Une bien jolie UNE de Libération

La UNE de libération de ce matin (31/05/2012) est quelque peu … discriminante. Évidemment, si on la modifie un peu, on comprend pourquoi. Mais comme ce sont des gens De Gauche, ils ont le droit, je suppose.

Libération : les cabinets (blancs/juifs/noirs/discriminants) de la république

Si vous êtes choqués par la Une à droite, pourquoi pas par la Une « de gauche » ?

J'accepte les Bitcoins !

1z5Bh7bBAva4tPr3BhxMBmDS8frgn5t55

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires55

    1. Lib

      Oui, là est la bonne comparaison.

      L’an dernier, sur la base d’une retranscription savamment éditée d’un enregistrement illégal d’une conversation privée, Mediapart a essayé de faire croire que les dirigeants de la FFF se préoccupaient de la couleur de peau des joueurs et envisageaient des mesures pour promouvoir plus de diversité.

      Cela a fait scandale et a failli entraîner la démission du sélectionneur. Ben oui, cette diversité là n’allait dans le sens de la hiérarchie officielle entre les races.

      1. roboty

        Les mots que l’on emploie on de l’importance ami. Il n’y a ni raceS, ni hiérarchie entre les Hommes.
        Je pensais que l’on avait régler cela en découvrant qu’on venait tous du même coin d’Afrique…

        Faut dire, avec toutes ces associations à la c** du style « sos racisme » je comprends que les vieilles idées persiste à rester d’actualité…

        1. Obsédé Textuel

          « qu’on venait tous du même coin d’Afrique… »

          Ce n’était qu’une théorie ancienne, pas une preuve.
          Les connaissances scientifiques ont beaucoup évoluées, vous devriez vous renseigner…

  1. Flaghenheimer

    Parce que l’une parle d’une ethnie et l’autre d’une religion.
    Et alors? Et alors tout le monde voit la couleur de votre peau c’est une information publique, alors que la religion est une donnée privée. Je m’étonne que quelqu’un aussi attentif à la démultiplication contemporaine de fichiers remplis de données personnelles ne sente pas instinctivement la différence.
    En ce qui concerne la sensibilité, effectivement plus forte, à propos du mot juif je crois qu’un rapide coup d’œil sur notre histoire récente n’est pas superflu.

    1. Remplacez Juifs par Noirs si ça vous amuse, le but était de pointer non pas une religion mais une race (ethnie, c’est autre chose).
      Se cacher derrière l’histoire pour ne pas vouloir voir la dissymétrie de traitement, c’est un peu court, comme argument.

      1. Flaghenheimer

        Effectivement remplaçons par noir.
        Et déplaçons le quotidien ou Gabon ou en Côte d’Ivoire. Toujours choqué?

        1. Flo

          Et puis remplaçons « cabinets » par « caisses » et plus personne ne sera choqué. Ca marche dans toutes les républiques quels que soient les modèles ou les couleurs des cabinets.
          Pour faire leur analyse de chiotte ils ont utilisé la consonnace francophone ou non des prénoms (pas la couleur de peau car on rappelle que c’est interdit en France) tout en reconnaissant « le caractère peu fiable du procédé ».
          Pignoufs.

        2. Ca devient complètement con et c’est tout le point de la brève : on est dans un pays blanc, on s’attend donc à avoir des cabinets blancs. Libé en fait une UNE, sur le mode « oh lala, c’est pas beau, il manque de la diversité », ce que je ne peux pas cautionner, parce que, précisément, si on avait la même démarche pour une autre couleur, on aurait un scandale qu’on n’a pas ici (comme par hasard). Bref : cette une met en exergue claire la dissymétrie de traitement entre les races, choses que les hypocrites de Libération se targuent pourtant de tout faire pour éviter.

        3. Marco33

          Et remplaçons « cabinets » par « Le foot »…
          Décidément, pourquoi esquivez-vous le problème soulevé?
          Cela gêne votre doctrine de la repentance?
          Votre définition uni-directionnelle du racisme?

          En France, on préfère casser le thermomètre plutôt que de soigner….
          On interdit les études et statistiques ethniques et religieuses parce que c’est forcément pour stigmatiser!
          Et après « on » s’étonne de la montée des extrêmes!!!!!!!

          Que croyez-vous qu’il se passe quand se regroupent dans des quartiers des ethnies? Croyez-vous qu’elles vont chercher à intégrer les valeurs, codes, habitudes du pays d’accueil? Si elles arrivent à trouver ces dernières….. Ou bien reproduire le schéma traditionnel de leur pays/religion d’origine?
          Êtes-vous si naïf? Bête? Bobo? Endoctriné?

      2. Jean

        « le but était de pointer non pas une religion mais une race »

        Le mot race n’a plus aucun fondement scientifique depuis au moins 10 ans. Il n’y a pas de « race noire » ou « race blanche », il y a une « race humaine ». Parler de races pour désigner une couleur de peau est profondément raciste.

        1. N’importe quoi. Le racisme, c’est le fait de hiérarchiser les races. Et la race, ici, c’est un mot commode pour recouvrir un ensemble de phénotypes donnés, c’est tout (en tout cas, moi, je n’y mets rien d’autre). Et sinon, on parle d’espèce humaine, pas de race humaine. Si on ne veut vraiment pas parler de race pour l’humanité, on est alors obligé de parler de sous-espèce (le rang inférieur à espèces en taxinomie), ce qui est assez mal vu, hein. Mais là, on est dans le pointillisme scientifique qui, dans le langage courant, n’a pas d’intérêt. C’est quoi, cette peur des mots ?

        2. gillib

          Bonjour jean
          Il n’y a pas de race humaine… mais une espèce homo sapiens.
          D’ailleurs les espèces n’existent pas c’est une méthode de classification commode des individus biologiques.
          Seul existent les individus et l’évolution des espèces n’est que l’évolution du taxon qui est un concept.
          Apres il est tout à fait légitime de classer les variations des individus d’une espèce en sous-espèce, sachant que le poids de l’histoire (d’une manière légitime) retient la main des scientifiques pour l’espèce humaine.

          1. Ou Gloubi. Il est de gloubi noire, et lui de gloubi blanche. Tout de suite, c’est mieux. Et ceux qui font une hiérarchie du gloubi sont les gloubistes.
            Le gloubisme, c’est mal. Il faut fonder une asso. SOS Gloubisme.
            Etc…

        3. Jean

          « Le racisme, c’est le fait de hiérarchiser les races. »

          N’importe quoi. C’est le fait de créer une division parmi les êtres humains.

          « la race, ici, c’est un mot commode pour recouvrir un ensemble de phénotypes donnés »

          Ca, c’est carrément stupide.
          Bah oui qui n’a jamais entendu parler de la race de roux ? De la race des petites oreilles ou des pieds palmés ?

          « Ou Gloubi. Il est de gloubi noire, et lui de gloubi blanche. »

          On n’a qu’à utiliser « couleur » non ? Lui est de couleur noire, lui de couleur blanche. C’est si difficile ? Pourquoi cette peur des mots ?

          Souvent quand j’évoque votre blog j’entend « ha oui c’est sympa mais dommage qu’il soit facho ». Sous prétexte de dénoncer les bobos bien pensants (à raison) vous nourrissez une haine de ces personnes qui vous pousse stupidement à embrasser l’exacte idée inverse, sans prendre le temps de réfléchir à une porte de sortie cognitive un peu plus élégante. Vos réflexions sont parfois binaires. Je trouve que le mot race est raciste (relisez attentivement les deux mots, vous pourrez y trouver des similitudes) donc je supporte les stupides associations anti-racistes.

          1. 1/ « racisme : idéologie qui considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d’autres »
            Donc bon, je maintiens.

            2/ Roux c’est 1 phénotype, pas tout un ensemble (il y a des noirs roux). Race noir, dans le langage courant, c’est une couleur de peau, un type général de lèvre, de nez, de cheveux, de couleurs d’yeux. C’est donc pratique, scientifiquement faux mais pratique. Vouloir effacer cette praticité pour éviter de froisser, c’est du constructivisme de la plus belle espèce.

            3/ couleur ne recouvre pas toutes les caractéristiques communes de certaines populations, donc insuffisant. Mais ça pourrait marcher dans le cas qui nous occupe, c’est juste pas assez fun. Gloubi est plus drôle.

            4/ Pas de haine de ces personnes. Un peu de mépris quand ils s’enferrent dans leur connerie et sinon plutôt de l’amusement. Effaroucher les turbocons, c’est intrinsèquement amusant. Et que vous trouviez le mot « race » raciste est typique d’un bon gros lavage de cerveau réussi. C’est tout.

        4. Thomas

          Wiki n’est pas l’alpha et l’omega de toute connaissance, mais bon ca peut être cool de le lire
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Races_humaines

          (sisi le racisme est bien de hierarchiser les races)
          H16 est un blog facho ? Ah , moi je dirai nazi, n’ayons pas peur des mots.

          Heureusement qu’il y a Libé en France, en Asie aucun journal n’a le courage de dénoncer les cabinets jaunes !

        5. Calvin

          Flo : « Le plus fun c’est le « depuis au moins 10 ans ». »

          Bah, ça doit faire 10 ans qu’il a quitté l’école, c’est tout !

        6. Jean

          « Race noir, dans le langage courant »

          Voilà donc le coeur de notre discussion. Dans VOTE langage courant peut-être, pas dans le mien (mais bien évidemment c’est parce que je me suis fait laver le cerveau).

          Je suis prêt à parier qu’il y a dans votre entourage proche, voire très proche, des sympathisants assumés de l’extrême droite. Je suis prêt à mettre mes lèvres et mes narines de blanc sur la table.

          Ce sont eux qui vont ont donné l’impression que « race », dans le sens « bah oui la race noire, avec ses grosses lèvres et ses grosses narines quoi » faisait partie du langage « courant ».

          Non, ca fait partie du langage raciste. Les mots ont une histoire, un sens des connotations. Il faut vraiment le faire exprès pour ne pas le remarquer. Je prend un exemple: les bougnioules travaillent mal, sont couards, paresseux et radins. C’est statistiquement presque vrai, mais je ne vais pas le dire haut et fort en prétendant de croire que tout ceux qui seront choqués ne seront que des cons au cerveau lavé. Capice ?

        7. Paf

          1.don’t feed the troll
          2.sport national: la discussion a cote de la plaque.
          Bravo Jean pour ce grand moment de ACDLP qui n’apporte STRICTEMENT FUCKING RIEN au debat, a aucun niveau.Du grand trollage, du trollage froncais.

        8. Théo31

          « couleur blanche »

          C’est con : le blanc n’est pas une couleur.

          Si les races n’existent pas, le métissage ne devrait donc pas exister non plus.

        9. paf

          trollfeeder Theo.
          H16 l’a dit plus haut: c’est scientifiquement faux mais pratique, alors pourquoi tu en rajoutes une couche!
          nom de dieu, la prochaine fois que je passe en fRance je vais hijack toutes les conversations avec des debats a cote de la plaque en m’offusquant sur tous les mots qui le merite, jusqu’a ce qu’on ne soit plus capable d’echanger la moindre idee
          Fucking bande de cons.

        10. Jean

          A tous ceux qui trouvent que je pinaillent et que blah blah blah hors débat gnia gnia houuuu sale français qui sait faire que gueuler noméhéholàheinbon :

          Essaye d’en discuter avec votre grosse pute de femme ce soir.

    2. paf

      je ne sais pas si tu es au courant Flag, mais les juifs sont consideres comme une ‘race’ (par eux memes et par ceux qui ont un peu de connaissances en Histoire) et pas uniquement une religion.Leur statut est un peu special (puisque ca serait comme une ‘race’ a laquelle on peut se convertir) mais il depasse le cadre strict de la religion.
      Dans ce contexte la comparaison de H16 est parfaitement exacte, meme si je suis d’accord que ca eut mieux marche avec des blacks ou des beurs.

      1. Pascale

        En fait ils se considèrent comme une nation à part des autres. Dans la Bible, les Nations sont les autres peuples que les Juifs. Il n’y est pas question de race. Et chaque Nation (Juifs inclus) ont leurs caractéristiques propres.

        1. Paf

          bien sur puisque le mot meme de ‘race’ est problematique.Il n’empeche que le judaisme ethnique se transmet par la mere ( c’est pas moi qui ai ecrit la regle) et que la part genetique est fondamentale.Je sais de quoi je cause tout mes voisins sont Juifs orthodoxes et on se parle.

  2. Lou Ravi

    « on est dans un pays blanc »

    Attention h16, vous frisez la 17e chambre correctionnelle où vous côtoierez un certain Zemmour. Vous n’avez pas intégré le credo citoyen et festif à turbo-bisous : la France a toujours été métissée, on en serait encore aux huttes en bouse de vache sans l’immense science Arabe, il faut s’enrichir de nos différences, nous sommes des méchants colonialistes, maintenant il faut leur faire plein de bisous pour les consoler.

    Flagellez-vous d’urgence pour cette phrase nauséabonde qui sent les zheures. Vous pouvez encore éviter l’excommunication par Dominique Sopo si vous réussissez le petit exercice suivant:

    - Il y a trop de Noirs dans l’équipe de France.
    - Il y a trop de Blancs au gouvernement.

    Soulignez la phrase raciste.

  3. Calvin

    A quand une UNE de Libération :
    « Scandale à l’Education Nationale : les professeures monosexuées »
    La misandrie infâme régnant au sien de l’EdNat interdit à de nombreux hommes d’être recrutés aux postes d’enseignants [...]

    1. Théo31

      Ou « La Halde s’attaque au racisme dans la musique en ciblant le solfège avec cette infamie discriminatoire qu’une blanche vaut deux noires. » :D

      1. something

        Cette imbécillité sur le solfège, je l’ai déjà entendue. Et aussi le délire selon lequel le nez du Sphinx aurait été brisé volontairement pour cacher son type africain…

  4. Ramir

    Manuel Valls né espagnol à Barcelon a été naturalisé français sur le tard. Malgré tout il n’est pas considéré comme étant de la diversité. En revanche Taubira, française de naissance oui.
    La diversité désigne clairement et uniquement les non-Blancs.

  5. l’esturgeon

    @ Ramir
    > Taubira, française de naissance oui.

    En parlant d’elle, elle ne cherche même plus à dissimuler son racisme anti-blanc à travers ses « indignations » sur l’esclavagisme d’il y a 200 ans.
    Elle a des fans parmi les bobos.
    Personne ne lui a un jour balancé dans les gencives : » Que seriez vous devenue madame Taubira si vos ancêtres étaient restés en Afrique au lieu d’être « déportés » en Guyane ou aux Antilles pour y travailler  » Hein ? ».

    1. Flo

      Un tel argument ne serait toutefois jamais utilisé par un libéral. Impossible en effet de trouver quoi que ce soit de positif à l’esclavage.

      1. Pascale

        Sauf pour un Guyanais, Guadeloupéen ou autre Afro-américain : m’est avis qu’ils préfèrent tous, aujourd’hui, que l’esclavage ait bien eu lieu et être de nationalité française ou américaine plutôt que Libérienne, Malienne ou autre. Un mal pour un bien en quelque sorte.

        Ceci dit, nul besoin d’être libéral pour être contre l’esclavage. N’importe quel Homme du XXIème siècle devrait l’être et doit d’ailleurs l’être.

        1. Flo

          Pour la première phrase, je ne m’en fais pas une idée précise. Je crois cependant que peu le diraient en ces termes et on voit mal quelqu’un aller clamer un tel discours dans les cités de Pointe-à-Pîtrre ou du Bronx.

          Pour le reste nous sommes bien d’accord mais à plus forte raison encore quand on est libéral.
          Le libéralisme est (mais pas seulement) l’exacte antithèse de l’esclavagisme.
          On s’éloigne toutefois du sujet de la brève.

  6. Ryou

    En cherchant bien on découvre de petites perles dans les médias ces jours ci à propos des législatives.

    Pourquoi autant de candidat ? Parce que par ici les bonnes subventions et limite magouilles pour en obtenir comme évoquer à propos du MODEM en plus des habituels.

    http://www.leparisien.fr/elections-legislatives-2012/le-pactole-des-legislatives-31-05-2012-2025793.php

    Chez d’autres on en vient presqu’aux mains, en plus d’avoir quasi des candidatures uniques (la photo est génial dommage que sous copy) http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Autour_de_Lens/Henin_et_Alentours/2012/05/30/article_faux-tract-de-melenchon-guerilla-des-aff.shtml

    Ici d’ailleurs on trouve plein d’autres comiques: http://lolgislatives2012.tumblr.com/

    A quand un article sur les législatives ? Il y a de quoi dire, rien qu’avec ce que je viens de donner :D

  7. something

    Ceci dit les cabinets de la république sont probablement tous bien roses et ça devrait quand même réjouir Libé à qui il faudrait rappeler que des noirs et des arabes pas socialistes, ça existe aussi.

  8. Finnegans

    Dans la même veine, j’ai testé pour vous le site du CRAN (à cause de Zemmour)… Epatant communiqué de presse de Louis-Georges Tin par lui-même à propos de Tintin au Congo: album raciste que Casterman reconnaît comme tel, mais reste fier d’en être l’éditeur (ouf !). Tin (oui je sais ça perturbe) voudrait une préface pour mettre en garde le lecteur distrait car « l’histoire explique tout mais n’excuse rien ». Voilà, c’est tout, je vais vomir maintenant.

  9. Deviance

    S’il n’y a pas de race, il n’y a pas de sexe non plus, certains hommes étant plus féminins que certaines femmes, et inversement…

    La race est simplement une classification pratique. Comme la plupart des mots dans le vocabulaire. Remplacez ça par ethnie si ça vous chante…

  10. Claire

    Parler d’ethnies est inapproprié. On en compte plus de 70 différentes rien qu’en Côte d’Ivoire, pourtant, ils sont tous de type négroïde.

  11. Sansintérêt

    « dommage qu’il soit facho »
    -> Fasciste qui défend la liberté d’expression, ainsi que les droits de tous les êtres humains, juifs, arabes, noirs, etc.. inclus (néo-fasciste ? crypto-égalitariste ?). Finalement, je veux bien me réclamer de ce fascisme là. Merci les antiracistes de réhabiliter si habilement la doctrine la plus fertile du XXe siècle !

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)