La République du Bisounoursland fête dignement 2020 (en cramant 2020 voitures ?)

La République du Bisounoursland est un pays de lait, de miel et de traditions : alors même que la galette des Ni-Rois Ni-Reines En République est à peine digérée, il est plus que temps de reprendre le cours normal des activités de tous et de chacun en oubliant aussi vite que possible les fêtes de fin d’année dont les traditions ont, cette année encore, été parfaitement respectées. Notamment celle qui consiste à cramer toujours plus de voitures.

Eh oui : le passage de l’année 2019 à 2020 n’aura pas dérogé aux détestables habitudes d’un pays en décomposition de moins en moins lente. Apparemment, il est maintenant de tradition, après une ou deux coupes d’un champagne léger, d’aller brûler quelques véhicules pour se détendre à la nuit de la St Sylvestre. Et de façon toute aussi traditionnelle à présent, il semble que les autorités n’en ont plus rien à cirer : de même que les attaques de couteaux déséquilibrés sont maintenant rentrées dans ce qu’on définit comme « norme », la mise à feu de voitures particulières le 31 décembre ne provoque plus qu’un vague haussement d’épaule de la part du gouvernement, des politiciens et des autorités en général qui ont, il faut bien le dire, d’autres festivités à mener.

Dans ce cadre, on ne pourra que regretter la joie un peu trop débordante des Strasbourgeois dont l’enthousiasme festif a malgré tout fait parler de lui : les tirs au mortier, les violences et le nombre de voitures cramées ont été trop importants pour bénéficier du même camouflage en règle opéré partout ailleurs.

Et quand j’écris « partout ailleurs », c’est réellement partout. Quand on regarde, même rapidement, la presse locale, on se rend compte que toutes les grandes villes et les villes moyennes de France ont participé à cette nouvelle tradition festive : Vénissieux, Limoges, Laon, Besançon, Vannes, Nantes, Annemasse, Mulhouse, Toulouse, Reims, Amiens, St Etienne, La Roche Sur Yon, Angers, pour ne citer que les premières entrées dans les nouvelles locales, autant de villes grandes et moyennes qui affichent ainsi un soutien sans faille à cet intéressant folklore naissant.

Devant cette avalanche de nouvelles, on devra s’étonner de l’absence quasi-totale de tout décompte global de voitures brûlées dans les grandes métropoles françaises, ou même d’un total général permettant d’apprécier l’ampleur de ce nouveau rite annuel. Si l’on s’en tient aux grands médias nationaux qui n’ont de cesse, l’œil vibrant et la lippe excitée, de dénoncer la moindre fake news, le phénomène des voitures brûlées n’existe pas, pour ainsi dire : épiphénomène extrêmement localisé, petits dérapages locaux-régionaux sans importance et sans réelle signification sociologique, économique ou politique, les grands quotidiens se sont parfaitement entendus pour ne pas traiter de l’information qui, d’ailleurs, n’existe pas.

Les riverains qui, par mégarde, auraient vu des voitures brûlées le lendemain du réveillon sont au mieux d’enquiquinants rabats-joie un peu trop focalisés sur des faits divers anecdotiques, au pire des complotistes de l’extrême-droite nauséabonde, et puis c’est tout.

D’ailleurs, la République du Bisounoursland a bien compris comment régler le problème : on ne communique plus dessus, du tout, pour ne faire ni le jeu de la surenchère (on ne voudrait pas que s’instaure une petite compétition entre départements, cités ou régions, voyez-vous, la République veille), ni le jeu des zextrêmes, forcément à l’affût. Une pierre, deux coups, c’est simple, facile, carré, et ce #PasDeVague républicain sur les voitures en rappelle un autre sur les violences à l’Education Nationale (qui n’existent pas). Ce n’est absolument pas pour cacher l’étendue des dégâts, l’impuissance des forces de l’ordre, le jmenfoutisme des autorités et le désarroi des populations touchées. Pas du tout.

Dans ce cadre, on comprendra donc la rage qui a pu s’emparer des élus de Paris lorsque le président américain, Donald Trump, a eu l’impudence de noter que tous ces véhicules qui crament, ça fait mauvais effet et ça amoindrit les performances de la France en terme d’émissions de dioxyde de carbone.

Pour le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, tout ceci est grotesque. Rendez-vous compte, « seules six voitures ont brûlé dans la capitale le soir du 31 décembre », (eh oui, seulement six et pas 148, hein, les amis) et puis c’était à cause d’un accident (voire d’une coïncidence, peut-être même), et puis d’abord mêlez-vous de vos affaires et puis à Paris le vivrensemble pulse autrement plus que chez vous d’abord et puis zut, na.

Rassurez-vous.

Nous sommes le 6 et ce nouveau rituel est déjà oublié dans les médias et dans les têtes des dirigeants. L’actualité a fort heureusement posé un voile pudique sur les troubles qui secouent la France de plus en plus violemment, sur l’incurie des dirigeants, sur l’incompétence crasse de l’Etat à assurer sa mission de base – la sécurité des biens et des personnes, sur la vacuité de la notion de justice sur ce territoire, sur le jmenfoutisme total des classes babillardes qui, largement pourvues en parkings fermés, n’a pas eu à subir le désagrément d’une voiture cramée en bas de chez soi. Joie, bonheur et décontraction : c’est même oublié de la part de l’engeance qui a provoqué ces dégâts.

C’est donc oublié pour tout le monde.

Ou presque : pour les riverains, pour les victimes de ces exactions, les activités festives (auprès des banques, des assurances, des administrations obtuses et pénibles) vont continuer de longues semaines. Pour une partie de ces Français, il va falloir se fader toute une panoplie réjouissante de démarches et de formalités, sans compter qu’en général, ce ne sont pas les voitures de riches qui partent ainsi en fumée, mais bien celles des classes laborieuses dont les déplacements dépendent ultimement de ces véhicules maintenant cramés.

Pour beaucoup, l’assurance ne couvrant pas ces dégâts, cela veut dire de nouvelles dettes, de nouvelles galères invraisemblables, le tout pendant qu’une petite caste de privilégiés fait absolument tout pour bloquer le pays. Cela signifie pour certains une perte d’activité, pour d’autres de devoir faire une croix sur un travail, une rémunération. Le mois de janvier s’annonce idyllique pour ceux-là.

Tous ces individus dont on vient de ruiner une partie de la vie, personne n’en parle plus, dès le 2 janvier. Les âneries d’Anne Hidalgo et de son équipe de clowns tragiques ont eu plus de place dans les journaux que les problèmes des anonymes maintenant confrontés à une série de difficultés qu’aucun service de la République du Bisounoursland ne viendra amoindrir (au contraire même : les administrations françaises veilleront à maximiser l’emmerdement auprès de ces citoyens, n’ayant en réalité aucune autre raison d’exister).

Soyons lucide : cette République est mourante. Elle se fout ouvertement de ses citoyens, méprise le peuple et laisse les pires crapules et la plus basse des racailles proliférer.

Mais surtout #PasDeVague même si ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires254

  1. Aristarkke

    Monseigneur, pensez-vous sérieusement que les tenants d’une Ratp que l’on retrouve derrière une bonne partie de la « petite » (qui deviendra grande) vont brûler quelques voitures après une ou deux coupes de breuvage *alcoolisé *???

    1. Jacques Huse de Royaumont

      en effet, ils ont plutôt l’habitude de s’égailler grâce à des volutes de plantes aromatiques.
      Chacun sa culture.

      1. Jean Marc

        Dans ce cas la jurisprudence Halimi s’applique, point de procès car non responsable, ce sont des bouffées délirantes qui ne pourraient faire accuser toute personnes ayant fumé un joint avant.

        1. P&C

          j’avais loupé cet épisode.
          Si j’ai bien compris, il suffit d’avoir le bon taux de mélanine et de fumer du chichon pour être déclaré pénalement irresponsable concernent un meurtre ?
          En général, la drogue, c’est une circonstance aggravante, non une excuse.

    1. MCA

      Voyons Ari, il faudrait faire un effort pour adopter les codes précis de la novlangue :

      On ne parle plus de « criminalité » en ce qui concerne les voitures qui brûlent mais « d’incivilités festives ».

      Voilà qui dénote de ta part un manque cruel de vivrensemble.

  2. Le Gnôme

    De toutes façons, les voitures cramées appartenaient à des pauvres, probablement de vieux véhicules polluants et crachotants d’âcres fumées nocives pour les poumons des petits bobos .

    Adoncques, les faire brûler est un geste citoyen et festif qui n’a pour d’autre but que de sauver Gaïa.

    Les incendiaires devraient être reçus au minitère de l’écologie et des petits zoziaux pour être décorés, ne lésinons pas, de la Légion d’Honneur.

  3. Aristarkke

    Voitures brûlées à Vannes et aucune à Rennes ???
    Les Rennais vont se sentir mortifiés de ne pas avoir été à la hauteur de l’enjeu de prestige entre ces deux villes…

    1. Aristarkke

      Je me disais bien…
      Rennes mène au score de dix voitures incendiées contre huit seulement à Vannes… mais est battue à plate couture par Nantes où trente cinq ont été transformées en épaves fumantes…
      (tiré de Breizh Info du 4 courant)
      Je vous fais grâce d’autres locaux incendiés par la même occasion, ils ne comptent pas…

      1. douar

        J’habite pas très loin de Nantes et , Ôh surprise, des véhicules (5) ont brûlé dans le parking du centre bourg, deux jours après la Saint Sylvestre.
        Coïncidence?
        C’est curieux cette manie des voitures de se consumer en début d’année.

    1. Calvin

      Comme ce sont les parents qui payent les trans-porcs en commun de leurs enfants, et qu’ils payent des impôts pour financer la RATP, cela voudrait dire que la Dingue de Paris devrait les rembourser en partie.
      Annonce ridicule donc.
      Il n’y a qu’un truc de gratuit en France : la bêtise de nos élus…

        1. Aristarkke

          Vous savez bien que le gratuit coûte un pognon de dingue depuis que le vilain Milton F. a décrété que les repas gratuits gratuits n’existent pas.

            1. Pheldge

              « dans les RER, ce sont les naturelles qui sentent » ah bravo, première galanterie de l’année, notre chère Très Sublime appréciera ta délicatesse ! 😉

                1. BDC

                  Rrhhooo… apparemment il va falloir former la Hashosphère à l’art du décalage de son. Ça fait partie de la culture générale des bons vivants, et permet d’éviter le ridicule en réunion.

                    1. BDC

                      Ah y’a du boulot P&C ! On commence par la base :
                      Le choix dans la date,
                      Les connaisseurs préciseront : pas le mois d’août.
                      Elle habite Laval ? Non elle ne crèche pas à Laval.
                      Ensuite mes préférées : il court il court le furet, le furet … en plus elle permet d’étaler sa culture vu que toute la comptine est construite autour de cette contrepèterie.
                      Et bien sûr : mots fléchés ! 😉
                      Pour trouver on commence par inverser les consonnes des mots principaux, et on cherche les assonances de référence.
                      Ensuite tu as différentes catégories, dont le tennis, très faciles à trouver (d’ailleurs pas de tennis ce soir …) les personnes célèbres : Lucas Pouille, Edgar Quinet, les lieux de Paris : Houilles Carrière, rue de la Paix, voies sur berges , etc. Et les paysannes avec les poules qui muent, et qui reviennent de la ferme pleine d’espoir (jusqu’au pont du Jura).

                    2. BDC

                      Et dans la catégorie politique : le Patron n’est pas partisan des luttes, même pour des luttes passives. Et il ne demande pas d’être présent aux élections.
                      Quant à mon bon Pheldge, fou de la messe, je l’appelle gentiment le très Pur de saint Denis (mais je triche un peu car il faudrait prononcer Déniss). Pour les prénoms : saLut Patrick, Salut Fred et bien sûr … jean-LuC !

                    3. BDC

                      P&C, si tu es pressé pour dîner, j’ai oublié tous ces incontournables à connaître en private jokes. On m’a formée à l’auberge du Bon Coucher, qui loue des chambres au mois. Au menu principal : tourte aux cailles, des nouilles encore, de la biche coupée en trente, de la pâte à choux, poire à la fine, flan anglais , des fines appellations si tu aimes le goût du blanc, et pour finir : un vieux marc très doux, et le tout de son cru !

                    4. Pheldge

                      Ô Très Sublime parmi les sublimes, je découvre seulement ce matin que le compliment que vous me servez depuis quelques années déjà, est une contrepétrie … 😉

                      Dans ce domaine je ne connais que l’exemple belge « il fait beau et chaud ! »

                  1. Pythagore

                    @BDC, MDR les contrepétries. Par contre je me fais du souci pour l’éducation de Junior, enfin, au moins il fera rire les copains. Je voudrais voir le tête de l’enseignant lorsqu’il récitera son premier poême: « il était une fois, à l’auberge du Bon Couché…. » 🙂

                    1. BDC

                      Ô Maître, comme on dit : vieux motard toussa.
                      @Pythagore : j’adore quand on découvre que les expressions du quotidien cachent des idées salaces (Salut Patrick, mots fléchés ou pâte à choux par exemple). Quant à Jr. j’espère que ça lui changera des maths ! 😉

                    2. BDC

                      Merci Gachno, ça fait un bout de temps que je ne l’avais pas vue ! Parmi les chars et charrettes, il y a aussi le parachute … 😀

                    3. Pythagore

                      Moi non plus je ne trouvais pas, google is your friend:
                      La tripe en folie = la philanthropie
                      Ben oui dès que c’est pas salace, on sèche.

  4. Dr Slump

    Ah tiens, je trouve de « drôles » de correspondances entre cette affaire de voitures cramées et le meurtre de Sarah Halimi: mêmes causes, mêmes conséquences.

  5. Theo31

    En France on allume des feux de voitures, en Italie des feux d’artifices.

    Macrouille le Obama français. Les Ricains se foutent bien de sa gueule et ils ont raison.

    1. P&C

      Ah, la propriété…

      Quelle déception ont eu les premiers bolcheviks lorsqu’ils se sont rendus compte que les moujiks n’aspiraient qu’à être proprios des terres qu’ils cultivaient.

  6. Calvin

    Le déni français, ce confort intellectuel qui nous permet d’avancer…. pardon, de reculer en donnant l’illusion d’avancer.
    On oublie que le Moonwalk de feu Michael J. était une invention du mime Marceau.

  7. Pythagore

    Y’a t’il des vignettes « niveau de pollution » de type crit’air pour le cramage de bagnole afin d’informer et d’inviter les fêtards à protéger la planète, genre cram’air 1, cram’air 2, cram’air 3,…. ?

  8. Boutros

    Et pourquoi ne pas brûler les trains, ou les bus ? Bien sûr, ils sont peut-être un peu moins combustibles mais le résultat n’aggraverait pas grand chose dans le foutoir parisien.
    Et celui qui trop embrase mal les trains serait pardonné (ouais c’est trop facile).

  9. Stéphane B

    On m’a cramé une fois la bagnole, pas un soir de réveillon en plus. Le gars, multi multi récidiviste, s’est donc fait choper. 1 mois de prison avec sursis qu’il n’a pas fait et condamner à rembourser mais insolvable,rien à craindre.
    Certains diront que je suis excessif, mais pour moi, le droit de propriété est inaliénable et intouchable. J’ai toujours autant de haine vis à vis de lui, mais aussi de la Justice, et la seule sanction que je vois pour ce genre d’individu, c’est une balle dans la tête. Au moins, il ne pourrait pas récidiver et c’est ça le plus important.

    1. P&C

      C’est un peu exagéré comme sanction, même pour le talion.
      Par contre, lui mettre des torgnoles et saisir ses biens/allocs à hauteur du préjudice subi par la victime serait plus adéquat… ce qui serait mis en place dans tout pays avec une justice digne de ce nom. Même le très peu libéral Hamourabi avait mis ce genre de trucs en place.

      1. Pheldge

        ah bin que veux-tu c’est le talion d’h16, pas un talion d’Achille 😉

        blague à part, j’aurais besoin de tes lumières, peux-tu me contacter à pheldge@orange.fr ? merci (je ne passe pas par le facteur habituel bicauze qui doit encore avoir mal aux cheveux de ses réveillons d’hiver 😀 )

          1. Pheldge

            les tiennes, sur un composé organique, le chloralose, principe actif d’un produit qui tue les geckos, appelés margouillats, qui envahissent les maisons et chient partout laissant des traces sur les murs ! Le produit miracle s’appelait le Margouillator™, un joli nom qui reflétait bien l’efficacité du produit. Las les écolos sont passés par là et le produit est désormais interdit
            http://www.reptilis.org/biodiversite%20sauriens.htm
            Il me reste un flacon du précieux produit, j’aimerais en avoir d’autre …
            D’où l’appel à tes compétences 😉

            1. P&C

              Oh, les pauvres Geckos ! Greta te juge !

              L’alpha chloralose… je vois. Je t’enverrai un email ce soir.

              @Husskarl
              Dis, c’est dur de faire un dashboard et d’apprendre le SQL ? J’ai vu une bonne offre de data analyst dans un coin qui m’intéresse, et maintenant que je taquine le python… (oui, j’ai réussi à créer ma fonction de validation croisée faite maison, qui marche aussi bien que la vraie)

    2. douar

      Un peu excessif qund même?
      Perso, je serais plus partisan du retour du pilori, histoire de bien foutre la honte.
      Un peu comme dans d’autres contrées où les propriétaires de logement peuvent librement afficher leurs courroux devant les maisons de leurs locataires indélicats.
      Il est vrai que nombre de nos politiques sont hontectomisés, mais pour le bas peuple, ce n’est pas le cas.

    3. Jacques Huse de Royaumont

      Non, le mieux est de la faire bosser jusqu’à ce qu’il rembourse.
      Si la voiture a une valeur de marché de 5000 €, ça fait environ 3 mois au SMIC à décoller les chewing-gum dans les rues.

      Ça aurait comme bénéfice collatéral de lui faire comprendre la valeur d’une voiture et donc la vraie portée de sa connerie.

      1. Nemrod

        Oui mais non.
        Les ODS qui nous gouvernent et leurs affidés fonc vont pas s’emmerder à se donner du boulot de ce genre.
        Faire rentrer du pognon de la poche des manants dont ils n’ont rien foutre dans la leur est leur unique préoccupation.
        Voilà la réalité toute crue.

    4. atmugh

      Depuis le temps que cette tradition festive existe, je me demande comment il n’est pas encore arrive a un proprietaire de vehicule de peter les plombs… et de faire profiter les fautifs d’une crise de saturnisme. Quitte a se retrouver a l’ombre pour un moment.

      1. channy

        Apres on devra se taper les litanies de Renaud comme dans » miss Maggie »:
        « y en a qui vont jusqu’à flinguer pour sauver leur autoradio »

    5. pl00tarke

      Même si la sanction est légèrement excessive, je pense que le port d’armes pour tous les bons citoyens dissuaderait certaines « incivilités ».

  10. hub

    AH, comment peut-on critiquer ces chaleureuses traditions banlieusardes ? Tout ce qui vient de ces coins riches de culture devrait être admiré, au contraire ! Pensons à ce cher Booba, ce phare de la chanson, disque de diamant (mais il vit aux USA) et qui appelle au meurtre, ou à ce bon vieux Ladj Li, condamné pour avoir perpétré quelque coutume tribale consistant à vouloir cramer un homme !

  11. Gerldam

    Je parie que si, par hasard, un flic se trouve devant des voyoux en train de cramer des bagnoles, il regarde sans rien faire car on lui a dit en haut lieu: pas de vagues, surtout, pas de vagues.
    En gros, l’état est complice.

  12. P&C

    Si la corrélation vaut causalité, alors ces voitures brûlées sont un bon indicateur de la propagation de certaines populations parisiennes et marseillaises.

  13. Le Gnôme

    Pendant que les voitures crament, l’URSSAF demande 398.000 euros à des ostreiculteurs qui faisait goûter leurs huîtres au chaland. Activité de restauration avance le Moloch.

    Heureusement que Jupiter a décrété que l’Urssaf était notre amie, je n’ose pas imaginer ce que ce serait si elle était un ennemi/

    1. Higgins

      C’est mieux en sourçant : https:// m.20minutes.fr/amp/a/2638511
      L’article me semble assez clair. Il se peut que les gérants ne soient pas aussi clairs qu’ils le prétendent (il y a eu une enquête de Gendarmerie) mais réclamer la somme astronomique de 389.000 euros sur la base d’une supputation des plus hasardeuses suffit à démontrer la stupidité de cet organisme, sa nocivité et son inutilité.

      1. Pythagore

        Oui, oui, les joies de la libre entreprise en France. Il est à rappeler que cette dame paye des cotisations à la Mutualité Sociale Agricole (MSA), c’est pas comme si elle ne s’acquittait de rien.
        Si t’es ostréiculteur et qu’en plus t’as une petite vente de dégustation, et que tu fais plus de CA que et tu fais moins de ca que ci et de que ca et en fonction des conditions de surface et d’après l’alinea 3b supplément 5 de l’addendum 37 appendice 55, ‘faut qu’tu payes.
        Pourquoi faire compliquer ? Y suffit juste de dire, m’dame, faut qu’tu raques.

        1. Calvin

          « Pourquoi faire compliquer ? Y suffit juste de dire, m’dame, faut qu’tu raques. »
          Oh oui, les députés doivent se dire : qu’est-ce qu’on peut perdre en formalités… avant de voter une énième loi confiscatoire.

        2. Higgins

          S’il y a eu enquête de Gendarmerie, elle a été faite à la demande du Parquet qui a été saisi lui-même par une administration. L’affaire est donc un tantinet plus complexe.

          1. Pheldge

            Major, une simple dénonciation, en expliquant le bon coup de filet à faire, et ils font un flag dressent leur PV et ensuite ils transmettent au parquet.

      2. Dr Slump

        L’Urssaff, fidèle à la philosophie néo-communiste, va chercher l’argent là où il se trouve… quand une activité trouve un moyen créatif de devenir rentable malgré les règlements et taxes mortifères, c’est là qu’arrivent les camarades… conclusion que j’en tire: rester le plus possible sous les radars.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Par contre, que des mafia volent les productions d’huîtres dans les bassins ne choque pas plus que cela les autorités.

        1. P&C

          ça dépend… Henri 8 a perdu la moité de son armée à cause de la caquesangue.
          Les soldats l’ont chopé en… bouffant des fruits de mer.

  14. DoD

    Concernant Besançon:
    Des mecs viennent à la fourrière municipale, cramer un véhicule volé (normal !).
    Bilan : 120 à 160 véhicules complètement détruits (et une petite centaine endommagés)…
    Que cela survienne le 31 décembre à 9h le matin n’est que pure coïncidence (et ne peut être comptabilisé dans les combustions de la nuit, hein ?! La preuve, il faisait jour ! ;))

    En terme de véhicules cramés par tête de pipe, il y a quand même du level…

  15. marcngl

    Dans le genre « CPEF »on peut comparer la nouvelle de l’islamiste jugé irresponsable du meurtre de Sarah Halimi, et le fait qu’un conducteur ivre tuant involontairement verra sa peine aggravée du fait de son alcoolémie.
    Bref : je fume un pétard, je serai relaxé, je bois, je serai encore plus condamné. Elle est pas belle notre Justice?

      1. Aloux

        L’argument juridique s’entend, cela n’empêche pas cette décision d’être profondément injuste. Quant à l’argument ci-dessus, je pense qu’il voulait dire que si on tue quelqu’un ivre mort au volant de sa voiture il sera difficile d’échapper à un jugement avec le même argument.

        1. Pheldge

          facile, il suffit de demander le même collège d’experts, je suis sûr que ça va marcher sans problème ! Et tant qu’à faire, on sait jamais, Major, toi que tuu fréquentes ce beau monde, tu pourrais pas nous trouver leur 06, au cas où ? 😀

      2. P&C

        +1
        Vu dans Face au juge Belgique. Lofti, belge hallal, a roulé en sens inverse, avec son gosse pas attaché, puis a fait une course poursuite avec les policiers.
        Arrêté pour « entrave méchante à la circulation », défoncé à la fumette et à la poudre.
        2 ans de taule.

  16. Stéphane B

    et combien d’escroquerie à l’assurance dans ce nombre de véhicules cramés ? Y en a un qui s’est quand même fait chopé !
    « Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, le propriétaire d’une Audi a mis le feu à son véhicule dans un quartier de Mantes-la-Ville pour pouvoir toucher la prime d’assurance. Les policiers ont démasqué la supercherie en visionnant des images de vidéosurveillance.  »
    https://www.ouest-france.fr/ile-de-france/yvelines/yvelines-un-homme-incendie-son-propre-vehicule-pour-toucher-l-assurance-6678587

    1. Gosseyn

      Quand un escroc à l’assurance brûle sa voiture, il se fait choper ; quand ce n’est pas un escroc à l’assurance qui y met le feu, il ne se fait pas choper. Il y a de ces coïncidences, tout de même, dans ce pays foutu …

      1. durru

        J’ai quelques doutes sur la gestion des assurances des véhicules incendiés.
        Ceux volés (comme à Besançon), on en parle pas, et je pense qu’il y en a dans le lot.
        Les dégâts collatéraux, il doit y en avoir un paquet aussi.
        Mais je ne crois pas que, depuis que cette habitude se soit installée, personne parmi les festifs n’ait songé à renouveler sa cavalerie avec l’aide de l’assurance…

        Du coup, je crois qu’on est toujours dans le deux poids – deux mesures, entre ceux qui paient et ceux qui encaissent.

        1. BDC

          Si les tarifs de l’assurance auto se segmentent avec les zoniers des voitures incendiées, c’est double peine pour les gueux. Ensuite, suffit d’accuser les assureurs de racistes …

      2. Pythagore

        La profession d’escroc comme la profession d’avocat est protégée, n’a pas le droit d’être escroc qui veut. Ceux qui s’improvisent escroc sans en avoir l’autorisation sont chopés, c’est normal.

  17. marcngl

    En même temps, pourquoi se formaliser puisque la fin du monde est pour 2020?a
    A moins que ce soit 2025……ou 2030? Enfin merde les escrolos, donnez nous une bonne date quoi!!!

    1. Calvin

      Pourquoi, ce sont les écolos qui ont le choix dans la date ?
      Ca fait 50 ans qu’ils annoncent la fin monde, qui ne cesse d’être repoussée.
      La fin du monde est vraiment un horizon inatteignable…

  18. MCA

    Pour les voitures qui crament, je serais curieux de voir ce qu’il en retourne chez nos amis frontaliers : Belgique, Allemagne, Suisse, Italie, ̶A̶l̶g̶é̶r̶i̶e̶, Espagne, Angleterre?

    1. Pythagore

      Allemagne: Apparemment, plus de 1000 voitures incendiées cette année, toutefois, la cause est essentiellement attribuée aux feux d’artifices. Apparemment le reste de l’année, c’est 40 voitures brûlées en moyenne.
      Il faut dire qu’ils se lâchent. Prêt de chez moi, il y a une grosse place où tt le monde fait péter des feux d’artifice, je n’ai jamais été en zone de guerre, mais cela y ressemble vachement.
      En fait, là où il y avait le plus d’incendies volontaires de voitures, c’était pendant les « Chaostage » (mouvement punk), mais cela a fini par être jugulé.
      en.wikipedia.org/wiki/Chaos_Days

  19. Aristarkke

    Heureusement que Kasstamer nous annonçait 100.000 policiers sur le pont pour la St Sylvestre. Les voitures cramées ne sont pas une nouveauté à Strasbourg et il reste étonnant sur les vidéos d’icelles en combustion que l’on ne voit aucun képi alors qu’ils veillent soigneusement sur les Doblo vitaminés en translation…
    De plus, aucun nombre d’arrestations en Flag n’est annoncé, histoire de rassurer si faire se peut, les payeurs d’impôts…

    1. durru

      Bah, vu qu’il a annoncé que les policiers étaient sur le pont, faudrait voir combien de ces voitures y ont brûlé, sur les ponts (notamment à Strasbourg).
      OK, je sors…

          1. Pheldge

            alors le ras du jupon, ça va, mais après pour le contrepèt de Sa Royalitude, je ne vois pas trop … y doit y avoir un truc salace genre vagin mais je sèche

  20. Frédéric Lugbull

    J’ai eu la grande chance de découvrir le concept Paris respire » hier en allant sur Paris pour profiter de la gratuité des musées des 1er dimanches du mois. Quelle surprise d’apprendre que ces dimanches là sont aussi l’occasion pour les bobos du centre Parisien d’exclure toutes ces méchantes voitures et leur pollution quelques mètres plus loin. Le nombre de gilet oranges qui faisaient le tri entre les résident et non résidents avec leur barrière était assez impressionnant…

    Les acteurs municipaux auquel je me suis plaint aux barrières riaient tous jaune.

    Je ne sais même pas par où commencer pour décrire la stupidité d’une telle mesure, en termes de pollution ou de non création de valeur pour la société.. Une belle connerie de plus à mettre à l’actif de notre âne Hidalgo.

    1. Bertrand L

      Moi aussi ! Pour transporter (en voiture) des touristes Argentines dont une dame de 76 ans, et dont l’hôtel était au milieu de la zone ou on doit bien respirer. Une fois récupérées, petit tour à Montmartre : pareil ! Zone interdite !
      Et le clou, le soir à St Germain des Prés : 3 énormes rats traversent le trottoir devant nous, au calme…
      Même des hispanophones comprennent l’expression « ville de meeeeerde ! »

    1. Pheldge

      question : pourquoi aucun des candidats, adversaires de notre drame de Paris, ne se sert-il de ces arguments ? parce que l’électorat réclame de l’écologie punitive, des interdictions et des taxes, je ne vois hélas pas d’autre réponses !

      1. Dr Slump

        La vérité est que c’est encore une minorité agissante et agressive qui interdit l’expression d’opinions divergentes, et qu’il vaut donc mieux se plier au faux consensus plutôt que de tenir compte du fait qu’on s’en tape.

      2. Rick Enbacker

        « 3 % seulement des Français pensent que la pollution diminue », l’article le dit.
        Et comme il faut beaucoup plus d’énergie pour démonter un mensonge auquel tout le monde croit que pour le propager, sans compter que c’est à qui paraîtra le plus vertueux, il est plus rentable de suivre le mouvement…

      3. Flag

        « pourquoi aucun des candidats, adversaires de notre drame de Paris, ne se sert-il de ces arguments ? »
        Parce que l’article montre que la politique montre que la politique anti-pollution Delanoë-Hidalgo fonctionne. D’ailleurs il me semble que pour la qualité de la Seine, l’amélioration démarre sous Chichi.

  21. Murps

    C’est pas des faux contacts électriques qui déclenchent les incendies de voiture ?

    Une espèce de bug de l’an 2000 qui se déclencherait tous les 31 décembre à minuit. Et pouf ! court-circuit et combustion spontanée !!

    Pourquoi accuser des populations émotives alors que ça pourrait même être démarré à distance par les constructeurs dans un souci de renouvellement du parc ?
    L’occasion rêvée de passer à l’électrique avec la prime de 6000 €

  22. Higgins

    « Malheureusement, comme j’ai (NB: Régis de Castelnau, avocat) eu l’occasion de le rappeler notamment sur cette affaire, on attend de la justice ce qui ne relève pas de sa mission et on fait dire à la décision judiciaire ce qu’elle ne dit pas. D’abord, la montée de l’islam politique et ses conséquences criminelles, et le développement d’un antisémitisme spécifiquement musulman sont des questions directement politiques qui doivent être traitées dans le cadre politique. Ensuite, l’état de démence au moment de la réalisation du crime abouti à l’irresponsabilité pénale de l’auteur qui par conséquent ne peut pas être jugé. L’application de ce principe qui existe depuis la Rome antique n’est pas une quelconque absolution, mais repose sur le fait qu’il n’est pas possible dans ces conditions de conduire une procédure équitable pour prononcer une décision de justice légitime. En revanche, la question du traitement de l’aliéné et de sa dangerosité incombe à l’État qui doit l’empêcher de nuire par l’internement et les traitements. » (https:/ /www.causeur.fr/sarah-halimi-justice-traore-170476)

    Je vous ai mis le principal mais la lecture de l’ensemble de l’article s’impose au lieu de tout mélanger.

      1. Rick Enbacker

        https:/ /www.lalsace.fr/france-monde/2020/01/06/on-a-vu-les-premieres-minutes-de-magnum-la-nouvelle-serie-de-tf1
        https:/ /cinemovie.tv/images/Featured/Magnum-P.I.-Cast-Photo-850.jpg
        Mon pauvre Higgins, quelle époque, quand je pense qu’ils ont osé vous faire changer de sexe !
        Et apparemment, pour rester dans le sujet, y a de la destruction de bagnole à tout va, Ferrari incluse…

        1. Pythagore

          Nul la nouvelle version, le flair un peu British et la subtilité/flegme du personnage de Magnum a complètement disparue. Une série Z de détectives comme les autres sans goût et sans sauveur.

    1. Pheldge

      Oui Major, un collège de 6 experts a conclu a l’abolition du discernement, et le tribunal a suivi leur avis, OK
      Reconnais quand même que les subtilités de ces expertises, qui ont conclu à l’abolition du discernement plutôt qu’à son altération, sont difficiles à saisir pour le profane. Reconnais que c’est une première pour le cannabis et que pour une drogue que d’aucuns présentent comme inoffensive, le péquin moyen ne comprend pas. Parce qu’entre abolition et altération du discernement, y’avait procès aux assises, ou pas.
      Et reconnais également que vu l’émotion et le contexte de cette affaire, cette décision est difficile à comprendre, et à accepter.

      1. durru

        Y’avait pas un premier expert qui n’avait pas dit la même chose, d’où la demande d’une expertise supplémentaire ? Sur le même site du Causeur, il y avait une réponse assez étoffée à RdC, où on disait en gros que si, la justice a bien failli dans ce cas précis… Après, bon, comme on dit : deux Juifs, trois opinions.

        1. Higgins

          Dans cet article, la procédure suivie est mieux explicitée : https:/ /www.lepoint.fr/justice/tribune-affaire-halimi-monsieur-le-grand-rabbin-n-ayez-pas-peur-des-juges-05-01-2020-2356187_2386.php

          1. durru

            Au final, ça dépend ce qu’on veut lire ou entendre :
            https:/ /www.causeur.fr/affaire-sarah-halimi-traore-expertise-cannabis-170547
            Pas évident de savoir pourquoi le premier expert a été désavoué par la juge (entre autres faits incontestables).

            1. Higgins

              Durru, dans ce type d’affaire, il est très habituel et logique de voir plusieurs experts sollicités, particulièrement en matière psychiatrique. Que n’aurait-on pas dit si la décision de la cour avait été prise sur la base d’une seule expertise? Si en plus cet avis avait été celui retenu au final!!!!
              Je m’étonne que personne n’ait relevé ce que dit Castelnau : en matière l’islamisme, c’est à la Politique de prendre ses responsabilités (c’est sa deuxième phrase dans l’extrait que j’ai mis en ligne). Quant au traitement de l’intéressé, il incombe directement à l’Etat.

                1. Higgins

                  Je suis très loin de ses positions politiques mais en l’occurrence, dans le cas présent, il pointe bien deux carences importantes sur des sujets brûlants.

                2. Gosseyn

                  H16, Castelnau semble surtout avoir pour certains le défaut de soulever des particularités judiciaires que nombre de ses compères de l’establishment se refusent de divulguer.

                  Ensuite, du Castelnau, ce n’est pas du Médiapart, et celui qui a quelque chose à reprendre au fond ou pour la forme sur ses développements peut le faire directement sur son site.

                  Ceci dit puisque j’ai testé son site – comme bien d’autres – en premier lieu sur son taux de censure ; chose pour laquelle je n’ai pas de critique à formuler à son encontre ; une rareté, en ces temps d’attentats à la liberté d’expression.

                  1. Aristarkke

                    Pour vous avoir laissé dire, c’est que RDC n’a rien vu ou était d’une excellente humeur, ce jour là.
                    Personnellement, j’ai testé qu’il devenait vite virulent et affûteur de ciseaux, si le commentaire n’était pas dans la ligne attendue.

                    1. Pheldge

                      @ Pythagore :
                      « il n’accepte que les fayots », oui, surtout le Castelnau d’Ari !
                      celui que ce cas saoulait

              1. durru

                Ce sont des sujets complètement différents.
                La faillite de l’Etat dans la gestion des cas psy n’est plus à démontrer.
                Mais le fait qu’un premier avis psy (venant de quelqu’un qui a eu un contact prolongé avec le prévenu) a été jeté à la poubelle et un autre avis a été demandé, qui lui a été retenu sans qu’une quelconque explication ne soit produite quant au choix fait, n’a aucun rapport avec l’Etat, mais bel et bien avec la justice.
                Je sais que vous défendez l’institution, mais il faut arrêter de se voiler la face, le mur des cons est passé par là : la justice française est aujourd’hui plutôt une a-justice. Heureusement qu’il y a encore certains de ses représentants qui font leur travail correctement, mais on ne peut jamais savoir sur qui on tombe et les biais d’évaluation pour Sven ou Bjorn sont depuis longtemps avérés.

                1. Makalioka

                  Surtout que – si je me souviens bien – cela tenait sacrément la route, ce qui avait été rapporté des conclusions du rapport du premier psychiatre, en faveur d’une responsabilité pénale du meurtrier.
                  Au vu de la situation, de l’argumentation, qu’en seconde mouture, d’autres psychiatres aient étiqueté comme un seul homme le coupable « BDA » (Bouffée délirante aiguë) m’apparaît quasi simpliste…

                    1. Pheldge

                      Major, excuse moi de disconvenir, et courtoisement. 😉
                      On sait que tu défends l’institution, et que pour toi, elle ne peut se tromper, par principe, mais je me pose des questions : un juge est faillible et influençable (ses convictions, l’environnement, tu dois aussi te souvenir de la célèbre harangue de Baudot, c’est pas une invention … ).
                      Et, tu me pardonneras, l’intime conviction du Droit français, je trouve ça moins fiable que le « beyond the reasonable doubt » du Droit US, et surtout plus fragile !

                    2. durru

                      Je préfère ne pas me mettre à raconter mes expériences personnelles sur cette institution qu’on appelle encore « justice » (cour d’appel ou pas). La question n’est pas l’expertise en psychiatrie, mais ce qu’on en fait. Pour rappel, le premier en était un aussi, d’expert…

                    3. Higgins

                      @Pheldge et @Durru

                      Pour avoir bien des échanges sur des dossiers lourds en matière judiciaire, je me garderai bien de prétendre que la Justice est infaillible et que ses agents ne sont pas influençables. Ils le sont ne serait-ce qu’à travers leurs proches et je ne crois pas qu’il en soit autrement aux USA dont le systeme judiciaire semble vous fasciner (sur ce sujet, je recommande l’excellente série « The good wife » qui conte les pérégrinations d’une avocate à Chicago. C’est plutôt éclairant). Ne me faites donc pas dire ce que je ne pense surtout pas. Si je vous suis, un expert ayant conclu A (et cette conclusion allant dans le sens de l’opinion publique du moment) ne devrait pas voir cette conclusion remise en cause. Imaginons qu’il ait conclu B, là par contre il serait justifié de faire faire des contre-expertises. Ces dernières peuvent être demandées par les parties civiles, le Parquet ou le Siège (juge d’instruction en tête dont tous les actes sont suceptibles d’être soumis à l’arbitrage de la chambre de l’instruction voire de la cour de cassation le cas échéant). Dans le cas Halimi, l’horreur de l’acte n’est remise en cause par personne et si la décision prise vous choque, elle n’est en aucun cas un blanc-seing pour les éventuels responsables de futurs drames. Elle conclu simplement à l’impossibilité de la tenue d’un procès équitable mais peut être n’avons-nous pas la même notion de ce que ce dernier doit être? Peut-être faut-il en revenir à la belle pratique de l’ordalie (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Ordalie)?
                      Quant aux cons du mur des cons, ils ne représentent quoique vous en pensiez, qu’une infime minorité et leur stupidité a causé plus qu’un malaise chez leurs pairs. Les résultats du SM en ont largement pâti. Pour ma part, j’aurai souhaité voir les quelques impétrants responsables chassés de la magistrature. Si César ne doit pas être soupçonnable, sa femme doit l’être encore moins. Indépendamment de ce fait, je me félicite que les sensibilités soient diverses dans le monde judiciaire et je ne crois absolument pas qu’un « moule » unique soit synonyme de perfection dans ce domaine.

                    4. Flag

                      @Phedge 7h55
                      Justement. Puisque le juge est faillible il est rassurant qu’il se fie aux avis des experts lorsque une majorité de ces derniers pointent dans un sens.

                    5. Makalioka

                      Je serais heureux d’être détenteur d’un meilleur niveau que ces experts…
                      Mais je n’ai pas ce désir, ni cette prétention, ni cette compétence.
                      Major, le but n’était nullement de vous offenser.
                      Nous savons très bien, par exemple, que dans une affaire donnée, les conclusions d’expertises de deux psychiatres peuvent être très différentes, voire opposées, et souvent c’est une bonne chose: éclairage nouveau et parfois « in medio virtus stat »;
                      dans le cas présent, et cela ne regarde que moi, il y des éléments « techniques » des secondes expertises qui m’ont heurté (je n’ai pas compétence d’expert mais je possède des connaissances);
                      après, nos informations grand public sont limitées, donc, mon regard est un regard superficiel, je vous l’accorde, alors j’ai peut-être tout faux…

                    6. durru

                      Pour ma part, le sujet tourne autour du concept de « responsabilité ». Qui est, d’après mes observations personnelles, totalement absente de cette institution. Corrigez moi si je me trompe.
                      La question n’était pas forcément de préférer l’avis A, mais surtout de savoir pourquoi c’est le B qui l’a été. Dans le contexte de ce cas particulier, où l’expert qui a dit A a été plus longtemps en contact avec le prévenu, contrairement au « panel » (style GIEC ?) qui a dit B. Pourquoi avoir fait confiance aux moins informés, ça serait par exemple une question pertinente. A laquelle les juges n’ont pas à se fatiguer à donner une quelconque réponse, c’est là que le bât blesse.

                      Par ailleurs, je vois mal « l’infime minorité » qui, même après les déboires du mur des cons, arrive à attirer l’adhésion ouverte de plus d’un cinquième de la profession. On n’est plus dans les « sensibilités diverses », on est dans l’idéologie pure et dure, militante qui plus est.
                      Et je vous conseille de lire, si ce n’est déjà fait, « Le fusillé du mur des cons », qui présente pas trop mal la structure de caste dans laquelle notre société s’est murée. Qui va de pair avec mon propos de départ, la responsabilité (ou plutôt son absence).

                    7. Pythagore

                      Je vais faire mon bobo qui n’y connait rien et croit tout savoir: ce qui m’étonne en fait ds l’histoire, c’est que je n’ai jamais vu qq’un devenir violent à la suite de la consommation de canabis, ce serait plutôt l’inverse que j’ai constaté. Qq’un qui fume 30 joints par jour doit être en quasi incapacité de se mouvoir.
                      Par contre, avec l’alcool, oui, j’ai vu des gens devenir violent. Alors peut-être que le mis en examen avait bu également, je n’ai que l’article de vu du droit.

                    1. Makalioka

                      @durru:
                      « contrairement au « panel » (style GIEC ?) »

                      = voilà déjà le genre de stratégie qui me mets mal à l’aise: un collège de 3 psychiatres rendant UNE expertise, pas glop!
                      3 psychiatres – sans aucun contact – rendant leur propre rapport, okay.

                      @Pythagore:
                      Excellent film!

                    2. Makalioka

                      @ Pythagore, 11h47’:

                      Il est extrêmement rare qu’une surconsommation de cannabis induise des comportements violents envers autrui;
                      le plus souvent, les personnes sont somnolentes, peuvent être désinhibées, faire un peu n’importe quoi, genre danser sur la place publique, mais sans comportement agressif;
                      je mettrai uniquement un bémol pour celles, rares, atteintes de psychose cannabique (consommation journalière importante pendant des années, évoluant parfois vers ce type de psychose), pouvant être potentiellement dangereuses, et encore…
                      NB: il ne s’agit pas du cas nous intéressant;

                      pour l’alcool, ce n’est pas la même musique;
                      selon les sensibilités individuelles, des individus peuvent développer des ivresses pathologiques, être capables dans ce contexte de violences extrêmes, d’homicides, et ces personnes sont souvent considérées pénalement comme irresponsables.

              1. Gosseyn

                Cette version  »off » arrange bien des consciences et évite d’avoir à touiller dans le marigot.

                J’ai depuis longtemps noté que vous n’aviez aucun argument concret à opposer à l’existence avérée d’une corruption judiciaire à la fois institutionnelle et fonctionnelle ; si ce n’est l’expression de votre ire à ces évocations.

                Cela relativise d’autant vos avis éclairés sur les décisions, souvent curieuses mais non pas moins argumentées, émanant de membres de cette institution que d’aucuns prétendent honorable.

                1. Higgins

                  « Le trouble de la personnalité paranoïaque est un trouble mental caractérisé par une paranoïa et une méfiance envahissante à long terme des autres. Les individus souffrant de ce trouble de la personnalité peuvent être hypersensibles. Ils pensent être menacés et tentent de chercher tout signe de cette menace. »

                  Faites vous soigner.

                    1. Gosseyn

                      Huss, Higgins botte en touche, agresse, et n’a visiblement d’autre solution que l’invective pour dissuader d’aborder cette question très sensible ! Vous comprenez d’ailleurs pourquoi il n’a, personnellement, guère d’autres solutions. En ce cas, il faut laisser pisser le mérinos.

                    2. Aristarkke

                      OK on ne *peut* pas juger *équitablement* le Traoré du sujet. Mais ce n’est pas un blanc-seing vis à vis de son geste. OK.
                      Mais qu’en fait-on maintenant de cet assassin qui n’en est pas un ? Sur quelles bases va-t-on bien pouvoir le garder en asile, alors ???

                    3. Pheldge

                      si les médecins le jugent apte, ce qui est inéluctable vu qu’il est sevré de son shit et que la psychose induite devrait s’atténuer, il pourrait retrouver dehors d’ici quelques années …

            2. Pheldge

              Major, ce sont normalement les avocats qui demandent une contre expertise, non ? là, ça met mal à l’aise parce que on se demande quelle était la motivation réelle du juge ?
              Lis cet article, la deuxième affaire, et tu comprendras le malaise des profanes devant ce genre de situation; sans aucune animosité de ma part 😉

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Petite revue de presse sur ce sujet :

                  https:/ /www.causeur.fr/sarah-halimi-justice-traore-170476
                  https:/ /www.causeur.fr/affaire-sarah-halimi-traore-expertise-cannabis-170547
                  https:/ /www.causeur.fr/sarah-halimi-cannabis-discernement-170440
                  https:/ /www.causeur.fr/sarah-halimi-proces-traore-justice-170613
                  https:/ /www.causeur.fr/islamisme-sarah-halimi-traore-170473
                  https:/ /www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/edito-goldnadel-entre-le-mur-des-cons-irresponsable-et-lirresponsabilite-du-tortionnaire-de-sarah-halimi-il-ny-quun-metre-114254

                  On peut voir que Causeur ouvre ses colonnes à des avis contraires (et c’est tout à leur honneur).

                  Goldnadel est vent debout contre cette décision.

                  Cannabis furor brevis est, mais pour le commun des mortel, c’est une circonstance aggravante plus qu’autre chose. Que l’absence de jugement pénal ne vaille pas acquittement est mal compris.

                  1. taisson

                    « pour le commun des mortel, c’est une circonstance aggravante plus qu’autre chose. Que l’absence de jugement pénal ne vaille pas acquittement est mal compris ».
                    Vachement mal…oui!!
                    Mais voyons, tout est parfait, la bureaucratie à fait son « travail », et toutes les cases sont cochées, circulez, et vous avez tord !!
                    L’obstination tranquille de l’ami Higgins à défendre sa caste est connue, et lui fait perdre sa lucidité habituelle …

                    Dire que la bureaucratie que l’on appelle « justice » est pourrie, c’est simplement exprimer ce que ressent toute personne « ordinaire » devant ses magnifiques résultats, coupés de toute réalité, et aussi de ce que l’on appelle sens commun.
                    A peu près comme les médecins de molière, excellents en latin pour disserter sur les éventuelles causes de la maladie, et qui en fin de compte appelaient le coiffeur pour s’en occuper !!

                    Le syndicat de la magistrature est peut être minoritaire, mais la CGT aussi, et ça ne l’empêche pas de mettre la perturbation partout !

                    Si on peut démontrer que la « justice » fait actuellement ce qu’elle pense être son travail, et la dessus je ne doute pas de la sincérité du major, c’est que tout simplement sa mission doit être remise à plat et redéfinie.

                    Le travail rendu ne correspond pas à ce qu’en attendent les citoyens/clients, qui financent cette institution qui à dérivé, ne tournant plus que pour se justifier elle même.

                    Redéfinition des objectifs, et purge…
                    Irréalisable… Hélas !! Pour le moment…Mais, vers les années 2050,la majorité des fonctionnaires sera islamisée, et l’institution ira vers la justification de la charia avec les mêmes arguties scribouillardes et la même assurance arrogante et tranquille!! Les objectifs seront la bien redéfinis !!

                2. Dr Slump

                  Déjà, tout expert en psychopathologie digne de ce nom sait que les pathologies et leur classification (DSM) sont des grilles de lecture très aléatoire, et qui existent parce qu’il vaut mieux avoir quelque outil pour interpréter les faits psychiques plutôt que rien. La preuve en est la variabilité des diagnostics, d’un expert à l’autre.
                  Et concernant ce Traoré, parler d’abolition « temporaire » du discernement sous l’effet du cannabis, c’est purement grotesque, et aussi improbable statistiquement que la chute d’une noix de coco sur la tête d’un alpiniste en Himalaya.

                  Enfin, quand on reprend point par point le déroulement des faits, et qu’on note que le Traoré est, de l’aveu du personnel de l’HP où il a été placé, sain d’esprit, je pense que tout ceci est typiquement du TGCM puissance 10, et que les excuses procédurales ne tiennent pas la route une seconde.

                  1. P&C

                    Après, on n’a pas étudié les effets du cannabis sur un cerveau à QI limité… (moyenne basse Afrique sub saharienne : 70… rappelons que pour un européen, la débilité mentale commence à 80).
                    Or qui dit QI limité, dit pulsions animales plus fortes.

                3. Lorelei

                  Il m’avait semblé comprendre qu’une personne au discernement momentanément aboli devait être soignée et si elle était considérée comme guérie, elle pourrait être jugée pour ses actes.
                  Est-ce que je me trompe?

  23. BBQ

    A Grenoble, quartier du Village Olympique, une connaissance s’est fait bruler sa voiture 2 fois en 6 mois. Les experts ne se déplacent même plus, la police non plus. Les journalistes n’en parlent pas, et la mairie propose des explications fumeuses lorsqu’on interpelle un élu. Selon eux ça ne serait que la conséquence de gens extérieurs au quartier qui viennent sur le parking pour bruler leur véhicule et empocher l’assurance, le feu se propagerait ainsi fortuitement aux autres véhicules appartenant aux heureux habitants garés à coté. Tout va pour le mieux. Bisous…

  24. Makalioka

    Au fait, nonobstant la pauvreté des sources d’informations nationales, est-il possible d’évaluer le nombre total de bagnoles sinistrées sur le territoire français durant la nuit de la St Sylvestre?
    (La nuit, et aussi en matinée du 1 janvier, cf commentaire de DoD, 11h25’).
    Merci par avance de pouvoir satisfaire ma curiosité, j’aimerais bien connaître où se place le curseur, par rapport aux dernières années ayant eu une comptabilité, même si nous savons tous que ce nombre global ne connaît point la baisse…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Ça explique pourquoi il y a autant de pub de voiture à la télé, en ce moment. Dans ce contexte de nouvelles normes antipollution plutôt dissuasive, je ne comprenais pas trop…

  25. Makalioka

    Merci!
    Plus de 1200 voitures, cela commence à faire!
    (Même si le parc VP est supérieur à 30 millions de véhicules)
    Et aucun officiel ne remue une oreille, si ce n’est dans le sens de la banalisation ou de la désinformation.
    Cela sent le roussi dans ce pays (sans jeu de mots, hé);
    nous sommes en plein dans un contexte insurrectionnel là, ou, au mieux, pré-insurrectionnel, non?

    1. Non. Décembre 2018, ça aurait été le cas, mais là, c’est réellement business as usual.

      Ce qui donne une bonne idée de l’état général de la situation.

        1. Husskarl

          Les concessionnaires immatriculent des voitures en avance pour gonfler les chiffres. Je serais étonné par une croissance de ce côté là.

        2. Aristarkke

          D’accord avec HK. Les concessionnaires immatriculent certains invendus ou des modèles qui ne seront pas au goût de la nouvelle norme. Exemple : les cabriolets Fiat spider (nuova) 124 encore en stock ont tous été immatriculés, pour éviter l’application de la nouvelle norme que Fiat ne voulait pas mettre en œuvre pour une voiture aussi marginale et peu achetée. Un vrai collector puisque la production n’aura duré que quatre ans…
          Avec les conneries de Le Maire, Alpine (beaucoup trop franco français) devrait suivre sous peu…

          1. taisson

            Et il y a d’excellentes affaires à saisir…
            Des modèles 2019 et 2018 à 10 kms !! J’ai acheté un Wildtrack neuf 15 jours avant le malus ! (presque 1/3 du prix de l’engin !!)
            Maintenant on ne peut plus y échapper, mais les modèles immatriculés pour gonfler les chiffres des ventes restent des affaires intéressantes pour ceux qui conservent le véhicule le temps de gommer la décote.

      1. MCA

        D’après Hollande il y aurait à terme une partition du pays et je pensais naïvement que le 93 deviendrait Monaco; eh bien non, il semblerait que Strasbourg, Marseille, Nantes et combien d’autres encore sont sur la liste et pas forcément en queue de peloton.

  26. glot

    La SNCF a communiqué sa perte d’exploitation pour la période du 5 décembre à début janvier et qui s’élève à 600 millions d’euros.
    La presse « mainstream » se demande qui va payer la note, sachant que la direction de la SNCF exclut de réequilibrer ses comptes en répercutant sur le prix des billets ?
    A mon avis le duo infernal Le Maire /Darmanin est en train de nous concocter une taxation inédite pour renflouer cette entreprise ingouvernable qui aurait du être privatisée, comme en GB, depuis plus de 40 ans !

    1. Aristarkke

      Les 600M€ seraient la perte de CA directe, non compris les avoirs et autres remises et remboursements sur les tickets et les abonnements…

    1. taisson

      Ne serait ce pas celui de la direction des finances ?
      Sera t’il compté dans les dépenses de campagne électorales de LREM ?

      Pour ceux qui étaient pour le prélèvement à la source, ont ils compris l’astuce qui consiste à remplacer les revenus connus d’avance par le montant imprévisible de ce que l’on voudra bien leur laisser ?

      Envoyons leur un mail pour leur dire qu’ils paieront moins…ce coup ci !

      Quand ce sera plus, il n’y aura surement pas de mail de propagande !!

      1. MCA

        @Taisson

        Non,

        Aujourd’hui grand jour!

        j’ai essayé de signaler sur le site ANTS la vente d’un véhicule… impossible ça ne marche pas.

        Alors j’ai rempli un formulaire avec pièces jointes pour qu’ils traitent eux-même le problème : ils se donnent 21 jours pour répondre alors qu’ils exigent que la déclaration soit faite sous 15 jours…cherchez l’erreur…

        Pour peu que l’acheteur qui dispose d’un mois pour le faire essaie d’immatriculer le véhicule entre temps, je lui souhaite bien du plaisir.

        Bien entendu les documents joints doivent l’être sous forme de scans et ils proposent à ceux qui n’auraient pas de scanner de passer… en préfecture…. où un agent d’accueil est présent pour…. guider les démarches…

        du kafka pur jus.

        Ancien système : copie de l’imprimé de vente par courrier à la préfecture et basta.

        Dans ce pays de cinglés c’est la grande nouveauté : le citoyen est au service de l’administration préfectorale et doit faire son boulot tout en continuant à la payer.

        En ce qui me concerne, je m’en moque, j’ai la preuve de la vente en cas de PBS et le chèque qui va avec est remis à l’encaissement.

        1. Pheldge

          et si tu passes par un prestataire, en ligne o pas, miracle ça marche tout seul, tu reçois tes papiers dans les délais promis …

            1. Pheldge

              c’est la faute au libéralisme sauvage qui détruit le service public, en le vendant aux grand capital qui s’en fout plein les poches !

              Blague à part, ce qui me sidère c’est que tu passes par l’ANTS ça bugg tu paie le prestataire, et pour lui, ça bugg pas, jamais !

          1. MCA

            Moi je n’attendais pas de papiers car je suis le vendeur, simplement je voulais signaler dans les délais réglementaires que la voiture avait été vendue .

            Incroyable mais vrai, il y a un tas de parasites qui font métier de s’intercaler entre l’acheteur/vendeur et l’administration qui reçoit les déclarations et qui délivre le bout de papier gris.

            Comble du comble, un site me demandait dans les 39 Euros pour déclarer que j’avais vendu la voiture après que je lui ai fourni toutes les infos.

            Je l’ai envoyé ch*** et ai fait la déclaration moi-même… bizarrement ça ne marche pas sur le site prévu à cet effet.

            Il y a une rubrique réclamation, j’y ai collé toutes les billes nécessaires et cela dans les délais prescris. Maintenant qu’ils se démer** avec leur fatras de labyrinthes, j’ai fait mon job, qu’ils fassent le leur.

            1. Pheldge

              ouais, bin méfie-toi quand même, n’oublie pas que pour les administration perceptrices, tu bénéficies de la présomption de fraude, en vertu du « tout utilisateur est un fraudeur potentiel » et du célèbre « tout innocent est un coupable qui n’a pas encore été pris ! »

          2. MCA

            @Pheldge 7 janvier 2020, 17 h 45 min

            C’est ce que j’ai fini de faire pas plus tard qu’hier pour la modique somme de 10E.

            Je possède donc à présent le sésame qui m’exonère de tout paiement en cas de contravention concernant la voiture vendue et j’ai eu le fin mot de l’histoire:

            L’ANTS met à dispo du public un logiciel qui permet de déclarer la cession d’un véhicule en ligne via internet mais comme ma voiture comportait un ancien numéro d’immatriculation, ce logiciel ne l’acceptait pas (bonjour l’analyse informatique qui a été faite).

            Donc je me suis vu obligé de fournir scannés ma CI ainsi que le certificat de vente et m’en remettre au bon vouloir d’un service Théodule qui comme de bien entendu n’affiche aucun N° de Téléphone et dispose de 21 jours pour daigner répondre (éventuellement par un refus).

            D’où la question : pourquoi moi particulier je ne peux pas obtenir le sésame alors qu’un organisme (privé…) le peut ?

            La réponse est un racket supplémentaire lié au fait que cet organisme est directement relié au fichier des Cartes grises et monnaie son pouvoir.

            Il est habilité grâce à une clé USB spécifique à intervenir et rentre directement les infos ce qui lui permet de sortir l’attestation sur le champ moyennant paiement alors que moi j’ai attaqué un serveur intermédiaire dont le logiciel ne permet pas de saisir les anciennes immatriculations.

            Et comme en informatique il n’y a pas de place pour le hasard…

            Parallèlement à cela les préfectures n’ont plus de quoi saisir les informations et renvoient systématiquement les documents à ceux qui auraient eu la mauvaise idée de suivre l’ancien circuit.

            Ce pays et ses gouvernants se foutent littéralement du monde; nous sommes à leur service alors que c’est nous qui les payons et la pyramide répressive est en place pour clouer le bec à ceux qui auraient l’outrecuidance de ne pas suivre le parcours kafkaïen que ces malades ont mis au point.

            Et quand leur système de répression entièrement automatisé (radars notamment) et système de poursuites financières vous prend en grippe, il devient extrêmement compliqué faute d’interlocuteur dédié à qui s’adresser, pour arrêter un processus devenu fou.

            Cette société « numérique » tant appelée de leurs vœux risque fort d’ici peu de devenir invivable si ce n’est déjà le cas.

            1. Chieur chiant

              J’ai eu ce problème pour faire un changement de numéro sur une voiture immatriculé dans un pays de l’Union européenne.

              Je n’y suis pas arrivé, j’ai essayé pendant un an et demi suite entre autre à l’attente du nouveau mot de passe pour les impôts entre les deux déclarations (car il faut être inscrits pour pouvoir faire cette démarche et que je ne sais pas pourquoi ce mot de passe a été annulé par leur service d’où attente de la nouvelle déclaration pour finaliser l’opération).

              Bref, après quelques essais qui s’arretais bien sur au n° d’immatriculation, j’ai rentrais le n° alpha du service… et je laissai un commentaire d’explication du cas avec tous les documents demandés et même un peu plus (feed the machine comme le dit le taulier).

              Et lá, miracle, tout ait allé très vite en quelques heures tout s’est débloqué et j’ai eu mon N° … tout ça sans amende car normalement il faut le faire en 1 mois, et sans passer par ces parasites ou nouvelles sociétés de service qui font ce « travail ».

              1. MCA

                Même pb en effet, cela dit j’ai opté pour payer 10 E, ce qui paraît peu face aux 3mm3rd3m3nts devant le système devenu fou.
                C’est lamentable de devoir en arriver là.

                1. Pheldge

                  cette une façon d’externaliser un service autrefois « gratuit » fourni par l’administration, permet de, remplacer des fonx par des privés, et de déplacer les ressources, humaines et financières, ailleurs …
                  Et à part quelques geeks, à terme tout le monde passera par ces prestataires.
                  Si on te rendait la part de ton impôt correspondantes au service qui n’est plus assuré, ça serait une réforme libérale, tu te rends compte ? et toi, tu râles … 😉

                  1. durru

                    « permet de, remplacer des fonx par des privés, et de déplacer les ressources, humaines et financières, ailleurs »
                    Permet de remplacer le boulot des fonx par celui des privés, nuance.
                    Maintenant, on paie les fonx à ne rien faire. Les ressources humaines ont été redirigées vers des placards dorés, les financières par contre, je ne vois pas…

                    1. MCA

                      @durru 10 janvier 2020, 19 h 46 min

                      « on paie les fonx à ne rien faire »

                      Pas si sûr!

                      Prenons le cas des déclarations de revenus que nous saisissons à leur place.

                      M’étonnerait que ça ne libère pas quelques petites mains reconverties à te fliquer.

                      Tiens au fait, tu as dû recevoir un mail…

                  2. Pythagore

                    Le boulot passe, les fonctionnaires restent…
                    Gageons qu’ils sont maintenant utilisés à des missions beaucoup plus nobles que ces cartes ternes. Ca devait les déprimer.

        2. taisson

          Donc ce n’était pas le même mail !
           » le citoyen est au service de l’administration préfectorale et doit faire son boulot tout en continuant à la payer. »
          Mais la bureaucratie est pleine d’ingéniosité !! Et pas que les préfectures…
          Depuis que presque tout le monde est « connecté », toute la bureaucratie publique ou privée s’externalise !! Banques, fournisseurs divers, en résumé tout document que l’on souhaite conserver est à aller chercher sur le site concerné, et à imprimer soi même si nécessaire !
          Pour ceux qui ne le font pas, la recherche de preuves sera rigolote en cas de litige futur…
          On se fout du client, et j’ai sous les yeux un document purement informatique d’appel de charges, édité par un ensemble de résidence autrefois exemplaire pour sa gestion…
          Les résidences sont désignées par un code numérique, et avec chaque appel, une page supplémentaire est imprimée avec une table de conversion des codes en nom de résidence !!!
          Informatique sauvage et sans contrôle ! comme si le code n’avait pas pu être directement converti en nom dans le programme !
          C’est caricatural, et la on est dans le privé !!

          Pour les cartes grises, c’est l’ancien propriétaire qui reçoit les contraventions et peut perdre ses points durant la période de transition…
          Et c’est à lui de prouver sa bonne foi !!
          Ça vient de m’arriver lors de mon changement de voiture !!
          Bon courage, parce que, vraiment, plus rien ne va !!

          1. MCA

            Pour prouver ma bonne foi j’ai :

            Copie de l’acte de vente avec le prix,
            Copie de la carte grise avec les mentions
            Copie du chèque de paiement
            Copie du relevé bancaire avec la remise du chèque le même jour que la vente.

            Je les attends le pied ferme, mais il est vrai que si le système s’emballe, il ne reste plus que le tribunal pour arrêter ça.

            Bon en ce qui me concerne, la voiture a été vendue à un professionnel ce qui limite les risques car son but est de revendre la voiture pour se faire un peu de marge.

            Il est vrai qu’on marche sur la tête dans ce pays de tarés.

            Avec tous ces systèmes plus débiles les uns que les autres et connectés en cascades tu peux très bien te retrouver avec un permis annulé suite à suppression des points alors que tu n’as plus la voiture depuis des lustres et que le nouveau propriétaire s’amuse à griller les feux alors qu’il na pas ou pas pu changer la carte grise.

            1. Pheldge

              les cas existe, et la presse régionale en avait parlé, et l’ancienne proprio a vu son permis annulé ! une histoire rocambolesque dans laquelle je crois me souvenir le véhicule avait été récupéré par les flics, qui étaient les auteurs des infractions …

      2. jsp

        Le 7 janvier, j’ai un message sur le site des impôts, il s’agit d’une mise en demeure suite à un rejet de prélèvement pour le 15 01 2020 d’une facture éditée le 7 01 2020
        OR nous sommes le 7 01 2020, donc le prélèvement aura lieu la semaine suivante
        Ils préparent d’avance ce genre de document, et ils l’envoient aussi sec au contribuable QUI N’EN PEUT MAIS
        UBU

        1. MCA

          Bienvenu dans la société « numérique » !

          J’ai l’impression que nous n’avons encore rien vu.

          En discutant avec la personne qui a fait (moyennant paiement) la déclaration à ma place, j’ai appris la chose suivante:

          Ancienne enseigne de location de voitures, elle revendait à l’époque au bout d’un certain temps ces véhicules à des particuliers.

          Un client acheteur n’avait pas fait les démarches de ré-immatriculation d’une de leurs voitures et commettait infraction sur infraction.

          L’ardoise était devenue si grande qu’en représailles le système avait bloqué la possibilité de céder le véhicule en interdisant le changement de carte grise.

          Ils se retrouvaient donc dans la situation suivante :

          La carte grise était toujours à leur nom sans possibilité de la changer alors qu’ils n’avaient plus le véhicule et que conducteur continuait ses turpitudes.

          Ils ont dû aller voir sur place 3 préfectures avant d’en trouver une qui arrive à arrêter cette machine devenue folle.

  27. Pheldge

    Salauds de riches ! non contents de s’enrichir honteusement en privant les pauvres de leur juste part du gâteau, en plus ces ignobles pourris leurs volent des années de vie ! Germinal ! Potemkine !
    lefigaro.fr/conjoncture/pourquoi-les-riches-vivent-ils-plus-longtemps-et-en-meilleure-sante-20200106

    1. pl00tarke

      … et en plus on doit payer leur retraite de boomers friqués plus longtemps !!

      Double peine !

      Tout ça pour qu’ils se gavent de cures thermales, implants mammaires, viagra et de sous-vêtements affriolants en Thermolactyl Babar !

      MarieA où est tu ?

  28. Elie

    Vivement que la RATP soit privatisée, qu’on échappe enfin à ces preneurs d’otages ! Ces ordures me pourrissent la vie. Toutes vos histoires de brasiers festifs automobiles ne m’empêcheront pas de m’acheter ma voiture dès que possible.

  29. Dr Slump

    Ayé, les chiffres sont officiels: 1450 bagnoles cramées cette fin d’année 2019, mieux que 2018. Gageons que les 2000 seront bientôt atteints!

  30. Aristarkke

    HS : on nous assure, dans l’histoire des douches à l’italienne, obligatoires que le comité Theodule qui réclame cela au gouvernement, a été mal compris…
    Il ne réclame pas obligatoirement l’installation de douches à l’italienne partout mais simplement que partout, les installations sanitaires obligatoires soient conçues à minima (pour un prix maxima) pour pouvoir y installer une douche à l’italienne, sans le moindre débord par rapport au sol fini…
    Quand on sait que le coût d’une DALI est de l’ordre de grandeur du prix des tableaux d’Avida Dollars, en raison de l’étanchéité très soignée à réaliser sur la dalle et les remontées de murs/cloison, d’une épaisseur de dalle flottante nettement supérieure à la moyenne actuelle ainsi que du problème de la récupération /évacuation gravitaire des eaux usées par rigole en saignée de dalle+siphon particulier avec d’éventuels problèmes juridiques dans les immeubles en copropriété…

    La grande justification serait alors la possibilité d’installer douche ou baignoire classique avec des eaux rejetées en utilisant l’évacuation de la DALI…

    Autre bizarrerie quoique logique :pas obligatoire dans les immeubles à escaliers dépourvus d’ascenseurs…

    On va voir du revival…

    Nous vivons une époque passionnante pour les zoologues et les ethologues…

  31. Aristarkke

    Je me demande si ces DALI ne seront pas non plus obligatoires dans les refuges de haute montagne pour que le malheureux en fauteuil roulant qui se sera épuisé à grimper tout là-haut n’ait pas une petite marche à faire vaincre à son fauteuil pour prendre sa douche. Il pourra arguer de la jurisprudence WC handicapés obligatoires en de tels lieux, n’est-ce pas ???

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.