Act-up : le gai dérapage

Décidément, il ne fait pas bon avoir une opinion dissidente dans la « France apaisée » de François Hollande : j’ai découvert au détour de son site web que pour l’association citoyenne, festive et über-conscientisée Act-Up, ne pas partager leur point de vue est anti-démocratique. Oui. Anti-démocratique, rien de moins…

On pourrait croire à un petit dérapage, ce mot qu’emploient justement ces associations d’individus plein de droits, de grands principes et de belles actions pour désigner les propos qu’ils jugent indignes d’être prononcés et qui heurtent leurs chastes oreilles citoyennes. Mais ici, nous sommes dans le camp du Bien, celui qui prône une ouverture universelle des esprits et des sphincters aussi libératrice que nécessaire. Il n’y a donc aucun dérapage, tout est assumé : Hollande va recevoir des opposants au mariage homosexuel. Il commet donc une faute, un péché même, voire un péché capital (l’inquisition s’est réunie, elle en discute encore à l’heure où j’écris ces lignes, et le verdict n’est pas encore définitif).

Il faut comprendre que même si le président Hollande avait reçu le soutien du mouvement en tant que candidat officiel du parti socialiste (donc, le camp du Bien), il n’en était pas moins scruté pour vérifier tout écart de parole, de pensée, d’action ou d’omission qui l’aurait malencontreusement fait basculer dans l’abominable camp des rétrogrades, des conservateurs, des critiques ou pire, du Mal. Les tentations sont grandes dans ce monde d’essayer le chemin de la facilité, celui-là même qui consiste à bercer tant les uns que les autres d’illusions, et à ne finalement rien faire par paresse (encore un péché capital, d’ailleurs).

Or là, c’est le drame : en acceptant ainsi d’écouter les mécréants, ces hérétiques opposés au mariage homosexuel, le président ne fait pas montre d’ouverture d’esprit. Recevoir Act-Up, distribuer des préservatifs fluos parfum vanille en conseil des Ministres, ou distribuer de généreuses subventions à cette association, ça, c’est faire preuve d’ouverture d’esprit. Recevoir les associations religieuses, entendre les arguments des opposants au mariage homosexuel, ça, c’est verser dans le parjure, frôler l’excommunication citoyenne, c’est, pour tout dire, anti-démocratique ! Ce serait comme accepter de fournir un avocat à Göring à son procès ! (Ici, le lecteur vigilant insèrera une vignette plastifiée pour Point Godwin)

point godwin

De la même façon qu’il fallut, jadis, dans ces Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire (ici, le lecteur vigilant gagne un roudoudou festif), condamner sans attendre les pires ordures que l’humanité eut produites par erreur, on ne pourra faire autrement que rejeter avec force toutes les mièvres idioties, les abominables arguments et les pathétiques pleurnichements ridicules des opposants, ces tristes reliquats aux odeurs naphtalines d’un passé largement révolu !

Pour cela, on remarquera qu’à l’évidence, ces blasphémateurs anti-mariage homosexuel sont des homophobes, et peu importe qu’ils comptent dans leurs rangs des homosexuels, traîtres voire relaps au message de paix, d’amitié et d’ouverture des associations citoyennes de promotion d’égalité des droits, des sexes, des genres, des pratiques, et des participes passé-E-s. Partant, un opposant devenu homophobe est en contravention évidente avec La Loi, qui interdit les pensées déviantes, et qui limite sainement la liberté d’expression à la Liste Officielle des Sujets Abordables et des Faits Historiques Reconnus. Pour Hollande, les recevoir ainsi, au vu et au su de tout le monde citoyen, vigilant et conscientisé, c’est un affront et c’est surtout parfaitement anti-démocratique puisque cela revient à écouter des hors-la-loi. Tout le monde sait qu’écouter des hors-la-loi, c’est anti-démocratique. Voyons. Enfin. C’est évident.

Comme, à l’évidence, la République est défaillante en laissant ainsi s’exprimer des gens à l’opinion contraire aux canons officiels, il faut agir.

C’est pourquoi les Jeunes Socialistes, qui font, comme chacun le sait, partie du Camp du Bien, ont courageusement listé ces élus qui doutaient, ces félons d’un autre âge et ces individus captieux que le monde propre sur lui se doit d’éviter : rapidement, un site pour dénoncer les homophobes était né ! Ah, quelle belle idée que ces listes d’opposants homophobes, tenues avec un soin administratif et méticuleux, qui pourront ensuite être utilisées pour marquer d’un signe clair et distinct ces déviants (attention : c’est un marquage symbolique, bien sûr, comme la liste. On est dans la figure de style, ici, hein, pas de dérapage !)

C’est pourquoi Act-Up n’a pas hésité à claquer le beignet de ces socialistes fourbes et traîtres à leur allégeance au Progrès Très Vrai et Très Bon. Georgina Dufoix, venue connement argumenter avec les opposants homophobes, aura été démocratiquement empêchée de discuter par des citoyens alertés de son passage qui ont alors déversé du faux sang pour protester contre la prise de position de l’ex-ministre sur le mariage pour tous. Après tout, l’impétrante se rendait coupable (comme le mentionnait avec ferveur le tract des courageux fanatiques militants présents sur place) :

« …de contaminations VIH, de prises de risques et de suicides chez les LGBT, particulièrement parmi les plus jeunes. Après avoir provoqué la contamination de milliers d’hémophiles, l’ancienne ministre socialiste entend aujourd’hui participer à celle de milliers de pédés. »

Et c’est pourquoi on comprend dès lors la Saine Colère qui s’est emparée des mêmes militants lorsqu’ils ont appris que Hollande allait à son tour écouter le Malin susurrer dans son oreille ses douceâtres sophismes qui insèrent le doute et la confusion dans l’esprit de tous les hommes, même les plus forts, fussent-ils Présidents !

Heureusement, grâce au nécessaire abondement des finances publiques pour subventionner les associations qui défendent ainsi la Démocratie, la Liberté d’Expression et la Pluralité des Opinions politiques ou religieuses (ou un mélange rigolo des deux), ActUp peut continuer son combat. Il n’est que juste ironie que, finalement, des personnes qui leur sont parfaitement opposées se retrouvent ainsi à travailler, indirectement et par le truchement d’un impôt aussi citoyen que festif, pour ces associations et financent leurs actions. Ainsi, en 2010, Act Up a pu barboter bénéficier de 218.750 euros d’aides de l’État et de 15.000 euros des Mairies. En 2011, la Mairie de Paris a par exemple voté 50.000 euros de subventions de fonctionnement à Act Up et, en 2012, 35 000 euros supplémentaires. Tous les Parisiens, forcément homophiles et détendus de l’impôt, frétillent d’aise à cette idée.

Citoyenne et Festive, depuis 1789

Malgré tout, la question qui s’impose est de savoir ce qui est le plus grave, le plus lourd de conséquence : que les finances publiques permettent ainsi à des associations si ouvertement opposées à la liberté d’expression de limiter le débat, ou que ces associations puissent ainsi appeler à museler des individus sans que la presse, elle aussi massivement subventionnée, ne réagisse le moins du monde devant ces atteintes évidentes à la liberté d’expression ? Qu’est-ce qui est le plus choquant : que tout le monde doive ainsi payer pour supporter ces messages, ou que tout le monde doive aussi payer pour que la presse n’en parle pas, que le débat s’étouffe lentement sous l’indifférence calculée et consciente des médias ?

Et ces associations dont la bouche est toujours remplie de tolérance, d’ouverture d’esprit et de compréhension de l’autre l’altérité n’ont-elles pas un nécessaire devoir d’introspection pour savoir si, quelque part, elles ne vont pas un chouilla trop loin ? Ne devaient-elles pas, jadis, montrer l’exemple, et certainement pas celui de la surenchère outrancière ? Ne sont-elles pas en dehors de leur rôle lorsqu’elles empêchent, physiquement, des débats d’avoir lieu ? Sont-elles encore représentatives de quoi que ce soit, si ce n’est justement de l’intolérance, de la fermeture d’esprit et de l’incompréhension compulsive de l’autre ?

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires89

  1. Le Gnôme

    Herr Doktor Otto Stahmer, avocat de Goering.

    Sinon, les listes de gens éventuellement à éliminer sont très bien vues des vrais démocrates, bruns ou rouges. Ca peut toujours servir en cas de grand soir. Ce qui est bien, c’est que les gens sont fichés par des gens payés avec leurs impôts.

    1. La Coupe Est Pleine

      « des vrais démocrates, bruns ou rouges. »

      Les « pastèques » aussi affectionnent particulièrement les listes, et les vengeances personnelles …

    2. Deres

      Ce qui est important, c’est que la liste des « méchants » soit officiellement déclarés à la CNIL …

    3. Pandora

      Les listes rassurent les esprits faibles qui n’ont pas de mémoire.
      Elles permettent aussi de classer les individus dans une case ; cela facilite le traitement de l’information de ceux qui ne savent pas la traiter.

  2. Elphyr

    Attention h16, vous allez être reporté !

    Les délateurs sont partout ! Là, là et là ! Ils nous veulent du mal ! Aaah !

    Sur une note plus sérieuse, j’ai vraiment l’impression que la liberté d’expression s’arrête où le socialisme commence. Essayez de converser avec un pur et dur (genre FdG), ils prennent Méluche tellement au sérieux qu’ils en oublie’t de réfléchir par eux-même.
    Et cette autoréflexion manquante se trouve aussi chez Act Up…

    1. infraniouzes

      Excellente remarque; ce qui manque le plus chez beaucoup de nos compatriotes ce n’est pas la force de l’argument.. c’est la force de réfléchir…. Dame ! 50 ans d’éducation nationale à la sauce coco ça laisse des traces….

      1. Nocte

        Je me souviens de mon prof de philo en terminale, on était 2 à apprécier le bonhomme, c’était un prof un poil particulier : ses cours étaient toujours ouverts et nécessitaient donc de réfléchir, de parcourir des bouquins et non d’apprendre un thème philosophique comme on apprend une table de multiplication, et à cause de cela, la classe ne pouvait pas l’encadrer.

        Ca remonte à 18 ans…

        1. Deres

          Le travail d’un professeur est aussi de s’adapter à ses élèves. Tous ses élèves, pas que ceux qui sont déjà bon dans la discipline. Moi aussi, j’ai eu un prof de philo de ce type. Mais à l’époque, je n’avais pas le niveau pour progresser comme cela en philo. Donc je ne comprenais rien à ce qu’il racontait ou en ce que nous devions faire. En bûchant avec le bouquin, j’ai tout juste réussi à obtenir un 10 d’encouragement au bac … Oui, je ne pouvais pas l’encadrer.

          Les bases, il faut souvent les acquérir de façon idiote. Quand on ne les a pas, impossible de commencer à réfléchir par soi même …

          C’est la même chose en math. Si tu ne connais pas tes tables de multiplications, tu ne vas rien comprendre à la suite …

    2. Lord Jordan C. Black-Mohr

      Vous allez être reporté ou… Déporté?! Mouahahahaha! Bientôt le vrai Socialisme, avec, pour paraphraser Desproges dans un de ses fameux réquisitoires, ce choix ultime et démocratique: « Goulag ou lavage de cerveau? » !!!
      Mais rassurons-nous, les générations suivantes seront suffisamment illettrées et maintenues dans un état de débilité confinant au raisonnement végétal pour se rendre compte qu’ils seront les vaches à lait sinon les esclaves d’un système voué à l’éradication de l’humanité en tant qu’espèce pensante douée de libre arbitre et son assimilation à une myriade grouillante et gluante de blattes immondes!… Là-dessus je vais picoler, hein!

  3. La Coupe Est Pleine

    Le plus grave c’est que cette belle recette est appliquée sur à peu près tous les sujets de cette société …. Sarko a bien lui aussi fabriqué de toutes pièces (surtout celles du moutontribuable) le très supposé « respectable » France Nature Environnement …. Ou bien la très citoyenne opération « Abeille en Ville » pour financer un syndicat d’apiculteurs amateurs soit les gentils désœuvrés de l’UNAF qui ont des contingents à prêter aux FV (les délinquants volontaires)
    Elle est belle la Fraonce qui envoie son armée à travers le monde pour généreusement le « démocratiser » ….

      1. douar

        Avec son grenelle de l’environnement, il a permis de booster ce groupuscule, de le mettre au même niveau que les experts scientifiques des différentes agences: il leur a donné une légitimité.

  4. T-Buster

    J’adore ce point Godwin !!!!!!
    Cher h16, accepteriez vous d’en mettre une version en plus haute résolution à notre dispotition?

        1. Lord Jordan C. Black-Mohr

          Mon cher H16, vous venez de rajouter du piquant à mes futures discussions qui promettent d’être réellement amusantes! XD Merci de tout coeur de la part d’un apprenti/disciple/padawan (rayer la mention inutile) pourfendeur de connerie humaine!

  5. Guillaume_rc

    Dans ces conditions, je pense qu’on peut élaborer une nouvelle et très simple définition de ce qu’est une démocratie.
    Article unique : la démocratie, c’est quand tout le monde est d’accord avec moi ».
    Je pense que ça peut servir de baseline à tous les sites du type act-up, femen, fdg, etc. Il y a juste à changer le « moi » par le nom du leader/guru/guide suprême…
    Allez je suis sympa, je leur cède les droits.

    1. Deres

      Je ne conteste pas l’action des Femen mais je pense que pour avoir encore plus de publicité dans la presse, le recrutement de militantes avec des poitrines plus généreuses s’impose !

      Grâce à ces héroïque militantes, le Sun fera bientôt faillite. En effet, sous couvert de l’information, tous les journaux peuvent eux aussi habilement glisser une jeune fille dévêtue en photo intérieure sans tomber dans la vulgarité tant dénoncée auparavant …

      1. Aristarque

        Cela devrait leur plaire, de travailler à la faillite du SUN qui est un fleuron de Citizen Murdoch, pas vraiment connu pour son engouement LGBT… 😉

    2. Lord Jordan C. Black-Mohr

      J’avais une version plus simpliste, basée sur le principe ancestral du gourdin à pointe dans la face: le « TA GUEULE! C’EST MOI L’CHEF! », mais c’est peut être pas assez enromé pour les liquides du ciboulot qui peuplent notre fosse à p… Hum! pays, je voulais dire pays! XD

  6. NOURATIN

    Ben oui, quoi, pas de liberté pour les ennemis de la pédérastie!
    Quand on exerce la dictature, fût elle intellectuelle, on ne peut pas se permettre de faire dans la dentelle. Sans quoi on risque de perdre le pouvoir…et les subventions.

  7. prunelle

    Vous êtes contre le mariage homosexuel: vous êtes HOMOPHOBE, vous critiquez les musulmans : vous êtes ISLAMOPHOBE, vous critiquez la politique d’immigration de la Fraônce : vous êtes RACISTES, vous pensez que la colonisation n’as pas été que maléfique, vous êtes MECHANT COLONISATEUR, vous mettez une tape sur les fesses d’un môme qui vous a tiré la langue, vous êtes un SOCIOPATHE VIOLENT, vous balancez une petite blagounette à la boulangère vous êtes un sale SEXISTE, et puis quoi encore? on rentre dans quelle case quand on baffe un membre d’act up? (subventionné à mort avec seulement une poignée d’adhérents) Cela s’appelle la police de la pensée, les gens ne se rendent pas compte que, lentement, on vire vers un régime intellectuel totalitaire à sens unique. Seuls les nains transgenres,noirs musulmans ont le droit de vous traiter de s…de face de craie, tenez vous le pour dit.

    1. Epicier vénéneux

      Ce qui est également une jolie technique d’embrouille, c’est la médicalisation de la condition de l’autre. Dans nu débat, traiter quelqu’un de fou ou de malade, c’est le disqualifier instantanément.

      D’où leur insistance sur les phobies, peurs irrationnelles, et autres atteintes mentales.

    2. lechenu

      Vous êtes une boulangère noire d’origine congolaise de petite taille, et vous aimez tapotez les fesses de votre vendeur homosexuel qui adore vous tirer la langue. Vous finirez MINISTRE.

    3. Ron Paul

      Allons, allons ! le racisme anti-blanc n’existe pas ! on vous le dit et le répété pourtant !

      Juste une précision en prime : ce plaindre de l’esclavage et de la colonisation en même temps, c’est parfaitement antinomique !
      Aux Antilles, en Guyane, à la Réunion les blancs étant là avant. Dans la Caraïbe, Christophe Colomb, blanc nous semble-t-il ? A rencontré les Caraïbes, qui auparavant avaient mangé les Arawaks, au sens propres comme au sens figuré. Après diverses guerres, les planteurs blancs, (békés) ont utilisé l’esclavage, comme tout le monde le sait ,sauf les agrégés d’histoire, ou les simples profs, toutes les gauches, fausses droites comprises.

      Taubira, l’excitée aigrie et maladive de l’esclavage et de la colonisation (et encore vous n’avez pas discuté avec certains membres de son parti indépendantiste: Walwari, (éventail en amérindien) dont des membres de sa famille proche !!) ne se vante pas sur les ondes nationales que les indiens amérindiens sur place traitent les noirs de colonialistes, car eux aussi, étaient là avant eux.

      C’est d’autant plus vain, et ridicule à moins de se forcer à voir le mal là où il n’est pas, et surtout l’entretenir, qu’à l’échelle humaine, du déplacement des civilisations on est toujours effectivement le colonisateur de quelqu’un.

      Nous pourrions aller plus loin, la bienpensance n’ose même plus dire : un noir, mais un black pour faire moins ‘’ raciste’’ et surtout grand dieu ! Éliminer le mot négre, banni du vocabulaire mais couramment utilisé dans tous les créoles, par tous les créoles.

      C’est même un beau compliment : ‘’ bel ti négress’’, pour une jeune femme bien roulée. Il ne devient insulte qu’accolé au mot :  »vié » (vieux) pour désigner un mal appris sans éducation.

  8. lapin malade

    Act’up dont on attend encore un ‘kiss in’ devant une mosquée. Ils tapent comme des fous sur les catholiques et refusent toujours de voir que les musulmans sont largement plus homophobes (comme pour l’antisemitisme d’ailleur ) . Et puis ils sont combien chez act’up pour faire autant de bruit ? 1000 ? 500 ?

    1. bibi33

      En novlangue on ne dit pas branleurs mais auto-sexuel.
      Et je vous prierai de bien vouloir cesser toute stigmatisation de cette partie de la population qui a elle aussi le droit de pratiquer une sexualité à la quelle vous n’adhérez pas.

      1. mlallier

        Être branleur n’est pas forcément lié à la sexualité.

        Mais il vaut mieux vous entendre que d’être sourd

    2. Sylvain JUTTEAU

      —> On peut aussi interpreter cet acronymes comme une denonciation des exces reglementaires :

      Limitons la Grandeur des Bouteilles Thermos,

      meme si Les Geants Boivent du The

  9. Before

    Act’up se distingue depuis longtemps par l’outrance de ses propos et actions. C’est bizarre qu’ils ne se rendent pas compte à quel point une telle attitude est contre-productive.
    Coïncidence, à propos du débat sur le mariage gay, je racontais ce matin à ma fille le clash qu’il y avait eu, il y a quelques années, à une soirée télévisée Sidaction. Le représentant d’Act’up, Christophe Martet avait si bien insulté Douste-Blazy, les téléspectateurs, les français que le montant des dons s’en était ressenti…

  10. Woodi

    En même temps il faut comprendre ces gentils militants festifs, ils n’ont pas l’habitude d’affronter les gens de face. Oups. Pardon.

  11. Hugues

    Merci h16!! Il faut que se soit la « presse alternative » qui dénoncent les pratiques bolcheviques d’une gôche devenue dangereuse. Aveuglés, les partisans sont incapable de faire preuve de recul. Voltaire aurait été mortifié.
    h16, Continuez votre grand’geulisme pour dénoncer et faire barrage à la langue de bois politicienne.

  12. Porfirio

    Dans le même genre un peu étrange de marquer les gens au fer:

    Lors des protestations à NDDL, et quand il y avait des cars de journalistes pour couvrir le machin, les militants avaient décidé d’ obliger les reporters à porter des brassards pour les afficher comme tels.
    Ouvertement pour éviter les dérapages verbaux des manifestants qui devaient éviter les taupes de l’Empire. Les gusses, certainement en mal de références, avaient opté en plus pour la couleur jaune, et pas rose sympa, vert des bois ou mieux pour rester dans l’idéologie d’illustrer les vilains, rouge et noir :x.

    Honnêtement, je ne sais pas si ce sont les journaleux qui ont monté le truc comme ça à la tv pour se victimiser (c’est pas comme si une camionnette BFM avait été saccagée aussi), ou alors que les organisateurs désiraient répondre à toute critique sur la forme par je ne sais quoi, mais en tout cas ça m’a bien intrigué.

  13. mominette

    Une fois encore, l’inculture fait des ravages …

    Le mariage découle directement de l’incapacité juridique des femmes dans le Droit Romain : ayant toujours besoin d’un tuteur, la femme passe de l’autorité d’un père à celle d’un mari.

    Par la suite, la femme retrouve sa capacité juridique, mais pas son indépendance financière. Le mariage est donc un genre de garantie mutuelle de revenus, qui protège théoriquement la femme, mais aussi les enfants du couple.

    Le rôle du mariage a donc toujours été un élément de stabilisation sociale.

    O,n voit désormais des couples hétéos se former, où les deux intéressés travaillent … mais ne se marient qu’à l’arrivée d’un enfant, ce qui implique toujours cette adéquation mariage-sécurité.

    Entretemps, le Pacs permet à d’autres partenaires de conclure une union de sécurité pécuniaire, de telle sorte que le mariage n’a plus de nécessité, sauf en matière de responsabilité du père vis à vis de son enfant (et encore, la reconnaissance suffit à peu près).

    Une fois les choses mises en perspective, on ne voit aucun intérêt à ce que les homos se marient, si ce n’est un genre de provocation militante de mauvais goût.

    1. Franz

      Oh, mais si, le mariage les intéresse au plus haut point: il permet plein d’allègement fiscaux: sur les héritages, les donations, etc. etc.

      Le fait est que si on supprimait l’avantage fiscal au mariage (par exemple en supprimant la taxation des successions), et qu’on retirait l’adoption de l’équation, il n’y aurait plus 10 homos sur l’ensemble du pays pour vouloir se marier. Même pas par provocation (parce que bon, même les cathos bien coincés comme moi, ça fait belle lurette que de voir des homos, ça ne les choque plus trop… Au pire ça attire un poil de commisération quand il y exhibition de leurs comportements, mais sinon… ).

      Après les taxes vient aussi le droit d’avoir des jouets… heu désolé, je voulais dire des enfants (des autres, bien sûr, comme l’argent sus-mentionné). Et cela en tout égoïsme, sans voir plus loin que le bout de leur…. nez. En effet les adoptions internationales se tarissent rapidement rien qu’à la mention de la possibilité d’une adoption par des LGBT. Ce qui fait (les adoptions d’enfants français étant de l’ordre de 300 par an, tops) que nos amis du marais ne pourront pas adopter même si on leur en « donne le droit », et comme l’égalité c’est réel, hein et pour les groupes/couples/etc. pas en droit et pour les individus, ben les autres non plus ne pourront plus adopter. Et les enfants, ben on s’en fout, non ? Tant qu’ils n’ont pas deux mères, deux pères, ou autre truc rigolo et festif, ils n’existent pas vraiment !

      1. monoi

        Sauf qu’un celibataire peut deja adopter, et depuis longtemps.

        J’ai du mal a voir pourquoi c’est soudainement mal si ce sont 2 hommes ou 2 femmes.

        Voir le billet d’Eolas, il est limpide.

        1. Franz

          On a permis l’adoption pour les célibataires après guerre quand il y a avait beaucoup d’enfants à adopter et peu de couples restants… Ca devait être temporaire, me semble-t-il, d’ailleurs (comme tant de chose… impôt sur les revenus, etc.). Et les enfants étaient élevés dans le culte du père décédé au front.
          Aujourd’hui la situation est très différente, c’est le moins qu’on puisse dire. Même les couples mariés infertiles offrant toutes les garanties de stabilité, de revenus, etc. ont un mal de chien à adopter. Alors bon, les célibataires, c’est un « droit théorique » (sauf dans certains cas, où les assistantes sociales font de l’idéologie, favorisant la lesbienne « célibataire » pour faire avancer la cause, mais ça reste ultra rare), de même que cela sera massivement théorique pour les gais de tous poils, et comme ça deviendra vite le cas même pour les hétéros « bien sous tout rapport ».
          Pour faire un parallèle économique, en donnant des « droits opposables à l’adoption » à quelques uns, l’État fixe de fait un prix. La conséquence des prix fixés: le marché s’équilibre par les quantités et la pénurie apparait.

          Et plus grave, moralement parlant… On discute de droit de X ou de Y a adopter… Mais c’est le droit des enfants à être adoptés qui devrait être au cœur de l’affaire. Et idéalement à être adoptés par la cellule familial la plus propice, que toutes les études sérieuses montrent être de façon indiscutable la famille « hétérosexuelle » stable. On peut être heureux et réussir sa vie avec des parents célibataires, homos, divorcés, remariés, etc. C’est indéniable. Mais les chances sont nettement moins bonnes qu’avec des parents homme-femme qui restent ensemble et forment un foyer unique et stable.

          Mais bon, ici on parle du « droit à » des adultes… Les enfants on s’en tape. Et d’un « droit à » que le gouvernement doit « donner ». Le genre de truc qui devrait allumer des alarmes dans toutes les têtes des hommes libres. « I’m from the government and I come to help you! »

      2. Franzi

        @ Franz

        Même une abominable mécréante comme moi est entièrement d’accord avec votre raisonnement. 🙂

  14. Hugues

    Il y a, à mon humble avis, des idées pas très net dans la tête de ceux qui refusent aux enfants le droit d’être élever par un père et une mère (cf. adoption pour tous). Dans combien de temps, au nom de « l’égalité », sera-t-il interdit de faire ses propres enfants? Ba oui, faire SES enfants est égoïste et anti-social. Surtout pour les femmes par rapport aux hommes.

    C’est très facile d’arriver dans: « Le Meilleur des Mondes »

    1. Franz

      Oh, mais « Il est temps de rétablir ce grand principe qu’on semble méconnaître : que les enfants appartiennent à la République avant d’appartenir à leurs parents! » Danton (1793)

      Si la république veut que les enfants travaillent aux mines, ils y travailleront. Si elle veut qu’ils glandent dans des classes d’endoctrinement en rêvant qui au père, qui à la mère qu’ils ne connaîtront jamais, ça se fera ! Non, mais !

      1. Aristarque

        Quelle est la différence d’avec le servage, une fois qu’on remplace République par Seigneur ?

        1. Franz

          Aucune. Qui dira que les serf étaient libres ? Qui disait que nous étions libres (et égaux en droits) ? Un belle mystification, oui, notre prétendue « démocratie libérale », qui n’est ni démocratique, ni libérale.

          Et le fait que ça soit guère mieux ailleurs n’est pas vraiment une compensation valide.

          CPEF

    1. Rupert

      Sans aucun doute: il y a plus de sangliers que de gays, de lesbiennes ou de trans à Captieux (33840).

  15. Aristarque

    « Ah, quelle belle idée que ces listes d’opposants homophobes, tenues avec un soin administratif et méticuleux, qui pourront ensuite être utilisées pour marquer d’un signe clair et distinct ces déviants »

    L’idée n’est pas neuve : 80 ans cette année, le 30 de ce mois. Leur aïeul, nationaliste en plus que d’être socialiste, avait mis au point une classification façon guide Michelin des déviants, dangereux et anormaux.
    C’était la couleur qui catégorisait l’élément indésirable ainsi marqué plutôt que le nombre d’insignes à la façon des restaurants mais le principe de base était le même…

    Mais comme il n’y a de neuf que ce qui a été oublié, ils y reviendront probablement un triste jour.

  16. Aristarque

    « Qu’est-ce qui est le plus choquant : que tout le monde doive ainsi payer pour supporter ces messages, ou que tout le monde doive aussi payer pour que la presse n’en parle pas »

    Comme le dit à l’occasion A Madelin : quand il y a de l’avoine plein les rateliers, les chevaux ne se battent pas…

  17. JS

    Quel plaisir de vous lire !

    « Et c’est pourquoi on comprend dès lors la Saine Colère qui s’est emparée des mêmes militants lorsqu’ils ont appris que Hollande allait à son tour écouter le Malin susurrer dans son oreille ses douceâtres sophismes qui insèrent le doute et la confusion dans l’esprit de tous les hommes, même les plus forts, fussent-ils Présidents ! »

    Miam, j’en frétille d’aise !

  18. Flo

    « participes passé-E-s. »
    Totalement insupportable cette nouvelle manie.
    Il y a quelques semaines je lisais la plaquette de présentation d’une grange école où il était question à toutes les pages d’ingénieur(-e)s.
    J’ai mis un moment à comprendre parce que les adjectifs n’étaient pas accordés.
    Ca m’a pourri la lecture du document avant que je ne comprenne…et après aussi.

  19. william

    Vous aurez noté que M. Hollande reçoit les opposants et défenseurs du mariage pour tous, grande cause nationale et intérêt prioritaire pour la France, mais il n’a reçu aucun des représentants des pigeons, qui défendaient visiblement une cause sans intérêt…
    Bel exemple de mise en pratique de la politique spectacle.
    Tans qu’on parle de ça, on ne parle pas des vrais problèmes.

  20. Hefjee

    Tout cela me fait penser à une de mes citations préférées, de François-René Rideau:
    « Le Mal, c’est imposer aux autres sa propre notion du Bien. Le Mal est donc l’essence même de la politique. »

    On est bien parti pour les années qui viennent…

  21. François

    Amis norm… euh.. pardon, je veux dire hétéros, c’est-à-dire forcément homophobes ET homophilophobes, taisons-nous, méfions-nous : des oreilles ennemies nous écoutent. Et si nous voulons continuer à blasphémer Sodome, faisons-le désormais en privé, en couple, dans le secret de nos demeures, non sans avoir fait « démicrotiser » l’endroit par un spécialiste, et en évitant soigneusement tout propos sexuellement incorrect devant nos enfants qui, chauffés à blanc par la propagande sphinctérophile et gazonophile, ne manqueront pas de nous dénoncer à la police politique du régime.

    1. breizh06

      C’est l’occasion de rappeler à ceux qui pensent que nous sommes loin de la RDA que les déclarations non-publiques sont punis :

      Code Pénal Article R625-7:
      La provocation NON PUBLIQUE à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, VRAIE OU SUPPOSÉE, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.
      ————
      Art. 48-1 Loi de 1881 sur la presse modifiée au JORF 7 mars 2007:
      Toute association régulièrement déclarée depuis au moins cinq ans à la date des faits, se proposant, par ses statuts, de défendre la mémoire des esclaves et l’honneur de leurs descendants, de combattre le racisme ou d’assister les victimes de discrimination fondée sur leur origine nationale, ethnique, raciale ou religieuse, peut exercer les droits reconnus à la partie civile … ainsi que les délits de provocation prévus par le 1° de l’article 24..
      ————

  22. Bob Razovski

    « Je pense que ça peut servir de baseline à tous les sites du type act-up »
    Faut-il que vous soyez enrhumé en ce rude hiver pour confondre « B » et « V » 😉

      1. Mathieu L.

        Tu chipotes, histoire d’avoir raison, là 🙂

        Il y a marqué : « fondé en 1789, citoyenne et festive, République française ».

        Alors, elle fait référence à quelle république ?

  23. absolut_quentin

    Cet article me fait penser à (l’excellent) épisode de South Park « Le Camp de la Mort de la Tolérance » …

    Twitter : absolut_quentin

Les commentaires sont fermés.