Made in France, E3 : « Jeu de mains, jeu de vilains »

Tranches de vie ordinaires en République Démocratique (et Populaire) Française, imaginées mais pas dénuées de réalité – Épisode 3 : « Jeu de mains, jeu de vilains. »

Par h16 et Baptiste Créteur.

On aura beau dire ce qu’on veut, la France est un pays si calme et si peu criminogène qu’un Président peut s’y balader en scooter. Bien sûr, il garde tout de même une escorte policière jamais dépourvue d’une arme à feu. Il a le droit, lui. Les citoyens normaux, désarmés et donc seulement contribuables, n’ont de toute façon rien à craindre. On est en France.

Et c’est en France que vit Arnaud, un garçon sympathique dont la joie effervescente est communicative.

D’un naturel frétillant, il n’hésite jamais, entre deux vibrations allègres de son abondante chevelure bouclée, à rendre service, à distiller les mots gentils et les conseils avisés comme d’autres distribuent les prospectus. Mais parfois, le destin se montre capricieux et joue des tours même aux plus sympathiques d’entre nous.

Et ce soir, le destin, bien français lui aussi, est même chafouin. Alors que la nuit, franchement fraîche en ce mois de février, s’est déjà installée sur la ville, Arnaud rentre tranquillement de son cours de Krav Maga, quand il se fait soudain héler par un triplet de jeunes gens. Arnaud comprend instinctivement qu’il va devoir ici composer avec l’un de ces groupes de jeunes, généralement festifs, souvent bruyants, peu citoyens mais parfois déçus voire franchement rétifs. Dans un quartier pourtant normal, à la fin d’une journée pourtant tranquille, Arnaud sait qu’il va devoir faire face à une situation dont on se sort difficilement sans heurts.

polite self defenseLes petites gouapes l’accostent et lui font rapidement savoir, avec un langage délicieusement fleuri et une insistance peu ouverte au débat, qu’ils apprécieront grandement la générosité dont Arnaud saura faire montre en leur offrant une cigarette. Arnaud, qui ne mange ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé, et qui ingurgite scrupuleusement cinq fruits et cinq légumes par jour avec une eau parfois pétillante mais bien Made In France (c’est fou !), n’a bien évidemment jamais sombré dans la nicotinomanie. Lui qui s’évertue à conserver un esprit sain (et citoyen, n’est-ce pas) dans un corps sain, s’adonner à la cigarette (même électronique), c’est, quelque part, échouer à repousser l’industrie du tabac, le capitalisme éhonté, et, quelque part, une certaine forme de fascisme de consommation, hein, voyez-vous, parce qu’enfumer les autres tout ça, c’est mal. Bref : Arnaud ne fume pas, et doit malheureusement renoncer à toute générosité à ce sujet.

Mais les fripouilles n’en démordent pas : selon elles, Arnaud aurait une fâcheuse tendance à faire le chien, serait issu d’une relation hors mariage, et camouflerait mal un égoïsme peu approprié en ces temps de disette financière. Le petit groupe continue à faire monter la tension au point d’insinuer qu’il aurait eu volontairement quelques coïts avec sa mère, ou sa sœur (les propos ne sont pas toujours clairs, et la confusion de vocabulaire rend le dialogue un peu âpre entre Arnaud et le groupe).

Fair play, Arnaud les prévient ; champion interdépartemental de Taekwondo et pratiquant assidu depuis huit ans de Krav Maga, il ne s’en laissera pas conter facilement mais il souhaite cependant trouver avec eux une issue pacifique (et intérieurement, ça l’ennuierait beaucoup d’esquinter sa toute nouvelle marinière que sa bonne amie Fleur lui a offerte pour la Saint Valentin). Étonnamment devant cette proposition pourtant équilibrée, ses interlocuteurs refusent et expriment ouvertement le souhait de « niquer sa race », chose qui doit leur sembler d’autant plus facile qu’Arnaud n’a pas une carrure spécialement impressionnante, et que cela résonne pour eux comme un défi.

De façon prévisible, ce sera le plus petit et le plus nerveux de la troupe de semi-habiles qui devient le premier de ses agresseurs ; malgré sa surprise (tout se passe fort vite, dans ce monde), Arnaud parvient à parer la gifle. Malgré sa nervosité, il les met à nouveau en garde qu’il pourrait leur en cuire, et réitère malgré tout son souhait de se séparer sans blessures d’un côté ou de l’autre. Sa proposition est pourtant à peine achevée que le premier impétrant revient à la charge.

Arnaud, tout en parant sans mal le coup de poing de son agresseur, lui place un direct précis dans la mâchoire. Le coup, parfaitement exécuté, met durablement le freluquet hors de combat. Mais au lieu de reconnaître leur défaite, les autres tentent de se jeter sur Arnaud, l’un d’eux sortant même de la poche de son costume traditionnel (survêt’-basket-casquette) un couteau à cran d’arrêt. Ce qui devait arriver arrive, et assez vite : après un combat de quelques secondes à peine, les fripons gisent au sol, Arnaud ayant tout de même encaissé un coup de poing dans les côtes.

Un détail le frappe cependant : autour de l’un d’eux commence à se former une flaque de sang. Eh oui : dans la courte agitation qu’aura constitué l’altercation, l’un des agresseurs a glissé sur une plaque de verglas et s’est fracassé les dents sur la chaussée. Sans attendre, Arnaud appelle les pompiers, préoccupé par le sort de l’individu désormais inconscient. Pendant ce temps, les autres canailles s’enfuient sans demander leur reste et sans s’occuper plus que ça du sort de leur infortuné camarade d’arsouille.

Malgré tout, Arnaud est charitable et décide d’accompagner le blessé aux urgences. Il remplit une déclaration de police, racontant la scène aussi fidèlement que possible, et ne manque pas d’invoquer la légitime défense, évidente.

self defense pro tip

Sa surprise sera grande quelques mois plus tard lorsqu’il est convoqué au tribunal. Il appert en effet que l’utilisation de ses aptitudes au combat le rend coupable d’une utilisation de force supérieure à celle de ses agresseurs. En effet, le couteau n’a pas été retrouvé, et le jeune déçu blessé (qui aura obtenu 9 jours d’incapacité totale de travail auprès d’un médecin plein de commisération) s’est empressé d’évoquer le racisme pour expliquer la rixe qui l’a mis à mal. Moyennant quoi et comme il n’a pas fui après la fessée mémorable qu’il a administrée aux petites frappes, ce qui lui aurait évité pas mal de paperasse, il est condamné à deux ans de prison avec sursis, le racisme s’étant ajouté aux coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de 8 jours.

C’est un verdict fort gênant, parce qu’ainsi, Arnaud perd tout espoir de devenir un jour l’avocat qu’il a toujours rêvé d’être, son casier judiciaire n’étant plus aussi vierge que son cœur est pur.

Eh oui, en France, jeu de mains, jeu de vilains !

Cette histoire est loin d’être totalement imaginaire. Si elle vous rappelle quelque chose, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires ci-dessous !

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires338

  1. Black Mamba

    En France, il faut dégainé le premier… Arnaud aurait dû, lui, porter plainte pour agression et il aurait ainsi être couvert contre cette injustice

    1. Calvin

      Je pense que cela ne suffit pas.
      Il y a ensuite enquête, interrogatoires, témoignages, etc.
      Il serait si facile de calomnier, en dégainant le premier, aux autorités, cette fois.

    2. Adolfo Ramirez Jr

      Il aurait dû les balancer dans le fleuve le plus proche… la police se serait empressé d’invoquer l’alcool, la chute accidentelle et de classer l’affaire.

  2. Le Gnôme

    Moralité, toujours avoir un paquet de clopes sur soi pour calmer les petites frappes, on évite ainsi les ennuis. Quelques billets de 100 ne seront pas inutiles non plus.

    1. Black Mamba

      Cela dépend où tu te trouves car en Guyane, Arnaud aurait eu tout de suite des coups de couteaux même s’il était coopératif …

      1. royaumont

        Comment, le pays de Taubira ne serait pas le havre d’amour et de fraternité décrit ?
        On m’aurait menti !

        1. Black Mamba

          C’est la Loi de la Jungle …et mère Taubira le sait parfaitement bien donc, c’est avec joie qu’elle fait goûter aux métropolitains ce que c’est de vivre dans la terreur de perdre sa vie pour un oui ou pour un non …

      1. gameover

        14 lignes pour dire qu’il ne fume pas… du grand art.
        Tu sors ça au quémandeur, c’est soporifique… soit il s’endort, soit il passe son chemin car il ne se rappelle plus la question qu’il a posée. 😉

        1. royaumont

          Oui, et cette manière de traduire le sabir wesh-wesh* en français soutenu me rappelle Camus, rien de moins.

          Pardon, à la place de sabir wesh-wesh, lire : le language créatif et imaginatif de cette génération qui représente une chance pour la France et qui n’hésite pas à se libérer des stéréotypes verbaux issus de ce peuple rance, petit bourgeois et colonialiste.

      1. lateo

        « Prête lui ta soeur »
        Des « cousins » se sont déjà servis en groupe, ma soeur n’est plus assez neuve à leur goût :-/

        Sinon en cas d’agression de ce type, quoi que tu fasse tu perds.
        Tu te défends? tu perds, puisque tu deviens le méchant agresseur. Tu subis stoïquement puis va voir la police? Tu perds aussi dans le sens où ça va finir sans suite d’une part (à moins de vraiment avoir pris cher), mais qu’en plus les « jeunes » auront désormais ton nom et peut-être même ton adresse s’ils se débrouillent bien.

    1. GG

      Maître Eolas vous expliquerait que ça n’existe pas, les agressions sans motif, et que d’ailleurs les agressions en col blanc sont bien plus violentes et qu’on n’en parle jamais, qu’il y a un siècle on se faisait agresser de la même façon, que de toute façon c’est très mal d’être raciste et que la solution c’est l’éducation.
      Et davantage de moyens.

          1. Pollux

            Il y a un cas contemporain qui s’en rapproche.
            Dans le rôle du rétif on a ce regretté Clément Méric. Dans le rôle du couteau, on a un poteau qui, n’étant pourtant pas considéré comme une arme, a tout de même fait plus de dégâts que le couteau puisque l’agresseur en est mort.
            Dans le rôle d’Arnaud, on a Esteban Morillo qui était aussi en cas de légitime défense (et tiens ? ça n’a pas été retenu semble-t-il…) est tout de même en prison au dernière nouvelles…
            Finalement, même la tranche de vie racontée par h16 semble édulcorée par rapport à l’affaire Esteban…

          2. Aristarque

            Ce doit être un mix de cas réels car je pense bien avoir déjà lu des faits divers de ce type-là. Il y a une dizaine d’ années, dans un petit village du Nord un adjoint au maire et son fils, agriculteurs, aperçoivent de loin, un malfrat casser une fenêtre arrière d’ une habitation et y pénétrer. Ni une ni deux, les deux hommes s’ y précipitent en voiture. Alerté, le cambrioleur sort précipitamment, monte lui même dans sa voiture et file, pris en chasse par les deux autres qui lui serrent le train. Le voleur loupe un virage du petit chemin et sa bagnole tombe dans le fossé. Les gendarmes arrivent et coffrent le gus. Quelques jours après, les deux preux chevaliers reçoivent une convocation d’ un juge d’instruction suite à la plainte du gus pour voies de fait, destruction de véhicule, blessure (cheville cassée dans son accident), etc… Se rendant compte que cela n’ était pas une galéjade, il a fallu que le Maire organise une manifestation avec tout le Conseil Municipal, écharpes tricolores et la population locale pour que le Parquet décide de classer la plainte sans suite… Et, au fait, la mère Rossignol (pas milanais), elle en cause plus de son vol à l’ arraché?

            1. tabbehim

              le problème mon cher h16, c’est que des cas de légitime défense refusé, il y’en a légion.
              et que c’est même devenue usuel maintenant de soit fuir, soit songer à les éliminer. La société actuel perd ce qui aurait du être son ciment : une justice équitable.
              Le troisième pouvoir n’est plus populaire. il n’est plus apprécié.
              Les gens songe de plus en plus à se faire justice eux même.

              Comme vous le dite, ce pays est foutu, et je fais partis de ceux qui attendent la chute en attendant la déchéance complète du second pouvoir.

    2. Gilles

      Honte à toi commentateur, car ce n’est pas le pays qui est en cause mais :
      1> une certaine population, livrée à elle-même et par là obligée de se trouver des occupations sociales, quitte à s’inviter dans vos propres activités urbaine telle qu’une promenade solo au grand air.
      2> la législation qui met tout en place chaque jour pour que vous soyez secouru par la police à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

      C’est d’ailleurs l’occasion pour nous de nous demander pourquoi les caméras de surveillance n’ont pas été utilisé pour vérifier les dires d’Arnaud, immonde menteur, raciste qui n’a pas hésité une seule seconde, usant de paroles que n’ont probablement pas comprises le trio de jeunes joyeux, à utiliser son art mortel et ultime du cri qui tue, technique millénaire des moines paysans israéliens.

  3. NOURATIN

    Cet incident, certes fâcheux est d’une consternante banalité, à des degrés divers cela arrive tous les jours. Il faut dire qu’il ne fait pas bon se défendre efficacement face aux charmants bambins qui peuplent si joliment nos quartiers sans-cible. Les Juges du « Mur des Cons » veillent au grain et, même non spécialiste des arts martiaux, le jeune « face de craie » a le choix entre se laisser démolir par les Chances Pour la France et se faire massacrer par la Justice de la République. L’idéal, pour le garçon en question consiste à changer de pays, c’est ce qu’il fait de plus en plus fréquemment.

  4. doh

    Le petit Arnaud aurait pourtant dû savoir, bien que n’étant pas en voie de disparition, loin de là, les « chances pour la france » font partis d’une espèce protégée en RDPF.

    1. bob razovski

      Cette histoire d’espèce protégée me rappelle une altercation dont j’ai été témoin entre un vieux monsieur, algérien immigré en france, et deux chances pour la france, issus de l’immigration, mais bien français.

      Nous sommes dans une belle cité, genre les minguettes, les 3000, le val fourré.

      les protagonistes s’engueulent depuis un certain moment, le vieux se prenant insultes sur insultes, quand un des poètes du jour déclame ce vers emprunt de courage et de liberté :

      – « tfasson, jniklapolis, tarassasdetamerlaput »

      Le vieux devient d’un coup calme et sérieux…

      – « tu as tort de niquer la police, car elle te protège, la police » (Même si l’accent n’y est pas, notez la différence d’élocution entre un immigré algérien et une chance issue de notre éducation nationale)
      -« wooozivalaut… dekoi m protej la polisse, jlanik mooooi » (je résume, certains mots m’ont échappé sur le moment)
      -« elle te protège de moi. parce que si elle n’existait pas, y’a longtemps que je t’aurais tué »

      L’autre est resté coi. Lorsque le pépé a repris son chemin, ayant tourné le dos, nos deux chances se sont mis a gesticuler (mais en silence, pour montrer ce courage qui les caractérise) en faisant des doigts d’honneur et en se tripotant ce qui leur sert de zizi par dessus leur survet’. Certainement à la recherche de testicules, organes dont ils étaient visiblement dépourvus.

      Espèce protégée, car espèces sans couilles, certainement 😉

      1. lateo

        Elle me plaît bien cette réplique.
        Si mon cerveau ne vire pas au blanc à ma prochaine agression, il faudra que je pense à la ressortir.

  5. Fred

    HS, mais à relever. La croissance économique du pays s’ élève 0,3% pour 2013, et fait quasiment aussi bien que celle l’Allemagne avec ses ridicules 0,4% de croissance annuelle alors que les salariés de ce pays sont horriblement opprimés par d’horribles capitalistes qui les sous-payent. Vous voyez bien que le socialisme français, ça marche ! http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/02/14/20002-20140214ARTFIG00036-la-croissance-francaise-meilleure-que-prevu-en-2013.php?pagination=2#nbcomments

    1. Karamba!

      Pas compris comment on peut faire à peu près autant de croissance que l’Allemagne avec un déficit commercial qui n’a pourtant rien à voir avec elle.

      1. gameover

        La croissance c’est d’une année sur l’autre.

        Corrigé de l’inflation, j’ai gagné 200KE en 2011, 250KE en 2012 et 252KE en 2013.

        0.8% en 2013… p’tain j’suis devenu pauvre.

        1. hussardbleu

          @Gameover : jolis revenus… je devrais sans doute m’installer à Cabillonum… certes, c’est un lieu d’exil…

          1. gameover

            Ouais ben Cabillonum 3/20 au test d’hier… et le bled où j’habite c’est 0/20.
            L’hopital ou l’hopital.

            Mes revenus : corrélation ou causalité ?
            Nan c’est grâce à mon QI de 152… !

            1. Aristarque

              Toi, je ne sais pas,HB, mais je me contenterais du QI de 152 et celle qui va avec, en échange des frères B.

            2. gameover

              Lauzun… du temps où on jouait à trou-madame.

              Mon QI tu me l’as déjà faite avec Sharon Stone… t’es fan ?

              Les Bogdanoff, faudrait arrêter de faire croire aux gens que la double pénétration ca permet d’avoir des jumeaux…

              ————->[…]

            3. hussardbleu

              Sharon Stone ? déjà faite ? pas par moi… et quelque part, je le regrette… quant au QI à 152, il me semble que tu l’avais déjà publié… aaah! rien ne vaut l’auto-promotion…

              Quant à Lauzun, et pour les petits jeux que tu évoques, il avait, sur place, la Maréchale de H… (pas Seize), dont un descendant fut chef de cabinet du Préfet du département, il y a une petite vingtaine d’années… nec cesso, nec erro… les new Ariodant dérogent…

            4. tabbehim

              @gameover : un mélange entre les frères Bogdanov et NVB, vous arrivez à visualiser?
              Fermez les yeux, et imaginez les enfants que ça générerait *.*

              (j’ai fait ma BA plus bas, alors je dois compenser en mauvaises actions 😀 )

            5. Théo31

              Sharon Stone 152 de QI ? Quand elle parle de politique, ses éructations sont semblables à celles de Michael Moore.

      2. Christophe

        La réponse est là :

        http://tinyurl.com/nq3acs6

        « When Markit, a global business survey company, tried to figure out why its private-sector Purchasing Managers’ Index for France was so much worse than France’s GDP figures, though they track pretty closely for most countries, it found that output of the government sector has grown 2.1% since the second quarter 2012. But once the government sector is removed from the equation, private-sector GDP actually declined during that period by 0.2%. And it remains 3.2% below the pre-crisis peak. The private sector has never recovered! »

        La France pousse sur les dépenses publiques… Ensuite, il suffit de tricher un peu sur le déflateur et/ou sur la production stockée… n’oublions pas en outre que ce +0,3 % sera sans doute « révisé », en raison d’une révision du T4…

        Eh oui… la mesure du PIB sur T4 est une vaste blague… nous sommes les 14 février. Donc c’est une estimation.

        Moscouvici est ses complices sont prêts à tout pour jouer sur des « dixièmes » de « croâssance »…

        1. Fred

          Je suis absolument persuadé que les chiffres du T4 vont être revus à la hausse par un coup de baguette magique. A moins que…

        2. Honorbrachios

          pour le T4, on peut ajouter que les gens ont précipités leurs achats avant les hausses de TVA.
          Et pour le T1 2014, ils vont probabblement nous sortir une croassance à 0.8% car augmenter les taux de TVA en provoquent mathématiquement…

      1. Eole

        pas encore pour les chiffres de l’année dernière, mais attendons les chiffres de l’an prochain, là effectivement on verra les socialistes à l’œuvre!

    1. petit-chat

      Je trouve que Montarebour conviendrait très bien à l’image que Pierre Desproges donnait de Jack Lang : une endive frisée.

  6. lyx

    J’aime bien « avec son costume traditionnel (survêt’-basket-casquette) »
    Après les costumes traditionnels normands, alsaciens et normands un « nouveau » costume traditionnel pour la France, le banlieusard. En fait il y en a un autre: longue tunique, barbe et calotte pour les hommes, même chose pour les femmes sans la barbe remplacée par le foulard.

      1. Black Mamba

        LE RACISME 👿
        Il est devenu un effet de mode, pour le moindre impair contre quelqu’un de « couleur » ou d’ethnie différente de la votre, on est tout de suite catalogué de raciste
        Il n’y a pas si longtemps, on recevait un couple « couleur et semi-couleur » dans notre lieux de travail…
        Le couple avait rendez-vous et était arrivé très en retard, habituellement mon époux renvoie chez lui tout retardataire, ce jour là, il était de bonne humeur, il accepte de les recevoir mais il leur fait une leçon de bienséance car ce n’était pas leur premier retard… La dame lui fait un semblant d’excuse mais sentant la mauvaise foi mon époux insiste sur le fait de devoir être à l’heure…
        Son interlocutrice lui répond qu’elle s’était excusé et qu’il n’avait plus rien à dire … Que n’avait-elle dit là … Mon epoux lui répond qu’il avait parfaitement entendu ses excuses, mais qu’il n’était pas tenu de les accepter …  » RACISTE !! VOUS N’ETES QU’UN RACISTE !!  »
        Mon époux choqué ne savait plus quoi répondre et, là , j’interviens avec un large sourire à la Dame … « Madame, je vous prie de partir car nous n’allons pas pouvoir nous entendre…  » A la vue de ma couleur, elle a compris qu’elle avait joué la mauvaise carte

        1. Calvin

          Le problème avec le « racisme » en France, aujourd’hui, c’est que c’est devenu un argument si facile à sortir.
          Oui, il y a des racistes, mais je ne crois pas qu’ils arrivent à sortir du bois, tellement ils sont isolés ou inoffensifs – hors beuverie et effet de foule. Ils vont s’épancher, vomir leur haine, mais surtout se calfeutrer chez eux.

          Par contre, c’est devenu un argument brandi assez facilement parce qu’il marche, qu’il est si subjectif (il suffit – et peu importe les couleurs – de mettre en face deux interlocuteurs « différents »), et se considère à-priori.

          Nous avons perdu là une part de justice, car les jurés et/ou les juges finissent par tenir compte des pressions politiques, des attentes des médias, de la culpabilité ressentie des citoyens.

          1. petit-chat

            Ou antisémite, pour un oui ou pour un non. Ça clôt immédiatement tout débat, sur n’importe quel sujet, même sans rapport. Vachement pratique comme esquive.

            1. Nyamba

              Et « fasciste », alors ? (j’ai de plus en plus l’impression que, dans l’imaginaire populaire, c’est synonyme des deux autres…)

            2. Fred

              Le plus drôle étant les gens véritablement racistes qui vous traite de raciste car ils appartiennent à une minorité voyante… Beaucoup moins drôle quand c’est votre supérieur hiérarchique qui utilise ce genre de manoeuvre pour vous déstabiliser car vous avez une tête qui ne lui revient pas….

            3. hussardbleu

              Citation, aussi amusante qu’intelligente :

              « Avant, un antisémite, c’était quelqu’un qui n’aimait pas les juifs.
              Maintenant, c’est quelqu’un que les juifs n’aiment pas »…

          2. toufou

            Que certains crient au racisme, comme on pourrait le faire en cherchant la faute chez l’autre, car lorsqu’on est humain, il est souvent plus facile de chercher une responsabilité chez les autres que chez soi, cela ne me choque pas. Ca fait partie de la vie.
            Ce que je ne comprend pas c’est que cette accusation soit quasi systematiquement pris pour argent comptant par les observateurs tiers, alors que le plus souvent le veritable racisme n’est pas du tout en cause. Et quand l’accusation de « racisme » semble à propos, il s’agit en réalité bien plus de probleme d’incomprehension culturelle que de pensées suprémalistes.
            Un exemple : si un type d’origine espagnole et un autre d’origine allemande s’engeulent, on va tous en rire parce que l’allemand va etre choqué par le « laxisme » de l’espagnol (car oui, c’est un fait, les espagnols sont souvent moins rigoureux que les allemands), et l’espagnol sera choqué par le « rigorisme stupide » du teuton (car oui, les allemands s’attachent tellement au respect de la règle que cela frise souvent le ridicule).
            Si c’est un type d’origine algérienne qui s’engueule avec un type d’origine française, systematiquement, on aura tendance à faire très attention et à regarder avec minutie s’il ne se cache pas un peu de racisme dans le comportement du français, et en imaginant meme pas une seule seconde la situation inverse.
            Ce qui est parfaitement injuste.
            A la rigueur que ce soit les gens qui pensent ainsi, je le déplore, mais c’est leur droit. Mais quand l’Etat agit ainsi, ça n’est pas acceptable car c’est injuste. Et c’est pourtant ains que les choses se passent actuellement.
            Et on ne peut meme pas dire que ce soit pour défendre les minorités, car les asiatiques, eux, peuvent etre insultés, là ça n’est plus du racisme (souvenez vous d’un de nos 1er ministres, socialiste, qui avait traité les japonais de fourmis …).
            C’est parce qu’on raisonne à l’envers dans ce pays :
            – certaines minorités commettent des actes répréhensibles ? C’est donc qu’elles sont des victimes de la société et en conséquence, il faut les défendre.
            – d’autres minorités ne posent pas de problème ? C’est donc qu’elles ne pas des victimes et par conséquent elles ne subissent pas de probleme d’integration, tout est forcément facile pour elles, et il n’y a pas à les défendre, on peut meme les accabler.

            1. gameover

              Je crois assez aux stéréotypes de genre si j’ose dire.
              Et donc que les français se la pètent, les espagnols ceci, les allemands cela, et que les arabes n’ont pas de parole… ah merde fallait pas le dire… je vais aller me confesser.

              Sur le sujet que tu abordes j’aurais plutôt tendance à penser que dans des situations ambigues, ceux qui pensent à mal sont ceux qui interprètent avec la connexion de synapses la plus courte donc la plus habituelle chez eux.

              Autrement dit ils transpôsent comme venant de toi un schéma de pensée qu’ils ont en eux mais de manière refoulée consciemment ou inconsciemment.

              C’est assez commun dans le domaine psy, ce sont les pervers narcissiques, profil très fréquent chez ceux qui ont le goût du pouvoir et de la domination et qui considèrent que les autres sont peanuts. D’ailleurs on se demande si tous les meneurs ne seraient pas en fait des pevers narcissiques…

            2. hussardbleu

              @Gameover : Cela fait très longtemps que je suis persuadé que tous les politicards, à partir d’un certain niveau, sont des pervers narcissiques.

              J’ai été frappé de lire souvent dans la presse que Untel était un « killer » – dit comme cela en passant – quasiment comme compliment… Les Anglos parlent du « sense of the jugular » ce qui est tout aussi inquiétant…

              Wilhelm Reich, tout bizarre qu’il fût, avait étudié ce genre de perversion et il est aisé de mettre quelques noms sur le portrait ci-dessous :

              « Ce type de structure se construit à partir de vies où le sujet détenait beaucoup de pouvoir et d’influence, souvent accompagnés de domination et d’exploitation.

              L’ego, non suffisamment évolué, a récupéré ces situations pour se sentir fort, se gonfler d’arrogance et d’orgueil et finir par croire qu’il était vraiment le meilleur, au-dessus des autres, méritant un amour et une admiration illimités.

              C’est la situation idéale pour générer une fausse identité construite sur l’influence et le pouvoir détenu momentanément sur les autres.
              L’autre facteur généralement présent pour charger la personnalité de ce type de structure est la trahison.

              Effectivement, les personnes qui auront été méprisées et/ou utilisées vont finir par se rebeller, seules ou en groupe, et trahir ainsi le personnage qu’elles avaient vénéré et servi au départ, ou s’étaient simplement écrasées face à son despotisme.

              Donc, le sujet pris dans cette structure aura l’impression d’être trahi. Cela déclenche un choc violent pour l’ego qui croyait détenir le pouvoir et être reconnu pour toujours.

              La peur de fond de la structure psychopathe

              Peur de ne pas être aimé, peur de perdre le pouvoir d’influence, peur de ne pas être à la hauteur, de perdre la face. Peur de la trahison, de la séparation.

              Le système de défense de la structure psychopathe

              Séduction, manipulation, performance, importance excessive de l’image personnelle, perfectionnisme, fausseté, recherche de l’influence.

              Les traits comportementaux de la structure psychopathe

              Se croit responsable et fort. Cherche à être spécial, unique et important. Manipule, séduit. Attend beaucoup des autres. Convaincu d’avoir raison, il cherche à convaincre les autres. Comédien, intolérant. Se confie difficilement et ne veut pas montrer sa vulnérabilité. Sceptique. Ne tient pas ses engagements et ses promesses ou va faire en sorte de les tenir à tout prix, malgré les circonstances.

              C’est souvent quelqu’un de pressé (il n’a pas de temps à perdre). Quand il est occupé à une tâche importante, il peut facilement oublier de manger. En général il mange rapidement et rajoute instantanément du sel dans son assiette.

              La santé inhérente à la structure psychopathe

              Il avoue très difficilement qu’il est malade car cela le rend vulnérable et ne donne pas une belle image, à moins que ce ne soit une maladie spectaculaire, du jamais vu, ce qui le rendra alors spécial. S’il arrive à se soigner par lui-même (par une cure ou une discipline par exemple) on en entendra parler longtemps. Sinon, comme il a refoulé une anxiété permanente pendant longtemps, ainsi que les malaises physiques, ce sont en général des accidents ou de grosses maladies qui vont se déclarer d’un coup pour le terrasser (crise cardiaque, paralysie, impuissance sexuelle,…). Mais tant qu’il le peut, il fera tout pour camoufler stress et mal-être. Alcool, drogues fortes et tabac vont le stimuler afin de pouvoir toujours être en forme pour performer. Le sujet identifié à cette structure s’attire des maladies de contrôle comme les problèmes articulaires (principalement aux genoux), les problèmes du système digestif, (foie, estomac, diarrhée, ..), ainsi que les problèmes de contrôle nerveux.

              L’aspect énergétique de la structure psychopathe

              L’énergie est accumulée au niveau de la poitrine et de la tête. L’émotionnel est très présent. L’énergie explose en permanence dans des discours flamboyants ou à travers la performance. Par de grandes manifestations spectaculaires (un « amour » débordant, une qualité de service excessive, une bonne humeur envahissante), il attire l’attention sur lui, mais à contrario de la structure orale il ne le fait pas pour soutirer de l’énergie mais plutôt pour dominer et créer l’attachement chez les autres.

              Cependant, le psychopathe est constamment en demande de nourriture affective; il soutire l’énergie (avec plus d’élégance et subtilement) de tous ceux et celles avec qui il entre en relation.

              La relation avec le monde extérieur

              Recherche du pouvoir par la manipulation et la séduction. Les personnes séduites et impressionnées attendent quelque chose en retour, qui ne leur sera d’ailleurs jamais donné : c’est alors que l’influence s’évanouit et laisse la place à la trahison. Cette structure est souvent choisie par des âmes plus évoluées que la moyenne. Elles ont eu le temps de développer de réelles qualités comme le talent artistique, des connaissances scientifiques ou ésotériques, un pouvoir psychique impressionnant, … Tout ce bagage place l’individu au-dessus de la moyenne et fait qu’il a du pouvoir. « 

        2. JS

          Votre anecdote fait dorénavant parti du quotidien.

          Ais vécu la même récemment avec une amie noire dont la fille est métisse, elle s’est fait traiter de raciste au tél (elle n’a aucun accent) par la mère d’un gosse d’origine africaine qui emmerdait sa fille au collège. Une fois confronté en face à face l’autre truffe est restée sans voix…zut elle est pas blanche.. Mdr

          Elle avait jouée la mauvaise carte !

      2. royaumont

        On ne parle pas de torture… interdit par la novlangue.
        On parle de stage de réinsertion socio-culturel

  7. gameover

    Aventure dans le même genre il y a une vingtaine d’années mais à 1 contre 1, le gars ayant bloqué ma voiture. Il sort une barre de métal de sa voiture. Bagarre – flics – plainte – tribunal.
    Le juge m’a collé une amende car vous comprenez mon bon monsieur, si je lui colle une peine il faudra l’expulser (slave ou un truc du genre).
    Merci. Au revoir.

  8. GG

    « selon elles, Arnaud aurait une fâcheuse tendance à faire le chien »

    J’ai beau me creuser la tête, je ne trouve pas la traduction de celle-là !

      1. Josselin

        Tiens, j’ai pensé plutôt que « chien » était plutôt le verlan du mot « yienche » utilisé dans les dialectes locaux. Par exemple :

        « zyva fais pas le yienche b*tard, paie ta clope tsé »

        « Yienche » ici serait donc un synonyme de « rat », « radin ».

    1. LeRus

      Il me semble (petits gazouillis d’oiseaux en musique de fond), que l’espèce canine est perçue de manière particulièrement négative (leur salive est impure) dans certaines cultures, en particulier celles suivant les superstitions d’un saint homme du milieux du 7ème siècle.

      Donc, « Fais pas ton chien » parait approprié dans les exercices de style présentés ici.

  9. guillaume

    Histoire qui est arrivée à ma petite soeur :
    Elle fait partie d’un club de Basket. Dans le tournoi régional, il y une équipe masculine qui n’est pas classée, car comme il y a systématiquement des problèmes lors de matches (bagarres etc.), les équipes en face déclarent systématiquement forfait et ne font même plus les déplacements.

    L’équipe masculine de son club a décidée d’être sympa, et de jouer un match, ce qui permettrai à cette équipe maudite de « rentrer » dans le classement. Elle part avec une partie de l’équipe féminine pour venir les encourager.

    Bien sur, au bout de qq minutes de match, arrive ce qui devait arriver : un membre de l’autre équipe, decu d’une erreur d’arbitrage, attrappe l’arbitre par les cheveux, le pousse à terre et le tire sur qq mètres.
    Bien sur, le match est arreté, tout le monde retourne chez soi.

    Quelques jours plus tard, ma soeur croise cet arbitre, complètement abattu : alors que lui même n’a pas porté plainte, le jeune agresseur a porté plainte (en incriminant une discrimination qui est à la base d’une erreur d’arbitrage!). Bien sur, le « joueur frappeur » est assisté d’un avocat tout aussi ‘agressif’, ce qui oblige notre arbitre à en prendre un, et donc d’aligner les €€€.

    Moralité en france, il vaut toujours mieux attaquer le premier…

    1. Calvin

      Comme mon commentaire plus haut, ce n’est pas le premier qui attaque qui est écouté, mais celui qui a l’argument le plus reconnu et le mieux accepté par la société culpabilisée.
      L’égalitarisme forcé, la victimisation des coupables, l’indulgence des vols et violences font que ce n’est pas forcément le plus radical des deux qui trinque…

    2. royaumont

      Napoléon le disait déjà. Ca n’a pas empêcher la Berezina.

      Moralité : pratiquer la stratégie de la terre brûlée. Un peu long, mais imparable…

  10. Jeanpierre

    J’ai entendu une histoire dans le même genre : un type, sympathique mais également karatéka compétent, accompagne sa femme dans la rue pour une affaire qui importe peu. Sa femme tire du fric au distributeur et un malfrat l’agresse. Le mari lui saute dessus et terrasse l’aigrefin. Je ne sais plus quel était l’état du « jeune » après l’intervention du mari, mais ce dernier a récolter je ne sais plus quelle amende assortie de l’interdiction à vie de pratiquer les arts martiaux en club.

    1. Caton

      Voilà qui confirme mon point de vue: ne jamais laisser de témoin vivant derrière soi. Cela évite les dépôts de plainte.

      1. Jeanpierre

        Peut être un peu extrême, mais peut être efficace. Et ce sera le moment de citer : « je ne dis pas que c’est juste, mais je dis que ça soulage. »

  11. Pirouli

    La France est un pays tranquille et sans dangers.

    La preuve, notre ministre de l’intérieur est parti se refaire une petite santé sondagistique loin des caméras.

  12. Petit Poney

    Ce genre d’histoire n’est malheureusement pas isolé…

    Il y a celle de la femme, régulièrement battue par son mari et frappé par lui à une fête de village, qui l’a aspergé avec une bombe lacrymo pour le repousser… elle a malheureusement également atteint 4 autres personnes, et a pour cela été condamné à 3 mois avec sursis et 18 mois de mise à l’épreuve.

    Il y a cet agriculteur condamné à 1 000 euros d’amende avec sursis, dix-huit mois de retrait du permis de chasse, la confiscation de ses fusils de chasse, et à verser des dommages de 800 euros aux parties civiles (fédération de chasseurs et association de protection des animaux sauvages), tout ça pour avoir abattu de nuit un sanglier déjà blessé qui affole son troupeau de vaches (élément de comparaison: le sanglier jouit d’un statut particulier au regard du code de l’environnement, s’il s’était agit d’un loup l’agriculteur n’aurait pas été condamné).

    Il y a l’histoire de cet homme (un militaire) qui a été condamné pour avoir tiré deux balles de 9mm dans la cuisse de son agresseur après avoir été agressé et frappé plusieurs fois au visage, et après avoir tiré en l’air pour éloigner son agresseur… condamné, donc, pour réponse disproportionnée, mais aussi (et je cite):
    « d’autant qu’en s’étant rendu cette nuit-là sur le parking de la Taverne Bavaroise au Parc des expositions à Bordeaux où son épouse et lui-même avaient été agressés quelques semaines auparavant dans les mêmes conditions, M. X… avait délibérément pris le risque d’exposer son épouse et lui-même à une nouvelle agression ».

    On pourrait en citer encore beaucoup…

    1. Nyamba

      S’il-vous-plaît, non. Pour ce genre de faits divers glauques, j’avoue préférer l’ignorance béate au suivi attentif. Je n’arrive pas à mettre de « filtre » entre ce que je lis et mes émotions, et là je commence à avoir un creux désagréable dans l’estomac…

      1. GG

        Mon coloc est, à l’époque, intervenu juste à temps pour empêcher une jeune femme de se faire honorer, dans un tunnel piéton près du Barachois… (alors qu’il faisait son jogging)

        1. Black Mamba

           » empêcher une jeune femme de se faire honorer »
          Que c’est élégamment bien dit … Je vous félicite…

        2. Nyamba

          Les fois où j’ai pu être emmerdée (en France ou ailleurs) au point de me sentir presque inquiète (et de m’enfuir en courant, maintenant que j’y pense), se comptent sur le doigt d’une main. Veine absolue, prudence mère de sûreté, ou carrure de troll des montagnes (avec mon bon mètre soixante, c’est tout à fait envisageable >_>) je ne sais à quoi attribuer ma bonne fortune…

          1. gameover

            « … se comptent sur LE doigt d’une main… » : c’est peut être ça ton problème, ça doit pas être sexy… ni pratique ! 😉

            1. Nyamba

              Au contraire, c’est une bénédiction (en plus de permettre un geste grossier sans autre effort que lever le bras, à priori. Coucou, au fait o/ :mrgreen: ) ! Au vu des témoignages, parfois personnels que j’ai lus ici et ailleurs, je me sens vraiment vernie. Entre se faire exploser quand on te remarque, et vaquer tranquillement à mes occupations, je préfère largement passer inaperçue…

        3. Jeanpierre

          déshonorer en l’occurence? non? mais cela dit, ca ne change rien à l’histoire. A-t’il été condamné pour avoir obligé l’agresseur à refouler ses pulsions ce qui légitime amplement un Cerfa de blessure psychologique et morale?

      2. Petit Poney

        Si votre curiosité l’emportait, vous pouvez lire « La France, orange mécanique » de L. Obertone, c’est… décapant.

        1. tabbehim

          ou tout les livres qui font le détail de l’évolution de la justice.
          d’un système inquisitorial « trop » répressifs où c’était à l’accusé de prouver son innocence, et si reconnu définitivement coupable, punis sans autre état d’âme.
          on est passé à un système « éducatif » où l’accusé est aussi une victime de la société et doit donc être pris en charge. et où la victime a aussi des tort qui doivent être mis en avant pour laver l’honneur de ce pauvre homme victime de cet injuste société.

          et le passage d’un bords à l’autre s’est fait tout doucement (la grenouille, la marmite, le feu) et maintenant, c’est au fond à droite dans votre c*l

    2. Aloux

      Voilà en France c’est la faute de la victime qui n’avait qu’à pas être là et pis c’est tout, ou alors elle se défend efficacement et c’est sa faute de ne pas s’être gentiment laissé trucider. Moralité : ne pas laisser de témoins vivants si vous vous défendez, et ne pas prévenir la police, jamais. Super message, bravo.

      1. Fred

        Je me souviens qu’en cours de droit pénal, en deuxième année de droit, la prof n’a eu de cesse de nous répéter que la meilleure défense, c’était la fuite… Mais si on ne peut pas la prendre, que faire ?

        1. Nocte

          Te laisser dépouiller, sans rien dire, ca n’est que du matériel après tout, et puis, toutes ces couleurs qui vont du jaune au noir en passant par le violet et le bleu, c’est tellement joli sur la peau ! Bon, certes, les agrafes c’est pas terrible, mais ça réduira la taille de la cicatrice qui ornera ton visage… tu vois… tout s’est bien passé !
          L’Ajustice et la Police vont s’occuper du reste…
          quand ils pourront…
          éventuellement.

      2. Caton

        Prévenir la police (de manière anonyme bien sûr) peut être nécessaire. Par exemple, à Paris, le service d’enlèvement des déchets encombrants ne répond ni le week-end, ni la nuit.

    3. LM

      « M. X… avait délibérément pris le risque d’exposer son épouse et lui-même à une nouvelle agression » … Si une chose pareille m’arrivais, je serai obligé de faire justice moi-même.

      1. Othello

        En fait, dans ces cas là je pense qu’il faudrait se souvenir du grand Georges, du juge en bois brut et du gorille. Bon d’accord, le rôle du gorille n’est pas enviable, mais il faudrait parfois savoir se sacrifier pour faire comprendre à ces magistrats mentalement invertis que du propre au figuré le chemin n’est pas infranchissable, si j’ose dire.

  13. Aloux

    Bien fait, comme ça Arnaud aura peut-être compris que dans ce pays, il y a ceux qui sont du bon côté du manche (élus au premier chef, puis leur clientèle plus ou moins proche dont font partie les joyeux trublions) et les autres. Avec un peu de chance ça lui ouvrira les yeux sur cette mafia qui a réussi et qu’on appelle « République française » et il fera ses valises.

    En fait le plus étonnant avec ce genre d’histoires c’est que bien qu’elles soient loin d’être neuves les caves ne se soient pas encore davantage révolté. On ne devrait pas tarder à voir des petites frappes lynchées et pendues avec leurs tripes, ce qui ne me réjouit absolument pas, je tiens à le préciser au cas où certains m’imagineraient fasciné par la violence et la justice expéditive.

  14. tabbehim

    vivant autrefois dans les tréfonds de la campagne, j’ai eu le droit à un drôle de discours : « si les manouches arrivent et que vous les tuez en état de légitime défense, n’appelez pas les gendarmes ! débarrassez vous des cadavres et ne dites rien. le silence est d’or »
    Sous entendu, les appels sont enregistré, la légitime défense, même si elle est vrai, n’est pas reconnus pas les juges (ceux qui tiennent ce discours emploient des mots fleuries à leur sujet…probablement de l’amour passionnel) et en plus, vous serez fichez à vie comme raciste fou dangereux votant extrême droite et grand adorateur du capitalisme….

    Le vrai problème ici, ce n’est pas la maréchaussée, mais bel et bien des juges qui :
    sont censé représenté la Loi (LOL)
    Sont censé l’appliquer au nom du peuple, (Oo)
    mais ne sont jamais élu ou ont de compte à rendre à ce peuple (WTF)
    (rappel du coup du mur des cons pour parfaire le tableau)
    et les juges avec qui j’ai déjà par le passé tenté de discuter ne sont que suffisance et orgueil. Ils se sentent infaillible et leur jugement sont pour eux parole d’évangile. Ils seront parmi ceux dont la tête sera réclamer le jour où les choses s’effondreront car des gens qui ont eu affaire à eux en mal ne seront pas en reste….
    et une association a tendance à gentiment remonter de sacré bouse qui ne sont pas de première fraicheur :
    http://www.institutpourlajustice.org/justice-realite/decryptages/les-ravages-dune-justice-politique-367027.html

    enfin bref, ce volet là de la sécurité ne sera pas résolu avant qu’un incident déclencheur éveille les consciences profondément anesthésié de la grande majorité des citoyens de cet état.

    1. Calvin

      Sans vouloir remettre en cause tout ce commentaire, je trouve normal qu’un juge, au moment de dire le droit, soit ferme et se sente infaillible. Heureusement, même !
      Vous imaginez, par exemple, un flic dire au violeur : « bon, euh, qu’est-ce que je fais, je vous emmène au poste ? Z’en pensez quoi, vous ? »
      Le problème principal, même si effectivement certains juges auraient à être recadrés, c’estt l’esprit des lois que veulent faire passer les majorités successives.

      1. tabbehim

        se sentir infaillible au point de ne jamais se remettre en question alors qu’ils ont entre leur mains le futur des partis en question. c’est de la stupidité mon cher.
        les juges ont poussé ce sentiment au point où ils se prennent pour la voix de Dieu.
        Quand à l’esprit des lois, Montesquieu serait fort attristé de voir le manque d’esprit de cet époque….

    2. petit-chat

      Ils n’ont plus besoin d’elle, elle sera jetée comme une vieille chaussette. Et tout comme la Méluche qui n’a plus d’utilité.

    1. Kekoresin

      Tout ça c’est de la blague. Le traitement dépend aussi de l’agresseur.
      Si par malheur il est d’une minorité visible et donc opprimée par une France qui ne sait pas l’accueillir comme il faut, alors tu es dans la merde, quelques soient les circonstances.
      Si tu as fait du judo quand tu étais môme, alors tu as un avantage intolérable sur ton agresseur…
      La justice en France est une parodie. L’argument imparable des juges est le suivant: « dans un pays civilisé, ce sont les forces de l’ordre qui protègent le citoyen ». Vu que les flics n’arrivent même pas à se protéger eux-mêmes à cause des mêmes lois débiles, ça te fait une belle jambe quand tu te fais casser la gueule ou suriné dans un bus…

      1. Caton

        Dommage que ces juges n’aillent pas au bout de leur raisonnement: la France n’est donc plus, et depuis longtemps, un pays civilisé.

    2. tabbehim

      Ils s’en foutent de ce qui est écrit, puisque c’est selon leur interprétation à eux, les grands, beaux, puissants et infaillibles juges !
      que ces types aillent au diable.
      et encore, ils seraient capable de le condamner même chez lui :/

    1. gameover

      Commentaire de Eolas sur cette affaire :

      « …c’est la réaction de la victime contre ce vol qui a déchaîné les violences,… »

      « …on peut en effet entendre une voix s’écrier “ Français de merde ” à deux reprises. »…… »Est-ce suffisant pour établir que les agresseurs étaient animés de pensées racistes, et que le vol était dû au départ à cette volonté raciste ? Pour l’avocat de la défense que je suis, rien n’est moins sûr. »

      « c’est l’apparence “ bourgeoise ” de la victime qui semble avoir été déterminante. »

      De la façon dont écrit Eolas ajouté à sa suffisance, ce sont bien sûr des suppositions. Mais vous conviendrez qu’entre envisager c’est déjà penser et pour moi ce billet d’Eolas a sa place aux chiottes…
      Je ne mettrai pas le lien du billet d’Eolas.

      1. Petit Poney

        On ne peut que rester atterré devant tant de bêtise… Et la couardise de ceux qui assistent à la scène est phénoménale (s’ils avaient mis autant de volontarisme à aider la victime qu’à aller reprocher au chauffeur de ne pas avoir appelé la police, ça aurait été réglé plus rapidement).

        J’ai un peu vécu ça il y a trois ou quatre ans, à la gare de Saint Lazare. Une femme en pleurs avec poussette et bébé dans les bras se faisait littéralement hurler dessus par un type. Heure de pointe dans les tunnels du métro, personne ne s’arrête, personne ne voit rien, chacun dans sa bulle, surtout ne rien faire… Je me suis simplement arrêté, sans rien dire. Le type a tourné sa rage contre moi (très poétiquement, évidemment), et je n’ai toujours rien dit. La femme est partie, et deux types sont venus me dire de partir pour ne pas prendre un coup de couteau (toujours saint laz’, heure de pointe). Venir me dire ça, ok, mais calmer l’autre, nada.
        Le je-m’en-foutisme ambiant me sidérera toujours.

        1. Kekoresin

          Cher Petit Poney, personne ne réagit mais c’est exactement ce qu’il faut faire si tu ne veux pas avoir les pires emmerdes de la terre. Si tu voles au secours de la veuve violée sur un vison velu, l’administration te le fera payer cher, crois-moi, j’en ai fait les frais (lire + bas).
          Pour autre exemple, le gars qui s’interpose dans le RER entre un violeur et sa victime. Le chevalier blanc s’est pris un coup de couteau et direction l’hopital pour opération d’urgence. Il s’agit d’un accident et après étude du rapport de police, le blessé n’avait rien à faire là et donc la Sécu refuse de lui prendre ses soins en charge. S’il avait été sans papier ou à la CMU, je pense qu’il n’aurait pas eu de soucis, seulement l’abruti avait un travail contrairement à tous ces pauvres qui méritent plus d’attention.
          Voilà la France que notre belle justice et ses collabos ont réussi à créer!

      2. Fred

        Bah voilà ! C’est de la faute de ce sale bourge qui a provoqué des minorités opprimées à cause de lui ! Il l’a bien cherché tout de même !

      3. GG

        « …on peut en effet entendre une voix s’écrier “ Français de merde ” à deux reprises. »…… »Est-ce suffisant pour établir que les agresseurs étaient animés de pensées racistes, et que le vol était dû au départ à cette volonté raciste ? Pour l’avocat de la défense que je suis, rien n’est moins sûr. »

        Pour le coup je suis parfaitement d’accord. (mais il va sans dire que le raisonnement s’applique également dans la situation inverse)

        1. gameover

          C’est un raisonnement de prétoire qu’il a là.
          C’est tout le problème avec Eolas dont le but premier était de rendre accessible le droit mais qui donne maintenant dans l’effet de manche.

          Avec le même type de raisonnement, tu irais dire merci au mec qui a tué ta mère.

          Tu remarqueras le « rien n’est moins sûr » en pendant au « est-ce suffisant… » La double négation est une technique de manipulation mentale pour déstabiliser.

          Certain que vous n’aviez pas remarqué le « Pour l’avocat de la défense que je suis » placé juste avant… mais votre inconscient avait entendu « défense » seulement.

          Toute une technique. Il vous donne son avis comme avocat de la défense mais se place comme s’il disait le droit. Dieu que le fistage est doux.

          1. GG

            Si je m’embrouille avec un Marseillais/Breton/Arabe/Noir/Chinois/…, il est fort probable que dans la volée d’injures, je lâche un « Connard de Marseillais/Breton/Arabe/Noir/Chinois/ ». Bien entendu je serai alors pendu en place publique pour racisme. Je trouve cela absurde.

            1. gameover

              Attention tu fais du Eolas !
              Ta transposition est sans rapport avec le sujet.

              1/ Il ne s’agit pas d’une embrouille : il y a des assaillants et un assailli

              2/ les assaillants et l’assailli ne sont pas de la même race… euh… pardon… pas de la même origine ethnique.

              3/ Il n’y a pas une volée d’injures. Ca tendrait à faire croire qu’elles fusent de part et d’autre. Il est évident que le « bourge » fermait sa gueule.

              4/ La baston n’a aucune raison pour les assaillants (pas même récupérer quelque chose) sauf de frapper. C’est gratuit.

              5/ Enlevons le coté arabe. Imaginons donc 3 français tabassant au sol un asiatique en vociférant « Chinois de merde »

              Les ratonnades avaient exactement le même scenario et quand bien même elles auraient été muettes on en comprenait le sens. Les paroles ne lèvent le doute que pour ceux qui seraient aveugles.

              Pourquoi à ton avis y-a-t-il délit lorsqu’il y a association de malfaiteurs sans attendre que l’infraction soit commise. (ça avait été supprimé par Mitterrand pour libérer les Corses et rétabli par Chirac).

              ˙uoıʇɔɐɹɟuı ǝun ɹǝsıɹǝʇɔɐɹɐɔ ɹnod sʇuɐpɹoɔuoɔ sʇuǝɯǝןǝ sǝp ǝıʇɹɐd ʇıɐɟ ɐןǝɔ ǝnb ǝɔɹɐd ʇsǝ,ɔ : ǝsuodǝᴚ

  15. Kekoresin

    Bon j’ai une expérience perso qui remonte à quelques années.
    J’étais venu en aide à un patron de bar qui était à terre pendant qu’un apprenti footballeur était en train de s’entraîner au tir de pénalty avec sa tête. J’immobilise l’impétueux qui finit de mauvaise grâce par se calmer. Un tour au toilette et il revient, camé jusqu’aux oreilles et me saute dessus. Pas de courtoisie, pas de Pampa, je me défends mais je suis obligé de le neutraliser assez fort car, le speed aidant, il ne sentait rien des coups que je lui assénais. Résultat, multiples fractures et 3 semaines d’ITT. Le gus attend le lendemain pour aller porter plainte, histoire de faire descendre les concentrations de produits dans ses urines! J’apprends que ce crétin est éducateur spécialisé 🙂 et qu’il se sert également de ses origines sud méditerranéennes pour appuyer sa plainte.
    Bref, ne jouez pas au chevalier blanc parce que ça coûte très cher. Le rapport conscience / poids des emmerdes est trop lourd dans notre pays de bien pensants. Le jour ou une juge de quartier sera violée devant un parterre de témoins qui regardera dans l’autre direction, je rigolerai très très fort. J’en arrive à souhaiter que cela se produise, car ma petite aventure m’a laissée un goût un peu fétide.
    Si je dois me défendre, je ne reste pas sur place; J’ai récemment éclaté un pickpocket dans le métro qui me faisait les poches, mais je me suis barré une fois le mec à terre. Arrivé chez ma sœur, le manteau déchiré, je lui raconte. Elle me traite de fou; j’aurais du lui donner mon portefeuille.
    C’est comme ça maintenant, vous n’avez aucun autre droit que celui de vous incliner et de céder à tous les connards « connus des forces de police » que la justice ne sanctionne pas. Pour vous qui êtes solvable ou qui croyez avoir un avenir, les magistrats ne seront pas aussi aimables.
    En France, vous n’avez aucun droit de protéger vos biens ou votre famille. C’est une réalité: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/11/04/01016-20101104ARTFIG00777-non-lieu-pour-un-professeur-apres-une-agression-mortelle.php

    1. Les cas où les victimes s’en sortent honorablement lorsqu’elles se défendent c’est lorsqu’il y a mort d’homme et que le procès se passe aux assises devant juré populaire. Comme par hasard.

      1. Caton

        A la campagne, la présence d’une porcherie à proximité permet d’éviter tout cela en se débarrassant discrètement du ou des corps. Sinon effectivement, la légitime défense n’existe aujourd’hui que si l’on tue son agresseur. A bon entendeur…

        1. tabbehim

          même sans porcheries,
          d’épais bois, une rivière, des lieux isolé, un petit feu de joie au pire.
          De toute façon, les juges ne comprennent rien à rien,
          ils se permettent de juger au nom du peuple, mais qui les a élu?
          ces types sont des plaies !

          1. Black Mamba

            En Guyane, on se débarrasse des corps dans la forêt ou dans la rivière, mère nature s’occupe de nettoyer les preuves

        2. Nyamba

          « Se débarrasser du ou des corps » : Il ne me semble pas qu’être responsable de la mort de quelqu’un, fût-il la dernière des ordures, ouvre grand la porte à ce genre de calcul, même en étant fan de Snatch… Contrairement à un agresseur volontaire et motivé, une personne normale (en tous cas j’espère !) n’est pas forcément capable de calcul aussi extrême…

          1. Black Mamba

            Nous en tant que parent on a mis nos enfants au courant des procédures à suivre en cas de gros pépins …

          2. tabbehim

            nyamba, l’ennuie, c’est que passé le coup de sang, il faut calculer ce que va nous couter cet action, et prévoir aussi ce qu’on fera pas la suite.
            Si vous croyez en la justice, attendez qu’une amie ou vous même ayez à faire à un charmant gentleman voulant faire honneur à votre féminité, et vous comprendrez vite ce que valent les juges de notre système… 🙁
            et là, vous risquez de rêver de voir ces juges du haut de leur suffisances gésir dans leur fluide corporel.

            1. Nyamba

              Ce n’est pas le sens de mon propos. Je souligne juste que le réflexe « il faut se débarrasser du corps » (« …en effaçant les empreintes digitales et sans laisser de trace d’ADN, vite vite que ferait Dexter à ma place ? »…) ne me semble pas le plus naturel lorsqu’on vient de vivre un événement traumatisant.
              Pour ce qui est des juges, comme toute sous-partie de l’humanité partageant les mêmes caractéristiques – ici un métier – je me contenterai de penser qu’il y a les bons, les moins bons et ceux à jeter…

            2. tabbehim

              l’ennuie, c’est que la grande majorité des juges gagnent en suffisance au fur et à mesure des promotions et du temps qui passe….
              et ne vous inquiétez pas, même si un juge fait d’énormes boulettes, il sera juste muter dans une autre région….
              Quand à effacer toute trace, non,
              juste supprimer les grosses traces qui pourrait alerter un bienheureux chaste pur et innocent chevalier blanc.
              Ce type de bandit n’est que rarement pleurer lorsqu’il disparait de chez lui. Les plaintes et pleurs de la « famille » ne se font que lorsqu’ils ont des choses à gagner ! (en gros, sur son cadavre défraichi)

          3. Caton

            L’histoire montre qu’une personne normale est tout à fait capable de prendre des mesures anormales voire excessives lorsqu’il s’agit de protéger sa famille. Cela est certes moins courant lorsqu’il s’agit de protéger uniquement sa vie.

            1. Nyamba

              Que reste-t-il, à part « une personne normale », quand son intégrité physique (ou celle de sa famille) n’est plus immédiatement menacée ? Le seul point que je relève ici est le sang froid (version polaire) de ceux qui prônent de disposer d’un corps humain de manière efficace.

              M’enfin, tout cela vous indique simplement qu’en cas d’homicide, volontaire ou non, justifié ou non, il se peut que je ne sois pas une personne sur laquelle compter pour mettre au point une stratégie intelligente de préservation… Les tremblements, la morve au nez et les sanglots incontrôlables apparaîtraient quelque peu suspects… :mrgreen:

            2. Caton

              Nyamba, la survie et le bien-être de votre famille restent en danger dans la mesure où l’injustice d’une condamnation retombera moralement et financièrement sur toute votre famille. Je le sais, vous le savez, tout le monde le sait aujourd’hui. C’est l’absence de justice et la négation du droit à la légitime défense qui fait que oui, une personne normale gardera son sang-froid jusqu’au bout — ou perdra tous ses moyens d’emblée.
              J’ajoute que lorsque vous avez été contraint de prendre une vie pour défendre votre famille, se débarrasser d’un corps et passer un coup de Kärcher, ça se relativise en termes de traumatisme.

          4. gameover

            Nyamba, j’en conviens, pour le premier tu te poses des questions mais après c’est la routine.
            Dexter.

            1. Nyamba

              Vous n’avez rien compris à mon geste : j’essayais de vous sortir de l’eau, mais vous vous débattiez comme un beau diable en hurlant. Et voici ce qu’on gagne en réputation, à tenter d’aider les barbons en détresse…

      2. Kekoresin

        Bien d’accord H16, mais tu remarqueras quand même la célérité de notre système judiciaire qui dans ce cas à mis près de deux ans pour établir un non-lieu.
        En tout cas, il vaut quand même mieux tuer l’agresseur que le blesser gravement avec séquelles, si vous ne voulez pas payer toute votre vie votre odieuse tendance à vouloir sauver votre peau face à des jeunes qui veulent s’amuser quoi!

      3. Hugeus

        Exactement : comme disent les Ricains :  » I’d rather be judged by 12 than carried by 6 « . Encore faut-il qu’il y ait des jurés !
        Donc l’issue fatale semble préférable. C’est contraire à toute mon éducation et aux deux mille années de culture chrétienne qui ont façonné ma race. Oui, ma race au sens premier, mes racines. Rien à cirer de la couleur.

    2. Adolfo Ramirez Jr

      cette histoire c’est l’exemple type de la justice française : un prof et sa femme agressés chez eux, aspergés d’essence et quasi ligotés au sol à la merci d’un inutile incapable de réussir son examen de FAC, qui voulait « s’arranger » avec le prof pour avoir la note qu’il faut.
      le prof est poursuivi pour homicide.

      1. Kekoresin

        Qu’il y ait enquête oui, mais que la justice mette 2 ans à statuer avec enquête à charge, c’est juste une p**ain de honte! Les arguments étaient incroyable. S’il avait pratiqué un art martial plus violent que le bowling, il aurait été coupable de meurtre au 2ème degré.
        C’est juste intolérable…

  16. Guillaume_rc

    Légèrement HS, mais si j’ai bien lu Arnaud ne pourra pas être avocat car son casier n’est plus vierge.
    ça pourrait se comprendre (encore que… quid de la réhabilitation ?)

    Mais là où ça coince, c’est qu’avoir un casier chargé n’empêche nullement d’être :
    – candidat à la présidentielle
    – maire de Bordeaux ou du V° arrdt ou de Levallois (liste non exhaustive)
    – député
    – 1er secrétaire du PS
    -….

    Ai-je besoin de faire un commentaire ?

    1. tabbehim

      ils font parti de la bande à picsou, alors ils ont le droit ^^
      laissez donc les frères rappent tout ^^

  17. Hugeus

    Le coup de la clope c’est un prétexte, tout le monde a compris.
    Ce que j’ai eu du mal à comprendre c’était : un prétexte à quoi.
    J’ai compris, aujourd’hui, après avoir subi la mésaventure contée par H16 et Créteur (sauf que c’est moi qui ai fini à l’hôpital, la Police que j’ai prévenue une fois que j’ai recouvré connaissance n’a même pas daigné se déplacer et m’a proposé de gagner l’hôpital avec mes pieds. Malgré le stress de cette soirée, je me souviens très bien des mots qui m’ont été adressés, que j’ai très bien compris, ne pratiquant pourtant pas du tout le dialecte traditionnel. Texto : « Sur le Coran, sale blanc, on va te tuer ». La preuve que je la clope est un prétexte : quand je me suis réveillé dans ma mare de sang, j’avais bien mon téléphone, mon argent… et mes clopes.
    Pour bien comprendre vous pouvez écouter Aldo Sterone, on a le droit de ne pas aimer mais c’est assez bien expliqué.

    1. Kekoresin

      Je peux te garantir que dans les souks marocains, par exemple, la police sait traiter ce genre de connards. Il est rarissime qu’un touriste se fasse agresser, même dans les quartiers pourris. Si en plus ils se servent du Coran pour excuser leurs actes, alors là ça chie dans le ventilo.
      En France on laisse faire. Pas assez de prisons, enfances difficiles, mauvaise conscience néo coloniale, échec scolaire…toutes les excuses serviront à défendre l’agresseur. Pour la victime, elle aura droit à une indemnisation payée par nos impôts (ben oui, l’agresseur est souvent insolvable vu que l’argent sale se retrouve rarement sur un compte postal!!!). Si la victime s’est débattue, alors la justice fustigera l’attitude rebelle et infligera une amende si solvable.
      Voilà la réalité vers laquelle nous a conduit une élite intellectuelle qui philosophe dans les beaux quartiers où un « Veuillez m’excuser très cher » vous sort de 99% des problèmes potentiels.

    2. Karamba!

      Mâle, blanc, vous incarnez la dominance en socialie, celui qui doit payer une dette. Vous eûtes été une femme, vous auriez pu espérer alors un peu de considération…

      1. Caton

        La justice n’est pas sexiste en France, juste raciste. Le procès des « tournantes » de Fontenay-sous-Bois, dix ans d’attente et un an de prison pour viols collectifs? Vous appelez cela de la considération?

        1. Kekoresin

          N’oubliez-pas que les victimes ne devaient pas être si innocentes que ça. Après enquête de 10 ans, il a été prouvé que les vilaines portaient des pantalons (interdits aux femmes dans le code civil) et en plus un peu courts et donc affriolants! Quant aux jeunes débordant d’énergie, ils révisaient certainement pour la prochaine interro de SVT portant sur la reproduction des mammifères.
          Et voilà comment une troupe d’aguicheuses compromet l’avenir de jeunes gens studieux promis à de hautes études. Inadmissible!!!

      2. Kekoresin

        M’en fout, la théorie du genre me rend sourd à ce genre d’arguments. Les femmes sont responsables de 50% des bagarres de rue, les autres 50% étant du au tabagisme (t’as pas une clope tête de mort)…):

    3. Aloux

      C’est arrivé l’année dernière à une amie étrangère, dans la rue, en plein jour, un mec vient vers elle et lui colle une droite sans plus d’explication. Le verre de ses lunettes, sous le choc, s’est déboité et lui a fait une bonne grosse plaie juste sous l’oeil, inutile de dire que ça aurait encore pu être pire. Grosse panique, appel à la police, qui en substance lui répond « c’est votre problème, démerdez-vous ». Heureusement qu’elle avait des amis juste à côté et le gardien de l’immeuble devant lequel s’est arrivé à fait tout ce qu’il a pu pour l’aider aussi.

      Putain de pays de merde.

  18. Karamba!

    C’est vrai que ça devient vraiment pourri les droits de l’homme. J’aurais envie de dire vive la vidéosurveillance dans certains cas, si ça n’empêche pas le crime, ça évite au moins parfois l’injustice. Ainsi un certain Méric fut requalifié grâce aux images (pas aux articles de presse) de pauvre militant massacré gratuitement au statut de chercheur d’embrouille accidentellement mis hors service…
    Pour le reste, je reste toujours fasciné par le nombre de faits divers dont les auteurs, même une fois condamnés, donc ne bénéficiant plus de la présomption d’innocence, conservent médiatiquement un parfait anonymat idéologiquement arrangeant.
    Et donc vive la Suisse qui a encore cette souveraineté qui lui permet de dire non à la démission progressiste…

    1. alpharuper

      N’empeche qu’Estaban, son « agresseur/ victime » est tjrs en prison, un an ou presque après les fait…

      1. petit-chat

        Et son mouvement prétendument fasciste (ouais, on met ça à toutes les sauces) a été dissout. Mais les anti-fa, casseurs (de gueule, entre autres) sont toujours autant appréciés en Socialie et ne sont nullement inquiétés, quelles que soient leurs exactions.

        1. royaumont

          Oui, je m’étonne d’ailleurs que les évènement de Rennes n’aient pas fait plus de bruit que ça. Les anti-fa ont tout de même tenté un assaut en bonne et dûe forme contre une réunion public, puis contre les forces de l’ordre.
          Ca me semble, à ma courte vue, beaucoup plus grave qu’un mauvais coup donné lors d’une querelle inoppinée.

          1. Aloux

            J’étais tombé il y a quelques mois au détour d’un article quelconque sur une présentation des « groupuscules d’extrême-droite en France », le descriptif se terminait presque à chaque fois par « dissout en mai 2013 dans les suites de l’affaire Méric ». Une petite frappe d’extrême-gauche agresse une petite frappe d’extrême-droite, se prend un mauvais coup et meurt : il faut donc dissoudre TOUTES les organisations que l’on estime liées à l’extrême-droite, même celles qui n’ont rien à voir avec l’affaire en question. Comme les femen qui vont provoquer les manifestants de je sais plus quelle manif « réac », conclusion ? Il faut dissoudre les associations qui ont été visées pardi ! Elles sont dans le camp du mal après tout. Quand je pense que tous ces gauchistes à la con trouvaient scandaleux le fameux « avec nous ou contre nous » de Bush.

  19. alpharuper

    J’ai eu personnellement a subir, ce type d’évènement, moins grave quand même. Un soir de Noël, un voisin m’appelle pour me signaler que des jeunes déçus d’origine outre-méditerranée étaient en train de vider des extincteurs dans les parkings (sans doute pour se venger d’une société injuste qui leur offrait pas des vacances au ski, ils recréaient un peu de neige sur les voitures…) J’en choppe un, lui demande où il habite (dans l’immeuble à coté) et le ramène à ses adultes référents (ce que je suppose être parent A et parent B). Je ramène Parent A dans les sous-sols voir les dégats, où la police entretemps prévenue (par mon épouse qui s’inquiétait de ne pas me voire revenir) constatait les dégats… 2 mois après, je suis convoqué au commissariat car le sus-dit jeune déçu a porte plainte contre ma personne pour coups et blessure sur mineur. A la demande spéciale du Procureur (car c’est une circonstance agravante), un enquête a été ouverte, mes voisins interrogés (serait-je violent, aurai-je mangé des chatons ?). Il faut dire qu’il s’est trouvé un medecin pour signer une ITT de8 j stipulant que le jeune avait une « dent qui branlait » et « un grave trouble psychosomatique » suite aux coups que je lui aurait donnés… Bref la vous tombez des nues et avez une énorme poussée de haine (je crois que le « jeune » aurait été là, je ne sais pas si je me serai retenu, oui sans doute car je reste une personne raisonnable) … je ne conseillerait jamais cette expérience à tout personne honnête : vous êtes déshabillé psychologiquement par l’OPJ en face de vous (qui vous avoue ensuite qu’il ne « fait que son boulot, » que ca lui est arrivé qu’un voyou porte plainte contre lui après une interpellation musclée…) avec des informations demandées sur votre employeur, vos parents, vos amis, etc… 3 h d’audition, et un dossier épais de 10cm sur vous! Vous rentrez chez vous au bord des larmes, ne dormez pas pdt 8j, prenez contact avec un ami avocat…
    1 mois plus tard, vous êtes reconvoqué pour une confrontation. le jeune ne viens pas, la police ne va pas le chercher par la peau du c… et Ca s’arrête là, classé sans suite, des heures de travail de fonctionnaires pour rien… j’aurais pu porter plainte a mon tour pour dénonciation calomnieuse, mais les flics m’en ont dissuadés…

    1. Kekoresin

      Il vaut mieux avoir des amis dans la mafia que des amis avocats. Pour un billet de 3000, le branleur aurait fait un tour en forêt, aller simple. Ca fait cher, oui certes mais la santé ça n’a pas de prix mon cher…
      Pour ta dénonciation calomnieuse, ils ont bien fait de te dissuader car tu aurais eu le droit de payer ton copain avocat pendant 4 ans de procédure au bas mot car le petit escroc dealer est insolvable, donc pas d’amende possible (ou crédible), donc juge décide que chacun paie ses frais de justice (lui n’en aura pas – commis d’office).
      Et voilà comment les gens honnêtes se font mettre bien profond par la racaille qui leur coûte déjà un max en alloc et autres prestations sociales (le citoyen se doit d’être solidaire même avec ses agresseurs)

      1. tabbehim

        le problème souligné n’est pas un refus d’enregistrement de la plainte, mais à quoi elle va servir.
        parce ce que le seul type qui s’amuse de tout ça en prenant un air sérieux, c’est le « juge », et les avocats qui vont aimer s’en mettre plein les poches.
        les gendarmes le savent.
        ils préviennent gentiment de ce qu’ils vont y perdre (il n’y a RIEN à gagner avec ce genre de procès)
        certains, comme le disait coluche, sont plus égaux que d’autre….

        1. Petit Poney

          Faut pas non plus fantasmer sur les avocats, ceux qui sont au pénal, souvent commis d’office, sont loin de bien gagner leur vie.

          1. tabbehim

            commis d’office ou non, ils sont « responsable » de leur parole j’espère?
            quand une de ces saloperies de sangsues se permet d’attaquer une fille violé sur son physique et ce qu’elle porte ou non, et qui a même l’audace de chercher à la culpabiliser, j’ai plutôt tendance à espérer voir leur tête rouler sous les coup de la faiseuse de veuve que de les écouter babiller.

            au faite, à ton les chiffres du nombre de victime de ces braves avocats et brave juge plein de CONdescendance qui se suicide chaque année?
            Nan, ça serait trop gênant à faire hein?

            1. Aloux

              En même temps l’avocat est là pour défendre son client coûte que coûte, il emploie les stratégies rhétoriques qui lui permettront de s’en tirer le mieux possible. Ce que je veux dire, c’est que dans un pays qui a deux sous de bon sens, défendre un violeur en accusant sa victime serait contre-productif, je ne sais pas comment ça se passe dans s’autres pays mais je pense que tenir ce genre de discours devant un tribunal suisse ne doit pas avoir des résultats très probants. Après en France avec une culture de l’excuse déjà bien enracinée et une victimisation tout azimuts…

            2. tabbehim

              les procès verbaux des réquisitoires ainsi que des plaidoiries sont souvent, dans ces cas là, inaccessible car à huit clos, mais les quelques greffes que vous pouvez trouver sont à hurler !
              Ici, le troisième pouvoir a perdu tout bon sens. le troisième pouvoir et remplit à ras bord de raciste refoulé et de chantre de l’excuse qui reporteront leur travers sur la victime pour en faire un coupable.
              ce sujet est un sujet où je peine à maintenir mon sang froid.

              Mais bon, le troisième pouvoir n’est plus respectable.

  20. NeverMore

    Hors sujet, sur bourso, par par Yann Le Guernigou : l’économie Française retrouve enfin son niveau d’avant crise.

    http://www.boursorama.com/actu

    Si bien sûr on oublie le chômage, la dette, le déficit, le matraquage fiscal, les fermetures d’entreprise et la désindustrialisation, le commerce extérieur …

    On croirait du François Lenglet ou du Elie Cohen.

      1. hussardbleu

        Pour rigoler : la Bundesbank espère récupérer ses lingots (674 tonnes, quand même, qui sont entre les mains de la FED, laquelle a demandé d’étaler les livraisons jusqu’en 2020…).
        En 2013, il devait en être restitué 84 tonnes… en fait, 37 seulement ont été livrées, dont 22 par la Banque de France, on se demande bien pourquoi… on prend les paris pour le reste ?

  21. tabbehim

    au faite,
    personne pour soutenir la « justice » telle qu’elle est pratiqué ici? bien sur, avec des arguments 🙂
    nan, suis je bête, le juge et ses suppo ne savent pas lire autre chose que leur propre délire….
    Dites, si par chance un juge lis la question, quels sont les vrais droit que vous appliquez envers les victimes (vous savez, les violés, les familles des gens assassinez par ceux que vous envoyez en colonie de vacance dans des prisons qui sont nettement mieux fournit que les maisons de retraites)…ahhh, bien sur, on s’en fou hein?

    h16, ce billet, bien que vrai, fait parti des sujets qui fâchent au delà de la raison. parce que ceci n’est pas un problème économique où l’on peut être atterré, et où l’envie sur les responsable s’arrête juste à leur faire prendre un beau d’eau froide pour les réveiller. là, on parle de type qui détruise définitivement des vies et des familles juste en n’écoutant et en faisant que ce qu’ils veulent. Mais merci quand même de relever AUSSI ce fait de société….

  22. Fred

    Bon, je vais aller me balader au milieu de ces magnifiques volcans d’Auvergne… Ceci me changera les idées. J’ai l’impression que la Socialie Hollandaise me rend dingue ! 🙂

    1. Fred

      En principe, dans cette campagne reculée, le risque que je me fasse agresser sauvagement est faible… Mais on ne sait jamais…

        1. hussardbleu

          « Agée «entre 20 et 30 ans», originaire de Tarascon, la victime a reçu «plusieurs coups», très violents, a indiqué Stéphane Bertrand, procureur adjoint de la République à Nîmes. Un marteau a été retrouvé à proximité du corps. D’autres objets retrouvés vont également faire l’objet d’analyses. La victime présenterait par ailleurs une plaie importante dans la région du thorax, probablement infligée avec une arme blanche, selon le Midi Libre.

          Une autopsie doit être pratiquée en fin de matinée ce jeudi à l’institut de médecine légale de Nîmes pour déterminer les circontances exactes de la mort. «La piste criminelle ne fait aucun doute, ça a été très violent», a ajouté le magistrat qui a confié l’enquête à la police judiciaire. De source proche du dossier, le décès aurait pu survenir entre mardi et mercredi. »

          Ce doit être un suicide…comme dans ce sketch des Inconnus…

          1. Aloux

            « messieurs, tout ce que nous pouvons dire pour l’instant, c’est que l’assassin… est un meurtrier. »

  23. Deres

    La vérité sur le truqauge des chiffres du chômage commence à apparaître …

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203317476294-retraite-l-age-du-depart-ne-recule-plus-650625.php

    En augmentant les départs à la retraite, Flamby a stoppé la hausse de l’âge du départ à la retraite résultat des maigres réformes du gouvernement précédent. Ce qui a artificiellement créé au moins 60 000 ouvertures de postes en remplacement … Donc le chômage réel aurait dû augmenter de 60 000 personnes en plus ! Tout cela payé par le déficit des caisses de retraite et la hausse des charges … La bonne vieille méthode des pré-retraites pour lutter contre le chômage est donc toujours d’actualité pour els socialistes …

  24. Sandra

    Un fait divers dans la même veine, mais en Suisse, celui-ci (je connais la personne en question). Un homme rentre chez lui, se fait menacer par trois individus devant son immeuble. Il songe alors à son épouse et à sa fille, qui vont bientôt revenir à leur tour, s’inquiète et décide de les faire déguerpir en débarquant avec son revolver. A la vue de l’arme, la racaille dégage effectivement. Et dépose plainte. Il se retrouve donc au tribunal, condamné à de la prison avec sursis pour avoir été menacé et avoir protégé sa famille. Et, pour parachever le tout, la gérance lui signifie son congé, alors qu’il a toujours payé son loyer et n’a jamais posé le moindre problème dans le quartier. Moralité: il aurait mieux fait de tirer dans le tas. Au moins, il aurait su pourquoi il se retrouvait au tribunal. Et ça aurait fait un ou deux crétins de moins.

  25. Sabrauclair

    Il aurait mieux valu à Arnaud de faire croire à une agression crapuleuse en faisant les poches de son agresseur.

    Comme ça la police se serait empressée de classer l’affaire.

    1. Et puis accessoirement, récupérer les papiers d’identités de l’agresseur devenu victime constitue une source d’information inépuisable.

  26. la buche

    trop gentil le arnaud !!! on ne laisse pas sa carte de visite après avoir tabassé une bande de merdeux et encore moins leur porté secours !! en tant que pratiquant de divers sports de combat ; en cas de force majeur , on défonce et on dégage!!

  27. jcloin

    les erreurs du gentil balèze innocent:

    1 aucun participant n’aurait du être capable de s’enfuir
    2 le couteau devrait encore se trouver dans la main d’un des agresseurs, inconscient (l’agresseur).

    la fuite, en cas de dommages majeurs à un des cons (qui cependant, ne méritent pas la mort pour ça hein?) aurait été bien plus préjudiciable tant au point de vu moral que judiciaire (en admettant que le gentil soit retrouvé par la maréchaussée). De ce point de vu il a bien fait.

    « better be judge by 12 than carried by 6 »

    1. Jacques

      Pour que la fuite soit préjudiciable, encore faut-il que le fuyard soit identifié et rattrapé. Dans ce cas, l’agressé aurait pu fuir, sans grande inquiétude, puisque les agresseurs ne le connaissaient pas, à priori. Le mieux est de fuir et de porter plainte le premier. Il aurait même dû fuir avant la bagarre, en fait. En tant que pratiquant d’arts martiaux, je dirais que laisser les autres sur le carreau n’est pas une bonne idée, non, l’idéal aurait été de baffer proprement les malotrus, façon Obélix, mais sans laisser aucune blessure, sauf celles d’amour-propre. Là, ils n’auraient eu aucun recours. Ceci dit, il est à la portée du plus grand nombre de blesser, de faire même n’importe quoi qui génère in fine des dégâts. Rares sont les pratiquants d’arts martiaux capables de maîtriser autrui sans causer trop de dommage ni aux uns ni aux autres. J’en connais capable par exemple, de déboiter une épaule sans autre forme de procès, et je vous assure qu’avec une épaule déboitée, vous ne cherchez plus noise à personne, vous êtes calmés instantanément. Moi, je suis plutôt facilement irritable, j’aurais pu m’énerver très vite et perdre mon contrôle, mais avec mon physique de sumotori (1.83 m et IMC maintenant au dessus de 50…) pas grand monde vient me chercher des crosses non plus, sans même savoir que j’ai deux ceintures noires…

      1. Jeanpierre

        Il y a aussi l’assurance. Un individu qui maîtrise un domaine est tout de suite repéré dès qu’on aborde son sujet. Maîtriser deux arts martiaux se voit dans le comportement, même si ce n’est qu’une impression chez l’interlocuteur (terme délicat pour désigner le bandit dans les circonstances qui nous concernent). Et si la petite frappe se demande pourquoi il n’a pas commis son exaction alors qu’il en avait furieusement envie, l’explication viendra d’elle même : « lui..? j’le sentais pas… »

    1. Black Mamba

      J’ai contribué à la publicité de ce genre ustensile en Guyane , ma grand-mère était très fière car j’avais passé à la télé …. La pauvre si elle avait su pourquoi, elle serait morte sur le coup

      1. tabbehim

        😀
        va falloir trouver ça *.*

        C’est WP qui va se dépêcher d’effacer toute trace ^^

        (ps : sympa l’avatar du jours)

        1. Black Mamba

          Vous aurez du mal à trouver car c’est dans les archives de RFO Guyane et j’ai même participé à un clip vidéo, et je t’assure que White Panda a fouillé tout internet espérant voir comment j’étais à 16 ans :mrgreen:

          1. tabbehim

            Les archives RFO Guyane doivent donc se trouver sur le serveur. reste plus qu’à utiliser les bons outils 😛
            WP, si je trouve, je vous fait signe *.*

            ps : les archives RFO Guyane sont pas si grosse que ça….WP, courage, je pense que dans les archives publiques vous devriez trouvé votre bonheur en cherchant par date 😉

  28. Jules

    Dans une moindre mesure, ceci me rappelle un fait divers récent où le propriétaire (d’origine maghrébine) prends un flagrant délit un adolescent qui tente de voler son scooter dans son garage.
    Il neutralise l’individu et appelle la police … Il sera finalement condamné à du sursis et à verser une compensation financière (autour de 2000€ de souvenir) au multirécidiviste pour séquestration sur mineure.
    Je me souviens de son air dépité et son incompréhension expliquant qu’il était la victime et pas l’agresseur.
    Ça me rappelle également un de tes billets où tu parlais d’une politicienne s’émouvait que personne ne lui soit venu en aide au cours d’une agression.

    Bref, on marche sur la tête …

  29. confitedanslapâtisserie

    Consternant, mais malheureusement banal et bientôt systématique. J’habite dans une région à forte concentration de maraîchers, d’agriculteurs et de viticulteurs. Depuis plusieurs années, bien qu’ils en avertissent fréquemment les autorités, des vols de légumes, matériel, véhicules se sont multipliés de façon inquiétante. Il faut rappeler que beaucoup d’entre eux travaillent très dur pour un salaire très modeste avec la perspective de retraites misérables. Les normes les plus débiles des crânes d’oeufs du parlement Européen les ont obligés à s’endetter dangereusement, ils se sont suicidés par centaines depuis quelques années dans l’indifférence générale. Plusieurs, excédés, ont tiré sur les manouches avec le fusil de chasse et se sont vus aussitôt menottés et expédiés en garde à vue pour 48h dans des locaux sales avec à la clef un joli discours moralisateur sur le pauvre type qui veut faire justice lui même comme un vilain facho qu’il est. Les voleurs quant à eux, qui partent en expédition avec un bel utilitaire tout neuf et toute la smala dedans y compris les enfants se sont vus seulement gentiment taper sur les doigts, pas de garde à vue pour eux car les gendarmes ont expliqué qu’ils avaient obligation de les nourrir pendant toute la durée de la garde à vue, donc on libère, pas de sanction. Donc ça continue……et la colère monte, monte, monte.

    1. Fred

      Sans compter que certaines familles de « gens de voyage » ont quelques comptes planqués en Suisse. Voler peut être extrêmement lucratif…

    2. Kekoresin

      He oui, le citoyen français est devenu un individu de seconde zone. Interdit de se défendre, juste le droit de prendre des coups. Et les minorités soit disant opprimées s’en tirent le plus souvent car c’est compliqué n’est-ce pas? Et puis le juge courageux sait bien qui punir s’il ne veut pas d’emmerdes ou de menaces. Le brave français moyen est docile et respectueux des institutions même s’il râle.
      Quand la vraie colère déclenchera des émeutes rassemblant des centaines de paysans, commerçants, maraîchers (…), là cela deviendra délicat pour les pouvoirs pudiques 😉 vu le peu de place dans les prisons et les magistrats déjà occupés à statuer rapido pour les stars qui portent plainte contre les paparazzis (là tu peux y’aller Mimile, la justice est TRES efficace et rapide).

  30. vengeusemasquée

    On m’avait prévenue ce matin que c’était déprimant aujourd’hui, je le savais, je m’y attendais, pourtant… 😥

    1. Fred

      Il faudrait que l’on se voit pour notre projet d’exil au Canada… 🙁 Je n’en puis plus de la France et de son administration étouffante…

      1. vengeusemasquée

        En tout cas, moi j’ai officiellement pété les plombs… 2e tranche des PVT ouverte demain à 16h. On sera sans doute quelques dizaines de milliers pour 2250 places (+ de 80 000 la 1e fois) mais il ne faut pas baisser les bras. Si rien à faire pour les PVT, il reste la résidence permanente. Vue de l’extérieur, notre situation a l’air très correcte. Je suis sûre que les autorités canadiennes l’entendront ainsi.
        Autrement, on peut évidemment en rediscuter en privé.

    2. Kekoresin

      Ouais, tout pareil que toi! Cela fais des mois que je me bats contre le RSI, je viens de perdre un procès contre un client car il manquait une ligne sur le devis (travaux 7000€ effectués – 0€ réglé), que je suis en arrêt maladie mais la RAM refuse la prise en charge vu que le RSI fait n’importe quoi depuis 2ans1/2.
      Un ami salarié est venu me rendre visite et me dit que je n’ai pas le moral, que je devrais voir la « bright side of life ». Quand je lui raconte mes mésaventures, il ne me croit pas et préfère classer l’affaire dans la case « petit patron qui se plaint toujours! »
      Ben ouais, c’est déprimant!

  31. Fred

    Notre vénéré Yann Galut veut s’attaquer à la méchante frau-fraude des petits commerçants, qui ferait perdre, selon ses dires, 5 à 10 milliards par an aux caisses de l’Etat. Pour ce monsieur, il faut imposer les caisses enregistreuses inviolables et accroître le nombre de contrôles concernant ses personnes anti-républicaines passibles du goulag… Je comprends mieux pourquoi mon administration est en train de faire faire de magnifiques cartes professionnelles bleu-blanc-rouge pour tous ses agents, quelque soit la catégorie… La répression fiscale, les socialistes ne connaissent que ça (sauf pour eux-mêmes)…

    http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/economie/fraude-fiscale-lagent-noir-petits-commerces-13-02-176774/

    1. Kekoresin

      Encore un privilégié profiteur du système qui vient, la morve au nez, nous expliquer comment se moucher.
      Je pense sincèrement que ce pays déteste les commerçants et les libéraux, au point de leur faire porter tout le poids de l’échec de leur politique pathétique. Bizarre que tous ces commerçants fraudeurs, vivant sur l’or à grands coups de milliards détournés, disparaissent à un rythme effrayant!
      Encore une bonne recette socialo-pédalo: un bouc émissaire et plus d’impôts. Ca a un sale goût mais vous allez voir la potion magique les amis…He hop, le malade est mort! Curieux, nos commissions d’experts en expertises ont juré sur la tête de chsaispuqui que ça allait être radical…juste une question de sémantique!
      Une caisse enregistreuse, c’est ce qu’il faudrait mettre en place au sénat et au parlement, où nos chers ($$$) élus n’ont de comptes à rendre à personne.

    2. gameover

      Yann Galut, j’habiterais à Bourges, je me mets 4 semaines en congés pour le suivre à longueur de journée. M’étonnerait pas qu’il fasse 2 ou 3 entorses au réglement par jour… Ce mec me rappelle les PSHDNH…

      1. gameover

        J’avais pas vu que l’article avait été modifié.

        Un conseil général qui verse une subvention à une association pour remplir une obligation légale qui lui incombe directement (dixit l’article 32 de la 92-108) envers ses anciens élus… on voudrait faire un truc pas clair qu’on s’y prendrait pas autrement.

      2. Kekoresin

        Encore un morveux qui explique aux autres comment se moucher.
        La moralisation de la politique impliquerait des meurtres au premier degré interdits par toutes les conventions internationales mais ça démange quand même!
        Ce connard fustige les commerçants en inventant des milliards de fraude (comment quantifier une chose illégale et donc secrète aux yeux de la justice???). Pour son cas personnel, on a les chiffres de ses détournements sous le couvert de subventions généreuses votées par et pour lui et ses potes escrocs. Et ça pérore à la télé, ça harangue les foules contre tous ces vils fraudeurs qu’il faut sanctionner, ça miaule à la lune blafarde du socialisme féodal face au scandale des évadés fiscaux qui ont les moyens de fuir les exactions de son parti!
        Cet avocat dopé au pouvoir fait ce que la voix de son maître lui dicte: « divise les français avant qu’ils ne se rassemblent pour nous pendre haut et court! ». Et l’avocaillon sauce gelée de rose s’exécute…

  32. Théo31

    Je suis SST. Si je n’interviens pas, je risque la prison. Et si j’interviens, je risque aussi la prison.

    La fRance, pays d’abrutis et de dégén(é)rés.

      1. tabbehim

        c’est seulement si vous avez l’AFPS que vous êtes « censé » intervenir.

        Mais bon, il y’a les limites morale qui sont de vrai frein pour notre propre sécurité (l’une des premières règle de secourisme et d’éviter de faire parti des victimes), et je préfère y ajouter ma sécurité judiciaire….chacun pour sois et Dieu pour tous sera la nouvelle devise de ce pays.
        http://linuxfr.org/users/patrick_g/journaux/hs-tester-les-intuitions-morales

        1. gameover

          En suivant ton lien et de lien en lien j’en suis arrivé à un article qui dit que quand tu es témoin d’un crime, il serait peut-être préférable de ne pas prévenir la police car il y a un risque que le flic – père de 2 enfants – ait un accident sur le trajet. 🙂

          1. tabbehim

            😛
            pas mal ce coup là ^^
            faut dire que les policiers et gendarmes ne sont pas payé à s’envoyer en l’air avec la première guigne venu ^^

            1. vengeusemasquée

              Justement, figure-toi que j’en ai soupé des bêtes qui obéissent au doigt et à l’oeil. 🙄

            2. tabbehim

              😀
              vengeuse, vous ne voulez pas faire comme BM est créer votre réseau d’homme soumis vous obéissant sur tout et pour tout, totalement dévouer à votre bien être? 😛
              enfin, il est vrai que la servilité peut être usante, car privant l’interlocuteur d’initiative….

    1. Black Mamba

      White Panda a suivi la formation, c’est obligatoire dans son métier …
      Je lui ai demandé expressément que s’il m’arrivait d’avoir une crise cardiaque devant lui de ne surtout pas tenter de me réanimer… Je préfère partir de ce monde au plus tôt, pas envie de vivre centenaire…
      Il espère ne jamais devoir être face à se dilemme…

      1. Kekoresin

        Pour ça, je recommande une petite virée en Seine Saint Denis avec foulard Hermès et sac Vuitton…
        Espérance de vie raccourcie garantie. 🙂

        1. Black Mamba

          Il m’est arrivé d’être menacé de mort. .. à mon interlocuteur je lui réponds  » Vas y je t’en prie , tu me rendrais service »
          Du coup comme je ne suis pas effrayée, il ne trouve plus du tout la situation intéressante et drôle, il s’en va…
          Mon époux m’a toujours trouvé Kamikaze…

            1. Black Mamba

              Yep ! Mon maître d’arme quand il voyait que j’étais furax en arrivant au dojo, il m’imposait une demi heure de méditation et interdisait mes petits camarades de jeux de s’approcher de moi car dans ces moments je ne contrôlais plus ma force et n’avait pas peur de recevoir des coups… surtout si c’était le moment de s’entraîner au sabre ou tout autre instrument dangereux …

Les commentaires sont fermés.