Petits tests entre amis

Début mars, les choses étaient à peu près claires : comme il n’y a pas de masques, il semble évident que ceux-ci ne servent à rien. De la même façon, comme il n’y a guère de possibilités de tester, limitons ceux-ci aux patients pour lesquels le doute est extrêmement faible. C’est implacable.

Partant de là, la subtile stratégie française s’est mise en place rapidement : pendant que des factotums débiles se relayent devant les caméras pour expliquer en quoi le port du masque est compliqué et ne résout rien, d’autres s’emploient à limiter tant que faire se peut les tests afin officiellement de n’encombrer aucun service de dépistage ce qui, de façon collatérale bien pratique, limitera artificiellement le nombre de cas découverts dans l’Hexagone.

Tout le monde est content ou presque.

Malheureusement, la doctrine étatique se fissure : de plus en plus, tout indique que non seulement, les tests permettent d’avoir une bien meilleure idée de l’extension de l’épidémie, mais permettent en plus de piloter efficacement les ressources limitées et de ralentir les contaminations.

Le cas de Vò en Italie illustre assez bien le propos : les tests menés de façon systématique ont permis d’y éradiquer le virus.

Quant aux techniques de tests, elles se multiplient à mesure que l’épidémie prend de l’ampleur. Depuis les tests génétiques Biomérieux ou Cepheid, jusqu’à l’utilisation de scanners, on commence à disposer progressivement d’outils efficaces.

Et pendant que le gouvernement français s’agite d’EHPAD en EHPAD heu non pardon de plateau télé en plateau télé, les initiatives privées s’accumulent, depuis un drive-in de test à l’image de ceux de la Corée du Sud où les tests y ont été organisés afin de passer une grande partie de la population au crible, jusqu’aux propositions de respirateurs automatiques à 40€ en impression 3D en passant par les bricolages astucieux permettant par exemple de brancher plusieurs patients sur le même appareil.

De façon pragmatique, tester permet aussi de repérer les populations qui sont maintenant immunisées et qui peuvent donc reprendre une activité normale, ce qui, à l’heure où l’économie s’effondre, n’est pas une mince contribution.

C’est d’ailleurs le principal avantage de tests extensifs : en permettant de resserrer le confinement sur les seules personnes à risques, contaminantes ou malades, cela permet d’éviter le confinement total d’un pays qui se traduit rapidement par la mise en bière de son économie.

En réalité, ce principe est fort bien compris de nos élites qui, pour elles-mêmes, ont bien vite trouvé les opportunités de se faire correctement tester.

On comprend, dans ce contexte, le changement très progressif, millimétrique même, de la stratégie gouvernementale qui évoque maintenant l’extension des tests, alors que les moyens étatiques ne sont bien évidemment toujours pas en place.

Si tout ceci ressemble à s’y méprendre à une grosse improvisation mal foutue, ce n’est pas fortuit puisqu’il s’agit effectivement d’improvisation mal foutue : alors qu’il est aussi évident que logique que les tests sont réellement un outil indispensable dans la panoplie des réponses à une pandémie, le gouvernement a, jusqu’à présent, multiplié les mesures qui s’en éloignent.

Il surnage même l’impression que tout a été fait, au-delà des impréparations évidentes, pour freiner, partout et à chaque fois que possible, les initiatives privées.

À cette lumière, la prudence que nos politiciens et autres comités scientifiques affichent avec une ostentation appuyée ressemble trop souvent à l’étouffoir des bonnes volontés derrière la bureaucratie, les normes, les protocoles soudainement les plus pointilleux possibles. En somme, si l’État, l’administration et les élites qui nous gouvernent ne sont pas l’instigateur de telle ou telle méthode, de tel ou tel protocole, de telle ou telle idée, si l’imprimatur républicain n’y est pas apposé, alors ce sera immédiatement taxé de dangereux, de voué à l’échec et sera réservé aux cas désespérés (précisément parce qu’alors, on sait que ça ne sert plus à rien).

Tout se passe comme si l’État, devenu le Papa et la Maman de tous les petits citoyens de la République du Bisounoursland, ne voulait surtout pas que les uns et les autres prennent leurs responsabilités : cette liberté s’accompagne de celle de prendre des risques, donc de se tromper, de se faire mal. C’est un danger ! Et l’échec, possible, devient rédhibitoire.

Egalité, Taxes, Bisous : République du Bisounoursland

Dans ce cadre, tester tout le monde revient à ne confiner que la part congrue des gens qui doivent l’être, et seulement ceux-là. Fini le confinement général, la démonstration de muscles et la distribution de libertés au compte-goutte dûment autorisée par un petit cerfa 123456 tamponné du sceau républicain et de son numéro de décret.

Dans ce cadre, il est insupportable qu’un médecin prenne l’initiative de distribuer un traitement qu’il juge approprié et que des malades prennent leur responsabilité en l’acceptant voire en faisant directement confiance au praticien, sans en passer ni par les autorités de tutelles, ni par l’État et ses autorisations administratives, ses cerfas et ses petits formulaires bien remplis et bien tamponnés.

Non, vraiment, oubliez ceci, petits moutons, et revenez vite dans le giron protecteur de notre grande et belle République ! Oubliez ce nouvel épisode pourtant crucial d’une bataille entre d’un côté l’initiative privée avec ce qu’elle comporte évidemment d’audace, de prise de risque et de dangers évidents mais surtout de responsabilisation des différents acteurs, et de l’autre côté, la démonstration flagrante que non seulement l’État ne peut pas tout, mais qu’il est plus souvent néfaste que bénéfique dans son action.

Non, oubliez ça. Et surtout, surtout, restez chez vous.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires1 057

  1. Nemrod

    Serait curieux de faire un dosage de chloroquine aux gens qui nous gouverne…
    Chloroquine qui a disparu de l’aphp…fort opportunément.

    1. Al

      Tous avec les doses recommandées par panoramix, aucune illusion.

      Ca doit le faire chier le macron ces recommandations de ne pas se toucher le visage, avec ce putain de nez qui démange

          1. lafayette

            Comment résoudre les trous de la sécu et a réforme de la retraite avec un seul médoc chinois, le covid.

            Depuis les aides aux suicides ont fait faillite. Covid gratuit pour tous les mal êtres…. sans prescription. C’est trop facile….

            On infecte bien d’abords un grand bassin de population et ensuite on fait sembant de soigner…. bravo : Macrotte sans va en guerre. mironton mironton mirontaine, vous allez en crever…

  2. Stéphane B

    A lire:
    https:/ /www.atlantico.fr/decryptage/3588284/aussi-inquietante-que-le-covid-19-la-crise-de-la-raison–gourous-et-boucs-emissaires-font-leur-retour-coronavirus-segolene-royal-elon-musk-professeur-raoult-donald-trump-edouard-husson

    Nos gouvernants sont bien en dessous de tout. Bien je le sache, cela fait toujours un choc.

  3. glot

    il faut que le secteur privé lié à la santé , prenne le relais et l’initiative pour « niquer » la stratégie mortifère de ce gouvernement..

    1. lafayette

      la santé n’est pas mis en chômage technique, mais on lui promet une revalorisation pour ???? 1) un petit stage en Chine 2) Une conférence dans les iles caïman 3) Faire plus de hiérarchie au sein de la santé ?

  4. Gaeloup

    Je me demandais pourquoi Raoult est mal vu de la communauté ‘scientifique’, jusqu’à tomber sur une petite info rigolote : il a emis des doutes sur le réchauffement climatique. Tout est dit.

    1. pabizou

      Il semble que c’est ce qui commence à se produire . Un article interessant d’un medecin sur contrepoints aujourd’hui, à consommer et à faire partager sans modération .

    2. Pythagore

      Il a également écrit un bouquin sur la vaccination assez critique apparemment, notant que certaines vaccinations faites à la naissance sont inutiles et d’autres qui seraient de son pt de vue plus utiles ne sont pas faites.
      ooooouuuuuuu critiquer le gvt et son vaccin anti-tout, pas bien.

  5. Pheldge

    « Coronavirus : le prince Charles testé positif » Lu dans le Point
    lepoint.fr/sante/en-direct-coronavirus-la-france-se-prepare-a-un-confinement-prolonge-25-03-2020-2368664_40.php

  6. Dr Slump

    Tous ces députés qui tweetent des compliments quasi-extatiques pour les entreprises privées qui fournissent gratuitement de l’alcool, des masques, ou des plans (Décathlon, à fond la forme…), je trouve ça un peu étrange… et puis une courte réflexion m’a permis de comprendre: quand les entreprises donnent leurs produits, quand c’est gratuit, c’est bien, bravo! Mais quand elles vendent pour gagner de l’argent, c’est du vol, salops!

    1. Aristarkke

      « quand les entreprises donnent leurs produits, quand c’est gratuit, c’est bien »
      La TVA tourne quand même. Effectivement, tout va bien…

    2. Pheldge

      j’ai trouvé incroyable l’appel « à la solidarité citoyenne » pour pallier l’incurie étatique « si vous avez des masques, merci de les ramener en pharmacie, pour les personnels soignants ». Et tout le monde de se féliciter de l’élan de générosité, en oubliant dans l’émotion, qui est responsable de cette situation de pénurie !

  7. Alex

    Je lis beaucoup de vos commentaires à tous sur la plupart des billet, c’est très chronophage.Vous abondez le plus souvent, sauf quelques rares exceptions, dans le sens du « Patron ».

    Je me demande qui êtes vous, tous. Je vais faire mon sociologue à deux balles mais confinement oblige, ça occupe ^^ Je vois la plupart ayant au moins une quarantaine d’années pour une bonne partie la cinquantaine voire quelques retraités.

    Des CSP++, pour beaucoup indépendants, cela va de soi ^^ Je me fourvoie peut-être et si c’est le cas, ce n’est pas bien grave après tout.

    J’ai du coup plusieurs questions: J’imagine qu’il y a deux « cheminements » possible (en gros) pour arriver à cette conception du monde (conception libérale):

    – Vous êtes devenus par la force des choses autodidacte car vous n’avez pas eu trop le choix.
    – Ou alors vous avez une transmission familiale de ces valeurs de libéralisme, d’entrepreneuriat. Souvent d’ailleurs ces mêmes parents sont indépendants ou dans des professions libérales.

    Une autre question qui revient souvent: vous fustigez l’école pour son formatage et sa pensée unique, quels changements ou quels modèles conviendraient pour ne pas aboutir à ce que l’on voit depuis des années ?

    Développer l’esprit critique ? Transmettre autrement (méthode Montessori ou autre ?) ou les modèles scandinaves qui à priori font leurs preuves ?

    Merci à ceux qui joueront le jeu sans tirer à balles réelles ^^

    1. Higgins

      Nous sommes quelques uns à nous connaître physiquement et pour répondre à vos interrogations, voilà ce que je peux en dire:
      – CSP ++, je crois que c’est plutôt vrai et parfois indépendant ;
      – pour le cheminement, il est à mon sens asez divers. Bien sûr, l’environnement familial a joué mais pas toujours dans le sens de la transmission. On grandit souvent en s’opposant. Un point commun : une grande volonté d’indépendance intellectuelle et une forte dose d’individualisme. A cela, la conviction que sans volonté personnelle, pas de réussite possible ;
      – la soif de comprendre notre monde ce qui induit une grande curiosité intellectuelle ;
      – l’absence d’idéologie. Le réel s’impose et nous ne pouvons pas le plier à nos lubies. Le libéral est par essence pragmatique. L’homme nouveau n’existe pas et n’existera jamais. Les essais entrepris dans ce sens au XXème siècle ont démontré toute leur nocivité. Pour l’école, en France, ca ne marche plus, le modèle de base a été totalement perverti par les gauchistes. Essayons ce qui marche ailleurs, ça ne pourra pas être pire ;
      – la France crève du jacobinisme. On en a la preuve vivante en ce moment et ce n’est hélas pas qu’au figuré. Pour faire simple, si nous voulons en sortir, il faut tourner le dos à cette pensée mortifère, matrice de tous les totalitarismes modernes.

      Ce n’est qu’une ébauche. Cette réponse n’est évidemment pas exhaustive et n’engage que moi.

      1. baretous

        retraité agricole et fils d’enseignants. Pour ce qui est de l’école revenir aux fondamentaux qui ont fait leurs preuves. Certes ce n’est pas sexy pour l’enseignant mais ce n’est pas le but non plus. Il est quand même malheureux de voir nombre d’africains employer le subjonctif… rabâchage, bûchettes et méthode syllabique

      2. Opale

        Major, je plussoie dans la longueur, la largeur, la rondeur.

        CSP+ : oui, à ce jour, mais ce n’est pas forcément acquis de longue date. La position actuelle s’est parfois méritée, sans rechigner à l’effort (goût aujourd’hui dénigré par les plus jeunes). On ne naît pas tous avec la cuiller en argent…

        L’indépendance intellectuelle est une donnée forte, surtout quand on refuse de se laisser dominer par une doctrine, un mode de vie, le jugement des autres. La curiosité intellectuelle est obligatoire, sinon comment se sortir d’un carcan idéologique quelconque ? (Politique, religieux, social.. J’ai en sainte horreur les gens qui me disent que l’on ne peut se sortir de la classe sociale dont on est originaire, l’égalité à l’école, l’accès gratuit pour tous parce qu’il y a que ça qui permet de, bla bla bla …)

        Alex, quand tu dis que l’on abonde presque toujours dans le sens du patron, tu as tort. Ne serait-ce que parce qu’on n’est pas d’accord sur le fait que les braconneurs de champignons, c’est important de s’en occuper (appeau à Taisson) 😉
        L’âge qui nous concerne, tu es dans le vrai mais pas totalement. Il y a des gens plus jeunes.
        Des indépendants ? Pas tous ! Certains ici travaillent dans la fonction publique, le disent régulièrement, des hommes comme des femmes, et pourtant ils abondent aussi. Il y a aussi des gens salariés, comme moi.

        « – Vous êtes devenus par la force des choses autodidacte car vous n’avez pas eu trop le choix.
        – Ou alors vous avez une transmission familiale de ces valeurs de libéralisme, d’entrepreneuriat. Souvent d’ailleurs ces mêmes parents sont indépendants ou dans des professions libérales. »

        Penser de façon aussi binaire est réducteur. Par exemple, mon père était menuisier, de la campagne, plutôt pauvre, et en aucun cas il ne se serait défini comme libéral (il l’était sans doute malgré lui). On a été élevés dans la valeur travail, la plus importante, ne jamais réclamer, ne jamais demander, débrouille-toi, et si tu manques tant pis tu feras avec.
        On ne peut pas être : ou aliéné par une condition, « pas le choix » comme ta suggestion n°1, ou super libre, empreint de libéralisme de père en fils, comme ta proposition n°2. L’eau tiède existe.

      3. Higgins

        Le major esr d’origine modeste avec cependant un père artisan indépendant. Il est vraiment major dans l’armée des Indes et même un peu plus. Il a réussi à réaliser son rêve d’enfant, piloter, et il dispose à l’âge avancé qui est le sien (un indice: Claude François a connu un grand succès avec une chanson qui marque pleinement ses débuts) d’une liberté certes relative mais très appréciable. Il a une théorie sur les bons militaires : ce sont avant tout des anarchistes en puissance et l’efficacité des armées est, de son strict point de vue, proportionnelle à la liberté d’action qui leur est laissé (exemple Bigeard). Il abhorre les politiques qu’il a vus à l’action de l’intérieur et a fait de la Grève d’Ayn Rand son livre de chevet. Il se retrouve très modestement dans le personnage de l’anarque tel que l’a défini Jungers (https:/ /la-dissidence.org/2016/04/24/ernst-junger-la-figure-de-lanarque/).

    2. Ronchonette

      Hello Alex
      Bientôt 40 ans, parents lambda mais j ai développé un caractère ronchon, me révoltant quand j ai commencé à bosser et qu on m a imposé une mutuelle pourrie pour mon bien, puis vu le jeu des syndicalistes, les contraintes diverses et multiples, 2 poids 2 mesures…. Je me croyais un peu de droite, jusqu’à la lecture de ce blog qui m a ouvert les yeux, et aider à construire ma pensée.
      Pour l école, si on avait un chèque éducation avec plusieurs options d école les parents pourraient faire réellement changer l approche en mettant leurs enfants dans des établissements qui leur correspondent.
      Voilou

    3. Dr Slump

      Pour l’école, pas de surprise, pas de modèle: école libre à financement privé. Les écoles qui ont de bonnes méthodes ont du succès et servent d’exemple, les mauvaises disparaissent, pour le bénéfice de tous. Ceci n’exclue pas la possibilité que se développent différents offres répondant à différents besoins, y compris ceux de modeste condition, au contraire. Ce que le monopole d’état interdit.

      Pour le reste, le Major dit déjà l’essentiel, je peux juste ajouter que les libéraux ne sont pas forcément « bien nés », j’en connais qui, issus de l’assistance publique, ont du ramer pour atteindre des eaux plus favorables, et ça peut forger une certaine indépendance d’esprit. Le parcours individuel peut influencer bien des choses, après, inévitablement, y’a Darwin aussi hein ^^

      1. Alex

        Merci à tous, c’est éclairant. Quand j’ai évoqué l’origine de la fibre libérale, j’ai supputé les deux options et j’en ai oublié une question mais à laquelle, finalement vous avez quasiment tous répondu : comment êtes-vous devenus libéraux/libérales.

        C’est intéressant de voir comment on arrive à s’extirper de ce conditionnement dont j’ai été abreuvé.

        Si d’autres veulent partager, leurs points de vue, je les lirai aussi avec attention 🙂

              1. Opale

                Hey Dourrou, On est douze lecteurs selon les stats du boss, si on passe à treize ça signifie un Judas dans la bergerie ! XD

            1. Pheldge

              P’tain, quand je pense que c’est à moi, innocent comme l’agneau qui vient de naître, blanc, blanc comme la neige des plus purs sommets, c’est à moi, qu’on a voulu coller une étiquette de proxénète !

        1. Pheldge

          Moi je serais plutôt CSP– 😉 Parce que mon fond d’éducation chrétienne, m’a longtemps fait regarder la solidarité étatique obligatoire, comme un mal nécessaire Une fatalité dont je sentais confusément que ça allait dans le mur. Puis, il y a 5 ans environ, j’ai découvert le Blog, et le puzzle a commencé à s’assembler.
          Dire que ton le monde ici, approuve systématiquement ce qu’écrit h16 est caricatural : en fait, nous faisons les mêmes tristes constats, et ne pouvons qu’arriver aux mêmes conclusions ! J’ai eu au début un certain malaise devant les éloges adressés à l’auteur des billets, alors quotidien. Je pense aujourd’hui, qu’il s’agissait de remerciements, « merci h16 d’avoir exprimé mon ressenti, et de l’avoir exprimé avec justesse »..
          Tu connais peut être la phrase « celui qui n’est pas de gauche à 20 ans n’a pas de cœur, celui qui l’est encore à 50 ans n’a pas de tête ! » et cette autre « si les socialistes comprenaient quelque chose à l’économie, ils ne seraient plus socialistes ! » je te laisse méditer 😉

          1. MCA

            « un certain malaise devant les éloges adressés à l’auteur des billets »

            C’est curieux; par contre les éloges à ton endroit ne semblent pas trop te gêner ? :o))))

            Tout à fait d’accord avec tes remarques.

            Je ne pense pas qui faille obligatoirement se revendiquer « libéral » pour être en accord avec le développement des thèmes et le fond évoqués dans ce blog.

            Il s’agit avant tout de bon sens, d’observations, de réflexion et une volonté farouche à ne pas se laisser endoctriner.

            Mais nous baignons en permanence dans une société de propagande insidieuse et sournoise habile à fournir un torrent de « prêt à penser ».

            L’antidote pour y résister est la culture, l’esprit critique, la réflexion, le doute et l’échanges pour parvenir à mettre en évidence ne serait-ce qu’une partie immergée de l’iceberg.

            Ce blog y contribue chaque jour un peu plus et j’en remercie sincèrement l’animateur et les participants.

            1. Pheldge

              c’est vrai que je me fais violence, et prends beaucoup sur moi : « les éloges à mon endroit » atteignent ma modestie légendaire …
              D’accord pour le couplet sur la culture, et j’y ajoute la curiosité : commencer par penser qu’ailleurs existe, et que ce n’est pas forcément l’enfer …

          2. Husskarl

            Ma solidarité chrétienne m’a toujours fait haïr la solidarité obligatoire parce que justement ce n’était plus un acte volontaire, aucun amour dans l’impôt, juste de la coercition.

        2. taisson

           » Vous êtes devenus par la force des choses autodidacte car vous n’avez pas eu trop le choix. »
          C’est tout à fait mon cas !
          Une enfance dans le Paris populaire de l’immédiat après guerre, la ou les prolos étaient « gentiment  » encadrés pas le P.C…Même les curés de catéchisme étaient tendance prêtres ouvriers et cryptos communiste…
          De Pif le chien à la CGT en passant par l’huma dimanche…
          Heureusement, avec des parents réalistes, d’origine provinciale, modestes, courageux et dignes, donc pas cocos.
          Excellent élève au primaire, lecteur compulsif de tout bien avant d’en avoir l’âge, j’ai arrêté mes études à la 4éme, quand j’ai appris que j’aurais pour la troisième année consécutive le même prof d’anglais qui me haïssait !
          J’en étais, enfant plutôt calme et relativement obéissant, à proposer de fuguer !
          Le père : « pas de fainéant à la maison !  » et hop, une école technique d’usine (sur examen tout de même).
          Le monde métallo de l’époque, qui se chargeait de mettre au pas les plus fortes têtes…Tout en se retrouvant, dès l’embauche, avec une carte de la CGT… Pour moi, très peu de temps !
          En dépit de tout ça, la réalité quotidienne, le monde concret et les responsabilités amènent forcement n’importe qui disposant d’un cerveau en état de marche à être de tendance libérale, même si comme M. Jourdain c’est sans le savoir…Et sans en faire un dogme absolu avec tout ses excès.
          J’ai découvert H16 bien après (2006/2007 ?) suite à des moqueries de fin de repas quand j’avais annoncé : Ce pays est foutu !

          J’ai tapé la phrase sur Google et le site H16 est apparu !!

          Depuis je suis un fidèle…Avec des parfois des divergences, mais globalement, par des chemins différents, nos réactions face aux évènements sont souvent les mêmes…
          Une chose est sure, en dépit du fait que j’ai cotisé 25 ans à la caisse cadre, je le fait pas partie de la famille sociale CPS, et je suis surement le seul vrai prolo d’origine fidèle de ce blog !
          Et , depuis plus de trente ans, tous mes propos de café du commerce sur les événements se vérifient presque tous…hélas !

          Aujourd’hui devenu rural, je sais bien qu’il n’y aura pas de respirateur pour moi, et peut être que j’en deviens plus bavard parce que je me rend compte que je viens de raconter ma vie!

              1. kekoresin

                Il y a des gestes professionnels à respecter. Voir mon ouvrage malheureusement épuisé sur la prévention des risques « coudes et foie – attaques et défenses du drinkboxing »

              2. Dr Slump

                Et comment! Ne plus pouvoir boire l’apéro serait dramatique, c’est pour ça qu’il faut changer de bras régulièrement, et faire des pauses. Sieste, apéro, sieste, apéro… arf, ce serait pas le mode de vie de Pheldge en fait? Sinon y’a aussi le mode kéko: distribution de baffes, apéro, distribution apéro, faut alterner tu vois? :mrgreen:

                1. MCA

                  Tiens, mes anciens potes qui télétravaillent viennent d’innover pour à midi.

                  Ils se livreront à compter de 12:00 tapantes devant leurs webcam(s) à un télé-apéro.

                  Encore une brillante illustration de l’inventivité des gaulois réfractaires, c’est dans la peine que tout leur génie se révèle.

            1. taisson

              Ami Slump, je ne vois pas ou est le concours de défavorisés ?
              D’ abord, il y en à peu ici.
              On peut être conscient de ne pas être né nanti et à l’abri de presque tout, sans faire des ses origines, ni un malheur, ni une médaille…Ni se considérer comme défavorisé

              Personne n’a choisi ses origines, ni le moment de sa naissance !

              Seul compte ce que l’on à pu faire de soi même, et il est parfaitement légitime d’ en être plus ou moins content.

              Comme le disait un humoriste:
              « Parti de rien, arrivé à rien, mais tout seul !! »
              On à sa fièreté, non ?

      2. Janus

        A propos de Darwin, une des raisons invoquée pour l’ostracisme dont fait l’objet le Pr Raoult, serait le fait que celui-ci, tirant certaines questions de ses expériences sur les virus et leur ADN, aurait émis des doutes sur la valeur scientifique du darwinisme. Je ne sais plus quels arguments d’ordre génétique il a invoqué, mais cela lui posait question quant à la validité absolue de la théorie de l’évolution.
        Si cette info est vraie, on est bien dans le futur pays de Lyssenko.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Pourtant, il faut considérer Darwin comme les autres créateurs d’une science nouvelle : l’intuition est géniale, mais ce n’est qu’une intuition. Darwin, pas plus qu’un autre, ne livre un théorie complète et sans erreurs. Newton s’est trompé (sur certains points comme la chute des corps, la notion d’énergie cinétique est encore floue), Einstein a eu du mal avec les développements de Lemaitre. Quand à l’économie selon Adam Smith, on est encore loin du compte.
          Pourquoi en serait-il autrement pour Darwin ?

    4. Stéphane B

      Salut Alex
      Pour faire simple
      Bientôt 48 balais pour moi. J’ai commencé à travailler dès 15 ans officieusement (arbitre de foot à 15 ans et 3 matchs de foot par weekend)
      A 18 ans, je faisais dès vacation au Pari mutuel Hippodrome deux à trois fois par semaine.
      A 20 ans, mon bac (oui je n’étais pas sérieux au lycée) et je me suis engagé la même année à l’ENSOA.
      A 29 ans, 1ère reconversion suite problème de santé: direction l’optique lunetterie ou je me suis formé seul.
      A 31 ans, j’ai connu la rue à cause d’une arnaque, mais j’ai pu mettre ma famille à l’abri. Je m’en suis sorti seul, comme un grand. Et ce n’est pas l’Etat qui m’a aidé au contraire, ni à ce moment, ni maintenant car il y a encore des séquelles financières mais l’Etat ne fait rien pour que je retrouve mon pognon. Au contraire, par ses lois, celui qui me doit du pognon est protégé. Et pourtant, il a de quoi payer.
      A 33 ans, 2ème reconversion pour avoir mes weekend suite séparation et pour arbitrer et direction la fonction publique d’Etat 2 ans d’école. Je suis arrivé sur un poste ou ma formation ne m’a servi à pas grand chose et ou mon patron m’a gentiment dit: l’an dernier, j’avais du travail pour vous mais maintenant non. Donc à vous de vous trouver votre travail. Chose que j’ai faite en investissant le domaine des risques (PPR), accessibilité et droit de l’urbanisme. Formation principale en autodidacte. J’ai gravi les échelons de la FPE seul, en cherchant les formations adéquates à droite et à gauche. Je n’ai pas attendu que la FPE m’en propose.
      Mutation il y a deux ans suite interdiction de bosser dans mon département à cause d’un gros clash. Direction un domaine totalement inconnu: les affaires maritimes. Et de nouveau, formation en solo.

      Donc absolument pas CSP++. Coté familial, rien qui tende vers le libéralisme. Quand mon père n’était pas au travail, il était au sport, à la chasse, à la pêche ou courait la gueuse. Coté maternel, c’était le social à donf.
      Pour l’école, j’ai mis mes gamins dans le privé, car pas de grève, éducation plus stricte, moins de gamins dans la classe. Je ne dirais pas que les enseignants sont plus compétents, mais je les trouve plus impliqués, sans doute parce qu’ils ne passent pas leur temps à faire la police et du social.
      Donc pour l’école, le premier changement serait sur l’ordre. Les gamins qui foutent la merde, exclus. Au parents de prendre ensuite leurs responsabilités pour que les gamins reviennent dans le droit chemin, fin du laxisme.

      Ensuite, ce qui me dérange, c’est le formalisme de l’école. Il faut que les instituteurs déroulent un programme, sans trop de possibilité de s’en éloigner. Personnellement, je me fous royalement du chemin parcouru, du PIF (Point à atteindre, Itinéraire Formation, coucou Major Higgins), seul l’objectif m’intéresse. S’il est atteint, c’est bien et s’il est dépassé, c’est mieux. L’exemple le plus flagrant pour les CP, c’est l’apprentissage de la lecture. En math au collège, les gamins sont perdus avec des fractions. Il serait peut-être temps d’arrêter les conneries.

      Sinon, concernant les gamins, et on revient à ça, le problème ne vient pas d’eux mais de l’éducation que les parents donnent et de l’autorité qu’ils montrent. Il y a quarante ans, si je me faisais punir, je ne le disais pas à la maison sinon c’était une baffe et la punition était doublée a minima. Aujourd’hui, l’instituteur se fait démonter la gueule s’il ose punir un gamin.
      Et si les parents n’assument pas leur rôle de parent, c’est parce que sans arrêt, l’Etat nounou leur dit que ce n’est pas de leur faute.

    5. Tribuliste

      Bonjour Alex, sympa la démarche 🙂
      Parcours scolaire et social compliqué jusqu’à mes 18 bougies et mon émancipation. Jobs alimentaires et expériences diverses m’ont amené jusqu’à mes 30ans où j’ai validé un bac +2 dans les tp. Quelques années complexes en France m’ont poussé à exercer en suisse depuis 8 ans. Aujourd’hui dans l’encadrement mon parcours pro s’est enfin stabilisé jusqu’à aujourd’hui…
      j’ai toujours beaucoup lu et refusé la pensée commune, la découverte du site de H16 date d’il y a au moins 6 ans. La qualité des billets était déjà doublée d’un humour bien noir et je dois avouer que la qualité des commentaires m’avait captivée.
      Aristarkke était déjà vieux, mais les intervenants (que je remercie au passage) ont souvent été source de liens internet et de livres fort intéressants!
      Ayant beaucoup voyagé j’ai toujours perçu la france comme une erreur de casting, un peu comme la probabilité de naissance de notre petite boule bleue, où on pourrait faire des choses extraordinaires mais malheureusement tout est saccagé par de petits esprits.
      Un brin idéaliste je perçois le libéralisme comme l’aboutissement d’un marché régi par le bon sens… bien évidemment ce denier point demande encore pas mal de travail 😉
      Boursicoteur et pourtant consommateur raisonné, venir poser quelques mots par ici permet de moins se sentir seul parmi des citoyens passablement aveuglés.
      Voila pour moi.

      Pour tes questions sur l’école je crains de faire parler l’affect, mais avec un peu de recul il apparaît que stimuler les élèves par des matières actualisées en rapport avec le quotidien serait un bon début. Des activités pratiques, des voyages, beaucoup d’échange et de créativité seraient l’idéal pour faire naître des vocations.
      Les profs d’aujourd’hui sont complètement décalés et l’enseignement proposé est une vaste blague.
      Revaloriser le technique, cibler les parcours avec des écoles en relation avec le marché du travail. Des universités où la recherche reprendrait ses lettres de noblesse et bien entendu des diplômes qui …débouchent sur des emplois.

      Bref il faudrait bien 10 ans pour reformer le bazar actuel mais si ça en prenait le chemin j’apprécierais que mes impôts soient utilisés intelligemment pour les gamins 😉

    6. Ribus

      Alex,

      Réponses à vos questions :
      – Oui, autodidacte mais j’avais le choix et j’aurai pu faire des études si j’avais voulu.
      – Mes parents étaient des cultivateurs.
      – L’école devrait instruire ce qu’elle ne fait plus depuis 1968 en gros ; d’où l’effondrement du niveau. Pire, cette « école » ne produit » plus des individus dotés d’une culture générale solide mais de simples techniciens. Cela se voit même au plus haut niveau. Pire encore, des cancres par centaines obtiennent le baccalauréat chaque année. Il faudrait à mon avis supprimer le ministère de l’Education et revenir au système institué par François Guizot. https://www.samuelhuet.com/paid/43-melanges/736-francois-guizot-lettre-aux-instituteurs.html

    7. Diogène

      CSP++, retraité en exil fiscal.
      Parents diplômés (prof lib, ingé) mais sans un rond), misant tout sur les études, le travail, la famille et l’épargne. Me faisant constater très tôt que les bourses, aides sociales, subventions “ce n’est pas pour nous”, malgré les fins de mois difficiles et l’exigüité du logement.
      Mais beaucoup de livres et de stimulation intellectuelle à la maison (où pas de télé ). Esprit critique tôt exacerbé. Bonnes études, comme on dit, (prépa, école + diverses licences)
      Première carrière dans une administration prestigieuse, coeur de l’hyperprivilégiature à la française, collègues tous socialos, sous la houlette de patrons maçons. Insupportable, Mais, chance unique, ils m’envoient à l’université de Chicago, où j’ai comme maîtres Lucas, Becker, Posner, etc. Révélation, ou lavage de cerveau? Je reviens convaincu, et ne supportant ni le bavardage de mes collègues néo-keynésiens, ni l’affligeant spectacle quotidien des employés syndiqués, hyperpayés, soit glandeurs, soit bossant comme des fous à des tâches strictement inutiles.
      Je me tire le plus vite possible dans une banque très très privèe, á l’époque coeur du capitalisme de connivence à la française, où je rencontre des gens extrêmement remarquables, et apprends le métier de la banque ( la vraie, celle du xixeme siècle!), c’està dire l’exercice de la prudence et du jugement. Cette banque, vous vous en doutez, ne prêtait pas d’argent…
      Si la France est foutue, c’est parce qu’elle a perdu son école, et le goût de la rigueur et du travail qui allait avec.
      Bon, je sais, je suis un vieux c…

    8. durru

      Je ne vais pas m’étaler sur mon cas particulier, c’est vraiment hors norme et ne t’apporterait rien d’utile à mon avis. Et de toute façon le Major a bien (voire très bien) dit l’essentiel 😉

      Pour ce qui est de l’école, y’a UNE chose avec laquelle je commencerais : renommer le bousin, revenir aux fondamentaux. C’est de l’INSTRUCTION dont il doit être question à l’école, pas d’EDUCATION. Non, non, mille fois non : ce n’est pas à l’école d’éduquer les petites têtes blondes (ou moins blondes, d’ailleurs), elle ne doit que leur apprendre les fondamentaux scientifiques – « les épaules de géant », hein). L’éducation doit se faire à la maison. Avec une responsabilisation des parents à coup de contraintes financières (il n’y a que ça qui marche), ça va se faire à la vitesse grand V.

      1. Alex

        Merci à tous. Très intéressant. Des parcours assez différents mais avec une constante: on sent un certain « niveau » de base. En tout cas, c’est cool d’avoir partagé un peu d’intimité.

        Je relirai tous ces témoignages fort instructifs. Ils m’aideront je pense dans ma quête ^^ (extraction du moule)

        H16, si l’envie vous dit…. 😛

          1. Opale

            Boss, j’aime votre esprit de synthèse, votre façon simple et sincère d’aller à l’essentiel, l’économie de mots, ce perfectionnisme parfois sévère mais toujours dans le souci d’efficacité… 😉

                1. Opale

                  J’oubliais que pour les anciens il fallait les sous-titres : « ironie affectueuse »

                  😀 😀 et bisous ensoleillés quand même !

                  1. MCA

                    MDR; C’est bien ce que j’avais compris sans sous titres …:o))))

                    Bises en live d’Oléron à toi aussi où je dois sortir chapeau de soleil sur la tête.

                    1. MCA

                      que nenni Opale, que nenni :

                      Je m’y suis retiré depuis le 8 mars pour une quinzaine avant de prendre le gros navion avec une ferme intention d’aller tirer l’ADP de sa sieste post-prandiale.

                      Le retour en région parisienne était planifié pour le 24, puis deux guelletons de remise en forme et direction les tropiques.

                      Tout était planifié pour le mieux mais c’était sans compter sur un méchant virus qualifié de « chinois » par Donald et une décision énergique de notre bien aimé président (promo cirage ici aussi) et la contrainte d’avoir à repousser la promenade à plus tard.

                      Et c’est donc suite à cela que je me retrouve confiné sur mon île rongeant mon frein et déprimant à qui mieux mieux.

                    2. Opale

                      « Et c’est donc suite à cela que je me retrouve confiné sur mon île rongeant mon frein et déprimant à qui mieux mieux. »

                      Ah ben ça nous en fait deux sur douze… Les confinîles vont bientôt constituer la majorité non silencieuse de ce blog 🙂

        1. Lorelei

          Ce qui m’a amené à essayer de bouger, c’est cette impression d’oppression régulière et renouvelée sans cesse comme des vagues, ce sentiment qu’on nous effiloche nos libertés et qu’on finira par nous taxer jusqu’à l’air qu’on respire.
          Je n’aime pas non plus ces exonérations de responsabilité qui font dire « c’est pas ma faute, c’est à cause de lui  » et « vous comprenez ».
          Pour avoir eu des enfants à l’école ces dernières années, cette institution est devenue catastrophique dans sa mission première qui est l’instruction. Heureusement, certaines personnes sortent du lot.

          1. bibi

            Objection la mission première de l’école ce n’est pas d’instruire, c’est d’éduquer.
            Ce n’est pas par hasard que le nom du ministère est passé de l’instruction publique à celui de l’éducation nationale.

            1. durru

              C’est dans les années ’30 que s’est opéré ce changement. Est-ce la raison pour laquelle on fait souvent référence aux années ’30, auxquels on veut (pas) revenir ?

                1. durru

                  Je viens de réaliser un truc : dans les anciens pays communistes, le ministère en question était nommé « de l’enseignement », voire « de l’instruction ».
                  Du coup, est-ce valide de se poser la question si la France « socialiste » ne serait pas finalement plus proche du fascisme que du communisme, dans le sens habituel qu’on donne historiquement à ces deux termes ?

                  1. Dr Slump

                    Bonne question, je pencherais pour cette idée en effet. On peut objecter que le fascisme comporte un nationalisme qu’on ne saurait guère trouver dans notre république, mais peut-on dire qu’il est remplacé par une sorte d’universalisme cosmopolite? Parce que c’est finalement la même volonté à l’oeuvre, de faire adhérer tout le monde à une plus grande collectivité d’individus tous unis.
                    Il y a beaucoup de points communs, et la RF a hérité de pas mal de choses du gouvernement de Pétain, répertorié comme régime fasciste.

            2. Lorelei

              C’est pas faux ^^
              Si le but est de faire de bons petits citoyens qui ne comprennent rien, ne savent pas écrire et compter : « Youpi! Mission réussie! »

    9. lafayette

      Petite remarque sur la psychologie à 2 balles.

      Nos parents ont en partie forgé ce système et le résultat de nos éducations nous amène inévitablement à un esprit critique. Parfois la carrière et la vie familiale cabossée nous a amené à souhaiter des changements profond du système.

      Ce système idéal pour un classe de personne ayant vécu, ne correspond pas exactement aux besoins actuels, c’est l’éternel problème intergénérationnel et le libéralisme sort un peu du modèle prédictible de l’héritage héréditaire ou du fils de qui poursuit l’oeuvre familiale.

      Aucun système figé ne saurait plaire à tous. Mais le mérite pourrait être mieux valorisé dans le libéralisme. De plus les opportunités devenant aussi de plus en plus rare avec le monde actuel. Le monde devenant assisté, contrôlé, l’initiative individuelle est bridée pour le besoin des autres, tire vers le communisme. Ceci nos parents ne l’ont pas vécu dans les 30 glorieuses.

      On peut vivre pour le système ou vivre avec le système, personnellement j’ai arrêté les CSP pour un niveau de vie plus agréable, moins rémunérateur, car je n’ai pas envie de ressembler à une vache à lait.

      La liberté, c’est aussi de laisser la merde aux emmerdeurs.

    10. sam player

      Alex, pour ce qui est de la transmission familiale des valeurs de libéralisme, pas trop : mon père votait communiste, était adhérent actif à la CGT et le programme télé à la maison c’était la Vie Ouvrière… mais c’était plus un positionnement contre le patron qui dans son cas était l’état (mes 2 parents étaient civils dans l’armée)
      Bon, sors pas ton mouchoir, c’était pas Germinal… j’ai eu une enfance heureuse avec tout ce qu’il fallait… les fins de mois n’étaient pas difficiles…

      Pour dire qu’être libéral n’est pas une continuité ni une opposition, c’est un choix raisonné…

      1. Alex

        Merci aux autres participants de répondre aussi. En fait, je suis venu sur ce blog après m’être pris la tête via FB, ça parlait d’écologie. Il a cité H16 et ne désirait plus communiquer avec moi car je n’étais pas à son niveau…

        Bref, quand je suis venu ici, les billets me mettaient mal à l’aise: car je sentais un truc, une sorte de mise en évidence, mais comme ici beaucoup (avec patience) l’ont répété, difficile de sortir d’un conditionnement de plus de 39 ans…

        Puis j’ai commencé à commenter et ça a été le drame. Passe en retrait, transversale et reprise de volée en pleine lucarne. Parfois je sortais du PC pas forcément bien. Dans le sens où j’étais bousculé, y a un paquet de truc qui s’est renversé.

        C’est pour cela que j’ai posté ce message hier. Je voulais voir comment « vous » vous aviez basculé dans cette conception, si c’était naturel, ou si des événements extérieurs vont y ont poussé.

        Depuis que je lis ce blog, j’ai « modifié » ma vision des choses, je relativise et je comprends certaines choses, notamment l’endoctrinement qui est le mien. Et parfois, quand Pheldge par exemple ou toi sam player vous dites « Oui mais les méchants patrons, ce sont des gros riches, qui ne veulent qu’exploiter le pauvre salarié »

        Je sais que c’est pour dénoncer finalement ce que j’étais et ce que je suis encore c’est à dire cette personne qui n’en a jamais assez, qui pnse qu’être patron c’est le cigare et les billets et c’est tout (bon il reste des points de désaccord ^^ ).
        Et souvent ma première réaction serait de montrer au créneau par « réflexe ». Mais je me retiens. Bon par contre quand je suis en désaccord, tant pis, je me lance avec mes idées de gauche, que j’assume (il m’en reste quelques unes^^)

        Mais en tout cas, merci car j’ai matière à réfléchir encore pour me détacher et surtout de suivre une méthode pour avoir une grille de lecture plus complète et moins « idéologique » même si c’est difficile. Désolé pour le HS, et merci Messieurs dames.

        1. Opale

          « cette personne qui n’en a jamais assez, qui pense qu’être patron c’est le cigare et les billets et c’est tout (bon il reste des points de désaccord ^^ ) »

          Le point particulier ici, c’est ta vision du patron, tu l’as dit. Ce qui pousse à te rembarrer quand tu dis ça, c’est que tu n’as du patron que la vision biaisée des vecteurs de normes gauchistes, « tous pourris » ; alors que moi, le premier patron que j’ai vu, c’était mon père, et je l’ai vu en chier avec le RSI, l’URSSAF, manquer de tréso, avoir des galères de patron comme tout entrepreneur qui soit. Et comprends-moi bien, le tissu entrepreneurial français, c’est plus des TPE/PME que des Bernard Arnault.
          Frotte-toi plus souvent à des coiffeurs, des boulangers, des garagistes, discute avec ces gens-là des difficultés de recrutement, de paiement de charges, de soucis quotidiens, je pense que ça t’éclairera encore plus et plus vite. Et envisage de monter une boîte, là ce sera la révélation…

          1. Al

            « Frotte-toi plus souvent à des coiffeurs, des boulangers, des garagistes,  »

            Ouais bon fait gaffe tout de même, avec les coiffeurs ça craint pour ton cul, avec les garagistes, pour ton pif.

          2. RV

            +1
            58 ans, entrepreneur. Individualiste, mais je peux faire quelques concessions. La liberté comme nécessité première.
            Et tu verras, après la 1ère faillite on comprend des choses.

        2. Husskarl

          Pour ma part, j’y suis venu par amour de la liberté. Je n’ai jamais aimé qu’on m’incite/oblige à avoir telle opinion, à faire telle chose sans qu’elle n’ait un sens logique et démontré. Quand on n’est d’accord avec personne par principe (j’étais encore très jeune), il faut se trouver des arguments. Pour les trouver il faut chercher, débattre. C’est pas confortable comme le fait de sa vautrer dans la pensée dominante (coucou l’educ naze). Ca pousse donc à examiner les choses de manière neutre ou méfiante et resituer sa position par rapport à tous les existants sans a priori.

          Le seul principe économique respectant cette liberté est le libéralisme. C’est donc une conclusion logique pour moi.

    11. kekoresin

      Salut Alex, désolé j’étais à la pêche d’où ma réponse différée.

      Ta démarche part d’un bon sentiment et comme je suis un grand sensible, je vais y répondre. J’ai 32 ans, retraité d’une carrière sportive de haut niveau, reconverti dans l’import/export de filles de l’Est chargées à Tallinn dans des soutes de cimentiers. Je me suis accouplé deux fois pour donner naissance à deux magnifiques créatures avant de manger la tête de ma femelle par esprit de contradiction avec la nature. Je vis avec Kékorésine, une femelle serviable au physique ingrat, qui s’occupe de tout ce qui est intendance de la maison.

      J’ai rencontré quelques pistolets qui labourent laborieusement les sillons de ce blog chronophage. Contrairement à moi, ils s’inventent des vies virtuelles palpitantes, pour certains faites de grandes propriétés sur des îles tropicales, avec ou sans dobermans, d’autres carrément dans les services secrets. Une bande de mythomanes! La plupart d’entre eux sont inoffensifs mais laisse pas trainer ton larfeuille non plus.

      Laisse toujours entrer Sam le premier dans une pièce et ne regarde jamais Al dans les yeux. MCA cache une personnalité troublée, je ne me souviens plus du terme psychiatrique, derrière une jovialité de façade – par exemple, ce qui le fait marrer le plus: voir un nez qui saigne (bizarre hein?). J’ai vu qu’il souhaitais un contact; envoie-lui une petite photo de toi avec le pif en sang, il sera ton ami pour toujours. BDC (ou Belle Des Champs) est la seule femelle fertile du blog mais faut pas trainer quand même. Calvin est le plus dangereux de tous, une espèce petit korrigan vicieux adepte du calembour et du cure-dent sous les ongles.

      Quand au patron certains disent qu’ils l’ont vu sans son masque, perdant ainsi la vue et la raison. Donc aucune description fiable et les quelques esquisses enfermées au Vatican font l’objet des rumeurs les plus folles à faire frémir un Chuck Norris sous stéroïdes.

        1. MCA

          25kg de patates et 1 sac de sciure, il te tire du 5 étoiles de derrière les fagots.(1)

          pour le résultat, voilà le délire…

          (1) copyright Tontons Flingueurs

        1. kekoresin

          Les cocos préfèrent l’irradiation qui a côté plus…fun !

          Le chef s’en fout, il est équipé pour ne pas respirer des particules fines de noix de coco, extrêmement nocives pour la libre entreprise, la libre pensée et liberté en général. Ces particules ont tendances à s’accumuler près du sol où rampent les masses grouillantes avides de déchets redistributifs qui sortent du cul de leurs voisins de fange…

        1. kekoresin

          Je ne t’ai même pas cité mais c’est plutôt une bonne chose. Oui, tu as un don de divination ou peut être as tu vu par inadvertance ma collection de coupes vides qui envahissent mes entrepôts. Prends soin de toi mon Jaco.

    12. Jacques Huse de Royaumont

      Fils de fonctionnaire, ingénieur de formation bien que l’histoire ou l’architecture m’intéresse plus, je suis entré par hasard dans l’informatique d’une grande compagnie d’assurance, parce qu’il faut bien manger. J’y ai fais carrière, un peu, pour atterrir au contrôle interne, en charge de l’IT, comme il se doit. Jusque là, le tableau colle plutôt avec celui d’un bobo endossant les vérités officielles.
      Pourtant, je suis ici.
      Je pense qu’en tant que catholique qui prend sa religion au sérieux, il était devenu impossible d’accepter tout et n’importe quoi sans réflexion, il est nécessaire de comprendre pourquoi et comment le monde fonctionne, hors de tout argument d’autorité. Le confort factice d’une vérité plus sociale qu’autre chose est incompatible avec toute idée de justice et de liberté.
      Le mot est lâché, liberté. C’est en fait, la seule valeur sociale et politique qui compte vraiment.

      De ce fait, le formatage à une pensée unique est odieux, pour mmoi, c’est quasiment criminel. Quel modèle de transmission faudrait-il ? Je reformule : quels modèles de transmission faudrait-il ? La réponse est désormais dans la question.

    13. Passim

      Alex, vous demandez aux gentils membres de ce club informel de se présenter, sans le faire vous-même. Ce n’est pas dans l’ordre, à mon avis.

    14. Nemrod

      Suis Pharmacien libéral pour la libre concurrence et contre le numérus et le tiers payant et la Sécu.
      Enfant de fonctionnaires socialistes je suis le seul de la famille qui est à son compte et quasiment le seul qui bosse dans le privé.
      Ajoute à ça que je suis chasseur très très assumé et tu comprendra que je suis un poisson volant.
      Pour ça que je m’accroche à ce blog comme à une bouée.

      1. kekoresin

        Un poison violent pour la sauce!

        Courage Memrod, on est derrière toi et je surveille les braguettes de ceux qui font la queue 🙂

    15. Grosminet

      @alex 15h14
      Outres CSP++, indépendants etc il y a je pense sur ce blog un nombre non négligeable d’expatriés (dont je fait partie). L’expatriation est en effet un bon moyen de se responsabiliser et permet surtout, grâce à la distance (au sens propre comme au sens figuré) prise vis à vis de la France de se rendre compte quel point le tout-par-l’état (qui est très profondément ancré dans la mentalité française) ne créé que des problèmes.

    16. Maria

      Peut-être une des benjamines ici, j’ai 34 ans et je lis ce blog depuis début 2012!
      Bon j’avoue je ne lis plus tous les articles à chaque publication comme au début, mais avec les événements actuels je SAVAIS que j’allais retrouver un peu de bon sens ici.
      J’ai découvert ce blog par un autre sur l’IT (donc rien à voir). En tout cas j’ai été scotchée dès le début… et mal à l’aise aussi comme toi Alex. Des évidences, une vision claire sur ce que l’on vit et qui finalement reflétaient mes pensées. J’ai donc par la suite commencé à me renseigner et à lire quelques ouvrages sur le sujet de mon côté.
      je suis issue d’une famille normale, plutôt de gauche, française moyenne quoi. Toujours d’accord avec les sanctions, les ponctions, la solidarité forcée tout ça. Mes parents sont très macronistes. Ils n’aimaient pas Hollande par contre.
      En tout cas je vis depuis quelques moi en Italie et c’est grosso modo la même politique qu’en France.
      On attendait tous des tests massifs pour le Coronavirus mais non, on doit juste rester chez nous et se contaminer en allant faire ses courses. Et surtout, laisser les vieux tous seuls crever chez eux car les visites sont interdites.
      La bonne blague, une prime de 600 euros (calculée comment? par qui?) pour du Baby-sitting va être attribuée aux familles qui travaillent (pour info les écoles sont fermées depuis 5 semaines) mais uniquement jusqu’à fin avril. Sachant, encore une fois, que les services à la personne sont officiellement suspendus… on fait du baby sitting en téléconférence?
      Bref une improvisation risible qui va très mal se terminer. La France aurait eu au moins l’avantage d’avoir quelques jours de plus que nous ici pour mettre en place un plan (cibler les malades et les isoler)… mais non.

      1. sam player

        Hi hi on croirait une confession dans une réunion des alcooliques anonymes… (bon, vu Keko…)

        Merci pour l’info de c’est pareil ou pire ailleurs !

        Bon, votre dernière pensée socialiste c’était quand ? 😉

        1. Maria

          haha sans hésiter quand j’ai participé à la manif anti Le Pen en 2002! J’avais pas l’âge de voter mais je voulais forcer les gens à bien voter (facepalm).

            1. Alex

              Merci aux suivants et suivantes 🙂
              Je prends note de ce qui est dit.
              Oui Grosminet tu as raison, d’ailleurs, H16 est un expat’ si je ne m’abuse.

              1. Alex

                Concernant l’école, je vois que la plupart ici sont unanimes: L’instruction en lieu et place de l’éducation.

                Cela veut dire que nos chères têtes blondes ne s’instruisent pas ? N’apprennent-ils rien ?
                C’est quoi l’instruction en 2020 ?

                    1. Al

                      renseigne toi davantage, puis regarde combien on claque pour sortir des cancres (c’est pisa qui le dit), tout en comparant avec d’autres pays.

            2. Pheldge

              Alex, j’ai des « jeunes diplômés » dans mon entourage, de Bac+1 à +5,, qui sortent la calculette pour faire 3 x 7, qui se pissent dessus avec les pourcentages, quant aux fractions … Et je ne te parle pas de la rédaction confuse ni de l’orthographe, parce que ça, tu le constate tous les jours sur le Net. Ces jeunes ont moins de 30 ans. je n’ose imaginer ceux d’aujourd’hui !
              Pour ceux de demain, j’ai une petite idée, vu que Madame Pheldge travaille dans une école maternelle : retour tranquille vers le stade animal !

              1. Alex

                Tu penses que c’est l’unique fait de l’école ? Comment peut-on en arriver là ?
                N’y a t-il donc rien de transmis ?
                C’est le programme qui est à remettre en cause ou le fait que les élèves se fichent royalement de l’école, ainsi que les parents ?

                1. durru

                  Un ami à peu près de ton âge, de par le confinement, a été amené à faire du soutien scolaire pour un jeune en seconde. Et il s’est rappelé que ce que le gosse apprend en seconde il avait appris, lui, en quatrième. Ce n’est qu’un exemple.
                  Oui, c’est l’école.

                  1. Pheldge

                    l’épreuve de maths du concours d’instits -recrutement bac + 4- est du niveau brevet soit 3 ème …
                    Lis les rapports des jurys de CAPES et d’agrèg , ils dénoncent tous un niveau déplorable, qui baisse d’année en année ….

                2. Aristarkke

                  L’autre matin, une mère de famille mettait sur Tw.. l’énoncé du problème de physique (de seconde) que son ado séchait à résoudre.
                  Le verbiage abscons ! À des années-lumière des énoncés de mon époque. Un véritable décryptage à opérer déjà avec un décalage de 25ans selon la commentatrice.

                  1. Aristarkke

                    Verbiage naturellement complètement éloigné de l’actuel langage courant convenable. De la véritable cuistrerie.

                    1. Husskarl

                      Déjà il y a 15 ans, je peinais a décrypter l’énoncé et non résoudre l’exercice. Ça a dû empirer…

                  2. Pheldge

                    « À des années-lumière des énoncés de mon époque… » oui, mais ça c’est parce que « ton époque » c’est avant la pré-histoire, contemporaine de la découverte du feu ! 😉

                3. Pheldge

                  c’est la baisse de niveau et la médiocrité qui est transmise : un prof analphabète auquel on impose des programmes pour débiles, ça ne peut que bien se passer !

                  1. Al

                    depuis cette année je ne lis plus les « bulletins » de ma dernière (collège) ces connards là on remplacé les notes par des couleurs pour pas traumatiser les gamins.

                    J’imagine que de voir un bulletin complètement rouge doit être mieux perçu que des 5 / 20.

                    Ma fille est bien remonté par rapport à ça, elle préfère voir des 16-17 que des gommetes verte avec tout de même un peu de jaune.

    1. Nemrod

      Recu aujourd’hui un mail de menace de l’ARS…c’est ce qui le définit le mieux.
      En gros, si je délivre un médicament antiviral hors AMM ou de la chloroquine ou hydroxychloroquine, c’est à mes risques et périls…

      Après mon entourage me dit que j’exagère quand je leur dit considérer l’Administration comme mon pire ennemi…

      1. Higgins

        Ah les en….! Ça me rapelle les propos de l’autre emp… qui, aux conseils généraux qui sont repassés au 90 km/h, a simplement déclaré que s’il y avait des morts sur leurs routes, ils en supporteraient les conséquences puisqu’ils en avaient la responsabilité. Ils sont totalement méprisables eux qui n’ont jamais et ne prendront jamais de responsabilités. Je les hais. La dialectique marxiste a fait des émules chez ces gens. A défaut de servir à quelque chose, il leur reste au moins ça.

        1. Nemrod

          Si ça arrive et que le toubib du bled prescrit, je le suis.
          Me débrouillerais après après avec le type de l’ARS..s’il vient.
          Faudra qu’ils cherchent ailleurs un dégonflé.

            1. Pheldge

              Major, il y a un paquet de petits fonctionnaires, qui sont des emmerdeurs finis, et obtus, classe Filoche, si tu vois ce que je veux dire. Avec eux un bonne dose de fermeté musclée n’est pas superflue. Mais je ne me fais pas de soucis pour Nemrod, 😉

      2. Al

        J’allais commencer par  » les enculés » mais tout à déjà été dit, y compris l’allusion à la défausse vs les vitesses limites.

        Merci Nemrod

        1. MCA

          La défausse tu l’as quotidiennement avec ce fameux « comité scientifique ».

          Incapables de prendre une décision sans paravent et de s’y tenir

          A gerber!

    2. Janus

      Les responsables d’ARS régional sont tous des médecins ratés ou des fonctionnaires dans l’âme. A Nantes une clinique privée de qualité nationale avec des résultats excellents et validés par la communauté médicale française (pas seulement régionale) a des difficultés financières du fait d’une gestion pas suffisamment serrée. L’ ARS refuse le plan de reprise au risque de mettre sur le pavé 70 personnes. Les médecins eu égard à leurs spécialité et leurs talents ne sont pas en mal de retrouver une structure d’accueil. Finalement le deuxième plan de reprise est validé, mais les réticences de l’ ARS ont failli faire disparaitre une entité de très bonne facture et avec des résultats médicaux excellents. Le responsable local est un ancien médecin généraliste.
      Bref ces entités créées en 2010 ne semblent pas avoir apporté au monde médical autre chose que des emmerdements bureaucratiques :Même Wikipedia le dit…https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_r%C3%A9gionale_de_sant%C3%A9

  8. Higgins

    La bêtise nationale s’exporte bien : http:/ /www.opex360.com/2020/03/24/covid-19-le-ministere-allemand-de-la-defense-a-perdu-la-trace-de-6-millions-de-masques-medicaux/

    1. turlututu

      C’est pourtant pas compliqué à faire :

      worldwide.espacenet.com/publicationDetails/biblio?CC=US&NR=2005282467A1&KC=A1&FT=D&ND=&date=20051222&DB=&locale=fr_EP#

      puis se promener dans le menu de gauche.

      1. Higgins

        Je tiens à préciser que Gilles Devers est un avocat qui a débuté sa carrière comme infirmier si ma memoire est bonne. Il a un seul défaut, il n’est pas du tout libéral mais ses analyses juridiques sont toujours intéressantes. Il tenait le blog « Actualités du droit » il y a de cela quleques années.

    1. RV

      Intéressant, en effet.
      Je retiens « C’est donc l’AMM qui fait flipper le gouvernement, et c’est la connaissance scientifique des praticiens de l’IHU qui les guide. »
      Ces lavettes d’énarques se chient dessus, morts de trouille de contrevenir au sacro-saint principe de précaution et de la prise du moindre risque. Ils flippent à l’dée d’un procès du genre sang contaminé, médiator… Il sen auront un pour l’excès inverse.
      Je reprends des mots lus ici et là et je synthétise: Micronus n’est pas un chef de guerre. C’est tout au plus une petite merde d’énarque attaché aux convenances, aux procédures, aux attentions d’égos… Il est inapte à la prise de décision. Il a le charisme d’un dose de liquide vaisselle. Il se prend pour de Gaulle ou Churchill mais c’est à peine un schtroumpf à lunettes.

      1. kekoresin

        Mais si, Macouille est un vrai chef de guerre. Il a mobilisé l’armée des tirailleurs alsaciens et a débloqué des fonds pour doter leurs vélocipèdes de pédales. Mais pas d’inquiétudes petits rongeurs français pétrifiés au fond de vos terriers, c’est pour vous aider, un peu comme les flics vous aident à traverser la rue enfumée à coups de LBD. L’opération Morphée est en cours, un bon coup de crosse sur la nuque devrait faciliter l’endormissement des récalcitrants.

        1. Al

          « endormissement des récalcitrants. »

          Il n’y en plus beaucoup, l’opération Kaa est une réussite au delà de toute espérance, le poudré en a doublé la dose de rails

      2. Pythagore

        « Il est inapte à la prise de décision. »
        Je dirai même plus: il a bâti son programme sur le principe de la non-prise de décision. Le « en même tps » (e.g. de droite et gauche) est l’essence même de l’absence de volonté de prendre une quelconque décision.
        Il faut donc n’en espérer aucune décision si ce n’est celles qu’il prend pour la protection de ses propres intérêts.

  9. Clé

    Quand vous montrez des pays d Asie en exemple pour leur combat du Covid 19 .
    Ceque je voudrez savoir . Êtes vous prêt à vous faire geolocalisé en permanence si vous êtes atteint du Covis 19 comme ça se pratique dans certains pays d Asie. Moi non

    1. Moi oui. Mais voilà, y’a un truc : en Corée du Sud, ceci est strictement borné, temporaire et compris ainsi.
      En France, la dérive serait totale, immédiate et irréversible.

      1. MCA

        Aucun doute sur ce pays, aucune confiance dans les politiques.

        La France est état policier, Churchill l’avait dit en son temps.

        1. theo31

          C’est Pétain qui a instauré la carte d’identité et centralisé la police qui relevait alors des mairies et ça n’a jamais dérangé les gens de gauche.

            1. durru

              J’allais le dire, c’est la gauche qui l’a mis au pouvoir et c’est la gauche aussi qui l’a accompagné dans l’exercice de ce pouvoir.

              1. janus

                Et la plupart des mecs de gauche qui se sont compromis avec le maréchal ont survécu sans trop de difficultés ensuite. On en a même retrouvé quelques uns dans les gvts de Gaulle mais aussi (et c’est plus logique vu le passé du bonhomme dans l’entourage de Mitterand)

                1. theo31

                  A commencer par Papon et Bousquet (tous deux rad-socs), lequel avait la confiance de Léon Blum pour organiser le fichage de tous les étrangers résidant en France.

    2. sam player

      Perso, atteint ou pas atteint j’en ai strictement rien à faire d’être geolocalisé, bien au contraire…
      Le jour où j’ai pas envie, je coupe mon téléphone ou je le mets de côté.
      Je n’ai rien contre le fait que l’état utilise les moyens à sa disposition pour obtenir des données : c’est aux citoyens de se protéger s’ils n’en ont pas envie, c’est pas automatique.
      On ne peut pas se retrancher derrière une réglementation (CNIL etc…) qui l’interdirait car ce serait valider toute la réglementation.

      Mais vous ne pouvez pas dire oui quand vous utilisez Maps et non dans les autres cas…

          1. lafayette

            ils parlent de la triangulation à partir des antennes de GSM. Cela ne demande pas l’avis de l’utilisateur. Seul moyen : éteindre le GSM ou ne pas le promener.

            1. sam player

              Oui donc tu ne peux pas dans ce cas dire que tu refuses «systématiquement » comme le dit Cle en tête de ce fil.
              La seule façon de refuser systématiquement est de ne pas avoir de mobile.

              1. Al

                et de cb et de compte bancaire et d’abonnement edf / gaz / eau, et de bagnole, un diogene sans tonneau ferait à peu près l’affaire

        1. Al

          ça doit être chiant d’utiliser les cartes routières, mais bon il y a un certain charme à préparer le voyage, avec un petit calepin pour pas oublier les routes à prendre

          1. Aristarkke

            Cartes routières pour l’ossature générale des routes à prendre mais GPS pour les derniers kilomètres avec mise à jour avant de partir pour suivre l’évolution des pièges à automobilistes dans les villes qui ne veulent pas leur bien…
            De par sa conception le GPS utilise une hiérarchisation des voies qui nuit à une efficacité totale si tu utilises le « mode rapide » ou qui va te faire passer par les chemins muletiers si tu mets le mode « au plus court ». Sans parler de te proposer des détours par l’autoroute qui rallongent la sauce…
            Conseil, si tu croises sur une RN ou une RD un panneau t’indiquant une possibilité d’autoroute SANS te préciser la distance de ladite, c’est que c’est à pétaouchnok et que tu vas juste avoir le droit de payer pour arriver dans le même temps que si tu étais resté sur ta route « gratuite »

            1. kekoresin

              Oui mais j’ai pas eu le temps de m’intéresser aux nouvelles technos comme le Tatoo ou le bi-bop. Les entrainements intensifs, toussa toussa…

      1. Al

        « Le jour où j’ai pas envie, je coupe mon téléphone ou je le mets de côté. »

        Ha, tu as ouvert un site de X change ? ^^

        Taiwan, z’ont trouvé la parade, ils mettent en quarantaine les positifs au covid, et vérifient que leur portable est à la bonne place, s’ils sortent, flics ds les 15 minutes.

        Pour les gros malins laissant le précieux pendant une envie de sortie, il y a appel aléatoire, mais à raison de 2 fois par jour minimum tt de même, voire si ça décroche

        1. Aristarkke

          « appel (…) mais à raison de 2 fois par jour minimum tt de même, voire si ça décroche »
          C’était la méthode belge dans les années 80 pour lutter contre les chômeurs professionnels en translation de ré-insertion active dans le monde du travail non conventionné…

        2. pabizou

          Dans la mesure ou on testé positif, je pense qu’il faut être un sacré connard pour aller disséminer ses miasmes sur le voisin et en plus si le traitement permet de réduire à 6 jours la durée de confinement,ce n’est pas la mer à boire .

        3. sam player

          Ah mais je n’ai rien contre Al, surtout si ton assurance santé peut te dire : le contrat c’est ça où on te laisse crever… à vie…

          1. Al

            Oui je sais, j’aurais du mettre plus de distance entre l’allégation gentiment ironique et le simple rapport de ce qui se pratique dans le monde qui gère correctement.

            Pabizou, ces gens devrait être pendu par les couilles en place publique et transmis par webcam.

            Minute culturelle: on enterrait 6 pieds sous terre parce qu’il était considéré que les miasmes ne passait pas cette distance d’enfouissement

    3. dupontg

      reveillez vous…
      vous etes dejà geolocalisé depuis tres longtemps et bien avant le covid..
      double geo localisation
      -par GPS interne si vous l’autorisez
      -par antenne relais (à moins d’eteindre votre portable ,ce qui est aussi possible en coree)

      1. MCA

        Prendre une boite à cigares métallique au format qui va bien,
        Mettre le téléphone dedans.
        Fermer le couvercle.

        Je demande à voir pour le pistage.

        Éteindre le portable peut ne pas suffire.
        Ce n’est pas parce que le téléphone est en apparence inactif qu’il est muet pour tout le monde…
        Pour une meilleure sécurité il faut enlever la batterie, mais l’idéal est le blindage comme énoncé ci-dessus, facile, gratuit, imparable et pour la remise en route, c’est instantané il suffit de lever le couvercle et le sortir de la boite.

        1. Aristarkke

          Effectivement, sur les smartphones, enlever la batterie n’est pas une mince affaire. Ton idée, c’est une cage de Faraday, n’est-ce pas ?

          1. MCA

            Yes.
            C’est la meilleure sécurité possible.

            Bien entendu lorsque tu retires le tel de la boite il est immédiatement localisé mais aucune indication de suivi de parcours n’est possible pendant un trajet.

            Et après toutes ces précautions, attention à ne pas te faire piéger avec ta carte bleue, ce serait dommage… :o))))

              1. MCA

                Evidemment,

                mais je l’ai toujours sur moi et peux m’en servir à tout moment en cas de besoin pour ensuite le refaire disparaître au suivi.

                Par contre, s’il reste à la maison ça risque d’être difficile.

            1. sam player

              Ah si pour maintenus tu parles de maintenance : un écran d’iPhone ou de Huawei d’il y a 2-3 ans c’est 30€… et 160€ pour un Samsung…

        2. Opale

          Je n’ai pas de boîte à cigares (…) mais une boîte Quality street ça marche aussi alors doc’? (C’était la minute doctissimo avec pub)

          1. MCA

            Si la boite est métallique, oui.

            Pour vérifier tu le mets dans la boite et fermes le couvercle.

            Ensuite tu prends un autre tel pour l’appeler.

            Tu dois tomber sur le répondeur à tous les coups.

            1. Opale

              Premier test non concluant. La boîte ne doit pas être vraiment métallique, c’est sûrement une imitation achetée à Vintimille.

              1. sam player

                Si une partie métallique de ton téléphone touche la boîte… alors la boîte devient un amplificateur d’antenne !

                  1. sam player

                    Il faut que le contact métallique ait lieu sur tout le pourtour du couvercle, du fond et de l’agrafe de ceinture, ce qui n’est généralement pas possible à cause des revêtements (peintures, vernis) qu’il y a sur ces boîtes… il faudrait une boîte en fer blanc… et même mieux : la souder tout autour du couvercle et du fond hi hi…

              2. Al

                Normal, pour que cela fonctionne, il faut en premier lieu placer la boite et son contenu ds ton micro ondes, en principe 10 minutes suffisent

            2. Pythagore

              Le mettre dans l’eau est à mon avis plus efficace. Voir ceux qui téléphonent ds les ascenseurs, pourtant cage de Faraday.

              1. MCA

                Imparfaite, la preuve.

                Je maintiens; une boite à cigares style « café crème » en tôle de fer fermée est un blindage parfait.

                J’ai essayé…

      2. Opale

        France Bleu lit ce blog !!!!

        www. francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-la-france-va-t-elle-nous-pister-nos-smartphones-1585133715

        1. sam player

          « L’OMS, l’Organisation mondiale de la santé a demandé à tous les pays de « prendre les mesures les plus audacieuses pour arrêter la propagation du virus. »

          Raoult doit pas être assez audacieux… ou trop ?

      3. kekoresin

        La triangulation par antennes relais est fastidieuse et coûteuse, deux trucs qui hérissent les poils pubiens de Maman état. A part dans une enquête criminelle ou pour autre motif sérieux, la triangulation n’a aucun intérêt pour les autorités ou pour une entreprise commerciale.

        1. Al

          ce ne doit être couteux qu’en france (à cause des cerfas)

          Ils ont spoté la totalité des téléphone en Allemagne pour voir si ça bouge encore.

          Étonnamment ce sont les habitants de l’ex RDA qui continuent de bouger à fond, les entraînés au capitalisme de connivence depuis le biberon étant beaucoup plus disciplinés

        2. lafayette

          couteux ??? mais non c’est ton téléphone qui négocie au plus près. donc il renvoit lui même l’info… trop drôle.

    4. dupontg

      ne pas oublier que contrairement au smartphone avec carte sim,un GPS routier est totalement anonyme puisqu’il reçoit des signaux de satellites mais n’emet rien du tout

        1. dupontg

          meme en cas de possible emission sur du materiel recent que je ne connais pas ,il faudrait un identificateur individuel equivalent à une carte sim

            1. dupontg

              oui…encore faut il un lien entre l’appareil et l’utilisateur….surtout acheté en espece dans un bazar ou directement en chine

              1. sam player

                Ce lien peut être établi postérieurement lors par exemple d’un abonnement vers un opérateur ou lors de l’utilisation d’un réseau (wifi)

    1. MCA

      Rhooooo,

      Sanctionné? que nenni, pas de chiffres pas de prime.

      Ca tombe bien, on me glisse dans l’oreille qu’elle n’existe pas donc rien à craindre.. :o)))

  10. Léo C

    Interessant:

    https:/ /www.breitbart.com/national-security/2020/03/24/21-million-chinese-cellphone-users-disappear-in-three-months-of-pandemic/

    1. MCA

      Je me suis laissé dire qu’ils revendaient les rats de labo après usage…

      Alooooors? Toujours adepte des rouleaux de printemps? :o)))

      1. Pheldge

        y’a rien que des bonnes choses dans les rouleaux de printemps noiche : je te cite wiki « En Chine, selon les régions, les rouleaux de printemps étaient habituellement mangés à la fête de lichun ou à la fête de Qing Ming (105 après solstice d’hiver), jour de nettoyage des tombes familiales, qui a lieu au printemps. »

        Tu perds rien pour attendre que quand cé que tu viendras, je vais te également préparer des bouchons qui te laisseront un souvenir inoubliable !

        1. MCA

          Mouais,

          ben on va laisser passer le « virus chinois » et tu auras ensuite tout loisir de t’adonner à ta chimie expérimentale si tu veux bien…

  11. MichelC

    « Nous n’entendons pas demander à un enseignant qui aujourd’hui ne travaille pas de traverser toute la France pour aller récolter des fraises » : c’est du 6 Bêtes !

    1. Aristarkke

      Pragmatique, la cousette (avec un O et pas un A).
      Quoiqu’ avec la suppression du U, Victor Hugo aurait un modèle politiquement correct.
      Elle le demanderait qu’elle se ferait envoyer sur les roses…

    1. baretous

      ok ok c’est rien du tout une gripette et donc la chine aurait mis en confinement total la province de wuhan de 60 millions d’habitants comme ça pour un rhume ?

      1. durru

        Absolument.
        Et Macron disait la même chose (« c’est Justine Titgrip ») depuis sa loge au théâtre pas plus loin qu’il y a deux semaines et demi, pour qu’une semaine après il fasse presque une attaque parce que ces réfractaires de Gaulois ne l’écoutent pas et sortent aussi au parc après avoir fait leur devoir citoyen pour faire vivre la démocratie.
        Tout ça c’est d’une cohérence et d’une logique absolues, faut lire aussi les explications de l’Al par ici pour tout bien comprendre.

        1. Tess

          Je rappelle que le Professeur RAOULT n’était pas si alarmiste. Le coronavirus existe depuis toujours mais quand on veut semer la panique et créer une peur irrationnelle c’est toujours bon pour ceux qui veulent garder le pouvoir et asservir le bon peuple. Le problème est que nous n’avons pas les moyens de nous protéger comme les masques et les gants. Là est le scandale et la pénurie a été diaboliquement organisée pour créer un mouvement de panique.
          Il ne s’agit pas de dire c’est juste une ptite grippe car nous n’avons pas eu dans le passé les chiffres journaliers du nombre de morts par la grippe ou avec la grippe (je parle des gens qui ont des pathologies lourdes). Le nombre de morts par suicide sera décompté dans le nombre de morts liés au coronavirus pour faire peur.

          1. durru

            « Le coronavirus existe depuis toujours »
            Pas exactement celui-ci. Le problème c’est qu’on confond allègrement le fait qu’on peut parfaitement maîtriser la situation (ce que Raoult dit) et le fait que la situation serait sans danger (ce que nos dirigeants avaient compris – à tort).

            « la pénurie a été diaboliquement organisée »
            Ouaip, bof, Hanlon – Madelin. Faut se souvenir qu’ils martelaient (en France) que l’Etat a tout ce qu’il faut et allait fournir tout le monde en temps utile. Ils ont rien organisé du tout. Ce serait les surestimer que de les croire capables d’organiser quelque chose.

            « Le nombre de morts par suicide sera décompté […] »
            Que dalle, en France ils ne décomptent déjà pas les décès dans les EHPAD, qu’ils connaissent pourtant très bien. Ni ceux intervenus à la maison, mais là on peut au moins faire semblant de comprendre.
            C’est exactement l’inverse qui se passe, ils baissent les chiffres artificiellement pour ne pas faire monter la colère.
            C’est aussi une des raisons de l’absence des tests systématiques. Ils pensent qu’à la fin du confinement plus personne ne sera positif et qu’ils pourront comme ça cacher l’ampleur du désastre.

        2. Pheldge

          d’ailleurs la grippe saisonnière, c’est tellement connu que c’est banal, provoque tous les ans le débordement des services de réa, la mort de soignants, et l’engorgement des funérariums … Tous les ans, que c’en est lassant …

          1. Pheldge

            devant la baisse sensible du niveau de compréhension, dûment constaté sur la majorité de la population du Blog – 15 sur 18 – j’ai pris la décision unilatérale, à l’unanimité, d’utiliser tous les moyens à ma disposition., notamment la redondance de smileys !

        1. baretous

          j’entends bien mais quel est l’intérêt de mettre à plat son économie pour une grippe somme toute classique ? Ne pas oublier pour ceux qui s’en sortent il reste de lourdes séquelles que n’entraine pas la grippe

          1. Al

            « quel est l’intérêt de mettre à plat son économie pour une grippe somme toute classique ? »

            Un coupable idéal pour nettoyer les écuries d’augias de 11 ans d’impression monétaire débridée * de toutes les banques centrales ?

            Hilary Clinton a ouvert son claque merde pour accuser Trump de la future débâcle économique.

            Les moutons de panurge s’appuient sur le confinement en chine pour valider le notre, mais refusent par contre de prendre les chiffres statistiques du même pays « pasque les chinois mentent » – Encore une incohérence de plus –

            Le cas du diamond donne les mêmes chiffres de mortalité que la corée du sud, mais ce n’est bien sur pas révélateur et on te dit que la létalité c’est 3 % pis c’est tout.

            Tout les épidémiologistes disent que c’est un virus comme un autre, mais ce sont tous des abrutis.

            Ce n’est pas le virus qui est dangereux c’est la panique orchestré et les mesures débiles prises, c’est ça le réservoir énorme de létalité.

            On va se faire rincer de nos maigres reste de propriétaire pour le grand bonheur des jalouses feignasses assorti d’un plus grand droit à fermer sa gueule.

            Et ceux qui se font entuber en redemandent avec des OH OUI, ENCORE

            1. MCA

              « on te dit que la létalité c’est 3 % pis c’est tout. »

              3% c’est bcp.

              Si tu veux une illustration, tu prends un train de banlieue de Paris et tu fais descendre les voyageurs.

              Il y a 30 qui iront directement à la morgue.

            2. Husskarl

              Même réflexion qu’en dessous, oui pour l’UE, oui pour les USA, mais quid de la Chine ? Ils n’avaient besoin de rien eux et pourtant ils ont bousillé leur économie aussi.

              1. Al

                L’intérêt de la chine était peut être d’empêcher à tout prix de contaminer ses clients, la population c’est pas grave y’a du stock.

                Et comme tout confinements, ben c’est raté.

                Ne pas omettre qu’ils ont essuyé les plâtres

                Pour relancer ils pouvaient également compter sur les 3 ou 4.000 milliards de bonds américain, maintenant c’est râpé de gruyère

                1. Husskarl

                  C’est mieux de contaminer les clients pour leur vendre des masques et d’autres ustensiles rigolos.
                  Je ne suis franchement pas convaincu.

              2. Stéphane B

                Pour la Chine, l’intérêt est de détourner l’attention afin de mater tranquillement, sans que cela ne fasse de bruit, toutes les tentatives de rébellion, comme celle de HK ou des Ouïghours par exemple.

        2. Tess

          D’ailleurs faudra qu’on m’explique comment on peut faire des vaccins tous les ans avant que la grippe pointe son nez. Je l’ai dis déjà le vaccin contre le coronavirus est déjà prêt mais ils attendent que tout le monde soit complètement à la ramasse et prêt à s’injecter n’importe quoi pour être sur qu’ils n’auront plus le coronavirus. Balivernes!!!!!!
          Ils ont raté leur coup avec le H1N1 (très peu de gens se sont fait vaccinés)

          1. dupontg

            de toute façon pour fabriquer un vaccin efficace à 30% (chiffre du rapport de la sante publique) un simple jus de carotte injectable suffit (ou autre selon les gouts de chacun)

          2. Higgins

            Le vaccin anti-grippale de l’année N est normalement fait à partir du virus de l’année N-1. C’est logique puisqu’on ne connaît pas le virus qui sévira l’année N. Le vaccin n’empêchera jamais d’attraper la grippe mais il atténue les effets de celle-ci.

      2. Tess

        C’est sûr que la Chine est une référence en matière de libertés individuelles. Bonne occasion pour fliquer tout le monde et mettre la ville qui a plusieurs laboratoire dont l’ancien ministre le drian est allé inauguré en grande pompe.

        1. Husskarl

          Comme si ils avaient besoin d’un prétexte, ils font ce qu’ils veulent en matière de flicage.
          En Europe, cette excuse tient la route, en Chine non.

          1. Tess

            Ils se servent de l’exemple chinois pour faire la même chose en Europe car les chinois « ont super bien géré l’épidémie »dixit tous les abrutis.

              1. lafayette

                C’est dur de faire vivre une population comme des rats, sans qu’ils ne contractent pas une maladie de ce type.

                C’est la nature qui régule les excès. Si cela ce trouve dans quelques années, ils vont nous sortir une nouvelle théorie sur la fin des dinosaure et qu’ils sont mort de la grippe….

                Macron il se met en scène…

            1. Husskarl

              Oui l’Europe s’en sert c’est évident.

              Maintenant, ça n’explique pas du tout pourquoi les chinois auraient foutu en l’air leur économie. C’est la vraie question. Si c’était si bénin, ils n’auraient pas lâché 1€ pour quelques vies. L’argent étant leur seule déité.

              1. Tribuliste

                Les chinois ont largement les moyens de créer une secousse mondiale. Ils ont le personnel, les compétences, les ressources et l’endoctrinement capitalo-communiste pour relancer la machine sans sourciller. Quelques milliardaires chinois de moins permettront d’en générer 2 fois plus à la reprise.

                1. Husskarl

                  Je ne dis pas le contraire, mais je faisais obstacle à ceux pour qui l’incompétence règle tout. Ici ce n’est pas cohérent.

                  – Soit la maladie à des aspects inconnus beaucoup plus graves
                  – Soit les chinois ont bien réfléchi avant de déclencher l’opération « on rachètoutabapry »

                  1. Tribuliste

                    En tout cas ils ferment leur frontières, il semblerait que les aspects sanitaires aient de nouveau pris le pas sur l’économie. J’aime bien le « rachètoutabapry » , en bon parano qui se respecteje pense qu’au fond cette crise va accélerer cette procédure d’expansion (technique, terres, matières premières et entreprises) qui se terminera en affrontement direct avec les youhessay. On verra, en tant que petit on devrait se rapprocher de la russie mais…

  12. Ribus

    Illustration de la forme soviétoïde qu’a pris feu la démocratie libérale avancée d’un Giscard désormais cacochyme mais ayant sans doute bénéficié d’un dépistage. Car nos pseudos libéraux sont bien plus près des communistes staliniens que des libéraux dont ils se réclament. Le principe est simple : l’individu même avant sa naissance appartient à l’État et l’État regarde tout, décide de tout, contrôle tout, sanctionne tout. Dans un monde immonde comme celui-là, toute initiative, action, réalisation individuelle, toute pensée même non validée et non subventionnée par l’État est impitoyablement détruite. Ce petit virus nous aura montré la réalité terrifiante de notre régime politique : un goulag idéologique où tout le monde est en liberté surveillée. Le caractère totalitaire de ce régime est de plus en plus communément admis mais ceux qui concourent à sa terrible coercition soit n’en ont pas toujours conscience, soit le nient. N’en doutons pas, Raoult, sommité de stature mondiale sera écrasé et balayé par notre État prédateur, comme le fut avant lui, par exemple, un Maurice Allais, physicien et prix Nobel d’économie.

    1. Lebuchard courroucé

      Maurice Allais, un grand bonhomme !

      Allais manifestera toujours une hostilité viscérale aux enrichissements sans travail, aux excès de la finance et aux politiques monétaires qui les encouragent…

      « En tous cas, l’adoption d’une monnaie unique doit être soumise à un référendum. C’est au peuple français, et à lui seul, qu’il convient de décider de son avenir. En aucun cas, il ne saurait être dépouillé de ce droit inaliénable par quelque groupe que ce soit. Conduire aveuglément l’Europe à marche forcée ne peut finalement aboutir qu’à rendre une véritable Europe définitivement impossible »

  13. LaVitreCassée

    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-674-personnes-sont-mortes-au-7eme-jour-de-confinement-l-avis-du-conseil-scientifique-attendu-suivez-notre-direct-23-03-2020-8285742.php

    Voilà qui est malin, on le donne seulement aux cas graves (sachant que Raoult a bien précisé que cela ne sert à rien…) et on peut dire « voyez, ça marche pas ce truc… »

    Par contre, j’espère que Raoult ne lâchera pas l’affaire, si il réussit à démontrer l’efficacité de son traitement, le gouvernement devra rendre des comptes sur le temps perdu en tergiversations et le nombre de morts en conséquence.

    1. Janus

      Un hôpital new yorkais a suivi intégralement le protocole défini par Raoult et constate après quelques jours la baisse très sensible de la charge virale. Raoult dit bien que lorsque le malade est en réanimation, il n’est pratiquement plus chargé en virus, mais les réactions inflammatoires massives lié aux réactions immunitaires anarchiques deviennent elles mêmes très difficiles à enrayer et le taux de décès est important. Il insiste sur le fait qu’il faut traiter selon son association de médicaments dès le début de l’infection au virus : D’où le dépistage systèmatique

  14. Tribuliste

    Pendant que la crise se précise l’UE ne perd pas le nord et l’élargissement à l’Albanie et Macédoine du nord est relancé… Du pur bonheur 🙁

    https:/ /www.lesechos.fr/monde/europe/elargissement-lue-accepte-de-negocier-avec-skopje-sous-conditions-pour-tirana-1188132

        1. sam player

          Je ne suis pas d’accord avec l’utilisation du mot technocrate : si c’était des technocrates on n’en serait pas là : un technocrate fait une analyse de la situation et prend des mesures de façon assez froide et direct sans tenir compte des émotions ressenties ou des considérations politiques d’appareil
          Avec de purs technocrates on n’en serait pas là

            1. kekoresin

              Des « bureau-grattes » – c’est moins efficace qu’avec une ponceuse excentrique, le résultat est dégueulasse, mais ça les occupent 32 heures par semaine…

              1. kekoresin

                Ou est mon Bled ? « occupe » – à copier 200 fois sur du PQ ! Kékorésine, t’as vu le PQ ? Y’en a plus ? Allez, file au magasin ! Je te fais un papier pour te déconfiner une heure de la cuisine…

                1. Aristarkke

                  Qu’y prépare-t-elle pour être aux fourneaux deux bonnes heures avant la période normale ? Des carbonades flamandes ou ce genre de goulash ???

          1. durru

            T’as oublié un détail, Sam : la définition que tu donnes du « technocrate » c’est juste l’idéal à atteindre. Tu oublies avantageusement que les « technocrates » en question, tout comme les bureaucrates ou les imbéciles qui nous gouvernent (t’as remarqué le « ou », n’est-ce pas ?) sont d’abord et avant tout *humains* (pas comme toi, hein !).
            Du coup, imparfaits, du coup, corruptibles, etc. Dans le système actuel, c’est pas l’étiquette qui compte…
            J’en connais ailleurs de vrais « technocrates » qui ont tourné casaque dès qu’ils ont vu les avantages du monde politique (entre autres).
            Par ailleurs, « sans tenir compte des émotions ressenties » : par eux-mêmes ? Dans ce cas, oui, ça pourrait être une bonne idée. Si c’est par rapport aux autres, c’est la pire des « solutions », c’est exactement ce qui mène dans le mur notre équipe de joyeux shadoks.

  15. Rick Enbacker

    Macron masqué qui visite l’hôpital militaire de Mulhouse.
    C’est à moins de 1 km de l’Elysée ? Et il avait pu avoir un masque, lui ?
    Je croyais que ça servait à rien quand on n’est pas contaminé…
    Et il avait son attestation dérogatoire de sortie ?

    1. Léo C

      Ça y est, il vient de nous lancer l’opération Résilience.

      Lorsque la pandémie sera vaincue, nous aurons l’addition. Côté impôts et taxes, comme ils savent nous les pondre, nous devrions être servis.

      Fisc fucking.

    2. dupontg

      oui ,j’ai pu constater aussi que les medecins cubains qui descendaient de l’avion en italie portaient des masques..
      A moins que ce ne soit de peur de contaminer les italiens ?
      Decidement la polemique sur les masques jean qui rit et jean qui pleure n’est pas prete de s’eteindre

  16. glot

    Macron se fend d’un discours à Mulhouse pour annoncer qu’après la crise sanitaire, il faudra en tirer tous les enseignements et qu’ un vaste plan SOCIALISTE en direction du système de santé sera annocé !

    1. Tess

      Son plan est simple : NAZIONALISATION, NAZIONALITION NAZIONALITION !!!!! Réponse : – Mais non, c’est un libéral de drouate !!!

  17. dg

    Personnellement je ne sais pas trop quoi penser.
    Le nombre de mort qui s’empile quotidiennement est tres anxiogène mais on n’a pas d’idée du nombre réel de gens qui ont été infectés. Le taux de mortalité est donc difficile a estimer. Si l’on prend le modèle du navire de croisière que cite svt raoult, il est de 1% chez des sujets assez agés, avec un taux d’infection en milieu fermé de 30% je crois.
    Ce n’est pas énorme finalement (meme si c’est pire que la grippe) mais sur des milliards de gens non immunisés, ça va faire quand même un gros chiffre. Sans parler de la cinétique, avec un pic étroit qui va déborder les capacités des systèmes de santé de la plupart des pays. Il y aura les morts directs et les morts indirects.
    A titre d’exemple, les réas vont être plus regardantes sur les critères d’admission. les patients avec des maladies sous jacentes graves (cancers metastatiques par ex) et une esperance de vie limitée (quelques mois) ne seront plus admises pour ne pas emboliser le système alors qu’auparavant on leur aurait donné une chance. Mais, juste pour gagner quelques mois de vie supplémentaire, au mieux. Idem pour les vieux polypathologiques
    Je suis vraiment curieux de voir ce que les chiffres donneront dans 6 mois. Enorme catastrophe sanitaire genre grippe espagnole (on espere que non) ou finalement moins grave que ce que l’on pouvait craindre? honnêtement, c’est difficile à dire;
    Seul certitude, l’impact économique lui va être absolument catastrophique. Et sur nos libertés…..

    1. durru

      Pour Diamond Princess : environ 3700 à bord (dont l’équipage et un bonne minorité de jeunes, quand même) et 712 contaminés, pour 10 décès jusqu’à présent (il y avait 7 quand Raoult avait pris ce cas comme exemple, donc 1% pile).
      Il a raison sur le fait qu’il y avait une population plus âgée que la moyenne, mais elle était aussi en meilleure santé que la moyenne (des malades chroniques ne vont pas partir en croisière, à mon avis). Je crois qu’à la fin ça s’équilibre. Donc une mortalité entre 1-1,5%.
      La seule question, c’est à quelle population infectée totale on applique ce pourcentage…
      Et, en cas d’infection quasi-simultanée, il y a effectivement les morts indirects, de par l’incapacité des systèmes de santé à tout gérer.

      Pour ce qui est du nombre de gens réellement infectés, vaut mieux regarder du côté des pays qui font des tests massifs, comme la Corée du Sud ou l’Allemagne. Mais il faudra attendre que ça se calme pour pouvoir calculer une mortalité là-dessus. Comme pour Diamond Princess, on risque de compter les morts pour encore un petit moment.

      Rien à redire sur l’impact économique ou social.

    2. MCA

      @dg 25 mars 2020, 20 h 36 min

      « mais on n’a pas d’idée du nombre réel de gens qui ont été infectés »,

      On peut le connaître en partant du nombre de morts qui lui est connu (présupposé : on compte les morts honnêtement c’est à dire en incluant les morts corona à domicile, EHPAD, etc…).

      Nb de contaminés =Nb de mortsX800

      Donc ce jour il y a 1700 morts ce qui fait 1.360.000 contaminés.

      Mais le nombre de 1700 est le nombre de décédés dans les hôpitaux uniquement, il faut y rajouter les morts du corona en EHPAD et les morts du corona à domicile (qui ne doivent pas encore être très nombreux pour le moment).

      A la louche Aristarrkienne, 2 000 000 de contaminés actuellement, on ne doit pas en être loin.

  18. Stéphane B

    Euuhhhh si j’ai bien compris, on manque de test. Et quand un généticien dit qu’il sait les faire dans son laboratoire du CHU de Lille, on lui répond que seul un biologiste est habilité à lire lesdits tests. Y aurait pas un truc qui tourne pas rond une nouvelle fois dans un pays soit-disant en guerre.

    https:/ /www.franceinter.fr/societe/depistage-du-coronavirus-le-coup-de-gueule-d-un-geneticien?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1585117487

    1. P&C

      Un Médecin biologiste hein.
      Cerfa A38, toussa.

      Franchement, pour faire une PCR et interpréter son résultat, être technicien biologiste suffit.

  19. MCA

    IL y a une chose qui me sidère dans cette affaire :

    Il n’y a pas de masques pour la population alors qu’ils sont indispensables.

    En en portant un je garde mes postillons, la personne d’en face en en portant un garde les siens.

    Est-ce si compliqué que ça de comprendre, contrairement à ce que racontent ces crétins de communicants, que si tout le monde porte un masque tout le monde garde ses postillons?.

    Va-t-il y avoir un politique sensé qui prenne le micro et dise la chose suivante ? :

    1 – Les masques sont indispensables pour les raisons évoquées
    2 – Nous n’en avons pas
    3 – Voici une vidéo qui va vous apprendre comment en fabriquer de sommaires mais efficaces.
    4 – A partir de ce moment, toute personne sortant dans la rue aura obligation d’en porter un.

    Trois couches de tissus; deux élastiques de mercerie, une agrafeuse et je vous confectionne une masque rudimentaire en deux minutes , lavable et réutilisable à profusion après désinfection à l’eau de javel.

    Coût de revient nul, efficacité certainement équivalente aux masques chirurgicaux FFP1 fabriqués en non tissé et qui doivent être renouvelés toutes les trois heures.

    Si un politique sensé lit ce blog, qu’il s’empare de l’idée et fasse le nécessaire pour l’imposer.

    Merci à lui!

  20. Stéphane B

    Discrimination territoriale. Le confinement allégé dans les banlieues pour ne pas « mettre le feu »
    https:/ /www.breizh-info.com/2020/03/25/139515/discrimination-territoriale-le-confinement-allege-dans-les-banlieues-pour-ne-pas-mettre-le-feu/

    Et nous pauvres cons, nous prenons 135€ dans la gueule à la moindre incartade. En plus de la communication nulle du gvt, du fait que nous sommes en guerre, enfin soit-disant, on continue à baisser le froc pour prendre leur bit. bien profond. En plus d’une incompétence crasse, ils font preuve d’une lâcheté qui n’a d’égale que leur ego surdimensionné.

  21. Pheldge

    Une lueur d’espoir ? Sondage « 55 % des Français jugent que le gouvernement n’a pas pris la mesure de la gravité de la situation, 79 % considèrent qu’il ne sait pas où il va. »
    lefigaro.fr/politique/sondage-la-confiance-des-francais-envers-l-executif-en-chute-libre-20200325
    Ça vient tempérer un peu l’enthousiasme de le Point qui annonçait hier :
    lepoint.fr/politique/popularite-macron-et-philippe-en-forte-hausse-en-pleine-crise-sanitaire-selon-un-sondage-25-03-2020-2368759_20.ph

      1. Tribuliste

        A mon avis la direction empruntée est parfaitement consciente, ils sont nuls mais leurs plans sont limpides.
        Et il semblerait que les sondés ne réfléchissent plus au moment de voter 😀

        1. sam player

          Perso je dirais qu’il est comme un lapin dans les phares d’une voiture… un coup à droite, un coup à gauche… et paf le lapin…

          1. Al

            Au fait sam, j’ai lu une blague marrante qui m’a fait penser à toi pendant que tu faisais l’absent et que t’attendais des mots d’inquiétude ^^:

            – Papa, c’est quoi l’empathie ?
            – C’est la capacité à se mettre à la place des autres
            – Comme toi sur les places handicapés ?
            – Voilà.

            1. sam player

              Hi hi

              Ça me rappelle le papillon qu’on avait mis à un gars au boulot qui se garait sur les places handicapés vu l’heure où il arrivait le matin :

              « La connerie n’est pas encore considérée comme un handicap, garez vous ailleurs ! »

                1. sam player

                  Hi hi
                  Non mais rigole pas, je me dis qu’un jour, pour les kits de distri hi hi, ça va arriver, statistiquement parlant… j’en suis à plus de 250…

  22. Higgins

    Dites adieu a vos petits vieux : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/03/25/exclu-trier-les-vieux-malades-du-coronavirus-les-instructions-officielles-publiees/

    1. Opale

      Une amie infirmière en réa dans un grand hôpital proche de chez moi m’a dit que la sélection en réa commençait déjà : les plus de 50 ans (50!) sont éjectés d’office.

      1. Husskarl

        Le taux de mortalité/complications est il vraiment celui donné par les journaux ? Parce qu’en dessous de 50 ans normalement, il ne se passe pas gd chose

        1. Opale

          A priori de ce que j’ai compris, l’âge choisi est plutôt arbitraire, c’est une décision « locale ». Honnêtement je ne sais pas si le taux de létalité donné est correct, je pense (mais c’est juste un avis non médical) qu’il est biaisé par le fait qu’en réa, submergée, on ne soigne plus, ce sont des mouroirs (voir l’Italie)… Le taux de létalité devrait baisser si l’on se met enfin à utiliser l’hydrochloroquine, au lieu d’attendre que les gens claquent.

          Par contre les complications sont possibles à tout âge : des amis dans la trentaine l’ont eu, et les complications respiratoires ne sont pas un mythe. Ils n’ont, pour être claire, pas de terrain de complication en plus (pas de maladie cardiaque, pas de spasmophilie, pas d’obésité, etc.).

      2. Aristarkke

        Dans le monde du travail, c’est déjà une règle y compris dans les boîtes où des patrons recherchent de l’expérience, vous dis-je, de l’expérience…

    2. sam player

      Bah au moins, c’est écrit c’est clair et ça devrait faire réfléchir ceux qui pensent que notre système est le meilleur du monde et que nous sommes tous égaux devant les soins… foutaise… mais c’est logique dans toute situation et encore plus dans une situation de pénurie…
      Ceux qui s’en offusquent croyaient juste au père noël…
      En fait c’est comme aux USA quand votre assurance santé refuse les soins, sauf que chez eux c’est conforme au contrat signé… euh il est où le contrat en france ?

      1. Aristarkke

        Il est chez l’Etat qui en modifie les clauses unilatéralement au fil du temps et de SES besoins, ceux de la Nomenklatura ayant droit à traitement spécial non aligné sur la tendance.

    3. Tribuliste

      Bah qui coûte cher et qui a le pouvoir d’achat? Pourquoi se priver de ceux qui polluent le paysage à coup de campings cars et de permanentes…de couleur blanche? Et blanc… c’est pas plutôt ça le fond du problème?

      1. Al

        c’est vrai qu’en septembre octobre ils nous cassent les bonbons à rouler à 30 sur les départementales pour observer les nids de cigogne.

  23. Higgins

    Un article dont mes conclusions ne devraient guère vous surprendre : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/03/25/bernard-beauzamy-et-si-on-avait-choisi-de-ne-pas-confiner-que-se-serait-il-passe/

    1. sam player

      Dire « ne rien faire » est un peu idiot, il manque l’option masques + «tester tout le monde » qui ne coûte pratiquement rien vs 6 semaines de confinement… et même en cas de manque d’équipement on aurait pu au moins confiner les personnes fragiles… et puis ceux ou celles qui font pas gaffe : Darwin…

    2. Lorelei

      On nous a confinés pour éviter que les hôpitaux ne soient submergés et que la vague arrive plus doucement. Par contre, le tsunami économique, on va se le prendre en pleine face et sans masque ni gestes barrière…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Mais non, Lemaire et Lagarde sont là. Et si Lemaire veille, Lagarde a vu.
        Ils vont imprimer tous les biftons nécessaires, qu’on te dit. Donc pas de problème.

      2. Dr Slump

        En parlant de masque, hier ça m’a fait rire, à la Poste, de voir les postiers nous surveiller pour qu’on garde nos distances, tandis que la plupart des clients n’avaient pas de masques, et devant les machines d’affranchissements, je les observaient qui se touchaient le nez, la bouche, les n’yeux, les n’oreilles, et mettre leurs mains pleines de doigts partout sur la machine… 😆
        et bien sûr, pas un seul flacon de GHA en vue, pas un préposé pour désinfecter les machines avec les lingettes. J’ai eu envie d’en faire la remarque à la grosse à l’entrée, mais j’ai été pris d’un gros rin-nafout’ merdalors!

        1. Nemrod

          Ah pour appliquer un protocole strict de désinfection tu peux les oublier ceux là…débordé des la naissance ou presque.
          Pour info chez moi
          – désinfection comptoir et porte toutes les 10 minutes et systématique si état grippal ou rhinite ou si ordo suspecte.
          – pharmacie entièrement javelisée tous les soirs
          – dakin obligatoire sur les mains pour tout client avant d’entrer.

          Alors la Poste…

  24. Higgins

    Quant à celui-ci, comment ne pas l’approuver : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/03/25/pourquoi-leffarante-gestion-de-crise-par-les-pouvoirs-publics-demontre-lurgence-dun-electrochoc-de-letat/

  25. Higgins

    En plus, c’est bête : https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2020/03/26/nouveaux-resultats-positifs-pour-lhydroxychloroquine-contre-le-coronavirus/#more-18710

  26. baretous

    Agnès Buzyn vient d’être nommée « conseiller bénévole* sur le suivi du Covid-19 » au sein d’Unicancer.
    Pour info, Unicancer est domicilié 101 rue de Tolbiac à Paris ; toujours pour info, l’INSERM est domicilié aussi 101, rue de Tolbiac à Paris ; encore pour info, le mari de la susdite fut jusqu’il y a peu le patron de l’INSERM qu’il n’a quitté que sous la menace d’un scandale pour conflit d’intérêts.

    sympa non ?

    1. kekoresin

      Elle s’est demandée ce qu’elle ferais de sa vie après la fessée parisienne avant de se saisir de son téléphone avant de traverser la rue copinage. Macron a raison, c’est facile de trouver du taf !

      1. Al

        A propos de fessée, et comme le coronamachin masque * l’essentiel, larem à fait 1.67 % au premier tour des municipales (communes de + de 3.000 clampins)

      2. MichelC

        En l’occurence, elle a traversé DEUX fois la rue. Aller retour.
        Je suis ébahi devant un tel effort surhumain surtout en France.
        Parions que ce poste sera bientôt grassement rémunéré malgré la com éhontée.
        Disons dès demain, on ne se refait pas.

      3. theo31

        Suffit d’ouvrir bien grand la bouche.

        Je cherche des employées pour ma reconversion. Il n’est jamais trottoir pour recommencer à zéro.

  27. Higgins

    Notre psy préféré vient de sortir une série posts roboratifs par ces temps difficiles, c’est là et c’est à lire : http:/ /psychotherapeute.blogspot.com/

          1. MichelC

            Il faudrait que je passe la recette au voisin du dessous. Ils ont de la peine à maîtriser le môme, vue les hurlements de la mère.

            1. durru

              Tiens, rapport au message de Sam plus bas, Noël c’est dans 9 mois ! Une crèche vivante en confinement, c’est ça l’idée ?

                    1. Al

                      ^^

                      Nous sommes sur la bonne voie, les usines à capotes sont fermées et la pinurie guette, d’après Durex

    1. Aristarkke

      C’est donc toi qu’as enduit le Major d’erreur ! Si on avance les horloges et pendules d’une heure, la journée est réduite à 23H et non pas augmentée à 25H.
      Va falloir que tu reconsidères le nombre de fillettes de Duvel que tu t’autorises chaque jour… 😈

  28. MichelC

    Quand on voit cs crétins recevoir une petite pétasse blonde à tresse, et le traitement réservé au Professeur de Marseille, un des meilleurs mondiaux, j’en ai la nausée.
    Et au fait, ou en est l’enquête sur les menaces faites la nuit à ce spécialiste?
    Bizarre, quand c’est des proches du pouvoir, les coupables sont trouvés en moins de 24 heures.
    Comme quoi, il y en a qui sont plus égaux que d’autres.
    Sacrée bande de TDC.

    1. Aristarkke

      C’est grâce à cela (par les téléphones mobiles) que l’on a pu mesurer que quasi 1/5me des Panameens étaient repliés en province, sur des positions longuement préparées à l’avance…

      1. sam player

        Ça va plus loin là, car les éléments communiqués aux instances par les opérateurs seront nominatives.
        Pour Panam, c’était juste un résultat en % (d’une requête) fourni par les opérateurs

    2. John John

      C’est espèce de bâtards ont compris qu’on va leur couper la tête
      ou sinon, au moins, ils iront casser de la pierre à la pioche => car la nuit, on ressent encore et toujours les coups dans les os (du vécu).

        1. John John

          Aristarkke,

          ils ont voulu la gloire,
          ils auront Sainte Hélène,
          ou, juste, Cayenne.

          Monsieur Guillotin,
          c’est pour les punk a chien.
          C’est la terreur,
          c’est une horreur.

  29. Sylvielg1

    Avez-vous bien entendu la première phrase du message officiel qui passe sur les radios ?
     » Si vous avez de la fièvre et des maux de tête, vous êtes peut-être malade « .
    Ha bon ?

  30. Maria

    Je vis en Italie et je voulais juste préciser que malheureusement, le succès de l’éradication du virus à Vo n’a pas été généralisé. En gros, on est tous confinés depuis déjà 3 semaines et aucun tests massifs ne sont organisés dans le reste du pays… même stratégie qu’en France donc.

    1. Lorelei

      Une question: en Italie, les gens ont ils continué à aller travailler ou le confinement a t-il été total dès le départ comme en France?

      1. sam player

        Le confinement n’est pas total en france et loin de là. 50% des salariés bossent dans les conditions habituelles… chiffre lu à plusieurs reprises…
        Exemple : au 20/03 (sondage Odoxa) : 25% en télétravail et 28% en chômage partiel

        Bon, les fonctionnaires hors APHP, ils doivent être chez eux… ils coûtent moins cher et ne doivent pas être comptés…

        1. sam player

          Ma femme de ménage est aussi en télétravail, c’est elle qui a décidé : elle m’écrit des mails pour me dire ce qu’il faut que je fasse comme ménage…

            1. sam player

              Bah nan : c’est impossible de trouver une femme qui sache faire correctement la cuisine, le ménage, le repassage, l’amour et qui aient des conversations intéressantes…

                1. sam player

                  J’ai connu mon ex-femme dans un groupe inséparables de 3 copines en fait… c’était impossible de les avoir en tête à tête séparément…
                  Alors il a fallu les inviter toutes les 3 au restaurant et chacune s’est mise à vanter ses mérites, qui au lit, qui en cuisine, qui dans sa culture…

                  1. Aristarkke

                    Au lit, c’était aussi impossible de les avoir séparément ?
                    C’est pour l’ADP qui ose pas, vu le rouleau à pâtisserie en maraude autour de sa tête…

                1. sam player

                  Arghhh encore une qui va faire du mal à mon p’ti cœur… 😥

                  Je suis en convalescence… trop rien à offrir pour l’instant… je me distrais juste… 😉

        2. Lorelei

          C’est vrai qu’un certain nombre d’entre nous continuent à travailler.
          J’ai un biais d’observation. Car dans mon domaine d’activité (rénovation du bâtiment), l’arrêt est total. Il n’est pas possible de rentrer chez les gens pour travailler. Les personnes refusent.

          1. Aristarkke

            Plombier, ceux qui refusent sont ceux sans fuite ou panne de chauffage en marche ou d’eau chaude qui refusent…
            Avec panne d’eau chaude, j’ai pu aller *deux* fois chez la même cliente sur deux jours et qui a oublié de s’en plaindre, bien au contraire…

      2. Maria

        Les écoles ont été fermées en premier dans le Veneto, puis en Lombardie dès fin février. Le confinement de Vo a commencé très tôt (début février) et des tests ont été réalisés sur toute la population.
        Mais le confinement national n’a été décrété que le 8 mars, entrainant des départs massifs de population qui travaillaient au nord vers le sud du pays, emmenant donc le virus avec eux.
        Donc non malheureusement, le confinement n’a été ni total ni respecté dès le départ pour endiguer l’épidémie.
        Depuis la semaine dernière, c’est un crime (donc amende + passage ultérieur au tribunal) de se déplacer sans raison valable: travail (seuls quelques secteurs), extrême urgence, santé ou pour aller acheter de la nourriture. Même ceux qui sont restés dans leur maison de campagne ou dans leurs familles ne peuvent plus rentrer chez eux, ils doivent tous rester où ils sont jusqu’au 3 avril (date officielle pour l’instant, mais on parle déjà de prolonger jusqu’à mi avril, après Pâques). Tous les bureaux sont fermés, les gens travaillent de chez eux quand et comme ils peuvent (et avec leurs enfants à la maison), ce qui ne peuvent pas sont au chômage technique.

  31. kekoresin

    Dis patron, c’est quoi cette histoire d’être interdit de FB pour un papier de décembre si j’ai bien compris ? T’aurais pas encore critiqué un de nos politiques dévoué à la cause du bien être collectif ?

    1. Je pense que le bannibot de FB tourne à plein régime actuellement ; pour le moment, j’arrive encore à faire ce que je veux, le bannissement n’a pas eu lieu, mais ça pourrait ne pas durer.

      1. Dr Slump

        Je suis sûr qu’il y aurait plus d’un « punk hashien » pour te prêter son mur FB si ça devait arriver. Censure, tu ne passeras paaaas!

      1. Pheldge

        … ou « son mari » ! keko, faut apprendre à vivre avec son temps et ne pas rester prisonnier des stéréotypes sexués 😉

      1. kekoresin

        Aux dernières nouvelles oui, ça foutait le bordel. Les autochtones avaient tendance à sortir du département pour s’accoupler en dehors de la famille 🙂

        1. Al

          La vrai raison est que les addictologues ont alerté que ça allait provoquer des arrivées massives ds les hostos, sevrage trop brutal

  32. Aurel

    Bon, l’état maman ne peut pas tout et même probablement rien.. Ceci dit, je me permets de revenir sur le sujet des respirateurs.. (Médecin au samu, ce qui ne vaut aucun argument d’autorité ou autre…) Solution testée à ma connaissance dans des conditions validées par les autorités scientifiques et les études afférentes pour la première fois lors de la fusillade de Las Vegas. Où tous les patients nécessitant d’être ventilés avaient un profil similaire (hémo-pneumothorax, pas de SDRA immédiat, capacités pulmonaires comparables etc..) Cette expérience a effectivement été validée avec un niveau de preuve assez faible mais pour le moment utilisable pour la traumatologie.
    Pour en revenir au sujet précis (coronavirus), les patients présentent des profils ventilatoires extrêmement variés quoique typiques du SDRA.. Ce qui nécessite donc des paramètres ventilatoires propres à chaque patient et potentiellement évolutifs heure par heure. Un respirateur de réa (ou de transport type Monnal T60) peut effectivement délivrer un volume de ventilation caractéristique du SDRA pour 4 à 6 patients, mais la PEP, la pente et la pression de plateau ne peuvent être modifiées individuellement, ce qui dans le cas du Covid pose manifestement un problème grave au vu des données scientifiques actuelles.
    Donc aucun problème à mon sens pour la ventilation artificielle pour les pathologies traumatiques, pour les pathologies virales ou bactériennes, attention aux idées reçues..
    Bien à vous!

    1. Aristarkke

      Oui, c’est sensé. Mais nous sommes en guerre et j’imagine qu’alors, les chirurgiens et médecins militaires font plutôt ce qu’ils peuvent ou imaginent pouvoir faire, sans trop regarder le mode d’emploi.

      1. Dr Slump

        Pitié Ari, ne reprends pas les éléments de langage des bonimenteurs qui nous gouvernent, « nous sommes en guerre », non, nous sommes confinés, le personnel médical est traité pour le coup comme de la chair à canon, sur la ligne de front sans arme ni protection, pendant que eux se taillent des crayons de papier et se les carrent sur l’oreille.
        Par contre, si c’est la guerre qu’ils veulent, qu’ils continuent ainsi, pas de doute ils l’auront.

        1. sam player

          Euh… nous sommes en guère… guère de masques, guère de tests, guère de lits d’hôpital, guère de respirateurs, et même guère d’écouvillons de prélèvements qui ne sont pourtant que de banals cotons tiges stériles (lu dernièrement)

          1. durru

            Guère d’enzymes pour fabriquer les tests (dixit le généticien un peu plus haut)…
            Et je suis sûr que la liste reste ouverte. Même si Macron n’a prononcé le mot que six fois (et on a déjà le compte).

            1. P&C

              Enzymes que l’on commande surtout… à l’étranger.
              De même que les amorces.

              Pourtant, la TaqPol et la transcriptase inverse, elles sont hyper connues, et hyper faciles à fabriquer (pas de modif post traductionelle, que dalle…).

              On paye le faible développement du secteur de la biotech n’est pas très développé en France…
              Si vous saviez le nbr de biologistes qui se sont reconvertis ou qui se sont exilés faute de trouver du travail en France…

              1. durru

                J’allais dire que voici une belle opportunité d’affaire…
                Mais non, pas en France 🙁 Le vaillant entrepreneur se retrouverait illico avec toute la production bloquée en attendant (quelques années) la signature de toutes les dizaines de cerfas nécessaires. Et il devrait se considérer heureux de ne pas se retrouver avec une enquête sur le dos pour mise en danger de la vie du train-train de l’Etat.

        2. Aristarkke

          Je reprends la grotesque logorrhée du Flop Joene pour montrer que ce n’est que du verbiage de « communicant » et non une description sérieuse de la situation. Quand tu es en guère, le respect des procédures établies est déjà difficile, alors en créer de viables et praticables dans le stress !!!

      2. Aurel

        Mouais.. Alors le jour ou tu verras un chirurgien régler un respirateur, fais une vidéo et tu auras des millions de vues sur YouTube! 😉 Blague à part, le mode d’emploi on le connait parfaitement, et c’est effectivement envisageable pour de la traumatologie à la phase initiale. Pour un SDRA, il ne s’agit pas d’envoyer bêtement de l’air dans un poumon. Des règles extrêmement précises doivent être respectées avec des dizaines de réglages différents pour 1 seul patient.. Qui ne correspondront plus au voisin l’heure d’après au risque d’aggraver ses lésions pulmonaires. Donc en théorie faisable, en pratique impossible.. Le vrai besoin est d’avoir des respirateurs (de mémoire la Chine en a envoyé 20000 à l’Italie la semaine dernière…). Si ventilation pas optimale, aggravation pour tout le monde, donc pas de bricolage envisageable dans ces cas..

        1. Al

           » doivent être respectées avec des dizaines de réglages différents pour 1 seul patient. »

          Et d’après ce que je sais, réglage à modifier au fil du temps en fonction de l’état du patient, si tu pouvais con ou infirmer ?

          1. Aurel

            Je confirme.. Paramètres ventilatoires extrêmement compliqués et souvent variables d’heure en heure pour un patient en SDRA.. Éventuellement introduction de monoxyde d’azote, mise en décubitus ventral pour essayer de recruter la capacité pulmonaire restante etc… Sinon ECMO mais là les machines sont encore plus limitées que les respirateurs..

            1. Aurel

              ECMO= Extra Corporeal Membran Oxygenation.. Globalement posés par des chirurgiens vasculaires parce que les canules sont d’une taille monstrueuse, parfois les réanimateurs formés, les urgentistes quasi jamais.. Médecin Samu je ne l’ai jamais fait.. Je connais le principe et les voies d’abord mais c’est pas un truc qu’on fait les pieds dans la boue au fond d’un fossé..

      1. John John

        Mouai.

        Il faut que l’ancien président parte.

        Donc, tous comptes fait,
        j’ai eu la mauvaise idée,
        de créer la Légion de Paris.

        Qui ose gagne.
        Et, je n’ai rien à perdre sauf ma vie.

        Sur trois personne,
        une m’a dit oui.
        Donc, c’est possible.

        Cordialement,
        John.

    1. kekoresin

      Kékoboom ! J’en crame du ausweis pour aller consoler de la con-finnées et comme Sibêêêête dit que se protéger les extrémités ne sert à rien…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.