Et en avant pour la bijouterie de combat

Lorsque vous êtes sur un média traditionnel et qu’on vous ressort encore une fois un fait divers glauque avec de la crapule et du sang chaud, que vous en avez lu tout ce que vous deviez en lire depuis 10 jours, forcément, ça sent plus que le réchauffé, mais bien le faisandé. Je vais donc vous parler de Barack Obama, de blogs, d’internet et je tenterai d’introduire un lolcat en cours de route.

Bon, soit, je l’admets, je vais aussi me servir de l’affaire du bijoutier niçois pour étayer mon analyse, ce qui justifiera largement le titre. Le lolcat, en revanche, sera inséré par pure méchanceté gratuite, parce que je suis comme ça.

obama twitteEt pour ce qui est de Barack, commençons par rappeler quelques points intéressants de sa campagne. Pas celle de 2012, mais celle de 2008 : rappelez-vous, c’était un autre temps, d’autre mœurs, et à l’époque, les médias, notamment français, s’ébaubissaient de l’implication dans l’internet et les réseaux sociaux de celui qui allait devenir le futur président des États-Unis. Ici, je pourrais balancer des liens divers et variés, mais je crois que tout le monde se rappelle des petits notules humides qui paraissaient dans Le Monde Diplodocus, Labération ou même le Figolu relatant dans de belles envolées lyriques toute la puissance du réseau des réseaux mis au profit d’une si belle et si noble cause : l’accession au pouvoir d’un authentique Noir Américain, ce fut grand, ce fut beau, et les mouchoirs de Laurence Haïm purent rester dans le sac à main. Tiens, d’ailleurs, j’ai la vidéo :

Oups pardon là, c’était l’abominable élection de Bush en 2004, mes excuses, mais je crois que vous voyez ce que je veux dire : pour les élections américaines d’Obama, internet offrait une superbe plateforme d’expression et d’empowerment du peuple.

On a observé exactement le même schéma et le même ébahissement ravi de la presse lorsque, toute joyeuse, elle découvrit qu’on pouvait utiliser ces réseaux sociaux, internet, facebook et tout le tralala, même au milieu d’États pourtant connus pour être dictatoriaux, pour mettre en place une véritable révolution : le Printemps Arabe, terme pratique pour désigner des mouvements disparates dont on peut largement soupçonner qu’ils n’étaient pas si spontanés que ça, c’était merveilleux et utilisait les interwebs, et eux, au lieu d’échanger de bêtes lolcats pour s’occuper, semaient dans les esprits les pousses frémissantes de nouvelles démocraties dans tous le Moyen-Orient, youkaïdi, youkaïda, et en avant la purée lyrique sur les mêmes Labération, Le Mâonde et autre Figolu.

Jusqu’ici, tout allait bien.

Et puis il y eut Méric.

À cette occasion et comme le fait fort bien remarquer Baptiste Créteur dans un récent billet, la presse a découvert qu’internet — qui est certes très bien, très citoyen, très festif et délicieusement compatible avec les opinions qu’elle distribue — est aussi l’enquiquinant vecteur d’idées qu’elle n’a pas préalablement passé au crible de son analyse, voire de son imprimatur. Partie du principe que le petit fasciste de gauche était la victime innocente et faible du gros fasciste de droite, la petite histoire toute prête que cette presse nous a servie s’est malencontreusement gamellée sur le crépi de la réalité, des enregistrements des caméras de surveillance, des témoignages et des fuites de ces derniers sur les réseaux sociaux. Zut et flûte.

La tendance a continué sa progression avec le drame de Brétigny-Sur-Orge où les événements en marge de l’accident, désagréables, hideux, rapportés par différents témoins, furent consciencieusement amoindris, cachés et déformés pour mieux rentrer dans le discours officiel, sculpté aussi bien par le gouvernement et les politiciens que par les médias eux-mêmes. La presse redécouvrait à l’occasion l’agaçante réalité qu’à présent, il faut compter sur les canaux parallèles d’informations, canaux qui, s’ils sont plus volatils et moins sûrs, moins balisés que ceux de la presse traditionnelle, n’en demeurent pas moins une source d’information d’importance croissante pour le quidam.

Et avant d’en venir à la récente affaire du bijoutier revanchard de Nice, insérons un petit lolcat, ou, disons, un ours qui tire à la mitraillette en faisant du surf sur un requin. Ça le fait aussi.

l'ours qui fume un cigare et tire à la mitraillette en faisant du surf sur un requin

Car avec l’affaire du bijoutier niçois, on a atteint un nouveau palier dans le décalage entre la presse, les politiciens et la population, notamment celle qui est sur internet et les réseaux sociaux. Ce décalage se traduit de plusieurs façons : d’une part, la presse, qui avait jusque là ignoré l’opinion de la rue, a continué à le faire avec application malgré les avertissements répétés (et illustrés par les deux affaires décrites ci-dessus) ; elle n’a donc absolument pas tenu compte de la montée stratosphérique de la fameuse page Facebook dédiée au « soutien au bijoutier » (quel que fut ce soutien). D’autre part, lorsqu’elle s’y est finalement intéressée, ce fut rapidement pour s’interroger sur sa pertinence : comment la France pouvait-elle sombrer si bas ? Sans imaginer qu’avec des centaines de milliers (et bientôt plus d’un million) de clicks, la population qui s’exprimait ainsi devait couvrir une palette d’opinions un tantinet plus riche qu’un simple sondage-trottoir auquel la presse nous a habitué, elle se sera contentée d’une question, lancinante et agaçante de naïveté : comment tant de gens pouvaient-ils se faire l’avocat du règlement de compte à OK Corral ?

Pignouferies de presse

Quant aux politiciens, leur silence sur la question, aussi assourdissant qu’inattendu, semble traduire un malaise profond et une impossibilité à faire ce pour quoi ils excellent d’habitude : récupérer. On pouvait s’attendre en effet à une récupération expresse par l’UMP, par le FN. Il y eut bien quelques voix pour tenter l’option, mais officiellement, ce fut un ouragan d’air tiède impossible à décrypter sereinement : personne ne voulait donner un avis sur ce million et demi de Français qui exprimaient leur soutien au bijoutier.

Eh oui, il faut se résoudre à une évidence pour nos journalistes et nos politiciens : la démocratie sur internet, c’est très bien pour certains cas mais pour d’autres, c’est gênant voire franchement scandaleux. Lorsqu’un million de personnes utilisent des réseaux sociaux pour aller se retrouver sur une place et déboulonner un gouvernement lointain, c’est tip-top. Lorsque le même réseau social aide à fédérer des manifestations contre le mariage homosexuel, cela devient douteux. Lorsqu’il permet de faire connaître à tout le monde des pans de vérités nauséabonds, les réseaux sociaux deviennent encombrants. Et lorsqu’ils permettent de cristalliser le ras-le-bol d’une partie des Français face au laxisme judiciaire (réel ou ressenti, ici, peu importe), bim, les haut-le-cœur et les nausées ne sont plus très loin, au point qu’on doive même en invoquer le complot pour expliquer le décalage entre l’idée qu’on se fait de la France (bonne, généreuse, multiculturelle, calme, et correctement à gauche) et celle qu’on se prend en pleine poire : oui, il y a des gens qui estiment l’acte du bijoutier moins grave que celui du braqueur, qui vont de la compréhension jusqu’à l’excuse. Oh, mon dieu, des opinions divergentes sont émises, des gens disent maintenant ouvertement ce qu’ils pensent alors qu’on croyait, avec tout le travail de fond que la bonne société avait fait, qu’avait disparu ce genre de réflexe atavique, animal même (forcément animal : l’ennemi, celui qui ne pense pas comme les intellectuels officiels du pays, ce sont des abrutis, des moins que rien, des bêtes de somme, pire, même, des gens qui obligatoirement votent FN).

la haine en une

Pourtant, dans l’esprit de nos journalistes et de nos politiciens, tout le monde sait que la paix, le vrai, le bien, c’est – évidemment – l’absence d’opposition au socialisme ; et ceci posé, il devient logique qu’exhortent les humanistes et les beaux penseurs à exterminer retirer du cercle de ses amis virtuels et réels (dont on dressera méticuleusement la liste ! – les kapos aiment les listes !) tous ceux qui auraient eu l’impudence, la maladresse, le mauvais goût de cliquer sur le « like » de cette page. Eh oui : la compassion, le pardon, la compréhension d’un acte malheureux, condamnable moralement et judiciairement, ça va bien lorsque celui qui l’a perpétré répond à des critères précis. Un bijoutier qui tire sur un malfrat ne rentre pas dans ces critères et toute pitié sera immédiatement oubliée, mieux, sanctionnée : le plus important, de loin, sera d’afficher sa conscience morale supérieure tout en déniant la qualité d’humain à ceux qui ne sont pas d’accord, en oubliant au passage les victimes d’agression (en France, des agressions ? Allons !)

machine_gun_catSeulement voilà : aucun d’entre eux ne semble prêt à admettre que derrière ces centaines de milliers de Français, il y a autant d’opinions (des pourries, des grotesques, des idiotes, mais aussi des respectables, des compassionnelles, des justes et étayées). Aucun, ni chez les journalistes, ni chez les politiciens, ne semble comprendre que ces clics sont le révélateur d’une envie, pour tous ces Français, de s’exprimer. Quoi qu’ils expriment, ils ont trouvé au travers d’internet et des réseaux sociaux quelque chose que ne parviennent à leur fournir ni les guignols qui courent après le pouvoir, ni les bouffons qui font des petits papiers excités dans leur presse sur-subventionnée.

Rappelez-vous : on a eu les Pigeons, on a encore les « moutons », les « tondus » et d’autres groupes de protestation. On a eu, aussi, quelques centaines de milliers de personnes dans les rues, régulièrement, pour s’opposer au mariage homosexuel. 1.6 millions de personnes qui cliquent, qui expriment autre chose que la soupe politico-journalistique qui leur est servie, cela montre surtout un paquet de gens qui n’ont plus peur de leurs opinions.

Et peu importe le message : si, en face, personne n’en tient compte, ou pire, si on n’écoute pas, si on rabaisse ou si on méprise, on s’expose inévitablement à des déconvenues. Ne venez pas pleurer : on vous aura prévenu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires288

      1. Duff

        J’arrive pas à retrouver une vidéo courte de ça sur youtube. Le 21 avril 2002, qu’est-ce que j’ai pu rire… D’ailleurs le théâtre qu’ils nous ont donné ce soir là avec le péril fasssssiste a totalement été invalidé par Jospin en personne qui chez Ruquier avait reconnu que ça l’avait énervé puisqu’il n’y avait aucun péril fasciste.

    1. Eole

      Ne regardant pas la télévision, je vois cette « intervention » pour la première fois. Elle est complétement tarée cette bonne femme, elle sort d’où?

      1. Laurent C

        C’est LA correspondante principale à la Maison Blanche / Capitole (à Washington DC quoi) pour la France, version publique.

        Bref, quand on veut LA Française principale « sur le terrain », c’est elle qu’on contacte en 1er comme correspondante principale à DC.

        Et non, ce n’est pas une blague…

        Et oui, c’est à pleurer…

      1. Black Mamba

        J’avais réussi à l’adolescence à dresser une chatte à agresser toute personne qui m’énervait :mrgreen: !
        Mon père ne me disait aucune remarque lorsque mon félin m’escortait de peur des représailles 👿

  1. Le Gnôme

    Zut, je vais me méfier de mon chat, s’il trouve les cartouches, je suis mort.

    Plus sérieusement, qui s’intéresse encore à la réaction pavlovienne de folliculaires germano-pratins, à ce petit monde qui vit en vase clos et qui se sent à l’étranger une fois passé le périph.

    Ils ne se rendent pas encore compte que leur pouvoir est finissant, que leur moraline à deux balles est révolue, que les idées, les débats et les infos ne passent plus par eux et qu’ils sont à peu près dans l’état du diplodocus avant son extinction.

    1. Tout à fait, mais il faut le leur dire, il faut le faire savoir car beaucoup de Français
      – n’osent pas s’exprimer et ne pas être en accord avec ces petits perroquets germanopratins
      – ne savent tout simplement pas quelle est leur influence réelle (celle des journaleux, en diminution, et la leur, en augmentation).

      Nous assistons vraiment, je le pense, à un gain de la parole par le peuple, pour le peuple, en direct. Cela peut à l’évidence comporter moult problèmes et ça ne permettra pas la disparition des extrémismes, mais cela tend à renvoyer les « faiseurs d’opinion » à la portion congrue. On en est loin pour l’instant, mais l’écart à cet état là se réduit.

      1. FaLLaWa

        Je pense que la prochaine etape apres celle des pages FB likees par des millions de personnes sera lorsque le meme nombre se retrouvera dans la rue lors d’une manifestation organisee par une telle page.

      2. val

        Internet vit les débuts de la TV avec le facteur démultiplicateur liée à sa structure maillée et sans limites. Tout ceci est passionnant et ce n’est que le début. Je prévois des individus libres d’attaches et de nationalités , appartenant à des communautés virtuelles , pourvu que je vive encore longtemps !!! Ce pourrait être le paradis des libéraux , courage aux Dynos pour contrôler tout ça , « attrape nous si tu peux « 

        1. Nocte

          Si le web pose trop de problèmes, ils finiront par fermer les vannes, sous prétexte alakon(c) (terrorisme, jeux et paris en ligne, écoute pirate de musique sur Youtube (dailymotion, spapareil), lecture de blogs malpensants, proxénétisme, vente de cigarette électronique, fascisme intellectuel libéral, etc…)

  2. opale

    Si seulement les cas pouvaient se multiplier, pour qu’Ils comprennent que là, c’est vraiment le peuple qui parle, et qui en a plein le ….

  3. Black Mamba

    Un article sur le Figaro

    Invité sur RTL, Manuel Valls a dit « comprendre l’exaspération des citoyens qui ont peur » après l’affaire du bijoutier Niçois mis en examen pour avoir tué un braqueur qui venait de le menacer avec une arme. « Le bijoutier est à la fois une victime et un meurtrier », a affirmé le ministre de l’Intérieur, rappelant que le malfaiteur qui a été tué par Stephan Turk avait déjà commis « quatorze faits graves ». Pour le locataire de la place Beauvau, « ni la justice, ni la police ne sont responsables. Ou tous à la fois : à la fois la famille, l’école, notre société, la capacité de la justice à mieux punir ».

    « Les braquages de bijoutiers ont explosé ces dernières années et le sentiment d’insécurité lié à ces cambriolages a augmenté », a déclaré Manuel Valls. « Je n’ai jamais caché qu’il y avait de la violence dans la société », a-t-il ajouté, observant que « la délinquance a évolué et qu’elle s’attaque aux commerces comme aux personnes les plus exposées ». « Ma responsabilité, c’est de trouver des nouvelles méthodes », a-t-il poursuivi, voulant « prendre à bras le corps ce dossier » des braquages de commerçants.

    Rappelant son action en faveur d’une « réorganisation progressive des forces de l’ordre, police et gendarmerie mais aussi la police municipale », le ministre de l’Intérieur a appelé à « stopper l’hémorragie » en « augmentant les effectifs de police et de gendarmerie et créant des ZSP (Zone de sécurité prioritaire). « Il faut mettre plus de moyens », a-t-il martelé, défendant par ailleurs la réforme pénale de Christiane Taubira, qui permettra « une meilleure sanction » et une « une meilleure prévention ».
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/18/97001-20130918FILWWW00262-le-bijoutier-victime-et-meurtrier-valls.php

    1. « « ni la justice, ni la police ne sont responsables. Ou tous à la fois : à la fois la famille, l’école, notre société, la capacité de la justice à mieux punir » »

      Comme d’hab : tout le monde et personne. Mais putain le type qui a braqué la bijouterie, il n’est pas responsable, lui, en premier chef ?
      C’est QUAND le moment où on arrêtera de désigner des responsables collectifs comme « La société », « L’Ecole », « La Famille » ou « La Justice » et « La Police » ? Pourquoi pas « La Boulangerie » ou « La Sidérurgie » tant qu’on y est ?
      C’est QUAND le moment où ces crétins thermophiles politocards vont comprendre que le premier responsable des merdes qui arrivent à un ex-taulard 14-fois condamné, c’est lui-même ?

      1. Aristarque

        C’est sûr! La Justice (je met une majuscule pour la personnification mais je n’ en pense pas moins) n’ est ABSOLUMENT pas responsable de laisser un guignol de cet acabit, en liberté après 14 infractions pénales graves dont forcément des récidives. Certes, il était mineur au moment de ces faits mais il devait en principe subir un suivi en raison de son comportement. Visiblement rien n’ avait d’ effet sur ce lascar qui s’ annonçait comme un brave petit délinquant qui fait ses classes en vue de son ascension dans la hiérarchie du crime, pas même le fait d’être bientôt père. QQ journaleux ont tenté de faire pleurer dans les chaumières sur le gâchis de ce tout gentil futur père trop tôt arraché à la tendre affection des siens, probablement tombé dans l’ accomplissement d’ un dur labeur en vue d’offrir un doudou… Et quand au parent 1 (ou 2, va savoir ?), le fait d’ avoir un engendré déjà bien connu des services de police à pas 18 ans n’ avait pas l’air de l’ interpeller plus que cela sur ses manquements d’ éducateur. C’est sûr, c’est la Société qui est responsable sans que personne, une fois cette assertion définitive assenée, ne se demande pour quelles raisons certains dévient du lot commun. En bonne logique, si elle était responsable, TOUS les jeunes de 7 à 77 devraient être délinquants… J’ai cependant bien noté que dans ses délits, aucun n’ était fiscal ou d’ excès de vitesse. Ouf ! (hier après-midi, c’était encore open Hunt sur les routes d’IDF)…

        1. Popeye

          Et les parents du mineur chérubin? C’est extrémiste que de penser qu’à la, disons cinquième ou même dixième condamnation, les parents fassent l’un, l’autre voire les deux, le même temps en taule que chérubin mais pour complicité? A tout le moins qu’on les trouve dans le box des accusés?

          1. ODE

            la responsabilité des parents? on est dans une société de « jeunes » où on les écoute, on les habille comme des hommes ou femmes murs à 11 ans… non, pas de « responsabilité des parents »: si tout, le « savoir », la « citoyenneté », doit « venir de l’élève/du jeune/de l’ado » alors il doit avoir la responsabilité qui va avec.
            Sinon, retour aux belles années du gosse en uniforme sous les coups de trique.
            Les gosses sont capables de vous dire qu’ils « ont des projets », d’avoir un discours à peu près sérieux sur ce qu’ils veulent faire plus tard… mais ça ne les empêche pas de dormir en cours, de s’en ficher totalement de ce que leur racontent les adultes, d’être « connectés », de connaître des films de m… en croyant qu’ils sont le centre du monde. Très bien. Mais en retour, moi, je devrais pouvoir leur flanquer des baffes quand ils dorment, leur dire qu’ils me font bien rigoler avec leurs films de m…, les forcer à apprendre par cœur 200 vers de Racine, sinon c’est la nuit au lycée, que sais-je encore? etc. (j’imagine plein de tortures réjouissantes :))
            Parce que ce n’est pas possible d’avoir à des ados à qui on dit qu’ils sont des adultes, qu’ils ont droit à la parole, qu’ils sont responsables, et en même temps, qui n’ont en fait aucune responsabilité réelle, papa et maman sont là pour être responsables, viendront voir le prof s’il est trop méchant, et sinon la société, sinon l’association, le syndicat ou le ministre qui va dire que personne n’est responsable.
            Je suis d’accord pour dire que dans cette société qui veut que tout savoir « vienne du jeune », qui le balance dans des conseils , municipaux, européens, etc, alors le jeune doit endosser aussi toute responsabilité de ses actes quand ils tournent mal et lui imposent en retour une réaction, de la part d’un bijoutier pas content ou d’un prof excédé, par exemple.
            Demain, j’emporte mon S&W en cours 🙂

      2. Nocte

        Rien à ajouter, vous démontrez la culture de l’excuse si bien interfacée (oui, interfacée, comme une carte additionnelle dans une machine outil) dans l’inconscience collective.

      3. Black Mamba

        Juste une remarque:
        J’avais aperçu hier cette info mais je ne me suis pas attardée car je pensais la revoir plus tard.
        J’ai eu un mal fou à la retrouver ce matin. ….l’interview semble être vouloir cachée. 🙁

      4. Benway

        La dilution de la responsabilité est un des pivots du système, faudrait pas non plus commencer à aligner des noms, ça pourrait finir en démission de minustres, comme au Japon, ou pire… Dans « Nous Autres », Zamiatine fait dire au personnage principal que « chacun est responsable pour tous, et tous nous sommes responsables de chacun ».
        En gros, personne n’est responsable de rien.
        Je serai prêt à payer cher pour voir la tête tirée par nos politocards lorsqu’ils apprennent ce genre de nouvelle : http://www.france24.com/fr/20121023-japon-ministre-justice-reconnait-anciens-liens-mafia-demission-keishu-tanaka-gouvernement-yakuza-mafia

        1. Black Mamba

          Nos minustres n’ont aucun honneur et sont hontectomisés .Aucun risque de les voir démissionner.
          Je pense même qu’ils sont obligés d’être pourritures pour avoir accès au pouvoir.
          Ils se tiennent par les bijoux de famille. 🙁

      5. trottinette

        C’est vrai, il n’y a jamais personne de responsable ou coupable ou alors c’est la société . C’est le monde du « ON », du « Nous » . A chaque fois que j’entends cette rhétorique, j’ai un agacement certain.

        1. Olivier Vitri

          Nouveau gravatar chère Black :)) Mmhh, tout ce noir et cette dentelle, cette dentelle !
          …Nouvelle collection « Les Rêves de Najat » isn’t it ?

    2. Angelions

      Il s’agit de bien ancrer dans les meures « la politique de l’excuse ».

      Vous prenez tous les ingrédients qui sont incompatibles avec une société ayant (jadis) des valeurs morales et vous mélangez.
      Ensuite, vous mettez en avant tous les arguments pour justifier que s’il y a des conflits ou des incivilités (mais unilatéralement, seulement) « c’est pas la faute à eux »…. et hop ! c’est beau de ne pas être responsable quand on a tord !

      PS: D’habitude je ne fais que lire ton blog, mais aujourd’hui je craque… En tout cas, merci H16 pour ces articles quotidiens.

  4. Aloux

    Labération fait encore une fois dans la dentelle, franchement à chaque fois on dirait des fakes mais non c’est bien la vrai une qu’on trouve dans les kiosques.

          1. Duff

            Je vous rappelle que selon ce journal on est homophobe à partir du moment où on n’a pas spécialement le désir de se faire enculer.

            Ce qui montre bien que chez les gauchistes il y a une certaine cohérence entre les pratiques sexuelles et la fiscalité.

            1. Black Mamba

              @calc80
              La bouche n’est que l’autre côté du tube digestif.
              Que ce soit buccal ou annal nous nous faisons de toute façon entuber. 👿

            2. calc80

              @Black Mamba
              Je préfère d’autres entrées/sorties, dont celle gentiment masquée par votre nouvel avatar, chère BM !
              Et revendique avec ferveur de n’être ni parent A, ni B, ni fiotte mais hétérophile 🙂

    1. val

      Je vous demande à tous de faire une prière solennelle pour mon frère qui (copieusement brainwashed par les franc macs néo marxo gaucho collecto contructo etc . j ‘en oublie sûrement , de sa loge ) achète maintenant libé , consternation dans le reste de la famille , gueule de mon père qui souffre en silence … il y a drames dans les familles quand même ( ( 😉 )

    1. LeRus

      Et oui, sur beaucoup de sujets les canadiens sont moins cons que les français.

      Il n’y a qu’à voir le nombre de français qui partent s’installer dans la Belle Province, par rapport au nombre de canadiens qui déménagent en France (Arf!)…

      1. vengeusemasquée

        Oui bien sûr mais c’est trop tard pour un PVT. Il faut faire une demande de résidence permanente et donc pouvoir justifier qu’on trouvera sa place au Canada, soit avec de bons diplômes soit avec une expérience suffisante. Généralement, n’importe quel actif peut l’obtenir. Evidemment, pour un chômeur bac-12, c’est compliqué. Pour un Français dans les critères, les délais sont d’environ un an et le papelard doit coûter environ CAD750.

        1. Emmanuel Brunet Bommert

          Cette explication n’est évidemment pas valable pour tous les travailleurs indépendants. Dans ce cas de figure, si vous êtes musicien, producteur, manager, etc. Il suffit de passer la frontière, de trouver un appart et de bosser. Personne ne posera jamais de questions, notamment au Québec.

          1. vengeusemasquée

            Bonjour,
            Mille excuses mais non ce n’est pas le cas. Il faut un permis de travail même pour les travailleurs indépendants, en particulier dans l’art, et croyez-moi qu’ils ne sont pas accordés si on n’a ni boulot ni rérérence sérieuse ni bon niveau d’étude. J’ai vu deux cas proches, l’un pour un jeune prod qui n’a eu aucun problème pour avoir la RP et l’autre pour un jeune acteur qui s’est fait virer avec perte et fracas.
            Il ne suffit vraiment pas de s’installer.

  5. vengeusemasquée

    Tout ce que tu dis sur facebook est criant de vérité. C’est amusant parce que c’est précisément ce que je racontais dans les commentaires de ton billet d’hier. C’est donc que je ne suis pas la seule à y assister. En tout cas, je le vis tous les jours.
    Je suis ulcérée par la philosophie du DPDM des gauchistes. Ils sont terrifiants. N’ayant pas de réponse à apporter, ils n’ont qu’un argument : etpistagueule ! Sur facebook, ça se traduit par des blocages et autres défriendages. Mais en vrai, ça fait quoi ? On se crache dessus si on se croise dans la rue ? Parce que pour une fois, nous aussi on a exprimé publiquement notre opinion ? C’est très dérangeant tout ça, vraiment.

    1. Théo31

      Les gauchiasses franchouilles sont sectaires. On le sait depuis longtemps, ça ne devrait même plus vous étonner.

      Quand j’étais étudiant dans la fac de lettres la plus pourrie de France, un de mes copains avait monté un petit journal d’information. Les pouilleux des syndicats l’ont emmerdé comme pas possible : au bout de deux-trois numéros, il a jeté l’éponge.

        1. Théo31

          Il publiait pourtant des entrevues d’enseignants degôche. La jalousie des losers gauchiasses face à quelqu’un qui voulait faire bouger un peu les choses.

      1. vengeusemasquée

        Je ne suis pas étonnée qu’ils soient sectaires. Je suis étonnée qu’ils le soient autant, après nous avoir accusés d’être extrémistes parce que pas d’accord et avoir usé notre patience à les supporter nous insulter parce que :
        1. On gagne quelques sous,
        2. On rejette le laxisme ambiant,
        3. On est contre la solidarité forcée.
        C’est proprement terrifiant. Jusqu’où iront-ils dans la haine de l’opinion différente ?

          1. yp

            Tout le monde sait jusqu’ou ils iront. Il faut juste accepter de regarder la vérité en face. (Et aussi tirer les conséquences du fait que les « réfractaires » à cette idéologie sont très minoritaires.)

  6. Théo31

    « Pour un journaliste de gauche, le devoir suprême est de servir non pas la vérité, mais la révolution”.
    Salvador Allende

    La une du torche-chiasse gauchiste est vraiment à gerber.

  7. GM

    Exceptionnel l’extrait de la folle furieuse ivre de rage, ça mérite sa petite place dans les archives de la démocratie ça.

    Et belle analyse, comme d’habitude mais on est ici au coeur du sujet. La pression monte et tout se passe pour le mieux. Le mépris des Powers-that-be et de leurs serviles laquais des médias est de plus en plus évident, les contrefeux se multiplient et l’opposition se durcit. Elle est pas mal cette histoire de bijoutier, riche d’enseignements en tous genres. Le roi n’est pas encore nu, mais il n’est plus très habillé. Ça commence à devenir intéressant.

  8. LeRus

    Merci beaucoup pour l’article, très bon.

    Quelques commentaires:
    1- Merci pour ébaubir, j’ai appris un nouveau mot.
    2- C’est marrant, mais je pense qu’on va un peu moins entendre la göche française (courant folle du Poitou) nous parler de démocratie directe…
    3- Avant Méric, il y a eu déjà deux cas qui me restent toujours en travers de la gorge:
    – Breivik qui a quand même tué 77 personnes mais qui heureusement pour les journalistes n’était pas un islamiste.
    – Merah qui a tué de sang froid des enfants de 8, 6 et 3 ans mais finalement c’est surtout de la faute des RG qui ont mal fait leur travail. Le fait qu’il n’y ait pas eu de sursaut ni de la part des partis anti-racistes, ni de la communauté musulmane française m’a convaincu de ne pas rentrer dans ce pays.

    CPEF indeed

    1. hussardbleu

      Deux remarques :

      1/ Méric : il est avéré que le « facho » qui l’a envoyé au tapis ne faisait que se défendre, en réponse à une attaque par derrière… courageux, le petit « antifa »… dès lors, nous sommes dans un cas de légitime défense, avec une riposte proportionnelle à l’attaque, et c’est un scandale que le « facho » soit toujours en détention. Si la situation avait été inversée, l’antifa serait en liberté depuis longtemps.

      2/ Mérah : vous vous rappelez le Tweet du journaleux qui espérait que le tueur serait un « facho », et se désolait de découvrir l’origine ethnique de M. ?

      Pour ce qui est des listes « noires », il y a beau temps que la Gauche les concocte, et les compulse avec gourmandise, dans l’attente du Grand Soir…

      Pour ma part, je revendique, à l’exemple de Julien Freund, « l’honneur d’être suspect »… et je remercie H16 de ses courageuses analyses.

    2. Aristarque

      Les tués de Merah avaient le défaut d’ être juifs. Si un excité quelconque était allé flinguer quelques enfants arabes ou beurs à la sortie d’une école privée coranique comme il en existe au moins une à Lille Sud, cette même presse et tous ces beaux parleurs en parleraient encore et toujours…

        1. wapi

          Le jour du meurtre des enfants juifs le conjoint(lecteur de l’aberration et socialiste encarté )d’une de mes amies a eu comme gut-reaction  » merde c’est pas bon pour Hollande… » pas la bonne victime ni le bon coupable dans sa grille de lecture. Un peu plus il aurait trouvé des excuses à Merah, la petite de six ans tuée à bout portant ne lui avait-elle pas volé son 4h? Quand aux militaires tués, pas une once de compassion. Ils sont à vomir…

          1. Théo31

            Ils n’en ont pas plus pour les leurs qui meurent. Pour Méric, ils sont vite allés imprimer des t-shirts et des drapeaux pour faire leur business puant. Lénine se réjouissait de voir des milliers de Russes mourir de faim parce que c’était pour ses affaires. Honte, pudeur, décence : des mots que ces hyennes ne connaissent pas.

  9. PhD

    Cela me fait penser à ce que disait Jean Lassalle, le député qui marche :
    « 90 % des gens que je rencontre me disent que ça va péter ».
    Au lieu de chercher à comprendre pourquoi 1,5 million de personnes ont cliqué pour soutenir le bijoutier, ces cons de bobos socialos les traitent par le mépris le plus profond (et les jettent ipso-facto dans les bras du FN)
    Mais, en socialie, chercher à comprendre c’est commencer à désobéir.

    1. Calvin

      « Ils révèlent notamment que leur fils, soigné depuis ses 16 ans pour une leucémie, avait subi huit jours seulement avant sa mort « une éprouvante ponction lombaire » rendant peu crédible la thèse selon laquelle il se serait jeté sur le groupe de skinhead. »
      Les parents l’ont donc laissé aller se fritter à des skins…
      Le bijoutier a raison (pas sur la même affaire, mais bon) : c’est bien la faute aux parents.
      Ce sont des irresponsables.

      1. Nocte

        Si étudiant à Science Pipo, on est pas foutu, une semaine après une ponction lombaire ou parce qu’on est leucémique, de ne pas aller se foutre sur la gueule de qq’1, c’est rendre hommage à Darwin.
        Au passage, j’admire le rebondissement de cette affaire, ça doit être un concours de circonstance…

        1. Martini

          « C’est rendre hommage à Darwin »

          Excellent, je vais la ressortir celle là. En général toutes les allusions au darwinisme sont épiques :mrgreen:

          1. hussardbleu

            A propos de Darwin, et l’origine du « darwinisme », je ne saurais trop vous conseiller de lire « Les queues de Kallinaos » d’Hubert Monteilhet.

  10. Mominette

    Ce qui est très significatif, c’est la manière dont le citoyen lâche ses complexes, et s’exprime …

    Le politiquement correct, et les bêlements de la presse larbine n’intéressent plus grand monde, sauf pour en faire un amusant sujet de dérision (la « jeunesse malheureuse », le « réchauffement climatique », la « vitesse qui tue », la « solidarité imposée » sont des tubes, mais pas seulement).

    Comme les perce-neige annoncent le printemps, cela a surgi soudain sous forme de petites blagues ou de caricatures dans les mailboxes, avant de pousser sur les réseaux sociaux et les informations vont si vite qu’un journal n’est plus techniquement désormais qu’une re-sucée de ce que tout le monde sait depuis longtemps.

    On voit alors nos « bons pasteurs », ceux qui se sont auto-proclamés gardiens de notre orthodoxie de pensée, s’évertuer à nous maintenir dans le droit chemin à coup de législations farfelues sensées contingenter toute opposition. Exemple désopilant de ces graves parlementaires interdisant aux fillettes de se déguiser en princesses à l’occasion de leurs défilés de « mini-misses » sous la vigilance de leurs familles, avec pour argument que ce serait réservé aux filles !!! …

    Ces réactions de gens à la poursuite de leur savonnette au fond de leur baignoire sont du plus haut comique !

  11. Peste et coryza

    Il faut que ça pète : c’est le seul moyen de sortir la France de ses blocages.
    Même voter pour les socialos de droite (FN) est utile pour cela (dans le village de mon frère, le FN fait à lui seul 40% des voix).
    Par contre, il va falloir en assumer le cout : la guerre civile larvée.

    Jusqu’alors, la France a évité les affrontements car les classes moyennes blanches ont fui vers le périurbain, la campagne, et les centre villes gentrifiés pour ceux qui en avaient les moyens. Or aujourd’hui la criminalité et les pillards les atteignent dans ces zones, et mis à part l’exil, il n’y a plus d’issue de fuite possible.
    (rappelons les 4 réactions possibles en cas de danger : se soumettre, se battre, se cacher, fuir. En général les gens choisissent les options 3 et 4 dès qu’ils le peuvent).

    On peut également dégoiser sur la bêtise des libéraux…
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/pays-bas-le-roi-willem-alexander-annonce-la-fin-de-l-etat-providence_1282784.html
    Cela n’annonce pas du tout la fin des allocs, mais la fin des allocs pour ceux qui peuvent s’assumer. Nuance !
    En clair, les bosseurs (y compris l’ouvrier smicard) vont devoir s’appauvrir parfois méchamment pour que le reste de la pop hollandaise, notamment ses chances, puisse continuer à palper.

        1. Duff

          un an de PIB à rembourser tout ou partie d’un coup, ça peut mettre une jolie baffe à l’économie. Je ne comprends d’ailleurs pas comment la Grèce tient encore à quelques émeutes près.

  12. infraniouzes

    J’ai relevé que la presse bien formatée (FR2) avait passé, chose inouïe, la bobine du braqueur abattu lors de son journal de 20H. On nous a montré la « face d’ange » du petit voyou pour sortir nos mouchoirs et après c’était au tour du méchant bijoutier éructant ses excuses dans un français maladroit. Le politiquement correct associé à la pensée unique, tente le tout pour le tout afin de faire basculer l’opinion. J’avoue que j’attends la suite avec curiosité.

  13. dan_bn

    De manière absolue, quelqu’un qui tire dans le dos d’un autre, et le tue, c’est vraiment une ordure, un salaud qui mérite au moins la perpétuité.
    C’est assez hallucinant de constater que le contexte actuel a fait que c’est au contraire devenu presque un héros, soutenu par des millions de français, la victime étant au contraire devenue le méchant de l’histoire.
    On se croirait revenu au plus beaux temps de la révolution française, lorsque la foule applaudissait aux charrettes de condamnés à la guillotine, pour n’avoir pas exprimé assez fort leur amour de la révolution, ou en avoir profité pour s’en mettre un peu dans les poches.
    Qu’on en soit arrivé là démontre la gravité de la situation politique en France, qui à mon avis peut devenir explosive du jour au lendemain.
    En fait, il vaudrait certainement mieux que le FN prenne le pouvoir et remette un peu d’ordre dans tout ce m…, plutôt que de s’acheminer vers une guerre civile larvée qui ne dit pas son nom.

    1. « De manière absolue, quelqu’un qui tire dans le dos d’un autre, et le tue, c’est vraiment une ordure, un salaud qui mérite au moins la perpétuité. »
      Non.
      Il n’existe pas de « manière absolue » en matière de justice. Ce serait une abomination.
      On traite de la matière humaine, des humains, des choses un peu plus complexes que des sentences absolues pour des robots et des mécanismes.

      1. Duff

        La seule question c’est légitime défense ou pas? Parce que si oui, le bijoutier ne mérite pas de prendre cher et que si le message qui est envoyé c’est open bar sur les bijoutiers la légitime défense c’est fini, on n’a pas fini de voir des braquages et de plus en plus violents!

          1. Black Mamba

            Condamné coupable.
            Maintenant le seul moyen pour l’Etat français de s’en sortir de l’impasse c’est de faire disparaître le bijoutier « assassin ».

            1. Guillaume

              Moi, je le vois innocent. Si je me trompe pas, le procès se passera aux Assises. Et si je me trompe toujours pas, un jury populaire sera composé. Si il n’a pas affaire à des juges, je le vois pas prendre une peine sensible.

          2. hussardbleu

            Une nuance toutefois : mon beau-père est un ancien juge d’instruction, donc « orfèvre » en la matière, et, en évoquant le sujet ce midi, il me disait que si le type fuyait une arme à la main, il était donc armé, et susceptible de se retourner à tout moment pour faire feu sur le bijoutier.

            La « légitime défense » est donc plaidable, même si, de lege lata, elle n’est pas « garantie ». De lege ferenda, il serait utile d’en revenir à une défense « excusable » moins restrictive que la définition actuelle…

            Les Yanks, avec leur « stand your ground » et le « concealed carry » ont tout à fait raison : l’agresseur doit être conscient qu’il peut devenir victime à tout moment… la dissuasion….

            1. Duff

              Merci de la précision, comme je n’ai pas tout suivi je ne connais pas l’histoire dans son entier.

              Quand 2 personnes armées et animées par des intérêts divergents se font face, ça se termine souvent mal. Que je sache le bijoutier ne braque pas son voisin buraliste ou dédé qui tient le PMU.

              Pour le moment il heureusement en liberté.

      2. Rhum1

        Une chose que j ai raté ou que personne n evoque, c est la part de stress de vivre ce genre de situations.
        Pour avoir vécu une ou deux situations ressemblantes (sans la même fin), je peux vous dire qu on ne résonne plus du tout. On rentre dans une sorte de trans et plus rien ne compte. Certainement la part sauvage qui nous reste.
        L unique fautif est celui qui instaure cette situation. Donc le voleur.

        1. Calvin

          Ah mais non, on va te dire que le voleur a été forcé par la société ultra-néo-libérale qui l’a poussé à cette extrémité pour nourrir son futur enfant (de bijoux, car il aura des sucs gastriques puissants).

          1. Rhum1

            Ce qui est chouette maintenant. Etant donné que l Etat est celui qui intervient desormais majoritairement sur nos vies (fiscalité entre autre). On peut se retourner contre lui.
            Pour l instant ils sont responsables mais pas coupables. Il faudrait trouver la faille qui permet de systematiquement le poser en coupable.
            Le chomage. C l Etat.
            L insécurité. C l Etat.
            Niveau primaire du bac. C l Etat.
            Etc.
            …..
            Allez hop. Je me reveille maintenant 😉

          1. Rhum1

            A choisir. Votre fille doit vivre dans la partie sud de Dublin (arrondissements pair (2-4) ).
            Dans dublin je n ai jamais eu aucun soucis. Alors qu à lille je les enchainais (trop une tete de francais à leur gout).
            Je peux laisser ma copine rentrer à 2h du matin sans aucun pb. C nettement plus serein. D apres moi.
            Dans les pays anglo saxon, comme ils attendent moins de l Etat, ils sont beaucoup plus solidaires en cas de pb.
            Notre deputee, fan de l ipad, avait pu gouter le coté francais de la solidarité 🙂
            Pour le reste de l irlande. Je n y passe pas assez de temps.

    2. Black Mamba

      Ce monsieur ne l’a pas fait de sang froid.
      Il a le droit aussi à de la compassion , ce n’est pas un héros mais une victime qui a répondu à une agression .
      Ce bijoutier a déjà ,il me semble bien , subit le même préjudice .
      Tout comme mes voisins qui par 3 fois ont déjà été cambriolé chez eux et jamais les voleurs n’ont été interpellé .
      Voilà ce qu’est la France , un paradis pour « les 40 voleurs » .
      Et ce n’est pas tout ! Des jeunes étudiants qui sont agressés en France
      http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/agression-de-6-etudiants-chinois-en-gironde-3-jeunes-ecroues-8028970.html
      Dans ce cas , les malfrats sont interpellés parce que le Gouvernement chinois a exprimé son raz le bol car c’est trop fréquent où des ressortissants chinois se font agressés !
      Mais SILENCE! Tout va bien à Bisounours Land .

      1. Peste et coryza

        E puis y a les camés.
        Il y a bien eu des cas où le braqueur a dit au tenancier de ne pas bouger, et à tirer de sus tout de même. Ou défouraille pour couvrir sa fuite.

        Rappelons également que une balle le 9mm, même dans le cœur, ne suffit pas à tuer immédiatement un gus : un texan et son employée en ont fait l’amère expérience. Le braqueur arrive, le tenancier tire une balle dans le cœur (l’autopsie l’a montré), le braqueur tue les deux, et meurt un peu plus tard (peut être un effet de cocaïne).

        D’où la solution à l’ancienne : plomber jusqu’à ce que ça tombe.

        @BM
        Appliquez la méthode Ropartz : dresser des chiens à arracher les noix (pas les fruits, hein).
        Pour cela, y a la méthode d’une vieille sarde, qui devait faire la vendetta mais était trop âgée pour prendre un fusil…

        1. Emmanuel Brunet Bommert

          Le 9mm est une cartouche idéale pour la police spécifiquement parce qu’elle est conçue pour blesser la cible, pas pour la tuer. Pour tuer, le must reste encore le bon vieux .357 Magnum, qui existe aussi en format « balle perforante » et « balle explosive ».

    3. infraniouzes

      Rappelons, quand même, que dans le légendaire Far West, les fameux duels au révolver n’ont jamais existé sauf à Hollywood et dans les rêves des adolescents. Les truands se tiraient lâchement dans le dos et les assassinats de nos gangsters modernes, y compris dans les mafias, sont sur le même mode opératoire. Mais on peut toujours rêver d’un duel « à la loyal » dans une bijouterie bondée qui laisserait aux spectateurs des souvenirs inoubliables et de magnifique témoignage sur Facebook.

      1. Calvin

        Rappelons également que l’image légendaire du Far-West, où les gens se dégommaient à tour de bras, est assez loin de la réalité quand on épluche les registres de l’époque. Que le Far-West ressemblait plus à la « Petite Maison dans la Prairie » qu’à « Règlement à Ok-Corral ».

  14. dom

    Le discours de la presse génère un choc en retour qui radicalise l’opinion. Dans le cas du bijoutier, l’obscène complaisance des médias qui ont interviewé la famille du braqueur est lourde de conséquences. Sans cette promotion larmoyante de l’abjection de tout un gang, on n’aurait certainement jamais vu ceci sur youtube

    http://www.youtube.com/watch?v=He-XrKfULeY

    Il s’agit de la page (statut public) du frère du braqueur tué, sur laquelle il pose armé, seul puis en compagnie d’un enfant de 7/8 ans. Pistolet, armes longues, la parfaite panoplie du braqueur, tiens, tiens…

    Les journalistes devraient penser que leur discours crée des vocations d’enquêteurs. Finalement, on doit leur dire merci.

      1. Eolas, c’est un peu l’exemple type de melonite aigüe : il a un avis sur tout, juridique et personnel, et surtout un avis. Et il en fait profiter tout le monde, youpi youpi. Mais quand on débarrasse son billet de la gangue de blabla, de rhétorique, de pathos et de moraline, il reste quelques évidences (ce n’est pas de la légitime défense, il risque gros, patati, patata) et … c’est tout. L’analyse FB se résume à « oh bande de nazes pensez à la môman ».
        Justement, on y pense et l’impression de démission de tout le monde s’installe décidément.

        1. hussardbleu

          Je dois avouer que l’opinion de H16 sur ce cher Maître, n’est-ce pas, rejoint assez la mienne : je l’avais trouvé intéressant à ses débuts, mais je pense qu’actuellement, il doit connaître quelques difficultés pour passer sous les portiques de sécurité à l’entrée des tribunaux….

        2. Nyamba

          Je dois vivre dans un monde parallèle… je n’avais jamais entendu parler de ce type (notez que je ne m’en portais pas plus mal, alors :D).
          Un peu d’espoir néanmoins dans ce monde de ténèbres : à part les commentaires d’adorateurs absolus et apparemment familiers du lieu, il me semble que les opinions des lecteurs étaient assez partagées.

          1. Mécaniquement, dans les 1.6 millions de cliqueurs fous sur la page facebook, il devait y avoir quelques lecteurs de l’avocat, et se prendre une bordée de préchi-précha a bien du les faire chier.

            1. Nyamba

              Oh ben non, vu que les 1.6 miyons c’était pas des vrais gens, mais des robots. Sauf erreur, un robot, ça chie pas. Si ?! O_o

              Blague (pourrie) à part, par « partagée » j’entends que certains tenaient des propos plus nuancés que la simple protestation. En particulier, j’ai noté à quelques reprises que ceux-là semblaient faire la différence entre « soutenir » et « cautionner ». C’est déjà pas si mal…

  15. Samuel Grubert

    Il n’y a aucun mystère à ce qui se passe aujourd’hui, dont l’évolution est similaire à ce qui s’est passé dans les années 30.
    Relisez l’excellent ouvrage de F.A. Hayek ‘la route de la servitude’ (the road to serfdom) ; c’est un petit ouvrage dense, très fouillé, qui explique comment le Socialisme ne peut qu’évoluer vers une dictature de droite ou de gauche ; c’est gravé dans son ADN.
    N’oubliez pas que dans National-Socialisme (Nazi), il y a socialisme … voyez avec quelle facilité des cohortes d’anciens communistes sont passés au FN (et vice versa à tout moment) ; les gens ne s’y trompent pas, les objectifs sont les mêmes, ainsi que les méthodes.
    Le socialisme détruit peu à peu, systématiquement, toute liberté individuelle, et pour étouffer toute rébellion, il lui faut systématiquement plus de contrôles, de lois (de plus en plus absurdes), de règlements (plus de 4000 articles aujourd’hui dans le code du travail…. Démentiel) voir
    http://www.latribune.fr/actualites/20111004trib000654017/le-code-du-travail-s-alourdit-d-une-page-tous-les-trois-jours.html
    , et par voie de conséquences, de contributions et impôts divers … les français sont peu à peu étouffés par un gigantesque édredon… un pays où 57% du PNB est réalisé par le secteur public est de fait un pays communiste.
    Les énormes coûts engendrés par cette aberration socialo-économico-politique sont rendus possibles par une politique keynésienne démentielle, une planche à billet qui tourne à plein régime, et qui ne peut que finir par ‘Le Big One’ , c’est-à-dire l’éclatement de la bulle des dettes ‘souveraines’ – voir à ce titre l’excellente vidéo musicale sur Keynes vs Hayek / The fight of the century :
    http://www.dailymotion.com/video/xism1z_fight-of-the-century-keynes-vs-hayek-round-two-vostfr_news
    Une dictature, de droite ou de gauche est inévitable …
    Je ne dirais pas, comme h16, que ce pays est foutu, mais plutôt que les français, qui seront plumés jusqu’à l’os, sont foutus …

    Bravo h16 pour ce super blog

    1. Fred

      En parlant de planche à billets, le brave Bernanke a annoncé qu’il en rajoutait une couche. Ceci c’est traduit par une chute sensible du taux d’intérêt des OAT à 10 ans et par une augmentation des cours du CAC. Moscou Vici interprétera très certainement ceci comme étant le résultat de la magnifique politique économique de Flamby…. Par contre, plus dure sera la,chute quand la bulles obligataire et la bulle sur le marché actions éclateront pour de bon à force de bidonnage monétaire…

  16. ab

    J’avais « liké » la page, mais je l’ai finalement quitté… Non pas que je sois revenu sur mon opinion de cette histoire, loin de là, mais recherchant un boulot, c’est ce genre de choses qui trainent sur facebook et qui peuvent être retrouvées et donc me faire rater des emplois vu que notre chère liberté de penser reste libre tant qu’elle se trouve dans le « cadre »…

    Sinon c’est vrai que l’histoire de la véracité du nombre de like, c’est « ze » discours des manifestations « 250 000 selon les syndicats, 25 000 selon la police » porté sur le web, sauf que ça a été dit et redit :
    http://feed.krds.fr/post/61295117159/la-realite-sur-les-likes-de-la-page-soutien-au

    1. Avouez que c’est super de vivre au pays des droits de l’homme : vous avez une opinion, et vous devez la cacher pour trouver un job.
      Bienvenue en France.

        1. Nyamba

          :mrgreen: En public, je fais preuve de la même lâcheté. Anar, ça a un côté idéaliste, « trop jeune pour comprendre et toussa », qu’on peut pardonner.
          FB, c’est un peu comme un dîner de famille : pour être sûr de passer un bon moment, faut pas parler politique, ni religion…

          1. Nocte

            Ras-le-bol des biens-pensants, ras-le-bol de cette culture de l’excuse et de l’irresponsabilité, alors maintenant, j’affiche direct la couleur, celui qui me déconsidère parce que je suis libéral n’est rien de plus qu’un sac à caca, celui qui me marchera dessus en paiera les conséquences, je suis las des chaînes, je suis las des entraves, et je suis las de ne pouvoir être moi-même, de ne pouvoir m’exprimer librement par crainte de l’opprobre.
            Plus rien à foutre. Il est temps de s’affirmer, temps de reconquérir nos libertés.

            1. vengeusemasquée

              Tout pareil. Je le dis, l’écris et le proclame. J’ai essayé d’être discrète par peur des représailles. Ca n’a servi à rien. Maintenant, j’annonce la couleur sans complexe.

            2. Nyamba

              Hum, je n’en suis pas encore rendue à ce niveau de ras-le-bol.
              Mes amis proches m’acceptent comme je suis – même si je passe parfois pour une alien ; pour les autres, les plus nombreux, peu me chaut. Pour le moment !

            3. Calvin

              Je comprends, mais je pense avoir plus souvent fait passer des idées par cette posture, puisque les gens m’écoutent voire me donnent des exemples dans mon sens.

              Avant de critiquer les politiques en général, j’indique toujours, par des exemples, que les pires sont ceux du FN, mais qu’ils ne sont pas passés aux actes faute de pouvoir. Parce que dire « politiques, tous pourris » te fait passer pour un nazi (sinon, il faut juste dire « politiques de droite, tous pourris » pour être dédouané).
              Le dialogue s’arrête net, il n’y a pas d’échange.
              En revanche, je fuis ceux qui ont un discours trop communiste. Direct, mais (apparemment) sans raison !!

            4. Elphyr

              Je fais pareil et je me rend compte que beaucoup de gens sont assez libéraux mais juste qu’ils sont fourvoyés par la politique de merde de ce pays.

              Alors je les amène ici.

            5. Nocte

              Calvin, il y en a un qui m’a sorti « nazi », je lui ai demandé qui de lui ou de moi était le plus nazi : celui qui acceptait que d’autres est une opinion différente et qui défendrait le fait que tout un chacun puisse s’exprimer ou celui qui refusait qu’il existe autre chose que son opinion et qui ferait tout pour museler celui qui ne pense pas comme lui.
              J’ai eu le droit à « mais c’est pas pareil ».
              La finesse n’est plus de mise avec ces individus.

            6. Calvin

              @Elphyr
              Beaucoup sont libéraux, dans leur choix au quotidien, d’ailleurs. Mais c’est le sens du mot qui a été perverti, par ses adversaires qui plus est…

              @Nocte
              Ceux-là aussi, je les évite. Le « c’est pas pareil », le deux poids deux mesures systématique, c’est pratiquement de l’autisme auto-entretenu. De l’Autotisme, quoi…

            7. Nocte

              @Eole : Bravo ? je ne sais pas. J’en ai franchement ras le bol, marre d’entendre des blaireaux nous raconter n’importe quoi et crier au populisme ou au fascisme dès qu’on leur montre à quel point ils sont défaillants et déconnectés.
              Marre de tous les clients qui se gavent sur le dos des autres et qui en veulent encore plus, et qui subitement deviennent contre quand ils doivent eux aussi donner à la soupe, ah bah oui, le socialisme, c’est moins fun quand il met la main dans le portefeuille.
              Marre aussi de ce camp du bien qui n’a de bien que le nom
              Marre de l’intoxication marxiste staliniste.

              Alors oui, j’espère me barrer de ce pays, mais si je n’y arrive pas (36 berges, juste « diplomé » d’un bac L, on ne peut pas dire que j’ai le profil qui fait baver d’envie un pays, à juste titre au demeurant), autant se préparer, se redresser, et être fier de ce que je suis.
              Pourquoi ce putain de pays glorifie des loosers de premier ordre et non ceux qui en veulent et ne souhaitent que vivre et prospérer honnêtement ?
              Est-ce que ce pays, en l’état, peut offrir un avenir à mes gosses ? actuellement, la réponse est non, puis-je permettre d’infléchir cela ? la réponse est « possible », le pays est probablement à un carrefour de son histoire et si je ne fais rien (en me barrant ou en agissant de l’intérieur), alors j’aurais échoué dans mon rôle de père (et pas de parent 1 ou 2), même si le boulot est titanesque, on obtient rien sans rien, No Pain, No Gain.

              Merci H16, merci Contrepoints, merci à cette galaxie de sites et blogs, je dors moins bien, mais je suis en paix avec moi-même, j’ai les yeux ouverts et l’esprit clair.

            8. vengeusemasquée

              Nocte, je suis d’accord avec chacune de vos lignes, sauf que je suis un peu plus jeune et que je n’ai pas d’enfants mais quand même une tribu à convaincre de partir aussi.
              On se sent moins seul grâce à H16 et Contrepoints. 😉

          2. Kassad

            Finalement c’est « Le procès » de Kafka qui décrit le mieux notre société : en ayant peur d’être jugé sur on ne sait quel critère et par on ne sait qui on en finit par ne plus parler de rien qui puisse froisser sur FB…

          3. FaLLaWa

            Ahah moi sur mon Facebook je parle 10% vie privee et 90% politique/economie/propagande pour le liberalisme.
            Ca me donne l’opportunite de me facher avec des « amis » que je ne vois jamais et ca m’evite de trop saouler mes potes de tous les jours 😀

        2. Olivier Vitri

          Je bataille parfois un peu sur Twitter avec un certain « Bébeuss » dont le pedigree indique « FdG » et « Anarchiste »… trollitude oblige, je lui ai souhaité bonne fête dimanche dernier.

      1. Fred

        Imaginez donc quand vous êtes fonctionnaire ! J’ai un collègue qui est clairement libéral, mais qui se dit officiellement socialiste par peur des préjugés… Bref, on en deviendrait schizophrène !

        1. Black Mamba

          Franchement être fonctionnaire et libéral
          en dehors des quelques témoignages ici , j’ai encore du mal à croire. Cela fait très faux culs 😈

          1. vengeusemasquée

            hey t’es méchante là ! Nous sommes quelques uns et moi je ne cache plus du tout mes opinions.
            Je pense que pour la plupart d’entre nous, nous serions ravis de faire autre chose. Maintenant, j’avoue que j’en ai un peu marre d’envoyer des tonnes de CV sans réponse alors j’attends que ça se passe.

            1. Black Mamba

              Je me doutais bien que tu allais réagir 😆 et j’ai bien précisé que en dehors de vos témoignages .
              Vous semblez être une minorité, des intrus travaillant pour un camp ennemi.
              Des agents doubles quoi !

            2. vengeusemasquée

              Je sais que c’était de la provoc ma chère. C’est juste que c’est souvent difficile de bosser pour le Léviathan, surtout qu’il se fout très très fort de ses collaborateurs lui…

          2. Fred

            Quant à moi, je suis rentré dans l’administration par dépit. N’ayant validé aucun diplôme dans le supérieur (je m’en suis arrêté à ma première année de droit), j’ai passé le concours d’agent C des impôts un peu par hasard sans l’avoir préparé, lasse de cumuler les CDD. Mais je me rends de plus en en plus compte que la mentalité de la fonction publique ne me plait guère, et j’envisage sérieusement une reconversion, si ce n’est une expatriation loin de ce pays de fous…

          3. Je vous assure qu’il y a plein de fonctionnaires libéraux. Quand on est fonctionnaire, on a du temps, notamment pour réfléchir. Et quelqu’un qui réfléchit bien devient vite libéral.

            1. Black Mamba

              C’est pour cela que les Hauts Fonctionnaires Français osent dire qu’ils mènent une politique « libérale » et que les Fonctionnaires suisses n’y comprennent rien !
              😉

            2. Duff

              Dans chaque niche fiscale se trouve un chien.

              Il y a bien des fonctionnaires libéraux au fond d’eux même mais la défense des acquis et des avantages prend toujours le dessus, l’analyse de l’électorat PS, parti qui garantit l’absence de réforme le démontre.

              Quand Sarkozy ou d’autres avaient dit qu’il fallait moins de fonctionnaires mais mieux payés, considérés et formés, il ne s’est rien passé. Par manque de courage et surtout la peur d’affronter les blocages. Résultat gauche et droite ont embauché des fonctionnaires avec des statuts précaires et ont les appauvri. Le problème de fond derrière le management inexistant c’est le statut :

              http://www.lopinion.fr/13-septembre-2013/bombe-a-retardement-3967

              Pour enfin mettre fin à toutes ces conneries, rien ne se fera sans la contrainte. Je ne vois aucun politique déterminé capable de convaincre l’opinion publique de changer la donne.

              1. « Il y a bien des fonctionnaires libéraux au fond d’eux même mais la défense des acquis et des avantages prend toujours le dessus »

                Je vous assure que non.
                D’une part, il y a tous les fonctionnaires qui occupent des postes dont la fonction existe dans le privé ; ils ont choisi le public comme employeur du moment, mais peuvent choisir le privé si les conditions d’emploi changent. Ceux-là n’ont pas spécialement d’attachement à leur boutique, ou du moins pas plus ou pas moins qu’avec n’importe quelle autre société. Et il y a aussi les fonctionnaires qui sont parfaitement conscient d’où ils sont et d’où vient l’argent qui les nourrit. D’autre part, de la même façon qu’on ne peut pas dire « les Noirs ont le rythme dans la peau », dire « tous les fonctionnaires sont pour les avantages acquis » est aussi collectiviste (pour ne pas dire autre chose).

            3. Calvin

              Je ne suis pas fonctionnaire, mais assimilé (autrement dit, j’ai les inconvénient du privé et pas les avantages du public, hormis une CCT largement favorable au personnel), et je confirme les propos de H16.
              J’ai eu du temps (car je travaille plus vite que ce que m’en croit capable nos chefs), et j’ai pu réfléchir sur la vacuité de l’Etat. Je n’ai pas dit Hollande, j’ai dit l’Etat.

      2. Aristarque

        Surtout une opinion de ce type-là!
        Ce serait encore pour bramer sur les patrons suceurs du sang du peuple ou de ce genre, on pourrait comprendre la crainte des retombées. Mais pour une opinion sur un fait divers où c’est le patron qui recueille le soutien des postants ?…

  17. Olivier Vitri

    La presse française avant la pertinence c’est avant tout le sponsoring collectiviste à gros bouillons.

    (…) Les magistrats jugent les subventions versées par l’Etat coûteuses et inefficaces, et proposent d’en supprimer certaines.
    La Cour des comptes a publié mercredi 18 septembre un épais rapport fustigeant les aides à la presse.

    « Pour coûteuses qu’elles soient, ces aides n’ont pas démontré leur efficacité » et ont des « résultats décevants », pointent les magistrats de la rue Cambon. « La crise de la presse persiste et s’accroît, en dépit des moyens importants engagés par l’État », résument-ils. (…)
    http://m.bfmtv.com/article.html#art605614
    CQFD comme d’hab et comme pour tout le reste

    1. hussardbleu

      Et pas d’aujourd’hui : suis arrivé en fac de lettres en octobre 1969, famille de gauche, moi, bon fils, aussi… me suis farci les AG gauchistes, en général animées par des jeunes gens de bonne famille (je revois encore cette jolie fille très minette, superbes fringues, Benson and Hedges à la bouche, lisant « Rouge »…).
      En 8 jours, j’avais compris, et j’ai été fort bien accueilli en face… On n’était pas très nombreux, personne d’entre nous n’a fini dans les cabinets ministériels (j’ai bien connu Rebsamen… du mauvais côté… LCR…), mais « je ne regrette rien »….

      1. hussardbleu

        Fausse manœuvre…. appuyé deux fois… Parkinson qui commence ?

        Voulais juste dire, à propos du VietNam, qu’un certain Jean Lacouture – immense conscience et révéré comme tel par tout ce qui pense bien, avait déclaré un jour que « le Viet Cong a droit au mensonge stratégique » de la part des journalistes (de gauche, of course, en est-il d’autres?) – C’est Olivier Todd, le père de l’Emmanuel, qui le raconte dans ses souvenirs…
        Ce qui rejoint assez bien ce journaliste du Monde qui avait parlé de « Phnom Penh libéré », à l’arrivée des Khmers Rouges….

        1. Aristarque

          Du point de vue de la gauche, Saïgon a été libérée par le Viet Minh, Bangkok par les Khmers Rouges, La Havane par Fidel C., etc… Tout est dans la définition du verbe « libérer » puisque celui-ci comme libéral peuvent avoir des sens très éloignés, voire contradictoires selon les pays ou les langages politiques. Lenine a libéré la Russie du tsar autocratique pour le remplacer, en pire de surcroît… L’ archipel du goulag l’ a amplement montré…

  18. carredas

     » la presse a découvert qu’internet — qui est certes très bien, très citoyen, très festif et délicieusement compatible avec les opinions qu’elle distribue — est aussi l’enquiquinant vecteur d’idées qu’elle n’a pas préalablement passé au crible de son analyse, voire de son imprimatur.  »
    La presse et le gouvernement qu’elle soutient…
    Selon France-info :
     » Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, a décidé d’agir contre les sites anti-IVG. Un numéro, davantage d’informations et de nouveaux services seront bientôt disponibles afin de lutter contre la prolifération de ces sites internet en apparence neutres et en réalité anti-avortement.  »
    En apparence neutre et en réalité inféodée au pouvoir, c’est aussi une bonne définition de la presse française non ?

    1. gem

      Pour moi c’est le contraire : le gouvernement est aux ordres de la presse. Un Baylet l’a bien compris, et un Tapie a retenu la leçon : l’élu n’est qu’un fétu de paille qui doit suivre les courants d’opinion pour se faire élire, l’important c’est donc de savoir créer ces mouvements, et ce sont les médias qui ont la main. Le maitre de Marseille, ce n’est pas le maire, c’est le patron de La Provence.

  19. cobansait

    Entendu hier sur le quai, un dialogue entre deux retraités:

    -c est fou tous ces braquages et les arrachés de collier en or. L or est de plus en plus convoité par les voyous
    Réponse:
    -quand on est riche, on le montre pas. On aka interdire l or…

    Je n’oublierai plus jamais mes écouteurs..

    1. Le Gnôme

      Pas bête comme idée. Le gouvernement interdit de porter des bijoux en or, fait obligation de les apporter dans un lieu désigné d’avance avec des fonctionnaires spécialement embauchés pour, et avec une grosse amende à la clé pour les récalcitrants, et hop, une partie de la dette est remboursée.

      Comme quoi le bon peuple a souvent de bonnes idées !

      1. laurett

        « et hop, une partie de la dette est remboursée. »

        Je dirait plutôt : et hop, les « élites » peuvent encore se payer petits fours, putes et champagne un petit moment supplémentaire.

    2. carredas

      Et comme le dit si bien Claude Askolovitch à propos de Monsieur Blondel retraité qui a tenté d’arrêter des voleurs :
       » « Ce monsieur est infiniment pitoyable parce qu’il est mort. Tu ne peux pas l’ériger en exemple […] Il laisse une veuve et des orphelins et il a transformé de petits voyous merdeux en assassins; c’est un gâchis terrible ! Il a agi comme tu n’aurais jamais agi car tu es un être rationnel … »
      Pour un journaliste de gauche qu’il soit tué ou qu’il tue, c’est toujours le petit voyou la première victime.

      1. Nocte

        Tiens faudrait tester l’excuse avec un mec qui bute sa femme. « C’est à cause d’elle si je suis devenu un assassin »
        Ou bien je le bute et je sors comme excuse « nan mais j’en pouvais plus de l’entendre débiter ses conneries alors il a pris une balle, c’est de sa faute. »

  20. Karamba!

    Toujours l’éternel souci de l’orientation politique des médias français et cette étude qui pointait qu’aucun jeune étudiant journaliste ne comptait voter Sarkozy. Pas un seul, aucun. Allez comprendre la défiance du français qui souhaite s’informer et dont la préoccupation, avant de savoir pour qui voter est avant tout de connaître la réalité des faits.
    Aujourd’hui le journaliste, traîne une image déplorable en France. Donc oui Laurence Haïm en couverture des élections américaines, c’est du niveau de l’adolescente hystérique à un show de Justin Bieber. Mais plus proche de nous il y a eu la fameuse Ruth Elkrief qui avait été remise un peu à sa place lors des dernières élections présidentielles.
    http://youtu.be/FeeHZA76dsQ
    C’est quand même priceless de la voir confrontée à la masse populaire provinciale, enfin populiste. Là on sent la solitude soudaine de le star médiatique qui n’est plus dans son aquarium et qui se heurte à une réalité qu’elle ne maîtrise plus. Un mélange de peur panique mais aussi de mépris qui persiste dans les propos.
    Ah, on n’a pas réussi à les éduquer assez jeunes. Peillon fait quelque chose…

    1. Calvin

      Qu’aucun jeune étudiant veuille voter pour Sarkozy ne me gêne absolument pas, bien au contraire.
      Ce qui est minable, c’est qu’ils voulaient quand même tous voter pour un autre candidat pathétique.
      Pire, la majorité a sans doute choisi Mélanchon…

        1. Peste et coryza

          Un étudiant qui vote Sarko, c’est en général un fils à papa ou un mec de fac de droit ou de compta.
          En général, la fac c’est plutôt gauchiste. Même en sciences, malheureusement.

          1. hussardbleu

            Et pas d’aujourd’hui : suis arrivé en fac de lettres en octobre 1969, famille de gauche, moi, bon fils, aussi… me suis farci les AG gauchistes, en général animées par des jeunes gens de bonne famille (je revois encore cette jolie fille très minette, superbes fringues, Benson and Hedges à la bouche, lisant « Rouge »…).
            En 8 jours, j’avais compris, et j’ai été fort bien accueilli en face… On n’était pas très nombreux, personne d’entre nous n’a fini dans les cabinets ministériels (j’ai bien connu Rebsamen… du mauvais côté… LCR…), mais « je ne regrette rien »….

            1. Peste et coryza

              J’ai connu aussi. Je suis toujours en cure de desintox d’ailleurs.
              Quelques collègues gauchistes, militants eux (j’étais top occupé à bosser), ont également compris la dure leçon : impossible de monter sans avoir certains sésames, ni sans avoir un gout peu ragoutant sur la langue à force de lécher des huiles rancies par l’occupation de postes publics…

  21. Olivier Vitri

    Plutôt hors-sujet mais suffisamment important de par les conséquences à venir sur le bastringue de la Dette de l’Argent Gratuit, notamment français :

    Déficit commercial record au Japon dû à la dépréciation du yen
    « Avec un bond de 25% (!) sur un an en août, le déficit commercial du Japon atteint 960 milliards de yens, soit 7,4 milliards d’euros. Un record causé par la politique monétaire mené par Shinzo Abe ».
    http://bit.ly/155O4Cs

      1. Olivier Vitri

        Surtout si elle est achetée aux chinois… il paraît qu’il y aurait un trou de je-ne-sais-plus-combien de milliards dans les échanges commerciaux entre les deux pays. Et a priori ce serait la balance commerciale Jap qui ment.

        — **(Fermeture de la parenthèse car pas connectée au billet de ce jour // mais ça m’a pas semblé important désolé pour le hors-sujet)** —

            1. Calvin

              Je suis sincère.
              Évidemment, tout le monde s’en fout, puisque notre « seule chance de survie », paraît-il, c’est de faire de la méga relance comme Abe, mais bien plus mieux (et surtout bien plus) que lui…

              A mon avis, le déficit commercial du Japon, c’est les méga-tonnes d’aspirine qu’ils ont acheté en masse…
              Ils sont cons : ils vont mourir, car ils en ont pas acheté assez.

  22. NeverMore

    Comment mettre en avant les questions secondaires pour faire oubler le principal

    Oubliez Méric (d’ailleurs, qui en parle encore ?), oubliez Brétigny (d’ailleurs, qui en parle encore ?), oubliez le bijoutier.

    La vraie question de fond, c’est celle que pose les médias. Qui clique ? Comment ? Pourquoi ? Quels sont leurs liens avec les climatosceptiques (ou pire) ?

  23. Christophe

    Stop the presses !

    Aurélie, ça faisait longtemps, vient de sortir une nouvelle énormité.

    Sa taxounette sur les smartphones, pardon « contribution », pour financer ses petits copains (pardon la « création »)… n’est pas enterrée.

    http://tinyurl.com/plm3uf4

    Pour une raison très simple… Cette taxe, pardon contribution, ne viendra pas alourdir la pression fiscale… car… car… les fabricants baisseront leurs marges… et n’augmenteront pas leurs prix !

    Si, si.

    C’est beau.

  24. Black Mamba

    « l’idée juste du moment c’est de pénaliser le consommateur de services sexuels tarifés achetés auprès d’un travailleur du sexe dûment enregistré notamment en statut d’auto-entrepreneur (d’où l’idée du gouvernement de réduire la portée de ce dangereux statut).

    Évidemment, « aller aux putes » est un acte de grande délinquance au même titre que la fraude fiscale aussi sévèrement réprimée que le terrorisme. Résultat ? De grosses grosses amendes super plantureuses de plusieurs milliers d’euros pour les dangereux récidivistes et jusqu’à 6 mois de prison ferme pour les consommateurs qui se feront prendre régulièrement les doigts dans le pot de confiture.

    http://www.lecontrarien.com/la-realite-de-la-crise-19-09-2013-edito

  25. Xango

    Big Up au Figolu avec un article de la soeur du braqueur… qui dresse un portrait élogieux de son frère, photo d’elle en larmes, qui nepardonnerajamais etc, etc…

    CPEF, le Figolu aussi

  26. sabrauclair

    C’était la 1ère fois que je m’exprimais sur Face de Bouc, qui plus est sous mon vrai nom.

    Bien sûr je ne justifie pas de tuer quelqu’un. Mais le ras-le-bol des bijoutiers-horlogers (et autres commerçants, car tous y ont droit) est parfaitement compréhensible.

    Que fait-on pour que ces agressions de « gens honnêtes qui triment » ne se reproduisent pas?

    Le p’tit c.n avait été condamné 14 fois!! Ce qui n’empêche pas sa soeur et ses parents de le présenter comme un gentil p’tit gars que tout le monde adorait (il apportait peut-être un complément de revenus utile, à la maison).

    Déjà, si l’on avait sucré les alloc’ à ce petit monde dès la 1ère condamnation du galopin, peut-être les parents se seraient-ils fendus d’une gifle, certes virile, mais salutaire pour remettre le chérubin dans le droit chemin. Cette mesure n’avait-elle pas été préconisée par un élu de gauche?

    Enfant, j’ai moi aussi fait des bêtises de gosse. Papa Sabrauclair m’avait alors passé une torgnole qui m’a permis d’y voir clair et de rentrer dans le rang, pour devenir l’individu besogneux et trimeur (bref: un idiot de contribuable) que je suis aujourd’hui.

    1. Black Mamba

      « Papa Sabrauclair m’avait alors passé une torgnole qui m’a permis d’y voir clair et de rentrer dans le rang, »
      Toutes mes félicitations à votre père qui pratique la méthode Black Mamba pour mettre ses enfants sur la bonne route. 😉

      1. Aristarque

        La méthode B.M. s’ étend éventuellement au mari W.P. si le tonnage hebdomadaire de douceurs à Mme n’ est pas à son niveau habituel, agrémentée de quelques ustensiles détournés de leur usage conventionnel. Gardes-en quelques unes, B.M. , pour aller les percuter en cadence sur les Champs Elysées, en mémoire des Chiliennes d’ il y a 41 et 42 ans… A part cela, B.M. est un parangon de tolérance… 🙂

  27. Mainmain

    Sinon il y a ceux qui réfléchissent et qui se disent que le mec est pas totalement responsable.
    Mais s’il est responsable d’une chose, c’est bien d’inconscience. Je veux bien qu’il soit choqué à ce moment-là, qu’il ait une sensation de raz-le-bol qui l’a chopé à la gorge, mais pour aller défourailler à l’extérieur quand ses braqueurs mettent les bouts… J’ai envie de dire wtf.

    Le mec a mis la vie de passants, victimes potentielles (et innocentes, hein), en danger. Ça mérite quand même une petite condamnation, quelques jours, pour qu’il réfléchisse un peu la prochaine fois. Contrairement à ses agresseurs il doit avoir un brin de jugeote…

    C’est pour ça que je ne soutiens pas le pôvre bijoutier, pas pour des tartufferies de journaleux à la mords-moi-le-ourgf qui font dans le mélo.

    1. LECOMTE René

      Et notre va-en-guerre, « moi, président, je… » et son acolyte Fafa, ont droit eux à des victimes collatérales, sans que cela n’offusque personne. Bien sur, à ce niveau, ce n’est pas de l’inconscience et je passe sur les raisons obscures de cette volonté d’intervention.

    2.  » la vie de passants, victimes potentielles »
      C’était tôt le matin, il n’est pas impossible qu’il n’y ait pas eu de passants à ce moment…

    3. Théo31

      « Le mec a mis la vie de passants »

      Et le mec devant, il était pas armé ? Et s’il avait croisé des flics à ce moment là, qui dit qu’il n’aurait pas fait usage de son arme et tué des innocents ?

  28. dom

    Bien Mainmain, ne le soutenez pas, vous avez de la jugeote, vous. Alors regardez bien la main qui tient l’arme qui va vous crever !

    http://www.youtube.com/watch?v=He-XrKfULeY

    Si ce n’est lui, c’est donc son frère ; contre La Fontaine, il faut prendre ça au premier degré et oublier Rousseau avec sa dignité réductible à chaque individu. Mais combien de familles en France sont criminelles et criminogènes à ce point ?

    Et puis c’est savoureux de la part de gauchistes bisous de se soucier de la vie de passants innocents, alors que jamais, jamais on ne les entend sur ce point lorsqu’effectivement des passants innocents sont dégommés par la vermine. Mais dites-moi Mainmain, dans ce cas d’autodéfense comme dans tant d’autres, le bijoutier a-t-il oui ou merde tué d’innocentes victimes ? Ah, si seulement…

    1. Nyamba

      D’ailleurs, en parlant de toucher des passants zinnocents, et tout ça : suis-je la seule à me dire que réussir à toucher une cible mouvante, mortellement, après un passage à tabac et dans un état de panique et de colère renversant, c’est quand même une chance (façon de parler) de cocu ? Ce bijoutier, c’est Ryo Saeba ?

        1. Black Mamba

          C’était le karma du jeune délinquant, il a trop souvent tenté la chance. …
          Il était persuadé que c’était une façon « honnête » de gagner sa vie… pas de bol , il a perdu.

          1. Calvin

            « Pas de bol » s’adressait au bijoutier, qui va devoir face à la cohorte de bien-pensant, et de juges avides de montrer enfin à la face des Français, que Non ! ils ne sont pas cléments avec les meurtriers.

            1. Black Mamba

              Je sais que cela s’adressait au bijoutier mais le « gamin » l’avait bien cherché si ce n’était pas le bijoutier ce serait quelqu’un d’autre . Ces parents auraient dû lui dire que le « métier » comportait des risques.

            2. Calvin

              @BM
              Ok, mais justement, dans ce cas, ceux qui ont du bol, ce sont les victimes potentielles du braqueur.
              Bon, peut-être pas à sa seizième ou vingt-cinquième récidive, mais sans doute plus tard oui.

              Finalement, ce qui ce voit, c’est un braqueur abattu.
              Ce qui ne se voit pas, c’est les familles des victimes épargnées par le geste désespéré et malheureux du bijoutier.

              Maintenant, je le dis, je n’aurais jamais fait comme lui. Je suis même contre la peine de mort.

      1. dom

        Peut-être, Nyamba, mais c’est surtout un type qui a vécu au Liban pendant la guerre, ça aide pour survivre, et peu me chaut de savoir de quel côté il était. Ce dont je suis sûre dorénavant, c’est qu’il a sauvé des vies, aujourd’hui et demain, en France. Parce qu’enfin, quand on lit le Monde, Libé et tous nos journaux de référence, quand on entend sa délicieuse famille parler de lui, les mots « immature », « paumé », « influençable », reviennent un peu trop souvent pour douter qu’il aurait fini tôt ou tard par buter – dans un moment d’affolement bien compréhensible – un salaud de bijoutier qui ne se laissait pas fracasser comme il convenait.

        Moralité Mesdames : épousez un chasseur, ce sont généralement des modèles matures aux nerfs solides, surs d’eux et dominateurs 🙂

        Et avec l’élite des élites, Nyamba, vous n’aurez pas besoin de le transformer en bête à cornes pour le voir dégommer un gentil lapin à 150 mètres ! Dépeçage passé, c’est un souvenir très érotique…

        1. Nyamba

          Nooooooon pas les lapiiiiiins ! 😥
          Les chasseurs terrestres, je les côtoie assez régulièrement : d’impossibles machos, aux aguets de la moindre paire de jambes quelque peu exposée… et ce langage ! Cette grivoiserie ! J’en serais presque offusquée, si je n’étais pas pire à certains égards… 😛
          Non, perso je préfère les chasseurs sous-marins. Question de background familial, probablement – ou alors je préfère manger Nemo que Panpan !

            1. Nyamba

              Vous seriez surpris des réactions suscitées par une simple paire de talons aiguilles… c’est parfois plus ravageur qu’un décolleté !
              Ceci dit, c’est plus sur le profil des uns et des autres que s’appuie ma préférence : le marin est seul face à sa proie, dans un monde silencieux. Le terrestre fait beaucoup, beaucoup plus de bruit… (il se peut que je change d’avis si l’on m’annonce que certains chasseurs modernes préfèrent l’arc et les flèches aux armes à feu :mrgreen: )

      2. gem

        c’est pour ça que la version du bijoutier est plausible : en visant le braqueur il l’aurait raté, par contre lui foutre le pruneau dans le buffet c’est un résultat probable d’un tir dans les roues à cause du « relèvement du canon »

        1. Black Mamba

          Dans la précipitation de la fuite le fugitif est tombé de la mobylette or à cet instant le coup était parti en direction des roues.
          Par le pur hasard le trajet de la balle coïncide avec le trajet de la chute et il y a impact à l’instant T.
          Point Barre.

  29. Australopitheque

    Bretigny, Meric, … les exemples de manipulations de l’opinion ou de dissimulation de la realité sont quotidiens. Mes mates – saluons d ailleurs notre new gvt Liberal 100% anti politiquement correct et super myso- n’en reviennent pas qs je leur dis que j’ai quitte la France pour raison politique et pas economique.
    L’autre jour sur RMC Les grandes Gueules (la radios ecoute sur le phone branché en bluetooth dans la voiture) j’entendais les pathetiques animateurs se demander comment on pouvait arriver a truquer ces chiffres pour atteindre 1.5millions. Quarante mns a deblaterer sur le comment truander et pourquoi Facebook ne donnait pas les chiffres – preuves que forcement ca cachait quet’chose. Pas fichu de s’interroger UNE minute sur le pourquoi des 1.5 millions.
    Affligeant.

    1. Nocte

      Ils s’interrogent, ils savent pourquoi, mais ne veulent/peuvent pas la donner…

      Tout le monde bien pensant voit la vague, elle est loin, mais elle n’est pas petite, mais elle les fait frémir un peu;
      La vague pourrait se briser avant de toucher leur tour d’ivoire, et ils vont faire en sorte que cela lui arrive.

  30. Dominique

    « Tu voudrais donner des yeux a la justice impossible de violer cette femme pleine de vices »!!(parole d’une chanson,datant maintenant mais tellement vrai!)
    « On aime la justice dans la maison d’autrui »,bien plus ancienne cette vieille expression proverbiale,et tellement vrai aussi..
    Autre preuve d’une justice invraisemblablement absurde(depuis et pour toujours?),ce reportage que certains ont peut etre vu(oui je sais la TV..mais parfois il y existe des emissions dignes d’interêts!) le sujet est a propos de Cayenne et un des derniers gardien y ayant travailler;les images montrerent le « cahier d’entrée »(je suppose qu’il etait tenu,utiliser,par le directeur)sur ce cahier il etait possible d’y lire ceci,d’une belle ecriture(calligraphique dit-on?):Monsieur untel,au motif d’emprisonnement:algarade(!!!)durée emprisonnement:17 mois!!
    17 mois a Cayenne pour la castagne du samedi soir!!

  31. calc80

    C’est marrant, ce canard, « Libé », c’est censé traduire la joie de la Libération en 45 non ? l’idée de promouvoir la Liberté, la vraie, et l’Avenir radieux, le vrai.
    Or c’est tout l’inverse que promeut ce PQ.
    L’Endoctriné serait sans doute un meilleur nom. Ou encore l’Enc..lé. Quoi que ce serait plutôt L’Enc..leur. Et ils nous prennent pour des mouches..

    1. hussardbleu

      raté, c’est pas la même « Libération » : l’actuel Libé, enfin celui des petits gauchistes, ça remonte à 1973, avec le pépé Sartre déjà gâteux, et le July à cheveux longs avant les cigares… maos, trotskos et autres situs…
      « Libéral-Libertaire » disait le même July avant de se faire balourder…

      De méchantes langues le qualifient actuellement d’anarcho-bancaire, à raison de la présence financière du brave Édouard de Rothschild…
      Mais cette famille avait déjà financé l’Humanité à ses débuts, celle de Jaurès… alors, n’est-ce pas ?

  32. calc80

    Pour revenir sur les 1,5 millions ou plus de clics sur le « J’aime » de la pétition en faveur du Bijoutier, on peut noter que la tranche d’âge la plus représentée sous Facebook en France reste la tranche 15-25 ans (vécu : obligation maintenant des élèves à avoir un compte facebook, nouvelle exigence des nos valeureux professeurs en classe pour rester en « contact » avec les « jeunes »).
    Moi qui vous pour parle (avec modestie), sans avoir fait la guerre, je n’ai pas pour autant de compte facebook et je ne peux pas cliquer ! Pourtant, j’aurais bien ajouté mon clic ! (c’est vrai, j’aime bien cliquer…)

  33. Lambda Expression

    HS

    http://www.challenges.fr/entreprise/20130919.CHA4546/lufhtansa-commande-34-boeing-777-9x-et-25-airbus-a350-900.html

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130919trib000785968/europe-spatiale-la-trahison-allemande.html

    Zut, un manque a gagner dans la balance commerciale francaise.
    Mooooooo va certainement vouloir aller punir les teutons.
    Ca sent le sarin.

    Heu..pardon, mes excuses, moi aussi je sors. On fait un truc Calvin ?

  34. Mortimer

    Même sans avoir un compte fesse bouc (comme moi aussi) , il est toujours possible de manifester son soutien au bijoutier par la pétition qui circule sur france-petitions.com.

    Bravo, très bon article qui montre une fois de plus l’abîme qui se creuse entre « l’élite » et son bon peuple.
    Vous auriez même pu dénoncer les tentatives de dénigrement du compte par des soupçons d’achats de like .

  35. Calvin

    Non, mais je repense à l’article cité par Elphyr (9 h 51 min) sur les dernières révélations de l’affaire Méric.
    Si ça se trouve, l’opération de la semaine précédente l’a fatigué, il était soigné depuis ses 16 ans de leucémie, il a quand même fait une virée entre potes dans des conditions particulières (style assaut, cris, adrénaline)… Et les parents trouvent ça normal, ses potes trouvent ça normal, les journalistes trouvent ça normal.
    Y a pas à dire, l’irresponsabilité a de l’avenir.

    1. Black Mamba

      C’est cela être en Socialie: PERSONNE EST RESPONSABLE
      Les parents 1 et 2 auraient dû par principe de précaution obliger ce jeune homme en pleine convalescence à rester à la maison … Les nounours peuvent être un « peu brutaux » avec les câlins :mrgreen:

    2. gem

      Un couple de facho a fièrement élevé un petit facho, qui est mort en facho sous les coups d’un facho. Je suis sur qu’il était de toute façon irrécupérable, pire que le braqueur : il est fréquent qu’un braqueur finisse par se ranger, alors que les fachos de gauche, c’est nettement plus rare.
      Pas de quoi pleurer.
      Comme pour les 69 gentils petits fachos norvégiens tués par le facho du même pays.
      Tout cela mérite un Darwin Award.

    1. Fred

      Le pire, c’est que la morphine rend extrêmement dépendante, et doit voir ses doses sans cesse revues à la hausse pour améliorer ses vertus antalgiques… Jusqu’à ce que mort s’en suive (overdose)…

      1. Duff

        BFMB a consacré une édition spéciale dans laquelle l’inénarrable Delamarche s’est fendu de quelques phrases clés, en gros :

        Une politique de taux bas pendant longtemps ne responsabilise pas les acteurs finalement on peut investir sur n’importe quoi.

        L’injection monétaire ne se concrétise pas dans l’économie réelle, ell est juste captée par les valeurs boursières et pour artificiellement maintenir des taux bas sur les emprunts étatiques.

        Pas d’amélioration visible sur le marché de l’emploi US, ni fondamentalement sur le marché immobilier, après des rapports montrant l’inefficacité des QE, on a décidé partout de prolonger les QE…

        Bref, puisque la vélocité de la monnaie est toujours nulle, à quoi serve les banques centrales? Est-ce que l’injection monétaire pour contrer le risque déflationniste est une solution politico-économique viable sur plusieurs années en plus que ne coûtent les crises financières intrinsèquement?

        Réponse au prochain épisode mais je suppute que des politiques monétaires qui repoussent temporairement l’action politique pour faire des réformes de fond très dangereuses.

  36. Franz

    J’ai surveillé samedi la monté en puissance de la mobilisation.
    Plusieurs milliers de clics par minute samedi matin.
    Vers midi le MILLION était atteint.
    A 13H00, France info signalait ce mouvement, et donne le chiffre de « plusieurs milliers d’internautes » …..

    Sur chaque sujet que je connais personnellement, je constate une désinformation ouverte et massive.
    Imaginez ce que j’en conclus sur les autres sujets…

    1. Calvin

      Si ce que tu dis est vrai (ce dont je ne doute même pas), c’est bien que le premier million s’est fait sans relai, « à la cool », je dirai. C’est l’effet boule de neige d’un mouvement qui n’est pas de l’extrémisme mais d’une sympathie dû à sentiment de ras-le-bol.
      Je pense que quand le mouvement a pris non pas de l’ampleur, mais une connotation politique forte, beaucoup ont « dé-liké », ce qui fait, a contrario, que les sortants remplacés par les nouveaux arrivants, ceux qui likent toujours assument bel et bien leur ras-le-bol.

    2. vengeusemasquée

      Pareil de mon côté samedi soir. J’étais hypnotisée. Je rafraichissais en permanence et j’en avais environ 1000 de plus par minute et on était vers 1,3 million. C’était impressionnant.

  37. Fachodécomplexé

    J’ai installé une cible dans le fond de mon (grand) jardin. Tous les matins je tire un chargeur sur un méchant voleur.. même si il me tourne le dos pour s’enfuir..
    Le jeu le plus vendu au monde : « Grand Theft Auto » (traduction: Les grands voleurs de voitures). Un jeu pour l’entrainement des jeunes à voler et tuer. Super société ! mais à priori, ça ne choque personne…

    1. Aristarque

      Les petits voyous n’ ont pas attendu Grand Theft Auto X pour devenir ce qu’ ils sont. Il y a cinquante ans, on appelait ce genre de guignols « blousons noirs » et il y a un bon siècle, « apaches » leur collait comme étiquette… Jules Bonnot, très officiellement détenteur du trophée du premier hold up utilisant une voiture, a sévi avant la première GM… Comment y a t il pensé, défavorisé qu’ il fût d’ être né bien trop tôt pour que la soluce lui soit soufflée? Mystère et boule de gomme. Ah, au fait, il n’ a pas non plus hésité à flinguer un encaisseur de la Société Générale alors que ce dernier n’ était pas armé… Les risques du métier, ont dit certains… 🙁

  38. Pidji

    Nous étions à 700 000 likes, quand des pseudos experts ont été envoyés en urgence sur toutes les chaines d’info pour essayer de nous faire croire qu’il s’agissait d’un énorme fake. C’est d’ailleur ce qui m’a motivé encore plus pour envoyer le 700 001ème.

  39. h17

    « l’accession au pouvoir d’un authentique Noir Américain »

    Heu… je ne veux pas faire le pointilleux, mais on peut trouver plus afro-américain qu’un type qui est autant blanc que noir (mère blanche, père noir = 50/50 génétiquement) et dont le père était Kenyan (dont – en plus – à peu près AUCUN des ancêtres des vrais afro-américains ne devait venir, pour des raisons géographiques évidentes…)

Laisser un commentaire