Squats : dura lex, sed lex, surtout pour les sans-dents

Intéressant développement qui secoue bien au-delà de Rennes. On apprenait la semaine dernière que Maryvonne, une retraité de 83 ans, se retrouvait essentiellement sans domicile suite au squat de sa maison par un groupe d’individus à la conception élastique de la propriété privée. Rapidement, les réseaux sociaux s’emparaient de l’affaire, ce qui poussa la presse nationale, puis la télévision et la radio, à s’intéresser au cas.

Il faut dire que tous les ingrédients sont réunis pour scandaliser le peuple. Une vieille dame, une situation rocambolesque qui dure depuis un moment, des protagonistes au comportement douteux, et surtout, la dure révélation pour toute une frange de la population que la justice et l’équité sont deux choses très différentes. En effet, alors que, sur le papier, la vieille dame est bel et bien propriétaire du 94, rue de Châtillon à Rennes, elle a commis l’erreur d’habiter pendant une assez longue période chez son conjoint, à quelques kilomètres de là. Période pendant laquelle sa maison était donc vide (d’elle et de tout mobilier), ce qui semblait suffisant à un groupe d’individus pour déclarer la maison abandonnée, et s’y installer. Pour ces gentils communistes, la propriété privée n’a pas de sens … sauf quand ça peut devenir la leur, bien sûr et comme d’habitude.

Communism : it's a party

Récemment, lorsque la vieille dame a voulu récupérer son bien, les autorités lui ont expliqué que « Si c’est squatté, tu peux pas test » : les squatteurs sont indélogeables sans une procédure longue et parsemée d’embûches. Le droit au logement est bien supérieur au droit de propriété privée, ma brave dame. Et si la loi DALO a effectivement grandement simplifié la procédure pour récupérer un domicile squatté, il en va tout autrement pour un simple bien inutilisé. L’absence de mobilier interdira alors de qualifier l’habitation de domicile. En quelques heures, tout nouvel habitant inopiné devient inexpugnable.

La situation, une fois connue, a enflammé les réseaux sociaux, entraînant une première manifestation devant le squat, manifestation très encadrée par une police nerveuse à l’idée d’un débordement quelconque (mais invisible lorsque le squat s’installa). Une seconde manifestation fut organisée, réclamant elle aussi l’expulsion des squatteurs, et accroissant par là-même les tensions locales, ces squatteurs refusant de partir (la propriété privée des autres, y’a que ça de vrai !). Les tensions ne s’apaiseront pas puisqu’un appel à une autre manifestation est en cours.

C’est fort tracassant, mais c’est aussi l’opportunité pour les journalistes de revenir sur l’historique de l’affaire, d’aller interroger les squatteurs et de donner la parole à la député-maire de Rennes.

Surprise ! Les services municipaux avaient informé l’octogénaire, dès 2013, de l’occupation illégale de sa maison. La propriétaire, ignorant les courriers de ces services, aurait considérablement aggravé la situation… Dit comme cela, l’affaire pourrait prendre une autre tournure, si ce n’était que la municipalité aurait dû, dès le départ, empêcher une telle situation de se produire en premier lieu. Oh, certes, il est mignon tout plein de sa part d’avoir prévenu qu’il y avait un problème, mais c’est oublier un peu vite que l’une des missions essentielles de la mairie en particulier et de l’État en général consiste justement à garantir qu’une telle situation ne se produise pas du tout. Un beau constat d’échec, donc.

De la même façon, l’entretien avec les squatteurs montre un détachement certain avec les évidences. La maison était peut-être, à leur arrivée, en piteux état. Mais voilà : elle n’est pas à eux, et leur jugement sur la déco ou les sanitaires ne donne aucun droit sur l’habitation. Malgré cela, les pauvres petits poussins constatent que les gens sont méchants avec eux :

Dès notre arrivée, notre présence a été signalée aux autorités et à Maryvonne Thamin. Nous avons été en contact avec elle une semaine plus tard, et depuis cette dernière a été systématiquement agressive et nous a signifié son intention de porter l’affaire en justice.

Rooh, dès leur arrivée ! Vraiment, un propriétaire d’un bien « redécoré », réaménagé et réinvesti sans contrepartie, qui rouspète et signifie son intention de porter l’affaire en justice, quelle méchanceté !

monde cruel

À ces remarques qui illustrent bien la déliquescence de la propriété privée en France, on doit ajouter celles de la député-maire de la municipalité en question, qui décrochent largement la timbale en matière de niaiseries républicaines vivrensemblo-compatibles. Dans un souffle, l’élue explique qu’elle est « en contact avec [Mme Thamin] depuis l’automne 2013, puisque ce sont les services municipaux qui lui ont appris que sa maison était squattée et ont tenté de l’accompagner dans les démarches à entreprendre », services qui n’ont pas su empêcher le problème donc, mais surtout, elle en profite pour rappeler que l’épineuse situation de l’octogénaire ne nécessite pas plus d’emballement que ça :

« Mme Thamin n’est pas dans une situation d’urgence. (…) elle ne fait pas partie des publics que nous aidons en priorité. »

Et pif : le vrai problème de Mme Thamin, c’est qu’elle n’est pas tout à fait à la rue puisqu’elle loge chez son fils. Zut alors, pas assez malheureuse ! L’autre souci, c’est qu’elle est solvable, imposable, et vieille. Cela veut dire qu’elle devrait pouvoir se débrouiller toute seule encore un moment, quitte à rogner sur son pécule (tant pis, on s’en fiche, c’est l’argent d’une autre). Zut alors, pas assez pauvre ! Et surtout, ce moment ne sera pas trop long puisqu’elle finira bien par claboter, ce qui arrangerait tout le monde à la mairie. Zut alors, pas assez jeune ! Jouer la montre, même si c’est parfaitement dégueulasse, est donc parfaitement raisonnable du point de vue de l’élue.

c'est degolas

Enfin, pour parfaire le tableau déjà somptueusement glauque, la député-maire ajoute déplorer que « cette triste affaire ait également déchaîné un flot de propos mensongers et diffamatoires d’une rare violence et des manœuvres politiques écœurantes, notamment sur les réseaux sociaux » … Le lecteur comprendra surtout que sans ces déchaînements (dont le caractère mensonger et diffamatoire semble pour le moins difficile à établir), le cas de Maryvonne n’aurait jamais été porté à la connaissance de l’élue qui n’en avait rien à cirer. Saloperie de peuple qui, lorsqu’il apprend qu’un truc marche sur la tête, décide d’agir sans passer par les petites cases des cerfas prévus à cet effet !

Cette affaire est finalement assez extraordinaire par ce qu’elle laisse entrevoir par-delà le rideau de fumée médiatique.

Elle montre assez clairement, comme je l’évoquais dans un précédent billet, que le respect de la propriété privée, pourtant pilier essentiel des droits de l’Homme, n’est plus qu’une blague à géométrie variable dans notre législation. Ainsi, que dire de ce précédent de 2013, similaire à celui de Maryvonne ?

Elle montre la complaisance des médias à atténuer l’outrage pourtant clair. Entre le droit de propriété totalement et visiblement bafoué, et le droit au logement étiré bien au-delà du raisonnable, ils ont choisi, sans surprise, d’oublier la primauté du premier et d’insister largement sur le second.

Elle montre l’impossibilité des politiciens à bien gérer les réseaux sociaux, et, de façon intéressante, suggère la vraie raison des efforts permanents de ces derniers pour les mettre sous écoute serrée.

Elle montre aussi leur incroyable impéritie lorsqu’ils excrètent des lois par douzaines pour plaire aux petits intérêts catégoriels mais qu’ils sont infoutus d’en mesurer la portée, et incapables d’en gérer les conséquences. La loi DALO, enfer législatif évident pavé de bons sentiments gluants de vivrensemble et de moraline sirupeuse, votée qui plus est sous un gouvernement dit de droite, amène à présent son cortège de profiteurs éhontés. Les propositions d’aménagement, pour passer le délai de flagrant délit d’occupation illégale de 48H à 96H, sont parfaitement grotesques. Le fond du problème subsiste. Personne ne bouge.

Elle montre enfin que même lorsque l’opinion s’empare de l’affaire, et même lorsque les abus sont manifestes, les administrations ne bronchent pas. Au motif d’une inscription dans le temps de la Loi, toujours très lent, l’État choisit d’attendre et de prendre son temps.

Décidément, aujourd’hui plus que jamais en France, dura lex, sed lex, surtout pour les sans-dents.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires247

  1. Aristarque

    Le squatt, c’est la jouissance de la propriété des autres sans les corollaires embêtants: taxes d’hab+impôt foncier, entretien du bâti… Le rêve, quoi!…

    1. Black Mamba

      Quand on apprend ce genre de situation, je me demande encore comment des personnes peuvent encore le courage de partir ne serait-ce en vacances… Tu prends une quinzaine de jours de congés voir un mois si on a les moyens et à ton retour, pouf , tu te trouves expulsé de ton domicile par des squatteurs …

      1. Tribuliste

        Preuve que nos biens sont sous surveillance… Que des gens désoeuvrés (ou en association subventionnée) passent leur temps en répérage… Que la Police n’intervient que pour organiser ses statistiques.
        De la prévention? Pensez-vous! En France on anticipe le mal par le mal, idem pour le traitement.

      2. john

        Parce que si t’as pas 80 ans, tu prends ta batte de base ball et tu tapes dans le tas. Et les mecs le savent. Donc ils vont plutot s’attaquer à des biens qui appartiennent à des mamies de 80 ans. Pas fous.

            1. vodkaman

              En même temps; pour ce genre d’individus, une bonne migraine donnée pour essayée de déchiffrer ce qui est écrit peut s’avérer dissuasif, si tant est qu’ils veuillent faire l’effort de comprendre…

              bon, rien en fait, pas efficace.

    2. deres

      En fait, c’est juste une application idiote de la présomption d’innocence. En l’absence de preuve flagrante de squat (destruction des portes, etc …), les squatteurs sont considérés comme des locataires valides « au cas où » l’ignoble propriétaire voudrait en fait faire passer d’innocents locataires pour des squatters. La législation française est donc tellement orienté que le propriétaire se trouve obliger de prouver les torts des personnes dans ses locaux.

      Les « guides de squat » sont extrêmement clairs sur ses détails. Il faut absolument ne pas laisser de trace d’effraction, en remplaçant immédiatement les serrures par exemple. Il faut immédiatement avoir des preuves d’occupation car les délais légaux nombreux et courts jouent en leur faveur. Etc … La justice étant en leur faveur, le moindre détail leur assure la victoire.

      https://infokiosques.net/imprimersans2.php?id_article=41
      http://1libertaire.free.fr/squattaz.html

  2. Aristarkke

    Mélusine, pstt! Le genre n’ayant pas été encore officiellement supprimé dans l’orthographe et la syntaxe, il conviendrait d’écrire: quelLE méchanceté…

  3. Le Gnôme

    Le squat a un côté festif et transgressif qui ne peut que plaire aux bobos, du moins tant que ce ne sont pas eux qui sont touchés.

    Dans tous les pays du monde où la propriété privée existe, le squatteur aurait été viré dans les 48 heures et traduit devant un tribunal pour violation de propriété et dégradation du bien d’autrui. Si vous partez en vacances, vous pouvez avoir votre appartement squatté et le récupérer votre bien quelques années après.

    Le socialisme, c’est magique !

  4. Calvin, 08 ans

    Le seul moyen de faire respecter la propriété privée en France ?
    Vendre nos biens aux politiciens et devenir leurs locataires et clients.
    Ce pays est foutu.

    1. Black Mamba

      Imaginons que la mamie décède d’ici peu, les squatteurs seront d’être expulsés car ce la deviendra le problème des héritiers …

    2. Olivier Vitri

      Pas vendre mais donner : les pauvres édiles sont insolvables (et oui, c’est l’État, l’endetté). Et n’édulcorons pas les rôles : tu « donnes »… parce qu’ils extorquent.

    1. Pheldge

      Alors comme ça, notre grec retourne sa pelisse pour faire l’angliche ? 😉 🙂
      « Make my day , punk !  » 🙂

  5. Gerldam

    Entre l’abandon de plus en plus net du principe de la propriété privée, pourtant socle de toute pensée non collectiviste et la volonté clairement affichée de fabriquer du « français nouveau » comme on voulait former de nouveaux communistes en URSS ou les jeunesss hitlériennes sous l’autre dictateur, ce pays sombre chaque jour un peu plus dans l’abîme et prouve l’infinie justesse de la maxime de ce blog:
    CPEF.

  6. Higgins

    Tu définis parfaitement le problème. En France, il n’y a plus de propriété privée qui vaille. Je suggère aux squatteurs d’aller occuper la maison d’un élu lors de son absence. On verra alors parfaitement l’hypocrise de la classe politique.
    Maryvonne n’a pas, hélas pour elle, accorder toute l’attention requise à ce problème lorsque on l’a informée. Ça n’excuse aucunement l’impéritie de la puissance publique, ici la mairie, devant ce vol manifeste. Comme des lois iniques ont été votées par des personnes qui ne le sont pas moins, la messe est dite. CPEF.

    1. Aristarkke

      Edith Cresson n’avait guère goûté l’ occupation de son domaine (limité aux extérieurs de son château) par des Roms, il y a quelques temps… Quand il faut passer aux travaux pratiques de réalisation de ses belles paroles de Kandubien…

      1. Tribuliste

        Ce fait divers m’avait fortement plu, et le ramdam suscité par sa petite personne était sans équivoque : tout le monde n’accède pas à l’Olympe, alors y déposer ses excréments, franchement…

    2. deres

      Nos pauvres élus ont des domestiques et des protections policières. Ils ne risquent donc rien. De plus, comme ils commandent plus ou moins directement à la police municipale et nationale via leurs réseaux politiques, ils auront la main d’oeuvre pour réagir immédiatement.

        1. Aristarkke

          D’habitude, cette phrase est attribuée à Lord Acton qui joua un rôle éminent auprès de la reine Victoria…

  7. Mario Nettiste

    Peut-être qu’au lieu de la prénommer Mayvonne, ses parents avaient opté pour Djamila ou Wadeniah, le député maire tiendrait de tout autres propos??? Quelquefois, cela tient à un bête détail…

  8. Bof

    J’aimerais bien connaitre l’avis de Sarko et sa bande sur la question, car si j’ai bien compris, la loi sur laquelle s’appuie ces joyeux cocos date…de 2007 !

    1. Karamba!

      Le parti de Sarkozy a voté en force la loi de surveillance de l’ensemble des français. Il s’insurge aujourd’hui que les écoutes abusives de ses conversations téléphoniques soient considérées comme acceptables. C’est le problème quand on estime qu’on fait des lois qui ne concernent que le peuple au dessus duquel on présume se situer…

  9. royaumont

    Comme je le disais il y a quelques jours, les lois ne sont pas faite pour nous servir, mais pour nous asservir. Il s’agit d’un instrument d’oppression pour maintenir les sans-dents dans l’obéissance. Il faut payer et se taire. On en revient à Colbert qui comparait le peuple à une oie, dont il faut prendre le maximum de plumes avec le minimum de cris.
    La grande différence est que Colbert disposait de peu de moyens, comparativement à maintenant.

    Quand j’entends l’autre, Manolito, qui en appelle aux valeurs de la république deux fois par phrase, j’ai envie de mordre ou de sortir mon pistolet.
    Mais je suis un sans-dents, et d’armes, je n’en ai point.

    1. Superseb34

      j’aime bien le surnom de « Manolito ».
      Quant aux valeurs de la République, j’ai des fois (souvent) envie de lui rappeler que la Corée du Nord en est une, la Chine Populaire aussi, de même que l’URSS en était une union de tout pleins…

      Ca ne veut rien dire les « valeurs de la république » en fait, mais aucun média ne semble disposé à le rappeler.

      1. royaumont

        A propos, as tu vu la séance d’autopromotion de Hollande pour les 3 ans de son élection ? Non , C’est dommage…
        Quatre jeunes étaient invités à l’entourer et sur les quatre… une jeune fille voilée, qui représentait donc 1/4 des effectifs. (vu sur BFM hier soir)
        L’équation est simple : la clientèle à séduire, c’est la jeunesse, la jeunesse, c’est la diversité, la diversité, c’est l’islam, et l’islam, c’est l’islam radical.
        En raccourci, la clientèle à séduire, c’est l’islam radical…

        Au moment où la lutte contre l’extrémisme sert de prétexte à tous les abus et où la laïcité est présentée comme la pierre d’angle de la société du vivre-ensemble, ça fait tache…

        Je m’étonne que la presse n’ait pas relevé.

  10. bara

    Pour H16: QuelLE méchanceté !!!

    On oublie trop souvent les bienfaits, la simplicité et l’efficacité du lance-flamme…

    1. Caton

      Dans un espace clos que l’on ne souhaite pas détruire, c’est moyen, le lance-flammes.

      Quoi que… sur certains véhicules spécialisés (M-132 par exemple), à la place d’une veilleuse il y avait un système électrique d’allumage. Cela permettait d’arroser de napalm éteint un ou plusieurs soldats ennemis… qui n’avaient plus qu’à se rendre, puisqu’utiliser leur arme garantissait leur mise à feu. Hélas, parmi les lance-flammes portatifs, seuls les modèles contemporains (Hydroar LC T1M1, Tirreria Mod T-148) disposent d’un allumage électrique, mais destiné à allumer la veilleuse.

        1. Caton

          Hélas. Heureusement, il reste possible d’acquérir séparément du savon de Marseille, de l’essence A, du ruban adhésif hautes températures, un Zippo et un pulvérisateur agricole à pression préalable.

  11. calc8

    J’ai entendu l’autre jour un policier à la retraite dire que, dans cette situation (squat sauvage), il ne fallait surtout pas porter plainte.
    Il faut rassembler quelques gros bras bien effrayants, armés de préférence, et jeter cette engeance de squatteurs à la rue. Opération coup de poing.
    Quitte, disait-il, à préparer quelques trous au fond du jardin en cas d’accident. Mais, mêler la justice à tout ça, c’est vite perdre quelques années en procédures, sans garantie de ne pas se retrouver accusé de quelque chose.
    Dehors, les cocos !
    Comme dirait un tonton flingueur, je ne dis pas c’est juste, je dis que ça soulage.

    1. Black Mamba

      Le règlement de compte en privée est devenu inévitable, la justice, la loi ne sont pas là pour protéger l’honnête citoyen .

    2. Karamba!

      Oui je confirme tout à fait. J’avais vu un fait divers ou un propriétaire avait fait appel à une milice pour vider à coup de batte de baseball sa maison occupée par des marginaux. Les associations ont manifesté, la police s’est déplacée mais a laissé faire. Et effectivement sinon avec la justice, c’est deux ans pour récupérer son bien.

    3. Alx

      J’y pensais en lisant l’article, mais j’ai préféré lire les commentaires pour voir si qqn en avait deja parlé. En effet pourquoi utiliser la justice contre des gens qui s’ inscrivent en dehors du cadre de celle-ci?
      Soit la solution évoquée des gros bras, faut choisir un gang de gars pas du coin pr ne pas qu’ils soient trouvables facilement, et on dit ensuite qu’il a du y avoir une bagarre entre 2 gangs pour s’ approprier le squatt, et que ca c’eest terminé par l’abandon du terrain par les 2 camps.
      Ou, pour es adeptes de la victoire à la Pyrrhus, l’incendie, en disant que les squatters ont dû l’allumer malencontreusement.
      Dans les 2 cas, faut evidemment bien preparer l’histoire a raconter, parce que là la justice risque d’etre rapide et peu clémente.
      Note pour les « écouteurs » : il s’agit d’un exposé purement théorique, pas d’une incitation, et toute ressemblance avec des faits reels serait purement fortuite.

    4. Grenouille Bouillie

      Pas besoin d’être violent. Quelques oeufs bien pourris, ou un bon coup de bombe lacrymogène par la fenêtre. Si ça ne marche pas, un essaim d’abeilles tombé malencontreusement dans le jardin peut très bien faire l’affaire. Bref, absolument rien d’illégal…

      1. Black Mamba

        Tss …Tss … Tss … Pas assez dissuasif pour ce genre d’individu. Votre méthode amuserait tout juste des adolescents, non, une intervention plus musclée est nécessaire.

          1. Black Mamba

            Soit! Disant qu’on y arrive à les faire sortir, encore faut-il les empêcher de reprendre les lieux… Il va de soit que le logement est insalubre pour quelques temps et qu’il faut pour le coup le restaurer … Pendant cette période, les ex squatteurs peuvent très bien revenir à la charge.

    5. Jiff

      @calc8

      Ça correspond à une discussion que j’ai eu il-y-a une quinzaine d’année avec un policier à 6 mois de la retraite, suite à un dépôt de plainte pour dégradation de ma voiture, et qui m’avait dit ceci: « en 30 ans de service, j’ai vu monter la criminalité comme ça (à 45°) et avec des décisions de cour de plus en plus iniques, il va arriver un jour où les gens vont sortir dans la rue avec le fusil et prendre eux-mêmes les mesures qui s’imposent; et je suis sûr que je verrais ça de mon vivant ».

  12. Adrien

    Vous pourriez aussi ajouter que la députée-maire était une fan du non-cumul des mandats quand elle n’était que députée, mais plus du tout lorsqu’elle devint maire, ou alors pour les autres.

    Wiki : alors qu’elle avait à plusieurs reprises manifesté son opposition au cumul des mandats, Nathalie Appéré a finalement déclaré souhaiter conserver son poste de député jusqu’au terme de son mandat en cas d’élection à la mairie de Rennes [en 2014, ce qui a été le cas].

    Enfin rien que de l’ordinaire vis-à-vis des sans-dents.

  13. dede

    Genial, l’argument sur l’absence de violation de domicile. Comme il est presque inconcevable de vendre un bien immobilier occupe par un locataire, la plupart de ceux qui sont en vente sont vides : il suffit donc de faire le tour des agences immobilieres, trouver un SamSuffit convenable et y aller au pied de biche la nuit suivante. Remplacement des serrures et le tour est joue…

    On se demande pourquoi il y a encore des gens qui luttent pour trouver un logement a louer en presentant des dossiers de solvabilite tous plus gros les uns que les autres alors que ca peut etre gratos sans que ce ne soit l’etat qui paye!

  14. RTP

    Elle n’est pas assez pauvre, ou encore pas assez riche. Ou pas assez élue. Sinon, ça se serait réglé rapidement.
    Le mieux sera effectivement quand elle sera morte, que son bien tombera dans les bras de l’état, qui lui se permet pour son propre bénéfice user de la force et virer les squatteurs.

  15. Pere Collateur

    Mouais, 3 ou 4 potes bien équipés, tires en rafale en 3 par 3 sur les indésirables, puis exposition des cadavres pendant quelques temps devant la maison.

    Pas très Charlie j’en conviens, mais efficace, cout minime et ca dissuadera d’eventuels succésseurs.

    1. Kazar

      Ça va être compliqué maintenant qu’ils ont placé des policiers pour protéger les pov squatters des méchants Bonnets Rouges…

      1. Aristarkke

        A cette occasion, il y a des effectifs disponibles, visiblement…
        Il n’y aurait pas moyen d’organiser une battue aux sangliers dans le secteur ? Ce qui a l’air d;être efficace contre les Roms devrait convenir…

        1. Hussard Bleu

          Joli !

          A propos de Montfaucon, je viens de lire un petit ouvrage (André Plaisse, Isoète éditions) sur la chevauchée d’Edouard III en 1346 dans le Cotentin : il y avait eu quelques traîtres côté français, auxquels on fit prompte Justice, et spectaculaire… Le crâne retrouvé au Musée de l’Homme en fait foi…

      1. royaumont

        Ah non !
        Quand on est républicain, monsieur, on utilise la guillotine. Tout le monde a droit d’être traité comme un aristocrate, c’est ça, l’égalité.
        Et si vous trouvez ça un peu compassé, rien n’interdit une pique pour terminer la fête.

      1. Caton

        Pas longtemps: après 4 à 6 heures, ça commence à fouetter grave. Après 48 heures il faut se déguiser en H16 pour supporter l’odeur. Après une semaine, combinaison NBC obligatoire…

          1. Caton

            Juste à quelqu’un qui a, dans une vie précédente, participé à des opérations de secours. Je ne collectionne que les têtes, réduites au préalable pour des questions de place.

    2. deres

      Faudrait songer à consulter rapidement pour comprendre vos fantasmes récurrents et morbides d’assassinats de gens désarmés … Personnellement, si pour vous la justice, c’est de pouvoir massacrer sauvagement, la bave au lèvre, les gens qui ne pensent et n’agissent pas comme vous, c’est vous que je préférerait voir mort … Pour ceux qui l’oublierait, on parle de squat du pavillon de Maryvonne, pas de son meurtre crapuleux …

      1. Tribuliste

        Réaction adaptée à toute stimulation illégitime de votre vie privée par des inconnus, et j’ajouterais ras-le-bol. Mettre dehors des indésirables se fait dans la politesse, jusqu’au moment où ils feignent de ne pas bien comprendre 🙂

        1. deres

          Le post auquel je réagis ne parle pas juste de violence mais d’appel au lynchage. A moins que vous soyez un adepte du KKK et de ses « pratiques sociales », je ne vois pas comment vous pouvez cautionner de tels propos.

          1. Tribuliste

            J’y voyais de l’exagération humoristique, d’où ma réponse sur le même ton. Toutefois je ne vois pas la relation avec le « KKK » qui est un mouvement purement raciste. Si j’étais peu pointilleux comme vous je pense que nous finirions par nous donner l’accolade, Kamarade 😉

            1. Deres

              Je réagis car maintenant quasiment tous les jours, les commentaires donnent lieu à ce genre de propos appelant à massacrer des gens avec des armes à feu comme une solution miracle à tous les problèmes français … Et après vous vous demander pourquoi certain assimile les sites libéraux à la fachosphère. C’est à cause de ce genre de dérapage. L’humour n’est je pense qu’un paravent devant des tendances réelles pas saines de croire que la violence est une solution miracle.

              1. john

                Rappel utile effectivement.
                En meme temps cela montre que lorsque la justice demissionne, les esprits s’echauffent vite. Et de la parole aux actes, il n’y a souvent qu’un pas.

              2. Adolfo Ramirez Jr

                Allons, allons. Les propos étaient un peu exagérés, quelques coups de matraque et une bombe lacrymo suffiraient à rétablir Maryvonne dans son bon droit…

              3. gameover

                @ Deres

                « …ce genre de propos appelant à massacrer des gens avec des armes à feu comme une solution miracle à tous les problèmes français. »

                Merci de ne pas globaliser et de ne pas appliquer les tactiques anti-FN du onvatousmourir. Ce ne sont pas DES gens… mais c’est à l’encontre de ceux qui appliquent des violences légales mais illégitimes. La violence ce n’est pas que du sang… y a aussi des larmes…

              4. Caton

                OK, oublions les armes à feu. Un bambou coupé en biais arrosé deux fois par jour fait un pal progressif très amusant. Un bon bâillon pour ne pas déranger le voisinage, et le tour est joué.

                1. Deres

                  Derrière cette humour lamentable se cache l’idée que le meurtre d’autrui est la solution à tout problème. C’est cela le risque car ce raisonnement dangereux est bien ancré dans certain esprits. Il y a de nombreux psychopathes parmi nous et la seule chose qui les arrête est la peur de devoir payer pour leurs crimes. C’est pour cela que quand la foule les soutient, ils se permettent d’assouvir leurs fantasmes de violence connaissant leur impunité.

                  Même les libéraux pensent que l’Etat doit être le seul possesseur de la violence légale.

                  1. Jiff

                    « la seule chose qui les arrête est la peur de devoir payer pour leurs crimes »

                    C’est pour cela que la bonne solution, c’est de faire passer la chose pour un accident; il suffit d’être prévoyant et minutieux ;-p)

                  2. Caton

                    La violence est l’usage indifférencié et injustifié de la force. User de la force pour protéger sa vie, sa famille ou ses biens est parfaitement légitime et justifié. Ce n’est PAS de la violence.
                    Merci de prendre votre moraline, de la rouler bien serré, de la tailler en pointe et…

              5. Tribuliste

                @deres : [i]L’humour n’est je pense qu’un paravent devant des tendances réelles pas saines de croire que la violence est une solution miracle.[/i]
                La violence est bien souvent le résultat d’une incompréhension, et en l’occurence le citoyen lambda ne comprend plus ce qui se passe : on le sermonne et le sanctionne volontiers sur la route, fiscalement et démocratiquement ; et en réponse à son abandon par les institutions il devrait courber encore et toujours l’échine? Je vous rejoins sur la non-solution que représente la violence (j’en veux pour preuve les syndicats, le rsi et autres modèles de courtoisie) et n’y donne guère suite depuis ma prime jeunesse.

                Mais pour reprendre votre citation , ne pensez-vous pas que refuser de voir la réalité telle qu’elle est au quotidien ne vous place pas vous aussi derrière un autre paravent? Les oeillères protègent l’esprit, j’espère que le jour où vous ne verrez pas le mauvais coup venir vous ne direz pas merci.
                Sincèrement.

                1. LR

                  Pour info, ceux qui critiquent « l’ultra-libéralisme » sont les mêmes que ceux qui parlent de « facho »sphère.

                  Cf. l’entretien avec les squatteurs qui accusent leurs opposants d’être des néonazis néofascistes.

        2. Raynote

          deres est bien naïf de croire que nous pourrons assainir la France et la traiter contre ses parasites divers et variés sans passer par la case violence.

          1. Deres

            Vous avez bien raison. Votre place dans les miradors des camps d’internements et d’exécution est réservé. Quand on est dans le camp du bien, on a le droit d’user de la violence sur les méchants, c’est bien connu. C’est pratique d’être certain d’être les bons.

            1. La remarque ne porte pas sur le fait de savoir qui va initier la violence ou si elle est utile ou non, mais bien de noter que la case violence sera inévitable.

              Et pour le coup, je souscrits. Cela ira nettement moins bien avant de pouvoir aller mieux.

            2. Duff

              Deres j’aimerais vous donner raison mais faire appliquer des lois plus en faveur des proprios que des locataires (surtout s’ils ne paient pas et surtout surtout quand il n’y a pas de bail) va foutre les banlieues à feu et à sang.

              C’est justement parce qu’idéologiquement on laisser pourrir des problèmes en France que beaucoup se disent (y compris ici) que la violence au moins verbale du FN constitue une sorte de garantie pour d’être assez ferme une fois arrivé au pouvoir. My guess

            3. Kuing Yamang

              Deres : « Quand on est dans le camp du bien, on a le droit d’user de la violence sur les méchants »
              —————
              Parfois l’absence de cette violence dont vous parlez est une forme de violence en elle-même.

            4. Jiff

              C’est assez amusant, parce que ce que tu décris si bien dans ton second paragraphe est justement le credo appliqué à la lettre par les crétins qui échouent lamentablement à la gouvernance de ce pays.

                1. Hussard Bleu

                  Pour faire plaisir à GO, je me suis mis à écouter Europe1, dans l’espoir que « la Publicité me rendrait Libre »…. Il y sévit le matin de bonne heure un certain Thomas Soto, lequel hier ou avant-hier, pour évoquer le cas Maryvonne avait invité comme « expert » le Président de la Confédération Nationale du Logement (CNL)…

                  Cette association – largement subventionnée naturellement, comme l’ANIL – est une excroissance crypto-communiste, dont le Président susdit s’est fait peu ou prou l’avocat des squatteurs, à la feinte surprise du Soto… qui s’est bien gardé d’expliquer la nature réelle de la CNL.

                  Je ne sais pas si la vulgarité d’Europe1 et de ses animenteurs va me rendre libre… Je me demande… Je crois que je préfère encore Radio Bolcho : la vulgarité y est moins éclatante, et on sait où on met les oreilles (en coin)…

      2. Caton

        Personnellement, il me semble plus sain d’évacuer sa colère en paroles qu’en actes. Mais votre vaste expérience psychopathologique m’interpelle.

      3. Aloux

        C’est pourtant ce genre de réactions qui est à craindre dans un avenir qui paraît de moins en moins lointain. C’est moche et injuste, certes, mais quand l’Etat qui vous pique plus de la moitié de ce que vous gagnez prend ouvertement parti pour les voleurs qui vous dépouillent du reste, il ne reste guère comme solution que de se faire justice soi-même ou d’aller voir le parrain local, et dans l’un ou l’autre cas ça fait rarement dans la dentelle.

        1. zelectron

          « La plus forte raison pour les gens de conserver le droit de porter des armes est, en ultime ressort, de se protéger eux-mêmes contre la tyrannie de leur propre gouvernement. » Thomas Jefferson.

        2. Guillaume_rc

          + 1000
          Si le couple police/justice ne fait pas correctement son travail, les gens le feront eux-même et effectivement pas dans la dentelle.

          Et Libé/L’Immonde nous feront des gros titres sur violence, le racisme, les armes-c-troporrible etc.

      4. Nemrod

        Le problème Deres est qu’on peut en mourir de ce genre de connerie.
        J’ai connu une brave dame qui ne pouvait recouvrir le loyer ni expulser un locataire indésirable.
        L’appart en question avait été acheté pour abonder à sa maigre retraite.
        Après une tentative de suicide et une dépression elle a récupéré le bien mais la santé jamais.

        Alors, voyez vous, des envies de trou-trous dans le bide ( désarmé…faut voir)
        peuvent germer dans des cerveaux pas spécialement malade mais…à bout.

      5. royaumont

        @Deres. Il s’agit d’humour noir pour évacuer la violence par les paroles, il ne faut pas trop s’en offusquer.
        Mais tu as raison sur un point : que des personnes comme nous, qui ne sommes en rien des marginaux, n’hésitent pas à tenir de tels propos, cela en dit long sur l’ambiance qui règne en France aujourd’hui.

      6. Aristarkke

        Dans les riantes années de l’ Occupation, la Police Grançaise appliquait les lois du moment en chassant les Juifs et autres indésirables, tant au regard de l’ Occupant que de l’ Etat Français. Nul doute que si ces opérations s’étaient révélées a haut danger pour les sicaires, ils auraient probablement trainé les pieds, se seraient trompés de jour ou d’adresse, etc. Mais ils avaient l’ excuse d’obéir à la Loi du moment, fut-elle scélérate. Ici, la loi est bafouée puisque ces squatteurs seraient bien en peine de produire bail, quittances de loyers et autres documents en règle. A lire les articles, ces squatteurs n’hésitent même pas a reconnaître leur état de nuisibles. Or n’importe quel citoyen a le droit d’en appeler a l’État pour faire respecter la Loi, y compris même s’il n’a aucun bénéfice direct a le faire… Si l’ Etat ne remplit pas la fonction qui nous coute par ailleurs si cher, il reste a craindre que des citoyens décident d’une application -musclée – de ce qui est prévu. Espérons que la civilité commandera d’avertir les squatteurs du risque encouru…

        1. Deres

          Sur ce problème de squatteur, l’Etat français ne rend pas plus les services nécessaires que sur les autres où pourtant il prélève moults impôts. Mais personne ne justifie le fait d’aller voir en permanence les administrations armés. Si allez tuer les squatteurs est justifié dans vos esprits, alors cela veut dire que votre justice expéditive doit être étendu aux policiers qui n’ont pas fait les expulsions, aux juges trop lents, aux agents d’EDF qui fait les quittances, etc. Ils sont autant responsables que le autres.

          S’attaquer aux squatteurs est une illusion. C’est le système qui est coupable. Et personne ne le change depuis des années. Et votre violence tant aimé sera bien inutile contre lui.

          1. Jiff

            « …cela veut dire que votre justice expéditive doit être étendu… »

            Ça va de soit, et c’est d’ailleurs une excellente solution pour diminuer rapidement le nombre de fonctionnaires ;-p)

          2. Aristarkke

            Officiellement, l’ Etat Grançais, par ses textes de référence, défend le droit de propriété. Cette défense mobilise un grand nombre de textes à tous niveaux. Le droit est, selon une de ses compréhensions coutumières, le moyen d’éviter le fait du Prince, la barbarie, la loi du plus fort ou du talion, la partialité, etc… Il sert de base aux jugements de Justice. Si l’on estime qu’un segment du Droit est inadapté, il demeure possible d’en changer mais officiellement de sorte que la nouvelle règle soit claire dans son statut de novation de la règle antérieure. Là, ce n’est pas le cas puisque des autorités, chargées de respecter et de faire respecter le droit de propriété encouragent,soutiennent une rébellion vis-a-vis de ce droit global… d’autant plus que la victime n’est qu’une mamie… Je gage que si cette propriétaire faisait partie d’une minorité visible, musulmane pourquoi pas, la réaction de Mme le Député Maire serait très différente,eu égard à la combativité médiatique de nombreuses autres associations… Donc, nous éloignant de l’ universalité du droit impartial, ne vous étonnez pas des réactions en retour…

      7. Grenouille Bouillie

        Ben, s’ils ne pensent pas comme moi, ils méritent bien la mort, non? Je ne comprends pas les bisounours comme vous. Pour moi, ils méritent tous l’échafaud. Pire, on devrait les condamner à écouter des discours de Ségolène Royal en boucle…

        Mais ce qui m’énèrve encore plus, c’est tous ces tarés de débiles incultes et sans cervelle qui ont leur sarcasmomètre coincé à zéro…

        Peace and love à vous aussi 🙂

        1. Jiff

          « Pire, on devrait les condamner à écouter des discours de Ségolène Royal en boucle… »

          Tu es inhumain – cétroporibb, ça, la mort est 1000 fois préférable.

      8. Pat

        « vos fantasmes récurrents et morbides d’assassinats de gens désarmés ». Vous croyez vraiment que les squatters sont de gentils chatons mignons désarmés ? J’ai quelques doutes à ce sujet…

  16. calc8

    Ainsi donc, on découvre qu’il existe encore des communistes encartés. Squatteurs qui plus est. Des purs, des profiteurs de la loi, des partageurs des trucs des autres.
    Alors qu’il y a quelques années on les destinait à un musée des civilisations en voie de disparition ou perdues (peuples premiers ou autres), ils sont maintenant chez eux !
    La France, ce grand pays communiste, musée à ciel ouvert (et à frontière ouverte), ce pays leste qui ressemble de plus en plus à un pays de l’Est.
    Décidément, bien d’accord avec le tôlier : CPEF.

    1. Karamba!

      Pas que des communistes. Le squat d’appartement est aussi une pratique de clandestins qui n’ont pas envie d’être à la rue et qui trouvent notre système de recherche de logement un peu fastidieux. Mais bon clandestins qui sont aussi largement conseillé par nos merveilleux altermondialistes soviétiques type DAL…

  17. omoshiro777

    Le recul du respect de la propriété privé indique bien la pente que nous empruntons depuis des décennies… Cependant je pense que c’est une minorité qui a hélas les coudés trop franches qui rend la vie des gens invivable. La plupart des squatteurs de ce type sont des enfants de classes moyennes, la plupart fonctionnaires. Comme avec le reste, notre ripoublique défend les intérêts de ses ouailles au détriment du pays réel mais je crains que nous nous approchions de plus en plus d’un point de non retour. En effet l’on peut observer ici ou là des réactions de plus en plus violentes contre toutes ces atteintes aux vraies libertés. Jusqu’ici tout va bien, l’Etat peut toujours dépenser plus mais qu’en sera t il quand il ne sera plus en mesure de le faire ?… Ces gentilles ouailles finiront par devenir d’improbables pourritures (ce qu’elles sont déjà vous m’aurez bien compris 😉 mais qui trouveront en face d’elles des gens qui ne croient plus en leur justice et qui finiront par ce dire qu’il est temps qu’ils reprennent leurs droits.
    CF vos derniers papiers…

  18. @vbenard

    Certaines relations m’affirment que l’assoce qui finance l’avocate des squatteurs est grassement subventionnée par la commune, mais je n’ai pas pu vérifier. D’autre part, dans pas mal de mairies, des employés encartés travaillent main dans la main avec les assos du genre « DAL » et assimilés, et signalent en douce des maisons squattables. Si certains trouvent des articles de presse là dessus (à rennes ou ailleurs) je suis preneur.

    1. deres

      Les guides du squat sur internet parlent ouvertement du soutien des associations. Par contre, ils disent que certaines municipalités ou fonctionnaires se méfient des squatteurs et empêchent les démarches de renseignements. je pense qu’il ne faut pas généraliser : si l’Etat dérive complètement, la plupart des gens restent raisonnables, y compris les fonctionnaires et les maires qui sont souvent assez proches de leurs administrés dans les communes pas trop grosses.

        1. Nemrod

          Moi je parierais carrément sur le contraire.
          Le « proches des administrés »encartés à gauche qui frétillent à l’idée de foutre dans la mouise un membre du « camp du mal » y en a un bon paquet…
          Faut ouvrir les yeux mon bon Deres.
          Tout ça va très mal finir et vous pourrez goûter en live au côté raisonnable des gens.

          1. Duff

            je fréquente immeuble abritant des services d’un conseil général. C’est un feu d’artifice de pognon envers ceux qui pratiquent toute forme d’illégalité. Et les agents (qui ne branlent presque rien) se plaignent du manque de moyens pour aller plus loin encore dans le délire.

            Alors oui il y a des mairies qui font bien le boulot souvent les plus petites. Mais le niveau départemental et régional c’est clientélisme maximal. Avec la réduction des dotation certaines assoces de mes fesses voient moins de fric arriver : On va vite voir lesquelles vont se faire avoir, ils vont gueuler et réclamer leur « dû ».

        2. Deres

          Il suffit de quelques % de la population pour foutre le merdier sachant que la grosse majorité ne se pose tout simplement pas de questions. Quand on leur pose les problèmes en terme de bon sens, à part quelques communistes et encartés du parti socialiste, aveuglés par leur idéologie, on voit que la plupart des gens sont très raisonnables.

      1. royaumont

        Replonge toi dans l’histoire de la révolution française, de la Saint-Barthélemy ou dans Germinal. Tu verras que la folie est une maladie contagieuse… et que la pandémie menace.

        Tiens, un rhinocéros !

  19. Tribuliste

    Tout ceci avec la complicité d’EDF : un logement repéré vacant est surveillé pendant quelques jours. Passé ce laps de temps les intéressés contactent EDF et leur demandent d’adresser un relevé de compteur (ou autre terme technique) à l’adresse indiquée mais… A LEUR NOM !!
    Bien entendu pas de croisement de données, et le courrier désiré est déposé en boite aux lettres quelques jours plus tard.
    Ils le récupèrent et patientent encore quelques jours pour s’assurer que le bien leur est définitivement acquis, personne? Ils entrent.
    Devant le courrier daté d’EDF ils ont en leur possession un justificatif qui démontre de manière formelle leur occupation à une date antérieure à leur présence physique.
    Ainsi lors de l’effraction, de la violation de domicile si un tiers intervient et signale aux autorités leur comportement pas bisou, légalement le délai de 48h est dépassé. Et la galère est en route.

    Ces gens sont organisés, comme tout bon voleur vivant dans un état de Droit à la française.

    1. Ano59

      Un reportage était passé il y a quelque temps sur ce sujet, sur M6 je crois, montrant le mode d’action des squatteurs mais ici sans connotation politique, juste des petites crapules de quartier qui voulaient se loger gratis.

      Ils mentionnaient largement ce travers pour obtenir un justificatif de domicile de la part d’EDF. Alors ça me fait doucement rigoler quand un établissement (banque, etc) refuse un justificatif de domicile « pas assez fiable » tel qu’une facture mobile…

      A noter qu’au terme de la procédure, qui pouvait prendre plusieurs années, la faune en question échappait à des sanctions faute de solvabilité…et s’empressait de récidiver dans un logement voisin.

      1. Tribuliste

        D’autant que la loi a évolué en leur faveur avec le DAL et la possibilité de se retourner contre l’état : juridiquement ils ont les outils, ne pas les utiliser les rend à mes yeux encore plus coupables, et donc l’état aussi.

  20. cretinusalpestris

    Voilà.

    On fait des lois qui traitent les effets, non les causes, et on se retrouve avec encore plus d’effets secondaires générés par ladite loi.

    Effets secondaires qui pousseront à la création de nouvelles lois qui produiront elles-aussi des problèmes totalement, mais alors totalement inattendus, ma bonne dame.

    C’est sans fin. Sans fin.

    Certes, pas de lois : c’est le far-west.

    Néanmoins, trop de lois : c’est le far-west.

    Trouver un équilibre entre ces deux extrêmes me semble pourtant possible.

      1. john

        Le probleme c’est de definir clairement les actes repréhensibles, puis ensuite de punir les responsables.
        Si les actes reprehensibles sont flous ou trop nombreux, tout le monde est coupable et c’est l’arbitraire.
        Si les responsables ne sont pas punis, c’est injustice.

    1. Aloux

      Et encore, paraît-il que le véritable far west était beaucoup plus proche de la petite maison dans la prairie que de la horde sauvage…

    2. sam00

      C’est exactement ça …

      Il fallait entendre dame Boutin avant hier chez Brunet sur RMC … elle nous expliquait doctement que « oui, bon, mais ça c’est un effet pervers de la loi, donc on va faire un amendement pour allonger le délais à 96h … c’est mieux que rien … bla bla bla … »

      A pleurer! Un effet pervers … ils osent encore la sortir cette blague là!

      1. Deres

        Boutin est une grosse nulle, ça on le sait tous.
        Même Sarko a été obligé de la virer de son gouvernement tellement elle faisait tâche.

        1. Nemrod

          Et pourtant la concurrence était rude avec Bachelot !
          Quand je vois cette grosse quiche se trémousser sur tous les plateaux télés, alors qu’elle nous a couté un porte avion avec ses conneries de vaccin…la hontectomie a vraiment été totale, y aura pas récidive.

  21. pactol

    L’utilisation à toutes les sauces des « valeurs de la République » permet à nos élites de paupériser la population et de la maintenir sous cloche. Au nom de l’égalitarisme, on nivelle par le bas, on taxe et spolie à tout va ! Nos grands dirigeants ont détourné le sens premier du mot égalité inscrit sur les frontons des bâtiments officiels à leur propre profit.
    La République nous a quitté, il y a bien longtemps.

  22. Nemrod

    Dans la même veine, pour ceux qui n’ont pas encore vomis leur petit déjeuner, je vous conseille les meilleurs feuilles de la dernière interview de Taubira dans le bigarreau.
    Victimisation outrancière, morgue éhontée, menaces…oui, oui menaces.
    En gros : les noirs ont les même droits…qui le conteste ? et puis de toutes façons les habitants ancestraux du territoire sont en passe d’être minoritaires et doivent s’effacer sinon gros problèmes.
    Je grossis à peine.
    Au moins c’est clair.

    1. Beldchamps

      Ils ont le droit supplémentaire d’invoquer le racisme pour se défendre. Vécu dans le métro : une dame sent une main explorer puis alléger son sac à main, elle se retourne pour crier au voleur, le type réplique : « Raciste, va ! ». Et que voit le camp du Bien ? Une blonde bourgeoise traiter un type issu de l’immigration de voleur, c’est elle qui est en tort.

          1. Caton

            Ben non. Ce qui est interdit c’est de se faire attraper quand on n’a pas les appuis politiques qui vont bien. Ainsi, Cahozac n’est plus député, Thévenoud n’est plus ministre mais toujours député, et il ne faut pas parler du compte en Suisse de Fabius (qui est toujours ministre).

      1. Mario Nettiste

        Qui postulera que le sacrifice de ses aïeux lui a probablement évité de passer sa vie à balayer la poussière de sa case des environs de Bobo Dioulasso… Ce qui est vraiment dommageable pour nous..

      2. Nemrod

        Ah ça pique un peu !
        Mais c’est tellement mérité.

        L’interview ébranlerait le plus solide.
        On ne veut pas y croire mais si…la dictature s’installe.

  23. Golum

    Attention pas de précipitations. Une personne âgée à des droits très importants. Exemple, elle décide de ne plus payer son loyer et reste chez vous pour vous emmerder. Elle en a le droit.
    (bon, là c’est chez elle, quand même)

    Je suggère donc une approche différente. Elle rentre chez elle, tranquille, chie sur les lits des squatteurs en gueulant des insanités.

    Ils ne vont pas tabasser une mamie médiatisée quand même ?!

    1. Nemrod

      Ils ne la laisseront pas entrer point barre.
      Un jour un de ces cas finira par un carton sanglant et les médias concluront à un problème avec les armes.

      1. Golum

        J’ai l’impression qu’il va y avoir une « bavure » citoyenne dans cette histoire….
        J’ai connu un gars qui louait des apparts, il se débrouillait seul et appliquait sa loi !
        Sinon il n’aurait jamais pu rembourser ses crédits immo.

  24. Golum

    J’ai réalisé des états des lieux de squats abandonnés. C’est assez sympa. Entre les tas de merde, les pornos, les restes de joints….l’on peut toucher la vraie nature profonde humaine. Celle qui cherche à atteindre le fond, de force.
    Il faut une volonté de fer, oui de fer, une constance, une état d’esprit unique.
    Il n’y a pas, ces gens devraient squatter l’Elysée.

    1. Black Mamba

      J’ai visité aussi un squat, j’accompagnais mon compagnon, défunt depuis deux décennies maintenant,voir son frère pour une visite de courtoisie, j’ai été écœuré de l’état des lieux… Je lui ai explicitement dit que je ne remettrais plus les pieds dans ce taudis et que mon « beau-frère » était clairement infréquentable…

    1. royaumont

      Depuis l’évacuation de Sivens, ils ne savent plus quoi foutre. Vous ne voudriez pas qu’ils travaillent, tout de même ?
      Donc ils tiennent là une bonne occasion de ramener leur Fraisse.

    2. Deres

      Des liens pour appuyer ce genre d’affirmations seraient bienvenus. C’est une saine habitude sur le net, que pratique d’ailleurs largement notre hôte, je le remercie.

      1. Adrien

        Allez sur rennes-info.org (attention ça pique un peu), il y a un dossier complet à télécharger. La qualité de la rédaction et la logique de l’argumentation — à défaut d’y adhérer — ne laissent pas de doute, il y a du lourd aux commandes.

        1. sam00

          Oh mon dieu! ça y est j’ai les yeux qui saignent!

          C’est une perle ce truc! un vrai repère autant qu’un repaire … Ah! mais! non mais! ah mais c’est pas possible de lire des choses pareilles!

          http://www.dereferer.org/?http%3A%2F%2Frennes%2Dinfo%2Eorg%2FMessage%2Ddes%2Doccupants%2Ddu%2D94%2Drue%2Dde

          Je cite (pardon H16 … mais là!!!!!):

          « Suite au délire médiatique au sujet de la maison occupée que nous habitons au 94 rue de Châtillon à Rennes, il nous semble nécessaire de clarifier la situation et d’arrêter le flot de mensonges qui sont déversés dans la presse et sur internet. »

          Maison occupée que nous habitons … ce sont les occupants ou les habitants?
          on ne sait déjà plus où l’on se trouve dès la première phrase! la twilight zone …

          « Tout d’abord, Maryvonne n’a jamais été délogée de cette maison, pour la bonne et simple raison que celle-ci était inoccupée depuis au moins sept ans. »

          Et? comme dans un certain roman, la propriété privée dure deux ans? 48h?

          Je passe sur le blablabla sur l’abandon, l’insalubrité du lieu, les chiottes qui ne fonctionnent pas …. on croirait presque qu’ils vont demander le couvert en plus de squatter le gîte ….

          « Pendant des mois, nous avons rénové, réparé, restauré, décrassé afin de permettre à quinze personnes d’y vivre dans des conditions décentes. »

          C’est tellement décrassé qu’il y a des tags partout … et rien que la vue de la façade du lieu laisse rêveur vis-à-vis de ces affirmations

          […]
          Je zappe

          nous sommes tous très pauvres ouin ouin ouin
          notre arrivée (genre on nous à placé là de force) à été signalée
          la dame était au courant et s’est montrée très méchante avec nous … ouin ouin
          ils nous ont menacés … ouin ouin ouin cestroporible quefaitlapolice!

          Et là! là! là!!! là c’est l’apothéose!

          « Très vite, il nous est apparu évident que madame Thamin cherche à récupérer ce qu’elle estime être son bien non pour y habiter, mais pour vendre cette parcelle : en témoigne la visite à l’automne dernier d’agents immobiliers contactés par ses soins pour estimer la valeur du bien »

          AH! voilà la vrai justification! c’est une méchante capitaliste qui veut récupérer des thunes en vendant sa vieille maison soit disant insalubre occupée par des gentils pauvres sans le sou qui cherchaient juste un abri pour la nuit … on rêve!

          […]
          Je passe … j’ai encore les yeux qui saignent sur les justifications moisies qu’ils osent écrire! c’est carrément écœurant!

          « Pourtant, les Thamin mère et fils ont accepté sans sourciller le soutien et la récupération politique de l’organisation d’extrême droite néo-nazie d’Adsav, dont les militants étaient parfois coiffés de bonnets rouges, ainsi que des journalistes affiliés au Front National. »

          PAN! comme ça d’un coup! un point godwin … une reductio ad hitlerum qu’on avait même pas vu venir … un bon gros amalgame avec les bonnets rouges … et même des journalistes affiliés au FN! vous vous rendez compte??? tout ça en une phrase de deux lignes!

          Une dernière pour la fin:

          « Ces derniers jours, nous avons essuyé des insultes, des menaces, destruction de deux portes dont une vitrée, des collages d’autocollants racistes, le fichage et espionnage du voisinage, et des appels à la violence ainsi qu’au harcèlement sur facebook. »

          Ces gens subissent donc un harcèlement sur facebook? ils ont donc un accès internet ou bien c’est moi qui me fais des idées avec mon mauvais esprit?

          Punaise … là c’est fort …

        2. sam00

          Oh là là … mais vous avez trouvé des bons là! j’ai de la lecture pour plusieurs jours pour spécialiser mon algorithme de recherche!! Merci!! merci!

          Oh c’est énorme: http://www.dereferer.org/?http%3A%2F%2Frennes%2Dinfo%2Eorg%2FL%2Daffaire%2DMaryvonne%2DThamin%2Dquand

          Le lien pdf est prodigieux! http://www.dereferer.org/?http%3A%2F%2Fwww%2Eantifabzh%2Elautre%2Enet%2Froazhon%2Fwp%2Dcontent%2Fuploads%2Fdossier%2Dmaryvonne%2Dthamin%2Epdf

          Y’a de ces choses dedans!

          « Nous entendons, par le biais de ce dossier,mettre à jour la réelle nature de ces « défenseurs de la propriété privée », en l’occurrence un agrégat de royalistes, de supporters de football d’extrême droite, de néo-fascistes bretonnants, et de restes des « fameux » Bonnets Rouges.

          Nous décortiquerons également la mécanique particulière instiguée en premier lieu par le journal Ouest France, qui par le ton employé et les appels lancés à certaines catégories politiques, porte une lourde responsabilité dans la constitution de ce que l’on peut qualifier de milice d’extrême droite. »

          Sérieux … il faut en faire un film là!

          […]

          Il faut lire la description que ces gens font de « Breizh Info est tenu par une célébrité de l’extrême droite bretonne : Yann Vallerie. Retour rapide sur le CV de cet individu. »

          Il nous font un descriptif de plus d’une page des activités, relations, mouvances d’appartenance du guss …

          Là mon cerveau me dit : « ils ont des fiches encore meilleures que celle de la stasi! »

          Et ce n’est pas fini! en page 9 et suivantes, ils publient même des photos!

          L’argumentation est d’un niveau … le complot du 11 septembre à coté, c’est du lait pour nouveau né prématuré!

          C’est long comme un jour sans wiskey, mais ce n’est pas fini
          Nous voilà page 18 du dossier

          « Ouest France est le premier producteur d’article sur le sujet. Mensonger de A à Z, ce dernier brosse un portrait à charge des squatters, une image complaisante des soi-disant propriétaires, le tout saupoudré d’un pathétique que d’aucun-e-s pourraient juger assez indigeste. Si le quotidien nous a depuis longtemps habitués via ses fameuses « affiches jaunes » à un traitement démagogique de l’information, il passe ici un tout autre cap en participant à une entreprise de falsification. »

          Mais c’est pas fini! On apprend des choses!!
          Attention c’est du lourd!
          Page 22 (vla les flics) :

          « La réalité enfin c’est que dans les faits les expulsions de squats hors de tout cadre légal par des propriétaires avec le renfort de gros bras, ou encore par la police elle-même sont monnaie courante.36 Les expulsions peuvent également se produire de façon légale avec le renfort d’unités tactiques normalement dédiées à la gestion des prises d’otages telles que le RAID, ce qui s’est produit un nombre incalculable de fois, y compris à Rennes.37 L’extrême droite elle, ne voit pas souvent débouler
          le RAID, sauf quand dans le cadre de ses business malodorants du type traffic d’armes, elle commet l’erreur d’en vendre certaines qui finissent aux mains des frères Coulibaly…38 »

          Punaise! je sais pas ce qu’ils ont fumé ou bu … mais ça devait être costaud!

          Maintenant la conclusion anti-capitaliste :

          « Les propriétaires sont donc, a priori bloqués comme ils le sont sur le plan juridique,
          de mettre en place une stratégie de récupération de leur bien de façon, disons-le tout net, illégale. Leur intérêt dans cette affaire est de chasser par la force physique ou par l’intimidation les habitants actuels du lieu, de manière à court-circuiter le circuit judiciaire, et in fine, de réaliser un profit important en vendant le bâtiment
          – et surtout son terrain – à un promoteur immobilier, dans un quartier de la ville fortement touché par le réaménagement urbain. »

          Et enfin les menaces en forme de prophétie :

          « Le 08 mai, Maryvonne Thamin déclare vouloir se rendre avec son drapeau à un rassemblement appellé par des gens aussi dangereux politiquement que physiquement. Libre à elle. Mais vouloir récupérer par la force un bien grâce à l’aide d’une frange politique si peu recommandable constitue un seuil qu’il faut bien
          considérer avant de franchir… »

          Voilà voilà …

          24 pages d’excréments en barre … pondus en moins de deux jours.

          Moi ça me pose une question:
          Il y a combien de personnes derrières ces sites et ces documents, et d’où sort le pognon qui les fait vivres?

          CPEF

          1. Pat

            Cette soit-disant propriétaire qui veut récupérer ce qu’elle estime être son bien, et en plus avec l’aide des autorités ? Mais elle vit dans quel monde, cette vieille folle ? Faut qu’elle arrête de rêver !

  25. Gros méchant Poujade

    J’aimerais connaître le profil des squatteurs. De gens en grave difficulté financière, dans l’incapacité de trouver un abri, ou bien l’engeance gauchiste pondue par mes collègues de l’EN, comme les remuants bambins qui ont profané un cimetière juif il y a peu? J’ai comme l’impression qu’on est plutôt dans le second cas.

    1. Karamba!

      Dans ce cas médiatisé c’est effectivement de l’idiot utile du pouvoir socialiste. Mais pas seulement, il y a aussi le profil étranger à notre législation qui improvise avec parfois les « bons » conseils du DAL. Il va y avoir beaucoup de réfugiés en provenance de Libye à caser dans les semaines à venir.

  26. Karamba!

    Ceci est nullement une affaire extraordinaire, mais en fait une tendance qui se répand de plus en plus et notamment dans Paris. Je n’ai en effet pas rencontré un professionnel de l’immobilier, que ce soit une agence de location ou un syndic qui ne m’ait pas reporté être confronté à ce type de cas. Dans mon immeuble j’ai vu le phénomène se produire à plusieurs reprises. En général les intrus se font virer par la force dés les premiers jours, mais actuellement j’ai observé un cas de deux individus ayant pris possession d’un appartement et qui sont simplement non expulsables par voie judiciaire. En tout cas la procédure va prendre deux ans quand même. En gros deux ans durant lesquels le propriétaire est censé payer les impôts, les charges pour que ces gars soient logés gratos. Les mecs ont même entrepris des travaux comme s’ils étaient chez eux. A noter la grande complaisance de EDF au près desquels les squatteurs ont ouvert le compteur en se servant d’un bail factice. Mais tout cela passe sans souci. Visiblement il y a des gens qui sont concernés par les lois et d’autres non.
    Duflot a proposé les réquisitions soviétiques de propriétés privées inoccupées, elles n’ont pas été acceptées ou restent en tout cas administrativement compliquées, mais elle sont en réalité pleinement tolérées quand elles sont faites à la sauvage. Il suffit d’avoir du culot. Un peu comme la GPA. On est face à un pouvoir sournois qui rend possible ce qu’elle ne peut pas imposer au peuple. Il faut virer ces andouilles au plus vite.

    1. Nemrod

      Eh Deres : EDF est concerné par le « bon sens » dont sont affectés tous les braves gens ou c’est un cas à part ?
      L’exception qui confirmerait vôtre démonstration…grosse l’exception quand même.

  27. yoananda

    Ce pays est foutu, c’est clair.
    Pourtant la France est un pays béni des dieux tout de même. On AVAIT TOUT : Climat, tourisme, industrie de pointe, chef d’entreprises les meilleurs du monde, système éducatif de pointe, système de santé, peuple éduqué, retraites dorées, infrastructures.
    La plupart des pays de la planète on des tares bien pire que les notre ou n’ont pas tous nos atouts cumulés.

    C’est quand même dingue de voir un tel pays se tier-mondiser ainsi a vitesse grand V. A croire que le paradis était insupportable, on a décidé de prendre modèle sur nos anciennes colonies.

    1. Raynote

      « …système éducatif de pointe,… »

      Ah! elle est bien bonne celle-là! Système éducatif de pointe, dans les années 50, oui, peut-être…

    2. Tribuliste

      On avait tout et on se l’est coulée douce. La responsabilité est autant aux politiques qui ne voient que leur intérêt qu’aux citoyens qui en font de même.
      40 ans de stagnation, même quand on a le top, ça fait 40 ans de retard .

  28. Ano59

    Suite à la lecture de cet article et des commentaires dans certains sites d’info donnés en lien, je m’en vais de ce pas vomir mon dernier repas.

  29. yoananda

    Si la remontée fulgurante des taux français continue, je vous garantie qu’un certains François va très très vite nous faire un malaise vagal.
    La seule raison qui lui permet de continue de fanfaronner, c’est qu’il emprunte à un taux historiquement bas. C’est le dernier fil de son épée de Damoclès.
    Pas de rapport direct avec la situation, si ce n’est que tous ces abus sont permis la colonisation de l’état, qui, elle même dépends des finances de l’état…

    1. « remontée fulgurante des taux français »
      Vous avez noté aussi 🙂

      Moi, je dis, tout ceci sent très bon. Et les petites prévisions de François pourraient s’avérer très très hardies.

        1. Duff

          La remontée des taux ne les fera jamais atteindre des seuils douloureux avant 2017. Pépère n’est pas stupide, il a de solides raisons de sentir à l’abri jusqu’à la fin de son mandat.

          Regardez à quoi il a survécu en 3 ans, rien que ses affaires de fesse, c’est hallucinant. A côté le « Avec Carla c’est du sérieux » raillé par les pravdas françaises jusqu’en 2012 c’est de la pisse de chat.

          Hollande est pépère mais c’est la conjonction de planète qui va prendre fin plus vite que prévu. Sur le terrain je ne vois pas de reprise, on ne fera 1% de croissance qu’à coup de 4% de déficit.

      1. Kazar

        Avec une descente aussi fulgurante en cette fin de journée. A ne plus rien y comprendre, bien malin qui pourrait dire comment tout ça va se terminer, ou plutôt quand, car pour le résultat, on évitera difficilement le chaos.

    2. royaumont

      J’ai vu cela aussi, avec intérêt.
      En valeur relative, c’est +160% en une semaine, en valeur absolue on reste à +0,53 à 0,86 % d’intérêt (dixit atlantico).
      A ces niveaux-là, on ne peut pas encore parler de krack obligataire. Ceci-dit, si la progression se confirme à ce rythme, ça va vite être rock’n’roll. Comme les banques sont gavées d’obligations plus ou moins fiables (aimable litote…) et que les Etats, cette fois-ci ne sont plus en mesure d’intervenir, ça pourrait être pire, bien pire, qu’en 2008.

      1. Deres

        On dirait que le 10 ans allemand a rebondi sur le taux nul … Certains prédisaient que le passage du Bund au taux négatif serait le signal du Grexit … Les marchés sont donc peut être devenus fous, suspendant toute activité et tentent de vendre en attendant le désastre grec annoncé.

    3. Deres

      Sans compter que l’euro remonte (en fait le dollar baisse à cause des mauvais chiffres) et que le pétrole se reprend. Il est fort probable que leur fameuse « conjonction des astres » ne durera donc pas plus de 6 mois. Sachant que nous n’en avons toujours pas vu les effets, il n’y en aura donc quasiment aucun. Il faut de plus bien voir que tous ces chiffres favorables ont été bien rapidement incorporés dans le budget 2015 et des années suivantes. Par exemple, une bonne partie de la fameuse « rallonge » pour les armées vient de la non action de Bercy de leur piquer des sous sur le budget essence qui était devenu sur-estimé …

      1. Kazar

        Il fallait écouter Le Guen, ce gros nul, sous Paris Première lundi dernier nous affirmer que la « réindustrialisation de le France est en cours » !!! Il n’y a jamais eu autant de plans sociaux, et Areva va virer des milliers de personnes….La conjonction des astres, c’est déjà fini avec une croissance américaine inexistante, des assureurs qui seront bientôt incapables de fournir des rendements faute d’obligations dégageant plus que l’inflation, et un Grexit ou un référendum sur la sortie de la GB de l’UE si Cameron gagne.

        1. Jiff

          « des assureurs qui seront bientôt incapables de fournir des rendements faute d’obligations dégageant plus que l’inflation »

          C’est bien pire que ça, pour leurs achats d’obligations d’emprunt d’état, caution=0, pour le reste, 28%.

  30. Aurélien

    J’ose espérer (et j’imagine que je rêve…) que les taxes diverses relatives à ce bien ne sont pas réclamées par les Impôts…Parce que là, ça serait le pompom !

      1. Deres

        Si en plus elle avait laissé électricité, l’eau ou le gaz, cela a surement été de sa poche pendant un certain temps. de plus, je ne pense pas qu’EDF coupera si il y a des occupants mais n’hésitera pas à se retourner contre elle pour lui réclamer l’argent.

    1. Karamba!

      Bien sûr que si puisque vous restez alors le propriétaire du logement, les impôts ne vont pas faire de détail. Le copropriétaire de mon immeuble qui a son appartement squatté est redevable de ses charges, notamment de la consommation d’eau qu’il ne pourra pas ensuite imputer aux occupants de son bien. C’est juste une aberration. Mais encore une fois la gauche fait tout pour renier l’idée de propriété privée. Idéologiquement elle est dans le collectivisme. Les socialistes nous ramènent régulièrement l’idée de patrimoine qui est récupéré par l’Etat une fois que le propriétaire est décédé. Ca les démange. Mais à partir du moment où ces gens considèrent qu’automatiquement votre corps ne vous appartient plus après votre mort et que la médecine peut se servir sur votre dépouille, il n’y a plus de limites…

  31. Deres

    Je suis tombé par hasard sur le nom de la maison de production de Julie Gayet. Sur leur site, leur catalogue est impressionnant d’idéologie communiste et bien pensante. Ne pourrait-on y voir un soutien déguisé à la future candidature de François Hollande ? Je note également que cette firme produit des documentaires et des fictions télévisuelles presque exclusivement pour la télévision publique … Si on y ajoute le financement public massif pour les films, il y a réellement un mélange des genres dangereux et surtout des possibilités de trafic d’influence hallucinant !

    http://www.rougeprod.fr/catalogue-rouge/

    De plus, pour brouiller les pistes, Julie Gayet ne participe plus à une seule maison de production mais à au moins trois …

    http://www.atlantico.fr/pepites/julie-gayet-francois-pinault-serait-actionnaire-societe-production-selon-parisien-952652.html

  32. hop hup

    http://rue89.nouvelobs.com/2015/05/07/boite-noire-killer-fausses-requetes-contre-loi-renseignement-259063

    Boite noire killer : de fausses requêtes contre la loi renseignement

    La contestation contre le projet de loi renseignement, adopté ce mardi à l’Assemblée Nationale, n’est pas retombée. Les associations préparent leurs amendements pour le Sénat et des activistes veulent rendre les « boites noires », qui doivent scanner le trafic internet, inexploitables.

    C’est le défi lancé par « Boite Noire Killer », qui propose aux développeurs d’insérer une ligne de code dans leur site internet. Lorsqu’un internaute se rendra sur leurs pages, cela activera une requête, censée déclencher un alerte dans l’algorithme des boites noires.

    Leur but est clairement affiché :

    cool on va pouvoir mené la vie dure a ceux qui veulent fliqué le net en les noyants sous de fausse requêtes

    1. royaumont

      Il s’agit donc de faire tomber les boites noires par déni de service ? Génial, les vieilles recettes sont toujours les meilleures.

    2. Grenouille Bouillie

      Je voulais faire un commentaire sur le code Javascript, mais apparemment, un commentaire qui contient du code est filtré.

      Donc le code recherche un certain nombre de mots clef ou ouvre un certain nombre de sites. Dans un acte de discrimination caractéristique, h16free n’est pas un des sites choisis. Parmi les recherches amusantes, il y a « nadine morano », parce que, et aussi « bocaux à rame », orthographe modernifiée sauce Najat…

  33. Black Mamba

    HS mais petit coup de gueule de ma part :
    Cela fait plusieurs fois que je commande des bouquins sur Amazon.com , et chaque fois mes paquets arrivent en piteux états.
    Aujourd’hui pire que d’habitude, le paquet est éventré , la douane française, je suppose que c’est elle, cherche quoi !? P**** de B***** de M**** !
    Voilà… Enfin … Bref !

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Amazon a été déclaré ennemi de l’Etat, pourquoi vous étonnez vous??

      Allez, un ptit bisou pour vous remonter le moral… laa… ^^

    2. Higgins

      Bizarre. J’ai commandé des DVD (un coffret lundi). Livraison prévue entre le 9 et 12 mai dixit le site, reçu ce matin en parfait état. Il faut dire (c’est vrai) que c’était Mission Impossible saison 4. Une relation de cause à effet?

      1. Black Mamba

        Quand je passe une commande ce sont des gros pavés qui pèsent leur pesant de je ne sais pas quoi, apparemment ils ont besoin de s’assurer que ce sont biens des livres … La lecture Shakespearienne ne les intéresse pas , je reçois mon colis dans un espèce de sac poubelle hautement résistant , histoire que les postiers ne s’y mettent pas aussi à fouiner 😕
        Très désagréable de réceptionner ma commande dans cet état , heureusement, ce ne sont que des livres, mais tout de même …

    3. sam00

      HS aussi, mais la douane est toujours un « plaisir » incroyable!

      J’ai eu besoin pour le boulot de trouver deux modules de régulation de tension (VRM) pour ajouter un processeurs à deux serveurs vieux de 10 ans.
      Impossible de trouver les pièces neuves, je n’ai pu les avoir que d’occasion auprès d’un brocker à Tel Aviv.
      40$ la pièce + 30$ de frais de port, soit une 100aine d’euro le total.
      Arrivé à la douane en France, j’ai du fournir moult papier prouvant la transaction, le contenu du colis, etc etc … perdre 15 jours à attendre, et payer 41€ de TVA et droits de douane.

      Près de 50% de taxe à l’entrée pour du matériel d’occasion! sérieux!
      Et il ne faut surtout pas expliquer à la douane que c’est du matériel électronique sous emballage anti-statique à manipuler avec précaution!
      Dixit la douane: « On sait ce qu’on fait! »

  34. Dahu

    Vous oubliez deux choses:

    -les voisins qui, d’après les journalistes d’extreme gauche (pléonasme), se plaignent des manifs de « l’extreme droite », alors que les squatteurs punk à chien étaient si paisible et calmes;
    -les squatteurs punk à chien semblent être toxicomanes (pléonasme bis), ce qui pourrait à minima justifier une intervention de la police pour embarquer tout le monde.

    Mais rien ne bouge. Ce pays n’est pas foutu, il est communiste.

  35. Aristophanedecarotte

    alors un truc d’éleveur de canards:

    achetez ça:

    http://www.distilleriedescevennes.com/fr/31-usage-veterinaire

    c’est proprement immonde et l’odeur est tenace. Les eleveurs de canard s’en servent pour en mettre sur les croupions pour éviter que les congénères les bouffent.

    donc a balancer au choix par la cheminée (mettre un bouchon de paille en suivant) avec une seringue par les serrures………..etc………..
    dans les manifs les paysans en mettent derriere les radiateurs en hiver lors qu’ils occupent les administrations……..

    1. Kazar

      Deux problèmes : les flics devant la maison ; l’odeur tenace une fois partis les fâcheux et le logement récupéré.

  36. hop hup

    François Hollande a annoncé qu' »un milliard d’euros sur trois ans » seront consacrés à un vaste plan pour le numérique à l’école, précisant que « la mise en oeuvre de ce plan commençait « dès aujourd’hui ».
    « Le tiers proviendra du programme d’investissements d’avenir » et « le reste, 650 millions, seront à la charge de l’État pour la formation des personnels, pour le développement des ressources pédagogiques et pour le financement des ordinateurs ou des tablettes », a précisé le chef de l’État.

    comme si il n’y avait pas assez de dépense

    1. Higgins

      « Investissement d’avenir »!!! Pourquoi pas « Dépenses enrichissantes »? On a bien « croissance négative ». Ce type a un niveau de novlangue hors norme. C’est bien là sa seule et unique qualité.

  37. Duff

    Cette affaire de Maryvonne me rappelle une vidéo d’un jeune effronté qui doit ressembler aux gentils architectes d’intérieur nantais qui se fait remettre à sa place par Milton Friedman. Je sais qu’H16 préfère son fils mais les réponses de Friedman son intéressantes surtout quand il montre que la logique socialiste déresponsabilise et a pour conséquence une situation exactement opposée à la situation généreuse espérée :

    https://www.youtube.com/watch?v=5Facl8iojWE

    Avec l’exemple du type qui ne paie plus ses factures d’électricité, ou son loyer on peut déduire pourquoi ces squatteurs sont une grave nuisance à tout le monde et pourquoi la loi ALUR de l’infâme Buflot ne pouvait pas marcher et rendre la situation du marché immo encore pire. (Passage peu avant 3 minutes).

Laisser un commentaire