Le Pen – Mélenchon : Marions-Les !

C’est maintenant officiel : Hénin-Beaumon sera l’arène officielle du combat qui verra s’affronter les deux leaders des Fronts socialistes, l’un nationaliste et l’autre internationaliste, dans une joute qu’on sait déjà d’une haute volée rhétorique, avec des « même pas mal » et des « et puis c’est celui qui dit qui est »…

On ne peut cependant s’empêcher de noter quelques similitudes sur les situations qui occupent les deux têtes de liste, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Outre la présence de trois mots dans leur patronyme (Coïncidence ? Je ne pense pas…), force est de constater que si les deux fronts se marchent régulièrement sur les pieds, c’est — outre une anatomie favorable à ce genre de boutades — parce que leur électorat et leurs thèmes de prédilections sont proches.

On m’objectera bien sûr tout un tombereau de différences subtiles et avérées entre les deux partis histoire de bien me faire comprendre que non, l’électorat ouvrier de Marine n’a jamais été, dans le passé, un électorat communiste, et que Jean-Luc ne cherche pas à prolonger l’euphorie (ou l’agonie, c’est selon) de la présidentielle en allant ouvertement chasser sur les terres populaires. Peut-être. Je me borne cependant à constater que bien des éléments des deux programmes se chevauchent à tel point que c’en est comique.

D’ailleurs, si on passe le stade des petites phrases et des injures, …

JLMLP 01

… et si l’on ne se focalise pas trop sur la posture amusante et anti-système de l’un et de l’autre,

JLMLP 03

… on se rend compte que nos deux leaders ont des vues similaires sur l’origine du mal :

JLMLP 02

Eh oui : la mondialisation, c’est un gros boulet aux jambes de la classe ouvrière et des forçats de la terre. Mondialisation qui doit bien évidemment tout à la faiblesse de l’État, dépouillé progressivement de toutes ses prérogatives, le pov’pti’chou, à tel point que tout part en sucette. Il faut donc revenir vite fait quelques années en arrière, de préférence une cinquantaine, lorsque la Poste, le Téléphone et les Télégrammes étaient nationaux, et qu’au moins, l’ORTF distribuait une information de qualitay préalablement filtrée avec précision et justesse.

Et cet État fort permettra, on le sait déjà, d’éviter la peste, le choléra, et les faillites bancaires qui lessivent le petit épargnant tout en régulant le monde financier qu’on ne doit surtout pas sauver de la faillite avec l’argent du contribuable, et débrouillez-vous pour concilier tout ça dans un joli package prêt à voter :

JLMLP 04

Sans oublier bien sûr que l’anticléricalisme pourra s’exprimer en parfum Purée de Muslim côté droit ou parfum Catho-Claqué côté gauche :

JLMLP 05

On saupoudrera le tout d’un peu de protectionnisme qu’on appellera différemment dans les deux cas, histoire de ne pas effaroucher le quidam un peu benêt :

JLMLP 06

Tout ceci est, quasiment, préparé à l’avance, et on voit assez bien à quoi va pouvoir se résumer l’ensemble des interventions des deux candidats dans la circonscription en question.

JLMLP 07

Maintenant, il faut aussi se poser la question : pour chaque gagnant, il y aura un perdant. Et si l’hypothèse la plus probable est que Marine Le Pen se trouve élue, il faut tout de même se poser la question, d’un côté comme de l’autre, de savoir quel destin attend nos deux clowns à roulettes dont, je vous le rappelle, les fanfreluches électorales sont payées par vous, contribuables français, ce qui donne une excellente motivation pour, au moins, rire du spectacle.

JLMLP 08

Toute cette agitation sent délicieusement bon un précédent débat, entre deux socialistes, qui se sont battus pendant deux heures devant des caméras nationales, pour nous prouver qui avait le plus piqué dans les poches des contribuables pour redistribuer généreusement à des corporations, des intérêts particuliers ou des groupes de pressions plus ou moins légitimes…

JLMLP 09

Oui, pas de doute : Mélenchon contre Le Pen à Hénin-Beaumon, ce sera comme Sarkozy contre Hollande, la retenue nécessaire dans un enjeu présidentiel définitivement évaporée. On devrait donc assister à une campagne de haute volée.

Le plus triste est que si le ridicule de la situation n’échappera sans doute pas à la plupart des Français dans cette circonscription là, il pourrait être occulté dans les 576 autres ou, dans une mesure tout à fait équivalente, se dérouleront les mêmes débats pour trancher qui ira piocher le plus dans la poche des autres.

Ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1Er8XMWKnrhVtm3e3KsYGFP6dxsWLhxrYn

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires77

  1. Pere Collateur

    Cocasses les illustrations :)

    Et oui, marions les, même si c’est un mariage consanguin.
    Et puis, qu’ils aillent en lune de miel et faisons qu’elle dure, et qu’elle dure… Genre croisière costa, ça sera très bien ^^

      1. Pere Collateur

        Le problème? Mais c’est une sédimentation de problèmes digne d’une fouille archéologique d’un site du carbonifère supérieur qui amène ce genre de pignoufs à jouer les premiers rôles.
        Et le pire dans l’histoire, c’est que c’est à des années lumière d’être terminé.
        On a pas fini d’en bouffer de ce genre trucs.
        Qu’ils s’en aillent tous il avait dit le méluche.
        Chiche!

  2. infraniouzes

    Vive la politique en bandes dessinées….! ! ! !

    Je propose un prix spécial à H16 lors de la prochaine édition à Angoulème….

    1. Nord

      « Membre du Tea Party, Ron Paul est un isolationniste, ce qui cadre avec l’idéologie de Marine Le Pen, qui dénonce la « toute puissance » américaine. »

      Mon dieu, le niveau …

  3. Calvin

    Tout d’abord, chapeau pour le montage.
    En plus d’être, sur le fond, techniquement juste, la forme est exquise.
    Franchement, H16, tu devrais nous faire plus souvent des romans-politiques-photos de ce type.

    (Bon, en fait, tu n’as pas de mérite, puisque tu as utilisé le fameux Décodothron de l’entreprise Demeard. Si, si, j’ai reconnu la pertinence de la traduction automatique.)

    En ce qui concerne les fumeuses différences entre les deux électorats, je te rejoins sur la base de ces éléments :
    - L’électorat de JLM (notez l’anagramme de JML ou Jean-Marie Lepen), n’est pas du tout ouvrier, mais constitué de bobos, de leurs étudiants d’enfants repoussant de toutes leurs forces l’entrée dans la vie active, de certains de leurs professeurs,
    - L’électorat ouvrier de MLP provient directement de ceux qui, à l’époque du PCF, militaient pour « achetons Français ».

    En général, les médias mélangent allègrement l’électorat rêvé des candidats et la réalité.
    Méchancon se veut le défenseur des pauvres ouvriers exploités par la mondialisation apatride.
    Or, qui représente le mieux la défense face aux étrangers, sinon Marine ?

    Enfin, je reviens sur le titre du billet.
    Effectivement, chaque fois qu’on parle de JLM et MLP, ça me fait penser au « Je t’aime, moi non plus ».

  4. Calvin

    J’initie une autre remarque !

    JLM va donc défier MLP à HB.
    Grâce à l’effet médiatique, il est clair que le Rouge va grignoter sur le candidat Rose (dont la gestion des affaires aura été plus que scandaleuse), éparpillant les voix de gauche, mais sans forcément arriver en tête (à gauche).
    De son côté, toujours grâce à l’effet médiatique, MLP va attirer à elle la plupart des adversaires de la gauche.
    Et, du coup, oui, il se pourrait que MLP gagne, qu’elle soit effectivement la rare députée du FN, et donc, au final, JLM aura sans doute facilité l’élection de sa soit-disante ennemie, et aura donné du crédit et de la voix au FN, qu’il est sensé combattre.

    Oui, marions-les ! marions-les !

    Avec dans le rôle de l’entremetteur FH, et dans le rôle du cocu NS !

    La politique française est une pièce de théatre, mais écrite par Feydeau !!

    1. Alexandrov

      Je ne serais pas surpris que le PS offre la circonscription à JLM pour acheter la paix parlementaire. Méluche commence à parler d’alliances dans les coins où il y aurait un « risque FN » (complètement débile, car le FN n’aura jamais un seul député sans alliance avec le droite).

      Un bon petit deuxième tour MLP vs JLM : si j’était héninois, je ferais mes valises vite fait.

  5. Tremendo

    Je ne crois pas que l’on aura d’élus FN au parlement vu notre système par circonscriptions. Avec 15% au niveau national aux législatives de 97 et 2002, le FN n’en a pas eu. En revanche mélenchon fera alliance avec le PS dans quelques circonscriptions, au minimum pour le second tour.

  6. ludo

    « Grâce à l’effet médiatique, il est clair que le Rouge va grignoter sur le candidat Rose » mais je crains fort qu’il n’y plus beaucoup de rose à gratter. Le FN s’est déjà bien empiffré et il ne reste plus grand chose autour d’un noyau dur qui préférera toujours sont candidat local à un parachuté. mon pronostique je jouerais Marine gagnante ou alors Urbaniak (maire de Noyelles Godault) grâce au rassemblement républicain du second tour (c’est la coutume depuis des années dans cette circonscription)

    1. Calvin

      Sauf que, objectivement, le PS a intérêt à ce que le FN ait au moins un(e) représentant(e) au Parlement.
      Qui de mieux que sa chef de file, qui facilitera la décomposition du parti adverse UMP (Une Misère en Perspective) ?

  7. gnarf

    Vraiment excellent. Une BD identique avec Sarkozy et Hollande montrerait de facon eclatante qu’ils sont tous les deux a l’oppose du liberalisme.

  8. Pascale

    L’électorat de Mélanchon n’est pas du tout populaire. Souvenons-nous du tableau représentant les statistiques des votes des journaleux qui montraient un taux de 37% pour ce dernier. Son électorat fait parti des Zélites. Alors, même si les programmes sont sensiblement identiques et qu’ils seraient catastrophiques si appliqués, je trouve MLP légèrement moins antipathique que Méluche.

  9. Jesrad

    Article dangereux ! Parfaitement ! Parce que, à cette heure, à la pause de midi, au bureau, on se dit « tiens je me demande de quoi parle le dernier article d’H16… » et puis on tombe là-dessus, et donc, on se retrouve hilare, la bouche crispée de rire, les yeux larmoyants, et agité de tremblements provoquant des borborygmes et grognements étranglés de rire… devant ses collègues effondrés.

    NSFW!

  10. la mésange

    Analyse très fausse (puisqu’elle ne prend pas en compte l’élément essentiel de divergence entre ces deux personnes, à savoir l’immigration islamique), mais drôlatique : les photos avec les « bulles » façon BD sont excellentes ! :)

    1. Justement, là où vous vous trompez, c’est que la divergence est très faible ; Méluche est aussi xénophobe que la Marine, simplement avec d’autres critères. Quant au reste, il est identique. On parle donc d’une différence très faible.

      1. ludo

        xénophobe je ne pense pas, une forme de racisme social oui. Ensuite que Meluche se pose en candidat anti-systéme est assez cocasse quand on pense qu’il a été au début de sa carrière un des plus jeune sénateur élu. Le sénat, j’aimerais qu’on me démontre une fois pour toute l’utilité essentielle de ce grand machin.Bien sur je peux me tromper, mais je pense qu’il ne sait pas où il a mis les pied, il va se prendre une gamelle comparable à un Kamikaze sur un porte avion americain.

        1. Calvin

          Je ne suis pas d’accord.
          Xénophobe n’est pas synonyme d’Islamophobe.
          Un xénophobe n’est pas « que » sympathisant du FN.
          Quelqu’un qui dénigre la Pologne, les USA, les Lituaniens, les Chinois, les Suisses, etc., etc. est xénophobe.

          Il n’est pas suffisant de dire qu’il est adorateur des Cubains et des Vénézueliens pour en faire un parangon de l’universalisme. Surtout qu’il n’aime pas tous les Cubains, vu qu’il soutient la minorité au pouvoir et vomit sur ceux qui ont quitté l’île ou qui résistent courageusement aux duettistes castrateurs.

    2. Paf

      mais pourquoi tant de subtilite, Mechancon est un etron alcoolique a trogne de roquet furieux qui degoise des lieux communs du plus bas niveau a l’usage des pires blaireaux produits par la fRance.Il est le pendant a gauche du Front National, juste avec moins de classe.

      1. ludo

        A lol et calvin, autant pour moi, il faut dire que je ne suis pas très assidument le moindre de ces verbiages, ceux de duflot non plus soit dit en passant.

  11. Pandora

    Il paraît qu’ils sont tous les deux députés européens. ça gagne combien à ce poste ? Pas mal il me semble.
    En plus de leur fonction, ils ont le temps de jouer aux clowns. Ils ne doivent pas être très présents au parlement…

      1. Morsay

        Mais non, ils sont « anti-système »… donc ils ne touchent pas leurs salaires et ne profitent d’aucun privilège.

        Tout ça c’est pour les escrocs euromondialistes de l’UMPS amoureux de l’ultra-libéralisme débridé et de la finance capitaliste.
        Tout le monde sait ça enfin :P

  12. V12

    H16 a écrit : « Hénin-Beaumon sera l’arène officielle du combat qui verra s’affronter les deux leaders des Fronts socialistes, l’un nationaliste et l’autre internationaliste »

    Cela s’appelle un coup bas à la Guéant et ça discrédite donc la totalité de ce papier. Arrêtez avec la nazification de ceux que vous considérez comme des ennemis, c’est nul.

    1. Morsay

      Le FN c’est pire que les antiracistes.

      Dès que tu dis nationaliste ou fasciste, tu es forcément un gaucho de l’UMPS qui « diabolise » la gentille marine ou qui « nazifie » le gentil Jean-Marie.

      1. V12

        Il y a écrit : « fronts socialistes, l’un nationaliste et l’autre internationaliste » Il faut relever le pluriel à « socialistes » et donc traduire : « national socialiste » et donc nazi et « international socialiste » et donc stalinien. Cette reductio ad hitlerum décrédibilise donc cet article. En effet, si le terme stalinien est tout à fait adapté pour méluche, le qualificatif nazi ne peut pas s’appliquer à Marine Le Pen et au FN.

        Ce genre de pratiques ont leur part de responsabilité dans la défaite de N. Sarkozy car ce n’est pas en insultant des millions d’électeurs qu’il faut espérer ensuite capter leurs votes et, de fait, ce n’est pas en insultant des millions d’internautes, le point godwin ayant été atteint, que vous allez vous en faire des amis.

        1. Autant JMLP n’était pas national-socialiste, autant MLP l’est, c’en est limpide (notez que je dis bien nationaliste et socialiste, pas nazi).
          Et si ça vous défrise les miquettes, c’est tant pis pour vous.
          Il est symptomatique et éclairant que vous considériez que parce que le leader est un national-socialiste, j’en conclurais que leurs électeurs le seraient aussi. Bah non. La plupart sont surtout vaguement socialistes, ni facho ni nationalistes, mais surtout, l’écrasante majorité ne peut plus se retrouver dans le gloubi-boulga de l’UMP et du PS. Dès lors, qu’ils choisissent MLP est logique (le socialisme, on n’en sort pas aussi facilement): c’est la seule qui n’a pas fait partie d’un gouvernement.

        2. Paf

          « décrédibilise donc cet article »
          je rappelle qu’on parle d’un article avec des bulles rigolottes et des tronches grimacantes.Si tu veux de la ‘credibilite’ va donc lire Libe ou Marianne.

          « Ce genre de pratiques ont leur part de responsabilité dans la défaite de N. Sarkozy  »

          oh non, c’est trop Porrible! mort de rire X2

        3. Alexandrov

          C’est vous qui franchissez ce point Godwin à la vitesse de la lumière. A bien y regarder, le programme économique du FN est socialiste, non ? Il est également nationaliste, non ? Si je me trompe, argumentez le contraire.

          Le fait que vous débouliez sur Hitler dès que ces deux mots sont associés montre que vous avez encore quelques barrières à tomber avant d’envisager une réflexion « apaisée ». Tout le monde est d’accord sur le fait que MLP ne prône ni la supériorité de la race aryenne ni la déportation des juifs, mais son programme reste nationaliste ET socialiste. Deux mots qui à ma connaissance ne sont pas copyrightés par le 3e Reich.

        4. Théo31

          Au lieu de jouer au confiturologue, la lecture d’un ou deux livres de Z. Sternhell est chaudement recommandée. C’est Maurice Barrès qui a parlé pour la France la première fois de socialisme national.

        5. Calvin

          Attention !
          Il y a aussi un truc qui peut faire basculer l’électorat du FN du mauvais côté : le culte sans borne de la personnalité du Chef.
          Alors comme ça, on n’a pas le droit de critiquer les formules toutes faites de Marine, son programme extrêmement socialisant, ses diatribes envers le capitalisme et les marchés, ses fausses solutions de sortie de crise ?

    1. V12

      Et allons-y gaiement : « fachos frustrés » maintenant. Moi qui trouvais que les coms de ce blog étient plutôt intelligents et courtois, je m’aperçois que la caque sent toujours le hareng.

      1. Paf

        moi je trouve que fachos frustres leur va tres bien.On pourrait meme ajouter ‘avec une petite bite’ si tu veux.

        Ou alors tu es un electeur de la Marine et tu as cru que H16 etait un copain, un peu xenophobe, un peu socialims, un peu nationalims ! pas de bol!

        1. Chitah

          Merci Paf. Contrairement à V12, je n’ai pas tellement envie de m’agenouiller devant les tocards qui votent pour Le Penenchon, que ce soit pour son aile droite ou son aile gauche.

          Et je rappelle qu’une décision de la Cour de Cassation indique que « fachos » n’est pas une insulte envers le FN (procès contre le Canard Enchainé). C’est même un qualificatif assez sympa pour cette bande de branquignoles.

        2. Paf

          c’est ca le probleme des qu’on tape sur les ordures communistes, les ordures racistes deboulent, persuadees qu’on est de leur camp.Comme H16 tape sur les deux a la fois, certains n’y comprennent plus rien.

  13. Alexandrov

    Excellent billet, le combat entre les deux étant très bien résumé, dans le fond comme dans la forme, par la photo où ils se tirent la langue (et surtout sa légende).

    Mais, comme s’en indignait un commentateur indigné plus haut, il ne faut pas les comparer – ni même prononcer leurs noms dans une même phrase, parce que le nationalisme c’est mal, alors que le communisme, c’est quand même vachement sympa et festif. Pour rappel, voici un article de l’express autour du buzz-clash-tralala provoqué par un dessin de Plantu plein de bon sens :

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/plantu-les-gesticulations-de-melenchon-sont-une-caricature_954133.html

    Ne pas oublier de lire les commentaires indignés des lecteurs éclairés et spirituels, dont certains sont croquignolets (« Désolé pour Plantu, mais il faut avant de parlé il faut métriser le sujet »).

    Ce qui est moins drôle, c’est qu’à eux deux ils font 30% à la présidentielle, et ils cristallisent les oppositions aux pignoufs qui nous gouvernent depuis si longtemps. Je crois, peut-être naïvement, qu’une partie (populaire) de cet électorat serait convaincue par le libéralisme s’il existait un parti qui en portait les couleurs.

    Sinon, la rhétorique est la même : désigner un ennemi, un bien méchant bien pas beau – les étrangers qui viennent manger le pain des français ou les patrons qui 24h/24 s’acharnent à exploiter et opprimer au maximum les salariés pour que les gens soient plus malheureux et le monde plus injuste, sans parler de « la finance » sur laquelle il faut « frapper, frapper et frapper encore » (JLM) – et conclure qu’il est le MAL. Ajouter une arnaque à la causalité, et conclure qu’en supprimant le MAL, ce sera la fête, la joie et le bonheur retrouvé.

    Désolé pour ce post un peu long, mais la montée en puissance d’une telle connerie, ici et ailleurs, m’indigne (mais pas Stéphane Hessel, apparemment).

    1. Paf

      « qu’une partie (populaire) de cet électorat serait convaincue par le libéralisme s’il existait un parti qui en portait les couleurs. »

      moi je ne crois pas, a cause du lavage de cerveau qui a fort bien pris.La fRance d’aujourd’hui est anticapitaliste, socialiste, ecolo-bio-organique et xenophobe avec des morceaux de franchement raciste dedans.

      1. Alexandrov

        Je veux croire que la faillite exposée au grand jour du modèle étatique (d’autant plus violente qu’elle sera tardive) atténuera un peu le brainwashing et amènera les gens à se poser les bonnes questions, d’autant que les premières victimes en sont les non-privilégiés (« les petits les sans-grade » qu’on s’arrache dans tous les meetings politiques).

        Excès d’optimisme, peut-être.

        1. Paf

          se poser les bonnes questions ne marche pas, ce qu’il faut c’est un media qui MARTELE les bonnes réponses (liberales), c’est le seul moyen d’effacer le lavage de cerveau: le remplacer par un autre – et ca ne risque pas d’arriver, le media francais etant actuellement farouchement antiliberal.
          En l’absence de martelage, la faillite ne fera qu’exacerber les comportements extremistes, et jeter des voix dans les urnes de l’extreme gauche ou droite – qui sont toutes deux socialistes.

      2. bibi33

        Il y a beaucoup d’artisans qui votent FN et qui sont souvent des libéraux qui s’ignorent.
        Je rappelle qu’au départ les combats de Poujade étaient orientés contre l’Etat providence et la fiscalité.
        Et que ce combat fut poursuivi par Jean-Marie Le Pen.
        Ce n’est qu’avec la prise du FN par Marine Le Pen que le parti est devenu un parti socialiste comme les autres tout en conservant sa tendance nationaliste.

        Si les ouvriers sont passés pour parti du vote PCF au vote FN c’est parce que le PCF a changé de position sur l’immigration de travail qu’il a combattu jusqu’à la fin des années 70 en allant même jusqu’à envoyer les bulldozer pour chasser des squatteurs maliens un 24 décembre.

        Mais quand on connait le gout de Méchancon pour les travailleurs lituaniens ou les plombiers polonais on pêne à trouver en dehors de l’internationalisme de l’un et du nationalisme de l’autre une vrai différence de fond.

        1. paf

          les choses ont change.maintenant le pojadisme personne ne sait plus ce que ca veut dire et tout ce qui interesse les gens c’est l’assistanat et l’immigration.

  14. NeverMore

    Il ne faut pas amalgamer. Exemple, les festivités de la Bastille.

    JLM, c’est les photos originales. Et tant de vraie haine contre la haine prétendue, je suis impressionné.

    MLP, ç’aurait été les photos telles que retouchées, quasiment seules visibles aujourd’hui.

    Chapeau aux artistes Photoshop, en plus des drapeaux, je suis scié par le blanchiment des personnages.

  15. Calvin

    Mon dieu !
    Quelqu’un peut venir nettoyer ?
    Il y a de la bouse brune sur ce sympathique blog.

    Me font rire les Frontistes Socialistes ! Le pire, c’est qu’on va les entendre pendant 5 ans, en disant qu’ils n’ont pas droit à la parole, que leurs idées sont diabolisées, que ceci, que cela…

    J’ai relu l’article d’H16…Et il me vient un malaise !
    Si un méchanconiste lit l’article, il peut imaginer que l’auteur cherche à rendre plus respectable le FN en le comparant au Gentil Père des Peuples Mélanchon.

  16. CynAcidIronic

    « l’électorat ouvrier de Marine n’a jamais été, dans le passé, un électorat communiste »
    pourtant j’ai toujours entendu dire « un électeur du FN, c’est un communiste qui se fait cambrioler une deuxième fois. »

    on m’aurait menti?

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)