Synthèse de la France en une petite carte postale de Gironde

Ce vendredi et avant une semaine pascale qu’on devine déjà pleine d’annonces présidentielles visqueuses de sous-entendus ridicules, je vous propose une petite « carte postale » de Gironde, c’est-à-dire une description pittoresque d’une situation croquignolette qui illustre à merveille le problème du rapport des Français à leurs services publics.

Ces derniers ont été au cœur du Grand Débat et seront probablement encore une fois mis en avant dans les prochains jours alors que le Président de la République tentera la synthèse des milliers de propositions des citoyens. L’idée est toujours la même : les Français doivent s’enorgueillir d’un service public d’une extraordinaire excellence et peuvent donc bien consentir à quelques menus sacrifices, notamment financiers au travers d’un tabassage fiscal vigoureux et égalisateur dans la misère.

Eh oui, il faut se résoudre à l’évidence : si beaucoup de citoyens se plaignent à présent d’impôts trop élevés, une part majoritaire (et malheureusement croissante) des Français veut malgré tout plus de ces magnifiques services publics.

Ils sont d’ailleurs écoutés et très bien entendus par les politiciens qui y voient là une occasion d’accroître leur pouvoir. Pour illustrer, rendons-nous à Libourne, charmante commune de Gironde, où la presse locale nous apprend que la taxe foncière a récemment explo pardon augmenté de 146%.

Rassurez-vous : non, cette explosion cet ajustement fiscal n’est pas causé par le joli Centre Aquatique (dont la facture de 23 millions d’euros était absolument indispensable, on en conviendra), mais bien par les services de transport en commun (tout aussi indispensables), qui sont – le maire (socialiste – coïncidence) s’en félicite – évidemment gratuits.

Avec 146% d’augmentation de fiscalité, c’est une gratuité qui ne cesse d’étonner le contribuable (propriétaire, ce salaud de riche et pas le locataire, n’est-ce pas)… Contribuable qui se calmera certainement en constatant le succès évident de ces transports en commun dont le taux de remplissage suffira à lui seul à rassurer les uns et les autres sur la bonne utilisation des deniers publics afin de faire tourner des bus flambant neufs … et vides.

Pendant ce temps, à quelques kilomètres de là et toujours en Gironde, dans la campagne de Coutras précisément, on apprend toujours par la presse locale – la même – qu’un projet de Village des Marques devait voir le jour.

Las, il semble que ce projet soit fort mal enquillé : bien que soutenu par le maire local, bien que soutenu par plus de 90 commerçants, bien que soutenu par les citoyens (plus de 4500 signatures de soutien au projet) qui y voient là l’occasion de relancer l’activité dans la région puisque l’investisseur projette d’y créer plus de 400 emplois, bien qu’économe, « bas carbone » et visant différents labels écologiques et bien que ce Village des Marques permettrait de faire vivre toute une région, il a reçu un avis défavorable de la Commission départementale.

Commission départementale dans laquelle nous retrouvons – coïncidence ! – le maire de Libourne précédemment cité.

Zut alors.

D’autant plus zut-alors que l’investissement était entièrement privé, sans recourir au contribuable. 80 millions d’euros d’investissements privés tout de même mais qui semblent laisser de marbre le président de la région ainsi que les élus des communes non concernées par ce projet. Les ruraux, qui se sont sans l’ombre d’un doute largement déclarés favorables au projet, n’ont finalement pas voix au chapitre et devront se contenter de voir cette opportunité leur passer sous le nez, parce que, parce que bon, à la fin, et puis voilà.

Ici, bien évidemment, l’argument majeur contre le développement de ce projet est que toutes ces enseignes, tous ces nouveaux commerces pourraient potentiellement concurrencer le petit commerce des centres-villes alentours, et ce, même si d’autres expériences similaires ont prouvé que le surcroît d’activité provoqué par de tels commerces spécialisés a plutôt tendance à revivifier les centres-villes.

En fait, toute cette situation résume parfaitement bien la France.

D’un côté, des services coûteusement gratuits

D’un côté, on trouve sans surprise des élus essentiellement tournés vers leur propre clientèle et qui savent toujours rassembler le courage nécessaire afin de dépenser avec faste l’argent gratuit des autres et offrir à tous un service que seule une poignée des non-payeurs utilisera vraiment.

Confrontés aux problèmes de financement de ces lubies, ces élus décident souvent d’endetter à mort la structure dont ils ont la charge (on ne se préoccupe des générations futures que pour le climat – le reste, on s’en tamponne), par exemple en contractant des emprunts soi-disant toxiques dont ils ne liront aucune des clauses et feront semblant de n’y rien comprendre une fois la facture colossale arrivée en mairie.

Quand ce n’est pas un emprunt, les mêmes élus se contenteront d’augmenter subitement la pression fiscale : non seulement, ce seront toujours les riches qui paieront (puisque par définition, le riche devient celui qui peut payer ces taxations vexatoires) mais en plus, on pourra toujours arguer en face d’un magnifique service que tout le monde réclamait. Et si personne ne le réclamait, peu importe : une fois qu’il est en place, ne pas le payer ou cesser de le financer revient à saboter un service public que le monde nous envie, ce qui fait immédiatement pleurer dans les chaumières comme on a pu le voir ces 6 derniers mois.

De l’autre, un blocage du commerce, des entreprises et des créateurs d’emplois

De l’autre côté, la bête ruralité qui a besoin de travailler pour payer les impôts des services « gratuits » peut aller se rhabiller : soit le travail envisagé pollue, fait du bruit, ne sent pas bon ou s’oriente décidément dans la mauvaise direction peu Gaïa-compatible et surtout terriblement privée. Soit cette activité a la furieuse tendance à entrer en concurrence avec des corporations déjà en place ou, pire que tout, des services « gratuits » déjà « offerts » par la collectivité locale (ou l’État). Et ça, mon brave monsieur, ma brave dame, ce n’est pas possible : le Public N’Aime Pas Du Tout La Concurrence.

Ce petit bout de Gironde est à l’image de toute une France qui s’arc-boute chaque jour un peu plus sur son désir enfantin et irréaliste de faire vivre tout le monde aux crochets de tout le monde.

Dans ce rêve éveillé, chacun peut bénéficier d’un service évidemment gratuit, dont les acteurs sont tous rémunérés avec des bisous, de la bonne volonté et des câlins. Et tout se passe évidemment très bien.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires235

  1. Aristarkke

    Pour decrire un service public excellent dans la décadence et la deconfiture, le choix est vaste dans la Grance. Lequel choisir??? L’ANTS???

  2. Aristarkke

    Qui semblent laisser de marbre (…)
    Peut être n’y en avait-il pas assez de marbre (et d’enveloppes lourdes comme du marbre) dans ce projet ???

  3. Le Gnôme

    Des élus engagent des dépenses dont ils ne sont pas les payeurs finaux tout ça pour espérer être réélu ou accéder à l’immortalité en donnant leur nom à une réalisation coûteuse et la plupart du temps inutile. Si c’était leur pognon, ils ne le feraient pas.

    Il y avait une expression autrefois, gérer en bon père de famille. Outre que le père est en voie de disparition, cette expression est totalement passée de mode, il serait temps que les élus la remette à l’honneur.

    1. Pythagore

      « Des élus engagent des dépenses dont ils ne sont pas les payeurs finaux tout ça pour espérer être réélu »
      Et le pire, c’est que ca marche sinon ils ne le feraient pas: Ah! Madame regardez cette belle place refaite à neuf, ah oui c’est formidable, ca change la ville, ah vraiment. Ah? La ville a 250 millions de dette, ah ui, mais la place qu’est ce qu’elle est belle !

    2. Husskarl

      Le problème précède cette conséquence. Le problème c’est le vote majoritaire de ceux qui ne payent pas (directement) ou ne comprennent rien ou sont abreuvés de fric étatique.
      Pour réduire ce problème en gardant la notion de vote, il faudrait une bonne flat tax sur les salaires au niveau national, départemental, communal en relation directe avec les dépenses. Et évidemment, dézinguer les subventions et virer les parasites.
      C’est pas pour demain.

        1. MadeInCH

          Déjà le vote tout court.
          « On va refaire une belle place! CE sera bien pour la ville! Et ça ne coûtera que Hbreummmions… Mais c’est pas grave! On doit voter dessus. Votez pour! »
          .
          Et je ne suis pas sûr que ça votera pour!
          .
          Probablement pour ça que l’avis du peuple, il ne faut pas le lui demander.

        2. Pheldge

          Mode RPS ON :
          « Il y a bien le suffrage censitaire oui mais il faut commencer par supprimer le vote des femmes »
          Mode RPS OFF 😉

                1. Pythagore

                  Voir article 277:
                  https:/ /www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2018/12/28/CPAX1823550L/jo/texte
                  ou ici page 2: https:/ /www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/files/documents/ressources_documentaires/documentation_budgetaire/chiffres_cles/LFI2019-budget-chiffres-cles.pdf
                  .
                  (en millions d’EUR)
                  Impôt sur le revenu (produit net) 70 426
                  Impôt sur les sociétés (produit net) 31 445
                  Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques 13 145
                  Taxe sur la valeur ajoutée (produit net) 129 182
                  Autres contributions fiscales 29 334

              1. albundy17

                « l’IRPP n’est pas l’impôt qui rapporte le plus. »

                Tu l’as toi même relevé, l’irpp, c’est 70 – 80 milliards, en comparaison des 1039 milliards ponctionné sur l’ensemble, essaie encore 🙄

                1. Husskarl

                  J’ai trouvé, ce sont les cotisation sociales, je viens de faire ma déclaration et le gouvernemaman m’a donné un joli graphique…

                2. Pythagore

                  Ne pas confondre le budget de l’état et la totalité des prélèvements. Les recettes de l’état pour 2019 s’élèvent à 286.019 millions avant prélèvements (EU/collectivités).
                  En fait quasiment les 3/4 des prélèvements sont les prélèvements sociaux et autres taxes locales.
                  .
                  Voir tableau « Répartition des prélèvements obligatoires en 2017 »
                  https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9l%C3%A8vements_obligatoires

                  1. albundy17

                    « Ne pas confondre le budget de l’état et la totalité des prélèvements.  »

                    Oui oui ^^

                    ça reste tout de même 1039 milliards qui ne sortent pas du cul d’une licorne

                3. bibi

                  Comme si ceux qui payaient l’IRPP n’étaient pas ceux qui abondent le plus les 1039 milliards de ponctions!
                  Pour la TH et la TF il n’y a quasiment que les assujettis à l’IRPP qui les payent.

              1. albundy17

                Ho, toi, tu me cherches des poux ^^

                Tu insinues que certains non assujettis ir ne paient pas pour des revenus sociaux qu’ils auraient pu palper mais dont il ne bénéficieront pas ?

                1. Aristarkke

                  Vendredi après-midi… Tous les deux, nous sommes fatigués… Toi, à glander et moi, à taffer…
                  Reformule car moi, rien comprendre à ton interrogation!

  4. Vassinhac

    Mgr, pour information la semaine pascale n’est pas la prochaine mais plutôt la suivante : la semaine sainte avant Pâques, l’octave de Pâques ensuite. Le « lundi de Pâques » est, logiquement, le lundi pendant la semaine pascale, tout comme le mardi de Pâques ou le mercredi de Pâques…

    1. Calvin

      Tu n’as pas compris que le Patron a trouvé ce prétexte pour prendre une semaine de vacances bloguesque et nous abandonner à notre triste sort : lire les inepties journalistiques sans contrepoint humoristique.

            1. MarieA

              L’article est vraiment un modèle du genre. « Ainsi, les cambriolages ont progressé de 9% depuis le mois de novembre, les vols à la roulotte de 8%, les vols sans violence de 5% et les vols avec violence de 7%. » J’apprends donc que ce sont les Gilets Jaunes qui volent, tuent, violent et assassinent. Ca doit être difficile sans la main droite ni l’oeil…
              Et puis, on est en France, donc il ne faut pas perdre une occasion de pleurer sur la difficulté d’être fonctionnaire, c’est à dire d’avoir un revenu assuré à vie quelle que soit son efficacité, les policiers pleurnichent donc « nia nia nia on est obligé de travailler le samedi… » Bizarre, je croyais qu’il n’y avait que 3 pelés tous les samedis, en baisse perpétuelle depuis 22 semaines…
              Conclusion, si j’ai bien compris : cette hausse de la délinquance et de la criminalité c’est de la faute des Gilets Jaunes et pas de ceux qui commettent ces crimes et délits et toc!

              1. albundy17

                Ils sont également responsables de la perte de PIB et de la hausse / baisse / stabilisation du chômage.

                On soupçonne également une relation de cause à effet concernant les hémorroïdes de Tatie Daniel

    2. Pheldge

      On a dû dire à Nabilla « c’est la semaine Sainte », elle lui a répété « on va aller passer la semaine à Saintes » … 😉

  5. Boutros

    Un peu HS mais peut-être que le maire de Coutras ne mérite pas son nom…
    Dans le temps officiait, dans une grande ville du midi, un excellent, reconnu et apprécié professeur (ça existait encore à l’époque) : il avait coutume d’ inaugurer son premier cours de l’année par la formule « Je m’appelle C…., vous avez une minute pour rire. ».
    Que je sache, personne n’a jamais rigolé.

    1. Stéphane B

      J’ai connu un colonel au 40 ème RA. Juste après son r en tant que chef de corps, il a réuni les cadres du régiment dans la salle de cinéma qui servait aussi d’amphithéâtre. Et il a commencé son discours: « Je suis le colonel Bescons, ce n’est pas mon nom mais mon programme. » Effectivement, ce fut son programme bien qu’il soit très sympathiques et agréables pour ceux qui bossaient réellement. Par contre, j’en ai connu qui n’ont pas rigolé pendant deux ans, voire qui ont eu leur promotion stoppée nette

  6. douar

    La Gironde est à l’honneur.
    La semaine passée, c’était le maire d’une petite commune, Ste Florence, Daniel Amblevert qui était relaxé . Pourtant, je cite : « après un long combat judiciaire, Daniel Amblevert, a été condamné en mai 2016 pour avoir réalisé des travaux de curage d’un cours d’eau destinés à prévenir des risques d’inondation ».
    Finalement, le cours d’eau n’était qu’un fossé artificiel.
    Et qui avait attaqué le maire? Le 4 janvier 2012, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) et la police de l’eau.
    Le maire a quand même dû cracher 30000 € pour sa défense!

    1. MarieA

      Je ne comprends pas pourquoi il est poursuivi. Je croyais que c’était obligatoire d’entretenir les fossés ou un truc du genre. Ou j’ai pas compris…

        1. MarieA

          Ok, merci. Ça me paraît délirant de poursuivre quelqu’un pour ça mais bon…
          En plus, peut-être que le soit-disant cours d’eau avait besoin d’être entretenu pour contenir l’eau de pluie, non?

            1. albundy17

              « Sinon, on détruit les petites bêtes. »

              J’ai un presque voisin (nous partageons le fil d’un fossé de drainage) qui gueule tout les ans, à la saison des mamours croassant ^^

              Pour ma part, j’adore, à part la tristesse plus tard d’en récupérer les fruits ds les skimmers. (d’autant que c’est trop petit pour les bouffer)

          1. Adolfo Ramírez Jr

            C’est un cas d’école bien connu sur ce blog : si vous nettoyez le cours d’eau, vous êtes condamné au titre d’atteinte à l’environnement.
            Si vous ne faites rien, vous êtes condamné pour inaction face au risque de crue.

            1. Val

              @Adolfo ça me fait penser à une blague débile : un type du sentier fait passer un entretien pour recruter un vendeur il lui dit « conjugue-moi le verbe toucher au présent ». Le candidat le fait . Le type le recale. Un autre candidat arrive , même demande. Il entame avec un bon accent pied noir : « Je touche, tu touches, il touche tu touches, nous touchons tu touches … »

            2. albundy17

              « cas d’école bien connu »

              Oui, mais on renouvelle: Un gilet jaune dans la bagnole, une amende, pas de gilet jaune, un pv

    2. Stéphane B

      Êtes-vous sûr que ce soit le maire qui a craché ? Je parie que c’est la commune au titre de la protection du maire ou l’assurance de la commune.

            1. albundy17

              Non, plutôt les rideaux !

              ça me rappelle: « comment faire crier 2 fois une femme quand tu lui fais l’amour: tu t’essuies sur les dits rideaux après la sodomie.

              Désolé Calvin, mais t’en a vu d’autres 🙄

              1. albundy17

                « Je te suggère de faire un tour dans la rue le jour des encombrants »

                C’est très impressionnant, pour avoir bossé comme éboueur ds cette bonne ville de Roubaix, je me rappelle encore de matelas vibrant de vie à l’intérieur, sans élec !

  7. Pythagore

    Lorsque que l’on me dit que les transports devraient être gratuits. je répond: si le chauffeur est prêt à travailler gratuitement, si le constructeur de bus est prêt à livrer les bus gratuitement, si le personnel de la maintenance est prêt à travailler gratuitement, si le pétrolier fournit l’essence gratuitement, alors je suis pour.
    .
    @H16, très intéressant les faits et la comparaison merci. Incroyable que les locaux qui se voient interdire par l’état un projet d’envergure et des emplois ne fassent pas la révolution.
    Qd il s’agit d’amazon pourtant si honni, les élus locaux font des ponts d’or, pour qu’il s’installe, mais bon ca n’affecte pas le petit commerce local.

    1. Aristarkke

      Pont d’or à Amazon ? Il y a quelques mois, l’édile de Chartres a refusé une implantation au motif qu’il n’acceptait pas les salaires au rabais…

      1. Popeye

        la réponse du dit édile a été plus subtile. En gros, un Amazon, c’est 2000 emplois dont beaucoup à des faibles salaires. Qui arrivent en une seul fois (donc grosse demande instantanée en école, crèche, transport en commun etc…)
        Emplois qui peuvent repartir tout aussi vite/
        Le maire de Chartres préfère bosser pour faire venir 50 à 100 PME qui à terme apporteront les 2000 emplois (plus stables, apport lissé dans le temps)

        1. Aristarkke

          J’espère que vous vous contentez de citer les bobards de ce maire sans y croire le moins du monde…
          A Brétigny sur Orge, Amazon se fait construire une base logistique « sur mesure » qui a impliqué, entre autres, l’ ajout d’un rond-point de piquage sur la 2x2voies qui passe là.
          J’ai peine à croire que ce genre d’investissement lourd ne serait fait que pour assurer quelques années de présence locale…
          Quand, de plus, on connaît l’ interminable zone commerciale/industrielle qui barde la rocade est et sud de Chartres, on se dit surtout que les motifs officiels doivent servir d’arbres pour cacher la forêt des vrais motifs…

      2. Pythagore

        Tape « amazon subventions » ds ton moteur de recherche favori, tu verras que ttes les implantations d’amazon ont reçu des subventions.

  8. Calvin

    Belle synthèse du pays.
    Toute cela à cause des thèses marxistes, et qu’on se refuse à son antithèse : le libéralisme…
    Le communisme, de la foutaise…

  9. Fred Ja

    H16, vous dites que ce petit bout de France est représentatif du fait que les Français veulent du « gratui » pour tous les autres… Mais votre exemple montre le contraire : ce sont les élus (souvent de gauche d’ailleurs) qui adorent cramer le pognon des autres ; les Français, eux, soutiennent le village des Marques qui ramènera de l’activité et de l’emploi sans leur coûter un radis, donc ils ne sont pas si bêtes sur ce coup-là ?
    Par contre, où je vous rejoins, c’est bien pour déplorer que le grand débat dérive toujours sur les mêmes jalousies, et que tout le monde veut « taxer » les autres, ça c’est déplorable…

  10. MarieA

    J’ai adoré! Les articles en pièces jointes sont aussi très intéressants même si je regrette qu’on attaque bêtement la voiture sans réfléchir. Comme si la voiture ne répondait à aucune demande! Le pire, c’est le connard habituel (cf. l’article issu du blog Le Monde) qui saoule tout le monde « Mais on peut tout faire à vélo! C’est seulement que les gens sont bêtes et paresseux! » lol c’est vrai qu’après une journée de travail transporter son sac à main, ses courses, son bébé et son enfant de 3 ans sur le vélo en hiver par -10 et avec la pluie, en chaussures à talons, c’est très pratique.

    Ce niveau de jalousie entre maires est dégoûtant! Ca fait plaisir de voir à quel point le maire de Libourne est soucieux de baisser le taux de chômage et d’améliorer la vie des habitants de la région!

    Si j’étais maire, je pense que je mettrais le parking gratuit et je ferais le maximum pour que les impôts des particuliers et des professionnels soient le plus bas possible (en France : lol).

    L’autre jour, pour le petit-déjeuner, un café et un croissant dans un café perdu d’un quartier sans vie et sans animation, 5.10€ le café minuscule et non conforme à la demande de la personne et 1.60€ le croissant! Le tout pas bon évidemment puisqu’on est à Paris.

    1. Lorelei

      C’est vrai qu’entre les maires, comme entre de nombreuses personnes, il y a de la jalousie, de l’envie. Il suffit de voir le feuilleton de notre Communauté de Communes pour la destruction de l’ancienne piscine et la reconstruction d’une neuve.

      1. MarieA

        C’est vrai que chaque village et ville de France a besoin de sa piscine, son stade de foot, son terrain de tennis, etc… Utilisés chacun 3 heures dans l’année.

    2. P&C

      Mode Mauvaise fois On.

      Déjà, pourquoi porter des chaussures à talons ? (perso, c’est un truc que je n’ai jamais compris…).
      Le bébé tient dans le sac à main.
      L’enfant de 3 ans peut être callé dans le dos ou mis dans un side car.
      https://www.ouest-france.fr/charles-coffec-fabrique-des-side-cars-pour-velo-439128
      Les courses ? dans le side car, ou alors dans un sac de rando porté sur le dos.
      Des vêtements chauds et une capuche suffisent à se protéger des éléments.
      Il y a également des sacoches pour vélo…

      Pour le café et le croissant chers :
      1 : insulter l’escroc. Faire un esclandre.
      2 : quitter cette fosse d’aisance qu’est Paris.

      A St Brieuc, le croissant beurré est à 90 centimes… et le jaune à 2,5 euros (le thé est gratuit dans ma boite).

      1. albundy17

        « pourquoi porter des chaussures à talons ? (perso, c’est un truc que je n’ai jamais compris…).

        Par la force des choses, ça galbe le cul et la poitrine

          1. albundy17

            « ça bousille les pieds et le dos… »

            m’en fout, j’en porte pas.

            Par ailleurs, le footing est encore plus délétère, quand je vois le nombre d’adepte passer sur le billard à pas même 40 ans avec tout niqué (genoux surtout)

            l’humain n’est pas fait pour courir, il a une capacité de fuir, c’est tout. Enfin, c’est une théorie personnelle qui m’arrange 😀

              1. albundy17

                « La marche est plus naturelle. »

                Oui, main dans la main, sur le sable mouillé, le soleil frisant l’horizon, bon sang vla le retour du printemps et ses bourgeons :mrgreen:

                1. albundy17

                  C’est aussi une rente décathlon et tables d’opérations, va falloir une taxe chaussures jogging pour tout ça, sans compter qu’il y a un paquet de malotrus prêt à te rentrer dedans si t’as le malheur d’être sur leur trajectoire.

                  Pis ça doit user les trottoirs. Je cause même pas des effluves dans le sillage qui provoquent sans doute le cancer.

                  Ma femme courre tout les dimanches pendant que je fais la bouffe, je cuisine bien gras pour qu’elle récupère ^^

                  1. Pheldge

                    « Ma femme courre » euh, du verbe « courrer » je suppose ? tu veux nous trucider le Papet à le faire claboter de mort violente et définitive ? 😉

                    HS: vous avez vu la patronale silhouette au masque à gaz, désormais en costume 3 pièces, comme mézigues le jour de mon mariage ?
                    Je n’inspire que les meilleurs … 😉

                    1. albundy17

                      « tu veux nous trucider le Papet à le faire claboter de mort violente et définitive ? »

                      Il claquera en lisant ta précédente intervention, que par bonté d’âme je n’ai rien relevé et qui a matière….

                      « vous avez vu la patronale silhouette au masque à gaz,  »

                      Comment dire….

                      Tu causes de celle en place depuis toujours ?

                    2. Dr Slump

                      « Tu causes de celle en place depuis toujours ? »

                      Euh, jette un oeil de plus près, tu verra qu’il a rénové son complet. Et peut être que le maskagaz est nouveau aussi. Faut croire que les ventes du 10e homme lui ont rapporté :mrgreen:

            1. Dr Slump

              « l’humain n’est pas fait pour courir »
              Je crois surtout qu’à force de s’encroûter dans le confort moderne, à se nourrir n’importe comment, à travailler assis devant un écran dans des positions anti-naturelles pour son corps, et à ne plus mobiliser un minimum son corps dans de saines activités physiques, le genre humain devient tout mou, tout faiblard, et ne peut même plus monter 2 étages sans suer et ahaner comme un veau. Quoique les veaux sont toute leur vie dehors, et ils nous envoient valdinguer sans lâcher une goutte de sueur. Il lui faut même un caddie pour pousser les 15 kg de bouffe qu’il va s’envoyer dans la semaine avec sa petite famille de 4 personnes, c’est dire. 15 kg hein…
              Du coup, quand il se lance tout à coup dans une activité spôrtive, parce qu’il réalise à 40 piges qu’il s’est fait pousser un ventre, que son ado de gamin lui fiche une trempe au tennis sans transpirer, et que sa femme, par nature plus soucieuse de son physique, est en meilleure santé que lui, il s’abîme les jointures, il se fout le dos en vrac, voire même il fait un infarctus, le con.

              L’homme n’est pas fait pour courir? Cette blague, l’homme est fait pour vivre dehors, en contact avec les éléments, à mobiliser son corps autant et même plus que son esprit. C’est bien simple: si ta vie se résume à rester assis chez toi, ton esprit se ratatine.

              1. MarieA

                Ecolo-bob detected!

                Si tu nous sors que tu es naturopathe, je demande ton ban!

                Sinon, tu connais le miel de Manuka, c’est merveilleux contre le cancer!

                1. Dr Slump

                  Y’a des comportements et des commentaires qui sont clairement cancérigènes… mais en ce qui me concerne, je ne fréquente pas assez ta délicieuse personne pour m’en inquiéter ^^

                2. albundy17

                  « Ecolo-bob detected! »

                  Voire, ecolo blob ^^

                  Slump 15 kgs de bouffe pour la petite famille de 4 en une semaine, tu rêves, représente toi une patate et un verre d’eau par repas, ça fait ça ^^

                  Et non, l’homme n’est pas fait pour courir, preuve en est de l’explosion des interv chir chez les jeunes, on a même un cerveau pour éviter de dérater. (enfin, normalement)

            2. Stéphane B

              L’humain n’est pas fait pour courir, je te l’accorde mais avec le complément suivant: l’humain n’est pas fait pour courir avec des pompes remplies d’amorti, de gadget pour éviter supination ou pronation.

              Par contre, l’humain est fait pour courir avec des chaussures qui ne sont là que pour le protéger du sol, épines, cailloux, ….
              Personnellement, je cours en chaussures minimalistes depuis 8 ans. J’ai viré mes semelles orthopédiques au bout de 16 années après avoir laissé sur le billard mes deux ménisques internes et car je commençais à avoir de sérieuses douleurs au dos. Le matin au réveil, sortir du lit était très difficile, un calvaire.
              Et puis un jour, j’ai découvert Blaise Dubois, un québécois, et son site lacliniqueducoureur.com. J’ai tout viré. Depuis, plus de blessure ! Et je revis, plus de douleurs, plus de kiné, …

              Les chaussures qui sont vendues chez décathlon, go sport, intersport, endurance shopping et autres enseignes de sport sont de la merde. Elles sont sources de blessures car inconsciemment, nous font modifier notre foulée. Ce faisant, la blessure guette puis arrive.

              Alors c »est sûr, je passe pour un taré quand je dis que mes pompes n’ont aucun amorti et pèsent 150 grammes par chaussure (au lieu de 330 grammes environ pour une chaussure avec amorti) mais je les emmer.e car moi, je ne blesse pas, même si je fais parfois 60km hebdomaire.

              PS: je rejoins donc le briochin sur le fait que les talons aiguilles, hormis pour galber, c’est de la grosse daube. Mais ça fait vendre ensuite des crèmes miracles pour soulager les jambes lourdes.

              1. albundy17

                T’es drogué, spa grave.

                Déjà, avoir des discutes sur comment on courre me tire quelques sourires.

                Et non, l’humain n’est pas fait pour courir, il serait morphologiquement différent, premièrement.

                1. Dr Slump

                  Je te l’accorde également. Mais bon, évidemment, l’homme n’est pas taillé comme un guépard. Merci pour la découverte de l’eau bouillie. Mais va-t-on dire que le guépard n’est pas fait pour marcher? Y’a un moment où il serait loisible, pour éviter de partir dans des débats stériles, de comprendre le propos général avant de se mettre à pinailler sur des rognures de cheveux coupés en quatre.

                  Et pour poursuivre sur ma lancée, si on continue à ce rythme, dans un siècle on dira que l’homme n’est pas fait pour marcher, parce qu’il aura pris la forme du fauteuil dans lequel il passe le plus clair de son temps, de la chaise de bureau au fauteuil de voiture. L’homme n’est pas anatomiquement spécialisé pour la course, ok, en fait il n’est spécialisé pour rien en particulier, et donc pour un peu tout, ce qui se résume à: capacité d’adaptation. Il est spécialiste de l’adaptation si on veut. Et donc s’il veut devenir coureur, il peut, en s’adaptant au fil d’un entraînement. Il ne sera jamais un léopard, mais il sera un humain qui court vachement mieux que BHL fuyant une horde d’entarteurs.
                  En conclusion, j’avoue, la voiture c’est quand même vachement plus pratique que de se taper 30 bornes à pince ou à vélo tous les jours pour aller au boulot. Mais ca a des effets pervers. Rien n’est simple (Tout se complique).

                  1. albundy17

                    Ben le propos général, depuis le début, c’est que l’humain n’est pas fait pour courir, c’est après qu’on m’est tombé sur le râble pour prouver le contraire ^^

                    Le guépard n’est pas non plus prévu pour courir, il le fait 200 mètres, pis soit il bouffe, soit il pionce pour recharger 😀

                    « si on continue à ce rythme, dans un siècle on dira que l’homme n’est pas fait pour marcher, parce qu’il aura pris la forme du fauteuil dans lequel il passe le plus clair de son temps »

                    Y’en a des qui n’ont pas attendu, à force de voir wall – E, peut être, mais encore une fois, tu m’accordes en début de post le fait que l’Homme n’est pas fait pour courir et me rétorque que c’est une diminution de ses conditions de base et que bientôt il ne marchera plus pour les même raisons, c’est très con de se contredire en moins de 2 phrases.

                    Oui avec l’entrainement il courre plus vite que moi, et oui, il se nique toutes les articulations de façon prématurée.

                    Un bon coeur en fauteuil roulant, cool (et déprimé vu que privé de ses doses d’endorphine)

                    1. Dr Slump

                      « Ben le propos général, depuis le début, c’est que l’humain n’est pas fait pour courir »
                      Affirmation péremptoire, sans explication, sans nuance ni considération de contexte. Je me suis contenté d’y mettre un bémol, Stéphane B a apporté d’autres approfondissements sur la question, mais toi tu restes sur ton « l’homme n’est pas fait pour courir », et tu qualifieras de « hors-sujet » toute remise en question que les autres donneront. Tu fais du sam player, jusqu’à aboutir au game over où l’autre ne peut plus s’en sortir tellement tu as faussé la discussion par ces manoeuvres, où tout ce qui compte est d’avoir raison.
                      Alors je vais te dire clairement: c’est faux, littéralement faux, et c’est une affirmation à l’emporte-pièce complètement idiote, en clair: un sophisme! Et si cela comporte une part de vrai, alors il t’appartient de le démontrer par des arguments un peu plus convaincants que des « ah mais non ce n’est pas le sujet ». Les contradictions qu’ont t’a apportées sont en plein dans le sujet, c’est toi qui répond à côté de la plaque. Pour avoir raison.

                    2. albundy17

                      La démonstration est très simple slump, suffit de constater le ratio des interventions chir qui a explosé depuis cette mode de courir pour perdre du poids (autre connerie), comme le recours aux kiné, la rente, et ça tu peux demander confirmation auprès mutuelles qui rembourse.

                      D’autres part, si t’imagine que le néanderthal passait sa vie à courir, ben faut t’instruire et je ne peux rien pour toi

                    3. albundy17

                      « Alors je vais te dire clairement: c’est faux, littéralement faux, et c’est une affirmation à l’emporte-pièce complètement idiote, en clair: un sophisme!  »

                      Et ça, ce n’est pas péremptoire, par contre, vu que c’est ton avis ^^

                      Je n’ai rien détourné à la façon sam player, je ne dis que la même chose, pas eu besoin de parler du lait ou de semelle plate, ou compensée, nous ne sommes pas fait pour courir, ou alors moins bien fait que la plupart des mammifères ds ce domaine (bizarre, nan ?)

                      T’es juste rentré encore une fois en boucle, avec pour argument que je fais du sam player pour argument

                2. Stéphane B

                  Mouai même raisonnement que ceux qui disent que l’homme n’est pas fait pour boire du lait. Pourtant dans des tribus d’Afrique de l’Est, au Kenya par exemple, le lait constitue quasiment la seule source de protéines.

                  Et pour clore la boucle avec la course à pied, dans les camps d’entraînement kényans, Koppoche et consorts ont lors de chaque repas un bol de lait.

                  L’humain est fait pour la marche et pour la course à pied, mais pas sur de courtes distances, 100m à 1km, mais sur des distances plus longues pour suivre un troupeau se déplaçant.

                  1. albundy17

                    Rhoo, stéphane, gros pataquès de n’importe quoi, quel rapport avec le lait, l’ingrédient ayant permis la sédentarisation il y a 12.000 ans.

                    Pis faut pas croire que les troupeaux galopent en continu comme ds les reportages à la téloche, hein.

                    Quant ils galopent, c’est pasqu’ils fuient, z’ont même pas un garmin au poignet pour verifier les perfs ^^

                    Sinon ils sont tranquilos, à brouter 99 % du temps

                    1. MCA

                      Tu m’étonnes qu’il fuit (rien à voir avec ton métier) le troupeau; il n’a pas envie de se faire traire ! et lui contrairement à nous courre plus vite que le fisc…

                    2. Passim

                      L’homme, le vrai, le bipède du paléolithique, bat n’importe quel animal à la course sur de moyennes et longues distances.

                    3. Pythagore

                      « Avec du 110 en pointe, comme le guépard ^^ »
                      Sachant qu’un tps de 10s vous aurait placé à la finale du 100m des derniers JO, cela nous fait donc du ***calculatrice*** …3600s ds une heure …donc 360×100 …ce qui nous donne …36km/h, well, va falloir sortir les chaussures à ressorts pour battre le guépard.

                    4. Passim

                      « Avec du 110 en pointe, comme le guépard  »
                      Gros malin. Tu relis mes trois lignes, avant de dire des sottises.

                    5. albundy17

                      Ha ouais, ou 90.000 kilomètres annuel pour les sternes, je sens bien le bipède parcourir la distance, hein ^^

                    6. Dr Slump

                      « Pas fait pour courir », ça ne signifie rien. Revois tes prémisses: « l’homme n’est pas fait pour… », déjà c’est mal poser le problème: l’homme serait fait pour, destiné à certaines choses et pas d’autres? C’est gravé dans le marbre quel que soit le contexte? Pas fait pour courir? Mais comment, il peut courir pourtant, ne serait-ce que pour attraper son bus. Donc il peut courir quand même malgré qu’il ne serait pas fait pour courir?
                      Non je ne joue pas sur les mots ici, je me fie à ce que tu as dit: l’homme n’est pas fait pour courir, sans nuance ni développement.

                      Si tu avais dit « la pratique régulière de courses d’endurance sur de grandes distances est cause de troubles musculo-squelettiques chez les hommes » là c’aurait mérité discussion. Quoique que c’est ce que font les kenyans… bon, ça reste discutable, mais ça a le mérite d’être plus précis, et de pouvoir être corroboré par des études factuelles. Mais tu as dit « l’homme n’est pas fait un courir » ce qui est un SOPHISME, un énoncé réducteur, je ne vais pas t’en faire le définition hein, et sur lequel il est vain de tenter d’avoir une conversation intelligible. Et pour seul argument tu as en gros « blabla la preuve y’a plein de gens qui se retrouvent chez le kiné », ce qui est sans doute le degré 0 de l’argumentation factuelle. Si tu n’as que ces platitudes à proposer, va te falloir revenir dans un bon milliard d’années avant de réussir à me convaincre que « l’homme n’est pas fait pour courir ».

                    7. albundy17

                      « Non je ne joue pas sur les mots ici, »

                      C’est cela, oui….

                      Je t’ai sorti du factuel, toi tes sentiments, ./

                    8. Dr Slump

                      « Je t’ai sorti du factuel, toi tes sentiments »

                      Du bon gros factuel à la louche, qui mélange un peu tout dans un fourre-tout sans queue ni tête. Je répète, on ne peut rien sortir de précis à partir de ta proposition de départ « l’homme n’est pas fait pour courir ». Laquelle est une généralisation, énoncée comme un évidence, un sophisme, retourne voir dans wikipédia.
                      Tu apportes une nuance (ah!) avec « … ou alors moins bien fait que la plupart des mammifères ds ce domaine ».
                      Mais avant quand je t’ai évoqué l’exemple du guépard tu m’as répondu « Le guépard n’est pas non plus prévu pour courir, il le fait 200 mètres, pis soit il bouffe, soit il pionce pour recharger ». Ca devient incohérent, et on peut avoir légitimement l’impression que tu argumentes de façon malhonnête, ou juste pour avoir raison. Qu’on m’excuse de perdre patience!

                      Sentiments? Je décris l’erreur de ta proposition par des arguments de rhétoriques connus, maintenant tu te livres à de l’argumentum ad personam. Ta proposition de départ reste un sophisme. Ca nous arrive à tous d’en faire, je demande juste que tu précises ton propos.

                    9. albundy17

                      Parles pas de cohérence quand t’es pas capable de lire autre chose que ce qui t’arrange, j’ai bien précisé qu’il a la capacité de fuir.

                      « des arguments de rhétoriques connus »

                      lol ^^

                      Utilise pas des mots dont tu n’as pas la définition, tu te ridiculises encore plus

                    10. Dr Slump

                      Bon, tu es complètement dans l’attaque personnelle maintenant, ça au moins c’est clair et précis.
                      Sur ce, je vais aller courir, en rigolant bien de tes kinés, que je n’ai jamais eu besoin de voir ^^

                    11. Stéphane B

                      Avec une lente montée en puissance, l’homme peut courir entre 40 à 80km par jour sans se fatiguer plus que ça. Il existe des courses d’ultra qui surfent ou ont surfé sur ce créneau telle que la transgaule (17 jours pour 1100km), la via ibérica (450 km en 7 jours), la transeurope (environ 4400km en deux mois), … sachant que les gus qui y participent courent tous les jours entre 15 et 30km. Alors certes, ils ne sont pas doués en vitesse mais tiennent un bon 10km/h quelque soit la distance.

                      Et je maintiens haut et fort que les blessures en course à pied, mais aussi dans d’autres sports trouvent leurs causes dans l’équipement qui modifie les appuis. En course à pied, les chaussures soit disant modernes sont excellentes pour se blesser sur le long terme à moins d’en changer tous les mois.
                      Rien ne vaut les huaraches ou les fives fingers ou d’autres avec un drop 0, sans amorti et avec une semelle de faible épaisseur. L’Homme est une chaîne musculaire, une mécanique, de précision qui ne supporte pas les artifices.

                    12. albundy17

                       » l’homme peut courir entre 40 à 80km par jour sans se fatiguer plus que ça »

                      Bien sûr, je n’ai jamais remis en cause la capacité de le faire, j’indique juste que les joggeurs assidus usent prématurément toutes leurs articulations, une étude Hollandaise (de mémoire) le pointait d’ailleurs du doigt il n’y a pas si longtemps.

                      C’est par contre évidement bénéfique au niveau cardio pour les ceusses passant leur temps sur une chaise au bureau, mais ça bousille les cartilages. La nage apporte davantage de bénéfices et aucune sur utilisation, par ailleurs bien plus complet au niveau musculaire, par exemple.

                    13. BDC

                      Doc, tu n’as peut-être pas besoin de kiné mais les joggers du dimanche étaient une rente pour feu mon beau-père. Les endorphines sont sécrétées en réponse au stress provoqué par le sport, donc le sport génère bien de la douleur. Je n’ai rien contre l’activité sportive, mais la tendance est de n’en parler qu’en positif, donc je me méfie des pastèques qui nous obligeraient à en pratiquer pour sauver la SS.

                  2. Pythagore

                    L’humain est fait pour la marche et pour la course à pied, mais pas sur de courtes distances, 100m à 1km, mais sur des distances plus longues pour suivre un troupeau se déplaçant.
                    Ah! oui même qu’y en a pleins en ce moment qui sont en marche, mais on sait pas trop si c’est les marcheurs qui suivent le troupeau, ou le troupeau qui suit les marcheurs, et une partie du troupeau se rebelle.
                    Vu que les marcheurs ont plutôt tendance à marcher en marche arrière, il y a déjà qq descendance qui nait avec un oeil derrière la tête.

                    1. P&C

                      Nous ne sommes pas des animaux de vitesse, mais d’endurance.
                      Nous ne sommes pas des hyper adaptatifs : comme la plupart des animaux, nous sommes spécialisés : gros cerveau, bipédie, pouces opposables, sudation… comme le chimpanzé qui peut locker ses articulations des bras pour ne pas fatiguer à pendre à une branche.

                      Y a pas besoin de cavaler comme un dingue derrière le troupeau, suffit de le suivre et de maintenir la pression, car les bestiaux ne peuvent pas suer, eux… ils doivent se reposer plus fréquemment.

                      Autre chose : c’est l’agriculture alliée à la stabilisation du climat qui a permis la sédentarisation, pas l’élevage (est venu après chez les sédentaires, les peuples pasteurs sont nomades). Et encore, il y a des allers retours entre sédentarisation et chasseur cueilleur. D’ailleurs, les sédentaires ont bien douillé niveau alimentation…

                      Oui, on peut courir, et oui, stéphane a raison, les chaussures de sport sont nazes. Idéalement, il faudrait courir pied nu (et avoir une couche de corne sous les pieds).

                    2. BDC

                      Pourquoi aurait-on besoin de courir ? On est agriculteurs éleveurs depuis quelques millénaires, l’évolution a fait son œuvre. Il nous reste l’instinct à courir tout le temps pendant l’enfance et puis c’est tout. Pas de prédateurs à fuir, sauf la SS qui veut nous transformer en hamster.

                    3. albundy17

                       » On est agriculteurs éleveurs depuis quelques millénaires, »

                      Oui, entre 11 et 12.000 ans, contrairement aux affirmations fausses et péremptoires du slump

                    4. Passim

                      « Nous ne sommes pas des hyper adaptatifs »
                      Bien au contraire, P&C. C’est sa polyvalence, son adaptabilité, sa « liberté » en somme, qui a fait de l’homme le « roi de la création ».

                    5. albundy17

                      « Bien au contraire, P&C. »

                      Totalement d’accord avec toi, mais bon, y’en a des pour qui ce n’est pas le cas, favorisé par le socialisme aidant à ne plus jamais se sortir les doigts

                  3. Pheldge

                    @ Al 20 h 29: ton argument montre seulement que les jeunes coureurs actuels ont une pratique mal adaptée puisque c’est leur corps qui paye … rien de plus !

                    1. albundy17

                      « ton argument montre seulement que les jeunes coureurs actuels ont une pratique mal adaptée »

                      Jeunes coureurs…. « feu mon beau père » …

                  1. Passim

                    Les talons sont faits pour allonger les jambes, qu’elles ont courtes, notamment au niveau des mollets. Un artifice parmi d’autres…

                    1. albundy17

                      Heu, nan, sinon tu marches avec des bottins, c’est fait pour sortir le cul et les seins, t’es vraiment spécialiste ^^

                    2. BDC

                      Rrhhooo Passim, les femmes ont les jambes plus longues en proportion que les hommes. C’est tout de même bien pratique … 🙄

                    3. Pheldge

                      « Un artifice parmi d’autres… » les autres, lesquels ? allez, vas-y lâche toi, fais-toi pas prier , on sait que t’attends que ça n que t’adores dégoiser sur les femmes 😉

        1. Stéphane B

          Il existe deux types de croissant. Le classique que nous connaissons tous et celui dit au beurre ou il est rajouté du beurre (comme s’il n’y en avait pas assez !)
          On en trouve ici en Bretagne, mais j’en ai aussi vu dans le Sud-Ouest ou en Champagne.

          1. albundy17

            :mrgreen:

            c’était ironique Stéphane, un croissant beurré étant à priori comme une tartine beurrée (ou comme Pheldge à certaines heures)

            On parle normalement de croissant au beurre, les meilleurs, dont la prise d’un exemplaire te ruine 1 heure de jogging 🙄

            1. Pheldge

              pfffff … j’en connais qui risquent d’être privés de distribution de rhum à raconter de sornettes de méchancetises, qu’elles sont pleines de médisance même pas vrai ! 😉

                1. albundy17

                  « de sornettes », peut être est il ds un de ces moments que j’évoquais, je ne pense pas qu’il t’impliquait, ou alors ce serait fort commode ^^

                2. Pheldge

                  le surmenage de burnous qui me menace de me faire tombe de fatigue épuisante … 3 semaines à faire réviser la belle fille pour un concours, le carême avec le chemin de croix et les prières tout ça, les répétitions jusqu’à pas d’heure pour les messes … je suis sur les rotules des genoux de mes jambes de mon corps à moi que j’ai ! 😉

                  1. albundy17

                     » 3 semaines à faire réviser la belle fille pour un concours, le carême avec le chemin de croix et les prières tout ça, les répétitions jusqu’à pas d’heure pour les messes … je suis sur les rotules des genoux de mes jambes de mon corps à moi que j’ai !  »

                    je vais ptet jeter une larme, tu découvres la famille, sur le très tard, t’as beaucoup à te faire pardonner 🙄

                    1. Pheldge

                      Contrairement à ce que tu penses, je ne me plains pas, j’explique juste que je suis un peu en surrégime et que je ne suis pas au top. Je m’excuse auprès de mes fans, nombreux 😉

            2. Pheldge

              honorer ses promesses peut-être, mais de dettes il n’y en a aucune !
              Mais bon je voulais rappeler que le « croissant au beur » a été inspiré au cinéaste suédois Igmar Bergman, (dont l’évocation seule met en émoi Télérama), par sa muse, Live Ulman !

              Et Grand corps malade en a fait un succès , dans lequel il slamme : croissant, beur, muse … Ulman 😀

    3. Pythagore

      « Mais on peut tout faire à vélo! C’est seulement que les gens sont bêtes et paresseux! »
      Ma grand mère faisait tout en vélo, allait par tous tps au boulot en vélo à 10km. Donc si, c’est possible, mais le rythme de vie et l’organisation de la vie de l’époque étaient probablement adaptés (c’est ce qui j’imagine en tout cas). Le rythme et l’organisation sont différents aujourd’hui, et intègrent l’existence et la nécessité d’une voiture.

        1. Nemrod

          Oui j’ai vu ça.
          Affligeant…
          Un permis vélo pour les moutards se 6 à 11 ans…pff, misère.
          Et les parents bien sur ne peuvent assumer l’éducation vélocipédique, voyons, quelle idée !
          Trop dangereux, pas calibré ni normé comme enseignement !
          Evidemment l’enseignement dispensé par l’Ednat sera de la haute volée…comme pour le reste.
          On n’a pas finit de voir des glands à vélo, moi je vous le dis !

          Y avait le sujet sur RTL à midi avec la gourde de service qui trouvait l’idée géniale..évidemment…
          11 heures sont prévus je crois avec dans les dernières une application dehors dans la vraie rue avec des vraies voiture et des vrais piétons…incroyable !
          Prévoir 5 Pour cent de pertes quand même…hein c’est l’administration qui va gérer…

          Je me demande comment la génération de vieux cons dans mon style on fait pour survivre…
          Encore branlicotants nous étions parti avec le mini vélo et après le demi- course et on apprenait tout seul…tout le monde n’est pas mort et il y avait déjà des bagnoles, moins c’est vrai mais qui freinaient comme des savonnettes sur le lino…ça compensait.

          1. albundy17

            « 11 heures sont prévus »

            C’est à cause des rapport Pisa, faut se concentrer sur l’essentiel.

            ça me fait penser ds un autre registre, par ici on a les pères cent:

            cent jours avant le bac, t’as tout les gamins concernés qui se « déguisent » et font la manche, ça bloque la rochelle maintenant pendant 2 jours, après ils se bourrent la gueule pour oublier que c’est leur futur métier, faire la manche. (mais ils ne le savent pas encore)

            Pis alors, qu’est ce qu’ils sont cons, c’est pas comme si, par exemple sur une avenue, arrivé au dixième lieu de taxation t’avais encore envie de larguer une piècete à la nana 2 tonnes habillée en pokémon bouteille de bière à la main, quant tu viens de prendre ton ptit dej…

            1. Dr Slump

              Ah oui, ça se faisait encore récemment à Saint Etienne aussi. Mais avec l’option double-effet kiss cool: si tu refusais de donner, ils pouvaient t’asperger de farine. Avec moi ils n’ont jamais essayé cela dit ^^
              Et dans les villages, il y a encore « les classes », sur le même principe, sauf qu’ils sonnent à ta porte, avec leur béret sur la tête et un accoutrement hors du temps, vieille survivance de l’époque de la conscription, dont ils n’ont d’ailleurs aucune idée.

            2. Pheldge

              et bientôt le droit de vote à 16 ans !
              actu.orange.fr/politique/videos/christophe-barbier-attribue-un-17-20-a-anne-hidalgo-qui-va-tester-a-paris-le-vote-des-16-ans-CNT000001eUrGr.html

      1. MarieA

        Ouai et puis on peut aller vivre dans une grotte sans vêtement ni rien. On peut, c’est faisable. On peut toujours faire pire. On peut aussi marcher pied nus en évitant de trop respirer parce que le vélo de Mamie pollue par sa fabrication en elle-même par des petits chinois de 8 ans qui ne vont pas à l’école. Egoïste Mamie! Et tant pis, si on met 10 heures pour aller au travail et 10 autres heures pour en rentrer puisque c’est faisable.

    4. Pythagore

      Les commentaires du blog du monde sont « tordant », j’y ai notamment « appis » que « Ces bus, vides y compris en heure de pointe, sont surtout utilisés par des publics fragiles. »
      Il y aurait donc des publics fragiles, surtout ne pas toucher, ils risqueraient de se briser comme du verre. Probablement faudrait-il leur demander de porter une étiquette « FRAGILE » comme sur les colis.

      1. Nemrod

        Publics fragiles = qui paient pas pour le bus qu’ils prennent, des fois pour aller voir Kari…euh Manu et jouer à la PS4.
        Publics robustes= les cons qui bossent pour payer le bus à kari…euh Manu mais le prennent pas pour que Manu les fassent pas ch..dedans et aussi parce que le bus est en panne ou le chauffeur en grève.
        Voilà, c’est plus clair ?

  11. Higgins

    « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ». Info HS mais qui témoigne bien de la schizophrénie et de l’imbécilité de nos dirigeants: « Bientôt un «permis vélo» pour les écoliers » (http:/ /www.leparisien.fr/societe/bientot-un-permis-velo-pour-les-ecoliers-11-04-2019-8051451.php).

    Avant que les cons ne s’emparent de la bicyclette pour en faire le symbole que nous connaissons (voire des abrutis en gilet phosphorescent et casque sur la tête brûler les feux rouges me donne l’impression que la connerie est sans limite. Un être un tant soi peu rationnel n’utiliserait pas ces artifices a priori superflus vu le comportement d’usager de la route choisi), faire du vélo était synonyme de liberté. Jeune, j’évitais de brûler un stop et ne me risquait qu’après moult précautions à prendre un sens interdit à l’envers. J’avais encore très peur du gendarme. On nous rappelait quelques gestes élémentaires de bon sens à l’école (qui n’était pas encore la garderie malsaine que nous connaissons et subissons. C’était même dessiné dans les couvertures de certains cahiers ou livres d’école). Las, le crétinisme imbécile est passé par là et il a été décidé en très haut lieu que les sens interdits n’étaient pas fait pour les vélos et que, pour les comportements usuels, c’était maintenant open bar (pas de différence entre la rue et les trottoirs, pistes cyclables facultatives, etc,…). Bilan, 173 cyclistes ont été tués en 2017 alors que le nombre de morts augmente en moyenne de 2,4 % par an depuis 2010 (tout cela sans les 80 km/h de l’autre). Les socialistes et affidés ayant créé un problème, et de taille, il fallait un remède. Ils l’ont trouvé et d’autres imbéciles trouvent ça très bien, ce sera le permis vélo pour écolier. Pour le moment facultatif, gageons qu’il deviendra rapidement obligatoire et onéreux (tant qu’on y est, autant se faire du blé) assorti, n’en doutons pas d’une visite médicale et d’un contrôle technique (il faut ce qu’il faut). Il est vrai qu’il est nettement moins important de s’occuper du niveau de langue extrêmement élevé des collégiens et lycéens français (https:/ /www.lepoint.fr/societe/langues-etrangeres-les-ecoliers-francais-pas-encore-au-niveau-11-04-2019-2307104_23.php).

    Ce pays est définitivement foutu

    1. douar

      « nombre de morts augmente en moyenne de 2,4 % par an depuis 2010 »
      ce ne serait pas le contraire? Il me semble qu’il baissait.

        1. Nemrod

          Oui mai c’est que les vélos sont mal faits.
          Faudrait une caisse pour protéger le fragile cycliste avec une ceinture, des airbags touça.
          Evidemment ça sera plus lourd donc faudra un moteur et puis le guidon ça ira pas, faudra un volant…oh, wait !

    2. toto17

      Malheureusement, pour comprendre un cycliste, il faut avoir pratiqué (et pas le Dimanche en balade hein).
      J’ai des années et des milliers de km de vélo en ville derrière moi.
      J’en ai vu des trucs ! (de stop grillé, du feu grillé, de l’attaque de chien, de l’insulte gratuite, de la percussion intentionnelle, de l’agression en bande, etc..(non non j’exagère pas)

      Et je peux affirmer qu’il y a autant de cyclistes débiles, que d’automobilistes débiles, que de piétons débiles.
      Et oui, quand on est con, on est con.
      D’ailleurs, un cycliste a 99,95% d’être un automobiliste aussi, pour ne pas dire en même temps.

      Le gros soucis se situe dans les règles de partage de l’espace public.

      1. albundy17

        « Le gros soucis se situe dans les règles de partage de l’espace public. »

        Oui, comme le cycliste qui s’est fait écraser sur l’A1 la semaine dernière ^^

      2. Stéphane B

        Sur la RN 12 à Siant Breuc, une 2 x 2 voies, pour passer sur un viaduc, les cyclistes cohabitent sur la BAU avec les voitures. Faire un google earth, viaduc du Gouet

          1. Pheldge

            oui, mais toi c’est pour te ballader, eux, c’est pour se déplacer … pas la même finalité, pas le même comportement..

            1. Pheldge

              Pffffff … il me semble que les cyclistes sont interdits sur les portions de routes mentionnées, et les « moules bites en lycra du dimanche » de par chez moi, ils ne vont pas se risquer sur les 2×2 voies. Par ailleurs le dimanche il me semble que les PL ont une interdiction de circuler le dimanche, donc les sus-nommés ne roulent pas « à coté des camions » …

      3. pabizou

        Ah oui! les règles…paceque sans les règles tu dois réfléchir avant de finir en hamburger sans pain . Alors oui quand on ne peut pas se passer des règles c’est qu’on est un gros con . Vive Darwin!!!

    3. Val

      @Higgins +100 ajoutons que les cyclistes grâce à la carte « camp du bien » sont systématiquement juges dans leur bon droit en cas d accident , ça resonsabilise….pour arranger le tout on voit fleurir les patinettes avec ou sans moteur, lesquelles zigzaguent dans la plus grande decontraction au beau milieu des grands axes parisiens … une pensée me vient alors : « THIS will not end well »

        1. Lorelei

          La loi date de 85, comme le dit Higgins. Les automobilistes sont d’office responsables parce qu’ils ont (ou sont supposés avoir) obligatoirement une assurance. Sauf à démontrer une volonté de se suicider de leur part, les personnes dites plus vulnérables sont indemnisées et non responsables.
          Le conducteur doit rester maître de son véhicule en toutes circonstances.
          Ca a surtout considérablement désengorgé les tribunaux qui devaient rechercher les responsabilités de chacun. Les assurances s’arrangent entre elles sauf accident très grave.

        2. pabizou

          Années 80, bof c’était pas vraiment des bon crus, et depuis ça continue, chaque année on va un peu plus du mal au pire dans presque tous les domaines .Merci qui? merci tonton la francisque

      1. Dr Slump

        Les piétons aussi deviennent complètement cons, pourquoi s’embêteraient-ils puisqu’après tout les cyclistes ont tous les droits et aucune responsabilité?

    4. MarieA

      Toujours plus d’Etat dans ma vie, oh oui!

      HS j’ai regardé aujourd’hui le journal télévisé de France 2, le 13h, ce que je n’avais aps fait depuis des mois, et bien je n’ai pas été déçue! Parmi les sujets traités aujourd’hui : il faut plus de lois et dépenser plus d’argent public parce qu’il y a des accidents aux barrières à niveau (?) quand les trains passent, malgré le fait que quasiment 100% des accidents aient été causés par les gens qui ne respectent pas les règles de sécurité, il faut plus de règles! Avec en bonus le microtrottoir de Abdelkhader avec l’accent du bled qui nous dit qu’il a peur parce qu’il n’y a pas assez de protection!
      Ensuite, un reportage sur un couple qui pleure parce que leur voisin a bâti sur son terrain à lui un bâtiment qui leur gâche la vue avec le permis de construire dans les règles, etc… Oui, mais ça gâche la vue des voisins, ça les fait chier et ça fait perdre de la valeur à leur bicoque pourrie et leur jardin sans une seule fleur donc non, ils ne sont pas d’accord et ont décidé de poursuivre en justice. Leur but? Enoncé avec un grand sourire par Madame, faire démolir le bâtiment du voisin!
      On continue, un couple a mis son gîte avec piscine dans le sud de la France en jeu dans une espèce de tombola avec ticket à 18€. Ah oui mais non, les autorités leur annoncent maintenant que c’est pas possible parce que! Ils ont pourtant préparé un dossier pendant des mois (!!!) pour tout faire dans les règles. Ils vont très certainement devoir annuler la tombola et rembourser les joueurs.
      On enchaîne, les sprays parfumés pour la maison sont nocifs, le diable, etc… Les associations demandent à l’Etat de les interdire! Bon, on a pas de preuve véritable de leurs mauvais effets s’ils sont utilisés conformément aux directives des fabricants mais bon, il faut une interdiction quand même!
      Maintenant, excusez-moi, je vais m’ouvrir les veines.

        1. Pheldge

           » moi et tous les vieux quadragénaires » t’es gonflé, tu es déjà multi quadragénaire, et tu laisses entendre le contraire …
          😉

        1. albundy17

          C’est pas de la propagande, on peut pas mettre du foncier en tombola.

          Marie, pour les veines, c’est dans le sens de la longueur

          1. pabizou

            Ben oui, dans le pays des droits de l’homme c’est normal . Qu’est ce tous les parasites deviendraient si chacun faisait de ses biens ce qu’il veut?

          2. Pheldge

            sauf que … si tu fais un « jeu-concours » ça peut :
            business.toutcomment.com/article/comment-vendre-sa-maison-en-loterie-5520.html

      1. Stéphane B

        Et pour le mur ou hangar, peu importe, un permis de construire ne suffit pas. En effet, toutes les décisions d’urbanisme sont délivrées « sous réserve du droit des tiers ». Il faut entendre dans ce cas « sous réserve du code civil ». Lors de l’instruction d’une demande d’autorisation d’urbanisme, le service instructeur na pas à connaître les codes autres que celui de l’Urbanisme. Dans notre cas, il y a manifestement un trouble de voisinage avéré.
        Et dans cette région, il y a déjà un précédent qui a fait grand bruit,il y a un an et demi, à Essey les Nancy: estrepublicain.fr/edition-de-nancy-agglomeration/2017/12/13/condamnee-a-raser-sa-maison-qui-fait-de-l-ombre-a-sa-voisine

        1. Pheldge

          la voisine a quand même mis du temps (2016 soit 5 ans après l’obtention du permis …) pour déposer sa plainte … cette situation me semble ubuesque ! le recours des tiers contre un permis est je crois de 2 ans, après c’est trop tard !
          La dame n’a plus qu’à se retourner contre son architecte, qui n’avait pas anticipé … et surtout qui a une RCP !

  12. MadeInCH

    H.S.
    Mais je suis étonné que ça ne buzz pas plus.
    .
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=gbbnXVv9zps
    .
    A partir de 43 secondes.
    « S’il faut dire la vérité aux Français, ça veut dire 10 ans de sang et de larmes….
    Vous voulez que je vous parle des dossiers de terrorisme ?
    Vous voulez dire la vérité aux gens sur ça ?
    Sur le chômage ?
    Je suis désolé: aujourd’hui il faut donner une vision d’espérance aussi aux Français » ».
    Puis après que d’autres tentent de noyer le poisson, retour sur le sujet à 1min58 avec la réponse précise à 2min28:
    « La transparence est le début de la tyrannie »
    Et l’animatrice qui tente de changer le sujet:
    « Allez, on avance! On avance! »
    Superbe!

    1. durru

      Ah, mais lui est de Montpellier, la promo Frêche ! Il a tout compris, il parle aux cons. C’est probablement pour ça que ça émeut personne.

    2. pabizou

      Ben oui, même ce genre de sous-merde pose carrément le masque, plus besoin de se cacher…dormez en paix brave gens…FdP!!! vite, il est urgent de rouvrir la corderie de Rochefort

  13. realist

    Il y a cependant un explication toute simple (et qui s’applique également dans la plupart des grandes entreprises)
    Si on investi dans des projets réellement utiles on n’a plus de budget pour faire des conneries, et ça c’est IMPENSABLE!

  14. Max

    Dans la même veine : la gestion du Parc aux Daim de Chateauvillain (Haute-Marne)
    Bilan :
    – Un parc saccagé
    – 20 millions d’euros dépensés en pure perte (le dernier investisseur s’est retiré l’an dernier)
    – les deux tiers des daims abattus
    – Et pour les survivants parqués au fond du parc parce que réputés dangereux !!!

  15. Pousse-fumier

    On ne parle effectivement pas assez des décisions totalement ubuesques des petits barons de la fonction publique territoriale. Les communautés de communes sont totalement hors de contrôle, « gérées » par les mêmes incompétents qui administrent déjà depuis plusieurs décennies les communes en quasi-faillite qui composent lesdites communautés de communes, lesquelles recrutent à la pelle les « fils-et-filles-de députés/présidents de communautés/maires » pour passer leurs journées à remplir des dossiers de demandes de subventions européennes pour obtenir des subventions qui ne serviront qu’à payer leurs salaires. La boucle est bouclée.

    Nos ruralités regorgent de structures bidon, type PNR, censées aiderai développement du territoire, et qui ont un budget dédié à 80% au fonctionnement et à 20% aux projets…

    La première chose à faire serait de faire exploser ce népotisme local qui commence à confiner à la consanguinité. Et comme disait le Papet à Ugolin, « si c’est pas bon pour les lapins, c’est pas bon pour les gens »…

    1. MarieA

      +100

      J’espère que vous reviendrez commenter souvent.

      https://www.capital.fr/economie-politique/depense-publique-les-collectivites-locales-qui-ont-le-plus-flambe-en-2018-1335075

       » l’État a imposé aux 322 plus grandes collectivités de ne pas dépasser une norme de croissance de 1,2 % des frais de fonctionnement. »
      Et baisser le niveau de dépenses? Inenvisageable en France.

      « la métropole Toulon-Provence-Méditerranée est celle qui a le plus explosé le plafond des dépenses en 2018, avec une hausse de plus de 51%. »

      « Certaines collectivités locales comme les Hauts-de-Seine, qui connaît une croissance de ses dépenses de 7,7%, “disposent de recettes tellement fortes qu’elles peuvent s’extraire de la norme”. »
      Et rendre l’argent? Non, jamais!

      « Enfin, certaines comme Nantes explosent les plafonds à cause de leur forte expansion démographique et économique. »
      lol on rêve, donc, Nantes +150 millions d’habitants et l’économie de la Suisse, en France!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.