Ecotaxe et Mistral : les coûteux ratages de Hollande

Même si le temps passe vite, nous n’avons qu’à peine entamé la deuxième moitié du quinquennat hollandiste. L’avenir nous réserve donc encore plein de surprises, mais quand bien même, on peut constater qu’en trois ans, le Chef de l’Exécutif n’a pas mesuré ses efforts pour laisser une ardoise assez phénoménale. Et sans même se focaliser sur les grands indicateurs économiques du pays, calamiteux, deux feuilletons estivaux illustrent assez bien l’ampleur de la catastrophe.

Le premier est celui de l’écotaxe.

À tout seigneur tout honneur, il faut reconnaître que l’épineux dossier dont a hérité l’équipe socialiste de bras cassés actuellement au pouvoir provient des bidouilles de la précédente équipe de clowns dirigée par Sarkozy : jouant la fibre écologiste et ne reculant devant aucun montage douteux pour racler les fonds de poche des Français, le pouvoir d’alors avait jugé bon de mettre en place, à grands frais, des portiques de contrôle autoroutier à destination des poids-lourds, visant à taxer ces transports en fonction de l’axe emprunté et de la pollution qu’ils provoquent.

ecomouv

Las. Entre un partenariat public-privé assez mal ficelé dont tout indique qu’il était d’abord destiné à rediriger de gros tuyaux d’argent public vers de petites plomberies privées, et les moyens mis en œuvre pour la collecte qui s’apparentent assez furieusement à un nouveau type de flicage, auxquels on doit ajouter les effets de bords des mesures envisagées qui renchérissent assez substantiellement les coûts des transports eux-mêmes, tout le dossier était destiné à partir en sucette.

De ce point de vue, l’actuelle majorité, récupérant un bébé aussi difforme que toxique, pouvait largement arrêter les frais en dénonçant bruyamment et médiatiquement le montage douteux et les évidents effets de bords néfastes que cette écotaxe entraînerait sur le pouvoir d’achat des Français. Il aurait été facile de faire de l’abandon de ce dossier un acte fort de la présidence Hollande, rejetant ainsi le passé trouble du précédent président. Ne rêvons pas : nos socialistes se seraient empressés de mettre un autre bricolage informe en place pour obtenir une forme différente de taxation écologique, mais au moins, les investissements conséquents (notamment l’installation des portiques à partir de 2012) auraient été évités.

Il n’en a rien été. Trop contents de trouver là un nouvel organisme ponctionnaire pour une pompe à phynance toujours demandeuse, nos socialistes emmenés par le fin stratège Hollande se sont empressés de signer l’accord le 18 juillet 2013 (avec Ayrault, c’est même Cazeneuve qui se chargera de barbouiller le contrat au nom des contribuables français), entérinant ainsi les dépenses que la société avait déjà faite depuis mai 2012 et justifiant largement leur extension jusqu’en 2014.

La suite, tout le monde la connaît : à la faveur d’un mouvement que la presse, avec sa puissance d’analyse habituelle, s’empressera de fustiger en toute neutralité, l’ensemble du dispositif est finalement abandonné et le dossier, impossible à régler à l’amiable, se traduira par une faillite retentissante des sociétés emberlificotées dans l’affaire, pour plusieurs milliards d’euros aux frais du contribuable. Pire : la défunte écotaxe serait même remplacée par un bricolage de la CSPE qui, « simplification » administrative oblige, alourdira inévitablement la facture du contribuable. En tout cas, certains socialistes tentent à tout prix de la remettre sur les rails.

En définitive, l’écotaxe se traduit par un scandale de même ampleur que celui du Crédit Lyonnais, même si son traitement médiatique laisserait croire à une simple bévue un peu coûteuse.

Le Président Des BisousMais comme je l’évoquais en introduction, un scandale de cette taille n’est pas suffisant pour un homme d’État de la trempe de Hollande. C’est sans doute pourquoi l’audacieux Président des Bisous a décidé de se prendre aussi les pieds dans le tapis de la géopolitique internationale et, une fois étalé sur toute sa (modeste) longueur, d’envoyer la facture aux inépuisables contribuables français.

Et là encore, reconnaissons à l’actuelle classe dirigeante qu’elle n’est pas l’initiatrice du pataquès phénoménal dans lequel elle s’embourbe avec ce qui, de loin, pourrait sembler être du plaisir. Tout commence en effet en 2011 : le ministre de la Défense d’alors, Alain Juppé, celui qui, premier minustre en 1995, parvint à rester droit dans ses bottes tout en retournant sa veste et en baissant son pantalon, signe le 25 janvier 2011 à Saint-Nazaire avec le vice-premier ministre de la fédération de Russie, Igor Setchine, une lettre d’intention portant sur la construction de quatre navires de classe Mistral, dont deux sont mis en chantier dans la foulée pour une modique somme tournant autour du milliard d’euros.

Jusqu’ici, tout va bien, et même mieux que bien : non seulement, la construction des bateaux se déroule sans accrocs, mais de surcroît, ils sont terminés dans les enveloppes de temps et de budget. Compte-tenu de la qualité générale de ces bâtiments, c’est plutôt un bon produit de la marine et de l’armement français, et pourrait constituer une excellente vitrine mondiale.

Patatras : la crise ukrainienne vient malheureusement tout mettre en péril. Devant l’ostracisation de la Russie par la communauté internationale (à tort ou à raison, la question n’est pas là), le gouvernement français hésite franchement à livrer aux Russes les bateaux, construits, payés et promis. Hollande, pusillanime et hésitant au point d’être parfaitement incapable de prendre la moindre décision courageuse sur le plan de la politique internationale qu’il ne maîtrise absolument pas, tergiverse et patine entre la nécessité de ménager la chèvre américaine et le choux russe.

hollande ceux qui attendent plus rien

Il faut dire que — coïncidence ? — pendant ce temps, les superbes mais trop onéreuses réalisations aéronautiques comme le Rafale peinent franchement à trouver acquéreur, les « amis » américains, qui ont de leur côté leurs propres avions à fourguer, n’hésitant pas à savonner la planche des vendeurs français, dont la collusion avec l’état français n’est d’ailleurs pas que bénéfique, renchérissant notoirement les coûts de fabrication et d’exportation.

L’épineux blocage de la vente des Mistrals prend alors une tournure presque cocasse. À mesure qu’il devient plus évident que leur livraison n’aura pas lieu, pouf, des Rafales (impossibles à vendre jusqu’alors) se trouvent enfin fourgués en Egypte puis en Inde. Le montant des contrats correspondants (5 milliards d’euros pour l’Égypte et presque autant pour les 36 rafales indiens, à 4.3 milliards d’euros) compenserait largement les pertes encourues sur les deux Mistrals russes.

Malheureusement, tout ne se déroule pas toujours comme prévu au Bisounoursland. Au milieu d’une confusion consternante mais maintenant habituelle sous l’ère hollandiste, il est maintenant certain que les bateaux ne seront pas russes et ce dédit va coûter plus d’un milliard d’euros au contribuable français dont la tonte se fait chaque jour plus rase. Et pour ne rien arranger, l’avenir des Rafales est tout sauf verrouillé.

D’une part, le plus gros morceau du contrat indien passe définitivement à la trappe, puisque l’Inde ne veut plus des 126 avions escomptés. D’autre part, la structure même du montage financier égyptien laisse perplexe : sur les 5,2 milliards concernés, dont pour le moment seul un acompte de 500 millions a été versé, la moitié est constitué de prêts négociés par l’état égyptien auprès de banques … françaises.

sovereign CDS world

Autrement dit, un État, endetté jusqu’au cou, actuellement assez instable politiquement et dont la qualité du crédit, si elle n’est certes pas grecque, n’est tout de même pas franchement excellente, emprunte 2,6 milliards d’euros auprès de banques d’un pays lui-même financièrement à la rue, pour acheter des avions coûteux que le grand frère américain regarde d’un mauvais œil, et on est prié de croire que tout va se passer comme sur des roulettes.

En somme, le compromis diplomatique des Rafales contre les Mistrals ressemble à un marché de dupes et le milliard de la rupture du contrat russe va s’ajouter aux montants maintenant colossaux de déficit, de dettes et de dérapages divers à la sauce « écotaxe » que le gouvernement accumule en plus des autres problèmes, encore plus prégnants (chômage en tête) et qu’il ne montre aucune capacité à savoir résoudre, même de loin.

On le comprend : Hollande, en récupérant le pays des mains de Sarkozy, a hérité d’un État qui avait déjà largement loupé le virage de la saine rigueur budgétaire, et entamé une trajectoire cahotante sur des chemins tortueux de la dépense tous azimuts vers le fossé de la faillite complète. Mais là où un président à la hauteur et une équipe compétente auraient minimisé les dégâts et ralenti la course, l’actuel locataire de l’Élysée a appuyé sur le champignon et amplifié la catastrophe par ses non-décisions et ses compromis calamiteux.

Dans ces conditions, les deux ans qui restent du quinquennat s’annoncent fort douloureux.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires210

    1. Deres

      Flamby a annulé toutes les actions de Sarkozy à l’exclusion de toutes les augmentations d’impôts (et les temporaires seront mêmes pérennisés dans la foulée).

      On distingue bien la méthode Hollande :
      – appeler « réforme » quelques mesures disparates mineures, allant surtout dans le sens de mettre le désordre et augmentant au passage les coûts et les prélèvements diverses (retraites, éducation, travail, logement, …)
      – gagner du temps sur les sujets difficiles en espérant que les problèmes se résolvent tout seul. Mais cela n’aboutit qu’à les rendre plus coûteux même si plus discret politiquement. Donc, le sujet bien connu de l’écotaxe a été laissé à traîner alors que les sociétés investissaient en parallèle. Idem pour les Mistral, sachant que le deuxième a été finit de construire, les équipages russes formés en France, etc alors que la livraison du premier était déjà suspendu. D’ailleurs, le montant a remboursé est connu mais est conservé comme un secret d’état d’ici septembre, histoire de diluer tout cela dans la presse …

      1. Deres

        En parlant de « secret d’état », cela me fait penser au lieu de villégiature de Flamby qui en est devenu un. C’est beau une République transparente.

            1. Calvin

              Une piste d’atterrissage d’hélicoptère a récemment été préparé.
              Je ne vois pas d’autre raison que la venue du plus haut gras des élus de la République.
              (C’est ma journée mangeons gras et salace).

                1. carpe diem

                  Attali, avec ses airs de vieille chouette empaillée? va pas résister à la pétanque avec Ducon 1er et aux tenues improbables de la greluche. C’est son dernier été c’est sûr.

  1. royaumont

    Et les mistrals pourraient être achetés par… l’Egypte. Le monde est petit.

    L’Arabie saoudite est également sur les rang, sans doute pour se faire pardonner l’ardoise laissée à l’AP-HP. A moins que ça ne soit qu’une promesse en l’air pour avoir une plage privée à Cannes et une protection policière excluant les femmes (sans que nos féministes ne mouftent).

    Cette histoire de revente des mistral ne serait-elle en définitive, que du vent ?

  2. Higgins

    Au sujet de l’alignement pro-américain de Normal 1er en matière de politique étrangère, n’oublions pas que le fromage de Hollande se marie très bien avec les hamburgers. Sinon, ce type est un tsunami à lui tout seul, une sorte de nouvel Attila, un nouveau Midas qui transforme tout ce qu’il touche en m….
    CPEF

    1. Beldchamps

      Mi-mollette a d’ailleurs étudié les fastfood américains dans les 70’s. Voir Stephen Colbert pour s’en payer une bonne tranche.
      Merci H16 pour ce sujet, ça me manquait la géopolitique vue par les soces !

      1. Deres

        Au passage , exemple typique d’un stage bidon pour se faire payer un voyage au States au frais de la princesse. C’est beau de faire parti de l’élite …

    2. royaumont

      Oui, pour qualifier son bilan, les termes qui me viennent sont calamiteux, catastrophique, cataclysmique ou apocalyptique.
      Le pire, c’est de le voir se dandiner, replet et satisfait, le sourire béat, dans un contentement de soi que rien ne saurait troubler.

      1. Honorbrachios

        « Le pire, c’est de le voir se dandiner, replet et satisfait, le sourire béat, dans un contentement de soi que rien ne saurait troubler. »
        N’importe qui nickant aussi souvent que lui des tas de belles nanas avec sa tronche, mangeant aussi bien et gratuitement aurait cet air béat, replet et satisfait, dans un total contentement de soi…

          1. Beldchamps

            Vous êtes sûr qu’il consomme ? On a un proverbe à la campagne : « Un bon coq n’est jamais gras ! ». Il doit déjà avoir du mal à regarder la télé au lit, le pauvre …

            1. Lark on the Wing

              Il suffit de voir les cerfs à la fin du brâme, ou l’état présidentiel Valoche regnante…. d’autant que, pour citer Clemenceau « la Présidence, c’est comme la prostate, un organe inutile »…

              En fait, il disait « Vice-Présidence », mais c’est moins amusant…

            2. Honorbrachios

              belledeschamps : Bien sur, aurais tu déjà oublié ses acolytes pervers DSK & co? c’est exactement le même, il saute (sur) tout ce qui bouge si ça possède une paire de seins. (on a pas besoin d’une paire de couille dont il est dépourvu, pour acter, demande à mon chien;) …et aussi, personne ne dit que les femmes y prennent plaisir !)

              N’as tu pas vu la photo ou il ressemble au loup de Tex Avery devant la femme du président Mexicain (c’est récent et si ce n’est plus trouvable sur le net, je la posterai – c’est totalement honteux une telle attitude, une de plus…)

              1. Beldchamps

                Mouais, pas convaincue. J’ai aussi quelques échos d’une copine proche des politocards. Autant on repère direct le vicelard alerte chez DSK, Lemaire, Villepin, Sarko & co, autant j’ai envie de l’appeler mi-mollette. Mater les nanas dans les « yeux » sans aucune discrétion, un filet de bave aux lèvres, c’est le signe qu’il est déjà vieux : il n’y a que les 68tards (encore verts ?) qui me font ça.

                1. Pheldge

                  Pour info, et à destination des commères du Blog, au hasard QD ( qui de honte en a changé de pseudo ) et son âme damnée le tuyauteur es laines, je ne suis pas assez vieux pour être assimilé à un 68 tard , et je suis toujours resté dans les limites de la bien séance et du savoir-vivre. 😉

                  1. Lark on the Wing

                    Tu te vois donc plutôt en « vicelard alerte » selon la définition agriformosienne ?…. on n’est jamais mieux dupe que de soi-même, je le constate souvent….

                    A toutes fins, je change très régulièrement de pseudo, mais only for the fun, conservant le même avatar afin de ne pas égarer les autres commentateurs…

                  2. Beldchamps

                    Cette description ne vous était pas destinée Pheldge. Qu’il n’y ait aucun malentendu. Pour moi 68 tard est synonyme de gauchiste, suffisant et mal élevé, rien à voir avec vous.

                    1. Pheldge

                      Beldchamps, j’ai un peu profité de l’aubaine pour m’amuser au dépens du Hussard (rouge de honte désormais ) et en rajouter une petite louche pour le ressortissant du Royaume de l’escroquerie qui fut jadis la terre des philosophes. 😉

                  1. Sana Thorium

                    C’est quand même plus utile que de lire le Monde immonde et le gnan gnan Figaro. Ou surtout que Libération (de quoi ?).

    3. Deres

      Il n’est pas spécialement pro-américain. Il suit juste la ligne de moindre effort et risque en permanence. Donc, il obtempère à la moindre pression US. D’ailleurs ceux-ci nous tiennent par les couilles car notre opérations au Mali ne fonctionne que grâce à leur soutien (avion de transport, de ravitaillement en viol et drone).

      1. Aleccton

        Allons soyons réalistes, Hollande est totalement inféodé à la parole d’évangile d’Obama. La France n’a plus aucune indépendance stratégique en dehors de son sol. Et l’on peut se dire sans se tromper que même sur son sol, elle n’est pas en mesure de faire preuve de beaucoup d’autorité… On se souviendra avec délectation de la mollesse des réactions françaises à l’affaire des écoutes de la NSA, et de l’affront infligé à Mimolette par Madame l’ambassadeur des USA suite à une « invitation ratée ».

        1. Beldchamps

          +1
          Obama a totalement ridiculisé Mi-mollette lors de sa visite officielle. Ce n’est pas un partenaire, c’est un toutou à qui on joue des tours rigolos.

        2. Deres

          Flamby pense que sa COP21 assure sa réélection. Donc en échange de sa simple présence à l’événement et de promesses d’action (sachant que lui ne peut pas se représenter), Obama pourrait exiger tout ce qu’il veut à Pépère qui ne peut rien lui refuser d’ici là. Flamby vendrait père et mère pour sa réélection.

          1. Pheldge

            Ahhhh la COP21 ! ça va donner quoi ? des discours, des promesses qui n’engagent pas sur des objectifs farfelus et purement idéologiques qui vont encore se traduire par des taxes et impôts estampillés « écolo-cé-pour-not’bien » , et pour graver tout ça dans le marbre un « Accord de Paris » que le bouffi arborera comme une médaille !
            Rien que de penser au éloges spontannés qui fleuriront dans la Pravda et ses satellites, je commence à avoir la nausée !

            1. simple-touriste

              Je propose de donner un signal fort et volontariste (et qui a du sens) :

              tous ceux qui viennent en avion privé à la COP21, ben on confisque l’avion voilà bien fait la prochaine fois ils viendront en classe éco.

            2. Bonsaï

              Tu ne comptes même pas acheter le badge et le poster collector ?
              Voir saisir l’opportunité de poser pour la postérité à côté du Bolet de Tulle et du Dalaï Lama ?
              Ah ! climato-scepticisme quand tu nous tiens !

        1. Beldchamps

          Il me semble que la France est nettement plus pro-américaine que l’Allemagne. Ou alors les réactions teutonnes sont plus fortes parce que l’Allemagne est davantage liée aux Ricains. C’est pas Flanby qui aurait viré le chef des espions US. C’est pas *anal+ qui aurait diffusé l’émission Die Anstalt sur le terrorisme de la CIA. Les seuls documentaires qu’on peut trouver sont sur Arte, comme par hasard franco-allemande et il faut bien les chercher. J’ai vu récemment celui sur l’art infiltré par la CIA, hallucinant !

      2. simple-touriste

        Attention, Serge est contre le mariage homo mais Dassault est pour le ravitaillement homo.

        Un Rafale peut en téter un autre et lui aspirer son jus.

        1. Pheldge

          Vue la réputation que m’ont faite les deux vieux satyres appointés du Blog ( pas de noms, ils se reconnaîtront …) je m’abstiendrais de rajouter un quelconque commentaire. 🙂

  3. Quiet Desperation

    L’effet « vacances » apparaît nettement : la forme de Son Eminence est olympique (natu, rien à voir avec la Grèce)….

  4. Aristarkke

    Les soces, au vu des dernières annonces d’élus proposant une écotaxe régionale n’auront de cesse que de réinventer l’ octroi et les barrières qui vont avec… tout cela au nom de la libre circulation des hommes et des marchandises… 😈

  5. Marco40

    Concernant les Rafales, je suis très étonné qu’il y ait eu « autant » d’acquéreurs en si peu de temps, alors qu’il a été (quasiment je crois) invendu en 30 ans….
    Je ne serais absolument pas surpris que l’ardoise finale ne soit très salée : quelles concessions nos dirigeants ont fait pour pouvoir vendre ces Rafales?
    Cela sent le gros coup de com’ pour redonner du crédit au gouvernement.

    1. Deres

      Tout cela est lié au fait que nous laissons les saoudiens et les émirats librement financés et armés les rebelles en Syrie. Les tanks syriens se font massivement descendre à coup de TOW américains venant directement des stocks saoudiens. C’est un secret de polichinelle.

      1. Caton

        J’ai un peu de mal avec la notion de « rebelles » en Syrie dirigés par des Irakiens, entraînés par des Américains, financés par des Qataris et armés par des Saoudiens.

        1. Bonsaï

          En effet, tout ceci sent un peu l’arnaque politico-médiatique. Sans parler de l’habituelle couche d’incompétence et de l’étonnante faculté d’oubli des leçons de l’histoire récente qu’ont les responsables politiques occidentaux, ces temps-ci…

    2. simple-touriste

      Pendant longtemps le Rafale n’avait pas fait ses preuves.

      Les Rafales ont été virtuellement vendus à la Suisse.

      Pouvez-vous seulement envisager qu’ils se vendent parce que c’est un produit à un bon prix?

            1. Deres

              Les acheteurs payent en dollars et les comparaisons se font dans cette monnaie. Les rafales sont donc bien 20% moins chers, sauf pour d’autres clients européens.

      1. Val

        @simple touriste , je comprends mieux votre pseudo 😉 . Il n y rien de plus tordu que les ventes d armes . Les us sont prêts à tout pour contrecarrer les ventes de leurs « alliés  » du vrai James bond .

      2. Bonsaï

        Doucement, ne vendons pas encore la peau de l’ours suisse !
        Le choix définitif n’est pas encore finalisé. Quatre appareils sont actuellement en lice et/ou en phase de test :
        – le Dassault Rafale
        – le Grippen suédois
        – l’Airbus Eurolighter « Typhoon II »
        – le Loockeed-Martin F-35A Lightning.

        La décision finale ne sera prise qu’en 2017 et entérinée par une votation populaire, comme il se doit. Pas question donc, de graisser les pattes des gradés de l’armée ou d’autres guignols, comme c’est sans doute la tradition dans certaines contrées…

          1. sam player

            Quoique les capacités d’atterrissage du Rafale sur un porte-avions ou ses capacités marines ne devraient pas trop intéresser les suisses.

            C’est d’ailleurs le problème principal qui fait que le Rafale a des difficultés à se vendre : les USA ont trusté tous les pays intéressants en les faisant participer financièrement à leur programme : Canada, UK, Israël, Singapour, Italie etc… et on n’a pas pu s’entendre avec les autres avant de démarrer le nôtre de programme et donc il ne reste que les pays insolvables : vendre plus cher à un pays pauvre ah ah ah… la Grèce pendant qu’on y est !

            1. simple-touriste

              Donc il faut vendre le Rafale aux à la GB et surtout aux USA.

              On leur expliquera que c’est avion qui marche et moins cher.

                1. Peste et coryza

                  Il parait que le F35 est très cher en plus d’être un bousin…
                  http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120504trib000697060/le-f-35-grandeur-et-decadence-du-programme-militaire-vedette-americain-.html
                  http://www.avionslegendaires.net/2015/07/actu/f-35-lightning-ii-inapte-combat-aerien/

                  Apparemment, le F35 est plus un bombardier qu’un chasseur… Bref, un chasseur de pick up Toyata.
                  Sauf que le marché a déjà parlé : Idriss Deby a obtenu d’excellent résultats contre ses rebelles véhiculés en pick up… en reconvertissant en chasseur de vieux Cessna.

  6. DoS

    Tu m’etonnes ! On va avoir du canari explosé de partout, ça craint.
    Mais la logique d’acheter des trucs hors de prix à un pays en faillite ça se tient.
    J’ai moi même pensé prendre un gros emprunt bancaire pour acheter un château….en espérant la faillite du système. Mais il ne faut quand même pas être trop « optimiste » ces gens sont des maîtres dans l’art de la torture. Cela peut durer encore 10 ans. Putain que c’est long.

    1. MadeInCH

      D’autant plus que, en cas de faillite d’une banque, ce que tu leur as prêté sera annulé (ton épargne), mais ton hypotèque, c’est un « actif » qui sera repris.
      .
      En somme, tu va y laisser tes éparges, mais ta dette survivra.
      .
      Double bingo!!!
      .

      1. DoS

        Oui double bingo !
        Mais pour les Etats c’est pas la même chose…à priori:

        Ils peuvent claquer nos thunes, emprunter de l’argent, et ne jamais devoir rembourser l’actif.

        Alors pourquoi en serait il autrement pour MOI !!!!!
        De toute façon je n’emprunte rien, je suis en mode survie.

        Un epsilon ne peut pas se permettre de prendre des risques, ni pour le présent, ni pour le futur. Contrairement à Hollande qui joue à la roulette russe, un flingue posé sur notre tempe.

        Mais que font les Français ?

  7. bibi

    Allons allons pourquoi tout ne se passerait donc pas comme sur des roulettes?
    Surtout si elles sont russes cela va de soit et avec si balles dans le barillet.

      1. On appréciera ceci :

        « La somme ne sera pas imputée au budget de l’Etat. Du moins pas dans un premier temps. C’est la trouvaille du ministère des Finances. C’est l’assureur Coface, … qui renflouera les caisses des constructeurs du Mistral. Ces frais exceptionnels seront ensuite répercutés sur le budget de l’Etat vraisemblablement après 2017… »

        Eh oui : Hollande est un petit salopard.

        1. DoS

          Ordure cynique.

          Quand je le vois à la Télé j’ai envie de vomir. Il a l’air perdu, il cherche toujours sa direction. Son ventre gonfle au fur et à mesure de son mandat. Après « moi-président » il touchera des lourdes indemnités à vie. Un garde du corps, des logements de fonction, etc…

          Nous « Français » nous acceptons cela, sans broncher. Nous « laissons » faire. La majorité des pays normaux seraient déjà en révolution depuis longtemps. La Suisse elle même ne comprend pas comment c’est possible…notre passivité est tellement irrationnelle.

          Nous sommes l’exception Française. Nous sommes des pleutres.
          Bien entendu nous serons convié au banquet de notre propre mort.

          Cynisme, le mot n’est même pas exact. Ordure, semble bien faible.
          Dictateur sanguinaire semble plus la réalité des choses.

          (même si elle est enrobée dans de la guimauve onctueuse)

          1. Bonsaï

            C’est un homme cynique et froid, qui a toujours su jouer de son aspect jovial et paternaliste. Son fils lui-même disait « …je ne sais jamais ce qu’il pense. ».
            Les français auraient dû être plus attentifs et vigilants quant à ces données psychologiques avant de se précipiter sur la foi d’une litanie commençant par « Moi, président… ».

              1. Pheldge

                @ Theo31 : ça c’est du flagrant délit d’injustice ! j’aurais écrit ça qu’immédiatement ça aurait déclenché des torrents d’insultes de la part des censeurs du Blog et de l’Otto proclamée gardienne de la morale, et manieuse de 4 annales ( anals ? anneaux ? )
                Patron il me faut un CERFA bobo XXL pour que je puisse écrire mes doléances !

            1. Pheldge

              Son fils lui-même disait « …je ne sais jamais ce qu’il pense. ». Pour la simple raison qu’il ne pense pas, il dit ou fait la première connerie qui lui traverse le ciboulot ! de toutes façons la chance est avec lui , alors pourquoi essaierait-il même de penser ?

          2. Val

            @dos +1 , je zappe des que je le vois ou que je l entends , il est 100% toxique. Ce n est pas sur les clopes qu il faudrait coller un avertissement :
            Hollande tue
            Hollande nuit gravement à votre santé et celle de votre entourage
            Hollande peut entraîner une mort lente et douloureuse

      2. Aloux

        Puis le démantèlement des câbles à nos frais, les transferts de technologie… Heureusement que comme le souligne perfidement l’article, Culbuto a géré le dossier tout seul du début à la fin. Ce type est la 11e plaie d’Egypte, c’est pas possible !

        Le pire, c’est qu’il n’a même pas l’excuse d’être parfaitement stupide et incompétent, quand il s’agit de faire de la politique de bas étage et de maquiller son bilan pour refiler les pertes à son successeur, il devient tout à coup brillant…

        Je trouve « salopard » un peu faible, personnellement j’ai bien d’autres qualificatifs plus énergiques, quoiqu’un peu scatologiques, qui me viennent à l’esprit.

      3. Deres

        Oui, n parle beaucoup de DCNS, mais il y a aussi les fournisseurs de la batellerie (4 TCNG et 2 EDAR) qui les ont fabriqués et qui les ont sur les bras. Ce sont de plus petites sociétés pour qui cela pose de gros problème.

        1. Deres

          On oublie aussi de dire qu’au passage , on perd le contrat pour la construction des deux suivants en Russie; De plus, si on arrive à les revendre à un autre pays, c’est que ceux-ci avait un besoins et donc qu’on leur en aurait probablement vendu deux autres neufs et pas en promotion à la place. De plus, si les saoudiens les achète pour des raisons politiques pour acheter notre soutien en Syrie, cela se fera surement au détriment des contrats d’achat de nouvelles frégates qui st en cours. En effet, les saoudiens répartissent au maximum leurs gros achats militaires afin justement d’acheter le soutien de tout le monde.

          1. bibi

            Sans oublier qu’il faudra reconfigurer les deux bâtiments car les besoins des futurs clients si il y a ne seront pas les mêmes que ceux des russes.
            Si on les vend aux saoudiens il faudra enlever la cave à vin dans la cabine de l’amiral, trêve de plaisanterie je parlais bien sur de tout ce qui est électronique, même si l’aménagement intérieur devra sans doute être modifié à la marge.

            1. Peste et coryza

              Le contrat avait une clause de transfert de technologie, non ?
              Qu’en est-il ? Les navires ne sont pas vendus, mais le transfert de tech a été effectué ?

  8. Calvin

    Cette histoire de Mistrals n’a pas été chantée par Renaud ?
    Non ?
    Si !
    Ah… m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi 
    Et regarder les cons tant qu’y en a 
    Te parler d’Mitterand qu’est mort ou qui r’viendra 
    En serrant dans ma main mes biftons 
    Pi donner à bouffer à des votants idiots
    Leur filer plein de taxes et d’impôts.
    Et oublier la dette qui menace nos bébés 
    Qui sert surtout à mes indemnités
    Te raconter un peu comment c’était, l’Afrique 
    Les contrats fabuleux qu’on signait dans le sang 
    Tagada et Sarkho, Khadafi et le fric 
    Et les Mistral gagnants…

    1. Pheldge

      Je vais me répéter, mais on ne devrait pas dire « un Mistral, des Mistraux », comme on dit « un cheval des chevaux », ou encore « un chacal des chac … » ? 🙂

  9. Bonsaï

    Ah ! l’affaire des navires Mistral, sabotée avec machiavélisme par l’aimable petit Bolet de Tulle..
    Il faut s’y faire, ce gars-là a dû être mandaté par des puissances occultes (extraterrestres peut-être ?) pour saboter la France et la neutraliser.
    Parce que franchement, être aussi bête, ça tient du surnaturel !

    1. Peste et coryza

      Le petit Bolet de Tulle… je ne connais pas ce bolet. Un cousin de Lactaire à colique ?
      On avait déjà le Sarko, cousin du Cortinaire montagnard…

      Puissance extraterrestre ? Non…
      Hollande est un laquais, servile avec les puissants et fort avec les faibles… c’est ainsi qu’il a bâti sa carrière. Se prosterner devant le maitre américain ou le Kaiser allemand est dans sa nature.

      Et puis, il y a une nette tendance des élites françaises à se détacher de leur peuple… surtout après les grandes défaites du 19eme et 20eme siècle.
      Les intérêts de son peuple, des entreprises françaises, de la réputation de la France à l’étranger ? Il n’en a rien à faire, il les méprise.

      1. Il y a bien plus de détachement et de connerie que de servilité. Si Hollande suit les américains, c’est parce que c’est son intérêt bien compris, point.

        1. Deres

          Ligne du moindre effort et risque politique et attendre le pourrissement des ennuis car il croit à sa bonne étoile. Cela explique l’essentiel de sa politique.

        2. Beldchamps

          C’est certainement son interêt, mais pas le nôtre, ça porte un nom ce genre de comportement.
          Ah oui, Sarko a viré la haute trahison de l’article 68 de la république, zut : le Moviet Suprême a oublié de corriger la version Nabot Léon.

      1. Quiet Desperation

        gagné ! je viens de vérifier… bonnes lectures, jeune homme…

        Je lis actuellement le « Journal 39-45 » de Maurice Garçon : à part la première page, qui est une mise en accusation de la Magistrature à laquelle je ne vois rien à changer (sinon l’irruption de cette Loony Left qui nous a donné le « Mur des Cons »), les réactions du cher Maître sont de très loin inférieures en intelligence et passion à celle de Lucien, ou de Galtier par exemple, sur la même période…

        A été fort vanté dans le Canard – d’où mon achat – mais je m’étonne que l’antisémitisme flagrant de l’auteur n’ait pas soulevé davantage de sourcils…

        1. Les Charcuteries Olo

          Oui, les Décombres. Sa description de l’état de notre societé est d’une actualité troublante. Je ne me lasse pas de découvrir ces auteurs, ces déclarés pestiferés par des « bien-pensants » : ces idiots étant finalement leur meilleure publicité, de précieux conseils de lectures malgré eux.

          Ces Céline, Maurras, Bardèche, Rebatet, Malaparte, et plus près de nous: Raspail.

          A se demander si ce n’est pas pour ce qu’ils ont compris et écrit sur la France et les français qu’on les a cloués avec l’antisémitisme/racisme/fachisme sur une porte de grange ! Quand on veut noyer son chien..

          Et je note Maurice Garçon sur ma liste, merci !

          1. Hussard Bleu

            Pense aussi à Paraz, et au Morand du « Journal Inutile » et de la « Correspondance Morand/Chardonne »… régals pour Happy Few…

            1. Les Charcuteries Olo

              « Le Gala des vaches », « Valsez, saucisses ! » « Le menuet du haricot » J’ai le recueil, paru chez Babelio tout en haut de ma pile à lire.

            2. kraurosis vulvaire

              Bon moi je préconise le hussard rouge et le Journal de J P Manchette pour apprécier les déviants de gauche. Le front brun rouge il n’y a que ca de vrai !

          1. Les Charcuteries Olo

            Oui, entre autres les blogs de Didier Goux et de Hoplite pour me décalaminer littérairement. Sans compter les références citées dans les commentaires de ce blog.

          2. Lark on the Wing

            Je n’en suis pas encore là dans ledit Journal, mais je présume que je vais détester la suite…. très con, comme réflexion… mais Garçon était vraiment en dessous de sa réputation intellectuelle, à le lire…

            Sur la photo qui illustre l’article de Goux, la jeune avocate à sa droite est Jeanne Loviton, plus connue sous le pseudonyme de Jean Voilier… un personnage beaucoup, beaucoup plus intéressant que le falot Garçon…www.thyssens.com/03notices-bio/loviton_j.php

  10. Le Gnôme

    Vu l’avalanche de taxes qui vont nous fondre dessus comme le vautour sur la carcasse d’un mouton crevé, mais tondu à la fin de l’année avec le sommet escrologiste qui, pas de bol, va se dérouler chez nous et qui va nous coûter un bras, il n’y a pas de quoi être réjoui.

    Avec les agriculteurs qui vont barrer les routes pour dénoncer l’affreuse grande distribution au lieu d’essayer de comprendre pourquoi ils ne sont pas compétitifs (peut être que les charges et les taxes y sont pour quelque chose), l’automne va être joyeux et festif.

      1. Peste et coryza

        Je sens que je vais me faire taper dessus, mais je me lance.
        Le problème de l’agriculture, c’est justement ce « compétitif ».

        Avec ce mantra, on les a poussé à s’endetter lourdement pour se mettre aux normes, à s’agrandir pour faire plus de volume, à se spécialiser, à faire bosser des travailleurs détachés et des gitans au lieu de français pour rogner sur les salaires.
        La qualité, je n’en parle même pas…Ou plutôt si : un seule exemple, le lait. Tous les laits ne se valent pas. Celui d’une vache nourrie au trèfle et à luzerne est meilleur et plus sain que celui d’une vache nourrie au tourteau de maïs/soja (la plupart des éleveurs font un mix, mais ça peut aller jusqu’à 70% de tourteau)… mais gérer un pâturage est plus compliqué qu’un hangar (l’herbe pousse pas en hiver, un sol détrempé est défoncé par les troupeaux de vaches, or les vaches doivent manger tous les jours), alors que le maïs est plus simple à gérer et est connu pour doper la production de lait depuis Parmentier.

        La sécurité sanitaire ? Il est prouvé que traiter les poulets au chlore ne fait que renforcer la contamination bactérienne (mort de la flore endogène, donc place libre pour la flore extérieure potentiellement pathogène), traitement antibiotiques (bête malade = bête qui ne se vend pas + risque de contamination de tout le troupeau -> Perte sèche et douloureuse, et pratique pour faire grossir les bêtes plus vite, soit dit en passant) et antibioresistances.

        Résultat : beaucoup ne s’en sortent pas… le moindre changement, comme une hausse du cout du maïs (massivement importé d’argentine), suffit à mettre le bilan de l’exploitation dans le rouge…
        J’ai même un pote bio qui s’en sort très bien, mais il produit en… Slovaquie. Les terrains y sont vraiment pas chers.

        Sans les protéger : le mouton néo zélandais a tué le mouton français. Le porc allemand abattu par des ouvriers polonais ou roumains payés au salaire des mêmes pays est en train du tuer le porc français.
        Le champignon de Paris ? Tué par le champignon polonais, qui grandit dans des hangars et est récolté par une main d’œuvre à 500 euros par mois.
        Sans parler du bolet chinois…

        Les seuls qui s’en sortent là dedans, sont ceux qui justement ne sont pas entrés dans ce mantra : mais il font de la qualité, vendue très cher à des restaurants.
        Pas de quoi nourrir la France…

        La raison est en fait extrêmement simple : non seulement les couts français sont supérieurs aux couts étrangers (normes + taxes + couts des terrains et du bâti + périurbanisation …), mais en plus les besoins excèdent largement ce qui est produit en France.
        Rien que pour les champignons, les champignonnières françaises couvrent à peine 5% de la demande nationale…
        Quant aux céréales importées, elles servant à la viande et au lait, dont on est aussi de gros consommateurs…
        Pareil pour le pain : le blé de Beauce ne suffit pas du tout (et en plus on préfère faire du blé dur), dont on importe en masse du blé tendre d’Ukraine.

        Bon, certes, les producteurs français ont leur part de responsabilité… le vin par exemple : ils n’ont pas vu venir la concurrence des vins étrangers (chiliens, californiens, mais aussi des pays de l’est), qui peuvent très bons sans être excessifs.

        1. Deres

          Le manque d’innovation et de modernisation joue aussi un grand rôle dans notre manque de compétitivité. L’exemple des champignons est caractéristique. Toute la technologie de culture des champignons modernes en entrepôt vient de Hollande alors que le champignon de culture, c’est historiquement une production française. Les quelques champignonnières françaises modernes achètent leur matériel en hollande . Pareil pour tout ce qui est fleur et culture hors sol où on est complètement à la ramasse. Le prix joue surtout un rôle en limitant les marges ce qui fait que nous n’investissons pas beaucoup.

    1. Aloux

      Pour ceux qui n’ont pas la chance, que dis-je le privilège d’être parisien, voici la magnifique campagne WWF que l’on peut admirer dans les couloirs du métro pour nous convaincre de l’absolue nécessité de ce sommet de la dernière chance :

      La weed bio, ça tabasse.

      1. Susu

        Serait-ce l’image Panda Révolution « à la Liberté guidant le Peuple de Delacroix »??
        Je ne saurais trop recommander aux lecteurs de ce blog d’aller voir cette oeuvre d’art et lire la propagande attachée (style :J’espère de tout cœur que notre génération et les suivantes, parviendront à prendre conscience de l’impact que nous avons sur la planète avant que nous ayons atteint le point de non-retour, si cela n’est pas déjà fait. »)

      2. royaumont

        A propos, des 500 jours de Fabius pour sauver le monde, il en reste combien ?
        Depuis le début du compte-à-rebours, rien n’a été fait, à part quelques bonnes paroles, donc ça urge grave et la COP21 est hors délai. Le clap de fin est au 24 septembre.
        Si je me réveille vivant le 25, que faut-il faire ?

    2. Deres

      Comme le pétrole continue à baisser, ils vont augmenter les taxes dessus car ils ont vu que l’augmentation précédente de début d’année est passé comme une lettre à la poste.

  11. Jeff84

    Je ne suis pas d’accord sur le fait de mettre une partie du blâme des mistrals sur Juppé. Cette vente n’était pas un mauvais deal, ni pour la Russie ni pour la France. La faute est intégralement pour Hollande, qui aurait dû honorer ce contrat signé largement avant la crise ukrainienne.

    1. Quiet Desperation

      La morale n’a rien à voir avec la géopolitique : un pays n’a que des intérêts. Et un peu de réalisme machiavelien est toujours utile (sans forcément faire comme Staline « l’homme que nous aimons le plus au monde » qui fit exécuter non seulement – par exemple – Kamenev, mais aussi sa femme et ses enfants… )

  12. MadeInCH

    Un de mes amis aime la SF.
    Dans l’un des livres, origine US, la trame est assez classique: Des méchants ETs veulent conquérir la Terre.

    Conseil de généraux et de Grand Décideurs Ricains:
    – Il FAUT faire une alliance de nation terrienne. Et les USA doivent en faire partie!
    – Par contre, si la France en fait partie, alors les USA doivent à tout prix en sortir!

  13. Bluefrogjc

    Il semble que ça fasse 2 M €: remboursement + reconfiguration, car les Mistralovski sont déja aux normes russes, électronique, armement ( additionnel car fr= bof, pas assez) et… Oui cave à vin. ( ou piwo). Tous les marquages dedans etc.

    Les Égyptiens sont à la botte des américains qui ont du donner un coup de pouce en échange de l’aide de la France aux embarras russes pour lesquels nous n’avions aucuns intérets.

  14. simple-touriste

    « avions coûteux »

    par rapport à … quoi ?

    Et si le pays acheteur fait défaut, la solution me parait simple : on se les garde! C’est du bon matos!

    Il faut arrêter la critique facile.

    1. DoS

      Je voyais pas ça comme ça.

      C’est plus du style, le pays est livré et ne paye pas….un pays en faillite comme la France n’est de toute façon pas respectable ?!

      Et en effet, un pays qui ne se respecte pas lui même, n’est en rien respectable face au monde.

      C’est un peu comme pour un individu:

      Un type qui se laisse aller à boire, à se droguer, qui devient un loque, ne suscite en principe pas l’admiration des autres.

      La France c’est un peu cette vitrine que l’on expose au monde:

      Un type qui se laisse aller.

        1. Deres

          Ils nous forcent à arrêter le commerce avec les Russes mais eux ils continuent à les payer rubis sur l’ongle pour les trajets vers l’ISS et même à leur acheter des réacteurs de fusées … On est bien couillon. Il était certain qu’en arrêtant de leur livrer des pommes et des côtes de porc, ils allaient nous obéir dans la minute !

          1. Peste et coryza

            Les américains ont déjà fait le coup avec General Motors.
            Embargo sur L’Iran, Peugeot dégage… Et General Motors prend la place.
            Maintenant, ils tapent sur Alstom, Safran, Thales, … et bientôt Dassault ?

            Je sais, il y a une participation du gouvernement français dans le Alstom racheté par General electric. Mais vous croyez vraiment que Fabius ou le sémillant chef de guerre Le Drian fait le poids face à un Petraeus ou un MacCrystal ?

    2. Ils sont coûteux par rapport aux besoins. Et si ce n’était pas vrai, ce ne serait pas la critique n°1 de tous les potentiels acheteurs qui ont besoin d’une bonne montre mais pas forcément d’une Rolex et du prix qui va avec.

      1. simple-touriste

        Ah oui le F-16 est moins cher, mais je ne crois pas qu’il rende exactement les mêmes services (même pour les versions récentes).

        1. sam player

          « …mais je ne crois pas qu’il rende exactement les mêmes services »

          Le problème est assez simple. On a fabriqué le Rafale parce qu’on avait pas assez de budget militaire et qu’on voulait un appareil qui fasse tout pour satisfaire tout le monde en bloc : l’armée de l’air, la marine, les politiques et les industriels durant 30ans au lieu d’avoir des appareils affectés à des missions.
          On a donc des avions avec des configurations multiples, super ! sauf qu’un avion n’a pas le don d’ubiquité et qu’un avion ne peut pas être à la fois dans l’océan indien et en Centrafrique

          On se demande bien d’ailleurs pourquoi on ne vend pas des machines à café qui font aussi les popcorns et centrale vapeur… Indice : ça doit être parce que si une est en panne alors toutes le sont et que c’est pas facile d’avoir du café et des popcorns en même temps pendant que le genre 1 repasse…

          Il y a eu une époque où les produits multifonctions avaient le vent en poupe. Excepté pour les scanner-fax-imprimante et pour les téléphones-appareil photo, le reste a disparu. Une moto route-trail-custom-vitesse-cross ça n’existe pas.

          1. Deres

            La réalité est que les utilisateurs français en sont très satisfaits. Les seuls ratés ont été le fait que des armements lasers n’étaient pas prévus au début du programme (facilement résolus par un crash program pour l’Afghanistan) et le canon. Pour ce dernier, le souci vient qu’il est fortement optimisé pour le air/air et non le air/sol et que les fonctions prévus initialement de tir automatique n’ont jamais été développés. Sinon, il faut bien comprendre que le même appareil en remplace 4 précédents (merci la simplification logistique) avec des performances bien meilleurs en particulier en autonomie et en emport d’armement. Pex, un m2000D, c’est environ 800 km de rayon d’action avec 2 bombes et une autodéfense limitée et un Rafale, c’est plus de 1000 km avec 6 bombes et beaucoup moins besoin d’une escorte. Pour les contrats export, il faut bien voir que les influences politiques peuvent être déterminantes et que les besoins des utilisateurs peuvent être très différents. Mais l’objectif principal du Rafale est de répondre au besoin français et ensuite de se vendre à l’étranger, dans cet ordre.

            1. Aristarkke

              Et le jour où votre petit joujou technologique  » quatre en un » est en panne, abattu, ou un autre événement du même tonneau plutôt probable en opérations, vous faites quoi ? Si vous avez quadruplé le nombre d’exemplaires par rapport à l’ optimum défini de vos besoins, tout va (à peu près ) bien. Si vous avez cru malin de diviser par quatre cet optimum en pariant sur la quatre-en-un attitude, vous êtes déjà beaucoup plus mal… Sauf si vous avez la capacité de fabriquer autant d’avions que les pertes et dans le même délai… Petit exemple : Les Russes ont fini par surclasser les Allemands avec leur char T34 moins performants, moins bien armés moins bien blindés (Rudel qui chassait le T34 avec des Stukas reconvertis indique (dans ses mémoires de combattant) qu’il suffisait d’ aligner ce char par l’arrière et de mettre un obus sur la porte arrière donnant sur le moteur, à peine blindée pour le mettre HC) face aux Tigre et Panther qui les surclassaient théoriquement. Simplement par l’effet du nombre très supérieur…

              1. Deres

                Sauf que le T34 était mieux blindé (blindage incliné), mieux armé (76 mm) et mieux motorisé (diesel) que les tanks allemands contemporains (PzII et IV). Tous les chars sont vulnérables par l’arrières, y compris les monstres modernes de plus de 60 tonnes. Et Rudel tirait du 30 mm donc il fallait un peu plus que du papier à cigarette pour arrêter cela.

                Et l’effet du nombre veut surtout dire que l’on accepte des pertes en masse. je ne suis pas certain que si nous perdions plusieurs avions par semaine que nous ferions beaucoup d’OPEX …

                1. Peste et coryza

                  ça dépend…
                  L’armée du grand turc était composée comme suit :
                  – une masse de Bachibouzouk, irréguliers peu fiables et très nombreux, aux compétences douteuse, ci ce n’est violer, mutiler en empaler des civils, envoyés… pour épuiser les munitions de l’ennemi et le fatiguer.
                  – l’armée régulière.
                  – les janissaires, troupe d’élite, envoyée quand il était temps de finir le travail.

                  Le problème n’est pas d’accepter des pertes en masse (même les zoulous les acceptaient, alors que c’était catastrophique pour leur société démographiquement faible), mais d’avoir des soldats qui veulent bien se sacrifier en masse… et en France, c’est là que le bas blesse. Ici, qui est prêt à mourir pour ZiziRaidier, Valls le coup de menton, Sapin et son pognon planqué, les Droadelom ?
                  Pas moi en tout cas.

            2. sam player

              Deres je ne remettais pas en cause les qualités de l’avion, loin de là, mais la trop petite quantité qui a d’ailleurs encore était réduite depuis le premier lancement. D’ailleurs une partie du prix de l’avion vient aussi de là.
              Bon il faudrait aussi regarder le nombre d’avions opérationnels…
              Magie socialiste, on trouve de l’argent pour payer des fonctionnaires mais pas pour entretenir des avions.

              1. Deres

                L’augmentation du prix des avions de chasse, hors inflation, vient surtout de besoin d’avoir à bord beaucoup plus de système qu’autrefois. Un Mirage V par exemple n’avait pas de vrai radar, de système optronique ni de système de contre mesure et son cockpit était très rudimentaire. C’était certes moins cher mais on en avait pour son argent et il faut voir le taux d’attrition même en temps de paix et la précision du bombardement en temps de guerre.

        2. Higgins

          Le F16 est un avion de la génération précédente (comme le F18, F15 et Mirage 2000). Le Rafale est un excellent avion qui, avec le Gripen suédois (plus léger et difficilement comparable), est le seul avion « moderne » disponible, peut être un tantinet trop cher pour le budget étriqué alloué à la Défense depuis la chute du Mur. Je ne parle pas des avions russes qui, en dépit de leur excellence, présentent quelques soucis. Si les politiques, fidèles à leurs détestables habitudes, ne s’étaient pas servis de ce budget comme variable d’ajustement, l’avion serait rentré en service bien plus tôt. Les échecs à l’exportation sont nettement plus le fait de leurs erreurs et de leurs atermoiements que de celles du constructeur.
          Au-delà de son coût, cet avion vaut pour tout le R&D qu’il a généré et dont les retombées sont loin d’être négligeables. Maintenant, lorsque l’on considère son utilisation opérationnelle, il est peut être un poil trop sophistiqué pour aller casser du terroriste au milieu du désert; « … Frapper un objectif coûte 300 000 dollars et tuer un seul combattant ennemi coûte 175 000 dollars… » (http://lavoiedelepee.blogspot.fr/2015/08/un-de-determination-absolue.html). N’oublions pas que lorsque son développement a été lancé, l’ennemi était de l’autre côté des Vosges.

          1. Guillaume

            « l’ennemi était de l’autre côté des Vosges. »
            Eh oh, nous les Alsaciens, on vous a rien fait de mal, d’accord ??? 😀

      2. Deres

        Le prix est beaucoup moins un problème depuis la baisse de l’euro.
        Après, le prix du Rafale vient en partie du fait qu’il est équipé d’un système de contre-mesure très évolué (deux systèmes de détection radar complémentaire, détection laser, détecteur infrarouge et brouilleur directionnel moderne) alors que les appareils concurrents sont souvent vendus avec des systèmes beaucoup plus basiques. de plus, C’est un bimoteur alors que al génération d’avion précédente était monomoteur. Evidemment, si c’est pour ne pas faire la guerre et ne pas voler, ces raffinements sont inutiles …

    3. sam player

      « Il faut arrêter la critique facile.

      Notre directeur financier est sorti de son bureau ce matin en chantant :
      – « Tournée de café pour tous ! » Il est en forme le dirfi.
      – « Une nouvelle commande client avec un bon gros acompte ?  »
      – « Une opération sur des swaps qui s’est bien dénouée ?  »

      – « Non, un défaut de paiement client ! Chouette on va pouvoir garder le matériel, du bon matos ! Allez 2ème tournée ! ». Ca se passe comme chez Path-etech Inc.

  15. simple-touriste

    Mais oui évidemment on a tellement de Super Etendard qu’on ne peut plus accueillir un Rafale sur le PA.

    lol

    (Après si vous pensez que l’Armée de l’air est un gadget inutile, évidemment…)

    1. sam player

      Simple-touriste : des achats ça se budgétise. Les budgets ça se respecte sinon c’est la gabegie comme actuellement. On ne doit pas adapter la ponction fiscale aux erreurs politiques mais adapter les budgets à l’argent disponible ; dans le langage populaire « faire avec ce qu’on a »

      1. simple-touriste

        L’armée a été une variable d’ajustement à la baisse justement. Le budget Rafale a été réduit et étalé.

        Vous pensez que le budget militaire est à la hauteur?

          1. sam player

            … et on n’a pas à faire la loi sur la planète, on n’en a pas les moyens… on ferait déjà mieux d’assurer la sécurité intérieure… et toc !

            1. simple-touriste

              Donc implicitement vous dites que le budget n’est pas proportionnel à ce que le gouvernement veut que l’armée puisse faire!

              Il faut réduire les missions d’abord et ensuite le budget.

  16. Calvin

    Hollande avait une occasion pour annuler les erreurs de Sarko et panser les plaies du pays.
    Finalement, le Tulle Gras n’aura rien soigné et même aggravé la situation.
    Il a fait de la mauvaise graisse.

  17. simple-touriste

    Magnifique théorie d’ailleurs les USA imitant la France avec un budget militaire tout aussi riquiqui ont appliqué avec succès la même méthode.

  18. sam player

    h16 il faudrait référencer la tirade de hollande «Je vois bien les attentes, les colères, et les résignations. Il y a ceux qui n’attendent plus rien. Je fais en sorte de leur apporter ce qu’ils attendent» qui est du dimanche 19 avril 2015 dans le magazine « Le Supplément » de Canal+.

    Lien ;
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2015/04/19/25003-20150419ARTFIG00111-les-visages-que-francois-hollande-a-devoiles-sur-canal.php

  19. Dahu

    Concernant les Mistrals, il serait bon de noter que l’entretien de ces navires à quai à St Nazaire coûte 1 million d’euros par mois. Pas de doutes, l’armée française à cette somme à claquer pour maintenir en état des navires qui ne servent à rien.

    Pour le Rafale, une piste concernant son succès soudain est peut être à chercher du côté des nombreux déboires du F35 américain (est-ce qu’il va finir par voler??), joli projet totalement parti en sucette et dont la gestion semble être inspirée sur l’Etat français….

    1. Lark on the Wing

      A propos du F-35 :

      dedefensa.org/article-le_jsf_des_marines_op_rationnel_d_ploiement_au_smithsonian_institute_04_08_2015.html

      on notera utilement que POGO y est mentionné, celui sans nul doute de l’immortel « We have met the enemy, and he is us »….

    2. Deres

      Le problème du F35 est surtout la gourmandise. Tout est nouveau et innovant dans cet avion et il va exister en 3 versions distinctes aérodynamiquement sans compter les versions export. Développer tout cela de front en une fois était une promesse intenable de façon industrielle. Le planning était hyper-optimiste sans compter que certaines des technologies prévues n’étaient pas assez matures. En particulier, il ont fait le grand classique du « pari gagnant », c’est à dire lancer la production avant la fin des essais car ceux-ci ne devaient pas trouver de problèmes majeurs. Dans ce cas là, pourquoi faire des essais ?

      1. simple-touriste

        Je crois qu’une directrice du projet F35 a annoncé que les problèmes de réacteurs n’étaient peut être pas rédibitoires, un truc dans le genre.

        Un tel optimisme, c’est contagieux!

  20. sam player

    Je ne comprend pas. Je viens de téléphoner à ma banque car il y a des retraits d’argent liquide sur mon compte à partir d’un distributeur… et en pus c’est un distributeur que j’utilise couramment…

    Après l’écran d’accueil c’est écrit : 20E, 50E, 70E, 100E, 200E, AUTRES.

    J’appuie toujours sur AUTRES mais pourtant il semble que l’argent soit retiré sur mon comte quand même… Y a certainement un bug.

  21. René-Pierre Samary

    « Dans ces conditions, les deux ans qui restent du quinquennat s’annoncent fort douloureux. »
    Sans compter les cinq ans qui suivront, cher hôte.
    Car il sera réélu, je suis prêt à le parier. Sachant « l’évidence subordination de la science politique à le science démographique », je ne prends pas de risque. La technique, en démocratie clientéliste, n’est pas d’acheter beaucoup de votes, mais juste suffisamment pour passer la barre magique des 50 %, je ne l’apprends à personne, ici.

  22. kekoresin

    Tout d’abord, je vois que notre hôte revient frais et dispo ce qui emplit mon cœur d’une allégresse non feinte.

    Pour ce qui est du pitoyable bras de fer de notre zizi rider avec l’ours Poutine, cela vient avec le reste dans la grosse boite à conneries dont on commence à avoir du mal à refermer le couvercle! Les américains à la manœuvre doivent bien en user des tapis à force de se rouler dessus en pleine crise d’hilarité, déclenchant d’abondantes incontinences urinaires yankees. Ils viennent de signer des contrats juteux avec leur pire ami russe pendant qu’on tient la chandelle en bon défenseur des droits de l’homme…une fois de plus. La France devient l’invité d’honneur à la table internationale du diner de cons. En même temps, plus de débouchés pour les paysans ou les manufacturiers dont les produits ne font malheureusement pas recette en Ukraine. Les touristes russes désertent la France mais selon les merdias, c’est de la faute au rouble…no comment!

    Si la France a un talent particulier, c’est bien celui de fuir tout ce qui peu rapporter un peu de tune et d’adopter tout ce qui peut en faire perdre un max. Qu’importe, l’ardoise ne leur est pas destinée. A la veille de la faillite du pays, leurs bagages seront prêts à rejoindre leurs avoirs bien planqués ailleurs, c’est à dire dans des pays qui respectent la propriété privée et la parole étatique, et qui n’ont rien contre les riches quels qu’ils soient. Responsables mais pas coupables…même pas la tête!!!

    1. Val

      @keko , toujours la grosse forme 🙂  » dans la grosse boite à conneries dont on commence à avoir du mal à refermer le couvercle … 😀 !

  23. honorbrachios

    La bave aux lèvres? 🙂
    Bon, notre superbe étalon, appelé partout dans l’univers «l’audacieux», ne te plais pas…soit….
    MAIS, imagine : pognon illimité, pouvoir illimité, déjà, ça ouvre bien des voies…et toutes les socialistes qui veulent mettre un coup dans leur carrière, style hidingo, berger, la porte-parole qu’on arrêtait pas de voir sur bfmbiz(et qu’on ne voit plus et dont je ne rappelle pas le nom, très conne par ailleurs) ont des critères autres!
    C’est bien entendu très difficile à croire pour nous dont sa simple vue nous donne des boutons, envie de gerber et de casser sa TV, mais ça existe….

    1. Lark on the Wing

      Geneviève Dormann – hélas décédée au début de cette année – et sorte de « Hussard » au féminin, appelait ces dames qui aimaient le pouvoir comme aphrodisiaque absolu, ce quel que soit son titulaire et son charme personnel, des « Suceuses de Ministre »…

  24. Numéro 19

    « la qualité du crédit, si elle n’est certes pas grecque »…
    Le spread grec est à 961 et l’égyptien à 1489 donc je dirais bien que la qualité du crédit est largement grecque…

  25. tabbehim

    ce qui est formidable dans l’affaire des mistrales, c’est que tout était pour une fois bien partie. les chantier à l’heure, les marins russes formés, tout étaient parfait. et il a fallu qu’une huitre avec le QI d’un président de la république se foire lamentablement, et plombe bien gentiment un beau contrat, mais en plus, donne une telle image de la valeur de l’engagement de la France vis-à-vis de ses contrats que s’en est complétement hilarant, je prend les paris que les exportations d’armes française vont devoir attendre quelques décennie vu le coup de maître de l’actuel élyséen pour ce qui est de couvrir de boue rose le blason français.le plus amusant, c’est que ce contrecoup n’est presque pas indiqué dans les merdias nationaux, mais dans les médias étranger en toute hilarité par les commentateurs 🙂
    comme quoi le malheur et la bêtise des uns fait le bon jour pour les autres ^^

      1. tabbehim

        Presque perdu à jamais, j’ai eu pas mal de travail en mode détachement perpétuel, et trop peu de temps pour moi ^^
        (j’ai même été 2 mois en Corrèze, les collègues sur place ont voulu que je les appels camarade et ont essayé de m’initier à une secte bizarre qui s’ appel politique…un truc bizarre où on donne notre âme et notre argent à une sorte de gourou qui ment, et plus il ment grossièrement, plus il faut avaler tout ce qu’il lâche en lui disant merci, en applaudissant et en lui donnant encore plus d’argent, ils ont même un tour de magie où ils peuvent faire disparaître tout l’argent qu’ils touchent, j’ai même cru à des sorte de dieu de la pauvreté….trop flippant, j’ai préféré fuir….)
        au faite, bonjour BM 🙂

  26. sam player

    Un reportage ce midi sur BFMTV :

    Des consommateurs à table en terrasse d’un restaurant : « On n’est jamais tranquille, ils viennent piquer jusque dans nos assiettes. »

    « …et quand on est à la plage on se sent même pas en sécurité, ils viennent fouiller jusque dans nos affaires et ils sont très agressifs. »

    Une responsable à la mairie : « on a mis en place un programme pour les stériliser mais ils sont de plus en plus nombreux »

    Un professionnel : « c’est une espèce nuisible mais protégée. Allez comprendre, on ne peut pas les chasser, on est obligé de laisser faire »

    J’ai cru jusqu’à la fin du reportage qu’on parlait des sociailstes, voire des roms mis en fait non.
    Juste les goëlands

    1. tabbehim

      ne vous a t’on point dit que le goëland est un oiseaux socialiste, comme le coucou, ils s’installent partout, piquent tout, font ce qu’ils veulent avec vos bien, mais on n’a pas le droit de les chasser ni de les tuer….sinon, vous êtes un abominable ultracapitaloliberalopsycopathe tuer de mignon petit poussin bon à être rééduqué en le soumettant à d’intense séance de politisation à outrance pour aduler une des sectes politicardes de son choix.

    2. Calvin

      Ces nuisibles sont tellement bien protégés qu’ils entrent de plus en plus loin dans les terres, évinçant les autres…
      Mais pour ton idée initiale, le pire des goélands est celui de l’espèce de plus en plus endémique chez nous à Marseille :
      Larus sylviandrieus
      Voleuse, exaspérante, nourrie par les pigeons, soignée par les écolos et en totale liberté.

Laisser un commentaire