Faire mentir les chiffres

Comme le disait Mark Twain, il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques. L’actualité n’a jamais aussi bien illustré ceci que récemment, tant elle balaye onctueusement ces trois sortes de bobards plus ou moins puissants.

Pour le mensonge de base, il suffit simplement d’aller piocher dans la longue litanie des déclarations gouvernementales françaises. Les politiciens, de façon générale, sont des experts en bobards et de ce point de vue, les Français ne sont donc pas en reste. Et comme actuellement, la conjoncture est particulièrement rocailleuse pour les élus et le gouvernement, il était logique que le taux naturel de calembredaines au paragraphe augmente de façon notable.

Et si l’on regarde tout particulièrement le domaine de l’emploi en France, il était inévitable qu’on assiste à de longues et pénibles séances d’orchestre philharmonique de pipeautage. Les années précédentes n’étaient vraiment pas brillantes, mais l’année 2013 puis l’année 2014 se sont montrées particulièrement mauvaises. À cette tendance déjà fort désagréable s’est ajoutée une communication de l’Exécutif parfaitement calamiteuse : non seulement, les chiffres fournis ne sont pas joyeux, mais en plus sont-ils scrutés attentivement, d’autant que tout l’appareil d’État a promis que la situation allait changer… Ce qu’elle ne fit que dans le sens inverse de celui attendu.

bullshit meterBref : il a fallu pour l’équipe en place redoubler d’inventivité pour se tortiller hors du piège rhétorique et politique dans lequel ils se sont jetés avec la décontraction de ceux qui savent qu’ils n’en auront pas à subir vraiment les conséquences. Et récemment, c’est François Rebsamen qui s’y est collé. Rebsamen, c’est ce sénateur qui n’a jamais rien su faire d’autre qu’afficher une tendre affection pour François Hollande, ce qui lui a valu son poste actuel au Ministère du Travail dans lequel il excelle, justement, à baratiner gentiment le journaliste.

Cette capacité est même surprenante : il y a quelques jours, il explique ainsi se placer un objectif en terme d’emplois pourtant extrêmement modeste (3 millions de chômeurs maximum d’ici 2017), et qui ressemble fort à un aveu d’échec si l’on rappelle qu’un tel nombre de chômeurs est déjà un point haut en France… Objectif sur lequel il revient sans avoir l’air d’y toucher quelques jours plus tard en expliquant qu’à défaut du seuil passé en 2017, on l’attendra sans doute quelques temps plus tard.

En attendant, il débine les statistiques fournies par l’UNEDIC et minimise tant qu’il peut la déconfiture générale de l’emploi en France. Sauf que l’UNEDIC est plutôt fiable en matière de chiffres, et que les comparaisons de Rebsamen entre les taux de chômage calculés par cette institution d’un côté et l’INSEE de l’autre ne tiennent pas compte de leurs modes de calculs différent et qui, si l’on s’en rappelle, amènent malheureusement aux mêmes conclusions, désagréables, que si la France est sur une pente descendante, ce n’est pas celle du chômage mais plutôt de son activité économique…

rebsamen et ses bobards sur le chômage

Mais comme je le disais, tout ceci s’apparente aux petits mensonges habituels d’une classe politique qui a été habituée à ça.

À ces mensonges détendus (et malheureusement sans conséquences pour ceux qui les profèrent), l’actualité ajoute dernièrement les sacrés mensonges, encore plus gros, qu’on impose aux institutions de statistiques au travers d’une redéfinition pour le moins audacieuse du Produit Intérieur Brut (PIB).

Comme vous le savez sans doute, l’établissement de cette mesure est importante pour les États puisque cela leur permet de savoir si le pays est en croissance ou non, ce qui leur permet ensuite de tirer un certain nombre de plans sur la comète à commencer par celui qui consiste à dépenser aussi vite que possible l’argent qu’ils iront ponctionner ensuite. Comme les rentrées fiscales (notamment la TVA) sont très sensibles à la conjoncture économique et qu’il y a une forte corrélation entre la croissance du PIB et celle de la TVA, on comprend que ce chiffre revêt un intérêt bien particulier pour ces entités qui n’existent, finalement, que par l’impôt (et pour l’impôt lorsqu’ils ont atteint leur maturité).

bullshit meterDernière invention en date : modifier le périmètre de ce qui rentre dans ce calcul de PIB pour y faire figurer les transactions issues des activités illicites comme le travail au noir, la vente de drogue, la prostitution et les activités mafieuses. Et si, pour le moment, la France ne s’est pas encore alignée avec certains pays, l’Italie, en revanche, montre la voie : suite à un nouvel alinéa introduit par Eurostat, les calculs de PIB doivent tenir compte des activités économiques illégales tant que les parties prenantes sont consentantes dans la transaction incorporée au calcul. L’Italie ne fait donc pas preuve d’initiative imaginative parfaitement rocambolesque, mais se contente d’appliquer les textes, trop contente qu’elle est de voir ainsi sa croissance rehaussée de plusieurs points par le commerce dynamique de Cosa Nostra, Calabre ou d’autres.

Et rassurez-vous, si l’Italie semble en avance sur la prise en compte de ce genre d’activités dans ses petits calculs, la France suivra. Certes, l’INSEE se défend de vouloir présenter sur son site un PIB qui tiendrait compte des activités illégales, mais les normes de calculs européennes lui étant aussi imposées, un calcul de PIB incorporant ces activités sera bien fourni à Eurostat, permettant ainsi de comparer les pays entre eux sur la base d’un même calcul. Voilà qui promet de fournir des cartouches intéressantes à nos frétillants ministres de l’Économie et des Finances, qui ont justement bien besoin de ce genre de coups de pouce.

À ces mensonges habituels de politiciens et ces gros bobards des institutions étatiques, il va maintenant falloir ajouter les pirouettes statistiques de Thomas Piketty, cet économiste qui fut officiellement celui du PS. Ces deux mots accolés, « économiste » et « du Parti Socialiste », ont quelque chose de comique, voire obscène vu les gamelles permanentes qu’ils nous ont offert sur les cent dernières années… Comique qui se fait de répétition lorsqu’il s’agit du brave Thomas puisqu’on découvre que les données de son récent pensum, « le Capital au XXIème Siècle », seraient parsemées de manipulations bizarres (pas forcément frauduleuses mais en tout cas nécessitant quelques explications) et d’erreurs théoriques discutables.

Bien évidemment, tout ce que la fine fleur des journaux de gauche peut compter dans ses rangs s’est rapidement emparé de l’affaire pour essayer de comprendre comment leur poulain délicatement marxisant aurait pu déraper, et tente à présent de modérer autant que faire se peut les critiques sur « l’économiste du PS » français. En réalité, il n’y a pas vraiment lieu d’être surpris lorsqu’on se rappelle que ce n’est pas la première fois que Piketty se livre à une interprétation très hardie de ses données.

piketty et ses erreurs

Il continue donc simplement son œuvre idéologique, aidé par une presse complaisante et un public majoritairement acquis à la thèse d’un capitalisme racine de maux infinis et d’aliénation perpétuelle des masses laborieuses, quand bien même les milliards d’humains récemment sortis de la misère la plus noire du communisme attestent pourtant du contraire.

Car ne l’oubliez pas, des petites calembredaines habituelles des politiciens aux gros bobards méthodologiques de Piketty en passant par les petits arrangements statistiques des États, les mensonges ne marchent jamais d’autant mieux que ceux qui les reçoivent n’en attendent pas plus. Et comme j’ai commencé par une citation de Mark Twain, je terminerai, pour faire bonne mesure, par celle d’un statisticien, Aaron Levenstein, qui avait noté avec autant d’humour que de lucidité que les statistiques, c’est comme les mini-jupes : ce qu’elles révèlent est suggestif, mais ce qu’elles dissimulent est essentiel.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires263

  1. pouf pouf

    Prenons l’exemple d’un ticket de caisse de chez le clerc, petite pièce de presque papier, de deux-cents vingt-sept centimètres carrés, qui n’a pas besoin de s’affirmer sans bisphénol A sur son dos parce que voilà, le clerc, tout de même merde… ce qui fait que je peux y écrire mes petits poèmes de moins de deux cents mots. Ca vaut le détour, facture à proprement parler quarante pourcents ou moins de cent centimètres², puis soixante pourcents, à peine, d’autopromotion service voyages, spa ou thalasso all inclusive, on dirait le travail de n’importe quel gouvernement de n’importe quel pays et de n’importe quelle couleur. Tout ça pour dire, et vous allez comprendre la fin de l’analogie rapidement, les six derniers mots de l’horreur sont : MERCI DE VOTRE et VISITE A BIENTOT sur la ligne du dessous, tout bien justifié, pour optimiser la place et rendre compte de la technologie dans laquelle nous vivons. Pour m’expliquer pour une fois et sans coutume, z’auraient pu mettre « merci de votre visite » sur une ligne et « à bientôt » sur l’autre, mais voilà, nos petits robots mignons qu’on forme dans nos écoles, ce n’est pas du tout comme cela qu’ils pensent, ils se foutent du sens. La signification, le sens, de rerum natura, tout ça … ils s’en branlent les mômes. VOUS ZAVEZ UN et vous la famille ? MESSAGE. Sur effraie trois, le petit frère des régions d’ancienne deux. Du pouf pouf, quoi … pour se faire pardonner, un peu au dessus, ils avaient pensé à décorer d’un point d’exclamation « à très bientôt » en minuscules, histoire de faire préventivement passer la pilule. J’adorerais qu’en plus, les cinq cents euros moins un, soient juste la part hors mutuelle … comme un bulletin de vote, bande d’extravertis.

      1. Fll

        Tiens, nous avons un boulet qui tente de communiquer, soyons patient, il s’agit peut-être d’un Wesh Wesh qui tente une convertion, ou pas. Donc juste une tanche. 😉

        1. Black Mamba

          Il n’a qu’à faire comme moi les jours où je n’arrive pas à me concentrer comme aujourd’hui …je saute le commentaire et pouf! Ni vu, ni connu on passe à la suite si c’est possible et on garde tout cela bien au chaud pour ce soir, dès que j’aurai retrouvé mes esprits …
          « Esprit ! Es-tu là? « 

      2. pouf pouf

        Des références de masse peuvent-elles devenir de la culture ? Oui, si on n’y prend pas garde. Avec nos élites de merde, ça commence à sérieusement craindre, entre cette variété de pomme de terre ancienne de la vienne, et les illettrés notoires qui nous administrent bureaucratiquement, comme au bon vieux temps d’arbeit macht frei, c’est terrible. Surtout que cette phrase est géniale et qu’on l’oublie un peu vite pour raconter des billevesées. Sans arrêt, nos prescripteurs nous créent de fausses références communes pour nous rendre perméables à leurs ordres intimes ; tout bas dans l’oreille, « fais ça, mets-toi là, assis », plus fort en face, « assis », très fort dans l’oreille, « ASSIS ». Une première gifle arrive rapidement. « Bah, n’était-ce pas terminé cette histoire de châtiment corporel pendant la pédagogie, m’insurgé-je ? Nos références communes ne sont-elles pas espérance, charité et foi ? Que dit la sainte religion d’état à ce sujet ? Où me mets-je la foi ? Egalité, solidarité, sécurité ? Sur l’air de « one step beyond », this is madness, isn’t it? Ah la vache, bout-à-bout ça fait tout drôle quand même, solidarité, égalité, sécurité, c’est-à-dire que ça ressemble de loin, vaguement, peut-être, pour faire plaisir et pour continuer la discussion aimablement, mais dès qu’on se rapproche, la supercherie est très nette, égalité, solidarité, sécurité, je préférais presque erté, lité, nité. Tirer toute une société vers ce haut-là ? Est-ce seulement raisonnable ? Serait-ce souhaitable ? L’âge de cristal : tout le monde meurt à trente ans, sauf eux. Je me demande d’ailleurs pourquoi z’ont choisi un feldspath maclé et cet âge comme références de masse.

  2. Black Mamba

    « c’est comme les mini-jupes : ce qu’elles révèlent est suggestif, mais ce qu’elles dissimulent est essentiel. »
    J’en connais un qui voudrait y mettre une main, ou ne serait-ce un doigt :mrgreen:

          1. Flo

            « On peut tromper une fois mille personnes, mais on ne peut pas tromper mille fois une personne »
            Tellement raccord avec l’article du jour!

  3. Le Gnôme

    Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées disait Winston Churchill.

    Je me demande de quelle façon un institut de statistique peut calculer le chiffre d’affaire illégal dans un pays. Ca va être croquignolet de voir que la croissance affiche une pente ascendante digne des années 60.

    1. jeff

      Un organisme de statistique appartenant à l’Etat peut calculer le CA d’organismes frauduleux ! Vous savez pourquoi ? Parce qu’ils s’y connaissent en fraude. L’état étant le premier voyou du pays !

      1. David

        aussi, je me demandais comment on pouvais bien intégrer l’économie « souterraine » dans un calcul de PIB

        voilà l’explication, merci

  4. brondillant

    y a un fonctionnaire pour contrôler le coût des passes . Pasque là c’est mortel. D’un autre côté on saura ce qu’il faut prévoir, ben oui c’est la crise. Vont faire des stats pour signaler où c’est moins cher :). Pareil pour la coke ou l’herbe?
    Moi j’propose qu’on légalise la mafia et tout le toutim. Economies extraordinaires par la fermeture des prisons.
    AH! z’ont oublié les travailleurs clandestins ou c’est compris dans le travail au noir?

    1. gameover

      C’est quand ils vont publier les variations de stock qu’on va rigoler car si ça augmente c’est bon pour le PIB mais mauvais pour l’efficacité de la police.

      Coke en stock…

      1. bob razovski

        Un moyen comme un autre de demander plus de fonctionnaires.

        Pas pour s’occuper du commerce illégal, mais pour gérer les variations de stock 😉

        1. David

          Et un moyen aussi d’augmenter la dette, car si on augmente artificiellement le PIB avec l’économie souterraine, on diminue du même coup le fameux ratio dette/PIB

          ce ratio diminuant, ça sera un incitatif supplémentaire pour s’endetter encore plus

            1. Black Mamba

              Etape suivante se mettre au Dihydroxide de carbone , je sais … c’est dangereux pour ta santé :mrgreen: , mais c’est des taxes en moins pour l’Etat 😀

  5. Higgins

    Vu les derniers chiffres sur la consommation de drogues dans ce pays, notre PIB av faire un bon en avant: http://lci.tf1.fr/france/societe/les-francais-sont-les-2es-plus-gros-consommateurs-de-cannabis-8425807.html
    Sur les statistiques (outil absolument passionnant à exploiter), je ne résiste pas au plaisir de ces trois là. L’une d’Alphonse Allais: « Il est très curieux de constater que dans l’armée, les statistiques le prouvent, la mortalité augmente bizarrement en temps de guerre. », l’autre de ce bon Winston (bien assimilée par nos clowns): « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées. », la dernière d’André Ruellan: « Quand un homme est enterré vivant, il n’y a que lui qui en soit informé, ce qui fausse à la fois l’optimisme et les statistiques. »
    Pour Mark Twain, il ajoutait après son énoncé: « Les faits sont têtus. Il est plus facile de s’arranger avec les statistiques. » Nos clowns ont également bien assimilé cette phrase.

  6. Jesrad

    « modifier le périmètre de ce qui rentre dans ce calcul de PIB pour y faire figurer les transactions issues des activités illicites »

    Le gag le plus fort est un niveau de lecture au-dessus: je veux bien sûr parler de l’idée implicite qui ferait que l’état (donc l’autorité publique, avec sa législorrhée, ses troupes de matraques bottées et casquées et son administration en lutte perpétuelle contre l’esprit humain) compterait sur la croissance de la contre-économie pour anticiper une croissance de ses revenus.

    Je la refait, c’est jsute grandiose: nous voyons ici l’état qui tente de s’auto-persuader sur le fait que de plus en plus de gens se mettent à pratiquer l’agorisme, pour sauver sa couenne financière.

    HrrrmmmmpfffffffBWAHAHAHAHAHA!

    1. Voleurdufeu

      Sauf erreur, les traitements des fonctionnaires sont incluś , comme les salaires, dans le PIB. Il suffit donc d’en recruter davantage et de les payer mieux pour augmenter celui-ci.

  7. kloupa

    Rappelons au passage que notre président a, paraît-il, enseigné l’économie à HEC, qui forme des « élites » pour le pays. On voit la compétence à l’oeuvre, aidée sans doute par les bons conseils de Piketty…Crise des élites, quand tu nous tiens…

    1. Jesrad

      Huhuhu, Piketty, le mec qui a constaté que le capitalisme fonctionne, et en est réduit à inventer une couche théorique biscornue et pleine de trous pour essayer d’expliquer que ça doit forcément être une mauvaise chose.

      1. Kazar

        En attendant, il a tout compris : son livre fait un carton et il gagne plein d’argent, gageons que ça doit gêner sa conscience socialiste… non, j’déconne.

        1. Flo

          « Que l’un de nos brillants théoriciens socialistes vienne à démonter dans un ouvrage que le capitalisme ne marche pas, son livre en se vendant constituerait une preuve éclatante du contraire » .
          Frédéric Bastiat (ou à peu près)

          1. Kazar

            Excellent : ça ressemble un peu à du Descartes qui, si je me souviens bien écrivait en substance que nier l’existence de Dieu, c’est reconnaître son existence par le simple fait d’en parler.

            1. André Rosa

              @ Wark on the Ling
              Amusant ce site atheisme.free.fr! Il donne une idée de ce que pourrait écrire Piketty s’il se mêlait de théologie ou de philosophie…

    2. Higgins

      Wesley Mouch est simplement diplômé d’HEC (il n’a pas retenu grand chose des cours suivis). Maintenant, certains étudiants de cette école, tellement fiers de voir l’un des leurs occuper la plus haute marche du … pédalo se lâchent quelque peu: Jouy-en-Josas : « Des étudiants d’HEC ivres vandalisent leur campus » (http://www.leparisien.fr/faits-divers/jouy-en-josas-des-etudiants-d-hec-ivres-vandalisent-leur-campus-28-05-2014-3878495.php)
      Celui qui pense qu’il peut faire un parallèle entre un campus et un pays, d’aucuns diraient une nation, fait preuve d’une mauvaise foi confondante.

  8. Pere Collateur

    Le truc inquiétant et qui ne semble être relevé nul part, c’est qu’à partir du moment ou les activités illégales rentrent dans le PIB, les combattrent et donc les faire diminuer, fera aussi diminuer le PIB.
    Du coup, on risque de voir une convergence d’interet entre la mafia legale de l’état et les mafias actuellement illégales…

    Ca promet tout ca….

    1. Calvin

      Le problème, c’est que c’est difficile à compter, puisque illégal et souterrain.
      On aura droit à des chiffres « à la louche », et donnés à postériori.
      Ah ben tiens, il nous manque 2 milliards d’euros pour avoir une croissance en PIB…
       » – Bon, et si on comptait le piratage des ayants-droits ?
      – Ah ouais, très bon, ça, je demande à la SACEM de s’y coller ! »

      1. bob razovski

        « Le problème, c’est que c’est difficile à compter, puisque illégal et souterrain. »
        Au contraire, c’est tout l’intérêt de la chose. Impossible à chiffrer, on balance ce qu’on veut, quand on veut.

        J’y vois là une façon quasi royale de gonfler le pib dans des proportions qui nous permettraient d’avoir un quadruple A pour emprunter à des taux négatifs. 😉

        Attention, ne pas confondre mon quadruple A avec le quintuple A que nous avons à l’Elysée.

      2. Flo

        Bah Manuel n’a-t-il pas précisément gagé le dernier « cadeau fiscal » sur ce qu’il comptait récupérer en luttant contre la fraude fiscale?

      3. sam00

        @Calvin

        On pourrait aussi dire qu’ils estimeront les chiffres au doigt mouillé … ça fait raccord avec le commentaire de Black Manba ci-dessus 😉

    2. bob razovski

      « Le truc inquiétant et qui ne semble être relevé nul part, c’est qu’à partir du moment ou les activités illégales rentrent dans le PIB, les combattrent et donc les faire diminuer, fera aussi diminuer le PIB. »

      Pire.

      L’intérêt sera d’en créer d’autres.

      Car bizarrement, une activité quelconque génère beaucoup plus d’argent lorsqu’elle est illégale que lorsqu’elle est légale. Donc, on pourra s’attendre à voir basculer certaines activités de l’autre côté de la barrière (ne me demandez pas lesquelles, on a le gouvernement pour ça).

    3. Voleurdufeu

      Pas du tout, s’il faut plus de fonctionnaires de police pour reduire le trafic de drogue, on gagne d’un cote (traitement des policiers, assimiles a valeur ajoutee en comptabilite nationale) ce l’on perd de l’autre (reduction de l’industrie de la drogue, elle aussi desormais incluse dans le pib).

  9. Calvin

    La première des manipulations, c’est d’avoir fait croire que l’inégalité était pire que l’appauvrissement collectif.
    La réalité, c’est que les inégalités s’accroissent, certes, mais que l’extrême pauvreté recule.

    Les travaux de Piketty, c’est la méthode du GIEC face au RC anthropique.

    On va pointer du doigt qu’un des effets du capitalisme, c’est l’existence d’inégalités.
    On va dire que le Mal c’est l’inégalité.
    Est-ce que quelqu’un peut prouver cela ?
    Ah, tiens, Thomas, tu passes là par hasard ?

    1. vegeta

      le piketty pleure sur la misère du monde comme une pute qui pleure par temps de pluie en ne voyant aucun client venir, mais est ce qu’il donne son argent à des pauvres ou à des associations caritatives ?

      1. bob razovski

        En bon socialiste, il n’a pas d’argent. Il ne fait qu’utiliser le tien dont il te reproche le fait de l’avoir mal gagné. (d’après Vitri OL 😉 )

    2. Adolfo Ramirez Jr

      Les inégalités sont moins graves que l’appauvrissement…
      C’est tellement évident! Dans les pays en développement, c’est ce que vous voyez tous les jours… Des gens sont devenus millionnaires sans grand effort. Les ouvriers payés à la journée ont triplé leur salaire en 5 ans. Tout le monde est content. Et l’Etat leur fout la paix.

  10. Calvin

    Le comptage de la prostitution dans le PIB a quand même du sens.
    Notre « meilleur politicien économiste », aka DSK, va réellement pouvoir devenir un expert reconnu pour ses compétences en économie sous terrienne…

    1. royaumont

      Le client étant passible d’une amende de 1500 Euros pour une activité par ailleurs légale pour le vendeur, cela revient à appliquer un taux de TVA de 1000%. La traque des clients s’assimile donc au combat contre la fraude fiscale.
      D’ici à ce que la TVA non perçue soit refacturée a priori aux contribuables, il n’y a qu’un pas.
      Sinon je ne vois pas l’intérêt d’intégrer au calcul du PIB des données approximatives et qui ne rapportent rien…

      1. Jesrad

        « que la TVA non perçue soit refacturée a priori aux contribuables »

        On dira que la Police a besoin de plus de moyens.

        En passant, intéressant ce point de vue économique sur le problème.

    2. vegeta

      « welcom to élysée » ou Depardieu imite à la perfection la vie d’hollande
      « welcom manuel vallas » film pédopornographique

    3. hugeus

      C’est bizarre, moi je n’avais pas compris les choses comme ça !
      Je n’avais pas compris que DSK payait ses consommations.
      Pour moi, soit un copain lui offrait les consommations,
      soit il se servait tout seul sans le consentement de la principale intéressée.
      Peut-être me trompe-je. Je pense qu’il faut être clair là-dessus, car cela change beaucoup plus de chose qu’il n’y paraît.

  11. Lib

    Ce qui serait marrant, c’est si Eurostat allait au bout de sa logique.
    On inclurait dans le PIB les activités illégales entre personnes consentantes, et on en exclurait les activités légales mais non-consenties.
    Ca améliorerait sans aucun doute la qualité du PIB en tant qu’indicateur de la richesse créée 🙂

  12. Milton

    Cher h16, la « Calabre » n’est pas une mafia. Si vous voulez faire référence à la mafia calabraise, c’est la ‘Ndrangheta. Il y a aussi la Camorra napolitaine… Et la Copéta parisienne.

  13. gameover

    J’ai pas encore lu tous les liens mais c’est vrai qu’il y a des trucs tordus comme celui-ci qui est assez énorme :

    Piketty calcule le rendement du capital par rapport à la valeur du revenu initial qui a été investi, ce qui est idiot puisqu’un mauvais investissement donnera rapidement au capital la valeur zéro alors qu’une bonne allocation pourra valoriser le capital à 10 fois sa valeur initiale.

    C’est le rendement qui donne de la valeur au capital et non l’inverse.
    Tout acheteur d’action sait cela.

    1. gameover

      D’ailleurs pour faire un // avec la location immo dont on parlait dernièrement, c’est le montant qu’on peut tirer du loyer qui donnera une valeur à un bien immo.

      Avec son raisonnement Piketty achèterait un bien immo puis mettrait ce bien en location sur le marché en calculant un loyer pour avoir un rendement net de 8% sans se poser la question de la pertinence de ce loyer. Bonne chance !

    2. Lambda Expression

      Plus on est riche et plus on est riche. C’est le théorie de Piketty.
      Ba oui. c’est obvious.

      Prenons 20K €
      le pekin de base : livret A. gain zero. Le pauvre reste pauvre.
      le « riche » : au mieux de l’indice, au pire de la dette a risque (miam la dette Chypre pendant la tempete!) : resultat 0 ou beaucoup. Le riche reste riche ou devient encore plus riche.

      C’est pas une question d’être riche ou pauvre.
      C’est une question du niveau de risque que tu prends.

      Bien sur quand tu n’as qu’un sou, tu veux pas trop le perdre. Mais dans ce cas faut pas dauber sur celui qui fait fois 2 mais a pris le risque de le perdre.

      1. Jesrad

        Oh c’est encore plus con que ça.

        Piketty découvre que le rendement du capital est supérieur à la croissance du PIB.

        Cela signifie que nous ne vivons pas dans un monde idéalisé où tout le monde réinvestirait tous ses revenus (dans ce cas, et seulement ce cas, alors la croissance du PIB serait exactement égale au rendement du capital)… au lieu de ça, nous consommons une partie de ce que nous produisons. Et comble de malheur, nous dit Piketty, ce sont ceux qui gagnent le plus qui ont le plus la possibilité de réinvestir une grande part de leurs revenus et donc devenir encore plus riches à terme (ce qu’ils ne font pas vraiment, quand on regarde l’évolution des grandes fortunes génération après génération, mais bon c’est la possibilité théorique qui agace notre économiste en mousse préféré).

        Oh là là, heureusement que Piketty est là pour nous le dire, hein.

        1. Calvin

          Ben, il a bossé pour prouver le B A BA de la microéconomie.
          Encore quelques études poussées et les Keynésiens prouveront la force de l’école d’économie Autrichienne.

          1. Jesrad

            Oui, d’ici quelques siècles s’il redouble d’effort 😀 Parce que là il vient surtout d’assassiner Keynes: d’après sa loi du capital, si personne n’épargne et que tout le monde consomme 100% de ses revenus, la croissance tombe à zéro 😀

            1. Autrement dit, il a montré de façon mathématique ce qu’on savait empiriquement depuis 70 ans, à savoir que Keynes racontait des calembredaines.
              C’est génial.

            2. Higgins

              Ça, c’est une découverte. Il mériterait bien le prix Nobel d’économie (à moins que ce ne soit celui d’escroquerie?).

            3. gameover

              « d’après sa loi du capital, si personne n’épargne et que tout le monde consomme 100% de ses revenus, la croissance tombe à zéro »…

              Oui, même en dessous de zéro !

        2. gameover

          Oui il y a ça aussi. J’ai regardé d’autres liens, c’est assez énorme quand même quand il met au crédit des démocrates l’augmentation du salaire mini et des années blanches durant les années des républicains alors que c’est inexact et pas qu’un peu.

          Quand je lis ça je crains le pire concernant notre crédibilité :

          « Piketty suggests that America copy France, where the minimum wage in 2013 was 9.43 euros ($13 dollars) an hour. But the consequences of the minimum wage can be seen in the differences in youth unemployment rates in the two countries. In 2013, young people aged 15 to 24 had an unemployment rate of 24 percent in France and 16 percent in the United States, according to OECD statistics. Germany has no minimum wage: its youth unemployment rate was 8 percent last year. »

          Et il y en a des tonnes comme ça sur les différents sites…

          1. Jesrad

            Oui je ne parle volontairement pas de la partie « théorique » du bouquin, ce serait comme gifler un tétraplégique.

  14. lolo

    Heuu… c’est à priori déjà intégré dans le calcul du PIB depuis un peu plus de 2 semaines, pour la France. je me rappelle, c’était un jeudi 😀

    C’est pour rejoindre le mode de calcul des étasuniens, qui le font depuis juillet ou aout 2013.

    Arf, je ne me rappelle plus ou j’ai lu que le texte avait été adopté, ptet bien les échos

    1. turlututu

      Oui, les échos du 15 mai 2014, page 05 ; L’insee donne un coup de pouce statistique au PIB !! La France st le premier pays européen a adopter le nouveau mode de calcul. On se demande bien pourquoi ?

        1. lolo

          C’est plus politiquement correct français, mais comme c’est un alignement sur les méthodes de calculs pibesque des us, qui inclus la R&D ainsi que l’économie //, on en bénéficie également. (heureusement, car la R&D française ne doit pas faire grimper de beaucoup)

          Mais il faut rester fier d’être français, on a inventé plein de trucs, dans le passé, comme par exemple la TVA (spa une blague !)

          1. lolo

            D’ailleurs, ils sont un peu cons, ils auraient dû intégrer aussi le pib des abeilles, la pollinisation est un marchés mondial évalué à 350 milliards de $us

            1. David

              ne pas oublier le PIB des froumis, et aussi celui des coprophages et autres champignons, et celui des pitits zoizo, et des hiboux et des serpents qui font oeuvre utile en mangeant les souris …

    1. royaumont

      Ca tombe bien, il revient. Il fera parti du triumvirat qui va tenir la barre du bateau ivre de l’UMP.
      Avec le pédalo de l’Elysée, ça promet une belle régate.
      Borloo va nous manquer : lui au moins, il avait du vent dans les voiles !

  15. Calvin

    Autre façon de faire mentir les chiffres :

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/05/28/les-impots-ont-rapporte-beaucoup-moins-que-prevu-en-2013_4427543_823448.html

    On décide une maîtrise des déficits par des impôts (ben quoi, l’austérité, c’est pour les citoyens, pas l’état).
    On bâtit un budget (excusez-moi… du mal à me retenir de rire… voilà), et des mois plus tard…
    Ça ne marche pas, curieux, non ?
    mais n’empêche qu’à l’époque, le gouvernement avait pris des mesures… dures…

    1. Adrien

      Je cite : « la seule bonne nouvelle pour le gouvernement est la bonne tenue des dépenses publiques. (…) En raison d’abord de taux d’intérêts très favorables, ce qui a permis une économie de 1,41 milliard d’euros sur l’année. Grâce ensuite à la faible inflation, ce qui a entraîné une revalorisation plus faible que prévue des pensions de retraite. »

      Je ne sais pas si c’est vraiment une bonne nouvelle : les économies ont été réalisées grâce à des processus que le gouvernement ne maîtrise pas, ou en tout cas, ne dirige pas vraiment, ni immédiatement.Autant dire qu’on n’est plus très loin d’une coïncidence… Mais j’imagine que nos gouvernementeurs vont s’en féliciter joyeusement si jamais on leur en parle.

      1. Nocte

        Bordel… on ne fait pas d’économie grâce à des taux d’intérêts bas… on dépense simplement moins.

        Et puis 1,41 milliard sur la totalité de la dette… vla la gueule du ratio

        CPEF

        1. Kazar

          Exact, on fait d’autant moins d’économies qu’on se garde bien de marteler jusqu’à ce que ça rentre dans le cerveau des Français que la dette augmente chaque année, qu’on soit à 3% de déficit ou 5% !!!
          C’est toujours de la dette en plus, c’est pourtant pas compliqué à comprendre mais très impopulaire à rappeler.

      2. gameover

        Oui on est à 1.8% sur le 10 ans en ce moment et on en profite même pas…
        Notre dette est à 7 ans en moyenne.

        On pourrait économiser 12Mds par an avec une dette à moins de 5 ans comme les US…

    2. gameover

      Elle est croquignolette l’infographie avec la lance à incendie pour les dépenses et le tonneau au 3/4 plein ! Y a du cashflow !

    3. gameover

      Un élément dont ils ne semblent pas tenir compte, ce sont les entreprises qui développent de nouvelles activités en créant de nouvelles sociétés à l’étranger, même pas des filiales afin de ne pas remonter l’impôt en France.
      ca ne se voit pas puisque ce n’est pas de la délocalisation ni de l’expatriation fiscale.

      Ainsi l’état perd les emplois, la TVA des investissements, l’impôt société.

    4. gameover

       » Enfin, ultime mauvaise nouvelle, l’Etat se trouve avec une dette de 249 milliards d’euros envers la Sécurité sociale. »

      Il semble qu’il y ait une erreur et que ce soit 2.49 Mds et non 249Mds…

      Y a un commentaire qui paye :

      JEAN PAUL MAROLLA 28/05/2014 – 11h10
      « Cette présentation (afp) laisse à désirer. En effet, dans le rapport de la CC, les recettes de TVA augmentent (- que prévu) donc la consommation tient. L’impôt sur les société régresse. On ne sait s’il s’agit de baisse d’activité ou d’optimisation. L’IRRP régresse aussi, alors que barème figé et diverses mesures auraient du mécaniquement l’augmenter. Fort soupçon de fraude donc. Pour laquelle rien n’est fait puisque les remboursements d’impôt (TVA etc) deviennent le premier poste de l’état (86M) »

        1. gameover

          Même pas vu les questions qu’il pose sur les remboursements d’impôts.

          D’ailleurs à ce propos je n’ai jamais compris la connerie qu’avait faite Sarko (oui, je sais, pas qu’une) de faire un chèque pour le bouclier fiscal au lieu d’autoriser une auto-déduction par le contribuable par avance sur l’impôt en cours ou une déduction l’année d’après. Ca aurait évité ce chèque qui était un trop-perçu mais qui a été perçu comme une faveur et un appauvrissement de l’état.

            1. gameover

              Le nouvel arrivant devrait virer tout le monde dans ces ministères et embaucher sa propre équipe, même pour le petit personnel car c’est de là que viennent les fuites aussi.

            2. Lark on the Wing

              le »Spoil System » a ses vertus, indubitablement… en fRance, « dépouiller », c’est juste pour l’électeur….

          1. Guillaume

            T’es fou ? Tu t’imagines le nombre de ponctionnaires qu’il faudrait foutre au chomdu ? 😮 Ils vont nous faire « Rendez-vous en terre inconnue » !

      1. Jga

        Pour les sarl c’est très simple: après soumission à l’IS, les bénéfices au dessus de 10% du capital social sont désormais *aussi* soumis aux prélèvements sociaux. Donc dégager du bénéfice sert désormais uniquement à payer l’IS avant de payer le reste. Pourquoi faire du bénéfice ?

          1. Jga

            Et plutôt taxé trois fois qu’une. Mais je soulignais cette modification fiscale imputtable à Normal 1er qui est l’aboutissement ultime de l’anti-capitalisme de base, et l’une des causes directes de baisse de l’IS.

            1. Régis33

              Désolé , mais non , cette escroquerie n’est pas de Mou 1er mais du nabot d’avant ( 2012 et rétroactive sur les bénéfices de 2011 pris en 2012 ) .
              Du coup , que cela soit de la rémunération de gérance en TNS ou des dividendes , c’est la même chose , donc bizarrement , beaucoup de TPE au capital social bas ne font plus de bénéfices et c’est d’autant moins d’IS pour le racketteur public . 🙂
              Je vais quand même pas leur donner l’argent du beurre et leur offrir le cul de la crémière en prime .

      2. Higgins

        Une de mes relations, entrepreneur dans l’immobilier, me disait très récemment qu’il passe la moitié de son temps à réfléchir si ça vaut le coup de souscrire pour tel ou tel contrat compte tenu des impôts et taxes divers qui s’ensuivent. Par ailleurs, il est contraint de recourir à un fiscaliste pour optimiser au mieux son impôt, tâche qui lui est impossible seul (on ne peut pas être à la fois au four et au moulin). Au final, son affaire progresse à une vitesse inversement proportionnelle à celle qui prévaut à la création de contributions diverse et variées.

        1. Jga

          Moi je n’en suis pas à l’optimisation (terme qui évoque des analyses fines pour gagner un peu plus / perdre un peu moins) j’en suis juste à éviter les plus gros coups de bambou fiscal. Ce n’est pas de l’optimisation, c’est du « grosses mailles. « 

  16. tyrion

    En Italie il faut distinguer le Bon mafieux du Mauvais Mafieux!
    Le Mauvais mafieux il voit la bonne affaire, il ajuste son tir, il récupère le pognon mais sans rien donner à l’état,
    Le Bon mafieux, il voit la bonne affaire dans le portefeuille du contribuable, il ajuste sa taxe, il récupère le pognon, mais c’est un Bon mafieux.

    1. vegeta

      merci nocte j’ai exploser de rire, « attention pas de facebook vous n’avez pas le permis internet »
      je n’ose pas imaginer tapé « h16 » ou « contrepoints » sur cet OS et voir des antifas ( la milice armé du PS) débarqué chez moi

  17. gameover

    h16 tu as raté la précédente double magouille de Rebsamen 10 jours avant…

    1 -En comparant le bilan de Sarko et le sien il ne parle pas des mêmes catégories de chomeurs; A,B,C pour Sarko; A pour lui..

    2- Il fait commencer le quinquennat de Sarko en février 2008 pour prendre un taux de chomage plus bas et ainsi augmenter le gap de Sarko.

    Résultat réel : moyenne mensuelle +20,000 chomeurs sous Sarko et 27,300 sous Hollande

    http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/04/30/09005-20140430ARTFIG00161-chomage-la-manip-de-hollande-pour-minimiser-son-echec.php

  18. Duff

    dernière leçon en date ce matin : La cour des comptes révèle que les impôts ont rapporté 14.6 Mds de moins que prévu. Malédiction! Laffer avait raison…

  19. RTP

    Pour passer sous les 3% de déficit, il y a effectivement plusieurs moyens. On peut diminuer les dépenses, augmenter massivement les rentrées (ah ah ah) ou encore … augmenter arbitrairement le PIB. Pas con. Finalement une promesse aura été tenue alors ?

    1. dede

      Exact. C’est bien le but recherche, comme le ratio dette/PIB.

      C’est beaucoup plus important que ce que nous annonce H16 « trop contente qu’elle est de voir ainsi sa croissance rehaussée de plusieurs points » : le coup de pouce a la croissance ne presente pas grand interet.
      Comme indique dans un autre commentaire, la marge de manoeuvre gagnee pour manipuler les chiffres presente egalement un « avantage » majeur.
      Malheureusement, cela va mal se terminer : je suis convaincu que la crise a ete fortement amplifiee par le nettoyage des comptabilites artistiques pratiquees dans les grands groupes : la, on se donne les moyens d’ameliorer le cote artistique de la comptabilite nationale…

  20. gem

    La prochaine étape, c’est d’intégrer au PIB toute la production non commerciale, le ménage que tu fais toi-même chez toi, la puériculture et le soutient scolaire, le jardinage, le bricolage, la cuisine, etc. Le tout au prix qui te serait facturé par un prestataire extérieur.
    Jackpot ! réduction miraculeuse des ratio déficit/PIB et dettes/PIB !
    Et nouvelle occasion de taxe, parce que c’est trop pas juste, toute cette production « au noir », toutes cette « évasion fiscale ».
    Donc formulaire déclaratif supplémentaire à la déclaration de revenu

    Rah, c’est de la bonne. ça m’apprendra à passer sous le vent de Bercy, tiens. Excusez moi, c’est par où, Sainte Anne ?

    1. LeVertEstDansLeFruit

      Va plus loin: taxe sur la valeur locative de ton corps (ou de tout revenu que tu pourrais en tirer), ainsi que sur la fortune que valent tes organes pas encore pourris sur le marché.

    2. douar

      L’idée de l’intégration du loyer fictif dans tes revenus quand tu es propriétaire procède de la même philosophie.

      1. LeVertEstDansLeFruit

        Le pire, c’est que ça existe, chez nous en Suisse. Tu es proprio ? => tu payes un impot sur la valeur locative.

        1. bob razovski

          En plus de la taxe d’habitation ?

          En france, la taxe d’habitation est calculée selon la tranche dans laquelle se situe tes revenus et la valeur locative de ton bien, truc calculé au doigt mouillé comme le reste.

        1. gameover

          Oui c’est un revenu de capital implicite qui est déjà dans le PIB.
          L’étape suivante est de l’intégrer dans le revenu imposable.

          Autoriser comme actuellement la déduction des intérêts d’emprunts immo du revenu imposable pourrait justifier a posteriori ce loyer fictif.

          Mais en tout état de cause, s’il y avait loyer fictif il faudrait une déduction complète des frais immo (agence, notaire, intérêts…) durant la période de remboursement puisque c’est un coût d’acquisition du capital.

          Il est certain que si la France reste socialiste on y viendra vu que c’est dans le programme à Piketou et que c’est pas bisou pour les égalités d’être propriétaire. Mais ça fera du foin amha.

    3. gameover

      Et ta femme tu comptes le nombre de passes qu’elle te fait dans l’année !

      – 242 positions du missionnaire x 100E
      – 123 levrettes x 150E
      – 230 positions indéfinies ou multiples x 180E
      – 654 fellations complètes x 50E
      – 241 fellations incomplètes x 30E

      Et oublie pas la voisine !

        1. gameover

          Bah j’ai fait gaffe de pas mettre des chiffres trop élevés pourtant… histoire de faire de l’évasion fiscale…

        1. Lambda Expression

          Ba non….ya des adjuvants bien sympathiques qui font que plus t’es vieux, plus t’es jeune. Je te fais pas de dessin.

      1. Aristarque

        Et avec un pareil rythme, ta femme tenait le choc ? M’ étonne pas qu’ elle soit au rang des espèces disparues…
        Quant à toi, là, c’est de l’ enfumage sur tes capacités! 4 fois par jour calendaire. Ta carrière d’acteur X est assurée avec pareil stakhanovisme… 😀

        1. Semaphore

          C’est vrai que le titre du jour parle de mentir sur les chiffres! Comme HP commentant ses succès, tu rendrais bien aussi, finalement… :mrgreen:

        2. Black Mamba

          Mais non, il flatte son Ego, c’est important pour un homme quelque soit sa performance …
          Nous, les filles, on acquiesce et on rit sous cape :mrgreen:

          1. gameover

            Et voilà, on se dévoue pour le PIB de son pays, pour la croissance et voilà comment on est récompensé… z’êtes bien des socialistes, je vais m’exiler tiens ! :mrgreen:

  21. gameover

    PTDR !

    Devinez le sens !

    Le ministre du Travail assure que les chiffres des inscrits à Pôle emploi fin avril, qui doivent être publiés ce mercredi à 18 heures, ne vont pas montrer d’«amélioration immédiate», ni une «aggravation significative».

        1. gameover

          + 14,800 en catégorie A en avril… effectivement la pente de la courbe reste la même…. donc ce n’est pas une aggravation !

          Ca va apprendre aux gosses les dérivées premières et secondes.

          +440,000 depuis l’élection de Hollande (dixit le figaro) soit 20,000 par mois tout pile…

          1. gameover

            La stat du jour :

            Il y a plus de chomeurs (3,364,000) qu’il n’y a eu d’électeurs du parti socialiste dimanche (2,650,000)

      1. gameover

        Dans la même interview de Rebsamen des Echos :

        Concernant le score du Front national aux européennes, il le lie au chômage : « Il y a de nombreuses raisons, mais le chômage est une des composantes majeures du Front national en France. Surtout le chômage de masse, qui est destructeur de la cohésion sociale, et porte atteinte à l’optimisme de la nation »

        On savait que l’insécurité c’est un sentiment
        Et maintenant le chômage c’est une atteinte à l’optimisme…

        Moi qui croyait bêtement que ça atteignait plutôt le porte monnaie 🙁

    1. Nocte

      Camarades Politiques !

      Vous êtes lassé de la langue de bois qui ne fait plus recette ?

      J’ai LA solution ! changez de matière !

      Vous détestez l’argent ? prenez une langue en or, si le bling bling vous indispose, l’option or blanc est possible !

      Vous préférez rester impassible ? optez pour la langue en marbre ! froid comme la mort et quasi immuable, vous serez indéboulonnable !

      Vous ne supportez plus vos détracteurs ? on coupe leur langue ! montage en collier possible, nous contacter pour le devis.

      Nous continuons nos travaux de recherche dans les différents partis et syndicats, nous recrutons aussi quelques testeurs au sein de l’ENA.

      Pour en savoir plus, suivez nous : @langue2bois sur Twitter !

    1. royaumont

      Comme pour la gabelle autrefois : une estimation a priori de ta consommation définira la facture.
      +10% pour la fraude.

        1. Sémaphore

          Faites -vous du Black Mamba à la sauce bourguignonne ? Conserver l’ avatar en changeant de nom plutôt que conserver le nom en variant l’ avatar ? 😀

  22. Bruno

    Ni économiste, ni énarque au contraire de nos brillantes élites, je me sens paysan du Danube. Mais j’ai une impression d’un immense foutage de gueule de la part de Piketty et consorts.
    Si on me donne à comparer les riches en patrimoine avec le reste plus pauvre sur le dernier siècle écoulé, une chose me saute à la figure, et qui est totalement occultée dans le discours.

    En Europe de l’Ouest (ne parlons pas de ce qui s’est passé chez les heureux camarades de l’Est expérimentant l’avenir radieux promis par Piketty et ses homologues – curieux que notre Piketty les oublie?), il y a au départ des populations homogènes, parmi lesquelles certains riches, peu nombreux, des classes moyennes et des prolétaires. Tous travaillaient et produisaient, sauf quelques rentiers qui faisaient travailler leur argent, quelques fonctionnaires et de rares marginaux.
    Aujourd’hui, on a ajouté une énorme masse de gueux venus la gueule ouverte consommer grâce à l’argent des impôts prélevés sur les nationaux, individus arrivés sans une once de capital et ne produisant en général aucun travail.

    On passe ainsi en France de 40 à 65 millions, en ajoutant donc 25 millions d’individus arrivés sans rien et ne produisant rien sauf des enfants pour les allocations, et qui vont compter dans la statistique des « pauvres », comme s’ils avaient été brimés et dépouillés dans le « partage du gâteau » du patrimoine et des biens nationaux par ces salauds de riches!
    On nous fait marcher sur la tête!

  23. gameover

    La chronique de Nicolas Doze à midi là :

    Lundi, Hollande était en France et il a dit : il faut changer l’Europe.
    Mardi, Hollande était à l’Europe et il a dit : il faut changer la France, tout réformer, le problème n’est pas l’Europe.

    Quelqu’un a vu son discours d’hier ?

    1. Honorbrachios

      Bah il peut dire ce qu’il veut plus personne ne l’écoute à part les journalistes devant répandre sa bonne parole.
      Ceci dit hier il avait rendez vous chez Julie, pas le temps de parler !

    2. petit-chat

      @GO : Télécharger CapTv (captv.fr), Télécharger « auto extractible ».
      Permet de voir de nombreuses chaines en rattrapage, sans passer par les chaines elles-mêmes.
      (pas de virus ni autres mer..)

        1. petit-chat

          Dans le logiciel, tu sélectionnes BFMTV, puis le titre de l’émission (la chronique éco de Niolas Doze), la date, puis télécharger ou visionner.

      1. gameover

        Alors Calvin, t’avais pas mis le lien !
        J’ai bien aimé la dislocation à gauche (la tourure grammaticale, faut préciser!) repérée par un des commentateurs : lieutenant x²

  24. gameover

    Voilà, c’est fait, je viens d’envoyer une facture de 950,000 Euros à l’UMP.
    Profitez en, y a personne qui vériie les factures :mrgreen:

    1. Calvin

      Déjà posté par moi plus haut ( x2)
      Bon, j’ai compris, personne ne lit mes commentaires…
      C’est mon avatar qui fait pas sérieux ?

      Mission accomplie…
      🙂

  25. Aristarque

    Question : comment comptabiliser de façon sérieuse (autrement qu’ au doigt mouillé), l’ argent des transactions illicites librement consenties ??? En mettant des caméras sur tous les parkings, bords de routes, allées buissonnières de Grance pour comptabiliser la prostitution, pour ne citer qu’ elle ???

  26. André Rosa

    Lundi, en prenant en compte l’abstention, vous rappeliez que le score réel du FN était environ 10% de l’électorat.
    Ne faudrait-il pas, de façon similaire, rappeler régulièrement (marteler même!) que l’endettement de l’Etat français c’est, sur l’exercice 2009 par exemple, 96,6 Mds d’euros (292,9 de dépenses pour 196,3 de recettes) soit 49% de dépenses en trop?
    Chaque fois qu’on dénonce la mauvaise gestion de notre gouvernement, nous devrions (amha de candide) citer des chiffres qui parlent immédiatement à toute personne qui gère son budget.
    La pédagogie, c’est l’art de la répétition, dit-on. C’est aussi un art qui consiste à simplifier sans noyer l’essentiel.
    Du reste, comment évaluer la pertinence du ratio dette/PIB?

      1. Kazar

        Peut être aussi rappeler que même si on arrive à 3%, la dette continue d’augmenter, elle ne diminue pas, contrairement à ce qu’affirment avec aplomb les politiques…

  27. Val

    Bon moi à leur place j aurais intégré le bénévolat dans le pib. Horreur malheur des gens qui gâchent le métier en bossant librement (argllll cachez ce mot que l état ne saurait voir) pour des tâches ingrates et pour rien en plus !!! Et tout ça sans laisser sa petite taxounette à son protecteur bienveillant.étatique!
    Mais je comprends qu’ ils aient d abord pensé à la pègre, cela leur est plus familier.

    1. Kazar

      Même pas mal, Rebsamen. Il déclare : « le ministre invite à les analyser «avec prudence» à cause de la volatilité des données mensuelles, tout en affirmant qu’ils «ne dessinent pas encore la tendance du 2ème trimestre» et surtout qu’ils «ne contredisent pas plusieurs tendances de fond» ».
      Ben oui quoi, c’est évident, ils ne contredisent pas la tendance de fond, à savoir l’explosion du chômage, mais je ne suis pas certain que ce soit ce qu’il sous-entendait…

  28. Olivier Vitri

    J’ai beaucoup apprécié les liens vers les idioties de Piketty, qui à lui seul arrive à me mettre en lumière la technique habituelle des socialistes, contresens, bases hasardeuses, désinformation totale quant aux chiffres, fussent-ils de l’histoire récente. Heureusement, certains (rarement en France, notamment Vittori niveau journalisme) veillent à une certaine réalité économique; réalité des faits qui, bien sûr, contrecarre sans cesse les délires collectivistes. La preuve est là, Piketty est confondu et l’a dans l’os. C’est déjà ça.

  29. Théo31

    Normal que Rebsamen et Piketty mentent : ce sont des psychopathes (vérifié pour Piketty).

    La question n’est pas de savoir pourquoi ils mentent mais pourquoi ils ont besoin de gardes du corps pour sortir de chez eux.

        1. Kazar

          Ou la peur d’être touché par un pauvre…armé d’un katana ? De toute façon, dès qu’on veut écouter le peuple c’est du populisme, et dès qu’on veut le faire taire, on lui fait croire qu’il existe des experts, des sachants et autres zélites qui savent mieux que lui. C’est à désespérer.

          1. Black Mamba

            Armé d’un katana!?
            Si c’est le cas alors il n’est pas si pauvre que ça … mais ils ont encore plus de raison d’en avoir peur 😈

  30. passim

    Faire mentir les chiffres, c’est enfantin.
    Il suffit d’utiliser, au gré de la démonstration, chiffres absolus et pourcentages. Ou encore, définir habilement le périmètre de l’étude statistique.
    Exemple : la route fait 6000 morts par an. Ça fait peur. Mais si on relativise ce chiffre au nombre de kilomètres/passagers parcourus, c’est peanuts.
    Les femmes ont moins d’accidents que les hommes, toujours en chiffres absolus. Donc elles sont plus prudentes. Non, simplement elles roulent moins.
    Pendant des années, l’INSEE nous a démontré que le nombre d’étrangers en France était stable, contrairement aux dires des vilains tortionnaires de chatons qui dénonçaient l’immigration.
    L’INSEE ne mentait pas. Les « étrangers » étaient sortis du tiroir « étranger » pour entrer dans le tiroir « naturalisés ».
    De même en ce qui concerne la catégorie « immigré », dont la stricte définition fait que, très vite, on n’est plus un « immigré » pour être fondu dans le reste de la population.

    Les statistiques ethniques étant interdites (officiellement), il faut attendre de savoir, par le dépistage de drépanocytose, que la moitié des nouveaux-nés, en France, sont originaires du continent africain. Le quart sur l’ensemble du territoire.
    Les étrangers/immigrés ne font rien d’autre que ce que je tenterais de faire, sans doute, si j’étais à leur place. Aucune détestation à leur égard.
    Il n’empêche que le résultat prévu est là : la radicalisation des opinions, la progressive libanisation du pays. L’importation à haute dose d’une délinquance importée à notre délinquance « de souche ».
    Tout antiraciste cohérent aurait dû voter Le Pen, quand il était encore temps.
    http://passim-le-blog.blogspot.pt/2014_04_20_archive.html

  31. gameover

    J’entends ce matin, là, parler de la levée des seuils sociaux (10,20,50) qui permettrait de créer de l’emploi. Rebsamen indique qu’on pourrait lever ces seuils pour 3 ans. LOL.

    Il est con ou quoi ? La précedente décision de lever provisoirement l’interdiction du travail du dimanche avait été retoquée par le Conseil d’Etat car le gouvernement n’a pas vocation à légiférer de manière provisoire. Le décret suivant avait alors indiqué que le bricolage était un loisir du dimanche (au même titre que le jardinage) et l’ouverture du dimanche est devenue définitive.

    Donc la levée des seuils sera retoquée car ça ne peut pas être une mesure provisoire, surtout que celle là induira des coûts le jour où la mesure prendra fin.

    1. Aristarkke

      Cela revenait à prendre les chefs d’ entreprises pour des cons aptes à gouverner comme les soces, incapables de se projeter au delà de la semaine suivante (pour les moins atteints). Tu ne vas pas passer le seuil des 50 salariés, redoutable par ses effets, uniquement parce que les conséquences désagréables seront décalées de deux ou trois ans…
      Avec en plus, le risque de modif du délai à toute occasion entretemps…

  32. channy

    #Les années précédentes n’étaient vraiment pas brillantes, mais l’année 2013 puis l’année 2014 se sont montrées particulièrement mauvaises.#

    Tient exactement comme le groupe dans lequel je bosse et qui veux tout liquider tellement cela marche en france..pourtant depuis 4 ans c est pas faute d avoir dit aux cranes d oeufs en costards et petites lunettes que c etait des gros nazes qui nous envoyaient dans le mur…

Laisser un commentaire