Cette affreuse mondialisation qui combat le coronavirus

La pandémie Covid19, déjà fort présente dans les médias et les esprits, s’installe maintenant effectivement dans les populations et, entre les palpitants sujets d’actualités et les faits divers sordides, l’analyse du phénomène médical dérive rapidement sur son versant économique et politique. Et là, c’est le drame.

Nous sommes en France et bien évidemment, tout est politique. Il était donc évident qu’une analyse politico-économique de la crise épidémique allait rapidement voir le jour et ça n’a donc pas traîné.

Sans attendre, l’habituelle troupe d’écologistes de récupération est montée au créneau pour constater que l’arrêt total de la production chinoise avait nettement assaini l’air de Wuhan (ben tiens) et que si, bien malheureusement, on ne pouvait pas attribuer l’apparition du virus au réchauffement climatique, on devait pouvoir cependant se réjouir de cette baisse notable des émissions de dioxyde de carbone qu’elle entraîne. La charogne écologiste trouve apparemment assez sport que des milliers d’individus meurent, que des centaines de milliers souffrent et que des millions s’appauvrissent, si ça permet de faire croire que ça diminue l’effet de serre.

Plus fine que la grosse charge écologiste, on aura aussi eu droit à la critique des indéboulonnables anticapitalistes, protectionnistes et autres antilibéraux de salon qui ont trouvé dans cet arrêt total chinois l’occasion en or de débiner le commerce international : depuis les politiciens jusqu’aux journalistes, tout le monde s’accorde à dire que cette histoire de virus, ça flanque bien par terre l’économie mondiale et que ça démontre à quel point nous sommes tous devenus dépendants de la Chine.

Ce n’est pas faux, bien sûr : soudainement, avec l’arrêt de la Chine, certains produits ne sont plus facilement disponibles, et il va falloir attendre pour en disposer de nouveaux. Je n’évoque même pas la question des masques médicaux FFP2, produits très majoritairement dans l’Empire du Milieu, et dont une partie a sagement voyagé vers la France en 2019 pour gentiment retourner en Chine en janvier, laissant la France sans réserves, c’est sans grand intérêt puisqu’on comprend de toute façon l’idée générale : la Chine est devenue l’usine du monde et nous sommes forts démunis lorsqu’elle s’arrête de produire.

Si ça, ce n’est pas la preuve que la mondialisation néolibérale turbocapitaliste nous met tous en danger, que faut-il de plus ?

Cependant, entre deux sanglots, force est constater aussi que si la Chine exporte bel et bien toujours plus de produits aux quatre coins du globe, la dépendance existe aussi dans l’autre sens : la Chine ne produit que ce qu’on lui achète et dépend autant de nous que nous d’elle.

Eh oui : cette abominable ultramondialisation turbolibérale, c’est, bien concrètement, une énième resucée enrobée de mots plus ou moins nouveaux d’un concept basique, celui de commerce entre nations consentantes, voire entre parties consentantes (qu’elles soient majoritairement chinoises pour la production et majoritairement françaises, américaines ou autre pour la consommation n’y change rien).

Contrairement à ce que certains semblent croire, cette organisation n’est pas le résultat d’un plan d’ensemble décidé par une poignée de milliardaires, cigare au bec, qui ont ainsi décidé la mise en dépendance totale de l’Europe ou des Amériques par les Chinois.

C’est, bien plus sûrement, le résultat d’une dynamique de marché parfaitement logique : pour faire sortir sa population de la misère, la Chine n’a pas eu d’autre choix que de l’ouvrir au reste du monde et proposer ses services. Et quand on représente presque un habitant de la planète sur cinq, on a de bonnes chances de jouer un rôle important dans la production.

De surcroît, imaginer qu’on pourra tout faire en local, c’est parfaitement idiot : de la même façon qu’un individu seul ne peut pas faire pousser son blé puis faire son pain, élever ses animaux, les abattre et les cuisiner, se soigner, se déplacer et se reproduire sans les autres, une ville, une région ou maintenant un pays arrive vite à saturer ce qu’ils sont capables de faire en autonomie. Du reste, si la mondialisation a si bien marché depuis l’Antiquité, depuis que les hommes ont commencé à voyager pour faire du commerce, c’est bien parce qu’elle apporte beaucoup plus de bénéfices que d’inconvénients.

Oh oui, certes, le commerce méditerranéen a par exemple favorisé l’extension de la peste par l’arrivée de rats infectés dans les ports… Mais ce commerce maritime a apporté une richesse inégalée qui explique d’ailleurs le rayonnement séculaire de toutes les villes portuaires.

Et puis c’est cette mondialisation et cette spécialisation de certains pays pour certaines productions qui permet d’abaisser les coûts des produits et des services partout dans le monde : des biens moins chers et des services plus abordables pour tous, cela signifie très concrètement un meilleur niveau de vie pour tous, tant ceux qui achètent ces biens et services que ceux qui les vendent, ceux qui les produisent ou ceux qui les acheminent.

C’est tellement vrai que cette mondialisation a élevé au-dessus de la pauvreté plus de monde que l’Humanité n’en a jamais connu auparavant : plus de la moitié de la planète est maintenant une classe moyenne. C’est toujours plus que ce qu’a amené le communisme (des dizaines de millions de morts, des famines, et, dernièrement, une bonne pandémie) dont certains se gargarisent par opposition à cette si vilaine mondialisation turbolibérale apatride sans foi ni loi…

Alors oui, bien sûr, cette mondialisation s’accompagne d’effets de bords, parfois politiques et économiques comme la centralisation de certains produits dans certains pays qui peut poser des problèmes. Elle aide indubitablement les phénomènes humains indésirables comme une épidémie qui peut effectivement tuer des milliers de personnes. Celle de Covid19 n’en est pour le moment qu’au tout début et il n’est pas inimaginable que des centaines de milliers de morts seront comptabilisés lorsqu’elle s’achèvera. Certes.

Mais c’est exactement la même mondialisation qui permettra à la fois la coopération de milliers de scientifiques pour lutter et contrer cette épidémie. C’est cette mondialisation qui permettra la réalisation de vaccins, de traitements antiviraux. C’est elle aussi qui permettra leur production et leur acheminement aux populations.

Ironiquement, l’alternative qui consiste à se passer de mondialisation et qui se rapproche beaucoup des quarantaines que les pays mettent en place les uns après les autres, ne semble guère enthousiasmante, ne trouvez-vous pas ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires295

  1. Le Gnôme

    Le commerce existe depuis que l’homme est sédentarisé, il n’a jamais pu s’en passer et je ne connais pas une société qui vit totalement en autarcie, même la Corée du Nord ou Cuba.

    1. kekoresin

      Dans les îles Andaman vivent des vrais de vrais, la bite à l’air, l’air dans les cheveux et des tongs en peau de pied.

      Aucun impact notable sur Gaïa et une population stable grâce à une mortalité infantile élevée, une espérance de vie pas très élevée, et peut être une pratique du cannibalisme le dimanche midi entre potes. Bref, un monde idéal où tout écolo militant pourrait partir en stage s’il ne risquait d’anéantir ce jardin d’Éden avec un petit rhume, et lui-même attraper une flèche en silex en travers son petit gosier bio.

      1. hub

        La Nouvelle-Guinée est assez appétissante, également. On fait tout avec la même plante : se nourrir, s’habiller, se loger… Ah, ces « bons sauvages »

    2. Theo31

      La Corée du Nord achète beaucoup de produits américains mis à disposition des apparatchiks dans les magasins d’état interdits aux gueux qui ont le droit et le devoir de mourir de faim pour obtenir les subsides indispensables à la survie de régime.

  2. Aristarkke

    Le jour où les gauchistes comprendront la loi de Say, ils ne pourront plus rester gauchistes, pour les rares ayant conservé un brin d’honnêteté intellectuelle. Je sais, nous ne croulerons pas sous ces légions-là.

    1. kekoresin

      La loi de Béghin Say, une multinationale néfaste qui pourrit les chicos des ch’tits n’enfants innocents mais sitôt pervertis par des sucreries capitalistes, que des milliardaires dévoreurs de planète n’hésitent pas à mélanger à des huiles esclavagistes, au lieu de se sustenter avec les 5 fruits et légumes selon les directives du Politburo.

      1. Pheldge

        salauds, salauds de sales capitalistes avides et cupides, salauds, salauds, faudrait les interdire et les mettre en prison, salauds, salauds qui tuent des enfants, salauds !

        1. kekoresin

          Ils font pire que les tuer, ils les pervertissent en laissant la tâche ingrate au parti du peuple de les soigner ce qui est forcément difficile et passe bien souvent par une thérapie par la mort.

  3. douar

    Les chinois sont, en outre ravis de pouvoir compter sur la fourniture de viande de porc étrangère (dont française), étant donné que la peste porcine sévit durement chez eux de puis 2018 (l’équivalent de la production européenne a disparu!)
    Sans ces circuits « longs », la situation serait critique pour eux.

    1. Pythagore

      Je ne savais pas que l’on exporte nos porcs vers la Chine, y’a de la réserve, on pourrait pas leur envoyer nos communistes aussi ?

    1. Stéphane B

      Un bien portant bien habillé dans une belle voiture et de l’autre, un type maigre, les traits tirés dans ce qui semble être une voiture d’aristanquité.

    2. Aristarkke

      La première est un modèle prolétaire standard : Jaguar S Type (entre 2,5 et 4L cylindrée moteur). Il se fait visiblement violence !

    3. Aristarkke

      La deuxième est plus ancienne (années 60 ou début des 70es) vu l’absence des appuie-tête. Cela ressemble aux coupés américains à empattement de berline, genre Ford Mustang ou Chevrolet Camaro. Mais cela manque de détail d’identification.
      Remarquons que le prix des secondes en état convenable est très > ceux de la première !
      Il conserve donc de bons moyens…

  4. Navigator

    La mondialisation n’est pas neuve… Quand on regarde l’inventaire de ce qu’il fallait à la Compagnie des Indes pour construire un trois mâts, on trouve des matières premières et des produits finis qui viennent déjà du monde entier. Les essences rares de bois, le chanvre des cordages, les ferrures, les voiles… venaient déjà de partout et parfois de l’autre bout du monde. Pas vraiment du commerce de proximité.
    J’ai vu dans une caverne de l’Adrar des Iforas algérien une représentation rupestre très nette d’un char de type égyptien. Ce genre d’abris naturel est utilisé depuis 8 à 10.000 ans d’après les fragments de poteries trouvés sur site. La gravure rupestre doit avoir plus ou moins 3.000 ans. Ca en dit long sur la capacité de commercer à distance même au néolithique (fin du néolithique et début de l’âge des métaux). Il fallait en effet connaître le métal pour fabriquer ces chars et l’Égypte était alors en très nette avance technologique sur bien des parties du monde. Ils exploraient et prospectaient déjà bien loin de leurs bases arrières. Ils ne devaient pas passer inaperçus, d’où les représentations.
    L’échange est à la base de tout. Pas simplement du commerce mais aussi de l’émergence, du maintien et du développement des civilisations elles-mêmes. Tout système biologique n’est d’ailleurs qu’un processus d’échange avec ses flux, ses gradients, ses cycles… L’organisation sociale n’est qu’un niveau supérieur d’organisation biologique.
    Les éconlos qui se congratulent de voir que le petit cœur de Gaïa souffre un peu moins quand l’humanité trinque devrait être empêchés de tous vaccins ou traitements à venir. Il n’ont qu’à se soigner à l’huile essentielle bio-équitable de mes cou….s sur leur… heu… de pissenlits.

    1. kekoresin

      Ça me rappelle une discussion avec des bobos écolos qui forcément étaient anti vaccins. Leur argument selon eux imparable, était que si tu vis au contact de la nature sans être contaminé par les produits chimiques de l’affreuse industrie capitaliste, tu pouvais très bien te passer de vaccination. J’ai bien rigolé et je remettais des pièces dans la machine à connerie pour extraire le meilleur du pire à base de CO², de locavore, d’homéopathie, de shamanisme, de théories de fin du monde…

      Bref, un vrai régal ! Bon la douche froide est tombée dru quand je leur ai dit que les dizaines de millions de morts chez les amérindiens non vaccinés mais proches de la nature et disposant de shamans de pointe, seraient peut être en désaccord avec leurs théories. En désaccord également toutes les victimes de la polio, de la variole ou de la tuberculose qui autrefois ne souffraient pas trop de l’abondance de produits chimiques turbo libéraux. Je leur ai conseillé de faire au moins 3 enfants pour au moins en conserver un en vie à l’âge adulte. Inutile de dire que je ne suis pas revenu en deuxième semaine, dommage.

      1. Theo31

        Les indiens du Brésil ont refilé la syphilis aux Européens.

        C’est toujours un plaisir de discuter avec des gens qui font honneur à Einstein et Audiard.

      2. Al Bundy

        Ils sont rigolo les écolos anti pesticides prônant le cuivre sur les cultures et recourant aux antibiotiques au moindre ganglion avant de passer à la chimio

          1. Al Bundy

            Un simple fil de cuivre sur la faîtière de ta baraque et t’as plus de mousse, lichens et autres se développant, c’est écolo con te dis

            1. MCA

              @L’AL

              J’ai essayé pour voir : niet!

              L’hydrocarbonate de cuivre a beau être toxique, le fil n’en produit pas assez pour empoisonner mousses et algues de toiture.

              Et pourtant j’avais pris un gros fil carré de transfo (au moins du 6mm2) bien décapé pour qu’il puisse s’oxyder plus facilement par la suite.

                1. Al Bundy

                  C’est en principe censé empêcher le développement des mousses et lichens, en curatif il est probable que ça prennent un paquet de temps, voire aucun apport quand des paquets de mousses sont déjà formé.

                  Je tenterai bien l’expérience chez moi mais ce n’est pas recommandé avec des dalles en zinc.

    2. P&C

      +1
      Même dans les sociétés primitives, qui pourtant vivaient d’auto production.
      On échangeait non pas pour le commerce, mais pour nouer des alliances.

      1. kekoresin

        On échangeait surtout des savoirs-faire dans plein de domaines (chasse, médecine, technologie). Oui, l’échange et le partage de savoirs-faire est la clé de la réussite !

        1. Al Bundy

          « On échangeait surtout des savoirs-faire dans plein de domaines »

          Oui,enfin certaines femelles était rapidement de nouveau échangées, défauts de conception peut être

  5. Navigator

    Erratum. Me suis trompé, l’Adrar est au Mali. Il faut comprendre Tassili N’Ajjer (c’est juste de l’autre côté à quelques milliers de kilomètres :-))

  6. kekoresin

    Je dirais que l’effet le plus néfaste de la mondialisation est sa trop grande réussite.

    En améliorant la santé, les productions agricoles, et en réduisant les conflits, la population ne cesse de croitre à rythme qui ne va pas sans poser quelques soucis notamment de ressources primaires. Certes, une meilleure éducation tend à faire baisser le taux de natalité et changer les mœurs, mais cela mène à une transition compliquée due au vieillissement de la population.

    La globalisation de l’économie a également comme effet de bord une certaine fragilisation comme le prouve l’émergence d’un virus pas très létal mais qui grippe subitement les rouages complexes de la mécanique.

    Alors oui, la mondialisation est une aubaine, mais elle devra trouver des solutions pour augmenter sa résilience globale à des facteurs extérieurs.

    1. Pythagore

      Le problème, je pense, est le déséquilibre entre des frontières ouvertes, et une législation intérieure hyper-contraignante.
      Mais l’effet le plus néfaste de la mondialisation est surtout que les bobos se retrouvent à côté des gueux sur les plages des Bahamas, il est donc tps de limiter les déplacements pour sauver Gaia.

      1. Al Bundy

        « il est donc tps de limiter les déplacements pour sauver Gaia »

        Oui, enfin, limiter par le tarif, sinon suis plus d’accord ^^

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Tu as prononcé le mot clé : résilience. Depuis quelques décénnies, la « mondialisation » a créée un système économique où les chaines de valeurs sont optimisées. Là, brutalement (et peut-être provisoirement), ce ne sont pas les plus performants qui s’en sortent le mieux, mais les plus résilients, et ce ne sont pas forcément les mêmes. Donc, pour résoudre le problème de dépendance à la Chine, il suffit… de ne rien faire, ou plutôt de laisser les choses se faire toutes seules, par la disparition des plus exposés à ce risque. Avec comme effet collatéral une tension inflationniste puisque ce ne sont plus les plus performants qui vont subsister, mais les plus robustes (ce qui comblera les voeux nos dirigeants qui pourront payer leurs dettes).
      Evidemment, on peut compter sur nos brillantes autorités pour que cela se passe différemment. Pour éviter les faillites, ils vont créer encore plus de fausse monnaie, plus de dettes et accentuer encore les déséquilibres qu’ils prétendent combattre. Mais ça n’aura pas les effets annoncés, les chutes d’activité et de valeur de actifs ne pourront pas être compensées par des taux faibles. On ne va pas avoir des taux à -5%. Ils vont donc empirer une situation qui se régulerait très bien toute seule si on la laissait faire.

      1. durru

        LOL !
        Quoi qu’on fasse, on revient aux bases : « antifragile » (© NN Taleb). Ce mec est à mon avis un génie. Après le cygne noir et les IYI, voici encore un concept incontournable (dans le monde réel, je parle, pas dans le monde « fin de l’histoire » imaginé par nos zélites).

      2. kekoresin

        Darwin on en revient toujours aux mêmes conclusions, mais pour beaucoup seuls les plus forts survivent, un peu une vision Nietzschéenne de la nature. Seulement, la coopération et la symbiose sont des atouts plus pérennes de la subsistance de l’espèce. Alors laisser faire vaut mieux que réguler à outrance, mais instaurer de bonne règles du jeux avec des entre-aides et des coopérations efficaces sont selon moi un gage de réussite à long terme.

        De toute façon, comme El Guapo Hash le signifie très bien, nous avons autant besoin des chinois qu’ils ont besoin de nous.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Chez Darwin, qui s’applique effectivement très bien ici (si on faisait preuve de bon sens), ce ne sont pas les plus forts qui survivent, mais ceux qui ont la meilleure stratégie de survie dans un contexte donné. Ce n’est pas la même chose.

          1. Dr Slump

            +1
            Stratégie qui peut être tout à fait involontaire, ce qui revient à dire qu’il n’y a pas forcément de stratégie, mais juste le hasard.

            1. kekoresin

              Oui, mais quand le résultat du hasard aboutit à la symbiose, les espèces y prenant part sont plus résilientes. Il y a donc quelque chose à creuser pour notre espèce qui a le luxe de pouvoir choisir une stratégie en lieu et place de la loterie adaptative.

              1. Dr Slump

                On est d’accord, en ce qui nous concerne humains en tout cas. En comprenant que la stratégie n’est pas pérenne, il faut savoir en changer avec l’évolution du contexte. Sujets abondamment abordés dans les traditions chinoises, avec le Yi Ching, l’Art de la guerre, le Tao Te Ching etc, ou grecques avec les concepts de Mètis, Sophia et Kairos… ou sinon, il y a Luke Rhinehart, personnage de roman qui décida de jouer aux dés tous ses choix de vie ^^

          2. MCA

            @Jacques Huse de Royaumont 11 mars 2020, 13 h 29 min

            « ceux qui ont la meilleure stratégie de survie dans un contexte donné. »

            C’est une façon d’être les plus forts, la force n’est pas que physique, elle réside surtout dans l’organisation et la coopération.

  7. Dr Slump

    « ça démontre à quel point nous sommes tous devenus dépendants de la Chine »

    Ouais, c’est ballot hein de se retrouver sans fournisseur! Mais parmi tous ces acheteurs, éconofumistes et ministres bardés de diplômes et de compétences impressionnantes, il n’y en pas un qui s’est dit qu’il faudrait peut-être diversifier ses sources d’appro? Ces cons ont tout misé sur un seul fournisseur, sérieusement? Une règle de base que même le modeste autodidacte que je suis a compris tout seul sur le tas n’a même pas été envisagée par ces pontes? Et maintenant, ils vont faire quoi? Ils vont attendre que les tinois remettent en route les machines? Et après ça ces empaffés osent dire que c’est la faute de la mondialisation, tels des cocaïnomanes prononçant un discours contre la drogue, le nez qui coule et les deux pieds dans la poudreuse, HA! Bande de trous du cul!

    1. Aristarkke

      Depuis notre brave La Fontaine, tout le monde devrait savoir qu’il est imprudent de mettre tous ses œufs dans le même panier.
      Mis en pratique par Bibi : trois Doblo dans l’écurie + une Chevrolet Crit’air 1…

    2. pabizou

      Trous du cul, peut-être, sans doute même, mais tu ne vas pas leur demander d’arrêter de tabasser les entreprises pour éviter qu’elles se tirent d’ici . Beaucoup ne seraient pas parties si nos polytocards avaient fait les choix nécessaires …mais on ne pas tout avoir, la main ou les deux dans les poches du pigeon et des résultats . Que faire des parasites étatiques si tout va bien? ces cons de français seraient bien capables de s’apercevoir qu’ils ne servent à rien

    3. kekoresin

      A part quelques niaiseux, personne ne fait ça !

      Les industriels s’arrange quand même pour avoir des plans B mais à un niveau entrepreneurial, pas à l’échelle d’un pays aussi immense que la Chine. Les fournisseurs de certains produits sont tous chinois soit du fait de la disponibilité de ressources en matières premières, soit par les possibilité du tissu industriel, soit par la main d’œuvre pas trop chère avec un bon savoir-faire, soit les trois.

      On retrouve également le problème avec l’Italie comme fournisseur de machines-outils dont certaines pièces sont fabriquées en Chine. Alors si tu as un fournisseur chinois en plan A et un autre italien en plan B, tu l’as quand même dans le l’os…

      1. Dr Slump

        J’ai appris ça récemment en effet, et c’est bien ce qui me conduit à les traiter de troudbal, tous ces décideurs en haut lieu qui dénoncent une situation qu’ils ont eux-mêmes créée. Dieu se rit… bis repetita, ça devient fatiguant à force.

      2. Pythagore

        En fait un des problèmes qui est apparu ces dernières décennies est le suivant: les industries intégratives comme l’automobile par exemple, ont passé leur tps à pressurer les sous-traitants en terme de prix de sorte que les sous-traitants les moins solides sont morts les uns après les autres jusqu’au point qu’il n’est reste plus qu’un en position de monopole. De ce fait à part pour les vis et les boulons, et les trucs standards, pour la plupart des produits/sous-ensembles à haute valeur ajoutée demandant pas mal d’investissement il ne reste plus qu’1, éventuellement 2 ou 3 sous-traitants et il est devenu impossible de diversifier les sources sauf à relancer en interne.

            1. Theo31

              Les taux bas favorisent la destruction de la concurrence par des achats d’entreprises et font monter la valeur des actifs existants.

              De même, la pression fiscale favorise les entreprises en position dominante.Bill Gates veut payer des impôts non par altruisme mais pour conserver ses rentes de situation.

          1. Pythagore

            (aarggg je sens qu’il y a un piège)
            Le client qui veut un produit tjs moins cher ?
            Les normes de plus en plus contraignantes obligeant à des économies par ailleurs ?

          2. durru

            Ça me fait penser à la situation du système d’exploitation Windows à une époque, lorsqu’il était en situation de quasi-monopole partout, *sauf aux US*.
            Excès de réglementation => monopole, ou j’ai tout faux ?

    4. Pythagore

      Pour du conseil sur la diversification des sources d’apéro, tu peux leur recommander Keko Consulting Limited.
      (ah non tu parlé des appro zut, lu trop vite).

    5. Pierre 82

      C’est pire : quand on en aura fini avec ce virus, ils vont vouloir mettre sur pied une grosse industrie pharmaceutique d’état, un bon gros truc à la Colbert, qui fonctionnera aussi bien que la SNCF, et pour faire bonne mesure, on lui donnera un monopole pour qu’elle ait une chance face aux entreprises mondialisées et turbolibérales, tout ça sous les applaudissements de la foule…

          1. Al Bundy

            voire morbide, vu l’age de la population qui l’a élu, mieux vaut ne pas trop tarder et en aucun cas reporter :mrgreen:

            En même temps, vont ils se déplacer….

    6. Pierre 82

      Qui décide des achats des médicaments et fournitures pour hôpitaux? Au niveau étatique, ou bien chaque hôpital ? Évidemment, je présume que personne n’est vraiment responsable, et que les décisions sont prises par des gens qui n’en assument aucune conséquence… Commençons par foutre de l’ordre là-dedans

      1. Al Bundy

        « Qui décide des achats des médicaments et fournitures pour hôpitaux? »

        chaque hôpital à son/ses médecin(s) acheteur(s)

          1. Al Bundy

            Par les proprios de l’hosto, plutôt, et concernant le public, c’est déjà une ânerie il faudrait, tant qu’à être bien collectiviste, un acheteur pour la fourniture de tout les hôpitaux, pas que chacun fasse sa tambouille ds son coin, histoire de faire des économies d’échelles, et qu’il y ait moins de personnes à contrôler sur l’acquisition du dernier Q8

            1. durru

              Les hostos sont publics, ce sont les cliniques qui sont privées. Donc le proprio c’est l’Etat, toujours…
              Tu n’as visiblement pas idée de l’explosion du personnel administratif dans les établissements de santé ces dernières années. C’est la nouvelle vache à lait, la fonction publique territoriale c’est has been.

              1. Aristarkke

                Pour l’augmentation en nombre du personnel hospitalier strictement administratif, Mme Starkke et Mle du même nom, confirment amplement…
                C’est qu’il y a des procédures +/- absconses à mettre en œuvre.

  8. Mildred

    Le plus enthousiasmant ce sont ces centaines de milliers de morts (et pourquoi pas millions ?) parce que c’est bon pour la planète !

    1. kekoresin

      Et encore, si tu gères ces cadavres de façon ad hoc, à savoir en minimisant les rejets en CO². Selon certains, le cannibalisme ou confier le corps aux anguilles est le plus vertueux, mais entre la théorie pour les autres et la réalité pour soit il y a un monde. Va donner ton accord pour transformer ta mère en ragoût-toutou ou ragoût tout court !

  9. Paul Ale

    c est dommage de n ecouter qu un son de cloche si on est anti-echanges….l Italie est le 2e partenaire EU de la France pour les importations et le 4e mondial pour les export. notre premier partenaire de loin est l Allemagne.

    QUant aux medicaments, vaccins, etc, ils ont autant de chance de venir de US UK et Suisse que de nos villages.

    1. kekoresin

      C’est pas faute d’avoir créé un écosystème favorable pour les industriels du médicaments avec des literies moelleuses de CERFA, des tonnes de Cajoline de la part des associations, des syndicats aux petits soins et une opinion publique jetant des poignées de pétales multicolores à la sortie des usines dans une liesse extatique.

  10. Stéphane B

    A y est, l’Allemagne et tata Merkel lâchent le pognon contrefait.
    « Angela Merkel a estimé que mettre fin à la propagation du coronavirus passait « en premier », avant le respect des règles budgétaires. »

    https:/ /www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-face-l-epidemie-merkel-se-dit-prete-revenir-sur-le-zero-deficit-en-allemagne-6775068

    La chancelière Angela Merkel s’est dite prête mercredi à revenir sur la sacro-sainte règle du zéro déficit public en Allemagne pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

    « Il s’agit d’une situation extraordinaire, nous ferons ce qui est nécessaire […] nous le ferons pour que nous puissions nous sortir de cette situation et, après coup, nous verrons ce que cela a signifié pour notre budget, »

    « Une économie comme celle de l’Allemagne, qui est extrêmement dépendante des exportations, est bien sûr encore plus touchée par les défis mondiaux qu’une économie très centrée sur elle-même »

    « Nous gérerons le Pacte de stabilité et de croissance avec souplesse au niveau européen, c’était une conclusion importante »

    « Je pense que le Pacte dispose d’une flexibilité suffisante pour les situations inhabituelles, et cela signifie qu’un pays comme l’Italie […] nous ne lui disons naturellement pas qu’il ne peut pas investir dans son système de santé du fait d’une règle sur la dette, « 

    1. Gaeloup

      Angela Merkel s’exprime sur le coronavirus avec plus d’honnêteté que beaucoup de politiques. Le problème esr expliqué là pour ceux qui lisent l’allemand : https://projekte.sueddeutsche.de/artikel/wissen/coronavirus-die-wucht-der-grossen-zahl-e575082/?autologin=true
      Sur une urgence ponctuelle je pense que l’on peut discuter de la meilleure marche à suivre. Il est certain que c’était avant qu’il ne fallait pas désorganiser l’économie et qu’il vaut mieux être fourmi que cigale. Cependant l’évolution pandémique et le fait qu’un cas sur 5 est grave implique potentiellement une prise en charge en hôpital extraordinaire. Comment le gérer au mieux maintenant dans l’urgence. Les prévisions sur la tendance épidémique donne 1,2 millions de personnes infectées mi-mai en allemagne si la progression n’est pas ralentie, ce aui fait plus de 200.000 cas graves à gérer en hôpital pour une capacité libre estimée à 100.000. La majorité des places étant occupée pour d’autres patologies. On voit le résultat en Italie et le nombres de décés, non dus comme on l’entend à une population plus âgée, mais bien à un défaut de prise en charge des cas sérieux! Je crains vraiment pour la France.
      Quant à la Chine, l’évolution laisse penser à une stagnation voire une fin de l’épidémie. Si l’on peut se demander dans quelle mesure les mises en quarantaine permettent de contenir la propagation, je parlais avec un collègue chinois ce midi. Ses parents travaillent dans un hôpital du nord de la Chine ou arrivent chaque jour de plus en plus de cas. Aucun n’est officiellement enregistré. La chine est à l’arrêt et le gouvernement veut donner l’image d’une fin de crise épidémique pour ne pas accélérer la crise économique à venir.

      1. « Ses parents travaillent dans un hôpital du nord de la Chine ou arrivent chaque jour de plus en plus de cas. Aucun n’est officiellement enregistré. « 

        Merci de cette information.

      2. kekoresin

        Oui, je pense que c’est effectivement le cas. D’autres pays affichent des stats étonnantes comme la Russie avec seulement une vingtaine de cas, ou l’Iran qui aurait un nombre de décès particulièrement bas que ne peux pas expliquer une démographie différente.

        La France, comme l’Italie, va entrer dans une phase beaucoup compliquée. La létalité, comme je l’ai déjà dit, est très liée à la prise en charge souvent lourde des cas graves. Bon, le gouvernement, et les médias aux ordres, continuent à minimiser la situation avec ses plans blancs et ses discours affligeants de pathologie somme toute bénigne.

        Lors de la canicule de 2003, le gouvernement avait interdit aux médias les reportages dans les hôpitaux en niant le problème sanitaire, c’est dire le niveau d’indépendance des mainstreams qui fixe en partie le curseur démocratique. Aujourd’hui, on nettoie 20 cm² de vitre et l’on fait passer ça pour de la transparence. Finalement on adopte à la sauce grenouille l’attitude de la Chine avec un verni démocratique.

      3. Pythagore

        « Angela Merkel s’exprime sur le coronavirus avec plus d’honnêteté que beaucoup de politiques.  »
        bof, je ne sais pas à quels propos vous faites références. Apparemment elle aurait dit hier qu’il y a un risque que 60% a 70% de la population soit affecté.
        Soit elle croit à ce qu’elle dit et alors on attendrait des mesures fortes e.g. de confinement comme en Italie, soit elle n’y croit pas et quel est l’intérêt de ces propos sinon susciter la panique ce qui n’est pas franchement ce que l’on attend d’un politique.
        L’honnêteté, c’est sympa, mais à son poste, ce serait plutôt des actes que l’on attend.
        Je ne comprend pas dans ces conditions qu’ils ne renvoient pas tout le monde chez eux. Cela fera un mois d’août au mois de mars, sans la plage.

        1. Gaeloup

          Contrairement à Macron elle s’est exprimée conjointement avec les responsables du Robert Koch Institut, institut charger des etudes sanitaires, virales, etc. Sa déclaration se base sur des avis scientifiques. On peut effectivement questionner les avis, mais personnellement je préfère des mesures basées sur du factuel. Le signal est donné en Allemagne pour limiter au plus la transmission, cependant il est évident qu’il n’y a pas de remède miracle et que paralyser un pays comporte des inconvénients notables. Le message commence à diffuser, les entreprises recourrent le plus possible au télétravaille, les rencontres sportives sont annulées graduellement depuis deux semaines. Contrairement à la France la société civile est responsabilisée et effectivement je peux comprendre que de l’extérieur et particulièrement vu de la France une décision politique qui n’est pqs verticale puisse être perçue pour de l’inaction. Ce n’est pas le cas. D’un autre côté minimiser à outrance en parlant de petite grippe saisonnière me semble plus susceptible de générer méfiance et panique qu’un discours honnête sur les dangers potentiels plus responsabilisant à mon sens.

          1. Pythagore

            Effectivement, l’aspect responsabilisation de la soc civile, je ne l’avais pas perçu.
            Mais il y a aussi un aspect légal: si l’état de « catastrophe majeur » ou un truc ds le genre est déclaré, les entreprises comme les employés sont protégés des obligations contractuelles qu’ils ont. Ce qui permet de renvoyer les employés chez eux, sans que l’entreprise ne risque de se prendre des pénalités pour retards de livraison, ou à un employé d’exiger de travailler de chez lui (qd c’est possible) sans qu’il y est éventuellement des conséquences.
            La responsabilisation a ses limites. C’est pour ca qu’à mon avis une décision radicale comme en Italie est à mon avis plus appropriée.
            Par ailleurs, ce serait quoi la différence avec la période du mois d’août, où l’économie ne tourne pas non plus plein pot, loin de là ?

  11. pl00tarke

    Etape 1 : concoction en Chine d’un virus létal pour les vieux, presque anodin pour les jeunes

    Etape 2 : diffusion mondiale; molle réaction en France, on incitera plutôt les boomers à aller voter (castors), et surtout bien lécher les enveloppes dans les isoloirs. « Vous verrez, ça a le même goût que la bite à Griveaux! »

    Etape 3 : par sélection naturelle, écrémage dans les démocraties occidentales vieillissantes. De l’air ! Du coup, beaucoup de logements libres, et ça manque de consommateurs et de votants…

    Etape 4 : importation massive de vigoureux migrateurs marrons en occident (la place est encore chaude). Ils attendent déjà à la frontière Grecque et Merkel vient d’annoncer qu’elle était d’accord pour tendre l’autre joue et écarter les fesses devant l’égorgeur d’Ankara. Prochain round : le 17 mars.

    Etape 5 : popcorn.

    Comment ça, je suis complotiste ? Je ne dit pas que c’est voulu, juste que ce serait trop con de rater l’occasion.

    Disclaimer : les élucubrations ci-dessus sont le fruit d’un esprit malade, qui n’aurait pas dû interrompre son traitement.

    1. Pythagore

      Mutti Merkel est en train de muter en Großmutti Merkel (bien que n’ayant pas d’enfants). Il est tps qu’elle parte. La CDU s’est prise des vestes partout et a vu une partie de ses électeurs partir vers l’AfD et elle en remet une couche.

  12. Le Gnôme

    Ah Ah Ah! Ce qui était prévu arrive. Titre du Figaro ce jour,

    Gels hydroalcooliques: l’encadrement des prix entraîne une pénurie dans les pharmacies

    Les leçons du passé ne servent à rien. Déjà après la guerre, le gouvernement fixait les prix et il n’y avait rien à bouffer, du jour où il cessa, les magasins se remplirent. Mais étudier l’histoire ne sert à rien pour des gens persuadés d’avoir la science infuse.

    1. Theo31

      Suffit de demander à un Venezuelien pourquoi le lait pasteurisé n’est plus produit suite à une décision de fixer son prix inférieur au coût de production.

    2. Nemrod

      Pourquoi croyez vous que lentement mais surement le nombre de médicaments « manquants » augmente dans les pharmacies ?
      Un indice…aucun manquant dans les produits non remboursés donc à prix libre…

      Cette épidémie, si elle se confirme, n’aura que comme seul avantage la pédagogie.
      En d’autres termes elle nous met le nez dans notre merde.

          1. Al Bundy

            « Et boiron licencie 300 personnes. »

            Oui, c’est marrant les gens gueulent que c’est à cause du déremboursement.

            D’après eux il faut aussi rembourser les honoraires de Mamadou le guérisseurs de motos russes, j’imagine

            1. Aristarkke

              Tu as bien les VTT qui réclament un encadrement étatique strict, au cas où l’actuel serait inexistant. Sont à deux doigts de recréer les taxis…

                1. MCA

                  @Pheldge 12 mars 2020, 15 h 52 min

                  « je crains pour ton voyage »

                  Effectivement, ça va être le cas,

                  d’autant que certains « doux sauvages » à l’hospitalité légendaire commencent à accueillir les croisiéristes à coups de pavés en guise de bienvenue, imagine la couleur des colliers tressés de fleurs qu’ils vont offrir à ceux qui débarquent de l’avion..

                  Mais à toute chose malheur est bon, leur contamination sert de repoussoir et les préserve de finir à la broche ou dans la marmite.

                  Si seulement ces touristes se contentaient de jeter les $ par dessus bord sans débarquer.

                  Hé bien que nenni, ces ingrats non seulement ne débarquent pas, mais en plus gardent la monnaie…

                  1. MCA

                    Comme disait Chirac, les emm3rdements ça vole en escadrille.

                    J’ai aussi appris que la dengue s’est invitée au banquet et que le piton vient de se réveiller.

                    Le sort s’acharne!

      1. pabizou

        le pb, c’est que l’odeur est tellement forte que ça déconcentre et empêche toute réflexion . Combien vont nous saouler avec leur état de merde au lieu de le foutre dehors?

  13. Al Bundy

    HS, mais bon, Weinstein: 23 ans de prison.

    Ca fait cher pour avoir ouvert la voix d’actrices maintenant atteinte d’Alzheimer

  14. Tess

    Le vaccin contre le cov19 a été crée avant la pandémie. Un biologiste francais a analysé le virus et il trouve au moins 3 souches virales différentes. Il en fait une conclusion très lapidaire « c’est bizarre » ….. !

    1. Al Bundy

      Le génome a été décodé, il est clairement apparenté a des souches trouvé sur les chauve souris également originaires des 2 derniers sras, et non il n’y a pas de vaccin déjà validé, c’est actuellement en test sur souris, pour le grand bonheur des spécistes qui refuseront la vaccination, par solidarité

    2. MarieA

      Je ne comprends pas comment le vaccin fonctionnera puisqu’on peut attraper une deuxième fois le virus.
      Ça veut dire qu’on ne garde pas l’immunité, non?
      P&C peut peut-être répondre.

        1. Stéphane B

          MarieA, en tant que jeune femme et si pas déjà un enfant, si tu n’as pas attrapé la rougeole dans l’enfance, mais que tu as été vaccinée, je te conseille vivement de refaire une autre vaccination contre la rougeole avant d’envisager un enfant.

      1. kekoresin

        Tout virus peut s’attraper plusieurs fois en cas de défaillance du système immunitaire ou d’une variation infime dans l’ARN. Un ami a choppé la varicelle 3 fois par exemple, mais cela reste rarissime. En général, le corps garde une immunité pendant une période variable mais souvent longue de quelques années, c’est pour cela que des rappels de vaccination sont nécessaire.

        1. MarieA

          D’accord merci. Mais là apparemment ce n’est pas rare, j’ai lu que le taux de rechute en Chine était de 14%.

          Ou alors ce qui retombent malades ont choppé la deuxième forme du virus si j’ai bien compris (ARN)?

          1. kekoresin

            Le taux de rechute comme les autres chiffres provenant de Chine est pour le moins discutable ne serait-ce que par le nombre annoncé de nouveaux cas. Dans un cas comme dans l’autre, un des 2 est faux. S’il s’avère que ce taux de rechute est de 14%, cela voudrait dire que le virus a muté de façon assez importante pour amoindrir la réponse immunitaire. Aucune info sérieuse à ce jour, pas impossible mais improbable.

        1. Al Bundy

          Et le mâle alpha ne ferait pas deux fois la même erreur.

          Les rechutes évoquées sont plutôt du « rentrez chez vous z’êtes guéries » pour faire de la place avec tests bâclés, mais bon.

  15. Dr Slump

    Jouons un peu, et dites quel est votre pronostic sur l’évolution des choses en notre doulce France? A l’aise comme un pet de mouche glissant sur une toile cirée? Emeute aux urgences? Invasion des profanateurs à l’AN? C’est à vous, faites vos prédictions!

    1. Nemrod

      Bah si on regarde objectivement

      – pas de masques…efficaces sur une infection respiratoire, ni de gel hydroalcoolique ( moins grave) bref une insuffisance de prophylaxie quasi totale
      – pas de doctrine claire avec un personnel politique sans crédit.
      – système sanitaire déjà dégradé avant le choc en particulier les urgences et les soins de ville.
      – cohésion sociale inexistante et zones en sécession.
      – économie chancelante avant le choc.

      Faudra un coup de bol genre un printemps précoce et chaud ou un virus farceur qui disparaisse comme il est venu…on sait jamais.

      Sinon c’est la merde.

    2. Dr Slump

      Ma boule de cristal, ou je devrais plutôt dire de bowling: dans une semaine, 2 semaines au max, quand l’épidémie sur notre territoire aura bien explosé les capacités de nos hôpitaux, nous aurons des journalimstes consternés, transis d’incompréhension devant les témoignages des personnels de santé, des empoignades aux urgences sur le mode « vivrensemble et solidaritay, mais dégage c’est moi d’abord », des ministres en mode poulet sans tête, perdant les pédales entre ton martial et confusion mentale avancée, avec la peur de passer pour les incompétents qu’ils sont, des députés s’égosillant à l’assemblée, réclamant la démission de notre gland de président, et pour finir, moment grandiose de dignité présidentielle, apothéose de foutage de gueule républicain, Macron, seul dans son burlingue, annonçant à la France, au JT de 20h, que le pays va être placé en quarantaine parce que l’heure est grave et qu’il faut prendre ses irresponsabilités pour des lanternes et bon courage tout le monde, de toute façon, ce soir ils vont servir du consommé de homard à la cantoche de l’Elysée, et tralala, youpi.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        On va attendre la fin des élections municipales. D’ici là, le virus va attendre sagement dans son coin.

        1. durru

          Absolument. On a caché le thermometre, il n’y a plus de fièvre.
          Ils vont pas bouger d’un iota avant le 22 mars, s’ils peuvent tenir jusque là. Eux, ils y croient, c’est évident.

    3. kekoresin

      Ben que du fun à venir !

      Confinement pour les solvables passibles d’amendes et fiesta dans la rue pour les autres avec pétards et feux de bengale. Je vois bien les mesures de confinement respectées dans les quartiers plein de vitalité qui vivent principalement de la vente d’euphorisants sans ordonnance. A mon humble avis, ça risque fort d’être animé. Et puis il y aura le après qui va claquer sa chatte. Pertes d’emplois en cascades fracassantes, non remboursements de crédits, règlements d’impôts aléatoires…

      Les effluves de gels vont piquer les yeux de beaucoup qui se réveilleront avec une putain de gueule de bois…

      1. Pheldge

        Partant du principe que de deux maux il faut choisir le moindre, je pense que pour certains quartiers, genre la Chapelle colline du crack, et semblables, il y aura une bienveillante tolérance, et que personne ne s’en plaindra !

  16. durru

    A y est, c’est fait !
    La France a complètement disparu de la carte du corona (celle du Johns Hopkins, que tout le monde regarde). Ni de cas dépistés, ni de morts, ni rien. Ça fait un moment qu’on l’attendait, cette nouvelle.

    1. Jeanne ère

      C’est revenu ce matin.

      Ce qui est bizarre et j’en parlais avec un ancien collègue qui bosse dans son hôpital plus des 7 heures réglementaires, c’est que cette carte ne montre pas le nombre de guérisons en France.
      Or, d’après lui, qui est au front depuis le début, il y a 85% de guérisons à l’heure actuelle, 10% de cas « sévères » mais dont très très largement plus de la moitié sera guérie et 5% de cas extrêmement sévères (sur personnes immuno-déprimées, poly-pathologiques comme les personnes âgées, les personnes atteintes du SIDA….) dont une petite partie guérira.
      D’après lui, cette grippe seraitt létale à 2% des contaminés confirmés à ce jour sur notre sol.

      Le seul point problématique est qu’il y a 50% des cas de porteurs sains (c’est à dire l’équivalent des cas confirmés) dont une majorité d’enfants et qu’on ne va pas obliger toute la population à subir un test (que de toute façon nous n’avons pas).

      Et, comme nombre de soignants au front (et non pas de soignants administratifs n’ayant jamais vu un malade de leur vie, mais dégoisant sur les réseaux sociaux ou sur certains journaux dits « professionnels, genre « le quotidien »…par exemple) , il ne comprend pas cette psychose pour une maladie équivalente à la grippe saisonnière et se pose la question du « pourquoi cette psychose mondiale ».
      Il est obligé de faire des réunions/formations pour expliquer au personnel qu’il ne faut pas paniquer.

      En parallèle, lui comme moi sont bien évidemment pour « le prendre des précautions » et ne pas se jeter dans la gueule du loup (pardon du virus!).

      Entre ne pas psychoter et jouer les matamores, il y a une différence de taille!

      Et nul ne peut connaître l’avenir : soit cela se terminera comme toute épidémie de ce type de virus, au pire fin avril, soit cela va flamber si les précautions prises sont illogiques mais médiatiquement bonnes.

      1. « cette grippe serait létale à 2% des contaminés confirmés à ce jour »
        2% c’est petit, mais quand on infecte 2.000.000 de personnes, ça fait 40.000 morts.

        Pourquoi croyez vous que l’Italie est à genoux ?

      2. durru

        En fait, c’était revenu plus vite. Les premiers (ré)affichages montraient la France comme « Europe » (eh oui !) et les chiffres d’hier étaient de suite remplacés par ceux d’avant-hier.
        De toute façon, les chiffres affichés là-bas sont ceux communiqués de manière officielle seulement, s’il y a des incohérences vous savez à quelle porte frapper.

        « 2% des contaminés confirmés à ce jour »
        Bizarre, moi j’aurais dit 2% (sinon plus) des contaminés *réels* à la fin de la foire.
        « pourquoi cette psychose mondiale »
        Parce qu’on sait à qui on a à faire (à des incompétents notoires, et je ne parle pas ici du personnel médical).
        « un test (que de toute façon nous n’avons pas) »
        Question de choix (voir ci-dessus), la Corée du Sud a fait un choix différent. Et les résultats sont visibles, malgré le retard à l’allumage.

      3. Nemrod

        Oui 5 % de cas de réa.
        Ce qu’on dit ici depuis 3 semaines.
        Qui vont mourir si les capacités de réa sont dépassés…
        Pas de mystère.

  17. MCA

    Un développement très intéressant et très bien documenté :

    https:/ /www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/la-covid-19-est-un-reel-danger-deux-scientifiques-font-le-point-sur-le-coronavirus-sars-cov-2

  18. MarieA

    Sinon, est-ce que quelqu’un aurait entendu une explication sur la raison pour laquelle certains pays sont beaucoup plus touchés que d’autres?

    Parce que je suis totalement conspirationniste mais je trouve quand même bizarre que ce soit la Chine et l’Iran!

    En tous cas, c’est vraiment fou de voir un événement pareil de son vivant. L’Italie est en quarantaine, avec interdiction de sortir sauf raison impérieuse, tous les commerces fermés sauf supermarchés et pharmacies. °O° Euh!!!!!

    J’ai une autre question bête : comment font les gens pour avoir de l’argent si personne ne va travailler ? Si la quarantaine dure un mois ou plus.
    J’ai lu qu’en Chine, le gouvernement avait forcé les entreprises à payer les gens mais ici, en Europe, qu’en est-il?

    1. MCA

      @MarieA 12 mars 2020, 0 h 21 min

      On ne saura jamais si ce virus est naturel ou issu d’un bricolage de labo.

      pour le conspirationnisme doux voici :

      https:/ /www.mondialisation.ca/dou-vient-le-coronavirus-de-chine-des-etats-unis-ou-disrael/5642605

      Le foyer de démarrage italien coïncide avec une forte communauté chinoise implantée à cet endroit.
      Probablement les allers et venues ont dû faire le reste.

      Si personne ne travaille les gens seront malgré tout payés, pour cela la BCE fera tourner à fond la planche à billets et créera de la monnaie à partir de rien (sans création de richesses en face) comme elle en a la fâcheuse tendance depuis pas mal de temps et cet argent sera distribué.

      Ce qui est à craindre est donc une hyperinflation et la dévalorisation de l’Euro.

      L’évolution du cours de l’or en sera un indicateur, cependant comme son cours est manipulé, pas sûr qu’il soit vraiment un reflet fiable…

      Un autre indicateur qui ne trompera pas sera une sérieuse hausse des prix.

      Pour en rajouter une couche, je crains suite à l’affolement de la population un bankrun et le blocage des comptes. Cf Chypre en son temps et le Liban actuellement.

      Lagarde alors qu’elle était directrice du FMI avait parlé d’un « Grand Reset » sans volontairement expliquer le sens.

      Il fallait entendre par là une confiscation des avoirs au-delà d’une certaine somme.
      Ceci est à rapprocher de l’insistance récurrente des banques a joindre à leurs relevés une notice explicative sur la garantie légale jusqu’à 100 000 Euros.

      Tiens donc, il y aurait donc un risque et un besoin de garanties?

      En réalité le fond de garantie ne garantit rien du tout vu le faible montant qu’il possède au regard de l’océan d’argent dont il faudrait disposer pour indemniser et la confiscation s’effectuera bien en dessous de 100 000 E si besoin.

      Un choc récent qui devrait également faire réfléchir est l’effondrement du cours des banques (de l’ordre de -18% en une journée… un détail!) qui indique clairement que le marché doute de la faculté des banques à résister aux impayés des entreprises et particuliers dans l’impossibilité de rembourser leurs dettes suite aux conséquences économiques du coronavirus.

      Autre indice inquiétant, Lagarde avec ses idée de « grand reset » est à présent directrice de la BCE.

      Dans les pays comme l’Argentine lors de sa phase d’hyperinflation, le refuge dans le dollar a permis à ceux qui avaient des avoirs et de la présence d’esprit d’en sauvegarder la valeur.
      Pas sûr que ça marche cette fois car les US commencent à être touchés et appliqueront la même méthode probablement.

      Autrement dit, nous sommes dans une sacrée m3rd3 !

      Si certains ici ont des compétences en la matière sur la façon de naviguer dans une telle situation et de s’en sortir, je suis preneur.

      1. durru

        Je conseille la lecture attentive des billets de Charles Gave à ce sujet, il y revient régulièrement, et de plus en plus souvent ces derniers temps.
        Oublier l’euro, les valeurs financières et tout ce qui a un rapport, même de loin, avec l’Etat (surtout français).

            1. MCA

              Certes, mais en ce qui concerne la conférence à laquelle je faisais référence il n’était pas question d’acheter de l’or.

      2. Al Bundy

        « On ne saura jamais si ce virus est naturel ou issu d’un bricolage de labo. »

        Le génome a été séquencé, virus naturellement présent chez les chauve souris de là bas, et non de labo

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Selon les grands voyageurs que je connais, la Chine est un pays sale, et selon eux, c’est plus marqué encore qu’en Inde ou qu’en Afrique. On se retrouve donc en présence d’une forte population, largement concentrée dans de grands centres urbains, sale et qui est mobile. Pas étonnant dès lors que ce soit le foyer de nouvelles souches virales. L’Iran est en lien étroit, en ce moment, avec la Chine. Tout comme l’Afrique, où les données sont manquantes (ça tombe bien, ses habitants viennent massivement chez nous et hors de tout contrôle).
      Quant au conspirationnisme, même un directeur de la CIA n’est pas assez cinglé pour lancer un truc pareil, les chances que ça lui revienne dans la figure, à lui personnellement, sont trop élevées.

      1. Opale

        Je suis allée trois fois en Chine en 10 ans, à des endroits différents, et je n’ai pas trouvé le pays sale… les Chinois sont vraiment des crades à cracher partout, mais c’est bien plus sale visuellement en Égypte !! Et comparer l’Inde et la Chine en terme de saleté, faut pas exagérer. Le niveau d’hygiène dans les grandes villes chinoises est très correct. Dans les campagnes, c’est plus pauvre donc effectivement, on va croiser des cas de figures comme de la viande qui faisande pendue dehors, l’hygiène dans les restos un peu plus douteuse, des marchés locaux que l’on peut qualifier de « rustiques » etc. mais il n’y a pas de personnes mortes sur le bord de la route comme en Inde !!
        Je n’ai jamais été malade en Asie, et j’ai pourtant été dans des endroits moins fréquentés, mais la pire turista que j’ai eue, c’était juste à Marrakech… Alors bon.

  19. kekoresin

    La Chine et l’Iran sont proche géographiquement et commercialement. Donc rien de bizarre…

    Pour ce qui est des pandémies, il y en a toujours eu à raison de plusieurs fois par siècle (grippe espagnole, de Hongkong…) La grippe se répand partout tous les ans avec des chiffres similaires de contamination. On connait bien les virus grippaux de type H…N… mais ce virus est une première contre lequel nous ne disposons ni vaccins ni résistance immunitaire.

    Pour le pognon, il faut toujours avoir un peu de cash chez soi et ne pas trop compter sur l’état. Mais il est clair que cela va poser de sérieux problèmes d’ici peu. Tiens, j’ai lu qu’en Corée ils stérilisent le pognon aux UV.

    1. MCA

      « Tiens, j’ai lu qu’en Corée ils stérilisent le pognon aux UV. »

      Ici on est plus fort, avec le prélèvement à la source, même pas besoin !

  20. Nemrod

    Quand même surréaliste comme truc.
    L’Italie se bloque complètement…plus rien d’ouvert à part les pharmacie et les épiceries.
    L’Espagne va suivre.
    Les USA se coupent de nous.
    Et nous on organise une élection municipale en comptant sur une accumulation de notes prefectorales inapplicables…allez voir le protocole, ça vaut le jus

    Incroyable

    1. Dr Slump

      D’aucuns pensent que Macron maintient ces élections par pur calcul éloctoral, tout bénéf pour son score. Dans tous les cas, il y a volonté manifeste de masquer, voire étouffer la réalité de l’épidémie, dans une stratégie irresponsable de ça passe ou ça casse, mais faudra que ça passe quel qu’en soit le coût humain, du moment que ça ne bloque pas l’économie du pays. Macron me semble jouer un jeu dangereux, mais en cela il est cohérent avec son comportement habituel. Ca risque sérieusement de lui péter à la gueule, et de nous péter à la gueule surtout.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Surtout s’il est avéré que les stocks stratégiques ont été envoyés en Chine par… Mme Buzyn, exfiltrée du gouvernement depuis pour aller perdre les élections à Paris.

          1. Al Bundy

            Oui, car on nous ment, on nous spolie ^^

            Les stocks stratégiques de la France on été envoyé en chine, 17 tonnes d’après les informés.

            ça fait pas lourd en stocks stratégiques, 25 grammes par personne

            1. durru

              C’est déjà le personnel de santé qui ne peut pas s’équiper convenablement, on est loin de vouloir assurer du matériel pour chaque Français…

                1. durru

                  Ça doit pas peser bien lourd, un masque…
                  Mais tu as raison, c’est plutôt « une partie » des stocks stratégiques qui ont été envoyés. En tout cas, une choses est sûre : y’en a pu’. Et les 17t ont bien été envoyés, c’est officiel.

  21. Thierry

    Pour ce qui concerne la France la mondialisation n’est possible qu’avec la connivence du grand patronat et de l’Etat.
    Les délocalisations favorables au profit capitaliste se font sur le dos des allocations chômage.
    Dans un vrai marché les Gilets Jaunes (classes moyennes spoliées) rétabliraient l’équilibre fusil en main et en boycottant les produits extérieurs, qui ne sont moins chers que par notre coûteux « amortisseur social ».
    L’absence de volonté d’accroître la productivité de nos entreprises par la robotisation produit à un gain à court terme, mais quand le pouvoir d’achat des classes moyennes sera anéanti qui consommera les produits importés ? D’autant plus que la délocalisation s’accompagne de transfert de technologie, espionnage industriel consenti.
    Ce phénomène touche maintenant le secteur des services, des entreprises comme Orange transférant leur informatique au Maghreb, avec un ROI nul, ces bédouins consanguins au QI inférieur à 80, évidemment bien plus productifs (ironie) que l’occidental qui a une culture technologique séculaire.

    1. kekoresin

      Les gilets jaunes fusil en main? Je n’y crois pas une seule seconde tant le citoyen a été émasculé dans ce pays de fous. Cependant, je vois bien certains quartiers défendre leurs frontières kalash en main et même agrandir leur espace vital en profitant du merdier ambiant.

      1. Thierry

        Evidemment, c’est facile pour les allogènes protégés par les juges et les flics. Ceux qui se sont battus contre l’envahisseur il y a quelques années ont subi la hargne du pouvoir judiciaire. Quand en plus les privilégiés (bourgeois, vieux, provinciaux…) ne te soutiennent pas tu baisses les bras et attends de les voir se faire défoncer à leur tour.

        1. Al Bundy

          Les provinciaux privilégiés, mdr, alors pour en bénéficier, c’est très simple, suffit d’y aller, tout est gratuit ^^

          1. Thierry

            Mantes-la-Jolie et Lannion c’est pas précisément la même faune, crois-moi, pour l’instant en province on sort sans être armé, en ville pas de racailles (ça viendra); ça les provinciaux ne s’en rendent même pas compte.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Nantes, Grenoble ou Strasbourg, c’est la province, et la faune qui y traîne n’est pas particulièrement rassurante.

                  1. MichelC

                    Aurillac?
                    Bah, chez les sots cialistes / étatistes, on transforme l’or en plomb.
                    C’est dire comme ils sont forts :mrgreen:
                    Y en a point comme eux…

            2. Al Bundy

              « ça les provinciaux ne s’en rendent même pas compte. »

              Si, mais on a des forêts profondes, pasque c’est pas de la gendarmerie que l’on peut attendre d’être défendu, ils ont des quota vitesse à remplir.

              Sinon, les provinciaux ne sont pas si bêtes, même qu’ils sortent de leurs champs de temps à autres

    2. MichelC

      Dans un vrai marché les Gilets Jaunes (classes moyennes spoliées) rétabliraient l’équilibre fusil en main en se débarrassant des politiciens qui foutent tous un merdier pas possible.

    3. Opale

      « Ce phénomène touche maintenant le secteur des services, des entreprises comme Orange transférant leur informatique au Maghreb, avec un ROI nul, ces bédouins consanguins au QI inférieur à 80, évidemment bien plus productifs (ironie) que l’occidental qui a une culture technologique séculaire. »

      Surtout quand pour pouvoir travailler avec ces bédouins comme vous dites, il est nécessaire pour nos ingénieurs de passer la formation : « travailler dans l’environnement culturel de l’Afrique du nord » (véridique).

      1. MCA

        Magnifique démonstration, merci.

        Chiffres officiels aujourd’hui à 20h10 source Reuters

        31 morts, 2876 contaminés connus

        Avec la méthode des morts ça fait 31×600= 36600 contaminés probables en France, lesquels contaminent à leur tour à tout va sans le savoir.

        L’exponentielle prend la verticale.

        Macron aurait dû ce soir ordonner un confinement immédiat du territoire.

        Ces gens ne comprennent rien à rien; on courre au désastre sanitaire.

        1. MCA

          rectif, ce n’est pas 600 mais 800 ce qui fait

          31×800=24800 contaminés probables en France, lesquels contaminent à leur tour à tout va sans le savoir.

        2. durru

          C’est 61 victimes ce soir, 48 c’était hier et 31 bien avant…
          Il ne faut absolument rien attendre de ces brêles. Même s’ils arrivaient à « décider » une quarantaine totale, comme en Italie, je suis certain qu’ils trouveraient le moyen de mettre des exceptions de partout pour la rendre inopérante.
          Mais pour l’instant Jupiter doit démontrer une fois de plus que c’est lui le maître des horloges (et des virus).

          1. MichelC

            61 en fRance. 6 en Allemagne. Chouette, on est ♪♫♪ les meilleurs, on est ♪♫♪on est les champions♬♩♩. 61-6 qu’est-ce qu’on leur a mis à nos voisins… On peut être fiers, on est au top. Continuez les français, ne vous arrêtez pas :mrgreen:

            1. MichelC

              On va pouvoir acheter d’occasion les pelleteuses aux Italiens qui les auront repris d’occasion aux Chinois…
              Elle est pas belle la vie ❓

          2. Léo C

            Ah mais notre Lider Minimo, hier soir, toujours avec son ton compassé et sa rhétorique foireuse, nous a expliqué qu’il faut demeurer soudés, solidaires et fraternels, comme nous avons toujours su l’être face à l’adversité, en n’oubliant pas de nous laver les mains.

            Pipi, les dents et au lit !

            Pathétique.

            Surtout bien maintenir les élections le 15, on ne sait jamais, toute cette clique de brêles pourrait dévisser encore plus.

            J’ai tout à gagner à rester buller; chez moi c’est choisir entre rouge, rose foncé ou rose.

            1. kekoresin

              « Pipi, les dents et au lit ! », bon pour le 4ème âge, c’est pas forcément dans le bon ordre.

              Pour le reste du speech, faut pas prendre les cons pour des gens…

          3. MCA

            @durru

            61 morts soit 61×800 = 48 800 contaminés qui contaminent sans le savoir.

            Ca s’arrange d’heure en heure.

            J’ai écouté Micron hier soir et n’arrive pas à déterminer s’il a peur de créer la panique et se doit de tenir des propos lénifiants ou alors s’il comprend réellement la situation.

            J’en prends pour preuve le maintien du scrutin des municipales.

        3. Al Bundy

          « 36600 contaminés probables en France, lesquels contaminent à leur tour à tout va sans le savoir. »

          vraisemblablement beaucoup beaucoup plus

          1. MCA

            Donc logiquement le confinement devrait être pour la semaine prochaine avec la courbe exponentielle qui a aborde la montée verticale (coucou SAM… :o)..

            1. turlututu

              C’est exactement ce qui est prévu. Avec une durée d’incubation estimée entre 3 et 7 jours, un premier tour qui contamine un maximum de vieux qui sont devenus des opposants et un second tour duquel les vieux seront absents puisqu’en train de clamser (durée incubation de 3 à 7 jours).

  22. Nemrod

    J’échange tous les jours avec un copain voix de son maître LREM.
    Je vous la fait simple.
    Ils ont raison contre tout le monde et il faut faire l’inverse de Trump ou Le Pen.
    Il vient juste de comprendre la chtite différence de dangerosité par rapport à la grippe saisonnière…les porteurs sains, les malades qui sont pas malades…tout y passe.
    Voilà ce que je lui ai dit
    Grippe : 100 malades 1 hospi , 0.2 réa, 0.1 mort
    covid : 100 malades 10 hospi 5 réa 2 morts.
    Il a compris mais ça va pas durer…bizarre pourtant un gars intelligent et pragmatique mais j’ai l’impression d’un lavage de cerveau.

    1. kekoresin

      Oui ben c’est un peu compréhensible vu la communication désastreuse dans les médias et par le défilé de dilettantes du gouvernement.

      Pendant des semaines on nous a caressé la nuque en disant « c’est pas grave mon p’tit gars, le virus n’est pas méchant, les hôpitaux sont prêts, l’étagère du dessus. Les masques et les gels hydroferugineux sont en rupture à cause de ces inconscients qui font des stocks, contrairement à l’état en manque cruel de ressources éparpillées dans des tourniquets à brasser de l’air. Et puis au gré des humeurs des préfets, selon qu’ils aient une demi gaule, une molle, ou une bien raide, on ferme les marchés mais pas les supermarchés sûrement parce qu’ils sont super. les rassemblement de plus de X milliers de clampins selon les régions qui remontent des chiffres qui reposent sur des non-tests. Des plans blancs, bleus, rouges en phase 1,2,3 soleil avec des 1/2 et des presque 3/4. Ajouté à toute cette cacophonie de cour de maternelle, le gouvernement patauge dans ses ellipses et mensonges parce que c’est dans ses gènes, ou alors une sorte de tradition (Tchernobyl mon idylle, canicule mon dudule, Lubrizol mon idole, amiante mon amante…). Et pour finir, la ritournelle des experts en rémunération médiatique qui reviennent en deuxième semaine contredire leur bafouillages de la première sans une once de honte, parce que c’est la faute à pas de chance ou à quelqu’un d’autre qui à du chier dans leur calbut entre deux léchages de micro.

      Comment veux-tu que les gens y comprennent un broc?

      1. Nemrod

        Oui mais bon, j’ai pas le QI d’Einstein loin s’en faut mais je lui avais fait part de mes craintes quand j’ai vu les chinois se foutrent à l’arrêt et construire des hôpitaux sur des parkings pour « juste une tite grippe ».

        Maintenant celafote aux chaines info…si la bourse dévisse.

        Des constructivistes qui font en fonction de ce que devrait être le Monde ( selon eux) en oubliant ce qu’il est.

        1. kekoresin

          Oui j’ai eu les mêmes conclusions que toi. J’ai pris mes dispositions financières très tôt et envoyé chier ma banque qui me brandissait des pénalités de 2%, et du « ça s’rait ballot ». Ceux qui sont restés vont manger un peu plus que 2% et n’auront pas de quoi sauter sur les opportunités à venir, sauf à baisser leur froc jusqu’aux chevilles.

          Et puis j’ai fait des stocks mais pas de PQ ou de gel comme tous ces blaireaux qui vident les rayons inutiles. Pourquoi des stocks? parce que la paralysie n’est pas loin et que tu ne prends pas une assurance inondation quand t’as de l’eau qui clapote sous tes balloches. Au pire, j’écoulerai mes non périssables au fil du temps. En attendant, je fais des courses pour me faire plaisir. Pendant que tout le monde se précipite sur le n’importe quoi, les bon produits frais ne se vendent pas. Ce matin, des coquilles saint jacques toutes fraîches à 3 €/kg par exemple en attendant des promos sur le skaï qui a l’air de se vendre comme des cercueils motorisés à 3 places.

          A tout choisir, je préfère être à contrecourant que de tomber dans la cascade !

          1. Pheldge

            que tomber dans la quoi ? la casca ? comme
            brazzers.com/profile/view/id/4951/casca-akashova/
            t’es sûr que t’as pas envie de te laisser tomber ?

          2. Al Bundy

            On peut aussi joindre l’utile à l’agréable, le saumon fumé est bourré de vitamines D, ça booste les défenses immunitaires

                1. MCA

                  Non,

                  bars et maigres en filets conviennent très bien à mon palais délicat.

                  Et en plus ils sont lavés donc propres à en juger à la quantité « d’écume de mer » sur les plages due aux produits lessiviels en dissolution dans icelle.

                  Que du bonheur.

                  1. Al Bundy

                    Les grogneurs sont essentiellement péchés ds les bras des fleuves qui charrient toutes les merdes de l’amont.

                    Mais ce n’est pas mauvais

  23. Higgins

    La bourse de Paris plonge sévère aujourd’hui : -10% à 16h00. Il va y avoir des morts financiers si ça continue à ce rythme. La raison ayant semble-t-il déserté ce pays ou ce qui en reste, la faute de ce naufrage en incombe, une fois n’est pas coutume, à ce cher Donald avec les mesures qu’il a annoncées.
    Nos banques pétant de santé (avec des ratios endettement/fonds propres de l’ordre de 20 à 50 alors que la raison voudrait qu’ils soient de 10), je me suis posé la question de savoir si les choix du Donald n’avaient pas été dictés par la volonté de flinguer une fois pour tout ces brebis galeuses et la monnaie contre nature qu’est l’euro. Si les banques européennes clabotent, l’euro suivra automatiquement. L’article de JP Chevallier apporte un début de réponse :https:/ /chevallier.biz/le-professeur-didier-raoult-les-big-pharmas-les-reglementations-et-la-vie/

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Je ne suis pas sûr que ce soit déraisonnable. A mon sens, les marchés sont surcotés depuis 10 ans, du fait des différents QE, notamment.

      Si on calque la bourse sur la croissance, avec comme hypothèse 2000 points en 1990 et 2% de croissance moyenne, on tombe sur une valorisation du CAC à 3600 points. C’est un peu rustique comme approximation (et contestable), mais ça montre que les 6000 et quelques points sont fortement exagérés.
      La purge était nécessaire, on trimbalait trop de zombies, comme autant de boulets. Maintenant, il va y avoir des pleurs et des grincements de dents.

      1. kekoresin

        Oui et les gogos qui ont des obligations en euros parce que leur copain banquier leur a dit que c’était du solide vont aussi goûter à l’euphorie du toboggan infernal…

        1. MCA

          Leurs « conseillés » en ont pris aussi et pour cause, « conseillés » se termine par « seillés ».

          C’est ça de confondre costard/cravate et compétence.

          Ils n’ont pas affaire à des financiers, ils ont affaire à des commerciaux primés au contrat.

      2. Al Bundy

        « C’est un peu rustique comme approximation (et contestable), »

        Non, il manque juste les profits futurs, mais comme déjà comptés un sacré paquet de fois…

        le petit virus est peut être le catalyseur du grand reset monétaire, vu l’hystérie collective, tant mieux.

        C’était les grandes marée, j’ai fait le plein de pétoncle

    2. pabizou

      « Si les banques européennes clabotent… » ça va tellement tanguer qu’il faudra s’attendre à vomir son 4h et son midi aussi

  24. glot

    Pourquoi les Etats-Unis interdisent-ils, à partir de vendredi, l’accès de leur territoire aux ressortissants des pays européens mais continueront d’accepter ceux venant d’Angleterre ?

    1. pl00tarke

      C’est incompréhensible. Apparemment il n’est pas au courant que l’Eurostar fonctionne normalement, tout comme l’aéroport de Londres.

      A moins que ce ne soit qu’un prétexte et que le coup soit porté ailleurs, genre flinguer l’Euro…

  25. Pheldge

    bon on avance … Macron cause avec Larcher et cause à la téloche ce soir
    lepoint.fr/sante/en-direct-coronavirus-donald-trump-prend-toute-une-serie-de-mesures-fortes-12-03-2020-2366848_40.php

      1. Nemrod

        Ca serait plus sage.

        Les Maires chez moi cherchent partout du gel hydroalcoolique y en a pas.
        La procédure de vote est un casse tête à la mmln comme seul la Prefecture peut pondre…faire laver les mains des veau..tants, pas les faire se croiser, désinfecter les stylos…et quid du dépouillement, vu que faut être à un mètre.
        Faut des grands bras…hein !
        Si c’est maintenu, j y passe la journée avec du pop corn…ah non pas le droit.

        On avait un capitaine de pédalo et là on a un commandant de pétrolier…faut 50 km pour tourner et autant pour s’arrêter…et l’ Iceberg est à 1 borne..c’est con !

          1. MCA

            Excellent Major le télescopage entre l’augmentation des matières premières, le blocage des prix et l’interdiction de vente à perte qui aboutit à l’impossibilité de fournir le produit.

            C’est à cela qu’on voit l’amateurisme de cette bande de charlots.

      2. Dr Slump

        Eh non, pas de report. La république, son économie, et sa sécu, voilà ce que notre grand président veut sauver coûte que coûte. Ce qui sera fait en ouvrant grand les sprinklers à pognon, en mode geysers je suppose. Et annonce au passage que des petites lois pour renforcer la solidaritay seront décrétées. Pour l’épidémie, bah on ferme les écoles et soyez responsables, bisous.

        1. Aristarkke

          La dernière fois que des élections n’ont pas été reportées malgré un danger imminent, grandissant et bien avéré, il y a eu je ne sais plus combien de morts mais un sacré paquet quand même. Non, je ne parle pas de Pompei et Herculanum. Mais comme cela se passait dans une île de doux sauvages, cela ne saurait compter d’importance !!!

      3. Aristarkke

        Même la Presse aux ordres annonce qu’il est en grande difficulté dans son ex-commune. Il pourra ainsi se construire une image de martyr du suffrage municipal.

  26. MCA

    Je sens que demain le patron va nous sortir un billet gratiné.

    A cette heure il doit déjà être en pleine rédaction, masque à gaz sur le nez et gants de boxe aux mains.

        1. Aristarkke

          Pour l’instant, je bosse comme si de rien n’était. S’il y a restriction, je verrai. J’ai de la mécanique en souffrance, des aménagements itou.

        2. Aristarkke

          Sinon, en stocks de nourriture et boisson, j’ai de quoi tenir un mois à peu près. Bon, ce sera peut-être pas très varié au bout des quinze premiers jours mais personne ne mourra de faim.

            1. MCA

              Toi tu restes sur ton île, non seulement du stock à Ari il n’y en aura pas pour tt le monde, mais en plus nous sommes déjà suffisamment infectés comme ça sans en rajouter.

              1. Pheldge

                bin justement, on va peut-être éviter le pire, vu le retard qu’on a eu : patient zéro identifié et confinement rapide de ses contacts … puis avec les dernières mesures ça devrait limiter les dégâts !

                  1. Pheldge

                    les requins sont là pour ça …
                    hier soir 5 malades déclarés, 87 confinés ! la réaction est plus rapide que ce fut le cas en métropole.

                    Pour ce qui est des quelques excités qui ont empêché des touristes de descendre de bateau il y a 2 semaines, c’est une poignée. La ville du Port est depuis 70 ans un bastion coco …

  27. durru

    HS, mais voilà une idée qu’elle est bonne :
    https: / /www.theguardian.com/world/2020/mar/12/eu-to-offer-2000-to-migrants-willing-to-go-home-from-greek-islands
    Sarko l’avait essayé aussi essayée en son temps, ça avait généré un sacré trafic à la frontière belge, entre autres. Mais bon, comme c’est de l’argent gratuit…

  28. Al Bundy

    « Direction générale des finances publiques
    Coronavirus – Mesures exceptionnelles pour le paiement de vos impôts »

    Ils ne perdent pas le Nord

    1. Opale

      « le gouvernement espère que la solidarité inter-parents va se généraliser » Ben tiens, et le fait que les parents se gardent entre eux les gosses des autres, c’est pas aussi risqué que les petites écoles de campagnes, en termes de contagion?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.