Les très étranges priorités de la Mairie de Paris

Petit à petit, tout se met donc en place pour que Paris, capitale mondiale du socialisme boboïde turboendetté, coupe définitivement ses amarres au monde réel et dérive gentiment, de Paris Plage en happenings citoyens et festifs, vers un monde fantasmé où les pauvres n’ont plus droit de cité.

Et pour cela, rien de tel que d’empêcher ces derniers de circuler dans les rues, et de faire fuir ceux qui ont eu l’impudence d’y habiter.

Pour les empêcher de circuler, rien de plus facile puisqu’il suffit essentiellement d’interdire les voitures trop vieilles : à partir du 1er juillet de cette année, les voitures de plus de 20 ans n’auront pas le droit de rouler dans Paris, au motif qu’elles polluent, les sales !

Quant à faire fuir les pauvres, rien de tel que laisser la délinquance, les incivilités, et mieux encore, l’insalubrité s’installer doucement dans les quartiers où ils habitent. On apprend ainsi que du côté de Château Rouge, rue Dejean, la Mairie ne fait pas vraiment le travail de base qui consisterait ou bien à assurer la tranquillité des riverains, ou bien à assurer la propreté de la rue, cette dernière étant régulièrement investie de camelots et autres vendeurs à la sauvette.

À tel point que ces riverains, fatigués d’années d’immobilisme des autorités, en viennent à lancer une action en justice contre la mairie et l’Etat afin d’obtenir gain de cause.

Peut-être la proximité de Montmartre, haut lieu touristique de la Capitale, incitera-t-elle à intervenir la brigade des Japonais Nettoyeurs, ces effervescents nippons à ce point dépités par la mauvaise tenue de la capitale française qu’ils ont décidé de la nettoyer bénévolement ?

C’est édifiant.

En fait, ces récents développements de l’actualité parisienne imposent un constat triste : l’équipe du maire s’occupe de la pollution la plus médiatique, et dont l’impact sera mécaniquement de plus en plus faible plutôt que de s’occuper de la pollution réelle.

En effet, de toutes façons, le nombre de voitures anciennes diminue inexorablement, la casse et le vieillissement faisant plus que les autorités pour renouveler le parc automobile. La pollution qu’elles entraînent va donc diminuer (ce qu’on observe, du reste, comme un précédent billet le rappelait ici).

En revanche, d’autres pollutions ne semblent guère diminuer :  on voit fréquemment s’entasser à Paris les ordures, déchets et autres détritus qu’une certaine catégorie de camelots illégaux laissent derrière eux, sans parler de la légendaire propreté des Parisiens.

En parallèle à ce triste constat sur la propreté parisienne, force est de constater que concernant la sécurité, mandat normalement impératif de la Mairie dans ce qu’elle a de plus basique, elle n’est même plus réellement à l’ordre du jour.

Ainsi, les radars et autres mesures de rétorsion à l’encontre des automobilistes ne sont même plus présentés comme un gage de meilleure sécurité, mais uniquement pour lutter contre la (méchante, omniprésente et grandissante pollution). D’ailleurs, l’argument sécuritaire s’épuise d’autant que l’abaissement de la vitesse sur le périphérique parisien ne s’est pas accompagné d’une baisse des morts et des blessés ; au contraire, même, puisqu’on a constaté une hausse du nombre de morts (certes statistiquement non significative mais parfaitement à l’opposée de l’effet recherché).

En outre, l’insécurité croissante de Paris n’est plus guère à démontrer ; les mésaventures du quartier Dejean rejoignent celle du XXème arrondissement dans lequel le combat contre l’insécurité semble tourner à la farce pas drôle ; en 2010, je faisais déjà le constat de tensions de plus en plus vives entre la communauté asiatique installée à Belleville et un nombre croissant d’individus interlopes aux pratiques délictuelles voire criminelles. Un an plus tard, la situation ne semblait guère meilleure. En 2015, les mêmes populations de Belleville avaient interpellé Valls devant l’insécurité régnant dans leurs quartiers. À l’aune de cette expérience dans le XXème arrondissement, les habitants du XVIIIème devront donc probablement s’armer de patience et de moult pétitions pour espérer un mouvement de la part des autorités qu’elles payent pourtant fort cher de leurs impôts.

gifa elephant trempoline

La simple réalité est que les automobilistes sont fichés (minéralogiquement parlant) ; ils sont donc faciles à traquer, et il est assez simples de leur faire cracher au bassinet le cas échéant, que ce soit pour vrombissements intempestifs ou pour défaut de voiture propre.

La simple réalité est que les habitants des lieux souillés sont faciles à canaliser : locataires ou propriétaires, ils sont dans leur immense majorité en règle avec les lois de la République, ne veulent probablement pas se retrouver en délicatesse avec la police, et ils continueront donc de payer scrupuleusement leur taxe foncière, leurs impôts locaux et ne pourront guère envisager un arrêt franc de leur « aimable participation financière » au service (ou plutôt, son absence) qui leur est rendu par la Mairie.

La simple réalité est surtout que les vendeurs à la sauvette et  les camelots sont, sinon difficile à attraper, au moins insolvables ;  qu’ils représentent, en cas d’arrestation, une charge pour le contribuable, une impressionnante paperasserie pour les policiers, une intense opportunité de pleurnicheries de la part de médias habilement conscientisés, un problème politique en puissance, un accroissement potentiel de la surpopulation carcérale, et une démonstration vivante de l’incapacité de l’Etat et des autorités à faire leur travail. Ignorer leur existence est, à tout point de vue, bien plus facile et bien plus politiquement viable que toute autre méthode.

Il en va de même avec les automobilistes : traquer ceux qui roulent de façon vraiment dangereuse, sans permis, les veines chargés d’alcool ou de stupéfiants, ou l’autoradio à fond sur du Christophe Maé, c’est bien plus complexe, plus coûteux et politiquement bien plus sensible que choper du père de famille en AX ou en 405 diesel qui écoute RTL.

Ainsi vont donc les priorités politiques d’Anne Hidalgo et de son équipe : traquer les pauvres dans leurs vieilles voitures, les poursuivre de taxes, d’amendes et de vexations pour bien leur faire comprendre que la ville est devenu une zone réservée aux bonnes catégories socio-professionnelles dont ils ne font pas partie. Le Club Des Parisiens Qui Adoubent Anne  ne peut s’encombrer de tous ces nécessiteux dans leurs Clios crapoteuses, voyons ! Et tout comme la Mairie de Paris se fera fort de poursuivre les pauvres solvables, elle saura en revanche oublier ceux qu’elle ne sait pas attraper ou gérer, ceux qui sont réellement dangereux et ceux qui polluent pour de bon.

Tout ceci montre un gros problème de cohérence.

De la part de la maire de Paris, on peut bien sûr croire à un désir caché mais bien compris de gentrification de la capitale ; ceci expliquerait cette chasse permanente aux classes populaires, même si un tel acharnement est en opposition diamétrale avec ses discours socialistes officiels (ce qui ne surprendra que les plus naïfs). En revanche, on comprend mal comment obtenir cet embourgeoisement en laissant se développer la petite délinquance et une propreté alternative.

hidalgo lama

La encore, la réalité est simple, et plus pathétique : Anne Hidalgo et toute son équipe n’ont aucun plan d’ensemble, et ils ne gèrent la politique de la ville qu’à la lumière faiblarde de leur toute petite bougie idéologique, qui n’éclaire pas plus loin que le bout de leur nez.

Dans cette improvisation permanente, les petits compromis de dernière minutes écrasent les grands principes dans un bordel ignoré car non directement subi par ceux qui prennent les décisions. Le bénéfice politique immédiat remplace la vision de long terme.

Le dogme remplace le plan.

Commentaires255

  1. Aristarkke

    Où ça les voitures de plus de vingt ans ? Il s’agira des véhicules immatriculés avant le 1er juin 2000, date de mise en application de la norme Euro 1

      1. Aristarkke

        Désolé mais votre source n’ a pas mis à jour ses informations. Les poids lourds en sont une preuve. Sur Smartphone, je ne suis pas outillé pour faire la recherche mais la contrainte annoncée sera bien plus élevée que de que rapporte votre source. Mais Bonnet d’ Anne entretient le flou car l’ interdiction visera surtout les gueux d’ au delà du périph qui viennent encombrer sa ville en semaine. C’est ainsi que cette interdiction absolue ne serait finalement pas applicable les weekends et jours fériés. Il est en effet apparu que beaucoup plus de Parisiens qu’estimé étaient propriétaires de véhicules anciens visés par la Mairie.

        1. Royaumont

          Tu le sais mieux que quiconque, mais beaucoup d’artisans ont des véhicules professionnels qui ne sont plus de la première jeunesse. Donc, si on leur interdit les rues de Paris, comment les artisans, basés au-delà du périph, vont-ils pouvoir intervenir à Paris ? Un trou dans le zinc du toit risque de tourner à la tragédie grecque, si aucun artisan n’a le droit de s’approcher avec son véhicule.

          1. Deres

            Oui, dans les faits, c’est une législation indirecte obligeant les entreprises et artisans à avoir des véhicules récents. Et cela se répercutera nécessairement dans leurs prix. Au final, ce seront les parisiens (et les banlieusards qui utilisent les mêmes artisans) qui paieront la facture indirectement dans la hausse du coût de la vie. C’est pareil pour la lutte contre la circulation qui fait perdre du temps aux déplacements professionnels. Il faut bien que quelqu’un paye pour les trajets plus long, le plombier et le serrurier n’allant pas venir chez vous en métro avec son matériel …

            1. theo31

              Je connais un artisan qui facture les PV de stationnement à ses clients. Il en a marre de remplir des cerfa pour qu’on lui réserve une place dans la rue.

              1. Calvin

                Et moi je connais quelqu’un que ses clients facturent ses excès de vitesse quand il est appelé en urgence.
                En espèces, bien sûr. Ce sont des forains, ses clients.
                Chez qui la poignée de main vaut plus que les promesses des élus.

        2. Aristarkke

          Cela dit, Patron, ne croyez pas que je veuille polémiquer avec vous sur ce point puisque mes sources renforcent et aggravent votre propos. Le propos de votre article n’est en rien altéré (hélas!) 😕

          1. Pheldge

            Je songeais que vu les symptômes, il va pas tarder … Patron, si le Papet il nous clabote en direct, on fait un billet spécial veillée funèbre où c’est qu’on racontera des souvenirs et des bêtises aussi. 😉

            T’inquiètes pas Harry, on fêtera dignement ton départ pour l’alter-mondialité !

            1. Pheldge

              Awouai vas-z-*y , sois pas relou ! je te fais la promesse qu’on va te célébrer ta mort ici même , qu’on va se faire une méga teuf , qu’à côté la Pâque à Jésus c’est de la rigolade, et vas-z-y comment qu’tu réponds l’ancêtre !
              C’est une attention super délicate, et toi tu me balances ton ingratitude ? pas cool mec 🙂

      2. Aristarkke

        http://www.parisdepeches.fr/16-Politique/128-75_Paris/10705-Pollution_vehicules_d_avant_1997_interdits_dans_Paris_partir_juillet_2016.html

        Encore un autre lien qui donne des modalités différentes

        Et un dernier qui donne (ait) un calendrier relativement précis.

        http://www.parisdepeches.fr/4-Pratique/128-75_Paris/10411-Plan_anti_pollution_quelles_interdictions_quelles_echeances.html

        A priori, dans quatre ans, seuls les possesseurs de véhicules > 2011 pourront circuler librement dans Paris, soit des véhicules de 9ans au maximum…

  2. Aristarkke

    Cela pour les véhicules essence et pour les diesel, ce sera le 1er janvier 2006! Mon Doblo 1er sera banni des rues de Paris et de certaines autres communes d’IDF puisqu’il y a eu des annonces que d’ aucunes se joindraient à la chef de file…

    1. MCA

      Il y a une cabale anti Hari à ce que je constate, non seulement le Doblo est dans la ligne de mire, mais en plus que voient mes yeux incrédules?

      « choper du père de famille en AX « …. :o))))

        1. MCA

          Bonsoir BDC,

          Super intéressant, j’y retournerai.

          Ca a duré 2 h00, de 19h00 à 21h00 et ensuite je suis allé discuter 1/4 d’heure avec Olivier Berruyer sur l’avenir de l’Euro (ça craint!) et suis allé saluer Olivier Delamarche.

          La soirée s’est terminée au 9 ème étage de l’ESSIG pour un pot de l’amitié vers 22h30

          J’avais de nombreuses questions à poser, mais Jacques Sapir qui était le mieux à même d’y répondre n’était pas là.

          S’ils passent dans vos environs, n’hésitez pas à y aller, il y a beaucoup de choses à apprendre et l’atmosphère est détendue et super sympa.

            1. MCA

              Ca aurait été rigolo qu’on s’y rencontre…. :o)))

              Voir la vidéo est intéressant, mais l’intérêt de telles réunions est aussi de pouvoir discuter directement avec les intervenants sur des sujets qui nous intéressent.

            2. Pheldge

              Ô Bellisimme, ô traîtresse, ô femme insouciante, vous tentâtes de m’égarer en changeant de pseudo … mon cœur saigne de cette félonie indigne 😀

                1. Pheldge

                  Et pour bien enfoncer le couteau dans la plaie, elle m’appelle « mon bon », bientôt ce sera « mon brave » avec ce doux parfum de mépris et de condescendance …
                  Et moi d’accepter tristement, le sort qui m’est réservé, errant l’âme en « paix noeud » *…

                  * quand même, je ne vais pas m’heureux, niais ! faut pas déconner non plus 😉

                  ** Heureusement que dans la vraie vie je suis plus que comblé ! 😉

                  1. BDC

                    Vous préfériez « Maître Pheldge » ? Je peux continuer si vous insistez. C’est pas la vraie vie ici, vous ne me connaissez pas, ne savez rien de moi, mais parfois des choses extraordinaires se passent.

                  1. Pheldge

                    Ah, mon pauvre papet, la jalouseté de ta méchancetise ça te fait deux péchés capiteux que tu regretteras bientôt 🙂

                    1. Bonsaï

                      @ BDC, 5:16
                      C’est donc avec maestria que vous avez upgradé votre arsenal symbolique afin de rediriger vos compétences à des niveaux plus ouvertement intellectuels.
                      Nul doute que le vieux pirate saura aussitôt s’adapter en fin lettré à ces nouvelles dispositions…

                    2. BDC

                      Bonsaï, très chère amie, c’est vous qui m’avez upgradée il y a bien longtemps. Nous sommes peu de femmes à intervenir, vous tenez le rôle de l’intello philosophe du blog, une génération (et je suis gentille) nous sépare et au lieu de me traiter avec condescendance, vous m’avez toujours traitée à égalité, ce dont je vous suis infiniment gré. Mais la nature revenant au galop, si j’essaie d’être plus sérieuse, le contenu de mes posts ne va pas changer par miracle, vous risquez d’être déçue, désolée !

                    3. Bonsaï

                      Pour vous dire la vérité et sans vous flatter, vous ne me décevez jamais.
                      Vous lire est toujours un plaisir, car contrairement à d’autres, vous présentez vos commentaires avec une écriture élégante et alerte, tout en ayant à cœur d’y introduire des éléments d’information ou tout simplement, de la bonne humeur.
                      A vous lire donc, très souvent !

                    4. Pheldge

                      Psttt BDC , en français classique, celui d’avant flamby et Belkacem, on dit « savoir gré » … je vous sais gré, donc. Mais je suppose que c’est votre clavier qui est le fautif 🙂

                    5. Bonsaï

                      Tant qu’à faire le réparateur de torts, vous auriez pu pointer l’insolence du « une génération (et je suis gentille) ».

                    6. BDC

                      Oh la honte pour savoir gré !!! Je n’ai jamais fait la faute dans les mails pro, je le savais, bah voilà, les bêtises arrivent. Je répare en disant (pas pour vous Pheldge) que « se rappeler » est transitif, on dit  » je me rappelle quelque chose, je me souviens de ».

                    7. BDC

                      Bonsaï, merci beaucoup pour vos encouragements. J’aimerais bien intervenir en même temps que les autres, mais c’est pas possible, à moins de me transformer en marquise des langes. Mes idées anti-féministes doivent venir de là : libérée du foyer pour m’aliéner au travail, quel progrès ! Je veux tout et son contraire, comme les autres finalement !

                    8. Pheldge

                      Oui Bellissime, « je me le rappelle, et je m’en souviens », pour vous aider à mémoriser.
                      Mais disez-moi, ô coquelicot champêtre, « marquise des langes » sous-entendez-vous que vous travaillez dans un EPHAD , à changer (statistiquement) les couches des pensionnaires ?

                    9. BDC

                      Pheldge ! MDR ! J’admire votre art du détournement. Vous voulez que je m’occupe de vous dans mon EHPAD ? Ou alors c’est pour Harry ? C’est pas sympa ça !

                    10. Pheldge

                      Et Marquise des Langes , si c’est comme ça que vous soignez Herr Schön … alors, bravo , Jessica 🙂

                    11. BDC

                      MDR … Bonsaï : un changement de pseudo et une panne de mon SI pro plus tard, on en revient aux fondamentaux avec Pheldge et GO en moins d’une journée !

                    12. BDC

                      Avec ces deux-là, impossible de rester insensible. Ce qui est intéressant ici, c’est quand les femmes ressentent et expriment de la tendresse, les hommes la reçoivent comme de la condescendance.

                    13. Pheldge

                      GO tu confonds avec la descendance du même con … appelée aussi co-descendance.
                      Comme dirait Flamby « c’est pas quand t’es sans dents, c’est quand j’ai trop bu … »

                  2. Bonsaï

                    @ BDC 18:54
                    On a beau regarder, on ne distingue aucun excès de condescendance dans vos aimables propos. Bien à tort, auraient tendance à estimer certains observateurs. On comprend bien que sur ce court vous venez exercer quelques uns de vos plus récents sortilèges à l’encontre des partenaires un peu balourds que le sort vous a tirés. Ne désespérez pas, d’autres attendent l’heure de vous complaire, silencieusement embusqués dans l’ombre…

            1. MCA

              LOL,

              Je me doutais bien que ça allait vous intéresser Major, j’attendais que vous vous manifestiez.

              Si ça continue, toute la tribu H16 va s’y retrouver (excepté GO pour cause d’allergie dermatologique je suppose, mais je tiens à le rassurer, serrer la main ne fait pas partie des obligations en ce qui concerne les invités… :o)))).

              Allez-y je vous le recommande, pendant 2 heures ils traitent de différents sujets économiques et géopolitiques (j’ai bien aimé les explications géostratégiques sur le pétrole, la situation aux US, la loi de réforme du travail directement issue des recommandations européennes etc..), le tout alterné de questions/réponses et ensuite un pot qui dure 1h30 durant lequel on peut discuter en tête à tête avec les intervenants.

              Ce qui s’y dit sort du ronron habituel des médias « dormez braves gens »; ça fait du bien de temps à autres d’être autre chose qu’un spectateur passif même si nous ne pouvons pas faire grand chose à titre individuel pour influencer le cours des évènements.

              Je pense à titre personnel qu’il vaut mieux comprendre les situations, même s’il est désespérant d’être impuissant à infléchir la trajectoire de l’avenir.

              Au sujet de l’Euro quand j’ai posé la question à O Berruyer de savoir si les dirigeants politiques étaient C.. ou le faisaient exprès? il m’a confirmé sans hésitation que c’était de leur part de la pure incompétence : effrayant!

              Regardez leur programme de conférences sur le site des Econoclastes, il y en a peu à Paris, elles sont surtout en province ou à l’étranger (Belgique, Suisse etc..).

                1. BDC

                  Ahhh … J’attendais une réaction ! Sapir est loin d’être un libéral, c’est sûr. Mais vous trouvez que ses positions sur la sortie de l’euro c’est du n’importe quoi ?

                  1. gameover

                    BDC j’attendais aussi et devant ce qui ressemblait à une pâmoison générale j’ai commencé à consulter la blogroll, on ne peut pas être contre tous !

                    Par hasard je suis tombé une fois sur Sapir & Co dans un « ce soir ou jamais »
                    – c’est la faute à l’euro car on ne peut pas dévaluer
                    – c’est la faute à l’Allemagne qui est un passager clandestin (15:55)
                    – c’est pas de notre faute, on a une meilleure productivité que l’Allemagne… j’ai les chiffres
                    – on a aucun problème de coût du travail en france, juste un problème d’inflation différentielle (qui a une origine cosmique?)
                    – le salaire médian stagne mais le salaire des 50% en dessous a baissé (14:55) MDR… personne ne relève
                    – nous on fait tout bien c’est les autres
                    – il n’y a pas de contraintes sur le marché du travail ni de problèmes de qualification (35:00)
                    ……..
                    Heureusement y en a 1 ou 2 autres sur le plateau

                    1. gameover

                      Là où je me marre c’est qu’à l’époque de l’émission (janv 2014) l’euro était à 1.36, c’était la fotalero… et maintenant il est à 1.10… et la situation en france est pire !

                    2. Calvin

                      Ils sont « cohérents » :
                      En 2014, c’est la faute à l’euro.
                      En 2016, c’est la faute à l’Allemagne.
                      Sans oublier : en 2013, c’est la faute à Sarko !

                    3. BDC

                      GO, je sais bien que c’est un gauchiste, mais des fois qu’il dirait des trucs intéressants sur la sortie de l’euro, le reste est du bullshit pour moi aussi.

                    4. gameover

                      Bonjour BDC. Tu remarqueras que je n’ai pas utilisé le mot gauchiste et je l’utilise même rarement.
                      Je pense que tous ceux qui accuse l’euro pourrait tout aussi bien accuser le mètre s’ils ne sont pas assez grand ou la beauté d’un Apollon si leur femme les trompe.

                      S’ils mettent en avant l’euro c’est avant tout pour détourner le regard d’autres évidences : c’est un bouc émissaire bien pratique, mais juste pour la conversation du moment (cf la baisse de l’euro). D’ailleurs il faut voir Sapir mettre fin à un débat quand les chiffres ne lui conviennent pas, il a les siens. C’est de la malhonnêteté intellectuelle. Je suis surpris de voir tant de gens à qui l’on arrive à dire qu’un truc est rouge alors que c’est bleu.

                    5. BDC

                      Bonjour GO, je suis entièrement d’accord avec vous sur l’euro comme bouc-émissaire, pour éviter de parler de problèmes plus importants et qui fâchent davantage. Être contre l’euro ça fédère admirablement, voyez le succès d’Asselineau, comme Hayek l’a expliqué : c’est tellement facile de rassembler contre quelque chose de négatif et de détruire, mais pour reconstruire un projet positif, là il est bien embêté car il est heurté à toutes sortes de divisions. Pour moi l’euro est une aberration économique qui ne tient que pour des raisons politiques, l’opinion publique est contre et ce, pour les raisons que vous évoquez très justement, ça risque de mal se terminer car ça fait monter le « populisme ». Voilà pourquoi je m’intéresse aux scénarios de sortie de la zone euro.

                    6. gameover

                      Oui BDC mais leur seul but est de pouvoir dévaluer.
                      Sapir le dit à 6:50 très clairement. Jamais on ne parle de baisse des dépenses.
                      Bah moi à choisir je préfère l’euro avec quelques mecs qui doivent se mettre d’accord sur une politique monétaire que le franc avec un seul, l’état, qui prend la décision suivant ses seules dépenses.

                    7. BDC

                      Oui, vu comme ça ! C’est clair que l’euro a au moins le mérite de contraindre l’Etat français à ouvrir les vannes de la dépense publique un peu moins grandes, sans l’euro c’est open bar !

  3. Higgins

    Transportant recemment, via Blablacar, un parisien de longue haleine, celui-ci m’indiquait, au cours de notre conversation, que jamais il n’avait trouvé la capitale aussi sale. Je précise qu’il n’avait rien d’un extrémiste de quelque bord qu’il soit. À Paris comme ailleurs le Socialisme se présente telle qu’il est, une lèpre destructive et malsaine. Et dire que çà et la, on parle de la candidature d’Attila la magnifique pour l’année prochaine.

    1. Aristarkke

      Pour la saleté des rues de Paris, je confirme. Je suis en chantier depuis trois semaines à deux pas de la mairie du XVIIIÈME. Si les abords immédiats restent très convenables, il faut rester aux abords pour ne pas voir la dérive…

      1. Pheldge

        Roohhhh , c’est pas bien ça, de critiquer ouvertement ce haut lieu de mixité ethnique et de diversitude enrichissante qu’est le XVIII ème !
        A propos, ça existe toujours, « le marché aux voleurs » à la sortie du trom’ Barbès, le long du boulevard ?

        1. Royaumont

          voleurs ? c’est un concept petit-bourgeois. On parle de redistribution solidaire autogérée. Et festive, quand on est dans le Paris de Stupidalgo.

  4. Yrr

    Il faut que ce soient les Japonais qui viennent nettoyer notre capitale ?
    Je me sens mourir de honte en tant que Français. Mais pas nos dirigeants, ni même la plupart de nos concitoyens…

  5. Aristarkke

    D’ ailleurs, depuis le 1er Juillet 2015, les plus de 3,5T, y compris les cars et bus immatriculés avant le 01.01.2001, sont déjà officiellement bannis des rues de Paris.

      1. sam00

        À vélo !
        Comme ça en plus ils toucheront la royale l’indemnité kilométrique de 0,25€ / km dans la limite de 200€ par an avant taxes 😉

  6. Nathalie

    J’avais un petit appart dans le 13ème du coté de la Place d’Italie. Vendu parce que je ne voulais pas louer (et me retrouver avec des locataires mais pas de loyer), les taxes et les charges augmentaient dramatiquement et l’insécurité aussi. Ma voisine a été victime d’un dealer qui faisait ses petites affaires dans l’entrée de l’immeuble. Elle en est encore traumatisée. Toutes les nuits ce sont des hurlements, des courses, des lâchers de bouteilles… Et des poubelles sauvages à l’envi. Quand j’avais acheté ce bien, c’était un quartier tranquille et sympa. En l’espace de 5 ans c’est devenu n’importe quoi, les gens « normaux » commencent à partir… Quand je l’ai vendu on m’a d’ailleurs fait remarquer que le coin n’était pas très coté pour toutes ces raisons. Je m’en suis bien tirée mais les autres propriétaires ne seront sans doute pas aussi chanceux.

    1. theo31

      Mon frère a mis moins de 24 heures pour vendre son appart de Ménilmontant, trop content de s’en débarrasser entre les loyers impayés et les affres de la copropriété.

      1. Aristarkke

        Je recommande la saynète de Mickaël Di Gregorio sur l’ arnaque Mae… Taper ces mots dans n’importe quel moteur de recherche vous mènera au Graal…

      1. Royaumont

        Comparer Maé à Bach ! Rhoooo, mais j’en ai provoqué en duel pour moins que ça !
        Pourquoi pas comparer les Tags du métro et les fresque de fra Angelico, pendant qu’on y est.
        Et non, Marc Levy n’a pas écrit Tristes Tropiques !

  7. yoananda

    C’est quand même surtout la hausse vertigineuse des prix de l’immobilier qui chassent la classe populaire bien plus que le socialisme.

    Je n’a pas compris en quoi l’insécurité (faisant fuir les pauvres) attirait les riches à la place ? Ils se disent qu’ils pourront se payer leur sécurité personnelle malgré l’ambiance ?

    1. Duff

      Parce que le socialisme en matière de marché immobilier vérolé et organisant la pénurie et le copinage des HLM n’a pas sa part de responsabilité? 😉

          1. yoananda

            et donc ?
            toutes ces règles et contraintes sont apparues en 2000 en même temps que l’Euro et le début de la bulle (cf le friggit) ?
            ou bien elles existaient déjà avant, à l’époque ou il n’y avait pas de bulle ?

            1. sam00

              Et donc Vincent Bénard explique fort bien la conséquence des réglementations étatiques sur l’utilisation de la propriété foncière, et leur conséquences en termes de bulles immobilières

              Je ne nie aucunement que l’arrivée de l’Euro et des taux zéro a amplifié le phénomène … au contraire ! Et lui non plus!
              Quand on solvabilise des insolvables à coup d’argent fraîchement imprimé, cela provoque forcément des bulles

              Ce que je vous proposait comme lecture, c’était de vie que l’on ne peut pas accuser l’Euro de tout … c’est même dangereux car cela exonère nos élus de leurs turpitudes ..

              1. gameover

                Un bémol quand même : les taux bas solvabilisent des insolvables donc augmentent la demande donc tirent les prix vers le haut… ce qui désolvabilise ces mêmes insolvables. Donc c’est neutre sur les insolvables ou à la marge.
                Ce sont les solvables qui tirent les prix vers le haut et il n’y a pas de risque de non-remboursement (hors interventionnisme étatique (prêt à taux zéro…)

        1. Duff

          Aucun rapport avec la monnaie. Ou très lointain car on a prêté à des taux d’intérêt qui ont permis à ceux qui avait un job correct à acheter tout ce qui se présentait. Mais les lois stupidement favorables aux locataires et l’arrivée de Airbnb a montré combien le marché parisien était fermé aux classes moyennes. Avec l’encadrement des loyers on n’a pas fini de contempler le spectacle socialiste pop corn à la main.

    2. Ben justement, c’est ce que dis à la fin : tout ceci est incohérent. On veut chasser certaines populations, pour ensuite nettoyer, mais dans l’immédiat, c’est incohérent.

      1. Val

        @h16 cela paraît incohérent mais ne l est pas. Ce sont des adeptes de bourdieu : ils aiment les extrêmes : les très riches , les très pauvres , les dépravés , les révolutionnaires de salon ou pas . Ils haïssent les « moyens » les » normaux les gens « bien comme il faut » .

    3. Gerldam

      Ce qui est le plus diffcile à comprendre, c’est comment les parisiens ont pu élire une nouille pareille. De mon temps, l’idée même d’un Paris socialiste (officiel hein!) aurait fait rire tout le monde.
      On dit qie les poissons pourrisent par la tête. Apparemment les pays aussi.

      1. Deres

        Via les implantations de HLM, la mairie de Delanoë a fait bien pencher plusieurs arrondissement vers le socialisme. Et malgré cela, la victoire de Anne fut difficile. Elle poursuit d’ailleurs avec acharnement ce grand oeuvre avec l’espoir de faire basculer de nouveaux arrondissement avec sa stratégie de rachat d’appartement quand il n’y a plus de place pour la construction de HLM. Le projet de fusion des départements centraux est aussi probablement destiné à cela.

        1. Higgins

          Cette persévérance dans la nocivité me fascine. La volonté de destruction de l’exiqtant est totale au nom d’une idéologie dont le côté néfaste n’est plus à démontrer. C’est ainsi qu’il existe un projet débile de transformer l’hôtel de Brienne, en passe d’être évacuée par la Défense en vulgiare HLM, l’idée sous-jacente étant de faire à terme basculer le 7eme arrondissement du côté obscur de la Force. Je me souviens d’avoir lu un propos de Blum qui déjà, il y a plus de 80 ans, souhaitait la destruction de l’ordre ancien. Ses descendants s’y emploint avec zèle.

          1. Val

            @Higgins : »Cette persévérance dans la nocivité me fascine » +1 , cette capacité à toujours aller vers le pire est stupéfiante . Ma lecture est que ces gens se promènent avec une haine d’eux mêmes hypertrophiée, elle les submerge , ils irradient la haine et la destruction.

        1. Duff

          Oui et quand la NKM est allé cloper avec des polonais dans la rue, on s’est foutu d’elle. En attendant, Hidalcoco vous la verrez jamais à la soupe populaire, les sans dent ne votent pas.

      2. MCA

        @Gerldam – 16 mars 2016, 10 h 09 min

        « comment les parisiens ont pu élire une nouille pareille »?

        C’est le lot de toute élection :

        On achète la pochette surprise et c’est en l’ouvrant qu’on découvre le cadeau, et… il est trop tard pour changer d’avis.

    1. Higgins

      Je suis assez bons place en ce moment pour savoir que le bénévolat est en passe d’être éradiqué, en particulier dans les mutuelles. Les socialistes ne supportent pas qu’on puisse travailler gratuitement, spontanément et surtout efficacement.
      Ce matin aux Experts, le rédacteur en chef de la revue « Alternatives économiques » a démontré son sectarisme et a confirmé qu’il avait une vision archaïque et je dirai soviétique (dans l’esprit) du monde du travail. Réellement impressionnant.

      1. Deres

        Les mutuelles sont des associations difficiles à noyauter car il y a des votes internes par les mutualistes. C’est uniquement pour cela que ce système n’est pas apprécié des étatistes qui forment nos zélites. Si ils pouvaient prendre le pouvoir plus facilement par simple copinage et nomination sur ces mutuelles, cela ne leur poserait pas de problème.

      2. Royaumont

        Le bénévolat a deux défauts majeurs, aux yeux des socialistes :
        – comme il n’y a pas de rémunération, il n’y a pas de taxe, c’est un manque à gagner pour le fisc. N’oublions pas que nous vivons pour alimenter le fisc, rien d’autre.
        – un bénévole, c’est quelqu’un qui prend une initiative, et parfois même sans rien demander à l’état, sans cerfa, sans demandes de subventions, librement. Croire qu’on peut faire quelque chose sans la tutelle de l’Etat est dangereusement subversif. Si une telle idée se répand, imaginez les dégats, le role et donc le pouvoir de l’état serait remis en cause. Inacceptable.

        Le bénévole est un danger, comme l’entrepreneur. Mais ce dernier, au moins, on peut le racketter.

        1. Val

          @royaumont et un bénévole , c’est ce salopia*d qui pique le boulot de l’honnête travailleur et en plus gratuitement , un vrai gâcheur de métier . Franchement on devrait les pendre …. 😉

            1. lafayette

              il en faut pour équilibrer les politico-socialo qui sont nombreux à ne rien faire pour très cher.
              Avant je n’avais pas trop belle opinion des bénévoles, mais depuis que la rémunération est tombé à peau de chagrin, je travaille pas loin du bénévolat. On peut vendre des mots plus cher que des actes ou des biens.

    2. bibi

      Le bénévolat c’est très socialiste à condition qu’il soit organisé par l’état, et tout régime socialiste se doit de répondre à l’altruisme débordant de sa population en créant des centres répondant aux doux noms de Laogai ou Goulag pour les plus célèbres.

        1. Higgins

          La notion de générosité n’est pas socialiste car elle sous-entend qu’elle n’a pas besoin de spoliation pour exister. Idem pour le bénévolat, sans spoliation, pas d’onction socialiste.

          1. lafayette

            et d’ajouter les bénévoles à étoile jaune, on aura bientôt fait le tour de la palette socialiste.
            Mais beau mode de fonctionnement n’a plus rien de très différent à celui de l’esclavagisme. A la limite le rétablissement du revenu universel inconditionnel, c’est bien ce que fournissait les nombreux comptoirs et l’esclavage. A quoi bon ne pas aller au bout des avantages du système.

  8. Bonsaï

    Comme le souligne Yrr, le fait que des citoyens Japonais se sentent obligés de nettoyer par eux-mêmes la capitale française constitue bien l’humiliation ultime. Quand on connaît le culte de la propreté méticuleuse de ce peuple, on se sent soi-même toujours un peu le barbare (par opposition à civilisé).
    Mais là, on touche vraiment le pompon, le prix Nobel de la déchéance d’une grande nation. Même dans les pays africains, on n’a jamais vu ça.
    Merci encore une fois à H16, qui n’a pas hésité un instant à mettre de côté sa légitime fibre patriotique pour nous révéler ce dossier dérangeant…
    A quand les foudres de l’OMS ?

    1. Lambda Expression

      En conséquence, je propose de passer de

      « Petites chroniques désabusées d’un pays en lente décomposition… »
      à
      « Petites chroniques désabusées d’un pays décomposition accélérée… »

    2. bibi

      Vous ne comprenez pas que les touristes Japonnais sont responsables de la saleté à Paris en effet par leur recours massif aux plateformes de type Air BnB ils se soustraient au paiement de la taxe de séjour de ce fait la Mairie de Paris n’a plus les moyens d’assurer le nettoyage de la ville à cause du manquagagnais.

  9. MadeInCH

    Dites-mois…
    Si je viens, en tant que touriste ou visiteur à Paris, avec ma vielle Skoda de ’99 à plaques helvétiques, kesske je risque?

        1. Aristarkke

          En l’ état actuel et sauf si la voiture date vraiment, le risque est faible. Mais il serait question de mettre des portiques avec lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation, au loin pour les Grançaises….

            1. Lorelei

              Comme en Italie? Dans certaines villes, il faut enregistrer son numéro de plaques pour pouvoir entrer dans le centre-ville.
              A défaut, c’est une amende qui peut rapidement devenir très élevée.

                  1. Pheldge

                    Exact, d’autant que désormais, Cuba c’est encore plus tendance …
                    Tiens, je vais ressortir mes T-shirts du Che !

                    Nan, je rigole, rassurez vous ! 😉

    1. Pheldge

      parce que tu as encore la naïveté de croire que tes arguments seront entendus par un tribunal, toi simple pékin ? ( Major, pas frapper, Major, pas frapper … 😉 )

  10. Gerldam

    Et maintenant, il parait qur l’équipe de cet animal borné voudrait installer des bidonvilles dans le bois de Boulogne, juste devant les beaux immeubles du Boulevard Lannes.
    Les riverains hurlent à la mort (en imaginant la valeur de leur appart baisser soudainement de 30% ou plus).

    1. Bonsaï

      Pas des bidonvilles, mon bon Monsieur. Des logements pour les « migrants », dont je vous rappelle que la France a réclamé son dû de 35’000 individus (à ce jour, seuls quelques centaines ont été réceptionnés).
      Par manque de locaux adéquats ou par mauvaise volonté, je ne saurais le dire…

      1. Aristarkke

        Faut dire qu’il y a urgence! Y’a déjà une smala estampillée syrian genuine qui fait la manche auprès des automobilistes à la sortie du périph extérieur de la porte de Clignancourt. Quand je dis smala, je vois surtout la femme + 4 marmots mais pas le géniteur… Il est peut-être en train de contrôler l’ autre sortie du périph intérieur comme tout prospecteur soigneux… Quand au syrian genuine, je ne suis pas (encore) expert. A brûle -pourpoint, j’ aurais dit du Rom pur sucre (de canne) mais je n’affirme rien… 😕

        1. Bonsaï

          Ah! on sent bien là le Sherlock Holmes aguerri, qui ne s’en laisse pas conter si facilement !
          Ce n’est pas à vous qu’on ferait un coup à la Leonarda, car inflexible et documenté vous êtes…

    2. nemrod

      Raison pour laquelle j’ai acheté mon appartement dans le quartier de la crevure socialiste maire à vie de ma bonne ville de Province.

      Son principal opposant habite à proximité également.

      On n’est jamais trop prudent.

    3. rené-pierre samary

      Celle qui éructe et broute s’est fait traiter de sal..pe par les manifestants en costume-cravate… Indignation de la dinde de service sur France-Sphincter, qui s’indigne devant du « jamais vu » : des bourgeois qui veulent vivre « entre eux ». Le vivre « entre soi », à Aubervilliers, c’est autre chose, bien sûr !

      1. MCA

        Ca a au moins l’avantage de fournir un beau sujet de conversation à teatime.

        D’après ce que j’ai lu, les constructions devraient être assez sommaires.

        Donc une fois les tenants du pouvoir actuel virés, une petite intervention de pelleteuse mécanique à la façon camps de Calais devrait remettre les choses dans l’ordre assez rapidement et nos bourgeois des beaux quartiers retrouver le sourire après une sacrée frousse.

  11. toto

    Bonjour,

    J’imagine que les voitures de collections seront exemptées de cette interdiction, non ?
    Sinon, il est possible nombre de collectionneurs parisiens seront bien embêtés pour rentrer chez eux le dimanche…

    Donc, si votre voiture a plus de 20 ans, elle sera interdite, si elle a plus de 30 ans, ce sera ok ! Vouiii…

    1. bibi

      De toute façon voiture de collection exemptée ou pas en mai 2017 si je suis président je ressors la DS immatriculé 1PR75, si c’est DSK il ressortira la SM cabriolet.

    2. Calvin

      Pas question d’interdire des tournages avec des véhicules anciens dans Paris !!
      Sinon, que diront les bobos réalisateurs, les bobos producteurs, les bobos intermittents… ??

      1. bibi

        La plus part des véhicules de tournage en dehors de la carrosserie ne sont pas entretenu donc les moteurs ne fonctionnent pas et pour ceux qui ont besoin de rouler autrement qu’en étant poussé les moteurs ont été changé et parfois même le châssis.
        Le problème des véhicules anciens c’est que les mécaniques sont un peu sensibles et perdre une journée de tournage pour une voiture en panne c’est pas glop.

  12. cherea

    Bonjour,

     » force est de constater que concernant la sécurité, mandat normalement impératif de la Mairie… », sauf erreur de ma part la Mairie n’a aucun pouvoir de police et que ça relève de la PP paris qui dépend du ministère de l’intérieur, c’est vrai que c’est un point sur lequel on ne l’entend jamais…sauf comme Delanoé pour gueuler sur les bastons aux abords du Parc des Princes avant le plan Leproux.

    Je voulais ajouter aussi, je parle avec d’autres Français dans ma chouette ville de Madrid, problème numéro 1 de Paris: sécurité…sans parler de la saleté… par exemple, à Paris, ma femme ne rentre jamais seul le soir, ici aucun problème. J’ajoute évidemment les merdes de chien

    En fait, le problème de Paris, est qu’il y a eu un changement global de population et que je vois très mal disons la mairie repasser à droite, entre tous les agents de la mairie de Paris, ceux de l’ap-hp qui ont leur appart dans Paris quasi à l’oeil sans parler de l’empilement de populations traditionnellement acquise à la gauche dans le nord et l’est parisien. Bref la ville était mieux tenue avec Tiberi…mais bon je pense que NKM ou Hidalgo c’était pareil.

    Enfin vous avez entendu parler de l’installation d’un baraquement de miséreux dans le bois de boulogne à côté de la piscine d’auteuil pour ceux qui connaissent, bref je vous laisse écouter l’édito politique de Thomas Legrand de France Inter, ce matin.

    De plus la mairie se branle sur la mixité sociale de Paris, personnellement, je trouve qu’il n’y a aucune diversité sociale mais bien ethnique…le PS confond diversité sociale & diversité ethnique dans le style non-blanc=pauvre…ce qui fait qu’en réalité à chaque fois que je vais à Paris, j’y trouve un conformisme hallucinant…

    Franchement qui à Paris, a pour voisin un ouvrier, un manuel…de moins en moins

    HS, H16, on a compris que vous n’aimiez pas Maé et parfois plutôt que dire qui vous n’aimez pas, pourquoi pas partager ce que vous aimez?

    1. « la Mairie n’a aucun pouvoir de police »
      Paris est peut-être un cas particulier, mais la sécurité de la ville dépend aussi du maire qui est le premier officier de police judiciaire dans ce cas. Notamment, il est investi de pouvoir de police contre la déliquance. La police municipale s’inscrit également plus largement dans le cadre de la politique de prévention de la délinquance prévue dans le code de la sécurité intérieure publié en mars 2012 (Cf. articles L.131-1, et L. L132-1 et suivants, disponible sur Légifrance) récemment renforcée par la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance…

      Enfin bon, il ne s’agit pas d’ergoter : les autorités au sens large n’ont manifestement pas pris leurs responsabilités. Que ça se cache derrière le petit doigt entre la Mairie et la PP, c’est du standard de pleutres et d’incompétents.

      Et sinon, pour répondre à la dernière remarque :

      http://h16free.com/2009/09/01/648-mother-of-all-funk-chords
      http://h16free.com/2011/10/26/10875-exclu-la-playlist-actuelle-des-dirigeants-de-la-zone-euro
      http://h16free.com/2010/03/29/2182-quelques-notes-de-musique-dans-un-monde-de-brutes

      y’en a d’autres

        1. Kutiman est un monteur & un musicien assez génial…

          Si vous cherchez, il y a d’autres billets avec quelques références youtubesques.

          1. Pheldge

            C’est d’abord un musicien ! on peut aussi bien composer avec des samples quand on sait où on va. Perso, je trouve plus facile et plus jouissif de le faire avec de vrais instruments, et de vrais gens. Il y a un truc qui s’appelle la sensibilité humaine, ce petit truc qui fait qu’une interprétation est chargée d’émotion …
            Enfin, entre Christophe Maé, et le rap français avec Booba et compagnie, les artistes UK et US n’ont rien à redouter ! 🙂

  13. MadeInCH

    HS. Taux négatifs.
    http://www.lematin.ch/economie/entreprises/banque-alternative-suisse-forme-2015/story/16626724
    « La BAS est le premier établissement bancaire du pays à avoir introduit, le 1er janvier 2016, un taux d’intérêt négatif pour ses clients. Il s’élève à 0,125% sur les comptes courants pour les transactions financières privées, alors qu’un taux d’intérêt nul prévaut pour les autres comptes.

    Dès 100’000 francs de dépôt, l’établissement bancaire prélève auprès des particuliers le taux d’intérêt négatif de la Banque nationale suisse (BNS) de 0,75%. Le seuil s’élève à 500’000 francs pour les sociétés et à 1 million de francs pour les entreprises. « 

  14. Harry Tuttle

    Habitant le XVIIIème, je me rappelle de cette initiative qui m’avait fait fulminer :
    http://www.dixhuitinfo.com/environnement/article/les-habitants-du-18e-invites-a
    Je cite l’article : « Les habitants du quartier La Chapelle, dans le 18e arrondissement de Paris, sont invités par la mairie à participer à une opération de nettoyage de leur quartier, samedi 15 novembre 2014. »
    C’est la double peine, payer ses impôts pour ensuite faire le travail soi-même, dans une atmosphère festive et citoyenne. Hallucinant.

    1. Aristarkke

      Surtout qu’à Paris existe la taxe de balayage des voiries, distincte des autres impôts locaux. Elle est appelée auprès des syndics dans le cas des copropriétés, ce qui la rend discrète et permet au passage de faire croire aux têtes-de-veaux qu’ils paient moins d’impôts locaux…

  15. Aristarkke

    😆 😆 😆
    You make my day!!!
    Père de famille en AX (GT)!!!
    Vous avez omis le GT pour que je ne me sente pas trop visé, Monseigneur???

  16. Domdu55

    HS mais pas complètement,ça se passe dans le transport,outre la petite augmentation régulière du péage,comme récemment,il y en a une bien plus mastoc:votre VL qui fait plus de 3 mètres de haut aura droit au tarif classe 3 voir classe 4 (explication d’un péagiste pour classe 4«si votre véhicule a deux essieux a l’arriere»,celui que je conduis n’est pas ainsi.il fait 3m 05 cms,passait en classe 2,récemment classe 3,et une fois en 4) moi..je croyais que la classe 4 etait seulement pour poids lourd,le tarif est beaucoup plus élevé,les possesseurs de camping-car vont avoir de désagréables surprises sur autoroutes.

  17. Akar

    Bien sur que le dogme a remplacé le plan. Le socialisme est devenu une religion. Le dogme a remplacé l’analyse des faits, à l’aide de ses principes infaillibles (!) hérités du 19ème siècle. Par ex.: l’ égalitarisme contre ceux qui réussissent mieux que les autres. Les socialistes finiront par coller une taxe sur les belles filles et les beaux gosses parce que c’est pas juste pour les boudins. Le tout à l’abri d’un statut général qui évitera à chacun  » le trouble de penser et la peine de vivre ». Hayek l’avait décrit dès 1941 comme le « chemin vers la servitude ». Ca se vérifie.

  18. kekoresin

    La dernière fois que je suis allé à Montmartre, ça a été un grand moment! Les escaliers étaient encombrés de minorités super visibles, picolant de la Munster Braü et égayant le paysage de cascades mordorées mais malodorantes. En haut, des vendeurs de merdouilles chinoises baragouinent en serbo-croate en harcelant les touristes pendant que leurs cousins sondent les poches. Tout ça se passe à moins de 10 mètres d’un attroupement de fiers policiers visiblement en pause sandwich. Bref, tout un écosystème qui jouit de la tolérance des autorités et des services sociaux.

    Encore une fois l’état français fait montre d’une extrême générosité et une incompréhensible tolérance envers les sans papiers, les sans remords et les sans gênes. Par contre, envers les contribuables qui continuent à voter comme des abrutis pour des abrutis, la punition est sans appel.

    Alors qu’on poursuit des curetons pour avoir glissé leurs goupillons sous des aubes d’enfants de cœur, l’état devrait être poursuivi pour l’enculage généralisé de ses enfants légitimes, dont la naïveté consternante les fait se pencher en avant pour ramasser les miettes de la démocratie. La recette est la même, l’éducation, la propagande, la honte et les menaces clouent le bec des victimes, et les bourreaux continuent à ripailler sur l’autel de la si lucrative république!

    1. Val

      @keko +1 , j’apprécie ton geste d’ouverture en direction des curetons mais perso je pense que c’est un bonne chose qu’on les colle au mur à défaut d’autre chose . Je regrette seulement que l’on ne nettoie pas plus les écuries d’Augias de l’ed nat dans le même domaine …

      1. Peste et coryza

        @Kekoresin

        Parce que les racailles d’en bas et celles d’en haut partagent le même gout pour l’argent facile et le lucre, peut être ?

      2. kekoresin

        Tout à fait d’accord avec toi, même si je ne fais montre d’aucune ouverture envers le clergé, étant un hétéro con-vingt-cul et un défense acharné de l’intégrité de mes sphincters. Quant à certains profs, cela prouve bien que l’on peut être viscéralement contre l’entreprise mais rester entreprenant 🙂

  19. Bonsaï

    Certes, le tableau que tu brosses ici est fort éloquent et sans appel.
    Je me vois pourtant dans l’obligation d’attirer ton attention sur une petite erreur qui a dû t’échapper, connaissant par ailleurs ta parfaite érudition.
    En effet, « les vendeurs de merdouilles chinoises » dont tu fais état ne sauraient baragouiner en serbo-croate, mais plus sûrement s’expriment dans un dialecte albanophone.
    Et voici la mosquée albanaise remise au milieu du village, et l’église serbe renvoyée dans ses cordes…

  20. Patatrac

    « Club Des Parisiens Qui Adoubent Anne »

    Je sens confusément qu’il y a là un message caché. CDPQ AA, du papier-toilette noté double « A » ?

  21. frigouret

    C’est quand même cocasse cette charge contre les camelots et les vendeurs à la sauvette de la part d’un libertarien anarcap, et le marché libre alors! Ou alors c’est deux poids deux mesures car niveau naissances et pollutions nos petits vendeurs doivent être loin, très très loin, derrière vos héros industriels.

      1. frigouret

        Oui dans la vie il y a des cas fortuits où l’homme le plus perplexe est sujet à des vicissitudes aléatoires, on pourrait épiloguer plus longtemps que les choses en resteraient sans fin.

    1. MadeInCH

      C’est plustôt un 2p2m.
      Le tribuable in peu moins con (ou trop idéaliste) qui tente de faire preuve d’entreprise se voit massacré à coup de CERFA et de taxe-assurances-impôts-prélèvementssolidaires-RéglementPourPasDiscriminerlesGrenouillesNePouvantSauter. Sans compter la gabelle et la compensation carbonne.
      J’oubliais la participation volontaire à l’acceptation forcée du logo TravailEquitable et de la pastille colorée CommerceJuste, le tout de façon généreuse selon l’Evangile de St Étatisus. L’Évangile d’une Nouvelle Genèse.
      Oups… Vous avez oublié la demande de permis d’exister et l’autorisation préfectorale de la mise en place. Sans compter l’examen nécessaire pour la license d’exploitation.
      Votre carte de visite n’est pas aux normes environementale STO1395.
      Et les libéllules! Vous y avez pens aux libéllules?
      Le maire vous facilitera votre implémentation si une petite obole est versée à la fondation locale de la Lutte Contre l’Extrémiste Religieux, qui compte dans ses succès la ferméture/destruction de l’église locale et l’obligation de l’étude du coran dans l’école catholique privée du coin.

    2. bibi

      Lire l’article en entier avant de commenter merci.
      Vous y verrez que ceux qui sont visés ce ne sont pas les camelots (qui ne sont illégaux que par action de l’état qui se croit à décidé qui a le droit de faire quoi et comment) mais les hommes de l’état qui ne font pas le travail pour lequel nous payons tant d’impôts et qui impose à ceux qui peuvent payer des contraintes que n’ont pas à subir les insolvables.

      Avec le socialisme de droite comme de gauche en temps que religion d’état il y en a toujours qui sont plus égaux que d’autres dans la sacrosainte Ripoublique Festive et Citoyenne du Vivrensemble du Bisounoursland Grançais.

      1. frigouret

        Non j’ai bien lu l’article où il est écrit que ces crasseux de camelots sont la preuve vivante de l’incapacité des autorités a faire leur travail.

        1. Val

          @frigouret bon : tant que pas compris ou fin de journee goto début de l article . Si compris gotobed sinon goto toutdebutdublog.

        2. bibi

          Un il n’est pas écrit crasseux de camelots et de deux le point important c’est incapacité des autorités a faire leur travail.

          Vous savez ces autorités qui définissent ce qu’est un commerçant et tout un ensemble de règles à respecter mais qui laissent faire en toute impunité des illégaux pendant que dans un autre temps elles vont acculer au suicide des commerçants pour une erreur commises de bonne fois à cause de lois incompréhensibles.

      2. Voilà.
        Frigouret est cocasse : il ne supporte pas le libéralimMse, ça lui donne des boutons parce qu’on lui a dit que c’était Le Mal sur Terre. Pour lui, le libéral aime l’industriel qui pollue. C’est simple. C’est évidemment très con, mais c’est simple, à sa portée. Comme est à sa portée le fait de me prêter des propos qui ne sont pas les miens pour ensuite m’accuser de les avoir tenus.

        Ce n’est pas très honnête, ça, monsieur Frigouret. Ca frôle le vilain libéralimMse, même.

        1. frigouret

          N’empêche que t’as pondu un article sur la pollution à paris en stigmatisant principalement la 》》 faune interlope et malpropre des camelots illégaux 《《 .
          J’aime pas ton article.

          1. MadeInCH

            La base de l’article, la dénopnciaction de l’article, c’est que les devoirs de base de l’a autorité de Paris ne fonctionne pas:
            – Ramasser les déchets alors que les contribuables payent pour ça.
            – Les insaisissables peuvent auto-entreprendre illégalement sans problème alors que, même si ce n’est que sous-entendu, les saisissables sont massacrés si ils tentent quelque chose.
            – Les pickpockets, donc voleurs, ne sont pas inquétés par la présence de la police.

            1. frigouret

              Je suis de Saint-Ouen, avant c’était le quartier des biffins ( les chiffonniers si on veut) et les vieux m » ont expliqués le traitement des poubelles parisiennes d’avant.
              Donc chaque biffin avait une rue « a lui » , et ce droit de transmettait de génération en génération,. Alors tous les matins il passait dans sa rue avec sa charrette, vidait les poubelles proprement sur une bâche et il triait, tout était recyclé, les vieux chiffons pour les peintures, les pelures d’agrumes pour les parfumeries, les métaux , enfin il ne restait plus que les cendres à la fin du tri.
              Ça coûtait pas un rond aux parisiens et ça faisait vivre toute une population haute en couleur. .
              Maintenant avec le plastique et toute la merde industrielle ça vaudrait plus le coup.
              Moralité il faudrait attaquer la pollution à la base et revenir a des matériaux nobles.
              D’ailleurs même l’eau des égouts servait à arroser et a fertiliser la ceinture verte ( production de legumes) avant les polluants chimiques.

              1. « il faudrait attaquer la pollution à la base et revenir a des matériaux nobles. »
                Ah
                ah
                ah
                Excellente compréhension de l’économie.

              2. MadeInCH

                frigouret 16 mars 2016, 17 h 17 min
                Faut taxer l’internet, méchante consommatrice d’électricité et zone de non-droit pour les pédophiles et néonaze, pour subventionner les pigeons messager.
                Note:
                Récopérer les métaux pour refonte, et les plastiques pour les bruler proprement, et ainsi chauffer et faire de l’élecrticité, ce serait sûrement plus rentable que de trier les épluchures semi-pourries des agrûmes.
                Par contre! Quel travail gratifiant! Et puis quelle joie et quel espoir pour le gamin de savoir qu’il va hériter du travail de son père!
                Pis pour le frère, alors, et la soeur… Komment ke ça se passe???

                1. frigouret

                  Attend ils aimaient leur job les biffins, et puis ils avaient l’ honneur de gagner leur croûte, c’est mieux que le chomdu et puis il n’y à pas de sots métiers
                  Franchement je ne pense pas que ce serait liberticide d’interdire les polluants. Parceque le fait d’utiliser quotidiennement de la javel et d’autres merdes plutôt que du vinaigre et du bicarbonate c’est vachement plus grave que les quelques détritus que les camelots ( peu consciencieux il est vrai) peuvent laisser derrière eux.

                  1. Les polluants sont déjà interdits, hein. Et pour ta gouverne, le vinaigre est bien plus polluant que la javel dans les concentrations industrielles autorisées, même si cela te paraît contrintuitif. Les idées géniales n’en sont pas toujours. Du reste, le vinaigre et la javel n’ont pas du tout les mêmes effets en terme sanitaires.

                    Je n’évoque pas le bicarbonate, avec le vinaigre c’est juste comique.

                    1. bibi

                      L’hydrogénocarbonate de sodium mélangé à l’acide éthanoïque produit un dégagement du méchant CO2 qui va tous nous faire mourir.

              3. MadeInCH

                frigouret 16 mars 2016, 17 h 17 min
                Mais, mais, en y réfléchissant à 2 fois…
                C’est très bien votre idée de déléguer à un privé la récupération et le traitement des déchets!
                Au moins, comme son gain dépendra de sa méthode de travail et de son hardeur à la tâche, ça doît être efficace!
                Par contre… C’est quasiment anti-étatiste! Encore un peu et ce serait presque libéral! Il suffirait que le type doivent acheter sa place de travail.
                « acheter sa place de travail » se faisaient, dans le temps. Par exemple pour certains meunier de village, en Suisse. Le type devaient être débrouille pour rentabiliser l’installation. ça forçait l’efficacité.

          2. theo31

            Quand on est mal équipé, deux solutions se présentent :
            – on essaie d’améliorer ledit équipement
            – on le change.
            Pour vous, la deuxième solution est préférable.

    1. bibi

      Ceux qui trinquent ne sont pas ceux qui votent socialo et le but est de les faire partir pour y faire arriver une clientèle électorale acquise au socialisme le plus crasseux.

    2. Royaumont

      Justement, Stupidalgo tabasse les arrondissements qui n’ont pas voté pour elle. Elle s’affirme non comme le maire de Paris, mais comme le patron de sa cause, occupé uniquement de sa clientèle.

      1. nemrod

        Bah c’est normal c’est une socialiste, c’est sa nature même.
        Ils ont toujours fait ça partout tout le temps.

        Puis quand tout est vérolé ils tabassent de plus en plus de monde.
        Et puis le système s’écroule comme une vieille cabane pourrie.

        Alors ça recommence ailleurs, à un endroit jusque là épargné mais avec son quota optimum de jaloux et de cons.

  22. MadeInCH

    Avez-vous déjà joué à ça?
    http://www.shooter-bubble.fr//bubble-shooter.html
    En fin de compte, comme dans beacoup de chose, je me suis questionné sur ma façon d’y jouer.
    Ce quie st intéressant, c’est que si j’ai une conolle de bille qui descendent à droite, par exemple, alors c’est CETTE colonne qui me met en danger!
    Pourtant, j’ai tendance à tirer mes billes plustot contre d’autres, placées plus haut, plus facile à atteindre.
    Ou bien au travail ou dans mes rangements, j’ai tendance à faire des trucs facile à faire, plustôt qu’à m’attaquer à cette tâche-ci, plus compliquée mais au combiens importante.
    En fait, parfois, j’en tendance à chercher les trucs facile à faire car je ne veux pas commencer à bosser sur cette tâche importante ci qui demande beaucoup d’efforts.
    C’est humain, je pense.
    Pour revenir au sujet, je pense que pour les politiques, c’est pareil.
    Il y a une tâche monstrueuse à accomplir, et les politiques ne veulent PAS s’y atteler.
    Tâche monstrueuse car demandant des efforts, contraire aux valeurs officiellement discourisées, risque de vulnérabilité à certains discours, ou financièrement coûteux sans bénéfice suffisament directs.
    Alors pour faire croire qu’ils font des trucs utiles, les politiques prennent des décisions souvent contr-productives, mais sous couvert officiel de bien/bon/Gaïaphilie/gentillesse, et qui touchent pleins de monde, donc pleins de mondent qui sont touchés et qui se disent « Ils ont fait quelque chose! ». Dans le pire des cas, ce sera impopulaire, mais pendant que jes gens y pensent ou y réfléchissent, applaudissent ou protestent, ces gens n’ont pas le temps de cerveau disponible pour remarquer cette colonne de bille, étroite et persistante, qui grandit, là, à gauche.
    Finalement, un cerveau n’a que [+/-]16~18 heures de temps d’usage conscient par jours.
    Il suffit de l’occuper sur « des trucs » choisi, et ce temps de cerveau ne sera pas utilisé pour constater certaiens choses.

    1. BDC

      Ils sont dans le déni complet « Nooon Paris n’est pas plus sale que les autres capitales…. Noooon il n’y a pas de problème de criminalité : les journalistes c’est que des menteurs ». Pas le droit de dire le contraire sous peine de se faire traiter de facho. C’est le seul moyen pour eux de rester sur leur ligne idéologique.

      1. bibi

        Il y a une dizaine d’année quand j’ai débarqué à Washington D.C ce qui m’avait le plus surpris c’est la propreté de la ville. Le métro malgré son age (30ans à l’époque) semblait neuf, il y règne une odeur agréable, les rames propres à l’intérieur comme à l’extérieur et le personnel aimable et souriant idem pour les bus ça fait un vrai choc en comparant à la RATP.
        Il n’y a pas un mégot de clope par terre ou un papier et pour cause le district emploi à grand renfort public des gens (souvent afro-américains) pour ramasser le moindre papier ou mégot qui viendrait a échoir ailleurs que dans une poubelle.

        1. GPS78

          Je rentre de quelques jours à Washington et New York. Je pense que la comparaison s’st considérablement aggravée. Paris est sale, les banlieues n’en parlons pas, y compris celles de l’ouest comme Versailles ou St Germa en Laye. Quant à la RATP, c’est l’Afrique, tout simplement.

      2. sam00

        Pas de problème de criminalité à Paris … je confirme BDC, ils sont dans le déni complet!

        10 Mars : coups de feu à Paris : http://www.lejdd.fr/Societe/Coups-de-feu-a-Paris-un-blesse-un-homme-interpelle-776779#
        26 février: un braqueur arrêté après avoir renversé un enfant à bord d’une voiture volée :
        http://www.bfmtv.com/societe/paris-un-homme-arme-vole-une-voiture-et-percute-un-enfant-dans-sa-fuite-954738.html
        2 février: coups de feu et course poursuite avec la bac en plein Paris:
        http://www.lepoint.fr/societe/coups-de-feu-et-course-poursuite-en-plein-paris-02-02-2016-2014823_23.php

        etc etc … j’ai même pas cherché plus de 10 minutes sur google … et nous sommes sous état d’urgence (ce qui conduit les médias à se taire sur ces sujets)

  23. scrooge

    Paris est la capitale de la France, elle en est à ce titre l’image condensée.
    Je crois me souvenir que la droite a perdu la capitale suite à l’usure d’un pouvoir largement métastasé par des combines et magouilles de tous ordres depuis l’achat de votes jusqu’à des « soupçons » de détournement. Il a suffit ensuite du jusqu’au boutisme égotique de Tibéri pour précipiter la chute générale.
    Depuis ce temps une espèce de gauche caviar gouverne en agitant quelques symboles de ci de là pour ne pas oublier que c’est la gauche. La ville la plus écologique (claquer du fric pour empêcher les voitures de rouler et financer des transports en commun plus incommodes les uns que les autres), la ville la plus culture (claquer du fric pour nourrir un max d’intermittents de tous poils), la ville la plus tourisme (claquer du fric pour regarder des Japonais nettoyer notre saleté), la ville la plus djeun etc…
    C’est de plus une pépinière de talents incontestés comme notre actuelle ministre du travail.
    Est ce qu’une alternance vers NKM aurait changé quelque chose? Je ne le crois franchement pas.

    J’ai décidé depuis bien longtemps de les laisser entre eux. Pas assez de verdure, trop de bruit et de saleté, trop d’inconvénients pour se déplacer lorsqu’on vient de dehors et une faune un peu trop interlope à mon goût. Je me fixe un maximum de 3 visites par an pour ce qui ne peut vraiment pas se trouver ailleurs.

    Maintenant je peux comprendre qu’on aime cet environnement au point de se sentir mal le périphérique franchi. Les animaux qui ont passé leur vie dans une cage ne survivent pas libres (et réciproquement d’ailleurs).

    1. Calvin

      La grande différence entre Tibéri et Hidalgo, c’est que le premier faisait voter des gens qui n’existaient pas alors que la seconde chasse ses opposants pour faire venir ses partisans.
      Elle est clairement lucide sur les buts et les moyens de la démocratie.

      1. scrooge

        La différence entre l’approche Corse (les morts votent) et l’approche Ibérique franquiste (ceux qu’on tue ne votent plus).
        Le système tient tant qu’il y a de l’argent à distribuer sous forme directe ou indirecte. Ca devient quand même un peu plus compliqué actuellement.
        Elle est en effet tout sauf stupide sur les buts et moyens. Sa place actuelle le prouve.

    2. Colonel Livarot

      « J’ai décidé depuis bien longtemps de les laisser entre eux. Pas assez de verdure, trop de bruit et de saleté, trop d’inconvénients pour se déplacer lorsqu’on vient de dehors et une faune un peu trop interlope à mon goût. Je me fixe un maximum de 3 visites par an pour ce qui ne peut vraiment pas se trouver ailleurs.

      Maintenant je peux comprendre qu’on aime cet environnement au point de se sentir mal le périphérique franchi. Les animaux qui ont passé leur vie dans une cage ne survivent pas libres (et réciproquement d’ailleurs). »

      +1

      Je pratique (le moins possible) cette ville et vois ses habitants exactement comme vous.

    1. https://www.google.com/transparencyreport/safebrowsing/diagnostic/#url=http://h16free.com

      « Niveau actuel : Non dangereux – Aucun contenu malveillant n’a été détecté récemment sur le site Web h16free.com dans le cadre de la navigation sécurisée. »
      « Informations de sécurité relatives au site : Les internautes sont redirigés via certaines pages de ce site vers le site Web dangereux suivant : golovkabegemota.info. »

      Il y a probablement une pub de la régie pub qui est vérolée, mais le site est propre.

      1. sam00

        Pour être précis, chrome indique :
        « La fonctionnalité de navigation sécurisée Google a récemment permis de détecter des logiciels malveillants sur le site h16free.com. Un site Web qui est normalement sans danger peut parfois être infecté par des logiciels malveillants. Le contenu en cause provient de l’hôte « www.imressionstracker.com », une source de logiciels malveillants connue.

        Si vous avez compris les risques auxquels vous vous exposez, vous pouvez consulter ce site dangereux avant que les programmes malveillants n’aient été supprimés. »

        1. En tout cas, le site est clean de toute référence à ce truc. C’est bien plus probablement lié à la pub qu’à autre chose.

      1. gameover

        La CGT et le parti communiste ont aussi en leur temps procédé à des licenciements massifs et économiques… mais vu le sujet c’est difficile de retrouver des liens vu que licenciements et CGT est un pléonasme dans google.

  24. Aristarkke

    Voici une autre source donnant une information différente de celle qui a servi à votre article.

    http://www.evous.fr/Diesel-Paris-Agenda-antipollution-classes-vehicules-1188676.html

    Nous sommes clairement dans un calendrier visant les véhicules de moins de 20 ans puisque selon le cycle engendré, la volonté serait d’aboutir en 2020 à la quasi suppression des véhicules antérieurs à 2011…

    Vous ne manquerez pas de noter les faramineuses promesse de subventions tous azimuts qui sont faites en contrepartie (avec le pognon dezôtres…)

  25. Pheldge

    HS : très HS, mais comme ça vient de sortir et que je ne pense pas qu’on en ait parlé dans l’hexagone : les propositions de Lurel pour réaliser « l’égalité réelle » entre les DOM et la métropole :
    http://www.clicanoo.re/IMG/pdf/-58.pdf

    C’était tellement simple et évident, ces belle solutions ( hausses de TVA, redéploiement des dépenses de l’état …) qu’on se demande pourquoi Lurel n’y a pas pensé quand il était « ministre des outremers » de Ayrault …

  26. Higgins

    HS mais il faut lire le dernier article paru sur Skyfall.fr:  » Climatologie et propagande éducative…
    Aujourd’hui, je vous propose une courte réflexion sur le système éducatif de l’époque soviétique. »

    1. Vodkaman

      J’ai lu cela hier soir et j’en ais fait des cauchemars toute la nuit…

      Je pense que leur ambition secrète est de faire de la Grance le dernier pays communiste au monde et que la chute des derniers bastions pousse nos diriglands (s’cuzez, un plaisantin a mélangé les lettres de mon clavier) à accélérer le mouvement.

Laisser un commentaire