Surveillance, numérisation et traçage permanent

Les Français, bien que têtus, devront bien se résoudre à comprendre une chose : non et non, il n’y aura pas de retour au « monde d’avant ». Entre deux zozotements, le président Emmanuel a été formel : même s’il ne donne pas très envie, le monde d’après est inévitable et il sera composé de quelques taxes (évidemment !) et, surtout, de pas mal de vexations à base de surveillance orwellienne, de numérisation idiote et de traçage permanent.

Et il faudrait être un grand naïf pour croire que la surveillance, par exemple, n’est pas déjà amplement en place, que ses évolutions futures ne viseront pas autre chose qu’à son extension toujours plus loin, plus profond dans notre environnement quotidien, et qu’elle sera utilisée à peu près exclusivement contre le citoyen, au prétexte aussi évident que mensonger d’assurer sa sécurité.

Ainsi, sans même évoquer l’épisode rigotrolilol du « traçage-covid » qui consistait à tenter de pister les Français pour savoir s’ils étaient contaminés ou non par le virus du moment et qui se mue en pistage par QRCode, le traçage du citoyen par les autorités se met officiellement en place comme on le soupçonnait déjà il y a quelques mois lorsque l’utilisation des réseaux sociaux était évoquée par les sbires de Bercy afin de traquer les fraudeurs fiscaux au travers de leurs publications Facebook, Twitter ou Instagram.

La chose se confirme donc petit-à-petit : dans l’esprit embrumé de nos technocrates fiscaux, il semble évident que les photos et autres vidéos parues sur les réseaux sociaux permettront de débusquer les petits malins dont le train de vie ne correspond pas aux déclarations fiscales.

La pertinence de la démarche méritera d’être mesurée à l’aune des performances habituelles de Bercy, jusqu’à présent compactement infoutu de découvrir du fraudeur fiscal chez certains banlieusards au RSA qui roulent en berlines allemandes et autres lascars amusants de certains quartiers émotifs dont le train de vie ne correspond qu’assez peu à l’absence compacte de déclaration sur les 10 derniers exercices fiscaux.

Gageons qu’encore une fois, il sera aisé pour le complexe fiscalo-bureaucratique de choper du père de famille blanc cis solvable de plus de 40 ans à base de « photo twitter de vos vacances en Grèce » et que tous les autres commerçants plus ou moins respectables de cités effervescentes pourront continuer leurs « stories Instagram » à bande son bondissante sans voir la couleur d’un rond-de-cuir de Bercy.

Liberté surveillée, égalité variable, fraternité dans un sens, plus qu’une devise, un modus operandi.

Pendant ce temps, le gouvernement et les médias continuent la préparation de l’opinion à un traçage permanent des petits citoyens pâte-à-modeler : l’épidémie ayant été un prétexte idéal à assigner tout le monde en résidence, puis à distribuer des sanctions et des fermetures administratives arbitrairement, le peuple est à présent docilement mûr pour le marquage.

Ce ne sera pas aux fers rouges, on n’est pas des barbares, n’est-ce pas. On utilisera la numérotation électronique ou un de ses avatars modernes : vous sera bientôt remis un petit passeport, bien sûr obligatoire, électronique et vanté comme infalsifiable, pour prouver que vous avez bien reçu votre vaccin et que vous avez bien suivi les ordres du gouvernement, puis, inévitablement une fois que la dictature sanitaire prendra des tours plus généraux, que vous vous conformez bien aux règles comportementales écologiques, sociales, de partage, d’inclusivité et d’intersectionnalité officielles.

Bien évidemment, anoncer brutalement une telle opération engendrerait des hauts cris chez les quelques citoyens encore vaguement éveillés conscients de la dérive catastrophique à laquelle tout ceci se résume. Alors, pour le moment, on présente ce passeport à la fois comme inévitable (avec un argument circulaire typique « les autres pays vont tous les mettre en place, nous ne pourrons donc y couper ») et essentiellement limité à des raisons touristiques. Magique.

Enfin, et pour parfaire un tableau décidément festif, notons les efforts acharnés par la majorité gouvernementale pour tripoter par tous les moyens possibles les modalités des prochains scrutins.

Outre le récent report des élections régionales en juin qui montre bien la nervosité du pouvoir actuel devant une opinion publique de plus en plus remontée contre ses errements de tous ordres, il est difficile de passer sous silence le projet, par la même brochette de margoulins, de mettre en place le vote électronique, qui est à la fraude électorale ce que la mise à sac de Constantinople est au vol à l’étalage.

Ce n’est bien évidemment pas encore présenté ainsi, le peuple-pâte-à-modeler n’est pas encore prêt. On se contentera d’appeler ça « vote par anticipation », de le cantonner à certains cas spécifiques, et de tenter le tout pour le tout au sénat : moyennant le truchement de « machines à voter », on va pouvoir proposer à des gogos citoyens de voter plusieurs semaines avant le jour J des présidentielles, au prétexte que cela aidera à lutter contre l’abstention record.

On utilise ainsi un procédé purement technique (une machine à voter) en feignant de croire qu’il résoudra un problème structurel et politique, l’absence de traitement des sujets importants (le régalien, la dette colossale, la fiscalité, l’administration et la bureaucratie devenus folles en France, notamment et pas seulement). Bien évidemment, le vote électronique est de surcroît une hérésie tant il est manipulable, nonobstant les promesses de maquignon des politiciens à son sujet.

On se souviendra en outre du fiasco lamentable de tout projet informatique mené par l’État jusqu’à présent, y compris dans le domaine électoral, on rapprochera aussi cette tentative de la précédente, heureusement rejetée il y a quelques semaines à peine, d’introduire le vote par correspondance, tous autant de moyens connus pour faciliter grandement la fraude électorale, pour comprendre que l’actuel pouvoir en place fait absolument tout pour continuer ses projets néfastes quitte à truander les citoyens par tous les moyens possibles.

Il n’y a aucun doute à avoir : on avance à grand pas vers la pire des sociétés où l’individu est constamment épié, surveillé, tracé, où ses opinions, mouvements, comportements sont jaugés et évaluées pour mieux les sanctionner.

Par un jeu médiatique sordide, cette société dystopique catastrophique est présentée à la fois comme désirable et désirée par une majorité alors que seule une petite minorité bruyante (dans ces médias) semble effectivement en vouloir.

Il suffit pour s’en convaincre d’éplucher les résultats des dernières élections municipales pour comprendre à quel point l’actuelle majorité présidentielle ne représente plus qu’une poignée de parasites épuisants (à 2.22%, LREM est à peine plus pertinente dans le paysage politique que Lutte Ouvrière, même l’épave socialiste parvient à faire mieux).

Ce sont pourtant eux, qu’on voit, qu’on lit et qu’on entend beaucoup, beaucoup trop souvent dans tous les médias qui essaient de nous piloter vers l’abattoir orwellien, alors qu’une majorité, trop silencieuse, s’y oppose, dans un paradoxe d’ailleurs fort bien décrit dans un récent article de Contrepoints : on ne peut que souhaiter sinon un réveil des consciences (beaucoup de Français sont maintenant bien au courant qu’on est en train de la leur faire à l’envers) mais au moins une expression de plus en plus claire de rejet.

La pression sociale ne peut pas marcher que dans un sens, de la minorité égalitariste et ultra-sécuritariste contre la majorité qui tient à sa liberté et à une sécurité raisonnable, régalienne et non sanitaire. La dérive est évidente, les dangers clairs et visibles, les limites largement dépassées. Tout ceci ne peut pas bien se terminer.

Français, tenez vous prêts.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires278

  1. Aristarkke

    Il est tellement en panique croissante qu’il n’essaie même plus de dissimuler ses turpitudes futures :épisode du vote électronique d’avant le scrutin officiel…

    1. heli0gabale

      Doute et discrédit sur les élections c’est le cas depuis longtemps.

      Si la démocratie tombe on aura nos glandus d’élite qui vont « sauver la République » en instituant un régime d’exception temporaire indéfini (y’a du temporaire qui dure, surtout chez les hommes d’Etat), ou bien nos glandus seront remplacés par des glandus démagogues qui vont se lancer dans le communisme pur jus.
      Notre avenir n’est pas brillant.

      Quand au passeport, il est pas impossible que ne pas l’avoir sera synonyme de mort sociale chez certains trouducs comme le mot wasiste ou estremedrouate.

  2. Le Gnôme

    Je ne vois malheureusement à l’heure actuelle aucun parti politique qui soit férocement contre ce flicage intempestif. Peu ou prou, ils sont tous pour.

    Il va falloir se résigner à cultiver notre jardin, comme disait Candide.

    1. Higgins

      Il n’y a strictement rien à attendre de ces baudruches, assemblage de creux empli de vide. Leur seule et unique activité, sculpter les nuages.

    2. Pierre 82

      @Gnôme.
      MLP trouve que ça ne va pas assez vite. Comme quoi, les crises révèlent les individus. Et elle, pur ceux qui en doutaient encore, a largement prouvé qu’elle n’était qu’une quiche. A aucun moment, ni elle, ni personne issu son parti ne s’est comporté comme des opposants. Elle a juste râlé parce que le confinement n’était pas respecté dans les quartiers dits sensibles, ou parce qu’ils ne portaient pas le masque, ou que la vaccination n’allait pas assez vite. Elle a été nulle, de A à Z.
      Le seul politicien qui soit resté digne est quelqu’un que pourtant je n’aimais pas du tout, car je l’ai toujours considéré comme un étatiste forcené (il réussissait à dire « état-stratège » sans pouffer de rire): Florian Philippot. Comme quoi rien de tel qu’une crise pour révéler les gens. Ce qui ne retire malheureusement pas son côté étatiste, ce qui est rédhibitoire.

    3. Batistouta

      Non pas tous les partis. Démonstration exacte (sans ironie) ici : https://youtu.be/ra6o_HaQgVI

      Personnellement j’ai tout écouté (15 minutes). A 2 ou 3 phrases près, on a un discours qui s’oppose entièrement à toutes les mesures, au flicage intempestif etc. On croirait entendre un vrai libéral.

        1. Batistouta

          Hahaha je suis d’accord. Tout ce qu’il dit est parfaitement hypocrite et il défend la liberté par opportunisme politique (comme bien d’autres politiciens avant lui). Cependant il incarne bien le discours officiel du RN non ? (je ne connais pas les bisbilles internes des partis)
          Donc ça répond bien à la remarque à laquelle je répondais ? Et qui est celle-ci : « Je ne vois malheureusement à l’heure actuelle aucun parti politique qui soit férocement contre ce flicage intempestif. Peu ou prou, ils sont tous pour. »

          1. durru

            Il n’est plus au RN, ni officiellement, ni officieusement.
            Et le discours « officiel » du RN ces derniers temps n’a pas grand chose à voir avec ce que Philippot disait là-bas (peu importe ses convictions, d’ailleurs)…

            1. Batistouta

              Ah ok je savais pas. Bon alors on a juste un homme tout seul qui défend la liberté et la résistance à l’oppression par opportunisme politique.

  3. Higgins

    J’ajouterai à ce tableau la traque au fraudeur des 80 km/h avec les radars banalisés sur les routes. Ce pays devient un véritable état policier. Et la nocivité des margoulins au pouvoir s’étend bien dans tous les domaines à un point tel que je renonce à en faire l’inventaire. 2022 ne devrait pas changer fondamentalement la donne. On va se retrouver avec un pingouin de plus, c’est tout CPEF.

  4. Higgins

    Il manque à ce tableau très juste la référence au racket qui est mis en place sur les routes. Ce pays devient un véritable état policier. 2022 ne devrait pas apporter d’amélioration et le pays continuera sa descente aux enfers. CPEF.

    1. Theo31

      Faudrait rappeler à l’auteur que les peintures de Las aux ont été réalisées sans État et sans pognon des autres.

      La culture mongaullistocommuniste, non merci.

      1. Calvin

        L’art et la Culture se fait toujours avec le pognon de quelqu’un.
        Avant, c’étaient les mécènes, les acheteurs, les consommateurs, désormais ce sont les contribuables qui n’ont pas leur mot à dire.

  5. Batistouta

    Moi je suis favorable à toutes les initiatives concernant le vote, car elles vont jeter le doute et le discrédit sur les élections (comme aux États-Unis) ce qui va bien finir par permettre d’achever cette merde de Démocratie.

    Je suis aussi favorable au passeport covid et tout ce qui s’y assimile y compris ce qui s’appliquera sur le seul territoire national, car ça me permettra de prouver à tous les gens qui s’opposent à la compréhension que l’organisation étatique n’est rien d’autre qu’une organisation criminelle (et inutile par ailleurs) que j’ai raison : lorsqu’ils devront badger leur passeport covid pour prendre le métro, le train ou rentrer au cinéma (hypothèse optimiste car il n’y a pas de cinéma dans le monde d’après) je rirai. Lorsqu’ils se feront embarquer par les SS parce que leur passeport a sonné rouge à l’entrée de n’importe quel lieu, car ils ne sont pas à jour de leurs vaccins et qu’ils ont critiqué un politocard sur Facebook, je rirai encore plus.
    Jamais je ne me ferai vacciner.
    Et le jour où on me donne une merde à badger pour avoir le droit de faire des trucs, je la fous directement à la poubelle et j’en assume toutes les conséquences y compris évidemment l’impossibilité de voyager.

    1. pabizou

      Si vous croyez que le discrédit est un obstacle pour les salopards il ne vous reste plus qu’à monter votre élevage de licornes . Tant que la peur n’aura pas changé de camp rien ne les arrêtera, autant dire que c’est pas gagné

      1. Batistouta

        Je ne dis pas que qui ce soit sera discrédité à une quelconque occasion. Je n’en sais rien si des acteurs des événements en cours seront discrédités. Ce n’est pas mon propos.
        Je dis simplement que je rirai. Et je rirai encore plus si les personnes qui se retrouvent victimes de l’action des hommes d’État ont applaudi à leurs actes auparavant. C’est exactement comme le type dans sa voiture qu’on voyait dans la vidéo de BFM il y a quelques semaines et qui se prenait une prune parce qu’il était encore en train de circuler après 18h00 sur le périphérique à cause d’un gigantesque bouchon (en partie créé de toute pièce par la police). Et il disait à la police avec sa voix penaude : « je vous ai toujours soutenu » en même temps qu’il se faisait racketter de 135€. Bien fait pour lui en réalité, il n’avait qu’à pas soutenir la police. Et bien fait pour toutes futures victimes de l’action criminelle étatique qui auront d’abord applaudi à la mise en place de ce qui se retournera contre eux.

    2. durru

      Attention, à trop cracher sur la démocratie vous allez vous retrouver avec un beau régime totalitaire qui ne va même plus cacher son jeu.
      Et vous aurez probablement le choix, au mieux, entre l’HP, le goulag et une balle. S’ils ne font pas le choix pour vous, pour vous éviter cet effort. Car ils sont des humanistes, eux. Trans même.

      1. Batistouta

        Nope. Rien de tout ceci n’est vrai et rien ne permet de dire que c’est ça qu’il se passerait en cas de destruction de la Démocratie. Lisez Hans Hermann Hoppe.

        1. pabizou

          Même si on peut émettre des doutes il est peut-être présomptueux d’être affirmatif à ce sujet . La nature a horreur du vide et lorsqu’un système disparait un autre le remplace, bien malin celui qui peut prévoir ce qu’il sera ou ne sera pas . Avoir une ou des certitudes ne fait pas une réalité les cimetières sont pleins de victimes de certitudes erronées .

        2. heli0gabale

          Dans mes souvenirs Hoppe disait que ça allait se faire par le biais d’une très forte décentralisation avec sécession à la clef. En France y’a trop peu de sécessionnistes (hélas).

          1. k2000

            sans aller dans la secession, déjà une bonne grosse révolution, un multiculturalisme défendu aujourd’hui par un M. Blanqui serait ironique. va trouver des gens prêts à se battre qui doivent concilier le nom avec la couleur de peau…. et je parle meme pas de l’orientation sexuelle… Babeuf qui aimait se faire Buonarotti… ca ne s’invente pas non plus. ca marx les esprits…

            ( j’ai mangé un clown ce midi )

      2. Higgins

        C’est pour cette raison que la crise politique actuelle est très grave. Perso, je ne vote plus non pas que le système démocratique me gêne mais force est de constater qu’il tourne actuellement à vide. Un abruti succède à un imbécile qui succède à un abruti, etc,… Nous ne saurons probablement jamais comment et par qui le Mignon poudré a été mis en place mais je dois reconnaître que c’est du très bel ouvrage. Mal élu, mal épaulé, il ne peut que mal gouverner. La crise sanitaire aura permis de mettre en pleine lumière tous les mensonges, les trahisons et la totale incompétence de nos clowns à roulette. Hélas, aucune solution de rechange ne semble se profiler.

        1. Aristarkke

          Ses qualités sont trop peu nombreuses pour satisfaire les besoins. Ne pas oublier qu’il relève d’une précédente panique devant le naufrage de Peak de la Faribole…

    3. Goufio

      @Batistouta- Moi je rêve du badge détectant le fonx qui va chez le dentiste ou faire ses courses. Pour le dentiste il n’a plus d’anesthésie et le boucher que de la carne pour le reste qu’il remplisse les cerfas en plusieurs exemplaires pour ses tickets de rationnement dans les horaires obligatoires dans les files d’attente homologuées et intersectionnelles ( j’ai découvert le mot récemment je l’adore)
      Bonne journée

      1. Lafayette

        On va pas refaire le procès de l histoire. Les seniles ont plus peur pour leur peau que de la fin du monde. Et de gaule s est planté en sauveur après que la cavalerie passe. C est toujours dans la même ligne des récupérations, il vaut guerre mieux, seul les circonstance sont différentes. Avec un militaire on élit un assassin de base.

  6. Gerldam

    Dès qu’on a parlé pour la première fois de « passeport vaccinal », j’ai senti l’arnaque et j’ai commencé à regarder comment s’en procurer un sans se faire inoculer je ne sais quel poison (voir à cet égard l’article de France Soir publié le 17/02 à 20h30 et mis à jour le lendemain sur la mortalité en Israël). Il faudra évidemment attendre la forme définitive dudit « passeport ».
    Quelqu’un a-t-il d’ores et déjà des idées?

      1. Gerldam

        N’oubliez pas ma parenthèse qui est, en fait, une bombe: les gens vaccinés avec Pfizer auraient une mortalité 20 à 50 fois plus grande que si on avait laissé faire le SARS Cov 2 tout seul.
        C’est le problème numéro un avec une maldie peu léthale: que le vaccin ne fasse pas plus de morts que la maladie elle-même.

        1. Aristarkke

          Et en plus, ce n’est pas un vaccin mais une thérapie génique qui va bénéficier de cobayes gratos avec leur propre argent. Un rêve, quoi !

        2. Nemrod

          Je sais pas mais j’ai un pote dont le père a eu sa deuxième dose hier.
          Mort subite aujourd’hui…bon 80 ans mais pas vu un toubib depuis 30 ans…autopsie tout ça.
          Un cliente cet apres midi…deuxième dose hier et prostrée dans mon fauteuil…fatigue épouvantable…

        1. MCA

          Nous on peut se passer de leur tambouille alors qu’eux ne peuvent se passer de notre fric.

          Donc… on devrait pouvoir trouver un terrain d’entente.

          1. Theo31

            Je me passe aisément de restaurant, de cinéma, de boîte de nuit et de salles de concerts. La disparition de tous ces commerces ne m’arrachera aucune larme. Fallait réfléchir avant de collaborer.

            1. J-J Tatie

              @Vodkaman Bonsoir, même pas !!! 80% des français usent et abusent de la CB con-sans tact…L’argent liquide va disparaitre très vite donc, entre le « liquide » et la CB, le choix sera vite fait ! Lorsque je fais un chèque à la caisse d’une grande surface, quelques personnes râlent parce que je suis trop long, à sortir ma carte d’identité et le temps qu’il me faut pour signer le-dit chèque…
              Hé ouaiiis !

              1. Vivement le retour des lettres de créance fermées à la cire !

                Autant je suis totalement pour le cash, autant les chèques sont une aberration bien franchouille.

                1. J-J Tatie

                  Bonjour Patron, lettres de créance fermées à la cire ! vous n’y pensez pas ? Et nos abeilles ? Hein, nos abeilles… ☺ ☺ ☺
                  Entièrement d’accord avec vous, le cash, pour jouer à cash-cash avec notre ami, de toujours, le fisc. Bon, les chèques, c’est vrai, sont un moyen de paiement d’une autre époque, moi aussi ! Pas le paiement, l’époque…

    1. Husskarl

      Ca fait longtemps que les méchants complotistes en parlent.

      Aller en Ukraine ou en Moldavie, payer un médecin pour qu’il certifie que vous êtes un bon PNJ contre monnaie sonnante, et faire la demande ensuite ?

      Tu finiras au goulag kamarad avec de telles idées =)

    2. durru

      Ah là là !
      Mais le « passeport » (et encore plus le vaccin) n’est qu’un prétexte, son réel intérêt n’est pas de savoir si vous êtes vacciné ou pas, mais bel et bien de pouvoir vous suivre partout. Et, avec le temps, ajouter comme en Chine divers paramètres de compatibilité sociale.
      Je fais mes ausweis et je mets un masque à l’intérieur, surtout pour éviter les prunes, mais je ne vais obéir à aucune de leurs injonctions à la c.n. Surtout pas.
      Comme le dit Pabizou plus haut, il faut que la peur change de camp. Je m’y emploie tous les jours, avec mes moyens.

          1. pabizou

            D’autant plus que pour que la peur change de camp il faudra qu’ils se sentent physiquement en danger, c’est bien joli de jouer les gros bras comme l’abruti de l’élysée sait très bien le faire quand il ne risque rien mais le jour où ça commence à dézinguer pour de bon, c’est une toute autre histoire . Je n’ai pas de boule de cristal et rien ne dit que les choses en arriveront là ou pas mais à force de chercher le bâton on risque de le trouver … Cette clique d’abruti ne semble pas comprendre qu’ils créent à travers l’effondrement de l’économie les conditions de leur disparition ou pense, à tort, que ceux qu’ils mettent en condition de n’avoir plus rien à perdre seront faciles à acheter . C’est une erreur de croire que tout le monde a envie d’être materné du berceau au cercueil contre ses libertés, il arrive toujours un moment où la corde casse si on tire trop fort dessus .

            1. Theo31

              Les manifs parisiennes de GJ et de casseurs évitent soigneusement le parlement et l’Elysee. Ce n’est pas un hasard.

              En Serbie, ils ont voulu confiner l’an dernier. Les habitants de la capitale sont allés tout casser devant le parlement.

              1. Aristarkke

                Le nombre de flics autour du 55 Fbg St Honoré est déjà considérable en temps normal…
                Alors par temps exceptionnel…
                Et il n’est pas assuré qu’ils n’utiliseraient pas autre chose que des LBD en cas de « besoin »…

  7. Flo

    Je ne sais pas si nous aurons un passeport machin truc sur smart bidule, un tatouage ou une puce sous-cutanée mais certains semblent à l’abris de ce genre de tracasseries.
    A une question sur le fait qu’un certain Nicolas âgé de seulement 66 ans ait déjà été vacciné Mr Véran a prudemment botté en touche en disant que le ci-devant ex-président, outre qu’il devait respecté les règles comme tout citoyen (dont acte) bénéficiait du secret médical!

  8. Aristarkke

    « certains banlieusards au RSA qui roulent en berlines allemandes »

    Des qui préfèrent des Italiennes au sang chaud, cela s’y trouve aussi, par ces contrées…
    Même parfois, des britannico-asiates…

  9. hub

    je trouve que les mots utopie/dystopie ne sont pas appropriés : ils parlent d’une société par nature parfaite ou imparfaite, mais irréelle. Le mot évoque une société qui n’existe pas.
    Or, on va très vite vers un dictature bien réelle

  10. Hagdik

    Ah ! l’argument coronavirus communiste chinois leur donne une nouvelle idée :
    https://actu.orange.fr/france/covid-19-la-mairie-ecologiste-de-lyon-met-en-place-un-menu-unique-sans-viande-magic-CNT000001xf9fw.html

    Quand nous disions que les khmers vert de gris ne s’arrêteraient pas en si bon chemin. Je parie que l’idée va vite se transporter à Bordeaux, Grenoble, Marseille, Nantes et Paris … et dans ma petite commune.
    L’avenir est radieux, nous aurons le choix entre halal et kinoa !

    1. Opale

      Pourtant la première idée qui me vient, c’est je supprimer la viande dans les menus permet de réduire le coût du repas… et faire des économies sous couvert de privilégier les préférences « du plus grand nombre », c’est plutôt habile.

  11. Raoulos

    Ici un peu plus au sud c’est pareil :

    – dans une économie très dépendante de l’hôtelerie, grosso modo un tiers des PME ont fait faillite ou sont sur le point de mettre la clé sous la porte.

    – Le système d’allocations chômage paie les gens qu’il a lui même mis dans cette situation, avec des délais et montants qui ne correspondent jamais à rien pour personne, parfois trop, parfois pas assez. Le mois prochain, ou dans 4 mois. A la manière d’un chat sur un clavier.
    Du coup les gens se débrouillent pour payer loyers et factures, avec des finances amputées et aléatoires.

    – les administrations sont saturées, certaines se sont permis de ne carrément plus recevoir de public. SI vous avez de la chance, votre démarche est informatisée. Avec des logiciels ultra casse tête et obsolètes, qui ne fonctionnent pas.
    Au téléphone, c’est la même rigidité que le monde d’avant. On vous renvoie froidement de service disfonctionel en service fermé pour le moindre manquement. Pas de faveur ni de souplesse. Pareil qu’avant.Sans considération pour la situation.
    Certaines démarches importantes (duplicata de carte d’identité pour vol) sont ainsi rendues impossibles.

    – les rendez vous médicaux ont souvent des attentes de plusieurs mois, y compris avec mutuelle (dents).

    Voilà, le grand monstre s’avère incapable de s’adapter à la situation pour offrir un peu souplesse ou facilité.
    le même qui vous martèle 365/24 que « Tous ensemble… » . « tous ensemble…en adoptant les gestes barrière… » Mais c’est toi la barrière !!!

    Toutes ses oficines restent en roue libre, et ne semblent absolument pas avoir revu leur agenda pour tenir compte des nouvelles priorités qu’ils préconisent eux même , exactement comme avant, mais à un rythme qui semble devenu encore plus incontrolable.
    La brèche est là, vite vite, il faut se faufiler pour faire avancer tous ces agendas !

    Ainsi, en l’espace de 2 semaines, on vous annonce notament que :

    – Le fisc vient de se doter d’une intelligence artificièlle pour anticiper les fraudes.
    Oui, anticiper, prévoir des comportement éventuellement suspects, et envoyer des recommandés en masse à ces gens là. C’est pour la lutte anti blanchiement/terrorisme bien sûr.

    J’ai déjà reçu ce genre de courrier, et si vous souhaitez contester, il faut remplir et envoyer une sorte de cerfa, avec réponse sous 6 semaines. (alors qu’on vous donne parfois 10 jours pour payer)
    En l’occurence j’avais reçu une réponse négative et sourde en 15 pages incompréhensibles. Et finalement décidé de payer.
    Et ça c’était avant, quand tous ces gens étaient bien ouverts.

    – Les patinettes seront désormais limitées à 20km/h. Contrôles renforcés.
    En effet, il y a littéralement des barrages de police, spectacle de guerre épaississant la situation, pour traquer et dépouiller les patineurs, ces salopards qui doivent encore se déplacer hors de chez eux, souvent pour bosser.

    – Une loi a été votée pour protéger d’avantage les squatteurs.
    Ces « familles » « vulnérables » qui rentrent chez toi pour s’y installer.

    – A partir de cet été interdiction de fumer à la plage. Mesure plutôt populaire sur les réseaux, ou nombreux applaudissent chaudement cette nouvelle interdiction.
    pfff…les mots me manquent.
    Ce genre de cérémonie entre petits délateurs étriqués m’attriste à chaque fois.

    Voilà voilà, on n’arrête pas le progrès…

      1. Raoulos

        En effet, le problème de l’intelligence artificielle, c’est qu’elle est crée par de l’intelligence « naturelle ».

        Donc quand les cerveaux derrière le projet sont déjà malades, doublés de grosses crasses en informatique comme à l’habitude de l’Etat, ça peut par exemple générer un bouzin qui dipe leurne à devenir 40 millions de clones du pire controlleur du fisc dont tu puisse cauchemarder.

  12. heli0gabale

    Conséquences politiques de la peste noire : 0

    Conséquences politiques de la grippe espagnole : 0

    Conséquences politiques du Covid : Autoritarisme décontracté du gland.

    Moralité : cette crise n’a rien à voir avec une crise sanitaire.
    Les gens commencent à s’en rendre compte mais trop lentement à mon goût.

            1. Pierre 82

              C’est clair que Kerensky, sorte de François Bayrou de l’époque, qui est arrivé au pouvoir après la révolution de février 17, a merdé sur toute la ligne. Il n’a même pas pigé que la première chose à faire, c’était d’arrêter la guerre contre l’empire allemand le plus tôt possible. Trotsky n’a pas eu ces pudeurs…

              1. Aristarkke

                Il désirait probablement honorer la parole de la Russie éternelle, quel que soit le gouvernement en place. Il devait être bien conscient que le maintien de la guerre à l’est fixait des troupes allemandes considérables surtout après trois ans et demi de guerre et les pertes qui allaient avec… D’autant que la Russie avait réussi à mobiliser en 14 bien plus rapidement que ce que les stratèges allemands avaient estimé et que les troupes tsariste étaient de moins mauvaises qualités par rapport aux supputations des mêmes.

      1. heli0gabale

        Je me trompe peut-être mais j’ai pas souvenir d’avoir lu beaucoup de choses sur le fait que la peste noire ait changé significativement des choses dans la manière de gouverner.

        Alors qu’aujourd’hui c’est presque du « gouvernement par Covid »

        1. Pierre 82

          La peste noire a tué un bon tiers des habitants, il faut comprendre ce que ça signifie. En plus, elle a eu de nombreuses rechutes (on appellerait ça des variants), des villages entiers ont disparu (non loin de chez moi, une petite ville a même été rayée de la carte. Le tout en pleine guerre de cent ans, qui avait pris la forme de rapines menées par des seigneurs de la guerre, un effondrement du pouvoir féodal, et un merdier sans nom qui n’a pris fin qu’un bon siècle plus tard.
          La peste noire a signé la fin de la féodalité, donc je ne dirais pas que ça n’a pas changé la manière de gouverner. On est juste resté dans le merdier pendant un bon paquet de générations.

          1. Nemrod

            A l’époque la Peste Noire était mortelle à 100 pour cent dans sa forme pulmonaire.
            Seule une forme « bubonique » c’est à dire une forme avec fixation dans les ganglions lymphatiques avec abcédation et suppuration guérissait dans un cas sur 3.
            Hautement contagieuse la mortalité de la maladie était effroyable dans les zones touchées au point de tuer un tiers de la population européenne.
            Il est évident que toute la période a été très touchée dans la vie courante et politique et pour cause.

            Le Covid pathologie très bénigne en regard de ce tableau changera l’époque par son instrumentalisation.
            Son influence directe sans ça aurait été négligeable.

              1. k2000

                jusqu’à temps qu’une version plus efficiente replace le covid19 pour ce qu’il est vraiment, un ballon d’essai… au mieux une crise simulée, qui pour la finance correspond aux soldes.

                Quand une vraie peste 2.0 viendra, ca sera pas masque & gel et 2m d’espace, les gens s’entre-tueront au propre comme au figuré.

                Conceptualiser une peste 2.0 au XXI avec les systèmes d’aprovisonnements tels que les nôtres c’est mentalement perturbant car on ne peut rien construire, rien ne résiste à l’exercice de pensée. il est impossible de placer le mot  » supermarché » dans une phrase sans provoquer une cascade qui mène à l’extermination.

          2. heli0gabale

            Je ne nie absolument pas que ça n’a pas eu des lourdes conséquences démographiques, sociales ou économiques mais seigneurs, Église et autorités en tout genre ne sont pas servis du bordel ambiant pour faire avancer un agenda millénariste à la con comme nous.
            Et je pense que la féodalité aurait pris fin d’une manière ou d’une autre.

            1. Aristarkke

              Dès qu’il s’est trouvé des rois qui ont voulu avoir un domaine royal significatif autre que croupion entre tous ceux des féodaux, la féodalité était atteinte dans l’aspect d’une cohabitation de petits roitelet indépendants

            2. Pierre 82

              Oui, bien sûr, la féodalité était déjà moribonde au milieu du XIVéme, surtout depuis Philippe le Bel. A sa mort en 1314, les féodaux ont bien essayé de reprendre la main, mais c’était déjà cuit pour eux.
              L’Église est restée dans son rôle, et d’ailleurs la tentation millénariste n’a jamais été de son fait, elle l’a toujours considérée comme une doctrine hérétique.

              1. heli0gabale

                « L’église est restée dans son rôle »

                Tout à fait vrai.

                « la tentation millénariste n’a jamais été de son fait »

                Vrai aussi mais ce n’est plus cette église qui a le monopole de la morale en Occident aujourd’hui. Les nouvelles Églises en tout genre qui structurent la pensée occidentale actuelle (journaux, universités,…) profitent de la panique pour pousser des idées socialo-occultistes à la première micro secousse, idées dont certaines ont un fort aspect millénariste comme l’écologie.

                1. Pierre 82

                  Comme l’explique très bien Philippe Nemo, le millénarisme est bel et bien une hérésie chrétienne: la croyance selon laquelle on peut établir le Royaume de Dieu sur terre. Toujours combattue par l’Église, cette doctrine a connu de nombreuses résurgences dans tout le deuxième millénaire chrétien. D’ailleurs, on peut remarquer que les utopistes sont les descendants de ces millénaristes, et bien sûr tous les grands systèmes comme l’étaient le socialisme, le communisme, le fascisme et le nazisme (un point Godwin pour moi, merci)…
                  Ces doctrines sont directement issues d’une mauvaise interprétation du message évangélique…

                  1. heli0gabale

                    Il n’y a pas que le millénarisme, il y a aussi les gnostiques en tout genre. Toute cette soupe mystique à longtemps été combattue par l’Eglise et c’est au XIXème siècle qu’on voit une deglaciation de ces idées, entre les positivistes, la naissance d’une église gnostique officielle, les fourieristes et autres fans de phalanstères, les clubs socialistes, les tourneurs de guéridon, les amateurs de metempsychose,…
                    C’est tout un bazar d’occultisme de pacotille qu’on voit ressurgir dans la version violente et appliquée au monde réel au XXème et dont on voit des retours au XXIème.

                    1. Dr Slump

                      Sans compter les frères trois points, dont les réseaux ont un réel pouvoir d’influence, en France comme aux US. Macron doit en être un bon petit disciple, ses gestes symboliques et certains de ses propos en portent clairement l’empreinte, sans parler de ses relations.

                    2. Aristarkke

                      Les frères trois points ont toujours aimé se positionner en orbite basse autour du Pouvoir de façon à y atterrir commodément et promptement si besoin est.
                      Pas le genre de société animée pour parler de la pluie et du beau temps.

                    3. Pierre 82

                      Le gnosticisme est une hérésie beaucoup plus ancienne, des premiers siècles. Sorte de tentative ratée d’accouplement entre les religions à mystères et le christianisme. Ils partent du principe que seul un nombre limité de gens sont appelés au Salut. L’Église s’est toujours opposé à ces deux idées fausses:
                      – le Salut serait réservé aux seuls initiés (gnosticisme)
                      – l’homme serait appelé à installer le Royaume de Dieu sur terre (millénarisme)

                      L’étude des hérésies est tout à fait passionnante, car contrairement à ce que l’on puisse en penser en première analyse, la vision de la religion conditionne toute la philosophie d’organisation de la société. La vision est totalement différente si on considère que Dieu appelle tous les hommes, ou seulement quelques-uns qu’il a choisi, ou s’il donne mission à l’homme de mettre sur pied une société parfaite, ou s’il ne le lui permet pas.

                      Tant que je suis sur le sujet, une troisième hérésie très importante est l’arianisme, qui professe la non-divinité de la personne du Christ, et donc la négation de la Trinité. Là encore, on pourrait dire « qu’est-ce que ça peut foutre? ». Eh bien, ça change tout: si on a un Dieu seul et pour le coup, tout puissant, qui décide de tout et est maître de tout, les hommes ne sont plus libres et ne sont que des marionnettes dans les mains de Dieu. La devise de l’arianisme aurait pu être: « Il n’y a de dieu que Dieu, et Jésus est son prophète ». Toute ressemblance avec une autre religion serait fortuite.
                      L’arianisme a eu son heure de gloire après les invasion germaines, chez les Ostrogoths, Wisigoths et les Francs, à une exception près, les Saliens. Les peuples germaniques avaient en fait intégré le personnage de Jésus, et se sont en fait contentés de jeter tout leur panthéon, mais ont conservé l’image d’un dieu qui ressemblait furieusement à Wotan.
                      On ne mesure pas toujours l’apport à notre civilisation qu’a été la conversion de Clovis, qui est passé directement à l’orthodoxie sans passer par l’arianisme.

  13. MCA

    @H16

    « seule une petite minorité bruyante (dans ces médias) semble effectivement en vouloir. »

    Je n’en suis pas si sûr à en juger par la promptitude à étaler sa vie privée au grand jour sur les RS.
    Mais je pense que le problème risque de se poser d’une manière différente.

    J’observe l’évolution de cette société depuis pas mal de temps et il en ressort que la méthode pour resserrer l’étau est toujours la même : « avancer sous faux drapeaux ».

    A ce sujet une anecdote assez amusante qui illustre bien ce que je veux dire :

    Mon beau frère s’est acheté une C5 dernier cri bourrée de gadgets à tout va et notamment le kit main libre pour téléphoner (qui n’est jamais qu’un standard actuellement).

    Un beau jour un témoin rouge s’allume au tableau de bord suite à une anomalie et puis le témoin s’éteint. RAS il oublie l’incident si ce n’est le lendemain un coup de téléphone de Citroën qui lui demande s’il était passé voir le garage suite à incident sur sa voiture.
    Eberlué, il leur répond que non et l’affaire en reste là.

    La facilité « kit main libre » installé sous couvert de facilité / sécurité…blablabla sert à permettre au véhicule d’être connecté au réseau et de dialoguer de façon autonome pour son propre compte.

    Ce qu’il faut en retenir, c’est que ce sont les objets qui à présent se connectent eux-mêmes et servent de mouchards et m’est avis qu’avec la 5G la progression du flicage va devenir exponentielle.

    Plus besoin de radars routiers, c’est la voiture qui munie d’une puce GPRS + GPS enverra un flux permanent d’infos (vitesse, localisation, façon de conduire etc…).

    Sincèrement Orwell l’a jouée petits bras avec son 1984 par rapport à ce qui nous attend.

    Il y a une boutade qui dit : « si tu veux savoir ce que sera la France dans 10 ans, regarde ce que sont les USA actuellement ».
    Je reste persuadé que cette boutade est toujours valable mais ce ne sont plus les USA qui faut regarder mais la Chine, le boom économique en moins.

    J’ai posté hier un lien concernant la Chine
    Un petit aperçu de l’avenir vers lequel nous nous dirigeons :

    Je reste persuadé que ce document dépeint notre avenir, sauf que ça ne correspond pas à notre mentalité, nos habitudes, nos valeurs et notre philosophie donc nous allons souffrir de plus en plus avec un risque d’explosion.
    Et comme en face ils le savent très bien, ils arment leur milice en conséquence.

    Une autre observation qui interpelle : ce qui se passe en France n’est pas unique ; ça se passe partout pareil et … au même moment…

    Bonne chance à ceux qui restent…

    1. Batistouta

      On ne peut pas assimiler les technologies utilisées par les entrepreneurs privés pour nous faciliter la vie, et l’utilisation des technologies par les hommes d’État pour nous réduire en esclavage. J’aime pas du tout les gens qui font cet amalgame.
      D’un côté on a des entreprises qui se préoccupent de leurs clients et leur évitent des désagréments ou plus généralement améliorent leurs vies, de l’autre on a des esclavagistes qui se préoccupent de leur pouvoir.
      La technologie n’est absolument pas responsable de l’action des esclavagistes : c’est tout le monde qui en est responsable, par la simple approbation et passivité, et les technologies n’ont rien à voir là-dedans.
      Lutter contre l’action des esclavagistes n’implique pas de saboter le développement technologique en même temps.

      1. pabizou

        Des entreprises qui se préoccupent de leurs clients, oui, comme aux USA pour les conservateurs . Tu sembles parfois oublier la réalité et que les connivences états-grosses boites sont au menu du jour depuis longtemps .

      2. durru

        Parce que les Etats ont jamais inventé quoi que ce soit ! Une techno utilisée par un Etat est forcément produite par une société privée.
        Dans le contexte actuel de capitalisme de connivence, c’est pas très malin de croire que l’intérêt premier des connivents soit de satisfaire leurs clients, quand en fait on le voit tous les jours que c’est faux, leur intérêt c’est de consolider la connivence.

        1. Pierre 82

          Rappelons quel est le but premier d’une entreprise: faire un maximum de bénéfices. On peut trouver ça dommage si on veut, mais c’est comme ça que fonctionne une économie libre.
          Dans le cas d’un fonctionnement normal, l’entreprise doit essayer de satisfaire son client, tout en essayant de lui vendre le plus cher possible un produit qu’il doit s’appliquer à produire le moins cher possible. Quand il y a de la concurrence, tout se passe bien.
          Mais dans le cas d’un régime économique de connivence comme celui que nous connaissons, le but reste le même (faire du bénéfice), mais les moyens d’y arriver sont différents: il faut s’arranger pour mettre de son côté celui qui amène l’argent (dans notre cas, un politicien qui arrose d’argent public, de contrats, etc…) qui permettra à notre entrepreneur de réaliser son but.
          Si on prend comme définition du client que c’est celui qui contribue au chiffre d’affaire, alors ce n’est pas l’entrepreneur qui a changé, c’est le client.

          1. Pythagore

            J’aurais plutôt dit que l’objectif premier d’une entreprise, c’est de générer des revenus pour que les propriétaires et les employés puissent en vivre.

            1. Higgins

              Non. La réalité est crue mais c’est ainsi. Aucune démarche altruiste dans l’entreprise en valeur absolue. Elle ne veillera au bien-être de ses employés que si elle y trouve un intérêt : gagner plus d’argent.
              On raisonne évidemment en valeur absolue et il est heureux que cet axiome soit ramené à de justes limites. J’ai dit ramené pas nié. Je ne crois pas du tout être un mangeur de petits enfants mais refuser la dimension première d’une entreprise, c’est se préparer à des lendemains difficiles. Les soces font cette erreur depuis que que Rousseau a décrété que l’homme est naturellement bon. Bon, ils ont démontré depuis longtemps leur nocivité et leur aptitude à mettre en œuvre tous les outils existants pour plier les réfractaires à leurs délires. Pour faire un parallèle, c’est Patton qui a raison : on n’est pas soldat pour mourir pour son pays mais pour que le connard d’en face, lui, le soit. Ce n’est pas très romantique mais c’est ainsi. L’entreprise, pour survivre et donc gagner de l’argent, a donc tout intérêt à pacifier son mode de fonctionnement avec les autres (clients, fournisseurs, employés, concurrents, etc,…).

      3. bob razovski

        Mettons que l’on admette qu’il y ait bien séparation (techno entrepreneur privé, techno homme d’état), ce dont je doute fortement (euphémisme).

        Mais dans le cas présent, il n’y a aucune préoccupation ni facilitation de la vie du client, c’est même pire : il y a la confirmation qu’un truc s’est passé, mais que personne ne sait rien. Ni le proprio qui n’a vu qu’un témoin d’alerte qui peut dire tout et son contraire, ni la personne au bout du fil qui n’apporte pas de précisions, mais qui vérifie juste si ton comportement est compatible avec le manuel d’utilisation. C’est de la surveillance pure et simple.

        1. k2000

          je ne cesserai de le répéter, les gens depuis toujours, la masse est conne de son impossibilité à maitriser l’intégralité des connaissances, nous sommes tous incomplets.

          aujourd’hui il y a 8% d’analphabete dans le pays.

          le type qui achète une bagnole, choisit un modèle, et n’est pas foutu de comprendre un mode d’emploi ni les options pour lesquelles ils paye est un connard fini :

          http://www.c5manuel.com/urgence_ou_assistance-382.html

          y a pas a chier.

          et des comme ca, y en a des milliards sur terre.

          ca paye, ca sait pas pourquoi ca paye et après ca ouvre sa gueule et parle de flicage, le concessionnaire n’a certainement pas mis une carte sim dans la C5 de sa poche…

          donc en disant oui sur l’option  » assistance dépannage » il a pas lu ni compris ce qu’on lui a vendu, c’est SA faute.

    2. Citoyen

      Voila un document très intéressant, MCA !… Il est même limpide, sur l’état de la Chine, et son Xi Mao élu à vie …
      Les chinois sont un peuple plutôt travailleur, comme la plupart des asiatiques, et peuvent avoir un avenir brillant …, mais à condition qu’un milliard se soulèvent (la moitié pourrait suffire) et se débarrassent des 90 millions de cocos, qui leurs polluent l’existence …
      L’erreur des occidentaux a été de générer une telle croissance, dans un aussi gros pays coco, sans être capable de prendre le recul suffisant pour en mesurer les conséquences à terme … Et si besoin, pour illustrer, l’attitude de l’abruti de Raffarien est là pour le démontrer ….

    3. Arthur H

      @MCA

      « Je n’en suis pas si sûr à en juger par la promptitude à étaler sa vie privée au grand jour sur les RS. »

      Si vous sous entendiez que sur les réseaux, on a l’impression que beaucoup de personnes sont pour le passeport covid ou pour les masque ou pour la thérapie génique …

      Alors, je me permet de vous affirmer que Facebook, Youtube et autre ont enclenché, mis à jour leur petits algo: ils montrent moins ce qui va à l’encontre de la doxa et, aussi, ils montrent plus ce qui va dans son sens.

      Beaucoup de citoyens pensent que seul les « facho », les medias alternatifs « complotistes » sont ciblés, ils ne s’aperçoivent aucunement du traitement fait dans leur « chez-eux digital », dans leur propre espace sur leurs réseaux sociaux préférés …

      Les gafam l’ont clairement dit: ils vont influencer votre perception de la réalité en mettant moins en avant les contenus qu’ils jugent « faux », « méchant », bref on se comprend et, ce, sans vous le dire donc sans que vous puissiez en juger par vous-mm.

      Ceci est insidieux.

      De ce que j’observe, il y a 3 types de personnes:
      – les marques qui ont besoin d’être vu, comme les pol, les stars, etc
      – les névrosés qui partagent leur vie comme on parle à un psychologue 🙂
      – les autres

      Les premiers utilisent les RS pour faire de la publicité afin d’en tirer un profit sonnant et trébuchant, les politiciens font ainsi avec l’étape intermédiaire de l’obtention du vote. Je pense qu’à l’avenir cela changera, je reste optimiste quant à l’intelligence des grands hommes et des grandes femmes; il y en a en maturation.

      Les seconds sont des gens qui se font chier ou prennent trop de dop, ils ont besoins d’expulser des pensées mm lorsqu’on ne leur demande rien: les RS leur sont utiles car c’est le miroir dans lequel ils peuvent se perdre sans grand danger: c’est virtuel; c’est stérile.

      Les troisièmes communiquent en utilisant les RS mais la majorité du temps, ils bossent, parlent en physique ou au tel avec des amis, l’email c’est oldy but goody .. ou échangent via des blogs 😉 etc. En gros, les réseaux, ils les ont testé, ils n’en tirent qu’un bénéfice maigre donc ils les utilisent peu voir pas du tout.

      Internet est plus grand que les RS, actuellement, les RS/gafam veulent restreindre internet à l’unique, ou presque, utilisation de leur service.

      Tiens, HS, les militaires ont définitivement abandonné louvoi … https:/ /www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/discours/discours-de-florence-parly/discours-de-florence-parly-ministre-des-armees-au-personnel-du-service-du-commissariat-des-armees-a-rambouillet

      Si j’étais un chef avec un gouvernement alors je les prendrai les uns après les autres et je les placerai en taule(6-12 mois) => { le temps de la justice est parfois presque long } , jusqu’au procès pour savoir qui a porté préjudice à des dizaines de milliers de soldats y compris des veuves et des orphelins.

      1. Higgins

        Je peux confirmer l’ampleur du naufrage. J’ai un ami qui s’est vu réclamer, avec la psychologie coutumière de l’administration de m… qui fait la pluie et le beau temps dans ce pays, la bagatelle de 30 000 euros à rembourser avant la semaine dernière sinon, vous allez voir ce que vous allez voir. Problème, l’indu avait été versé alors qu’il se trouvait en mutation en Nouvelle-Calédonie. Très facile donc, parce qu’il glandait en métropole, d’aller trouver le service correspondant pour demander des explications car ce dernier se trouve à Nouméa… Le responsable du fiasco Louvois a été sévèrement sanctionné. Il a été promu dans l’ordre de la Légion d’honneur.

        1. Arthur H

          Un ancien ami, c’était de l’ordre de 500 à 800 par mois pendant 2-3 ans. Il a eut beaucoup de mal à récupérer son dû.

          Beaucoup, d’autant que cela lui a pris du temps et que ce temps ne fût pas indemnisé; cela souligne l’irresponsabilité assumé de fonctionnaires qui n’ont qu’une lettre de différence avec les employés de l’onction publique; fonctionnaire, ponctionnaire … mm combat: offrir « leur » onction « publique » 😉

  14. JulesXR52

    « sujets importants (le régalien, la dette colossale, la fiscalité, l’administration et la bureaucratie devenus folles en France, notamment et pas seulement) ». Euh, dans la liste, en tête, vous n’auriez pas oublié l’immigration ? Un moment de fatigue, sans doute… A moins que l’immigration fasse partie du régalien.

      1. JulesXR52

        Etant donné l’importance du sujet, qui n’est pas loin d’absorber aujourd’hui la totalité du « régalien », peut-être eût-il mieux valu que vous l’explicitassiez. Petite remarque amicale, hein, ne le prenez pas mal. On a parfaitement le droit de ne pas parler des sujets qui fâchent.

    1. douar

      L’immigration ne me pose pas de problème en soit.
      Je connais des migrants qui en ont bavé (et en bavent encore) mais qui ont une énergie folle pour se sortir de la nase et ne rechignent pas devant la tâche.
      Sauf que l’état est incapable de mettre à disposition les outils indispensables à leur intégration et prend même un plaisir sadique à torpiller des initiatives des plus volontaires, par exemple en leur interdisant de travailler: proposer des allocs, c’est tellement plus fun.

      1. JulesXR52

        Elle ne vous pose pas de problème, j’en suis heureux, mais elle pose des problèmes au pays. Et des cas particuliers (je connais un Albanais en France depuis vingt ans merveilleusement assimilé) ne prouvent rien.

      2. Hagdik

        Vous me gonflez avec vos migrants qui veulent s’intégrer.
        Ce sont des illégaux, massivement muz qui n’ont rien à voir avec notre civilisation et notre mode de vie.
        Alors qu’ils aillent s’intégrer chez eux, y baver voire s’y désintégrer.
        La seule chose qu’on puisse leur proposer c’est le chemin de retour.

        1. Aristarkke

          Que viennent ils faire chez les kouffars ?
          Pourquoi ne vont-ils pas en Arabie-Saoudite ? Là, le centre de leur culte serait littéralement disponible et accessible facilement ?
          Comment ?
          Leurs coreligionnaires du coin n’en veulent pas ?

      1. Raoulos

        Et les titres : « dramatique agression », « agression mortelle »…
        Il faut bien comprendre que « plusieurs coups de couteau dont un porté à la gorge », c’est une « agression » qui a mal tourné.

        Une simple « agression », toute bête, trois fois rien.
        Avec son couteau il voulait sans doute juste le raser de près, mais quelque chose a dérapé, et un peu à la manière d’un « camion fou », c’est devenu « dramatique ».

        Un meurtre ??? Mais quel vilain mot !!
        D’ailleurs pourquoi pas une petite petition pour naturaliser sur le champ ce « demandeur d’asile » qui a eu une journée particulièrement dure ?
        Aux collègues, témoins et famille de la victime de montrer un magnifique exemple de « vous n’aurez pas ma haine » en parainant l’évenement.

  15. LaVitreCassée

    Pour l’immigration, comme pour le reste, il serait bon que l’Etat cesse d’intervenir.

    Que ce soit pour favoriser les gens ou pour les défavoriser !

    C’était l’objet d’une pétition de Bastiat sur l’immigration Polonaise, il y dénonçait les entraves de l’Etat pour empêcher l’intégration des Polonais.

    http://bastiat.org/fr/refugies_polonais.html

    Aujourd’hui, Il aurait de la même manière combattu les interventions, aides…etc en faveur de l’immigration.

  16. pabizou

    H.S. peut-être . 10 députésà la gauche de LaRem demande l’arrêt de l’urgence sanitaire . De 2 choses l’une ou il nous prennent pour des cons et pensent se recycler aux régionales, soit il y a de l’eau dans le gaz chez Larem . C’est presque aussi crédible que Maduro défendant les droits de l’homme

    1. Husskarl

      Solution 3: Il y a du gaz dans l’eau et ils veulent conserver la gamelle et nous prennent pour des cons.
      Ce en quoi ils n’ont pas tort vu le degré de soumission de tous les cucks qui mettent leurs masques dès qu’on leur demande, que la rue soit déserte ou non. Je parle même pas des gogols seuls avec leurs masques dans la voiture.

    2. heli0gabale

      LREM étant une fédération de Monsieur-coup-d’bol-j’ai-gagné-des-élections, d’apparatchiks PS et de vendus LR, c’est logique que ça finisse par se tirer la bourre.

      Quand on a des députés qui ne servent à rien parce qu’on est dans un pays qui a dégagé toute tradition parlementaire et que les whips LREM n’ont aucune autorité, voilà ce qui arrive.

      1. Higgins

        Ils ont parfois des éclairs de lucidité un peu comme RanTanPlan mais ça ne dure jamais longtemps. Il y en a un qui vient de déposer un projet de loi pour interdire l’écriture inclusive.

          1. Higgins

            Il y a de quoi être inquiet : https:/ /www.linkedin.com/posts/raymond-p-09484ab3_la-france-d%C3%A9rape-d%C3%A9j%C3%A0-l%C3%A9criture-inclusive-ugcPost-6768120097828548608-e7jA

        1. pabizou

          Quand on réfléchit un peu à tout ce bazar il devient évident qu’il leur faudra plus qu’un éclair de lucidité pour gérer certains quartiers s’ils suppriment les espèces, Je doute qu’un revenu universel suffise, ils n’arrivent pas à contrôler un couvre feu alors un quartier de furieux qui rêvent d’en découdre …

          1. Husskarl

            Ils paieront plus jusqu’à qu’ils n’en aient plus les moyens et que les anciens bénéficiaires du tribu aient eux beaucoup de moyens. C’est toujours ainsi.

        2. heli0gabale

          Alors ça c’est bien qu’un député prenne enfin conscience que c’est juste une orthographe politique immonde et que ça pose problème.

        3. pabizou

          Un éclair de lucidité qui ne va pas jusqu’à demander des comptes sur le blocage des traitements médicamenteux du covid en même temps que la fin des conneries confinement et couvre-feu, parce que l’un sans les autres ce sera »niet » et ils le savent

    3. Semaphore

      Il doit bien s’en trouver quelques uns qui soient un peu moins cons que des enclumes et qui pensent à leur boulot de dans moins de seize mois (selon calendrier en vigueur potentiellement correctible, évidemment, par les temps qui courent). Tout ce petit monde n’aura pas la chance d’avoir MLP en guest star de leur scrutin » des parents kommunistes.
      Une sinécure à 15k€ le mois, ça ne se trouve pas facilement sous les sabots des chevaux…

      1. Higgins

        Je ne ferai aucun pronostic sur l’absence ou non du gène de la connerie chez ces individus mais on a parfois des surprises : https:/ /www.contrepoints.org/2021/02/20/391529-etat-durgence-sanitaire-la-gauche-de-la-majorite-dit-stop

        1. pabizou

          C’était à ça que je faisais allusion, ça prend toute sa valeur avant les régionales qui devient parfois un « cimetière des éléphants ». C’est peut-être mon côté grincheux mais la gauche qui protège les libertés, le doute m’habite …

    4. Theo31

      Leur chef fera les gros yeux et leur proposera de choisir entre la gamelle et les convictions. Ce genre de psychodrame s’est déjà produit chez ces baltringues et ça s’est toujours terminé par le retour à la niche.

      1. Pierre 82

        Quelques exceptions parfois, telles Agnès Thill, Martine Wonner, ou dans un style un peu plus rock-and-roll, Joachim Son-Forget.
        Je n’en vois que 3 qui ont refusé de retourner à la niche. Il y en a peut-être d’autres, mais on voit bien que le courage n’est pas la premlère vertu qui anime nos parlementaires. Et le tout dans un univers où ils n’y a même pas de risque réel pour sa vie, je n’ose même pas imaginer ce qu’on aurait s’ils avaient le risque de finir au goulag. Je suppose que ça arrivera dans les années qui viennent.

  17. Dr Slump

    Tenez, un autre exemple de technocratie qui atteint le niveau de la stupidité soviétoïde post-Tchernobyl:

    Post Facebook de machin, député:
    Vous habitez dans les vallons du Lyonnais ?
    Retrouvons-nous ce jeudi 25 février, à 19 heures en visioconférence, pour échanger avec Damien Combet, Maire de Chaponost, sur les sujets de votre choix.
    Nous pourrons par exemple échanger à propos des mobilités du quotidien, compte-tenu des responsabilités publiques de Damien Combet.

    Je réagis, un échange s’ensuit:

    – « les mobilités du quotidien »… faut-il absolument que vous employiez des termes ampoulés comme ça, pour désigner des sujets aussi banal? C’est pour vous donner l’air intelligent, pour donner l’impression de parler de sujet « extrêmement » complexe, que nous autres demeurés de contribuables ne sommes pas capables d’envisager?

    – bonjour monsieur, j’espère que vous allez bien. Le terme mobilités du quotidien désigne comme son nom l’indique des solutions de mobilité qui sont utilisées chaque jour : chaque jour : voiture / bus / vélo / marche, plutôt que TGV et avion par exemple. Très bonne journée à vous.

    – oui les transports quoi. A la limite les transports quotidiens si vous voulez faire la distinction. Merci pour cette réponse qui confirme mon propos.

    – non, car il n’y a pas que les transports. Les modes de transport incluent l’aviation, le chemin de fer, le transport routier, le transport maritime, le transport par câble, l’acheminement par pipeline et le transport spatial. Il n’y pas la marche ou le vélo par exemple. Effectivement votre réponse semble bien confirmer que vous semblez chercher des problèmes où il n’y en a pas. Très bonne soirée

    – Vous allez au travail par câble vous? Ou au supermarché par pipeline? Je n’ai nullement dit qu’il y avait un problème, mais maintenant que vous faites cette réponse alors oui, vous avez clairement un problème. Vous vous enfoncez en essayant de rendre complexe quelque chose qui ne l’est pas, et en essayant en plus de me faire passer pour un ignare en mentionnant des modes transports hors sujet, comme si le transport spatial relevait du quotidien, franchement!

    Crétin! (ça me démangeait mais je me suis retenu de l’écrire à ce députaillon)

      1. Dr Slump

        Le message venait de Thomas Gassilloud, députaillon du Rhône. Et accessoirement expert en classification administrative des moyens de transport.

    1. Aristarkke

      En août 19, cdbcdf, il jurait ne pas être candidat à sa succession. En juin 20, il avait visiblement changé d’avis… Encore un coup de pression des amis qui ne lui voulaient que du bien, c’est sûr.
      Hontectomisé de compete, lui aussi.

    2. MCA

      @Dr Slump 19 février 2021, 20 h 53 min

      Trop rigolo,

      Tu aurais dû m’appeler en renfort, c’est toujours avec gourmandise que j’aiguise ma plume face à ce genre bouffon étouffé par sa fatuité.

      Une autre qui emploie le même langage est la mère Hidaldingue.

      Ce pays est devenu un asile à ciel ouvert, et je me demande chaque matin ce qu’ils ont encore inventé comme conn*rie pour égayer ma journée qui commence…

      Hé bien je ne suis jamais déçu, ils trouvent toujours le moyen de sortir un nouveau lapin de leur chapeau aussi inattendu que grotesque.

      Des artistes je te dis !

      Notre situation est tragicomique car pendant que les asiatiques sortent des ingénieurs à la chaîne, voilà en regard ce que nous avons à montrer….

      Inutile de préciser que nous sommes mal barrés! … 🙂

    3. heli0gabale

      Mobilités du quotidien ça peut vouloir tout dire aussi. Le député se fout clairement du monde.

      Prendre une tasse du buffet, l’utiliser, la mettre dans le lave-vaisselle, la remettre dans le buffet et hop là, mobilité du quotidien.

    4. k2000

      le marxisme culturel, soupline de la langue dans les instants de vérité, quand il suffit de demander frontalement un choix multiple entre les possibilités simples :

      infinitiste ? soutenabiliste ? découpleur ? décroissant ?

      s’il il est malin et pense à sa carrière il ne répondra pas frontalement un des 4.

  18. Murps

    Y a aussi la « mobilité douce ».
    C’est quand on supprime la voiture et le bus diesel de la « mobilité du quotidien ».
    C’est remplacé soit par un vélo immatriculé au « Fichier National des Cycles à Mobilité Quotidienne Douce », soit par rien.

    La « mobilité douce », c’est un peu la mobilité d’une moule. Ca pourrait s’appeler aussi « néga-move » par analogie avec « néga-watts ».

    1. Raoulos

      « mobilité douce ».

      Comme tout bon terme de tafiole novlanguien socialoïde :

      – Est extrêmement vague, ce qui permet d’envelopper diverses choses avec des problèmatiques parfois très distinctes dans un ensemble, et ainsi rendre la problématique manichéenne, à la portée de tout grand enfant pour qui les monde est composé de gentils VS méchants, et qui veut bien sûr s’afficher au côté des gentils.
      – Rend positif tout ce qu’il désigne.
      « C’est doux, c’est neuf…. », « si c’est doux ça peut pas être méchant »…
      A force de répétition, « les masses » y oublieront que c’est lent, peu fiable, couteux, désagréable, ennuyeux…
      – passif agressif : ce qu’il sous-entend : les autres mobilités seraient dures, poilues, agressives, dangereuses…
      – Rend toute personne qui l’emploie reconnaissable, familière et sympatique aux yeux des lemmings à la ronde. La boucle est bouclée.

      1. Pythagore

        Existe-t-il une définition de ce qu’est une mobilité douce ?
        La chute libre en fait-elle partie ? Parce qu’après tout, à part les derniers centimètres, se laisser porter par l’air, quoi de plus doux ?

    1. Murps

      Ah non, faut pas se méprendre, je ris jaune.
      Tout ce barnum est à mes frais et aux vôtres.
      Et aucune de mes deux bagnoles ne pourront circuler dans les zones machins faible émission chose.
      Encore de la « mobilité douce ».

      1. Pheldge

        réjouis-toi, ton fauteuil roulant électrique te permettra bientôt, d’aller partout, et même de bénéficier de priorités ! et pour peu que tu aies les moyens de t’offrir une accorte auxiliaire de vie tu deviendras un ardent défenseur des « mobilité douces » 😉

        1. Dr Slump

          Ca rentre dans quelle catégorie de mobilité le fauteuil roulant électrique? La mobilité contrariée douce? Ou l’handi-mobilité douce?

          Pour la députaille je propose qu’on leur attribue la mobilité Nemo, dite aussi « mobilis in mobile »: on les largue à la mer, et ils nagent. Bon, le retour à la terre est très improbable, mais c’est écolo, et ils mouillent leur chemise pour la bonne cause.

          1. Pythagore

            « Ca rentre dans quelle catégorie de mobilité le fauteuil roulant électrique? La mobilité contrariée douce? Ou l’handi-mobilité douce? « 
            D’après ce que j’ai lu, ca dépend si tu es assis sur Madame ou si Madame est assise sur toi.

      2. MCA

        Deux bagnoles? et il avoue son crime !!!….

        Voilà qui justifie un signalement à la Kommandantur des mobilités douces et une convocation à une rééducation Gaïa compatible.

        1. Aristarkke

          Suis-je fondé à supposer que mon dossier figurait en haut de ta pile à expédier ? Parce que deux voitures, cela fait petit joueur, battant personnellement Nicolas H et sans appel…

            1. RV

              Ah, pardon, j’en ai 4 qui relèvent du musée. Je m’incline…
              Il demeure que l’une d’entre elles est particulièrement délicieuse à démarrer à froid devant une pastèque. Diesel Indenor 1969. Les connaisseurs apprécieront !

                  1. MCA

                    @zelectron 21 février 2021, 19 h 05 min

                    « avoir tué les industries des autocars et accessoirement des camions »

                    Tué les camions?

                    LOL,

                    La SNCF est le principal transporteur routier de France grâce ses filiales…

                    1. Aristarkke

                      Mais elle évite de le crier sur les toits pour ne pas désespérer les escrolos de base…
                      Pareillement pour les bus Macron avant de les revendre à Bla bla…
                      Ce devait être un sacré foyer de pertes pour qu’elle en arrive à ce stade…

                    2. MCA

                      @Aristarkke 22 février 2021, 8 h 00 min

                      D’ailleurs ça m’a toujours étonné que les escrolos regardent systématiquement ailleurs quand il s’agit de parler du transport routier par camion qui lui, est réellement une plaie d’une part et un maillon faible de notre approvisionnement d’autre part.

                1. RV

                  Bien sûr ! 404 berline. les 6 premières minutes sont grandioses. Dès que ça tourne rond c’est nickel propre.
                  On ne fait plus de distribution par cascade de pignons. Pas assez de maintenance.

                  1. Aristarkke

                    La distribution par cascade de pignons est quasi-indestructible. Mais, dès qu’il y a un peu de jeu, c’est le concert de castagnettes au ralenti et un niveau sonore élevé en fonctionnement si les pignons sont à taille droite (sifflement) . Ma 205 GT est équipée du 1400 qui provenait de la 104.

    1. pabizou

      Moi, mais seulement avec un vaccin conventionnel (bestiole inactive) l’autre aussi mais dans 10 ans minimum, sauf si ceux qui nous l’ont imposé sont en taule pour crime contre l’humanité .

      1. Pierre 82

        Depuis l’automne, je suis au même régime: vitamines C et D + Zn en suivant scrupuleusement les doses recommandées. D’habitude, je prenais juste de la vitamine C, mais cette année, je n’ai eu absolument aucune maladie, même pas un nez qui coule, c’est dire. C’est le premier hiver comme ça, à 60 ans…
        Un ami médecin retraité me dit que c’est sans doute le Zn qui fait la différence…
        Désormais, je sais quoi faire. Le nez bouché, même si ça n’empêche pas de bosser, c’est chiant, surtout la nuit…

    2. Raoulos

      Pas plus que :

      – M’enfermer chez moi pour « lutter » contre un virus qui tue à 99.9% des vieillards ou des gens à forte comorbidité.
      – Ne pas prendre le soleil, ni de vitamine D ni zinc.
      – Porter un masque inutile source de microbes et de restriction de ma respiration.

      Et avant ça :
      – Arrêter la voiture pour prendre les transports.
      – Manger 5 fruits et légumes par jour. surtout les fruits…
      – Arrêter ou limiter la viande
      – Mettre les glucides au top de ma pyramide alimentaire, et les graisses en bas.
      – reboucher ma cheminée et passer au tout élécrique.
      – Trier mes poubelles

      C’est pourtant facile, quand le gros monstre visqueux préconise quelque chose, c’est l’exact inverse qui fonctionne.
      Avec une faible marge d’erreur due à l’algnement rare des planètes « corruption » et « methode efficace » sans doute.

      Et puis écouter quelqu’un qui a non seulement zero skin in the game, donc ne souffrira d’aucune conséquence de son foirage, mais son skin in the game à un niveau politique, faut être bien naif

      Donc m’injecter je ne sais pas quoi de bricolé en 6 mois entre copains dans des conditions de grosse pression financière quand normalement il faut 6 ans, pour sortir « l’humanité » de cette masquarade, avant ça je m’injecte 10 fois de l’héroine.

      Et puis sauver quoi en fait ?
      Admettons que ça mette fin à la masquarade ? Admettons que la chauve souris, elle sonne à l’interphone… et bien ça sera a prochaine masquarade.

      Alors l’humanité, qu’elle pige un peu qui sont réèlement ses grand bienfaiteurs, c’est malheureux, mais tant qu’ils ne recevront pas des balles dans des enveloppes, ou des explosions inopinées, ça ne s’arrêtera pas.
      Et avant que ça arrive, il va en falloir bien plus, des gens désespérés.

      L’humanité, qu’elle se pique en masse je vous en pris les lemmings, les crédules, les modernes. je cède ma place.

  19. Higgins

    À propos des purges, il me semble qu’un certain François F. en a payé le prix fort : https:/ /lecourrier-du-soir.com/magouilles-a-lassemblee-57-deputes-dont-ferrand-remunerent-leurs-remplacants-en-tant-que-collaborateur/

      1. MCA

        Une école coranique?

        Va donc jeter un cp d’oeil sur Google earth dans la rue de cette école.

        La nature ayant horreur du vide, m’est avis qu’elle ne devrait pas tarder à le devenir.

  20. Auguste75

    « il n’y a aucun doute à avoir : on avance à grand pas vers la pire des sociétés où l’individu est constamment épié, surveillé, tracé, où ses opinions, mouvements, comportements sont jaugés et évaluées pour mieux les sanctionner. »

    C’est ce que j’appelle la « société carcérale », celle qui fonctionne comme une colonie pénitentiaire. Le pénitencier (ou prison) est un lieu où tout est décidé pour vous, vos activités, quand vous sortez (promenade, repas, etc), où vous pouvez aller (espaces autorisés seulement, en fonction de votre statut*). Et bien sûr où et quand vous êtes confiné enfermé.
    [*le type de prison auquel je me réfère est celui des USA, où les détenus se baladent plus ou moins librement en fonction de la confiance qu’on leur accorde, et dont certains ont une fonction ]

    Voilà qui rappelle des choses connues. Bien sûr, 1984 et le « Meilleur des Mondes » (la dictature du Bien, justement). Mais surtout… la Chine. Modèle de dictature communiste, non pas capitaliste mais productiviste.

        1. Dr Slump

          Les Gafam n’en disposent pas moins d’un pouvoir, d’où ils le tiennent n’est pas si simple à déterminer. Du moins cela ne me paraît pas pouvoir se réduire à un « célafôtaléta ». Déjà, nous y contribuons tous en tant qu’internautes-consommateurs.

            1. k2000

              Les gafam sont une surcouche.

              Quand il y a un risque civilisationnel dû au structurel, les surcouches elle sautent, toutes. C’est un non pb en devenir. Les gauchots maitrisent parfaitement le sujet, depuis le temps…

              Pi…bentham c’est le gourou d’owen, allez voir les plans de new harmony… ce sont des cinglés et ca n’a duré que de 1825 à 29.. les causes de l’echec écrites par josiah warren en 1856 était  » l’abscence de souveraineté individuelle et de propriété privée »
              ca me rappelle un truc ca…

              Les gens pensent vraiment qu’on va vers un monde tout électrique tout internet des caméras partout des drones partout, des trackers partout des portails pour empêcher les accès partout, y ont aucun recul sur l’echelle de temps et ne comprennent encore moins dans quel monde ils vivent… les gens ont peur et fantasment sur de la SF.

              L’ère numérique s’effondrera dans moins de 20 ans. c’est un suicide anthropologique qui change d’echelle entre ce qu’on a infligé à la nature pour être, et ce qu’on s’inflige pour que le maillage énergétique puisse tenir.

              Ca ne tiendra pas car c’est en train de nous tuer. Quand y auront plus rien à bouffer, les portails et les drones ne tiendront pas 5 min.
              En france y a une arme pour 4 habitants. c’est amplement suffisant.

              1. P&C

                Ski on croit pas mal d’auteurs de SF, il est probable d’avoir les deux : des zones (villes riches) bien pourvues et techs à fond, le reste en monde mad max.

        2. Pierre 82

          C’est ce que je pense depuis quelques années: il y a des oligarques d’un côté, et une haute administration étatique de l’autre (dans le même sac que le monde politique).
          En cas de de conflit d’intérêt entre les deux, les oligarques ont la possibilité de corrompre les hauts fonctionnaires et les politiciens, mais au final, celui qui dispose de la force a le dernier mot. Toujours.
          Le pouvoir appartient à l’état, il ne faut pas se leurrer, In fine tout le pouvoir lui appartient, et s’il le faut, les oligarques doivent se plier.
          Les GAFAM, c’est bien gentil, mais s’ils gênaient l’état dans ses intérêts, ils seraient balayés d’un trait de plume. Et en plus, ça serait de nature à remonter la popularité des politiciens.
          Pour l’instant l’écosystème oligarques / état fonctionnent comme deux parasites en symbiose. Mais ce n’est pas éternel, et en cas de conflit, les oligarques n’ont aucune chance. Regardez comment Poutine les a mâté…

          1. Dr Slump

            Je crois qu’on a dépassé le stade de la corruption des uns par les autre, et que nous avons maintenant une collusion d’intérêts, car il est évident qu’en matière de données personnelles, ce qui profite aux Gafam profite à l’état, et vice-versa. J’ai le faible espoir que cela ne conduise pas à une véritable symbiose des deux, car cela installerait alors une société panoptique à la chinoise.

          2. Aristarkke

            « mais s’ils gênaient l’état dans ses intérêts, ils seraient balayés d’un trait de plume. »
            Et certains de s’étonner et de se lamenter que Zuckerberg (mais il est loin d’être le seul) coopère très volontiers dès que l’Etat le lui demande, sans même hausser le niveau sonore

            1. durru

              Oui, bon, faudrait toutefois qu’on m’explique…
              C’était qui (ou quoi) l’Etat entre 2017 et 2020 de par chez lui ? Car question coopération, comment dire…

              1. Aristarkke

                Je ne pensais pas forcément à l’état de son lieu d’origine mais à ceux d’Europe, là où il exerce aussi ses méfaits…
                « En mars 2019, Mark Zuckerberg appelle les pouvoirs publics dans le monde à jouer un « rôle plus actif » pour réguler Internet, » (extrait de sa notice wikip)
                Il est même au delà…

                1. durru

                  Oui, bah justement, il y a une énorme connivence entre trois pôles à priori différents : administration (fonctionnaires), exécutif (politiques) et médias (y compris nouvelles tech).
                  Dire clairement qui contrôle les autres me semble bien malin… Malgré les diatribes des Batistouta du blog qui nous expliquent que ce sont les politiques qui détiennent le monopole de la violence légitime. Je crois que Poutine, de ce point de vue, n’est pas vraiment le bon exemple lorsqu’il est question des pays occidentaux.

              2. Pierre 82

                Entre 2017 et 2020, le POTUS était bien Trump, mais la puissance de l’état profond était telle qu’il était loin d’avoir le pouvoir de modifier quoi que ce soit. En caricaturant, il n’avait pratiquement que le droit de veto pour s’exprimer. Les GAFAM ont misé que Trump serait battu et ont aidé l’état profond, qui, pensent-ils, deviendra leur obligé.
                C’était un pari, les oligarques ont misé sur ce cheval, et jusqu’à présent, ils ont gagné cette bataille.
                Il ne faut jamais oublier que ni le camp des oligarques, ni le camp de la haute administration ne sont homogènes. Il faut sans cesse miser sur un cheval, sans se tromper sous peine d’être éjecté.
                Et en espérant les renvois d’ascenseur, qui, je le signale, ne sont pas automatiques dans un système aussi vérolé et corrompu. On n’est jamais certain d’être gagnant.

    1. Raoulos

      A quand des réseaux qui seraient aux réseaux sociaux ce que le bitcoin est à la monnaie : décentralisés, incensurables et incontrôlables ?

      Au train ou va la censure actuelle, bientôt tout sera inclusif, fade et sans gout bien qu’ecoeurant.

      Un véritable nouveau far west virtuel pourrait devenir très attractif et se propager extrêmement bien, non ?

      1. MCA

        Le dark web devrait faire l’affaire, va falloir que je m’y intéresse.

        Ce qu’il y a de marrant dans cette situation, c’est que les politiques tiennent certes le bâton mais ont toujours un train de retard face à la technologie.

      1. LaVitreCassée

        Par contre quand il s’agit de nier que la blanchité patriarcalo-genré des endives au jambon oppresse les cornichons pansexuels, là y’a plus personne…

        C’est de la science, on vous dit !

  21. zelectron

    Sauf qu’on remarque chez certains d’entre eux, à part le teint blafard, des traces d’humidité (en petits ruisseaux) le long de leurs jambes de pantalon.

    1. sam player

      HS
      Vu dans un article du Figaro sur le Net:
      “ Elizabeth Labaye, conseillère municipale déléguée au Tourisme, Patrimoine-Matrimoine et Archives municipales, …”

      Hum…

  22. MCA

    J’ai failli m’étouffer…

    houhou ̶e̶s̶p̶r̶i̶t̶ ADP, es tu là?

    ATLANTICO :

    ELECTION PRÉSIDENTIELLE
    Nicolas Sarkozy pourrait-il être l’homme providentiel, le sauveur de la droite en 2022 ?

    1. Aristarkke

      La comédie des chaises musicales commence encore plus tôt que la dernière fois. Et toujours cette tendance d’aller rechercher des faillis comme soluce d’espoir qu’il aura changé et fera mieux…

        1. Aristarkke

          Ne rigole pas de trop. Je trouve qu’on lui donne bien trop souvent l’occasion de pérorer dans le poste où dans la Presse, comme s’il était un cador en recours.

            1. Pierre 82

              Rigole pas, j’en connais qui m’a carrément dit qu’il est le seul à pouvoir changer le pays. Comme je voyais même pas qui c’était, je me suis renseigné, et effectivement, c’est consternant…

  23. pabizou

    Ils ne fantasment sur personne, ils courent après le moyen de fractionner les voix de ceux qui ne veulent pas que la bille de clown actuel se retrouve face à MLP . C’est plutôt une bonne nouvelle, ils commencent à envisager que la chèvre qui battra MLP pourrait ne pas être µcron .

    1. Pierre 82

      J’ai quand même l’impression que Macron ne se représentera pas. Il est complètement cramé, et ses commanditaires n’en voudront plus. Il tombera dans les poubelles de l’histoire comme René Coty ou Hollande.
      D’ailleurs je me demande s’il n’est pas en train de nous faire un burn-out, le chérubin. On ne l’entend plus, il n’a même plus l’air d’être encore à son poste. Depuis qu’il a nommé premier ministre un type qui a le charisme un sous-chef de bureau au service du contentieux du sous-secrétariat aux anciens combattants, j’ai l’impression que Macron lui a confié le gouvernail et a disparu de la circulation pour des occupations qu’il affectionne, mais que la morale m’empêche de détailler ici, ce qui a mis le type en question dans une sorte d’extase permanente, incrédule quant à ce coup de chance, inespéré pour lui, d’être un jour appelé « Monsieur le Premier Ministre »…

      1. MCA

        Ce que je crains de cet individu, c’est que conscient de son éviction prochaine il nous balance une grenade dégoupillée dans la pièce avant de refermer la porte.

        Quant à Gaftex, le pouvoir est une drogue dure et à présent qu’il y a goûté, qui sait si une petite idée de présidentiable ne lui hante pas le sommeil.

        1. Pheldge

          déjà, Ed a une bien meilleure image, ensuite ce sont des ex-PM, pas des vices présidents comme Kamala … il faudra passer par la case suffrage universel.

        2. sam player

          “… il nous balance une grenade dégoupillée dans la pièce avant de refermer la porte.”

          Pas mal l’image…
          You make my day…

      2. Dr Slump

        D’après Jacques « Console » Attali qui avait annoncé Macron comme futur présidentiable, son successeur sera une suceuse, pardon! une successeuse.
        Je n’ose pas envisager les candidates, ça me donnerait trop de sujets d’inquiétude, et y’en a déjà assez comme ça.

        1. Pierre 82

          Christine Lagarde ? Par similarité avec Draghi qui vient de débouler en Italie…
          Une personne réputée de ‘droite’ me disait l’autre jour que ce serait un excellent choix…

          1. MCA

            Lors de mes nombreuses lectures j’avais vu le nom correspondant à de la vision d’Attila, il ne s’agit pas de MLP mais ne me souviens plus du nom.

            Cette femme a des fonctions dans le GVT du poudré.

            Je vais essayer de le retrouver.

      3. Aristarkke

        Arrivé au pouvoir par de judicieuses manœuvres en tous genres mais toutes orientées vers le même but, il a de (trop) nombreuses fois oublié qui l’avait fait roi et attribué à ses capacités personnelles ce qui relevait de ses commanditaires.
        Il ne paraît effectivement plus être en grâce.

  24. Pheldge

    tiens, à propos du « Léviathan a faim » je suis convoqué pour un contrôle fiscal professionnel le 4 mars prochain. Ca fait longtemps que j’ai levé le pied, et que mon CA est dérisoire, et mon activité est déficitaire sur la période concernée. Je pensais cesser mon activité l’an dernier, et avec le Covid, le confinement etc , j’ai laissé filer. En tout cas ce n’est certainement pas avec la maigre laine qu’on va essayer de tondre sur mon dos glabre, que l’état va se refaire ! 😉

    1. MCA

      Tes tracasseries ne seraient pas plutôt à rechercher du côté de tes propos ̶l̶a̶i̶n̶e̶u̶x̶ haineux envers le fisc?

      Cela dit, n’oublie pas de nous préciser l’endroit où nous devrons te faire parvenir les oranges.

      1. Pheldge

        je vais essayer de plaider la « phobie administrative » jointe à ma fracture numérique, pour expliquer ne pas avoir rempli en temps voulu les cerfas en ligne …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.