Le passé aussi appartient à l’État

La situation internationale est tendue. La situation intérieure l’est tout autant. Des manifestations, interdites, dégénèrent. Dans certaines cités, pudiquement appelées sensibles, les urgences ne se déplacent plus et, parfois, cela entraîne des conséquences fâcheuses. Heureusement, les autorités veillent, les douanes, notamment, sont sur le pont. Et un vigneron, archéologue amateur, va salement trinquer.

Oui, parce que s’il y a parfois, en France, des individus qui bénéficient d’une justice très clémente ou d’un vice de procédure commode, d’autres seront, eux, correctement pourchassés, traînés en justice et condamnés d’autant plus fermement que leurs exactions sont abominables et ne méritent aucune pitié de la part des pouvoirs publics et du peuple qu’ils représentent.

De ce point de vue, on ne peut qu’applaudir devant le fier travail de la douane française qui a permis de démanteler tout un réseau de trafiquants d’antiquités, réseau international composé de tout un dangereux viticulteur de la Marne et de l’intégralité de sa femme. Et les faits qui sont reprochés à cette bande criminelle sont particulièrement graves et répugnants : le tribunal correctionnel de Meaux a reconnu ce vigneron de 60 ans coupable d’avoir fouillé des terrains privés, certes avec l’autorisation des propriétaires, mais sans celle, impérative, officielle, indépassable et indispensable de l’État, puis d’y avoir trouvé des choses, puis d’en avoir pris possession et, pour certaines, de les avoir vendues contre de fortes sommes à deux ou trois zéros. L’amende douanière, aussi logique qu’implacable et minutieusement calculée, s’établit donc à 197.235 euros précisément pour ces abominables vols d’objets archéologiques.

Pour faire bonne mesure, cette sanction est assortie d’une peine de six mois d’emprisonnement avec sursis. Quant à son épouse, au départ poursuivie pour recel, elle a droit à une amende de 3500 euros pour complicité, ce qui lui fera réfléchir à deux fois à son mariage, tiens. S’ils avaient eu un fils, un chien et un canari qui passaient par là, soyez sûrs qu’ils auraient aussi pris cher. On ne défie pas ainsi la puissance de l’État sur son patrimoine archéologique sans se retrouver, un beau matin, avec les deux rotules pétées et deux ou trois doigts sectionnés. Notez que ce n’est rien de personnel, mais business is business et si l’État laisse faire, rapidement, la pratique de la prospection va s’installer et on risque de voir 45.000 personnes la pratiquer tous les ans. Ce serait horrible, comme de voir des châteaux ou des églises tomber en ruine.

douanes boba fett

Eh oui, on ne badine pas avec le patrimoine français, d’autant qu’ici, la volonté de nuire était évidente : le viticulteur — quel salaud ! — faisait ses recherches méthodiquement, précisément là où les archéologues et autres chercheurs dûment accrédités ne vont pas. Il profitait — quel fourbe ! — de l’expérience acquise auprès de son grand-père, probablement une autre pointure mafieuse dans le blanchiment d’argent et le trafic d’antiquités, et notre horrible individu s’était constitué — quel goujat ! — avec l’aide ancestrale et au cours des années, un véritable petit musée de plusieurs milliers de pièces diverses et variées qui n’auraient jamais été découvertes s’il n’avait pas pris la peine de sombrer dans sa coupable passion archéologique.

Heureusement, et pour peu que l’appel, interjeté par ce filou, n’aboutisse pas, cet archéologue amateur est à présent ruiné. C’est bien fait ! Depuis quand la République peut-elle ainsi tolérer que des gens exhument son passé, s’en emparent, l’entretiennent et le fassent vivre ? On commence comme ça et bientôt, on en vient à parler des racines celtiques, gallo-romaines, voire, pire que tout, chrétiennes de la France et là, c’est la porte ouverte aux heures les plus sombres de notre histoire ! Il était temps d’agir et grâce au remarquable travail de la douane qui a ainsi saisi quelques poignées de pièces anciennes, la France est maintenant un pays un peu plus sûr, un peu plus policé, un peu plus régulé.

C’est vraiment trop cool.

Et puis, savoir qu’il est formellement interdit d’aller, avec la seule permission des propriétaires, fouiller un terrain privé pour y trouver, éventuellement, une poignée de débris millénaires dont la large abondance enlève toute valeur réelle autre qu’historique, c’est indispensable. Là encore, on peut se demander depuis quand la République autoriserait-elle ainsi deux adultes consentants à contracter ensemble, sans y mettre un frein et des bornes strictes ? Laisser faire une telle chose, c’est s’assurer que le patrimoine sera exhumé par des gens qui y trouvent un intérêt, qui l’entretiennent sans limite, passion oblige. Ce serait le début de musées privés qui, comme chacun sait, sont à la fois impossible et tous pourris par le capitalisme galopant !

Compte-tenu de ces éléments, de Force Reste À La Loi et du principe que l’État C’est Plus Fort Que Toi, il n’y a donc aucune disproportion entre les faits et la sanction si l’on tient compte qu’il s’agit de faire un exemple et de frapper aussi fort que possible pour terroriser les citoyens au casier vierge, aux motivations bénignes et aux occupations sans danger pour autrui.

Depuis plusieurs années, l’État a entrepris d’être fort avec les faibles, et faible avec les forts. En effet, la condamnation appliquée est une amende douanière et ceci n’est pas un hasard : comme dans d’autres cas tout aussi iniques que j’avais précédemment exposés (le cas des bingos de dangereux retraités/mafiosi est symptomatique), la douane joue ici le bras lourdement armé de l’État, et applique encore une fois une totale démesure entre les faits et la sanction (200.000 euros, tout de même). Ceci montre que plus une administration est illégitime, plus elle s’éloigne de l’intérêt des citoyens et se rapproche de celui, très étroit et bien compris, de l’État seul, plus elle sera prête à utiliser un maximum de force pour que sa violence, aussi illégitime soit-elle, ne soit jamais diminuée ni remise en question.

customs no one is above suspicion

Quel meilleur moyen que celui choisi pour frapper les esprits, les faire paniquer et oublier les questions pourtant essentielles ici : où est la victime, où sont les dégâts ? L’État, celui qui n’a à l’évidence pas les moyens d’assurer les fouilles que des milliers de chercheurs passionnés entreprennent tous les ans ? Les archéologues patentés, diplômés, officiels et autorisés, ceux qui œuvrent sur les sites déclarés, et donc précisément pas ceux concernés par les fouilles de ces passionnés ? Les douaniers, qui ont peut-être besoin, avec ces amendes ridicules, de refaire le plein de la caisse de leur association sportive, en plus de leurs bingos illégaux mais jamais interdits ? Allez savoir.

On peut raisonnablement s’interroger sur la portée des actions de l’État lorsqu’il poursuit ce couple. En effet, en terme de pillage archéologique, ou bien l’État laisse les richesses dormir ou se perdre et n’en a absolument rien à faire (et n’a, de toute façon, absolument pas les moyens pour changer d’attitude), ou bien les récupère, par la force, des mains de ceux qui les ont découvertes, qui les entretiennent, et poursuit ces derniers vigoureusement pour avoir osé imaginer pouvoir faire le travail qui lui est normalement dévolu (mais qu’il s’empresse de ne surtout pas mener à bien). Si pillage il y a eu, c’est bien du fait de l’État, qui fait tout pour mettre la main sur les richesses du pays pour, sous prétexte de les préserver, s’en assurer la jouissance exclusive. Il faut se rendre à l’évidence : le passé appartient officiellement à l’État.

Je ne suis pas sûr que ce soit bon signe.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires111

  1. Calvin

    Encore un fait divers affligeant.
    Mais à Présent, le pire est Avenir : Passé les bornes, il n’y a plus de limite à la folie des hommes de l’Etat.

  2. Le Gnôme

    La loi anglaise est toute différente, et les découvertes archéologiques faites par des amateurs y sont légion, amateurs qui peuvent vendre leurs trésors avec un droit de préemption pour les musées si la découverte est remarquable. D’ailleurs, les détectoristes préviennent les archéologues pour qu’ils puissent fouiller si le coeur leur en dit, mais le bénéfice leur revient, ainsi qu’au propriétaire du terrain. A votre avis, pourquoi n’y a t’il pas ce genre de trouvailles en France. Parce que l’Etat vous fourre au gnouf.

    1. Calvin

      Ce que tu décris est tout simplement une relation gagnante-gagnante.
      En France, le mot gagnant fait peur. On préfère les relations perdantes-perdantes, et ceux qui y contreviennent payent.

  3. Calvin

    Les douanes, résurgence d’un passé honteux, qui criminalise les citoyens en emplissent les coffres du prince régnant, se font très intrusion mais ont du mal à attraper les valises bourrées de fric des élus de la majorité qu’elle qu’elle soit.
    J’aurais vraiment honte d’être douanier.
    Pis entre douanier et fou à lier, il n’y a que 2 lettres de changées…

  4. kelevra

    tout pour l etat, rien que l etat. vous etes proprietaire du terrain mais pas tout le terrain, deja pas le sous sol ou vous ne pourrez forer pour trouver du gaz de schiste, du petrole ou de l or sans l autorisation de l etat, pas construire non plus si l etat declare votre terrain inconstructible, et si l etat vous donne un permis de construire, voyez l etat vous permet, vous ne construirez pas ce que vous voulez, il faudra respecter le code de l urbanisme cree par l etat.

    1. Calvin

      C’est pire, car hypocrite.
      On est propriétaire du sous-sol jusqu’au noyau, mais pas des trucs de valeurs !
      La liste n’est même pas exhaustive, ce qui fait que si une activité en lien avec un truc relativement inerte est créée, ce truc appartiendra à l’Etat.
      Mais, je vous rassure, l’Etat, c’est pas Nous…

  5. olivier r

    Il ne nous reste plus qu’à regarder Discovery channel où les emmission anglo saxonnes dont les « heros » sont des prospecteurs amateurs sont legion (Mudmen dans la boue de la Tamise à Londres, Chasseurs de tresors aux Etats Unis…) … Toute la France est là: Nous devenons de simples spectateurs de ce qui se passe dans le Monde contraints à l’inaction par l’Etat.

  6. royaumont

    Pour écrire une histoire convenable, il faut pouvoir contrôler et trier les témoignages du passé, de façon à déterminer lesquels ont du sens et lesquels n’en ont pas…
    (lol, c’est un pastiche de discours pour Oréli).
    Mais c’est vrai, 3 tessons d’amphore, une ou deux fibules et un bout de soc d’araire rouillé sont des trésor nationaux dont le vol est un crime inexpiable.

  7. La Coupe Est Pleine

    Ha ! On a belle mine, pour ensuite faire la morale aux talibans et autres djihadistes qui veulent imposer leur version de l’histoire à leur peuple !
    Déjà qu’on est officieusement communistes, voila qu’on a la déontologie des groupes extrémistes que l’on a décidé de combattre.
    Mais comment a-t-on pu en arriver là ?

      1. Flo

        Tiens à propos c’est la meilleure :

        http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/08/11/25002-20140811ARTFIG00052-irak-catherine-asthon-critiquee-par-la-classe-politique-francaise.php

        Comme on va mettre le boxon partout, même et surtout là où on nous a rien demandé, il faut être indulgent avec notre % de déficit.
        Ouh les méchants méchants européens, tous des ingrats.
        Je me demande combien de temps encore « nos partenaires » vont supporter ces jérémiades grotesques.

        1. royaumont

          Je crois que nos partenaires européens commencent à s’agacer… D’autant plus, comme on peut le voir avec la nomination de Moscou-Vichy à la commission, les prétentions françaises pour tout régenter et donner des leçons ne sont pas en baisse, bien au contraire.

    1. gameover

      A propos de groupes extrémistes, dans le lien de h16 sur le viticulteur pilleur :

       » Selon l’association Halte au pillage du patrimoine archéologique et historique (Happah), au moins 520.000 objets sont pillés chaque année en France. »

      C’est bizarre comme ces acronymes commençant par un H ont une consonnance belliqueuse…

  8. Higgins

    J(avais lu ce fait divers sans chercher à en savoir plus mais là, les bras m’en tombent. 200 000 euros d’amende! Ce pays en plus d’être foutu devient fou (dans le style, nos représentants sont des malades, cette initiative le démontre amplement: http://www.contrepoints.org/2014/08/11/176688-faut-il-obliger-les-supermarches-a-donner-leurs-invendus). Si l’archéologie ne s’improvise pas, il devrait être possible, dans un pays normal, de pouvoir s’adonner à celle-ci sans être sous la tutelle étouffante d’une administration sclérosée.
    Pour être assez impliqué dans ce domaine, ce pays n’aime pas son histoire et il ne fait pas bon à chatouiller les garants de l’orthodoxie et leurs valets, les politiques. Malheur à celui qui se met en travers des cultureux et des certains universitaires. Comme le dit Brassens, « les braves gens n’aiment pas qu’on suivre une autre route qu’eux ». En cette année du centenaire de la Grande Guerre, la manière dont les forces de pouvoir s’emparent des diverses commémorations le prouve amplement (et nous ne sommes qu’au début du cauchemar).

    1. petit-chat

      Les super-marchés voudraient sous doute bien laisser leurs invendus à la disposition de la population nécessiteuse (ce qu’ils faisaient couramment autrefois, sans loi (ni foi)), sous réserve maintenant de bien les polluer par de l’eau de Javel, afin de les rendre inconsommables, conformément à la Loi.
      Le trouduc qui veut rendre la charité obligatoire, arfff, c’est bien un collectiviste.
      Bon, je vais chercher des sesterces dans mon jardin -on ne sait jamais-, profitant de l’absence des éventuels délateurs-chômeurs en vacances aux frais de ceux qui bossent pour eux, en simulant la cueillette de champignons.

  9. Nx

    Vivant en Irlande, la loi est identique aux UK, qui trouve gagne, le propriétaire du terrain gagne, et qui veut acheter achète.

    Je me pose la question de savoir, si ces sites archéologiques sont
    reconnus et en passe d’être l’objet de fouille, pourquoi ne sont-ils pas
    balisés correctement ? ou tout du moins publiés de manière claire ?

    L’amende douanière est effectivement une drôle de chose, l’affreux jojo
    collectionneur de pièces oxydées étant producteur de champagne, son
    exploitation intéresse peut-être un gros groupe dont je tairais le
    nom qui pourrait profiter de l’aubaine d’une liquidation judiciaire pour
    augmenter sa capacité. Mais cela n’est que pure élucubration.

    Les douaniers veillent! Tremblez bingoistes du Dimanche! Craignez archéologues amateurs! L’amende vengeresse vous attend !

    1. Lambda Expression

      Tiens un compatriote!. On va finir par monter un association des mangeurs de chatons réfugiés en Irlande.

  10. miniTAX

    « Depuis plusieurs années, l’État a entrepris d’être fort avec les faibles, et faible avec les forts. »
    ———————-
    L’Etat et ses machins bureaucratiques sont des parasites. Et les parasites s’attaquent d’abord aux plus faibles, pas récemment, pas depuis longtemps, toujours. C’est axiomatique, pour utiliser la parlance marxiste.

    1. hop hup

      « Depuis plusieurs années, l’État a entrepris d’être fort avec les faibles, et faible avec les forts. »

      pourquoi s’en offusquer cela a toujours exister depuis la nuits des temps cette stratégie

      1. Aristarque

        Officiellement, il est le protecteur de la veuve et de l’ orphelin, pas leur prévaricateur…
        Évidemment tout change à l’ occasion des travaux pratiques….

    2. Aristarque

      Vu l’ambiance grançaise, Je serais vous, je changerais de pseudo pour rester dans le ton : pourquoi pas MAXItax ?

      1. petit-chat

        Max Itax ! Trop bon Harry !
        On (ne : option de l’ EdNat) s’éloigne pas trop du « Jean Némard » que j’ai connu (en BD) en écrivant des softs pour l’Amstrad CPC 464/664, ce qui ne nous rajeuni pas…

  11. Kekoresin

    Ca ne date pas d’hier!

    http://www.ldi5.com/archeo/gloz.php

    L’état français détruira au sens litéral du terme tout citoyen qui osera marcher en dehors des clous…s’il est solvable bien sur. Pour un traficant de drogue, on prendra ce qu’on peut, souvent pas grand chose, et fin de l’histoire. Pour un lambda comme cet agriculteur, on le saignera comme il se doit avec un non-repect du droit individuel digne de toute joyeuse dictature (amende basée sur aucune expertise sérieuse de pièces soit disant inestimables donc sans valeur réelle)!

    Quand le ministre de l’intérieur en appelle aux clubs de foot pour qu’il rende justice et régler le cas de casseurs on se doute que la justice française à d’autres préoccupations du genre ramasseurs de pièces d’or terroristes amateurs.

    1. yp

      L’agriculteur est attaché à sa terre et dispose de biens : il est pied et poings liés car il aura toujours peur de perdre le peu qu’il a. Le juge n’a aucun problème à le condamner lourdement.

      Quand au traficant de drogue… C’est plus compliqué, avec lui : le juge sait rappelle bien que lorsque le prévenu sortira de tôle, il n’est pas impossible leurs routes se croisent à nouveau – et que les arguments du juge auront… Disons, une portée plus limitée…

      1. royaumont

        Un traficant de drogue, pour peu que ce soit une chance pour la France, n’est pas coupable, mais victime.
        Parce que.
        Celui qui dit le contraire est un négationniste faisant l’apologie de crime contre l’humanité.
        Non mais.
        L’histoire le prouve, les archéologues d’Etat sont là pour ça.

      2. Jaybee

        Parfaitement résumé, on tape les faibles, les honnêtes gens. Je l’aurai pas mieux exprimé.

    2. Aristarque

      Kekoresin, Yp, Royaumont, tous adeptes de Ridley Scott et de Blade Runner ???
      Trafi-C-ant en guise de Repli-C-ant ???
      Cela va vraiment de mal en pisa dans ce pays en perdition…

  12. gameover

    Sur le lien concernant la police des frontières découvreuse de 30 kg de cannabis dans le coffre d’une voiture le juge demande la restitution des scellés… Ca se passe comment une restitution des scellés dans un cas comme ça ?

    « Bonjour, je viens chercher mes 30kg de cannabis » :mrgreen:

    1. Kekoresin

      C’est toute la différence entre écologie et archéologie! Pour les produit du terroir pas de soucis, pour les terroristes armés de poêles à frire c’est une autre histoire…

    2. Adolfo Ramirez Jr

      D’ailleurs, c’est étrange, dans un cas il est illégal de contrôler le coffre et dans l’autre, ben non. Résultat la ferraille sera pillée par l’Etat, mais le cannabis sera restitué à son propriétaire.

      1. Sémaphore

        C’est la Police ou la Gendarmerie qui n’ ont pas le droit de faire ouvrir les coffres de voitures. La Douane, si! Tout est autorisé ou peu s’en faut, aux gabelous. Cela dit, à force de dépasser les limites, on finira bien par en retrouver dans des voitures calcinées, alourdis de parcelles de métal de provenance inconnue…

  13. Aristarque

    Quelqu’un a-t-il eu vent de l’ amende douanière méritée amplement par ce bon Dr Cahuzac pour avoir extirpé du national territoire, un lot important, palpable, d’ images anciennes à la valeur marchande bien reconnue officiellement? Ne les avait-il pas déterrées par hasard en bêchant son jardin potager ??

    1. Kekoresin

      La justice semble en stase dans ce genre de cas. Plus la cible est grosse, plus l’inertie est grande!

  14. yp

    Dans le genre… Cherchez donc les aventures d’amateurs de minéralogie qui ont commis l’irréparable outrage à l’achéologie en allant collecter des caillous dans une carrière avec l’accord de son propriétaire à Chagey : Deux brigades de gendarmerie en camouflage et équipés de micros directionels leurs sont tombés dessus. Garde à vue, perquisition chez eux à répétition pendant un bon mois, confiscation des collections, ect…

    Le tout sur plainte d’une association de défense de l’environnement, au motif fallacieux (la carrière se trouve à plus d’un kilomètre du périmètre achéologique des anciennes mines de fer) de « prospection illégale et recherches géochimiques sur terrain archéologique »…

    Bref, un cirque qui aura duré des années avec frais d’avocats , obligation de démontrer qu’il n’y avait en l’espèce aucune zone archéologique et finalement un non lieu (mais impossibilité de se retourner contre ces l’association à l’origine de la dénonciation.) Les collections « inestimables » confisquées ont finalement été rendues des années après lenon lieu, en miettes car elles avaient été conservées et transportées en vrac dans des sacs.

    1. Kekoresin

      Toute la magie de l’état écraseur de fourmis avec tractopelle réglementaire. La cocaïne semble être mieux traitée que « les trésors inestimables » extirpés sans autorisation!!!

  15. Aristarque

    Cette disproportion entre faits et amende montre également que l’ Etat est totalement aux abois, côté finances… La survie n’ est probablement plus que totalement dépendante des emprunts bi mensuels… La rentrée sera-t-elle sport ??? :mrgreen:

    1. Calvin

      Ça peut-être. Mais en arriver à une telle amende, c’est symptomatique de caisses vides.
      Il est l’or, mon signor de voler l’or qui d’or, même celui des m’or.

  16. Vodkaman

    Le plus inique, c’est qu’en plus des 193 k€ d’amende, il s’est fait spolier de sa collection au profit des musés nationaux, sans aucune autre forme de procès.

    Je pense que l’on peut définitivement rayer l’article 17 de la DDHC, il ne sert plus à rien.

    En fait, c’est toute la déclaration qui ne sert plus à rien.

    1. royaumont

      La logique de l’Etat est pourtant simple à comprendre :

      Un archéologue d’état qui fouille dans une propriété privée, c’est de la recherche scientifique.
      Un amateur qui fouille dans une propriété privée, c’est une violation de propriété.

      Un archéologue d’état qui ouvre une tombe, c’est de la recherche scientifique.
      Un amateur qui ouvre une tombe, c’est de la profanation de sépulture.

      Un archéologue d’état qui transmet des objets à un musée contre une bourse d’étude, c’est de la recherche scientifique.
      Un amateur qui transmet des objets à un musée contre rémunération, c’est du trafic.

    2. Aloux

      Mais non, pas spolié, restitué, sous-entendu à son propriétaire légitime. D’ailleurs, c’est bien fait, car « il a privé les archéologues de leur outil de travail », avec le chômage qu’on se paye en France ! Voilà une riche idée : désormais on ne pourra rien ramasser par terre sans un archéologue-trouveur agréé. Reste plus qu’à décréter l’interdiction de travailler de la main droite et on l’aura le plein emploi !

      1. royaumont

        Donc, si je ramasse un papier gras dans la rue, je suis coupable de faire disparaitre un témoignage du 21ème siècle, essentiel aux archéologue du futur qui sont donc, par ma faute, privés de leur outil de travail ?
        Si je dis ça aux éboueurs un jour où le vent renverse les poubelles, la scène pourrait valoir sont pesant d’or, pardon, de tessons d’amphore !

    3. Aristarque

      Il y a déjà des dizaines d’articles dans ce blog où nous avons déjà pu constater que le DDHC n’ était plus guère qu’ un chiffon de papier dès lors que les grands démocrates qui nous gouvernent estiment qu’ elle contredit leurs méthodes… Sniff, sniff, sniff…

      1. petit-chat

        M’enfin (comme dirait l’illustre Gaston) il y a bien des recours, jusqu’à la Cours Européenne si nécessaire. La France ne nous protège pas, l’Europe si ! Viiiite, avant qu’un parti ne nous en éjecte.

  17. Kekoresin

    Et que dire de tous ces gueux qui claquent une partie de leur RSA dans l’espoir de sortir de l’ornière économique engendrée par des décennies de collectivisme. Le crime est insoutenable car il vient de gens qui n’ont décidément aucune culture malgré les gouffres budgétaires creusés avec acharnement pour les éduquer convenablement!

    La misère se doit d’être silencieuse quand les cols blancs piquent outrageusement dans la caisse de communauté et prennent les petites routes pour planquer leurs rapines au milieu des Alpes en toute impunité ou presque. Qu’il est plus simple de martyriser le petit gibier et laisser le gros se reproduire à outrance. Certainement un manque de moyens comme pour tout ce qui déboite en France, c’est à dire…tout!

    1. petit-chat

      Mais ils ont été éduqués convenablement : ils regardent TF1, ils claquent leurs Assedic/RSA en jeux de hasard, ils sont illettrés et incultes, ils votent PS, ils souscrivent des crédits qu’ils ne rembourseront jamais, le mot « travail » est une insulte, ils sont parfaitement formatés (pardon, on dit « éduqués », skiouse mi).
      Bon, où sont mes kleenex ?

      1. Kekoresin

        Pour les crédits, les commissions de sur-endettement sont là pour ça voyons. Vu que la responsabilité individuelle a déserté ce pays (sauf pour les solvables of course), il est de bon ton de s’afficher en rose virant carmin pour une collectivisation de l’irresponsabilité. Vu que c’est la norme de la base au sommet de l’état, les entres-deux nantis possesseurs de CDI et les vilains patrons sont naturellement sollicités pour régler la note. Les habitants des limbes travaillant moyennant salaire rêvent d’accéder au paradis et redoutent l’enfer, acceptant par là même toutes les surcharges de taxes vaxatoires dilapidées en vaine solidarité et en gaspillages colorés de nos responsables mais pas coupables. Kleenex ou fusil à pompe?

        1. Aloux

          Rien d’étonnant, un gauchiste est toujours prompt à reconnaître ses erreurs… 50 ans plus tard et quand il est absolument certain de ne plus avoir à en subir les conséquences.

          Sinon triste pour Simon Leys

          1. Théo31

            « Philippe Sollers, Michel Foucault, Jean-Paul Sartre »

            Il n’y a qu’en France qu’on donne un nom et un prénom à des tas de chiasse bien puante.

          2. Nicolas

            Quelle erreur ? Aucune erreur, va t il vous expliquer, puisque de toute façon, ses intentions était pures !

          3. Aristarque

            Et comme d’hab, aucun remords, aucun regret pour ceux passés de vie à trépas pour cause de pures intentions bisounoursesques… :mrgreen:

  18. australopitheque

    200k…Put@in l’autre j’our je me diasis que ce qui me manquais vriament de la france c ‘etait la « detection » que je pratiqauid en amateur le week en sud Nantes. Pouvoir gambader le week enddans des champs a la recherche d’artefacts romains apres des heures de recherches documentaires. C’est sur qu’ici en Australie c’est pas le meme delire.
    Et la j’apprends que ce brave homme se prend 200k d’amende. Le probleme en general avec la detection c est les gens qui le font sans autorisation sur le terrain d’autrui. Là, il semble que le viticuleteur avait toutes les autorisations des proprietaires. 200k. Ce pays est vraiment foutu : tellement faible avec les braqueurs/violeurs/castagneurs et tellment injuste avec Mr tout le monde.
    Juste pour info, concernant le droit de propriete : nous -la boite pour qui je bosse, un des leaders mondiaux des services a l’industrie pêtroliere- sommes capable de creuser des puits horizontaux comme chacun sait. Notre nouveau record : 17 km : c est a dire que si un proprio ou l’Etat fait chier, on peut creuser d’ailleurs ou meme d’un autre pays a la frontiere. 17km : genre tu creuse a St Denis pour pomper le Val de Marne !

    1. Aristarque

      Bravo pour la prouesse mais d’après vous , que peut-il donc rester à pomper dans le Val-de-Marne tellement son budget explose de dépenses »sociales »?…

    2. Deres

      Oui, c’est entre autre à cause de ce genre de chose que Saddam a envahi le Koweit qui pompait allègrement du mauvais côté de la frontière …

  19. petit-chat

    Heureusement que les gosses sont suffisamment grands pour ne plus ramasser des cailloux qui, pour eux et pour l’État, sont des trésors inestimables qu’on doit continuer à piétiner jusqu’à l’enfouissement dans l’indifférence générale… et prudente.

    Y a-t-il un moyen d’aider ces ignobles mafiosi qui nous rappellent les zeurléplusombres de notre histoire, et dont je me sens si proche ?

    1. Aristarque

      Dire qu’ on utilisait, de mon temps, la fable du Petit Poucet qui fait rien que de ramasser des cailloux! Ce Charles Perrault, quel subversif détrousseur d’ Etat!!!

  20. vegeta

    salop de francais qui ont des passion ils ne peuvent pas resté devant la télé du matin au soir ou coller des affiches PS ou pour les salafistes de gaza ?

  21. Théo31

    C’est dingue comment les socialistes s’arrangent avec leur conscience quand une loi pétainiste permet des racketter d’honnêtes citoyens.

  22. NeverMore

    Comment voulez vous qu’un fonctionnaire remplisse l’assiette de ses enfants sans aller prendre le nécessaire dans l’assiettte des votres.

  23. turlututu

    tout à fait d’accord avec l’illustration des chiens renifleurs : l’agriculteur aurait mieux fait de cacher le produit de ses fouilles dans des caisses !

  24. petit-chat

    Je percute enfin le titre du billet de notre hôte (chuis pas un rapide !):
    c’est sûr que ce n’est pas l’Avenir qui appartient à l’État ! Entre les zombies de l’AN et les votants ulcérés (mais pas assez pour s’en foutre), l’Avenir, c’est le Passé dans ce pays.
    Vouloir encore y entreprendre dénote la jeunesse ou l’inconscience…

    1. Kekoresin

      Tu parlais de jeux de hasard? L’entreprenariat dans notre ersatz de démocratie revient au même. La banque gagne toujours et les joueurs finissent plumés, sauf à ramasser la mise à temps et à miser sur d’autres tables plus accueillantes.

      L’état aime les gogos et nos croupiers élus à vie sont là pour veiller à ce qu’ils partent à poil et résignés.

  25. andyz

    meme indiana jones serait un film crypto-communiste ? « Ca place est dans un musée » qu’il dit pourtant Le passé appartient a tous et pas a quelques uns L’état n’est pas une entité autonome, elle appartient a tous, en tout cas a tous les citoyens français Avec les idées ultra-libérales, le louvre et le musée d’orsay n’existeraient pas Osez dire que toute forme d’étatisme mène au totalitarisme, c’est comme dire que tout ceux qui boivent de l’alcool sont des alcooliques, que tous ceux qui ont une activité sexuelle sont des violeurs etc Le libéralisme sans garde fou pourrait marcher et la societé idéale qui fait tant rever certains pourraient exister, si l’homme était naturellement bon comme le pensait rousseau Mais il suffit d’analyser le comportement des enfants, en particulier des enfants gatés de notre époque, pour s’apercevoir que cette théorie de l’homme innocent perverti par la societé est fausse Generalement plus on est gentil et complaisant, plus on reçoit des coups, demander donc aux chrétiens d’orient ou meme d’occident, aux profs et aux parents « modernes »

    1. Oh le joli !
      Quel fatras.

      « L’état n’est pas une entité autonome, elle appartient a tous »
      LOL. Si seulement.

      « toute forme d’étatisme mène au totalitarisme »
      Et pourtant si. Parce qu’ontologiquement, c’est construit exactement pour ça, au contraire de l’alcoolique (mauvaise métaphore). Mais pour comprendre ça, il faut avoir un peu de culture. Bon, ensuite, je note « ultralibéralisme », « libéralisme sans garde fou », le lien avec les enfants gâtés (sans responsabilisation, donc), et tout le reste, et je déclare : bingo, tout y est. Pas de doute : vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez.

      Ce n’est pas grave, il y a des ressources sur internet : http://wikiberal.org/ ; lisez, apprenez, éduquez-vous. La lumière est au bout du tunnel.

      1. brondillant

        cher H16,
        il serait bon que vous n’utilisiez pas d’injures aussi grossières envers certains de vos commentateurs tel « Andyz ». Lire, apprendre, s’éduquer.
        Pas de ça chez nous!

    2. Nicolas

      « L’état n’est pas une entité autonome, elle appartient a tous, en tout cas a tous les citoyens français »

      L’Etat est une personne morale, et suit comme toute société ses propres intérêts. L’Etat ordonne, tu obéis, le reste est du baratin.

       » si l’homme était naturellement bon comme le pensait rousseau  »

      Rousseau n’a absolument jamais dit cela !!!!

      « Le libéralisme sans garde fou pourrait marcher  »

      Le libéralisme a toujours marché, jusqu’à ces dernières décennies où l’on a voulu bâtir le Socialisme..

      « Generalement plus on est gentil et complaisant, plus on reçoit des coups »

      C’est bien pour cela que les français riches se cassent, et que le pays est ruiné..

  26. hop hup

    http://lelab.europe1.fr/Laurence-Rossignol-s-agace-des-cartables-rose-nunuche-attendant-les-petites-filles-a-la-rentree-15773

    Laurence Rossignol s’agace des cartables « rose nunuche » attendant les petites filles à la rentrée:

    laurence rossignol @laurossignol
    Suivre
    Le concept du cartable pour fille OU pour garçon. Bien rose, bien nunuche pour les filles. Y’a encore du taf…http://po.st/WXaqyw
    16:29 – 11 Août 2014

    nouvelle ânerie qui va occuper des politiciens et des journaleux.

    voila de la matière brute pour h16 pour son prochain billet

    1. Kekoresin

      A le doux rêve d’une Corée du Nord à la française. Tous en uniforme, uniforme, prosternés devant les représentants de l’Etat tout puissant sur de grandes places vides d’inégalité. Mâter un bon coup la nature humaine dans une harmonie doucereuse de bons sentiments NF.

      Bravo Marisol Tournevilaine, ministre ni trop grasse, ni trop salée, ni trop sucrée mais qui n’hésite pas à grignoter nos libertés entre deux élections.

    2. Aloux

      Lol Laurence Rossignol, on parle bien de celle qui considère que les enfants appartiennent à la République avant d’être sous la responsabilité de leurs parents, et qui se fait dépouiller devant les distributeurs sous le regard apathique du bon peuple socialiste ? Moi qui pensais que ça lui avait mis un peu de plomb dans le crâne…

      1. petit-chat

        Pour le plomb dans le crâne, il y a plus expéditif… Virer cette racaille ne va pas se faire avec des élections.

    3. Nicolas

      « Laurence » ? C’es quoi ce nom de pédé pour un ministre femelle de gauche ?
      Non au sexisme, non à Laurence, vive Laurent !

  27. Karamba!

    A côté on brade nos châteaux, nos hôtels particuliers aux riches étrangers, faute de trouver encore des gens suffisamment aisés en France. Mais bon cette transaction de patrimoine se faisant devant un notaire, je suppose que l’Etat trouve son compte dans la privatisation de cette Histoire qui lui appartient…

    1. Calvin

      Pourquoi une révolution qui va se traduire par des morts parmi les innocents et un pouvoir accru pour les nuisibles ?
      Ce qui faut, c’est une reprise en main des citoyens, de leur liberté, de leurs responsabilités, en les reprenant à ceux qui nous les ont confisqués : les élus de tous bords, les médias inutiles, les juges sans valeurs, les hauts fonctionnaires, etc…

  28. Cyfloril

    les bras m’en tombent, j’espère que ma femme ne sera pas accusée de recel de statue grecque….

  29. Strato

    Si je me suis délecté du fond de votre article – comme toujours -, j’ai été surpris de votre accroche, hâtive et du raccourci intellectuel concernant l’histoire du garçon de 10 ans décédé dans le 93. Les secours ne sont pas intervenus non pas à cause de la localisation – impensable de la part des services d’urgence, une urgence avérée est toujours honorée inconditionnellement – mais parce que le cas n’était a priori pas une urgence justement. Les faits ont donné tord à cette théorie mais l’élément manquant que tous les médias occultent est la teneur des propos tenus par la mère aux services d’urgence. Un appel n’est pas un départ automatique, loin s’en faut. Vu la localisation, on est en droit de douter de la capacité de cette mère à tenir des propos pertinents alors que son fils a mal au ventre et sort d’une visite médicale au cours laquelle une gastro-enthérite a été diagnostiquée…
    Par contre, pour ce qui est des taxis, faut pas déconner hein. Honorer une course dans le 93 en pleine nuit contre normalement, rétribution? Non. Ça serait leur métier, je ne dis pas. Mais bon là c’est différent. Namého.

Les commentaires sont fermés.