SNCF : de bien coûteuses erreurs

L’erreur est à la fois humaine et facile à commettre. Elle le semble d’autant plus lorsqu’elle l’est par des gens haut placés, et que cela aura des répercussions coûteuses pour tous.

Pour illustrer mon propos, il me suffira de reprendre un exemple saillant de l’actualité somme toute très calme de ce mois de mai louchement pépère, avec l’inénarrable SNCF qui nous offre quasiment tous les jours de bonnes raisons de rire et de pleurer.

Ainsi, on apprend avec un degré d’étonnement relativement bas que les choses ne se dérouleront pas tout à fait comme prévu. On se souvient en effet des dernières saillies de Guillaume Pépy qui, il y a moins de deux semaines, nous annonçait crânement avoir une solide confiance dans son personnel : pour lui, aucun doute possible, même si ces joyeux salariés ont le goût de la gréviculture solidement chevillé au corps, il n’était pas question que ce goût peu modéré pour les saucisses grillées sur le temps de travail aboutisse à saboter les projets des Français au-delà du mois de juin.

Selon notre brave Pépy,

« Il n’y aura pas de grève cet été car les cheminots sont des gens responsables. (…) Personne n’admettrait qu’un jeune qui se présente à un examen le rate parce qu’il est arrivé en retard »

Las, comme je le disais en introduction, l’erreur est humaine et Pépy est, bien qu’énarque, résolument humain : comme je le soupçonnais dès le 23 avril dernier, le gang des syndicalistes du rail n’entend pas se laisser ramener aussi facilement à la raison et à la responsabilité : selon ce qui se murmure de plus en plus dans les milieux informés que nos médias fréquentent assidûment, gros micro mou à bout de bras, les cheminots pourraient bien prolonger leur mobilisation jusqu’à la fin du mois de juillet.

Eh oui, la grève va finalement durer plus longtemps que prévu, et enfoncer mollement la société nationale ferroviaire dans un conflit dont tout laisse maintenant à penser qu’il va pourrir jusqu’en août, mois auquel tout ce petit monde festif passera d’une odeur de merguez grillée à une odeur d’huile solaire surchauffée. Avec un peu de bol, les petites revendications des forçats du rail seront plus ou moins oubliées en Septembre et d’ici là, les Français se seront largement habitués à se passer définitivement du train (« ♫ SNCF : à nous de vous faire préférer la voiture ♬ »).

Reste néanmoins la délicate période avant ces vacances méritées : les bravades inconséquentes de Pépy, loin de ramener les syndicalistes à leur mission de service public, semblent leur avoir donné de nouvelles envies de saboter consciencieusement les vacances des uns et la scolarité des autres.

D’ici juillet et compte tenu de ce qu’on peut voir actuellement, on pourra en tout cas assez difficilement miser sur une résolution pacifique du conflit : les négociations entre les syndicats et le gouvernement sont au point mort, le président Macron n’ayant plus aucune marge de manoeuvre après avoir abandonné toute réforme de fond. Reste l’abandon du statut, seulement pour les nouveaux entrants, le passage de la SNCF en Société Anonyme (mais toujours totalement sous direction étatique) et l’ouverture à la concurrence, non négociable puisqu’imposée par les traités européens.

L’idée de demander à cette future S.A. de réaliser sinon des profits, au moins des budgets équilibrés n’effleure personne ; la socialisation des pertes étant toujours en vogue dans ce pays, privatiser ce qui peut l’être pour éponger une partie de la dette colossale de l’entreprise n’intéresse pas plus de monde ; virer ceux des syndicalistes qui intimident ou forcent leurs opinions et piquets de grèves sur leurs collègues non-grévistes n’est pas non plus dans les cartons, l’ajustice française continuant à s’installer ; du reste, on pourra en mesurer l’étendue lorsqu’il s’agira de juger du paiement ou non des jours de repos entre deux grèves. Soyez confiant, d’autant plus que l’argent sortira de votre poche et non de celles des juges.

Bref, la réformette pousse doucement, et ses premiers fruits sont déjà visibles : l’entreprise ferroviaire aura un excellent retour d’expérience sur ses méthodes de prévision du trafic, globalement calamiteuses.

Outre l’évident manque-à-gagner de ces jours de grève pour l’entreprise nationale et qui se compte déjà en dizaines de millions d’euros par jour chômé, l’impact économique de ces tristes pitreries se ressentira de nombreux mois, voire de nombreuses années encore : tous les touristes qui verront compromises, annulées ou complètement fichues leurs allées et venues dans le pays risquent de conserver un souvenir mitigé du pays et leurs dépenses futures ne seront probablement pas pour la France. Les entreprises qui dépendent étroitement du fret ou des compétences de salariés, devenus intermittents à la suite de ces grèves, encaisseront surtout des déconvenues. Les étudiants qui échoueront à leurs examens, n’ayant pu les passer, n’iront qu’assez peu probablement grossir les rangs des usagers satisfaits et des futurs soutiens à ces gréviculteurs compulsifs… Certains s’étonnent parfois du mal que la SNCF éprouve à recruter chez elle : avec une telle publicité auprès des jeunes générations, on ne se demande pas longtemps pourquoi.

Enfin, les syndicats manœuvrent déjà pour s’accaparer la petite cagnotte Leetchi d’un million d’euros récoltée auprès des partisans des grévistes, ce qui promet une ambiance pulsée dans les mois qui viennent.

Guillaume PepyBref, on le comprend : Pépy, en misant ainsi sur la responsabilité des grévistes, a commis une bien lourde erreur, qui vient s’ajouter à celles, fort nombreuses, qui jonchent sa carrière.

Au passage, il serait probablement injuste de ne charger que le pauvre énarque alors que les responsables gouvernementaux, depuis des décennies, se sont tous montrés en dessous de tout : depuis Juppé, consternante carpette sur laquelle se seront essuyées toutes les organisations syndicales en 1995, jusqu’à Philippe qui, après avoir lâché sur les petites lignes et la grande progressivité de l’ouverture à la concurrence, commence déjà à évoquer une reprise de la dette par l’État, en passant par tous les politicards inconséquents qui ont pondu de la ligne TVG ou LGV comme d’autres des voiturettes électriques, ruinant l’entreprise et le contribuable, rien n’a jamais été fait pour mettre les acteurs de la société ferroviaire devant leurs responsabilités, leur devoir de service public et la nécessité de s’adapter à un XXIème siècle décidément bien entamé.

Bref, la dernière erreur en date de Pépy vient s’ajouter à toutes celles qui ont permis d’aboutir à la situation qu’on connait, où le rail français n’est plus qu’un gouffre financier, aux performances sociales, commerciales et technologiques de plus en plus médiocres…

Oui, l’erreur est humaine mais pour une vraie catastrophe, il faut impliquer l’État.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires228

  1. Calvin

    Excellent article sur le grand mal français : l’étatisme à outrance, porte ouverte à toutes les incompétences, les irresponsabilités, les paresses, …
    Tout y est.

    Une précision, h16 :
    Les saillies de Pépy, c’est la montagne qui a accouché d’une souris.

  2. albundy17

    « en passant par tous les politicards inconséquents qui ont pondu de la ligne TVG ou LGV comme d’autres des voiturettes électriques, ruinant l’entreprise »

    On entend souvent cette excuse, et pourtant, l’ensemble de ces grands travaux ont endetté la société « que » de 23 milliards, et c’est sans compter les 10 milliards annuel que l’on injecte avec notre pognon.

    La dette est donc principalement due à la non viabilité du mammouth graisseux.

    1. Le Gnôme

      Justement, des scientifiques ont pour ambition de faire revivre le mammouth à poil laineux. Mais cette espèce n’est pas disparue, elle vit toujours en France où l’écosystème lui est favorable.

    2. sam player

      Al, tu oublies les déficits de fonctionnement liés aux mauvais investissements.
      C’est comme les piscines municipales à 10ME qui coûtent chaque année 1ME rien qu’en maintenance (sans compter les frais de personnel). Au bout de 10 ans ça t’a coûté le double.

      1. albundy17

        « Al, tu oublies les déficits de fonctionnement liés aux mauvais investissements. »

        En effet, déficits de fonctionnement de ces infras qui doivent tout de même être largement absorbés par l’enveloppe généreuse annuelle.

        Si fait partie du problème, il reste que ce n’en est pas la principale cause.

    3. Evain

      Avec le dernier rapport des CAC sur la SNCF les Fonds Propres sont négatifs depuis plus de 10 ans et non recapitalises . Une SA normale aurait dû déposer le bilan. Que pensez vous de créer une « classe action » auprès du tribunal de commerce en tant que créanciers de cette société?
      Nous sommes en effet créanciers à double titre : via la carte annuelle Navigo payée pour un service non rendu. Et en tant que contribuables via les subventions que lui verse chaque annee l’état.

  3. Bonsaï

    Devant une telle débâcle, on ne peut qu’apprendre des modèles qui réussissent à l’étranger, par exemple en Suisse avec la CFF (Chemins de Fer Fédéraux). Tout y est propre, en ordre et surtout à l’heure ! Ce n’est pourtant pas compliqué avec un peu de bonne volonté et, il faut bien le reconnaître, des salaires et des avantages de fonctionnaire pour le personnel.

    1. Le Gnôme

      Le Suisse a inventé le coucou, il naît avec une montre au poignet et est toujours à l’heure aux rendez-vous. Dans un pays qui ignore où arriver en retard à ces même rendez-vous est considéré comme un péché véniel, comment voulez vous que les trains soient à l’heure ?

    2. albundy17

      Si vos trains sont à l’heure, ne pas omettre tout de même que plus du quart du budget de fonctionnement de la CFF est du pognon public, sans parler des prêts à taux zero consentis au groupe par le même état…

        1. albundy17

          « Comme chez nous donc mais en Suisse, ça à l’air de marcher. »

          Non, chez nous c’est pire, mais magnifier l’excellence suisse dans un autre domaine que les montres ou le blanchiment d’argent de toute nature nécessite une grosse visite chez l’ophtalmo, ou chez le psychiatre.

          Ou avoir une carte de presse, cela dit

          1. Higgins

            Peut être qu’en faisant de la SNCF une filiale à 100% de la CFF suffirait à résoudre les problèmes de la première?

              1. MarieA

                Merci pour le lien. Très intéressant. J’ai eu la chance d’aller au Japon et j’y ai beaucoup pris le train grâce au Japan Rail Pass. Effectivement, le niveau est incroyablement plus élevé qu’en France. La seule mauvaise expérience que j’ai eu concernait un trajet où le train était tellement bondé que j’ai passé presque 3 heures debout collée serrée contre d’autres individus et dans un minuscule couloir.
                Ce qui m’a le plus impressionnée : les toilettes du train incroyablement luxueuses, le peu de contrôle des titres de transport, l’espace pour les jambes, tous les panneaux dans les gares en japonais et en anglais, des grands écrans dans chaque wagon avec tous les arrêts du trajet en japonais et en anglais et notre localisation actuelle, la propreté des gares.
                Le Japan Rail Pass est vraiment intéressant, je le recommande à tous. A l’époque, il coûtait 350 euros à peu près (plus trop sûre), donc très vite rentabilisé.

    3. bibi

      Sans oublier beaucoup d’argent du contribuable pour subventionner un mode transport passager totalement non rentable.

      Le contribuable suisse verse chaque année de l’ordre de 3G CHF à la CFF qui représente environ le quart de ses revenus.

      Ce qu’il y a apprendre de la CFF c’est que même en Suisse le rail est une gabegie, que la ponctualité est une légende urbaine avec plus de 10% de train en retard et qu’il est par conséquent urgent pour le contribuable de saisir de la question et de demander une votation pour mettre fin aux subventions et privatiser cette entreprise.

      1. albundy17

        C’est ce que je venais de dire bibi, excepté la ponctualité pour laquelle je ne me suis pas renseigné.

        Toujours pas envie de nous livrer votre environnement professionnel ? Honte ou délire persecutif à la Bonsaï ??

        Prenez cette requête comme une marque d’intérêt, ou mentez, vous serez libre 🙄

        1. bibi

          Oui mais avec Bonsaï il vaut mieux dire les choses deux fois qu’un, je vous rappelle que c’est un genre 1.

          Votre insistance à reposer une question qui n’a déjà pas eu de réponse me fait me demander si par hasard vous ne seriez pas de sa famille!

                  1. sam player

                    Et d’une je ne suis pas responsable de vos conneries… et de deux, vous m’accusez donc de mentir sur la copie du mail reçu.
                    Cessez donc alors de discuter avec moi… l’intelligence n’est pas contagieuse…

                  1. Pheldge

                    j’ai peur que, vu ton hérédité* trop lourde, vous deviez vous résoudre à les noyer tous !

                    *même Lyssenko ne te sauverait pas !

                    1. MarieA

                      De toute façon, vu son grand âge, je doute que notre cher Sam puisse mettre en application son hypothèse…

                    2. Aristarkke

                      Houlà, avec tout ce qu’il y a comme pilules sur le marché, je ne m’y risquerai pas, Mignonne Petite, à prendre ce type de pari…

                      Pheldge illustre déjà que les vieux volcans, n’est-ce-pas, savent encore se réveiller et Sam est à peine son aîné…

                    3. albundy17

                      « Pheldge illustre déjà que les vieux volcans, n’est-ce-pas, savent encore se réveiller »

                      Ouais, ben pour la descendance c’est heureusement cramé, il ne s’agit que d’une union devant une chorale, pour la bagatelle, va savoir…

                1. bibi

                  C’est un ticket de train, et je crois que le moins que l’on puisse dire c’est que lors de leur première rencontre elle n’a pas fait bonne impression.

                  He’s got a ticket to ride,
                  But he don’t care.

                  1. MarieA

                    En ce qui concerne les pilules, si vous avez des recommandations à faire, n’hésitez pas à les transmettre au principal intéressé.
                    Mais de toute façon, les pilules ne font que lancer les hostilités, il lui faudra quand même un peu d’énergie pour aller jusqu’au bout. En plus, il paraîtrait que le genre 2 n’est même plus capable de produire de la semence de qualité donc ça rend l’hypothèse de l’intéressé d’autant plus improbable. Aucun risque de ce côté là.
                    Quant au ticket de train, il nous a déjà prouvé qu’il n’y comprenait rien.

                    1. albundy17

                       » il lui faudra quand même un peu d’énergie pour aller jusqu’au bout. »

                      Heuuu non, il s’agit de votre quote part, et à genoux vous ne ressentirez pas de fatigue insurmontable.

                    2. bibi

                      Il a parfaitement compris que vous étiez stupide au point de vous en remettre à la SNCF pour imprimer votre billet!

                    3. sam player

                      Bah décidément Marie vous êtes abonnée aux sophismes… Après l’homme de paille, voilà l’ad personam… et sur le sujet évoqué c’est typiquement masculin… mais bon… d’un autre côté des bisous le lundi et des claques le mardi c’est typiquement féminin, faut pas chercher à comprendre… vous êtes dans une lutte intérieure certainement…

              1. Tess

                Ne demandez pas à une personne qui a le melon et les chevilles qui enflent (non ce n’est pas la rétention d’eau hihi !) de s’excuser car il aura, toujours de son point de vue, RAISON !

                  1. MarieA

                    « Heuuu non, il s’agit de votre quote part, et à genoux vous ne ressentirez pas de fatigue insurmontable. »
                    euh… Vous faites les enfants par la bouche, vous?

                    1. MarieA

                      @ albundy17 10 mai 2018, 18 h 40 min :

                      :)) Quel sens de la répartie! Je ne vois même pas quoi répondre!

                    2. Pythagore

                      « Je n’arrête pourtant pas d’essayer de vous amadouer mais sans succès… »
                      Faut lui parler de machines tournantes, il adore.

                1. sam player

                  Votre vie se résume à « qui a raison » et « qui a tort », une vie de merde donc…
                  Perso je partage beaucoup et je prends aussi beaucoup : lintelligence de 100 personnes sera toujours plus importante que celle du mec le plus intelligent du monde.

                    1. MarieA

                      Mes deux pitbulls préférés s’associent pour attaquer à plus faible qu’eux… Pourquoi est-ce que je ne suis pas surprise?!?
                      Donc, pour récapituler : pas d’imprimante, pas de smartphone, billet acheté le vendredi soir pour un départ le lundi, donc pas de service livraison de billet possible. Alors que fallait-il faire, bande de pleureuses?
                      Ensuite, vous m’accusez de vous avoir envoyé un bisou le lundi et donné des claques le mardi, hors, je vous ai envoyé un bisou hier (mercredi) et j’ai même pris gentiment de vos nouvelles. Vous n’avez daigné me répondre que par un flot d’insultes et d’attaques.
                      Vous m’accusez d’être tourmentée intérieurement. Oui, c’est vrai, ça s’appelle l’Amour espèce d’insensible. Pheldge vous l’a pourtant dit.
                      En ce qui concerne ma vie de merde, je vous le confirme : j’ai une vie de merde. Mon papa me paye mes billets de train! Ça fait pas tilt dans votre tête, gros malin? Et la Vie, c’est de la merde. A part peut-être pour 3 personnes sur terre.
                      Quant à la petite chanson, je la trouve bien niaise, comme 98% de ce que j’ai entendu des Beatles.
                      Arrêtez d’attaquer le genre 1 sans cesse, il n’est pas responsable des atermoiements de mon cœur.
                      Je n’arrête pourtant pas d’essayer de vous amadouer mais sans succès…

                    2. Pheldge

                      MarieA (A comme Amoureuse ? ), votre billet, n’était-il pas possible de l’imprimer, chez vous ? voulez m’en pas pour mon ignorance de ces pratiques ferroviaires, j’ai rejoint mon île depuis trente ans, je ne suis plus au fait, de ce genre de choses … Pour la « vie de merde », il faut se battre, et se battre encore … ne pas baisser les bras ! de toutes façons, pour séduire le sam, faudra du courage, de la bnégation (c’est « la » ou « le » qu’on dit ? 😉 ), une dose de masochisme, de la résignation, et l’indispensable bombe de Téflon™.

                    3. Tess

                      Bibi ! Si si, il a bel et bien été vexé par ma réponse. Il suffit de titiller l’égo pour qu’il parte la tête la première dans l’insulte. Si j’avais été à sa place, je n’aurais même pas pris la peine de répondre ! Mes propos ne lui était pas destinés particulièrement mais il s’est senti visé comme par hasard. Sacré genre 1, il est tellement sensible…….

                    4. bibi

                      Que fallait-il faire en voilà une question qu’elle est bonne?
                      Soit s’y prendre plutôt mais vu que vous êtes un genre un c’est donc inconcevable pour vous.
                      Soit mettre à profit les 48h avant votre départ pour trouver comment imprimer votre billet.

                      Note : Je ne suis pas un pitbull, je suis un gentil Patou des Pyrénées.

                    5. BDC

                      Je préfère quand Bibi cite No surprises de Radiohead. Marie, ne vous inquiétez pas pour les billets de train il n’y avait pas grand chose à faire, moi aussi je retirais les billets à la borne à une époque. Ils veulent la CB pour éviter les vols mais ils ne savent pas s’adapter aux procédures, l’usagé d’abord !

                  1. sam player

                    Pheldge, tu viens de résumer ma vie… arghhhh !
                    Pour les autres interventions, vous ne m’en voudrez pas je ne comprends plus qui parle de qui… je lâche le fil.

                    1. bibi

                      Ce sont des genres un qui parlent de genres deux, et c’est hélas comme à l’habitude sans intérêt aucun.

  4. René-Pierre Samary

    Après avoir proposé d’offrir aux ministres des satisfactions buccales, nous voilà convié aux saillies d’un homosexuel notoire… Patron, ce lieu d’échange tourne au lupanar. Faut-il l’interdire aux mineurs ?

    1. Calvin

      Ça fait longtemps que la SNCF ne transporté plus le produit des mineurs de France.

      Pour les statisfactions, aux enarques les petits fours, au bon peuple la vaseline.
      En France, nous sommes les champions des festivités différenciées.
      On les appelle des « bucchanales ».

    2. albundy17

      « Après avoir proposé d’offrir aux ministres des satisfactions buccales,  »

      Je crains que tu ne fasses une fixette, cher René- Pierre, pourquoi ne s’agirait il pas simplement d’éponger les dettes qu’ils nous laissent.

      Quand a l’homosexuel notoire, ses pratiques personnelles ne devraient pas t’en bouger une, tu risquerais de devoir brûler une bonne partie de ta bibliothèque….

  5. 444

    Il faut s’attendre à ce que le gouvernement fasse des concessions maintenant (c’est déjà fait!), sachant que ces mesurettes sont d’une tiédeur palpable.
    On est (vraiment) dans la merde.

    1. gaetan ribault (@g_ribault)

      En fait une méthode simple et révolutionnaire: Privatiser la SNCF pour 1€ le repreneur reprenant la totalité de la dette ,Supprimer par vote à l’Assemblé le statut de cheminot , pour rendre l’opération inintéressante pour le repreneur

      1. 444

        Exactement, privatisons une bonne fois pour toute ce joyeux bordel!
        Et dire que pour le sens commun, Macron c’est du libéralisme …
        Aie.

  6. Pythagore

    « de bonnes raisons de rire et de pleurer. »
    Ils veulent nous faire rire jaune, c’est pour le vivreEnsemble (ou le pastis).

    1. Pheldge

      Il y a une importante « communauté » mahoraise à St André, comme dans d’autres communes de la Réunion. Le vivrensemble exemplaire, cité comme modèle, montre ses limites….

        1. Pheldge

          faut quand même pas exagérer, le Chaudron ne comporte que du logement social, mais c’est clame .. sauf quand ça s’embrase ! ,)
          Sinon, les Mahorais ne s’intègrent absolument pas et pas mal de jeunes côtoient la délinquance …

  7. Val

    J aimerais bien que l oiseau Pepy fasse un référendum comme chez air France . Ça nous permettrait déjà de mesurer le taux de pourriture de la sncf et puis probablement d envoyer migrer l homopiaf sous d autres latitudes.

        1. Pythagore

          Tiens SNCF, ça fait « Salut Nos Chers Français ». Ca doit être un sigle pour les vaches qui les regardent passer. Ces s@*!&# de cheminots y pensent même pas aux vaches, qui n’ont plus de train à regarder passer. Elles doivent commencer à déprimer grave !

        1. Pythagore

          Descoings, ancien directeur de Science Po, encore un socialo bien sous tous rapports.
          « En déplacement aux États-Unis à l’occasion d’un colloque (« Global Colloquium of University Presidents ») organisé à l’université Columbia par le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies […], il meurt d’une crise cardiaque dans la chambre de son hôtel à New York, le 3 avril 201227 à l’âge de 53 ans. Il était accompagné de deux prostitués au moment de sa mort. »
          fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Descoings

  8. Pythagore

    HS: dans la rubrique socialo, faites ce que je dit, pas ce que je fais, le procureur général de NY, professionnel du vivreEnsemble et du sociétal, à l’avant-garde du mouvement #metoo, pris la main ds le pot de confiture.
    .
    « Dans l’intimité de relations privées, j’ai pris part à des jeux de rôle et à d’autres activités sexuelles consenties, a expliqué Eric Schneiderman dans une déclaration. Je n’ai agressé personne. Je n’ai jamais eu de relation sexuelle non consentie, ce qui constitue une ligne que je ne franchirais pas. »
    .
    Elu procureur en 2010, Eric Schneiderman est devenu, depuis l’élection de Donald Trump, l’un de ses opposants les plus actifs au sein de l’institution judiciaire américaine. Il avait engagé de nombreuses actions en justice pour contrecarrer des mesures de l’administration Trump, notamment sur le climat, l’immigration ou la neutralité du net.
    .
    lesechos.fr/monde/etats-unis/0301656636469-le-buzz-des-etats-unis-le-procureur-general-de-new-york-accuse-dagression-sexuelle-2174757.php
    .
    fr.euronews.com/2018/05/08/me-too-accuse-le-procureur-de-l-etat-de-new-york-demissionne

  9. Nemrod

    Nous en Grance profonde, nous avons appris à nous passer du train .
    Que la SNCF crève.

    Le problème est que la bagnole est taxée de plus en plus .

    Le seul levier est d’acheter la moins chère possible qui roulera toujours assez vite.

    1. albundy17

      « nous avons appris à nous passer du train  »

      Et des bus scolaires, depuis que véolia, avec quelques valisettes, a pris le marché du pourtour proche la rochelle (prenant soins de laisser à l’ancien opérateur les village merdeux et éloignés), le tarif a doublé, les dessertes et fréquences coupées par 2, je fais donc taxi pour mes drôles, en sus.

      Je ne sais pas si acheter dacia est par contre une bonne idée.

      Lada va bientôt devenir un référenciel, et comme me le disait un petit suisse, le parc auto français ressemble de plus en plus à celui d’un pays du tiers monde.

      1. Nemrod

        Bah y a l’option occase costaude mais démodée que je privilégie mais nos occupants intérieures procèdent à une offensive de grande ampleur par le contrôle technique…les raclures !

  10. MarieA

    Le problème est que ceux qui sont à la tête du pays et à la tête de ces entreprises publiques ont pour intérêt commun de ne pas laisser mourir de telles entités alors même que le peuple, lui, est prêt à voir disparaître la SNCF. Et pareil pour Air France, etc…

    HS : Je pense que beaucoup d’entre vous ne me croiront pas mais je viens de voir, dans Paris, une moto avec un énorme drapeau communiste flottant et qui diffusait très fort des chants, que j’imagine, communistes !!! Lol c’est incroyable, non? Je vous jure que c’est la vérité.

    1. Pythagore

      « qui diffusait très fort des chants, que j’imagine, communistes »
      Chanter l’International contre la mondialisation.

        1. Le Gnôme

          Existe t-il encore des motos françaises ? Pour les motos russes, il y a d’excellents réparateurs formés à l’école des marabouts africains.

            1. Citoyen

              De base, peut être pas … Mais si elle est équipée d’un fauteuil « business class », le merluchon pourrait être intéressé …. C’est bon pour son image …

          1. Aristarkke

            Voxan mais il n’y a plus de production. Société liquidée en 2015…

            Scorpa aussi mais ce sont uniquement des motos de trial (franchissement d’obstacles et de parcours très accidentés) extrêmement fines et légères…

            1. bibi

              L’ancêtre vous auriez pu faire un effort en citant la plus vieille marque française de motos et qui en produit encore de nos jours : Peugeot.

              Je sais que ça fait hurler les vrais motards que de qualifier un scooter de moto mais dès qu’un deux roues motorisés dépasse la cylindré de 50cm3 c’est ainsi qu’il est qualifié.

              1. Aristarkke

                Ancêtre, vous-même, mon contemporain que vous êtes… 😉

                « Peugeot Scooters » (sic) a vu la majorité du capital de sa filiale de « motos » être vendue en 2015 aux Indiens de Mahindra après avoir eu des relations douteuses de « coopération » avec des Chinois depuis 2006.
                Est-elle donc encore vraiment française ???

                Quant à avoir fabriqué en continu des motos, il y a beaucoup de trous si l’on en retire les cyclomoteurs…

                La plus vieille fabrique est maintenant Harley Davidson qui en fait depuis 1903 sans discontinuer, même si certaines années ont été faméliques en volume.

                Seuls les engins à moteur > 125 cm3 ont véritablement droit à l’appellation moto.

                Entre 50 cm3 et 125, ce sont des vélomoteurs en définition administrative mais souvent appelés « motocyclette légère » commercialement parlant parce que davantage valorisant pour l’acheteur…

                1. Pheldge

                  Damned, j’attendais qu’il se mélange les pinceaux entre vélomoteur motocyclette de classe A ou B … Rats ! comme dirait son poto le HB, raté ! 😉

                  1. MarieA

                    En mauvaise posture, certainement. Ils suppriment des centaines de postes chaque année et sont sur le point d’en supprimer à nouveau 400 aux Etats-Unis. Ventes décevantes sur leur marché principal les EU. Ils souhaitent maintenant se concentrer sur l’Asie.

                    1. Pythagore

                      « Ils souhaitent maintenant se concentrer sur l’Asie. »
                      PPfffff encore une idée à 2 balles de manager. Une Harley bridée, ca le fait pas, personne va acheter ca ! 😉

                  2. Aristarkke

                    « Je les pensais au bord de la faillite »
                    Ce ne serait pas la première fois qu’ils passent aux environs.
                    Ils n’en sont qu’à une baisse de 5 à 6 % des ventes entre 2016 et 2017…
                    J’en connais qui seraient contents de n’avoir que cela à déplorer…

                    Leur problème est qu’ils ne savent pas varier leurs gammes qui s’appuient toujours sur des lignées plus que largement multi-décennales, en durée…

                    Jamais évoquée, la question des prix de vente n’est sûrement pas neutre non plus.
                    Même les passionnés finissent par atteindre leurs limites financières ou ne sont plus assez nombreux puisqu’ils dépendent souvent de la revente de leur précédente pour la suivante…

      1. Calvin

        Les cocos ne sont pas contre la mondialisation, du moment que tous les pays sont communistes (c’est le sens de l’Internationale).
        Sinon, ils sont pour des frontières étanches.

        1. albundy17

          « Sinon, ils sont pour des frontières étanches. »

          J’entendais hier une rombière élue qui voulais une taxe sur les vols aéronautiques, vu qu’il y a trop de touristes qui se déplacent par ce moyen et que ça réchauffe la planète.

          Quelle salope !

          1. MarieA

            « J’entendais hier une rombière élue qui voulais une taxe sur les vols aéronautiques, vu qu’il y a trop de touristes qui se déplacent par ce moyen et que ça réchauffe la planète. »
            C’est vous qui n’avez pas compris : la France ayant encore une place d’honneur dans le tourisme mondial, il est primordial de corriger cette injustice envers les pays africains en état de guerre civile.

            1. Calvin

              Donc pas besoin de taxe aéroportuaire supplémentaire puisqu’on développe grandement les conditions de guerre civile directement en France !!

            2. albundy17

              « la France ayant encore une place d’honneur dans le tourisme mondial,  »

              Hô Marie, si tu savais, tu ne reporterais pas à l’envie les âneries continuellement balancée ds ton poste préféré.

              Le français n’apparaît même pas dans le tableau des recettes touristiques à l’étranger, rincé qu’il est il va à Berck, la Russie, pays sous développé y figure par contre, notre homologue allemand y est représenté juste au dessus.

              Quand aux 80 millions de visiteurs, premier mondial, doivent s’appeler Mehran Karimi Nasseri, vu les recettes ridicules (composées de taxes d’aéroport, sans doute) qui nous place derrière l’Espagne, ou les usa, eux pas loin du triple de nos maigres touristes

              1. sam player

                Oui Al, il me semble qu’ils comptent comme touriste les passagers en escale. Et donc le seul paramètre dont il faut tenir compte c’est comme tu dis, les dépenses touristiques… et là on est mal.
                Il suffit d’ailleurs de calculer le panier moyen pour se rendre compte qu’il y a un blême avec le dénominateur.

              2. MarieA

                @ Albundy17 : je n’ai jamais prétendu que nous étions premiers en terme de recettes. Et effectivement, nous étions 5ème en 2016 avec 36.5 milliards d’euros pour 82.6 millions de touristes internationaux. Visiblement, nous avons du mal à faire cracher au bassinet nos touristes.
                https://www.economie.gouv.fr/cedef/statistiques-officielles-tourisme

                Mais je viens de lire à ce sujet :
                « Grâce aux nouvelles méthodes de calcul de la Banque de France, les recettes touristiques grimpent à 49 milliards d’euros pour 2016.
                La Banque de France a fait évoluer sa méthodologie pour quantifier la contribution du tourisme à l’économie française. Des chiffres revus et corrigés qui permettent à la France de faire bien mieux que les 38 Mds annoncés par la DGE. Même si l’orientation reste à la baisse. »
                https://www.lechotouristique.com/article/recettes-touristiques-comment-la-france-a-gagne-10-milliards-dun-coup
                http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tourisme-10-milliards-de-recettes-supplementaires-pour-la-france-7792084373

                Donc, ça nous fait 3 chiffres pour 2016 : 36.5, 38 et 49 Mds EUR
                Comprenne qui pourra…

                @ Sam Player : est défini comme touriste un visiteur passant au moins une nuit sur le territoire.

                1. Dr Slump

                   » est défini comme touriste un visiteur passant au moins une nuit sur le territoire. »

                  Ce qui est une définition très large du touriste, et très floue. Le camionneur polonais qui s’arrête une nuit dans un Formule 1 sera considéré comme touriste, et ce n’est pas franchement exact.

                  1. MarieA

                    Je vous l’accorde mais c’est la même définition du critère pour tous les pays donc il y a quand même une certaine cohérence dans la comparaison des chiffres.

                    Voici un bilan pour l’année 2016 de l’Organisation Mondiale du Tourisme, pour ceux que ça intéresse :
                    https://www.e-unwto.org/doi/pdf/10.18111/9789284418169

                    A ma grande surprise, l’Europe ne compte que pour 35.8% des parts de marché.

                2. albundy17

                   » est défini comme touriste un visiteur passant au moins une nuit sur le territoire. »

                  les greves apportent donc du PIB.

                  Les us doivent se situer aux environs de 250 milliards de recettes touristique, eux savent choisir ceux qui viennent, donc.

                  Première destination touristique mondiale fut de vos allégations, il conviendrait de vérifier d’ou émanent ces chiffres, on pourrait penser à de la méthode Goebbels

                3. theo31

                  Suffit de comptabiliser ceux qui font des courses au Duty Free et le tour est joué.

                  « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées » (Winston Churchill)

              1. MarieA

                Ce ne serait pas tellement un problème si nos immigrés, et descendants d’immigrés, africains aimaient la France ou au moins la respectaient. Malheureusement, ce n’est pas le cas, en tout cas dans les jeunes générations (celle que je fréquente le plus).
                En tant que française, ça me fait vraiment mal de voir leur visage s’illuminer quand ils apprennent que j’ai, moi aussi, des origines non-françaises.
                Ils passent leur temps à vanter le bled et quand tu leur demandes pourquoi est-ce qu’ils n’y retournent pas, puisque c’est si merveilleux!, t’as droit à une réponse complètement hypocrite (95% d’entre eux).
                En même temps, ils passent leur temps à parler, rêver et consommer américain.
                Bref… #doublediscours

                1. MarieA

                  « En même temps, ils passent leur temps à parler, rêver et consommer américain. » Ce qui est, paradoxalement, très français.

                2. Dr Slump

                  « Ils passent leur temps à vanter le bled… »

                  Conséquence de l’adoration de nos élites politiques pour le multiculturel, qui ne serait pas une erreur en soi si elle ne s’accompagnait pas d’une constante culpabilisation de l’occident. Traduit en langue de cité, ça donne tout logiquement « nik la france fier d’être marocain ».

                  1. MarieA

                    Oui, effectivement, ça n’aide pas qu’on ne leur dise jamais qu’il faut « enlever » son accent de banlieue pour chercher un travail ou parler à ses professeurs.
                    Mais je crois aussi que leur glorification du bled vient du fait que là-bas, ils sont considérés comme des gagnants alors qu’ici, c’est l’inverse.

                    1. Dr Slump

                      C’est bien vu, mais je pense que c’est une autre conséquence de ces messages qui leur sont envoyés: en valorisant leur « diversité », on les renvoie sans cesse à leurs origines, on les maintien dans cette identité, dans cette différence. Différencier revient à séparer, ostraciser, et conduit au rejet. Et renvoyer l’autre à sa diversité, c’est pas très efficace pour son intégration…

                  2. Pheldge

                    Finalement, la glorification du métissage, c’est très socialiste, enfin dans la version trotskiste : le coup de l’homme nouveau, l’homme nouveau est socialiste, et d’une seule couleur : il est gris. Y’a plus que pour la religion, et comme ils ont définitivement sacrifié les Chrétiens et les Juifs, ça devrait plus être trop compliqué ! ça y est, le projet trostskiste est bouclé, ils connaissent la recette, y’apu ka ! 😉

                  3. Higgins

                    C’est un peu ce qu’a dit Kanie West récemment (https:/ /www.huffingtonpost.fr/2018/05/01/kanye-west-declenche-une-nouvelle-polemique-en-expliquant-que-lesclavage-etait-un-choix_a_23424927/). Le kandubien l’a très mal pris.

        2. Aristarkke

          Surtout dans le sens de la sortie vers l’extérieur…
          Enfin quand tout l’extérieur n’est pas communiste…

    2. Pythagore

      A noter que d’après ce que j’ai lu, le bilan d’Air France n’a rien de catastrophique, et je vois pas bien pourquoi l’état reprendrait une dette quelconque.

      1. Aristarkke

        Dette en 2017 : 2.354 M€
        RN moyen des bonnes années : + 800 M€…
        Mais en 2017 : (- 274) M€
        Actuellement, Air France est cotée au niveau de son actif net par action estimé à 7,02€/action pour une cote actuellement de 7,17 €…

        1. Pythagore

          C’est pas ce que j’appelle une entreprise au bord du gouffre:

          Le groupe aérien Air France-KLM a annoncé vendredi un résultat opérationnel en hausse de 41,8% par rapport à 2016 à 1,488 milliards d’euros, avec un renforcement significatif de la structure financière, la perte nette étant due à la décomptabilisation de deux fonds de retraite
          (NB: il s’agit de fonds de retraite hollandais)
          .
          La dette ne s’élève donc plus qu’à 1,657 milliard d’euros, contre 3,655 milliards fin 2016. Le ratio de la dette nette ajustée sur l’Ebitda (le résultat brut d’exploitation) est passé de 2,9 en 2016 à 2,1 en 2017, contre 5,7 en 2011.
          .
          air-journal.fr/2018-02-16-air-france-klm-forte-hausse-du-resultat-en-2017-5194670.html
          latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/benefice-d-exploitation-record-air-france-klm-768833.html

          1. Aristarkke

            Lufthansa Group (6 compagnies) :
            Dette en 2017 :2.866 M€
            RN moyen des bonnes années : 1.800 M€
            En 2017 : + 2.364 M€
            Actif net par action (en 2017) : 20,1 € pour un cours à 25,XX ces derniers temps (baisse aujourd’hui à 24 suite à détachement du dividende).
            P….n, un dividende!!!

            AF mobilise 80.000 employés avec un ratio 1/3 volant / 2/3 au sol… et réalise en 2017 26.344 M€ de CA HT.

            LG mobilise 129.000 employés (je ne trouve pas le ratio PV/PR) et réalise 35.579 M€ de CA HT…

            Si vous ne voyez pas le problème de rentabilité à partir d’un CA voisin compte tenu des personnels…

            1. Pythagore

              Ratio CA/employé d’après les chiffres cités:
              AF: 329300 EUR/employé
              LH: 275806 EUR/employé
              Donc AF a un meilleur ratio que LH.
              Que voulez vous alors conclure ? comprends pas.

              NB: le ratio PN/PS est intéressant, toutefois le nb d’employés de LH inclut les activités maintenance (Lufthansa Technik) et traiteur entre autre (LSG sky chefs), personnel par définition au sol.

          2. Aristarkke

            « La dette ne s’élève donc plus qu’à 1,657 milliard d’euros, contre 3,655 milliards fin 2016. »

            Surtout grâce à augmentation de capital pour accueillir des Chinois et Delta Airlines dans le capital social…

            Ce qui n’est pas exactement de la rentabilité en effet d’amaigrissement de dette…

          3. sam player

            Un ratio dette /ebitda de plus de 100%… hum.
            Ne pas oublier que le B de EBITDA veut dire Before et le A, Amortization

            1. Pythagore

              Et alors ? le ratio est de 0,721 (voir lien) et à activité constante, AF devrait avoir épongé sa dette en 2021 (voir graphique en lien). Y’aurait-il donc besoin que l’état reprenne la dette d’AF urgemment ? on est très loin du scénario catastrophe type SNCF que l’on nous vend.
              .
              zonebourse.com/AIR-FRANCE-KLM-4604/fondamentaux/

              1. sam player

                Résultat net
                2013 : -1818 M€
                2014 : -189 M€
                2015 : +127 M€
                2016 : +792 M€
                2017 : -275 M€
                J’suis bête, faudrait m’expliquer comment on peut rembourser des dettes avec un résultat négatif… et faire des projections sur 2021… quand les projections de résultat à 1 an ne sont déjà pas tenues… je suis tout ouïe
                Des augmentations de capital pour réduire l’endettement, ça ne dure qu’un temps… personne n’est dupe…

                1. bibi

                  Comment rembourser des dettes avec des résultats négatifs, il n’y a rien de plus simple dans ce pays.
                  Il suffit d’obtenir une subvention de c’est pas cher c’est l’état qui paye.

                2. Pythagore

                  airfranceklm.com/sites/default/files/actualite/q4_2017_press_release_en_defmorg.pdf
                  .
                  FULL YEAR 2017
                  – Robust traffic statistics with 99 million passengers carried, up 5.6% compared to last year
                  – Operating income at 1,488 million euros, up 41.8% compared to 2016.
                  – Significant balance-sheet de-risking linked to the de-recognition of two pension plans, with a related non-current net expense of 1,429 million euros. Including this impact, the net result group share stands at -274 million euros.
                  Excluding this non-current expense, the 2017 net result stands at +1,155 million euros, up 363 million euros compared to last year.
                  - Flat unit costs at constant currency, fuel and pension charges in spite of increased load factor and profit sharing effects.
                  - Significant strengthening in the group’s financial structure with a net debt reduction of 2 billion euros
                  resulting from strong operating free cash flow and issued capital.
                  - Adjusted net debt / EBITDAR ratio of 2.1x, an improvement of 0.8 points compared to 31 December 2016.

                  1. sam player

                    Merci, j’avais déjà lu ca et MDR pour ce que tu as graissé…
                    J’vais répondre à mon banquier que si j’avais pas cassé ma voiture, mon compte serait créditeur de 20KE au lieu d’être débiteur de 10 !… et qu’en fin de compte je suis donc plus riche de 25KE que l’année dernière où j’avais fini à moins 5…
                    Et en 2018 ils écriront que sans la grève ils auraient gagné des sous et en 2019 qu’hors impact de l’augmentation du prix du pétrole ca a été une bonne année et en 2020 que c’est la faute aux attentats…
                    Autant c’est correct de raisonner en mettant par exemple de côté des dépenses exceptionnelles de restructuration puisqu’elles vont générer du résultat, autant c’est du pipeau quand il s’agit uniquement de compenser des conneries…

          4. BDC

            PTDR les retraites garanties chez KLM ! Ils s’en sont débarrassés, eux ! Ça a coûté cher sur le coup vu la négo mais c’est toujours un problème en moins 😉 .
            bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/les-retraites-des-pilotes-klm-risquent-de-plomber-air-france-klm-1025441.html

            1. sam player

              « Ils s’en sont débarrassés, eux ! « 
              Hello
              Pas l’impression. Ton article est de mi 2016, ça parle juste de nego. Ça a encore plombé les comptes 2017… et c’est en bonne voie pour 2018 pour un replay.
              Bon sinon j’ai bien rigolé en regardant les comptes d’air france klm … Résumé : hors éléments exceptionnels, on aurait gagné des sous… mais le RN 2017 c’est une perte… bah comme d’hab et en 2018 les trimestriels sont encore moins bon que l’année d’avant… mais sans la grève, on aurait gagné des sous, promis, juré…
              D’ailleurs ça me fait toujours bien rigoler aussi (décidément je me marre souvent hi hi) quand le coût des grèves n’est calculé qu’à l’aune du manque à gagner à l’instant T, sans mesurer l’impact sur la désaffection à venir.
              En 2018, suivant les anticipations de 2017, on sera sur la voie du redressement de la compagnie… Ah m….y a des grèves, pi le pétrole qui augmente… Ah zut…

              1. BDC

                Oui j’ai mis cet article qui contextualise l’impact résultat dont parle Pythagore: ils ont ensuite « dé risqué » les fonds de pension des pilotes KLM. Je comprends qu’ils ont converti les prestations garanties en cotisations définies, du coup ça fait moins de volatilité sur le résultat vu que tu as moins d’ajustement à actualiser sur les projections (la bombe à retardement dont parle l’article). Si j’ai bien compris la perte sur les retraites de 2017 est la dernière de ce côté là. Sauf s’ils refilent le portefeuille de retraités à un assureur, alors là ils peuvent payer une deuxième fois sur la négo , hi hi …

              2. Aristarkke

                « on aurait gagné des sous »
                Dès le deuxième euro de gain net de tout, tu tiens parole, même à partir de CA en Milliard…

              3. Aristarkke

                « Air France, revenue dans le vert en 2015 après sept années de traversée du désert, a affiché pour 2017 de bons résultats, mais inférieurs à ceux de la concurrence européenne. »

                Tiré de l’article de Zone bourse fourni en lien ci-dessus…

                  1. Aristarkke

                    Sam, tu as bien compris qu’il est parlé là, du RN issu de l’exploitation avant remise en cause par l’ajustement comptable des fonds de retraite bataves…

                    1. BDC

                      Ah ces fonds de retraite… Même chez Air France ils ont réussi à corriger cette connerie, comme quoi quand on publie de vrais comptes les messages passent mieux. Saleté de comptabilité de caisse de l’État.

            1. Pythagore

              J’ai l’impression que le sens de mon propos a été mal compris. Je n’ai jamais dit que je considérais qu’AF est une entreprise formidable florissante. J’ai simplement dit qu’elle n’est pas au bord du grouffre et qu’il n’y a absolument aucune raison pour que l’état en reprenne la dette ce qui a été sugéré par amalgame avec la SNCF.
              L’urgence est de mettre une direction qui parle à ses employés.
              Très surprenant que la direction ne soit pas capable d’agiter les résultals supérieurs de KLM sous le nez du personnel.
              .
              NB: d’après l’article les pilotes AF sont plutôt moins bien payés que les autres grosses compagnies, les personnels cabine plutôt mieux. Si j’étais AF, je transférais tous les salaires vers la hollande pour réduire les charges. Ils sont de tte facon ds les airs.

              1. Higgins

                Elle va mal et et ne survit que parce que le mot France apparait dans son nom. Ce qui la sauve, c’est l’importance de son réseau et de ses réseaux. Elle n’a pas su prendre le virage du low-cost. Maintenant, entièrement d’accord avec vous, la menace réelle qui pèse sur elle désormais, c’est sa dette que l’Etat aura du mal à reprendre, Europe oblige. Franck Boizard a écrit un bon billet sur ce sujet, je le rejoins entièrement: http://fboizard.blogspot.fr/2018/05/gestion-dair-france-et-cooperation.html
                Au-delà de ce constat, je ne sais pas si le personnel d’AF et surtout ses PN se rendent compte de la détérioration de l’image que ces grèves à répétition génère dans le monde entier. Déjà que par bien des aspects, l’image de marque du pays n’est pas au top, le mot Air France ne fait plus rêver comme dans les années 50 ou 60. Maintenant, il y a d’autres compagnies et les jeunes générations se contrefoutent, à l’heure du net, du prestige et autres calembredaines.

              2. Higgins

                Il semble que certains salariés en aient conscience (que ça va mal): http:/ /www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/05/10/20002-20180510ARTFIG00083-air-france-des-salaries-creent-un-collectif-independant-des-syndicats-et-de-la-direction.php

              3. Aristarkke

                Le nombre d’heures de vol des pilotes AF est aussi inférieur annuellement à celui d’autres compagnies…
                Les 35 se font payer là aussi…

                1. Pythagore

                  En fait les pilotes sont plutôt aux 19 heures qu’aux 35 heures et effectivement Air France semble avoir qq souci au niveau du taux d’utilisation des pilotes.
                  .
                  Article D422-4-1
                  La durée maximale du temps de vol effectué ne peut dépasser 90 heures par mois[….]
                  La durée maximale du temps de vol effectué sur l’année est déterminée par la formule : 900 heures – (n étapes en fonction – 200) x 1/6, sans que ceci ait pour effet d’abaisser cette limite à moins de 850 heures.
                  .
                  codes-et-lois.fr/code-de-l-aviation-civile/toc-personnel-navigant-personnel-navigant-professionnel-1ad3e5c-texte-integral
                  .
                  lepoint.fr/economie/exclusif-les-vraies-conditions-de-travail-des-pilotes-d-air-france-21-10-2015-1975653_28.php

              4. Aristarkke

                Il n’y a en effet aucune raison que l’Etat ait à reprendre la dette d’AF qui est une entreprise privée où il n’a qu’un morceau du capital social mais des droits de vote ahurissants…

                Toutefois, c’est du fusil à un ou deux coups mais pas de la MG 34 pour conserver le pouvoir…

                Il va aussi devenir possible que les deux bénéficiaires qui ont acheté de bons morceaux l’année dernière acquièrent eux aussi des droits de vote double (en principe en 2019) et commencent à sortir l’Etat grançais du jeu car à deux, ils pèseront alors davantage que nos guignols surtout qu’il y a aussi des porteurs de poids dans la part du « public » actionnaire.

                On peut se souvenir que notre cher Flop Joene, alors seulement au gouvernement de Peak de la Faribole, désireux de faire la peau au PDG Ghosn, avait fait monter l’Etat au capital jusqu’à 19% et des, sauf qu’il était tombé sur d’autres participants, gros porteurs comme Nissan, Daimler Benz, le personnel + tout un tas d’autres actionnaires qui n’en avaient rien à f…tre du salaire du PDG tant qu’il faisait du résultat comme rarement Renault en avait fait et qui avaient eux aussi des DDVD…

                Résultat, cette arme ne marche que contre des actionnaires atomisés, beaucoup moins contre une coalition de porteurs décidés à ne pas se laisser faire…

                Après, il ya toujours la soluce de la nationalisation mais quid des indemnisations sans compter la bataille à prévoir avec l’UE…

                1. Aristarkke

                  Bons morceaux = [10% du capital social x 2] acquis à 10 € l’action. Se retrouver à 7 € doit les faire danser de joie…

    3. Nemrod

      Il faut bien comprendre que nos intérêts et ceux de la Nomenklatura sont divergents.
      Ca aide à appréhender leur gouvernance.

      1. Val

        @Nemrod tres juste ! Toujours observer leurs décisions avec cette lecture permet de mieux comprendre ce qui nous arrive et anticiper ce qui nous attend

    4. bibi

      Si vous êtes à Paris Texas vous avez effectivement de quoi être étonnée.
      Si vous êtes à Paris France l’étonnant aurait été que vous croisiez une moto arborant le Gadsden Flag et diffusant des textes de Bastiat.

      1. Aristarkke

        « Le droit de grève est super important en France.
        C’est grâce à lui et au mouvement social qu’il en découd que l’on n’a pas besoin d’avoir 2 jobs pour survivre et payer son loyer.
        C’est grâce a lui que l’accès a l’éducation et les soins médicaux sont gratuits est accessible a tous.

        Les syndicats et le droit de grève sont un « safe guard » super important et contre-balance un peu le pouvoir des patrons de grosse boite qui no’nt que le profit en tête.

        Alors oui, pour l’utilisateur, c’est chiant, mais c’est primordial que le peuple sorte dans la rue quand leur droit, leur acquis durement gagné sont en danger.

        C’est important de défendes nos droits si on ne veut pas finir par devenir des esclaves modernes payés juste assez pour survivre jusqu’au lendemain. »

        Celui là aussi mais pas pour le même désastre…

        1. bibi

          Je suis rassuré d’apprendre que ses cours de français étaient gratuits, ça m’aurait un peu fait chier en tant que contribuable d’avoir dû payer pour ça.

    1. Dr Slump

      « les grèves me font chier mais je les soutiens ».

      Traduit en langue sans bois: « j’aime prendre ça bien profond par l’arrière… mmm quel délice, surtout quand je pense que comme ça, ça me donne le droit de la mettre bien profond à d’autres ».

      Note à propos de la locution latine: dixit s’emploie suivi d’un nom ou d’une fonction: dixit magister, dixit Cesarus. Pour terminer son propre laïus, c’est dixi , sans le t à la fin.

  11. MadeInCH

    Etait-ce une erreur?
    En agissant ainsi, n’a-t-il pas mis les grévistes en face de leurs responsabilités humaines envers les utilisateurs?

    1. Le Gnôme

      Les grévistes ne sont pas membres de la croix rouge, les responsabilités humaines envers les utilisateurs, ils s’en tapent. D’ailleurs, il n’y a pas d’utilisateurs, il n’y a que des usagers, ce qui est différent.

      Quand on voit les réponses du SAMU aux malades, on voit bien que l’humanité a disparu en ce pays au profit du mépris condescendant de noble fonctionnaire vis à vos du manant qui n’est que taillable et corvéable à merci. Quoique le serf était mieux protégé que le manant moderne.

  12. Calc8

    HS: Arrêtez-tout ! Selon Le Figaro, Ségolène Royal va publier ses mémoires à l’automne ! Aaargg, je suis transi d’un sentiment violent, l’attente devient insupportable… Vite je réserve sur Amaz.. heu .. mon libraire local… Mais comment ai-je pu vivre sans ?! sainte Ségolène, furie d’Éole, va parler, c’est sans précédent ! Puis-je lui acheter quelques saintes indulgences pour gagner le paradis des bonheurs unranium-free et écolo-dépensier ?
    Bah, Mr le commissaire du peuple, j’ai pas bon ?
    Ah, j’exagère ?
    Heu, bon soyons honnête, puisque vous êtes mon voisin et que je vous ai surpris à ne pas faire le tri de vos déchets : je dois remplacer l’un des livres qui soutient une armoire branlante de la maison. L’un des pieds tient grâce au livre de Mr Pédalo, livre bien coupé, bonnes pages bien épaisse, bon format, parfait donc. Un autre des pied le sera par celui de Ségolène, en espérant qu’il ne soit pas plus épais et qu’il reste de bonne qualité.
    Et puis, je préfère le Thorium, c’est mieux.

      1. Le Gnôme

        J’espère que ce sera imprimé sur du papier recyclé, un arbre ne mérite pas d’être abattu pour imprimer ces fadaises.

  13. albundy17

    Arf, le WTI grimpe inexorablement tandis que l’euro suit la tendance inverse, j’aurais dû faire le plein de fioul avant que trump-ete ne retourne totalement sa veste

    1. Le Gnôme

      Bof, les taxes augmenteront plus vite que le prix du baril. Sans celles-ci, l’énergie serait tout à fait abordable.

        1. Aristarkke

          Tentant, mais un peu loin pour aller faire le plein…
          Et qu’allais tu faire dans ce paradis fiscal ??? Du tourisme mais sans kalach ???

                1. sam player

                  Pas d’avis, ça ne peut être qu’un remède temporaire.
                  Il faut en général rechercher la cause ailleurs.
                  J’ai eu un cas intéressant dernièrement d’un véhicule qui était sorti du garage 2 mois avant, après activation forcée de la regénération et qui remettait ça.
                  En fait ça venait du fait que le véhicule ne lançait pas la régénération… tout simplement parce qu’il y avait un problème mineur sur le circuit de refroidissement (défaut non bloquant, un truc vraiment bénin ) et comme la régénération fait forcément monter la température, le calculateur ne l’autorisait pas mais ne le disait pas… ça aurait pu durer longtemps…
                  Et je ne te parle pas des vannes EGR changées à tour de bras par des garages, alors que c’est le tuyau de sortie qui est bouché. J’en ai eu une dernièrement, même de l’eau n’arrivait pas à passer dans le tuyau de sortie…
                  Il y a beaucoup d’erreurs de diagnostic : si le capteur de température d’admission déconne, le logiciel dit que c’est la vanne EGR qui ne fonctionne pas : en effet comme il demande l’ouverture de la vanne et qu’il ne voit pas le différentiel de température il en déduit que la vanne ne fonctionne pas et il étouffe le moteur… (pour pallier ce défaut il y a maintenant des infos de recopie de position de la vanne sur les véhicules récents, mais c’était rare il y a 10 ans)

  14. Stéphane B

    HS mais marrant. Certes, comme l’écrit le boss, CPEF. Il y a un gros problème, rien ne vas, quelque chose ne tourne pas rond. Dans le Couserans, des signes sont de plus en plus visibles avec la CGT et le PCF qui défilent pour le respect de l’Etat de Droit. Ils étaient beaux avec leur drapeau !
    ladepeche.fr/article/2018/05/09/2794715-mine-salau-plusieurs-centaines-personnes-defilent-etat-droit.html

  15. Aristarkke

    Tiens, Monseigneur laisse l’aéroport de Nantes-Atlantique promouvoir sa desserte de 95 euh… 62 euh… 37 euh 16 destinations grançaises « pour se voir souvent » avec des billets à partir de 19€ (hors frais de ceci, taxes de cela, redevances de machin, etc…)…

    Sûr que NDDL ressemble ainsi à une danseuse inutile et coûteuse…

    1. J’ai regardé et j’ai trouvé que le gars fait preuve de plus de finesse que ses dessins publiés à droite et à gauche. J’ai jeté un oeil à la bédé, même remarque (plus fine que les planches publiques). C’est un type intéressant.

      1. Tess

        Tout à fait, sa finesse d’esprit va bien au delà de ses dessins !, Mais ce qu’il me plait surtout c’est sa vision des choses qui va à l’opposé de toutes les billevesées que l’on nous assènent toute la journée et que je partage depuis toujours. Je suis née avec un logiciel qui ne peut et ne pourra jamais s’adapter à tous ces clichés de merde que les idéologues de merde nous ressassent tout la journée. La liberté n’est pas temporelle, elle est et sera toujours intemporelle.

  16. Pheldge

    Bon une citation trouvé chez les intellos du Blog à Brighelli : « Le bachelier est au batelier ce qu’une biche est à etc… » 😉

  17. baretous

    nous côté subventions on connait la musique. l’harmonie municipale vient de se voter 372 000 euros et des sifflets à roulettes…..

    Zim boum boum tsoin tsoin…….

  18. MarieA

    Un article intéressant sur un sondage qui montre que la majorité des français ne souhaite pas payer pour les petites lignes :  » Sondage YouGov réalisé en ligne pour Capital les 17 et 18 avril 2018 sur 1012 personnes représentatives de la population nationale âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. »
    Au passage, j’ai appris qu’une ligne privée existait en France : « Sur la ligne bretonne Carhaix-Guingamp (la seule privée de France), exploitée par Transdev, le personnel est multitâche. »

    https://www.capital.fr/economie-politique/sondage-exclusif-yougov-les-francais-refusent-de-payer-leurs-billets-de-train-plus-chers-pour-maintenir-les-petites-lignes-1294416

    Ça fera rire H16, mais l’auteur de l’article constate que l’ouverture à la concurrence permet : « Augmentation des fréquences, amélioration de la qualité de service, nombre de voyageurs en hausse et même réouverture de lignes… Quels que soient les indicateurs, cette mise en concurrence semble avoir tout bon. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.