Duflot, Sapin, … : la désinvolture au service des finances publiques

Coïncidence de l’actualité, collisions de petites nouvelles croustillantes, ironie du sort ou complot ourdi par des forces occultes (forcément occultes), on ne saura jamais vraiment ce qui nous aura permis de découvrir, ô stupéfaction phénoménale, que certains de nos élus avaient à rougir d’une gestion plutôt cavalière de leurs émoluments ou de leurs cotisations dues.

Franchement, qui aurait cru ça possible ? Qui pouvait imaginer que deux éminents piliers de notre République se laisseraient ainsi aller à de malencontreux oublis, l’un sur des indemnités perçues, l’autre sur des cotisations dues ? Tout le monde sait que, pour entrer en politique, il faut avoir l’honnêteté chevillée au corps ! Sans compter que l’élu, confronté aux choix cornéliens que supposent les dépenses publiques, se fera toujours un devoir d’être parfaitement expérimenté dans la gestion de ses propres comptes pour éviter tout impair.

C’est donc, comme je l’expliquais en introduction, avec une stupéfaction phénoménale qu’on apprend ces derniers jours que Michel Sapin, notre ministre responsable mais pas coupable de l’Économie et des Finances, aurait omis de renoncer à une petite majoration d’indemnité qui tombait, tous les mois, sur une période allant de 2008 à 2012, et qu’il percevait alors au titre de maire d’Argenton-sur-Creuse, une commune dont le statut de « ville touristique » permet aux élus de s’octroyer un petit bonus de 25%.

oh yes

Sauf qu’à partir de 2008, le classement de « ville touristique », auparavant du commode ressort de l’équipe municipale, tombait dans les prérogatives du préfet qui n’a pas décidé (le vilain) de renouveler l’inscription de ville touristique pour Argenton-sur-Creuse. Ceci signifiait la fin de la majoration d’indemnité… Fin qui n’eut pas lieu et versements qui auraient dû stopper mais qui continuèrent au point que le tribunal administratif semble s’en être ému (aiguillonné, il est vrai, par un élu de l’opposition), au point de condamner le maire d’alors et ses adjoints à rembourser le trop perçu dont la somme se monte tout de même à 102.000€ (dont 15.000€ pour le seul maire). La République est bonne fille.

Oh, certes, on m’objectera qu’au final, sur 4 années, cette majoration ne représente que quelques centaines d’euros par mois pour le maire (à la louche, 300€ net tous les mois pendant 48 mois) et qu’il n’y a là pas de quoi fouetter un énarque. Notons cependant que les 15.000€, au total, auraient pu aider l’une ou l’autre famille plus en détresse que celle du brave Michel, ou, mieux encore, auraient pu ne pas être ponctionnés tout court et donner quelques euros de plus de pouvoir d’achat aux valeureux habitants de la « Venise du Berry ».

Dans le même temps, on apprenait, au moins aussi stupéfait, que Cécile Duflot, la mère d’ALUR (la célèbre loi immobilière qui fait tant pour nos mal logés et nos locataires souffreteux !), aurait de son côté, d’après les allégations du Canard Enchaîné, proposé un «accord transactionnel» aux dix employés dont le groupe écologiste disposait encore au courant du printemps dernier et qui a été dissous. Cet accord permettait, toujours selon le Canard, d’échapper aux cotisations sociales sur les indemnités supplémentaires et de « gruger l’Urssaf de plus de 50.000 euros sur un total de 118.500 euros ».

Oh ! Même si l’élue se défend maintenant en expliquant à qui voudra l’entendre que l’opération avait été supervisée par une avocate et par les services de l’Assemblée, et même si, en définitive, le montage s’avérait légal, on ne pourra s’empêcher de trouver l’attitude de la petite Cécile un tantinet incohérente : voilà qu’elle tente de diminuer les charges sociales que son groupe politique doit normalement payer, alors qu’elle s’est pourtant clairement affichée pour une vraie solidarité fiscale et sociale ! N’est-ce pas elle qui affirmait ainsi récemment son amour pour l’impôt nécessaire en réponse à un tweet comique de Michaël Youn ? Dans ce dernier, le comique expliquait avoir illustré le principe de l’impôt à sa fille en lui gobant la moitié de son pain au lait :

Suite à quoi, Cécile montait au créneau pour bien montrer qu’elle avait tout compris au système de cotisations sociales :

Car pour Cécile, on peut vraiment aider les petites filles malades avec la moitié d’un pain au lait. Toute cette cohérence, cela fait mal à la tête.

gifa facepalm stargate

SacrinSapin et DufailDuflot sont, on l’admettra aisément, deux exemples triviaux de cette désinvolture dont sont coutumiers les élus quant il s’agit des finances publiques, des impôts et des cotisations sociales dont, il faut bien le dire, ils ne comprennent à peu près rien et ce d’autant plus qu’ils ont toujours les doigts dedans.

Cette même désinvolture se retrouve lorsqu’il s’agit de fournir le pain quotidien des ex-présidents de la République, qui, outre leurs indemnités touchées dans le cadre de l’épuisant travail au Conseil Constitutionnel, bénéficient de locaux et voitures de fonction. Pain quotidien qui finit par représenter plus de dix millions d’euros tous les ans (ça fait une sacrée miche, on en conviendra), et dont on peine de plus en plus à voir les retombées pratiques pour le peuple français : si la colonne débit est assez clairement identifiée, la colonne crédit tarde franchement à se remplir.

cecile-duflot-dodoLe problème de cette désinvolture est qu’elle se traduit de façon très concrète (trop, même) dans leurs actes quotidiens. Lorsqu’on s’appelle Cécile et qu’on fait de la présence à l’Assemblée (et encore, il faut le dire vite), cela ne se traduit plus que par quelques saillies idiotes ou de vagues ronflements ; son passage au gouvernement laissera cependant des traces de mauvaise ALUR. Quand on s’appelle Michel et qu’on est en charge de ce qui reste de finances et d’économies dans ce pays, cela donne lieu à de grands moments de bravoure comptable qui, au final, finiront par retomber sur le museau des contribuables.

Il n’est qu’à lire la récente rédaction du petit Michel sur format A5 marge rouge grands carreaux, taches comprises, pour saisir l’ampleur des dégâts que permet cette légèreté avec les deniers publics : prévisions de croissance parfaitement fantaisistes foutaisistes à 1,5% (alors que la plupart des organes internationaux table sur un petit 1,2% à peine), déficit public prévu à 2,7% alors qu’en cinq années, il n’aura jamais frôlé les 3% que par excès, et que le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) juge gentiment « improbable », accélération de la masse salariale des collectivités territoriales, recapitalisation d’EDF et d’Areva, une résorption du trou de la sécu complètement irréaliste, … Bref : une enfilade d’approximations, de vœux pieux, de dépenses continues, et, toujours, cette fraîche désinvolture que seuls les individus totalement détachés de toutes contraintes matérielles peuvent afficher sans broncher.

Tous les jours, la presse nous apporte, souvent sans même le vouloir vraiment, sursubventionnée qu’elle est, la preuve que nos élus n’ont jamais eu pour mission de tenir les cordons de la bourse publique, de gérer l’État en bon père de famille et d’assurer un avenir sain à nos générations futures. Tous les jours, la presse nous montre, à son corps défendant, que ces élus font tout ce qu’ils peuvent pour, au contraire, claquer le plus d’argent public dans les démonstrations les plus visibles possibles de leur pouvoir de nuisance, quand, de leur côté, ils ne font jamais l’économie des efforts nécessaires pour se ménager un avenir personnel financièrement solide.

Alors qu’il serait si facile d’économiser 600 millions d’euros par an, et de faire instantanément 65 millions d’heureux !

Que les gros salaires lèvent le doigt !

Commentaires116

  1. Aristarkke

    Tous ces politiciens sont complètement hontectomisés selon votre célèbre formule. Et comme la sanction électorale tarde, ils sont pleinement résolus à continuer dans ce large chemin…

    1. albundy17

      Sanction électorale ?

      Il n’y en a jamais eu en france, ils se mettent au vert dans un poste de secours toujours payé par le public et reviennent aux manettes, tous !

      Spa pour rien que de la naissance à la mort, tu vois les mêmes tronches de cake avec hommage national si y en a un qui claque avant toi

    2. Royaumont

      De toute façon, les virer consitre à les remplacer par les mêmes.
      Les sortants disposent de 5 ans de vacances aux frais de la princesse (ou du contribuable) avant de revenir lorsque leur successeurs se feront congédiés à leur tour.

      1. Aristarkke

        Vous complétez tous les deux mon propos. Ce sont effectivement toujours les mêmes légions de leur naissance politique à leur mort, rarement précédée, cette dernière, d’ une prise de retraite réelle. En plus, si l’on peut dire… 😥

        1. Gerldam

          Pour éviter cela, il sufirait de supprimer les nombreux comités Théodule qui leurs offrent des fauteuils d’attente. Mais quel politicien aura le courage de le faire?
          Seule solution: limiter tous les mandats à 2 par vie.

          1. albundy17

            « tous les mandats à 2 par vie. »

            ça nous en fait encore pour 15 ans. Non réélu, terminado, impossibilité de revenir dans le domaine public ou associatif perfusé, commission Théodule comprises, et casier judiciaire, voire y compris routier vierge.

            Je n’aborde même pas les patrimoines que ces connards, a force d’inaction, se constituent en quelques années plus des droits a retraite qu’un mois équivaut à mon année que je toucherait peut être. l’enflaté de tulle à récemment dû publier son patrimoine, ce bon père de famille à réussit a s’endetter depuis le début de son quinquennat !

            Vite ! un hollande aux thons ! y’aura des bas de plafonds pour souscrire comme pour sarko !

      1. honorbrachios

        l’animal qui ressemble le plus est plutôt la tique :
        une seule peut te transmettre une maladie mortelle, quand elles te piquent, elles s’enfoncent profondement, il est très difficile de les retirer et elles laisserront une cicatrice, et si tu en est recouvert tu en meurs

        1. UnLorrain

          La puce du chat/chien…lorsqu’elle ne disposera plus du sang de l animal de compagnie elle voudra le vôtre ( vécu)..impressionnante de voracité elle a entendu vos pas avant que vous ayez franchi le pas de votre porte, detecte sans doute votre chaleur corporelle,elle se nichera dans vos chaussette épaisses,morsure indolore de votre peau,elle a un anesthésiant dans la salive comme la tique je suppose, ajouter a cela qu a ses états de larve,oeuf,adulte,elle est extrêmement resistante, pour en venir a bout de cette vermine seul le «fumigène» y parvient!

  2. Aristarkke

    Monseigneur, la photo de la dormeuse du val du banc est-elle authentique ou n’n’est qu’ un montage dû à l’action d’un de ses adversaires politiques (vilain affreux)???

    1. Calvin

      « bla bla bla… J’ai longtemps travaillé sur mes dossiers… Bla bla bla… S’occuper des pauvres fatigue… Bla bla bla… Le Japon est dans l’hémisphère Sud… Bla bla bla… »

  3. guillaume_rc

    donner quelques euros de plus de pouvoir d’achat aux valeureux habitants de la « Venise du Berry ».

    Je ne sais pas s’ils sont valeureux mais ils ont élu et réélu Michel Sapin. J’ai du coup un peu plus de mal à avoir de la compassion.

    1. Royaumont

      Dans les petites villes, on a du mal à trouver un maire, alors on ne fait pas trop le délicat et on prend ce qui se présente.

      1. Aristarkke

        La Creuse étant toujours passée pour un département défavorisé, ce n’est pas avec un politicien de ce bois là que cela va changer…

        1. Higgins

          La chose eut été différente s’il s’était appelé Duchêne ou Dufresne. Mais Sapin, bois blanc bon marché et de surcroit très résineux (il colle partout), c’était perdu d’avance.

  4. albundy17

    Le sapin souffre sans doute de phobie administrative, et franchement à sa décharge, comment repérer une petite ligne de 300 euros dans la multitude de lignes créditrices ?

  5. bibi

    « aiguillonné, il est vrai, pas un élu de l’opposition » par en lieu et place de pas me parais faire sens.

    « aux dix employés que le groupe écologiste disposait encore » l’emploi de que avec le verbe disposer utiliser dans le sens d’avoir à disposition me chiffonne, à moins que disposer soit utilisé dans un autre sens qui m’échappe.

  6. albundy17

    La blague de Youn n’est pas de lui, je l’avais déjà entendue il y a un bon moment.

    Cela dit je la trouve assez parlante, il aurait dû rendre à sa fille qu’un quart du petit pain (avec quelques traces de bave)

    1. Pat

      Pour être plus honnête, Cécile Duflot aurait pu expliquer à sa fille que la totalité du petit pain qu’elle mangeait provenait des impôts des autres…

      1. Deres

        Le plus malhonnête c’est de dire que les impôts servent à payer la santé alors que ce n’est pas le cas … Et de toute façon, c’est un argument rhétorique fallacieux de ramener l’opposition des autres à un égoïsme cruelle. C’est le même faux argument quand on dit que les libéraux veulent la mort des pauvres avec de la poussière dans la bouche … C’est une forme de point godwin anti-libéral.

        1. albundy17

          Tout est b(i)aisé, le seul salut est l’état pour claquer le pognon de votre salaud de voisin, on en est à un point de non retour qui va malheureusement encore durer à coup d’endettement des enfants pas encore nés et la mise à mort de leur parents en tutelle administrative et financière.

          Il y a quelques jours la BCE fustigeait les gvt européens, responsables du marasme par manque de dépenses publique (sic) en rappelant qu’elles doivent respecter mass triche (re-sic)

          En gros, un bon bail in de tout le monde et les problèmes sont résolus, un temps

          1. Deres

            Quand on n’est pas endetté jusqu’au cou avec un gros déficit, oui une relance publique bien ciblé peut être un bon remède … Sinon, cela revient a traiter le mal par le mal.

            Noter bien que par exemple le plan de relance de Sarkozy après la crise n’a pas été si mauvais que cela. Par exemple, il a financé le grand portique de Saint-Nazaire. Cela permet aujourd’hui à ce chantier d’avoir un carnet de commande plein et de produire les plus gros paquebot du monde (contrat à un milliard l’unité). Le souci est que généralement la relance publique est plus clientéliste qu’efficace.

            1. bibi

              Citer moi dans l’histoire une seule relance publique qui a fonctionné?
              Évidemment en dépensant des centaines de milliards il y en a forcément un ou deux qui atterrissent là ou il fallait.
              Une relance publique ça ne peut pas marcher pour la simple est bonne raison que l’état n’a jamais su allouer correctement la richesse, et si l’état était capable de mieux allouer la richesse que le marché libre alors la planification fonctionnerait.

              1. Deres

                Je ne dis pas le contraire. Le point qui pêche est l’allocation qui est trop sujettes aux défauts d’un état vulnérables aux pressions clientélistes et au court terme. Pour un homme politique, investir pour avoir des résultats lors du mandat suivant est une hérésie : il veut des résultats lors de l’élection suivante. D’où le penchant pour la dépense publique pure, quelque soit son efficacité, qui augmente le PIB à court terme mais le diminue à long terme alors qu’il faut faire l’inverse.

            2. Zer

              Le souci est qu’immanquablement la « relance » ralentit car l’argent est simplement déplacé: volé à A pour être donné à B, avec une grosse commission au passage.
              La « relance » est synonyme de ralentissement.

              1. bibi

                Même sans avoir besoin de financer encore plus les sbires de l’état (une relance peut très bien se faire sans avoir besoin d’augmenter la masse salariale des agents de l’état) prendre de force à A pour donner à B sera toujours moins efficace que de laisser son argent à A pour qu’il en face ce que bon lui semble.

                La relance repose sur le sophisme que l’état sait mieux que A ce qu’il doit faire de son argent.
                Alors bien sur A peut se tromper et mal dépenser ou investir son argent, mais sur l’ensemble des individus administrés par un état l’allocation des richesses sera toujours bien mieux faite par la somme de l’ensemble des choix individuels que par les choix de quelques hommes de l’état car l’individu lui est responsable l’état non car mal dépenser l’argent public n’a aucune conséquence pour lui car ses ressources ne dépendent nullement de la qualité de la dépense mais de sa capacité à lever l’impôt.

      2. Raoul

        Il me semble qu’elle a été d’une honnêteté surprenante pour une politicienne. Elle a mangé le pain au lait de sa fille et elle a justifié son forfait en disant que c’était pour soigner une petite fille malade…
        Enfin, c’est ce que j’ai compris.

    2. Vodkaman

      Pour être plus proche de la réalité, MY aurait dû restituer ce qu’il a ingurgité sous forme de m…e, vu la qualité des services publics financés avec les impôts

    3. Calvin

      Marrant l’histoire du pain, avec une Duflot qui ne sait pas que la secu n’est pas financée par les impôts. Comme un français sur deux ne paie pas d’impot, ils sont vraiment persuadés que la santé est gratuite en France…

  7. Stéphane B

    40 migrants à Argenton sur creuse (pas dans sa grande propriété, rassurez vous pour lui!) à partir du début octobre.
    Et, adnés une ville à côté, un fichier S, dans un hôtel 3 étoiles, avec estafette de gendarmerie 24h sur 24 pour le « surveiller », même lorsqu’il mange au restaurant (à nos frais, bien évidemment, pas aux frais du Sieur sapin!),.. Rassurez vous : les pandores n’ont pas le droit au restaurant!

    Je ne sais pas ce qu’en pensent les habitants! Je serais d’eux je serais dans une colère folle!

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/09/16/Migrants-de-Calais-l-Indre-participera-a-l-effort-2840901

    L’Indre s’apprête à accueillir des migrants … (cf le lien – un copier-coller intégral peut poser souci de (c) )

    Discours du préfet:
    Le préfet de l’Indre, Seymour Morsy, entouré d’Anne Dufour, directrice de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) ; de Nathalie Valleix, secrétaire générale de la préfecture, et de Nadia Rolhausen, directrice de la Direccte.

    Châteauroux. Le préfet a confirmé hier que l’Indre va accueillir provisoirement des migrants de Calais et de Paris, dans les trois prochaines semaines.
    Il en appelle au « respect » et à la « générosité », à l’égard de « ces personnes qui ne viennent pas là de gaieté de cœur, qui ont vu des guerres, des viols… » C’est avec beaucoup de tact et de pédagogie que le préfet de l’Indre, Seymour Morsy, a confirmé hier que l’Indre allait provisoirement accueillir, dans les trois prochaines semaines, quatre-vingt-dix migrants, en provenance de la « jungle » de Calais et d’autres campements parisiens.

    La provenance de ces personnes en transit ? « Nous n’en avons pas encore le détail, mais il s’agit pour l’essentiel de ressortissants de l’Érythrée, du Cameroun, du Niger, de la Syrie, de la Moldavie ou encore du Sri-Lanka », détaille le représentant de l’État.

    Ils seront hébergés dans « le parc social vacant » des communes concernées et accompagnés par les associations Aidaphi, à Châteauroux et Argenton, et Solidarité accueil, à Issoudun. Avec une double problématique : « Rassembler sans concentrer et réunir sans accès de fixation ».

    1. Royaumont

      Tout référendum local sur le sujet est interdit, comme on a pu le voir dans la Drôme.
      Manquerait plus que le sans-dents aient le droit d’avoir un avis !

      Quand la consultation est national, comme en Hongrie, le résultat est sans ambiguïté. Mais, ouf, il n’a pas mobilisé les foules, donc il est invalide. Et oui, la Hongrie, cette horrrrrible dictature, a mis en place un quorum pour la validité d’une consultation. D’autres pays, donneurs de leçon de démocratie, n’ont pas pris cette précaution élémentaire.

      1. sam player

        Euh en Hongrie ça dépend : quand c’était pour adhérer à l’UE le taux de participation on s’en branle :

        (Référendum d’adhésion 2003)

        « Le taux de participation est de 45,6 % avec 3 666 715 votants pour un corps électoral de 8 042 272 personnes. 83,8 % des votants ont répondu favorablement à la question posée soit 3 056 027 personnes. »

      2. Flaghenheimer

        Les sans-dents ont tout à fait le droit de donner leur avis, ils ne s’en priveront pas à la prochaine présidentielle, mais la politique d’accueil des migrants est une prérogative nationale pas communale.

    2. Pat

      Le prefet va évidemment donner l’exemple en ouvrant son appartement de fonction aux migrants, et en leur donnant ses diverses primes et émoluments. Allez, un petit effort !

      1. Kazar

        Il serait d’ailleurs amusant qu’un site se mettre à divulguer l’adresse de toutes ces personnalités qui sont prêtes à accueillir des migrants chez les autres, avec photos si possible.
        Assez rapidement, les intéressés feraient profil bas.
        Rien qu’à l’idée qu’on donne l’adresse précise de la somptueuse villa de 380 m2 de Bartolone dans le 93, j’en rigole à l’avance, il doit bien avoir un peu de place pour accueillir 2-3 personnes ?
        Et que je sache, il n’y aurait rien d’illégal à le faire, mais l’Etat serait rapidement débordé par les demandes de protections en tout genre et autres protestations.
        On pourrait y ajouter les adresses des Djamel Debouze et autres artistes « engagés » et celle des nombreux rappeurs anti-français.

          1. Higgins

            Je connaissais le site. Une maison comme celle-ci, ça incite fortement à se préoccuper des parias de ce monde et à avoir une pensée de gôche. Si en plus, on gagne son argent dans les palais dorés de la raie-publique (ceux qui connaissent l’hôtel de Lassay comprendront), on fait indubitablement partie des damnés de la terre.

    3. nemrod

      Ils ont qu’à faire comme moi les Argentonnais (dans l’Indre pas la Creuse), se battre comme des chiens…des fois ça marche.

      Après faut être sévèrement burné ( comme Nanard) ou inconscient ( comme moi).
      Cf le chapitre sur Juppé.

    4. nemrod

      Bah moi et mes potes avons eu le même discours lénifiant et on a montré les dents ( longues).
      Tout ça s’est déballonné vite fait.
      Suffit juste de pas avoir peur de la castagne.

    5. Jeanne sans arc

      Merci d’avoir recopié in extenso mon commentaire du 29 septembre 19h 20, mes remarques incluses sur ce sujet.

      Je peux vous donner des nouvelles de ce fameux fiché S, si vous voulez, pour de vos prochains commentaires.

      Il s’agit d’un Iman radicalisé d’une banlieue parisienne, ancien membre di GIA, pas dangereux du tout d’ailleurs, les habitants doivent être tranquilles : les pandores qui les surveillent portent des gilets pare balles : Ouf, pas de doute c’est rassurant (toujours selon le même journal)

      Brave Sapin, il fait beaucoup pour Argenton qui creuse et ses environs : une mine d’idées pour augmenter le tourisme!
      « Argenton sur Creuse » : dépaysement garanti à bas prix »… « Plaisir de se faire peur dans les charmants hôtels de la région, mieux que Disney Land »… « Exotisme assuré »..
      Il y en a qui osent se plaindre? Ses indemnités sont pourtant méritées, allons…

  8. Onaneur de Moosh

    De toutes façons le pain au lait de vos petites filles ne leur sera-t-il pas arraché des mains par des sauvageons les accusant de manger pendant le ramadan? Ou par Copé, je ne sais plus.

    1. Pat

      C’est curieux ces inversions dans Game of Throne. Nous ne craignons pas les Marcheurs Blancs, et nos sauvageons ne viennent pas du Nord. De plus, la super menace à la mode serait plutôt : « SUMMER IS COMING!!!! »

      1. BDC

        L’antiracisme est pratique pour comprendre qui sont les méchants : ça se voit à la couleur de peau et de cheveux (cf. les grands et blonds Lannister).

    2. Kazar

      Si, à n’en pas douter. A moins que nos petites filles ne finissent voilées, à l’image de celles habitant à Sevran, et ayant le choix entre la déscolarisation et l’école coranique… cf l’émission de Bernard de la Villardière.

  9. Kloupa

    La plupart des acteurs de notre « démocratie représentative », si pas pratiquement tous, font un fond de commerce de leurs petites magouilles intéressées et de leur clientélisme dans l’achat des suffrages qui leur assureront la poursuite d’un mandat si juteux pour eux-mêmes. Combien y en a-t’il qui mettent obstinément en avant leur convictions sincères de l’intérêt général?
    Il ne faut pas chercher plus loin la désaffection à l’égard des partis politiques de gouvernement et la fuite aux extrêmes des citoyens, quand presque toutes les décisions qui engagent l’avenir des Français, des plus jeunes en particulier, correspondent si peu, voir pas du tout, à ce que souhaitent les gens. Témoin ce référendum local à Allex sur l’implantation d’un camp de migrants, qui a été interdit par le préfet.

    1. bibi

      Il faut se rappeler qu’il y a 70 ans l’administration à tout fait pour que les migrants fuyant l’Allemagne dans leur Panzer soient bien accueilli alors que la population n’en voulait pas.
      Mais à cette époque ils faut noter que l’administration avaient fait l’effort d’ouvrir ses demeures pour en loger certains.

  10. Kazar

    Le plus hallucinant me semble-t-il dans l’affaire Sapin, c’est tout simplement que le conseil municipal avait voté une délibération par laquelle la commune renonçait à réclamer ce qui avait été versé à tort !!! C’est cette délibération qui a été annulée par le Tribunal administratif.
    Si après ça les habitants revotent pour les mêmes, c’est qu’ils sont définitivement abrutis, etd onc que CPEF.

    1. bibi

      Depuis le temps que des politichiens sont condamnés pour avoir détourner de l’argent public, se représentent pour être oint par le suffrage universel qui lave tous les péchés (une fois leur peine inéligibilité terminé pour ceux qui en écopent d’une) sont réélus, comment pouvez-vous penser que cette malencontreuse erreur (forcément commise de bonne fois pour mieux rétribuer tous ces élus qui s’occupent si bien de leurs administrés) puisse constituer un motif raisonnable pour ne plus accorder sa confiance à un exécutif local si remarquable.

      1. Deres

        On a aussi le coup de Valls qui a abandonné la mairie d’Evry mais qui s’est fait voté une indemnité d’adjoint similaire à l’indemnité du maire. Ledrian aussi est un gros cumulard qui a utilisé ce genre de truc si je me souviens bien.

    2. Calvin

      Ah ouais, comme si, par exemple, le Parlement s’autoamnistiait de financements illégaux de campagnes politiques et obligeait les citoyens à les financer directement… Les Français, écoeurés, n’iraient plus voter.
      Euh, wait…

      1. honorbrachios

        A tout problème sa solution idiote avec les politocards, et c’est véridique :
        les gens ne vont plus voter pour leurs élus pourris et corrompus ?
        Obligeons les gens à voter à coup de fortes amendes ! D’une pierre deux coups, plus de votes et plus de sous !

      2. bibi

        Ah ouais comme si dans ce parlement se trouvait le député Alain Juppé votant une telle loi pour s’en absoudre et se faisait quelques années plus tard condamner pour prise illégale d’intérêt en raison d’emplois fictifs bénéficiant au RPR dont il était président et qu’il osait par exemple se présenter à la primaire!
        Les Français de droite, écoeurés, n’iraient pas voter pour lui!
        Oh, wait j’apprends que même les gauchistes si attachés aux valeurs républicaines (qu’ils ne définissent jamais) sont près à voter pour lui à la primaire de la droite pour faire barrage à l’innocent Sarkozy.

        1. theo31

          Dis Bibi, t’en connais beaucoup des fonctionnaires gauchistes qui ont démissionné le 6 mai 2007 pour ne pas à avoir à servir le socialiste honteux de la droite mongaullienne ? Pour du pognon gratuit, un soce suce n’importe qui.

          1. bibi

            Vous en avez vu beaucoup vous de fonctionnaires gauchistes qui ont démissionné pour ne pas avoir à servir la bête immonde à la mairie de Fréjus, de Béziers, de Hayange, …
            Ils vous expliqueront comme le grand résistant à la francisque de 1946 Mitterrand qu’ils sont restés pour résister.

    3. Deres

      D’autant plus que quand ils avaient prolonger les indemnités dont ils ne bénéficiaient plus, l’opposition avait fait remarquer ce non respect de la loi. Donc cette prolongation n’était pas « à l’insu de leur plein gré » mais complètement volontaire …

    4. theo31

      « Si après ça les habitants revotent pour les mêmes »

      Le problème n’est pas le politocard mais l’électeur qui ferait la même chose s’il était à sa place.

      1. bibi

        Résultat municipale Argenton sur Cresuse
        Liste Sapin (LUG) : 34.24%
        Liste je n’ai voté pour personne : 33.10%
        Liste Livernette (LDVD) : 32.66%

        L’électeur il a bon dos mais ce n’est pas sa faute si on a la majorité des sièges quand on fait 34% des inscrits.
        Accusé l’électeur c’est vraiment croire que celui-ci a une influence sur les toccards qui viennent réclamer son suffrage.

        Si on se retrouve à la présidentielle de 2017 avec Hollande Sarkozy ou Juppé et Le Pen comme candidat vous croyez que cela correspond au souhait des électeurs de revoir les mêmes tronches de cake?

        Je vais redire ce que j’ai déjà dis en politique comme ailleurs ce n’est pas la demande qui crée l’offre.
        Vous pouvez faire un sondage et vous verrez que 99% des électeurs veulent des (les 1% restant sont des élus) hommes politiques compétents, honnêtes et intègres, force est de constater que l’offre ne correspondra sans doute jamais à la demande.

          1. bibi

            Non, à chaque élection il y a plus du tiers des personnages en age de voter et jouissant de leur droit civique qui ne votent pour personne.

            1. sam player

              En fait, personne n’ a remarqué que ceux qui ne votent pas répondaient à la question : « Qui voulez vous qui vous pique votre pognon ? »

  11. Calvin

    J’adore l’adjectif « foutaisistes » dans l’article !!
    Il illustre particulièrement bien les actions de nos élites.
    J’aurais aimé le trouver.

  12. Jules

    Avec la référence, je comprend mieux le tweet « Ma fille m’a demandé « c’est quoi un pain au lait? ». J’ai mangé la moitié de ma feuille d’impôts, elle a pas compris »

  13. Lambda Expression

    Moi je trouve que tout va bien.
    La tune des impots, pour des conneries, ca c’est possible. Entre autres pour payer tous ces gros sacs de tocards polis.
    En revanche pour le régalien, c’est déjà un peu plus tendu du slip. En particulier pour la Police ou la gendarmerie, quand ils ne sont pas à poser des prunes sur les pare-brises ou getter le délinquant sur autoroute. D’un autre côté, ce petit manque de fonds a l’effet collatéral délicat de maintenir une certaine équité de traitement, c’est le vivrensemble ; ça permet que ce ne soit plus seulement les chinois qui se font dépouiller a Paris, maintenant ceux d’origine Armenienne y ont droit. Ya pas de raison. Egalité pour tous hein ?!
    Mouahahaha j’adore ! déjà que Paris avait l’image d’une poubelle, on y ajoute des bords en fer, pour faire coupe gorge et no go zone.
    Excellent ! allez allez, encore un petit effort, on y arrive.

    1. Deres

      Quand ce ne sont pas des stars qui se font agresser, cela n’apparaît pas dans les journaux … C’est pour cela que les chinois manifestaient, car l’Etat se désintéresse complètement de l’insécurité des petites gens, y compris en cas de meurtre.

      1. bibi

        Si l’état s’occuper de l’insécurité (qui n’est qu’un sentiment) des petites gens il ferait le jeu du FN, et puis de toute façon les chinois c’est comme les blancs se sont racistes tout le monde le sait.
        La preuve c’est que s’il n’étaient pas racistes ils ne seraient pas importunés par la clientèle du PS.

        1. Calvin

          Et puis, ces chinois… quelle idée d’avoir un travail, un commerce visible, des horaires élargis… Ils l’ont bien cherché… comme les femmes violées.

          1. bibi

            Qu’est-ce qu’elles faisaient toutes ces allemandes en Allemagne dehors la nuit de la saint Sylvestre?
            Si les femmes restaient enfermée à la maison à s’occuper de la bouffe du ménage et marmots il y en aurait moins de viols!

  14. Pheldge

    Bonsoir, personne n’a entendu parler du HS du jour ? le braquage de la Kardashian de près de 9 M€ de bijoux … euh , le ministre, là, rappelez moi son nom ?

      1. Pheldge

        Heureusement, Nabilla, elle, a pour la défendre, un chevalier masqué … (je ne désigne personne, mais je pense que tout le monde ici, aura compris céki cékess que je veux dire 😉 )

  15. meslet

    Il n y a pas que dans la gestion des finances qu’il y a désinvolture…fouillez dans la gestion de votre commune par exemple..respect de la réglementation en urbanisme par exemple. Vous allez etre surpris…france pays du laxisme..

        1. Bonsaï

          Hi’ gentlemen, je vous manque déjà ?
          La mise à jour cumulative Windows 10 version 1607 c’était vendredi matin vers 9 :15 et s’est fort bien déroulée, outre qu’elle tombait à merveille puis qu’elle restaurait du même coup quelques blessures de guerre…
          Un peu longue tout de même avec arrêts, redémarrages, une vraie cérémonie pour initiés.

          1. sam player

            Pile 2h là… une fois je suis parti chez un client avec l’ordi encours de maj sous le bras en espérant qu’il ait assez de batterie pour finir…

    1. sam player

      Des motrices de TGV pour des TER trains régionaux intercités.
      Heureusement qu’à Belfort ils ne fabriquaient pas des chars : on aurait déclaré la guerre à qui ?
      Loto, à qui le tour ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.