La bonne nuance de liste électorale

Or donc, il va y avoir des municipales dans quelques jours en France. C’est bon à savoir. Le véritable raz-de-marée de programmes électoraux tous plus finement ouvragés les uns que les autres, ainsi qu’une campagne qui aura à l’évidence fait vibrer tout le pays n’ont pourtant pas réussi à réellement mobiliser ni les électeurs, dont on sent de plus en plus qu’ils s’en foutent complètement, ni les journalistes qui sont pour une fois assez en phase avec leur lectorat, ce qui est suffisamment rare pour être noté.

Il faut donc un peu fouiller pour comprendre les véritables enjeux de ces municipales, qui restent, une fois trouvés, fort maigres. En substance, on comprend que le Parti Officiellement Socialiste risque de perdre quelques villes d’importance, pendant que son concurrent direct, le parti honteusement socialiste de l’UMP, en raflera quelques autres, ce qui agitera les Français facilement trois ou quatre heures un dimanche soir de mars.

Mais au-delà de ces considérations, rien ne permet d’affirmer que ce scrutin sera un vrai tournant à la vie démocratique française tant son résultat semble déjà acquis : le PS arrivera à conserver l’une ou l’autre ville qu’on lui croyait définitivement perdue, l’UMP en regagnera quelques unes de haute lutte, les premiers pousseront un ouf de soulagement en répétant urbi & orbi que finalement, ce n’est pas la déroute attendue, et l’UMP s’empressera de railler ses adversaires en insistant sur la branlée de magnitude 9 qu’ils lui ont collée. Vague inconnue au tableau : le score du Front National qui sera certainement plus haut qu’aux précédentes élections, mais dont on imagine déjà, vu le faible nombre de listes dont il dispose, qu’il ne cassera pas autant de briques que sa rhétorique.

Egalité, Taxes, Bisous : République du Bisounoursland

Reste cependant une nouveauté, introduite de façon fort discrète, qui ne laisse pas de surprendre et, dans une bonne mesure, d’agacer les candidats. Il s’avère que le ministère de l’Intérieur a décidé de faire procéder à l’attribution de « nuances politiques » aux listes souhaitant se présenter sans étiquette. Ainsi, outre l’obligation de déposer des listes complètes et paritaires (ce qui pose d’énormes soucis aux petites communes et aux partis comme le Front National, justement), les candidats ont dû déclarer cette fameuse nuance politique, à choisir dans une inévitable nomenclature officielle établie par le ministère, du haut de son savoir omniscient. Et dans le cas des candidats se déclarant sans étiquette, les préfectures leur en attribuent de manière discrétionnaire.

Émoi chez ces candidats qui se retrouvent ainsi catalogués et parfois pas du tout à l’endroit où ils veulent : certains se retrouvent classés à gauche alors qu’ils ont plutôt une sensibilité de droite, et, insulte insupportable, d’autres se retrouvent « divers droite » alors qu’ils se savent, intérieurement « de gauche ». C’est, politiquement, comme une petite mort, un camouflet, une vexation de plus imposée aux petits candidats.

Mais avec cette introduction de la « nuance », par ailleurs dramatiquement absente des discours habituels des grandes figures politiciennes françaises, on peut se demander quel but est ainsi poursuivi par l’État.

L’explication officielle (il y en a une) laisse songeur : le but de ce bricolage millimétrique qui s’ajoute à l’étiquette et au parti serait de « permettre une meilleure connaissance et compréhension des équilibres politiques nationaux et d’apporter un éclairage aux citoyens sur l’offre politique qui a lieu à un moment donné de notre histoire », parce que, comprenez-vous, le citoyen, mammifère mou un peu con à l’orifice fiscal heureusement dilaté, a besoin de ce genre de classification pour effectuer un choix éclairé.

peekaboo facepalm

Et, peut-être que plus tard, lorsqu’on fera un petit bilan historique et qu’on demandera des comptes, cette nuance évitera à certains de se cacher derrière leur petit doigt pour échapper à la sanction méritée ? Hum, je m’égare. Disons qu’il s’agit peut-être, en amalgamant des listes sans étiquettes et sans tendance à l’un ou l’autre bord, de tempérer quelque peu le clivage (pourtant déjà assez artificiel) entre la gauche socialiste et la droite socialiste en créant des différences subtiles ? Peut-être s’agit-il de faire une espèce de profil de l’électeur, ou de taxonomie de la politique française ? Peu importe, au final, la raison intrinsèque : c’est en tout cas un exercice aussi ridicule que vain et probablement délétère.

Ridicule parce qu’il est particulièrement grotesque de vouloir à tout prix catégoriser des idées, des concepts, ou des programmes politiques dont tout indique qu’ils sont un mélange plus ou moins habile de chacune des vagues tendances politiques du pays, coincé entre un progressisme rapidement débridé, envahissant et sans concession d’un côté et, de l’autre, un conservatisme arc-bouté sur des principes poussiéreux ou dépassés. D’ailleurs, pour qu’une liste n’arrive pas à rentrer dans les canons pourtant déjà fort mollassons de la droite ou de la gauche parlementaire, c’est simplement qu’elle se réclame d’une partie du programme fadasse de la droite et d’une autre partie du programme vaseux de la gauche, entraînant une impossibilité de classement définitif, à moins d’introduire la nuance « Fourre-tout » qui serait amusante mais finalement inutile.

L’exercice, en plus d’être ridicule, est aussi vain en ce qu’il ne permettra en rien d’améliorer la représentation politique nationale. Avec un taux d’abstention qui continue d’augmenter, force est de constater que, nuance ou pas, une majorité d’électeurs a clairement envoyé paître les candidats, et qu’il apparaît difficile d’apporter un parti, une étiquette ou même une nuance à ce gros « Démerdez-vous sans moi » que ces inscrits non-votants ou ces non-inscrits envoient joyeusement à tous ces politiciens. En clair : youpi, grâce à la nuance, on va pouvoir introduire une délicate pastélisation des quelques moutons qui votent encore. C’est, proprement, stupéfiant d’inutilité.

point clouseau

Enfin, toute cette gentille mise en fiches bristol des listes politiques du pays, avec de petits œillets blancs pour qu’elles ne s’abîment pas dans les multiples classeurs des agences de renseignement, toute cette caractérisation minutieuse et, pour tout dire, un tantinet fastidieuse, qu’on imaginerait presque appliquée à la plume chargée d’encre violette, ça nous ramène non pas aux heures les plus sombres du fichage politique détendu de l’avant-guerre, mais plus simplement aux plus parfaitement connes occupations qu’on distribue à des sous-fifres pour en justifier l’existence, et qui ne font au final qu’agacer un peu plus la population qui paie pour ces navrantes trivialités. Classifier les listes électorales en nuances, c’est un travail qui va occuper un peu les préfets, mais qui va surtout irriter ceux qui seront classifiés (la plupart du temps, bêtement et au mauvais endroit), ceux qui voulaient voter pour cette liste (et qui trouveront peut-être, sans doute même, que non, ce n’est pas une liste de nuance droitière, ou gauchère, ou que sais-je encore). Voilà qui va encore améliorer grandement à la fois le sentiment de fichage général, et celui de défiance vis-à-vis des institutions de la République qui en avait bien besoin. Vraiment, bien joué, Manuel !

Et le pire est qu’avec l’introduction de cette nouveauté artificielle de « nuance », on a simplement affiné la graduation entre l’étatisme de gauche et l’étatisme de droite : rares sont en effet les listes qui seraient difficiles à nuancer parce que … vraiment libérales. En effet, malgré le parti, l’étiquette et, maintenant, la nuance, une liste électorale dont le programme proposerait le retour à la responsabilité des individus, l’abandon de l’intervention de l’État à tout propos et hors de propos, qui, en somme, définirait des bornes strictes et serrées aux personnes élues, une telle liste resterait proprement inclassable en France.

Ces élections n’ont pas encore eu lieu mais chaque jour qui passe et chaque détail de la procédure électorale qu’on découvre ajoute au mol ennui qu’elles suscitent. Finalement, avec ou sans nuance, ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires171

    1. Aristarque

      Mais il y en a des honteuses, des inavouables, de nuances rosâtres dont les candidats ne se réclament que très mollement.
      Ainsi, à Charenton le Pont (ville UMP) où j’effectuais récemment une intervention, en attendant mon client dans son entrée d’immeuble, j’ai avisé une profession de foi d’une trentaine de pages dont il fallait atteindre la dernière pour lire que cette future équipe était de sensibilité en ligne avec les préoccupations du PS. Pas un logo, pas une quelconque référence à ce parti en dehors de ce dernier paragraphe…
      Une sensibilité en ligne avec… Qu’en termes équivoques, l’inavouable ne peut qu’être entre-aperçu!…

      1. vengeusemasquée

        A Charenton, c’est une belle bande de glandus qui aime perdre son temps parce que le maire n’a vraiment aucun risque d’être déboulonné. Encore une de ces villes où faire campagne n’est même pas nécessaire, de toute façon.

          1. tess

            Effectivement, j’y habite et il y a des gens pas très clairs ! Le marquis de Sade à fini ses jours dans cet hôpital (Esquirol, ancien asile de fous), le pauvre avec toutes ses frasques il en a attrapé la syphilis et ça lui est monté au cerveau !!!

  1. Aristarque

    Honnêtement, dans mon lieu de résidence, on ne sent qu’il va s’y tenir des élections que parce que les panneaux électoraux sont de sortie depuis peu…
    Pas de réunions publiques de soutien, rien que les professions de foi qui ont l’air d’être dupliquées les unes sur les autres à en juger par leurs contenus d’une convention pas passible avec ce qui est supposé intéresser le chaland local…

    1. Black Mamba

      Cela fait plusieurs jours que je reçois dans ma boite aux lettres du lieu de travail des affiches, ou des calendriers de chaque parti, cela devient lassant de voir tout ce papier gâcher pour voir le même texte X fois par parti…
      Vivement les élections pour qu’en cela s’arrête enfin …

  2. Aristarque

    parce que, comprenez-vous, le citoyen, mammifère mou un peu con à l’orifice fiscal heureusement dilaté, a besoin de ce genre de classification pour effectuer un choix éclairé.
    Mais non, mais non, le citoyen électeur n’est en aucun cas pris pour un con par cette élite… qui se sent investie de la mission d’évangélisation sinon du monde, du moins de la Grance…
    Et nous devrions nous sentir coupables de ne pas avoir voté pour obtenir un résultat pareil!???

    1. Flo

      Tout pareil pour moi.
      J’en ai parcouru trois. Entre la liste du sortant et les deux autres il faut aller jusqu’au 4ème ou 5 ème paragraphe sur 7 ou 8 pour trouver des nuances de rose.
      Les quatre premières promesses , qu’en bonne logique on pourrait croire les plus importantes, sont identiques :
      – Faire un stade en synthé pour qu’on puisse jouer au foute toute l’année
      – Faire un « city stade » (késako?)
      – Garantir une équipe soudée et participative et tout ça
      – Assurer à tous les citoyens mais surtout aux jeunes, aux moins jeunes et à tous les autres qu’on sera à leurs petits soins avec distribution de bisous, de câlins et de cerfabobos.
      Et bien entendu tout ça avec la plus grande attention portée à l’absolue nécessité d’exercer le plus scrupuleux contrôle sur les finances de la ville pour ne jamais ô grand jamais augmenter les base d’impositions locales et foncières, et ce malgré les réductions permanentes des aides et subventions de l’Etat et patati et patata…

    2. vengeusemasquée

      Chez moi, elles ont toutes le même nom : Ensemble pour XXX, Unis pour XXX, Citoyens et unis pour XXX, càd comme dans la plupart des communes, et le texte de la profession de foi est à quelques mots près identique à celui de la ville que je viens de quitter.
      Voilà, ça donne envie.

      1. hussardbleu

        Ben…. évidemment… ! « on » leur fournit – contre rémunération grasse – des éléments de langage pour faire dans le « soft » le plus niais, adapté spécifiquement pour la Rep. du B.land… surtout pas défriser l’électeur qui les méprise pourtant avec une admirable constance… pas de drapeau rouge ni de couteau entre les dents…
        Au fait, H… les briques et la rhétorique… ce serait-y pas plutôt la dialectique ?

  3. olivier r

    Cette mesure est proprement ridicule pour l’immense majorité des listes des petites communes de moins de 1 000 habitants où gérer une mairie n’a rien de politique… Quand aux plus grandes villes, les listes sans etiquette sont (étaient) justement souvent de petites bouffées d’oxygène où l’on pouvait voir se présenter des candidats « non professionnels de la politique », issus des professions libérales, du monde de l’entreprise ou du monde associatif. La plupart du temps, faute des moyens des partis (subventionnés), ils n’arrivaient pas à percer mais au moins amenaient quelque chose aux débats avec des idées originales (souvent reprises d’ailleurs par les « officiels »). là pour le coup c’est mort, les voilà catalogués « divers droite » ou « divers gauche »…

    1. NP

      L’argument des non-professionnels de la politique me fait doucement rire.

      On ne naît pas professionnel de la politique, on le devient, par l’élection.

      C’est l’argument de ceux qui n’en ont pas et qui ne trouvent que cela pour justifier qu’un type hyper compétent qui enchaîne les mandats, laisse la place à un peu de sang neuf.

      Dans ma commune, ce sont eux qui utilisent les ficelles les plus méprisables du jeux politique. Difficile de croire qu’ils vont changer le monde.

      1. olivier r

        Tout dépend de quelle commune vous parlez. Le « tous pourris » ça va bien 5 minutes mais dans les communes il y a aussi un certain nombre de gens qui gèrent ces collectivités locales en essayant de ne pas faire n’importe quoi et de bien utiliser l’argent public. Et ces gens la plupart du temps ne sont pas des parasites sortis de l’ENA mais des patrons de PME, des médecins à la retraite, des profs, des cadres qui essaient justement de ne PAS FAIRE de politique.

          1. olivier r

            Vivre dans une « agglo un peu grosse »? vous êtes fous H16, vivre en ville en France , plus jamais pour moi! Vive la brousse!

          2. Kazar

            Difficile de vivre dans une commune qui ne devient pas « un peu grosse » car les communautés de commune ont de plus en plus de pouvoirs et elle sont de plus en plus nombreuses.
            Je suis d’ailleurs étonné que personne n’explique qu’aux prochaines élections, on vote non seulement pour pour élire les conseillers municipaux mais également (et en même temps) les élus des communautés de communes (ou d’agglomérations), qui ont pourtant de larges compétences.

            1. olivier r

              Ici c’est plutot bien expliqué mais par contre ce qui est incompréhensible c’est qu’il n’y a aucun « programme commun » des candidats qui pourraient diriger la dite communauté de communes. En gros c’est voila les candidats à la communauté de communes mais ne demandez surtout pas ce qu’ils y feront si ils sont élus!

          3. Marie

            La liste « Paris Libérée  » de Begbeder me paraît intéressante puisqu elle propose la consultation directe, très sage perspective !

      2. Théo31

        « L’argument des non-professionnels de la politique me fait doucement rire. »

        Des prostituées qui travailleraient bénévolement, j’en ai jamais vu.

        Qu’ils refusent donc leurs émoluments histoire d’avoir un chouillat de crédibilité.

  4. NP

    Sans compter que pour ne pas faire de l’ombre à la liste officiellement accréditée par le Parti, il est assez subtil de classer les listes éventuellement dissidentes et sans étiquettes … dans l’autre bord. Ca permet de le diviser (l’autre bord) tout en conservant l’efficacité d’une liste de « rassemblement ».

    Enfin, en ce qui concerne les listes libérales, contrairement à ce que vous dites, la catégorie est très facile à repérer : extrême droite ! Comme tout ce qui dérange vraiment.

  5. zen aztec

     » mammifère mou un peu con à l’orifice fiscal heureusement dilaté »
    Pas assez de mon point de vue,je le sens encore bien le god fiscal

            1. tabbehim

              arf, les enfants sont devenus des monstres de perversions maintenant 🙁 Calvin va se mettre à chasser la veuve et l’orphelin.
              (à moins que nous ayons tous été des monstres de perversions dans notre jeunesse ^^ )

            2. Black Mamba

              Mon fils qui va avoir bientôt dix huit ans (on lui donnerait le Bon Dieu, une véritable tête d’ange), je lui avais prêté mon Iphone pendant un an, le temps lui acheter un nouveau modèle… Je récupère mon téléphone, il avait omis d’effacer les différents sites qu’il a visité et il y en avait qui était classé catégorie X…

            3. tabbehim

              😀
              et oui, les pauvres enfants qui vont naitre (et les votre déjà) ne pourront plus faire les innocents faces à internet vu que les parents sont nés et connaissent les mécanismes de surveillances (et pire quand madame est développeuse web ^^)

              Mais je remarque que vous avez pris le temps de regarder les historiques de connexion 😀
              (et à 18 ans, ça ne compte plus, il est majeur)

            4. Black Mamba

              C’est important de regarder les historiques, cela permet de vérifier que le gosse est saint d’esprit …
              Ce n’est pas le pire que j’ai fait… il m’est arrivé de mettre un logiciel espion qui enregistrait toutes les conversions de mes gamins quand il prenait mon ordinateur… Pendant longtemps, mes enfants ont cru que j’avais des dons de divination car je les choppais avant qu’ils ne fassent des bêtises programmées d’avance avec leurs pôtes

            5. tabbehim

              Maman BM est presque plus effrayante que maman état 😀
              avant même les écoutes de l’élysée, il y’a eu l’écoute des enfants !
              j’imagine qu’ils doivent bien en rire maintenant (pour peu qu’ils le savent) ^^

            6. tabbehim

              stratégiquement, c’est une bonne technique pour qu’ils restent sage :
              ils savent qu’ils sont écouté et surveillé, mais ils ignorent comment et qui participent. résultat, ils sont obligés de rester à carreau pour ne pas être repéré ^^

              Vous devriez travailler dans les sévices secret de l’élysée 😉
              vous feriez un tabac !

            1. Black Mamba

              Oh! La vache 😀 je suis verte :mrgreen: , j’avais entendu parler qu’aux urgence venaient parfois de drôles d’oiseaux , le genre qui n’arrivait pas à récupérer une boule de billard mais là … le bras :-/

            2. Théo31

              Un pote brancardier à Grenoble m’a parlé un jour d’un homosexuel qui s’est pointé aux urgences avec une ampoule dans l’arrière-train suite à un réglement de compte. Il marchait très très lentement, le jambes bien écartées pour éviter toute pression qui lui serait fatale.

            3. hussardbleu

              Une ampoule à vis, ça doit encore aller, mais à baïonnette !!!

              C’est Napoléon, je crois, qui disait que « l’on peut tout faire avec des baïonnettes sauf s’asseoir dessus »… l’avenir lui apportera donc ce cruel démenti…. remarquez, hein, il aurait dû demander à Cambacérès…

      1. Jules

        C’est douloureux les premières fois, après c’est juste humiliant …

        Petite coquille :  » fait vibrer toute le pays »

  6. kelevra

    dans ma ville de banlieu sud, il n y a qu une liste, c est encore plus simple, l ancien maire socialo marxiste se represente mais sans etiquette, il a un peu honte enfin pas tant que ca, meme plus de liste de droite. come le bulletin de vote est taille A4, je me ferais un plaisir de glisser dans l enveloppe le bulletin H16, « bandes d encules »

  7. Gerldam

    Il y a au moins un pays où la nuance n’est pas de mise: c’est le gouvernement putschiste de Kiev avec un tiers de députés ouvertement nazis et réclamant l’élimination de la « clique juive internationale ».
    Cela a, au moins, le mérite de la clarté.
    C’est ce gouvernement que soutient l’UE et ce pantin d’Obama.

    1. Jeanpierre

      Au bon vieux temps, celui des HLPSDNH, les socialistes et coco de l’Europe entière ont soutenu de tout leur poids deux authentiques expériences socialistes. Ce n’est pas neuf. Les mêmes causes produisant les mêmes effets dans les mêmes conditions d’environnement, l’histoire se répète. Espérons que la dernière partie ne se réalisera pas : une WW3 avec les armes d’aujourd’hui couplées à la densité de la population se chiffrerait en centaines de millions de morts, et je suis en plein dans la catégorie des mobilisables… 🙁

      1. royaumont

        Ne vous plaigner pas trop ! Comme l’expliquait Fernand Reynaud en son temps :
        La prochaine guerre sera nucléaire. donc les miltaires seront 100m sous terre dans des abris tout équipés. Au dessus d’eux 100m de béton. ET au dessus, il y aura les civis. Nous arriverons donc au paradoxe suivant : les civils qui s’engareront dans l’armée, ce sera pour se planquer…

        1. Nemrod

          Dans une guerre comme vous décrivez, si elle arrive un jour, le vitrifié de la première seconde sera encore le moins à plaindre.

    2. RTP

      Heureusement que Poutine intervient en « annexant » la Crimée pour défendre les minorité, n’est ce pas ? On se souvient d’une intervention similaire avec le même prétexte, par un autre dirigeant sympathique avec les mêmes tendances que le dirigeant Russe en Autriche en 1938. Les réactions molles et rigolotes étaient déjà de mises.

        1. Kekoresin

          Pourquoi pas! Dans le registre de la vitre brisée on aurait là une sérieuse chance de relance globale! On pourrait même leur envoyer les bâtiments qu’on construit pour eux à St Nazaire. Je vois d’ici le spectacle de notre armée qui s’en prendrait à autre chose que des bédouins sous équipés.
          En tout cas, nous verrons bien la portée des sanctions des occidentaux infligées aux vilains Tartares! Je suppute que tout ça finira dans un grand « allez, c’était pour déconner » quand Poutine fermera les vannes de gaz et bloquera le Bosphore.
          Vas-y Fabius, pète-lui sa race à ce gros con de Ruskoff! T’as fait du judo quand t’était p’tit?

          1. Nemrod

            Le dernier ukrainien sera relevé par un bielorusse, ou un polonais.
            Puis nous signerons la paix et dirons « plus jamais ça ».

      1. olivier r

        Quand la « minorité » est largement majoritaire on pourrait aussi parler d’ « autodétermination » des peuples non?

        1. RTP

          Je ne remets pas en cause l’autodétermination du pays. En fait, même l’intervention d’une armée vaut pour préserver la paix dans un risque évident d’embrasement. Du coup, il aurait fallu envoyer AUSSI une armée pour les mêmes raisons que Poutine et obliger ainsi à passer par un mandat de l’ONU. Cela aurait évité l’évidente mascarade de ce référendum qui a tout d’un beau détournement de la démocratie.

          Si la Crimée s’autodétermine ensuite pour un rattachement à la Russie, dont acte et c’est tout.
          Si la Corse s’autodétermine pour son indépendance, pareil. Mais inutile d’envoyer une armée là-bas 🙂

          1. olivier r

            Sur le fond je suis d’accord même si je ne suis pas sur qu’envoyer DEUX armées au même endroit en même temps soit une bonne idée pour préserver la paix!!

      2. Kazar

        Vous je ne sais pas, mais perso je doute qu’Obama soit prêt à faire quoi que ce soit de concret contre Poutine, et cela me rassure, tant la perspective d’une guerre ne m’enchante guère…
        Ceci dit, vous noterez que lorsque les militaires prennent le pouvoir par la force en Égypte, l’occident applaudit, et lorsque des citoyens de Crimée s’exprime par le vote, l’occident crie au scandale. Allez comprendre…

        1. royaumont

          Oui, quand des néo-nazi renverse un président élu, c’est de la démocratie directe.
          Quand un parlement élu puis un peuple d’une région votent, c’est un coup d’état.
          La position occidentale sur ce dossier est une palinodie.

          Heureusement Merkel (et discrètement Cameron) voient les choses plus sainement. Il ne reste à Obama que Hollande comme seul allié. De quoi modérer ses ardeurs belliqueuses.

            1. royaumont

              Si on l’écrit sur 3-4 forum fréquentés, on pourrait lancer une mode.
              Avec un peu de chance, tous les journalistes l’emploiront dans 1 mois (non, ils ne sont pas conformistes)

            2. sa0000

              Le souci, c’est qu’étant interdit de Google et le dico servant à caler une armoire, nos vaillants journaleux risquent d’user de la palinodie à tort et à travers ! Je vois ça d’ici : « Sa Présipauté François le mol a failli avoir une palinodie en constatant que la plaque d’immatriculation de son scooter favori était paire »
              Ah non, vraiment, réservons les mots compliqués aux sites où les lecteurs sont susceptibles de les comprendre.

        2. Nemrod

          Obama et ses semblables ne feront pas une guerre ou il risque de perdre un bras.
          Le potentiel militaire de l’OTAN est incomparable avec celui des russes mais bon…y aurait quand même à craindre 3-4 éclats.
          Trop gros pour être avalés par l’opinion publique américaine.

    3. LeRus

      Ce parlement est le même qu’avant la crise. Les parlementaires sont les même, il n’y a pas eu d’élections. Il ne s’agit pas d’un parlement illégitime, c’est d’ailleurs le même qui avait élu le précédent gouvernement.
      Arrêtez de raconter des mensonges, vous verrez c’est une expérience enrichissante de dire la vérité.

  8. Adrien

    Le message est clair : en dehors des catégories officielles, décidées par des gens qui n’ont pas intérêt à ce que les choses changent vraiment, point de salut. C’est à rapprocher des humoristes officiels, des pollutions officielles, de la définition officielle de la vie privée du président, et toute cette sorte de choses.

  9. Guillaume_rc

    « ce qui agitera les Français facilement trois ou quatre heures un dimanche soir de mars. »
    Je n’en suis même pas sûr. La plupart des gens jettent un coup d’oeil à 20h (première estimation) puis vont regarder autre chose (les chaînes qui diffusent des films comiques font des cartons d’audience), rejettent un oeil vers 23h (après le film) et vont se coucher : hors de question de supporter la guignolade du « vous avez perdu », « c’est une défaite locale » ou autre « victoire historique ».
    Ah oui j’oubliais : en général on parle 43 s de l’abstention qui monte et on passe à autre chose alors que c’est justement le sujet majeur.

  10. Korsor

    « …un conservatisme arc-bouté sur des principes poussiéreux ou dépassés », Mon Dieu H16 que tu es vilain !!! Comme l’hyver ! 🙂 Et puis ce langage de gauchiste saperlipopette !!! Pourquoi pas réac tant qu’on y est palsambleu ! Par tous les scooters de l’Elysée tu ne lirais pas du Cohn-Bendit le soir, ou du Georges Marchais ?!!! 😉

    Ce blog est perdu…

    « Je hais le mouvement qui déplace les lignes » disait un conservateur fameux un peu dandy, un peu mon maitre…

  11. kloupa

    Ce qu’on a surtout vu, c’est toute la classe politique accaparée par les jets de boules puantes, comme préparation aux scrutins, en oubliant même le naufrage du pays. De toute façon, ils y pensent si peu au pays, et à l’intérêt général…

  12. Jesrad

    « Classifier les listes électorales en nuances, c’est un travail qui va occuper un peu les préfets »

    C’est toujours ça de temps que les préfets ne passeront pas à emmerder les autres citoyens. Tout ce qui dresse l’état contre l’état est bon à prendre pour nous.

    « rares sont en effet les listes qui seraient difficiles à nuancer parce que … vraiment libérales. »

    Coup de bol cette année, il y a chez moi une liste partiellement UDI dont le projet comporte une bonne dose de « laisser les gens faire » et dont le maître mot est de figer durablement les impôts. Comme quoi, ça arrive.

    1. Aristarque

      Du calme, du calme! La profession de foi, contrairement à ce que la logique voudrait, n’ implique aucunement, au moins en France, que son auteur croie le moindre mot dudit Bla bla et qu’il essaiera un tant soit peu de mettre en oeuvre sa pensée d’actions. Chez moi, la plus sérieuse des deux listes opposantes à Mme le Maire sortant, propose non pas de geler mais de réduire les impôts locaux tout en ne réduisant rien à la politique dépensière , parce que nous le valons bien, formidables que nous sommes, d’ autant que la commune venant officiellement de passer la barre des cinq mille habitants en 2013, elle a droit à obtenir de la dotation pour des équipements en rapport avec son augmentation de taille. Je me demande simplement s’ il n’ y aura pas un simple effet de présentation des comptes en ce que la commune réclamera moins d’ impôts par suite de la baisse des dépenses résultant de la prise en charge par la communauté de commune, qui augmentera, elle, ses contributions….

    2. royaumont

      L’UDI est le refuge de ceux qui ressemblent le plus à des libéraux. Ca fait 5% des voix dans le meilleur des cas en France.
      Depuis que Madelin a été éjecté du gouvernement (1995) au bout de 3 mois, les libéraux ne sont plus réellement représentés en France : c’est devenu une terre de mission.
      Vu les discours de l’UMP et du FN, classer les libéraux à droite, c’est vraiment faute de mieux…

  13. Nyamba

    Ne vous plaignez pas de la mollesse, elle est garante de tranquillité… Par chez moi, des voitures munies de hauts-parleurs passent et repassent sous les fenêtres scander – pardon, hurler – leurs slogans mobilisateurs, entrecoupés de musique aussi agressive que médiocre (les odes aux con-didats sont un sacerdoce, ici – « Thien Ah Koon, Thien Ah Koon, a li not’ dépité » a bercé les campagnes de mon enfance…), et les réunions de campagnes provoquent des embouteillages. C’est effarant.

      1. Nyamba

        Je ne saurais vous dire, en l’occurrence je prévois de rester chez moi 🙂
        Mes penchants ouvertement libéraux ne sont pas la seule raison : ces manifestations de supporters m’horripile tellement que je n’y serais pas allée, juste par esprit de contradiction.

  14. Olivier Vitri

    Des nuances de Rose… au moins avec le « grey », il y avait du cul soft, vaste sujet qui fédère un peu plus que les faciès globicéphales des futurs ponctionnaires municipaux en lice.

    Quant aux (rares) (ex) sans-étiquette libéraux, de fortes chances qu’on les voit classés à l’extrême droite par un minustère de la Police Citoyenne dogmatiquement éclairé.

    Pour ma part le bulletin « Bande d’Enculés » est au chaud (cher H, si vous pouvez le replacer dans le billet de vendredi, ceux qui n’en sont pas encore munis n’auront pas à le rechercher pour ce week-end !)

    1. Calvin

      Oh, mais va y en avoir quand même du sexe, du très très intrusion, même…
      Mais, là, il faudra attendre les premiers budgets communaux et la réception des factures en tout genre, pompeusement appelées « impôts » ou « contributions ».

  15. tabbehim

    ben, les élections sont passionnantes dis donc 😀

    http://www.20minutes.fr/elections/1325454-municipales-2014-jeunes-electeurs-pour-quelles-raisons-irez-vous-n-irez-vous-pas-voter#commentaires

    les commentaires sont tellement nombreux et enjoué à l’idée de voter que j’attend un bel effet de bourrage d’urne pour masquer l’abstention ^^
    en fait, c’est la majorité des articles liés aux municipales qui sont….au mieux vides, sinon peuplé de hors sujet 🙂

  16. jeff

    Moi, j’irai voter au Raincy, juste pour que la gauche ne passe pas.
    Comme ils veulent nous imposer 100% des futurs logements à construire comme « aidés », je vous explique pas le choix qu’on a….
    Si on peut critiquer Raoult pour ses frasques (ou supposées), on peut aussi le remercier de nous défendre contre l’invasion des kebabs et autres joyeusetés imposées par le « vivre-ensemble » qu’on nous impose !

    1. Le Gnôme

      Moi, pareil, parce que la mairie est communiste depuis 80 ans, et que le communisme, je ne supporte pas. Sinon, je glisserai un bulletin H16 aux européennes.

  17. Karamba!

    Sur Paris visiblement l’équipe en place est censée se voir renouvelée, si on s’en tient aux sondages toujours hasardeux dans le cadre d’élections locales. Je suis donc contraint d’apporter un vote sanction pour m’appliquer à les virer. Parce que l’idée que ces abrutis puissent penser 5 minutes qu’ils ont été plébiscités pour leur travail fourni ne me convient pas. Sans compter que la socialie, qui a les pleins pouvoirs dans notre pays en bénéficiant déjà largement d’un désengagement national, se reposera notamment sur ce résultat pour relancer ses réformes ineptes avec une confiance renouvelée. Et ça je n’en ai pas envie.
    Alterner les cons, c’est déjà mieux que de les laisser s’encroûter. Ca les oblige à garder un peu de souplesse dans les jambes pour se déplacer vers leur nouveau point de chute et de force dans les bras pour porter leurs cartons de déménagement…

  18. Pirouli

    Alors qu’avant, il me suffisait de me présenter au bureau de vote de mon village où le Maire me connait depuis ma naissance avec une pièce d’identité.
    Nous avons reçu cette année un document spécifiant qu’il serait demandé une pièce d’identité et la carte d’électeur.
    Ce sera donc jardinage pour moi, n’arrivant pas à remettre la main sur cette satanée carte dont je ne me suis jamais servi.

    1. Calvin

      Attends, avant de faire du jardinage le dimanche.
      Lis d’abord le billet de vendredi dernier.
      Ça parle des doigts de la femme et de l’homme.

  19. Kekoresin

    On a trois listes dans notre commune. Toutes ont tellement honte des exploits passés et certainement futurs à l’échelle nationale qu’elles jugent préférable de ne pas afficher d’étiquette au produit.
    Alors cher citoyen, joue avec nous pour deviner qui nous sommes. Cherche bien dans nos programmes colorés les idées lumineuses et la créativité à gaspiller ton argent et tu trouveras de qui nous répondons.
    Une fois élus, nous ou nos potes de l’autre liste veillerons à trouver des places au chaud pour tout le monde (le monde des politiques bien sûr). Dans les communautés de communes, dans des commissions de surveillance de la qualité de l’air, dans les comités de réflexion sur l’avenir des oiseaux migrateurs dans un monde qui se réchauffe…Quelque soit votre vote, ces suceurs de taxes auront toujours une petite place rémunérée blottie dans les replis des institutions. Quelque soit votre vote, ceci sera toujours légal car voté par les élus LEGITIMES. On verra toujours et encore d’autres têtes de harengs venir se servir dans votre poche 100000 keus la journée de manière tout à fait légale.
    Certes, dans un monde idéal ces gens là mourraient de honte face au premier miroir venu, mais ils ont acquis une sorte d’immunité au déshonneur, ça s’appelle la carrière politique.
    Brûlez vos cartes électorales 🙁

  20. carpediem

    Dans ma commune 3 listes , voici un florilège de phrases creuses :
    – « mobiliser et mettre en mouvement tous les acteurs de la commune pour inventer ensemble le futur dans le cadre d’un développement responsable »
    – « faciliter l’accès aux transports en commun par des solutions alternatives et innovantes » (ça fait des décennies qu’on nous sert la même rengaine)
    – « des enjeux forts attendent notre commune »
    – « ensemble bâtissons une ambition nouvelle »
    – « mettre l’humain au centre du développement »
    – « notre commune va se développer et continuer à accueillir des populations venues de tous les horizons « (traduisez 40% de logement sociaux payés pour le terrain 5 euros le M2)

    etc…etc…

    Je ne vais même pas me déplacer.

    1. thom__yorke

      Rho j’adore lire ces verbiages politiques bien creux. Si d’autres personnes possèdent d’autres sottises à lire, je suis preneur.
      …Mais mince, la première phrase me tue !

            1. bob razovski

              Avec un truc pareil, impossible de voter FN.

              La Liberté ne se mets pas au pluriel, sauf quand on veut en restreindre la portée !

              Non mais sans blague !

              Désolé BM… je m’énerve, je m’énerve… 😉

          1. gameover

            Faut peut être pas s’arrêter au titre. Il est vrai que la DDH originale n’avait pas mis les libertés au pluriel mais les addendas s’en sont chargés.
            Mettre la liberté au singulier est un précepte libéral dont ne se prévaut pas le FN. Pour autant – suf rares exceptions – les quelques mesures mises en avant dans leur programme relève du bon sens et n’ont rien à voir avec la sécurité mais avec la liberté et le respect de la propriété.

            S’ils disent que le ciel est bleu on ne va quand même pas dire le contraire sous prétexte que c’est le front qui l’a dit.

      1. mlallier

        En voici, d’une liste « apolitique, représentative de tous les habitants et de toutes les tranches d’âge » (sic)(pourquoi cette distinction ?) :

        « Soutenir activement les associations, assurer le versement des subventions »
        « Etre vigilants auprès de la communauté de commune »
        « Conserver les taxes locales sans augmentation »

        Cette autre liste, qui ne se définit pas :

        « Chacun pourra être consulté, écouté pour partager ensuite la décision prise par le conseil municipal »
        « Nous sommes en zone rurale et nous avons une richesse inépuisable : la biomasse »
        « Soyons fiers de travailler pour faire grandir nos communes »
        Enfin, celle que je préfère :
        « Il n’y a plus de place pour celles et ceux qui veulent être indépendants »

      2. bob razovski

        Disons que j’ai du lourd, mais c’est finalement plus bateau :

        des promesses de transformer la ville en joyau de la couronne à base d’investissements qui permettraient l’établissement d’une colonie sur Mars, tout en gelant les impôts et taxes.

  21. Dr Slump

    J’ai reçu ma nouvelle carte d’électeur. J’ai reçu un tract de l’unique liste « dissidente » se présentant aux municipales de mon bourg de 3000 âmes. Bof. Rapidement, je zyeute le tract. C’est du genre « on peut fournir une qualité de bla bla, avec une meilleure gestion des dépenses », accompagné de « on peut montrer l’exemple en matière d’environnement bla bla », etc. Bref, liste « sans étiquette » à caractère (ou nuance) fortement gôchialiste, qui veut détrôner l’inamovible maire de droite en clamant qu’ils vont faire mieux pour moins cher, attention les yeux vous allez voir. Tract -> [] (poubelle). Carte d’électeur… je sais vraiment pas où je l’ai fourrée. Nah, pas besoin, de toute façon j’irais pas voter. Vive la démocrature!

  22. Giraud

    Un premier geste électoral…

    Un fonctionnaire élu se trouve dans la situation d’être le décideur, le collecteur et l’utilisateur de nos impôts et taxes.
    Élus et fonctionnaires, ( Maires, Conseillés Généraux, Députés et Sénateurs de gauche) qui, naturellement font bloc avec les grands responsables de la gestion administrative de notre pays, leurs amis hauts fonctionnaires gestionnaires du pays nommés par des élus eux même fonctionnaires…
    Soit la porte ouverte à toutes les magouilles de gestion du pays …
    Situation totalement anormale en démocratie… (Normale dans une dictature socialiste, communisme…).
    Tout un petit monde de coquins et copains magouilleurs à éliminer, bien sûr, légalement.
    Juste par votre refus de voter pour tout ce qui dépend directement pour ses revenus, de nos impôts, taxes et charges sociale, leur trésor de guerre …

  23. Bob razovski

    Quand je vois les occupations des co-listiers du côté de chez moi :

    fonctionnaire
    fonctionnaire retraité
    retraitée fonctionnaire (notez la nuance)
    retraité
    retraité de la fonction publique
    agent trésor public
    formateur
    syndicaliste
    Comptable
    comptable retraité

    et tout d’un coup, au fond de la liste…

    … un gérant de société.

      1. bob razovski

        Inutile, y’en a déjà 100% au gouvernement… Ca ferait redondance !

        je m’excuse auprès des handicapés qui pourraient prendre ma blague pour une insulte. 😉

    1. mlallier

      Il y a aussi :

      journaliste
      animateur
      formatrice (faut pas les oublier, hein !)
      mère au foyer
      assistante judiciaire
      directeur de bureau de placement
      enseignante (mais pas de gnan)
      retraité police nationale

    2. Nemrod

      Ca c’est partout pareil !
      Des instit, des prof, des prof pour prof, psychologues scolaires, fonctionnaires ratp, sncf,de la poste…
      Que des gens dont l’expertise est flagrante vu la réussite extraordinaire des « machins » dont ils proviennent.

  24. Chris

    Voilà une mesure qui va permettre d’éliminer définitivement des conseils municipaux tous les commerçants, artisans, professions libérales, etc …., enfin tous ceux qui n’ont pas envie de se séparer d’une moitié de leur clientèle. Bravo, très efficace.

    1. Nemrod

      Un artisan, commerçant ou patron qui envisage de manager le personnel d’une mairie et
      1 : un saint homme
      2 : a perdu l’esprit
      3 : suicidaire.

          1. Kastor_83

            Réponse 3 aussi, s’il se sert de l’écharpe tricolore pour mettre fin à ses jours (valable aussi pour Miss France, non ?).

  25. Hugues001001

    Moi, j’attends avec impatience le soir du premier tout pour entendre, avec une délectation non dissimulée, Harlem Désir et autres guignols gauchistes, dire sur les plateaux télé « Je crois que les Français nous ont adressé un message ce soir, qu’il nous appartient de prendre en considération ». Vous savez, cette phrase toute faite, qui ne veut rien dire, que chaque politicien professionnel se croit obligé de sortir pour faire preuve de fausse modestie.

    1. bob razovski

      Personnellement, cette phrase est, avec beaucoup d’autres, une pollution sonore à laquelle j’aimerai bien ne pas être soumis régulièrement 😉

      Parlant pollution… Lors d’une petite discussion informelle entre voisins hier soir, j’ai trouvé la phrase qui ne veut rien dire : « je voterai écolo le jour où ils auront dépollué leur discours »

    2. Kazar

      Moi aussi, j’attends avec impatience le message adressé à tous ces nuls avec un vote massif pour le FN, rien que pour les emmerder !!!

    1. petit-chat

      J’ai eu comme un rictus ironique quand j’ai vu que la politique ne pouvait s’exercer par des volontaires car ça ne marchait pas (pas de piston ?), qu’il convenait de garder plusieurs mandats au cas où on en perdrait un, et que le cumul évitait d’envisager une activité (utile) en cas de « perte » de revenus à cause des cons qui ne veautent pas comme il faut.
      Z’ont vraiment honte de rien.
      La phrase du jour : «une fois élu, on a longtemps pensé qu’il n’y avait plus à rendre de comptes». Mais il le pensent encore, ma brave dame. Et ils le prouvent.

  26. fx

    Je veux bien croire que c’est du simple gratte-bureaucratie vaguement vexatoire. Mais je pense aussi que l’objectif n’est pas de recenser les nuances de rose, mais plutot de bien cadrer deux groupes percus comme dangereux:
    – Les libertariens et assimiles
    – La droite franche voire extreme
    Sachant que le FN arrive peniblement a sortir moins de 600 listes pour 36000 communes, il doit y avoir, quoi, 3 ou 4 autres listes du meme acabit non declarees. Cela vaut bien une grand-messe prefectorale, non?

    1. gameover

      Du Sannat… un gros titre… aucune date… pas de référence… pas de lien… et à la fin, on vous dit que vous avez les preuves sous les yeux…

          1. gameover

            J’ai étudié un peu le sujet, ça pourrait toujours m’êetre utile un jour car pour l’instant je n’ai pas de client en Espagne.

            Ca confirme que Sannat est un charlot et quand Objectif Eco fonctionnera correctement je lui mettrai un petit mot.

            Que nous dit Sannat ? Qu’il y a expropriation plus ou moins directe par les banques en échange de financement, alors que ces banques sont payées pour prendre des risques ; déjà je tique là, on ne peut pas dénoncer l’irresponsabilité des banques d’un coté et fustiger leur prise de risque d’un autre.

            La réalité :

            La loi sur les faillites en Espagne a été modifiée à plusieurs reprises ces dernières années dont les dernières en 2011, 2013 et 2014 car elle conduisait 90% entreprises à la liquidation quand bien même une majorité des créanciers étaient prêts à accepter des reports d’échéance ou des haircuts (dévaluation des créances) et d’autres à refinancer sous conditions.

            La nouvelle loi permet aussi d’annuler les effets de cession de capital antérieurement (2 ans) avant la constatation de l’insolvabilité. En effet certains s’en servaient pour bloquer des décisions.

            La dernière mouture là rapproche la législation de celle des USA (Chapitre 11) en autorisant et même en forçant la transformation des créances ou les refinancements en parts de capital des sociétés en redressement : c’est par exemple ce qui s’est passé aux USA avec AIG et GM.

            Avant d’être une expropriation des actionnaires c’est un respect des créanciers : quand on doit plus que la valeur de son bien on n’est plus chez soi, on ne fait plus la loi… sauf en Socialie peut être.

            L’Europe construit son equivalent du chapitre 11 (avril 2013) :
            http://online.wsj.com/news/articles/SB10001424127887323296504578398612178796882

            Un lien de Mike Sheldok sur cette affaire (mars 2014):
            http://globaleconomicanalysis.blogspot.fr/2014/03/spain-modifies-bankruptcy-laws-to.html

            Bloomberg (mars 2014)
            http://www.bloomberg.com/news/2014-03-07/spain-changes-bankruptcy-law-to-ease-company-debt-restructuring.html

            Nul doute que cette mesure permettra à des fonds vautours (vulture funds) ou des banques de mettre la main sur des sociétés pour les dépecer et les vendre par appartements afin de valoriser les activités rentables et de brader les activités déficitaires. C’est de la destruction créatrice de valeur.
            Il faut arrêter de croire que des gens (dans le privé) soient idiots au point de vendre 10 ce qui vaudrait 100 (selon la police).

  27. Fred

    Je ressors de deux jours épouvantables de formation. Heureusement que l’humour de H16 est là pour me détendre un peu ! 🙂

  28. Von Mises

    Avec un peu de retard sur le blog, et pas mal HS, mais le Taulier me connais, j’ai un mot d’excuse …
    Et, pour dire la vérité, Morpion 1er nous donne tant de travail avec tous les HNWI qui quittent la France …que j’arrive difficilement à suivre en temps réel notre cher H16…
    voilà, voilà, … tout d’abord, comme ça prend la tête, et concernant la Najat et al… ci-après un très bon reportage / étude norvégienne sur la Théorie du genre;
    les norvégiens sont les champions mondiaux de l’égalité homme / femme; leurs études sur la Théorie du genre avaient 10 ans d’avance sur les études, ou plutôt les délires évoqués en France.
    suite à cette étude, la Norvège a arrêté net tout financement public sur la Théorie du Genre…
    vous verrez, c’est saisissant:
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=PfsJ5pyScPs
    dernier point, d’après mes infos, les  »Vigilantes’ (voir http://en.wikipedia.org/wiki/Bond_vigilante ) devraient se réveiller, au plus tard fin 2015, et virer violemment Mou 1er et sa clique de branleurs, comme ils ont sorti Felipe Gonzalez et Berlusconi…
    Hollande ne passera pas l’hiver 2015 …
    stay tuned
    Les NINJAS sont de retour, non sous la forme subprime, mais sous la forme de ‘margin debt’
    voir http://www.forbes.com/sites/danielfisher/2014/03/03/as-nyse-margin-debt-hits-record-watch-out-for-any-signs-of-weakness/
    plus d’infos par la suite …
    on aura alors droit à une version ‘hard’ de la dernière crise … car les mêmes sont aux commandes..

  29. baskerville

    Idée d’article :

    Le cloud public Cloudwatt : bel exemple de fiasco avec l’argent de nos impots.
    Vous êtes dans l’informatique, vous nous pondrez bien un article sur Cloudwatt, filiale d’Orange.
    Le PDG d’Orange : ni commercial, ni technicien, ni meneur d’hommes, ni financier, juste un étron de l’ENA qui ne comprend rien.

  30. Platon

    Merci h16 pour toutes ces informations.
    Quelle est la source de « Il s’avère que le ministère de l’Intérieur a décidé de faire procéder à l’attribution de « nuances politiques » aux listes souhaitant se présenter sans étiquette. », en dehors de l’ article du Monde (parisien)?
    Existe-t-il des documents officiels?
    Quels sont les critères officiels (définis par un gouvernement de gauches) qui définissent un programme électoral de gauche (les gentils) ou de droite (les pas-copain)?
    Je m’ imagine à la préfecture déposant ma liste:
    – Bonjour madame, voici ma liste.
    – Bonjour monsieur, plutôt gauche ou plutôt droite?
    – Ah, vous êtes tailleur en plus…Blague à part, je n’ en sais rien, veuillez avoir l’ amabilité de me communiquer les critères d’ appartenances.
    – Le préfet décidera pour vous (ami-ami ou pas) ……
    A compléter, voire à jouer en sketch avec des imitations de Chevalier et Laspalès, si le coeur vous en dit.
    PS: j’ aurais pu voter pour les élections municipales de ma ville de résidence en Bavière, l’ un des candidats avait sur ses affiches pour slogan: « Leben und leben lassen » = vivre et laisser vivre, le parti: FDP-Die Liberalen (bon le parti est à la cave en ce moment).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.