Trop d’impôt tue l’État

Consternation chez nos élites : tout ne se passe pas comme prévu, et les rentrées fiscales sont moins bonnes qu’espérées. La situation, au demeurant fort dégradée, semble maintenant prendre des tournures catastrophiques au-delà des blogs alarmistes et méchants comme le mien. Immédiatement, les hauts-fonctionnaires, les politiciens et les journalistes mènent l’enquête.

Tout commence avec un article de La Tribune dont le titre donne immédiatement le ton : « Le mystère s’épaissit autour de la chute des recettes de TVA ».

En effet, d’après les tremblotants folliculaires en charge de l’enquête, la chute des recettes de TVA, enregistrée dernièrement dans un Bercy un peu paniqué, s’est accentuée sur les quatre premiers mois de 2013, contre toute attente. Or, la stagnation de l’économie ne suffit pas à l’expliquer. Bon, certes, en fait de stagnation, on est tout de même dans une crise que même les benets socialistes acceptent maintenant d’appeler « carabinée » alors qu’ils se gaussaient du précédent inutile à la tête du pays quand il prétendait avoir à faire à une crise, précisément, carabinée. Certes aussi, l’avalanche de taxes et de ponctions diverses, sur les douze derniers mois, apparentée aux pédalages frénétiques d’un capitaine d’esquif de plaisance un peu perdu au milieu d’un lac à l’approche d’une grosse tempête, n’a pas permis d’accroître les rentrées fiscales à la hauteur prévue.

Mais bon. Tout de même ! Tout le monde sait que la France est riche ! Tout le monde sait que le système de redistribution sociale marche à plein, qu’il produit toujours moins d’inégalité et de pauvreté, que le chômage est vaillamment combattu et que les riches ne s’enrichissent pas trop ! Dès lors, pas de doute, l’effondrement des rentrées de TVA ne peut s’expliquer par la conjoncture : les calculs de la Cour des Comptes sont d’ailleurs formels, tout ceci est très louche, mes petits amis. Ben oui : la consommation n’a pas baissé. La TVA ne devrait donc pas diminuer, que diable !

L’hypothèse d’une fraude, d’une ampleur massive, n’est pas encore clairement annoncée. Mais elle est déjà évoquée, au moins par les journalistes qui relaient ces bruits de couloirs sans nom, sans origine et sans direction mais qui tombent rudement bien quand on a besoin d’eux. Le tableau, pour le moment esquissé à grands coups de crayon noir, commence à prendre forme : la France va louper ses jolis petits objectifs de déficit et s’enfoncer bien plus bas que prévu, et ce sera très clairement la faute d’un sacré paquet de petits et gros fraudeurs, ennemis de la Nation, qui font tout pour échapper au juste impôt.

Psychologiquement, tout se met donc en place pour une issue dont plusieurs (moi compris) se sont déjà fait l’écho : les rentrées vont continuer de diminuer, les dépenses allant toujours bon train, le déficit va continuer de se creuser, et la brochette d’incapables et de jean-foutres au pouvoir étant toujours aussi coincés idéologiquement, la situation passera de précaire à désespérée.

Comme il est toujours éminemment plus facile de désigner un coupable que de se remettre en cause, cette même brochette trouvera d’excellents boucs-émissaires chez les artisans, les entrepreneurs, les professions libérales, et plus généralement, les patrons et « les riches » (ces derniers étant devenus des zézés). Ces derniers, accusés de ne pas jouer le jeu, de frauder, de faire du marché noir, seront inévitablement tabassés de contrôles, de nouvelles mesures de rétorsion, et bien évidemment assaisonnés d’une pluie de vexations diverses ; comme les taxes sont déjà fort élevées, les branquignoles choisiront de diminuer les redistributions, les subventions, ou, plus facilement encore, de raboter les droits et autres allocations.

cazeneuve, son marteau, ses problemes, ses clous

Rien ne sera fait, dans cette phase là, pour effectivement diminuer les dépenses directes de l’Etat. On tripotera un peu la périphérie et ce seront, comme d’habitude, les classes moyennes qui subiront le plus gros de l’ajustement qui sera inévitable d’ici à la fin de cette année. De la même façon, il apparaît maintenant impossible d’éviter l’une de ces grandes opérations de communication / ponction qui se profile déjà : si tant d’argent n’était pas déjà en jeu, on pourrait presque parier sur la mise en place de l’un ou l’autre « Impôt Exceptionnel de Relance » ou « Taxe Temporaire de Reprise » qui se traduira par le ratissage éhonté des différents comptes d’épargne et livrets des Français, au motif qu’ils le valent bien et Ta Gueule C’est Magique.

Concrètement, il est difficile, à ce stade, de savoir exactement la forme que la spoliation prendra et surtout comment elle sera « compensée », ou, autrement dit, quel bobard amusant nos « élites » vont trouver pour aller ainsi piocher dans nos comptes sans déclencher de mouvements de foules. Petite distribution de papiers d’états garantissant à son détenteur le remboursement de la ponction en 8000 mensualités microscopiques assorties d’intérêts aussi rigolos qu’insignifiants ? Distribution de « points retraites » pour les actifs ponctionnés, ou de facilités que l’État s’empressera d’oublier (comme des entrées gratuites dans les musées un jour par an, de préférence un mardi d’octobre) ? Diffusion d’une médaille en laiton poli (du plus bel effet) de la Monnaie de Paris à l’effigie de Marianne, gravée de l’année (2013) et d’une phrase mémorable du style « La Ponction Populaire : J’y Ai Participé » ? Dons généreux et finement organisés de sex toys colorés, compatibles avec l’époque festive, citoyenne et détendue des sphincters que nous vivons actuellement ? Allez savoir.

Mais en tout cas, peu importe : les idées de base s’installent. Les riches zézés paieront. Et l’explication solide et factuelle de la baisse de TVA, à ce moment-là, tout le monde s’en contrefichera royalement puisqu’il s’agira, pour une minorité de plus en plus grande, de trouver un moyen simple de garer ses miches, et pour une majorité de plus en plus faible, d’éviter que les miches soient, justement, trop bien garées. Les petits préludes d’excités extrémistes cognant sur d’autres excités extrémistes illustrent assez bien ce qui pourrait arriver dans ce cadre.

Normalement, ici, j’introduis la Courbe de Laffer. C’est pratique, ça permet de faire un paragraphe économique sur l’impact d’une augmentation d’impôts en faisant remarquer qu’un impôt de 100% rapporte finalement moins qu’un impôt de 50%, puisqu’à 100%, plus personne n’a envie de bosser. On en tire bien sûr la conclusion évidente que l’Etat français a maintenant la preuve factuelle que cette courbe tient la route, ou, à tout le moins, que l’augmentation, même progressive, des impôts ne permet pas une augmentation des rentrées fiscales et qu’à un moment, pouf, ça cale.

Ceci posé, je ne peux m’empêcher de noter que si cette explication convient assez bien à ce qu’on observe, une autre explication, non pas concurrente mais complémentaire, fournirait aussi (au moins en partie) une bonne raison à la baisse constatée de la TVA. En effet, les petits calculs de la Cour des Comptes et des experts se basent sur un niveau de consommation dont on peut maintenant douter de la solidité : soit ce niveau est exact, et, subitement, les entreprises et les Français sont passés dans le mode fraude depuis trois ou quatre mois. Soit ce niveau est de plus en plus en décalage avec la réalité.

Il est bien évidemment extrêmement délicat de savoir où situer le curseur entre ces deux hypothèses, mais le rasoir d’Occam tend à éliminer plutôt l’apparition d’une soudaine vague de fraude sans précédent. En revanche, admettre que les chiffres gouvernementaux de la consommation sont un peu trop manipulés ne semble pas si terriblement complotiste ou éloigné de la réalité ; et l’INSEE a montré très récemment qu’elle pouvait largement merdouiller ses calculs ; de surcroît à force de bricoler les chiffres pour présenter des tableaux et des prévisions crédibles aux partenaires européens, il ne paraît pas impossible que Bercy et ses services se soient finalement auto-intoxiqués avec leurs petites bidouilles. Après tout, tout le monde sait que l’inflation est toute petite en France, et que le chômage n’est que de 10%, par exemple.

keep calm and less state, please

De là à conclure que la consommation s’est, en réalité, effondrée dans les proportions que les entrées de TVA laissent entrevoir, il n’y a pas tant de pas à faire que cela. Ce qui, par voie de conséquence, tend aussi à montrer que la situation que nos experts et autres élites se sont construite pour modéliser le pays est manifestement erronée. Un modèle faux, des prévisions basées sur ces modèles qui ne cadrent pas avec ce qu’on observe, un décalage grandissant et des experts qui refusent, finalement, de voir la réalité, voilà quelques uns des ingrédients indispensables pour une belle prise orthogonale de mur à bonne vitesse.

Et surtout se dégage une conclusion quasi-réjouissante : trop d’impôt tue l’État. Et c’est bien fait pour lui.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires171

  1. Le Gnôme

    Trop d’impôt tue l’état, certes, mais le cadavre bouge encore, et ceux qui payent l’impôt sont morts aussi, et eux, ils ne bougent plus, la rigor mortis est déjà installée.

  2. aristarque

    Méchant, ton blog?
    Même pas mais horriblement réaliste et sans langue de bois enjoliveuse de la triste réalité. Longue vie à ce blog !

  3. YP

    Tiens j’avais loupé que l’INSEE n’avait pu sortir de stat du chômage pour cause d’un bug opportun.

    Quand même, ne pas savoir combien on a de chômeurs alors qu’on les indemnise, c’est puissant, à l’heure de l’informatique et des bases de données…

    1. aristarque

      Vous aussi, vous avez remarqué que c’est l’Insee qui communique sur les chiffres du chômage et très rarement Paul Employé qui est pourtant chargé de les enregistrer et sérier ?…

          1. hussardbleu

            Passant un jour à Porto Vecchio, dans une petite rue éloignée du port, je remarquai un bâtiment d’allure rigidement administrative, portant l’enseigne de « Médecine du Travail ».

            Je m’écriai alors : « Voilà enfin la preuve irréfragable qu’en Corse, on considère bien le travail comme une maladie ».

            Poursuivi par la meute hurlante du Syndicat des Travailleurs Corses (ce nom lui-même étant un remarquable oxymore), je n’eus que le temps de me jeter dans le ferry qui appareillait à cet instant.

            Il est vrai que ces syndicalistes couraient assez lentement. Des adeptes de la Théorie des Climats, j’imagine…

    2. bob razovski

      le chômeur n’est pas forcément indemnisé.

      En tant qu’ancien gérant majoritaire de sarl (je sais, je suis un méchant qui eut été zézé) qui bricole pour ramasser 3 thunes, le chômage je connais, l’indemnisation, j’en ai jamais vu la couleur… 😉

      1. YP

        Justement, ceux qui ne sont pas indemnisés (les fameux « découragés ») sont sorti des chiffres du chômage…

        Tout comme ceux qui ont eus une activité à temps partiel.

        Mais quand bien même, c’est pas compliqué, une requête SQL !

        1. CinéPhil

          Pour les aider à mieux compter, je peux même aller faire un audit de leur base de données pour améliorer mon CA d’auto-entrepreneur avant qu’ils ne tuent ce statut.

          1. Peste et coryza

            Vous connaissez les dictons :

            « je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi même falsifiées » : Winston Churchill.
            « quand on en tue un, c’est une tragédie. Quand on en tue dix millions, c’est des statistiques » : Staline.

            Si vous vous ennuyez, refaites le calcul des stats INSEE. Je le fait quand je m’ennuie.
            Grosso modo, le taux de chômage officiel FR, US, etc… c’est la moitié du taux réel, avec sans doute de fortes disparités régionales (surtout dans le cas US).

            D’autres pays ont trouvé des astuces.
            Handicapés bidons, préretraite, longue maladie, etc…

        2. bob razovski

          Ah, je ne savais pas.

          Pourtant, même non indemnisé, le « pointage » mensuel était pris en compte. Je recevais des demandes d’actualisation mensuelle tant que je déclarais « oui » à la question « êtes vous toujours à la recherche d’un emploi ? ».

          Donc sorti des chiffres officiels du chômage certes, mais quand même comptabilisé quelque part…

          1. Peste et coryza

            Non.
            Les RSAstes sont suivis par la CAF, et non par Paul Employ.

            Ajoutez donc 1.4 millions de RSAstes socle au nombre de chômeurs officiels.

          2. JS

            Pas mal de RSAistes travaillent en parallele il me semble, vu que c’est un complement de revenue a la base

          3. Peste et coryza

            @JS

            Tu confond le RSA « activité » (complément de revenu) avec le RSA socle.

            Je ne parle que des RSAstes socles.
            L’activité éventuelle des RSAstes socle est au black et souvent loin d’être honnete.

          4. loic

            Les chiffres du nombre de demandeurs d’emploi ne tiennent pas compte de l’indemnisation.

            Sont comptabilisés comme demandeurs d’emploi les personnes inscrites à Pôle Emploi qu’elles soient indemnisées, qu’elles n’aient aucun droit à indemnisation ou qu’elles soient en fin de droits pour l’indemnisation.

    1. Epicier vénéneux

      Ouaip. Des fois je vais à l’aéroport pour accueillir et discuter avec des vols entiers de nos compatriotes. Vous saviez, vous, qu’il y avait autant de venture capitalists en France? Notre belle compagnie nationale l’a bien compris et s’apprête à affréter un A380 flambant neuf pour faire les liaisons entre Paris et ici à partir de septembre.
      Hasard? je ne crois pas!

          1. hussardbleu

            Fawlty Towers ? Nan, je regardais seulement Monty Python’s Flying Circus, à la fin des années soixante, dans le Yorkshire…

            Une petite ville typique, totalement anglaise, avec sa Suresnes Street (en l’honneur de la ville française où de nombreux Tommies furent soignés avec dévouement en 14/18).

            Cette ville s’appelle Keighley, et c’est actuellement la plus forte concentration pakistanaise en Angleterre… pratiquement plus d’Anglais… White Flight… à deux pas du village des Brontë… j’y pense souvent, à mes amis les bons Yorkshiremen….

          1. eheime

            Comme les ricains doivent meme pas savoir que des français débarquent chez eux et de toute façon s’en fiche, ça laisse Kuala Lumpur en Malaisie, Montevideo en Uruguay . Au choix.
            Comme l’Amerique du Sud est assez conquérante depuis quelques années, je miserais sur l’Uruguai. J’ai bon ?

          2. hussardbleu

            Cette allusion à l’Uruguay me rappelle cette histoire de John Cleese qui me fait toujours rire, des années après :

            Bitter after being snubbed for membership in the « Axis of Evil, » Libya, China, and Syria today announced they had formed the « Axis of Just as Evil, » which they said would be way eviler than that stupid Iran-Iraq-North Korea axis President Bush warned of his State of the Union address.
            Membership closed

            Axis of Evil members, however, immediately dismissed the new axis as having, for starters, a really dumb name. « Right. They are Just as Evil… in their dreams! » declared North Korean leader Kim Jong-il. « Everybody knows we’re the best evils… best at being evil… we’re the best. »

            Diplomats from Syria denied they were jealous over being excluded, although they conceded they did ask if they could join the Axis of Evil.

            « They told us it was full, » said Syrian President Bashar al-Assad.

            « An Axis can’t have more than three countries, » explained Iraqi President Saddam Hussein. « This is not my rule, it’s tradition. In World War II you had Germany, Italy, and Japan in the evil Axis. So you can only have three. And a secret handshake. Ours is wicked cool. »

            THE AXIS PANDEMIC

            International reaction to Bush’s Axis of Evil declaration was swift, as within minutes, France surrendered.

            Elsewhere, peer-conscious nations rushed to gain triumvirate status in what became a game of geopolitical chairs. Cuba, Sudan, and Serbia said they had formed the Axis of Somewhat Evil, forcing Somalia to join with Uganda and Myanmar in the Axis of Occasionally Evil, while Bulgaria, Indonesia and Russia established the Axis of Not So Much Evil Really As Just Generally Disagreeable.

            With the criteria suddenly expanded and all the desirable clubs filling up, Sierra Leone, El Salvador, and Rwanda applied to be called the Axis of Countries That Aren’t the Worst But Certainly Won’t Be Asked to Host the Olympics; Canada, Mexico, and Australia formed the Axis of Nations That Are Actually Quite Nice But Secretly Have Nasty Thoughts About America, while Spain, Scotland, and New Zealand established the Axis of Countries That Sometimes Ask Sheep to Wear Lipstick.

            « That’s not a threat, really, just something we like to do, » said Scottish Executive First Minister Jack McConnell.

            While wondering if the other nations of the world weren’t perhaps making fun of him, a cautious Bush granted approval for most axes, although he rejected the establishment of the Axis of Countries Whose Names End in « Guay, » accusing one of its members of filing a false application. Officials from Paraguay, Uruguay, and Chadguay denied the charges.

            Israel, meanwhile, insisted it didn’t want to join any Axis, but privately, world leaders said that’s only because no one asked them.

  4. LeRus

    Vos zézés ressemblent terriblement aux Koulaks russes (fr.wikipedia.org/wiki/Koulak).

    On y va pas, on y est.

    1. Théo31

      La pire catégorie était quand même celle des « gens du passé », une catégorie fourre-tout qui a permis de liquider beaucoup de monde.

  5. aristarque

    A propos des bidouillages étatiques qui finissent par intoxiquer leurs propres fabricants, il suffit de regarder les variations de l’ indice INSEE du coût du bâtiment (celui de base et non ceux qui donnent des moyennes annuelles lissées) avec des chiffres parfois monstrueux voisinant des cohortes d’ autres chiffres beaucoup plus sages et eux, en adéquation avec une situation d’inflation modérée. Personnellement, j’ attribue ces chiffres trimestriels surprenants à des sessions de rattrapage pour recoller à l’ évolution réelle des prix afin que l’ indice ressemble à quelque chose de crédible. Et pour ensuite éviter les à-coups dans la vie courante, revalorisation des loyers par exemple, on invente un beau jour des indices de variation de moyennes annuelles…

    1. PAK

      Camarade vous n’avez pas compris: on décide du montant officiel de la statistique à publier et ensuite on travaille ( ou tripote) les chiffres réels. De temps en temps des déviants petit bourgeois capitalistes les laissent filtrer, mais le camp de rééducation les attend.

  6. gnarf

    L’auto-entrepreneur ne facture pas la TVA… ce statut va donc etre abattu dans les prochains mois.

    1. YP

      Il ne la récupère pas non plus.
      Et il est non seulement limité en CA, mais en plus il en reverse un certain pourcentage (incluant des achats déjà TTC…)

      1. gnarf

        J’ai rien contre les auto-entrepreneurs. Je dis juste que l’auto-entrepreneur ne paie pas de taxe sur la valeur ajoutee qu’il cree.

        Et au moment meme ou le gvt veut detruire ce statut, voila qu’on constate un effondrement des recettes de TVA que l’on pourrait tres bien coller sur le dos des auto-entrepreneurs pour justifier la fin de ce statut.

        1. le.gecko

          Si j’étais parano, je dirais que tout cela tombe même à pic.
          Au moment ou l’on parle de réforme de ce statut, que les « poussins » grondent (oui, piaillent, mais on ne va pas jouer sur les mots…), « pif/paf, oulala! Quel gros trou dans les recettes de la TVA! Et qui c’est qui la paie pas? »

          Alors oui, vous et moi savons qu’au lieu de la redonner en direct tous les mois à bisounoursland, ils dépensent en direct, mais allez parler de la TVA à la ménagère au caddie rempli au sortir d’un supermarché, et faites-vous accompagner d’un ami qui prend des photos de vous.

          Je vous garantis de grands moments de facepalm à partager lors de vos soirées diapo…

          Les plus initiés ont tenté l’approche « CSG non déductible », mais il y eu des morts suite à auto-brisage de boîte crânienne.

  7. infraniouzes

    De toute façon cépa la fôte à François-Flamby 1er… Célafôte aux Américains…. La formidable reprise américaine tarde encore à envahir nos côtes, nos villes et nos campagnes et abreuver d’un dollar (im)pur notre sillon socialiste. Dès que la marée de dollars commencera à monter vers l’Europe, c’est bien le diable si avec leur petites mains crochues nos socialistes n’arrivent pas à grappiller ici et là quelques liasses de billets qui sauveront la patrie en danger. Et le socialisme français aura, une fois encore, triomphé de l’adversité et apporté au monde tétanisé d’admiration la lumière et la chaleur qui ont fait de la Terre ce qu’elle est: un paradis !

  8. Jesrad

    « Comme il est toujours éminemment plus facile de désigner un coupable que de se remettre en cause, cette même brochette trouvera d’excellents boucs-émissaires chez les artisans, les entrepreneurs, les professions libérales, et plus généralement, les patrons et « les riches » (ces derniers étant devenus des zézés). Ces derniers, accusés de ne pas jouer le jeu, de frauder, de faire du marché noir, seront inévitablement tabassés de contrôles, de nouvelles mesures de rétorsion, et bien évidemment assaisonnés d’une pluie de vexations diverses »

    Ironiquement, plus l’état va s’agiter dans ce sens, et plus lesdits artisans, patrons, professions libérales et autres zézés putatifs (dont beaucoup ont du mal à joindre les deux bouts, au contraire des fonctionnaires de Bercy), vont être d’autant plus incités à se tourner vers la clandestinité économique.

    L’agora vaincra. Ce pays est foutu, et ce système est déjà mort. Il ne le sait juste pas encore.

  9. BucheronAuvergnat

    Merci H16. Quelques faits viennent conforter tes hypothèses. Dans certaines banques françaises, vous ne pouvez plus (du tout) faire des virements supérieurs á 3k€ vers un beneficiaire exterieur sans vous rendre en agence. Pour faire des virements supérieur à 4k€ tjrs vers l’extérieur, seuls les conseillers ont le droit de les ordonner. Et tout ça bien sur, sur les heures d’ouverture de l’agence… Par ailleurs, depuis le 1er avril 2013, on n’a plus le droit de régler par cheque les notaires pour des montants supérieurs a 10k€ et tout cela bien sur, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment… Preparez-vous, ça va piquer

  10. Emma

    «De là à conclure que la consommation s’est, en réalité, effondrée dans les proportions que les entrées de TVA laissent entrevoir, il n’y a pas tant de pas à faire que cela.»
    Je pense comme vous que c’est l’explication la plus plausible de cette baisse de rentrée de TVA. Mais comme le taux va bientôt être relevé, tout va rentrer dans l’ordre.

      1. YP

        « Edwy Plenel nous dit assumer le fait de respecter le droit plutôt que la loi ».

        Edwy Plenel se croit aux States : là bas le droit prime sur la loi.

        Ici, c’est la loi qui prime sur le droit !

    1. Stéphane

      Mais c’est bien sûr! Pourquoi s’embêter avec les recettes de TVA lorsqu’il suffit de prendre le problème autrement? par exemple, calculer le taux de TVA en fonction des objectifs financiers!

      Le Gouvernement pourrait ainsi dire « il nous faut X myards d’euros cette année » et ensuite le GOSPLAN calculerait avec un gros ordinateur le taux de TVA résultant. 5,5%, 12%, 18,6%, 33%, 75%, tout serait possible! Il y aurait juste un piti mini décalage entre la Planification et les Chiffres Finaux de l’année écoulée (ajustement de la consommation oblige) mais rien qu’un petite petite marge de sécurité de TVA à la hausse ne puisse résoudre. Comme ça, le Gouvernement pourrait reposer sur des bases financières saines et solides, et emmener le peuple français vers de nouveaux horizons de bonheur ineffable.

      Il suffirait de baptiser ce système avec un truc qui fleure bon l’intérêt général et la souplesse, genre « TVA flexible pour la Croissance » et en voiture Simone!

      Fichtre, ma prose me fait froid dans le dos tout à coup. C’est une si bonne idée que je me demande si elle n’est pas déjà dans un carton quelque part…

      1. bob razovski

        « TVA flexible pour la Croissance »
        N’oubliez pas les mots « juste », « pour tous », « apaisé », « citoyen ». A accorder avec le sujet évidemment 😉

      2. PAK

        Elle est déjà sortie du carton, du moins pour les recouvrements de fraude fiscale. Le sinistrovici a déjà annoncé combien le fisc allait récupérer sur la fraude fiscale en 2013. Lire Henri Dumas ( et sans doute d’autres) à ce sujet sur objectif eco. « TVA flexible sur la croissance » excellente suggestion pour montebourre.

  11. Mominette

    Tout le mal vient de ce « Fourbe de Laffer », qui se taille en rigolant, avec un gros sac marqué TVA sur le dos (et un masque pour ne pas être reconnu) vers un des 472 pays qui sont des paradis fiscaux pour la France.

    Il faut le retrouver, mort ou vif (contre une modeste récompense, vu la crise, genre une Marianne en polyester)

      1. JS

        Ils ont meme classe la Suisse dans cette categorie « immonde » dernierement, quelle bande d’ignorants arrogants..

      2. aristarque

        Guillaume, le taulier d’Ordre Spontané a commis un billet sur ce sujet il y a quelques semaines, qui montre effectivement que sauf dans une demie douzaine de pays où le fisc est encore plus virulent que le Français (mais c’est de faible supplément), le monde entier restant peut être assimilé à un paradis fiscal. Heureusement pour Bercy que nous n’ aimons guère nous exprimer en une autre langue…

  12. Fred

    Nous pouvons nous rassurer en regardant le Japon. En effet, ce dernier bidouille ses chiffres tout comme le fait notre gouvernement et annonce une croissance absolument incroyable grâce à la politique monétaire hyper accomodante de leur banque centrale et de leur nouveau Premier Ministre. Comme quoi, la France n’est pas le seul expert en bidouillages de stats. 🙂

    1. bob razovski

      par contre, lors du match officiel « bidouillage d’ourlet et cravate de travers », on a écrasé ces fourmis (*) 🙂

      (*) copyright Edith Cresson

  13. Black Mamba

    Dons généreux et finement organisés de sex toys colorés, compatibles avec l’époque festive, citoyenne et détendue des sphincters que nous vivons actuellement ?
    OUI, on se fait tous niquer

    1. Pere Collateur

      Plus près de nous, en 1983, Mittrand avait fait un emprunt d’état obligatoire.
      Je pense que cette possibilité est dans les cartons depuis quelques années, et il y a de bonnes chances qu’elle soit utilisé dans un avenir proche. Ce qui devrait permettre de « Terminer » ce gouvernement prématurément.

      1. eheime

        Bien vu.

        Oui ce serait une bonne solution. C’est plus facile « d’emprunter » que de voler. C’est une piste.

        1. aristarque

          Cela ménage les consciences des belles âmes qui réprouvent ailleurs ce qu’ elles font à domicile…

  14. Pascale

    Ont-ils tenté d’expliquer la baisse de TVA par la faillite des nombreuses entreprises qui ne peuvent pas reverser la TVA qu’elles ont touchée parce que elle n’ont plus de trésorerie et, justement, sont amenées à déposer le bilan. La TVA récoltée disparaissant alors dans la passif qui ne sera jamais récupéré.

    Ces entreprises n’ont pas fraudé, elles sont simplement mis la clé sous la porte, à cause d’une crise économique que les socialos commencnet à admettre « carabinée ».

    1. Pascale

      D’ailleurs il en sera de même avec les rentrées de charges sociales et je ne serais pas étonnée que l’on en entende parler dans pas longtemps.

  15. Pascale

    Il y a peu de temps je lisais un commentaire d’un socialo qui expliquait qu’on n’avait jamais eu la preuve que la courbe de Laffer fonctionnait pour justifier la pression fiscale sur les méchantes entreprises qui font des profits …

    1. JS

      On n’a jamais eu la preuve non plus que les militants socialauds avait un cerveau, les recherches sont toujours en cours a ce jour…

    2. aristarque

      On n’ a jamais remarqué que les militants socialistes pouvaient être dotés d’ un bon sens élémentaire amenant à déduire que le blé récolté par impôts directs ne pouvait pas en plus être récolté par impôts indirects et autres taxes. Le chaînon manquant invalidant cette hypothèse est toujours recherché.

    3. aristarque

      On n’a jamais vu non plus un taux de fiscalité pareil dans ce pays. Mais il me paraît que ce gugusse va bientôt être servi comme concrétisation de ce qu’ il ne voit pas (encore)… 🙁

      1. Vodkaman

        c’est vrai.

        Mais pour avoir passé un petit moment à essayer de convaincre une de mes collaboratrice que nous allions nous manger un trou noir à la vitesse de la lumière, je me dis que le socialisme a encore de beaux jours devant lui…
        « ….mais c’est dégueulasse les multinationales qui fraudent pour pas payer d’impôts!!!
        – bon d’abords, c’est de l’optimisation fiscale, elles ne font qu’employer des moyens de droit légaux pour éviter de se faire matraquer. Si vous avez le choix entre payer 33% d’impôts en France et 10 % ou pas du tout dans un autre pays, qu’est ce que vous feriez
        – oui mais elles elles peuvent le faire parce qu’elles ont les moyens alors que le petit artisan du coin, lui, il se fait laminer. (pour une fois un exemple de souhait de voir un nivellement par le haut, tout le monde paye un max d’impôts). Et encore, heureusement qu’ils vont mettre fin au statut d’autoentrepreneur, parce que pour les artisans (son mari est artisan plombier)….
        -oui, alors c’est un statut qui permet à des types d’arrêter de bosser au black et d’être un peu plus dans la légalité, c’est pour des revenus limités et bousiller un truc qui marche parce que c’est préjudiciable a quelques catégories de personnes….
        – oui mais faudrait quand même réglementer tout ça…. »

        bon c’est pas gagné cette histoire….

    4. Aloux

      Je n’arrive même pas à comprendre comment des socialistes peuvent dire qu’on a pas de preuve que trop d’impôt tue l’impôt, comme si eux allaient continuer de travailler si on leur prenait 100% de ce qu’ils gagnent. Ou alors en fait ils sont affreusement cohérents et défendent un communisme pur et dur, dans lequel chacun remettrait la totalité de son revenu à l’Etat en échange de petits coupons colorés pour s’acheter à manger (enfin si il y a quelque chose à manger, demander aux Ukrainiens et aux Chinois ce qu’ils en pensent…)

      1. Nemrod

        Un socialiste vivant n’est jamais cohérent.
        Cette doctrine est rapidement létale pour tout être s’y soumettant entièrement.

  16. amike

    Bon, d’un autre coté, quand la mortalité automobile a chuté en France en mars 2012, il y a eu débat pour savoir si la cause était la répression (avis de l’Etat) ou la météo (très mauvaise en février, avis de l’assoc 40M d’Autom).

    Il peut s’agir de la même chose, mais à avis inversé.
    Il est peu probable avec les taux d’intérêt extrêmement bas actuels, que nous soyons déjà dans une telle récession que les rentrées fiscales soient bloquées.

    Pour être cynique, une bonne catastrophe genre tempête de 2000, et on aurait fait sauter les meilleurs scores de ces 5 dernières années…

  17. JF

    Hollande entendu ce week end lors d’un discours au Japon:
    « Je veux rassurer le peuple chinois, heu pardon ! japonais, et leur assurer encore une fois que la crise en Europe est terminée »
    Oui bien sûr et d’ailleurs la courbe du chômage va bientôt s’inverser grâce au contrat de génération ! Encore 4 ans, ça va être long…

    1. aristarque

      Comme chef des armées, il a constaté que sa solde de Mai avait été correctement payée et enfin à l’ heure! Donc, il n’y a plus de crise qui tienne.

    2. bob razovski

      Normal, il s’est gouré, il pensait parler de la station de radio. Déjà qu’il ne savait pas s’il était en Chine ou au Japon…

  18. calc80

    Plus je lis ce blog et ses commentateurs – souvent fort talentueux, tout comme le maître des lieux – et plus je ris, détendant ainsi mes zygomatiques et gagnant ainsi un peu de sérénité chaque jour. Ne faut-il pas rire une demi-heure chaque jour pour rester en bonne santé ?

    Bizarre, car les effets devraient être totalement inverses : repli sur soi, envie de partir très loin, peur primale de l’inspecteur des impôts, du banquier collaborateur, des CRS mobiles anti-tee-shirts, peur de voir apparaître son nom sur un mur ou sur une fiche, d’être assimilé à un nervi, pire, un zézé, etc.

    Bref, en ces temps de crise, le blog d’h16 me semble être un très bon antidépresseur.

    D’où ma logique conclusion : À quand le remboursement par la Sécu de mon accès Internet ? Et à 100% tant qu’à faire ! Que fait donc Free ? Je crois que je vais bruyamment faire une demande officielle auprès de Flamby-Le-Clown et son Cirque Ambulant, beaucoup moins drôle que ces lieux, pour combler cette lacune…

    1. bob razovski

      Un blog libéral remboursé par la sécu ? j’espère ne jamais voir ça. Ou alors là, mes convictions s’écrouleront une bonne fois pour toute

  19. Elphyr

    Funny thing.

    Je me baladais sur Avaaz et je trouve que nos gentils états veulent reprendre 1’000 milliards de dollars (on se croirait dans Austin Powers) aux méchantes entreprises turbocapitalistes mégalibérales et anti-écureils mignons.

    Comme quoi, si trop d’impôt tue l’impôt, ne vous inquiètez pas, l’argent sera quand même trouvé ailleurs 🙂

    1. Pascale

      C’est toujours amusant de voir les socialistes qui n’aiment pas les riches et l’argent, se casser la tête pour savoir comment piquer l’argent et la richesse des autres.

      Comme je l’explique à certains amis gauchistes, cessez de vous obséder sur le partage des richesses qui vous semble inégal, cessez de penser à l’argent, vous serez dans la droite ligne de votre idéologie (l’argent c’est sale et c’est pas bon pour l’Humanité) et vous vous sentirez enfin libéré de ce monstre nauséabond qui fait rien qu’à empoisonner les rapports humains, selon votre idéologie, bien entendu. Et laissez libres, ceux qui créent la richesse, puisque vous, ça ne vous intéresse pas… mais vous en profiterez (gros mot pour un gauchiste) quand même.

  20. sylvano

    Horrible … Mais je ris à chaque fois (même pas un rire jaune c’est dire)
    En ce qui concerne l’explication par la fraude lire la chronique de l’excellent fiscaliste Michel Taly.
    http://www.lesechos.fr/journal20130605/lec2_les_echos_business/0202802546768-tva-et-sous-estimation-de-la-crise-572427.php

    Il y explique notamment comment le pouvoir en place en 1993 avait déjà cherché à investiguer, pour des raisons similaires à celles d’aujourd’hui, dans cette direction.

  21. JS

    Tres bon billet, comme seul notre hote sait en produire a un rythme soutenu.

    Par contre svp n’oublier pas les salaries du prive quand vous dites « cette même brochette trouvera d’excellents boucs-émissaires chez les artisans, les entrepreneurs, les professions libérales, et plus généralement, les patrons et « les riches » (ces derniers étant devenus des zézés) »

    Ces memes salaries qui n’ont AUCUN moyens d’echapper a la repression fiscale, leurs salaires etant directement communique a l’administration fiscale..

  22. gem

    J’adore les commentaires de l’article de la tribune. Mon préféré :

    « Stop Il faudrait d’ailleurs que les postes de députés soient ouverts aux polonais par exemple, avec des salaires de polonais. On ferait des économies et on ne serait pas moins bien géré puisque la Pologne a des meilleures finances que la France. Il faut que nos politiciens goutent à leur propre médecine. (Plus déplacement des ministères et assemblées dans le 93, avec accés uniquement en RER) »

    🙂

    1. JS

      Dans le genre on a pu voir la resistance hallucinante des ministeres et fonctionnaires qui devaient demenager de l’autre cote du periph parisien sous Sarko..alors que a la meme periode les affreuses banques capitalistes assoifees du sang des lapins de 3 semaines ont demenage le plus gros de leur sieges du centre de Paris vers la banlieue sans..

      Et ils nous parlent de « morale » et de « privilegies »..

      1. Théo31

        Sans oublier l’école des ânes qui avait plus ou moins déménagé chez ces cul-terreux qui ne sont ni allemands ni franchouilles.

    2. bob razovski

      J’ai souvent proposé de délocaliser le gouvernement, pour un meilleur ratio coût / efficacité.

  23. Stephane

    La chasse aux sorcières commence. Je viens de recevoir une lettre dite de « motivation » pour retard de télédéclaration de la Tva. My god. On me réclame…tenez vous bien…2 euros. A l’ heure de l’ informatique, je suppose que ce taré d’ inspecteur peut voir en trois clics que je suis en crédit depuis ma dernière déclaration. Eh ben non, c’ est pas son boulot d’ être un peu intelligent.

  24. eheime

    Ce qui est vraiment flippant, c’est que la génération socialiste actuelle, contrairement à des aigrefins comme Mitterand, croit à ses propres balivernes.

    Quand Sarkozy a quitté l’Elysée, il ne fallait pas etre tres doué pour comprendre que le quinquénat à venir allait etre sportif.

    Quand on voit la mauvaise fois avec laquelle les socialistes se comportent avec leur opposants politiques (critiques acerbes et bruyantes, absence totale de constructivité, ..) on peut se dire qu’ils sont sournois, malhonnetes … mais en conséquence calculateurs et donc .. intelligents. Comme l’a été Mitterand à certains moments qui avait bien conscience de l’inneptie de ses idées politiques et s’appliquait en conséquence à ne pas trop « appuyer ».

    Je m’imaginais que Hollande et son équipe seraient un peu pareil.
    J’imaginais qu’ils se seraient un peu ménagé le terrain, en prévision des difficultés inévitables et previsibles que les membres du Conseil d’Etat ont tout de même bien du leur signaler à peine en place. Le bon sens aurait été qu’ils annoncent tout de suite les mesures « dures », les grosses reformes qui font mal et qui sont inevitables mathématiquement comme l’allongement des retraites, le sucrage des innombrabres subventions et niches fiscales.
    Ils en auraient alors peut-être profité pour ajouter quelques reforme de justes comme l’egalité de traitement privé/fonctionnaire.
    Puis ensuite ils auraient laissé les « partenaires sociaux » s’entendre sur les reformes à faire en mettant, au besoin , tout sur le dos des patrons qui auraient accepté de jouer les boucs emissaires facilement en échange d’un peu de souplesse.
    Puis au final 5 après, ils auraient laché un festival de depenses pour les « amis » comme le veut la tradition socialiste et ils repartaient pour 5 ans.

    Eh bien en fait non. Ils semblent croire eux-même à leur baratin. Ils avaient tres tres peu de marge de manoeuvre (pour etre honnete : absolument aucune) et il convenait donc d’éviter les grosse betises et de se garder un les hausses de collecte sous le coude comme variable d’ajustement. Eh bien non. Ils se sont au contraire compliqué la tache, comme il n’était même pas imaginable de le faire !

    Ils ont annoncé des mesures à l’impact psychologique enorme, comme la taxe à 75%, la taxe sur les plus-values de cession d’entreprise qui ne sont meme pas reellement appliquées au final !. Ils auront les conséquences négatives de ces mesures, sans même des rentrées d’argent ephémères.
    Et en terme d’impots il est maintenant à peu près certain que chaque hausse se traduira par des rentrées d’argent plus faibles.

    En gros en un an, ils se sont evertués à creuser le trou le plus gros possible dans la coque du bateau qui est censé les amener sur le rivage …

    Comment l’expliquer ? A part l’abrutissement le plus total, je ne vois pas. Et si on se réfert à leurs allocutions publiques, ça ne fait que confirmer.

    Si on essaie d’anticiper un peu :
    Sauf à ce que les allemands acceptent l’idée d’une devaluation, il arrivera une hausse des taux à un moment (car le Japon et la Suisse changeront peut être de politique).
    Hollande appellera l’Europe à l’aide.
    On lui répondra « fait les reformes ».
    Dans le quart d’heure où il anoncera les reformes, toute la fonction publique et les syndicats marxistes seront dans la rue et bloqueront le pays.

    Ca va etre sport !

    1. YP

      Sauf que… Disons que les taux montent de moitié, ce qui nous conduirait vers un 5,5 – 6%. La valeur des obligs dans le bilan des banques se prendrait donc un tiers dans la tronche, instantanément, pour respecter le nouveau taux.

      Les banques françaises peuvent encaisser une moins value de 2 ou 3% sur leur bilan total sans se retrouver avec des capitaux propres négatifs. Même si les obligs françaises ne représentent que 10% du bilan des banques du pays (ce que je trouve particulièrement sous-estimé), ce seul mouvement de taux vient de mettre en faillite l’ensemble du système bancaire français.

      Croyez vous vraiment que la BCE va laisser faire cela ?

      Si ça arrive avant les élections de l’automne et si je rajoute que les allemands ont conservé leur mentalité très « Deutschland über alles », la campagne électorale allemande promet d’être intéressante !

      1. eheime

        La BCE monétisera, au moins à court terme. C’est sûr, c’est offciel.
        Mais ensuite viendront les contreparties demandées, comme dans tous les pays d’europe qui ont eu recours aux instances européennes.
        Sauf que chez nous, il y a un spécificité : les syndicats qui bloquent le paysen une journée top chrono, vaille que vaille.

        Que fera Flambi ? Parce qu’enfumer le moutontribuable, c’est facetoche. Mais les syndicats marxistes, c’est une autre paire de manche. Juppé s’y est frotté, il s’est brulé. Et Thatcher, pour reussir, avait préparé son coup très longtemps à l’avance, ce que Flambi n’a pas fait evidemment. Dejà en Grece , ça a pété. En France, on a des professionnels du blocage avec la cavalerie du 93 qui peut venir en renfort, si y a besoin de tout casser.

        1. eheime

          Quand on est prêt à mettre sa propre entreprise en faillite alors que c’est elle qui vous nourrit, je ne pense pas qu’ils se poseront beaucoup de question pour la France qui est une entité bien plus grande donc aux limites encore bien moins perceptibles.

          1. Nocte

            Qu’ils aillent au bout… qu’ils montrent leur vrai visage à la masse béate des Français : si rien ne bouge, alors CPEDF.

    2. hussardbleu

      bah ! c’était prévu depuis très très longtemps ! « On aura les conséquences » disait l’Ecclésiaste :

      XXIV

      Il y a un abus que j’ai vu sous le soleil et dont les autorités sont la cause ; c’est quand les gens de rien sont placés en haut, et que les grands, les notables sont assis en bas. J’ai vu les valets à cheval et les princes marcher à terre comme des valets.
      On aura les conséquences.
      Celui qui creuse une fosse y tombe ; celui qui démolit une muraille, le serpent le mord. Celui qui taille les pierres est atteint par les éclats ; celui qui fend du bois en reçoit toujours quelque blessure. Un fer émoussé, dont on n’a pas affilé le tranchant, est une force encore ; ainsi la sagesse finit par l’emporter. Quand le serpent mord celui qui le charme, quel beau profit pour le charmeur !

      La parole du sage est de grâce remplie, Et les kvres du sot sont causes de sa mort.

      Il débute par l’ineptie ; il finit par la plus triste insanité. Le niais multiplie les paroles.

      L’homme ne sait pas ce qui a été avant lui ; qui donc lui révélerait ce qui aura lieu après lui? Bien sot qui prend pour lui le travail fatigant et n’a pas l’idée de venir à la ville.

  25. Christophe

    C’est une nouvelle réjouissante.

    Et, ajoutons que le même « mystère » affecte… la Belgique. C’est bâlo.

    http://tinyurl.com/pq7se9j

    Et là bas aussi, la crapule pseudo socialo à noeud papillon Di Ruppo dit en gros : « don’t panic ».
    😉

    Mais revenons à nos « socialos » français.

    Avant l’emprunt obligatoire national… ils vont utiliser les cordes classiques.

    Et… finiront pas augmenter le taux de TVA.

    En Europe le taux maximum est 25 %( Suède)… On voit donc bien la marge de progression…

    Anyway. Répétons-le : c’est une nouvelle réjouissante.

    Car ce ne sont pas des manifs, ni même des votes qui tueront le Leviathan… mais bel et bien le fait de lui couper les vivres.

    L’état français sans thune, ce n’est plus rien.

    Donc célébrons la baisse des recettes fiscales, la hausse du chômage, les PME exsangues, les plans sociaux, et plus largement le bordello économique.

    Aucune idéologie la dedans. Juste le Mur de la réalité.

    Sans argent, les neuneux Hollande, Ayrault, Sarkozy, Fillon et toute la clique ne sont plus rien.

    Nous avons été assez couillons pour leur donner notre argent, notre force de travail, serrant nous mêmes les chaînes de notre esclavage.

    Vive la dépression économique ! Il faut asphyxier la tumeur cancéreuse qu’est l’état.

    1. eheime

      oui mais en faisant ils provoqueront (enfonceront) la recession, donc moins de rentrées fiscales en bout de chaine.

      ils sont obligés de dépenser moins.
      soit de façon provoquée, soit de façon subie

    1. Elphyr

      Y’a des droits DnD (Donjons et Dragons) dessus :p
      Mais comme la communauté geek est relativement libérale on vous pardonnera l’utilisation abusive 🙂

      1. Nocte

        Disons que s’il survit à un lancer de d20 de découpage en rondelle, il pourra utiliser l’expression.

    1. YP

      Faute professionnelle ? Pourquoi un socialiste devrait sauter ? Ces gens-là ne sont jamais responsables de rien !

      Socialistes = les maîtres du mektoub.

      1. Nocte

        Pour preuve, on en a en masse bien connus de la justice et qui ont des postes plutôt élevés dans la gestion de la France.

    1. bob razovski

      Du redressement productif dans la délinquance ? Enfin quelque chose que Montebourg pourra mettre à son actif.

  26. Sanksion

    Je veux un poster Keep Calm de H16. Tu fais ça aussi ou seulement les peluches ? Il y a un marché, les jeunes libéraux sont souvent insupportables et célibataires, ils ont des revenus à claquer en poster pour redonner un côté ado attardé à leur carré.

      1. bob razovski

        A ce propos, j’ai un petit retex sur le tee-shirt « république du bisounoursland ».

        Porté plusieurs jours dans divers lieux publics, la première réaction des gens voyant les couleurs bleu / blanc / rouge est une sorte de dégoût, je suis immédiatement assimilé au FN.

        Chez ceux qui osent lancer le débat, genre (en substance) « pff… encore un facho », je leur dis que non non, ça n’a rien à voir, et qu’il fait se rapprocher pour tout lire.

        Et là, summum du summum, plusieurs m’ont dit, en voyant le bisounours « aaaahhh, vous êtes pour le mariage pour tous ».

        Je me suis retrouvé un peu con, j’avoue…

          1. Black Mamba

            OUI, NON
            Je ne le voyais pas comme ça.
            Brésilienne dans le cœur, nous, on le porte nos couleurs avec sandale, paréo , short ou string.

        1. 😆

          J’avoue que je pouvais pas prévoir les réactions. Il y a un autre t-shirt, noir, avec le logo « Citoyenne & Festive », peut-être plus facile à porter ?

        2. Aloux

          Le lavage de cerveau atteint des proportions inquiétantes dans ce pays… Porter un T-shirt rouge avec la faucille et le marteau par contre ne soulève généralement pas de réprobation. Quant au T-shirt « République Citoyenne et Festive », je suis sûr qu’on obtiendrait des réactions intéressantes, genre « c’est quelle marque de chocolat? »

  27. Calvin

    Priorité aux articles de ce blog, stp, h16, ou beaucoup ne survivront pas à une baisse de cadence !

    1. gem

      moi c’est plutôt le contraire. Il va me tuer si ça continue à ce rythme. En plus je crains qu’il me le tue (le h16) à force de lui faire faire des billets à cette cadence infernale.
      Malheureusement vu la quantité de conneries qu’ils disent et font 🙁 …

  28. Maximilien

    Je pense qu’il y a aussi un effet boule de neige sur la consommation.
    Je m’explique en prenant un exemple que je connais bien: moi-même. Je consomme toujours autant, mais je ne dépense pratiquement plus de TVA: j’achète mes bouquins sur Amazon (TOUT y est disponible, pour moins cher, sans avoir besoin de se lever de son fauteuil. Et Amazon paie sa tva en hollande il me semble), l’intégralité de ce qui reste de mon budget loisir passe sur ebay (TVA au Luxembourg) ou leboncoin (pas du tout de TVA vu que c’est du mano à mano). Je ne participe pas à l’effort national qu’on me dirait, ouais, sauf que j’ai plus assez d’argent pour y participer donc c’est soit je diminue mes budgets loisirs, soit je les réajuste au détriment de l’Etat. Le choix est vite fait.

  29. channy

    Bon je vais encore me répéter, mais je vais vous donner la température dans la grande distribution..
    je bosse dans le hard, j’ai des potes dans les supermarchés qui se battent contre la vie chère et d’autres qui sont au service des pros dans le cash and carry…
    Partout la tendance est à la baisse du chiffre d’affaire les meilleurs s’en sortent avec des baisses de 2à 5% les pires se prennent des plombs de 10 à 15% de baisse de C.A, le panier moyen est en baisse, seule consolation la fréquence d’achat est en légère hausse, donc les gens achètent moins mais plus souvent.
    Recrudescence de chèques impayés, de faux billets et de bons d’alimentation des CCAS..
    Dernièrement la chaine de hard ou je bosse a fermé une de ces plate-formes logistique sur Strasbourg.
    Comme me l’avait dit un collègue qui vend du gros matériel CHR chez le n°1 français du cash and carry…les ventes pour du gros matériel sont cycliques mais les ventes de consommables sont également en baisse ce qui est clairement très très mauvais signe.
    Coté VRP le distributeur de produits espagnols avec qui je bosse a viré 80% de son staff ,chiffre d’affaire en chute libre et impayés en pagaille, TOUS sauf les vendeurs de produits Bio se plaignent de la baisse des ventes.
    Tous les directeurs de magasins s’attendent à une année très difficile dixit leurs propres termes.
    En clair on est en plein décrochage..et les chiffres à venir devraient être pire que ceux des premiers mois.

    1. hussardbleu

      très intéressant naturellement, ton diagnostic, Channy… Il confirme au plus juste ce que nous ressentons tous.

      1. Nemrod

        Idem dans mon secteur ( pharmaceutique) : de – 5 à -20 ; toute TVA confondues ( il y en a 4 : La France…)
        Le secteur va perdre 10 à 20 000 emplois.
        Un ami qui fait des intérims me dit que l’offre d’embauche est dérisoire

        Tant mieux me direz vous.
        Faut voir, les anxiolytiques et antidépresseurs se maintiennent.

        Perso, je diffère mes achats, par necessité et conviction.
        Je n’ai plus envie de nourrir la bête.

        J’ai un gros projet loisir en vue pour lequel j’économise d’arrache pied; je mettrais un point d’honneur à ne rien mettre dans le système français.
        – tour opérateur étranger
        -compagnie aérienne étrangère
        – séjour itou.

        1. Epicier vénéneux

          Les données sectorielles d’IMS Health et des tribunaux de commerce sont sans appel. Le seul moyen de s’en sortir à moyen terme est de maîtriser à fond votre chaîne de valeur. Tout le monde n’est pas le groupement G7, mais il y a largement de quoi s’inspirer: créer un GIE, centraliser les achats de médocs et de services (même comptable, même assureur, mêmes répartiteurs, même logiciel de gestion), impliquer votre logisticien pour qu’il effectue des livraisons intra-GIE, ouvrir un site Internet commun, et surtout, trouver une spécialisation pour chaque pharmacie du groupement.

          Etudiant, j’avais monté une Sarl qui offrait ce genre de montages quasiment clés en main. Autant pisser dans un violon… la frilosité et le manque d’ambition de nos confrères sont légendaires! il arrive encore que je reçoive des mails d’anciens prospects… à l’époque, j’étais un « jeune con turbo-libéral qui n’avait rien compris à la pharmacie ».

  30. Rolles

    En conclusion de tout ce que je lis ici, vous confirmez tous que seule une bonne droite bien dure est digne de gouverner ce pays, et capable de au pas tous les gueux qui le peuplent.

    1. Paf

      TRolles espece d’idiot.
      T’es vraiment un ane baté pour dire ca avec le blog de h16 sous les yeux.Des milliers de posts.
      C’est meme pas possible d’etre poli avec toi tellement c’est stupide ce que tu ecris.
      Pauvre nul.

    2. Faudra pas venir te plaindre quand elle sera là et qu’elle te mettra au pas comme tu te n’y attendais pas.

    3. Nemrod

      Une dure et bien droite plutôt, que tu vas prendre toi aussi comme les copains en un point délicat de ton anatomie…vaudra mieux vaseliner.

    4. ol

      Je n arrive même pas à comprendre comment on peut arriver à une telle conclusion en lisant ce blog !
      Ça prouve bien que le lavage de cerveau en France opère à merveille.
      N importe quel personne lambda abreuvée de média officiel et qui ne s est jamais posé la moindre question, ne peut que conclure que si on n est pas socialiste, on est de droite. Et de la même manière qu’extreme gauche et droite sont totalement opposés.

      1. gnarf

        Ba non c’est un grand classique. Qui ne soutient pas le parti est forcement fasciste. La declinaison francaise c’est qui n’est pas socialiste fait le jeu de l’extreme-droite.
        Qui se plaint et veut des reformes est anti-parlementaire, anti-democrate. Qui se plaint de la derive bureaucratique de l’UE est anti-europeen, euro-sceptique, extreme-droitiste. La boucle est bouclee.

    5. le.gecko

      La seule droite « bien dure » qu’on est susceptible de rencontrer, c’est la ligne perpendiculaire à la trajectoire de notre pays, et qu’on va se prendre bien violemment dans la tronche dans pas longtemps…

      Rien de politique, Camarade, juste de l’économique.

      De Mélanchon à LePen, ce ne sont que des bisounours bien moelleux.
      Quand me vient l’envie de me la jouer un peu dans les soirées où je m’emmerde, je déclare d’entrée que Marine LePen est à l’extrème gauche d’Obama en matière d’économie.
      Au début, ça fait hurler…

      1. hussardbleu

        réponse au dernier post de Rolles (et ce n’est pas l’éblouissement, comme disait Stendal)

  31. M51

    La courbe de laffert est en train d’étrangler l’état français la seule solution retenue étant l’augmentation des impôts qui paradoxalement fait baisser les recettes au dessus d’un certain niveau de prélèvements.
    On est en plein dedans.

  32. tintin

    « En conclusion de tout ce que je lis ici, vous confirmez tous que seule une bonne droite bien dure est digne de gouverner ce pays, et capable de au pas tous les gueux qui le peuplent. »

    Au contraire, seule la mis en application des recettes socialistes permettra de vider totalement les caisses, et donc de stopper ce foutage de gueule de gré ou de force. Ce qu’il y a de bien avec cette idéologie c’est qu’elle n’a pas besoin d’adversaires, elle est tellement nulle qu’elle se détruit toute seule.

  33. Fausto Consolo

    « Voyage au bout de Laffer » excellent !

    Ouais heureusement qu’on rigole. C’est le rire médecin.

    Nous à l’hosto, clownesques, patients. Riant sur nos grabats.

    La France est devenue un hôpital psychiatrique.

    Où les français sont hospitalisés sans consentement.

    Schizophrénie qu’ils disent.

    Avec plusieurs symptômes même, délires, hallucinations, persécution par les socialisses,

    Discours et comportements désorganisés, dysfonctionnement social et professionnel,

    Durée significative des symptômes (plus de trente ans ça calme).
    MAAAAAAAIS les neuroleptiques nous aident à nous sentir bien. On est bien.
    Et je suis content alors je peux miauler même peut être. Ah les yeux !
    Comment il va aujourd’hui ? Il a pris son remède mmm ? Ah du 50… c’est bien !

  34. Positron63

    Diffusion d’une médaille en laiton poli (du plus bel effet) de la Monnaie de Paris à l’effigie de Marianne, gravée de l’année (2013) et d’une phrase mémorable du style « La Ponction Populaire : J’y Ai Participé » ?

    J’apprécie en connaisseur.

    Ah ah ah, dans ma famille on aime à se rappeler l’arrière grand-père qui a donnée son or comme le recommandait le gouvernement d’alors (entre 18 et 36) contre un « certificat de bon français ». C’était même pas une médaille en laiton !
    Les enfants ont tellement eu les boules que lorsqu’il est mort, ils lui ont glissé son certificat de bon français dans son cercueil. Tout un symbole. Il doit y être encore.
    Quand à l’or, il a largement été dilapidé depuis par l’état.

    Pour la courbe de Laffer, je vous trouve timoré aujourd’hui sur ce point, une petite baisse de forme ?
    Pourtant cet article est du très grand art et vous me sidérez à chaque fois.
    Ah oui « 100%, plus personne n’a envie de bosser » non non non, à 100% de ponction, plus personne ne travaille et les rentrées fiscale sont exactement égales à zéro.
    C’est à peu près le seul point de la courbe ou les ponctionnaires peuvent prédire de façon fiable les rentrées fiscales.

  35. Deres

    Et ce n’est pas fini …
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130611trib000769665/comment-bercy-fait-deux-fois-les-poches-des-epargnants.html

    Et dans la foulée de notre Etat Maman qui nous prodigue des bisous et nous protège des abus :
    – hausse de la fiscalité sur les cigarettes (pour notre santé)
    – diminution du quotient familial, donc hausse de l’IR (par justice)
    – hausse de la fiscalité sur le diesel (pour notre santé)
    – liberté de fixation des amendes de stationnement (par principe)
    – introduction de radars mobiles (pour protéger nos vies)
    – limitation du statut d’auto-entrepreneur (par égalité)
    – hausse de l’âge de départ à la retraite (par égalité)

    Par contre, au niveau des réformes de l’Etat, c’est le calme plat :
    – diminution des effectifs de l’Armée sans fermeture de base (municipales 2014)
    – hausses de dépenses plus grandes que prévue à mi-2013 (étonnant …)
    – annonce de 100 000 places de crèches supplémentaires (on peu claquer, on est riche)
    – une nouvelle loi par mois sur le logement histoire que personne n’y comprenne plus rien (il faut occuper Duflot)
    – au lieu de diminuer les normes et réglementations comme promis, ils en inventent une nouvelle par semaine
    – au lieu de diminuer les nombres de haut conseil ou d’autorité, ils en créent un nouveau toutes les semaines
    – pendant ce temps là, Flamby est en ballade à l’étranger où ses bourdes permanentes sont relevés par des journalistes étrangers moins complaisants
    – Et Fabius brasse du vent en se ridiculisant car personne ne l’écoute mais il rêve de monter sa propre guerre en Syrie (alors que nous avons 900 casques bleus au Liban qui se prendrait immédiatement des attentas suicides dans le gueule).
    – les 7 otages en Afrique on n’en parle plus et il y en a 2 nouveaux en Syrie maintenant …

  36. Tedesign

    Il suffit de faire le tour des commerçants de son quartier ou de son village (s’il en reste). Ils sont tous entre -15% et -30% de chiffre d’affaires.

Les commentaires sont fermés.