Les minustres du gouvernement

Aujourd’hui, c’est vendredi et comme la semaine fut rude et bien remplie, je vous propose de vous détendre avec un passage en revue des dernières pignoles de quelques uns des minustres du gouvernement. Pour rappel et comme évoqué ici, un minustre est un secrétaire d’état ou ministre qui n’est pas à la hauteur. Comme on va le voir, c’est devenu très banal de nos jours…

Minustres incultes

On pourrait par exemple commencer avec le constat, très souvent renouvelé, de la pauvreté culturelle assez sidérante de nos élites en charge des principaux portefeuilles de la nation. Là où, de nos jours, toute la complexité d’un pays se doit d’être appréhendée par des gens aux capacités intellectuelles affûtées, où la technologie, les sciences et les chiffres sont de plus en plus importants, on nous fournit pourtant des gratte-papiers et des ronds-de-cuir grossièrement lettrés, dont les capacités d’abstraction sont à peu près nulles.

Regardez dans l’hémicycle, observez les leaders de partis, de syndicats, d’associations militantes : aucun ne prétendra, à de très rares exceptions près, avoir une quelconque maîtrise d’une science un peu moins molle que celle de la politique. L’économie n’est pour eux qu’un salmigondis de sophismes jetés les uns contre les autres, la médecine ou la chimie sont essentiellement des affaires de lobbying, la physique un vaste terrain inexploré, et les mathématiques une Terra Incognita à la jongle impénétrable aux lianes touffues, dans lesquelles viennent se prendre les pieds des plus aguerris.

On se souvient d’un Besancenot incapable de faire une simple multiplication.

On découvre, récemment, notre minustre de l’Agriculture, inculte en matière de récoltes de fruits, en races bovines, en matériel vinicole, ce qui, finalement, pourrait se comprendre, et ignare en matière de mesures essentielles : Bruno Lemaire ne sait pas ce qu’est un hectare (la surface carrée de 100m de côté, soit 10.000m²).

Soyons bien clair : c’est juste parfaitement inadmissible. Cette notion est normalement enseignée dans le primaire, elle est la base pour toutes les mesures d’aire dans l’agriculture et devrait constituer le minimum vital, avec le quintal et l’hectolitre, des notions pour tout ministre de ce maroquin qui se respecte.

Manifestement, nous avons donc un imposteur au poste, que nous payons à grands frais. Électeurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Minustres inutiles

Dans cette catégorie, on pourrait en ranger beaucoup. Force est de constater que chaque semaine, nos frétillants clowns à Ministère échangent leur place dans l’Alcôve des Inutiles. Il y a souvent bousculade, mais parfois l’un ou l’autre se hisse au-dessus de la masse grouillante de ses collègues pour montrer sa tête et ses épaules et clamer, à la face du monde, toute son appétence pour les grands mouvements oratoires vains.

Cette semaine, c’est Valérie Pécresse qui s’y colle de bonne humeur. Comme on ne parlait pas d’elle, elle a décidé de lancer un vrai sujet national d’ampleur, une réflexion à la fois profonde et réclamée par une population palpitante à l’idée de pouvoir enfin aborder sérieusement le sujet : les soirées étudiantes trop arrosées.

Oui.
Certes, il y a des révolutions majeures au Maghreb et au Moyen-Orient.
Certes, il y a un problème de chômage catastrophique dans le pays.
Certes, la formation et l’instruction des jeunes laisse à désirer.
Certes, la crise financière couve toujours.
Certes, depuis la nuit des temps, les jeunes tout juste adultes se bourrent la gueule comme dans un rite de passage, et il n’existe que très peu de civilisations qui se sont affranchies de cette observation.

Mais bon : Pécresse, c’est du lourd, du solide et du mûrement réfléchi. Elle va donc dans le même temps réclamer « une loi pour ça » tout en déconseillant toute interdiction. Cohérence de l’action politique.

Moyennant quoi, il faudra bientôt faire des déclarations préalables pour toute fête étudiante, tout week-end d’intégration. On peine à voir en quoi ces lois bricolées entre deux actualités chaudes vont permettre de responsabiliser les jeunes adultes concernés, ou leurs parents, ou les deux.

Minustres dispendieux

C’est, de loin, la catégorie la plus fournie. Tous sont en effet capables de mobiliser des sommes colossales dans le but de satisfaire leurs egos surdimensionnés, ou, plus rarement, pour brosser quelques électeurs dans le sens du poil.

DroopyfillonTous coûtent de plus en plus cher à la Nation : ayant le pouvoir, ne payant quasiment aucun de leurs frais, on pourrait supposer qu’ils pourraient se passer d’un salaire. Mais non : ils ont à la fois le salaire et les notes de frais, ce qui donne une idée de l’extensibilité des dépenses publiques lorsqu’il s’agit de canapés et de petits fours (sans parler de cuisses légères et de boissons qui pétillent).

Et cette semaine, c’est François Fillon qui s’y colle : on apprend en effet que le calme notable de province fait ses voyages privés avec le Falcon républicain, au prétexte que sécuriser le TGV provoque trop de désagréments pour les passagers, et que le voyage en voiture est trop long.

Il est clair que si la facture du Falcon (27.000 € par voyage) était envoyée à notre ami François, nul doute que celui-ci préféreraient le trajet un peu plus long mais ô combien moins cher en voiture. Pour rappel, cette somme brûlée en kérosène pendant un week-end peut faire vivre un smicard pendant 1 an, toutes cotisations incluses. A la fin de l’année, en comptant 30 de ces week-ends aéroportés, on fait donc vivre cette même personne jusqu’à sa retraite.

Là encore, le doute n’est pas permis : le minustre, qui devrait montrer l’exemple et s’imposer autant la rigueur qu’aux autres, se paye notre tête. Électeurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Minustres à la morale élastique

La morale élastique, c’est indispensable dans une République Assez Reprochable. Tout comme les pampers qui utilisent les vertus des rubans caoutchoutés pour éviter les fuites là, la morale élastique permet d’éviter les cas de conscience ici et là et un peu là aussi. Mais avec la multiplicité des réseaux sociaux, cela n’évite cependant pas les fuites.

Cette semaine, comme la semaine précédente, et les deux ou trois semaines encore avant, c’est Michèle Alliot-Marie qui se place dans le peloton de tête des élus à morale élastique.

Oh, certes, il y a très clairement un acharnement journalistique bien pratique, probablement lancé par quelque adversaire de son propre camp de socialistes camouflés, pour dézinguer la matrone.

On trouverait sans nul doute (à commencer par Guigou) exactement les mêmes accointances et les mêmes pratiques dans l’autre camp, celui des socialistes officiels : il n’y a pas à fouiller longtemps pour découvrir que la plupart de nos politiques ont souvent passé leurs vacances dans l’un de ces pays jadis dictatoriaux, et ont profité des largesses des dirigeants du crus (ou de leurs amis)…

Mais il n’en reste pas moins que la multiplication d’affaires consternantes sur MAM et ses déclarations lamentables la portent naturellement en pôle position des minustres officiellement corrompus.

Je dis « officiellement », parce qu’officieusement, on chuchote déjà que Patrick Ollier, minustre en charge des relations avec le Parlement et compagnon de MAM, ne serait pas tout blanc non plus.

Cette liste, aussi édifiante soit-elle, n’est pourtant pas exhaustive.

A titre de jeu (c’est vendredi, c’est casual-friday, allons-y) je vous propose d’ajouter, en commentaires, les autres ministres et leurs casseroles.

Et bien sûr, électeurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

J'accepte les Bitcoins !

15NPh4W2iVzpGoT41EJfowFMwPjHoYHpn2

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires56

  1. Seb

    J’aime bcp Ollier qui commence à se défausser sur internet « dégeulasse » bien sûr…

    Vite, un coup de loppsi, et on oublie !

    A quand le point Godwin ? ça doit le démanger…

  2. Randian Shithead

    Dans la première vidéo, notons malgré tout que la journaliste raconte n’importe quoi : il s’agit d’une Aubrac et non d’une blonde d’Aquitaine.

  3. style

    «Je me suis laissé avoir par une arnaque sophistiquée», a raconté jeudi Gabriel Poncet, député UDC vaudois, après avoir été séquestré pendant 48 heures par des escrocs au Togo.

    Croyant aller signer des documents pour gérer la fortune d’un homonyme décédé une dizaine d’année plus tôt au Togo, un député UDC vaudois s’est retrouvé aux mains d’une bande d’escrocs. Séquestré durant 48 heures, il a finalement été libéré par la police togolaise.

    «Je me suis laissé avoir par une arnaque sophistiquée», a raconté jeudi Gabriel Poncet, confirmant une information publiée sur le site internet de «20 minutes». En octobre dernier, l’architecte de Vich (VD) a été contacté sur internet par un faux agent d’affaires africain.

    L’escroc fait croire à l’élu UDC qu’il pourrait gérer la fortune laissée dans une banque du Togo par un homme portant le même nom de famille que lui et décédé depuis une dizaine d’année. Afin de permettre un transfert de ces 12,5 millions de dollars vers la Thaïlande, M. Poncet doit se rendre à Lomé, la capitale, et signer des documents.

    «J’ai hésité, pensant que c’était certainement une arnaque. Mais j’ai finalement décidé d’aller voir, par curiosité et par goût de l’aventure. Je n’aurais jamais penser que cela pouvait mal tourner», a expliqué le député au Grand Conseil vaudois

    http://www.lematin.ch/actu/suisse/depute-udc-vaudois-sequestre-escrocs-togo-387505

    J’ai hésité, pensant que c’était certainement une arnaque. Mais j’ai finalement décidé d’aller voir, par curiosité et par goût de l’aventure.

    Pourtant c’est connu comme arnaque,il faut vraiment être con pour tombé dans le panneau.

      1. Iznogoud

        OMG, il a que ça a faire le député ? tomber dans une arnaque qui existe depuis plusieurs années ? ne pas se renseigner ou au moins la taper sur google avant ? vraiment un débile mental c’est pas possible …

  4. Kelevra

    excellent

    notre bon president, il y a 15 jours, a fait un petit A/R (voyage privé) a new york en jet a 10000€ de l heure soit 8h a l aller et 7h au retour soit 150 000€, et pour lequel il a payer le prix d une place en classe affaire soit 3000€

    total 147000€ = 5 ans de smic

  5. kwak chung seok

    Notre président a aussi utilisé non pas 1 mais 2 avions pour se rendre à Bruxelles (oui oui, à Bruxelles) pour un coût global d’environ 27000 euros et alors qu’il n’existe plus de ligne airfrance Paris-Bruxelles depuis 10 ans au moins;

  6. Flo

    En fait c’est assez simple :

    Côte d’Ivoire : si, si je vous assure ça existe encore et on continue à tuer allègrement là-bas.
    Deux gouvernements (pour le prix d’un seul pourtant) : on voit le résultat.
    Belgique : plus de gouvernement du tout depuis des mois et ça va de mieux en mieux.

    Je vous laisse conclure, pas la peine de trier et de faire dans le détail…

    On pourrait ajouter les médias officiels. Tiens la Massenet qui coince le minuste par exemple. Heureusement qu’elle précise que c’est pas elle le dindon parce que sur le coup ça aurait été ma réponse !
    Elle est au moins aussi ignare que le minustre (OK c’est moins grave) : « un hectare ça fait combien en « mètres »? »
    Pfff…

    Plus sérieusement depuis le début des événements dans le monde Arabe on voit médias et gouvernants fusionner dans une médiocrité inquiétante.
    Ni les uns ni les autres ne travaillent leurs dossiers et c’est à peu près n’importe quoi. On se demande même s’ils prennent la peine de lire les notes de ceux qui sont supposés avoir travaillé pour eux.

    Comme dirait Flak quand ils sont sur la plaque c’est qu’elle est passée sous leurs pieds par hasard.
    Un gouvergusse dit quelque chose, la presse servile répète « Ah le président, ministre, secrétaire d’état (qui n’ont connu de ces pays que des conditions bien plus confortables pour les visiter que les touristes ordinaires et y ont parfois fait quelques affaires douteuses) a dit que ceci cela, et qu’il faut que patati et que sinon patata ».

    Au bout de quelques jours on s’aperçoit que rien ne se passe comme annoncé et la même presse qui n’a toujours pas travaillé sérieusement à autre chose que de déterrer la merde (et qui n’y comprend donc toujours rien) se lève vent debout contre la diplomatie fraônçaise « qui est vraiment nulle et pas à la hauteur et que non vraiment c’est une honte, LA FRANCE, ma brave dame, phare du monde, soutien de peuples qui veulent s’émanciper toujours et partout, dont la voix etc etc… »

    Sur presque tous les sujets : crise, banques… c’est à peu près le même modèle qui se répète.

    Une petite brève rigolote quand même ce matin de le fil news de LCI (intentionnelle?):

    « Pétrole : Lagarde inquiète »

    Verbe ou adjectif ?

    1. Jacques

      Plus de Gouvernement en Belgique…. Et cela va de mieux en mieux ??? C’est très bon signe ça… La Belgique précurseur… Les pays arabes qui se libèrent…

  7. Jacques

    Oh mon dieu je me rends compte que j’ai les capacités de nos dirigeants… Je ne m’étonne donc pas, pourtant je ne veaute pas, cela ne peut donc pas venir de moi ou d’eux envers moi.

    « Pétrole : Lagarde inquiète »
    Verbe ou adjéctif? Oui je sais que c’est terrifiant. Il n’ y a qu’en France que c’est ainsi? (il y a un accent à Adjectif ?) ; )

      1. Stéphane

        Vous parlez du vieux primaire, celui où on apprenait des trucs.

        Maintenant, au sortir du primaire, je suis sûr que le moindre bambin est capable de trier les déchets comme un dieu et maîtrise toutes les finesses du dessin de ronde d’individus colorés qui se tiennent la main en souriant, mais doit probablement sécher devant une division.

        Ceci dit, Bruno Lemaire est probablement assez vieux pour être passé dans l’ancienne version. Ce qui rend sa carence intellectuelle encore plus étrange. Y’a-t-il eu lavage de cerveau quelque part?

        1. Aurélien

          Ca s’apprend toujours au primaire, et même plus précisemment en CM1.
          Pour Bruno Lemaire, tout s’explique par le titre de son dernier ouvrage paru fin 2010: « Sans mémoire, le présent se vide ».

    1. Higgins

      On devrait lui faire passer un examen d’entrée style:
      1) convertir 56,3 dl d’essence (densité 0,8) en cc3 puis en hectogramme (j’avais mis Hg mais ça ressemblait trop à de l’alchimie).
      2) placer sur ce fond de carte les principaux fleuves français, les massifs montagneux et les 6 villes suivantes…
      3) donner les nom du dernier roi des français ainsi que la date de la bataille d’Azincourt.
      4) expliquer la règle de 3.
      5) décrire l’appareil digestif de la vache. Etc….

      Toutes choses qu’on apprenait autrefois au primaire. Maintenant, on est redevenu primaire, c’est la différence.

      Le tout en 10 mn chrono évidemment.

  8. Jacques

    Et lorsqu’on vient de la campagne on le sait depuis bien avant ce que représente un hectare pour un champ.

    jerome : On ne parle plus comme cela dans les campagnes et puis après ?…. La Sur la vidéo le plus risible c’est pas l’agriculteur.

    1. jerome

      Heu… moi y’en a pas me foutre de la gueule de l’agriculteur patate! J’en suis un. Si tu étais de mon coin tu saurais ce qu’est un technocravate.
      Dis moi on t’as déjà fait chasser le dahu?

  9. David Brabant

    Pas mieux en Belgique. Une parlementaire écolo, appelée Zoé Genot, veut légiférer sur les marques suite à la prochaine sortie d’une Renault (ou Peugeot ou whatever …) Zoé, se sentant « dépossédée » de son prénom.

    1. JG2433

      « Zoé Genot, se sentant « dépossédée » de son prénom. »

      Pour information :
      Dans le « jargon » des Chirurgiens-Dentistes, ZOE est le nom communément donné au ciment d’obturation provisoire, obtenu par mélange (QSP) de l’eugénol (liquide de consistance huileuse) et de l’oxyde de zinc (poudre), utilisé en dentisterie opératoire.

      Zoé est aussi une forme larvaire des crustacées décapodes.

      Je suggère à cette personne de plutôt adresser ses reproches à ses… géniteurs, seuls responsables de son prénom – donné sans discernement et exempt de © ou ™ ! :-)

  10. Aurélien

    On pourrait citer quasiment toutes les déclarations de ministres (actuels ou anciens, de droite comme de gauche) autour du thème des conflits d’intérêts. A croire qu’aucun n’en connaît la définition. Leur réaction est d’ailleurs très révélatrice.

    Il y a Hortefeux qui s’est fait prendre plusieurs fois par la patrouille Eolas. Un exemple dans cet article dont je copie un extrait:
    http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/09/20/Menace-d%C3%A9magogique-%3A-alerte-maximale

    « Le ministre de l’intérieur n’a pas de mots assez durs pour critiquer cet état de fait : “Avoir quasiment l’assurance de ne pas effectuer sa peine de prison, quand on est condamné à moins de deux ans, est un dispositif parfaitement inadmissible pour les citoyens et totalement incompréhensible pour les policiers et les gendarmes”

    Juste un petit problème : cette limite de deux ans pour l’aménagement a été mise en place par ce même gouvernement, il y a moins d’un an (avant, c’était seulement les peines inférieures ou égales à un an) : Loi n° 2009-1436 du 24 novembre 2009 dite loi pénitentiaire, article 84.

    Rappelons à Brice Hortefeux que quand cette loi était encore devant le parlement, le ministre de l’intérieur s’appelait Brice Hortefeux, et que c’est donc à lui qu’il faut s’en prendre si une loi parfaitement inadmissible pour les citoyens et totalement incompréhensible pour les policiers et les gendarmes a été votée.

    Sur ce point, je serai d’accord avec Brice Hortefeux : c’est inadmissible, la démission s’impose. »

    Voir le prix Busiris décerné régulèrement par Eolas pour plusieurs ministres en activité, de MAM à Mercier en passant par Besson.

    Difficile aussi d’oublier Roselyne et ses vaccins…

    1. Eh oui. Il faudrait tenir un site historisant les casseroles pour chaque homme politique.
      Dévastateur.

      Une sorte de Wikipedia des politiciens français, mais spécialisé petites phrases débiles, erreurs factuelles, merdages et corruption.

    2. Higgins

      En dehors du motif autour du désengorgement des prisons, celui qui pense que cette loi aurait pu être passée pour éviter à un ancien ministre de l’intérieur, condamné en première instance à 3 ans de prison dont un ferme et alors que le procès en appel est en passe de se terminer, de connaître les joies du quartier VIP de la Santé est d’une mauvaise foi absolue.

    1. Arkh

      « Voulu par Nicolas Sarkozy pour améliorer le dialogue entre le monde politique et le secteur des nouvelles technologies »
      J’imagine l’ambassade française chez 4chan.

  11. Didier

    Le pire dans tout cela est la dernière phrase du ministre. Il ose dire, pour se défausser, mais comme s’il en était fier en fait. Fier d’en être arrivé là où il est. Il a le culot de dire : « J’ai jamais été doué en maths. » On croirait voir William Leymergie se vantant de ne pas savoir se servir d’un ordinateur. Si cela peut être risible pour un animateur TV, c’est inadmissible pour un ministre.

    Et dire que c’est ce gars, fier de n’être pas doué en maths, qui gère les millions du budget du ministère de l’agriculture (celui qui rattrape le ministère des anciens combattants : c’est à dire qu’il y a bientôt plus de fonctionnaires au ministère de l’agriculture que d’agriculteurs).

    CPEF

  12. channy

    Mais Madame Pécresse quand est ce que vous allez vous attaquer à ce problème essentiel : les étudiant qui ne font pas leur lit.
    Du courage bon sang!

    1. JG2433

      « les étudiant qui ne font pas leur lit. »

      De la délinquance ?
      Peut-être, en effet, car… comme on fait son (dé)lit, on se couche. :-(
      [Je sors…]

  13. philippulus

    bon, si vous voulez des casseroles, j’en ai de belle enregistrées dans cette file :

    http://www.daily-bourse.fr/forum-METHODE-Coue-vtptc-5336.php

    on pourra y lire des déclarations en temps réel, et la réalité de la situation quelques temps plus tard.

    D’autre part, on apprend que :

    « Le « tandem sanguinaire » Hadj Kacem-Seriati, comme le décrit le magazine, se serait efforcé de convaincre la ministre des Affaire étrangères de les aider à « mater la rébellion ». Deux semaines plus tard, à l’Assemblée, MAM offrait l’aide sécuritaire au régime Ben Ali. »

  14. juni palacio

    Je viens de découvrir ton blog. Bien. Juste un truc qui me gêne et m’empêche d’apprécier davantage tes écrits et accessoirement peut t’empêcher d’évoluer dans la réflexion. Essaie de penser que la droite n’est pas par essence libérale. c’est d’ailleurs une drôle d’idée qu’on ne rencontre qu’en France ou presque.

  15. channy

    Une intention louable au départ mais avec un ministre pas trop au courant des réalités de l’agroalimentaire

    http://slovar.blogspot.com/2011/02/so-french-so-good-les-bons-produits.html

    Un Pierre Lellouche à la manœuvre ce qui laisse augurer du pire vu le slogan proposé( la langue française c est pas très chic apparemment pour des produits français)..petit aperçu avec le clip vidéo:

    http://www.gouvernement.fr/gouvernement/campagne-so-french-so-good-encourager-la-gastronomie-francaise-a-s-exporter

  16. estienne

    Mais pourquoi s’attendre encore à ce que nos ministres soient des gens d’envergure morale et intellectuelle ? Cela était peut-être vrai du temps de De Gaulle qui avait de hautes exigences.

    L’Etat est confisqué par une caste UMPS qui place ses copains en fonction souvent de leur utilité médiatique du moment. Ces 30 dernières années, quel grand ministre ? Peut-être Balladur, si le contexte avait été plus favorable ? Sinon des rampants qui, c’est effrayant, ne savent plus compter et ne connaissent pas l’origine du mot hectare !!
    Pourra-t-on encore aller plus bas ?

  17. gem

    Et bien tant mieux. Au lieu de le déplorer, il faut s’en réjouir

    N’avoir pas de gouvernement serait bien, mais a défaut, n’avoir que des vibrions sans cervelles qui courent après la lumière médiatique est un moindre mal.

    La politique c’est la guerre, froide, mais guerre quand même. Et dans cette guerre civile, mieux vaut que les généraux soit incompétents, lâches et traitres. Comme Lemaire typiquement. Et ce d’autant plus qu’il dispose d’une armée (une administration) plus puissante. Vous imaginer les dégâts que pourraient faire un Napoléon ou un Clemenceau de nos jours ? C’est proprement terrifiant ; Sarkozy en donne lui-même une idée, même en n’étant pas au niveau de leurs chevilles.

    1. Une telle affaire (d’ailleurs relaté dans le Cri du Contribuable) si elle venait à être jugée et condamner DSK serait une affaire d’état, sans aucun doute. Les montants impliqués (plusieurs milliards d’euros) donnent le tournis. Et précisément à cause de ces montants, il est probable que tout ceci se termine mal.

      Plus d’info sur l’affaire Ferrayé : http://ferraye.unblog.fr/2007/10/11/7/
      http://www.2477news.com/WikiLeaks-a-ouvert-la-boite-de-pandore-maintenant-il-faut-aller-jusqu-au-bout_a652.html

      1. Seb

        C’est juste ENORME !

        On a des brigands professionnels à la tête de l’état qui se font régulièrement prendre la main ds le pot de confiture… mais là, le mec est pas encore au pouvoir qu’il se fait déjà chopper !

  18. Han

    Oui, cela donne le tournis, absolument.
    Et j’en étais à la nausée quant j’ai lu sur le pdf qu’Anne sinclair (sur TF1 à l’époque) était intervenue pour qu’un reportage possiblement compromettant soit censuré.

    J’ai pris connaissance de cette affaire via un commentaire sur le Blog de T. Desjardins. Puis 5h après sur le blog du Cri.

    Mais, relayons, relayez, twittons, twittez, facebookez,
    si c’est le buzz un jour, scrouiic de DSK et sa poupouf,
    2 de moins d’un coup,
    ça vaut le coup,

    imaginez en 2012 ou 13 une tartine aubry ou 1 flamby devoir subir à la fois le diktat d’un FMI et le diktat de la rue…
    je m’en réjouis d’avance,

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)