Un peu de repos

Même si c’est le printemps, les petits bourgeons, les oiseaux qui pépient et les petites fleurs qui éclosent en faisant de petits « pop » sympathiques ne doivent pas nous faire oublier qu’un peu de repos est parfois nécessaire pour reprendre d’autant plus vivement ensuite.

Le début de l’année fut particulièrement rempli et tout indique que les prochains mois seront au moins aussi agités. Notre Trudeau français, ce Président Que Le Monde Nous Envie De Loin, va probablement continuer à enfiler les perles et les agitations inutiles pour faire croire à sa volonté farouche de réformer les réformes de façon réformante. La République, de plus en plus festive à défaut d’être de plus en plus citoyenne, va continuer à nous amuser dans une déliquescence de moins en moins lente. Pour se préparer, quelques jours de pause seront les bienvenus.

En attendant, je vous encourage à relire quelques uns des billets passés, et, pourquoi pas pour ceux qui ne le sont pas déjà, à s’abonner au 10ème Homme, la lettre mensuelle qui développe en profondeur un sujet d’actualité.

Il y aura même, pour lancer des réflexions pendant ces quelques jours de repos, une série de billets écrits par Emmanuel Brunet-Bommert. Sans forcément partager toutes les propositions qu’il fait ou sa façon de procéder, je trouve ses éléments de réflexions intéressants et qu’ils méritent d’être partagés. Avec cette publication, le but d’Emmanuel est simple : proposer, à partir de ces quelques billets et de ses réflexions, une réforme possible du pays sur une idée positive, à savoir la fierté et la volonté d’excellence, plutôt que sur le fait que nous sommes constamment au bord du désastre.

Cela changera aux habitués de ces colonnes 😉 À vous de juger.

Bonnes vacances à tous et à bientôt.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires27

    1. albundy17

      En même temps, il est prudent de prendre des wacances maintenant car d’après un certain youtubeurre, planète X arrive, et dès le mois de Mai, la lune va se fendre en deux, des séismes avec raz de marée de 200 mètres partout, adieu la californie qui chutera ds le pacifique, adieu Marseille et bonjour la WWIII à bombes atomiques.

    2. MCA

      Aux dernières nouvelles on aurait aperçu le Papet sanglotant au coin d’une rue; depuis… pas de nouvelles…

      c’est inquiétant!

      1. albundy17

        Il est à Notre Dame, faisant les troncs pour racheter des cierges (et remet le pognon ds les troncs, hein !)

        T’imagines, si le Patron prenait un 737 Max !

  1. Gerldam

    Vu la température sous nos latitudes nordiques, il vaut mieux, effectivement, filer vers le sud pour des promenades flaneuses à la Taleb.
    Profitez-en bien!

  2. MCA

    Excellent repos et un retour aussi rapide que possible en aussi bonne forme que possible!

    Le 11ème Homme.

    Son pouvoir est de dépenser différemment.

  3. MCA

    Tiens on n’entend pas le Catagnettes…

    Un jeune homme tué par balle à Marseille dans un probable règlement de compte
    Marseille, 13 avr 2019 (AFP) – Un homme de 19 ans est mort par balle lors d’un « probable règlement de compte » lié au trafic de drogue vendredi soir dans un quartier proche de la gare Saint-Charles à Marseille, a-t-on appris samedi de source policière, confirmant une information de La Provence.

    Je note qu’il ne s’agit pas d’un « djeun » mais d’un « homme »; l’enquête progresse…

  4. Léo C

    Pendant ce temps le carburant à la pompe a repris ses couleurs pré-GJ. Ça ne bronche pas, la lassitude a pris le pas et les élans se sont dilués dans les contingences quotidiennes comme l’espérait notre élyséen satrape.

    Notre grand débat pour moutons va très opportunément alimenter l’actualité en faisant un pont jusqu’aux européennes où le satrape présentera son mouvement de brêles appointées en rempart de toutes les exclusions et de tous les extrêmes.

    Bonnes vacances donc; ce sera toujours ça de pris.

  5. Passim

    Bonnes vacances, patron.
    Et puisqu’on a quartier libre, je ne résiste pas à poster quelques vieux extraits d’un autre blog, garantis d’époque, histoire de ne pas se faire d’illusions. Rien n’a changé, rien ne changera. Ce qu’on dit aujourd’hui, on l’a dit hier, sans résultat. Tenez, par exemple… (7 décembre 2010, 17h.59)
     »
    De quoi se mêle-t-il ce parti légal, censuré en permanence, voué aux gémonies qui n’a pratiquement aucuns représentants malgré 15 à 20 % de voix potentielles ?
    En effet, n’est-il pas scandaleux de dénoncer la corruption ambiante, (rappeler certains délits serait trop long) les satrapies locales et leurs magouilles : 500 000 élus en France, pour qui pour quoi ? Des échelons administratifs superfétatoires, des cumuls de mandats à vie et souvent incompatibles qui privilégient le clientélisme…
    Une immigration invasive, des territoires interdits en expansion, un communautarisme comme jamais il n’ en a existé, une insécurité et des violences à la personne croissantes, des problèmes d’hébergement (« je ne veux plus qu’un seul être ne dorme dans la rue!!!!!! » , de logement dans les grandes ville… une Éducation Nationale en déliquescence totale, sans parler d’une Université sous-développée avec un numerus clausus restreint en médecine, depuis des lustres et des cohortes de faqueux de lettres…
    Un déficit public abyssal et des taxes, des taxes…. Un harcèlement permanent des automobilistes. Des médias intoxiqués qui diffusent les mêmes lieux communs, une insolence et une arrogance des privilégiés du système aux propos sirupeux et lénifiants. La Défense nationale, avec son seul porte-avions, affaiblie et un peuple qui se questionne sur son identité niée tous les jours.
    Une administration européenne pléthorique orwelienne, fascistoïde, bureaucratique, niveleuse. La liste n’est pas exhaustive.
    Au final, une détresse morale formidable qu’assouvit momentanément le consumérisme. Jusques à quand ? Un pays dont les finances sont exsangues… avec une crise économique mondiale sous-jacente.
    Mais voilà t’y pas que le soutier commence à piger. A force de se fait met…il finit par avoir de mauvaises sensations. Nous raconterait-on des bobards pense t-il avec son cure-dent et son verre de rouge pas bon pour les mœurs et la santé ? L’obliger à se métisser, à vivre ensemble, à subir de plein fouet les délires du réchauffement climatique, à se faire vacciner H1- N1, à se faire discriminer négativement et insulter en plus ! Puis passer à la caisse, sans broncher, en sale raciste qu’il est… fils de colonialistes ayant pour aïeux des esclavagistes, des égorgeurs et des envahisseurs ainsi que des génocideurs sur une planète qui fut un Éden où coulait le lait et le miel, où le lion couchait avec l’agneau. « Sale face de craie ! Ouais sale face de craie et souchien en plus nah ! Prends tout çà dans ta gu.. et ferme-là. Plouc ! Laisse moi causer au monde avec ma chemise blanche et mon poitrail offert aux sunlights, ma plume au c. et cheveux au vent… ».
    Le soutier se rend compte aussi que ce ne sont ne sont pas les plus compétents qui occupent la passerelle du paquebot. Un paquebot ivre, de marque umps, qui vise droit l’iceberg. A la passerelle, ils affirment, dans leur ivresse de pouvoir, de cupidité que la voie est libre. « Pas un obstacle à l’horizon Commandant. Je sais, je sais brave matelot »….  Y a toujours des lèches -culs pour vous passer la brosse à reluire mais à la cale, on ne les croit plus. Ils causent, nous chantent des berceuses mais à la cale la rumeur gronde, çà râle…des fois que çà se mutinerait les ploucs… »

    1. Léo C

      On ne peut plus d’actualité. La chiourme, les ploucs, les « souchiens », la plèbe, les sans-dents (sic), les riens (sic), les oubliés, les réprouvés finiront par se mutiner, se révolter et ce ne sera sans doute pas la Révolution des Œillets.

      D’autant que nos riantes et paisibles banlieues, phares de cette victorieuse politique d’immigration positive, devraient y prendre part, pour notre plus grand secours.

    2. Val

      @passim « Rien n’a changé, rien ne changera » allons allons … ingrat personnage 😉 nous vivons la période de paix la plus longue jamais vécue en Europe. L’esclavage n’existe plus dans bcp de pays et personne au monde n’oserait le défendre publiquement même dans les pays où il est encore pratiqué. La pauvreté, la famine et l’illettrisme reculent partout dans le monde . Il faut qd même regarder de temps à autre le verre à moitié plein.

      1. Passim

        Ingrat ? Oui, tu as raison. Beaucoup de choses ont changé, si l’on remonte au déluge 🙂
        Je me contentais modestement du dernier siècle, pour l’avoir connu.

      2. kekoresin

        Oui Val, je suis bien d’accord avec toi, moi le râleur, réac à mes heures, shooter d’entre-jambes devant l’éternel à savoir le patron de bar!

        Le pouvoir n’est jamais aussi fort que dans un climat anxiogène. Alors il faut en faire des caisses sur l’avenir incertain, les catastrophes à venir, les fins du mondes fantasmées (165 depuis la mort de l’enfant magique). Oui le peuple est maintenu serré, enfermé dans une cage à la porte ouverte, tellement convaincu que dehors il va périr ou du moins perdre son petit confort et souffrir. La peur est un puissant moteur et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on fonce tête baissée et cul en l’air. Le réchauffement galopant, le populisme rampant, le terrorisme terrorisant, l’immigration pagayant… autant de prétextes pour affermir les doigts sur la gorge du peuple pour étouffer sa voix tout en le persuadant que le silence est le seul moyen d’éviter le pire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.