La presse préfère les mosquées

A peine mon précédent billet sur les pignouferies du Monde se refroidit-il lentement qu’une autre pignouferie fait jour. Et celle-ci, bien malheureusement, est d’une toute autre ampleur puisqu’elle ne concerne pas qu’un seul organe, mais bien toute la presse en générale, consternante de vacuité.

Exceptionnellement, mon billet sera court puisqu’il consistera surtout à relayer le billet de Koz.

L’affaire ? Elle est simple et double.

  • Double puisqu’il s’agit d’une double agression religieuse.

La première, c’est celle, très médiatique, d’une mosquée à Toul, avec force réactions outrées de la part de tout ce que le pays compte de personnes importantes, allant d’associations citoyennes et courroucées aux élus enflammés, jusqu’au Président qui est tout déterminé, des orteils au chapeau, à faire punir les méchants coupables. Bouh.

La seconde, c’est celle, très très très très discrète, d’une chapelle et de son curé, à … Toul aussi (coutume locale ?), avec une absence compacte, durable et parfaitement prévisible d’indignation de la part des autorités locales, régionales, nationales, un silence presque hermétique de la presse qui, là encore, nous prouve l’étendue de sa capacité à relayer l’info qui fait vendre. Pour trouver des articles, accrochez vous. Koz a eu bien du mal à en trouver, moi aussi.

  • Simple puisqu’elle illustre de façon éclatante :

- que, dans ce pays, on a une presse et des politiques borgnes : deux informations d’égale valeur seront traitées différemment selon qu’il s’agit d’un lieu chrétien ou d’un lieu musulman. La République Française montre ici ce qu’elle entend par « égalité ». C’est assez laid à voir.

- que les laïcards de combat, qu’on voit régulièrement baver sur les curés, le pape et la chrétienté, sont beaucoup plus efficaces pour museler les chrétiens que les musulmans.

Avec de tels constats et une telle presse, ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1GdrVAQkJACh5MtphocKU9yLtZ5iWtxi1a

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires24

  1. Criticus

    Deux hypothèses :

    1) Les laïcistes n’ont pas de couilles, et s’attaquent donc aux seuls qui ne risquent pas de les menacer de mort : l’Église conciliante, relax et romaine.

    2) Les laïcistes ont trouvé dans l’islam leur nouveau communisme. À voir…

  2. Gaël

    Olivier, permettez-moi un peu de charité (chrétienne), puisque j’ai une bonne éducation de ce pays :

    Désolé Gaël. Nothing personnal. Do not feed the troll ;)
    De rien.

  3. Gaël

    Oui oui, je trouvais rigolo de corriger ses énormes fautes ;)
    Mais autant garder la place propre, et d’ailleurs autant supprimer mes deux posts inutiles ^^

  4. CPM

    Mais pourquoi ne pas garder les interventions d’Olivier ?
    Il se discrédite tout seul.
    Quand on en tient un comme ça, on lui laisse la parole.

  5. Susanowoo

    Mon Dieu, la France va imploser , tout le monde demande son pourcentage de droit à la souffrance et de son droit à la présence dans les medias

    Un moment ou l’autre, tous les gens vont se fritter entre eux…

  6. « tout le monde demande son … droit à la présence dans les medias » : Mmh, pas tout à fait. Il est demandé un traitement normal, journalistiquement équitable, de faits divers. Or, ce n’est pas ce à quoi on a droit. Pour une presse qui se gargarise de bien faire son travail, d’indépendance et tout le tremblement, ça la fout mal.

    Et effectivement, à force de sous-stigmatiser certains et sur-stigmatiser d’autres, les gens vont finir par se taper dessus.

  7. Abst

    >Mais pourquoi ne pas garder les interventions d’Olivier ?
    >Il se discrédite tout seul.
    >Quand on en tient un comme ça, on lui laisse la parole.

    Entièrement d’accord.

    Bring Olivier Back !

  8. Phantom

    >Et effectivement, à force de sous-stigmatiser certains et sur-stigmatiser >d’autres, les gens vont finir par se taper dessus.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi comme d’hab! Mais à mon avis je pense que ce sont quand même les Musulmans qui sont le plus stigmatisés dans les médias français en général, avec le climat qu’on a depuis plusieurs années je n’aimerais pas être à la place d’un Musulman :(

    Ca ne doit pas être très facile pour les journalistes, en tout cas je suis bien content de ne pas en être un car il y a trop de dilemnes de ce genre où je ne saurais pas quoi faire XD

  9. carole

    On prefere les mosquees a une petite chapelle, c’est tendance en ce moment.

    Mais on nous en reserve bien d’autres avec cette fameuse diversite qui nous plombe politiquement.

    Roland Castro (archi – gaucho ex68) en liste pour le projet Grand Paris.

    Idee "Construire a Chelles (petit bled pres de Meaux) un nouveau Champs de Mars dedie a la Revolution Metissee.

    http://www.telegraph.co.uk/news/...

  10. Phantom

    @carole
    Déplacer le palais de l’Elysée dans le 93, une drôle d’idée dit donc! Je sens qu’on va bien rigoler avec le projet du Grand Paris…ou pas :(

  11. alex6

    Rien de neuf sous le soleil, il en va de meme depuis des annees quand un cimetiere est profane. Lorsque c’est un cimetiere chretien, il s’agit d’un acte de vandalisme type "pre-ado boutonneux qui s’ennuyaient le samedi soir" mais par contre quand c’est musulman ou juif il s’agit d’une attaque intolerable, holocaust en embuscade, fascisme au coin de la rue etc…

    Il est navrant de devoir le repeter mais la liberte religieuse devrait etre absolue pour tout le monde, les attaques de mosques devraient donc etre condamnees de la meme maniere que les attaques de temples ou d’eglises. La France se communautarise, lorsque l’on voit comment vivent les libanais par exemple ca ne donne pas envie…

  12. Phantom

    @alex6
    Je suis aussi d’accord avec toi sur cette différence de traitement entre les symboles chrétiens d’un côté et les symboles juifs et musulmans de l’autre. Mais je pense malgré tout qu’il y a quand même une certaine hiérarchie dans l’inconscient collectif (même si par principe je suis d’accord qu’il ne devrait y avoir aucune hiérarchie) car en France les Chrétiens sont majoritaires tandis que les Juifs et les Musulmans sont minoritaires, ça a quand même son importance dans nos rapports avec les différentes communautés et personnellement je peux concevoir cette inégalité de traitement. L’attaque d’une église en Algérie ou en Chine aurait été de mon point de vue plus pertinente à traiter car l’impact est beaucoup plus fort, en tant que chrétien je me sentirais beaucoup plus agressé par une telle attaque dans ces pays qu’ici!

    Je viens de lire intégralement le billet du blog taggé, c’est plus grave que ce que j’imaginais, je pensais moi aussi comme tu disais que c’était des ados à la campagne en mal de sensation forte qui ont taggé une église comme ils auraient pu péter une lampe de réverbère au lance-pierre ou mis des pétards dans des poubelles publiques. Là apparemment ce serait un peu plus grave…et encore plus délicat à traiter XD

    On vit quand même une sale époque sur ce genre de question, il y a beaucoup de tabou et on ne peut plus rien dire. Moi je pense que si j’ai la possibilité de parler plus librement de tout ça irl c’est parce que je ne suis ni black, ni blanc, ni beur, ni juif. On ne dirait pas comme ça mais ça aide pour parler de ces sujets sans être soupçonné de quoique ce soit! :D

  13. Harald

    Les chrétiens de papier sont majoritaires, au même titre qu’il y a beaucoup de français de papier. Si être chrétien, c’est aller à la messe ou au culte pour les mariages, enterrements et baptêmes, alors oui, il y a beaucoup de chrétiens. La donne change sérieusement lorsque l’on commence à parler de leur compréhension de la religion.

  14. Gaël

    "Ca ne doit pas être très facile pour les journalistes, en tout cas je suis bien content de ne pas en être un car il y a trop de dilemnes de ce genre où je ne saurais pas quoi faire XD" (Phantom)

    A mon avis, le premier boulot du journaliste, c’est le factuel. Il ne s’expose théoriquement à rien en informant d’un événement, si son ton ne prend pas parti.
    Donc là, je ne vois pas où est le dilemme. Un fait reste un fait, quoi qu’on en dise. Après, bien sûr, y a les analyses, mais ça ne me semble pas du même niveau.

    S’il est parfaitement normal qu’il y ait une divergence dans les analyses, il n’est pas normal qu’il y en ait une dans le traitement des faits.

    Un traitement aussi différent pour deux faits aussi similaires est choquant, je rejoints les propos de notre hôte. Ça relève d’une incompétence grave et ne contribue pas à donner une bonne opinion de la presse locale.

  15. Phantom

    @Gaël
    Je pense que le problème souligné h16 n’est pas tellement un problème de factuel ou de ton employé mais de tri. Bien sûr le tri de l’information et le ton employé font partie du traitement d’ensemble de l’information mais je pense que biaiser par le tri est peut-être plus pervers car on ne le voit pas; je veux dire par là que le journaliste peut très bien sembler objectif tout en écartant des infos qui ne lui plaise pas!!!

    Mais dans l’absolu de toute façon il n’y a jamais d’objectivité dans le traitement de l’info car nous n’avons pas tous les mêmes représentations du monde. Loin de moi bien sûr d’être un absolu relativiste, bien sûr si des journalistes veulent traiter de l’actu du monde je vois mal comment on peut par exemple se passer de l’attentat du 11 septembre ou de la guerre en Irak, mais je pense que les journalistes relayeurs de l’info, qu’ils le veuillent ou non, s’adaptent toujours à leur public de manière plus ou moins consciente.

    En France, ce qui est remarquable, c’est la prédominance de la politique intérieure dans l’actu! Ca peut nous sembler normal mais quand on regarde par exemple CNN on remarque qu’il y a aussi plein de sujets très intéressants sur la société civile dans le monde; avant quand je regardais de temps en temps CNN il y avait par exemple une émission régulière "An Eye On Africa" qui parlait des nouveaux défis économiques du continent africain et qui nous apprenait beaucoup de choses sur des entrepreneurs locaux, une émission régulière sur les nouvelles technologies aussi, etc. la politique n’est qu’un sujet parmi d’autres! Et plus généralement, j’ai l’impression que le journalisme anglo-saxon est très proche de la société civile, par exemple pour les personnalités du Time pour une fois c’est un développeur de jeu vidéo, Shigeru Miyamoto, qui a été sacré homme de l’année grâce à la Wii. Pourquoi est-ce que les journalistes français de l’establishement ne parlent pas plus de la sortie des derniers ipod, de la sortie de console blockbuster qui n’arrive qu’une fois tous les x années alors que c’est un produit qui pénètre presque tous les foyers, pourquoi parler de la bravitude de Ségolène en Chine dans le journal de 20h en prime time? Moi personnellement je trouve qu’il y a un grand décalage entre le traitement de l’information par la presse mainstream et ma représentation du monde d’un jeune Français lambda de moins de 30 ans, et c’est une des raisons qui fait que je ne suis presque plus l’actu depuis quelques années.

    Il y a sans doute dans la réalité plein de trucs très graves que la presse étouffe, il y a beaucoup d’homicides en France qui ne seront jamais traités par la presse nationale, malheureusement il faut faire un tri et moi personnellement je ne prendrais jamais cette responsabilité, ça doit être très difficile! On dit que le journalisme est un métier sérieux mais je crois que malgré leurs costards cravate et leurs années d’étude dans des écoles de journalisme il y aura toujours une très grande part d’arbitraire dans ce métier. Attention! Je ne crache pas sur le métier, j’ai même beaucoup de respect pour le journaliste d’investigation, celui qui est parfois payé au lance-pierre pour se déguiser en je ne sais quoi pour infiltrer quelque chose, qui doit dormir dans des lieux pas possible pour attendre sa cible et dont parfois la rédaction de quelques pages est l’oeuvre de plusieurs années voire d’une vie, bref celui qu’on retrouve dans la culture populaire américaine (comme Loïs Lane quoi lol).

    Sinon pour revenir un peu dans le sujet (désolé pour le HS :D ), moi aussi je déteste le politiquement correct qui règne depuis longtemps en France, on ne peut plus ou très difficilement parler de certains sujets. Il n’y a rien d’antilibéral car la liberté d’expression n’est pas à proprement parler menacée, mais c’est quand même pas terrible :( Mais sur le décalage de traitement entre chrétiens et musulmans, après avoir fait un petit bout de vie en compagnie de travailleurs d’origine maghrébine dans mon ancien boulot, j’ai vu qu’il y avait parfois de la honte de leurs origines pour certains d’entre eux alors qu’ils ne devraient pas et ils sont parfois très sévères envers leurs semblables. Je pense que c’est pour eux qu’il existe dans la société française un politiquement correct dans ce domaine, pour le comprendre il faudrait se mettre à la place d’un Français musulman dans la France d’aujourd’hui, et quand on voit à quel point ces sujets reviennent dans les mass media, en politique et sur internet dans les blogs et forums, j’ai quand même terriblement de la peine pour eux :(

  16. carole

    Phantom,

    Il me semble que ce n’est pas un problème de tri. Les journalistes-fonctionnaires français (pourris de subventions et empêtrés dans leur religion socialo/communiste) n’ont aucun sens de l’objectivité. Ils sont subjectifs et manipulateurs. Certains journalistes compétents et respectant la charte du journalisme sont devenus une denrée rare.

    Tout comme vous, je regarde CNN et CNN en Espagnol (un autre niveau que ce que nous présente nos médias manipulateurs). Industrie, économie, libéraux, tout est présenté sans tabous. Je ne sais si vous connaissez CNN-Expansion, super intéressant.

    En parlant d’infos qui ne filtre pas le grain étant trop gros :
    Pendant la mobilisation pour l’affaire I betancourt, je peux vous dire qu’ à l’étranger les infos étaient différentes de celles qu’on faisait gober au français lambda. Lors d’un séjour en France, j’entends parler qu’elle était citoyenne d’honneur dans différents lieux (villes et villages). Quand je racontais que tout était bidon, que nous n’avions pas les mêmes infos, j’étais une martienne. Et aujourd’hui, ces mêmes personnes me disent qu’elles ont bien était manipulées. Facile avec nos médias de l’intox à sens unique et inique.

    Tiens un petit lien (je ne sais si vous connaissez), cela vous changera des infos relatées par toutes ces bandes de gauchistes.

    Cherchez l’affaire I Betancourt et vous en aurez des infos. Bien sûr, il n’y a pas que ce sujet, mais celui-là devrait vous intéresser puisque c’était devenu une cause nationale.

    jacquesthomet.unblog.fr/

  17. Phantom

    @Carole
    Malheureusement ça fait depuis super longtemps que je ne suis plus CNN, mais depuis mon dernier commentaire j’ai rejeté un petit coup d’oeil pour voir ce qu’est devenue la chaîne et j’ai remarqué qu’il y avait une nouvelle émission dédiée à la santé: Vital Signs. La chaîne évolue sans cesse, c’est très bien, je vais peut-être m’y remettre quand je n’ai rien à faire et voir à quoi ressemble cette émission CNN-Expansion :)

    Je suis moi aussi scandalisé par les subventions de la presse par l’Etat et je n’ai toujours pas compris pourquoi les journalistes en France avaient droit à un crédit d’impôt… Malheureusement, comme l’a dit h16, à force on finit par être vacciné par les conneries et corruptions de l’Etat, je devrais être en colère mais aujourd’hui c’est plus la lassitude qui domine :( Peut-être me sentirais-je plus soulagé si je savais que l’argent que j’ai refilé à l’Etat aidait vraiment les personnes en difficulté comme dans les social-démocratie scandinaves, mais ici en France on a l’impression de payer pour rien et d’être volé, m’enfin bon.

    J’ai lu le billet sur Bétancourt, bah déjà à l’époque je trouvais ça très douteux qu’on parlait de cette affaire tout le temps, il y avait même un compteur de nombre de jours capturés sur France 2 un moment, y’avait pas besoin d’en savoir plus pour savoir qu’il y avait une magouille de copains & co, ça ne me surprend même pas que cet acharnement médiatique viennent de De Villepin et son réseau d’influence qui était très ami avec Bétancourt. C’est dingue de voir à quel point ces gens sont puissants et peuvent manipuler les représentations du monde de millions de gens pour leur avantage personnel.

    Mais j’ai l’impression que le système n’est pas la seule cause de la médiocrité de la presse française, il y a peut-être aussi des raisons culturelles. Je pense qu’en France c’est le journaliste relayeur qui a le plus de prestige, faire partie de la rédaction pour sélectionner l’info, la décrypter, l’approfondir et la commenter pour le public, présenter l’info à la télé, etc. c’est ça qui attire dans ce métier. A l’inverse, aux USA, je pense que dans l’inconscient collectif c’est le journaliste d’investigation qui a du prestige car il a un côté héroïque!

  18. Higgins

    C’est vrai que le journalisme français est bien malade et qu’il est d’un niveau très médiocre. Même si il y a d’autres raisons, en particulier les agissements du syndicat du livre CGT, c’est une des cause de la désaffection qui affecte la presse, preuve que les citoyens de ce beau pays ne sont pas si bêtes. A titre personnel, j’ai renoncé depuis longtemps à subir l’intoxication officielle en vigueur dans les quotidiens nationaux alors qu’il fut un temps, j’avais pratiquement pour fonction d’élaborer une revue de presse quotidenne.

    Néanmoins, je crois que de plus en plus de journalistes en souffrent et cherchent, avec plus ou moins de bonheur, à remonter la pente. Mais il est difficile, voire impossible, de se débarrasser en peu de temps des ravages causés par plus de cinquante ans de subventionnite aigüe et de renoncer aux prébendes généreusement distribuées par les pouvoirs successifs. Le journalisme de cour a bien des avantages et la république est si bonne mère. Pour preuve, je me permets de vous conseiller, si vous ne le connaissez pas déjà, le blog de cette jeune journaliste qui cherche, et arrive parfois, à expliquer les réalités de son métier et les moyens qu’elle envisage pour inverser la spirale infernale dans laquelle elle est ses collègues sont entrainés: laplumedaliocha.wordpress…

  19. zoelyon

    pourquoi ? parce que l’info sur l’attaque de la mosquée fait vendre, elle fait recette, elle fait bouillir car les musulmans vont hurler, manifester… alors que les catholiques bof, à peine en parleront-ils le matin au petit déjeuner…

  20. AncillaDomini

    @ Zoelyon :
    Et pour cause : d’après un récent sondage (moins d’un mois), seuls 4,5% des Français vont à la messe tous les dimanches.
    En fait, il n’est pas exact de dire que les cathos n’en pensent rien. Simplement, ceux qui élèvent la voix sont des « fachos-intégristes », des « cathos-nazis » et des « obscurantistes décérébrés » (par égard pour le lectorat de ce blog, je vous ai donné la version allégée garantie sans sucre).
    Les autres sont tellement soumis au vivrensemble obligatoire qu’on se fait jeter au sein même de l’Eglise (enfin, Eglise… vous allez voir plus bas) ou de nos familles.

    @ Phantom :
    Les manipulations dont parle Carole valent aussi pour les cathos : ils ne font pas que zapper les infos, ils présentent systématiquement la doctrine catholique bimillénaire comme « intégriste » et ne louppent pas un seul sous-entendu !
    Pour info (tout le monde n’est pas forcément au courant des petites querelles internes de l’Eglise de France), le « catholicisme progressiste » n’est pas catholique : c’est une doctrine qui commet l’exploit de synthétiser à elle seule toutes les hérésies condamnées par l’Eglise en 2000 ans d’histoire. Portée par les évêques français et allemands d’après-guerre, cette aberration a été imposée aux fidèles (contre le Vatican) à coup de mensonges, de forcing et de manipulations. Evidemment, les journalistes ne risquent pas de le dire : ce courant a fait flores dans les années 60, et ils en font quasiment tous partie…
    De plus, il colle tellement bien à l’individualisme et au relativisme ambiant qu’ils sont assurés d’avoir l’opinion pour eux… quelle que soit la façon dont ils déforment les faits en les rapportant. Et aucun des rares journalistes « cathos conservateurs » ou « cathos tradis » ne peut redresser la barre sans se faire définitivement griller comme « intégriste fascisant ».
    Un extrait des dernières manipulations en date : aucun évêque de la FFSSPX n’a été réintégré, ni les parents ni les médecins de la fillette brésilienne avortée (de force) n’a été exclu de l’Eglise, et les propos du Pape sur le préservatif… je laisse tomber. Marre.
    Mais si vous lisez Koz, vous le savez probablement déjà… ?

    Ya bon être catholique français ! ;)

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)