Hollande, cet autre pays du chômage

Pour le moment, tout va bien puisque l’Etat peut continuer à payer les petits fours. Et comme les sommets se sont un peu calmés pour le 11 novembre, ça donne l’occasion à François Hollande de sortir de sa léthargie digestive pour aller tacler Sarkozy sur ses terres. Enfin, tacler, c’est un bien grand mot, hein, puisque le choc émotionnel est équivalent à la rencontre inopinée d’un escargot et d’une coccinelle. Bref : le Hollande, cet autre pays du chômage, nous sort l’analyse de la crise la plus pertinente de son stock, assortie d’un programme ec.

J’écris « ec », parce que c’est vraiment, pour le moment, une toute petite esquisse de programme éco, et dans quelques mois, après moult efforts et beaucoup de sueur, on aura peut-être un programme économi. Avec un peu de chance, un programme économique complet sera prêt pour mai 2012.

Vieux Hollande, fruité mais un peu mou.Mais bon, puisqu’il a gagné la bataille des Primaires, le plus Primaire des socialistes s’est réuni avec les plus fins économistes que compte le pays pour nous faire une belle démonstration de sa capacité à reprendre la main et lancer une offensive.

Dans ces économistes, on retrouve la fine fleur de l’intelligentsia socialiste et d’autres satellites plus ou moins connus. Mais Hayek, Friedman ou même Bastiat auraient bien pu venir dans ce groupe, le résultat n’aurait pas changé d’un pouce : Hollande nous gratifie au final d’une bouillie consensuelle … et socialo-keynésienne.

On apprend ainsi que notre bon François est contre les paradis fiscaux. C’est logique du reste, puisqu’il est pour les enfers fiscaux et s’acharnera donc à en mettre un en place ici même : pour lui, « aucune banque ne devrait travailler avec un pays qui abrite un paradis fiscal ». Rappelons que la définition de paradis fiscal varie d’un politicien à un autre, et d’une période à une autre (la Suisse a fait partie du gang, un moment donné, par exemple). En outre, on ne le répétera jamais assez : si on sucre les paradis fiscaux, où diable iront les sommes que nos politiciens détournent allègrement dès qu’ils le peuvent ?

(ici, insérez vos insultes sur le populisme, la démagogie de mon propos et la méchanceté qui sourd de ce paragraphe dans lequel on pourrait croire que j’insinue que François aurait magouillé, ce qui est peu probable compte tenu de sa charge en testostérone digne d’une huître).

Mais foin de populisme, qui peut me trouver un candidat qui se déclare officiellement « pour » les paradis fiscaux ? Aucun, ce qui démontre à l’envi que tous ne rêvent que d’assommer d’impôts le contribuable, sans aucun espoir de fuite pour lui, ce qui est logique d’un enfer (beaucoup moins d’un paradis). On se demande au passage quel vice (à part celui du socialisme qu’ils ont chevillé au corps) les pousse à penser de la sorte alors que vouloir tout faire pour transformer son pays en paradis fiscal aurait sans l’ombre d’un doute des vertus évidentes tant pour les politiciens que pour les habitants…

Mais en attendant, Hollande continue dans la même voie : si les paradis fiscaux doivent être dissous dans une fiscalité invasive ou l’acide nitrique ou les deux, les hedge funds aussi. Enfin, pas tous, mais les plus méchants. Charge à lui (et à sa fine équipe) de définir ce qu’est un vilain hedge fund. Ensuite, c’est très simple : une instance mondiale sera le réceptacle de tout ce qui a été décidé dans toutes les instances diverses et variées au niveau politique, financier ou commercial, comme le FMI, et mettra tout le bazar en route.

Il est comme ça, WinnieFrançois : il se lance dans une primaire, veut devenir président, et le voilà déjà à l’assaut du Globe, de la finance mondialisée. L’étape d’après, moyennant un slip rouge sur son pyjama bleu, consistera à partir à la conquête de l’Univers.

Quant au reste, on retombe sur ce que lui, ses adversaires, ses coéquipiers, l’extrême droite, l’extrême gauche, le voisin et Jules Petitbedon de Triffouilly prônent tous d’une façon ou d’une autre :

* Il faut renforcer le fonds de solidarité financière européen, voyons ! Il est déjà à 1000 milliards d’euros, n’arrive pas à écouler ses bons sur le marché (c’en est même comique), mais dotons-le de plus de moyens, les enfants, créer de la dette va résorber le problème de la dette ! Et la solidarité incarnée dans ce fonds sera donc renforcée, miam miam : c’est bon, ça, la solidarité, et les Grecs l’apprécient tout particulièrement actuellement. F-Hollande ♥ G-Pap, tout ça.

* Il faut autoriser officiellement la BCE à racheter des emprunts d’Etat (les français, par exemple, y’a des promos actuellement), voire autoriser les eurobonds : allons-y, si ça fait grincer les dents des Teutons, c’est que c’est une bonne idée, non ? D’t’façon, ils sont psychorigides, ces Germains, ils ne savent pas rigoler. Alors que François, lui, il a tout compris à l’économie et question souplesse, c’est pas comme Barre, lui, c’est un esprit rond dans un corps rond. Pas comme une queue de pelle, disons, mais bon. Vous voyez.

* Et pour diriger toute cette production minutieusement contrôlée de papier, une bonne petite dose de Gouvernance Européenne, qui sera au niveau des institutions du Vieux Continent ce que sa lubie précédente était au niveau globo-mondialo-planétaire. Tout ceci sent le mûrement réfléchi, et laisse planer un petit doute sur la qualité du café distribué (libéralement, on peut être sûr) dans les séminaires de François.

Signalons tout de même un éclair de lucidité lorsqu’il pressent que les efforts budgétaires de Fillon seront supportés par les ménages : «Les 3/4 des sept milliards annoncés lundi seront payés par les ménages, ce qui fait 500 euros par ménage» … Éclair de lucidité malheureusement un peu trop court puisque ce triste coquin oublie de constater que cet effort ne représente au mieux qu’un petit pourcentage du déficit courant ou à venir du budget de l’état.

On pourrait déjà s’amuser à imaginer l’ampleur du déficit que Hollande produira par son premier budget en tant que président alors que la crise fera rage. Cantonné à faire le bouffon dans des enfilades de G20 tous plus grotesques et inutiles les uns que les autres, on sait déjà qu’il ne fera pas mieux, ni plus, que Sarkozy dont on apprend par ailleurs qu’il envisage à présent sérieusement une défaite en 2012.

Et si Sarkozy a deux sous d’entregent politique, il pourrait bien souhaiter perdre et ainsi laisser le pays, en ruine, à son rival qui ne pourra absolument rien faire, tant par incompétence que parce qu’il est de toute façon bien trop tard.

En attendant, François, ne sentant pas le piège qui se referme, se lance dans de grandiloquentes tirades où le vote de mai 2012 sera celui qui permettra de redresser la France et l’Europe, tagada tsoin tsoin, et envoyez les flons-flons républicains et festifs !

Au fait, si, pendant tous ces discours, ces petites joutes faussement enflammées entre les socialistes plus ou moins extrêmes des partis politiques franchouilles, vous entendez, de façon insistante, des bruits de pelle, ce n’est pas un problème auditif. C’est simplement celui des fossoyeurs qui s’acharnent à creuser le trou dans lequel ce pays s’enfonce, et dont les bruits ahanant sont à peine couverts par nos clowns à roulettes.

Et quand ces bruits de pelles s’arrêteront, ce ne sera pas du tout bon signe.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires52

  1. Jesrad

    « il pourrait bien souhaiter perdre et ainsi laisser le pays, en ruine, à son rival qui ne pourra absolument rien faire, tant par incompétence que parce qu’il est de toute façon bien trop tard. »

    Toujours se méfier d’un socialiste assoupi: quand ils sont au pouvoir, ils peuvent se radicaliser en un clin d’œil…

  2. kelevra

    hier soir S&P a commis une boulette, ils ont degrade la note de la france. oups c etait une erreur juste avant la ceremonie de la grande guerre dont tout le monde se fout royalement. et bizarement, les marches n ont meme pas reagis a cette degradation de quelques minutes. sueur froide, heu non meme pas. tout le monde sait que la france est sur un siege ejectable.pourtant comme vous le dites si bien, il y en a du candidat pour etre le pilote de l avion qui pique en vrille les moteurs en feu.
    hollande pilote de la correze gere aux petits oignons son ulm, qui c est crache il y a quelques semaines en demandant d urgence une aide de l etat. il en a des idees ce sagouin, bon toutes foireuses mais avec l argent des autres il a plein d idee : 4000 Ipad pour les eleves du departement par exemple, 25 millions d euros de pertes pour le musee chirac.
    peut etre qu avec lui la faillite sera plus rapide, ca permettra de remettre les compteurs a zero et de pendre a des crocs de bouchers tous ces incompetents.

    1. Pascale

      On a eu droit aux commentaires prétentieux de Copé tançant vertement les ignobles agences de notations qui font que décrédibiliser la France.
      Comme si les marchés ne savaient pas depuis longtemps que CPEF avec les taux d’intérêts des obligations françaises qui augmentent de plus en plus.

    2. Théo31

      « rumeur assez choquante d’informations qui ne correspondent à aucun fondement »

      Sans blague ? 1700 milliards de dette publique + 150 de dette de la Sécu + 8000-10000 milliards d’engagements de retraites non provisionnées. Tout va bien.

    3. Flo

      « il y en a du candidat pour etre le pilote de l avion qui pique en vrille les moteurs en feu »

      Certes, mais n’a-t-on pas de plus en plus la confuse impression qu’ils n’y vont plus si franchement que ça ces derniers temps…?

      1. Théo31

        « La royauté, qui est le plus parfait et le plus élevé en dignité des gouvernements, apporte quantité de soucis, de fatigues et d’occupations. De fait, il paraît que Séleucos déclarait en toute occasion que si les gens savaient quelle corvée ce peut être que d’écrire seulement et de lire tant de lettres, on ne voudrait pas ramasser un diadème qui aurait été jeté à terre. »
        (Plutarque, à propos du roi Séleucos Ier, fondateur de la dynastie séleucide, mort après plus 15 ans de luttes pour se tailler un royaume dans l’empire d’Alexandre le Grand et 25 ans de règne ensuite).

  3. Pascale

    «  » »François aurait magouillé, ce qui est peu probable compte tenu de sa charge en testostérone digne d’une huître » » »

    Vous insinuez donc que Hollande n’aurait jamais eu suffisamment de « cojones » pour magouiller. Le postulat vaut la peine d’être pris en compte.

    Ceci dit, avez-vous remarqué qu’il a déjà repris du poids ? Le stress sans doute ?

  4. Pascale

    «  » »une instance mondiale sera le réceptacle de tout ce qui a été décidé dans tous les instances diverses et variées au niveau politique, financier ou commercial, comme le FMI, et mettra tout le bazar en route. » » »

    C’est ce dont est persuadé Attali qu’il va se produire « obligatoirement » (pris ici dans le sens « naturellement ») dans quelques décennies.

  5. Pascale

    Pour ma part je crois que Sarkozy sera réélu mais qu’il perdra la majorité à l’AN. Nous aurons donc une cohabitation et ça va chauffer. Je vois mal aux nombreuses réunions du G20 et « au sommet » Sarkozy se laisser marcher sur les pieds par un Hollande ou un Ayrault. Ç a risque même de saigner …

      1. Martin Lothar

        On peut peut-être aussi se demander si tous ces culs et chemises ne font (ou feront) pas tout pour reporter les élections, avec discours du genre : « Française, Français, c’est la crise, c’est la ruine, c’est la fin de monde, S&P sont vraiment de sales boches, c’est la guerre, mais nous sommes les seuls à pouvoir maîtriser la situation (si, si). Faites nous confiance. Vous voterez plus tard et nous vous promettons tous les jours, à partir de l’an 2199, champagne, petits-fours et putes à gogo ». Elle est pas belle la vie ?

  6. MisterB

    HS mais «  »La France a toujours démontré sa capacité à respecter strictement ses objectifs et je ne vois aucune raison pour qu’elle ne fasse pas de même cette fois-ci », a estimé de son côté le gouverneur de la Banque de France » Il a pas tort …

  7. style

    http://www.boursier.com/actualites/macroeconomie/etats-unis-jefferson-devient-la-plus-grosse-faillite-municipale-des-etats-unis-458250.html?sitemap

    Etats-Unis : Jefferson devient la plus grosse faillite municipale des Etats-Unis

    Boursier.com) — Etats-Unis : Jefferson devient la plus grosse faillite municipale des Etats-Unis

    C’est un record dont le comté de Jefferson, dans l’Alabama se serait bien passé ! Cette collectivité locale américaine, qui compte 650.000 habitants, a été contrainte hier soir de se déclarer en cessation de paiement, devenant du même coup la plus grande faillite municipale de l’histoire des Etats-Unis, avec un passif de 3 Milliards de Dollars… La précédente plus grosse faillite municipale remontait à 1994, lorsque le comté d’Orange en Californie avait fait faillite avec 1,7 Md$ de dettes.

    j’ai comme l’impression que d’autres ville us feront faillites a leurs tour

  8. Alex6

    Voila un article qui ne cadre pas tres bien avec la journee de la gentillesse qui arrive ce weekend cher h16.
    Eh oui, dimanche verra du bisous livre par palettes de quinze tonnes et du calin saupoudre a volonte sur tout le pays ou chacun s’aimera tendrement l’espace d’une journee d’amour et d’eau fraiche.
    Je suis certain que cette guignolerie doit couter un pont en plus. Vraiment honte de ce pays parfois…

  9. Théo31

    « la définition de paradis fiscal varie d’un politicien à un autre »

    30 mille euros mensuels d’argent gratuit des autres, quasiment net d’impôts : la maison Hollande ressemble à s’y méprendre à un paradis fiscal.

    «Les 3/4 des sept milliards annoncés lundi seront payés par les ménages, ce qui fait 500 euros par ménage»

    La gauche en rêve, la droite le fait.

    Il aurait été à la place de Fillon, il aurait fait exactement pareil. Sauf que quand c’est la droite, c’est mal et mais pas quand c’est la gauche. La droite prendrait l’argent aux pauvres pour le donner aux riches. La gauche aussi, mais pour le bien des pauvres voyez-vous.

    Depuis qu’il a dit qu’il n’aimait pas les riches, le petit Hollande a montré son vrai visage, celui d’un type jaloux et envieux.

    Mais bon, mon petit Hollande, j’ai une bonne nouvelle pour toi : « Tu ne seras jamais président ». 😀

    1. Nicolas

      « Depuis qu’il a dit qu’il n’aimait pas les riches, le petit Hollande a montré son vrai visage, celui d’un type jaloux et envieux. »

      Et Staline, lui, il n’aimait pas les Koulaks…

  10. pod

    Qu’il s’agisse d’un comptable énarchique ou d’un autocrate, le résultat sera inéluctablement le même. Donc on s’en contrefout.

    Cohabitation : le retour ? Oui j’y crois aussi. Défiance et Merdouillages divergents à l’horizon. Mais ça aussi on s’en contrefout, ce n’est pas du tout là que ça se passe.

  11. Franck Boizard

    Les socialistes adorent les gouvernements mondiaux. Ca aide à faire oublier qu’ils sont totalement inaptes à gouverner la France.

    Remarquez bien c’est un raisonnement très répandu : je connais des PDGs de multinationales qui mettraient une épicerie en faillite si on leur en confiait une.

  12. RonRon

    Toujours les vielles lunes du libéralisme 🙂

    Et si on faisait par exemple, la flat taxe, tu apprécierais que certains contribuable y échappe ?

    De toute façon même dans ton paradis libéral, il y aura toujours des taxes donc toujours une bonne raison de s’évader.

    Quoi qu’il doit bien exister quelques paradis où il y a zéro taxe … l’Afghanistan par exemple … ou une île déserte, là tu serais peinard, tu pourrais garder tous tes sous pour toi !

    1. Toujours les vieilles lunes du vol organisé sous couvert de « Mais c’est pour vot’bien ». Il faut toujours une morale suffisamment souple pour certains afin de justifier la pure jalousie, l’envie, et surtout le besoin compulsif d’aller fouilloter dans les poches des autres pour financer ses envies personnelles.

      Je passe pudiquement sur le mode tout ou rien (enfer fiscal OU Afghanistan, rien au milieu – au passage, tu aurais pu être original et choisir la Somalie, aussi, tant qu’on y était), risible car caricatural.

    2. Before

      Mouais. Tu crois vraiment qu’avec la captation par l’état de plus de la moitié du PIB on en a pour notre argent ?

      Je travaille pour les autres (l’état) jusqu’à mi-juillet chaque année, et tout ça pour quoi ?

      Si le chômage était à 3 ou 4 %, s’il n’y avait pas de sans-abris, s’il y avait moins de misère, je pourrais accepter. Mais là, non.
      Autant de gaspillage, de stupidité, de je-m-en-foutisme,c’est tout simplement insupportable.

      1. something

        Hahaha la vieille rengaine social-franchouille : si je paye des impôts c’est parce que je gagne des sous et je préfère ça que d’être SDF alors je suis bien content…
        Et moi je suis fier de m’être fait voler ma voiture, ça prouve que j’ai pas une caisse de loser !

        1. something

          Désolé, ce commentaire ne s’adressait pas à vous Before mais à RonRon. Mais en fait je me rends comte que ça n’a qu’un lointain rapport avec ce qu’il a dit… Faut que j’arrête d’être impulsif moi… 🙁

        2. Théo31

          « je préfère ça que d’être SDF »

          C’est oublier que quand il ne vole pas, un SDF paie plus d’impôts que n’importe qui en France, ce qui visiblement ne dérange pas Méchancon & Cie.

  13. JB7756

    Les choses sont plus simple qu’il n’y paraît. Il y a encore plus de 5 mois avant la présidentielle.

    Question centrale : peut on encore tenir 5 mois sans faire des réformes de fond en France ?

    – Si oui, alors Sarkozy va tout faire pour ne rien faire et il aura une petite chance pour les présidentielles.

    – Si non, il sera obligé de faire des vrais réformes hard. Et comme Schröder, il sera battu au terme de son mandat.

    D’ou cette course de lenteur. Hollande reste prudent parce que si Sarkozy fait tout le sale boulot avant les élections, non seulement il sera élu dans un fauteuil mais en plus il en tira tous les fruits du redressement quelques années après. Et il aura sûrement droit à un second mandat.

    Franchement qui pense qu’on pourra tenir encore 5 mois de plus ? La seule alternative est un usage massif de planche à billet mais les allemands ne l’accorderont qu’en échange de réformes hards. Donc je pense qu’on aura droit à un super plan de réforme avant mai 2012, Sarkozy sera battu et Hollande sera élu et sûrement encore en 2017.

    1. Stéphane

      Bonne question.

      La France a un coup à jouer, simplement parce qu’elle n’est pas le pays dans la plus grande panade officiellement (c’est ce qui me paraît le plus dingue de toute cette histoire, mais c’est comme ça).

      Elle va donc discrètement pousser et profiter de l’option planche à billets – tant que les faire-valoir tiennent, tout va à peu près bien – tout en se posant à côté de l’Allemagne pour montrer qu’elle fait bien partie des Grands d’Europe.

      Sarkozy n’a aucune chance de réformer quoi que ce soit, il ne comprend même pas le problème. Ca fait deux ans qu’il s’agite comme un nain épileptique de sommet en sommet en faisant à peu près tout ce qu’il veut sans que la crise ne diminue en quoi que ce soit. S’il en avait les moyens, je parie presque qu’il nous retenterait un petit plan de relance de derrière les fagots.

      Sur le plan de la réduction des dépenses, la France est inréformable, n’oublions pas.

      Donc l’option « je fais juste du bruit et je file la patate au suivant » est la seule possible. Même si Sarko est réélu il y aura probablement une cohabitation, il aura donc direct un bouc-émissaire sous la main.

      C’est pour ça que la perte du AAA va déclencher quelque chose de très spectaculaire. Et qu’il ne se passera rien en France jusqu’aux élections 2012.

      Sarkozy doit juste espérer que le calendrier européen permettra de réussir sa sortie…

    2. Il reste aussi le cas où tout part en sucette, Sarko ne fait quand même rien, et (au choix) laisse le pays en ruine à Hollande qui se prend tout dans la gueule (amusant), ou se fait réélire parce qu’on ne change pas de capitaine au milieu de la tempête (au moins aussi drôle).

      Non, y’a pas à dire, on va bien rire les prochains mois. Il faudra en profiter, ce sera la dernière poilade avant un bon moment.

      1. pod

        Exact.
        Les socialos de gauche — et particulièrement le bon Flançois — sont bien amusants : ils l’ont tellement profond depuis 1997/2002 que le fait de récupérer un bâton merdeux ne les ennuie pas le moins du monde ! Pire ils courent derrière ! Pas mieux pour les socialos de droite qui semblent prêts à enfoncer le clou dans la déroute complète…
        Tout le problème est que lorsque la farce devient mauvaise, c’est toujours le Peuple qui en fait les frais.

      2. Jacques

        Il ne faut pas oublier que la crise de la dette étatique en Europe n’est pas le seul problème que le monde rencontre, et que d’autres événements peuvent survenir et aggraver considérablement la situation, comme une crise « régionale » au proche-orient. Personnellement, je ne suis pas sûr qu’il faille être sain d’esprit pour courir après le pouvoir en ces temps-ci.
        Reste que je salue bien bas le temps gagné en Europe, c’est du grand art, de la part de nos politiciens, que d’avoir pu retarder autant l’échéance finale… qui reste inéluctable.

  14. Vincipad

    Bonjour,
    Juste un mot pour vous féliciter. Je suis arrivė par hasard sur ce blog de haute qualité et d’un humour certain. C’est assez rare sur la toile pour être signalé.

    Bravo. 😉

  15. pod

    pfff les Paradis Fiscaux… mais quelle honteuse démagogie ! Tant de mauvaise foi c’est vraiment vilain… même si on y est habitué. Je soupçonne ces pouvoirs d’en être rendu à un tel point de moquerie qu’ils ne sont plus à ça près : ils continuent, montent en puisance dans l’incurie et l’hypocrisie(le peuple est veule, ne perçoit pas les réalités, ne peut les analyser — ce qui n’est pas faux dans une large majorité— il lui faut donc un bon vieux Populisme bien gras et profondément appliqué).

    Alors haro sur les paradis fiscaux ? comme si la petite France allait influer sur certaines fondations esentielles du capitalisme contemporain… Allez, ça calme le péquin de base qui identifie celà à des refuges à friqués (Et s’ils sont friqués, c’est bien qu’ils ont piqué le pognon des autres (qui travaillent vraiment) hein ? Ma bonne dame).
    Oui oui oui, je vous le dit : un bon riche est un riche très très très taxé, ces bandits capitalistes doivent payer !
    (Caedite eos. Novit enim Dominus qui sunt eius)

  16. Pascale

    Les politiques poussent des cris d’orfraie sur l’erreur de Standar and Poors. J’aimerais bien connaître les désagréments que cela a causé à la France, car personne ne les mentionne. Pécresse s’est saisie de l’occase pour dire que « ça suffisait » et qu »il fallait réglementer les agences de notations ».
    Et là, brusquement, les cris d’orfraie trouvent leur utilité : on joue les indignés et les offusqués (alors qu’on a subi aucun dommage), on fait un pataques pas possible, c’est un scandale, une honte, les marchés financiers sont très très méchants avec nous, il faut qu’on se protège de leurs erreurs (et vous aussi par la même occasion), donc on va pondre quelques réglementations qui vont remettre de l’ordre bien étatique dans tout ce bazar.

    1. Nicolas

      « Pascale dit,
      novembre 11 2011

      Les politiques poussent des cris d’orfraie sur l’erreur de Standar and Poors.  »

      Oui, mais Standar and Poors poussent des cris d’orfraie sur l’erreur des politiques française depuis 40 ans…

  17. DominiqueD.

    Un peu comme pendant la révolution, non ?
    Au lieu de faire de tout le monde des nobles, et vouloir attribuer à tout le monde les privilèges associés, on a préféré les abolir et quelque part, dégrader les conditions de vie de tout le monde. De fait, la ligne d’horizon n’était pas la même.

  18. n1n3yard5

    Discours au sommet de l’Union Africaine à Addis Abéba le 29 juillet 1987: http://www.dailymotion.com/video/x17idb_discours-de-thomas-sankara-a-addis_news?ralg=thefilter#from=embed

    Pas très éloigné que notre dette, la dette africaine. Voir les points 4, 5 et 6 du manifeste des économistes atterrés : http://h16free.com/2010/09/19/4470-pourquoi-ils-sont-des-economistes-arrieres

    On peut remplacer les néo-colonialistes par les néo-libéraux qui ont réussi (à l’aide des gouvernement de droite) à remplacer les impôts des classes riches par des emprunts à l’état (avec intérêts).

    Et encore un trolillon qui n’a compris comment fonctionne le monde qu’au travers de ceux qui l’ont foutu dans la merde. On peut douter, à partir de là, de toute la pertinence de l’analyse.

    Afin de clarifier les choses, une personne appartient à la classe des riches lorsque ses revenus du capital sont supérieurs à ses revenus du travail.

    Mon dieu que c’est con. Les revenus du capital étant des revenus d’un travail déportés dans le temps, on comprendra donc que sont riches ceux qui ont épargné.

    Le coût des intérêts de notre dette est de 45 milliards par an (pour 2011). A titre de comparaison, notre Impôt sur le Revenu ne récolte que 40 milliards. Le budget de l’Éducation Nationale est de 60 milliards.

    Depuis que nous avons changé de système (1973 – mis en place par la droite) et que nous devons payer des intérêts lorsque l’État emprunte, nous avons payé 1600 milliards d’intérêts. Notre dette est de 1800 milliards.

    Encooooooooooooooore ce poncif. C’est juste consternant. Tu ne sais pas comment est contractée la dette, mais tu te permets de dégoiser des conneries dessus, et enfiler les mêmes perles idiotes que celles que tu as lues et entendues dans des petites vidéos à droite ou à gauche. Tiens, mange : http://www.contrepoints.org/2011/09/08/44601-de-la-fameuse-loi-pompidou-giscard-rothschild

    Ce système ne fonctionne pas. Comme on peut le voir, la droite l’a mis en place et la droite, à chaque fois qu’elle a été au pouvoir, a augmenter cette dette. Ce système était censé responsabiliser les hommes politiques. Cela n’a pas fonctionné.

    Nabot. La droite, en Fraônce, c’est la même chose que la gauche avec la subtile différence suivante : l’une est ouvertement pour le capitalisme de connivence, l’autre ouvertement pour l’appauvrissement des masses, mais toutes sont pour un interventionnisme débridé de l’état. Et les deux sont au pouvoir depuis 40 ans. Du reste, ta gauche n’a jamais remis en cause aucune des grandes lois de la droite. Et la droite n’a jamais touché aux grandes lois de la gauche. Ca devrait te titiller, mais non. Pas équipé pour.

    Et maintenant, ce poids sert à accomplir ce que les libéraux (snip)

    Ah ta gueule. Tu ne sais même pas de quoi tu parles. Tu es un jeune enfant, et aux jeunes enfants, on ne tient pas de discours compliqué et politique. On leur demande simplement d’apprendre à lire, et de se documenter. Va te documenter, et reviens quand tu auras deux ou trois lettres dans ta culture. Cuistre innocent.

  19. eheime

    @n1n3yard5

    Dommage que vous ternissiez vos propos bien documentés et intelligents avec des « Ah ta gueule » ou « Nabot »

    Mais sur le fond vous avez raison

      1. eheime

        Vous le faites avec brio chaque jour pourtant 🙂

        Si on devient insultant , on est pas écouté, limite on joue contre la cause que l’on défend. D’autant plus vrai lorsqu’on essaie d’expliquer quelque chose a quelqu’un , ce qui était le cas ici. C’est donc a éviter.

        Voila, j’ai fini ma leçon :)))

        1. En réalité, j’explique plutôt pour ceux qui ont les moyens de comprendre. Mais bon. Je note vos remarques 🙂

    1. n1n3yard5

      Ce n’est pas moi qui
      je
      ah
      on me coupe
      mais
      scandale
      la liberté d’expression

      argh
      T’es chez moi ici. Libéralisme = application du droit de propriété. Les commentaires laissés deviennent miens. Tu es ma chose.

Les commentaires sont fermés.