Et pendant ce temps là, à Copenhague…

… les politiciens se foutaient ouvertement de la gueule du peuple qu’ils allaient joyeusement ponctionner.
Et puis tiens, un peu de musique pour commencer.

C’est très bien, les Beatles : terriblement 60s / 70s, mais tout à fait dans l’esprit passéiste de ce grand raout médiatique.

Évidemment, les médias français se sont empressés de relayer ces abus flagrants, tout en donnant un retentissement raisonnable au Climategate, compte-tenu de l’importance que revêtent ces révélations pour les négociations qui ont lieu actuellement.

Ah tiens, non…

En fait et comme d’habitude, les pignoufs qui travaillent aux rédactions francophones continuent d’ignorer de toutes leurs forces ce qui se passe réellement.

Alors que le scandale se développe de plus en plus dans les pays anglo-saxons, alors que la plupart des médias occidentaux ont réellement commencé à couvrir les différents aspects (dont certains, assez nauséabonds) du Climategate, la presse française, les curseurs résolument coincés sur Autisme Maximal, continue son petit chemin pépère sur les sentiers de la désinformation outrancière, dans lequel le ridicule achevé des positions d’un Foucart ou d’un Huet donne une excellente mesure de la qualité générale de leurs rédactions, devenues des repaires de clowns coincés dans leurs artifices rhétoriques et dans une dissonance cognitive maintenant pathologique.

Maison Foucart & Huet, spécialiste des Tripes et Volailles

A ce point du constat, les réchauffistes auront beau jeu de dire que, finalement, le Climategate est très exagéré et que la presse ne devrait pas en parler autant. Mais zut de crotte, un journaliste – notoirement moins épuisé du bulbe que nos Laurel Huet et Hardy Foucart nationaux – a pris le parti étonnant (quel fat !) de relayer le travail d’un blogueur sur le Tiger Wood Index et s’est lancé dans une petite étude statistique sur, justement, le rapport entre le nombre de nouvelles dans la presse et le nombre de liens et le référencement d’un sujet.

En gros, on observe une assez bonne corrélation entre le niveau de référencement sur les moteurs de recherche (ici, le nombre de liens fournis par Google) et le nombre de pages du même sujet dans les news. Sauf pour un sujet.

Eh oui : le sujet « climategate » déclenche des millions de liens, et … pas de news. On pourrait dire que le sujet, ardu, technique ou très polémique, n’intéresse personne. Cependant, à la lecture de la liste des sujets proposés, on se rend bien compte que quelque chose ne tourne pas rond.

On peut dès lors se demander comment sera traité l’affaire du « Copenhagate » , sur la fuite d’un document normalement confidentiel et très polémiques, et dont la principale conséquence sera de probablement faire capoter les déjà pénibles négociations en cours. Là encore, nos étroits mousquetaires du Climat vont devoir faire preuve de beaucoup d’imagination pour éviter le sujet et ses conséquences.

En tout cas, gageons qu’ils continueront un moment à nous faire bien rire.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires27

  1. Jesrad

    À la télé frâOançaise, il ne reste plus qu’une seule rédaction approchant encore légèrement en pratique le journalisme d’investigation, et c’est… celle du Petit Journal de Yann Barthès. CPEF.

  2. Rom1

    Du même article:

    « Sarkozy is vastly over-reported. The Royal Mail, Iain Dale and EU Referendum are most neglected, far more so than even « Climategate », compared with their greater online presence. »

    Je n’ai pas vraiment le temps de calculer le coefficient de corrélation, mais à vue de nez, ça ne me semble pas terrible. Ceci dit, il n’y avait peut-être pas besoin de Google pour voir que LeMonde.fr parle nettement moins du Climategate que vous.

    En ce qui concerne ce que vous appelez le « copenhagate », la présidence danoise explique qu’il s’agit d’un des brouillons (ou propositions de texte) qu’ils font circuler. Selon eux, ils font circuler plein de documents différents pour « tester des idées ».
    Je pensais que les idées étaient déjà testées lors des discussions préliminaires, mais bon.

    Le problème semble le même qu’à Kyoto: pousser à l’engagement, ce qui est quasi impossible si les États-Unis ne bougent pas, mais en pire. Maintenant, les pays « en développement » (de l’annexe B, ceux qui ne s’étaient engagés à rien à Kyoto, et qui représentent entre-temps plus d’émissions que ceux e l’annexe A, qui devaient réduire leurs émissions). Avec en plus l’Arabie Saoudite et les États-Unis (du moins le Congrès) décidés á exploiter le Climategate pour freiner des quatre fers, les danois vont avoir du fil à retordre.

    Au fait, vous en pensiez quoi de Kyoto, à l’époque ? Kyoto, Copenhague, même combat ?

  3. Flo

    HS mais tant qu’on discute des transports plus ou moins polluants j’ai entendu ce matin sur France Info au milieu d’une saleté de bouchon une interview du Mr de FO.

    La journaliste :

     » Oui alors voilà les routiers ont claqué la porte des négociations…Et puis l’état qui n’a « donné » que 100 millions ça leur fera à peine 1 % de plus et c’est pas assez etc etc… »

    Mailly :

    « He doucement là l’Etat va quand même pas augmenter les salaires à chaque fois qu’il y a un conflit dans des entreprises privées »

    La journaliste (qui insiste):

     » Quand même l’état ne fait pas un geste assez important. Ils s’en moquent les routiers d’où vient l’augmentation sur leur fiche de paie etc etc… »

    Mailly :

    « Oh mais doucement qu’on vous dit, l’état c’est l’impôt des citoyens, le votre, le mien. On va quand même pas faire payer à tous une augmentation catégorielle du secteur privé à chaque fois qu’il y a conflit… »

    Entendre un syndicaliste FO faire du Bastiat pour calmer une histérique de journaliste de France Info…
    C’est réjouissant, mais on aura vraiment tout entendu!

  4. Harald

    Pendant ce temps là, à Copenhague : jets, limousines, hotels de luxe et putes gratuites :

    http://www.autourdubio.fr/?post/copenhague-1200-limousines-140-jets-prives-et-des-prostituees-gratuites-1095

    Copenhague : 1200 limousines, 140 jets privés et des prostituées gratuites

    HopenhagenDans le Daily Telegraph, Andrew Gilligan a publié un article le 5 décembre 2009 intitulé « Sommet sur le climat de Copenhague : 1200 limousines, 140 jets préivés et des toasts de caviar ». On y apprend des choses étonnantes et totalement incohérentes avec l’objectif du sommet, ce qui laisse à penser que ce rassemblement est une vaste fumisterie dont uniquement les déplacements des participants vont produire 41.000 tonnes d’équivalent CO2, soit la quantité produite au cours de la même période par une ville de la taille de Middlesbrough (140.000 habitants).

    La plus grande société de location de limousines de Copenhague dispose de 12 véhicules, mais pour répondre aux besoins du sommet, elle en aura 200 qu’elle fera venir d’Allemagne et de Suède. Au total, 1200 limousines seront présentes dans la ville de Copenhague, dont 42 pour la France, alors que seulement 5 voitures électriques seront recensées

    L’aéroport de Copenhague attend, lui, 140 jets privés supplémentaires, ce qui est bien au delà de sa capacité. Du coup, les avions devront aller se garer dans les aéroports régionaux ou en Suède pour revenir à Copenhague uniquement pour chercher leurs passagers !

    Au niveau des hommes, 15.000 délégués et fonctionnaires, 5000 journalistes et 98 dirigeants du monde, sont attendus dans la capitale danoise, dont des stars comme Leonardo DiCaprio, Daryl Hannah, Helena Christensen, l’archevêque Desmond Tutu ou le prince Charles. Les hôtels haut de gamme afichent tous complet (£ 650 la nuit) et proposent des menus spéciaux pour la Convention sur le climat avec coquilles Saint-Jacques, foie gras et toasts de caviar.

    Et les prostituées « rebondissent » sur cette conférence mondiale : n’ayant pas apprécié une carte postale du Conseil invitant les délégués à « être durable et à ne pas acheter de sexe », le syndicat local des travailleurs du sexe a annoncé que ses 1400 membres offriront une passe à toute personne se présentant avec un pass de délégué à la conférence sur le climat !

    Pour se rassurer, sachez que Copenhague est une ville habituellement remplie de bicyclettes, avec des bâtiments anciens rénovés pour être économes en énergie, et semble incarner un modèle de vie civilisée à faible production de CO2 !

    Maurice, un commentaire ?

  5. Mr T.

    Aah je pensais être le premier mais non !

    Que dire… je ne trouve pas de mots dans la langue française qui soit assez fort pour décrire ce que je ressens…

    UMP… it’s a party !

  6. Maurice b.

    Nous a l’UMP, on a un esprit de corps qui fait que vos commentaires me passent loin au dessu telle la mouette passe au dessu du Breton.
    A l’UMP, on n’aime pas les prostituees mais le sexe gratuit, on dit pas non!

  7. maurice b.

    > Eh oui : le sujet « climategate » déclenche des millions > de liens, et … pas de news.

    Les liens visités ça prouve juste de la curiosité d’internautes…. en mal de sensationnel.
    Comme lorsque les Américains ont aluni en 1969; il y a eu (snip HS)
    tututututut momo. Il faut répondre aux questions posées.
    – ça fait quoi d’être membre d’un parti qui vient de signer un partenariat avec un parti communiste d’Asie qui exécute 6000 personnes par an et qui fait payer les balles aux familles des condamnés à mort ? Hein ? Tu veux lutter contre les castes, mais les classes sociales n’ont plus de secret pour toi, coco ?
    – ça fait quoi d’être dans un parti qui va ouvertement taxer les handicapés parce que ceux-ci ont eu le malheur de se prendre un jeton dans la vie ? Heureux ?
    – ça fait quoi de vouloir instaurer une taxe carbone sur du pipeau climatique, alors que c’est le parti du Président du Pouvoir d’Achat ?

  8. Higgins

    @Ran-tan-plan

    « Le monde ne va pas s’arrêter de tourner à cause d’une poignée d’imbéciles et de quelques escrocs. »
    Pour une fois, vous avez raison, vous n’empêcherez pas la terre de tourner!

  9. maurice b.

    > Nous a l’UMP, on a un esprit de corps qui fait que vos >commentaires me passent loin au dessu telle la mouette >passe au dessu du Breton.
    >A l’UMP, on n’aime pas les prostituees mais le sexe >gratuit, on dit pas non!

    C’est qui ce troll ???

  10. maurice b.

    > alors que c’est le parti du Président du Pouvoir d’Achat

    «Le président Sarkozy est d’accord pour taxer les bonus des banquiers (…)sur la base d’un taux de 50% », a fait savoir jeudi une source proche de l’Elysée

    Une telle mesure toucherait au moins 10.000 personnes en France dans les activités de banque de financement et d’investissement, selon Eric Singer, du cabinet de recrutement Singer & Hamilton.

    «Plutôt que de frapper les individus, on frappe les banques», a expliqué la source proche de l’Elysée, la taxe étant prélevée directement sur les établissements financiers.

    (Source AFP)
    http://www.liberation.fr/economie/0101607807-sarkozy-et-brown-font-tribune-commune-sur-les-bonus-des-banquiers

    1. @momo : mais encore une fois, cette taxe, c’est un nouvel impôt. Le président du pouvoir d’achat va, très concrètement, diminuer le pouvoir d’achat d’une poignée de pékins, ce qui rapportera 3 clopinettes, qui seront vite vite dépensées en petits fours et vidéos ridicules de l’Elysée, et … plus rien ! Le pouvoir d’achat des Français, les 99.99999% qui ne sont pas banquiers et qui ne touchent pas de bonus, ils ne verront pas la différence : leur pouvoir d’achat va continuer de baisser.

      Alors, momo, que fait Sarko pour les 99.99999% de Français et leur pouvoir d’achat ?

  11. Mr T.

    Euu oui, quel est le rapport ? Bravo Sarkozy d’avoir rendu justice ? Sauf que l’argent finit toujours dans les poches de l’Etat, non ?

    Juste comme ça, combien de pouvoir d’achat le secteur bancaire vole-t-il quotidiennement à chaque mouton-électeur-citoyen sous forme d’inflation et de soutien du déficit public, depuis que le système frauduleux de monnaie fiduciaire à réserves fractionnaires existe ? Et l’Etat est-il étranger aux bonus versés grace à son action salvatrice ? « Nous prendriez vous pour des caves ? »

  12. Flak

    ahah pauvre momo, dans ce blog on tape surtout sur la gauche, et puis voila monsieur UMP qui arrive et prouve en deux secondes qu’il est bieeen plus grave que bien des gauchistes 😀
    ironique!!

  13. alex6

    Il me semble qu’il y a eu des revolutions pour moins de privileges que cela.
    Nous vivons une epoque formidable (enfin surtout ceux qui sont du bon cote du suceur etatique…)

  14. Monoi

    Sarkozy copie cet abruti incompetent de brown! Plus socialiste que ce dernier, on ne fait pas.

    On savait qu’on avait tout sauf un gouvernement de droite, mais faut quand meme le faire. Maintenant il ne se cache meme plus, sarko se fout ouvertement de notre gueule!

  15. maurice b.

    > Dans la blogosphère française aussi on ignore le >climategate

    Pourquoi faire croire que la France est isolée ?
    En Australie (pays culturellement très différent du notre) les gens se foutent des polémiques à deux balles sur internet et défilent pour faire pression sur les politiques qui négocient à Copenhague car ils trouvent que les mesures sont trop timides.
    Mais, selon vous,ce sont certainement des abrutis de gauchistes mal informés.

    ——————-

    En Australie, près de 50.000 personnes, portant symboliquement des lacets bleus à leurs chaussures, ont arpenté les rues de la capitale Canberra, de Sydney et Melbourne, pour faire pression sur la conférence climat de Copenhague afin d’obtenir un accord contraignant.

    Il s’agit de la cinquième «marche annuelle contre le réchauffement» organisée en Australie.

    http://www.liberation.fr/terre/0101608197-50-000-personnes-defilent-pour-le-climat-en-australie

  16. bibi33

    En IDF, plus de 50.000 personnes, portant symboliquement des cartes oranges à leurs chemises, ont arpenté les rues pour se rendre à leur travail, faute de service minimum.

    « Dès l’été [2007], une loi créera un service minimum en cas de grève, visant à garantir trois heures de transport en continu pour se rendre à son travail en cas de grève et trois heures pour en revenir »
    Premier chapitre du programme de Nicolas Sarkozy.

  17. Eric

    @maurice b. : Tes « abrutis de gauchistes mal informés » sous leur apparence bonhomme et sympathique recouverts d’idées bien-pensantes, sont mus par une véritable stratégie. Le but qu’ils poursuivent n’a rien à voir avec le climat : ils ne désirent que changer la société… Le climat n’est qu’un prétexte.

    La grande messe de Copenhague ce n’est pas pour sauver la planète mais bien pour la redistribution des richesses.

    Un bon article sur Le Bal des Dégueulasses : http://bit.ly/4tz88L

  18. adnstep

    Je ne suis pas sur que développement durable et libéralisme soient incompatibles.

    Par contre, développement et socialisme, ça, on sait que ça marche pas.

Les commentaires sont fermés.