Heureusement, en France, le port d’arme est toujours interdit.

Les jours, en France, se suivent et se ressemblent. Ça magouille à tire-larigot. Ça tripote un peu de l’économie par-ci par là. Ça bidouille du social ici ou là. Ça chipote du politique en veux-tu, en voilà. Mais en moyenne, hier est à peu près comme aujourd’hui, et globalement comme demain. Et ce n’est pas forcément bon signe.

Jeudi 18 juin, une fusillade éclate dans le quartier du square Abbé-Maillet à Meudon. Les tireurs ont pris la fuite sans faire de blessé, ni être inquiétés, mais la situation est tout de même un peu tendue puisque cela fait plusieurs jours que de telles rixes se déroulent entre Clamart et Meudon. Ces petites entorses au vivre-ensemble encouragent les élus des deux communes à se rencontrer pour en discuter. C’est important, le dialogue.

apathie - peut-être que si on ne s'occupe pas des citoyens, ils arrêteront de nous emmerder ?

Vendredi 19 juin, au sud de Toulouse, une fusillade éclate au niveau du péage de Palays, là où les policiers du service régional de la police judiciaire de Montpellier et Toulouse (SRPJ) attendaient un go-fast. Deux hommes ont été interpellés et 90 kilos de pâte à modeler ah non de résine de cannabis ont été saisis. Il n’y a heureusement pas eu de blessés dans la fusillade. Saluons la maréchaussée qui, pour une fois, était sur place avant les échanges de coups de feu et qui aura effectivement interpellé des individus. Manifestement, les excès de vitesse, ça motive plus que les deals en quartiers chauds.

distributeur de tickets d'attenteDans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 juin, un homme de 28 ans a succombé à trois blessures par balles d’un tireur isolé aux Bleuets, une cité bucolique des quartiers nord de Marseille, ces quartiers qu’on dit émotifs sensibles. Écartant l’hypothèse hardie d’un différent scientifique pour déterminer qui, de Leibniz ou de Newton, avait inventé le calcul infinitésimal le premier, la police se risque plutôt à imaginer un bête règlement de comptes sur fond de drogue, en attendant d’avoir quelques précisions suite à l’enquête qui a pris un ticket comme les fois précédentes et attend avec les 50 autres en salle de pause en fumant une clope (légale).

Samedi 20 juin au soir, un jeune homme de 19 ans a été abattu à Grenoble. Deux jours plus tôt, deux autres fusillades avaient éclaté dans le centre de la ville, heureusement sans faire de victime. Là encore, des soupçons tendraient à faire penser que tout ceci serait probablement lié à des histoires de substances qui font rire (les substances, pas les histoires), que les fusillades en question auraient comme qui dirait un rapport avec des règlements de comptes (et toujours aucun lien avec des équivoques philosophiques, c’en est presque dommage).

Notons tout de même que les habitants des quartiers concernés sont un chouilla remontés contre l’équipe municipale dont tout indique qu’il s’agit d’une fière brochette d’élus compétents et impliqués comme en témoigne l’intéressante vidéo suivante :



… Intéressante vidéo où l’on découvre donc que tout le monde, à Grenoble, connaît assez bien la situation, les principaux fautifs, et les différentes planques d’armes et de drogue. Où l’on découvre aussi que des pétitions et des lettres ont été envoyées, à plusieurs reprises aux équipes municipales, qui n’ont jusqu’à présent pas démontré ni s’intéresser au problème, ni avoir tenté de résoudre au moins ce qui était directement et explicitement pointé du doigt. L’existence de ces pétitions et de ces courriers papiers tendrait à faire croire hardiment que la situation dure depuis un certain moment, surtout en factorisant la vitesse légendaire des service postaux français.

Et dans ce contexte, à force, l’immobilisme et l’incompétence ont cette fâcheuse tendance à rendre les victimes particulièrement agressives lorsqu’elles tiennent un responsable de leur situation sous la main. La réaction du maire à la suite de la violente apostrophe lancée à son encontre, toute en paroles ouatées loin de la réalité et de l’action, en parfait décalage avec ce qui lui est demandé, laisse malheureusement supposer que cette douloureuse situation va perdurer un petit moment encore…

Décidément, cela ressemble tant à cette autre semaine que je décrivais il y a tout juste deux mois.

Et il y a deux mois, je me refusais d’être bêtement taquin et de remarquer qu’en quelques jours, on recensait tout de même pas mal de fusillades, de morts et de blessés. Tout comme, il y a deux mois, je n’allais pas non plus jusqu’à relever les poignants articles de la presse fustigeant l’inaction américaine face à son « problème avec les armes », presse qui oublie dans le même temps ces petits débordements français maintenant quasi-quotidiens. Franchement, la taquinerie, ce n’est pas mon genre.

Je ne terminerais donc pas ce billet en notant, exactement comme il y a deux mois, que la guerre contre la drogue, en France, n’a jamais marché et que l’interdiction de port d’arme ne sert, concrètement, à rien puisqu’elle n’a en rien dissuadé ces innocentes fusillades d’apaisement (ni celles du 7 janvier, au passage).

Non, tout ça, je ne le dirais pas puisque ça ne sert à rien. Je me contenterais de noter seulement que tout ceci confirme décidément ce petit sentiment d’insécurité qui s’empare des Français, notamment les honnêtes, qui payent taxes et impôts locaux.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires388

  1. Higgins

    Ce n’est pas Saint-Just qui a dit: « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté »?
    Il semblerait qu’il y ait des volontaires nombreux: « Le Parlement français a adopté mercredi le projet de loi sur le renseignement qui légalise des techniques d’espionnage, au grand dam des défenseurs des libertés individuelles.
    Après les sénateurs la veille, les députés ont entériné le texte par un vote à main levée, à l’heure de nouvelles révélations sur la surveillance menée par les services de renseignement américains sur Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande entre 2006 et 2012. » (http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0P42C620150624)

    S’il y en a qui croit encore à la démocratie française!!!

    Sinon, ce papier est à lire (la signature vaut la lecture): http://brunobertez.com/2015/06/24/une-synthese-republicaine-raisonnable-au-sens-de-la-voix-de-la-raison/

    1. Pat

      « la France a un vrai problème avec la montée du FN. » C’est ma phrase préférée. Le chômage, la guerre qui se généralise au Moyen-Orient ou en Afrique, les trafiquants de drogue, les migrants, toussa, c’est de la gnognote. L’important, c’est que le PS ou l’UMP(ex) reste au pouvoir. Il a un bon sens des priorités, ce signataire…

    1. Pat

      Un guet-apens avec des armes à feu, des tirs sur le blessé, l’ambulance qui prend feu et explose à la suite de cette attaque. Effectivement, les journalistes ont un sens inné du titre choc !

      1. Aristophanedecarotte

        toutafé!
        d’ailleurs ils devraient interdire les bouteilles d’oxygène dans les ambulances……..beaucoup trop dangerous.

  2. Bonsaï

    Bon anniversaire Pheldge !

    Et pour alléger le poids des ans, filons donc un petit calembour sans prétention :

    Quand l’âne émondé rit c’est pas nuit
    C’est Louis kiffé Larousse, l’ami Dézil vire, tu oses ?
    L’hardi fils, hier en cale, en bourg s’annonce docte,
    Heure enchantée …
    Et nous en heures de Menton !

    Bon déchiffrage ! Les copies seront relevées vers midi et le texte décrypté sera alors publié. Les heureux gagnants auront le privilège de participer à une joute avec les champions toutes catégories Pheldge et Calvin au cours de l’été.

  3. Hussard Bleu

    Vendredi soir, donc, tir d’été à Marly (« la pluie n’y mouille point, Sire »), d’abord en pirsch, puis affut en bordure d’une parcelle de blé pourtant fort fréquentée, mais rien : vu au loin un chevrillard, et entendu le bruit d’un sanglier dans le bois, mais le vent faible et tournoyant nous aura dénoncés… J’étais avec Frank, excellent et généreux garçon, doté d’une vue à la Fonck, mais d’une oreille façon Maurras…

    Yacine Sahli, premier assassin individuel djihadiste de France, en Isère… comme je n’avais pas suivi l’actualité de la journée, c’est en rentrant après minuit, à la radio dans ma Toy, que j’ai appris que ce bon Sahli avait égorgé son patron, lui avait coupé le chef, et l’avait pendu à la grille de l’usine qu’il voulait faire exploser : comme on dit, selon la Presse, dans son entourage étonné : « une famille normale, trois enfants, bien elevés, femme voilée, faisait le Ramadan »….

    Vir bonus et detruncandi peritus….

    « Bon Ramadan » disait la municipalité parisienne sur ses murs lumineux…

    Il suffisait d’attendre un peu pour, d’évidence, voir la chose arriver : et toutes nos grandes têtes molles de pontifier sur l’horreur éprouvée, la barbarie etc. mais…. attention, n’est-ce pas… toujours « Padalgam » et pas question de stigmatiser des gens qui cultivent une religion de « paix et de tolérance »… et qui sont les premières victimes et gna gna gna….

    L’aveuglement est volontaire, le « stopcrime » politiquement correct, et la sottise invincible.

    Alors… nous voyons un Hollande livide au regard fixe, un Valls aux maxillaires saillants, le nain Cazeneuve crispé : tous en mode « panique interne », et sans contrôle aucun sur les évènements…

    Il était autrement plus facile de poursuivre des familles « catho-tradis » avec poussettes… braves politiciens de gauche… Ils ont favorisé l’arrivée de tous ces gens, chair à canon électorale … sont-ils seulement conscients qu’il faudra rendre des comptes, un jour ?

    Je me demande s’il existe encore beaucoup de descendants Quatrebarbes ? et des baillis de Malte ?

    « Le pays saura qu’il est défendu ! » comme disait Clemenceau…

    Exemples :

    • ECONOMIE Flash Eco

    o Par lefigaro.fr avec AFP
    o Mis à jour le 27/06/2015 à 11:33

    Les paiements en espèce au-delà de 1.000 euros seront interdits à partir du 1er septembre, selon un décret publié dans le Journal officiel(JO). Jusqu’à présent, les consommateurs pouvaient payer leurs achats en espèces ou au moyen de monnaie électronique jusqu’à 3.000 euros lorsque le débiteur est résident en France.

    Le présent texte est pris en application du I de l’article L.112-6 du code monétaire et financier qui dispose que « ne peut être effectué en espèces ou au moyen de monnaie électronique le paiement d’une dette supérieure à un montant fixé par décret, tenant compte du lieu du domicile fiscal du débiteur et de la finalité professionnelle ou non de l’opération ».

    « L’objectif de cette mesure est de limiter la part des transactions anonymes dans l’économie qui peuvent correspondre à des actions de fraude, de blanchiment, voire de financement du terrorisme », a précisé Bercy dans un communiqué.

    « La première volonté, c’est de faire reculer le cash et l’anonymat dans l’économie française », a assuré le ministre des Finances, Michel Sapin, dans le communiqué de Bercy. « Nous avons besoin de pouvoir tracer les opérations suspectes très en amont. Il faut resserrer les mailles du filet », a-t-il ajouté.

    Cette disposition, qui avait été annoncée mi-mars, concerne les consommateurs, les commerçants et les entreprises.

    • A l’issue d’une réunion avec les fédérations patronales de taxis, le ministre de l’Intérieur a prévenu que les véhicules UberPop devraient désormais être « automatiquement saisis » s’ils sont pris en flagrant délit. « La garde des Sceaux mobilisera l’ensemble des procureurs afin que soient données des instructions fermes et précise ». Tous les comités opérationnels départementaux antifraude se réuniront par ailleurs lundi sous l’autorité des préfets et des procureurs « pour mettre en place toutes les mesures permettant de réprimer l’exercice illégal de la profession de taxi », a expliqué le ministre. « Le gouvernement ne sera jamais résolu à la loi de la jungle. UberPOP est un service illégal, il doit être fermé », a-t-il répété.

    Aaah ! avec de pareils leaders, « ils » n’ont plus qu’à bien se tenir !!!!

    1. Pheldge

       » et detruncandi peritus … » ah ça, pour être peritus le detruncandi, il l’était !
      Par respect pour la victime, je m’abstiendrai de tout commentaire ironique. Mais je commente ton commentaire !
      Ofète, te souvient-il qu’hier était une date chère à ma personne ? 🙂 hmmm ? alors ? mais STP, pas de citation latine 😉

      1. Hussard Bleu

        Par respect pour l’âge avancé de Monsieur, je m’exonère de toute manifestation – même à connotation festive – ayant pour effet de rappeler à Monsieur que sa décrépitude progresse, et que la caducité est à ses portes.

        Comme disait le cher Audiard : « faut pas pousser Pépé dans les aorties »….

        Jeeves

        PS : « Tempora mutantur, nos et mutamur in illis »…. j’ai beaucoup de mal à accéder au souhait exprimé par Monsieur quant à la prohibition des citations latines. Que Monsieur veuille bien m’en excuser….

  4. Alain Parizet

    Bonjour
    vous devriez envisager ceci , si les malfrats sont armés de manière illégale, pensez vous judicieux vu la recrudescence du mouvement des armes hors la loi de rester là et être tiré comme des lapins….
    c’est une drôle de réflexion qu’ont les français , ils préfèrent mourir ou perdre leurs proches que d’avoir la possibilité de ce défendre…
    Notre Police que j’aime et respecte ne peuvent être sur place que en moyenne au bout de 10mn à 15 mn , et donc pendant ce temps n’importe quel débile qui s’est procuré une arme au marché noir peut faire défaire des familles et créer le malheur…
    En résumé , cela reviens à mettre des moutons dans un enclos en pleine forêt sans surveillance immédiate et entouré de loups affamés…

    Alors là , nous avons l’exemple de l’anticipation à la française…
    nous ne sommes pas des américains , plutôt des suisses ou des belges…
    Entendez vous parler de massacres en Belgique et en Suisse ?
    Et pourtant leur législation des armes est plus souple pour les gens honnêtes et qui veulent juste ne pas être mangé ou voir leurs enfants être mangés par des loups….

    Et si nous prenions le temps de réfléchir au lieu de parlé avec émotion…..

    1. Vous avez lu et compris l’article ou vous vous êtes contenté du titre ?

      Pour info, la règlementation de détention d’armes est plus stricte en Belgique qu’en France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.