Spot france.fr #LOL #FAIL

Grandeur et décadence des communicants français : le pays croule sous l’argent, se noie littéralement dans le pognon, nage dans le bonheur financier. Il fallait le faire savoir, à grands bruits. Et quelle meilleur méthode que de claquer une petite partie du butin dans un spot publicitaire inutile ?

C’est en se rendant sur France.fr, le site dont vous, français, êtes le cocu héros, qu’on découvre la dernière production de la République du Bisounoursland.

Et ça cogne :

Il s’agit d’un magnifique spot d’un peu moins d’une minute et demi dans lequel une brochette de stars enthousiastes, bardées de quelques anonymes bizarrement moins joyces, nous vante la France, ce pays pas du tout de leur enfance, bercé d’une insouciance de plus en plus calculée et qu’ils ont gardé dans leur coeur moyennant finance ou célébrité…

Et pas qu’un peu puisque la vidéo montrant l’engouement de nos starlettes a coûté dans les 500.000 euros, ce qui, pour faire mon gauchiste, représente tout de même 473 SMIC nets foutus en l’air. Grâce à ce spot, Moby, multimillionnaire, Michelle Yeoh, multimillionnaire, Mats Wilander, multimillionnaire ou Kanye West, multimillionnaire, nous expliquent que la France, c’est supayr.

Il est vrai qu’y vivre lorsqu’on est connu, en bonne santé, étranger mais très riche doit être un chouilla plus facile que lorsqu’on est inconnu, malade, étranger et pauvre ; on risque moins l’expulsion à 6H du matin.

L’avantage c’est qu’on ne pourra remettre en question la crédibilité de leur témoignage : oui, lorsque Kanye nous explique que les Français n’ont pas de temps pour la prise de tête (« no time for bullshit ») on le croit sur parole. D’ailleurs, c’est vrai : quand on gagne l’un des SMIC dont il était question quelques lignes plus haut, on a effectivement autre chose à faire que s’occuper des bullshits de communicants surpayés qui bavousent du spot gluant sur un site dont le démarrage très professionnel aura marqué les esprits et les portefeuilles des contribuables.

Et lorsque Moby nous avoue que la première chose à laquelle il pense lorsqu’on lui parle de la France, c’est « centre du monde », on ne sait pas s’il pense sérieusement que ce pays est le centre de quelque chose ou s’il se moque très habilement de nos élites et de leur arrogance.

République du Bisounoursland

Maintenant, une question survit tout de même à la consternation béate qui heurte le spectateur de plein fouet après la minute et demi de pilonnage publicitaire que la vidéo lui fait subir.

A qui, exactement, s’adresse ce spot ruisselant d’originalité ?

Bien visible sur le site, il va donc généreusement matraquer les quelques milliers d’étrangers qui échouent par erreur sur l’URL france.fr et qui découvriront, dans une langue qu’ils ne captent pas tous, que des gens connus et nettement moins connus racontent quelques platitudes dans une poignée de vignettes statiques en noir et blanc.

L’impact promet d’être fulgurant : mis à part la musique très légèrement sautillante, l’ensemble fait furieusement penser à ces campagnes d’appel aux dons où dans un souffle poignant on nous annonce que sans les efforts de tous et de chacun, la petite fille en début de spot va claboter d’une affreuse maladie. Ici, dans le même style en camaïeux de gris et le même dépouillement total de décor, on trouve donc une demi-douzaine de célébrités nous annonçant sans pudeur leur séro-franchouillité positive… Les dernières secondes affichent même un « La France : chacun l’aime à sa manière » et surprennent par l’absence d’un placard plus logique dans le style suivant :

France.fr : la France est dans le caca, envoyez vos dons !

Evidemment, ce spot va être diffusé, à titre gracieux – chouette – et en version courte – c’est possible et même facile, apparemment – sur les chaînes de France Télévision (toujours en pointe pour endormir papy et mamy). La couverture mondiale est donc assurée.

Je résume donc :

  • un spot de 1:22 en noir et blanc, à la joie de vivre difficilement contenue
  • diffusé en « version courte » sur les chaînes françaises et sur un site français
  • avec quelques starlettes américaines, sous-titrées en Français,
  • pour vanter la France…

Vous la voyez bien, là, la cible marketing ? Hmmh ? Non ?

Pourtant, c’est très simple : grâce à ce spot, on va convaincre, dans une application rigoureuse de la méthode Coué, les touristes français que la France est un endroit super pour faire du tourisme et même pour rester y vivre !

Et c’est vrai que, fiscalement parlant, c’est important que les Français vivent en France.

Essentiel, même.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires39

  1. Cultilandes

    Sur le site france.fr, aux chapitres « vivre » et « entreprendre », sont listées toutes les choses que les administrations font pour nous. Il manque le chapitre fiscalité.

  2. Kornic

    « toujours le sourire »
    « great education »
    Vraiment très réaliste comme spot. Merci pour cette bonne tranche de #LOL

  3. Stéphane

    Ils veulent importer de riches étrangers pour soutenir l’endettement français? Bonne chance à eux!

    Remarquez, quand la Corée du Nord est devenue communiste, un certain nombre de sympathisants Japonais sont venus pour contribuer à l’utopie. Ils n’en sont jamais reparti. Ils étaient sans doute trop satisfaits de leur nouvelle existence.

  4. Stéphane

    Dans la mesure où la France a contribué, par son rayonnement culturel et civilisationnel inégalé, au développement et à la richesse du monde entier, je pense qu’on devrait instaurer une taxe mondiale sur les échanges, au bénéfice de la France.

    Compte tenu des efforts continus et reconnus de la France envers le bien-être mondial, ça me paraît un minimum.

    1. Flo

      Mais vous ne coyez pas si bien dire!
      A propos de l’Irlande et des PIGS j’entendais hier, sur France Info je crois, une interview d’un prof d’économie du CNAM (Mr St Etienne ?) dire en gros que « les marchés donc la spéculation (?) n’allaient pas se contenter de l’Irlande, ni même du Portugal, de l’Espagne, de l’Italie (rien que ça!) mais que le tour de la France allait venir et que là les carottes seraient cuites pour de bon ».
      Il ajoutait que c’était à cause du décalage entre les modèles économiques « Nord » (basé sur la production, la rigueur budgétaire, le respect des engagements) et « Sud » (basé sur la consommation) qui (tiens donc?) n’était pas soutenable. Il fallait donc aboslument instaurer une gouvernance Européenne qui pour lutter contre la spéculation (qui dans l’hypothèse s’attaque au « Sud » en raison de son manque de rigueur) devrait rapidement imposer « une redistribution » entre les deux systèmes!
      En deux mots : généraliser à toute la zone Euro et même au delà le merdier qui permet à « l’horrible » spéculation de faire les ravages que l’on sait.
      Toujours cette évidence que dans le néant il n’y aura plus de décalage.
      Prendra-t-on la peine de demander à nos « partenaires » du Nord s’ils sont d’accord pour payer afin d’avoir la chance de nous y rejoindre? Pas sûr.

    2. JG2433

      [la France a contribué, par son rayonnement culturel …]

      Jean-François Revel : « Depuis le temps que la culture française rayonne, le monde entier a un sévère coup de soleil ».

      1. simple citoyen

        Revel était un type génail et facétieux.
        Quand on sait qu’il est né à Marseille avec pour patronyme Ricard, on sent bien qu’il n’y avait pas que l’anis qui était né sous une bonne étoile.

  5. NEVdD

    Moi aussi j’aime la France, grâce à la carte musique jeune je peux me faire de l’argent sur le dos des gentils moutontribuables Français.

  6. scaletrans

    Quand j’ai vu la bobine de certains -Jeff Koons of Versailles en particulier – n’ayant pas de sac vomitoire à portée de la main, j’ai coupé… et je n’ai pas ri aujourd’hui.

  7. Kelevra

    Gaulois dans l’âme, Gaulois on restera…

    Vous avez dit Gaulois ?

    2010 après Jésus-Christ.

    Toute l’Europe se réforme.

    Toute ?

    Non !
    Dans un petit village situé à l’ouest du continent, la France, une poignée de fonctionnaires et de privilégiés des régimes spéciaux résistent encore et toujours.

    Pour les usagers qui vivent dans les camps de Réfurm, Référendum, Droidelum et Serviceminimum, la vie quotidienne est loin d’être facile.

    Mais qui sont ces Gaulois qui résistent à toute réforme ?

    Il y a :

    Cégétix, le syndiqué : petit gréviste malin, il a toujours une bonne idée pour échapper au travail et, à chaque fois, trouve un prétexte pour déclencher une grève générale.

    Il y a aussi Fonctionpublix : le meilleur ami de Cégétix, Fonctionpublix refuse d’admettre qu’il mange trop. Ce qui compte pour lui, c’est rigoler et échapper au boulot.

    Il y a encore Bloclepayx, le druide : c’est lui qui prépare la potion de grève, la recette magique qui permet de résister encore et toujours aux réformes en prenant le reste du pays en otage.

    Sans oublier Démagogix, le Chef : l’époux de Poildanlamimine se fait réélire depuis plus de 30 ans en promettant tout et n’importe quoi à ses militants. Il n’a qu’une seule crainte : que du travail lui tombe sur la tête !

    Son meilleur copain s’appelle Taxonlesprofix.

    Il y a aussi d’autres personnages au village :

    Jaimepalaphysix : Il est au Lycée, et à la 1ère occasion, il fait la grève pour ne pas aller en cours

    Danielcohnbendix : lui, ce qu’il aimerait, c’est que tout redevienne comme en 68 avant JC. Il est aidé par ses copains du NPA, Facteurix et Anticapitalix.

    Niquelapolix : il n’a rien à voir la dedans, mais il adore foutre le bordel, casser les vitrines et brûler les voitures de ceux qui bossent, mais qui n’ont pas assez d’argent pour, comme ses parents, s’offrir un parking.

    Ils sont soutenus par la chef de l’opposition du village, Martinaubrix, qui n’a pas d’idées mais qui dit que si ils votent pour elle comme chef du village à la place de l’ignoble Sarkozix, elle effacera tout !

    Mais l’autre chef de l’opposition, FMix, n’est pas de cet avis…

    Pendant ce temps-là, il y en a un qui se marre, c’est Pompafrix, qui est propriétaire de toutes les stations essence du village ! Il a augmenté ses prix, et tout le monde vient chez lui en disant merci !

    1. XAVIER

      trés bon!

      tu as oublié Islamix : »profitant de la peur inspirée par nikelapolix au reste du village , utilise la naiveté et l’apathie des habitans de droidelum et la complicité de facteurix et consort , il ramasse ainsi plein de sertesces aupres de demagogix « 

    2. El Gringo

      Le seul qui met tout ce petit monde d’accord, c’est Réchaufemenclimatix. Celui là, personne ne le conteste sauf quelques fous, les cousins Négationix.

    3. Proteine

      Haha c’est très vrai ce que tu dis !!
      Très beau commentaire, très bien résumé et ça correspond tellement à chez nous!
      Tu m’auras valu mon premier sourire de la journée
      Merci 😉

      Damien.

  8. Url

    L’image extraordinaire de la France à l’étranger auprès des touristes et des gens qui rêvent de venir visiter notre pays… est pourtant un actif mis à mal puisqu’entre 1997 et 2007 la part du tourisme dans le PIB baisse de 7.2 à 6.2%… Contrairement aux idées lancées (et reçues) d’une France number one du tourisme, nous sommes 3ème derrière les USA et l’Espagne. La première place nous revient en terme d’entrées sur le territoire, avantage géographique oblige. Le faible niveau de notre hôtellerie, le choc des taxis caricaturaux et du RER B en arrivant à RCDG, etc. tout laisse à penser qu’on fait que du one shot. Bref on est pas bons.

    Je ne veux pas défendre cette bouse, néanmoins un site comme france.fr est un support de comm’ nécessaire face au buzz gratuit que la France sait générer de manière récurrente aux mois d’octobre-novembre ces dernières années.

    1. On peut facilement admettre un site france.fr ; mais pour 3 putains de millions d’euros (sans compter le spot à une demi-brique de plus), on aurait pu faire mieux ou faire pareil pour dix fois moins cher.

      1. Url

        On est d’accord, mais bon ça reste un truc fait par l’Etat aussi (le SIG et les copains communiqueux) faut pas déconner.

  9. wilnock

    Moi qui vit a l’etranger, je conseil d’aller sur wikitravel pour s’informer sur la France et son tourisme…
    Il n’y a aucun interet a aller sur France.fr, meme moi francais je ne comprends pas ce site, alors un etranger (ma femme par exemple), c’est encore pire

  10. Théo31

    Un truc me tracasse : les personnes qui vantent le pays y vivent-elles effectivement ?

    500 000 euros : c’est en gros ce que donne un smicard au cours de sa vie professionnelle à la Sécu pour se faire sodomiser par elle juste à la fin de ses jours avec comme objectifs : être mal soigné, mal remboursé (voire pas du tout) et ne pas avoir de retraite.

  11. adnstep

    J’aime bien Illye Nastase, il a tout compris : « J’aime la France parce qu’il y a de la bouffe et du cul ».

  12. Alex6

    Il y a bien que les Francais de France pour croire que l’hexagone est au centre de quoique ce soit (du ridicule peut-etre…)
    Pour ma part, je suis installe dans mon fauteuil avec du pop-corn et un coca, attendant la projection du prochain carton dans les salles: « Degradation de la note francaise ».

  13. gnarf

    En fait la France il y a ceux qui en profitent…ils vont de petit four en petit four, d’expo en expo, de causerie en causerie avec leur voiture avec chauffeur ou en taxi.

    Puis il y a ceux qui bossent pour payer les petits fours, les expos, les causeries…et ceux-la sont dans le metro, sous la terre.

    Ca revient un systeme feodal quand on y pense.

    Et les deux mondes ne se comprennent absolument pas. Comment? Vous n’aimez pas Paaaris? mais enfin, Paaris! C’est certainement parce que vous etes trop inculte pour apprecier les richesses culturelles! Ba non, banane, c’est parce que je passe 2h par jour dans le metro, que je suis jamais a la surface de la terre, que je rentre a 20h quand tout est ferme…etc.

    Et ce qui s’applique a Paris peut facilement se generaliser a la France entiere. Y’a ceux qui profitent du bonheur citoyen et festif en pot, et ceux qui sont forces de le payer sans pouvoir en profiter.

    1. Ca revient un systeme feodal quand on y pense.

      Ca me fait penser au monde futur décrit par H.G. Wells, avec les Eloïs (qui vivent en surface dans un paradis artificiel) et les Morlocks (qui turbinent dans le noir). Bon, évidemment, ici, ce sont les Eloïs qui bouffent les Morlocks, mais l’idée est la même.

    2. Flo

      Sans compter que les mêmes viennent trop souvent sur les ondes et ailleurs nous dire comment penser, s’habiller, manger-bouger, voter, dépenser (tant que et pour qui c’est encore possible)…et pire que tout : nous faire la morale.

  14. Obsédé Textuel

    Chacun de nous aura remarqué que l’ensemble des « comédiens » de cette sit com pour neu-neu ont tous…. leur fric à l’extérieur de la France.

    Tous mes amis le disent. La France c’est bien d’y venir faire un coucou, peu de temps, avec juste une carte bancaire, et garder notre cassette hors de portée de sa rapacité.

Les commentaires sont fermés.