Heureusement, la concurrence nous sauve du méchant capitalisme

Mi-septembre, la presse découvrait, choquée jusque dans les tréfonds de son âme, que le capitalisme débridé pouvait pousser certains patrons à augmenter les prix d’un médicament de 5000% et qu’il n’existait aucun moyen de l’obliger à baisser ses prix et, éventuellement, de lui briser les rotules même sur le plan purement métaphorique, parce que ce qu’il faisait était parfaitement légal.

Sans surprise, les médias français n’avaient pas hésité à relayer l’abominable histoire, si illustrative des dérives du capitalisme débridé et dérégulé qui sévit bien sûr outre-Atlantique dans ce berceau de l’anti-collectivisme primaire (forcément primaire).

drogues - souvenez vous les enfants elles sont super chères

En substance, profitant du rachat d’une petite entreprise pharmaceutique, le patron, un certain Martin Shkreli, avait augmenté de 13,50 dollars à 750 dollars le prix de la pilule de Daraprim, un médicament utilisé pour la lutte contre certains protozoaires sanguins comme la toxoplasmose, le paludisme, la leishmaniose. Le fourbe capitaliste n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà, en 2011, procédé de la même façon pour un autre médicament lors du rachat d’une autre société, Rétrophin, dont le conseil d’administration n’avait guère goûté ses méthodes et avait fini par le débarquer.

La révélation avait largement entraîné le lot de partages Facebook et Twitter expliquant dans quelle mesure ce patron était un parfait salaud d’exploiter ainsi la maladie de certains individus et d’en tirer un si juteux profit alors qu’il n’avait, en réalité, rien fait pour développer le médicament. Cependant, si les jugements moraux s’épanchèrent sans problèmes dans les pleuroirs sociaux officiels, il n’y aura pas eu beaucoup d’analyse de fond du problème, des rapports incestueux entre la FDA et les prix de marché des médicaments outre-Atlantique, ni beaucoup de billets pour noter que le médicament en question ne disposait plus du moindre brevet.

Notons tout de même l’exception heureuse d’un billet paru sur Contrepoints et qui remettait quelque peu les pendules à l’heure, en rappelant qu’au vu des contraintes nécessaires à la vente d’un équivalent générique aux États-Unis, qualifier le marché de la santé américain de non-régulé est un déni de réalité profond, voire une vaste bouffonnerie qui n’étonnera que le lecteur inattentif de la presse subventionnée française.

Presse subventionnée qui, si elle fut la première sur le pont à cracher sur le patron en question, oubliera totalement de faire son travail lorsqu’une concurrence apparaîtra. Il faut dire que la distribution de bons points et de moraline en barils est devenue une spécialité que beaucoup de journalistes ont bien du mal à dépasser.

Et quand je parle de concurrence, ce n’est pas innocent.

Hollande fucking loves cocaineEn fait, un mois après la hausse de prix stratosphérique (et économiquement idiote) imposée par Shkreli, on découvre qu’une société entend maintenant fournir une alternative bon marché aux pilules devenues inabordables : Imprimis Pharmaceuticals, de San-Diego, qui établit les préparations magistrales pour des patients individuels, a expliqué récemment qu’elle allait fournir les composés actifs du Daraprim (la pyriméthamine et l’acide folinique) à raison de 99 dollars pour un flacon de 100 capsules.

Oui, vous avez bien lu, contre une méchante firme capitaliste apatride dévoreuse de chatons communistes et de malades de la malaria, une solution simple a été trouvée assez rapidement (en un mois), par le marché lui-même : la concurrence d’une autre firme, elle aussi bêtement capitaliste et attirée par les profits évidents qu’une clientèle avide d’économies ne manquera pas de lui procurer. Ce serait presque caricatural si ce n’était réel, mais il faut le redire : le meilleur outil contre le capitalisme reste le capitalisme lui-même, qui démontre encore une fois qu’il se régule très bien tout seul. Il faut aussi insister sur l’évidence que le problème ne se serait pas posé en premier lieu si les procédures de production d’un médicament n’étaient pas déjà relativement complexes, et si la production d’un générique n’était pas rendue presque impossible par, justement, une régulation tous azimuts, soit l’exact opposé de ce que le marché a trouvé comme solution fonctionnelle…

CorporatismeDe façon d’ailleurs parfaitement ironique, c’est aussi le marché qui trouve les moyens opérationnels de contourner le déluge de régulations parfois invraisemblables, dont une bonne partie répond avant tout à des motivations purement corporatistes ou protectionnistes, au détriment des patients et, plus généralement, des consommateurs, depuis le malade jusqu’au médecin en passant par les assurances et les systèmes de santé massivement étatisés, qui doivent supporter de façon directe ou indirecte tous les surcoûts engendrés mécaniquement par ces empilements légaux, bureaucratiques et « régulatoires ». Eh oui : les marchés noirs médicamenteux sont la conséquence directe des dérives non pas du marché libre, qui n’existe pas en réalité, mais bien des marchés massivement régulés qu’on subit dans toutes les économies occidentales actuellement.

Et le pompon est qu’en plus, ces marchés alternatifs fournissent une qualité de service largement suffisante aux besoins pratiques des malades et des consommateurs, à des prix bien plus faibles que ceux des marchés officiels, régulés, comme l’expose très clairement cet article de Vice.

En définitive, il est assez peu probable qu’on parle en France de l’arrivée d’une concurrence aux pilules à 750$ pièce de Shkreli, ou qu’on en fasse les mêmes charrettes que lorsqu’il s’est agi de dénoncer, la morale en bandoulière, les agissements du patron sans scrupules. Idéologiquement, cette arrivée rapide d’une solution indépendante de l’État, qui illustre par l’exemple les bienfaits de la concurrence, ce n’est guère jugé vendable.

Ne vous attendez donc pas à un torrent de partages Facebook ou à une avalanche de tweets joyeux pour annoncer que la concurrence capitaliste nous sauve une fois encore du méchant capitalisme.

capitalism

J'accepte les Bitcoins !

17Vzucd64uJDBoCVtHA7KMZvARPKnvLroi

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires188

  1. Le Gnôme

    Je ne vois pas l’intérêt de monter autant le prix du médicament en question car en le faisant de manière raisonnable, la concurrence ne se serait probablement pas lancée sur ce marché.

    1. Aristarkke

      J’avais cru comprendre que ce capitaliste sans foi ni loi comptait sur la difficulté de faire homologuer sa production nouvelle par l’administration qu’ un concurrent ne manquerait pas de devoir affronter. Décalage temporel de matérialisation de cette concurrence pendant lequel il pouvait proposer le prix de vente à sa sauce… Et c’est donc bien du capitalisme sans foi ni loi qui, par une sorte de marché noir, régule… Cela montre que comme toujours, ce n’est pas le Vendeur qui propose le prix mais l’ Acheteur lorsqu’il accepte de le payer volontairement… Il est temps de s’en souvenir pour les taxes et impôts sans parler des cotisations au goût de….

        1. albundy17

          Ce qui est amusant, c’est la méthodologie pour découvrir les nouvelles molécules, pas besoin de chercheurs, des robots assemblent puis testent en culture voire si ça fait quelque chose. On est assez loin de marie curie

            1. Pere Collateur

              Le polonium 5 mg par dose orale. Tout un poème 🙂 3 fois par jour, et ca guerri même les écrouelles ^^

              Par contre je ne sais pas qui à découvert le padamalgam 500? Une idée?

    2. JMT

      Toute entreprise peut se tromper, mais sur un marché librement concurrentiel cela n’a pas d’importance (cf l’arrivée du médicament concurrent à 99 $). Le « laisser faire » est alors la réponse la plus adaptée.

      Ce n’est que dans les cas de position dominante et d’abus de position dominante que ça coince et que l’Autorité Publique se doit d’intervenir.

      Curieusement notre système étatique fait l’inverse : il multiplie les usines à gaz monopolistiques. Voilà pourquoi le « capitalisme » est critiquable en France.

      Évidemment ces propos sont idéologiquement incorrects.

      Pour plus de détails un petit tour sur http://www.revolutiondemocratique.com ?

  2. nana

    Je pense honnetement que ce Shkreli n’a rien compris au marché en fait. Si il avait voulu augmenter le prix de son médoc, il aurait pu le faire de facon progressive,personne n’aurait rien dit et la concurrence ne s’y serait pas intéressée aussi rapidement. En plus maintenant il est connu pour etre un salopard, et ca ne l’aidera pas pour sa carrière.

    1. Peste et coryza

      Je pense qu’il pensait avoir une clientèle captive.
      Après tout, ce gus est gestionnaire de fonds, pas ingénieur en biotechnologies, docteur en médecine, ou pharmacien. Peut être n’a-t-il jamais entendu parler de la durée de validité des brevets ?
      S’il y a des génériques sur le marché, c’est que le brevet n’est plus valide, donc que les molécules et la galénique associées sont tombés dans la domaine public.
      Sans parler des pays qui n’en ont simplement rien à f*utre.

      La toxoplasmose, le paludisme, la leishmaniose… n’intéressent pas grand monde, la clientèle étant nombreuse certes, mais peu solvable . On parle là de maladies fort répandues dans les pays pauvres, et rares aux USA. Donc la cible visée était les branches maladies des états.

      Pas grave, non seulement il a perdu beaucoup d’argent, et en plus il a pourri sa réputation.

      Quant à son explication « meuh je veux financer une recherche », quelle blague. La recherche, c’est ce qui coute le plus cher, ce qui prend le plus de temps, et c’est de plus en plus soumis aux rendements décroissants. Pendant ce temps, la boite ne fait pas d’argent, elle en perd. Parlez en à Transgène, qui fait un plan social car la molécule sur laquelle la boite a misé n’a pas passé avec succès la phase III.

      @nana
      Ses photos et ses tweets ont déjà fait sa réputation… un Patrick Bateman encore plus vantard.

      1. « Peut être n’a-t-il jamais entendu parler de la durée de validité des brevets ? »
        Il a racheté l’entreprise précisément parce qu’il n’y avait plus de brevet.

        1. Peste et coryza

          Là, il va me falloir vos lumières… car je ne comprend pas.

          En pharma, on produit un médicament, et on a le monopole de sa vente car on a déposé un brevet (qui récompense les tonneaux de pognon déversés en R&D et tests cliniques), qui dure jusqu’à 30 ans. C’est le principe du blockbuster.
          Si il n’y a pas de brevet, ou si le brevet est tombé dans le domaine public, n’importe qui peut produire le médicament, et pour moins cher car il n’y a pas à faire de la recherche. C’est le principe du générique.

          Dans ce cas, pourquoi a -t-il acheté cette boite, qui n’a pas de brevets, donc pas de marché assuré, pour des maladies avec une clientèle aux moyens réduits, et qu’il a plombé en augmentant trop vite le prix des médocs, tout en se la jouant Patrick Bateman sur les réseaux sociaux histoire de passer pour un (insérez insulte ici) ?

          S’il voulait couler cette boite, je comprendrai, mais là…

          1. La question n’est pas là. Pour produire, même un générique, il faut un processus de fabrication, des chaînes et tout le tralala qui, si ça n’existe pas déjà, nécessitent du temps & des moyens de mise en place (barrière à l’entrée). Shkreli a probablement joué là-dessus.

            « cette boite, qui n’a pas de brevets, donc pas de marché assuré »
            Erreur d’analyse ; un brevet n’est absolument pas garant d’avoir un marché, d’une part, et d’autre part, sans brevet, on peut très bien avoir des clients captifs aussi. Ce sont deux choses totalement disjointes.

  3. Bonsaï

    « Ne vous attendez donc pas à un torrent de partages Facebook ou à une avalanche de tweets joyeux pour annoncer que la concurrence capitaliste nous sauve une fois encore du méchant capitalisme. »
    Le principe de l’homéopathie, qui préconise de soigner le mal par le mal, est ici magistralement exemplifié !

    1. Calvin

      Il y a une petitr erreur.
      Le principe de l’homéopathie préconise de soigner le mal par le rien.
      En effet, aux dilutions utilisées, les remèdes ne contiennent aucun principe actif.

      1. Caton

        Ah. Je pensais que le principe de l’homéopathie, c’était d’exploiter la crédibilité de ceux qui n’ont pas de motos russes. J’ai appris quelque chose grâce à vous.

      2. Bonsaï

        Très juste pour les produits pharmacologiques vendus comme homéopathiques.
        De fait je pointais surtout l’étymologie du terme et le principe même de l’opération, me situant sur un plan purement oratoire.

        1. gameover

          « Très juste pour les produits pharmacologiques vendus comme homéopathiques. »

          Mais pas que.
          J’ai essayé de déclarer mon amour à dose homéopathique mais ça marche pas non plus !

                1. Pheldge

                  Attends … je te cause pas du peeling à l’acide tantrique , mais comme je sais que tu biches le bio, que tu kiffes les mets de cines par Rael , la méditation transcendantale, le pouvoir de la pansée et tout ça, je te pose la question …

                  1. Bonsaï

                    Non, pas de salade frelatée, pas de mélange commercial, pas de mixture pseudo-spirituelle pour touristes du dimanche.
                    Simplicité et bon goût, mon ami…
                    (Tellement simple qu’il m’arrive même de me faire livrer une excellente Domino’s pizza végé et son onctueux pralinato chocolato pour couronner le tout…).

                    1. Pheldge

                      Une Pizza au chocolat praliné ? Tu finiras la tête tranchée ! c’est pire que d’être une infidèle suisse … ( en fait on dit même dans ces cas là, une chienne d’infidèle , mais comme des fois que y’en a des qui sucent sept petits bleus , je le dis pas ) 🙂

      3. deres

        C’est pour cela qu’ils ont inventé la fameuse « mémoire de l’eau » pour se couvrir. En effet, malgré notre éducation nationale lamentable, avec l’augmentation des études, de plus en plus de gens commence à comprendre la notion de nombre de molécule limité dans une gélule et donc cette absence de principe actif dans les produits suite aux dilution.

        1. deres

          Le plus amusant est que quand les expériences positives n’ont jamais été reproduite par d’autres équipes indépendantes, ils ses sont défendues en prétendant que cela marche même si les expérience n’ont pas été reproduite à 100%. Une façon mensongère de dire reproduite à 0% !

        2. Calvin

          Sachant que l’eau des toilettes se retrouve après son cycle dans nos robinet, si l’eau avait vraiment de la mémoire, on serait vraiment dans la m…

            1. Bonsaï

              Mais pas demain matin : les gens sont trop conditionnés, ils n’osent pas faire un pas dans le vide. Il n’y a voir que près d’un siècle après la théorisation de la physique quantique, notamment par Werner Heisenberg, très rares sont les personnes qui s’y intéressent…

              1. DoS

                Si, moi j’adore ça ! Mais, sans vraiment comprendre. Quand j’essaye, l’expérience se transforme. Du coup, j’y comprends jamais rien. Saloperie de quantique. C’est malin ce truc. Très farouche. Mais un jour….je l’aurais. En traître !

                1. Bonsaï

                  Tu peux lire « Le Manuscrit de 1942 » de Werner Heisenberg*, un des découvreurs de la physique quantique. C’est très agréable à lire, d’un ton assez littéraire et même philosophique.
                  Einstein avait monté l’expérience EPR (Einstein-Podolsky-Rosen) pour tenter d’invalider sa thèse de l’ubiquité quantique, mais il dut reconnaître son échec.
                  * Editions Allia, 2003

            2. Pheldge

              « Benveniste sera réhabilité » ? bin quand après la licence de clown évoquée hier, on mettra en place un doctorat d’état, là oui, il aura toute sa place ! d’ici là, il attend. Comme Charles ! 😀

              1. bibi

                Benveniste sera peut être réhabilité quand les équipes du Professeur Montagnier auront trouvé des applications médicales à ses théories et ça pourrait peut être arrivé bientôt.

                http://www.researchgate.net/profile/Giuseppe_Vitiello/publication/270594226_Transduction_of_DNA_information_through_water_and_electromagnetic_waves/links/54b280da0cf28ebe92e2b06c.pdf

                Mais de toute façon faire des expériences émettre des théories qui au final s’avère totalement foireuse est le travail normal d’un scientifique et il n’y a pas de raison de vouer aux gémonies ceux qui ont tenté des approches infructueuses et encore moins de manquer totalement de respect à leurs égards.

  4. Gerldam

    Totalement HS: je viens d’écouter Philippe de Villiers sur Radio Classique. Etonnant que ses propos sur l’islam n’aient pa été censurés. Du pur Bat Ye’or. Une phrase que j’ai mémorisée: « la France se décompose de l’intérieur et est maintenant envahie par l’extérieur ».
    Une vraie bouffée d’oxygène.

    1. Beldchamps

      Je suis en train de lire son dernier bouquin. Je n’en suis qu’au début, après la pub pour le Puy du fou. C’est un nostalgique d’une France qui n’existe plus, mais il n’est pas du tout libéral ! Il y a dedans une citation de Montesquieu : « j’aime bien les paysans, ils ne sont pas assez savants pour penser de travers ».

    1. channy

      Mouais encore faudra t il prouver la nationalité Albanaise, kosovarde etc de ces personnes, et cela prendra combien de temps?
      @Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a demandé aux Afghans de rester chez eux. «  L’Allemagne et ses alliés ont maintenu leurs troupes en Afghanistan plus longtemps que prévu pour protéger les civils, qui ne doivent plus quitter leur pays 
      Très drôle comme il a du le dire en Dari ou patcho les afghans l ont certainement compris et entendu
      Bref encore une belle pignouferie de presse cet article

    1. Adolfo Ramirez Jr

      le développement, ce sont des idéalistes financés par des groupes de pression (ONG et politiques) et orientés par des groupes de pression locaux pour aller monter une usine à gaz quelque part en Afrique sans répondre aux besoins des populations.

          1. Pheldge

            Et c’est bien pour ça que Mme Taubira a parfaitement raison de dire, que notre sale pays colonialiste pourri, doit se repentir pour toujours, et est éternellement redevable auprès de ses anciennes colonies, de l’odieux pillage de leurs ressources naturelles. D’ailleurs , elle doit proposer une loi de repentance ( une nouvelle ) bien humiliante, demandant que la France plaide coupable pour l’éternité , de crimes contre la civilisation.

  5. bibi

    Shkreli n’en est pas à son coup d’essai et si il a recommencé c’est bien qu’il y a une raison.
    Même si son choix sur le long terme parait aberrent, il faut bien analyser la situation avant de dire qu’il n’a rien compris au marché.

    Quand on voit qu’un concurrent réussi à fournir à moins d’1$ la pilule, continuer à la vendre à 13.50$ n’aurait pas été rentable très longtemps et par conséquent la stratégie de profiter d’être le seul à produire la pilule pendant un bref laps de temps (car personne ne peut fournir le même produit du jour au lendemain à cause de la réglementation) pour la vendre à 750$, jusqu’à qu’un concurrent apparaisse est pour moi parfaitement rationnelle.

    C’est a vérifier bien sur mais avec sa stratégie il a certainement dans ce bref laps de temps réussi à rentabiliser l’achat d’une société dont le seul mérite était déjà de vendre à un prix exorbitant un médicament dont le principe actif était dans le domaine public.

    Bref, il faut arrêter de prendre les agents économiques pour des cons et croire que si Shkreli avait maintenu le prix de la pilule à 13.50$ personne ne serait venu le concurrencer sur un médicament qui est dans le domaine public avec lequel on peut faire un bénéfice en le vendant 90% moins cher.

    1. sam00

      Ou alors, se croyant en position de force justement à cause d’une réglementation gênante pour que la concurrence réagisse vite, il a cru possible de pouvoir faire cela sans réelle conséquence (ça serait pas la première fois)

      Ou bien, se croyant soutenu par quelques politiciens, il a cru pouvoir faire du bon capitalisme de connivence (s’a s’est déjà vu)

      Ou alors, il est juste incroyablement con … et ça serait pas le premier dans ce cas, l’histoire regorge d’exemples 😉

      1. gameover

        Je vote pour le cas n°3.
        Il faut savoir jusqu’où ne pas aller.
        Vu du consommateur ça rejoint l’impôt temps.
        Pour ma machine à expresso j’achetais jusqu’à ce week end un détartrant de la marque de la machine (Melitta) mais étant dans une zone où l’eau est très calcaire je commençais à trouver la note un peu salée surtout que cette marque est pratiquement la seule représentée en grande surface mais toutes les autres sont pratiquement au même prix.
        Ce week end j’ai vu que la composition du produit est uniquement de l’acide citrique et avec mes petits doigts j’ai cherché sur Amazon et j’ai acheté une boite de 1.5kg d’acide citrique pharma en sachets de 50g (5 fois moins cher) et pendant que j’y étais – pour avoir le minimum de commande de 25E – j’ai acheté une boite de 200 pastilles de nettoyage (dégraissage de la chambre d’extraction)… et là je suis tombé de ma chaise car le produit coûte carrément 15 fois moins cher que le Melitta.
        C’est bien là le risque quand un client voit qu’on l’arnaque, c’est qu’on risque de le perdre complètement sur toute la gamme.
        J’avais émis un warning dans une entreprise dans laquelle j’ai travaillé précédemment en voyant un coeff de 30 à 40 entre l’achat et la vente d’un produit standard. A l’origine ça avait été simplement une erreur de commande du client à cause du boitage (nombre d’unité par boite). Le commercial n’a pas rectifié, trop content de la bonne affaire. Ca a perduré sur 4 ou 5 commandes puis le client pas idiot a arrêté de commander ce produit… puis tout le reste.

        1. Zadig

          Je partage votre point vue.
          Je l’appel l’effet Amazon, à force de vendre trop cher localement, les clients achètent sur Amazon et consorts ; et les clients sont perdus pour le commerçant du cru.

          1. Peste et coryza

            @gameover

            Avant de l’utiliser, t’as vérifié la pureté de ton acide citrique Pharma ? (voir site du fabricant, et sur le flacon). Fais gaffe à ton pH, la base conjuguée chélate bien les ions calcium.

            La chimie embellit la vie.

            1. gameover

              Merci mais dans le mot « pharma » qu’est-ce que tu ne comprends pas ?

              En plus la marque est K2R et c’est écrit « Reine » et « Lebensmittel qualität »!

              1. Peste et coryza

                1 : Suivant les fabricants, tu as Pharma, Purex, RectaPur, pour analyses, etc…
                2 : C’est pas parce que c’est écrit « Pharma » que tu peux le mettre dans ton café pour autant. Pharma veut dire que ça répond aux normes de pureté exigées par l’industrie pharmaceutique. Même si c’est un solvant. Par exemple, il y a du phénol qualité Pharma, je te déconseille néanmoins de détartrer ta machine à café avec.
                3 : K2R ? Si tu veux de la qualité, va chez Sigma Aldrich. Tu auras le top du top de la chimie.

                1. gameover

                  Je te rappelle que mon but était de faire des économies sur un produit qui va partir en final dans les égouts. Alors 200E le kilo ce n’est pas exactement ce que je recherchais 😀 😀 😀

                  Pour revenir au sujet, le but était de dire que ceux qui tiennent le marché donnent eux-même les clefs aux nouveaux entrants quand le marché devient trop juteux et c’est justement ce que défendent les libéraux : un marché libre corrigeant de lui-même les excès.

                  1. tabbehim

                    Sinon GO, tu as le jus de citron 🙂
                    c’est moins glamour, ça fait moins artillerie lourde qui envoie du chaton dans le vitriole, mais malgrés tout, ben ça fonctionne ^^
                    quand le client sent qu’on l’arnaque pour certains produit, et qu’en plus il voit qu’il peut le faire tout seul à partir de pas grand chose, il finit par se détourner d’une parti d’un marché.

                    (les maraichers eux, sont heureux)

                  2. Pheldge

                    « faire des économies sur un produit qui va partir en final dans les égouts … » à ce tarif, t’as qu’à utiliser du café robusta 1er prix, qui après d’avoir bien lessivé les boyaux de la tête , puis décapé la tripaille, finit de toutes façons dans la cuvette du chiottard 🙂

        2. Peyreloubes

          Pour enlever le calcaire sur les robinets et autres, achetez du détartrant pour piscine (20 euros le litre), vous en avez pour des années! Ou mieux : en pharmacie ou chez un droguiste : acide phosphorique (15/20 euros le litre) qui ne bouffe pas le chrome. Je l’utilise pour ma cafetière itou ! Cessez de vous faire arnaquer !

            1. gameover

              Vinaigre bio pour détartrer… MDR, le calcaire est content !

              Sinon, pour détartrer le robinet, le vinaigre c’est bien mais pas pour les joints pour le vinaigre chaud (plus de 120°C dans un expresso). De plus le vinaigre décolle le calcaire par plaque et j’ai bloqué une pompe d’expresso comme ça…. pendant le détartrage.

              1. Adolfo Ramirez Jr

                Sinon, arrêtez d’acheter des machines alakon et revenez au bon vieux pousse café, avec son café bio péruvien petits producteurs déjà tout moulu aux arômes et à l’acidité incomparable…

              1. Du vinaigre, donc. Prenons-nous la tête à acheter un truc tout pur alors que le litron de vinaigre blanc de base, à 30c en grande surface, suffit amplement à 99.877877789% des besoins ménagers.

            1. Olivier Vitri

              Je me suis escrimé avec vinaigre blanc et bicarbonate (ah ça mousse bien) sur la vitre d’une porte de douche… nakache ! 🙁

              1. Peste et coryza

                Vinaigre = acide acétique, acide faible, CH3COOH
                Bicarbonate : CO3H- Na+, base faible.
                Il se neutralisent, et tu dégages du CO2 (CO3H2 est en équilibre avec CO2 + H2O). C’est pour ça que ça mousse.

              2. Il faut lui laisser le temps d’agir. Pas besoin de bicarbonate (qui annule l’effet). Et tu peux asperger du vinaigre chaud, la température élevée augmente la vitesse de réaction. Si ce sont des moisissures, c’est plutôt du chlore qu’il faut utiliser.

                1. Olivier Vitri

                  Comme quoi, tout ce qui mousse n’anihile pas mousse

                  Je vais me la faire à la Victor et vais tenter les acides chlorhydrique et sulfurique tiens…

                  1. Pheldge

                    Mieux , l’eau régale, PC va t’expliquer comment se débarbouiller avec : ça enlève les points noirs de la peau … redoutablement efficace ! 🙂

                2. Beldchamps

                  Moi aussi j’utilise du vinaigre blanc même dans mes lave-linge à chaque lessive, ils ont plus de 10 ans et fonctionnent encore impec sans abîmer le linge. Par contre si quelqu’un a une recette pour transformer le vinaigre en gel pour ma vieille douche je suis preneuse, les essuie -tout imbibés c’est pas très pratique.

                  1. gameover

                    Perso pour les fondues je gélifie l’alcool à brûler avec du E263 qui est de l’acétate de calcium (qu’on peut fabriquer aussi avec du vinaigre et de la chaux) et ça coute que dalle.

                    Mais j’ai bien peur que ça désactive un peu l’effet du vinaigre mais faut essayer… ou demander au chimiste du blog.

                    1. Beldchamps

                      Merci GO, je suis nulle en chimie j’ai même envie de tester avec de la gélatine pour voir la tête de Herr Schön … mais ça n’adhèrera pas aux parois et j’ai peur de boucher ma douche…

                    2. gameover

                      MDR BDC avant de me coucher je viens de faire un essai avec de la gomme xanthane en mettant une demi-cuillère à café dans une bouteille de vinaigre entamée… En à peine 10 minutes c’était gélifié au point que ça ne coule plus.
                      Donc je dirais qu’il faudrait en mettre 1 ou 2 grammes dans 1 litre au maxi si on veut que ça reste un peu liquide.
                      C’est de la gomme alimentaire que j’avais et j’ai du payer ça 15E le kg à tout casser donc 2g ça revient à 3 centimes.

              3. Lambda Expression

                Utilise le pour faire des oeufs pochés. 100 ml dans une petite casserole presque remplie. Porte à petite ébullition, tourne avec une cuillère, le centre va se creuser, dépose le oeufs dedans, garde petite ébullition 2 mn. Voilà, tu peux frimer à pas cher.

                1. Pheldge

                  Bon bin puisqu’on y est à donner des recettes vinaigrées, en voici une pour un lavement « por su camino » comme dirait le Camarade Adolfo, de l’huile de V3g3ta, assez, du vieux nègre, pas trop, agrémentez le tout d’un peu d’ail pimenté bien écrasé, laissez reposer une nuit, c’est prêt , chargez le clystère , c’est bon : ça va pèter le feu ! 😀

                  1. Beldchamps

                    MDR GO, j’imagine la tête de Madame qui découvre la bouteille de vinaigre complètement figé …
                    Pheldge, j’ai un collègue qui a la même recette (ail, miel, vinaigre de pomme) mais lui il mange sa mixture, il a eu des plaintes suite aux relents d’ail … vais lui dire de le prendre par clystère…

                    1. Pheldge

                      Je vous préviens , Bellissima dei Campi, ça va pas sentir la rose … quelque soit la couleur politique du ci-désigné collègue. 🙂

                    2. gameover

                      BDC, la madame elle est chortie…
                      En la mettant 20 secondes au micro-onde elle redevient provisoirement liquide (la bouteille hein)

                    3. Pheldge

                      C’est sûr qu’elle va drôlement bicher de faire réchauffer sa laitue, pour que sa vinaigrette ne se fige pas … t’as gagné quelques jours de vacances ! 🙂

          1. Olivier Vitri

            Acheter de l’acide phosphorique oblige-t-il mon pharmacien a déclarer mon acquisition en triple-Cerfa anti-terroriste auprès du Ministère compétent ? Et si j’en acquiers pour 1000 balles en cash, Bercy entre-t-il dans la boucle ?

            1. Peste et coryza

              A priori non. Les deuxièmes et troisièmes acidités sont trop faibles pour être utiles.
              Acide nitrique, acide nitreux, certainement.
              Anhydride acétique, surement.

                1. Peste et coryza

                  Quel délire ?

                  Acide phosphorique = H3PO4. C’est en fait un tri acide :
                  H3PO4/H2PO4 –
                  H2PO4 -/HPO4 2-
                  HPO4 2-/PO4 3-

                  1er pka : 2.1
                  2eme pka : 7.1
                  3eme pka : environ 12, tellement faible qu’on ne le voit pas sur les courbes de titration.

                  Par comparaison, Acide acétique, mono acide :
                  pKa : 4.7

                  Acide chlorhydrique, mono acide que pour le coup je vous déconseille d’utiliser pour nettoyer votre cafetière.
                  pKa : -7

                  C’est donc la première acidité de l’acide phosphorique qui est utile. C’est également un très bon tampon, d’où son utilisation dans le coca et le pepsi.
                  Moralité : Quand on décrasse des pièces avec du coca, on fait appel à l’acidité de l’acide phosphorique. A ce que je sache, ça n’a rien de dangereux.

                  Acide nitreux, acides nitriques et anhydride acétique sont catalogués pour leurs usages autres que agricoles. Leur vente est interdite aux particuliers, et soumise à déclaration dans les autres cas.

                  1. Et voilà le travail.
                    On parle chimie, et P&C déboule avec son cours de Terminale sous le bras pour nous expliquer les bases et les acides.
                    Pour nettoyer une vitre de douche.
                    Une vitre de douche.

                    Une putain de vitre de douche.

                    1. Vodkaman

                      la Madame, qui à l’air de s’y connaitre en nettoyage, elle utilise plutôt celui-là : (Calvin, Ferme les yeux, c’est pour les grandes personnes)

                  2. Pheldge

                    P&C, je peux me tromper, mais il me semble me souvenir qu’on parlait du titrage d’une solution … enfin, de mon temps. Bien sûr, si aujourd’hui le filtrage , et la filtration font des émules …

                    1. Peste et coryza

                      Titrage, oui. Dosage est aussi passé dans les mœurs, marqué noir sur blanc sur les topos que je distribue à mes élèves.

                      Le cours de chimie en question est du niveau 1ere année d’IUT, pas de lycée…

            2. sam00

              De l’acide phosphorique, on en trouve au rayon des produits chimiques de tout bon magasin de bricolage.
              Du concentré, en vente libre.

              A diluer pour l’utilisation en tant que détartrant cafetière
              Attention, c’est compliqué, il faut faire un calcul ultra difficile et plus enseigné de nos jours: une règle de trois 😉

    2. Val

      @bibi , tout a fait d’accord , on a affaire à un gars qui fait des coups . C’est une stratégie . Qui marche sur le court terme si on achète bien. Le point de H est de dire que ce type de comportement s’auto corrige tout seul par le marché dans un monde liberal idéal.Bien sur , dans un monde étatique qui met tous les batons possibles aux nouveaux entrants , le raider a toutes les chances de faire jackpot .

  6. yoananda

    La France est gangrenée par une forme d’idéologie marxiste : dès qu’il s’agit de taper sur du patron ou du marché … tout la meute hurle en coeur.
    Et Internet n’a pas arrangé les choses, on a un effet d’empilement argumentatif qui sert de porte voie. En principe, le professionnalisme des journalistes serait censé nous en protéger… dans un monde idéal.

      1. Bonsaï

        La raison en est que les Européens n’étant pas nés de la dernière pluie, il sont généralement peu enclins à porter aux nues le premier petit malin qui se croit génial…
        Et l’histoire leur donne souvent raison.

  7. gameover

    En allant sur le site motherboard.vice.com du lien de l’article je n’ai pas trop compris pourquoi son assurance lui surfacturait $300 l’inhalateur pour sa femme alors que comme il le dit le même produit de la même marque es vendu 4E en Europe. Anyone ?

  8. bibi

    Ou alors Shkreli qui est un gestionnaire de fonds spécialisé dans les entreprises de soins et de santé connaissait parfaitement le délai minimum avant qu’un concurrent ne puisse émerger et fixe un prix pour sa pilule qui ne vaut rien (des génériques de la pyriméthamine sont disponibles pour un prix allant de 0,05 à 0,10$ par comprimé en Inde) lui permettant de tirer un bénéfice.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Martin_Shkreli

    Shkreli rachète les droits de commercialisation du Daraprim pour 55M$ et il multiplie le prix par 55,55.
    En 2014 le montant des ventes du Daraprim atteignaient 9,9M$ aux USA.
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/09/22/le-prix-d-un-medicament-contre-la-toxoplasmose-a-bondi-de-5-400-en-un-jour_4767396_3234.html

    Donc il génère un bénéfice à ventes constantes en 6 semaines et je rappelle que pour l’instant sa société reste encore la seule a fournir de la pyriméthamine aux USA.

    Dans cette histoire Shkreli va faire un très bon bénéfice et les patients auront bientôt accès à la pyriméthamine pour un prix ayant baissé de plus de 92% par rapport au 13,50$ ou était vendu la pilule avant qu’il n’en rachète les droits de commercialisation.

    Shkreli nous prouve qu’il est en fait un gestionnaire avisé maitrisant parfaitement les rouages de la régulation étatique et comment on peut en tirer un bénéfice, tout en provoquant au final une baisse des prix.

    1. deres

      Oui, après une période transitoire de fixation des prix du marché, le consommateur sera donc gagnant de 92% ! Sans l’intervention du monsieur, les malades auraient continué à se faire enfler pendant des années. C’est donc un bel exemple d’un intérêt personnel qui aboutit à l’intérêt général via les mécanismes d’un marché libre. Et la période transitoire de prix élevé vient probablement de la réglementation garantissant qu’un concurrent mettra nécessairement un temps minimum pour arriver sur le marché, donc que le marché n’est pas totalement libre.

        1. Allons. En 1 mois, entre ceux qui avaient du stock et ceux qui pouvaient attendre, plus ceux qui étaient couverts par les assurances, je suis à peu près certain qu’il n’y a pas du y avoir grand monde « d’enflé ».

            1. gameover

              En théorie si la conso était de $9M par an avant l’augmentation et que le prix d’achat de la société est de $55M avant de multiplier le prix par 50 et à supposer que la conso en volume reste identique il lui faut 55*365/(9x(50-1))= 45 jours pour récupérer sa mise.

        2. bibi

          @Peste et coryza
          Si vous aviez pris soin de lire les sources vous auriez vu que les patients se font enfler depuis longtemps puisque jusqu’en 2010 le découvreur de la molécule GSK vendait le Daraprim à 1$ l’unité, et alors que la molécule était dans le domaine public son prix n’a pourtant cessé d’augmenter, et il aura fallu que Shkreli s’empare de la molécule pour qu’un concurrent se rende compte qu’il était capable de la fournir au même prix que GSK en 2010 tout en faisant un bénéfice.

          Aussi mal foutu que soit la réglementation sur les médicaments aux USA, si il est rentable de vendre cette molécule à 1$ la pilule malgré les entraves à l’entrée et que personne ne l’a fait depuis 2010 c’est parce qu’avant que Shkreli ne s’empare Daraprim et n’augmente le prix de plus de 5450% aucun acteur du marché US ne s’intéressait à la pyriméthamine qui est pourtant dans le domaine public.

          Shkreli a l’information et les capitaux nécessaires pour gagner de l’argent avec le Daraprim alors il le fait, mais comme il est un peu connu dans le milieu vu que ce n’est pas son coup d’essai, il sait très bien que la concurrence va regarder comment gagner de l’argent avec une molécule appartenant au domaine public et qu’il n’a pas longtemps pour profiter de son monopole de production de la pyriméthamine.

          Il aurait fait la même chose dans un autre domaine que la santé tout le monde personne n’en aurait parlé, mais comme il le fait avec un médicament c’est mal voyez-vous.

          Au final les assurances vont voir le prix de ce médicament baissé et la facture qui était de 10M$ en 2014 passait à moins de 1M en 2016 avec certes une hausse importante en 2015 mais dans cette histoire les gagnants sont les patients et les assurances, les seuls qui auront vu leur facture s’alourdir sont ceux qui prennent ce traitement sans être assurés, mais ils peuvent enfreindre la loi US et se fournir au Canada ou au Mexique pour pas cher.
          https://www.canadadrugs.com/products/daraprim/25mg
          http://www.meds4sale.com/product_info.php/products_id/2151

          1. Peste et coryza

            @bibi
            J’ai compris votre argumentaire, les explications de H16, et donc je comprend la stratégie de Shkreli, et les effets bénéfiques que ça finalement entrainé (le marché a été corrigé).
            Mais je trouve néanmoins le procédé totalement immoral…

            1. bibi

              Vous trouvez immoral le procédé qui consiste à laisser le producteur fixer librement son prix?
              Ou c’est parce que c’est un médicament que ça vous pose problème?

              Ce qui est immoral c’est la réglementation qui empêche les pharmaciens et les patients de se fournir ou bon leur semble sur la planète.

              Shkreli n’agit ainsi que parce que la réglementation étatique le lui permet sans ça il ne se serait jamais intéressé à cette molécule ni a aucune autre appartenant au domaine public.

              Le seul qu’il faut condamner dans cette histoire c’est au grand étonnement de tous l’ETAT!

  9. Albon

    Petite incidente sur le sujet ; Hillary Clinton du Campdubien a jugé cette affaire parfaitement scandaleuse, et l’a fait savoir au monde par un tweet judicieusement soupesé, laissant clairement entendre qu’avec elle au pouvoir, les abus inacceptables-intolérables des sociétés pharmaceutiques seraient sévèrement encadrés. Résultat immédiat, toutes les pharma et bio-pharma, ont très sévèrement chuté en Bourse (baisses cumulées de plusieurs centaines de milliards). La puissance de ces gens est phénoménale… mais heureusement nous pouvons être certain que personne de son entourage n’en a tiré bénéfice, ces gens sont trop intègres pour imaginer un tel stratagème.

    1. deres

      A chacun de ses passages à la TV ou à la Radio, Ségo parle d’Edf ou de Gdf, ce qui crée immédiatement une variation surprise de plusieurs % de leurs actions. Cela sent clairement le possible délit d’initié en prévenant les proches des transactions à réaliser le lendemain.

  10. gameover

    HS mais pas trop puisqu’il s’agit d’interventionnisme d’état :

    Les aides à la rénovation énergétique, «des mécanismes pourris» selon l’UFC

    « Effet pervers du système: les consommateurs ont eu tendance à changer leurs fenêtres (41 % des travaux), très bien prises en charge par le système, alors que les huisseries ne représentent que 10 % des déperditions d’énergie. A l’inverse, l’isolation ne représente que 10 % des travaux, alors qu’elle provoque 70 % des pertes d’énergie, explique l’UFC. »

    « L’association pointe également une corrélation entre le montant des aides versées et la hausse des prix pratiqués par les professionnels, avec une augmentation importante des litiges rapportés par ses adhérents. »

    Nothing new under the sun.
    Lien suit.

      1. Calvin

        Le pire, c’est qu’on peut multiplier ce genre de titre à l’infini qui tous suivent la même logique :
        « Les aides à XXXXXXX : des mécanismes pourris »
        . (Ceci est un Point MadeInCH)
        Un minarchiste simplifierait en :
        « Les aides de l’Etat : un mécanisme pourri »
        Un anarchiste-capitaliste simplifierait en :
        « L’Etat : un mécanisme pourri »

        1. Adolfo Ramirez Jr

          Je comprends maintenant pourquoi avant de partir il y avait autant de pub pour les fenêtres PVC (triba, anyone?)
          de là à dire que certains HP ont des actions dans des entreprises de PVC, de fenêtres ou de pose… :mrgreen:

          Idem pour l’immobilier, les aides sont captées par les promoteurs et par les propriétaires de foncier.

          1. deres

            Les aides soutiennent la demande mais si la réglementation empêche l’offre de suivre, cela ne fait que augmenter les prix. Par exemple, les artisans faisant les travaux avec crédit d’impôts doivent maintenant avoir une certification spécifique et justifié de formation pointues histoire de de diminuer l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché …

            1. Aristarkke

              Exact. Depuis le 1er janvier, j’ai été sorti du marché des chaudières à condensation d’ un trait de plume du législateur puisque désormais il faut un certificat de capacité de l’ installateur pour la déductibilité fiscale. Passer le stage de validation coûte dans les 700€ HT mais représente une perte de marge brute moyenne de 1.200/1.500€ puisque zéro production pendant que vous réapprenez officiellement ce que vous saviez officieusement… Si vous vous demandez pourquoi il y a eu un violent coup de Jarnac de ce type, je vous préciserai que depuis quatre ou cinq ans, EDF d’ une part et Gdf-Suez (Engie pour assurer à GO que je suis l’ actualité) se battent comme des chiffonniers pour racheter les entreprises privées spécialisées dans les chaudières individuelles gaz donc contrats d’ entretien et remplacement des machines à la clef…

            2. Aristarkke

              Idem pour la pose des climatiseurs air/air avec split soufflant. Jusqu’au 31.12.14, je pouvais les installer /remplacer et pour la question des gaz réfrigérants, je sous-traitais parce que l’ outillage nécessaire est trop coûteux pour le nombre microscopique de chantiers annuels décrochés (l’ entreprise rachetée il y a neuf ans ne traitait pas ce domaine). Mais en IDF, le marché me paraissait déjà trop petit pour chercher à m’y développer vraiment. Je suppose que dans les provinces méridionales, cela sera beaucoup plus douloureux pour les TPE…

            3. Aristarkke

              Pour revenir aux chaudières, il y a déjà quatre ans que je ne renvoie plus le certificat de pose au constructeur de la chaudière qui ouvre droit à la garantie de deux ans « constructeur » car c’est devenu pour F…..t et e.m l….c, le moyen de démarcher directement vos clients en connaissant tout de leurs installations. Ces deux marques, au moins en IDF, ont mis en place des S.A.V. qui sont devenus agressifs et vous sortent lentement du marché par deux méthodes: un positionnement prix à -10% de la moyenne du secteur pour l’entretien annuel et des camionnettes garnies du stock de pièces détachées pour l’ éventail de leurs modèles <15 ans à peu près. Au delà de cet âge, ils dépannent "avec délai" et au delà de 20ans, ils refusent en faisant du rentre-dedans à la clientèle pour qu'elle renouvèle le matos. Or, si les chaudières murales E…L de 20ans et plus sont rares à trouver encore en fonction, c'est beaucoup moins vrai pour les F…t quoique cette marque adoucisse sa position jusqu'à 25ans… C'est aussi moins vrai pour les chauffe-eau à gaz de la première citée qui vieillissent très bien (technologie beaucoup simple voire sommaire que pour les chaudières)… Ces méthodes commencent à révulser une partie de la clientèle mais globalement elle est efficace… Reste à jouer la carte de la souplesse pour sauver ce qui peut l' être… Comme la panne de chaudière le vendredi 16 H 00 est une réalité fréquente… Cela dit, j'ai renvoyé dans ses buts une ex-cliente qui m'avait résilié le contrat annuel d' entretien pour le confier à ce SAV en me claquant au téléphone qu'elle avait plus confiance dans un entretien par Le constructeur mais qui avait su se rappeler de moi pour venir la dépanner un vendredi (le service d' élite ne pouvant lui envoyer personne avant le lundi suivant)…

            4. Aristarkke

              Et pour en terminer avec les chaudières, je ne serai pas plus surpris que cela qu’apparaisse fin 2017 ou en 2018 l’ obligation de virer les chaudières murales de quinze ans et plus. Modalités à définir mais probablement par entreprises agréées dont il sera facile de sortir les TPE en obligeant à des stages, des certifications renouvelables à haute fréquence (pour notre bien, notre sécurité, notre confort, (bobards qui vous viennent à l’ esprit…))

    1. deres

      C’est surtout une question de montant et de facilité je pense. Changer ses fenêtres, bien que coûteux est accessible financièrement et est relativement rapide et facile. Refaire son toit ou isoler ses murs est beaucoup plus cher et souvent contraignant en particulier pour l’isolation intérieure. De plus, si on est un peu isolé, une isolation « à la page » n’apporte pas tant d’économie que cela. Par contre, changer ses fenêtres, on voit bien la différence car on part généralement d’une isolation inexistante.

  11. hop hup

    La présence de l’ancien ministre grec des Finances, le flamboyant Yanis Varoufakis à la télévision publique italienne RAI de laquelle il a reçu 24.000 euros pour une interview de 22 minutes, a suscité un tollé en Italie.

    Le 27 septembre dernier, M. Varoufakis était l’invité d’une émission sur RAI 3 et pour participer à cette interview de 22 minutes, il a reçu 24.000 euros et un billet d’avion en première classe, selon plusieurs médias italiens.

    nouveau scandale pour l’extrême gauche caviar grecque

  12. deres

    Très amusante l’histoire des frais de téléphone des ysndicalistes à l’Opéra de Paris !

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/29/97001-20151029FILWWW00216-paris-52000-de-facture-de-portable-a-l-opera.php

    Je retiens surtout : « le directeur général adjoint de l’Opéra Jean-Philippe Thiellay … explique que l’octroi d’un téléphone portable fait partie de la délégation syndicale … ». On va bientôt apprendre que la voiture avec chauffeur, les appartements de fonction et les notes de taxis à gogo en font partie également je suppose …

    1. deres

      Encore mieux sur le Parisien : « FSU avait lancé un préavis de grève qui devait être relayé ». Autrement dit, c’est la fonction publique qui paie directement pour l’organisation des grèves, en plus de sa contribution officielle … Histoire que le budget des syndicats puisse être utilisé pour autre chose que les actions syndicales, comme les salaires de leurs cadres …

    2. gameover

      « ….l’octroi d’un téléphone portable fait partie de la délégation syndicale, et que deux syndicats en faisaient usage «sans qu’il y ait jamais eu d’anomalie» « .

      L »anomalie c’est à partir de 50,000 euros…

    3. Pheldge

      P’tain 52 000 € … leurs appels transitaient par Mars ou quoi ? chez moi, l’illimité en téléphone seul est à 25 €/mois, ça fait 300/ an c’est la facture pour tout le syndicat !

        1. Popeye

          J’ai entendu parler de téléchargement Internet à l’étranger qui aurait pété le forfait.

          Quelle explication à la con!!!
          Il a maté l’intégrale de 24 heures en replay sur son I Phone sur la plage ou quoi ce glandu?!?

          1. gameover

            Chez Orange le Mo en Europe est à 0.24 euro donc ça ne fait que 200Go…. 10Go en Andorre …et aux USA à 13.31 euro le Mo ça ne fait que 4Go (pour 52,000E de facture)

        2. Pheldge

          J’ai donné mon tarif DOM qui déjà est supérieur à celui de métropole pour avoir une base de calcul , gros doigt , de tête , 52 K€ ça fait un peu plus de 165 abonnements … je suis impatient de connaître le détail de la facture et la justification du montant par les bénéficiaires , ça promet une bonne rigolade !

  13. DoS

    Les médicaments utiles tiennent sur 1 m2. Les reste c’est pour flatter l’ego ! Et le pharmacien….
    En ce moment je re-decouvre la ville et ses habitants. D’un coup je me trouve vieux, decallé, has been.
    Trop honnête, trop gentil, trop patient.
    Je me prends d’un coup pour bouddha qui sort de son château pour la 1er fois.
    Des pauvres, de la souffrance, des jeunes débiles au rire pathétique.
    La ville ça me bile. C’est triste, mais le vivre ensemble, meme en nivelant vers le bas, ça reste impossible.
    Franchement, faut ouvrir les yeux. Vous avez vu la base que l’on se traine ?
    En plus, ils ont un accent. On y comprend rien.
    Triste évolution sociétale

    1. nemrod

      Les voitures utiles : une clio de 2000 et basta
      Le téléphone utile : un vieux Nokia
      Le pc utile : un vieux Mac
      Les fringues utiles : un slip, un survet des chaussettes
      Le flingue de chasse utile : un vieux 12
      Les aliments utiles : 2 oeufs, 1 litre de lait, une tranche de jambon, du riz.
      J’arrête ou vous commencez à saisir…

  14. Bonsaï

    Bon, mon vieux, c’est le moment de t’asseoir en lotus, les mains croisées sous le nombril, la main gauche reposant sur la droite. Immobile et attentif à ta respiration, le regard fixé devant toi… prêt à traverser les univers.

  15. hop hup

    La direction du Parti radical a annoncé jeudi avoir exclu sa vice-présidente, Rama Yade. L’ancienne secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme, sous l’ère Sarkozy, était sous le coup d’une procédure engagée par son parti après des propos jugés nuisibles à l’image de sa famille politique.

    bonne nouvelle de la journée…

  16. zelectron

    piqure de rappel :
    quelle est la différence entre le capitalisme et le communisme ?
    – le capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme
    – le communisme c’est tout le contraire

  17. Aristarkke

    Accrochez-vous à ce que vous pouvez mais la Poste découvre l’innovation pour résister à la concurrence!!!!
    Voila-t-y-pas que je trouve ce jour une belle pub dans ma B.A.L. (postale!) m’informant que je peux maintenant laisser un colis pré-affranchi (au moyen du net) prêt à expédier, qui sera donc ramassé par le facteur (lui-même informé par suite de l’affranchissement sur le net) avec attestation de prise en charge et suivi de l’acheminement….
    Et tout cela pour moins cher que de trouver le courage (nécessité fait loi) d’aller subir les (mauvaises) humeurs de certains bureaux de poste et de guichetiers-postiers…
    Après un coup comme cela, si les poules n’ont pas des dents dans la semaine qui vient…
    Vivement que la concurrence s’intensifie sur le courrier parce que les augmentations sauvages de tarif de 2015 et de 2016 because clientèle captive, merci et sans façons…

    1. Pheldge

      T’es sûr de ce que tu avances ? tu n’as pas rêvé, après avoir (une fois de plus …) abusé de la dive bouteille ? On parle bien de « La Poste » là, l’Administration par excellence , que chez moi, lors des dernières élections, les syndicats, ils en réclamaient une prime pour le surcroît de travail du à la distribution des professions de foi …

      1. Aristarkke

        Le boss râle parce qu’il y a des Helvètes qui mettent un point par saut de ligne et toi, l’ ultramarin, tu en mets trois de bon ultramatin??? Va falloir que tu en ânonnes, des odes et des élégies pour lui faire passer ce trio de pilules…. 🙄

      2. Aristarkke

        Pas plus que d’habitude sur le genièvre et la gueuze lambic. En quatre pages glacées et en quadrichromie, le tract postal pour nous annoncer que notre BAL peut servir de guichet… Je le scannerai ce soir avec expédition au Boss pour publication s’ il agrée…

        1. gameover

          Perso je trouve que c’est une super idée… mais c’est malheureux qu’il ait fallu attendre cela 30 ans car même du temps du minitel ça pouvait être implémenté.

          1. Aristarkke

            Tu connais la réponse: concurrence. Tant que la Poste avait le monopole des colis de 10kgs et moins, pourquoi se fatiguer. Comme l’arrivée d’ internet réduit le courrier (on s’en fout : tarif postal en augmentation délirante en tartine et retartine) mais que le colisage lui, augmente furieusement… ah ben on peut pas faire pareil parce qu’on n’aplus le monopole sauf pour les micro-colis (coolies, je suis pas sûr)… Et puis, tant que la Poste pensait n’avoir que les transporteurs en face, bof bof en raison de la question de la collecte diffuse. Mais ils n’ont pas vu si ce n’est tardivement le développement exponentiel des relais colis qui sont devenus un vrai concurrent dangereux, ne serait-ce que par les tarifs et la disponibilité en accès clientèle….

Laisser un commentaire