur locataire. Apparemment, il y a une loi permettant l’accès à la propriété de logement HLM à petit prix. Les nouveaux proprio se plaignaient de s’être fait refiler des logements insalubres ! Comme d’hab, l’état devrait commencer par faire le ménage chez lui. Ah! Oui au fait, les offices HLM seront-ils aussi soumis à cette loi de déclaration ? Ca promet qq parties de plaisir vu que visiblement, il y a un certain nombre d’HLM insalubres ou pas loin.

      1. Aristarkke

        Pour les ceusses qui savent, être HLM est un statut qui ne présage pas toujours de la qualité des immeubles.
        La loi en question date de 1956 ou 57. Autant dire que ce n’est pas tout jeune…
        L’ état de vétusté dépend fortement des adresses…
        Et cela m’a donné aussi l’ occasion (quand j’étais bandit de grand chemin et de petite remise syndic de copro) de constater qu’il y en a des plus égaux que les autres…

    2. Vodkaman

      De quoi vous plaignez-vous ?

      Cela pourrait-être un permis à faire renouveler tout les ans, contre un modique timbre fiscal d’une centaine d’euro.
      Si vous ne l’avez pas, votre locataire sera autorisé à rester dans les locaux mais sans vous verser de loyer. Cela permettrait en outre de compenser la disparition de la taxe d’habitation.

      1. Aristarkke

        Cela risque effectivement de ne durer que ce que durent les roses, la « gratuité »…
        Elle sera déjà payable dans les impôts locaux car il va falloir y affecter des « moyens humains », naturellement sans aucun redéploiement de personnels existants superfétatoires,..

    3. Gerldam

      Quand on sait que la première chose que cet état picsous va vous piquer est l’immobilier car il est malheureusement…immobile, on ne comprend pas tous ces français qui continuent à vouloir être propriétaires. La France est LE pays où il faut toujours n’être que locataire pour pouvoir fuir au plus vite le jour où…

      1. Calvin

        Je m’insurge contre la formule « état picsous »…
        En France, on a un État Rapetou.
        Hormis en France malade de la jalousie, Picsou est une icône .

        1. Jacques Huse de Royaumont

          D’ailleurs, c’est une excellente lecture. Depuis que Don Rosa a repris ces comics, le personnage de Picsou a été beaucoup travaillé, notamment avec la jeunesse de Picsou. Cet auteur en fait un véritable personnage Randien : désormais, l’argent n’est pas une véritable motivation, mais un trophée conquis à chaque défi relevé et gagné. Il ressemble bien plus qu’avant au personnage de Rearden.

          On peut donner sans crainte ces BD aux enfants.

      2. MCA

        Et moi je m’insurge contre :

        « la première chose que cet état picsous va vous piquer est l’immobilier car il est malheureusement…immobile »

        La première chose que l’état va vous piquer c’est l’IRPP via la PàLS!

        enfin… pour ceux et celles qui ont le « privilège » d’y être assujettis…

        1. Après l’IRPP, il y aura les assurances-vie, les fonds d’épargne et les livrets. Enfin, seulement, on attaquera l’immobilier.

          D’ailleurs …

          1. Hussard Bleu

            Madame ma cousine,

            Le Roy et la Cour entière s’étant arraché le Voyage aux Isles du Père Labat, pour ce que la Compagnie des Indes y compte nombreux porteurs de parts, il en ressort que le bon Dominicain a transmis à tout ce monde – comprenez les Gens de Qualité, et les Parlementaires bien nés – la Fièvre Jaune qui avoit emporté nombre de ses frères en bure blanche.

            Un des ministres, parmi les moins Importants du Haut-Conseil, mais le plus parloteur, est tombé du haut mal, voyant un symptôme de mortelle gravité dans l’abatis de sa porte cochère, pensant que le bois ainsi rompu estoit comme une sorte d’explosion de bubon, ainsi qu’il en fut lors de la Grande Peste.

            Le pauvre homme, comme disait M. Molière à propos de son Tartuffe, faisoit pitié à voir, d’autant que son pourtraict, peint par les gazetiers qui se pressoient à son entour, insistoit sur une face marquée de petite vérole, le prédestinant à la morbidité.

            Le Prime Mamamouchi – las de voir les médicastres à bec de corbin faire des bombes de fumigations qui manquoient singulièrement d’efficace, tout comme le recours aux bastonnades du Guet, qui luttoient sans fruit visible contre cette transmission de la fièvre par le probable truchement de très petits animalcules – et après en avoir conféré avec le Roy et les principaux conseillers, trancha lors qu’il convenoit de prendre une Pragmatique Sanction.

            Il fut donc lu en chaire par tous les curés du Riaume un homiliaire portant que toute manifestation de Fièvre Jaune seroit incontinent réprimée, et que les malades seroient isolés dans les anciennes maladreries, aux frais des Dominicains qui estoient déjà en charge de la lutte contre le feu.
            Il conste maintenant que ce rescrit reçoit un favourable soutien de tous les politiqueurs, Ligueurs, Réformés ou Malcontents, ainsi que celui de tous les Gazetiers et de la Canaille babillante.

            En même temps, une grande Consultation du populaire seroit faite, mais ès-mains uniquement des astrologues, alchimistes et chiromanciens soldés du Barbifère.
            Il se dit que le populaire n’en est pas dupe et que la Menippée a donné quelques principes satiriques à un Riaume devenu « une spélunque de bestes farouches, une citadelle un asyle et seure retraicte de voleurs, meurtriers et assassinateurs. Un Riaume qui se doit ressentir de sa dignité et se souvenir qu’il a esté… Et se guarir de ceste frénésie qui, pour un légitime et gracieux roy, lui a engendré cinq myions de roytelets et cinq myions de tyrans que l’on nomme Ponctionnaires. Le voilà aux fers fiscaux, le voilà en l’inquisition d’Espagne, plus intolérable mille fois et plus dure à supporter aux esprits nés libres et francs, comme sont les Français, que les plus cruelles morts, dont les Espagnols se sauroyent adviser ».

            La Grande Consultation en paroît déjà démanchée, de tant encore que la superfluité des traitements de la Présidente des Consultations a chocqué tous les Gens qui ne sont Rien, sans rabattre d’un rouge liard les pensions et coutumes dispendieuses des Haults Ponctionnaires, qui, comme le chantoit Mathurin Régnier :

            Encore, après cela, ils sont enfants des cieux ;
            Ils font journellement carrousse avec les dieux,

            Le Roy, et ses conseillers du Conseil Privé, comptoient fort sur cette Consultation pour abuser le bas peuple, et se déhaler à moindre prix, mais le bredindin branle, sur un chemin devenu fort angustié. Ainsi que disait M. le Coadjuteur : «Il me semblait que nous allions tous combattre à la façon des anciens andabates »…

            Combattre à cheval les yeux bandés n’est sans doute pas un sûr moyen d’emporter les places fortes, autant lors demander aide et protection aux abraxas que le Roy porte sous sa chemise, donnés par l’un de ces Mores qu’il affectionne…

            Voilà où nous en sommes, aux dires de mes aviseurs. Gardez vous donc, Madame, de toute contagion et comptez sur l’affection éternelle de votre ami et tendre cousin

            BR

              1. Hussard Bleu

                Les cousin/cousine vous sauront , Monseigneur, un gré infini de ce « nihil obstat » flatteur !

                Et remercient « en même temps » les commentateurs louangeurs !

                    1. Aristarkke

                      Merci de ta sollicitude! 😥
                      Mais je n’interviens plus sur la rive droite sauf dans le secteur Bastille et le XIIme qui ne sont quand même pas à côté.
                      Pour aller dans le 9me, il faut passer par le secteur Opéra/Gds Magasins qui est devenu une horreur avec Annihildalgo…
                      La fuite de gaz devait avoir une énorme ampleur…

      3. Aristarkke

        Si l’Etat était comme Onc Picsou, il y aurait plein de sous dans les coffres…
        Evidemment, la redistribution en pâtirait fort…

  8. Pitiépasça

    Billet falacieux!
    Le Bo et Grrrrand pays de Frrrance acceuille depuis toujours 300 000 personnes par ans.
    300 000 bac moins 12 arrivent chaque années tandisque presque autant de bac plus 12 s’enfuient.
    Le bilan est donc nul, c’est évident.

        1. Aristarkke

          Il y en a aussi qui se contentent largement de ce qu’on leur dit qui s’y trouve dans ce livre vert et qui ne cherche même pas à le vérifier, au moins un minimum…

          1. MCA

            Le croyance est plus confortable que le doute.

            Mais ce qu’il y a de curieux dans l’affaire, c’est cette incapacité crasse de remise en question d’autant plus impossible que le nombre de croyants est grand.

    1. MarieA

      Le problème, pour moi, ce n’est pas qu’ils aient Bac-12, nous n’avons pas besoin de 350 millions de physiciens nucléaire. C’est que nous ne voulons pas d’immigrés et nous n’en avons pas besoin non plus. Ces personnes, qui sont des êtres humains tout aussi respectables que nous et qui ont le droit de vivre et de rêver, nous méprisent complètement, méprisent notre culture, nos modes de vie et nos conceptions de la vie en général. En plus de ça, en France, nous les entretenons sans condition et nous les rétribuons pour qu’ils se reproduisent et le plus possible de préférence. Nous n’avons pas d’argent, pas de travail, pas de logement mais nous estimons qu’il est primordial que les Français entretiennent financièrement tous les êtres humains sur Terre et accueillent sur leur sol tous ceux qui veulent venir.
      L’image parfaite de tout ça, c’est l’Ile de France, la plus grande poubelle à ciel ouvert qu’on ait jamais vue. Vivre dans cet enfer quelques années rendrait n’importe qui suicidaire et nazi. Finalement, le multiculturalisme est le moyen le plus puissant d’accroître le racisme, la xénophobie, la croyance que les races existent, etc…

      1. MarieA

        « nous méprisent complètement, méprisent notre culture, nos modes de vie et nos conceptions de la vie en général. »

        Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas charmants, adorables, gentils, généreux, intelligents, etc…
        Et, évidemment, ils ne sont pas réellement responsables de tout ça.

      2. « nous méprisent complètement »
        Pas vraiment. C’est le fait que certains s’aplatissent complètement devant eux à leurs moindres demandes, et en font une publicité obscène, qui entraîne cet effet de bord. Comment respecter des gens qui ne se respectent pas eux-mêmes ? Le problème est là, pas vraiment ailleurs.

  9. P&C

    J’ai côtoyé pas mal de thésards étrangers, passant leur thèse en France.
    Le discours était (et je suppose qu’il est resté) invariablement le même.

    Etudier en France, dans des labos biens équipés, oui. Y faire carrière, no way !

    Indiens, chinois, tunisiens, libyens, sénégalais… hors de question de rester en France. Soit ils retournaient au pays prendre un bon poste, soit partaient de l’autre coté de l’atlantique (ou de la manche, ou du Rhin) ou dans un petit pays asiatique fort bien pourvu…

  10. Passim

    La maison France, c’est un peu une baraque qui n’a plus le charme de l’ancien (Portugal par ex.), et qui n’a pas l’attrait celui du moderne (ex. Singapour).
    En plus, la toiture fuit, il y a des rats partout, l’entretien est négligé, le loyer est exorbitant, les fondations s’affaissent, la plomberie est vétuste, les services collectifs sont dégradés… Il y a de beaux paysages, des monuments à visiter, mais s’y rendre coûte un max…
    Qui voudrait habiter dans une pareille tôle ?

        1. MarieA

          Encore faut-il que les gens ressentent au moins l’envie de vivre… Parce qu’à Singapour, ça me paraît très difficile…
          Mais bon, c’est vrai aussi que c’est très important que le chewing-gum soit bien jeté dans la poubelle et pas à côté.

          1. sam player

            Bah ça commence comme ça…. tu jettes ton chewing-gum par terre et après tu jettes par le fenêtre de ta voiture ton sac de macdo une fois que t’as fini de manger… c’est très courant…

            1. MarieA

              Je ne sais pas. Mais pour se déplacer de son propre chef, un être humain doit être vivant ce qui paraît peu compatible avec la conception de l’organisation de la société de Singapour.

              « Traverser hors des passages piétons est passible d’une amende.
              rappeler les règles aux riverains : ne pas laisser de vélos sur les trottoirs, mais également éviter d’errer dans la rue le soir
              Un ordre sans concession, qui vaut à Singapour cette maxime, notamment de la part des expatriés : «Tout ce qui est amusant est interdit à Singapour!» »

              Vite, donnez-moi les papiers pour aller y « vivre » !!!

              1. Husskarl

                Faut aimer l’ordre, personnellement je n’ai rien contre. C’est propre et la sécurité est réelle, les jeunes filles peuvent se balader seules à toute heure et à tout endroit.

                1. Nemrod

                  Oui bon pas la peine de se palucher 3 heures…d’ici à ce que l’on parte de la situation de la France et qu’on arrive à celle de Singapour…on est pas prêt de se sentir corseter par l’ordre parfait.

          2. theo31

            Deuxième densité au monde après Monaco, n’est-ce pas pour un endroit qui serait invivable ? Mais si tu as envie dans une ville peuplée de gros porcs (enfin ça dépend où, pas à Paris et à Toulouse en tout cas) comme en France…

            1. MarieA

              Désolée, je n’ai pas compris… 🙁 Pourquoi Toulouse et Paris?

              Non, sincèrement je n’ai pas du tout envie de vivre à Singapour. Mais, je ne doute pas que certains s’y plaisent. (Bon ok, j’en doute, j’avoue…)

              Monaco, c’est dégueulasse. On dirait vraiment un entrepôt d’élevage industriel avec des minuscules cages à poules.

              1. theo31

                Parce que ces villes sont sales. Hier j’ai fait un tour dans les rues de Toulouse après le passage des GJ. Cette ville ressemble à Sarajevo après un bombardement.

      1. Passim

        J’ai pas dit du charme, j’ai dit moderne… Un de mes neveux y travaille. Il faut lire avant de frapper, Marie.
        Cela dit, je ne connais de Singapour que le GP de F1. J’ai pris ça au hasard.

      1. Passim

        Oui, c’est vrai. Et c’est la seule chose qui pourrait manquer à un gourmand dans mon retiro portugais. Mais je ne le suis pas tant que ça, et

  11. Guillaume_rc

    A noter que même Piketty s’est rendu compte que les projets en matière de droits de succession étaient ubuesques et injustes.
    C’est dire !

  12. BDC

    Euh … Patron, on est passé de la 16ème à la 11ème place en 1 an, soit la meilleure progression. Qu’est-ce qui explique ce résultat, alors qu’en réalité on a le sentiment que tout empire ?

      1. BDC

        MDR j’avais pensé que tu réagirais avant moi, Flag 😉 . Ça me rappelle notre classement de la liberté de la presse où on s’est enfoncé mais c’était dû à Charlie Hebdo, rien à voir avec la presse aux ordres.

      2. Pythagore

        Aquarius croisières « découvrez la méditerranée autrement » vous salue bien. Arrgghh je suis médisant.
        Ayant fuit depuis longtps, je peux vous dire qu’en Allemagne, les gens n’ont à peu près aucune idée de ce qui se passe en France, et pourtant, c’est pas loin. Il y a bien eu qq articles sur les GJ, mais je crois qu’ils n’ont juste pas les codes pour pouvoir comprendre cette obsession de l’état, encore trop de bon sens, même si qq gauchistes et surtout les pastèques font des efforts.
        Ils voient la France sous l’œil du touriste, la bonne bouffe, la baguette, les belles régions, le soleil, la mer, la lavande,…..
        Donc ds ces conditions, pas étonnant que la France se classe bien, et j’attribuerais ce classement à la méconnaissance des réalités et à l’idéalisation du pays lointain.
        J’avais rencontré une allemande vivant à Paris, qui m’avait dit qu’en 5 ans, la SS n’avait pas réussie à lui fournir la carte vitale. Elle n’avait qu’une envie: rentrer.
        Après les GJ, pas sûr que qu’on ne redescende pas ds le classement.

    1. J’aurai tendance à penser à un biais statistique : il faut peu d’impatriés nouveaux pour montrer que les gens fuient moins, je pense…

      Reste que pour un pays magique Que Le Monde Nous Envie, la 11ème place, c’est franchement moyen.

        1. turlututu

          https://www.heritage.org/index/ranking

          Grance 2018 : 71ème, en progression, coincée entre Bruneï et le Portugal.

          quelques extraits :

          … France is one of the world’s most modern countries and views itself as a leader among European nations…

          … but real estate regulation is complex and inefficient….

          …but its complex and rigid labor laws are a major deterrent to employment growth.

          ….under relatively strong state influence…

    2. MCA

      @BDC 11 janvier 2019, 10 h 49 min

      C’est évident chère BDC, le classement est relatif.

      Tout le monde s’enfonce mais nous moins vite que certains, d’où notre remontée apparente.

          1. Aristarkke

            Bon, Cruella, si c’est ainsi que vous sauvez une âme de la perdition dans le maquis orthographique, l’avis de recherche va vite devenir indispensable…

            L’ennui est que sCeptical, in english, signifie exactement la même chose que sCeptique in french.

            Mais il y a bien le même adjectif SEptic qui correspond au même sens…

            SEptique : insalubre, porteur de risque de germes, etc…

            Pour P&C, s’il a des doutes, qu’il pense à antiseptique en parlant d’un remède…

  13. Lorelei

    Pour ce que j’en ai compris, les « penseurs » des Think Tank qui ont conseillé Macron pendant sa campagne, imaginaient une exonération de l’ISF avec en contrepartie une augmentation des droits de successions.
    Les taxes sur les successions étaient censés permettre la redistribution des richesses et éviter l’accumulation des biens par certaines familles.
    Le seul hic étant qu’ils n’ont pas imaginé à quel point les Français sont attachés à la transmission de leur patrimoine à leurs enfants.
    Même s’il est à noter que la plupart des successions ne sont pas taxées et que les gens n’y connaissent rien en droit des successions.
    Mais ils gardent l’impression qu’on va les spolier et voler leurs enfants.

    1. Gosseyn

      C’est justement dans les prélèvements successoraux qu’agissent les généalogistes spécialisés œuvrant au service des notaires (non, sam!).
      Leur prélèvement moyen sur les successions nettes est d’environ 30 %, sans limite de montant ! Ce qui est donc bien en sus de toutes les autres ponctions.
      Le petit problème est que c’est totalement illégal, mais que nos magistrats dévoyés, aux ordres et sous protection du gouvernement (lire  »mafia »), ont produit des jurisprudences permettant ce pillage !
      Le produit approché de ces extorsions de fonds avec contrainte et complicité judiciaire avoisinant les 150 millions d’euros par an.

      Là aussi, les héritiers ignorent leurs droits et font confiance à leurs avocats, qui n’en peuvent et les défendent plus ou moins mollement.
      Voilà aussi pourquoi je diffuse en ligne des informations juridiques et pratiques destinées à les soutenir.
      Justement, j’ai toujours au feu une action judiciaire portant sur mon droit à la liberté d’expression concernant ce scandale d’État.

      Je précise à ce sujet qu’en une décennie d’actions judiciaires, aucun des magistrats, en porte-à-faux avec leurs obligations et la loi, n’a été à même de contester la validité du dispositif légal que je leur oppose.
      Il n’empêche qu’aucun d’entre eux n’a, à ce jour, accepté d’appliquer la loi de l’espèce ! Et pour cause, cela serait alors publiquement révélé et jetterai l’opprobre sur cette intouchable confrérie. De fait, ils persistent dans leurs dénis de justice, agrémentés e diverses infractions pénales …

      Notez bien que le verrou garantissant l’impunité aux membres de cette caste dévoyée se situe au niveau du Conseil supérieur de la magistrature, en pratique, et juste au dessus pour la coordination de ces malfrats et de leurs actions malfaisantes.
      Eux aussi croquent de nos prélèvements fiscaux. Après, ils vous font la morale à coup de décisions politiques ou de rétorsions économiques, puis viennent se parer d’honorabilité et d’intégrité !
      Comme disait MarieA, pires que nos politiciens !

  14. plutarque

    Pour la petite histoire, j’ai habité à NYC un peu avant les années 2000. Je suis rentré en France pour terminer mes études, y monter une boite… Rétrospectivement, ce fut une énorme connerie. Je suis maintenant coincé, plus possible de repartir : un vrai sentiment d’emprisonnement.

    C’est pas l’aspect « pognon de dingue » qui me dérange (vivre aux US, dans une grande ville, coute *très* cher), mais la décadence manifeste du pays, palpable à tous les niveaux :
    – état d’esprit général (mélange de pessimisme, de jalousie, d’aigreur, certitude d’avoir raison)
    – le « droit à » : « entitlement » chez les anglo-saxons, mot pour lequel je n’ai pas de traduction précise. Ce sentiment d’avoir « droit à » qui érode toute responsabilité individuelle. Entretenu, nourri par l’Etat-maman qui veut se mêler de tout et tout régenter.
    – le cadenassage administratif pour tout et n’importe quoi, renforcé par une caste de fonks souvent incompétents et agressifs : Par exemple nous sommes nombreux ici à avoir eu des déboires de carte grise. Aux US, mettre à jour son « title » c’est $40 et 3 heures de queue. En France, grâce à la magie ANTAI, c’est plus de 250€ et 9 mois d’attente, quand ça marche…
    – port d’arme : je suis résolument pour. En France c’est quasi impossible quand on est pas chasseur et qu’on a pas le temps d’aller s’inscrire en club de tir…

    Inventaire à la Prévert, mon but n’est pas de dresser un tableau idyllique des US, mais oui l’herbe est parfois plus verte ailleurs.

  15. pabizou

    Le fait de connaitre ou pas la législation sur les successions n’a rien a voir avec le fait que c’est une des pires atteintes au droit de propriété . Rien ne peut justifier le racket de Bercy concernant ce qui a déjà été taxé de ton vivant, tout comme d’ailleurs il est inacceptable que l’état vienne te dire que tu dois léguer au moins telle partie de tes biens à tes enfants . Ca ne le regarde pas, tu peux avoir de très bonnes raisons de faire un choix différent, que ça lui plaise ou non .

    1. Passim

      Je plussoie (à regret toutefois). Le beau-père de la fille cadette s’appuie sur le montant des legs hors ligne directe pour procéder à une adoption simple en sa faveur (?). L’État et ses règles à la con nous emmerdent, et je suis poli.

      1. Pheldge

        @ Pabizou : c’est pas l’état, c’est la loi qui privilégie la transmission aux héritiers naturels. Et c’est ce qui correspond à la tradition depuis quelques millénaires … avec depuis Napoléon, l’impossibilité de déshériter ses enfants.
        @Passim: là c’est la loi fiscale et le code des impôts qui sont à eux seuls une vraie malédiction ! s’il n’a ni enfants ni parents, alors son épouse devient son héritière, puis ta fille héritera de sa maman.

  16. Stéphane B

    Deux petits HS que, j’espère, le patron me pardonnera.
    Au niveau connerie, on en a une du même gabarit que la suédoise de 15 ans qui se plaignait du méchant réchauffement. La nôtre fait, elle, la grève des cours le vendredi.
    ladepeche.fr/article/2019/01/11/2938415-tarn-garonne-collegienne-greve-scolaire-lutter-contre-rechauffement-climatique.html

    Le deuxième concerne le prélavement à la source. Contrairement aux propos de Dard Malin, il y a de la friture au bout de la ligne.
    ladepeche.fr/article/2019/01/11/2938297-impot-a-la-source-friture-au-bout-du-fil.html
    ce qui fait que les fonx desdits services ont lancé l’idée d’une grève.
    ladepeche.fr/article/2019/01/11/2938301-delegue-cgt-finances-publiques-haute-garonne-mouvements-greve-agents-annoncent.html
    On repérera que le cégétiste de service constate que le logiciel du PALS a été conçu trop vite et que les agents n’ont pas eu de formation adéquate. Il me semble que cela va à l’encontre des propos de Dard Malin et de la raison de la prime de 200€ attribuée.

  17. carpe diem

    Et la France reste le pays où tu peux t’approprier la baraque d’une mamie hospitalisée en présentant un ticket de pizza! chapeau les mecs!

  18. taisson

    @ Lorelei 11 janvier 2019, 10 h 50 min

    « Mais ils gardent l’impression qu’on va les spolier et voler leurs enfants ».

    Il en des des « impressions », comme des « sentiments » (celui d’insécurité, par exemple…
    Entre oncles et neveux, par exemple, c’est bien du vol !

    L’enrichissement générationnel des petites gens ne s’est fait au cours des siècles dans ce pays, en grande partie par la transmission, le fils récupérant l’atelier et les outils du père, et à force de travail, le petit fils pouvait arriver à une PME..
    Et pour les autres, ne serait ce que les meubles, c’était un petit plus…
    Mesquin, inégalitaire, et petit bourgeois…N’est ce pas !

    Ce schéma est haï par toute la classe dirigeante bobo-socialiste, car il permet depuis des siècles à des gens (sans dents congénitaux le plus souvent) d’arriver, à force de travail et d’économies, matériellement à leur niveau.
    Dans leur grille de pensée, un individu issu des basses classes sociales ne peut s’élever que par les études à la mode du moment, et devenir soit prof, soit fonctionnaire.
    Toute autre voie est « vulgaire » ou »bourgeoise »;
    On tolère bien quelques sportifs ou vedettes du showbiz, et quelques cuisiniers, mais surtout pas « d’ouvriers » !

    En plus, s’attacher à un bout de terre ou une maison, c’est ringard et discriminant, car le nouveau peuple arrivant n’a rien, et est donc défavorisé..
    Il faut donc délayer tout ça pour faire des individus interchangeables,.
    C’est au moins autant idéologique que pour piquer le fric !!

    Au lieu d ‘haïr ceux qui essaient de transmettre quelque chose à ceux qui les suivent, les GJ devraient comprendre que c’est aussi une manière de progrès pour une société, et la diminution, voir la suppression des droits de succession devrait être une de leurs revendications..
    Mais pour ça il aurait fallu qu’ils ne soient pas décérébrés….Et heureux de volontairement être transformés en fourmis, avec comme seule perspective de ne s’occuper de rien et d’espérer recevoir toujours plus!.

    CPEF!!

  19. Laure Fritte

    Ce brain-drain dure depuis des années. Il était occulté par la presentation des statistiques INSEE, et son calcul conventionnel du solde migratoire. Maintenant il y a une certaine pression pour plus d’intégrité et de transparence.

    A noter : tous les departs ne sont pas enregistrés, ni au depart (les jeunes ne sont pas encore imposables, donc n’ont pas a se declarer), ni à l’arrivée (double nationalité, pas de nécessité de s’inscrire au registre Français de l’etranger). Aux departs , du point de vue economique et rayonnement, s’ajoutent les non-retours ou les non-arrives. Les Français nés ou eleves a l’etranger ne veulent ni etudier, ni travailler en France, ils n’ont pas les codes.

    De l’autre cote du solde migratoire, bien sur, la sous-estimation des sorties s’accompagne d’une sous-estimation des entrées. Ca pose d’autres problemes de financement des politiques publiques.

  20. breizh06

    Je mets dans le prochain message un lien vers la liasse fiscale (2050..Cerfa 10937) que doivent remplir toutes les entreprises ces jours-ci.
    Observez la décontraction, le non-professionnalisme, le foutage de gu…, le non respect de ceux qui tentent de produire de la valeur en restant ici … Je vous passe les petites humiliations habituelles de la secrétaire du TdC ou on doit déposer ce document.
    Vraiment, CPEF, Fuyez !

    1. Calvin

      Attention aux acronymes…
      Il m’a fallu un moment pour comprendre ce qu’était un « TdC »…

      Bon, pour le cerfa, tu sais où ça va finir ?

      1. BDC

        MDR ! N’empêche que nos mondialistes sont pour le libre-échange et contre les barrières douanières, que la réforme fiscale de cet abruti de Trump coûte des millions et que c’est inadmettable, mais alors pour les entraves sur le marché interne, comme cette charge administrative, y’a plus personne pour protester. Faut pas s’étonner que la classe moyenne ressente du gros fdg.

    2. Aristarkke

      Dans sa (trop) grande mansuétude, l’Administration nous laisse jusque début Mai pour la remplir…
      Et comme TP.E, on échappe (depuis peu) à certaines des pages que l’on barrait d’un trait mais qu’il ne fallait pas oublier de renvoyer sinon paf ! Une pénalité…

  21. Onaneur de Moosh

    Singapour?! La bureaucratie y est certes efficace, mais pointilleuse, sourcilleuse, pour de pas dire anale. Mais elle est à l’image de ses citoyens, j’imagine. De ce point de vue je préfère de très loin Hong Kong.

    Plus sérieusement, étant moi-même un expatrié ploutocrate depuis plus de 20 ans, j’ai pu constater l’accroissement et l’accélération phénoménaux de l’expatriation de Français par contrainte plutôt que typiquement pour une mutation, un stage, ou comme moi une simple envie d’ailleurs.

    Le plus grave, peut-être, c’est de voir le nombre d’artisans expatriés. C’est quand même la base de l’entrepreneuriat, mais en France soit ils ne peuvent pas s’installer, soit ils ne peuvent pas embaucher, ou même ces derniers temps ils licencient pour survivre.

    Je suis trop obstinément chauvin et optimiste pour dire CPEF, mais disons que pour l’instant l’odeur de pneu brûlé masque l’odeur de sapin.

  22. taisson

    @ breizh06 11 janvier 2019, 12 h 25 min

    Merci pour ce document !!

    Même pour ceux qui comme moi (bien qu’ayant été salarié toute ma vie professionnelle), ont une idée assez claire du niveau de tracasseries que peut produire notre bureaucratie, voir « en vrai » ce type de document, c’est…instructif !!
    Je pense que publier ce genre de document pourrait aider à ouvrir bien des yeux.
    En effet, la plupart des salariés (sauf peut être quelques comptables), brocardant facilement « les patrons » n’ont pas la moindre idée de ce genre de contraintes…D’autant plus lourdes que l’entreprise est petite !
    Combien de temps met un « petit » patron pour remplir ça ? et avec quels risques d’erreurs ? J’imagine que toutes ces âneries font le bonheur et le gagne pain des cabinets de comptables !!
    Super encouragement pour ceux qui veulent se lancer…

      1. plutarque

        Ce document est prévu pour être rempli automatiquement par les différents logiciels qu’utilisent les experts comptables : on importe une balance comptable dans le bouzin, ça exporte le cerfa tout rempli.

        Mettez vous bien dans la tête que *tout* est fait pour que vous utilisiez les compétences des « professionnels du chiffre » qui sont autant de cafards potentiels pour la DGFIP et les URSSAF…

    1. Iskanderkul

      Attendez vous savez pas tout. Un artisan ne peut plus remplir seul ces documents ; j’avais essayé en début d’activité, mais cela devient rapidement impossible, même pour une activité ne dégageant qu’un faible chiffre d’affaire, la compta, ça ne s’improvise pas (et il manque les documents relatifs à la TVA dans l’exemple donné plus haut). Donc il faut passer par un comptable, qui fait payer ses compétences. Mais ce n’est pas fini : vis-à-vis du fisc, un artisan est un gars qui doit faire au moins 30% de black (et en fait, beaucoup le font). Donc le fisc, malin, colle d’office 10% d’imposition supplémentaire sur le bénéfice déclaré. Le moyen pour ne pas être soumis à cette imposition inique de 10%, c’est de s’inscrire à un Centre de Gestion Agréé (un organisme vérificateur du travail de votre comptable, organisme capable de cafter au fisc). Mais c’est payant, le Centre de Gestion 🙂
      Cerise sur la gâteau : il est possible que votre activité ne permette absolument pas le black (quant vous travaillez exclusivement avec des entreprises sérieuses, en dehors du fait que vous pouvez être aussi honnête par conviction profonde) ; je vous laisse imaginer ce que vous pouvez ressentir contre une administration qui se comporte de telle façon.
      Résultat : le ressentiment contre les petits fonctionnaires incompétents et agressifs (comme cela a été dit ici) s’accumule lentement sur des décennies, surtout pour les mecs doux et honnête, qui attendent le moment de faire les comptes…

      1. Iskanderkul

        Ah oui. En plus, une fois le travail de votre comptable fait, il vous faut passer derrière, et tout re-contrôler, et *avec sérieux*. En général, ils font bien leurs travail, mais il arrive aussi qu’ils se gourrent (ils sous-traitent la saisie de vos éléments comptables à des petites mains, qui peuvent laisser passer des feuilles de factures ou de dépenses; et comme vous êtes une petite structure, ils regardent rapidement ce qui a été mouliné automatiquement par leur logiciel comptable, et peuvent laisser passer des erreurs, cela m’est arrivé pour quelques milliers d’euros). Donc vous passez par un comptable, mais vous devez aussi faire son travail, c’est-à-dire comprendre ce qui a été fait pour pouvoir le contrôler à postériori. Je déconseille fortement de se mettre à son compte, sauf si vous avez une activité rapidement fortement rémunératrice, et des soutiens comptables, juridiques, fiscaux, techniques…

        1. plutarque

          @ Iskanderkul 11 janvier 2019, 14 h 31 min

          « une fois le travail de votre comptable fait, il vous faut passer derrière, et tout re-contrôler, et *avec sérieux*. »

          Eh, c’est pour cela que la France a inventé… Le Commissaire aux Comptes ! Comme cela, vous payez deux prestataires : l’expert comptable + le CAC. Elle est pas belle, la vie ?

          1. Aristarkke

            Le Commissaire aux Comptes n’a pas qu’une vérification comptable et certification des comptes à opérer.
            Il doit aussi garantir que la compta correspond bien à une activité réelle et effectue à ce titre des missions sur place de vérification des stocks, des outils de production, du personnel, etc…
            A noter que le CaC n’est obligatoire que pour les entreprises d’une taille minimale tout de même assez importante.

            1. albundy17

              làes ààààààààààààààààààààààààkaàkààà àsoàànt des ààààààààààààààààààààààààààààààààààààà…

          1. Iskanderkul

            Du fait de la complexité de l’environnement juridique et fiscal (qui n’arrête pas de changer, en plus), et de la situation personnelle de celui qui cherche dans quelle structure inscrire son activité future, il n’y a pas de règle pour le choix entre portage, EURL, micro-entreprise, répertoire des métiers et société sous différentes formes… on choisit ce qui semble le moins défavorable, sachant que pour ce choix jouent ce qu’on a déjà fait, là où on veut arriver plus tard, son status familial et le régime matrimonial, ce qu’on possède déjà, ce qu’on est prêt à supporter ou non en termes de contraintes, de temps… et j’en oublie.C’est très compliqué dans notre société de se mettre à travailler à son compte, quand on n’a pas l’expérience d’un vieux renard, avant d’avoir commencé à faire rentrer des sous.

      2. breizh06

        Si l’un de vous connait un comptable ou un fiscaliste à la retraite, on crée une application pour faciliter ce travail, qui n’a PAS de valeur ajoutée.
        L’application se connectera à un tier pour les transferts aux formats EDI du Fisc, et Zou ! Plus de comptables. Finissons-en avec ce monde du XXème siècle et de la paperasse.

        1. Le Gnôme

          L’an dernier, j’ai eu droit à un rappel comminatoire du tribunal de commerce comme quoi une nouvelle loi m’imposait de donner les noms des principaux actionnaires. C’est marrant, je suis en EURL,c’est même noté sue le courrier envoyé, donc un seul actionnaire, mais il faut renvoyer le papelard au TC avec un chèque de 55 euros. Y’a pas de petits profits.

          1. breizh06

            La première fois que j’ai déposé mes comptes au TC, la grognasse ma demandé de tout réimprimer sans recto-verso, « parce que c’est plus facile pour tourner les pages » …
            Il faut que les gens comprennent que l’envie de passer en mode « violence-ON » vient de ces accumulations de frustrations, de crachats à la figure. Les Bretons vont assez facilement déverser 20 tonnes de purain devant les administrations, allez savoir pourquoi
            Encore une fois, on voit l’effet malsain du capitalisme de connivence : pour les grosses boites qui ont un service comptable, pas soucis. Pour les petites, c’est plein pot. Notez aussi que le rôle de nos syndicats professionnels pourrait être de nous aider dans les démarches d’optimisation fiscale. En organisant des structures légales off-shore. RIEN ! Connivence et corruption, CPEF.

            1. Pythagore

              « pour les grosses boites qui ont un service comptable, pas soucis. »
              Ils envoient tout en Inde, en Roumanie ou ailleurs, seul la supervision comptable reste en France.

              1. Aristarkke

                Sont apparues des machines lectrices des caractères de code comptable qui scannent (ou récupèrent) les factures (dématérialisées) et enregistrent directement dans les comptes de comptabilité.

          2. MarieA

            Beurk, c’est dégoûtant! Après, il ne faudra pas s’étonner si des fonctionnaires finissent avec du plomb dans la tête.

            Quelque part, il y a quelque chose de beau dans tout ça, c’est que nous travaillons notre tolérance et notre patience, en France. Nous sommes des bouddhistes avant l’heure.

          3. Nemrod

            Oui, oui ça s’appelle la « Déclaration du bénéficiaire effectif » même si vous êtes tout seul dans l’entité faut renvoyer le bouzin avec le chèque.
            J’ai été tenté de mette « Bercy » dans la case mais bon z’ont pas d’humour.

      3. Sosthène

        Mon grand-père me racontait déjà comment la façon dont il était traité en tant qu’indépendant par l’équivalent du RSI de l’époque(appel de cotisations prohibitifs et injustifiés, mise en demeure sur des sommes déjà payées…) a été une des raisons qui lui ont fait abandonné sa boutique et chercher à nouveau du travail salarié.
        On va dire que les Français sont d’une patience d’ange.

  23. Loki dort

    Monsieur,

    Hier après-midi j’ai appris incidemment que les tubes 121×181 livrés par notre fournisseur étaient non-conformes. Du fait que j’ai la responsabilité d’en assurer l’approvisionnement, j’ai connaissance en temps réel de l’état de stock, lequel est suffisant pour ne pas nécessiter une décision urgente. A chaque livraison de tubes carton je passe une nouvelle commande, de manière à prévenir tout risque de rupture, et il va de soi que je prévoyais, comme je l’ai toujours fait de façon autonome, d’ajuster cette prochaine commande en tenant compte de ce fait.

    Par contre je n’ai été informé que ce matin, par l’intermédiaire d’Anna, que les bagues 175×21 souffraient également de défauts de conformité, alors que nous sommes en rupture, et que nous avons plusieurs commandes de bobines de 21 à produire, en particulier une palette de 272 bobines 600×21 à expédier lundi prochain pour Stocko, ce qui représente pour le coup un réel caractère d’urgence. Mais cela n’a donné lieu à aucune information, aucune directive, ni à l’attention d’Anna qui doit les produire, ni à mon attention qui doit informer les clients des éventuels retards de livraison, retards qui ne sont, précision importante, pas acceptables pour ce client.
    Apprenant cela à mon arrivée, dès 7h30 j’ai examiné les options possibles, fait tester le vissage sur les bagues de 21 incriminées, et finalement trouvé la solution d’employer à la place les bagues de 22 qui nous restent en stock. Devant la nécessité de produire ces bobines au plus vite, j’ai également accordé à Anna sa demande d’être aidée par Charlotte ce matin.

    C’est pour ces raisons, et j’en suis désolé, que l’irritation m’a gagné quand vous êtes venu ce matin m’informer de la non-conformité des tubes 121×181, avec l’intention de me donner des instructions pour leur prochain approvisionnement, tandis que l’urgence des 175×21 a été totalement ignorée, et que le mérite d’avoir pris l’initiative et résolu le problème avec la rapidité requise m’est nié. Le ton est monté entre nous, et devant le conflit ainsi ouvert, j’ai quitté mon poste. Avant de partir j’ai également parlé d’abandon de poste et de licenciement, propos irréfléchis, dits sous le coup de la colère, que je ne tiens pas à mettre à exécution dans de telles conditions. J’ai donc l’intention, sauf contrordre de votre part, de reprendre le travail dès lundi prochain. Vu les circonstances de cet incident, vous voudrez sans doute me convoquer à un entretien, et le cas échéant je me tiens à votre disposition à votre demande.

    Extrait de « Cortisol » , de Michal Wallbeck
    © éd. du Cherche-midi à Quatorze heure, Paris 21° arrondissement

  24. Passim

    Je serais ingrat si je ne mettais pas à profit ce sujet de l’expatriation pour dire combien je suis heureux de m’être installé au Portugal, un pays où, à la différence de la France, on n’emmerde pas les Français.
    Cela fait plus de deux ans maintenant, et je m’en félicite chaque jour. Croyez-moi, ce n’est pas une question d’impôts (même si ça fait plaisir).
    Beaucoup de Français, retraités surtout, s’y installent. La plupart vont en Algarve, près de Lisbonne ou de Porto. Chacun ses goûts. Pour ma part, je suis dans la centre, dans la très belle région de l’Alentejo. La campagne, telle qu’elle était en France autrefois, internet en plus. Pas de radars, pas de CPP (chances pour le Portugal). Tranquillité et sécurité totales.
    J’ai déjà eu l’occasion de donner quelques renseignements sur ce blog. Le patron a bien sûr toute latitude pour donner mon email à ceux qui le désireraient.

        1. Passim

          J’en profite pour signaler que l’exemption d’impôts dont fait bénéficier le Portugal n’est pas réservée aux retraités. Elle s’applique également à certains métiers et activités qui pourraient être jugées comme avantageux pour le pays. La décision dépendant des autorités, je ne sais si cette possibilité est réelle, ou si elle est seulement théorique. Mais cela devait être indiqué.

  25. Val

    Je ne voudrais pas mettre un caillou dans la chaussure de notre cher hôte mais 11e ce n’est tout de même pas mal.
    Après j’ai jeté un oeil sur le site HSBC et cela permet de donner plus d’infos . La France est super bien placée pour des « vieux » qui veulent pantoufler pour la retraite . D’autres pays sont bien meilleurs pour faire carrière. Bref cet éclairage est tres intéressant mais doit être mis en regard des aspirations du candidat au départ. Tout le monde n’a pas vocation à être heureux à 15000 km de ses amis/parents pas ex .

  26. lxy

    J’ai lu plus haut qu’un citoyen français avait le plus grand mal du monde pour obtenir une carte Vitale pour son épouse allemande. En Allemagne le problème est résolu de façon très simple (si ça n’a pas changé).

    Quand vous arrivez dans une commune pour y habiter vous devez obligatoirement passer par la Mairie pour vous faire « enregistrer ». On procède à l’examen de votre dossier et vous recevez alors une carte de résident qui vous permet, notamment, de travailler. Sans elle, impossible de travailler.Le patron ne se risquerait pas à vous employer,les condamnations seraient foudroyantes. Mais aussi de déclenche automatiquement toutes les inscriptions aux multiples organismes sociaux, fiscaux (because prélèvement automatique),etc

    Noter aussi qu’en Allemagne les Mutuelles sont des acteurs incontournables du système de santé. 95% des lits d’hôpitaux sont gérés par les Mutuelles. Seulement 5% par le public au titre de la formation et de la recherche médicale. Quand vous devez avoir une intervention, dentaire, par exemple, la Mutuelle examine votre dossier, consulte les professionnels, demande des devis et vous recommande le professionnel pour le remboursement..

    On va encore me traiter ici de germanophile primaire. Inventons autre chose de plus efficace !

    1. Raoul Kermes

      Tu regarde une bm, une porsche, puis une peugeot, une renault. Laquelle te plait ? ça devrait être un test psychologique de base rêvons

    2. Eliette Vadiur

      Oui, en Allemagne mais aussi Suisse, Lux et je crois Belgique, on doit déclarer sa résidence et ses chats. Ça permet d’accéder a bcp de services et aussi de s’assurer qu’après trois mois on n’est plus a la charge du public si on vient d’un autre pays EU.

  27. Facepalm

    HS : mais je crois que c’est un parfait exemple du degré de « débilitude » totale de nos concitoyens.

    https:/ /www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2019/01/11/amazon-vendeur-de-destruction-massive_5407944_1655027.html

    Méchant Amazon qui détruit les marchandises , vilain, mechant, anti-ecolo, etc…

    Déja l’article est parfaitement puéril mais il ne pose JAMAIS la bonne question : Pourquoi? et il ne donne pas quelques pistes évidentes de réponses comme : l’interdiction LEGALE de vente a perte……..

    Mais quand après, on lit les commentaires…. Oh My God !!!! :-O :-/ 🙁

    CPEF et c’est franchement bien fait pour sa gueule!

    1. Aristarkke

      Il y en a un qui se vante de ne jamais acheter d’objets chinois (je pense qu’il veut dire « made in China »). Il ne doit jamais lire les étiquettes ou il imagine que les marques européennes ou américaines fabriquent en Europe ou aux USA, exclusivement ?

    2. sam player

      Arghhh taper sur Amazon, le grand sport national.
      Je ne sais pas ce qu’il en sera du reportage sur M6, mais faut-il s’étonner des commentaires avec un article si peu didactique… mais il est vrai que si c’était expliqué correctement alors le côté sensationnel pffft…
      Par contre à l’heure où je lis ce matin, le travail didactique est fait par certains commentateurs (les livres passés au pilon par les éditeurs par exemple, réglementation sur la vente à perte)

      1. sam player

        J’en profite pour dire à la personne Econo-responsable, vegan et durable qui a rempli la bouilloire à ras bord hier soir pour juste se faire une tisane que c’est pas très ecolo hi hi… mais bon y a pas grande chance qu’elle lise ça ici, je prends pas de risque… mais ça fait du bien…

        1. Passim

          Ah ? Bon, toi aussi ?
          C’est ce que je répète régulièrement à une certaine personne en visite chez moi, que nul n’est besoin de faire bouillir un litre d’eau pour se faire une tasse de thé…
          Et ces bains… et ces douches sous lesquelles on se prélasse… Il me fallait faire la police, sur mon bateau, sinon elles te séchaient une tonne d’eau en moins d’un mois !

            1. Passim

              Oui. Mais il y a des épidermes délicats, qui doivent être rincés après chaque bain. Alors, dix bains, onze rinçages, cheveux dessalés bien sûr… Sans compter la douche post coitum…

          1. sam player

            RPS c’est surtout la contradiction flagrante entre les idées et les actes que je pointais ici, pas le gâchis, étant moi aussi adepte des douches interminables hi hi…
            Sur le bateau, je ne serais pas étonné que tu rationnes l’eau pour mieux sentir l’odeur de la femelle… (hi hi bis) (kidding)

      2. sam player

        En plus dans l’article il y a une grosse connerie: il n’y a pas d’entrepôt Amazon à Châlon-en-champagne mais c’est à Chalon-sur-Saône (Sevrey exactement)… une erreur de plus de 300km…
        lsa-conso.fr/mediatheque/6/8/6/000269686_illustration_large.jpg

            1. sam player

              T’auras subodoré que c’est le correcteur qui avait fait des siennes, je ne pouvais pas laisser passer ça tellement ce manque de culture, signe d’un désagrègement des valeurs fondamentales, m’horripile habituellement chez les autres… arghhh

                1. sam player

                  Ce Pierre Dac, qui ne peut-être qu’un pseudonyme pour se protéger après ces propos outranciers, devra rendre des comptes… cagnotte Leetchi ou pas…

    3. Pythagore

      Il n’y a plus d’URSS, alors il faut trouver d’autres vilains petits canards pour faire tourner les rotatives et remplir les prgrms. Qu’est ce qu’ils nous cassent les b*@!# avec amazon. Je serais Amazon, je fermerais tout et me barerais de France. Not worth it.
      Et les vélib’ et les autolib’ ils en ont fait quôa ? Et les autres, ils font quoi de leurs invendus ?

      1. Aristarkke

        Ce qui doit compter pour le boss Bezos, c’est le nombre de clics correspondant à une commande, peu importe l’opinion des journaleux.

  28. theotimedesavoie

    Je suis en Suisse depuis 2015 et y travaille depuis 2008. Revenir travailler en France serait pour moi un pur cauchemar.
    Pour ceux que ça intéresse, je me tiens à disposition pour répondre à vos questions sur l’expatriation en Suisse. Je connais bien toute la Suisse romande, le Tessin quisont mes terrain de jeu professionnel et aussi la Suisse allemande à travers mon entreprise et mes collègues. N’hésitez pas.

    1. Husskarl

      Bonjour,
      Je n’hésite donc pas =)
      Y’a t-il des jobs en avant-vente accessibles à de jeunes cadres français ? Ayant cherché sur le net et n’ayant rien trouvé, je me suis demandé si le job existait en Suisse ou si il ne portait pas un autre nom.

      1. theotimedesavoie

        Ce n’est pas mon domaine mais je pense que oui. J’imagine que vous travaillez dans l’informatique donc les banques sont grandes consommatrices : viser Genève et Zürich. Le meilleur site pour approcher le marché suisse de l’emploi est jobup.ch

        1. P&C

          Et en ce qui les life sciences ? J’avais fait des recherches à une époque, candidater spontanément auprès des gros du secteur (Nestlé, etc…), sans succès.
          Même technicien, je prend.
          L’allemand est obligatoire, non ?

          1. theotimedesavoie

            La Suisse est un des leaders mondiaux dans la pharma avec Bâles. Genève veut se transformer en championne des biotechs : Campus Biotech. Il y a de nombreux leaders sur Lausanne également.
            L’Allemand n’est pas nécessairementobligatoire. De toute façon, même si vous étiez bilingue en Hochdeutsch, vous ne comprendriez pas ce qu’ils disent. Aucun Suisse allemand ne parle allemand ou vraiment pour vous faire plaisir si on peut dire…

  29. Nemrod

    Et notre…trouve plus de qualificatif adéquat , j’ai nommé Macron qui nous fait la leçon sur « la perte du goût de l’effort » .
    Quel sens du timing, quelle vista !
    Ce mec et sa clique sont vraiment une vraie catastrophe.
    Incroyable.

    Savez quoi, j’anticipais le fait que tout ça allait mal finir a court terme avec une proba de 8 sur 10…maintenant j’en suis absolument persuadé.

    1. Aristarkke

      Il devrait plutôt féliciter les derniers régiments des ceusses qui font encore des efforts, nolens volens, de telle sorte que ce bouzin brinquebalant et hoquetant arrive encore à tenir tant bien que mal…

        1. Passim

          Sciemment, je ne crois pas. Quel serait son intérêt ?
          Non, je crois qu’il essaie de rassembler des troupes avec un discours à la Sarkozy (pré-électoral). À l’époque, ça avait bien marché. Le genre travailler plus pour gagner plus, viril, retroussons nos manches, tu vois ?
          On sait que Macron et Sarkozy sont assez proches.
          L’ennui, c’est que tout est affaire de timing. Un discours comme celui-ci, actuellement, c’est agiter le chiffon rouge.
          Il est vraiment con, Macron.

          1. Pythagore

            Sauf qu’une des plaintes des GJ, c’est qu’en ce moment, ce serait plutôt travailler tjs plus pour gagner tjs moins, donc pas étonnant qu’il y est une perte du goût de l’effort. Ahh c’est con la nature humaine ne se laisse pas dompter aussi facilement que le socialisme le voudrait. Sont bêtes aussi les gens de ne pas vouloir travailler plus pour financer des fonctionnaires qui vont les ensevelir sous les cerfa, les radars les amendes, les remontrances, les contrôles….

    2. Val

      @Nemrod Je propose la création de l ‘indice Macron: mesure la magnitude de la bourde . Apres on peut utiliser avec l’indice Mollande : fréquence de la bourde

  30. Pheldge

    Grande nouvelle !

    lefigaro.fr/impots/2019/01/10/05003-20190110ARTFIG00332-contribuables-et-entreprises-risquent-d-etre-accuses-plus-facilement-de-frauder-le-fisc.php

    1. Aristarkke

      Loi des suspects : reloaded 2.0 !
      Ce ne sera pas au fisc de prouver que vous avez triché ou eu l’intention de tricher mais à vous de prouver que vous n’en avez rien fait.
      Renversement complet de la charge de la preuve puisque la fraude sera établie sur une simple présomption.

      Cet Etat est aux abois, tout comme il y a deux bons siécles…
      CPETF.

      1. Sosthène

        D’après ce que j’ai pu comprendre la charge de la preuve est à l’administration fiscale (avec des réserves je n’y mettrais pas ma main à couper), mais bon quand on en est à « prouver » qu’on agit « principalement » avec telle ou telle intention…
        Le seul moyen d’être tranquille, c’est de choisir la voie où l’on paie le plus d’impôts.

    2. Higgins

      C’est avant tout une maladresse (pour rester poli) commise par les incapables du Parlement (une de plus). Ils ont oublié qu’ils n’étaient pas élus pour servir la soupe à l’administration mais normalement pour défendre leurs électeurs. Le drame, c’est qu’il serait très étonnant que le fisc ne s’engouffre pas dans cette brèche opportunément ouverte en ces temps de disette budgétaire. Si ces clowns étaient un tant soit peu sérieux et compétents, ils corrigeraient très vite leur bévue. Hélas, ce ne sera pas le cas.

  31. Aristarkke

    Demi-HS mais il vous montrera combien ce pays est gangrené par la survivance du communisme malgré toutes les catastrophes économiques et autres qu’il invariablement engendrées.
    J’ai emprunté à la BM Communale un ouvrage récent (édité en septembre 2018, n’est-ce-pas! Pas sous Georges M.) d’un monsieur ARIES au titre évocateur, jugez-en :

    Gratuité vs Capitalisme.

    Avec le sous-titre : des [110?] propositions concrètes pour une nouvelle économie du bonheur [avec une augmentation du corps de la police et changement de la couleur pour ce dernier mot].

    Je craignais le pire mais j’ai été déçu parce que ce superlatif est incapable de rendre compte du naufrage intellectuel que cette somme représente, et de plusieurs ordres de grandeur !

    Dès l’introduction, le délire démarre en trombe. Nous apprenons que l’humanité a connu un âge d’or [ou ce qui ressemble furieusement] au cours duquel tout ce dont l’Homme avait besoin se trouvait sous les sabots des chevaux, tout juste s’il fallait se baisser, en sus!-
    Âge pas farouche donc, qui a pris fin avec l’apparition de la « marchandisation » sortie toute armée de la cuisse de Jupiter la cervelle et les reins des premiers capitalistes, puisqu’il faut bien appeler ce grand mal par son nom !

    Et pourquoi le capitalisme est-il apparu? Je vous le donne en mille : à cause de la cupidité de ceux qui se sont aperçus qu’ils pouvaient « noyer la vie des autres dans les eaux glacées de leurs calculs égoïstes ».[ça en jette, n’est-ce-pas?]
    Ce n’était pas l’humain d’abord, avec eux.
    Parce que l’honorable auteur n’envisage pas un seul instant que ceux qui produisaient donc pour rien ou pour pas cher (nourriture, boisson, vêtement et abri anti-frimas, qui sont le minimum nécessaire à la vie), sauf à envisager la réalité des fées, aient pu en avoir plein les rotules de la situation.
    C’est bien simple : dans l’introduction, les deux premiers chapitres et ensuite les deux autres pris au hasard, tellement j’étais tiraillé inconfortablement entre dépression abyssale et fou rire inextinguible, rien n’évoque, même de très loin, juste « pour mémoire », le problème absolument et si trivial de la production de tout ce qui est nécessaire au bonheur!
    Peut-être une option Père Noël ?
    L’intendance n’a qu’à suivre, comme d’hab !
    La production du nécessaire étant donc ainsi réglée, passons à la distribution, de loin la meilleure phase : la gratuité, vous dis-je, la gra-tui-té!!!
    Une vraie panacée!!!
    Bien entendu, les forces du Mâââl luttent ! Dans le rôle, nous trouvons Google, Microsoft (par le biais de Bill G.), Monsanto et probablement bien d’autres qu’une lecture détaillée débusquerait sans nul doute, mais je n’en ai pas eu le courage…
    Mais la gratuité vaincra parce qu’elle est la plus forte !
    Exemple : nous sommes tous égaux devant la mort puisque personne n’y échappe, [sauf les impôts].

    Dès lors, il devient nécessaire d’y apporter la gratuité des services funéraires par un service municipal gratuit au même titre que les autres actes d’état-civil (déclarations des naissances, mariages, divorces, etc…) qui sont « gratuits »…[page 241] « L’idée est d’instaurer des funérailles républicaines prises en charge par les mairies comme elles le font pour les naissances (…) Les citoyens qui ne se réclament d’aucune religion, attendent de la République qu’elle offre [c’est le cas de le dire !] des perspectives pour accompagner leurs morts. »

    Parce que, voyez-vous, la gratuité est la base de l’Egalité !

    Et tout du même tonneau sur 360 pages!
    J’arrête l’hécatombe ou encore ?

    1. theo31

      Juste avant de me faire gazer cet après-midi, je me suis offert le dernier livre de N.Werth, Le cimetière de l’espérance. Essais sur l’histoire de l’Union soviétique, 1914-1941, qui est à mon avis le meilleur soviétologue français. Je m’étonne toujours qu’il soit autorisé en France à publier des livres et des articles sur les crimes du communisme. Sa lecture sera complétée par celle du dernier opus magnum de l’immense Richard Pipes.

      1. Hussard Bleu

        Il y a aussi le courageux Stéphane Courtois, n’est-ce pas ? Je suis en train de lire une biographie de Beria (de Thaddeus Wittlin chez Elsevier) dejà ancienne (1976), bien intéressante sur les effroyables crimes du communisme, au niveau des exécutants et de leurs supérieurs immédiats, tels le jeune Lavranti…

        La sauvagerie tatare au stade pré-industriel puis industriel… des lâches sadiques aux ordres de psychopathes sanguinaires, parfois idéologues mais souvent seulement dans la gratification de leurs pulsions… Impressionnant, absolument… on nous gave d’Holocauste et de Shoah, dans les médiats et l’Educnat, mais le régime hitlérien, aussi ignoble et meurtrier qu’il fut, était artisanal à côté du Grand Oeuvre du Communisme…

        Où voit-on la dénonciation actuelle de ces crimes monstrueux, sinon dans des éditions de catacombes, ou des émissions à des heures indûes, et entourées de parlottes chafouinement apologétiques ?

        Je n’ai pas lu le livre que tu cites, mais son titre seul mentionnant le mot « Espérance » est un symbole subliminaire, qui me rappelle le « Cette grande lueur à l’Est » de Jules Romains*… ceux qui ont été « abusés », innombrables, nous la baillent belle, de nos jours, en plaidant l’ignorance, alors que tout était su, sur les famines organisées, les massacres et toutes les ignominies, dès avant guerre…

        * NB : j’aime bien Jules Romains, surtout pour « Les Copains », une petite merveille d’humour. « Verdun », pour le planqué qu’il fut, c’est pourtant un des meilleurs bouquins sur cette bataille, en dehors des témoignages directs des combattants eux-mêmes, comme Genevoix, Galtier, Chevallier et quelques autres.

          1. sam player

            Foutaises !
            Les khmers rouges ont été accueillis à Phnom Penh par la foule en liesse… pi d’abord c’est le quotidien de référence qui l’a dit alors boi-boîte hein…

            1. Hussard Bleu

              « Le Viet-Cong a droit au mensonge stratégique »

              or words to that effect, de Jean Lacouture – qui avait ses pudeurs de rosière, selon les sujets – lors d’une discussion au sein de la rédaction du Nouvel Obs… Cette tactique journalistique provoquera sa rupture avec Todd…

              Des années plus tard, le Lacouture, devenu un brin plus droitier, avouera à Valeurs Actuelles :

              « «Pour le Vietnam, je plaide coupable. Je m’accuse d’avoir pratiqué une information sélective en dissimulant le caractère stalinien du régime nord-vietnamien. […] Je subissais l’influence écrasante de Sartre qui voyait dans toute critique de fond de la Russie soviétique une arme offerte aux réactionnaires et aux Américains.»

              En fait, donc, c’était pas sa faute, quoi ! Sartre était un « salaud », forcément… forcément sartrien…

        1. Passim

          « le régime hitlérien, aussi ignoble et meurtrier qu’il fut, était artisanal à côté du Grand Oeuvre du Communisme… »
          Qualifier d’artisanal un massacre industriel, c’est aller un peu loin , je trouve…
          Néanmoins.
          Avec Harendt, il a été mis une équivalence entre ces deux totalitarismes. Avec Courtois, on voit que le communisme (et pas seulement « soviétique ») a battu le nazisme à plates coutures quant au nombre de victimes. Ensuite, il est démontré que l’un a précédé l’autre, inspiré l’autre, et que l’antériorité de l’horreur est au communisme.
          Un dernier pas ne sera jamais franchi, du moins j’en doute. C’est celui qui mettra en question l’esprit messianique, aux origines de cette utopie meurtrière que fut le communisme, et qui du même coup ferait du nazisme ce qu’il a été, une réaction au communisme (en déployant une idéologie qu’on peut critiquer, évidemment), ce qui le crédibiliserait au moins partiellement.
          Ce serait là le dernier effort pour remettre sur pieds l’histoire du XXème siècle, mais tout est fait pour qu’un « géocentrisme historique continue de s’imposer », comme dit RPS. Complot, dira-t-on…
          Un cercle de feu entoure certaines opinions, tandis que d’autres ne demandent qu’à survivre, comme le montre l’exemple donné plus haut par Ari.
          « Les messianismes politiques continuent de tromper les peuples, les utopies mortifères n’ont pas cessé d’exalter les intellectuels. Comme les champignons après la pluie, les illusions mortelles, à peine habillées de neuf, renaissent après les catastrophes qu’elles ont provoquées. » (Pierre-André Taguieff)
          « La sauvagerie tatare au stade industriel »… Je finis « Les derniers jours, la fin de l’empire romain d’Occident » de Michel de Jaeghere. Un Attila avec des milliers de chars T34, c’est un peu ça, Staline…

  32. MarieA

    HS- Quelqu’un ici avait posté la proposition de Mme Hidalgo d’offrir l’abonnement aux transports en commun à tous les gamins de moins de 10 ans. On apprend qu’encore une fois elle s’est basée sur des chiffres anormalement optimistes, comme on dit aujourd’hui pour ne pas dire qu’elle a menti.

     » Mais ce que la mairie ne dit pas, c’est qu’une augmentation plus nette que prévu du nombre d’usagers de moins de 11 ans pourrait de facto entraîner un surcoût considérable. “50 millions d’euros, en année pleine”, va même jusqu’à avancer l’entourage de Valérie Pécresse  »

     » de 5 millions d’euros initialement prévus en année pleine à… 41 millions d’euros !  »

    https://www.capital.fr/economie-politique/gratuite-des-transports-a-paris-le-cadeau-danne-hidalgo-aux-enfants-pourrait-couter-beaucoup-plus-cher-que-prevu-1323008

    1. sam player

      Bah fastoche… si ça dérape, faire comme pour la taxe d’habitation, gratuité pour tous… sauf pour les 20% des moins pauvres qui paieront 2 fois (avec leur pass et leurs impôts)

      1. sam player

        Rhooo lis l’article… juste 10 ou 25% de bestioles en plus selon les sources… pi on parle des enfants là… faut pas rigoler hein avec ces petits êtres fragiles…

  33. Laure Fritte

    Pendant que la France brule, le Conseil d’Etat lance un appel d’offres pour des distributeurs de jus d’orange pressée. Ce n’est pas un Poisson d’Avril.
    27 décembre 2018

    Marché de prestations de service pour la mise à disposition et l’exploitation de distributeurs automatiques de jus d’oranges pressées à destination du Conseil d’Etat

    Date limite de remise des plis : 23 janvier 2019 à 13h00 (heure de Paris)

    http://www.conseil-etat.fr/Actualites/Marches-publics/Marche-de-prestations-de-service-pour-la-mise-a-disposition-et-l-exploitation-de-distributeurs-automatiques-de-jus-d-oranges-pressees-a-destination-du-Conseil-d-Etat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.