Il est grand temps de relancer quelques chantiers sociétaux

Bon, le mariage homosexuel, c’est fait. L’égalité et la sexualité genrée à l’école, c’est fait, à fond. Retourner à Florange en serrant des fesses, c’est fait aussi. La courbe du chômage qui s’inverse et fait des petits loopings rigolo, c’est bon, c’est fait aussi. Tout est bien en ligne. La croissance repart autant que les impôts baissent, bref, c’est le bonheur. Il est plus que temps de relancer un ou deux chantiers sociétaux.

Bien évidemment, avant de se projeter dans l’avenir et pour pouvoir correctement réenchanter la fiscalité pardon la politique, il faut préparer un peu le terrain. De la même façon qu’il a fallu vendre le mariage homosexuel et le dégenrage à l’école aux masses molles d’un peuple français qui ne demande qu’à être acquis à ces belles causes moyennant une propagande information soigneusement dispensée, il faudra procéder par petites touches subtiles de propagd’information pour tout nouveau chantier qu’on lancera. C’est un peu comme les ponts & chaussées : avant de construire un bel édifice, on travaille le terrain, à coup de pelleteuses s’il le faut.

Et c’est donc en plein milieu des coups de pelleteuses qu’on découvre les nouvelles pistes de réflexion du gouvernement en matière de bidouille sociale débridée. Bien sûr, pour le moment, il s’agit d’organes périphériques, d’institutions orbitales au gouvernement, ou de cette partie molle et sombre de la « société civile », qui pensent à ces sujets. Mais moyennant quelques ballons d’essais lancés dans la presse, toujours complaisante pour ce genre de conneries nouveautés, les constructivistes socialistes sauront convaincre les acteurs de show-business qui nous servent de ministres que la cause est entendue, qu’un petit projet de loi passera comme une lettre d’anthrax à la Poste, et roulez jeunesse : rapidement, le remodelage de la société française aux goûts plus adaptés à leurs lubies pourra reprendre son cours.

Ok, ici, je pourrais sombrer dans la facilité et aller fouiller dans les meilleurs détritus articles que propose Pue89, épave socialoïde de pure-player putassier acoquinée sans honte aux plus grasses subventions étatiques. Par exemple, il me serait facile d’exhiber cet article, sorte de pelure de melon laissée trop longtemps à la chaleur (après tout, je suis protégé, j’ai un masque à gaz, je ne crains pas ces odeurs putrides); il serait ensuite facile de se moquer des âneries consternantes d’une sociologue tentant d’aborder des questions assez gravement économiques (la pauvre, elle n’est visiblement pas outillée), d’autant qu’elle le fait en basant ses gentilles élucubrations pelucheuses sur les travaux d’illustres pipoconomistes comme Piketou Piketty ou un prix Nobel comme Stiglitz (dont le keynésianisme quasi-revendiqué le rend tout indiqué en posologie massive, matin, midi et soir, pour ce pays qui baigne, comme chacun le sait, dans un turbolibéralisme débridé). Avec des « Club de Rome », « croissance zéro », « Grenelle de l’Environnement », on comprend qu’on est en pleine valse des mots-clefs socialaud-compatibles avec des bouts d’éco-citoyen impliqué dedans ; et le Bullshit Bingo est immédiatement atteint lorsqu’on parle des 35 heures :

« l’opération des 35 heures n’a pas été parfaite, parce qu’on n’est pas allé jusqu’au bout. »

… tout comme le communisme n’a pas fonctionné parce qu’il n’a pas été jusqu’au bout. C’est magique, tout y est. Tiens, pour la peine, je vais mettre une image vaguement en rapport.

parabole de l'aspirine (c) Maître Du Monde

Mais tabasser ce pauvre article serait trop facile : la réduction du temps de travail en France est un tel vaudeville ridicule que disserter sur ce sujet revient à tirer sur une ambulance. Seuls quelques dogmatiques imbéciles ou d’inutiles idiots y croient encore.

En revanche, deux autres chantiers se profilent à l’horizon qui, eux, n’ont pas eu l’heur d’être mis sur la place publique depuis un moment. Cette absence de médiatisation récente leur offre une semi-virginité pratique (pour information, la semi-virginité n’est pas une oxymore et est même aussi possible que le régime de semi-liberté, surtout de nos jours où l’on peut très bien être en prison et détrousser du citoyen en même temps).

Le premier de ces chantiers est celui de l’âge de la majorité, lancé avec le tact et le doigté d’un hippopotame sous amphétamines par une certaine Dominique Bertinotti. Vous ne la connaissez pas, c’est normal : d’une discrétion qu’on pourrait qualifier de mortelle, muette comme une tombe, elle était parvenue à rester sous le radar de ce blog en réduisant son travail au ministère de la Famille à sa plus simple expression : ne rien faire. Un vide chimiquement pur qui s’est confirmé pendant le précédent lifting général de la société française sous la direction de Taubira, par exemple. Et un néant cosmique qu’elle a donc abandonné au profit d’une tonitruante révélation de son existence : pour elle et son ministère, il faut sérieusement envisager une minimajorité, pardon une prémajorité parce que voyez-vous,

«Il existe actuellement quelque chose d’assez soudain dans les droits que l’on acquiert à 18 ans, précise-t-on au ministère. Ce statut de prémajorité figure dans le cahier des charges du groupe de travail. Il ne s’agit pas de basculer tous les droits de 18 à 16 ans, mais de “grapiller” ce qu’il serait possible de faire dès 16 ans.»

Egalité, diversité, solidarité. Bisous ?C’est tout à fait mignonnet : comme nos enfants passent subitement de 17 ans et 364 jours à 18 ans, et donc, deviennent littéralement majeurs du jour au lendemain, ça peut choquer les pov’petits. Ou, disons qu’ils ont besoins de se préparer à ça (évitons leur un choc traumatique) et accordons-leur de veauter à 16 ans. Je dis bien, veauter : quel cerveau est plus impressionnable, plus manipulable que celui d’un enfant ? Quel enfant ne se sent pas investi d’une mission et d’une importance nouvelle lorsqu’on lui octroie le droit de décider du sort de toute une nation en glissant un petit bulletin dans une urne, en votant correctement ? Et puis rappelez-vous, les enfants : des gens sont morts (mais si, mais si !) pour ce droit de vote (challenge : trouvez trois noms de bons Français tombés pour l’urne). Alors, après une dizaine d’années à frotter ses fonds de culotte au sein d’établissement scolaires dont la doxa (républicaine, laïque, citoyenne, festive, écoconsciente et solidaire) n’est pas du tout orientée, on comprend que, du point de vue de l’élu et du politocard, il y a tout intérêt à faire voter le plus tôt possible. 16 ans est d’ailleurs encore un peu vieux ; en faisant voter dès 5 ans, on assurera enfin une large assise au président des bisous.

Le Président Des Bisous

Parallèlement à cette manœuvre assez grossière de Bertinotti qui consiste à la fois à accroître le nombre de gogos électoraux et à occuper le terrain médiatique avec une distribution de droits en carton qui ne coûtent, financièrement parlant, à peu près rien à l’État, on a laissé toute latitude au dernier prétexte féminin socialo-compatible nommé à l’Observatoire de la Laïcité, Dounia Bouzar, pour exprimer les fulgurances colorées qui lui passent par ce qu’elle prétend être un cerveau (à la relecture, cette phrase est trop longue, mais elle élimine justement les personnes dont on parle, incapables de stocker autant de mots dans leur mémoire de court terme ; pratique, non ?)

Tout comme je ne me suis qu’un peu vautré dans la facilité en rigolant grassement sur les âneries de la sociologue de Pue89 qui réclame encore moins de travail (et qui devrait s’appliquer consciencieusement ses préconisations, ça nous ferait des vacances), je renoncerai à cette autre facilité d’éplucher le pédigrée de l’anthropologue (dont le nom réel est Dominique Amina Bouzar, moins glamour et probablement moins laïco-compatible) ou même à noter qu’elle siégea un temps au Conseil français du culte musulman, ce qui laisse planer un petit doute sur sa neutralité religieuse. Non. Je me contenterai de regarder ce qu’elle propose, en l’espèce, de sucrer deux fêtes chrétiennes du calendrier pour les remplacer par deux autres fêtes, Yom Kippour et l’Aïd.

Encore une fois, la consternation se dispute à l’agacement devant cette nouvelle intervention punitive de l’État sous motif d’égalitarisme ratiboisant. Ce genre de saillie déclenche une véritable avalanche de question : quelles fêtes chrétiennes sucrer ? Comment gérer les inévitables collisions (l’Aïd ou Yom Kippour peuvent tomber près d’autres fêtes chrétiennes, et on imagine immédiatement le casse-tête dans les entreprises)? Pourquoi ces deux religions et pas d’autres ? Comment justifier auprès des chrétiens (a priori majoritaires en France) qu’on leur enlève une fête et qu’on ne retirerait pas une de ces merveilleuses fêtes républicaines à la place (1er mai, 14 juillet) ? Pourquoi l’Aïd et pas une autre fête musulmane ? Pourquoi spécialement Yom Kippour ? Mieux : puisqu’on en est à bidouiller les fêtes chrétiennes, pourquoi ne s’attaque-t-on pas aux dimanches ? Après tout, le vendredi et le samedi sont de bons candidats pour un jour de repos, non ?

Bref, le règne de l’arbitraire est ici total alors que d’autres pays ont parfaitement résolu cette question… En retirant les gros doigts gras de l’État (et les recommandations sociétales fumeuses et constructivistes à la Dounia Bouzar) du calendrier : cinq jours sont disponibles en plus des 5 semaines de congés payés, au motif de « fête religieuse », que le salarié répartira comme il l’entend ou que l’entreprise répartira comme elle l’entend. Charge aux adultes responsables de s’arranger ensuite entre eux.

Bien évidemment, il ne s’agit ici surtout pas de laisser des gens se passer des politichinels. Comme le fait de se passer de syndicats, on voit où cela mène. Et comme pour le vote à 16 ans, ou la réduction du temps de travail, petit à petit, nos amis socialistes veulent redéfinir la société. À coups de droits bidons, à coups de lois, à coups de taxes. Puis, lorsque les gens râleront, à coups de matraques.

Ce pays est foutu.

Government Demotivator

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires304

  1. Le Gnôme

    Encore une petite idée. Les vieux, c’est réactionnaire, ça vote mal, enfin pour la plupart, ça ne travaille plus et ça va bientôt mourir ( avec l’aide éventuelle des potions du Dr Attali). L’avenir ne les concerne donc guère, et il n’existe aucune raison valable pour qu’ils continuent à voter pour élire des représentants qui engageront l’avenir (radieux ?) du pays.

    Il convient donc de supprimer le droit de vote aux personnes âgées. Aux retraités par exemple. (Ah, on me sussurre à l’oreile que les retraités de la SNCF et autre RATP ne sont pas vieux, que c’est injuste et patati et patata). Allez 70 ans, plus de vote et 75, piqûre obligatoire.

    1. Tribuliste

      Oui et à l’autre bout des jeunes idéalistes et manipulables… on réduit la fourchette à 30/50 ans, ça parait plus sain non?

    2. Calvin

      Très bon article, qui met bien le doigt sur la vacuité de nos dirigeants.
      Tout doucement, tranquillement, s’applique le changement : le candidat Hollande est devenu un Président sarkoziste dans le style, mitterrandien par les mesures.

      J’ai une remarque concernant les commentaires sur l’âge du droit de vote.
      Je lis des seuils (18, 21, 30…) avant lesquels on ne pourrait savoir voter, ou d’autres au-delà desquels (50, 65, 75…), on ne pourrait plus.
      L’âge ne reflète en rien la personne, son intérêt pour la politique ou son
      Ces limites arbitraires ne respectent pas ce qui fait un être humain, et ressemble à une construction de l’esprit qui ne me convient pas.
      Pourquoi ne pas limiter le droit de vote qu’à ceux qui ont un diplôme (alors que je connais des diplômés complètement irrationnel en matière de politique), qu’à ceux qui travaillent (les rentiers et les retraités n’ont qu’a assistés impuissants à la vengeance des autres) ??
      Non, le droit de vote doit être le plus large (sans être galvaudé), et ne doit pas culpabiliser ceux qui ne se sente pas de voter (trop jeune ou trop vieux à leur goût), et donc permettre et respecter l’abstention.
      La plus grande réforme, ce n’est pas sur le droit de vote mais sur les candidatures :
      – les fonctionnaires qui veulent être élus doivent démissionner de leur poste,
      – pas de cumul de mandat,
      – pas plus de deux mandats successifs dans la même fonction,
      etc…

      1. Deres

        Le droit de vote devrait être limité à ceux qui font une déclaration indépendante. Un enfant qui donne une demi-part à ses parents ne devrait pas avoir de droit de vote quelque soit son âge. Idem pour une personne âgée en dépendance. Vous me direz que de toute façon, tout cela est en voie de disparition en France avec ce pouvoir socialiste, puisque les parents au delà des classes très modestes ne bénéficieront plus bientôt de la demi-part et que tous les vieux iront à l’hospice étatique grâce à de nouveaux impôts …

    3. val

      En plus pas mal de vieux détiennent le capital (s****ds de riches), de quoi faire sauter allègrement les petites gênes étiques que pourraient ressentir les jeunes quand il faudra voter l’extermination (oups pardon , l’euthanazie ) de nos chers aînés . En plus il va falloir créer des tas de métiers rigolos : assistants de fin de vie , assisant/te de procréation .
      De quoi employer nos jeunes à de chouettes métiers d’avenir.

  2. zen aztec

    « une distribution de droits en carton qui ne coûtent, financièrement parlant »Pour une fois ,vous devriez pourtant vous en féliciter,en général ils ne savent pas faire

    1. Heu non. C’est financièrement parlant neutre, mais c’est tout. Pour le reste, ce n’est pas neutre du tout. Et donc, aucune félicitation.

      1. Deres

        Les élections sont quelque chose de coûteux. Ajouter 2 classes d’âge soit environ 750 000 votants avec inscription, cartes, … n’est pas financièrement neutre. Actuellement, il y a 43 millions d’électeurs, ce serait donc une augmentation de 1.7% du nombre d’électeurs. La dernière élection a coûté officiellement 228 millions donc cela fait à la louche un surcoût de 3 ou 4 millions par élections.

        Il faut de plus bien comprendre que ce coût est calculé à la mode publique … Il ne comprend donc pas le coût et les heures supp. des fonctionnaires mobilisés, l’amortissement de matériel de vote et des locaux, les logiciels nécessaires à la gestion des listes électorales, les frais d’inscription sur les listes électorales, les campagnes de publicité pour pousser les gens à s’inscrite et à voter … Un facteur 2 sur le coût me semble donc judicieux …

  3. Tribuliste

    C’est bien connu, les gens qui ne font rien de leurs journées ont le temps de développer les idées les plus extrêmes et décalées. Si en plus ces même gens sont grassement payés, ils acquièrent confiance et ténacité..
    Abaisser le temps de travail permettrait d’aller sucrer les liquidités des entreprises, encore un peu, elles en ont besoin.
    J’ai cru lire que cette histoire de jours fériés ne serait qu’à l’étude, et la Dounia disait le plus sérieusement du monde vouloir respecter le calendrier 😆 de son chef de ( X )file. A savoir qu’à force de lancer des pavés dans la mare, on traverse à sec.
    Inquiétant tout ça, surtout quand on constate que les associations prennent la parole et trouvent leurs médias attitrés..

  4. vengeusemasquée

    Je te propose un petit passage sur le Ferris Persuader pour en finir une bonne fois pour toutes et avoir envie de donner ta liberté pour que toute la société soit remodelée. Après tout, on ne fait pas d’omelette sans casser quelques oeufs.

    1. Calvin

      Par contre, si on pouvait faire une omelette en fracassant quelques crânes d’oeufs de l’ENA, je suis preneur !!

  5. Yrreiht

    Si l’on m’écoutait, le droit de vote serai à 30 ans. Pas avant, je parle d’après ma propre expérience, jusqu’à cet age-là je n’était pas « adulte » au plein sens du mot je le reconnais.

    Et puis je l’enlèverai au plus de 70 ans, là encore voyant comment sont les choses dans mon entourage, on n’est plus trop capable après cet âge-là de comprendre ce qu’est un changement.

    1. Nyamba

      Autant je perçois la plupart des ados (et le reste) comme des abrutis en puissance, et l’idée de la Bouzar me semble en conséquence stupide, autant décider de l’irresponsabilité des vieux (>70 ans) me paraît disproportionné. Quand on est con, on est con. Georges Brassens l’avait bien compris, la responsabilité qui va avec le droit de vote n’a rien (ou peu) à voir avec l’âge.

        1. Nyamba

          Un exemple n’est pas normalité Votre frère est peut-être un mauvais représentant de la jeunesse actuelle?
          (Je me serine qu’ils ne sont pas tous pareil pour éviter de tous les foutre au bûcher, ces jeunes cons. Je m’en tape une tripotée cet après-m, et je suis censée être sympa et partager avec eux l’amour et la passion que j’ai pour mon travail. Ce qui est en général le cas, sauf quand je dois en parler à des djeun’s. GRRRRRR.)

      1. Taisson

        @Nyamba, Pour moi , qui va bientôt faire partie des vieux « irresponsables », je peux confirmer par expérience, que parmi tous ceux que j’ai connu dans leur  » force de l’âge » il y à de ça plus de trente ans, ceux qui sont « cons » aujourd’hui l’étaient déjà à l’époque!
        Autant de nos jours il est impossible de se faire une vraie idée des ses choix à 16 ans, autant il est dangereux de manipuler des idées sur des incapacités de décision éventuelles des personnes plus âgées. J’ ai très bien connu des gens centenaires ou presque, avec des capacités de raisonnement que bien des jeunes auraient enviées! On ne peut pas tirer de règle générales et ce vieux Georges avait, sur ce point bien raison!
        Tout le monde à eu l’occasion d’entendre les « opinions  » des pré-ados et ados, apprises à l’école, et on comprend bien pourquoi, après les avoir endoctrinés, ils veulent maintenant « prendre leurs bénéfices »…
        Mais attention, car souvent les tripatouillages électoraux se retournent assez souvent contre leurs initiateurs!
        De toutes manières, aucune élection, ne pourra sortir ce pays de la situation actuelle, et, donc, CPEF…

        1. Taisson

          @F11 : C’est ce que j’ai dit! Relis bien… Et écoute Georges : « quand on est con, on est con, qu’on ait vingt ans , qu’on soit grand père, quand on est con on est con »… Mais parfois (très rarement) certains s’améliorent
          Rien n’est acquis d’avance…

          @ à tous:
          et notre problème est bien plus grave que s’il était simplement générationnel!! Les systèmes socialo communistes doivent pour exister éliminer tous les témoins de ce qui marchait avant eux. Réécrire l’histoire, effacer les traces (voir les photos du bureau politique de l’urss, ou les « disgraciés » n’existaient plus, même dans les archives, et ce, bien avant Photoshop…) et s’appuyer sur des jeunes, par définition sans mémoire sociétale, c’est pour eux le B.A.ba.
          Depuis le début je pense que moije est la marionnette (consciente ou pas?) de cette prise de pouvoir insidieuse, et que son élection n’à été que la cerise sur le gâteau…
          Par infiltration, ils avaient déjà tous les pouvoirs dans les structures de l’état, ce qui permet de mieux comprendre leur haine du privé qu’ils contrôlent moins bien!
          Le gros problème de ces salopards, c’est seulement qu’ils ne veulent pas exactement tous la même chose!
          Sans vraie révolte, pas de solution possible, et il n’y à pas de structures pour ça. Donc, ce pays est bien foutu !!

          1. Black Mamba

            +1
            Ce pays est foutu,
            il n’y point de salut,
            il faut être couillu
            et non des ingénus
            le peuple l’a voulu
            Il mourra dans la rue !

          2. Nyamba

            J’essaie de rester rationnelle et de ne pas penser que tout cela est le résultat d’un sombre complot visant à priver les gens de leur sens critique et de leurs droits fondamentaux.

            Et puis, je lis une actu française au hasard, et je me dis que c’est pas possible d’avoir des idées aussi abruties, et qu’ils le font exprès…

            CPEF, archi-F. Et je m’habitue doucement à l’idée de l’exil, qui revêt des atours de plus en plus glamour et bat des cils dans ma direction.

            1. Higgins

              Je ne mets pas ce que ce pays vit sur le dos du hasard. On a affaire a des tordus qui croient, et c’est bien là le drame, en leur mission messianique.

    2. vengeusemasquée

      Il faut bien mettre une barrière quelque part et 30 ans, ça me semble un peu élevé. Cela dit, je sais qu’à 18 ans, je ne comprenais rien. Pour autant, je n’ai pas encore 30 ans et je crois que ça fait un petit moment que je suis à peu près capable de savoir pourquoi je (ne) vote (pas). 21, c’était mieux au moins.
      Quant à la limite vers le haut, come on! Tout le monde n’est pas un vieillard cacochyme du cerveau à 70 ans. Nyamba a raison.

      1. Tom P

        De toute façon on sort de l’école bien plus tard, la vie on ne la connait pas. On fait voter des gens complètements en dehors du système. (hors système scolaire ..). Pourquoi ne pas aggraver le cas?
        C’est du beau clientélisme.

    3. Fausto Consolo

      Tant que ce pays exonerera les personnes de leurs responsabilités tout en leur donnant plus de faux droits ça n’ira pas. Oui pour le droit de vote à 16 ans, responsabilité civile (et pénale) qui va avec et le paiement des impôts qui commence à courir. Je crois du reste que les parents peuvent faire accéder leurs enfants à cette majorité civile avant leurs 18 ans. Mais il est vrai que j’imagine plutôt un vote aux extremes (c’est à dire à gauche quoi qu’il en soit). Mais je pourrai avoir bien tort: les jeunes, quel numéro de téléphone ?

  6. yann

    biologiquement, le cerveau à en général fini son développement à 21 ans…
    il faut mettre le droit de vote a cet age la, et dans l’absolue il faudrait aussi limiter les prises d’alcool avant cet age, ça empêche son développement optimum.
    mais il ne faut pas l’interdire totalement, sinon qui va me faire mon big-mac ?

    il n’y a pas d’autres

    Après se pose le problème des exceptions… il y a par exemple des gens qui sont aussi intelligent que des adulte à 14/15 ans.

    pourquoi pas un petit test de connaissance général et/ou civique avant d’avoir le droit de voter avant cet age ?

    1. PhD

      Et si les réponses ne sont pas assez bisou-compatible, on vous sucre le droit de vote
      Et si vos réponses sont franchement néo ultra turbo libérales ou mal pensantes, allez zou, vous êtes frappés de dégradation nationale, punissant votre crime d’indignité nationale

      1. Guillaume_rc

        C’est marrant moi aussi je m’étais dit qu’on devrait faire passer des questionnaires.
        Et puis tu vois comment votent des gens supposés intelligents (au hasard Sartre ou BHL), tu vois comment les énarques (qui connaît mieux qu’eux les institutions ?) enfoncent le pays, etc.
        Tu te dis que finalement autant laisser voter les « gens simples ».

        Allez une citation :
        Montesquieu – «J’aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers».

      2. yann

        oui, c’est ce que je me suis dit après coup, mais j’ai oublié d’effacer la fin…

        ça ce voit, il reste un bout de texte pas fini 🙁

  7. cyprus ill

    Tout simplement jubilatoire. Magnifique paragraphe sur Dominique Bertinotti.
    Ah, grâce à vous, j’ai fait travailler mes zygomatiques ce matin. Merci H16.
    Et en plus vous n’avez pas oublié la conclusion qui s’impose : ce pays est foutu !

  8. Andrelux

    Bonjour!
    Bien bon billet comme d’hab…
    Simple cuisine politicarde : les simulations pour les municipales ne doivent pas être au rose fixe, on va chercher les gamins qui voteront « bien », persuadés, dans leur innocence et leur inexpérience, que la gôche , c’est la justice.
    à 25 ans, c’est bien différent, j’ai plusieurs exemples dans mon entourage.

    1. Josselin

      C’est surtout qu’à cet âge-là, on vote par idéologie, en se disant qu’on est dans le camp du Bien, de la Justice et qu’il faut combattre les Injustices.
      C’est surtout qu’à cet âge-là, on n’a pas encore eu le moindre avis d’imposition sous les yeux, donc qu’on ne sait pas à quel point les gouvernements et politocards peuvent nous enfumer.

      1. Wapi

        Tous les enfants ptites pommes de copains bien bourgeois, en âge de, ont voté Mélenchon en 2012! Par idealisme… » Il parle vrai, il est anti-système, il est drôle, il a du sexe à pile, » … Plus un interminable flot de conneries, delayées dans du yaourt niaiseux. CPEF .

        1. downuts

          Tout ce que je voyais en méluche, c’était la bave qui coulait lorsqu’il aboyait comme un chien. J’eusse souhaité qu’on le pique, ou qu’il convulse.
          Mais je désespère pas, ça viendra peut être 🙂

          1. Wapi

            Le poison, arsenic ou un truc des services secrets russes qui lui vérole la gu….., un parapluie bulgare, mais par pitié qu’on
            Le fasse taire.

  9. infraniouzes

    Faire veauuuuter les jeunes ? Pourquoi pas ? Mais attention ! Uniquement par smartphone interposé sinon vous pensez bien qu’aucune tête blonde ou frisée ou crépue n’ira dans l’isoloir. Restons jeunes que diable ! Mais si on commence avec le vote électronique pour les mômes (ce qui correspondra pour la classe politique française à un bond technologique de 150 ans dans le futur) il faudra l’étendre aux adultes (les vrais) puis aux retraités et enfin à tous. Mais ça, les politiciens n’en veulent pas. Comment mettre des bulletins de vote dans les chaussettes ou bourrer les urnes s’il n’y en a plus ?

    1. GG

      Et puis on nous abreuvera de sites à la con du style ma-generation.com (mais ce sera mon-vote.com) avec des questions du style : « penses-tu que chaque être humain devrait avoir les mêmes droits ? »

      (« clique sur le pouce levé vert si tu es d’accord, clique sur le pouce baissé rouge si t’es plutôt contre »)

      Avec les résultats : « VOTE SOCIALO ».

    2. hipparchia

      Les récentes expérimentations du vote électronique ont tendance à montrer que la gruge y est encore plus aisée.

  10. Andrelux

    HS HS HS

    je serai à Tenerife du 6/10 au 18/10, en vue de trouver un logement pour une implantation définitive début 14..
    Parmi les honorables correspondants de H16, j’ai cru comprendre qu’il y en a qui y sont déjà.
    Si je pouvais rencontrer l’un d’eux, ( ou plusieurs !) ce ne serait que du bonheur.
    Transmettre un e_mail à notre Hôte, merci d’avance !

  11. Guillaume_rc

    Bon allez on reste dans le classique : faisons diversion pour camoufler notre incompétence.
    Mais avec le droit de vote, il devrait se méfier Grhollande. Giscard avait abaissé l’age légal de 21 à 18 ans : résultat pratique, il a perdu en 1981, les 18-21 ans ayant voté Tonton.
    Or, je ne suis pas si sûr qu’actuellement les jeunes soient autant à gauche. Il y en beaucoup qui sont tentés par le FN.

    Celà étant pour revenir au fond, je reconnais que ça m’aurait fait hurler plus jeune, mais à 18 ans on n’a pas (ou presque pas) la maturité nécessaire pour voter. Alors à 16….

    Quant aux jours fériés…. H16, j’ai suivi le lien vers l’article de Challenges. En bas de l’article, on peut répondre à un sondage « pour ou contre cette proposition ». 90% de non.

    1. Kazar

      Sur le vote des jeunes, je suis plus circonspect que vous : n’oubliez pas que ces jeunes vont à l’école de la République et que la très grande majorité des enseignants forme le « peuple de gauche » et donc formate (avec plus ou moins de réussite) ces jeunes esprits facilement influençables.
      Qui plus est, des préoccupations telles que le travail, la famille et l’amour de leur pays sont assez éloignées de leurs pensées, et comme ce sont leurs parents qui payent et qu’ils n’ont pas la moindre idée de la pression fiscale, il peut facilement leur sembler juste parce que « c’est bien et généreux » d’acueillir chez nous toute la misère du monde sans réfléchir aux conséquences économiques (ce qui à cet âge me semble normal, ce n’est pas une critique vis à vis des jeunes mais de ceux qui les manipulent).
      Un exemple : des étudiants en histoire manifestaient pour leur retraite alors qu’ils n’ont pas encore commencé à bosser et qu’avec un master d’histoire, la possibilité de décrocher facilement un boulot me semble illusoire…

      1. Guillaume_rc

        J’ai bien dit que je n’avais pas de certitude définitive quand au vote des « jeunes ». Je ne suis pas Attali, j’admets que je peux me tromper.

        Mais les « jeunes » me semblent moins à gauche qu’il y a 25 ans.

        Peut-être parce que le racket, la violence, l’exil de tous ceux qui sont un tant soi peu dynamique, la dévalorisation des diplômes… Tout ce joyeux contexte, ils le prennent en pleine gueule.
        Et ce n’est plus le Mussolini de carnaval avec ses déclarations racistes qui préside le FN mais sa fille, bien plus soft.
        C’est pourquoi je ne serai pas étonné que ce parti fasse un carton auprès des jeunes, notamment ouvriers/employés.

        En revanche, avec le vote des étrangers, Rambhollande est sur de faire un carton !

  12. Aristarque

    Voter à cinq ans va poser un grave problème technique : l’ immense majorité des têtes blondes de cet âge ne savent pas lire. Et il en reste d’ailleurs un bon paquet sui ne le savent toujours pas à 16 ans…
    Comment reconnaître le « bon » bulletin de vote ?
    On pourra peut-être les colorer, en rose pour le »bon », les autres couleurs étant réservées aux brutes et truands…
    On rectifie l’ article du code électoral qui va bien, et hop, votez jeunesse… 😐

    1. Calvin

      Pourquoi savoir lire ?
      On affiche chaque candidat et son trailer de promesses sur le smartphone hi-tech tactile que tout enfant DOIT posséder.
      Ensuite, il tape 1 pour Méluche sur fond rouge, 2 pour Hollande sur fond rose, 3 pour Borloo sur fond blanc, 4 pour Sarkopéfion sur fond bleu ou 5 pour Marine LP sur fond bleu marine.

    2. Nocte

      Suffit de réduire les votes à 2 candidats sur un seul tour.

      Ensuite : pouce vers le haut ou pouce vers le bas comme déjà proposé dans un commentaire plus haut.

        1. Nocte

          Avec un pouce vers le haut pour seul et unique réponse alors ;).

          Et une fois pressé, on a une zoulie animation avec le poussin piou et rené la taupe.

          1. Nocte

            Définitivement, il faut que je me relise, j’éviterai ainsi de me brûler les yeux en tombant sur mes fautes.

  13. Black Mamba

    Le vote à 16 ans !!!
    Il y aura du chamboulement à prévoir dans le bazar administratif déjà rien que cette journée citoyenne est obligatoire pour avoir la possibilité de passer le Baccalauréat, et pour s’inscrire pour le permis de conduire .
    C’est comme cela que l’administration repère les jeunes et les inscrits d’office à la liste électorale .
    Nous avons déjà reçu à la maison des bulletins de vote pour ma fille mais s’en fiche comme de sa première dent de lait .

    1. Claribelle

      Ben oui ! mais pour qu’ils votent à 16 ans au lieu de 18, il faudra les recenser à 15 au lieu de 16…

      Résultat: à 15 ans, on les recense (majorité sexuelle); à 16 ans, ils votent (majorité électorale); à 17 ans, il font leur « journée citoyenne » (majorité… euh rien); à 18 ans, ils sont totalement majeurs (majorité pénale).

      Et pour réconcilier toutes les religions tout en diminuant le temps de travail, je propose la semaine de 32 heures du lundi au jeudi avec vendredi, samedi et dimanche chômés. On résoudra par la même occasion le pb des commerces ouverts 7j/7 en n’obligeant pas les musulmans à bosser le vendredi, les juifs le samedi et les chrétiens le dimanche (pour les athées, on s’en fout) : méthode libérale. Ou alors, on les ferme 3 jours pour être sûrs que personne n’est forcé à bosser quand il ne veut pas : méthode socialiste.

  14. Etienne

    Moi ce qui me gène le plus c’est qu’avec ce changement, de 16 à 18 ans on serait assez responsable pour voter mais pas assez pour répondre de ses actes devant un juge. Et pourquoi donc ? C’est vraiment n’importe quoi.

  15. FBM

    C’est tout de même étrange que ceux qui veulent appliquer le principe de précaution à tout ce qui est issu de la recherche scientifique et de l’évolution technologique, refusent absolument de l’appliquer à tout ce qui est social et sociétal.

    J’ai fait le test avec une de mes connaissances (socialiste), qui a peur des ondes (WiFi et GSM), des OGM, et du nucléaire, et me sort comme justification le fumeux principe de précaution : « Tant qu’on ne connait pas exactement les effets, il faut arrêter de les utiliser ».

    Je lui ai donc demandé s’il buvait régulièrement de l’eau, en lui expliquant qu’aujourd’hui, on est loin de connaitre toutes les interactions possibles entre les molécules d’eau et les atomes composant son corps. Réaction « Oui mais c’est pas pareil, blablabla… ».

    Mais surtout, je lui ai demandé sa position par rapport à l’adoption par les couples homosexuels, qu’il soutient à fond, en tant que bon petit socialiste. Et il a été incapable de m’expliquer pourquoi il ne faudrait pas y appliquer le principe de précaution de la même manière, puisqu’on ne sait absolument pas aujourd’hui quels sont les effets à long terme sur l’enfant adopté.

    Vous aussi, essayez chez vous !

    1. Nocte

      Déjà testé, et c’est édifiant : 2P2M. systématiquement.

      Le cas emblématique de l’adoption, j’ai pris dans la gueule : c’est toujours mieux que des hétéros qui les battent.

      Nouvelle génération de Point Godwin

        1. Nocte

          oula, je taquine du petit joueur alors (bon, faut dire que de votre côté, vous avez du lourd, du très lourd)

      1. vengeusemasquée

        Je l’ai eu un million de fois ça. Maintenant, c’est facepalm et je ferme ma gueule. Ras le bol.

        1. Fausto Consolo

          Faites comme moi et riez en mettant en doute l’hétérosexualité des contradicteurs: ils adorent les homos mais surtout ha surtout il n’en sont pas ! Pour les homos déclarés et militants ma foi je ne sais pas, traitez les de petits bourgeois ?

  16. Kazar

    Cher H16, votre plume acerbe me laisse à penser que vous êtes particulièrement exaspéré par cette idée débile mise en avant par une *** payer grâce à l’argent de nos impôts pour essayer de dissoudre un peu plus ce qui fait notre histoire et l’unité de notre nation.
    La neutralité de cette femme dont je n’écrirai même pas le nom de peur de salir mon clavier pose effectivement question (question purement théorique), mais il est clair qu’un jour une partie de la population dont je fais partie va en avoir marre.
    Pour ma part, je n’oublie par la trahison d’un certain Jacques Chirac qui a refusé que l’on fasse référence aux « racines chrétiennes de l’Europe » dans la constitution européenne, constitution que le peuple (mal pensant) avait rejeté et qui nous a été imposée par les politiques.
    Tout cela me ramène à une question essentielle sur l’Europe et la politique : nous avons précédemment débattu du caractère peu convaincant (d’autres utiliseront des mots plus cruels) du programme de MLP en matière économique européenne, mais quel enjue est le plus important ?
    La préservation de tout ce qui fait notre histoire et notre identité nationale ou la tentative (vaine à mon sens) d’éviter un crash économique en se maintenant vaille que vaille dans une « union » européenne qui n’hésite pas à menacer notre pays de sanctions lorsqu’un politique français ose dire une pure vérité sur l’impossibilité d’intégrer la majorité des Roms ?
    Pour ma part le choix est fait et je serai candidat aux municipales, puisqu’à part râler, chose pour laquelle les Français sont champions, peu de personnes osent se bouger les fesses.
    Il va sans dire que notre merveilleux système est verrouillé pour éviter que le peuple (beurk, si le peuple se met à se révolter, où allons-nous) puisse s’exprimer : ainsi, dans ma ville de 90000 habitants, notre liste doit comporter plus de 50 candidats même si nous ne pouvons espérer que 2 ou 3 conseillers municipaux, et s’il est facile pour le PS ou l’UMP de trouver des candidats même complaisants pour compléter la liste, vous imaginez bien que ce n’est pas le cas pour les vilains mangeurs d’enfants du FN (sans parler des villes dans lesquelles les candidats ont carrément peur des violences physiques…).
    Donc soit on décide d’essayer de sauver la France (ce qui passera inévitablement part un relâchement des liens européens) et de repousser l’idéologie de m… de cette gauche pourrie, soit les libéraux votent comme d’habitude pour une UMP qui a démontré pendant les cinq dernières années qu’elle partageait très largement cette idéologie que nous combattons et qui nous est dans une large mesure imposée par Bruxelles.
    C’était mon coup de gueule du matin 🙂

      1. Kazar

        Tout à fait, mais mon objectif n’est pas de détailler sur ce blog les programmes des divers partis, ce n’est pas le lieu, j’ai donc voulu faire simple.

    1. Nocte

      Je ne vote plus. Je ne trouve aucun représentant, aucun.

      Economiquement, pas un seul n’envisage la liberté, tout est géré par l’Etat, pour l’Etat.
      Socialement, il en va de même.

      C’est juste une vaste blague, les ennemis déclarés et la clientèle ne sont pas les mêmes mais les politiques sont identiques.

      1. Calvin

        +1

        Ne vote pas (je suis de toute façon âgé de sept ans, je dois donc attendre encore 2 à 3 Bertinotti)
        Ne vois aucun candidat digne de représenter la liberté.
        Ne supporte pas le clientélisme, or, les élus ne se positionnent qu’en fonction de la clientèle.

    2. LeRus

      A contrario, je pense que l’Europe peut être une aide précieuse en ce qui concerne la défense de l’identité culturelle nationale.

      En effet, nombreux sont les pays européens qui ont les pieds un peu plus sur Terre et qui parviennent à survivre sans les phares intellectuels que sont Terra Nova, SOS Racisme ou encore la LICRA. Ces peuples Européens, et leurs représentants, majoritairement à droite, sont beaucoup moins bisous-compatibles que beaucoup représentants fRançais.

      Allez demander aux Polonais ce qu’ils pensent de leurs racines chrétiennes; demandez aux Tchèques, Slovaques ou Hongrois ce qu’ils pensent de l’intégration des Roms; demandez aux Anglais ce qu’ils pensent de la ‘solidarité financière’, demandez aux Allemands ce qu’ils pensent de l’intégration des étrangers non UE… Vous allez être surpris! Et je parle de partis démocratiques et mainstreams, même pas extrème-quelque-chose!

      Les médias français bercent les français de tous bords d’une musique assez éloignée de la réalité. Si la France sort de l’Europe, vous pouvez être certains que la France fera un grand bon en avant, à la chinoise.

    3. Fll

      Je sais pas pour vous tous ici, mais, ne serait-ce que l’idée pour voter pour des communistes (FN donc), ca me fait autant envie que de me taper les couilles avec une masse de 15 tonnes …

      1. Calvin

        Moi aussi, mais ton image ne permet pas d’englober nos amiEs qui partagent le même sentiment.

        « Relis ta phrase et souligne les mots qui ne respectent pas la diversité culturelle.
        Propose une correction.
        Demande à ton voisin de te donner une note.
        Déchire la note et dessine un bonhomme content à la place. »

        1. Fll

          Ok, oui, tu as raison. Je propose donc la phrase suivante :
          Cela me tente autant que de m’enfiler une fusée Ariane chargée de gros sel et de verre pilée dans l’anus.
          La, pas de souci, on a tous un trou de balle normalement ? non ? 😉

  17. Duff

    Je voulais vérifier si la couv’ du bouquin de destruction civique était un fake, ce que j’ai vu sur google m’a encore plus horrifié… L’ednat ne sert qu’à produire des socialistes et des montontribuables, ce pays est foutu.

    1. Aloux

      On a modifié la devise de la République ? J’étais pas au courant, mais la nouvelle me paraît bien mieux refléter la réalité.

  18. douar

    Je crois que la très démocratique Argentine, sous la férule de Cristina Kirchner a adopté le droit de vote dès 16 ans. (on se demande pourquoi;))
    Comparaison n’est pas raison, mais la France ressemble de plus en plus à l’Argentine.

      1. Guillaume_rc

        J’aime bien la référence à l’Argentine.

        Il y a 100 ans, juste avant la Première Guerre Mondiale, ce pays avait un PNB aussi élevé que la France.
        Puis une classe politique catastrophique (populiste et dirigiste) et un manque de civisme absolu ont entraîné un net déclin.
        Vers la fin du XX°s (années 1980 grosso modo), c’était encore le seul pays latino-américain à ne pas être compris dans le Tiers-Monde. Mais, nous disaient les profs de géo, c’est pays en voie de tiermmondisation, sauf sursaut.
        Puis re-classe politique corrompue et incompétente, plus intervention catastrophique du FMI : ruine du pays.
        Qui essaie tant bien que mal de se relever.

        Toute ressemblance avec la France….

        1. Wapi

          J’aime aussi cette réference, la France prend rapidement le Chemin de la ruine financière. On va entendre les casseroles…

        2. Higgins

          Revel avait consacré un superbe article sur ce pays. Il y expliquait entre autres pourquoi l’expression « Riche comme un argentin » avait fait florès à une époque lointaine. Si quelqu’un en dispose.

        3. Buchanan

          Le Venezuela c’est mignon aussi.
          La révolution bolivarienne est présentement freinée par une pénurie de papier toilette orchestrée par le grand capital :
          http://www.lefigaro.fr/conso/2013/09/26/05007-20130926ARTFIG00352-la-guerre-du-papier-toilette-sevit-au-venezuela.php
          Mais en même temps les vénézuéliens sont riches, ils achètent des billets d’avion et ne les utilisent même pas.
          http://www.reuters.com/article/2013/09/24/venezuela-flights-idUSL2N0HJ0GT20130924

          1. La dernière histoire est absolument géniale en terme d’illustration de fonctionnement d’un marché distordu par l’état…

  19. hipparchia

    Toute cette démagogie, c’est mignon tout plein. Y’a pas plus débiles que les secondes, j’en ai croisé suffisamment dans les couloirs. Déjà qu’en terminale, grâce à la très sainte déresponsabilisation progressive, ils restent très immatures, ça va être que de la joie cette mesure.

    J’ai lu l’article de Rue89, je dois aller décontaminer mes yeux.

    1. downuts

      C’est foutu, venez me voir. J’ai vu dans Kill Bill comment faire pour les décontaminer à jamais. *Ploc*

  20. Nyamba

    Bon, les chantiers sociétaux ne s’arrêtent pas là. Y a l’insécurité, aussi, c’est important ça l’insécurité.
    Donc, voici : http://www.franceinfo.fr/societe/controle-facies-1154033-2013-09-25
    Et une citation-choc (pour votre édification) du rapport : « Nous, quand on marche en ville et qu’on voit des flics, on se sent en insécurité. Il y a pourtant des gens qui grâce à la présence policière se sentent en sécurité. Qu’est-ce que c’est que ce fossé qui nous sépare? »
    « L’autre problème que soulève le rapport « Egalité trahie », ce sont « les réglementations floues et permissives » qui entourent les contrôles de police et qui ouvrent la porte « aux contrôles d’identités discriminatoires ». Une absence de règles qui est contraire à la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789. Bon, je n’ai pas trouvé mention ou témoignage d’individus contrôlés dont le faciès était… euh, « non discriminatoire », disons, mais il est probable que leur expérience à eux soit bien plus agréable (pas de gravillons dans la vaseline, ce genre de choses…?).

    A vrai dire, je n’ai pas d’opinion tranchée sur la question, n’ayant jamais été contrôlée de ma vie. C’est peut-être horrible. Est-ce vraiment un problème si urgent ?

    1. Kazar

      « Nous, quand on marche en ville et qu’on voit des flics, on se sent en insécurité. »
      Pour aller jusqu’au bout de leur logique, allez donc lire un article édifiant paru dans le nouvel observateur (pas de majuscules à ce papelard) cet été :
      http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130802.OBS2000/argenteuil-comment-la-guerre-du-voile-s-est-rallumee.html

      A la fin de l’article, vous trouverez les propos suivants :
      « Ils sont nés en France et ont une carte d’électeur. Et on ne les reprendra pas à voter pour la gauche. Vont-ils créer leur propre liste ? Ce n’est pas impossible. « La génération couscous et danse du ventre, c’est fini. » Ils exigent l’abrogation des lois sur le voile à l’école et sur le niqab, qui créent, « comme en Bosnie, un nettoyage ethnique et religieux ». Si « ça brûle dans les banlieues, la responsabilité en incombera aux pouvoirs publics ». Sans plus attendre, ils s’attellent à une nouvelle tâche : constituer des groupes d’autodéfense, qu’ils veulent essaimer dans la France entière. Cela va sûrement plaire à Manuel Valls. »
      Ainsi donc, ces pauvres musulmans se sentent tellement menacés par nous les affreux chrétiens qu’ils veulent créer « des groupes d’auto-défense » autrement dit des milices !!!
      Ne venez pas nous dire qu’on ne vous aura pas prévenu…

    2. Nocte

      J’en ai eu pas mal des contrôles, notamment avec un pote qui ressemblait à un dealer connu (bon, vague ressemblance, très vague), le plus chiant ? être collé au carrelage mural de chatelet-les halles.

      La première fois, c’est la surprise, après… on sait qu’on va avoir le droit à « circulez, tout est en règle ».

  21. Australopitheque

    Ah les gros salauds/sabots ! Le vote a 16 ans et puis aussi les naturalisations et encore plus fort le droit de vote des etrangers ! La gauche a decide de tout faire pour s’assurer un vote sovietoide a 80% pour la reelection du Fanch ! Si avec ca la Francene s’achemine pas vers 50 ans de socialisme eclairé, festif et latex que faire de plus ?
    Ah vous allez les labourer les vertes prairies du constructiviseme, du muslticulturel et de la guerre civile de basse intensité!

    C’est pas vraiment que le pays soit foutu, cest plutôt qu il est piloté par des irresponsables qui auraient été enfermés n’importe ou ailleurs.
    Entre la taubira qui essayait de faire annuler les condamnations de son fiston et le reste de ce gouvernement ( mes amities au fils fabius, le real estator) serieux c’est un niveau de nullité qui a du etre atteint une dizaine de fois dans l’histoire de l’humanite (Amin Dada, Neron, Louis XVI…).
    Mais qu’est ce que vous attendez pour foutre (le camp) le bordel ?

  22. LeRus

    La couverture du livre d’éducation civique, c’est un fake ou pas?

    Je croyais encore, naïf que je suis, que la devise française était Liberté, Égalité, Fraternité, et non Liberté, Diversité (WTF), Solidarité…

    J’imagine que pour la biologie, le programme c’est à présent Lyssenko?

    A plus tard, je vais aller vomir.

    1. Calvin

      Lyssenko est remplacé par la Théorie du Genre.

      LeRus, tu as fait un contresens !!

      Si Fraternité a été transformé en Solidarité, c’est Liberté qui a été remplacée par Diversité, l’Egalité restant épargnée.
      C’est un détail qui peut être anodin, mais qui montre la vraie nature de ces malades.

      1. LeRus

        Evidemment, suis-je bête! C’est encore pire que ce que j’ai cru lire.

        Egalité, Diversité, Solidarité. Putain, c’est ça qu’on enseigne aux gamins français aujourd’hui?

        Je ne crois pas qu’il existe un pays au monde qui soit tombé si bas. (si vous avez des exemples je suis preneur).

        En attendant, je vais aller re-vomir.

        1. Calvin

          Oui, c’est pire. C’est encore plus grave.
          Et c’est le programme 2010, initié sous Sarkozy.
          Le prochain, celui de Peillon, signera la faillite intellectuelle totale de ce pays.

  23. peacefulJoe

    H16 vous êtes génial !!

    Merci de nous avoir fait comprendre que le flux d’information inter-blog connaissait un dysfonctionnement empêchant les forces de progrès vives de la nation et leur représentants élus d’entendre les appels au secours des plus éminents socio-écolo-économologues de notre pays.

    Grâce à vous, j’ai le plaisir de vous informer que nos plus brillants ministres travaillent maintenant d’arrache-pied à une nouvelle réforme laïco-économico-socialo-écologique: « la semaine pour tous » (le titre n’est pas encore complètement fixé, mais vu le succès de l’épisode précédent…)

    Pour ne déplaire à aucune religion et respecter ainsi le pacte laïque, dont notre président se fait l’avocat depuis toujours, les VENDREDI, SAMEDI et DIMANCHES seront désormais chômés.

    La semaine fera donc 28h travaillées – soit 4 fois 8h moins 4 pauses ‘prière/méditation/pipi’ de 1/4h chacune. Tout ceci payé au prix de 35h pour les employeurs, qui ne répercuteront pas ce coût dans leurs tarifs, mais devront imputer le manque à gagner sur leur marges éhontées.
    Grâce à cette mesure le gouvernement entend ainsi partager le travail et faire diminuer le nombre de chômeurs. Ainsi pour 4 postes existants un nouveau poste sera automatiquement créé (35/28 = 1.25), et d’après notre rapporteur on passerait ainsi à 90%*1.25 = 112.5% de population active.

    Aussi sera-t-il nécessaire d’abaisser l’age de la majorité, afin de faire travailler les 12,5% d’actifs supplémentaires.

    En accord avec un principe d’égalité il est aussi convenu que le SAMEDI, il sera interdit d’utiliser un moyen de transport motorisé, comme c’est la coutume laïque en vigueur chez les israélites. Cette mesure permettrait de diminuer nos émissions de CO2 de près de 15% tout en augmentant le pouvoir d’achat de nos concitoyens (qui profiteraient de l’occasion pour redécouvrir les joies du vélo « made in France », pour leurs déplacements).

    Respectueusement.
    Votre ministre du redressement économique, moral, écologique, laïc, social et surtout pas productif.

      1. peacefulJoe

        Nous avons actuellement 38 ministres. Donc il y aura ainsi 38*1.25=47.5 ministres.
        Le demi-ministre au delà des 47, devra être choisi parmi la population issue des personnes à verticalité contrariée (les « nains » en version « politiquement correct ») et sera ministre délégué à l’égalité des gènes et des chances de survie en cas de d’attaque de météorite (MEGCSAM).

        1. Eole

          Pour imiter les juifs orthodoxes en Israel, et faire plaisir à Delphine Batho – même si elle n’est plus là 🙁 , il sera aussi interdit d’allumer l’électricité le samedi. 🙂

  24. ertyu

    Et puis rappelez-vous, les enfants : des gens sont morts (mais si, mais si !) pour ce droit de vote

    =>J’ai ri

    Mais sans vouloir vous contredire h16, ce n’est pas le socialisme qui tente de recréer la société comme il l’entend: C’est la république.

    C’est ce qui la défini lors de sa création dans son bain de sang en 1792

  25. Kazar

    La p… du siècle y va de son couplet : non content d’avoir vomi sur le Téléthon parce que son pauvre sidathon ne rapportait pas autant (pourtant, sa fortune est estimée à environ 100 millions d’euros, il pourrait en donner un peu à sa cause), le voilà qui nous pond encore une connerie.

    http://www.fdesouche.com/411411-pierre-berge-je-suis-pour-la-suppression-integrale-de-toutes-les-fetes-chretiennes-en-france

    Comme quoi, peut être qu’Attali n’avait pas tout à fait tort avec l’idée d’euthanasier certains vieux (bergé a 83 ans !).

    Vivement qu’une mauvaise grippe l’emporte celui-là.

  26. Marabout

    Je dois avouer que la couv’ du livre de propagan… « d’éducation civique » m’a particulièrement choqué… (j’ai cru à un fake moi aussi…)

    La nouvelle devise de la République Démocratique, Populaire, Refondée (©Peillon) (et Festive) de ce qui fut autrefois la France ? (Ah, on me souffle à l’oreille que le mot « démocratie » a quasiment disparu du discours des pipolitiques au profit de la République)

    CPEF…

  27. Sitbon

    Il sera difficile de fixer une date pour Yom Kippour et L’Aîd kebir, car utilisant le calendrier lunaire
    Yom Kippour se célebrant entre les 14 septembre et 14 octobre ( les 10 jours perdus chaque année étant récupérés tous les trois ans)
    Ces dix jours n’étant pas récupérées par le calendrier musulman l’Aîd Kébir est célébré 10 jours plus tôt chaque année.
    Bonjour les migraines
    J’ajouterai
    – que les Juifs ne demandent rien appliquant la règle talmudique:
    La Loi du Pays c’est la Loi
    – On devrait soumettre au CFCM le questionnaire soumis aux juifs de France par Napoléon 1°
    http://www.primo-info.com/les-12-questions-posees-aux-juifs/

    1. Peste et coryza

      Ils n’avaient qu’à se convertir au christianisme, au lieu de rester des mécréants en terre chrétienne.
      Cela dit, ça aurait eu de grosses conséquences économiques… l’argent au moyen age étant considéré comme sale, le rôle de préteur était dévolu aux juifs.

  28. Karamba!

    On est dans la République socialiste du louvoyage. L’article met bien en valeur cette disposition pour prendre les français pour des cons qu’on peut balader à loisir en agitant une carotte devant leur nez pour les faire avancer en prenant bien soin de leur imposer les œillères pour ne pas qu’ils soient trop effrayés par ce qui se trouve au bout du chemin.
    Et tout fonctionne comme ça avec le petit gros président airbag (celui qui encaisse les coups et laisse rebondir les critiques avec la sérénité d’un mollusque). Donc oui constat du coup monstrueusement honteux des jeunes décérébrés qui votent dés qu’ils savent lire. Qui devrait idéalement s’accompagner d’une expertise clinique menée par le juge Gentil et sa méthode Mamie Zinzin pour déterminer quels sont les vieux électeurs UMP à qui ont devrait retirer le droit de vote. Parce que voter autre chose que PS sera bientôt considéré comme un abus de faiblesse…
    Dans la longue série des basse manoeuvres il conviendra de surveiller les avancées du nouveau Conseil Consultatif National d’Ethique sauce Flanby qui ne manquera pas de nous vendre prochainement les bienfaits de la PMA GPA pour tous enrobé d’une sauce bien onctueuse de cohésion nationale dispensant de toute autre consultation bien évidemment…

    1. vengeusemasquée

      « jeunes décérébrés qui votent dés qu’ils savent lire »

      de fait, ça exclut pas mal de monde.

    2. Peste et coryza

      Chez les grecs antiques, la majorité était parfois à 30 ans, avec l’agogée et ses équivalents bien entendu.
      Avec le droit de se marier à une fille, de 15 ans de préférence (fertilité oblige : faut assurer la descendance, une femme de 30 ans est limite trop vieille pour cela).
      On comprend pourquoi il y avait autant de pédérastes et de bordels…

      Cela dit, je soupçonne des vices cachés dans ce projet, autre que celui de bénéficier de l’immaturité des jeunes et de récolter les fruits de leur bourrage de crane.
      Un certain nombre de dégueulasses (qui a dit « pédophiles/pédérastes/sodomites ») (Pierre B, Frederic M., notre dame de Paris, Jacl L, Daniel CB, etc…) ont le braquemart qui les démangent. Une majorité abaissée pourrait leur permettre d’avoir de la chair fraiche sans risques légaux.

      1. hipparchia

        Whao, n’importe quoi.

        Je m’en doutais dès le moment où j’ai lu « les grecs antiques », comme si il y avait un Etat grec alors qu’il n’y a pas de pouvoir central.

        Je ne vais pas faire un cours sur l’éraste et l’éromène dans l’Athène du IVème et Vème S.AC mais ce n’était pas une société de pédophiles qui n’en pouvait plus ; contrairement à ce que votre commentaire laisse sous-entendre. D’une manière générale, je pense qu’il faut se garder de juger les Anciens par le prisme de la modernité.

        Qu’après, Berger and co. aient des vues peu recommandables, possible mais ça n’a pas grand chose à voir.

        1. Calvin

          Oui, tout à fait d’accord avec Hipparchia.

          Franchement, mélanger les grecs anciens avec les actuels, c’est une faute morale.

        2. Peste et coryza

          Bien sur que je sais que la Grèce antique, c’était plein de cités états aux mœurs et coutumes différentes.
          Il n’empêche qu’on peut parler de « monde grec antique ».

          Il n’empêche également que la pédérastie était répandue. Voir encouragée dans certaines cités comme Sparte.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9d%C3%A9rastie
          http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ducation_spartiate#La_p.C3.A9d.C3.A9rastie
          Cela ne veut pas dire qu’ils passaient leur temps à s’emmancher, notes bien. Et d’ailleurs, ne concernait qu’une partie de la société.

          Pour le mariage, j’ai des sources concernant Athènes : 30 ans pour les hommes, 14 ans chez les femmes, même si l’age officiel pouvait être plus précoce.

          1. hipparchia

            Youpi, j’aime beaucoup quand on vient m’opposer des trucs de wikipédia quand il s’agit pile poil de mes domaines de compétence. Je ne vais pas m’étendre, restez avec vos certitudes.

            Pour votre information tout de même : ce ne sont pas des putains d’Etats les Cités grecques. Il n’y a pas de putain de pouvoir central.

        3. vengeusemasquée

          +1

          Tout argumentaire basé sur les moeurs sexuelles des grecs anciens me semble suspect tant on raconte tout et n’importe quoi et on s’en sert pour soi-disant démontrer n’importe quoi.

          1. hipparchia

            Surtout vu les traditions merdiques des textes grecs en France, sans même aller jusqu’à l’escroquerie Badiou, ça apporte tout de suite pas mal de rêve.

            J’ai l’impression qu’on nous vend de l’athénien ou du spartiate totalement pédophile – et puis tous, attention – pour légitimer les propos aberrants d’un Berger ou d’un Cohn Bendit décomplexé de la braguette. Comprenez le raisonnement : le grand peuple inventeur de la non moins grande démocratie (surtout Sparte) sodomisait les enfants, nécessairement c’est que c’est bien : au nom de la démocratie, sodomisons les mômes. Sauf que oui, mais non.

            Enfin, bref, c’est pas le sujet.

    1. Karamba!

      Cet immondice pédagogiste a été mis en place en 2010. Soit sous Sarkozy. Ce qui montre bien qu’aujourd’hui nos administrations publiques fonctionnent en autarcie, laissant l’exécutif et ses ministres gesticuler dans le vide. La gauche est en fait au pouvoir depuis un sacré bout de temps… Alors du coup on parle d’UMPS, certes. Mais imaginez qu’un FN se retrouve au pouvoir, il va très vite se retrouver émasculé par la masse des fonctionnaires gauchistes…

      1. Kazar

        De nombreux fonctionnaires rejoignent les rangs du FN. Quand aux autres, gageons que de nombreux fonctionnaires gauchistes deviendront promptement des fonctionnaires droitistes car et d’une, ils tourneront dans le sens du vent, et de deux, ils ne voudront pas perdre leur job…

    2. Nocte

      Quelqu’un avait déjà mis un lien vers cette horreur, mais dans un autre billet.

      Curieusement, on pourrait se dire que le premier contact vaccine et empêche l’estomac de partir en vrille… bah non…

    3. Higgins

      Curieux, aucun chapitre n’est consacré à la spoliation organisée et au racket fiscal. Un oubli, sans doute.

      1. Aristarque

        Il n’y a pas de telles choses en Socialie. Rien que de justes contributions à l’ effort national et à la solidarité internationale ! 😐

    4. Bof

      Je vais aller chez l’ophtalmo. J’ai eu beau regarder le sommaire, je n’ai vu ni le mot « Liberté », ni « devoirs (du citoyen) ». Mais ils ne peuvent qu’y être, dans un manuel d’instruction civique. non ?
      Quant aux « risques majeurs », ils veulent surement évoquer la délinquance, le rôle de la police et de la justice (en théorie du moins, pour la pratique il faut sortir de l’école). Mais là encore, ma vue déficiente n’a vue que problèmes de santé ou catastrophes naturelles.
      Allo docteur ?

  29. Hobbes

    Liberté – Diversité – Egalité

    Comme si la Diversité était la solution et une des devises de notre République. Pauvres gosses que l’on est en train de zombifier pour les rendre plus cocos.

    1. Calvin

      Hobbes, tu as mal lu, toi aussi !
      Liberté-Egalité-Fraternité
      est remplacée par :
      Diversité-Egalité-Solidarité

    1. Tom P

      Quelle remarque sexiste. Elle a le même niveau qu’un homme (certes un homme de moins de 16ans, borgne, unijambiste et qui connait son manuel d’éducation civique par cœur mais tout de même). Cessez de ne voir les femmes seulement de dos !
      Les femmes aussi doivent avoir leurs places au gouvernement.

      1. Duff

        Concernant Duflot, je n’ai plus le moindre humour, elle incarne tout ce que je méprise en politique et pas qu’en politique. Ceci n’est pas sexiste car mon mépris s’adresse autant à Mamère qui fait semblant d’être lucide et à Cohn Bendit qui est un pédophile assumé.

        1. vengeusemasquée

          Cohn-Bendit est la pire raclure de chiotte que la vie publique française nous offre actuellement. Si j’avais l’occasion de lui rouler dessus, je crois bien que je ferais marche arrière juste pour lui rouler encore dessus. Déchet d’humanité.

  30. Eole

    Et si l’âge du droit de vote était déterminé par l’âge du premier vrai travail? Evidemment pas des premiers emplois « alakon » de Pépère 1er.

  31. Aristarque

    En fait, la mère BerLinotte (hihi!) ne va pas assez loin dans sa réflexion vis-à-vis de la préparation des têtes blondes à la transition de la majorité légale en une nuit, une seule! Elle devrait suggérer aussi que ces jeunes pour se préparer à leur future vie de citoyen fiscalo-responsable, se mettent à payer un impôt annuel (ou une contribution, assurément plus soft) sur leur argent de poche, étrennes, prime d’ anniversaire et autres cadeaux usuels. Et ce, dès 12 ans puisqu’il s’agit d’ un âge considéré comme valable pour un engagement religieux…
    Après cela, le droit de vote vers 16ans risquerait de donner des surprises mais bon, la logique du raisonnement doit primer! Non ? 😐

  32. gem

    16 ans, pourquoi pas…
    Et pourquoi pas 7 ans, plutôt, tant qu’on y est ?
    Les socialistes ont toujours un peu tendance à prendre les enfants pour des adultes n’ayant pas encore reçu la formation adéquate. Mais c’est facile à corriger, un peu d’apprentissage rapide, et hop, à eux les joies du sexe et de la guerre (alias « politique », mais depuis Clausewitz on sait que c’est la même chose).
    Sans limite inférieur d’age : si le gamin de 2 ans ne peut pas encore porter un AK47, il peut tout à fait porter une grenade ou un bout de papier jusqu’à une urne, alors pourquoi se gêner ?

    Après tout, le droit de vote est la manifestation civil de la capacité militaire à faire valoir son point de vue, alors…

    1. hipparchia

      Nope, ils prennent les adultes pour des enfants. Dans leur système un peu chelou où un être majeur est incapable de décider pour lui-même, c’est logique d’étendre le concept de majorité aux mineurs. La majorité se résumant à la possibilité d’aller mettre un papier dans une urne, n’importe lequel, le résultat sera le même, on peut bien la refiler aux nouveaux-nés.

      1. gem

        Tu as raison, aussi. C’est pas contradictoire.
        la conclusion s’impose : seul les être correctement « éduqués » devraient avoir le droit de vote. C’est à dire, dans leur système, les professeurs et leurs élèves, qui iraient tous, par classe et sous la conduite de leur professeur, jusqu’à l’urne.
        Les autres ayant erré loin des lumières scolaires, parfois même jusque dans le « privé » (beurk), voire dans une entreprise (horresco referens), ne sont plus digne que d’être guidé par l’état.

  33. Peste et coryza

    Hors sujet :
    Le GIEC remet le couvert
    http://www.europe1.fr/International/Climat-le-rapport-alarmant-du-Giec-en-quatre-chiffres-1655431/
    http://www.lepoint.fr/science/rapport-du-giec-le-changement-climatique-va-se-transmettre-en-heritage-27-09-2013-1735862_25.php

    Bref, les 15 ans de non réchauffement, c’était à cause des volcans, des océans et du soleil. Mais maintenant, le réchauffement arrive.
    Merci de bien payer votre obole, on vous remercie.

    1. downuts

      Lolz, sacrés journalopes. Ils arrivent à écrire n’importe quoi, dont tout et son contraire, sans jamais tilter et se dire qu’il y a quelque chose de louche.
      Je ne me livrerai pas à l’étude de l’article d’Europe 1 tellement c’est n’imp.

    2. downuts

      Il y a un commentaire qui laisserait entendre que dame nature est ultra-libéraliste (« dérèglement ultra-libéral ») Ah la salope! Je me disais bien…

    3. douar

      M’enfin, là, les journaleux français n’ont vraiment aucune honte: ils continuent à penser que les lecteurs ne s’informent pas hors des frontières, que le net n’existe pas.
      Pourtant, malgré le bourrage de crane, les derniers sondages montrent une progression des climato sceptiques dans la population française.Après quoi, les journalistes vont pleurer car ils perdent des lecteurs.

      1. Bof

        Les journaleux mainstream doivent se dire que Najat va faire fermer les blogs qui ne dispensent pas la bonne parole. Donc ils peuvent continuer à prendre leurs lecteurs pour des cons. A moins qu’ils ne le soient eux même, et croient à ce qu’ils écrivent.
        Ca reste d’ailleurs le grand mystère de cette hystérie: les soi-disant « scientifiques » qui émargent au GIEC croient-ils vraiment à ces conneries ? Et les journaleux (genre Foucart/Huet/Court) sont-ils vraiment nuls à ce point pour ne pas voir les erreurs et les gouffres dans les « argumentaires » qu’ils développent ?

        1. Fred

          Moi, ce que je trouve assez drôle, ce sont leurs prévisions fantaisistes. La hausse des température pourrait osciller entre + 0,3 ° C et + 4,8 ° C d’ici 2100. En fait, ils n’en savent rien, d’où le fait qu’il y ait de tels écarts ! En un mot, des prévisions floues aussi fiables que les prédictions de Madame Soleil…

          1. Duff

            http://www.youtube.com/watch?v=k7j79rgZj-M

            Tout les médias « tombent » dans le panneau.

            A chaque chapelle son guide spirituel, il est juste évident que des chapelles vivant de l’impôts soutiendront toujours les autres qui vivent autant de l’impôt…

            Merci à RTL d’avoir invité une voix dissonante et non caricaturale comme celle d’Allègre.

            1. Fred

              On remarquera que le pauvre François Gervais est suspecté de mauvaise foi par nos journaleux propagandistes…. Peut-être est-il sous l’emprise de méchants groupes capitalistes et de dangereux néo-ultra-turbo libéraux fascistes comme Hashtable ?…

  34. Positron63

    « Et puis rappelez-vous, les enfants : des gens sont morts (mais si, mais si !) pour ce droit de vote (challenge : trouvez trois noms de bons Français tombés pour l’urne). »

    Ca a déjà été relévé plus haut mais H16 vous me scotchez encore une fois, quel magnifique challenge pour pointer l’absurdité des certaines affirmations encrées dans l’inconscient collectif.

    1. Wapi

      Ils mangent dans la main des politiques, et la soupe est bonne! J’ai le désagrément d’en avoir fréquenté un ( de loin, très loin!) , pique-assiette, pervers, arrogant qui me soutenait que Les moeurs de DSK étaient tt ce qu’il y á de plus raisonnable, Ben oui quand il y a de la chair fraîche disponible, on en profite! Quand aux relations incestueuses avec les politiques…partage de bons plans et connivences…

  35. Exodus 61

    On vote si on paye des impôts et si on ne dépend pas/ plus des subsides de l’Etat.
    Cela ferait voter vers les 23/25 ans, ce qui semble raisonnable sur le plan maturité.
    Sinon on reste simple figurant de la vie politique. Basta.

    1. Black Mamba

      « On vote si on paye des impôts  »
      Cela s’appelle de l’épurage 🙂
      On m’a dit une fois que les patrons qui ont fait faillite perdaient leur droit de voter.
      ❓ Est-ce vrai ?

      1. Calvin

        Non, je pense qu’ils ont plutôt l’interdiction de se présenter en vue d’être élu.

        C’est que la loi française fait en sorte que les hommes politiques interdisent toute concurrence.
        Eux seuls ont le droit de mener quelque chose à la faillite.
        Eux seuls ont le droit de piquer dans la caisse.
        Eux seuls ont le droit de priver les autres de leur liberté.

        1. Nocte

          « Trois Anneaux pour les rois elfes sous le ciel,
          Sept pour les seigneurs nains dans leurs demeures de pierre,
          Neuf pour les hommes mortels destinés au trépas,
          Un Anneau pour le Seigneur ténébreux sur son sombre trône,
          Au pays de Mordor où s’étendent les ombres
          Un Anneau pour les gouverner tous
          Un Anneau pour les trouver
          Un Anneau pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier »

          Et plus sérieusement, pour BM :
          Une faillite peut entraîner une interdiction de gestion, mais pas de perte de droit à voter (ceci dit…ça pourrait donner une piste, si tu veux veauter, tu dois payer un impôt sur la faillite de ton entreprise, ça effacera ta dette auprès de l’Etat… bah oui quoi ! une entreprise qui fait faillite, c’est tout un tas d’impôts en moins !)

          1. Nyamba

            Vision étrange de la fRance où s’étendent les ombres : les hordes socialistes veulent en découdre au-delà de leur frontières, les yeux emplis de convoitise et les lèvres bordées d’écume. Ces êtres pervers et répugnants étaient pourtant des hommes, autrefois, que le Seigneur sombre a corrompus pour le vénérer et servir ses sombres desseins…

    1. downuts

      Toute publicité est bonne à prendre éhéh. Personnellement, je suis tombé sur Contrepoint en cherchant un complément d’information à je ne sais plus quel sujet et depuis j’ai pas décroché 😀

      On notera également que le « changement climatique » renvoie vers un tag « rechauffement-climatique ».

      1. Bof

        Il y a qques années maintenant, j’ai découvert le site « pensée unique » et toute la farce liée au réchauffement climatique grâce à un article..du Monde ! Foucart, sans le savoir, a fait un sceptique de plus.
        Donc vive les liens, quel qu’en soit l’intention derrière.

    2. douar

      Truc marrant: sur le site d’Orange, même titre sur le réchauffement etc…, mais le titre a été vite retiré, peut être lié à la virulence des lecteurs qui ont défoncé l’article…

  36. Greg

    Ah, la superbe couverture éducation civique…

    PERSONNE ICI n’a donc remarqué qu’il y a même des éoliennes dans cette image, mais qu’il a fallu mettre un hélicoptère au-dessus pour qu’elles tournent ?

    Le reste n’est pas vraiment une surprise, mais cela c’est le détail de propagande qui ma_tuer…

    1. Black Mamba

      Je la trouve horrible cette couverture, c’est prendre nos enfants pour des demeurés, des futurs adultes handicapés mentaux et leur tuteur sera l’Etat providence . Des déficients mentaux créés de toute pièce par l’éducation nationale, on leur demandera de voter pour le camp du bien et à nous les peaux de chagrins ! 👿

  37. mlallier

    Une bonne idée suisse, capable d’amener un peu de testostérone fossile dans la plume d’Atali, dont on parlait il y a quelques jours : un politique suisse propose d’envoyer les retraités suisses (pour l’instant) indigents au Maroc. Les soins médicaux, le logement et la bouffe étant moins chers, ces retraités coûteraient bien moins à leur nation.

    http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Candidat-UDC–il-veut-exiler-les-retrait-s-pauvres-30243030

    La Syrie pour les Français, c’est encore meilleur marché.

  38. Zetudiant

    Bonjour à tous,

    Je viens de régler mes frais d’inscription à l’université pour cette année et j’ai eu la mauvaise idée de vouloir lire cette fois ci les petits caractères et le détail des frais de scolarité.

    J’ai donc découvert le Fond de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes (FSDIE) pour lequel chaque étudiant paie 16€ lors de son inscription.

    Pour ce que j’en ai lu (http://www.paris.fr/pratique/maison-des-initiatives-etudiantes/qu-est-ce-que-la-mie/le-fsdie-un-financement-precieux-pour-vos-projets/rub_5334_stand_64019_port_11483) ça m’a l’ait totalement opaque.

    Certains d’entre-vous se sont-ils déjà intéressé à cet aspirateur à pognon ?

    1. hipparchia

      Cela date du mandat Chirac, c’est un machin normalement fait pour financer les projets étudiants porteurs et innovants mais qui finance on se sait trop quoi puisque cela dépend de la faculté à laquelle est faite la demande.

      C’est un peu le grand plan de « l’autonomie » des universités.

      Je pensais les tarifs fixés à l’année ministérielle, apparemment non puisqu’à lyon3 c’est 18 je crois.

Les commentaires sont fermés.